Les infirmières praticiennes spécialisées en soins de première ligne

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les infirmières praticiennes spécialisées en soins de première ligne"

Transcription

1 Les infirmières praticiennes spécialisées en soins de première ligne Sophie Charland, inf., M.Sc, IPS-PL Lyne Périgny, inf., B.Sc., MSc (c) Lise Racette, inf., B.Sc., M.Ed. Colloque CII 6 mai

2 Plan de présentation Qui est l infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne? Historique Champ d exercice Loi 90 Réglementation/exigences Formation/examen Primes d intéressement du MSSS Modalités de déploiement au CSSSNL Clientèle de 0-5 ans et clientèle adulte Résultats Enjeux/Défis/Pistes de solutions 2

3 Historique au Québec Évolution du rôle 2005 Reconnaissance de 3 spécialités au Québec Néonatalogie Cardiologie Néphrologie 2008 : Réussite de l examen pour l obtention du droit de pratique au Qc par 3 candidats formés en Ontario 2009: 4 nouvelles IPSPL certifiées au Qc et graduation prévue pour 3 cohortes québécoises Université de Montréal Université Laval Université Mc Gill L Ontario compte présentement environ 800 infirmières praticiennes, les États-Unis en comptent

4 Qui est l IPS-PL au Québec? L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne assure des soins de santé à une clientèle ambulatoire tout au long du continuum de vie, incluant les nouveau-nés, enfants, adolescents, adultes, femmes enceintes et en post-partum, ainsi que les personnes âgées. Elle exerce des activités liées à la promotion de la santé, à la prévention de la maladie et au traitement des clientèles présentant un problème de santé courant ou une maladie chronique stable 4

5 Qui est l IPS-PL au Québec? (suite ) Elle exerce en partenariat avec au moins un médecin omnipraticien accessible sur place ou à distance. Ensemble, ils desservent en soins de première ligne une population donnée dans différents milieux cliniques : les établissements de santé Les groupes de médecine de famille en établissement ou en privé les cliniques réseaux les cliniques médicales privées les dispensaires en régions isolées 5

6 Qui est l IPS-PL au Québec? (suite ) Un problème de santé courant a les caractéristiques suivantes : incidence relativement élevée dans la communauté; symptômes et signes cliniques affectant habituellement un seul système absence de détérioration de l état général de la personne évolution habituellement rapide et favorable Une maladie chronique stable présente les caractéristiques suivantes : diagnostic établi plan de traitement médical en vigueur 6

7 Loi sur les infirmières et les infirmiers ARTICLE activités réservées ARTICLE activités Prescrire des examens diagnostiques Utiliser des techniques diagnostiques invasives ou présentant des risques de préjudice Prescrire des médicaments et d autres substances Prescrire des traitements spéciaux Utiliser des techniques ou appliquer des traitements médicaux, invasifs ou présentant des risques de préjudice 7

8 Formation Programme de formation universitaire de deuxième cycle de heures 630 heures de cours théoriques Axe en sciences infirmières Recherche Fondements théoriques Autres domaines» Éducation à la santé» Collaboration interprofessionnelle» Éthique» Législation 8

9 Formation (suite ) Programme de formation universitaire de deuxième cycle de heures (suite) Axe en sciences médicales Pharmacologie Physiopathologie Thérapeutique Évaluation clinique Stage en soins de première ligne 950 heures de stage dans les différents milieux cliniques Domaines de pratique Prénatal Pédiatrie Adulte Personne âgée Santé mentale 9

10 Pratique de partenariat Elle est la prémisse essentielle à l implantation de ce rôle au Québec Obligation d une entente de partenariat pour une pratique hors CSSS Intervenants Clientèle Horaire Balises internes Modalités de travail 10

11 Soutien $ - Mise en place de ce nouveau rôle Programme d intéressement ministériel MSSS Primes d intéressement aux études $ durant les années de formation Contrat relié à une garantie d emploi Primes d intéressement aux établissements $ 11

12 Modalités de déploiement des 3 IPS-PL au CSSSNL Volet pédiatrique Volet adulte Résultats 12

13 Étapes pour l implantation des IPS-PL au CSSSNL Plan de communication rejoignant toutes les instances ciblées Instances professionnelles du milieu Instances organisationnelles Approches de groupes et individualisées Création d alliances avec des groupes de médecins omnipraticiens et de spécialistes qui pourraient y tirer un avantage pour leur clientèle Organisation de partenariats avec des médecins omnipraticiens 0-5 ans: Partenariat à distance avec médecin omnipraticien ayant développé une expertise auprès de cette clientèle Autres clientèles: Partenariat avec médecins omnipraticiens de CLSC et de GMF 13

14 Mise en contexte du milieu Volet pédiatrique Pénurie de médecins de famille, de pédiatres et d infirmières Peu d enfants bénéficient de dépistage précoce des problèmes de croissance et de développement Recours fréquents aux urgences et aux cliniques sans rendez-vous Stress et anxiété des parents Problème d accessibilité et de prise en charge de la clientèle 0-5 ans 14

15 Solutions pour améliorer l accessibilité et la prise en charge de la clientèle de 0-5 ans Réorganisation des soins dans un contexte de hiérarchisation Collaboration interprofessionnelle Intégration de l infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne Optimisation du rôle des infirmières en santé parentale et infantile dans les services de première ligne 15

16 Intégration des IPS-PL Étapes de réalisation Jumelage avec le pédiatre et les médecins omnipraticiens en hospitalisation et en ambulatoire Organisation des cliniques de suivi de l enfant en CLSC avec déploiement dans toute la région Partenariat avec médecin omnipraticien et pédiatres Encadrement de la pratique et outils cliniques (règles de soins, utilisation de l ABCdaire, consultation médicale téléphonique, algorithme de référence, etc.). 16

17 17

18 Volet optimisation de la pratique infirmière OBJECTIFS POURSUIVIS Mettre à contribution les ressources infirmières déjà impliquées auprès de la clientèle des programmes SIPPE (familles vulnérables déjà suivies en collaboration interdisciplinaire) Élargir le champ de pratique selon le cadre législatif actuel (Loi 90) Suivi du développement de l enfant incluant l évaluation psychomotrice Soins courants avec ordonnances collectives 18

19 Volet optimisation Les étapes de réalisation Formation de 35 heures (intégrant des stratégies pédagogiques variées) Développement d un profil de compétence Analyse des besoins et l état des connaissances actuelles Préceptorat (14 heures) Mentorat dans un modèle d hiérarchisation des soins Modalités fonctionnelles 19

20 Algorithme de suivi de croissance et de développement de l'enfant 0 5 ans dans un contexte d'hiérarchisation des soins/services Suivi recommandé selon Rourke Suivi actuel par les IPS-PL Suivi des enfants du programme SIPPE par les infirmières de SPI 2 sem. (opt.) Suivi recommandé selon la Société Canadienne de pédiatrie 1 mois (opt.) 2 mois 4 mois 6 mois 9 mois opt. 12 mois Suivi actuel assuré par les IPS-PL 18 mois 2 ans 3 ans 4 ans 5 ans X X X X X X X X X X X X IPS- PL Suivi projeté pour les infirmières de SPI* (pour les enfants qui n ont pas de médecin de famille) IPS-PL INF INF INF INF INF INF INF INF INF IPS- PL Suivi conjoint des enfants du programme SIPPE pour les infirmières SPI en phase de consolidation Suivi conjoint projeté pour les infirmières de SPI en processus de consolidation* (pour les enfants qui n ont pas de médecin de famille) IPS- PL IPS- PL IPS- PL IPS-PL INF INF INF INF INF INF IPS- PL IPS- PL Accessibilité et référence à autres professionnels (IPS-PL ou médecin traitant) dans le cadre du suivi (voir algorithme de référence) Pour certaines clientèles, il est possible que le plan d'intervention justifie un suivi en alternance. IPS-PL : Infirmière praticienne spécialisée en première ligne SIPPE : Services intégrés en périnatalité et petite enfance SPI : Santé parentale et infantile 20

21 Implantation IPS-PL - Volet adulte Milieux d implantation retenus : CLSC (2) avec une pratique avec RV GMF avec une pratique en sans RV et avec RV 21

22 Résultats tangibles Augmentation de l accessibilité et de la prise en charge par : Les IPS-PL Clientèle 0-5 ans Clientèle de tout âge Les infirmières de SPI Recherche action du GRISIM 22

23 Enjeux / Défis / Pistes de solutions 23

24 Défis pour les IPS-PL!! Sollicitation des IPS-PL Stages des universités et des milieux Enseignement Promotion du rôle Comités de développement et d implantation Locaux Provinciaux Pratique professionnelle Responsabilité professionnelle Équilibre de la pratique du ratio 70/30 Maintien à jour des compétences Qualité des soins Recherche 24

25 Défis / Enjeux professionnels!! Rôle professionnel des IPS-PL Médecins Infirmières SPI-GMF-CLSC Mise en place et maintien de la hiérarchisation des soins et services Réorganisation du travail pour les infirmières de SPI - Transfert des connaissances 25

26 Défis/Enjeux financiers!! Aucun plan de financement du MSSS Négociation entre les CSSS et les Agences Inadéquation entre des besoins de la population et les budgets des CSSS Pas de budget pour développer ce champ de pratique Offensive de l OIIQ vers le MSSS Articles dans tous les quotidiens Presse 1 ier avril «Les superinfirmières ont été abandonnées» Soleil 5 avril «L Avenir des superinfirmières compromis» Journal de Québec 6 avril 2009 «Superlent» Rencontres avec le ministre de la santé- Dr Yves Bolduc 26

27 Défis/Enjeux fonctionnels!! Applications des prescriptions des IPS-PL (laboratoire, imagerie médicale, médicaments) Ressources humaines, matérielles locales Secrétariat Locaux Équipements Fournitures médicales 27

28 Pistes de solutions Regrouper les ressources dans un même milieu pour : Offrir des services Assurer plus facilement le suivi de la clientèle Démontrer la valeur ajoutée de l introduction des IPS-PL en première ligne Développer l identité professionnelle (défi) 28

29 En constante évolution Optimise les compétences de chacun dans la prise en charge de la clientèle Collaboration et implication Résultats positifs 29

30 Questions??? «Il faut savoir et savoir faire, mais il ne faut pas attendre de tout savoir pour commencer à faire» Gérard Lyon-Caen Juriste français, Professeur en droit social Paris,

31 Références Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) (2003). L infirmière praticienne : énoncé de position, éd. rev., Ottawa, AIIC. Laurant, M.G., Hermens, R.P., Braspenning, J.C., Sibbald, B., et Grol, R.P. (2004). Impact of nurse practitioners on workload of general practitioners: Randomised controlled trail. British Medical Journal, vol. 328, no 7445, p Myers, P.C., Lenci, B., et Sheldon, M.G. (1997). A nurse practitioner as the first point of contact for urgent medical problems in a general practice setting. Family Practice, vol. 14, n 6, p OIIQ; CMQ. (2008). Soins de première ligne. Étendue des activités médicales exercées par l infirmièere praticienne spécialisée en soins de première ligne. Centre de documentation OIIQ. Ordre des infirmières et infirmiers du Québec & Collège des médecins du Québec (2006). L'infirmière praticienne spécialisée. Direction des services aux clientèles et des communications, OIIQ, Bibliothèque nationale du Québec et du Canada. 28 p. Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (2003). Guide d'application de la nouvelle Loi sur les infirmières et les infirmiers et de la Loi modifiant le Code des professions et d'autres dispositions législatives dans le domaine de la santé. Centre de documentation OIIQ. Racette, L., & Cossette, G. (2005). Impacts que pourraient avoir un projet en pratique infirmière avancée en soins de 1ère ligne auprès de la clientèle de périnatalité. Document inédit, Centre de Santé et des services sociaux du Nord de Lanaudière. Way, D., Jones, L., Baskerville, N.B., et Busing, N. (2001). Primary health care services provided by nurse practitioners and family physicians in shared practice. Canadian Medical Association Journal / Journal de l Association médicale canadienne, vol. 165, no 9, p

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES INFIRMIÈRES DE L UQAC LE 6 MAI 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Quel type de formation une IPSPL doit-elle suivre?

Plus en détail

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue Marie-Christine Lemieux, M.Sc. Inf., IPSPL 2 e Symposium

Plus en détail

Un poste à votre mesure!

Un poste à votre mesure! Titre du poste : INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE (IPSPL) Direction : Direction des soins infirmiers Statut : Temps complet - 35 heures/semaine Quart : Jour LIBELLÉ DU TITRE D EMPLOI Personne

Plus en détail

PERCEPTIONS DES INFIRMIÈRES PRATICIENNES SPÉCIALISÉES (IPS) : MEILLEUR SUIVI ET QUALITÉ DE SOINS OPTIMALE POUR LES PATIENTS ET LEUR FAMILLE

PERCEPTIONS DES INFIRMIÈRES PRATICIENNES SPÉCIALISÉES (IPS) : MEILLEUR SUIVI ET QUALITÉ DE SOINS OPTIMALE POUR LES PATIENTS ET LEUR FAMILLE PERCEPTIONS DES INFIRMIÈRES PRATICIENNES SPÉCIALISÉES (IPS) : MEILLEUR SUIVI ET QUALITÉ DE SOINS OPTIMALE POUR LES PATIENTS ET LEUR FAMILLE Claire Chapados, inf., Ph.D. Université de Montréal, Québec,

Plus en détail

SOINS DE PREMIÈRE LIGNE

SOINS DE PREMIÈRE LIGNE AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QUESTIONNAIRE PRÉPARATOIRE À LA VISITE D AGRÉMENT DU PROGRAMME SEPTEMBRE 2011 Ordre des infirmières

Plus en détail

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 Novembre 2011 . Pour faciliter la lecture, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent

Plus en détail

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes. Programme d intéressement pour l implantation du rôle de l infirmière praticienne spécialisée Modalités d application 15-919-04W RÉDACTION Direction des soins infirmiers Direction générale des services

Plus en détail

LES RÔLES CONTEMPORAINS DE LEADERSHIP ET DE GESTION DE L INFIRMIÈRE : arrimage d un continuum de cours avec les besoins du réseau de la santé

LES RÔLES CONTEMPORAINS DE LEADERSHIP ET DE GESTION DE L INFIRMIÈRE : arrimage d un continuum de cours avec les besoins du réseau de la santé SP 7.4 LES RÔLES CONTEMPORAINS DE LEADERSHIP ET DE GESTION DE L INFIRMIÈRE : arrimage d un continuum de cours avec les besoins du réseau de la santé Martine Mayrand Leclerc, inf., MGSS/MHA, Ph.D. Robert

Plus en détail

Organisation des services de première ligne au Québec

Organisation des services de première ligne au Québec Organisation des services de première ligne au Québec Départements régionaux de médecine générale (DRMG) Benoît Gervais, M.D., DRMG de la Mauricie et du Centre-du-Québec Louise Quesnel, M.D., DRMG de la

Plus en détail

de l effectif infirmier du Québec 2012-2013

de l effectif infirmier du Québec 2012-2013 Portrait sommaire de l effectif infirmier du Québec 2012-2013 ÉVOLUTION ET CARACTÉRISTIQUES DE L EFFECTIF INFIRMIER Inscription au Tableau de l OIIQ Le nombre de membres se maintient à plus de 72 000 Le

Plus en détail

Qui sont les infirmières et infirmiers cliniciens spécialisés?

Qui sont les infirmières et infirmiers cliniciens spécialisés? Série de Webinaires de l AIIC : Progrès de la pratique Qui sont les infirmières et infirmiers cliniciens spécialisés? Donna Cousineau Infirmière en pratique avancée Hôpital Carleton Queensway Le 12 décembre

Plus en détail

Doit-on craindre une dévalorisation de la formation technique en soins infirmiers pour l avenir?

Doit-on craindre une dévalorisation de la formation technique en soins infirmiers pour l avenir? CG 08-02-29 / 011 (FEC) Doit-on craindre une dévalorisation de la formation technique en soins infirmiers pour l avenir? Document de réflexion présenté au Conseil général de la Fédération des enseignantes

Plus en détail

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 COLLOQUE ARY BORDES Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences infirmières

Plus en détail

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION NOVEMBRE 2010 PRÉAMBULE L agrément des programmes constitue un exercice important qui permet non

Plus en détail

Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté

Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté «Pour une première ligne forte au cœur de la communauté» Présenté le 16 janvier 2014 Aux partenaires de la Table

Plus en détail

Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU. Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux

Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU. Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux Présences : Denyse April, Collège Héritage Gilles Coulombe, CSSS

Plus en détail

Formation des infirmières praticiennes spécialisées (IPS) en soins de première ligne (PL) Guide des étudiantes. Mars 2014

Formation des infirmières praticiennes spécialisées (IPS) en soins de première ligne (PL) Guide des étudiantes. Mars 2014 Formation des infirmières praticiennes spécialisées (IPS) en soins de première ligne (PL) Guide des étudiantes Mars 2014 Faculté de médecine et des sciences de la santé École des sciences infirmières TABLE

Plus en détail

Orientation ministérielle Assurer aux Québécois qui le désirent l accès à un médecin de famille qui leur assure un suivi continu de qualité

Orientation ministérielle Assurer aux Québécois qui le désirent l accès à un médecin de famille qui leur assure un suivi continu de qualité Bilan et perspectives sur l organisation des services médicaux de première ligne D re Yolaine Galarneau Directrice de l accessibilité aux services médicaux Direction générale des services de santé et médecine

Plus en détail

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC UNE PRIORITÉ DE LA POLITIQUE DE PÉRINATALITÉ (2008-2018) Mémoire présenté aux membres de la commission parlementaire de la santé et des services sociaux Préparé par

Plus en détail

La 1 re ligne montréalaise en action Une responsabilité pour tous et chacun

La 1 re ligne montréalaise en action Une responsabilité pour tous et chacun La e en action Une responsabilité pour tous et chacun Jacques Ricard, M.D., M.Sc. Directeur général adjoint par intérim Directeur des services généraux et des maladies chroniques Plan de la présentation

Plus en détail

Le partenariat...5. La collaboration...5. Contrat de travail...5. Contrat de société de personnes...6

Le partenariat...5. La collaboration...5. Contrat de travail...5. Contrat de société de personnes...6 1 DOCUMENTS ANNEXE 1 D ACCOMPAGNEMENT GUIDE PRATIQUE D ÉLABORATION D UNE ENTENTE DE PARTENARIAT ENTRE UNE INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE ET UN OU PLUSIEURS MÉDECINS PARTENAIRES

Plus en détail

«Qui sont les étudiantes du programme de formation francophone d infirmières praticiennes?»

«Qui sont les étudiantes du programme de formation francophone d infirmières praticiennes?» Article «Qui sont les étudiantes du programme de formation francophone d infirmières praticiennes?» Suzanne Caty, Isabelle Michel, Raymond Pong et Dianne Stewart Reflets : revue d'intervention sociale

Plus en détail

La formation des sages-femmes au Québec: compétence, autonomie et confiance. Raymonde Gagnon, SF, MSc. Emmanuelle Hébert, SF, MSc.

La formation des sages-femmes au Québec: compétence, autonomie et confiance. Raymonde Gagnon, SF, MSc. Emmanuelle Hébert, SF, MSc. La formation des sages-femmes au Québec: compétence, autonomie et confiance Raymonde Gagnon, SF, MSc. Emmanuelle Hébert, SF, MSc. Plan La profession sage-femme Le baccalauréat Duo stage et maïeutique Évaluation

Plus en détail

Alvine FANSI, MD, PhD; Cédric JEHANNO, BSc, MBA; Martin DRAPEAU, PhD; Micheline LAPALME, PhD et Sylvie BOUCHARD, B.Pharm, DPH, MSc, MBA

Alvine FANSI, MD, PhD; Cédric JEHANNO, BSc, MBA; Martin DRAPEAU, PhD; Micheline LAPALME, PhD et Sylvie BOUCHARD, B.Pharm, DPH, MSc, MBA ACCÈS ÉQUITABLE AUX SERVICES DE PSYCHOTHÉRAPIE POUR LES PATIENTS ADULTES SOUFFRANT DE TROUBLES ANXIEUX OU DÉPRESSIFS : DONNÉES PROBANTES ET EXPÉRIENCES ÉTRANGÈRES Alvine FANSI, MD, PhD; Cédric JEHANNO,

Plus en détail

La réglementation et le nombre d infirmières et d infirmiers praticiens au Canada

La réglementation et le nombre d infirmières et d infirmiers praticiens au Canada La réglementation et le nombre d infirmières et d infirmiers praticiens au Canada Preliminary Provincial and Territorial Government Health Expenditure Estimates 1974 1975 to 2004 2005 Le contenu de cette

Plus en détail

GUIDE DE L'UTILISATEUR

GUIDE DE L'UTILISATEUR GUIDE DE L'UTILISATEUR LE PLAN D AUTOGESTION DU DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU EN CINQ ÉTAPES Pour pouvoir donner des soins de qualité aux patients tout au long de sa carrière professionnelle, le

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE DESCRIPTION DE POSTE 1. IDENTIFICATION DE L'EMPLOI 1.1 Titre d'emploi : Agente ou agent de planification, de programmation et de recherche 1.2 Direction : Direction de la santé publique 1.3 Supérieur immédiat

Plus en détail

Le rôle des infirmières en PIA

Le rôle des infirmières en PIA Cours de transplantation Le rôle des infirmières en PIA Mme Chantal Fortin IPSN, MSc., CNephro(C) Infirmière praticienne spécialisée en néphrologie RUIS McGill -UdeM 16 avril 2010 Objectifs Comprendre

Plus en détail

Plan thérapeutique infirmier et stratégies pédagogiques

Plan thérapeutique infirmier et stratégies pédagogiques Plan thérapeutique infirmier et stratégies pédagogiques Jacinthe Savard, inf. M. Sc. Andrée-Anne Picard, inf. B. Sc. AEESICQ St-Jean-sur-Richelieu 2009 Plan de présentation Activités d apprentissage et

Plus en détail

Le registre de déclaration des mesures de contrôle : une contrainte ou un levier

Le registre de déclaration des mesures de contrôle : une contrainte ou un levier Le registre de déclaration des mesures de contrôle : une contrainte ou un levier Andrée Desmarais Conseillère clinicienne en soins infirmiers 17 e Colloque de l Ordre régional des infirmières et infirmiers

Plus en détail

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Janvier 2015 Contributions Équipe de travail Réal Cloutier, Hôpital Rivière-des-Prairies Louise

Plus en détail

Le projet SyMO : Un outil informatisé de planification et de suivi de la clientèle

Le projet SyMO : Un outil informatisé de planification et de suivi de la clientèle Le projet SyMO : Un outil informatisé de planification et de suivi de la clientèle Contexte du projet en soins palliatifs nombre de personnes atteintes de cancer dans la population. nombre de demandes

Plus en détail

Le pharmacien au cœur de la 1 re ligne montréalaise en action

Le pharmacien au cœur de la 1 re ligne montréalaise en action Le pharmacien au cœur de la 1 re montréalaise en action Jacques Ricard, M.D., M.Sc. Directeur général adjoint par intérim Directeur des services généraux et des maladies Assemblée générale annuelle du

Plus en détail

La réglementation et le nombre d infirmières et d infirmiers praticiens au Canada : mise à jour de 2006

La réglementation et le nombre d infirmières et d infirmiers praticiens au Canada : mise à jour de 2006 La réglementation et le nombre d infirmières et d infirmiers praticiens au Canada : mise à jour de 2006 Preliminary Provincial and Territorial Government Health Expenditure Estimates 1974 1975 to 2004

Plus en détail

Les Gériatres au Québec

Les Gériatres au Québec Les Gériatres au Québec À l'aube du vieillissement démographique En route pour une véritable priorisation des soins spécialisés de la personne âgée INTRODUCTION Le premier document de l AMGQ sur les gériatres

Plus en détail

Liste des éléments de données de la Base de données sur les infirmières et infirmiers réglementés

Liste des éléments de données de la Base de données sur les infirmières et infirmiers réglementés septembre 2013 Liste des éléments de données de la infirmières et Les documents énumérés dans la présente liste ont été adaptés à partir du Dictionnaire des données et manuel de traitement de la 2013.

Plus en détail

Modalités d intégration de l infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPS-PL)

Modalités d intégration de l infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPS-PL) Modalités d intégration de l infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPS-PL) Conçu par le Comité de travail opérationnel Juin 2012 Auteurs Dr Normand Béland, médecin partenaire Dre

Plus en détail

Site pilote de l IMBCI en Amérique du Nord

Site pilote de l IMBCI en Amérique du Nord CSSS La Pommeraie, Hôpital Brome Missisquoi Perkins certifié de l Initiative Ami des bébés 1999 Hôpital recertifié 2004 CLSC certifié 2005 CSSS certifié mai 2010 Site pilote de l IMBCI en Amérique du Nord

Plus en détail

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de Le programme Arrimage et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de M me Myriam-Nicole Bilodeau, conseillère-clinique cadre 1. Le CSSS de Chicoutimi

Plus en détail

PRÉPARATION AUX SITUATIONS D URGENCE ET CAPACITÉ D INTERVENTION

PRÉPARATION AUX SITUATIONS D URGENCE ET CAPACITÉ D INTERVENTION Énoncé de position PRÉPARATION AUX SITUATIONS D URGENCE ET CAPACITÉ D INTERVENTION POSITION DE L AIIC La profession infirmière 1 joue un rôle essentiel dans tous les aspects de la gestion des urgences,

Plus en détail

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Association médicale canadienne Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes

Plus en détail

Un pour tous. tous pour un!

Un pour tous. tous pour un! La contribution d une communauté virtuelle d apprentissage et de pratique au développement de la pratique professionnelle des infirmières dans les groupes de médecine de famille (GMF) au Québec Un pour

Plus en détail

INSPECTION PROFESSIONNELLE

INSPECTION PROFESSIONNELLE INSPECTION PROFESSIONNELLE INSTRUMENT DE VÉRIFICATION DE LA NORME DE DOCUMENTATION LE PLAN THÉRAPEUTIQUE INFIRMIER PRODUCTION Service des publications Sylvie Couture Chef de service Karine Méthot Adjointe

Plus en détail

Bulletin d information régional réalisé par l équipe du Programme québécois de dépistage du cancer du sein de Laval.

Bulletin d information régional réalisé par l équipe du Programme québécois de dépistage du cancer du sein de Laval. Juin 2015 - Numéro 1 Info-PQDCSLaval Bulletin d information régional réalisé par l équipe du Programme québécois de dépistage du cancer du sein de Laval. Connaissez-vous la Classification BI-RADS? La catégorisation

Plus en détail

Cadre de référence. Implantation de l Accueil Clinique au CIUSSS du Centre Est-de-l Île-de-Montréal

Cadre de référence. Implantation de l Accueil Clinique au CIUSSS du Centre Est-de-l Île-de-Montréal Cadre de référence Implantation de l Accueil Clinique au CIUSSS du Centre Est-de-l Île-de-Montréal Révisé en février 2015 1 TABLE DES MATIÈRES Abréviations utilisées. 3 Mise en contexte. 4 Buts et objectifs.

Plus en détail

GUIDE GUIDE D APPLICATION

GUIDE GUIDE D APPLICATION GUIDE GUIDE D APPLICATION de la nouvelle Loi sur les infirmières et les infirmiers et de la Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé avril

Plus en détail

médicale canadienne, l Institut canadien d information sur la santé, Santé Canada et le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada.

médicale canadienne, l Institut canadien d information sur la santé, Santé Canada et le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES, la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) interroge ses membres sur plusieurs aspects touchant leur pratique professionnelle à l aide de sondages, de groupes de

Plus en détail

Soyez déjà assurés de notre totale collaboration pour que l implantation de ce nouveau plan d action en santé mentale soit une réussite.

Soyez déjà assurés de notre totale collaboration pour que l implantation de ce nouveau plan d action en santé mentale soit une réussite. COMMENTAIRES DE L ORDRE DES CONSEILLERS ET CONSEILLÈRES D ORIENTATION ET DES PSYCHOÉDUCATEURS ET PSYCHOÉDUCATRICES DU QUÉBEC SUITE À LA CONSULTATION DU MSSS SUR LE PLAN D ACTION EN SANTÉ MENTALE 2005-2008

Plus en détail

L évolution des rôles en soins infirmiers. Un changement à s approprier

L évolution des rôles en soins infirmiers. Un changement à s approprier L évolution des rôles en soins infirmiers Un changement à s approprier Les formateurs Louise Leduc Coordonnatrice du développement clinique de la pratique en soins infirmiers, DPSSS-DSI Stéphane Gagnon

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences Le Baccalauréat en sciences est offert selon divers parcours en fonction des études antérieures. Certains programmes sont également offerts au campus de l UdeM à Laval : Le programme

Plus en détail

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier Le projet de formation «Partenaires, jusqu à la fin» Déterminer avec le patient et ses proches les objectifs de ses soins en contexte de maladie grave et de fin de vie 7 octobre 2014 Entretiens Jacques

Plus en détail

L évaluation des besoins des personnes atteintes de cancer et de leurs proches par les infirmières pivots en oncologie (IPOs)

L évaluation des besoins des personnes atteintes de cancer et de leurs proches par les infirmières pivots en oncologie (IPOs) L évaluation des besoins des personnes atteintes de cancer et de leurs proches par les infirmières pivots en oncologie (IPOs) Brigitte Fournier, IPO Clinique d oncologie ambulatoire M.Sc. Infirmières (candidate)

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences Le Baccalauréat en sciences est offert selon divers parcours en fonction des études antérieures : Le programme 1-630-1-1 : un parcours à l intention des titulaires d un DEC en formation

Plus en détail

Gestion éthique des banques de recherche

Gestion éthique des banques de recherche Gestion éthique des banques de recherche Jean-Marie Therrien, Ph.D. Président du Comité d éthique de la recherche, CHU Sainte-Justine 30 octobre 2012 Plan Justification éthique et scientifique Principes

Plus en détail

COMITÉ PERMANENT DE LA SANTÉ DE LA CHAMBRE DES COMMUNES. Examen du plan décennal pour consolider les soins de santé

COMITÉ PERMANENT DE LA SANTÉ DE LA CHAMBRE DES COMMUNES. Examen du plan décennal pour consolider les soins de santé COMITÉ PERMANENT DE LA SANTÉ DE LA CHAMBRE DES COMMUNES Examen du plan décennal pour consolider les soins de santé Jeff Poston Directeur exécutif Association des pharmaciens du Canada Ottawa, Ontario 13

Plus en détail

P R A T I C I E N N E L I N F I R M I È R E S P É C I A L I S É E SUR LES MODALITÉS DE LA PRATIQUE DE L INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE

P R A T I C I E N N E L I N F I R M I È R E S P É C I A L I S É E SUR LES MODALITÉS DE LA PRATIQUE DE L INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE L I N F I R M I È R E P R A T I C I E N N E S P É C I A L I S É E L I G N E S D I R E C T R I C E S SUR LES MODALITÉS DE LA PRATIQUE DE L INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE DOCUMENT CONJOINT Production

Plus en détail

Le champ d exercice de l infirmière. diplômée DIRECTIVE PROFESSIONNELLE. Directive professionnelle : Le champ d exercice de l infirmière.

Le champ d exercice de l infirmière. diplômée DIRECTIVE PROFESSIONNELLE. Directive professionnelle : Le champ d exercice de l infirmière. DIRECTIVE PROFESSIONNELLE Le champ d exercice de l infirmière (mai 2012) (1/11 ) Mission L Association des infirmières et infirmiers du Nouveau Brunswick est un organisme de réglementation professionnel

Plus en détail

Ordonnance collective

Ordonnance collective Centre de Santé et de Services sociaux de Québec-Nord NUMÉRO DE L ORDONNANCE: OC-31 Ordonnance collective Nom de l ordonnance: Initier des analyses de laboratoire pour le suivi de la clientèle présentant

Plus en détail

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP [Septembre 2009] Table des matières CONTEXTE ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Trousse d information L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Novembre 2004 L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé L approche populationnelle

Plus en détail

STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION

STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION Responsable: Dr Pierre Landry, professeur agrégé de clinique Membres de l équipe professorale Dr Pierre Landry, professeur agrégé de clinique Autres

Plus en détail

Le processus d inspection professionnelle du CSSS du Sud de Lanaudière: Une expérience enrichissante

Le processus d inspection professionnelle du CSSS du Sud de Lanaudière: Une expérience enrichissante Le processus d inspection professionnelle du CSSS du Sud de Lanaudière: Une expérience enrichissante Marilou Dionne, inf. M.Sc. Conseillère clinicienne en soins infirmiers Manon Allard, inf. M.Sc. Coordonnatrice

Plus en détail

L INFIRMIÈRE CLINICIENNE SPÉCIALISÉE

L INFIRMIÈRE CLINICIENNE SPÉCIALISÉE Pour faciliter la lecture de ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. L INFIRMIÈRE CLINICIENNE SPÉCIALISÉE

Plus en détail

Dr Julie Dauphin, Ph.D. Psychologue clinicienne

Dr Julie Dauphin, Ph.D. Psychologue clinicienne CHAMPS D EXPERTISE Dr Julie Dauphin, Ph.D. Psychologue clinicienne Hôpital Louis- H. Lafontaine Institut Universitaire en santé mentale Programme des troubles psychotiques - Clinique Sherbrooke 7401 Hochelaga

Plus en détail

Guichets d'accès clientèle orpheline (GACO) : Recension de pratiques sur les facteurs. favorisant la collaboration

Guichets d'accès clientèle orpheline (GACO) : Recension de pratiques sur les facteurs. favorisant la collaboration Guichets d'accès clientèle orpheline (GACO) : Recension de pratiques sur les facteurs favorisant la collaboration Pascale Navert Courtière de connaissances Direction de la planification, de la performance

Plus en détail

Le champ d exercice et les activités réservées des infirmières

Le champ d exercice et les activités réservées des infirmières Le champ d exercice et les activités réservées des infirmières Mise à jour du guide d application publié en 2003 NOTE AU LECTEUR Le Service de refonte du ministère de la Justice effectue jusqu en janvier

Plus en détail

La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l Association des infirmières et infirmiers du Canada.

La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l Association des infirmières et infirmiers du Canada. Énoncé de position LA PLANIFICATION NATIONALE DES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ POSITION DE L AIIC L AIIC croit qu une planification réussie des ressources humaines de la santé au Canada passe par un

Plus en détail

Pourquoi et comment préparer les futures infirmières dans le contexte d informatisation du réseau de la santé?

Pourquoi et comment préparer les futures infirmières dans le contexte d informatisation du réseau de la santé? Pourquoi et comment préparer les futures infirmières dans le contexte d informatisation du réseau de la santé? Présentation par Sylvie Jetté, présidente de l AQIISTI dans le cadre du colloque de L Association

Plus en détail

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Ligne provinciale d intervention téléphonique en prévention du suicide 1 866 APPELLE Octobre 2014 Table des matières Contexte...

Plus en détail

CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS

CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS Communiqué CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS Gatineau, le 14 septembre 2009. Campus santé Outaouais, le consortium créé en juin 2008 et dont

Plus en détail

infirmière EN santé mentale

infirmière EN santé mentale La pratique infirmière EN santé mentale une contribution essentielle à consolider OCTOBRE 2009 Rapport du Comité d experts sur la pratique infirmière en santé mentale et en soins psychiatriques La pratique

Plus en détail

Sommaire des objectifs par conférence - Demande d accréditation

Sommaire des objectifs par conférence - Demande d accréditation Sommaire des objectifs par conférence - Demande d accréditation Atelier : Perles cliniques en dermatologie chez l adulte 1. reconnaître les différents types de lésions cutanées; 2. utiliser le diagnostic

Plus en détail

Un hôpital accueillant et apprenant

Un hôpital accueillant et apprenant Un hôpital accueillant et apprenant Un modèle novateur d intégration et de soutien de la pratique clinique chez les jeunes infirmières Mots-clés : Encadrement clinique Changement de culture Performance

Plus en détail

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Dans ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE POSITION DE L AIIC

Plus en détail

DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1

DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1 DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1 Propriété intellectuelle : Le matériel original développé dans le cadre

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM

Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM Plan de la présentation Partie 1 : Répondre au besoin d une relève pour une main-d œuvre qualifiée dans les URDM

Plus en détail

Repérage de la perte d autonomie

Repérage de la perte d autonomie Repérage de la perte d autonomie France Morissette, MSc. Inf Directrice, Opérations soins 24 novembre 2014 LE GROUPE MAURICE PROFIL CORPORATIF, EN BREF Fondé en 1998 Un seul créneau : l habitation pour

Plus en détail

Sujet: Qu'est-ce que le droit de prescrire apporterait à la profession?

Sujet: Qu'est-ce que le droit de prescrire apporterait à la profession? Sujet: Qu'est-ce que le droit de prescrire apporterait à la profession? Dans les dernières années, on remarque une recrudescence des cas complexes dans le système de santé. En plus de cal, il y a une diminution

Plus en détail

Un Master en sciences infirmières pour favoriser l intégration des novices et la formation continue des équipes

Un Master en sciences infirmières pour favoriser l intégration des novices et la formation continue des équipes Séminaire européen du SIDIIEF Evolution de la formation infirmière : quels défis pour les milieux cliniques? 21 novembre 2013 Un Master en sciences infirmières pour favoriser l intégration des novices

Plus en détail

De meilleurs soins :

De meilleurs soins : De meilleurs soins : une analyse des soins infirmiers et des résultats du système de santé Série de rapports de l AIIC et de la FCRSS pour informer la Commission nationale d experts de l AIIC, La santé

Plus en détail

Leçons apprises à la suite de la fusillade au Collège Dawson : l organisation des services psychosociaux d urgence

Leçons apprises à la suite de la fusillade au Collège Dawson : l organisation des services psychosociaux d urgence Cette présentation a été effectuée le 24 novembre 2014 au cours de la journée «De New York à Lac-Mégantic : accompagner le rétablissement de la communauté après un sinistre» dans le cadre des 18 es Journées

Plus en détail

POLITIQUE. TITRE : Politique relative à l application des niveaux de soins

POLITIQUE. TITRE : Politique relative à l application des niveaux de soins POLITIQUE Code : DSP-029 Instance responsable : Direction des services professionnels Approuvée par : Dr Michel Piraux Approuvée (ou adoptée) au comité de direction le : 5 juin 2013 Adoptée par le conseil

Plus en détail

La règle de soins infirmiers pour les activités de dépistage des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS)

La règle de soins infirmiers pour les activités de dépistage des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) La règle de soins infirmiers pour les activités de dépistage des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) La règle de soins infirmiers pour les activités de dépistage des infections

Plus en détail

INFIRMIÈRE / INFIRMIER

INFIRMIÈRE / INFIRMIER Direction des services d hébergement Description de fonction INFIRMIÈRE / INFIRMIER SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : CHEF D UNITÉ, CHEFS D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ QUART DE TRAVAIL : JOUR SOIR

Plus en détail

DIRECTION QUÉBÉCOISE. Programme de formation en ligne pour les infirmières pivots en oncologie. Devis pédagogique 2014-2015

DIRECTION QUÉBÉCOISE. Programme de formation en ligne pour les infirmières pivots en oncologie. Devis pédagogique 2014-2015 DIRECTION QUÉBÉCOISE de cancérologie Programme de formation en ligne pour les infirmières pivots en oncologie Devis pédagogique 2014-2015 Édition : La Direction des communications du ministère de la Santé

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL

DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL Description sommaire Sous l encadrement clinique de la chef d équipe SI et dans un contexte interdisciplinaire, la titulaire du poste assume

Plus en détail

Info Sein BULLETIN. Bulletin numéro 8 Avril 2014. Contenu. Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013

Info Sein BULLETIN. Bulletin numéro 8 Avril 2014. Contenu. Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013 BULLETIN Région de la Capitale-Nationale Bulletin numéro 8 Avril 2014 Contenu Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013 Éditorial 1 Comité de suivi régional : un travail d équipe! 3 Coordination et organisation

Plus en détail

Présenté par: François Parent Chargé de projets Projet de l apprentissage en ligne Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches

Présenté par: François Parent Chargé de projets Projet de l apprentissage en ligne Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches Présenté par: François Parent Chargé de projets Projet de l apprentissage en ligne Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches L apprentissage en ligne UNE DÉFINITION Mode d'apprentissage

Plus en détail

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE!

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! Mélissa Lavoie, inf. M.Sc. Chargée de cours UQAC Maxime Sasseville, inf. M.Sc (c). Chargé de cours & Inf. Clinicien

Plus en détail

Modèle de Suivi en première ligne des maladies chroniques. Fellow du programme TUTOR-PHC, IRSC Familiale U. de Mtl.

Modèle de Suivi en première ligne des maladies chroniques. Fellow du programme TUTOR-PHC, IRSC Familiale U. de Mtl. Modèle de Suivi en première ligne des maladies chroniques Dr Alain Turcotte, Md,, CMFC Fellow du programme TUTOR-PHC, IRSC Chargé de formation clinique, Département D de Médecine M Familiale U. de Mtl.

Plus en détail

Nouvelles échelles salariales Équité salariale

Nouvelles échelles salariales Équité salariale Nouvelles échelles salariales Équité salariale Convention collective MARS 2011 MARS 2015 Note : Ce document regroupe les échelles salariales applicables x différents titres d emploi représentés à la FIQ,

Plus en détail

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Natalie Rinfret, Ph.D. Colloque de l Association des directeurs généraux des services

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE EN SERVICES GÉNÉRAUX. Services généraux psychosociaux et services généraux santé

OFFRE DE SERVICE EN SERVICES GÉNÉRAUX. Services généraux psychosociaux et services généraux santé OFFRE DE SERVICE EN SERVICES GÉNÉRAUX Services généraux psychosociaux et services généraux santé OFFRE DE SERVICE EN SERVICES GÉNÉRAUX Services généraux psychosociaux et services généraux santé Agence

Plus en détail

Nouvelles échelles salariales Incluant le PIB

Nouvelles échelles salariales Incluant le PIB Nouvelles échelles salariales Incluant le PIB Convention collective Mars 2011 Mars 2015 Note : Ce document regroupe les échelles salariales applicables aux différents titres d emploi représentés à la FIQ.

Plus en détail

Le Centre de santé et de services sociaux : au cœur de la nouvelle organisation de services

Le Centre de santé et de services sociaux : au cœur de la nouvelle organisation de services Trousse d information Novembre 2004 Le CSSS : au cœur de la nouvelle organisation de services Le Centre de santé et de services sociaux : au cœur de la nouvelle organisation de services Le Centre de santé

Plus en détail

Gestionnaire de risque et DSI - Ensemble pour la sécurité des usagers. Colloque des CII-CIR 2014 Montréal, le 8 mai 2014

Gestionnaire de risque et DSI - Ensemble pour la sécurité des usagers. Colloque des CII-CIR 2014 Montréal, le 8 mai 2014 Gestionnaire de risque et DSI - Ensemble pour la sécurité des usagers Colloque des CII-CIR 2014 Montréal, le 8 mai 2014 Présentateurs Guillaume Ducharme, M. Sc. (adm. de la santé) D.E.S.S. Conseiller-cadre

Plus en détail

ACTUALITÉS LÉGISLATIVES ET RÉGLEMENTAIRES. Août - Septembre 2013

ACTUALITÉS LÉGISLATIVES ET RÉGLEMENTAIRES. Août - Septembre 2013 ACTUALITÉS LÉGISLATIVES ET RÉGLEMENTAIRES SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX Août - Septembre 2013 Notre équipe de droit de la santé vous propose, mensuellement, une vigie des textes législatifs et réglementaires

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Correction de l hypoglycémie chez l usager diabétique PROFESSIONNELS VISÉS TYPE D ORDONNANCE Infirmières Ordonnance visant à initier des mesures thérapeutiques NUMÉRO

Plus en détail

DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS

DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS Marie-José Roulin Directrice adjointe des soins Hôpitaux Universitaire de Genève Cette présentation expose les

Plus en détail