L étude des gènes et des protéines facilitée par l utilisation du web service ProteINSIDE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L étude des gènes et des protéines facilitée par l utilisation du web service ProteINSIDE"

Transcription

1 L étude des gènes et des protéines facilitée par l utilisation du web service ProteINSIDE KASPRIC Nicolas Thèse débutée en février 2013 Equipe Amuvi Encadrants : Muriel BONNET Brigitte PICARD Avec l appui de Matthieu REICHSTADT Financement : Région Auvergne Apis-Gene

2 Contexte Carcasses Age > Race > Elevage Le muscle pour le rendement et la tendreté Le tissu adipeux (TA) pour le goût mais diminue le rendement Variabilité importante du rapport masse TA / masse muscle Des interactions entre TA et muscle suggérées. Chronologie dans la croissance des tissus Variations inverses des masses de tissus: génotypes extrêmes et qui commencent à être expliquées 2

3 Contexte Interactions TA / Muscle Type et abondance des cellules progénitrices? Spécificités métaboliques des tissus? Relations endocrines entre les tissus? Rapport TA / muscle TA Muscle Nombreuses données issues d études de génomique Outil pour étudier ces données Spécifique aux ruminants Exploiter les connaissances produites pour les espèces modèles et l Homme Connaissances sur les interactions Afin de maîtriser ce rapport, il faut mieux connaître les interactions entre le TA et le muscle 3

4 Contexte Milliers de protéines / gènes à analyser Manuellement - Recherche d identifiants - Recherche de fonctions - Rassemblement et tri des résultats - Recherche de liens entre les protéines - Comparaison avec les réseaux existants -.. Automatiquement Inexistant 4

5 ProteINSIDE ProteINSIDE : un outil automatisé pour identifier, annoter et lier des protéines/gènes chez le ruminant. Interpréter Données de génomique Automatiser Outil pour analyser des groupes de protéines/gènes Concevoir Programmation workflow, base de données et interface web Accès aux analyses Informations sur ProteINSIDE Exemple Utilisation gratuite : 5

6 1] Conception de ProteINSIDE

7 ProteINSIDE Identifier, annoter et lier des groupes de protéines/gènes. Rassemblement d informations Workflow Base de données Web interface Stockage des informations biologique pour le workflow, des analyses et des résultats. Création d analyses et accès aux résultats. Interactions protéine-protéine Alignement de séquences Prédiction de peptides signaux Gene Ontology 7

8 La base de données de ProteINSIDE Résultats des analyses effectuées avec ProteINSIDE Assemblage de bases de données Liste d attente des analyses Web service Web interface Listes des utilisateurs 8

9 9

10 Le web service ProteINSIDE BDD ProteINSIDE ID Résultats Liste de protéines/gènes Visualisation Nouveau JOB JOB terminé Interface web de ProteINSIDE ID Mapping Paramètres Résultats MODULES Alignement Blastp Annotation GO Prédiction de peptide SignalP 4.1 PPi Psicquic Web service 10

11 L interface web de ProteINSIDE Utilisateurs Visiteurs Compte personnel Manager de travaux Accès à toutes les analyses Accès à tous les outils Pas de compte Résultats disponible 1 mois Accès restreint X Interface Web ProteINSIDE ProteCONVERT Résultats en ligne Résultats téléchargeable Tutoriaux Mise à jours et version du service Statistiques du service Citations 11

12 L interface web de ProteINSIDE Convertisseur d identifiants IDS de protéines ou de gènes Workflow d analyse des protéines et des gènes Placé en file d attente du workflow 12

13 L interface web de ProteINSIDE Utilisateurs Terminée File d attente En cours Accès aux résultats Visiteurs 13

14 2] La biologie avec ProteINSIDE

15 ProteINSIDE ProteINSIDE Informations Ontologie de gène (GO) Protéines sécrétées Processus Localisations cellulaires Exemple 133 protéines : - Glycolyse - Chaine respiratoire - Hormones ProteINSIDE Fonctions synthétise automatiquement les moléculaires informations disponibles pour un gène/protéine dans les bases de données Interactions protéine-protéine 15

16 ProteINSIDE Module de récupération d informations biologique : simple appel à la base de données de ProteINSIDE Identifiants Fonction Spécificités ProteINSIDE synthétise automatiquement les informations disponibles pour un gène /une protéine dans les bases de données NCBI et UniProtKB NCBI - Coordinators NR 2013 UniProtKB - Magrane et al

17 ProteINSIDE ProteINSIDE Exemple des protéines : - Glycolyse - chaine respiratoire - hormone Informations Ontologie de gène (GO) Protéines sécrétées Processus Localisations cellulaires Fonctions moléculaires Interactions protéine-protéine Dictionnaire hiérarchisé de termes GO ProteINSIDE recherche pour des protéines ou des gènes les termes de la «Gene Ontology (GO)» (on parle d annotations). 17

18 ProteINSIDE Module de Gene Ontology - Appel à la BDD pour annoter les protéines - Calcul de la représentativité des fonctions biologique - Calcul des probabilité qu une protéine agisse bien dans une fonction biologique - Calcul du lien entre les fonctions - Fonctions dans lesquelles les protéines vont entrer en jeu (activation / inactivation de réactions ) QuickGO - Binns et al GO.org - Ashburner et al

19 ProteINSIDE ProteINSIDE Exemple des protéines : - Glycolyse - chaine respiratoire - hormone Informations Ontologie de gène (GO) Protéines sécrétées Processus Localisations cellulaires Fonctions moléculaires Interactions protéine-protéine ProteINSIDE prédit la sécrétion d une protéine en : - Identifiant un peptide signal sur la séquence d acides aminés - Recherchant des termes GO liés à la localisation cellulaire 19

20 ProteINSIDE Module de Protéines sécrétée - Alignement de séquences - Calcul de la probabilité d apparition d un peptide signal - Vérification du peptide signal - Calcul de la probabilité que la protéine soit bien sécrété par rapport à son background - Comparaison avec les fonction biologique GO Protéines potentiellement sécrété et GO liés à la sécrétion des protéines ProteINSIDE prédit la sécrétion d une protéine en utilisant l algorithme SignalP et les termes GO reliés à la sécrétion SignalP (v 4.1) - Petersen et al

21 ProteINSIDE ProteINSIDE Exemple des protéines : - Glycolyse - chaine respiratoire - hormone Informations Ontologie de gène (GO) Protéines sécrétées Processus Localisations cellulaires Fonctions moléculaires Interactions protéine-protéine L analyse de réseaux d interactions (interactome) pour identifier la fonction et/ou le rôle central de protéines dans des mécanismes 21

22 ProteINSIDE Entre protéines du jeu de données (36 interactions ) Entre protéines du jeu de données et extérieures (616 interactions ) ProteINSIDE réalise des réseaux de protéines pour mettre en évidence des mécanismes PsicQuick - Aranda et al Cytoscape web - Lopes et al

23 ProteINSIDE Application Informations Ontologie de gène (GO) 1 3 Protéines sécrétées Interactions protéine-protéine Processus Localisations cellulaires Fonctions moléculaires Interactions TA / Muscle Type et abondance des cellules progénitrices? Spécificités métaboliques des tissus? Relations endocrines entre les tissus? ProteINSIDE sera utilisé pour identifier des gènes et des protéines spécifiques de cellules musculaires ou adipeuses, de voies métaboliques, des adipokines ou des myokines 23

24 Application Milliers de protéines / gènes à analyser Manuellement - Recherche d identifiants biologique - Recherche de fonctions biologique - Rassemblement et trie des résultats - Plusieurs mois d étude Automatiquement 2 min d analyse pour 1000 protéines 1 jour d analyse pour génome bovin ( protéines) 24

25 MERCI DE VOTRE ATTENTION

L ANALYSE DE DONNÉES AU SERVICE DES UTILISATEURS. Lorène Allano 16 Avril 2013

L ANALYSE DE DONNÉES AU SERVICE DES UTILISATEURS. Lorène Allano 16 Avril 2013 L ANALYSE DE DONNÉES AU SERVICE DES UTILISATEURS Lorène Allano 16 Avril 2013 Question? Expert Aide à la décision Expériences Digitalisation Analyse automatique Visualisation Outils adapté Données numériques

Plus en détail

Biologie Intégrative Projet Fédérateur Biogenouest

Biologie Intégrative Projet Fédérateur Biogenouest Biologie Intégrative Projet Fédérateur Biogenouest Coordinateurs: C. Pineau (INSERM U625 & PF protéomique BGO) D. Eveillard (LINA Université de Nantes UMR CNRS 6241) Animateur: Y. Le Bras (Biogenouest)

Plus en détail

Bioinformatique fonctionnelle des protéines et analyse structurale de réseaux d'interactions

Bioinformatique fonctionnelle des protéines et analyse structurale de réseaux d'interactions Bioinformatique fonctionnelle des protéines et analyse structurale de réseaux d'interactions intégration Populations Organismes Tissus, organes Relations inter-espèces, Équilibres écologiques Développement,

Plus en détail

Fida KHATER & Abdoulaziz MOUSSA 03 mars 2012 - Journée Portes Ouvertes à l'um2

Fida KHATER & Abdoulaziz MOUSSA 03 mars 2012 - Journée Portes Ouvertes à l'um2 DEVELOPPEMENT D UNE INTERFACE GRAPHIQUE : LOCAL WEB GUI FOR BLAST (LWBG), POUR LES TRAITEMENTS DE DONNEES BIOLOGIQUES Fida KHATER & Abdoulaziz MOUSSA 03 mars 2012 - Journée Portes Ouvertes à l'um2 Plan

Plus en détail

L'analyse protéomique et les sciences -omiques: des données massives à interpréter et sauvegarder

L'analyse protéomique et les sciences -omiques: des données massives à interpréter et sauvegarder L'analyse protéomique et les sciences -omiques: des données massives à interpréter et sauvegarder Christine CARAPITO, Alexandre BUREL, Patrick GUTERL, Alexandre WALTER, Jérôme PANSANEL, Fabrice VARRIER,

Plus en détail

Physiologie du Pancréas endocrine

Physiologie du Pancréas endocrine Physiologie du Pancréas endocrine 1 I. Introduction II. Insuline Plan 1. Sécrétion 2. Régulation 3. Actions physiologiques 4. Mode d action III. Glucagon 2 2eme Année de médecine 1 Cellules β I. Introduction

Plus en détail

Comment la glycémie est elle régulée?

Comment la glycémie est elle régulée? Comment la glycémie est elle régulée? La glycémie, quantité de glucose dans le sang, est un facteur primordial pour un bon état de santé. Bien que les apports de glucose soient très variables dans le temps,

Plus en détail

AutoGRAPH Un serveur pour automatiser et visualiser la comparaison de génomes: Application à l identification de nouveaux gènes chez le chien.

AutoGRAPH Un serveur pour automatiser et visualiser la comparaison de génomes: Application à l identification de nouveaux gènes chez le chien. AutoGRAPH Un serveur pour automatiser et visualiser la comparaison de génomes: Application à l identification de nouveaux gènes chez le chien. Thomas DERRIEN CNRS-UMR6061 Génétique et Développement Université

Plus en détail

Introduction aux bases de données: application en biologie

Introduction aux bases de données: application en biologie Introduction aux bases de données: application en biologie D. Puthier 1 1 ERM206/Technologies Avancées pour le Génome et la Clinique, http://tagc.univ-mrs.fr/staff/puthier, puthier@tagc.univ-mrs.fr ESIL,

Plus en détail

Chapitre II La régulation de la glycémie

Chapitre II La régulation de la glycémie Chapitre II La régulation de la glycémie Glycémie : concentration de glucose dans le sang valeur proche de 1g/L Hypoglycémie : perte de connaissance, troubles de la vue, voire coma. Hyperglycémie chronique

Plus en détail

TD La régulation de la glycémie

TD La régulation de la glycémie TD La régulation de la glycémie Comme nous l avons vu dans le chapitre 1, le milieu intérieur subit en permanence des modifications dues à l activité cellulaire ou aux apports extérieurs. Cependant, un

Plus en détail

TD5 : Prédiction de la structure tridimensionnelle d une protéine Modélisation moléculaire

TD5 : Prédiction de la structure tridimensionnelle d une protéine Modélisation moléculaire TD5 : Prédiction de la structure tridimensionnelle d une protéine Modélisation moléculaire Vous aurez besoin des programmes suivant : d un éditeur de séquence d un visualiseur de structure 3D (PyMOL) Avant-propos

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE MENTION METIERS DE LA BIOTECHNOLOGIE

LICENCE PROFESSIONNELLE MENTION METIERS DE LA BIOTECHNOLOGIE LICENCE PROFESSIONNELLE MENTION METIERS DE LA BIOTECHNOLOGIE Plus d'infos Crédits ECTS : 180 / Durée : 1 ans / Niveau d'étude : BAC +3 Nature de la formation : Mention Stage : Obligatoire (4) unimes Composante

Plus en détail

Examen de Génomique et Protéomique Fonctionnelle M2 BBSG (Mastères Recherche et Pro) 2 février 2006 Durée 3h. Partie1. Génomique fonctionnelle

Examen de Génomique et Protéomique Fonctionnelle M2 BBSG (Mastères Recherche et Pro) 2 février 2006 Durée 3h. Partie1. Génomique fonctionnelle Examen de Génomique et Protéomique Fonctionnelle M2 BBSG (Mastères Recherche et Pro) 2 février 2006 Durée 3h L examen comporte deux parties, l une axée sur la génomique fonctionnelle et l autre sur la

Plus en détail

Plan. Comparaison de 2 séquences. Dotplot, alignement optimal Recherche de similarité. Alignement multiple. Phylogénie moléculaire

Plan. Comparaison de 2 séquences. Dotplot, alignement optimal Recherche de similarité. Alignement multiple. Phylogénie moléculaire Plan 1 Banques de données 2 Comparaison de 2 séquences Dotplot, alignement optimal Recherche de similarité 3 Alignement multiple l 4 Phylogénie moléculaire Recherche de similarité 1 séquence (Query) comparée

Plus en détail

A- Exploiter des animations pour repérer une mutation et étudier son mécanisme de réparation.

A- Exploiter des animations pour repérer une mutation et étudier son mécanisme de réparation. THEME 1A : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Chapitre 2 : Variabilité Génétique et Mutation de l ADN TP-3-: Réparation de l ADN, mutations et polyallélisme Les mutations de l ADN

Plus en détail

Master de Bioinformatique et Biologie des Systèmes Toulouse http://m2pbioinfo.biotoul.fr Responsable : Pr. Gwennaele Fichant

Master de Bioinformatique et Biologie des Systèmes Toulouse http://m2pbioinfo.biotoul.fr Responsable : Pr. Gwennaele Fichant Master de Bioinformatique et Biologie des Systèmes Toulouse http://m2pbioinfo.biotoul.fr Responsable : Pr. Gwennaele Fichant Parcours: Master 1 : Bioinformatique et biologie des Systèmes dans le Master

Plus en détail

Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition

Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition Acide aminé (AA) Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition Isabelle Quinkal INRIA Rhône-Alpes Septembre 2003 Petite molécule dont l enchaînement compose les protéines - on dit qu

Plus en détail

Présentation succincte. Jean Cavarelli. Septembre 2014

Présentation succincte. Jean Cavarelli. Septembre 2014 Master Sciences du Vivant Spécialité Biologie structurale, bioinformatique et biotechnologies Parcours Biologie structurale intégrative et bio-informatique Présentation succincte. Jean Cavarelli Septembre

Plus en détail

La gestion de données dans le cadre d une application de recherche d alignement de séquence : BLAST.

La gestion de données dans le cadre d une application de recherche d alignement de séquence : BLAST. La gestion de données dans le cadre d une application de recherche d alignement de séquence : BLAST. Gaël Le Mahec - p. 1/12 L algorithme BLAST. Basic Local Alignment Search Tool est un algorithme de recherche

Plus en détail

Initiation à la Bioinformatique

Initiation à la Bioinformatique U n i v e r s i t é d A l e x a n d r i e - A U F Université d Alexandrie Auteur(s): Mohamed GAD 2009/2010 U n i v e r s i t é d A l e x a n d r i e - A U F Auteur(s) : Mohamed GAD Professeur à l institut

Plus en détail

Role du microbiota pulmonaire dans la mucoviscidose

Role du microbiota pulmonaire dans la mucoviscidose 29. März 2014 Role du microbiota pulmonaire dans la mucoviscidose Gaudenz Hafen, MD & MER1 Médecin assoicé Résponsable de l unité pneumologie et mucoviscidose pédiatrique Table des matières 1. Introduction

Plus en détail

Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme

Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme Chapitre I : Mécanismes de l'homéostasie Introduction : exemple de la régulation de la glycémie Chez un sujet en bonne santé, la glycémie est d environ

Plus en détail

REGULATION DE LA GLYCÉMIE

REGULATION DE LA GLYCÉMIE 3 REGULATION DE LA GLYCÉMIE Objectifs : en s'appuyant sur des résultats expérimentaux, construire un schéma mettant en place : le stimulus, la glande endocrine, l'hormone sécrétée, les organes effecteurs,

Plus en détail

Diabète et obésité. Un état qui progresse constamment

Diabète et obésité. Un état qui progresse constamment Diabète et obésité Un état qui progresse constamment Dans nos sociétés industrielles, l obésité, naguère exceptionnelle, puis plus courante, suit une telle progression qu elle pourrait bien, à terme, constituer

Plus en détail

Chapitre 4 Les Protéines : définitions et Structures. Professeur Michel SEVE

Chapitre 4 Les Protéines : définitions et Structures. Professeur Michel SEVE UE1: Biomolécules (1) : Acides aminés et protéines Chapitre 4 Les Protéines : définitions et Structures Professeur Michel SEVE Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous

Plus en détail

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques IMMUNOLOGIE La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T Informations scientifiques L infection par le VIH entraîne des réactions immunitaires de l organisme qui se traduisent par la production

Plus en détail

De la physico-chimie à la radiobiologie Les radicaux libres

De la physico-chimie à la radiobiologie Les radicaux libres Les nouvelles orientations en radiobiologie et radiopathologie SFRP - 18 novembre 2004 De la physico-chimie à la radiobiologie Les radicaux libres Pr. Monique Gardès-Albert Laboratoire de Chimie-Physique

Plus en détail

Title Text. Outil intégré de collecte, d'analyse et de visualisation de données de mobilité

Title Text. Outil intégré de collecte, d'analyse et de visualisation de données de mobilité Title Text Outil intégré de collecte, d'analyse et de visualisation de données de mobilité Contenu de la présentation Schéma général et avancement Suivi et administration Validation des entrevues Enrichissement

Plus en détail

1.LA VENTE DIRECTE DE VIANDE Réglementation

1.LA VENTE DIRECTE DE VIANDE Réglementation 1.LA VENTE DIRECTE DE VIANDE Réglementation Vous envisagez de vous diversifier en vente directe de viande, cette formation va vous aider à définir votre projet et préciser les démarches nécessaires. Elaborer

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

LA REGULATION DE LA GLYCEMIE

LA REGULATION DE LA GLYCEMIE Le début vous l avez fait avant les vacances cours de ce jours à partir du II Chap8 TS spécialité Thème 3 Restitution des acquis LA REGULATION DE LA GLYCEMIE http://img10.beijing2008.cn/20080824/img214581293.jpg

Plus en détail

Cours de Biologie Cellulaire L1 2006/2007

Cours de Biologie Cellulaire L1 2006/2007 Cours de Biologie Cellulaire L1 2006/2007 Qu est ce que la biologie cellulaire? La biologie cellulaire étudie les cellules et leurs organites, les processus vitaux qui s'y déroulent ainsi que les mécanismes

Plus en détail

Les bases de données biologiques. Sigrid Le Clerc Conservatoire Nationale des Arts et Métiers Chaire de Bioinformatique

Les bases de données biologiques. Sigrid Le Clerc Conservatoire Nationale des Arts et Métiers Chaire de Bioinformatique Les bases de données biologiques Sigrid Le Clerc Conservatoire Nationale des Arts et Métiers Chaire de Bioinformatique Sommaire 1. Introduction 2. Le système Entrez 2.1. Description du système Entrez 2.2.

Plus en détail

Influence du nombre de réplicats dans une analyse différentielle de données RNAseq

Influence du nombre de réplicats dans une analyse différentielle de données RNAseq Influence du nombre de réplicats dans une analyse différentielle de données RNAseq Statisticiens: Sophie Lamarre Steve Van Ginkel Sébastien Déjean - Magali San Cristobal Matthieu Vignes Biologistes: Stéphane

Plus en détail

Cahier de texte de la classe 1 ère 3 - SVT

Cahier de texte de la classe 1 ère 3 - SVT Cahier de texte de la classe 1 ère 3 - SVT DATE SEQUENCE jeudi 8 : revoir la fiche méthodologique «utiliser le microscope optique» (disponible sur le site du lycée) Jeudi 8 1 er contact avec les élèves.

Plus en détail

Votre projet de formation Eleveur- pensionneur

Votre projet de formation Eleveur- pensionneur Votre projet de formation Eleveur- pensionneur 24 Rue du Château des Rentiers 75013 PARIS (France) Tel 01 83 64 05 99 AUDRECO FORMATION SA au capital de 38113 EUROS SIRET 39335113500024 CODE APE 8559A

Plus en détail

Conception assistée par ordinateur de molécules thérapeutiques

Conception assistée par ordinateur de molécules thérapeutiques Conception assistée par ordinateur de molécules thérapeutiques D. Gilis Bioinformatique génomique et structurale Faculté des sciences appliquées Université Libre de Bruxelles Objectif: illustrer en quoi

Plus en détail

BL01 : Environnement agro-industriel et cancer

BL01 : Environnement agro-industriel et cancer Note : ce document n est qu une prise de note rédigée pendant le cours de BL01. Il ne peut donc se substituer au cours d autant plus qu il est souvent incomplet (la 2 ème heure était souvent celle de la

Plus en détail

L effet Warburg, un point commun entre virus et cancers? L exemple de la modulation de la glycolyse par le virus de l hépatite C.

L effet Warburg, un point commun entre virus et cancers? L exemple de la modulation de la glycolyse par le virus de l hépatite C. L effet Warburg, un point commun entre virus et cancers? L exemple de la modulation de la glycolyse par le virus de l hépatite C. RAMIERE Christophe Centre International de Recherche en Infectiologie (CIRI)

Plus en détail

CPR du 20 Février 2015 ANNEXE

CPR du 20 Février 2015 ANNEXE CPR du 0 Février 05 ANNEXE Ecole Doctorale «Santé, Sciences Biologiques (SSBCV)» Santé, Sciences et Technologies Sujets de thèses pour les bourses doctorales 00% Région Année universitaire 05-06 N DECISION

Plus en détail

Informatique Médicale & Ingénierie des Connaissances Pour la e-santé

Informatique Médicale & Ingénierie des Connaissances Pour la e-santé Li ics Laboratoire d Informatique Médicaleet d Ingénierie des Connaissances en e-santé Projet de création d une UMR Inserm Université Pierre et Marie Curie, Université Paris Nord Informatique Médicale

Plus en détail

Utilisation des diagrammes de Voronoï et des algorithmes génétiques pour l'étude des complexes protéine-protéine.

Utilisation des diagrammes de Voronoï et des algorithmes génétiques pour l'étude des complexes protéine-protéine. Utilisation des diagrammes de Voronoï et des algorithmes génétiques pour l'étude des complexes protéine-protéine. Anne Poupon Biologie et Bioinformatique des Systèmes de Signalisation INRA - Nouzilly France

Plus en détail

TP 5 Enquête sur les maladies héréditaires - III

TP 5 Enquête sur les maladies héréditaires - III TP 5 Enquête sur les maladies héréditaires - III Anémie Falciforme [Sickle-Cell Anemia] Partie 1 Qu est-ce que l anémie falciforme? L'anémie falciforme (sickle cell anemia) est une maladie génétique qui

Plus en détail

Cartographie protéique du muscle

Cartographie protéique du muscle C. MOLETTE Cartographie protéique du muscle Bouley et al., 2004 Cartographie protéique du muscle 500 spots détectés 129 protéines identifiées Autres fonctions Voies métaboliques 75 produits de gènes différents

Plus en détail

LABORATOIRE D ANALYSES DE BIOLOGIE MEDICALE. Glycémie.0.75 g/l N: 0.70 1.10 4.16 mmol/l

LABORATOIRE D ANALYSES DE BIOLOGIE MEDICALE. Glycémie.0.75 g/l N: 0.70 1.10 4.16 mmol/l La régulation de la glycémie Introduction : Qu est ce que la glycémie? Quelles sont les valeurs normales de la glycémie? Document 1: bilan sanguin d une personne non diabétique (à jeun) Docteur P Pharmacien

Plus en détail

Recherche de parenté entre les vertébrés

Recherche de parenté entre les vertébrés 1 CHAPITRE A Recherche de parenté entre les vertébrés 2 Chapitre A : Recherche de parentés entre les êtres vivants Tous les êtres vivants présentent des structures cellulaires et un fonctionnement commun

Plus en détail

Fiche technique : étudier les protéines avec UniProt

Fiche technique : étudier les protéines avec UniProt Fiche technique : étudier les protéines avec UniProt http://www.uniprot.org/ Objectifs : ce site en ligne «UniProt», pour Universal Protein Resource, permet d étudier les protéines dans un cadre évolutionniste.

Plus en détail

MABioVis. Bio-informatique et la

MABioVis. Bio-informatique et la MABioVis Modèles et Algorithmes pour la Bio-informatique et la Visualisation Visite ENS Cachan 5 janvier 2011 MABioVis G GUY MELANÇON (PR UFR Maths Info / EPI GRAVITE) (là, maintenant) - MABioVis DAVID

Plus en détail

La diversité du monde et l émergence de la complexité. Jean-Philippe UZAN

La diversité du monde et l émergence de la complexité. Jean-Philippe UZAN La diversité du monde et l émergence de la complexité Jean-Philippe UZAN Nous observons un univers structuré à toutes les échelles. Pourquoi les lois fondamentales de la nature permettent-elles l émergence

Plus en détail

Professeur Michel SEVE

Professeur Michel SEVE UE2 : Structure générale de la cellule Chapitre 2 : Structure de la cellule Le réticulum endoplasmique Professeur Michel SEVE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation Classe : 1 ère ou Terminale Enseignement : Chimie-biochimie-sciences du vivant THEME du programme : 3 Sous-thème : 3.2 Les systèmes vivants utilisent deux grandes voies de communication

Plus en détail

ELEARnIng : catalogue de modules sur étagères MODULE ENVIRONNEMENT:

ELEARnIng : catalogue de modules sur étagères MODULE ENVIRONNEMENT: ELEARnIng : catalogue de modules sur étagères LES MoDuLES DE ELEARnIng ChEZ CALLIMEDIA C EST : Une solution clé en main pour une formation efficace et rapide Un comité d experts chargé de la rédaction

Plus en détail

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée DURISGuillaume@Fotolia.com 1 P A R T I E 1 Biologie appliquée Glycémie TD 1 OBJECTIFS 1 Définitions Définir la glycémie et la glycosurie. Indiquer les variations de la glycémie au cours de la journée

Plus en détail

MASTER «IN SILICO DRUG DESIGN» (2015-2016) Semestre 2 - Spécialité MMis - MACROMOLECULES BIOLOGIQUES Université Paris Diderot

MASTER «IN SILICO DRUG DESIGN» (2015-2016) Semestre 2 - Spécialité MMis - MACROMOLECULES BIOLOGIQUES Université Paris Diderot MASTER «IN SILICO DRUG DESIGN» (2015-2016) Semestre 2 - Spécialité MMis - MACROMOLECULES BIOLOGIQUES Université Paris Diderot UE1 PROGRAMMATION EN DRUG DESIGN (7 ECTS) Responsable : O. TABOUREAU EC1 -

Plus en détail

Gènes Diffusion - EPIC 2010

Gènes Diffusion - EPIC 2010 Gènes Diffusion - EPIC 2010 1. Contexte. 2. Notion de génétique animale. 3. Profil de l équipe plateforme. 4. Type et gestion des données biologiques. 5. Environnement Matériel et Logiciel. 6. Analyses

Plus en détail

La synthèse des protéines transcription code génétique traduction

La synthèse des protéines transcription code génétique traduction CEC André-Chavanne BIO 3 OS La synthèse des protéines transcription code génétique traduction I. La «Transcription» : de l ADN à l ARNm. L'adresse suivante permet d accéder à une ANIMATION sur la TRANSCRIPTION.

Plus en détail

Différences entre Homme et singes?

Différences entre Homme et singes? Différences entre Homme et singes? Différences entre Homme et singes? Apparition de l œil? Apparition du vol? Apparition des hémoglobines? Molécule d hémoglobine HEME Chaîne polypeptidique de type 2 Chaîne

Plus en détail

Introduction à la bioinformatique

Introduction à la bioinformatique Faculté des Sciences - Rabat Laboratoire de Microbiologie et Biologie Moléculaire -------------------------------------- Université Mohamed V - Agdal Faculté des Sciences B.P. 1014 - Rabat - MAROC TD Biologie

Plus en détail

Les microarrays: technologie pour interroger le génome

Les microarrays: technologie pour interroger le génome Les microarrays: technologie pour interroger le génome Patrick DESCOMBES patrick.descombes@frontiers-in-genetics.org Plate forme génomique NCCR Frontiers in Genetics Université de Genève http://genomics.frontiers-in-genetics.org

Plus en détail

Biologie cellulaire. Perfectionnement à la culture cellulaire. Programme. ParTIe PraTIQUe. ParTIe THÉorIQUe. durée : 4 jours

Biologie cellulaire. Perfectionnement à la culture cellulaire. Programme. ParTIe PraTIQUe. ParTIe THÉorIQUe. durée : 4 jours Biologie cellulaire Perfectionnement à la culture cellulaire durée : 4 jours ingénieurs, chercheurs et chefs de projet connaissances de base en culture cellulaire ou validation du module «initiation à

Plus en détail

Colloque Entraînement Samedi 03 Mars 2012

Colloque Entraînement Samedi 03 Mars 2012 Colloque Entraînement Samedi 03 Mars 2012 1 Quelques idées reçues concernant l entraînement chez les jeunes -Trop s entraîner en cadet va user le jeune coureur - Les bons cadets d aujourd hui ne seront

Plus en détail

TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE

TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE KEYWORDS : SYSTEMX, WEBSERVICE, COLLABORATIVE FILTERING, MACHINE LEARNING, LANGAGE PROGRAMMATION, HPC, BASE OBJETS COMPLEXES CONTEXTE de

Plus en détail

UTILISATION DE LA PLATEFORME WEB D ANALYSE DE DONNÉES GALAXY

UTILISATION DE LA PLATEFORME WEB D ANALYSE DE DONNÉES GALAXY UTILISATION DE LA PLATEFORME WEB D ANALYSE DE DONNÉES GALAXY Yvan Le Bras yvan.le_bras@irisa.fr Cyril Monjeaud, Mathieu Bahin, Claudia Hériveau, Olivier Quenez, Olivier Sallou, Aurélien Roult, Olivier

Plus en détail

Analyse de données transcriptomiques : de leur visualisation à l intégration d information extérieure

Analyse de données transcriptomiques : de leur visualisation à l intégration d information extérieure Analyse de données transcriptomiques : de leur visualisation à l intégration d information extérieure Marie Verbanck Laboratoire de Mathématiques Appliquées, Agrocampus OUEST Soutenance de thèse - 4 septembre

Plus en détail

Energie Wei et Système. Nerveux Autonome

Energie Wei et Système. Nerveux Autonome Energie Wei et Système Nerveux Autonome DEFINITION DE L ENERGIE DEFENSIVE Classiquement : système immunitaire, spécifique et non spécifique En réalité, toutes les structures qui contribuent à la survie

Plus en détail

CHAPITRE 4 - LA COMPLEXITÉ DES RELATIONS ENRE GÈNES, PHÉNOTYPES ET ENVIRONNEMENT

CHAPITRE 4 - LA COMPLEXITÉ DES RELATIONS ENRE GÈNES, PHÉNOTYPES ET ENVIRONNEMENT CHAPITRE 4 - LA COMPLEXITÉ DES RELATIONS ENRE GÈNES, PHÉNOTYPES ET ENVIRONNEMENT Introduction Tous les individus de la même espèce possèdent le même patrimoine génétique, cependant chaque individu est

Plus en détail

Biologie 12 Examen de référence D Guide de notation

Biologie 12 Examen de référence D Guide de notation Biologie 12 Examen de référence D Guide de notation Utilise le schéma ci-dessous pour répondre à la question 1. Organite 1 Organite 2 1. Identifie les organites 1 et 2 et compare leurs fonctions d au moins

Plus en détail

Tutoriel pour les enseignants de lycée. Rappel du contenu des programmes au lycée en classe de seconde

Tutoriel pour les enseignants de lycée. Rappel du contenu des programmes au lycée en classe de seconde Tutoriel pour les enseignants de lycée Ce document sert à l enseignant pour préparer différentes séquences pédagogiques afin d aborder : les questions de la génétique, des maladies génétiques, et les métiers

Plus en détail

Trajet des aliments : Suivi du bol alimentaire grâce à des radiographies : on observe un tube qui véhicule les aliments.

Trajet des aliments : Suivi du bol alimentaire grâce à des radiographies : on observe un tube qui véhicule les aliments. Origine et devenir des nutriments (corrigé du prof) 5 ème Acquis : - 6 ème : végétaux et animaux servent à produire des aliments constitués de lipides, glucides et protéines. Mise en évidence de l amidon

Plus en détail

Figure 3-4 Fonction du nucléole dans la synthèse des ribosomes.

Figure 3-4 Fonction du nucléole dans la synthèse des ribosomes. III.1.6 Le Nucléole Ce sont des structures fibrillaires sphériques denses du noyau interphasique et prophasique des organismes supérieurs. Les nucléoles qui sont le site de formation des ribosomes fixent

Plus en détail

Retour sur les sessions

Retour sur les sessions Retour sur les sessions Session 1 : Modèles de données dans le cadre de systèmes d informations multi-sources en écologie Session 2 : Enrichissement et représentation de données multi-sources en écologie

Plus en détail

TerrOïko : JEU en collaboration avec la SEEM

TerrOïko : JEU en collaboration avec la SEEM TerrOïko : JEU en collaboration avec la SEEM Journée EcoInnovation et Biodiversité 21 mai 2014 - Contact: Catherine de Roincé, catherine.deroince@terroiko.fr Historique d une start-up issue de la recherche

Plus en détail

Simulation des mouvements de protéines membranaires Application aux Complexes II et III de la chaine respiratoire

Simulation des mouvements de protéines membranaires Application aux Complexes II et III de la chaine respiratoire Simulation des mouvements de protéines membranaires Application aux Complexes II et III de la chaine respiratoire M. Beurton-Aimar 1 N. Parisey 2 F. Vallée 1 1 UMR 5800 - LaBRI - Université de Bordeaux

Plus en détail

Intégration de données multiéchelles pour caractériser la. qualité des fruits

Intégration de données multiéchelles pour caractériser la. qualité des fruits Intégration de données multiéchelles pour caractériser la qualité des fruits Workshop IN-OVIVE - PAFIA 02/07/2013 Julie Bourbeillon et François Vallée Contexte La pomme 1er fruit dans le panier de la ménagère

Plus en détail

Université du Québec à Montréal

Université du Québec à Montréal RECUEIL D EXERCICES DE BICHIMIE 6. Les acides nucléiques 6.2. Réplication, transcription et traduction P P P CH 2 H N H N N NH NH 2 Université du Québec à Montréal 6.2. Réplication, transcription et traduction

Plus en détail

INRA-DRH numconcours externes 2011

INRA-DRH numconcours externes 2011 INRA-DRH numconcours externes 2011 http://www.inra.fr/drh/ce2011/bdd/profil.php?numprofil=ir11-spe-1 Page 1 of 2 09/02/2011 IR Chef de projet ou expert en développement et déploiement d'application profil

Plus en détail

A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T U R E E N V I R O N N E M E N T

A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T U R E E N V I R O N N E M E N T Analyse par RNA-seq de l'expression sexe- dépendante dans le foie et le tissu adipeux blanc de 3 espèces : le porc, le poulet et la souris Contexte Rôle des estrogènes dans l expression sexe-dépendante

Plus en détail

TYPAGE HLA CROSSMATCH ANTICORPS ANTI-HLA

TYPAGE HLA CROSSMATCH ANTICORPS ANTI-HLA 16/11/12 TYPAGE HLA CROSSMATCH ANTICORPS ANTI-HLA Chantal GAUTREAU LABORATOIRE HLA S E R V I C E D I M M U N O L O G I E E T D H I S T O C O M PAT I B I L I T É, A P - H P, HÔPITAL SAINT LOUIS, PARIS,

Plus en détail

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES CHAITRE 3 LA SYNTHESE DES ROTEINES On sait qu un gène détient dans sa séquence nucléotidique, l information permettant la synthèse d un polypeptide. Ce dernier caractérisé par sa séquence d acides aminés

Plus en détail

Mise en place de serveurs Galaxy dans le cadre du réseau CATI BBRIC

Mise en place de serveurs Galaxy dans le cadre du réseau CATI BBRIC Mise en place de serveurs Galaxy dans le cadre du réseau CATI BBRIC {Sebastien.Carrere, Ludovic.Legrand,Jerome.Gouzy}@toulouse.inra.fr {Fabrice.Legeai,Anthony.Bretaudeau}@rennes.inra.fr CATI BBRIC 35 bioinformaticiens

Plus en détail

Méthodes et techniques de la biologie du développement

Méthodes et techniques de la biologie du développement Méthodes et techniques de la biologie du développement 1. Etude de l expression des gènes : Détecter les transcrits et les protéines au cours de l ontogenèse l outil anticorps 1.1. La RT-PCR La réaction

Plus en détail

3.4 Comment se situe la population française ou les jeunes? 3.4.1 Exemple de résultats en France

3.4 Comment se situe la population française ou les jeunes? 3.4.1 Exemple de résultats en France 3.4 Comment se situe la population française ou les jeunes? 3.4.1 Exemple de résultats en France Etude conduite chez des étudiants dans 3 villes (Montpellier, Bordeaux, Grenoble) Age : 19 à 26 ans Année

Plus en détail

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain A) Les composants d une boisson énergisante populaire : Composition (par canette) : taurine (1000 mg), caféine (80 mg) sucre

Plus en détail

Quelle (bio)informatique pour la protéomique?

Quelle (bio)informatique pour la protéomique? Quelle (bio)informatique pour la protéomique? Christophe Bruley - CEA Grenoble 1 Informatique pour la spectrométrie de masse Positionnement et activité de l équipe (bio)informatique Pas d activité qui

Plus en détail

L énergie du sportif

L énergie du sportif L énergie du sportif 1 Le corps : une usine à «brûler» les aliments Pour vivre, marcher, penser, notre corps a besoin d énergie. Celle-ci est apportée par la transformation de certains nutriments, en particulier

Plus en détail

«La réponse définitive»

«La réponse définitive» LIFEBODYBUILDING.COM FORMATIONS en STRATEGIE NUTRITION et DEVELOPPEMENT PHYSIQUE De combien de grammes de protéines avons-nous réellement besoin au quotidien pour développer ou maintenir sa masse musculaire?

Plus en détail

Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : scientifique Voie : Technologie et biologie (TB) Discipline : Informatique Première et seconde années Programme d informatique

Plus en détail

LES GESTIONNAIRES DE CONTENU

LES GESTIONNAIRES DE CONTENU LES GESTIONNAIRES DE CONTENU Application à la gestion d un projet informatique Veille technologique 15 Décembre 2009 Mathieu Kazmierski Léo Pichon Mathias Weingrod PLAN DE LA PRÉSENTATION I. Qu est ce

Plus en détail

Chapitre II Respiration et fermentations cellulaires. -I -Les cellules respirent

Chapitre II Respiration et fermentations cellulaires. -I -Les cellules respirent Chapitre II Respiration et fermentations cellulaires -I -Les cellules respirent 1 2 3 Les échanges gazeux entre les cellules chlorophylliennes et leur milieu 4 - II - Les mitochondries, organites de la

Plus en détail

BASE DE DONNEES STRUCTURALES

BASE DE DONNEES STRUCTURALES BASE DE DONNEES STRUCTURALES ANGD RECIPROCS 6-7 juillet 2009 Dr. Jean-Claude DARAN LCC, Toulouse Intérêt des Bases de Données Structurales Les bases de données structurales contiennent les informations

Plus en détail

BIOLOGIE MOLECULAIRE ET EXERCICES

BIOLOGIE MOLECULAIRE ET EXERCICES SCEANCE 4 BIOLOGIE MOLECULAIRE ET EXERCICES LA REPLICATION Nous avons vu lors de la séance précédente de biomol les caractéristiques de l ADN et des différents ARN. Nous allons aujourd hui voir la réplication.

Plus en détail

10.25/2. Shéma du processur de fibrose kystique sur une glande

10.25/2. Shéma du processur de fibrose kystique sur une glande Thème 1-A : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique TP 6 : La mucoviscidose : multiples échelons d un phénotype La mucoviscidose présente des indications visibles qui constituent un

Plus en détail

1 Description du projet

1 Description du projet Implantation d'un OS multi-processus pour téléphone cellulaire à l'aide d'automates À travers ce projet vous découvrirez les bases du fonctionnement d'un OS (Operating System = système d'exploitation)

Plus en détail

LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION ET L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION ET L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION ET L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Z. ALIMAZIGHI Laboratoire des Systèmes Informatiques Faculté d Électronique et d Informatique Département Informatique

Plus en détail

CERTIFICAT DE COMPÉTENCES EN BIO-INFORMATIQUE

CERTIFICAT DE COMPÉTENCES EN BIO-INFORMATIQUE CERTIFICAT DE COMPÉTENCES EN BIO-INFORMATIQUE Organisé par l équipe pédagogique : Statistique bioinformatique du département IMATH Responsable de la formation : Pr. Jean-François Zagury Coordinateur des

Plus en détail

Identification de récepteurs r endothéliaux stades vasculaires visualisés in vivo par échographie Doppler

Identification de récepteurs r endothéliaux stades vasculaires visualisés in vivo par échographie Doppler Identification de récepteurs r endothéliaux à différents stades vasculaires visualisés in vivo par échographie Doppler S.Lavisse 1, V. Lazar 2, P. Opolon 3, P. Dessen 2, A. Roche 1, N. Lassau 1 Équipes

Plus en détail

Nos offres de stages pour 2013

Nos offres de stages pour 2013 Nos offres de stages pour 2013 Les sujets de stage que nous vous proposons sont des projets à très forte valeur ajoutée, mêlant recherche amont, algorithmique et implémentation. Ils touchent à des domaines

Plus en détail

Modèle et instrumentation du suivi d apprenants dans la FOAD

Modèle et instrumentation du suivi d apprenants dans la FOAD Modèle et instrumentation du suivi d apprenants dans la FOAD Erik Gebers Université de Technologie de Compiègne Laboratoire HeuDiaSyc Unité d Innovation ICS erik.gebers@utc.fr Plan Contexte Le suivi Instrumentation

Plus en détail

Plate-forme Bio-informatique. Laboratoire de Bio-informatique et de Génomique intégratives. Utilisateurs (public, privé )

Plate-forme Bio-informatique. Laboratoire de Bio-informatique et de Génomique intégratives. Utilisateurs (public, privé ) Plate-forme Bio-informatique Valorisation et soutien Laboratoire de Bio-informatique et de Génomique intégratives Recherche et développement collaboration Utilisateurs (public, privé ) Proposer des solutions

Plus en détail