Guide de labellisation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide de labellisation"

Transcription

1

2 Version du Sommaire Le Label Cloud - Pour qui? Pour quoi?... 3 Un cercle vertueux... 5 Documents applicables... 6 Attribution du Label Cloud... 7 Comment obtenir le Label Cloud?... 9 Référentiel d évaluation Fonctionnement de l évaluation Modalités de mise en œuvre Remerciements Label Cloud France IT 2

3 Le Label Cloud - Pour qui? Pour quoi? Conçu par des entreprises du numérique pour des entreprises du numérique, il cible spécifiquement les TPME et ETI du Cloud pour les aider à développer leur business et les engager dans une démarche d'amélioration continue. Le Label Cloud définit un référentiel de bonnes pratiques permettant de converger de façon concrète et pragmatique vers les normes et les standards faisant référence. 1- Pourquoi un label? L adoption du Cloud par les entreprises et les acteurs publics est une question de CONFIANCE : CONFIANCE en la sécurité et la confidentialité des données, CONFIANCE en la qualité du service, CONFIANCE en la réversibilité et l indépendance vis à vis des fournisseurs. Il est donc nécessaire de donner aux décideurs des éléments factuels permettant l évaluation du niveau de maturité et de professionnalisme de la diversité des opérateurs Cloud. 2- Genèse? Partant de ce constat, DigitalPlace a lancé en 2012 l étude d un Label Cloud qui a débuté par : Le recensement des standards et normes existants ou émergents, La définition «partagée» des modèles de service Cloud : o IaaS (Infrastructure As A Service), o PaaS (Platform As A Service), o SaaS (Software As A Service), Le recensement des exigences pour la mise en place d une offre Cloud, L identification des recommandations et bonnes pratiques faisant référence. Il s en est suivi la définition d un référentiel et d un guide méthodologique intégrant : La définition des principales caractéristiques du Cloud et bonnes pratiques associées, L identification de processus ITIL (Information Technology Infrastructure Library) structurant pour le référentiel, Un diagnostic de maturité au regard des exigences identifiées, Une méthode d évaluation de ces caractéristiques et bonnes pratiques, Un processus de labellisation garant de l indépendance et de l intégrité du label. Ce label est le résultat du travail collectif de chefs d entreprises adhérentes de DigitalPlace, cluster d entreprises numériques de Midi Pyrénées. Ces experts sont représentatifs de la diversité des métiers : éditeurs, hébergeurs, infogéreurs. Ils ont une connaissance des besoins et exigences du marché. Ils se sont alliés pour partager leurs Label Cloud France IT 3

4 bonnes pratiques, définir un référentiel de maturité d offres Cloud et pour mettre en œuvre une démarche d amélioration continue. Le Label Cloud est porté au niveau national par France IT, réseau qui regroupe 14 clusters nationaux et représente plus de entreprises. C est en effet la vocation de France IT que de promouvoir le professionnalisme des entreprises numériques adhérentes aux clusters membres et leurs capacités à répondre aux exigences des entreprises utilisatrices. Label Cloud France IT 4

5 Un cercle vertueux 1- Bénéfices pour les clients Le Label Cloud a pour objectif de permettre aux clients privés ou publics d identifier les entreprises garantes d un service Cloud professionnel : Accéder à des applications métier fiables et sécurisées, Évaluer le niveau de maturité des opérateurs Cloud, Garder le contrôle de son système d Information. 2- Bénéfices pour les labellisés Acquérir un label constitue un élément différenciant vis à vis du marché. De plus, le Label Cloud permet d engager l entreprise dans une démarche de progrès continu garante d une efficacité opérationnelle et d une qualité de service qui sont les facteurs clés de succès sur le marché du Cloud d'aujourd'hui et surtout de demain. Label Cloud France IT 5

6 Documents applicables Les documents applicables sont les suivants : Guide de labellisation : Il s agit du présent document. Il précise les fondements sur lesquels reposent la labellisation et guide le lecteur sur la démarche à mettre en œuvre en vue de l obtention du label. C est un guide pratique pour toute Société désireuse de labelliser son offre Cloud. Le référentiel : Il s agit de la grille d évaluation du label. Elle liste l ensemble des bonnes pratiques applicables sur lesquelles le candidat au label sera évalué. Le référentiel est accessible depuis la plateforme en ligne https://evaluation.label-cloud.com. Chaque entreprise peut créer gratuitement un compte, et s évaluer à volonté avant dépôt de sa candidature. Dossier de candidature : Ce document est à produire par chaque candidat. Il permet de recenser un certain nombre d informations nécessaires pour pouvoir candidater au label. Il vient en complément de l évaluation en ligne basée quant à elle sur le référentiel. Il est téléchargeable depuis le site Ces documents peuvent être attachés au format électronique au moment de la soumission de l évaluation. Label Cloud France IT 6

7 Attribution du Label Cloud 1- Présentation du label Le Label Cloud est attribué à une entreprise qui délivre des services cloud avec un haut niveau de qualité et de sécurité, conformément à l'état de l'art. L'entreprise labellisée s'engage ainsi dans une démarche d'amélioration continue du service rendu aux clients et de sa performance opérationnelle. Le Label Cloud adresse tous les fournisseurs de services IT proposant une offre caractérisée de Cloud, à savoir principalement : Des infogéreurs proposant une offre IaaS, PaaS ou SaaS, Des éditeurs de solutions proposant une offre PaaS ou SaaS. Le Label Cloud s appuie sur un référentiel d évaluation dont les modalités de mise en œuvre sont précisées dans ce document. 2- Les niveaux de labellisation Le Label Cloud est décliné en trois niveaux : Niveau 1 Initial Indique que la société déclare proposer une offre Cloud répondant aux bonnes pratiques du secteur. La société candidate réalise une auto-évaluation basée sur le référentiel du label, qui est ensuite analysée par un auditeur. L auditeur choisi par l entreprise candidate (parmi la liste des auditeurs accrédités par le Comité d Attribution du Label CATLab) peut exiger du candidat, des informations ou documents faisant la preuve de l évaluation. Les résultats sont présentés devant le CATLab qui statue sur l attribution du label. Niveau 2 Confirmé Indique que les déclarations de la société sont contrôlées par un auditeur choisi par l entreprise. L entreprise doit obligatoirement fournir une liste de documents (cf. liste de documents) et l auditeur peut exiger du candidat des informations ou documents complémentaires faisant la preuve de l évaluation. Les résultats sont présentés par l entreprise au CATLab qui statue sur l attribution du label. Niveau 3 Expert Indique que la société a été auditée sur site sur ses pratiques concernant l offre Cloud et que ses clients se sont prononcés sur leur perception du Service rendu. L audit est réalisé par un l auditeur choisi par l entreprise. Le CATLab statue au regard du rapport de l auditeur et des résultats obtenus. Label Cloud France IT 7

8 3- Exigences par niveau de Label Le niveau d exigence s accroit avec le niveau du label sollicité, tant au niveau de la moyenne finale des caractéristiques, que de la note minimum requise à obtenir sur chacune des caractéristiques. Niveau Niveau 1 Initial Niveau 2 Confirmé Niveau 3 Expert Moyenne des caractéristiques Minimum par caractéristique Audit sur Site NON NON Auditeur - Contrôle l autoévaluation - Demande des justifications - Contrôle l autoévaluation - Audite les documents - Demande des justifications OUI - Audite l entreprise sur site Si la note obtenue sur maximum deux caractéristiques est inférieure au minimum requis, mais que la moyenne globale des caractéristiques est atteinte, l auditeur évaluera les raisons de cet écart ainsi que les mesures correctives envisagées par le candidat pour formaliser sa recommandation au CATlab quant à l'attribution du label, celui restant seul décideur en la matière. 4- Durée de validité du label et renouvellement Chaque labellisation est attribuée pour une durée de : Deux ans pour le niveau 1 - Initial, Trois ans pour le niveau 2 - Confirmé, Quatre ans pour le niveau 3 - Expert. Lors de première candidature, l entreprise peut candidater pour le niveau de son choix. Le renouvellement se fait par le biais d un nouveau processus de labellisation : Soit afin de conserver le même niveau de label, Soit en vue de passer à un niveau supérieur. La mise en œuvre du label s inscrit dans une démarche d amélioration continue. Aussi, une condition nécessaire (mais non suffisante) du renouvellement, est que l entreprise candidate démontre l amélioration de ses processus. En effet la note exigée lors du renouvellement doit être supérieure, pour un même niveau de labellisation, à celle obtenue lors de la précédente labellisation. Label Cloud France IT 8

9 Comment obtenir le Label Cloud? 1- Processus Général ÉTAPE 1 Téléchargez le dossier de candidature sur ÉTAPE 2 Évaluez-vous en ligne L'entreprise candidate peut s'évaluer gratuitement sur la plateforme d'évaluation en ligne. Cette plateforme permet aux entreprises de s'approprier le référentiel de labellisation, et d'évaluer son niveau de maturité. Chaque caractéristique Cloud est évaluée par rapport à des bonnes pratiques concrètes dont la mise en œuvre totale ou partielle permet de garantir que cette caractéristique est respectée. Le candidat devra donc se positionner par rapport à chacune de ces pratiques (voir la présentation du référentiel). En fin d'évaluation, l'entreprise peut consulter les résultats par caractéristique. Le fonctionnement du référentiel et des règles de calcul associées sont indiqués en bas de page. Pour s'évaluer, il suffit de créer gratuitement un compte en ligne sur la plateforme d'évaluation accessible sur le lien https://evaluation.label-cloud.com Chaque entreprise peut s évaluer à volonté avant dépôt de sa candidature depuis la plateforme d évaluation en ligne. ÉTAPE 3 Soumettez votre dossier en ligne! Une fois l'évaluation effectuée, vous pouvez soumettre directement en ligne votre évaluation. Vous serez ensuite mis en contact avec un gestionnaire du Label Cloud pour le choix de l'auditeur. Le processus d'étude du dossier sera selon le niveau de candidature choisi. ÉTAPE 4 Instruction du dossier L'auditeur désigné procède à l'instruction du dossier selon le niveau candidaté. Il échange avec le candidat pour procéder à l'analyse de l'évaluation, des pièces justificatives et demande des éléments complémentaires si nécessaire. L'auditeur émet ensuite ses recommandations au CATLab. ÉTAPE 5 Soutenance devant le CATLab La société candidate présente son offre Cloud et les résultats de l'évaluation au CATLab qui statue sur la délivrance du Label Cloud, ou son renouvellement. Le CATLab se réunira environ deux fois par an. Les dates seront communiquées en amont aux candidats, notamment via le site internet du Label Cloud. Label Cloud France IT 9

10 2- Missions du CATLab Le Comité de Labellisation, CATLab, a pour missions de : Faire évoluer et enrichir le Label : par la prise en compte des évolutions des normes et standards, des technologies, des pratiques et de l environnement, dans lequel évoluent les sociétés candidates. Ce sont les conditions de la pérennité du Label. Gérer la communication autour du Label : en s appuyant sur des sponsors reconnus dans le monde IT, le CATLab, anime et alimente la communication autour du Label Coud. Piloter le processus de labellisation : c est le CATLab qui reçoit les demandes de labellisation, propose les auditeurs accrédités au candidat, évalue le rapport de l auditeur et la soutenance effectuée par la société candidate et décerne «in fine» le label. Accréditer les auditeurs : pour garantir la cohérence entre la définition du label et la mise en œuvre du processus de labellisation, le CATLab forme, accrédite et assiste les auditeurs qui seront en charge des évaluations de sociétés candidates. Former les Conseils : le CATLab mettra une formation à la disposition des Consultants souhaitant accompagner les sociétés candidates dans la préparation de leur labellisation et la mise en œuvre de plans d amélioration continue pour accéder à un niveau supérieur du Label Cloud. Label Cloud France IT 10

11 3- Processus détaillé Le schéma ci-dessous décrit le processus d évaluation détaillé (une fois le dossier de candidature soumis) et l implication de chacun des acteurs intervenant dans ce processus. Niveau 1 Ini+al Niveau 2 Confirmé Niveau 3 Expert CANDIDAT Soumet son autoévalua.on au CATLab CANDIDAT Soumet son autoévalua.on au CATLab CANDIDAT Soumet son autoévalua.on au CATLab CATLab Propose une liste d auditeurs accrédités au candidat CATLab Propose une liste d auditeurs accrédités au candidat CATLab Propose une liste d auditeurs accrédités au candidat AUDITEUR Étudie le dossier et émet ses recommanda.ons AUDITEUR Étudie le dossier, audite les documents fournis AUDITEUR Étudie le dossier, audite les documents fournis CANDIDAT Présente son dossier au CATLab AUDITEUR Formalise le dossier d évalua.on et ses recommanda.ons AUDITEUR Audit sur site de l entreprise candidate CATLab Délibère et statue, formalise des recommanda.ons CANDIDAT Présente son dossier au CATLab AUDITEUR Formalise le dossier d évalua.on et ses recommanda.ons CATLab Délibère et statue, formalise des recommanda.ons CANDIDAT Présente son dossier au CATLab CATLab Délibère et statue, formalise des recommanda.ons Label Cloud France IT 11

12 Référentiel d évaluation Ce chapitre introduit les éléments structurant le référentiel d évaluation et en donne les grandes lignes. Il convient de se reporter au guide de référence pour obtenir davantage de précisions. 1- Introduction L évaluation d une Offre Cloud est basée sur la définition de ce qu est une offre cloud proposée par le NIST (National Institute of Standards and Technology) et qui fait référence dans ce domaine. Le référentiel Label Cloud est basé sur une matrice constituée : De 8 Caractéristiques Cloud (donc 5 issues du NIST) permettant de qualifier l offre : o o o o o o o o Self services à la demande. Accès aux ressources. Allocation des ressources. Elasticité et rapidité. Mesure du service. Sécurité. Gestion de la relation client. Processus ITIL. De 3 modèles de services : IaaS, PaaS et SaaS. Le Service proposé doit être conforme à l un des Modèles de Service proposés : IaaS, PaaS ou SaaS. Chaque Caractéristique Cloud est évaluée par rapport à des bonnes pratiques spécifiques mises en œuvre pour assurer la fourniture du service cloud. Les caractéristiques marquées d une étoile sont issues et définies par le NIST (National Institute of Standards and Technology). Informations complémentaires : Label Cloud France IT 12

13 2- Caractéristiques essentielles d une offre Cloud : Self-service à la demande : l utilisateur habilité d un service de «Cloud Computing» a la capacité d approvisionner lui-même de nouvelles ressources telles que de l espace disque, des serveurs virtuels, du temps CPU, de nouvelles boîtes aux lettres, etc. Accès aux ressources : les ressources sont disponibles via le réseau Internet, ou via un accès privé dans le cas d un cloud privé. Les ressources sont accessibles via des protocoles standards (TCPIP, SSL, http, etc.) de l Internet. Allocation des ressources : les ressources mises à disposition par les fournisseurs d offre cloud sont mutualisées pour répondre aux besoins de plusieurs clients dans une architecture préférentiellement multi-tenant. Une architecture «multi-tenant» ou «multi-locataire» fait qu une seule instance d un service est adapté aux besoins de tous les utilisateurs et offre malgré tout un certain niveau de customisation pour s adapter de manière individualisée aux différents clients. Elasticité et rapidité : les ressources peuvent être allouées ou désallouées rapidement. C est une des caractéristiques essentielles du Cloud Computing ; la capacité d augmenter et de réduire le volume des ressources utilisées en fonction des besoins, de même que libérer les ressources qui ne sont plus nécessaires, au profit d autres utilisations. Mesure du service : les mesures permettent au fournisseur de facturer les services à l usage de manière à promouvoir un modèle d optimisation de l utilisation des ressources (heures creuses, jours bleus, blancs, rouges, etc.) Les mesures permettent pour les utilisateurs d avoir à disposition des tableaux de bord les informant des incidents en cours, des performances et de la disponibilité des services. En plus des caractéristiques du NIST, trois caractéristiques complémentaires sont prises en compte : Sécurité : La sécurité est un élément essentiel pour rendre une offre cloud fiable et crédible du point de vue Client ; La démarche sécurité attendue dans le cadre du label est alignée avec la norme ISO Gestion de la relation client : Dans la mesure où une offre cloud est, à la base, une offre de service, la relation Client est au centre du modèle et un élément primordial de la qualité du service rendu ; cette caractéristique fait qu une offre de service cloud n est pas que technique. Processus ITIL : Cette caractéristique agglomère un ensemble de processus ITIL identifiés comme étant structurant pour la labellisation. Les processus ITIL sont garants de la qualité du service. Ils sont évalués par rapport à des bonnes pratiques issues du référentiel ITIL. 3- Processus ITIL retenus Une Offre Cloud repose sur des fondamentaux de fourniture de services qui permettent de garantir des niveaux de service à la hauteur de ce qui est attendu par les Clients. ITIL permet d assurer au client final la délivrance d un service répondant à des normes de qualité élevées. C est à ce titre que certains processus ITIL font partie intégrante du référentiel. Les processus ITIL retenus sont les suivants : Gestion du catalogue de services qui contient le détail de tous les services fournis au client, ainsi que les relations avec les services de support, les services partagés et les composants nécessaires pour soutenir la fourniture du service au business. Gestion des niveaux de service qui permet d'assurer qu'un niveau convenu de service informatique est fourni et que des mesures proactives sont prises pour rechercher et mettre en œuvre des améliorations du niveau de service fourni. Gestion de la continuité de service qui consiste à maintenir un ensemble de plans de continuité de service et de plans de reprise informatique soutenant les plans de continuité des affaires (Business Continuity Plan). Gestion des changements qui permet de répondre aux évolutions des besoins des clients tout en maximisant la valeur (des services) et en réduisant les nuisances dues aux incidents, dysfonctionnements et au travail à refaire (re-work). Gestion des configurations et des actifs de service dont l objectif est de supporter des processus efficaces et efficients de la gestion des services en fournissant des informations fiables sur les Label Cloud France IT 13

14 configurations pour permettre aux intervenants de prendre des décisions au bon moment (c'est-à-dire pour autoriser changements et déploiements, pour résoudre plus rapidement incidents et problèmes). Gestion des déploiements et des mises en production dont l objectif est de déployer les packages d'installation en production et de faire fonctionner correctement le service de manière à délivrer de la valeur au client et à être capable de passer le relai à l'exploitation des services. Gestion des connaissances dont l objectif est de s'assurer que la bonne information est délivrée au bon endroit ou à la bonne personne, et au bon moment pour permettre des décisions éclairées. Gestion des événements qui à travers la surveillance opérationnelle et le contrôle, fournit le point d'entrée pour l'exécution de nombreux processus et activités d'exploitation des Services. Gestion des demandes de service qui permet de traiter les Demandes de Service émises par les Utilisateurs. Il s appuie sur le Catalogue des Demandes de Service mis à la disposition des Utilisateurs. Gestion des incidents qui permet de restaurer le service normal aussi rapidement que possible et de limiter les conséquences sur les opérations de l entreprise. Gestion des problèmes dont l objectif est de résoudre les causes premières des incidents afin d empêcher leur réapparition et de réduire leur incidence sur l entreprise. Reporting de services dont l objectif est de définir et présenter le reporting concernant les services offerts. Support aux Utilisateurs qui n est pas un processus, mais une fonction dont le but est d enregistrer toutes les sollicitations des Utilisateurs et de les résoudre ou les faire résoudre. 4- Les Modèles de Service Software As A Service (SaaS) : L offre de service recouvre l utilisation d applications fournies par le fournisseur de Cloud Computing. Les applications s exécutent sur les infrastructures du fournisseur et sont accessibles via un navigateur Internet. Les utilisateurs n ont aucun contrôle sur l infrastructure du Cloud que ce soit sur les aspects techniques (Datacenter, réseau, serveurs, stockage, ) ou sur les aspects fonctionnels (version de l application, fonctions disponibles, ). Seule une couche de personnalisation limitée au périmètre de l'application est offerte aux utilisateurs. Platform As A Service (PaaS) : L offre de service recouvre la possibilité pour les utilisateurs de déployer leurs applications sur l infrastructure du fournisseur de «Cloud Computing» dans la mesure où celles-ci sont basées sur des langages de programmation et des outils supportés par le fournisseur. L utilisateur n a aucun contrôle sur l infrastructure sous-jacente du Cloud (Serveurs, Stockage, systèmes d exploitation, réseaux, ) mais il a le contrôle sur les applications déployées et possiblement sur la configuration de l environnement d hébergement de l application (paramétrage des services Web, structure des bases de données, ). Infrastructure As A Service (IaaS) : L offre de service recouvre la fourniture aux utilisateurs de capacités de traitement, de stockage, de bande passante, de réseaux, de serveurs virtuels et d autres ressources de calcul. L utilisateur a la possibilité de déployer et d exécuter ses propres logiciels tels que des systèmes d exploitation, des logiciels «commerciaux» et des applications propriétaires. L utilisateur n a aucun contrôle sur l infrastructure sous-jacente du provider de Cloud mais il a le contrôle sur les systèmes d exploitation, le stockage et les applications hébergées sur les serveurs virtuels. Différentes options peuvent enrichir les offres de services avec la possibilité pour les utilisateurs de choisir éventuellement certains des composants ou services (Firewall, Load-balancers, SGBD, ) Cette offre de service se veut comme une extension des ressources internes de l entreprise. Elle offre la possibilité de les utiliser de façon élastique sans en avoir les contraintes et la nécessité de les acquérir et de les gérer. Label Cloud France IT 14

15 5- Les Modèles de Déploiement Une Offre Cloud repose sur 4 Modèles de Déploiement : Cloud Privé : L infrastructure Cloud est opérée exclusivement pour une organisation. Elle peut être gérée par l organisation ou par une tierce partie et peut être hébergée par l organisation ou à l extérieur. Cloud Communautaire : L infrastructure Cloud est partagée par plusieurs organisations et supporte une communauté d intérêts. (ex : mission, besoins en sécurité, politique, conformité). Elle peut être gérée par les organisations ou une tierce partie et peut être hébergée par l organisation ou à l extérieur. Cloud public : L infrastructure Cloud est disponible pour le public ou pour un grand groupe industriel et est détenue par une organisation commercialisant des services Cloud. Cloud hybride : L infrastructure du Cloud hybride est une composition de deux ou plusieurs infrastructures Cloud (publics, privés ou communautaires) qui demeurent indépendantes entres elles, mais qui sont utilisées conjointement sur la base de technologies standards ou propriétaires qui permettent la portabilité des données et des applications (ex : load-balancing entre Clouds). Label Cloud France IT 15

16 Fonctionnement de l évaluation 1- Évaluation des caractéristiques Chaque caractéristique est évaluée par rapport à ses bonnes pratiques et selon le modèle de service visé (IaaS, PaaS, SaaS). Cela signifie que certaines bonnes pratiques ne sont pas applicables à certains modèles de services, et ne sont donc pas prises en compte dans le calcul de la note finale. À chaque bonne pratique est associé un poids qui correspond à l importance de la bonne pratique. Le poids maximum pour une bonne pratique au sein d une caractéristique est de 3. Chaque bonne pratique est évaluée sur une échelle de 0 à 3 : N, P-, P+, O : N : la bonne pratique n est pas mise en œuvre, 0 point. P- : la bonne pratique est mise en œuvre très partiellement, 1 point. P+ : la bonne pratique est mise en œuvre partiellement et est très opérationnelle, 2 points. O : la bonne pratique est totalement mise en œuvre, 3 points. Ce nombre de points est multiplié par le poids attribué à la bonne pratique pour obtenir la valeur finale de la bonne pratique. Le nombre de points obtenus par la caractéristique (et pour le modèle de service retenu) est la somme des valeurs obtenues pour chaque bonne pratique par rapport au maximum possible pour la caractéristique. Exemple : Une bonne pratique évaluée à P+ avec un poids de 2 fournira une note égale à : 2 points (P+) x 2 (poids), soit égale à 4 points. La valeur maximale possible pour cette bonne pratique (lorsqu'elle totalement mise en œuvre) serait quant à elle égale à : 3 points (O) x 2 (poids), soit égale à 6 points. Cas particulier des processus ITIL : Chaque processus ITIL est évalué unitairement et contribue à la caractéristique Processus ITIL. Le nombre de points obtenus par chaque processus est la somme des valeurs obtenues pour chaque bonne pratique par rapport au maximum possible pour le processus. Exemple : Si pour le processus Gestion du catalogue de services, le nombre de points obtenus vaut 36 (pour un maximum possible de 66), nous obtenons un ratio qui est de 36 / 66, soit 0,55 (arrondi), soit 55%. La note finale affectée au processus est alors calculée de la manière suivante : 0 si toutes les réponses sont N. 1 si le nombre de points est > 0 et <= si le nombre de points est >25 et <= si le nombre de points est >50 et <= si le nombre de points est >75 et <= 100. Exemple : Pour un ratio à 55%, le nombre de points obtenus pour le processus Gestion du Catalogue de services est de 3. Label Cloud France IT 16

17 2- Calculer la note définitive pour chaque caractéristique Le nombre de points obtenus par la caractéristique (et pour le modèle de service retenu) est la somme des valeurs obtenues pour chaque bonne pratique par rapport au maximum possible pour la caractéristique. Pour la caractéristique Processus ITIL, le nombre de points obtenus par la caractéristique Processus ITIL est la somme des valeurs obtenues pour chaque processus par rapport au maximum possible pour la caractéristique. Exemple : Si pour la caractéristique Self service à la demande en PaaS, le nombre de points obtenus vaut 87 (pour un maximum possible de 124), nous obtenons un ratio qui est de 87 / 124, soit 0,70 (arrondi), soit 70%. 3- Calcul de la moyenne globale La moyenne se calcule en prenant la note définitive de chaque caractéristique et en la divisant par le nombre de caractéristiques. Exemple de résultats tels qu'ils sont consultables sur la plateforme d'évaluation en ligne : Label Cloud France IT 17

18 Modalités de mise en œuvre 1- Confidentialité France IT s engage à traiter et conserver toutes les informations qui lui seront transmises dans la plus grande confidentialité. Toutes les informations et documents transmis ne servent qu à établir ou non l adéquation des pratiques de l entreprise candidate au référentiel du Label Cloud. France IT s engage à n en faire aucune autre utilisation que celle-ci. Un engagement de confidentialité est signé par chacun des membres du CATLab de France IT. 2- Modalités financières Niveau 1 - Initial Niveau 2 - Confirmé Niveau 3 - Expert Tarifs Entreprise adhérente* Entreprise non adhérente* Entreprise adhérente* Entreprise non adhérente* Entreprise adhérente* Entreprise non adhérente* Première labellisation Renouvellement labellisation 1500 HT 2000 HT 2500 HT 3000 HT 5000 HT 5500 HT 1000 HT 1500 HT 1500 HT 2000 HT 2500 HT 3000 HT Durée validité 2 ans 3 ans 4 ans Les charges associées à l évaluation de la candidature doivent être payées par chèque à l ordre de DigitalPlace *Une entreprise est dite adhérente lorsqu elle adhère à l un des clusters de France IT et qu elle est à jour de sa cotisation. Droit d exploitation du label 500 HT Paiement par chèque à l ordre de France IT payable dès réception de l attestation de labellisation (valable un an à compter de la date de labellisation, renouvelable 1 an avant l audit de renouvellement). 3- Modalités de radiation France IT se réserve le droit de commanditer un audit intermédiaire à toute entreprise dont les manquements visà-vis du référentiel seraient flagrants ou en cas de suspicion de fausses déclarations. La radiation du label peut intervenir dans les cas de figure suivant : L audit met en évidence un manquement aux règles du référentiel au regard des éléments déclarés. L entreprise concernée refuse ou entrave la conduite des audits à mettre en œuvre. L entreprise ne s est pas acquittée du droit d exploitation du label. France IT, peut accorder ou non un délai de mise en conformité par rapport au référentiel. Label Cloud France IT 18

19 4- Révision / Évolution du référentiel Dans le souci de répondre aux nouvelles normes et exigences du marché, le référentiel pour la labellisation «Label Cloud» peut être révisé par France IT, soit sur sa propre initiative, soit sur proposition des entreprises numériques labellisées ou du CATLab. La révision du référentiel fera l'objet d'une communication auprès des entreprises numériques déjà labellisées. Ces nouvelles dispositions seront évaluées lors du prochain audit. Jusqu à cette date, les entreprises labellisées conservent le bénéfice de la labellisation. Label Cloud France IT 19

20 Remerciements Le Label Cloud est né de la volonté d'acteurs du IaaS, du SaaS et du PaaS de mettre en commun leurs expertises et leurs bonnes pratiques pour être plus forts ensemble. Conçu par des entreprises du Cloud pour des entreprises du Cloud, il cible spécifiquement les TPME et ETI pour les aider à développer leur business et les engager dans une démarche d'amélioration continue au service de leurs clients. Le Label Cloud permet aux entreprises de converger à leur rythme, de façon concrète et pragmatique vers les normes et les standards faisant référence. Ce Label répond à la mission principale que se donne chaque cluster : aider les entreprises dans leur développement et les faire aller de l'avant. Le Label Cloud n'est pas seulement un exemple de cet engagement, il en est un des fleurons. Ce label a été créé par des entreprises adhérentes de DigitalPlace, cluster d entreprises numériques de Midi Pyrénées. Les droits en ont été cédés gracieusement à France IT pour une exploitation nationale. Le groupe de travail en charge de la définition du label est constitué des entreprises suivantes : Label Cloud France IT 20

LABEL CLOUD. Formation au processus de labellisation et au contenu du référentiel. 1 jour

LABEL CLOUD. Formation au processus de labellisation et au contenu du référentiel. 1 jour LABEL CLOUD Formation au processus de labellisation et au contenu du référentiel 1 jour 1 Portables & Mobiles Discutez! Règles du jeu Partagez vos bonnes pratiques! Questions Réponses QCM 2 Conventions

Plus en détail

Sommaire 2. Généralités 3. ISO 27001 et SMG ou le pilotage de NC2 4. Approche processus et cartographie 5

Sommaire 2. Généralités 3. ISO 27001 et SMG ou le pilotage de NC2 4. Approche processus et cartographie 5 Sommaire 2 Généralités 3 ISO 27001 et SMG ou le pilotage de NC2 4 Approche processus et cartographie 5 D une organisation fonctionnelle vers des processus 6 Pilotage des processus et Amélioration continue

Plus en détail

Règlement du label «Logiciel Maison et Centre de santé»

Règlement du label «Logiciel Maison et Centre de santé» Règlement du label «Logiciel Maison et Centre de santé» 1 Candidats éligibles Version n 3.0 du 15/10/2014 La procédure de labellisation est ouverte à toute personne morale propriétaire d une solution logicielle

Plus en détail

Agrément des Hébergeurs de données de Santé Exemple d Audit de conformité Sécurité et Technique «ASIP Santé»

Agrément des Hébergeurs de données de Santé Exemple d Audit de conformité Sécurité et Technique «ASIP Santé» Agrément des Hébergeurs de données de Santé Exemple d Audit de conformité Sécurité et Technique «ASIP Santé» Sommaire 1 Glossaire et abréviations... 3 1.1 Glossaire... 3 1.2 Abréviations... 3 2 Liminaire...

Plus en détail

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation Livre blanc Le pragmatisme de votre système d information Rédacteur : Marc LORSCHEIDER / Expert ITIL Mise à jour : 05/06/2013 ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques Pourquoi

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations Auteur: Fabian PIAU, Master 2 MIAGE, Nantes La Gestion des Configurations est un processus issu d ITIL version 2 qui aide au soutien du service («Service

Plus en détail

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites? ner g a p Accom ets oj vos pr ialisation n o str i t u a d s i n l i d rcia e m m o et de c s nt a v o n in Juin 2015 Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Plus en détail

Microsoft IT Operation Consulting

Microsoft IT Operation Consulting Microsoft IT Operation Consulting Des offres de services qui vous permettent : D améliorer l agilité et l alignement de votre IT aux besoins métier de votre entreprise. De maîtriser votre informatique

Plus en détail

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG)

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Contact entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Tel: +41 415 520 504 Email: sales@onlogis.com Visibilité et controle sur vos opérations, n importe où et à tout moment... Onlogis

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Recueil d exigences

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Recueil d exigences Recueil d exigences Version 1.1 Page 1/13 Historique des versions Date Version Évolutions du document 17/12/2010 1.01 Première version. 29/02/2012 1.1 Prise en compte de la date de la publication de l

Plus en détail

Réussir l externalisation de sa consolidation

Réussir l externalisation de sa consolidation Réussir l externalisation de sa consolidation PAR ERWAN LIRIN Associé Bellot Mullenbach et Associés (BMA), activité Consolidation et Reporting ET ALAIN NAULEAU Directeur associé Bellot Mullenbach et Associés

Plus en détail

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT COBIT (v4.1) Un référentiel de «bonnes pratiques» pour l informatique par René FELL, ABISSA Informatique INTRODUCTION Le Service Informatique (SI) est un maillon important de la création de valeur dans

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

ITIL Examen Fondation

ITIL Examen Fondation ITIL Examen Fondation Échantillon d examen A, version 5.1 Choix multiples Instructions 1. Essayez de répondre aux 40 questions. 2. Vos réponses doivent être inscrites sur la grille de réponses fournie.

Plus en détail

FRH RESSOURCES HUMAINES

FRH RESSOURCES HUMAINES FRH RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines FRH : Paie et administration du personnel Congés et absences Gestion des talents/gpec : formation, compétences et entretiens Planification, optimisation

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services

Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services Jaafar DEHBI 2003 Acadys - all rights reserved Conception des services Buts et objectifs Concevoir les nouveaux

Plus en détail

CobiT. Implémentation ISO 270. Pour une meilleure gouvernance des systèmes d'information. 2 e édition D O M I N I Q U E M O I S A N D

CobiT. Implémentation ISO 270. Pour une meilleure gouvernance des systèmes d'information. 2 e édition D O M I N I Q U E M O I S A N D D O M I N I Q U E M O I S A N D F A B R I C E G A R N I E R D E L A B A R E Y R E Préface de Bruno Ménard, président du Cigref CobiT Implémentation ISO 270 2 e édition Pour une meilleure gouvernance des

Plus en détail

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES Philippe Bourdalé AFAQ AFNOR Certification A2C dans le Groupe AFNOR Les métiers du groupe AFNOR Besoins Clients Normalisation Information

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS 5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS Philippe Nicard, Directeur Opérations SaaS et Support Julien Galtier, Senior Manager consulting SIRH, ACT-ON Agenda L origine du SaaS Vers une démarche SaaS

Plus en détail

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus Les facteurs clés de succès Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise

Plus en détail

Conditions générales d hébergement de l application La-Vie-Scolaire.fr

Conditions générales d hébergement de l application La-Vie-Scolaire.fr de l application La-Vie-Scolaire.fr Référence :.. Date : Définitions «Contrat d accès au Service» : désigne le bon de commande, les conditions générales de vente et les éventuels annexes ou avenants conclus

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

La gestion de projet. La gestion de projet

La gestion de projet. La gestion de projet La gestion de projet Université Louis Pasteur STRASBOURG UE Ouverture professionnelle Intervenant Aurélie DUCHAMP Voirin Consultants La gestion de projet N 5 Le 04 / 01 / 2006 Présentation de l intervenant

Plus en détail

Plate-forme Cloud CA AppLogic pour les applications d entreprise

Plate-forme Cloud CA AppLogic pour les applications d entreprise FICHE PRODUIT : CA AppLogic Plate-forme Cloud CA AppLogic pour les applications d entreprise agility made possible CA AppLogic est une plate-forme Cloud Computing clés en main permettant aux clients de

Plus en détail

Charte de l'audit informatique du Groupe

Charte de l'audit informatique du Groupe Direction de la Sécurité Globale du Groupe Destinataires Tous services Contact Hervé Molina Tél : 01.55.44.15.11 Fax : E-mail : herve.molina@laposte.fr Date de validité A partir du 23/07/2012 Annulation

Plus en détail

ITIL Examen Fondation

ITIL Examen Fondation ITIL Examen Fondation Échantillon d examen B, version 5.1 Choix multiples Instructions 1. Essayez de répondre aux 40 questions. 2. Vos réponses doivent être inscrites sur la grille de réponses fournie.

Plus en détail

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com Information Technology Services - Learning & Certification www.pluralisconsulting.com 1 IT Consulting &Training Créateur de Performance Pluralis Consulting Services et de Conseil en Système d Information

Plus en détail

Objectif Cloud Une démarche pratique orientée services

Objectif Cloud Une démarche pratique orientée services Avant-propos 1. Au-delà de l'horizon 13 2. Remerciements 14 La notion de Cloud 1. Introduction 17 2. Le Cloud : un besoin repris dans un concept 19 3. Cloud : origine et définition 23 3.1 Modèles de déploiement

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

Informatique en nuage

Informatique en nuage Services d infrastructure, solutions et services-conseils Solutions Informatique en nuage Jusqu à maintenant, la gestion de l infrastructure des TI consistait à négocier les limites : puissance de traitement,

Plus en détail

En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise

En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise En savoir plus sur : Services en ligne, SaaS, IaaS, Cloud - 201305-2/5 SaaS, IaaS, Cloud, définitions Préambule Services en ligne,

Plus en détail

Francis Chapelier. Infogérance Sélective de Production

Francis Chapelier. Infogérance Sélective de Production Francis Chapelier Infogérance Sélective de Production 2 Programme Qu est ce que l infogérance sélective? Présentation de l Infogérance Sélective de Production (ISP) Quelques références Questions / réponses

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION QSE_DOC_015 V4.0 RÈGLEMENT DE CERTIFICATION Systèmes de management Tél. : 01 41 98 09 49 - Fax : 01 41 98 09 48 certification@socotec.com Sommaire Introduction 1. Déroulé d une prestation de certification

Plus en détail

Le cloud computing c est pour moi?

Le cloud computing c est pour moi? Le cloud computing c est pour moi? Hackfest 2011 OPTIMIZED 4 novembre 2011 - Version 1.0 Mario Lapointe ing. MBA CISA CGEIT mario.lapointe@metastrategie.com Votre conférencier Mario Lapointe ing. MBA CISA

Plus en détail

Direction générale de la modernisation de l Etat

Direction générale de la modernisation de l Etat Direction générale de la modernisation de l Etat Service projets de simplification AVIS Habilitation des organismes certificateurs Label Marianne * * * Sommaire Version 8 du 4 novembre 2009 1 Les conditions

Plus en détail

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL ISO/IEC 20000- versus ITIL Séminaire du 6 Novembre itsmf OUEST C. LAHURE Axios Systems Ordre du jour ISO / IEC 20000- La Norme et son contexte Le référentiel La démarche d implémentation Le contexte de

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

technologie la SD-BOX

technologie la SD-BOX 02 la technologie la SD-BOX L accès aux données constitue un enjeu croissant pour les organismes, notamment à des fins d études et de recherche. Certaines données hautement sensibles (données personnelles,

Plus en détail

Conditions Particulières applicables aux Contrats de Maintenance du Logiciel

Conditions Particulières applicables aux Contrats de Maintenance du Logiciel Conditions Particulières applicables aux Contrats de Maintenance du Logiciel Ref : Table des matières 1 CONDITIONS PARTICULIÈRES APPLICABLES AUX CONTRATS DE MAINTENANCE...2 1.1 Préambule...2 1.2 Obligations

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud Computing

Veille Technologique. Cloud Computing Veille Technologique Cloud Computing INTRODUCTION La veille technologique ou veille numérique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à

Plus en détail

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France Sommaire Cloud Computing Retours sur quelques notions Quelques chiffres Offre e need e need Services e need Store

Plus en détail

La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard.

La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard. La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard. Agenda 1 Présentation 2 Les solutions it-toolbox 3 Notre valeur ajoutée 4 Le centre d excellence 5 Equipe et démarche 6 Références et plateformes

Plus en détail

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management.

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management. Ce cours apporte les connaissances nécessaires et les principes de gestion permettant la formulation d une Stratégie de Services IT ainsi que les Capacités organisationnelles à prévoir dans le cadre d

Plus en détail

Les Services Sage. Besoin d un accompagnement sur mesure et maîtrisé? Faites confiance à notre solution TMA * Tierce Maintenance Applicative

Les Services Sage. Besoin d un accompagnement sur mesure et maîtrisé? Faites confiance à notre solution TMA * Tierce Maintenance Applicative Les Services Sage Consulting Besoin d un accompagnement sur mesure et maîtrisé? Faites confiance à notre solution TMA * Tierce Maintenance Applicative * Pour les Moyennes et Grandes Entreprises La maintenance

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ATTRIBUTION DU LABEL

CAHIER DES CHARGES POUR L ATTRIBUTION DU LABEL CAHIER DES CHARGES POUR L ATTRIBUTION DU LABEL Famille Plus, label national pour l accueil des familles et des enfants dans les communes touristiques françaises (Version du 6 Juin 2012) 1/8 Cahier des

Plus en détail

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI 3 Système d information, une tentative de définition (1/2) Un système d information peut être défini comme l ensemble des moyens matériels,

Plus en détail

Règles relatives à la qualification des produits de sécurité par la DCSSI

Règles relatives à la qualification des produits de sécurité par la DCSSI Secrétariat général de la défense nationale Paris, le 26 février 2004 N 000451/SGDN/DCSSI/SDR Direction centrale de la sécurité des systèmes d information Règles relatives à la qualification des produits

Plus en détail

Processus «Gérer les réclamations clients» De la réclamation au suivi de la satisfaction client

Processus «Gérer les réclamations clients» De la réclamation au suivi de la satisfaction client Processus «Gérer les réclamations clients» De la réclamation au suivi de la satisfaction client Historique Version Date Nature des modifications Auteur 1.0 12/10/2011 www.allaboutbpm.com / Bonitasoft Crédit

Plus en détail

Dossier de Presse. ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom.

Dossier de Presse. ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom. Dossier de Presse ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom.fr sommaire Société 3 Services 3 Expertise 4 Conseil 5 Formation

Plus en détail

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus les éléments structurants Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise en

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise CLOUD ET AGILITÉ AVEC L APPROCHE PAAS

Transformation IT de l entreprise CLOUD ET AGILITÉ AVEC L APPROCHE PAAS Transformation IT de l entreprise CLOUD ET AGILITÉ AVEC L APPROCHE PAAS Les, solutions D éjà 33 % des décideurs de DSI assurent privilégier des hybrides dans leurs entreprises. Dans un contexte où le «Cloud

Plus en détail

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 14001.

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 14001. MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 14001. Public : Objectif : Direction Membres du comité de direction - Responsable de service Responsables

Plus en détail

Chef de projet informatique CHEF DE PROJET INFORMATIQUE

Chef de projet informatique CHEF DE PROJET INFORMATIQUE Direction des Ressources humaines Chef de projet informatique J CHEF DE PROJET INFORMATIQUE Direction : Systèmes d Information Service : Études et développement Pôle : Projet et gestion applicative POSITIONNEMENT

Plus en détail

Date : 29/10/2015 Version : v 0.4 IDENTIFICATION DU POSTE. Intégrateur d applications Administrateur d outils A ou contractuel de droit public

Date : 29/10/2015 Version : v 0.4 IDENTIFICATION DU POSTE. Intégrateur d applications Administrateur d outils A ou contractuel de droit public FICHE DE DESCRIPTION DE POSTE DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE TITULAIRE DU POSTE Nom : Prénom : RESPONSABLE HIERARCHIQUE DIRECT Nom : Aziz Prénom : Bénédicte Visa : Visa : Date : 29/10/2015

Plus en détail

MANUEL QUALITE ET ENVIRONNEMENT

MANUEL QUALITE ET ENVIRONNEMENT MANUEL QUALITE ET ENVIRONNEMENT Numéro : 2011102791 Page 1 sur 12 EXTENDE Le Bergson, 15 Av Emile Baudot 91300 MASSY SA au capital de 100 000 Fax +33 (0)9 72 13 42 68 Siren 518 807 425 SOMMAIRE A. But

Plus en détail

AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015

AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015 AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015 Déroulement Rappel : qu est-ce que Syntec Numérique? Une définition du Cloud Computing Les caractéristiques du Cloud Computing Les

Plus en détail

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Procédure d habilitation

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Procédure d habilitation Procédure d habilitation Version 1.1 Page 1/12 Historique des versions Date Version Évolutions du document 17/12/2010 1.0 Première version. 29/02/2012 1.1 Prise en compte de la date de la publication de

Plus en détail

Comment faire des investissements informatiques pertinents en pleine connaissance de cause et mesurer les résultats obtenus?

Comment faire des investissements informatiques pertinents en pleine connaissance de cause et mesurer les résultats obtenus? Pourquoi le C - GSI Comment faire des investissements informatiques pertinents en pleine connaissance de cause et mesurer les résultats obtenus? La gouvernance des systèmes d information désigne l ensemble

Plus en détail

IBM Tivoli Capacity Process Manager

IBM Tivoli Capacity Process Manager Optimiser l utilisation et les performances des capacités en adoptant une approche disciplinée de la gestion des capacités IBM Tivoli Capacity Process Manager Points forts Aide à améliorer la disponibilité

Plus en détail

Sommaire. Le marché du cloud avec un focus sur la France. Les conséquences de l adoption du cloud

Sommaire. Le marché du cloud avec un focus sur la France. Les conséquences de l adoption du cloud Le Cloud computing Sommaire Qu est ce que le cloud? Les avantages/ Les inconvénients Le marché du cloud avec un focus sur la France Les conséquences de l adoption du cloud Page 2 Définition Définition

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010 assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients est un portefeuille de solutions de gestion matures et intégrées, qui contribue

Plus en détail

impacts du Cloud sur les métiers IT: quelles mutations pour la DSI?

impacts du Cloud sur les métiers IT: quelles mutations pour la DSI? impacts du Cloud sur les métiers IT: quelles mutations pour la DSI? Intervenants : Diarétou Madina DIENG Directrice Développement Orange business Services Sénégal Brutus Sadou DIAKITE Directeur Systèmes

Plus en détail

Talents. Ressources Humaines

Talents. Ressources Humaines Talents Ressources Humaines 1 Yourcegid Ressources Humaines Talents : Entretiens et suivi de la performance Développement du personnel Référentiels des emplois et des compétences 4 MILLIONS DE BULLETINS/MOIS

Plus en détail

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001.

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001. MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001. Public : Objectif : Direction Membres du comité de direction - Responsable de service Responsables qualité Ensemble du personnel

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2012 07 31 0297 Catégorie : C* Dernière modification : 31/07/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Gestionnaire de configuration

Plus en détail

Version 2.1 applicable à tout Contrat souscrit à partir du 01/09/2009

Version 2.1 applicable à tout Contrat souscrit à partir du 01/09/2009 Version 2.1 applicable à tout Contrat souscrit à partir du 01/09/2009 Table des Matières Conditions Spécifiques à l'utilisation des Services d'hébergement Mutualisé...2 1 - Obligations & Responsabilités

Plus en détail

EXIN Cloud Computing Foundation

EXIN Cloud Computing Foundation Exemple d examen EXIN Cloud Computing Foundation Édition Septembre 2012 Droits d auteur 2012 EXIN Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne saurait être publiée, reproduite, copiée, entreposée

Plus en détail

PARTIE 2. Gestion de votre candidature et de son instruction

PARTIE 2. Gestion de votre candidature et de son instruction «LABEL EGALITE» PARTIE 2 Gestion de votre candidature et de son instruction Gestion de votre candidature - version 1 du 15 septembre 2004 Page 1 sur 8 SOMMAIRE Gestion de votre candidature et de son instruction

Plus en détail

Pré-requis techniques. Yourcegid Secteur Public On Demand Channel

Pré-requis techniques. Yourcegid Secteur Public On Demand Channel Yourcegid Secteur Public On Demand Channel Sommaire 1. PREAMBULE...3 2. PRE-REQUIS RESEAU...3 Généralités... 3 Accès Télécom supportés... 4 Dimensionnement de vos accès... 5 Nomadisme et mobilité... 6

Plus en détail

8 juin 2006. ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale

8 juin 2006. ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale 2 ème CONFERENCE REGIONALE POUR L EMPLOI ET LA FORMATION 8 juin 2006 ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale Contribution de la VILLE DE SAINT ETIENNE

Plus en détail

tech days AMBIENT INTELLIGENCE

tech days AMBIENT INTELLIGENCE tech days 2015 AMBIENT INTELLIGENCE techdays.microsoft.fr techdays.microsoft.fr Time To Market Demande croissante des métiers de réduire le délai de mise sur le marché Immédiateté Ergonomie, rapidité et

Plus en détail

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique La gestion Citrix Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique Dans les environnements informatiques complexes, une relation de support technique proactive s avère essentielle.

Plus en détail

Information Technology Services - Learning & Certification. «Développement et Certification des Compétences Technologiques»

Information Technology Services - Learning & Certification. «Développement et Certification des Compétences Technologiques» Information Technology Services - Learning & Certification «Développement et Certification des Compétences Technologiques» www.pluralisconsulting.com 1 IT Training and Consulting Services Pluralis Consulting

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT

PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT CONTROL UNION INSPECTIONS FRANCE 16 rue Pierre Brossolette 76600 Le Havre Tel : 02 35 42 77 22 Processus de Certification de système de management 01

Plus en détail

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services www.orone.com VOUS ÊTES Une banque, un organisme de crédit, un acteur de l assurance ou de la protection sociale, une enseigne de la

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATIONS. (Request For Information) SOLUTIONS DE VEILLE AUTOMATISEE

DEMANDE D INFORMATIONS. (Request For Information) SOLUTIONS DE VEILLE AUTOMATISEE Demande d informations - SOLUTIONS DE VEILLE AUTOMATISÉE RFI_Veille_Automatisée.docx Nom de l entreprise DEMANDE D INFORMATIONS (Request For Information) - SOLUTIONS DE VEILLE AUTOMATISEE R F I S o l u

Plus en détail

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012 Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mai 2013 Table des matières Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Objectifs...

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

Study Tour Cloud Computing. Cloud Computing : Etat de l Art & Acteurs en Présence

Study Tour Cloud Computing. Cloud Computing : Etat de l Art & Acteurs en Présence Study Tour Cloud Computing Cloud Computing : Etat de l Art & Acteurs en Présence Extraits des études réalisées par MARKESS International Approches d Hébergement avec le Cloud Computing & la Virtualisation

Plus en détail

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur 1 CIGREF 2010 La contribution des SI à la création de valeur Michel DELATTRE Directeur des Systèmes d Information du Groupe La Poste Administrateur du CIGREF CIGREF 2 Créé en 1970 Association de Grandes

Plus en détail

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2001 01 89 0195 (Cette fiche annule et remplace, à compter du 9 janvier 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D IDENTITÉ

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

Olfeo a choisi, depuis sa création, de distribuer ses produits et les services qui leur sont associés à travers un réseau de partenaires.

Olfeo a choisi, depuis sa création, de distribuer ses produits et les services qui leur sont associés à travers un réseau de partenaires. Sécuriser / Optimiser / Analyser l utilisation d internet Alliance opérateur Olfeo Business Transparence Compétence Dynamisme Olfeo a choisi, depuis sa création, de distribuer ses produits et les services

Plus en détail

Comprendre ITIL 2011

Comprendre ITIL 2011 Editions ENI Comprendre ITIL 2011 Normes et meilleures pratiques pour évoluer vers ISO 20000 Collection DataPro Extrait 54 Comprendre ITIL 2011 Normes et meilleures pratiques pour évoluer vers ISO 20000

Plus en détail

Infrastructure Management

Infrastructure Management Infrastructure Management Service de Supervision et gestion des infrastructures informatiques DATASHEET Présentation générale Netmind Infrastructure Management (NIM) est un service de supervision et de

Plus en détail

Pilotage de la performance par les processus et IT

Pilotage de la performance par les processus et IT Pilotage de la performance par les processus et IT Pilotage par les processus, Apports de la DSI aux processus métiers, Maturité des entreprises en matière de pilotage par les processus. 1 1 Piloter par

Plus en détail

Programme de formation «CAP RSEA»

Programme de formation «CAP RSEA» Programme de formation «CAP RSEA» Amélioration et mesure de la performance économique, sociale, sociétale et environnementale des Entreprises Adaptées Contexte La RSE se définit comme la responsabilité

Plus en détail

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication.

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication. CONNECTER LES SYSTEMES ENTRE EUX L informatique, au cœur des tâches courantes, a permis de nombreuses avancées technologiques. Aujourd hui, la problématique est de parvenir à connecter les systèmes d information

Plus en détail

Cloud computing Votre informatique à la demande

Cloud computing Votre informatique à la demande Cloud computing Votre informatique à la demande Thomas RULMONT Définition du Cloud Computing L'informatique dans le nuage (en anglais, cloud computing) est un concept ( ) faisant référence à l'utilisation

Plus en détail

«Former les hommes, ce n'est pas remplir un vase, c'est allumer un feu». Aristophane

«Former les hommes, ce n'est pas remplir un vase, c'est allumer un feu». Aristophane Offres Coaching d équipe - Formation - Atelier «Former les hommes, ce n'est pas remplir un vase, c'est allumer un feu». Aristophane Notre mission : Inspirer Mobiliser - Fédérer Croitre - Influencer - Motiver

Plus en détail

S arrêter, c est reculer. Ce dont vous avez besoin

S arrêter, c est reculer. Ce dont vous avez besoin SUPPORTED BY AGORIA S arrêter, c est reculer Vous utilisez des produits, systèmes 0 1 2 et solutions d automatisation? Alors vous avez besoin de conseils avisés et de services fiables. Exigez dès lors

Plus en détail