BSC BUSINESS SYSTEM CONSULTING GROUP (Conseil - Audit - Expertise)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BSC BUSINESS SYSTEM CONSULTING GROUP (Conseil - Audit - Expertise)"

Transcription

1 BSC BUSINESS SYSTEM CONSULTING GROUP (Conseil - Audit - Expertise) 12, Rue Saint Michel BP Dakar Tél (221) Fax (221) E mail REPUBLIQUE DU SENEGAL AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS (ARMP) HAUTE AUTORITE CHARGEE DE LA COORDINATION DE LA SECURITE MARITIME, DE LA SURETE MARITIME ET DE LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT MARIN (HASSMAR) REVUE INDEPENDANTE DE LA CONFORMITE DE LA PASSATION DES MARCHES AU TITRE DE LA GESTION 2011 RAPPORT FINAL (AVRIL 2013) 1

2 BSC BUSINESS SYSTEM CONSULTING GROUP (Conseil - Audit - Expertise) 12, Rue Saint Michel BP Dakar Tél (221) Fax (221) E mail Monsieur le Directeur Général, Dakar, le 15 avril 2013 Monsieur le Directeur Général de l Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) Rue Alpha Hachamiyou Tall Angle Kléber Dakar Conformément à la mission que vous nous avez confiée, nous avons procédé à la vérification des processus de passation, d exécution, de suivi administratif, financier et technique des marchés conclus par la Haute Autorité chargée de la coordination de la Sécurité Maritime, de la Sureté Maritime et de la protection de l environnement Marin (HASSMAR) pour la période allant du 1 er janvier au 31 décembre Il s agit, dans le cadre de cette mission, de mesurer le degré de respect des dispositions et procédures édictées par le Code des Marchés Publics (décret N du 25 avril 2007 modifié et complété par les décrets N du 13 septembre 2010, N du 6 janvier 2011 et N du 27 juillet 2011) afin d exprimer une opinion motivée sur l adéquation des procédures de passation des marchés et de gestion des contrats conclus par la Haute Autorité chargée de la coordination de la Sécurité Maritime, de la Sureté Maritime et de la protection de l environnement Marin (HASSMAR) avec les dispositions dudit code. Notre examen effectué conformément aux normes d audit généralement admises sur le plan international (normes IASB) a comporté les sondages et autres procédés de vérification que nous avons jugés nécessaires en la circonstance. Ces normes requièrent la mise en œuvre de diligences permettant d obtenir l assurance raisonnable que : - les marchés attribués au cours de la période sous revue ont été passés de manière transparente et régulière conformément aux dispositions du Code des Marchés Publics et que la mise en œuvre de ces procédures ne comporte pas d anomalies significatives ; - que l exécution financière est effectuée conformément aux dispositions contractuelles et à la règlementation en vigueur ; - que les procédures de contrôle de la matérialité des transactions et de suivi de leur exécution physique sont adéquates et permettent de s assurer de la réalisation des marchés conformément aux prescriptions techniques et aux normes prévues. 2

3 Ces travaux appellent de notre part les exceptions ci après : 1. Réserves a) la Commission des Marchés est présidée par le Secrétaire Général de la HASSMAR en violation des dispositions du Code des Marchés Publics. En effet, au regard des dispositions des articles 28, 29 et 83 du CMP, la personne appelée à approuver ou à infirmer les propositions de la Commission des Marchés ne peut pas prendre part aux travaux de ladite commission qui relève in fine de sa compétence et a fortiori en assurer la présidence (avis N 008/10/ARMP/CRD du 5 mai 2010) ; b) l examen de la Demande de Propositions portant élaboration du manuel des procédures administratives, comptables et financières de la HASSMAR a permis de noter une succession de non conformités qui illustrent une insuffisante maitrise des procédures de sélection de consultants. Ainsi, de nouveaux critères de jugement des offres ont été introduits en cours d évaluation, les poids respectifs des notes techniques et des notes financières pour la détermination des notes globales n ont pas été définis dans le cahier des charges. Cette situation résulte d une définition imprécise de la méthode de sélection retenue (SFQC, SMC, SSBD). La grille de notation des offres techniques est inadaptée la Note Technique Minimale (NTM) fixée à 50 points sur 100 étant anormalement basse. Nous précisons que dans ce type de marchés (prestations intellectuelles), la qualité est un élément essentiel du choix, ce faisant, la pratique professionnelle voudrait que la NTM soit fixée à un niveau pouvant assurer à l Autorité Contractante que le potentiel attributaire a les capacités techniques requises pour effectuer la mission. Cette NTM varie généralement entre 70 et 80 points sur 100. c) nous avons identifié des signes de collusion dans la procédure de DRP portant fourniture et pose de pièces de rechange pour deux véhicules attribuée à MAMA TALL pour F CFA. Ces mêmes signes de collusion ont été identifiés lors de l examen des DRP portant acquisition de pneus attribuée au GARAGE DIAMAYE pour F CFA, acquisition de consommables informatiques et accessoires attribuée à GLOBAL BUSINESS pour F CFA, acquisition de produits d entretien attribuée à MBENDA SERVICE pour F CFA, acquisition de fournitures de bureau et d imprimés attribuée à ATS pour F CFA. Ces signes de collusion ont été notés sur 35,71% en nombre représentant 50,01% de la valeur des DRP examinées illustrant la non transparence des modalités de dévolution des marchés conclus suite à une DRP. 3

4 2. Limitations à l étendue de nos travaux et autres domaines d incertitude subsistants à l issue de nos travaux La HASSMAR tient une comptabilité de trésorerie ; ainsi, nous n avons obtenu ni balance générale, ni balance auxiliaire des comptes fournisseurs. Le journal de trésorerie qui nous a été présenté n a pas été audité et n a de ce fait pas été retenu pour servir de support aux contrôles croisés. En conséquence, nous n avons pas mis en œuvre des procédures alternatives de contrôle de l exhaustivité des informations transmises. A notre avis, au regard de l importance des points évoqués ci avant, les procédures de passation et d exécution des marchés ne sont pas conformes aux principes généraux d économie, d efficacité, d équité et de transparence édictés par le CMP. 4

5 SOMMAIRE Pages Lexique des abréviations et sigles 6 1 Synthèse des non conformités et des recommandations Tableaux de synthèse des non conformités et des recommandations Synthèse des non conformités sur l exécution financière Synthèse des non conformités sur l exécution physique Tableau de synthèse des violations du CMP par marché 18 2 Contexte de l intervention et objectifs de la mission Contexte de l intervention Objectifs de la mission Objectifs généraux Objectifs spécifiques Etendue des travaux à effectuer Rapports émis au terme de la mission 27 3 Approche méthodologique Revue approfondie des textes de référence Analyse de l organisation et de l environnement de la passation des marchés Vérification des différentes étapes de la passation des marchés Audit de la préparation des marchés Audit de la gestion de l attribution Audit de la gestion de l exécution des marchés dans ses aspects administratifs, financiers 35 et physiques 4 Résultats des travaux Revue du cadre institutionnel et de l environnement de la passation des marchés Commission des marchés Cellule de passation des marchés Charte de Transparence et d éthique en matière de passation des marchés Documents de programmation de la passation des marchés Plan de passation des marchés Avis général de passation des marchés Rappel des seuils applicables à l HASSMAR Examen des marchés Périmètre couvert par nos travaux Marchés conclus suite à une Demande de Propositions Marchés conclus par Demande de Renseignements et de Prix 45 5

6 Liste des abréviations et sigles AOO ARMP BTP CM CMP CPM DAC DAF DAO DCMP DP DRP ED Appel d Offres Ouvert Autorité de Régulation des Marchés Publics Bâtiments et Travaux Publics Commission des Marchés Code des Marchés publics Cellule de Passation des Marchés Dossier d Appel à la Concurrence Direction Administrative et Financière Dossier d Appel d Offres Direction Centrale des Marchés Publics Demande de Propositions Demande de Renseignements et de Prix Entente Directe HASSMAR Haute Autorité chargée de la coordination de la Sécurité Maritime, de la Sureté Maritime et de la protection de l environnement Marin HT MEF PM PPM PV TTC TVA UEMOA Hors Taxes Ministère de l'economie et des Finances Premier Ministre Plan de Passation des Marchés Procès Verbal Toutes Taxes Comprises Taxe sur la Valeur Ajoutée Union Economique et Monétaire Ouest Africaine 6

7 SECTION 1 SYNTHESE DES NON CONFORMITES ET DES RECOMMANDATIONS 7

8 1.1 SYNTHESE DES NON CONFORMITES SUR LA PASSATION DES MARCHES 8

9 1.1 TABLEAUX DE SYNTHESE DES NON CONFORMITES ET DES RECOMMANDATIONS SYNTHESE DES NON CONFORMITES SUR LA PASSATION DES MARCHES Observation générale sur la Commission des Marchés La Commission des Marchés de la HASSMAR est présidée par le Secrétaire Général en violation des dispositions du Code des Marchés Publiques. En effet, au regard des dispositions des articles 28, 29 et 83 du CMP, la personne appelée à approuver ou à infirmer les propositions de la Commission des Marchés ne peut pas prendre part aux travaux de ladite commission qui relève in fine de sa compétence et a fortiori en assurer la présidence (avis N 008/10/ARMP/CRD du 5 mai 2010) ; DP portant Elaboration d un manuel des procédures administratives, financières et comptables attribuée à ECG pour F CFA L intitulé du marché n est pas adéquat, même si son montant ne dépasse pas le seuil de passation des marchés, il reste une demande de propositions en lieu et place d une DRP ; La note technique minimale n a pas été fixée au préalable dans le cahier des charges mais au moment de l évaluation des offres. Il est indiqué dans le rapport d évaluation que «les propositions dont les notes globales sont inférieures à la note technique minimale exigée de 50 points seront rejetées». Nous rappelons qu en vertu du principe d intangibilité des critères de choix, l introduction de nouveaux critères de sélection en cours d évaluation est interdite. Il faut préciser que pour ce type de mission, la qualité est un élément essentiel de choix ; aussi, la proportion qui a été attribuée ex-post à la note technique est anormalement basse au regard de l exigence de qualité ci-avant mentionnée. Dans la pratique cette Note Technique Minimale ne saurait être inférieure à 70 points sur 100 ; Une erreur a été commise sur le montant reporté dans le PV d ouverture des offres pour le cabinet C2AD, le montant en F CFA TTC est au lieu de F CFA qui se trouve être le montant HTVA ; L évaluation des offres techniques a été retracée dans le Procès Verbal d Ouverture des plis, un rapport d évaluation en bonne et due forme 9

10 n ayant pas été établi. De plus, les notes individuelles de chacun des membres de la CM n ont pas été annexées au PV ; La HASSMAR n a pas mis en œuvre dans le bon ordre les procédures d ouverture, d évaluation et d attribution pour un marché de prestations intellectuelles en violation des dispositions de l article 80-5 du CMP. Les offres techniques et financières auraient dû être ouvertes en deux temps. D abord les offres techniques qui doivent être évaluées selon les critères définis dans le cahier des charges ; puis les offres financières pour les seuls candidats dont la note atteint ou dépasse la NTM déjà précisée dans la Demande de Propositions. Au préalable, les notes obtenues lors de l évaluation des offres techniques doivent être communiquées à tous les candidats et ceux dont la note atteint ou dépasse la NTM sont invités à assister à l ouverture des offres financières. Nous notons que la HASSMAR ne s est pas rigoureusement conformé à la démarche ; Le contrat signé avec le prestataire n a pas été soumis à la formalité de l enregistrement ; Nous avons noté que la réception de la version provisoire du manuel a eu lieu le 20 janvier 2012 alors que la date limite de dépôt était fixée au 15 décembre Les pénalités de retard n ont pas été appliquées le contrat ne comportant pas cette clause en violation des dispositions des articles13 et 133 du CMP ; Nous avons noté que les paiements ont été effectués TTC alors que la HASSMAR aurait dû précompter la TVA en violation des dispositions de l article 374 du Code Général des Impôts. DRP Développement et mise en place d un logiciel de suivi budgétaire attribuée à Mamadou Diouf Cissé pour F CFA Les lettres d invitation des candidats n ont pas été classées dans le dossier ; L examen des offres a permis de noter que dans la liste des soumissionnaires figurent des entreprises dont le métier n est manifestement pas le développement ou la distribution de logiciels (AFCOM INDUSTRIE, ENTREPRISES TALL & COMPAGNIE, GIE DJARUNU REW). Cette pratique est de nature à fausser la concurrence et aboutit à une dévolution des marchés dans des conditions non conformes à l esprit du CMP ; 10

11 Les soumissionnaires non retenus n ont pas été informés du rejet de leurs offres en violation des dispositions de la circulaire 004/PM/CAB/CP du 31 mars 2009 portant instructions pour la mise en œuvre de la procédure de DRP ; Le NINEA du candidat ENTREPRISE TALL ET COMPAGNIES en bas de page de sa facture pro forma n est pas le même que celui inscrit sur le cachet de l entreprise (cachet : NINEA : B1). DRP portant Achat de fournitures et accessoires pour séminaire attribué à SAREQ pour F CFA Le SG de la HASSMAR Président de la Commission des Marchés est également membre de la Commission de Réception. Ce cumul de fonctions incompatibles n est pas conforme à l esprit du CMP. DRP portant Fournitures de bureau-imprimés et accessoires attribuée à Alliance Technologies Services pour F CFA Les lettres d invitation ne mentionnent pas la liste de tous les candidats consultés dans le cadre de cette procédure en violation des dispositions de Circulaire n 004/PM/CAB/CP du 31 mars 2009 portant instructions pour la mise en œuvre de la procédure de DRP. DRP portant Fourniture et pose de pièces de rechange pour deux(2) véhicules attribuée aux Etablissements Mama Tall pour F CFA L examen des offres des soumissionnaires a permis d identifier des similitudes laissant supposer une collusion entre fournisseurs en violation du principe de transparence. DRP portant Acquisition de pneus attribuée à Momar Ndiaye 7 Garage Diamaye pour F CFA L examen des offres des soumissionnaires a permis d identifier des similitudes laissant supposer une collusion entre fournisseurs en violation du principe de transparence. DRP portant Acquisition de produits d entretien attribuée à MENDA SERVICE pour F CFA L examen des offres des soumissionnaires a permis d identifier des similitudes laissant supposer une collusion entre fournisseurs en violation 11

12 du principe de transparence. DRP portant Acquisition de consommables informatiques et accessoires attribuée à Global Business pour F CFA Les lettres d invitation adressées aux fournisseurs ne mentionnent pas la liste de tous les candidats consultés conformément aux dispositions de la circulaire n 004 du Premier Ministre portant sur les modalités de mise en œuvre de la procédure de DRP. Les dates et heure limite de dépôt des plis doivent être mentionnées de manière nette et précise en lieu et place de l expression «sous huitaine» utilisée dans la lettre d invitation ; L examen des offres des soumissionnaires a permis d identifier des similitudes laissant supposer une collusion entre fournisseurs en violation du principe de transparence. DRP portant Assistance informatique et maintenance des équipements attribuée à DFI SERVICES pour F CFA L entretien permanent des équipements informatiques et téléphoniques requiert une description précise des tâches à effectuer durant toute l année or, aucune lettre d invitation accompagnée d un cahier des charges n est classée dans le dossier de passation du marché ; SYNTHESE DES RECOMMANDATIONS SUR LA PASSATION DES MARCHES Utiliser l intitulé adéquat du mode de passation choisi pour les marchés ; Eviter d introduire de nouveaux critères d évaluation en cours d évaluation ; Se conformer à l article 80 du CMP pour la procédure relative aux prestations intellectuelles ; Exiger des titulaires de marché l enregistrement des contrats avant mise en règlement des factures ; Se conformer aux articles 13 et 133 du CMP sur les mentions obligatoires à porter dans les contrats et sur l application des pénalités de retard ; 12

13 Veiller à précompter la TVA et à la reverser à bonne date ; Veiller au classement de tous les documents relatifs à la passation des marchés et se conformer à l instruction de l ARMP relative au classement et à l archivage des documents de marchés ; Se conformer à la circulaire N 004/PM/CABCP du 31 mars 2009 portant instructions pour la mise en œuvre de la procédure de DRP ; Bannir les pratiques collusives qui faussent la concurrence. 13

14 1.2 SYNTHESE DES NON CONFORMITES SUR L EXECUTION FINANCIERE 14

15 SYNTHESE DES NON CONFORMITES SUR L EXECUTION FINANCIERE Des paiements sont effectués sur des contrats non soumis à la formalité de l enregistrement ; Un paiement a été effectué TTC alors que la HASSMAR aurait dû précompter la TVA en violation des dispositions de l article 308 du Code Général des Impôts. SYNTHESE DES RECOMMANDATIONS SUR L EXECUTION FINANCIERE Demander aux attributaires de soumettre les contrats à l enregistrement avant paiement des factures ; Précompter la TVA et procéder à son reversement à bonne date. 15

16 1.3 SYNTHESE DES NON CONFORMITES SUR L EXECUTION PHYSIQUE 16

17 SYNTHESE DES NON CONFORMITES SUR L EXECUTION PHYSIQUE NON APPLICABLE SYNTHESE DES RECOMMANDATIONS SUR L EXECUTION PHYSIQUE NON APPLICABLE 17

18 1.4 SYNTHESE DES VIOLATIONS DU CODE DES MARCHES PUBLICS 18

19 TABLEAU DE SYNTHESE DES VIOLATIONS DU CODE DES MARCHES PUBLICS Description DP DRP DRP DRP Nature Elaboration d un manuel des procédures administratives, financières et comptables Développement et mise en place d un logiciel de suivi budgétaire Achat de fournitures et accessoires pour séminaire 19 Entretien des véhicules de la HASSMAR Attributaires ECG ETS Mamadou Diouf SAREQ ELTON Cissé Montants en F CFA TTC Critères d évaluation insérés dans la grille non pertinents Terminologie utilisée non conforme au CMP Introduction de nouveaux critères d évaluation Procès verbal d évaluation non établi et notes individuelles des membres de la commission technique non fournies Contrat non soumis aux formalités de l enregistrement Retard dans la réception provisoire du manuel TVA non précomptée Non exhaustivité des documents de passation des marchés Absence de consultation de fournisseurs Secrétaire Général, Président de la CPM, de la commission d attribution et de réception Circulaire N 004 du 31 mars 2009 du Premier Ministre sur la procédure des DRP Violation de l article 6 du CPM sur l inscription des marchés dans le PPM et transmission du PPM

20 à la DCMP Violation des articles 43 et 45 du CMP sur les conditions à remplir pour prendre part aux marchés Violation de l article 80-5 du CMP sur l ouverture des offres en deux temps Violation de l article 133 du CMP sur les pénalités de retard Description DRP DRP DRP DRP Nature Fourniture et pose de pièces de rechange pour deux(2) véhicules Acquisition de pneus Acquisition de consommables informatiques et accessoires Global Business Acquisition réparation et entretien de 12 splits Attributaires Etablissement Mama Tall Momar Ndiaye 7 Garage Diamaye Froid Express du Sénégal Montants en F CFA TTC Non respect des principes d égalité des candidats et de transparence des procédures Non exhaustivité des documents de passation des marchés Pas d anomalie Circulaire N 004 du 31 mars 2009 du Premier significative Ministre sur la procédure des DRP Violation de l article 78 du CMP sur les DRP 20

21 Description DRP DRP DRP DRP Nature Acquisition de produits Achat vaisselle d entretien Réalisation de banderoles et impression de diplômes/participants Restauration de trente personnes (Conseil de Surveillance) Attributaires Menda Service Damacou Services SAREQ N & S GIE LA POPOTE Montants en F CFA TTC Non respect des principes d égalité des candidats et de transparence des procédures Violation de l article 78 du CMP sur les DRP Pas d anomalie significative Description DRP DRP DRP Nature Fournitures de bureau, imprimés et accessoires Assistance informatique et maintenance des équipements Achat d accessoires et de pièces de rechange informatiques Attributaires Alliance Technologies Services DFI Services DFI Services Montants en F CFA TTC Manque de précision des tâches requises dans le cahier des charges Non respect des principes d égalité des candidats et de transparence des procédures Circulaire N 004 du 31 mars 2009 du Premier Ministre sur la procédure des DRP Violation de l article 7 du CMP sur les noms de marque Violation de l article 78 du CMP sur les DRP 21

22 SECTION 2 CONTEXTE DE L INTERVENTION ET OBJECTIFS DE LA MISSION 22

23 2. CONTEXTE DE L INTERVENTION ET OBJECTIFS DE LA MISSION 2.1 CONTEXTE DE L INTERVENTION Conscient du volume important de dépenses que représente la commande publique, du flot considérable de transactions qu'elle génère et désireux de promouvoir la transparence, l'efficacité et la responsabilisation, essentielles à une bonne gouvernance, dans un État de droit, le Gouvernement du Sénégal a procédé à une profonde réforme de son système de passation de marchés publics. Cette réforme aligne le système sénégalais sur les meilleures pratiques internationales en la matière, notamment en transposant les directives de l UEMOA relatives à l harmonisation des marchés publics des États membres de l Union. Elle comporte d importantes innovations par rapport à la réglementation antérieure en ce qu elle consacre la régulation, institue le recours suspensif des soumissionnaires au stade de passation de marchés, rationalise le contrôle a priori, supprime définitivement les régimes dérogatoires, responsabilise davantage les ministères et organismes dépensiers et systématise le contrôle a posteriori. Au plan institutionnel, la réforme a contribué à la création de l Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) sous forme d autorité administrative indépendante, distincte du service administratif chargé du contrôle a priori de la passation des marchés, en l occurrence la Direction Centrale des Marchés Publics (DCMP). Les missions de l ARMP, autorité administrative indépendante dotée de l autonomie financière, s organisent autour du principe qui vise à séparer les fonctions de contrôle des marchés publics (conférées à la DCMP) des fonctions de régulation qui lui permettent d intervenir sur l ensemble du secteur, tant à travers des missions d assistance dans l élaboration des politiques ou de la conception d outils de passation (documents et formulaires standards), qu en matière de formation ou de développement du cadre professionnel en plus des fonctions mêmes qui constituent le cœur de la régulation, l audit et le règlement des conflits. En particulier, l ARMP est tenue de faire réaliser, à la fin de chaque gestion budgétaire, un audit indépendant en vue de contrôler et suivre la mise en œuvre de la réglementation en matière de passation, d exécution et de contrôle des marchés et conventions. La présente mission concerne la mise en œuvre d une revue indépendante pour la vérification, au titre de la gestion 2011 et, en référence au Code des Marchés Publics (CMP), de la transparence et des conditions de régularité des procédures d élaboration, de passation et d exécution des marchés publics des autorités contractantes indiquées dans les termes de référence de la mission. 23

24 2.2 OBJECTIFS DE LA MISSION Objectifs Généraux Comme indiqué dans les termes de référence, la mission a pour objectif principal, au sein des autorités contractantes, de vérifier le processus de passation et d exécution des marchés conclus entre le 1 er Janvier et le 31 Décembre 2011, afin de mesurer le degré de respect des dispositions et procédures édictées par le Code des Marchés. Il s agira principalement de dégager un jugement sur l adéquation des procédures de passation de marchés suivies et les modalités de la gestion des contrats, en relation avec les dispositions du CMP pour les dépenses de ces autorités contractantes avec pour objectifs: - l amélioration de la transparence et de l équité dans l attribution des marchés publics ; - la réduction du coût de la dépense publique et l accroissement de son efficacité ; - le renforcement de la bonne gouvernance ; - la lutte contre la corruption Objectifs Spécifiques Il s agira dans le cadre de cette mission : d exprimer une opinion indépendante sur les procédures de passation de marchés adoptées pour les contrats sélectionnées ; cette opinion sera formulée individuellement pour chaque autorité contractante ; de vérifier la conformité des procédures aux principes généraux d économie, d efficacité, d équité et de transparence, édictés par le Code des Marchés Publics ; de fournir une opinion sur la qualité des contrats, incluant les aspects techniques et économiques ; d identifier les cas de non-conformité des procédures avec les directives du CMP, en particulier dans les cas de rejet d offres moins - disantes, de fractionnement de marchés, de non respect des dispositions préalables à la mise en concurrence, de non respect des éléments constitutifs des cahiers de charge, de non respect des seuils fixés pour les avenants, de non respect des règles de publicité et de communication, etc. ; pour chacune des autorités contractantes, le consultant apportera un jugement sur l acceptabilité de telles situations en regard des dispositions du CMP ; de procéder à la revue des plaintes des soumissionnaires pour évaluer l exhaustivité, l efficacité et la pertinence de leur traitement par l autorité contractante et établir le pourcentage des plaintes traitées en conformité avec la réglementation en vigueur ; en ce qui concerne les plaintes finalement soumises au Comité de Règlement des Différends de l ARMP, nous examinerons le degré d application par l autorité contractante, des décisions y relatives et nous apprécierons la pertinence desdites décisions ; d examiner et d apprécier la pertinence et la conformité à la réglementation des avis de la Direction Centrale des Marchés Publics (DCMP) pour les marchés sélectionnés atteignant les seuils de revue par cette direction ; de dégager pour les contrats sélectionnés, les niveaux effectifs de décaissement par rapport au niveau d exécution et de donner une appréciation sur l adéquation du niveau d exécution physique avec le niveau de décaissement ; 24

25 d examiner et d évaluer les situations d attribution de marchés par entente directe : nous passerons en revue l ensemble des marchés passés par entente directe et déduirons en fin de revue d une part, les pourcentages en valeur et en nombre des marchés de gré à gré par rapport à l ensemble des marchés passés par l autorité contractante et, d autre part, les pourcentages en valeur et en nombre des marchés de gré à gré non conformes à la réglementation en vigueur ; nous évaluerons aussi dans toute la mesure du possible la compétitivité des prix proposés dans les marchés par entente directe ; d examiner la conformité de l organisation en matière de passation de marchés et, fournir, au regard des dispositions prévues par le CMP et ses textes d application, des recommandations en ce qui concerne le fonctionnement et les capacités des commissions internes de marchés, des cellules de passation des marchés et des différents contrôles internes ; de formuler des recommandations pertinentes pour l amélioration des systèmes et procédures et pour le respect des dispositions légales et réglementaires qui régissent la passation des marchés publics. Conformément aux termes de références, nous nous appuierons autant que de besoin sur un expert de l ARMP pour la facilitation de nos interventions au niveau des autorités contractantes et de la constitution de la documentation nécessaire à la mise en œuvre efficace de nos travaux. En fin de mission, une session de formation de deux jours sera organisée à l intention des experts de l ARMP et de la DCMP (5 pour chaque structure) sur les pratiques d audit en matière de passation des marchés Etendue des travaux effectués Nos travaux ont porté principalement sur la vérification, au sein des autorités contractantes de l application des dispositions du CMP dans le cadre de la passation des marchés passés en 2011, la formulation de recommandations tant au niveau organisationnel qu au niveau de la mise en œuvre de la passation et de l exécution des marchés quelles qu en soient les sources de financement. A cet effet, nous avons procédé, comme indiqué dans les termes de références: a) en début de mission, à la sélection d un échantillon représentatif en type de contrat, taille et mode de passation des marchés ; l échantillon est composé comme suit : - au moins 15% des marchés atteignant les seuils de contrôle de la DCMP (non compris les marchés par entente directe), - au moins 25% des marchés n atteignant pas les seuils de contrôle de la DCMP mais supérieurs aux seuils de passation des marchés (non compris les marchés par entente directe), - au moins 25% des demandes de renseignements et de prix et, - 100% des marchés passés par entente directe. Pour chaque catégorie de marchés dont la population est inférieure à 10, le contrôle a été exhaustif. 25

26 Pour chacune des 2 premières catégories de marchés ci-dessus, nous nous sommes assurés que la distribution est adéquate en prenant compte à la fois les différents modes de passation et natures de marchés (fournitures et services, prestations intellectuelles, travaux) ; b) à la vérification de la procédure de passation des marchés sur cet échantillon (publicité préalable, dossier de consultation, validité de la méthode de passation choisie, couverture budgétaire, rapports d évaluation des offres, traitement des plaintes, délais de passation délais de publication des attributions, contenu des contrats signés avec les titulaires des marchés, délais des paiements, respect des délais d exécution, respect des procédures de réception, etc.) ; à chaque fois que cela est applicable, examiner la conformité des avis de la DCMP avec la réglementation ; c) à l examen et à l analyse du respect de certaines dispositions particulièrement importantes du CMP telles que, l inscription préalable des marchés dans les plans et avis généraux de passation de marchés, l attribution aux moins disants qualifiés, le non fractionnement de marchés, les conditions préalables de mise en concurrence, les réponses aux demandes d éclaircissement demandées par les candidats, l approbation des marchés par les autorités compétentes, les éléments constitutifs des cahiers des charges, les seuils des avenants, le respect des délais d exécution, les cas de résiliation, etc. ; d) à l élaboration des statistiques sur les marchés ; nous procéderons, en particulier, à une analyse comparative de l utilisation de méthodes non ou peu compétitives (ententes directes, appels d offres restreints, avenants, DRP) ; e) à l examen de la qualité, la transparence et l efficacité des opérations de passation des marchés de l autorité contractante, de même son organisation institutionnelle pour la gestion des marchés (hommes, procédures, système de suivi et de contrôle) ; f) à la vérification de l enregistrement des contrats à la charge des titulaires, de la production des garanties de restitution d avances et des garanties de bonne exécution, la tenue des registres de marchés côtés paraphés, g) à la formulation des recommandations pour une meilleure application du CMP ; h) à l animation de séances de formation de 2 jours sur les pratiques d audit en matière de passation de marchés au bénéfice d environ 5 experts de l ARMP et 5 experts de la Direction Centrale des Marchés Publics DCMP). Les sessions de formation seront organisées au siège des dites institutions. 26

Immeuble Horizons S.A. 83, Boulevard de la République 3 ème Etage Dakar Sénégal

Immeuble Horizons S.A. 83, Boulevard de la République 3 ème Etage Dakar Sénégal KPMG Sénégal Immeuble Horizons S.A. 83, Boulevard de la République 3 ème Etage Dakar Sénégal Téléphone : + 221 33 849 27 27 Télécopie : + 221 33 822 17 02 NINEA : 22486242 S 3 RC : SN -DKR -2003- B 4429

Plus en détail

RAPPORT DE REVUE INDEPENDANTE DE LA

RAPPORT DE REVUE INDEPENDANTE DE LA RAPPORT DE REVUE INDEPENDANTE DE LA CONFORMITE DES PROCEDURES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS PASSES PAR LA COMPAGNIE ENERGIE ELECTRIQUE DU TOGO (CEET) AU TITRE DE L ANNEE 211 Rédigé par Le cabinet Audit

Plus en détail

REPUBLIQUE DU SENEGAL PRIMATURE AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS (ARMP)

REPUBLIQUE DU SENEGAL PRIMATURE AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS (ARMP) REPUBLIQUE DU SENEGAL PRIMATURE AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS (ARMP) REVUE INDEPENDANTE DE LA CONFORMITE DE LA PASSATION DES MARCHES DES AUTORITES CONTRACTANTES DU GROUPE IV AU TITRE DE LA

Plus en détail

REPUBLIQUE DU BURUNDI

REPUBLIQUE DU BURUNDI Point E, Boulevard de l Est Angle Rue de Kaolack BP 11 616 Dakar Té l : 221 33 825 13 16 / 221 33 825 62 59 E mail bsc@arc.sn REPUBLIQUE DU BURUNDI PROJET DE DEVELOPPEMENT DES SECTEURS FINANCIER ET PRIVE

Plus en détail

REPUBLIQUE DU BURUNDI PROJET DE DEVELOPPEMENT DES SECTEURS FINANCIER ET PRIVE (PSD) AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS (ARMP)

REPUBLIQUE DU BURUNDI PROJET DE DEVELOPPEMENT DES SECTEURS FINANCIER ET PRIVE (PSD) AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS (ARMP) Point E, Boulevard de l Est Angle Rue de Kaolack BP 11 616 Dakar Té l : 221 33 825 13 16 / 221 33 825 62 59 E mail bsc@arc.sn REPUBLIQUE DU BURUNDI PROJET DE DEVELOPPEMENT DES SECTEURS FINANCIER ET PRIVE

Plus en détail

REPUBLIQUE DU BURUNDI

REPUBLIQUE DU BURUNDI Point E, Boulevard de l Est Angle Rue de Kaolack BP 11 616 Dakar Té l : 221 33 825 13 16 / 221 33 825 62 59 E mail bsc@arc.sn REPUBLIQUE DU BURUNDI PROJET DE DEVELOPPEMENT DES SECTEURS FINANCIER ET PRIVE

Plus en détail

REPUBLIQUE DU SENEGAL PRIMATURE AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS (ARMP)

REPUBLIQUE DU SENEGAL PRIMATURE AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS (ARMP) REPUBLIQUE DU SENEGAL PRIMATURE AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS (ARMP) REVUE INDEPENDANTE DE LA CONFORMITE DE LA PASSATION DES MARCHES DES AUTORITES CONTRACTANTES DU GROUPE IV AU TITRE DE LA

Plus en détail

Le Secrétariat Exécutif

Le Secrétariat Exécutif REPUBLIQUE DU SENEGAL N MEF/CAB/SE/PCRBF Un Peuple Un But Une Foi ------------ MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES --------- Dakar, le Projet de Coordination des Réformes Budgétaires et Financières

Plus en détail

BSC BUSINESS SYSTEM CONSULTING GROUP (Conseil - Audit - Expertise)

BSC BUSINESS SYSTEM CONSULTING GROUP (Conseil - Audit - Expertise) BSC BUSINESS SYSTEM CONSULTING GROUP (Conseil - Audit - Expertise) 12, Rue Saint Michel BP 11 616 Dakar Tél (221 ) 33 821 41 72 Fax (221 )33 822 95 03 E mail bsc@arc.sn REPUBLIQUE DU SENEGAL AUTORITE DE

Plus en détail

AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS (REPUBLIQUE DU TOGO)

AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS (REPUBLIQUE DU TOGO) AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS (REPUBLIQUE DU TOGO) Revue indépendante de la conformité des procédures de passation et d exécution des marchés publics conclus par le Ministère de l Enseignement

Plus en détail

REVUE INDEPENDANTE DE LA CONFORMITE DE LA PASSATION ET DE L EXECUTION DES MARCHES PAR L ARSE- GESTION 2011

REVUE INDEPENDANTE DE LA CONFORMITE DE LA PASSATION ET DE L EXECUTION DES MARCHES PAR L ARSE- GESTION 2011 AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail-Liberté-Patrie --o---o-- AUTORITE DE REGLEMENTATION DU SECTEUR DE L ELECTRICITE (ARSE) --o---o----o-- REVUE INDEPENDANTE DE LA CONFORMITE

Plus en détail

AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS (REPUBLIQUE DU TOGO)

AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS (REPUBLIQUE DU TOGO) AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS (REPUBLIQUE DU TOGO) Revue indépendante de la conformité des procédures de passation et d exécution des marchés publics conclus par le Conseil National des Chargeurs

Plus en détail

Revue de la conformité de la passation des marchés - Gestion 2008

Revue de la conformité de la passation des marchés - Gestion 2008 Revue de la conformité de la passation des marchés - Gestion 008 MINISTERE DE L ENERGIE ----------------- SOCIETE NATIONALE D ELECTRICITE (SENELEC) ----------------- REVUE DE LA CONFORMITE DE LA PASSATION

Plus en détail

REVUE INDEPENDANTE DE LA CONFORMITE DE LA PASSATION DES MARCHES DE LA VILLE DE THIES AU TITRE DE LA GESTION 2010 AUDIT DE L EXECUTION PHYSIQUE

REVUE INDEPENDANTE DE LA CONFORMITE DE LA PASSATION DES MARCHES DE LA VILLE DE THIES AU TITRE DE LA GESTION 2010 AUDIT DE L EXECUTION PHYSIQUE CICE Sénégal certifié ISO 9001 version 2008 La qualité internationale d'une signature 100% africaine N Certificat : 2130277 REVUE INDEPENDANTE DE LA CONFORMITE DE LA PASSATION DES MARCHES DE LA VILLE DE

Plus en détail

REVUE INDEPENDANTE DE LA CONFORMITE DE LA PASSATION ET DE L EXECUTION DES MARCHES PUBLICS PAR LA LONATO-GESTION 2011

REVUE INDEPENDANTE DE LA CONFORMITE DE LA PASSATION ET DE L EXECUTION DES MARCHES PUBLICS PAR LA LONATO-GESTION 2011 AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail-Liberté-Patrie ---o---o---- LOTERIE TIOLE DU TOGO (LOTO) ---o--- REVUE INDEPENDANTE DE LA CONFORMITE DE LA PASSATION ET DE L EXECUTION

Plus en détail

MANIFESTATION D INTERET N 003/ARMP/2015

MANIFESTATION D INTERET N 003/ARMP/2015 REPUBLIQUE DU NIGER ----------------------------------- Fraternité Travail Progrès MANIFESTATION D INTERET N 003/ARMP/2015 POUR LA REALISATION DE L AUDIT DES MARCHES PUBLICS ET DES DELEGATIONS DE SERVICE

Plus en détail

O NOTE DE SYNTHESE..2 4 I PRESENTATION 5 10 II LES MARCHES 11 III VERIFICATION DES MARCHES ET DRP 12 IV CONCLUSION.13 V FICHE ANALYTIQUE..

O NOTE DE SYNTHESE..2 4 I PRESENTATION 5 10 II LES MARCHES 11 III VERIFICATION DES MARCHES ET DRP 12 IV CONCLUSION.13 V FICHE ANALYTIQUE.. O NOTE DE SYNTHESE..2 4 0-1 OPINION SUR LES MARCHES ET DRP 0-2 OPINION SUR LA COMMISSION DES MARCHES LA CELLULE DE PASSATION DES MARCHES I PRESENTATION 5 10 1-1 TEXTE DE BASE 1-2 ORGANES DELIBERANTS 1-3

Plus en détail

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES,

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES, DECISION N 013/14/ARMP/CRD DU 15 JANVIER 2014 DU COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES SUR LE RECOURS DE LA SOCIETE MIWIS CONTESTANT L ATTRIBUTION PROVISOIRE DU MARCHE RELATIF

Plus en détail

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES ;

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES ; DECISION N 003/13/ARMP/CRD DU 09 JANVIER 2013 DU COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES SUR LA DEMANDE SPECIALE D AUGMENTATION DU TAUX DE BAISSE DU MONTANT D UN MARCHE DANS LE

Plus en détail

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES,

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES, DECISION N 220/11/ARMP/CRD DU 02 NOVEMBRE 2011 DU COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES SUR LE RECOURS DE STAR AUTO SERVICES SA RELATIF AU MARCHE D ACQUISITION DE TROIS (3)

Plus en détail

REPUBLIQUE DU BURUNDI

REPUBLIQUE DU BURUNDI Point E, Boulevard de l Est Angle Rue de Kaolack BP 11 616 Dakar Té l : 221 33 825 13 16 / 221 33 825 62 59 E mail bsc@arc.sn REPUBLIQUE DU BURUNDI PROJET DE DEVELOPPEMENT DES SECTEURS FINANCIER ET PRIVE

Plus en détail

LA CCMOSS VOUS INFORME Bulletin N 5

LA CCMOSS VOUS INFORME Bulletin N 5 LA CCMOSS VOUS INFORME Bulletin N 5 NOUVELLES DISPOSITIONS DU CODE DES MARCHES PUBLICS Fin décembre 2008, plusieurs décrets sont venus modifier les dispositions du Code des marchés Publics : - Décret 2008-1334

Plus en détail

LES FAITS Le 24 août 2012, la Ville de Dakar a fait paraître dans le journal «Sud Quotidien», un appel d offres en cinq lots séparés, ayant pour

LES FAITS Le 24 août 2012, la Ville de Dakar a fait paraître dans le journal «Sud Quotidien», un appel d offres en cinq lots séparés, ayant pour DECISION N 158/12/ARMP/CRD DU 12 DECEMBRE 2012 DU COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES SUR LE RECOURS DE LA SOCIETE REBOTEC SARL CONTESTANT LE REJET DE SON OFFRE POUR NON CONFORMITE

Plus en détail

conforme à l original

conforme à l original REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE Union - Discipline - Travail Copie certifiée -------------- conforme à l original DECISION N 020/2012/ANRMP/CRS DU 30 AOÛT 2012 SUR LE RECOURS DE LA SOCIETE MEDICAL PROGRESS

Plus en détail

GROUPEMENT DE CABINETS

GROUPEMENT DE CABINETS GROUPEMENT DE CABINETS GROUPEMENT DE CABINET BEMF FOR AFRICA / GTI REPUBLIQUE DU SENEGAL A.R.M.P Autorité de Régulation des Marchés Publics CABINET BEMF/For Africa (EXPERTISE PASSATION DES MARCHES PUBLICS)

Plus en détail

Engagement couvrant les périodes suivantes : Sur Trésor ( CI ) Sur Dons Sur Emprunts

Engagement couvrant les périodes suivantes : Sur Trésor ( CI ) Sur Dons Sur Emprunts MINISTERE DE.. ------------- (DIRECTION OU SERVICE) DE. REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE --------- Union Discipline Travail Maître d œuvre :. MARCHE N SUR PRIX (UNITAIRES/ GLOBAL ET FORFAITAIRE) N DU MARCHE

Plus en détail

AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET

AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET REPUBLIQUE DU NIGER CABINET DU PREMIER MINISTRE Agence de Régulation des Marchés Publics AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET L Agence de Régulation des Marchés Publics (ARMP) du Niger a reçu un don (IDF) de

Plus en détail

LES PROCEDURES DE PASSATION DE MARCHES A LA SONEB

LES PROCEDURES DE PASSATION DE MARCHES A LA SONEB LES PROCEDURES DE PASSATION DE MARCHES A LA SONEB Dans le cadre de l exécution de son budget, la Société Nationale des Eaux du Bénin (SONEB) est appelée à passer des s publics. La gestion de ces s est

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA COMMANDE PUBLIQUE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA COMMANDE PUBLIQUE RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA COMMANDE PUBLIQUE Article 1 Lorsque les marchés publics de fournitures, services et travaux sont d un montant inférieur au seuil de 230 000 euros HT, l autorité adjudicatrice

Plus en détail

AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS (REPUBLIQUE DU TOGO)

AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS (REPUBLIQUE DU TOGO) AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS (REPUBLIQUE DU TOGO) Revue indépendante de la conformité des procédures de passation et d exécution des marchés publics conclus par la Compagnie Energie Electrique

Plus en détail

Copie certifiée conforme à l original

Copie certifiée conforme à l original Copie certifiée conforme à l original REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE Union - Discipline - Travail ------------- DECISION N 003/2013/ANRMP/CRS DU 10 JANVIER 2013 SUR LA DENONCIATION FAITE PAR LA SOCIETE HUAWEI

Plus en détail

CHARTE D ÉTHIQUE APPLICABLE AUX ACTEURS DES MARCHÉS PUBLICS ET DES CONVENTIONS DE CONCESSION D OUVRAGE DE SERVICE PUBLIC PRÉAMBULE

CHARTE D ÉTHIQUE APPLICABLE AUX ACTEURS DES MARCHÉS PUBLICS ET DES CONVENTIONS DE CONCESSION D OUVRAGE DE SERVICE PUBLIC PRÉAMBULE CHARTE D ÉTHIQUE APPLICABLE AUX ACTEURS DES MARCHÉS PUBLICS ET DES CONVENTIONS DE CONCESSION D OUVRAGE DE SERVICE PUBLIC La présente Charte d Ethique est établie : PRÉAMBULE Pour moraliser le processus

Plus en détail

Charte DE LA COMMANDE PUBLIQUE Des SERVICES ACADEMIQUES

Charte DE LA COMMANDE PUBLIQUE Des SERVICES ACADEMIQUES Limoges, le 03 décembre 2015 Le Recteur de l Académie de Limoges Chancelier de l Université à Madame et Messieurs les IA-DASEN, Mesdames et Messieurs les responsables de division et de service. Charte

Plus en détail

LES NOUVELLES CONTRAINTES EN MATIERE DE MARCHES PUBLICS

LES NOUVELLES CONTRAINTES EN MATIERE DE MARCHES PUBLICS LES NOUVELLES CONTRAINTES EN MATIERE DE MARCHES PUBLICS I - PREAMBULE Jusqu à présent, la majorité des achats d équipements effectués par les services échappaient à la réglementation relative aux marchés

Plus en détail

FORMA TECH. Programme de formation Code des Marchés Publics 2009 Durée : 5 JOURS. Programme de formation

FORMA TECH. Programme de formation Code des Marchés Publics 2009 Durée : 5 JOURS. Programme de formation Programme de formation Code des Marchés Publics 2009 Durée : 5 JOURS Objectifs : Intégrer rapidement les connaissances indispensables en droit des marchés publics. Rédiger les documents de consultation

Plus en détail

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES,

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES, DECISION N 238/14/ARMP/CRD DU 3 SEPTEMBRE 2014 DU COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES SUR LE RECOURS DE L ENTREPRISE CFAO MOTORS SENEGAL CONTESTANT L ATTRIBUTION PROVISOIRE

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTREVEL EN BRESSE Place de la Résistance BP 69 01340 MONTREVEL EN BRESSE Tél: 04 74 25 68 98 Fax : 04 74 30 85 42

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTREVEL EN BRESSE Place de la Résistance BP 69 01340 MONTREVEL EN BRESSE Tél: 04 74 25 68 98 Fax : 04 74 30 85 42 COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTREVEL EN BRESSE Place de la Résistance BP 69 01340 MONTREVEL EN BRESSE Tél: 04 74 25 68 98 Fax : 04 74 30 85 42 REGLEMENT INTERIEUR DES PROCEDURES ADAPTEES Article 28 du Code

Plus en détail

conforme à l original

conforme à l original REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE Union - Discipline - Travail Copie certifiée -------------- conforme à l original DECISION N 006/2012/ANRMP/CRS DU 22 MARS 2012 SUR LE RECOURS DE LA SOCIETE J. DELAF CONTESTANT

Plus en détail

KPMG Audit Sénégal S.A. avec Administrateur Général Immeuble Horizons S.A. 83, Boulevard de la République 3 ème Etage Dakar Sénégal

KPMG Audit Sénégal S.A. avec Administrateur Général Immeuble Horizons S.A. 83, Boulevard de la République 3 ème Etage Dakar Sénégal ABCD En collaboration avec AUDITEX KPMG Audit Sénégal S.A. avec Administrateur Général Immeuble Horizons S.A. 83, Boulevard de la République 3 ème Etage Dakar Sénégal Téléphone : + 221 33 849 27 27 Télécopie

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC. MARCHE de TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES C. C. A. P. N 12 /11

MARCHÉ PUBLIC. MARCHE de TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES C. C. A. P. N 12 /11 MARCHÉ PUBLIC VILLE DE SAINT-PATHUS MARCHE de TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES C. C. A. P. N 12 /11 Mode de consultation : marché passé en la forme d un marché à procédure adaptée

Plus en détail

MARCHE N 119-09 DATE LIMITE DE REMISE DES OFFRES : Jeudi 13 Août 2009 à 12h00

MARCHE N 119-09 DATE LIMITE DE REMISE DES OFFRES : Jeudi 13 Août 2009 à 12h00 Personne Publique : Perpignan Méditerranée Communauté d'agglomération 19 Espace Méditerranée BP 20641 66006 PERPIGNAN CEDEX Dossier de Consultation établi en application du Code des Marchés publics Décret

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE

REPUBLIQUE TUNISIENNE PROJET DE DEVELOPPEMENT DES EXPORTATIONS de passation de marchés N (Code agence / type de bordereau / séquence numérique).. De : Agence d Exécution Vers : Agence d Exécution.... Marché Biens et Services

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L ATTRIBUTION DES CONTRATS ET À LA GESTION CONTRACTUELLE

POLITIQUE RELATIVE À L ATTRIBUTION DES CONTRATS ET À LA GESTION CONTRACTUELLE DOCUMENT OFFICIEL POLITIQUE RELATIVE À L ATTRIBUTION DES CONTRATS ET À LA GESTION CONTRACTUELLE Adoptée le 3 juin 2014 par la résolution no C-157-06-14 Service des ressources matérielles www.csp.qc.ca

Plus en détail

ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES Luxembourg REGLEMENT SUR LE CONTROLE CONFRATERNEL

ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES Luxembourg REGLEMENT SUR LE CONTROLE CONFRATERNEL ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES Luxembourg REGLEMENT SUR LE CONTROLE CONFRATERNEL INDEX 1. INTRODUCTION Page 2 1.1 Base légale 1.2. Objectifs 2. CHAMP D APPLICATION Page 3 3. METHODOLOGIE Page 3 3.1 Contrôle

Plus en détail

CNP Assurances. Modalité d application Code des Marchés publics du 1 er août 2006

CNP Assurances. Modalité d application Code des Marchés publics du 1 er août 2006 CNP Assurances Modalité d application Code des Marchés publics du 1 er août 2006 Code des Marchés publics du 1 er août 2006 Depuis août 2006, les collectivités territoriales et leurs établissements publics

Plus en détail

Sommaire Général. Fascicule 1 : Dispositions générales.2. Fascicule 2 : Procédures de passation des marchés publics par appel d offres ouvert..

Sommaire Général. Fascicule 1 : Dispositions générales.2. Fascicule 2 : Procédures de passation des marchés publics par appel d offres ouvert.. 0 Sommaire Général Fascicule 1 : Dispositions générales.2 Fascicule 2 : Procédures de passation des marchés publics par appel d offres ouvert.. 21 Fascicule 3 : Procédures dérogatoires de passation des

Plus en détail

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES,

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES, DECISION N 261/14/ARMP/CRD DU 24 SEPTEMBRE 2014 DU COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES SUR LE RECOURS DE L ENTREPRISE SENEGALAISE DE CONSTRUCTION ET DE PROMOTION IMMOBILIERE

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA COMMANDE PUBLIQUE Des SERVICES ACADEMIQUES

REGLEMENT INTERIEUR DE LA COMMANDE PUBLIQUE Des SERVICES ACADEMIQUES Limoges, le 9 juillet 2014 Le Recteur de l Académie de Limoges Chancelier de l Université à Madame et Messieurs les Inspecteurs d Académie Directeur des Services Académiques, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Copie certifiée conforme à l original

Copie certifiée conforme à l original Copie certifiée conforme à l original REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE Union - Discipline - Travail ------------- DECISION N 012/2013/ANRMP/CRS DU 16 JUILLET 2013 SUR LE RECOURS DE L ENTREPRISE SI3D CONTESTANT

Plus en détail

C.C.A.P. Réfection des plots Salle MATISSE. (Cahier des Clauses Administratives Particulières)

C.C.A.P. Réfection des plots Salle MATISSE. (Cahier des Clauses Administratives Particulières) Réfection des plots Salle MATISSE C.C.A.P. (Cahier des Clauses Administratives Particulières) Maître d ouvrage : Observatoire de la Côte d Azur (Établissement Public à Caractère Administratif. Décret 88

Plus en détail

AUDIT ORGANISATIONNEL

AUDIT ORGANISATIONNEL MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES REGLEMENT DE LA CONSULTATION. Maître de l ouvrage : Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne Objet du marché : Date limite de remises des offres : Mardi

Plus en détail

Marché : N DAF/AUDIT COMPT FINANCIER/18-08

Marché : N DAF/AUDIT COMPT FINANCIER/18-08 ROYAUME DU MAROC AGENCE POUR LA PROMOTION ET LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL DES PREFECTURES ET POVINCES DU NORD DU ROYAUME... Marché : N DAF/AUDIT COMPT FINANCIER/18-08 OBJET : L AUDIT COMPTABLE

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique TERMES DE RÉFÉRENCE

REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique TERMES DE RÉFÉRENCE REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Cabinet Deuxième Projet d'appui à la Réforme de l'enseignement Supérieur, PARESII TERMES DE RÉFÉRENCE ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

Appel d offres ouvert N 38 /2012/D.A.L

Appel d offres ouvert N 38 /2012/D.A.L Royaume du Maroc La Caisse Marocaine des Retraites Pôle Support/D.A.L/S.A. /.. /. Appel d offres ouvert N 38 /2012/D.A.L Audit technique de la sécurité de certaines plateformes informatiques sensibles

Plus en détail

Couverture des locaux administratifs de la CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES par une Assurance Multirisques REGLEMENT DE CONSULTATION

Couverture des locaux administratifs de la CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES par une Assurance Multirisques REGLEMENT DE CONSULTATION Appel d offres ouvert N 09/2013/DAL Couverture des locaux administratifs de la CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES par une Assurance Multirisques REGLEMENT DE CONSULTATION Avril 2013 I. Règlement de Consultation

Plus en détail

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------ Le Conseil des Ministres DIRECTIVE N 05/2005/CM/UEMOA PORTANT CONTROLE ET REGULATION DES MARCHES PUBLICS ET DES DELEGATIONS DE SERVICE PUBLIC

Plus en détail

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES,

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES, DECISION N 061/12/ARMP/CRD DU 06 JUIN 2012 DU COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES SUR LE RECOURS DE LA SOCIETE KIMA AFRIQUE PORTANT SUR LE MARCHE DE L AGENCE DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

REALISATION DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE DU RESEAU INFORMATIQUE ET TELEPHONIQUE DE LA CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES

REALISATION DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE DU RESEAU INFORMATIQUE ET TELEPHONIQUE DE LA CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES APPEL D OFFRES OUVERT N 8/2013/DAL REALISATION DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE DU RESEAU INFORMATIQUE ET TELEPHONIQUE DE LA CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES REGLEMENT DE CONSULTATION Avril 2013 1 I/REGLEMENT

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières Marché Public Gardiennage, Entretien des espaces verts, Traitement contre les nuisibles

Cahier des Clauses Administratives Particulières Marché Public Gardiennage, Entretien des espaces verts, Traitement contre les nuisibles 2013 Cahier des Clauses Administratives Particulières Marché Public Gardiennage, Entretien des espaces verts, Traitement contre les nuisibles Sommaire ARTICLE 1 - OBJET DU MARCHE - DISPOSITIONS GÉNÉRALES...

Plus en détail

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES,

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES, DECISION N 82/12/ARMP/CRD DU 1 er AOUT 2012 DU COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES SUR LE RECOURS DE LA SOCIETE SERIACOM SENEGAL CONTESTANT LA DECISION D ATTRIBUTION DU LOT

Plus en détail

OPÉRATION : Fournitures de bureau et scolaires

OPÉRATION : Fournitures de bureau et scolaires COMMUNE DE SAINT-GERVAIS-LA-FORET MARCHÉ PUBLIC MARCHÉ A PROCÉDURE ADAPTÉE Article 28 du Code des Marchés Publics OPÉRATION : Fournitures de bureau et scolaires Marché n F2014/03 Réception des offres :

Plus en détail

FACILITER l ACCES DES PME A LA COMMANDE PUBLIQUE DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES

FACILITER l ACCES DES PME A LA COMMANDE PUBLIQUE DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES SERVICE DES COLLECTIVITES LOCALES SOUS-DIRECTION DU CONSEIL FISCAL, FINANCIER ET ECONOMIQUE BUREAU CL-2B EXPERTISE ET ACTION ECONOMIQUES ET FINANCIERES FACILITER

Plus en détail

Le conseil d'administration de l'établissement public foncier de Poitou-Charentes,

Le conseil d'administration de l'établissement public foncier de Poitou-Charentes, Etablissement Public Foncier de Poitou-Charentes Conseil d'administration Séance du 1 octobre 2013 Délibération n CA-2013-34 Mise à jour du guide interne de la commande publique de l EPF PC Le conseil

Plus en détail

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES,

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES, DECISION N 159/11/ARMP/CRD DU 18 AOUT 2011 DU COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES SUR LE RECOURS DE MEUBLES DE CARTHAGE CONTESTANT LE REJET DE SON OFFRE PRODUIT DANS LE CADRE

Plus en détail

OUTIL DE SUIVI SUR LA TRANSPARENCE DES MARCHES PUBLICS AU BURKINA FASO

OUTIL DE SUIVI SUR LA TRANSPARENCE DES MARCHES PUBLICS AU BURKINA FASO OUTIL DE SUIVI SUR LA TRANSPARENCE DES MARCHES PUBLICS AU BURKINA FASO Avec le soutien de Janvier 2014 Table des matières Table des matières... 1 Sigles et abréviations... 3 Introduction... 4 Approche

Plus en détail

Copie Certifiée Conforme à l original

Copie Certifiée Conforme à l original REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE Union - Discipline - Travail ------------- Copie Certifiée Conforme à l original DECISION N 010/2015/ANRMP/CRS DU 02 AVRIL 2015 SUR LE RECOURS DE LA SOCIETE KINAN CONTESTANT

Plus en détail

PRÉSENTATION DU SYSTÈME DES MARCHÉS PUBLICS DU MAROC

PRÉSENTATION DU SYSTÈME DES MARCHÉS PUBLICS DU MAROC Washington, le 14 Octobre 2008 PRÉSENTATION DU SYSTÈME DES MARCHÉS PUBLICS DU MAROC M. ABDELAZIZ EL HADDAD Chef de Division de l Arbitrage à la TGR 1 Rabat le: 22 avril 2009 1/ 17 Sommaire Introduction

Plus en détail

Location longue durée de véhicules avec option d achat et prestations associées Véhicule Police Municipale

Location longue durée de véhicules avec option d achat et prestations associées Véhicule Police Municipale Règlement de consultation Marchés publics en procédure adaptée PA011-001 Objet du marché : Location longue durée de véhicules avec option d achat et prestations associées Véhicule Police Municipale NOM

Plus en détail

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES ;

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES ; DECISION N 094/13/ARMP/CRD DU 24 AVRIL 2013 DU COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES SUR LA DEMANDE D ARBITRAGE DE AGEROUTE SENEGAL SUITE A LA RECOMMANDATION DE LA DIRECTION

Plus en détail

Fourniture de bureau et papeterie 2014

Fourniture de bureau et papeterie 2014 Marché simplifié de fournitures et de services courants Fourniture de bureau et papeterie 2014 Marché passé selon la procédure adaptée en application des articles 28 et 77 du code des marchés publics (Décret

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières Ville de Cysoing Hôtel de Ville 2, place de la République BP 67 59830 CYSOING Tél : 03.20.79.44.70. Fax : 03.20.79.57.59. 2012-08 VERIFICATION ET MAINTENANCE DES SYSTEMES DE SECURITE DES E.R.P. DE LA VILLE

Plus en détail

RAPPORT DE SURVEILLANCE MULTILATERALE DES MARCHES PUBLICS ET DES DELEGATIONS DE SERVICE PUBLIC DANS L ESPACE UEMOA 2010

RAPPORT DE SURVEILLANCE MULTILATERALE DES MARCHES PUBLICS ET DES DELEGATIONS DE SERVICE PUBLIC DANS L ESPACE UEMOA 2010 UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE --------------------- La Commission ------------------- Département des Politiques Economiques et de la Fiscalité Intérieure RAPPORT DE SURVEILLANCE MULTILATERALE

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION SUR LES MARCHES PUBLICS

OFFRE DE FORMATION SUR LES MARCHES PUBLICS OFFRE DE FORMATION SUR LES MARCHES PUBLICS «MAITRISE DES ASPECTS FONDAMENTAUX DE LA PREPARATION, DE LA PASSATION, DE L EXECUTION ET DU SUIVI DES MARCHES». Date de la formation : 05 au 17 Mai 2014. Lieu

Plus en détail

PROCEDURES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS

PROCEDURES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS PROCEDURES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS Présenté par Gualbert KOUDOGBO Ingénieur du génie civil Chef de la cellule de Passation des Marchés Publics PLAN DE LA COMMUNICATION RAPPEL DU CONTEXTE REGLEMENTAIRE

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (Article 42 du Code des Marchés Publics) (RC)

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (Article 42 du Code des Marchés Publics) (RC) REGLEMENT DE LA CONSULTATION (Article 42 du Code des Marchés Publics) (RC) Maître d ouvrage Personne Public contractante COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE ROUGEMONT Objet de la consultation CONTROLES ET

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION (adoptée le 10 mai 2013)

POLITIQUE RELATIVE AUX CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION (adoptée le 10 mai 2013) POLITIQUE RELATIVE AUX CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION (adoptée le 10 mai 2013) Nota : Dans le présent document, le générique masculin est utilisé sans aucune discrimination

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL PRESIDENCE RABAT CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES (CPS)

ROYAUME DU MAROC UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL PRESIDENCE RABAT CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES (CPS) ROYAUME DU MAROC UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL PRESIDENCE RABAT CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES (CPS) Appel d'offres ouvert sur offres de prix N 18/PUA/2013 (lot unique) (Séance publique) OBJET: Abonnement

Plus en détail

Appel d offres ouvert N 12/2013/D.A.L. CONFECTION DES IMPRIMES POUR LE COMPTE DE LA CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES. Cahier des prescriptions spéciales

Appel d offres ouvert N 12/2013/D.A.L. CONFECTION DES IMPRIMES POUR LE COMPTE DE LA CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES. Cahier des prescriptions spéciales Appel d offres ouvert N 12/2013/D.A.L. CONFECTION DES IMPRIMES POUR LE COMPTE DE LA CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES Cahier des prescriptions spéciales Juin 2013 1 Chapitre I : Dispositions Administratives

Plus en détail

0-RC Règlement de Consultation

0-RC Règlement de Consultation Columbarium / Jardin du Souvenir 0-RC Règlement de Consultation Maitre d ouvrage : Mairie 46400 St Jean Lagineste Tel : 05 65 38 31 17 (secrétariat ouvert : lundi de 9 h à 12 h 45 et de 13 h 30 à 18 h

Plus en détail

MARCHE DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES MARCHE DE FOURNITURE DE DENREES ALIMENTAIRES POUR L ANNEE 2015-2016 EPICERIE

MARCHE DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES MARCHE DE FOURNITURE DE DENREES ALIMENTAIRES POUR L ANNEE 2015-2016 EPICERIE Personne publique contractante : Nom : COLLEGE GEORGE SAND 9 Rue du 14 Juillet, BP244 36 400 LA CHATRE Téléphone : 02 54 06 24 00 Télécopie : 02 54 06 24 09 MARCHE DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES

Plus en détail

REPUBLIQUE DU BURUNDI PROJET D APPUI A L AMELIORATION DU SYSTEME DES MARCHES PUBLICS AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS (ARMP)

REPUBLIQUE DU BURUNDI PROJET D APPUI A L AMELIORATION DU SYSTEME DES MARCHES PUBLICS AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS (ARMP) REPUBLIQUE DU BURUNDI PROJET D APPUI A L AMELIORATION DU SYSTEME DES MARCHES PUBLICS AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS (ARMP) MINISTERE DE LA SECURITE PUBLIQUE (MSP) RAPPORT D AUDIT SUR LES MARCHES

Plus en détail

INSTRUCTIONS AUX SOUMISSIONNAIRES

INSTRUCTIONS AUX SOUMISSIONNAIRES INSTRUCTIONS AUX SOUMISSIONNAIRES 1. INTRODUCTION L UNICEF invite par la présente Les bureaux d études spécialisés à soumettre une proposition technique et une proposition financière pour les services

Plus en détail

NOTE CIRCULAIRE N 723 RELATIVE AU REMBOURSEMENT DU CREDIT DE TAXE CUMULE

NOTE CIRCULAIRE N 723 RELATIVE AU REMBOURSEMENT DU CREDIT DE TAXE CUMULE NOTE CIRCULAIRE N 723 RELATIVE AU REMBOURSEMENT DU CREDIT DE TAXE CUMULE Dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations des assises nationales sur la fiscalité tenues à Skhirat les 29 et 30 avril

Plus en détail

AVENIR FINANCE Société anonyme au capital de 1.253.160 Siège Social à LYON (69009) - 57 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON

AVENIR FINANCE Société anonyme au capital de 1.253.160 Siège Social à LYON (69009) - 57 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON AVENIR FINANCE Société anonyme au capital de 1.253.160 Siège Social à LYON (69009) - 57 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON RAPPORT DU PRESIDENT A L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DU 1er JUIN 2004 SUR

Plus en détail

Côte d Ivoire. Code des marchés publics 2009

Côte d Ivoire. Code des marchés publics 2009 Code des marchés publics 2009 Décret n 2009-259 du 6 aout 2009 [NB - Décret n 2009-259 du 6 aout 2009 portant Code des marchés publics] Titre 1 - Définitions, champ d application et principes fondamentaux

Plus en détail

MARCHES PUBLICS PROCEDURE ADAPTEE DU 10 SEPTEMBRE 2013

MARCHES PUBLICS PROCEDURE ADAPTEE DU 10 SEPTEMBRE 2013 MARCHES PUBLICS *** GROUPEMENT D ACHATS DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES DE LA VIENNE *** PROCEDURE ADAPTEE DU 10 SEPTEMBRE 2013 CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES POUR LA VERIFICATION DES INSTALLATIONS DE GAZ,

Plus en détail

Rénovation de la distribution Haute Tension C.C.A.P. (Cahier des Clauses Administratives Particulières)

Rénovation de la distribution Haute Tension C.C.A.P. (Cahier des Clauses Administratives Particulières) Rénovation de la distribution Haute Tension C.C.A.P. (Cahier des Clauses Administratives Particulières) Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Conducteur d opération : Marché : Objet : Mode de consultation

Plus en détail

Ville de TEYRAN Hôtel de Ville 34820 TEYRAN Tél: 04 67 16 19 06 Fax : 04 67 87 98 50 Mail : services.population@ville-teyran.fr

Ville de TEYRAN Hôtel de Ville 34820 TEYRAN Tél: 04 67 16 19 06 Fax : 04 67 87 98 50 Mail : services.population@ville-teyran.fr Ville de TEYRAN Hôtel de Ville 34820 TEYRAN Tél: 04 67 16 19 06 Fax : 04 67 87 98 50 Mail : services.population@ville-teyran.fr MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES REALISATION DU JOURNAL

Plus en détail

SELECTION D UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE DES REFERENTIELS DE CONTROLE INTERNE ET DE LA MISE A JOUR DES MANUELS DE PROCEDURES DU GIM-UEMOA

SELECTION D UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE DES REFERENTIELS DE CONTROLE INTERNE ET DE LA MISE A JOUR DES MANUELS DE PROCEDURES DU GIM-UEMOA TERMES DE REFERENCE SELECTION D UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE DES REFERENTIELS DE CONTROLE INTERNE ET DE LA MISE A JOUR DES MANUELS DE PROCEDURES DU GIM-UEMOA TDR : REFERENTIELS ET PROCEDURES

Plus en détail

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS «OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS 18/06/2015 CONTRACTANTS Entre d une part, RESSOURCES, Association régie par la Loi du 1 er juillet 1901 modifiée et ses textes d

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Snowhall ARTICLES 33-57 à 59 et 76-VIII 2 du CODE des MARCHES PUBLICS FOURNITURE D ELECTRICITE POUR LA REGIE MUNICIPALE PISTE DE SKI INDOOR SNOWHALL CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES MARCHE sur APPEL D

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION

REGLEMENT DE CONSULTATION MINISTERE DE LA SANTE CENTRE HOSPITALIER HASSAN II. DIVISION DES AFFAIRES FINANCIERES SERVICE DES MARCHES APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DES PRIX N 09/13 du 24/04/2013 REGLEMENT DE CONSULTATION ACHAT

Plus en détail

SCARM Direction de l approvisionnement Ville de Montréal Mars 2013

SCARM Direction de l approvisionnement Ville de Montréal Mars 2013 SCARM Direction de l approvisionnement Ville de Montréal Mars 2013 Table des matières Politique d approvisionnement... 5 Politique de gestion contractuelle... 6 Des biens et des services... 7 Fichier

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP)

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) Marché relatif à la régie de l œuvre et de l exposition et à la régie de la programmation culturelle de la manifestation MONUMENTA 2012 DANIEL BUREN

Plus en détail

C.C.A.P. (Cahier des Clauses Administratives Particulières)

C.C.A.P. (Cahier des Clauses Administratives Particulières) «Services de photocopie / impression / scanner à l Observatoire de la Côte d Azur» C.C.A.P. (Cahier des Clauses Administratives Particulières) Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Observatoire de la Côte

Plus en détail

LES FAITS SUR LES MOYENS DEVELOPPES A L APPUI DU RECOURS

LES FAITS SUR LES MOYENS DEVELOPPES A L APPUI DU RECOURS DECISION N 111/10/ARMP/CRD DU 18 AOUT 2010 DU COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES SUR LE RECOURS DE LA SOCIETE ANONYME ESPACE AUTO CONTESTANT LE REJET DE SON OFFRE POUR NON

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CONSULTATION

RÈGLEMENT DE CONSULTATION ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EQUIPEMENT, DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE DIRECTION DE LA STRATEGIE, DES PROGRAMMES ET DE LA COORDINATION DES TRANSPORTS RÈGLEMENT DE CONSULTATION APPEL D OFFRES OUVERT

Plus en détail

THEME 1 : Le contrôle des ressources financières allouées au secteur de la santé publique

THEME 1 : Le contrôle des ressources financières allouées au secteur de la santé publique OBJECTIFS THEME 1 : Le contrôle des ressources financières allouées au secteur de la santé publique Présenté par l Inspection Générale d Etat de la Guinée Conakry Dans le cadre du programme de contrôle

Plus en détail

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE CdCh Page 1 sur 8 MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Cahier des charges Pouvoir adjudicateur Commune de SOLAIZE Représentant légal.. Monsieur le Maire.. Adresse : Place de la Mairie 69360 SOLAIZE Tel : 04 78 02

Plus en détail

DEPARTEMENT DU VAR ------------ Arrondissement de Brignoles MAIRIE LE VAL TRAVAUX DE REFECTION DE TOITURE, Ancienne Mairie au N 3 de la rue Niel

DEPARTEMENT DU VAR ------------ Arrondissement de Brignoles MAIRIE LE VAL TRAVAUX DE REFECTION DE TOITURE, Ancienne Mairie au N 3 de la rue Niel DEPARTEMENT DU VAR ------------ Arrondissement de Brignoles MAIRIE LE VAL 83143 TRAVAUX DE REFECTION DE TOITURE, Ancienne Mairie au N 3 de la rue Niel Réf cadastre : Parcelle 368 8314 LE VAL MARCHE de

Plus en détail