LVL Médical. > Assistance respiratoire > Perfusion > Nutrition > Insulinothérapie. La référence de l assistance médicale à domicile.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LVL Médical. > Assistance respiratoire > Perfusion > Nutrition > Insulinothérapie. La référence de l assistance médicale à domicile."

Transcription

1 LVL Médical La référence de l assistance médicale à domicile > Expérience > Expertise > Qualité > Valeurs humaines > Assistance respiratoire > Perfusion > Nutrition > Insulinothérapie

2 > ASSISTANCE RESPIRATOIRE L oxygénothérapie > LVL Médical prend en charge les patients en oxygénothérapie atteints de : BPCO Insuffisances respiratoires Maladies neuromusculaires : sclérose en plaques, sclérose latérale amyotrophique > La diffusion de l oxygène peut se réaliser par : Lunettes Masques Sondes nasales > L oxygène peut être administré selon trois modes : Oxygène liquide Concentrateur Oxygène gazeux 2 LVL Médical

3 > ASSISTANCE RESPIRATOIRE > LVL Médical respecte les préconisations de la réglementation en oxygénothérapie Livraison du matériel et des consommables Education du patient sur l utilisation du matériel et les consignes d hygiène et de sécurité Remise du livret patient Visite de contrôle tous les 2 à 4 mois Retour d informations au prescripteur pour signaler l observance et les effets secondaires liés au traitement Suivi et coordination du traitement avec le prescripteur, le médecin traitant et l équipe soignante Gestion administrative du dossier patient Désinfection et maintenance du matériel selon les recommandations du fabricant Astreinte 24h/24 et 7j/7 Remplacement du matériel si nécessaire Le pharmacien respecte strictement les Bonnes Pratiques de Dispensation d Oxygène > LVL Médical va encore plus loin L assistant technique, référent unique pour le patient : Effectue un appel à 48h au domicile du patient pour s assurer du bon déroulement de la prise en charge et de la satisfaction du patient Réalise une 1 ère visite à 15 jours Effectue une fréquence de visites plus soutenue si nécessaire LVL Médical propose des documents d aide à la prescription 3 LVL Médical

4 > ASSISTANCE RESPIRATOIRE La ventilation invasive et non invasive > LVL Médical prend en charge les patients atteints de : Myopathie BPCO Poliomyélite Scoliose ou thoracoplastie Syndrome d Apnées du Sommeil central ou lésions cérébrales Sclérose latérale amyotrophique > La ventilation peut se réaliser avec : Une canule de trachéotomie en ventilation invasive Un masque en ventilation non invasive > La ventilation s effectue avec un respirateur 4 LVL Médical

5 > ASSISTANCE RESPIRATOIRE > LVL Médical respecte les préconisations de la réglementation en ventilation Livraison du matériel et des consommables Education du patient sur l utilisation du matériel et les consignes d hygiène et de sécurité Remise du livret patient Retour d informations au prescripteur pour signaler l observance et les effets secondaires liés au traitement Suivi et coordination du traitement avec le prescripteur, le médecin traitant et l équipe soignante Gestion administrative du dossier patient Astreinte 24h/24 et 7j/7 Remplacement du matériel si nécessaire FRÉQUENCE DE VISITE > Ventilation invasive Visite de suivi tous les 1 à 3 mois Visite de révision du matériel tous les 2 à 4 mois > Ventilation non invasive Visite de suivi tous les 2 à 4 mois Visite de révision tous les 3 à 6 mois > LVL Médical va encore plus loin L assistant technique spécialisé, référent unique pour le patient : Effectue un appel à 48 h au domicile du patient pour s assurer du bon déroulement de la prise en charge et de la satisfaction du patient Réalise une 1 ère visite à 15 jours Le temps de formation et la fréquence des visites sont adaptés aux besoins du patient LVL Médical propose des documents d aide à la prescription 5 LVL Médical

6 > ASSISTANCE RESPIRATOIRE La ventilation par pression positive continue > LVL Médical prend en charge les patients atteints de : Syndrome des Apnées du Sommeil (SAS) > La ventilation par pression positive peut se réaliser par : Masque facial Masque nasal Embouts intra-narinaires > Le traitement s effectue avec un ventilateur par pression positive continue 6 LVL Médical

7 > ASSISTANCE RESPIRATOIRE > LVL Médical respecte les préconisations de la réglementation en ventilation par pression positive continue Livraison du matériel et des consommables Education du patient sur l utilisation du matériel et les consignes d hygiène et de sécurité Remise du livret patient Visite de suivi tous les 6 mois Retour d informations au prescripteur pour signaler l observance et les effets secondaires liés au traitement, avec la rédaction d une feuille d observance Gestion administrative du dossier patient Astreinte 24h/24 et 7j/7 Remplacement du matériel si nécessaire > LVL Médical va encore plus loin L assistant technique, référent unique pour le patient : Effectue un appel à 48 h au domicile du patient pour s assurer du bon déroulement de la prise en charge et de la satisfaction du patient Réalise une 1 ère visite à 15 jours Effectue une fréquence de visites plus soutenue si nécessaire LVL Médical propose des documents d aide à la prescription 7 LVL Médical

8 > ASSISTANCE RESPIRATOIRE L aérosolthérapie > LVL Médical prend en charge les patients atteints de : Asthme Mucoviscidose Bronchites > En aérosolthérapie, la diffusion des médicaments peut se réaliser par : Embout buccal (à favoriser pour l efficacité du traitement) Masque facial Masque trachéal > Les médicaments peuvent être administrés avec : Un aérosol ultrasonique, pneumatique, 8 LVL Médical

9 > ASSISTANCE RESPIRATOIRE > LVL Médical respecte les préconisations de la réglementation en aérosolthérapie Livraison du matériel et des consommables Education du patient sur l utilisation du matériel et les consignes d hygiène et de sécurité Remise du livret patient Retour d informations au prescripteur pour signaler l observance et les effets secondaires liés au traitement Suivi et coordination du traitement avec le prescripteur, le médecin traitant et l équipe soignante Gestion administrative du dossier patient Astreinte 24h/24 et 7j/7 Remplacement du matériel si nécessaire > LVL Médical va encore plus loin L assistant technique, référent unique pour le patient : Effectue un appel à 48 h au domicile du patient pour s assurer du bon déroulement de la prise en charge et de la satisfaction du patient Effectue une visite de suivi tous les 6 mois LVL Médical propose des documents d aide à la prescription 9 LVL Médical

10 > PNI La perfusion > LVL Médical prend en charge en perfusion à domicile les patients atteints de : Cancers Mucoviscidose Infections, telles que l osteïte, la maladie de Lyme, les infections broncho-pulmonaires chroniques, les infections urinaires, le mal perforant plantaire infecté Infections à cytomégalovirus Douleurs chroniques et post-opératoires Déshydratation et dénutrition Maladies lysosomales Déficit immunitaire primitif ou secondaire Maladie de Parkinson Thalassémie Hypertension artérielle pulmonaire > Les patients peuvent être porteurs de : Chambre implantable Voie veineuse centrale Voie périphérique (intra-veineuse ou sous-cutanée) > Les traitements en perfusion peuvent être administrés par : Gravité (perfuseur simple ou de précision) Diffuseur et infuseur Pompe ambulatoire ou fixe Pousse-seringue 10 LVL Médical

11 > PNI > LVL Médical respecte les préconisations de la réglementation en perfusion Education du patient et/ou de l infirmière libérale à l utilisation du matériel et du consommable Remise du livret patient Livraison des consommables tous les 28 jours Retour d informations auprès du prescripteur Gestion administrative du dossier patient Astreinte 24h/24 et 7j/7 Remplacement du matériel si nécessaire > LVL Médical va encore plus loin L infirmier conseil LVL propose une visite à l hôpital pour : Rencontrer et rassurer le patient et son entourage Identifier le protocole avec le prescripteur et rencontrer l équipe soignante Fixer une date de sortie Déterminer avec le prescripteur des protocoles de prise en charge spécifiques (en chimiothérapie, en immunoglobulines...) Il recherche un infirmier libéral si besoin Forme l infirmier libéral et/ou le patient à l utilisation de son matériel et de son consommable Effectue un appel à 48h au domicile pour s assurer du bon déroulement de la prise en charge et de la satisfaction du patient ainsi que de son entourage Contrôle la bonne observance du traitement Offre un gel hydro-alcoolique Gère la commande des médicaments en pharmacie hospitalière et en pharmacie de ville Garantit la récupération et la traçabilité des déchets LVL Médical propose des documents d aide à la prescription 11 LVL Médical

12 > PNI La nutrition entérale > LVL Médical prend en charge en nutrition entérale les patients atteints de : Cancers ORL ou œsophagiens Maladies neurologiques avec troubles de la déglutition Dénutrition, notamment chez les personnes âgées Insuffisances respiratoires et rénales chroniques Mucoviscidose Fractures complexes du massif facial Maladies métaboliques, telles que les glycogénoses Fin de vie > LVL Médical prend en charge en nutrition entérale à domicile les patients munis de : Bouton de gastrostomie Sonde de jéjunostomie Sonde nasogastrique > LVL Médical prend en charge en nutrition entérale à domicile les patients équipés : D une pompe fixe ou portable La nutrition entérale peut aussi se dispenser par gravité 12 LVL Médical

13 > PNI > LVL Médical respecte les préconisations de la réglementation en nutrition entérale Education du patient et de son entourage à l utilisation de son matériel et de son consommable Livraison des nutriments et des consommables tous les 28 jours Surveillance de la bonne utilisation des nutriments (stockage, dates de péremption, traçabilité) Remise du livret patient Suivi et coordination du traitement avec le prescripteur, le médecin traitant et les auxiliaires médicaux Retour d informations auprès du prescripteur Gestion administrative du dossier patient Astreinte 24h/24 et 7j/7 Remplacement du matériel si nécessaire > LVL Médical va encore plus loin Le diététicien conseil LVL propose une visite à l hôpital pour : Rencontrer et rassurer le patient et son entourage Identifier le protocole avec le prescripteur et rencontrer l équipe soignante Fixer une date de sortie Présenter le matériel lié au traitement Il recherche un infirmier libéral, si besoin, pour initialiser la nutrition entérale Effectue un appel à 48h au domicile pour s assurer du bon déroulement de la prise en charge et de la satisfaction du patient ainsi que de son entourage Réalise le suivi nutritionnel tous les 3 mois chez l adulte, et plus en fonction du besoin du patient, et tous les mois chez l enfant Evalue la consommation des nutriments, observe le poids et l évolution de l Indice de Masse Corporelle Assure le retour d informations auprès du prescripteur à l aide d une grille de suivi nutritionnel LVL Médical propose des documents d aide à la prescription 13 LVL Médical

14 > PNI L insulinothérapie par pompe > LVL Médical prend en charge en insulinothérapie par pompe, les patients atteints de : Diabète type 1 et type 2 non équilibré en mode multi-injections > La diffusion du traitement se réalise en sous-cutané avec un cathéter > L insuline s administre à l aide d une pompe ambulatoire spécifique 14 LVL Médical

15 > PNI > LVL Médical respecte les préconisations de la réglementation en insulinothérapie Formation technique initiale du patient et de son entourage par un intervenant infirmier Formation continue des infirmiers sur les pompes par les fabricants Formation technique continue et suivi du patient par un intervenant infirmier Livraison des consommables tous les 30 jours Remise du livret patient Retour d informations auprès du prescripteur Vérification du bon fonctionnement du matériel Vérification du schéma de remplacement Désinfection et maintenance de la pompe selon les recommandations du fabricant Gestion administrative du dossier patient Astreinte 24h/24 et 7j/7 par un infirmier conseil Remplacement du matériel, si nécessaire Respect des règles de matério-vigilance : contrôle annuel des pompes > LVL Médical va encore plus loin L infirmier conseil LVL propose une visite à l hôpital pour : Rencontrer et rassurer le patient Identifier le protocole avec le prescripteur Réaliser, si nécessaire, l éducation technique dans le service Il effectue un appel à 48 h au domicile pour s assurer du bon déroulement de la prise en charge et de la satisfaction du patient ainsi que de son entourage Propose un schéma de formation adapté au patient Assure une fréquence de visites plus soutenue en fonction du besoin du patient Il soumet une gamme de cathéters pour proposer le plus approprié au patient Met à disposition le récupérateur d aiguilles Assure le retour d informations auprès du prescripteur à l aide d une grille de suivi spécifique Peut proposer un bilan matério-vigilance LVL Médical propose des documents d aide à la prescription 15 LVL Médical

16 Partout en France, LVL Médical est présent et accompagne vos patients LVL Médical Centre-Est Annecy Chalon-sur-Saône Clermont-Ferrand Dijon Grenoble Lyon Saint-Etienne Valence LVL Médical Est Forbach Metz Mulhouse Reims Strasbourg LVL Médical Paris et Nord Amiens Caen Lille Paris Nord Paris Sud Rouen Orléans LVL Médical Ouest Landivisiau La Rochelle La Roche-sur-Yon Le Mans Nantes Quimper Rennes Tours LVL Médical Sud-Ouest Albi (Bard Assistance) Bordeaux Dax Toulouse LVL Médical Sud Marseille Narbonne Nice Nîmes Toulon LVL Médical Corse Ajaccio Bastia LVL Médical organise les déplacements à l étranger LVL Médical Groupe - S.A. au capital de ,55 euros RCS Lyon - Crédit photographique : Noël Bouchut - Octobre 2007 Votre agence LVL Médical LVL Médical Groupe 25 rue Bossuet Lyon Cedex 06 Tél. +33 (0) Fax +33 (0)

DOSSIER DE PRESSE. LVL Médical, acteur de référence de l assistance médicale à domicile

DOSSIER DE PRESSE. LVL Médical, acteur de référence de l assistance médicale à domicile DOSSIER DE PRESSE LVL Médical, acteur de référence de l assistance médicale à domicile Février 2012 Sommaire 1. LVL Médical, acteur de référence de l assistance médicale à domicile LVL Médical, un des

Plus en détail

lille 16/06 17/06 session 8 toulouse 11/06 12/06 session 63 pau 18/06 19/06 session 32

lille 16/06 17/06 session 8 toulouse 11/06 12/06 session 63 pau 18/06 19/06 session 32 Juin 2015 Atelier cas cliniques le patient diabétique, le patient sous anticoagulants ORLEANS 09/06 10/06 session 12 REIMS 09/06 10/06 session 13 PERPIGNAN 16/06 17/06 session 14 Soins infirmiers et différence

Plus en détail

Organisation de la prise en charge de l insuffisance respiratoire à. Organisation de la prise en charge. domicile. Prestataires de service

Organisation de la prise en charge de l insuffisance respiratoire à. Organisation de la prise en charge. domicile. Prestataires de service DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR en Pathologie respiratoire Rennes 18-19-20 janvier 2006 Coordonnateurs : Pr R Brissot (Rennes), Pr O Rémy-Néris (Brest)

Plus en détail

Coordination des parcours de santé personnalisés et fluides: lien ville-hôpital-ville. 28 mars 2015

Coordination des parcours de santé personnalisés et fluides: lien ville-hôpital-ville. 28 mars 2015 Coordination des parcours de santé personnalisés et fluides: lien ville-hôpital-ville 28 mars 2015 Comité de pilotage: CONDUITE DU PROJET Mme J.BORIE, présidente du conseil d administration, ISC Dr F.BLANC-LEGIER,

Plus en détail

Prise en charge à domicile de l analgésie loco régionale

Prise en charge à domicile de l analgésie loco régionale L esprit de service Paris XII Cahier des charges Prise en charge à domicile de l analgésie loco régionale surveillance et ablation d un cathéter péri nerveux Matériel employé: la pompe PCA ambit TM du

Plus en détail

SADIR assistance, Prestataire de Santé à Domicile (PSAD)

SADIR assistance, Prestataire de Santé à Domicile (PSAD) SADIR assistance, Prestataire de Santé à Domicile (PSAD) 1 PSAD: qui sommes nous - 1 200 000 patients toutes prestations confondues, pris en charge tous les jours à domicile en : oxygénothérapie ventilation

Plus en détail

Tableau des codes LPP pour l'assistance respiratoire à domicile

Tableau des codes LPP pour l'assistance respiratoire à domicile Tableau des codes LPP pour l'assistance respiratoire à domicile Type de Matériels, durée prescription Intitulé LPP concentrateur Oxygénothérapie à long terme en poste fixe 1136581 Oxygénothérapie à long

Plus en détail

NUTRITION PARENTÉRALE Création de forfaits dédiés aux prestations à domicile. Nouvelle Législation

NUTRITION PARENTÉRALE Création de forfaits dédiés aux prestations à domicile. Nouvelle Législation NUTRITION PARENTÉRALE Création de forfaits dédiés aux prestations à domicile Nouvelle Législation 1 Refonte de la LPP avec individualisation des prestations relatives à la nutrition parentérale CE QUI

Plus en détail

Objectifs. Sommaire. Bulletin de surveillance du réseau SOS Médecins / InVS 1

Objectifs. Sommaire. Bulletin de surveillance du réseau SOS Médecins / InVS 1 Surveillance syndromique SurSaUD Bulletin du réseau SOS Médecins / InVS Numéro 323, du 4 mars 2014 Evolution de l activité globale L activité SOS Médecins est stable tous âges confondus depuis 3 semaines,

Plus en détail

6 741 6 883 7 199 7 194 7 328 2004 2005 2006 2007 2008 î î î BRUXELLES LILLE CAEN ROUEN COURBEVOIE METZ BREST SAINT-BRIEUC QUIMPER RENNES VANNES VERSAILLES PARIS CRÉTEIL STRASBOURG NANTES TOURS DIJON

Plus en détail

Qualité et Convivialité DPC 2015 GRATUIT ET RÉMUNÉRÉ 472. ODPC habilité à dispenser des programmes de DPC

Qualité et Convivialité DPC 2015 GRATUIT ET RÉMUNÉRÉ 472. ODPC habilité à dispenser des programmes de DPC ORGANISME DE FORMATION INFIRMIERS Qualité et Convivialité GRATUIT ET RÉMUNÉRÉ 472 ODPC habilité à dispenser des programmes de DPC organisme gestionnaire du développement professionnel continu Un numéro

Plus en détail

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable :

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Patient : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Personnes à joindre : Contacts : Service hospitalier Etablissement de santé Acteurs

Plus en détail

PCA opiacés de l hôpital au domicile. du patient douleur chronique d oncologie. Procédure unifiée de prise en charge

PCA opiacés de l hôpital au domicile. du patient douleur chronique d oncologie. Procédure unifiée de prise en charge PCA opiacés de l hôpital au domicile du patient douleur chronique d oncologie Procédure unifiée de prise en charge Restaurant Bout du Monde le 27 octobre 2015 Objectifs, critères d inclusions et d exclusions

Plus en détail

En annexe, des références ont été misent pour chaque indicateur afin de faciliter la recherche de l information par l infirmière.

En annexe, des références ont été misent pour chaque indicateur afin de faciliter la recherche de l information par l infirmière. Ce document énonce une liste d éléments que l infirmière devrait connaître ou maîtriser avant le début de l orientation aux soins critiques. La liste n est pas exhaustive, il s agit d indicateurs pour

Plus en détail

Soirée e scientifique de la Société de Pharmacie de Lyon. (21 novembre 2013) Université Claude Bernard. ISPB Faculté de Pharmacie de Lyon

Soirée e scientifique de la Société de Pharmacie de Lyon. (21 novembre 2013) Université Claude Bernard. ISPB Faculté de Pharmacie de Lyon Soirée e scientifique de la Société de Pharmacie de Lyon «La chimiothérapie anticancéreuse ambulatoire et à domicile» (21 novembre 2013) Université Claude Bernard ISPB Faculté de Pharmacie de Lyon La chimiothérapie

Plus en détail

Prise en Charge de l Antibiothérapie Intraveineuse à Domicile. STUDIOSANTE Présenté par Cécile Collonge, Infirmière

Prise en Charge de l Antibiothérapie Intraveineuse à Domicile. STUDIOSANTE Présenté par Cécile Collonge, Infirmière Prise en Charge de l Antibiothérapie Intraveineuse à Domicile STUDIOSANTE Présenté par Cécile Collonge, Infirmière coordinatrice STUDIOSANTE INTRODUCTION Dans le contexte actuel de réduction des coûts

Plus en détail

Marché de l Assistance Respiratoire à Domicile et en Milieu Hospitalier en France 2013. Nouvelles tendances et prévisions février 2013

Marché de l Assistance Respiratoire à Domicile et en Milieu Hospitalier en France 2013. Nouvelles tendances et prévisions février 2013 Marché de l Assistance Respiratoire à Domicile et en Milieu Hospitalier en France 2013 Nouvelles tendances et prévisions février 2013 En 2012, le marché français de l assistance respiratoire à domicile

Plus en détail

Proche de vous en toutes circonstances

Proche de vous en toutes circonstances Ser vice Clients F rance Proche de vous en toutes circonstances DÉVELOPPEUR DE SERVICES DANS LE DOMAINE DE LA RADIOTHÉRAPIE Une expertise unique Avec en France une organisation dédiée à la planification,

Plus en détail

FICHE DE PRE-ADMISSION EN SSR. Informations administratives et sociales

FICHE DE PRE-ADMISSION EN SSR. Informations administratives et sociales 3442 ANNEXE I FICHE DE PRE-ADMISSION EN SSR Informations administratives et sociales Date d admission souhaitée / / Date de la demande / / Date d admission prévue avec le SSR / / Date d admission réelle

Plus en détail

LES RECOMMANDATIONS ET LE RISQUE INFECTIEUX EN HAD

LES RECOMMANDATIONS ET LE RISQUE INFECTIEUX EN HAD LES RECOMMANDATIONS ET LE RISQUE INFECTIEUX EN HAD Quiz ARLIN Aquitaine Réseau des Ides et cadres hygiénistes d Aquitaine 18 juin 2015 Reco de 2006 en cours d actualisation par groupe de travail : SF2H,

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION EN HOSPITALISATION À DOMICILE

DEMANDE D ADMISSION EN HOSPITALISATION À DOMICILE DEMANDE D ADMISSION EN HOSPITALISATION À DOMICILE Date : / / Standard 24h/24 et 7j/7 : 0596 50 29 79 et/ou administrateur de garde : 0696 26 10 37 / 0696 33 60 11 DOCUMENTS À ENVOYER par email à pc-global@hadmartiniqueles3s.fr

Plus en détail

CALENDRIER 2015 DES FORMATIONS MEDICO-SOCIALES

CALENDRIER 2015 DES FORMATIONS MEDICO-SOCIALES CALENDRIER 2015 DES FORMATIONS MEDICO-SOCIALES Des sessions seront ajoutées tout au long de l année. Afin d obtenir toutes les dates et le calendrier actualisé, n hésitez pas à nous contacter, à consulter

Plus en détail

Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises)

Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises) 17octobre 2012 Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises) Il est compétent pour vous aider à résoudre vos litiges persistants avec les

Plus en détail

Statistiques DCG/DSCG Sessions 2014

Statistiques DCG/DSCG Sessions 2014 Sessions 2014 DCG 2014 s de 0 1 Contrôle de Anglais appliqué aux affaires 4 langue vivante Inscrits 5603 9956 9092 9913 5030 5565 8142 5085 8709 10613 9356 8480 2616 1350 Présents 4784 8484 7694 8405 4212

Plus en détail

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES Septembre 2014 CARTOGRAPHIE DES MÉTIERS DES PRESTATAIRES BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES DANS LES DOMAINES MÉDICO-TECHNIQUES www.metiers-medico-techniques.fr CPNEFP de la branche Négoce et

Plus en détail

Résultats annuels 2006-2007

Résultats annuels 2006-2007 L esprit de service Résultats annuels 2006-2007 20 décembre 2007 Présentation du Groupe 1. LVL Médical en quelques chiffres 2. France 3. Allemagne LVL Médical Groupe en quelques chiffres 1 300 collaborateurs

Plus en détail

Avec HMI-THIRODE, goûtez la tranquillité!

Avec HMI-THIRODE, goûtez la tranquillité! Avec HMI-THIRODE, goûtez la tranquillité! HMI-THIRODE, des services au plus proche de chez vous La puissance d un réseau d installateurs leader en France Plus de 10 000 installations par an Plus de 60

Plus en détail

Installer en position de sécurité en lien avec la situation et l état du patient

Installer en position de sécurité en lien avec la situation et l état du patient RÉFÉRENTIEL COMPÉTENCES AMBULANCIERS COMPÉTENCES SAVOIR-FAIRE 1. Assurer les gestes d urgences adaptés à l état du patient Protéger le patient face à son environnement, Installer en position de sécurité

Plus en détail

Egis, porteur d avenir

Egis, porteur d avenir Une expertise polyvalente au service des projets industriels et nucléaires Egis, porteur d avenir Egis filiale à 75 % de la Caisse des Dépôts et à 25 % de Iosis Partenaires (actionnariat des cadres partenaires

Plus en détail

Perfusion. Principe. Modalités d administration. Les traitements. Fiche conseil

Perfusion. Principe. Modalités d administration. Les traitements. Fiche conseil Principe Perfusion Il s agit d un traitement qui permet l administration à domicile de médicaments nécessitant une perfusion constante, précise et continue Modalités d administration Le perfuseur simple

Plus en détail

FORMATION INTERNE DU PERSONNEL. P. Samptiaux Pharmacien responsable version AQ.AA-BRI FORM PS ind 01-01/02/06

FORMATION INTERNE DU PERSONNEL. P. Samptiaux Pharmacien responsable version AQ.AA-BRI FORM PS ind 01-01/02/06 O2 DISTRIBUTION DE L OXYGENE A USAGE MEDICAL FORMATION Marina GERVAIS Pharmacien Responsable ALAIR & AVD Version PS-01 01/02/06 Oxygène: médicament L Oxygène est un médicament : - il appartient donc AU

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES BUDGET Arrêté du 27 juillet 2012 relatif au classement de postes comptables et d emplois de chef de service comptable

Plus en détail

HAD et Soins Palliatifs en EHPAD Contraintes réglementaires et situations possibles de collaboration

HAD et Soins Palliatifs en EHPAD Contraintes réglementaires et situations possibles de collaboration HAD et Soins Palliatifs en EHPAD Contraintes réglementaires et situations possibles de collaboration Dr Joséphine Loteteka Dr Tatiana Garcia HAD Santé Service Corpalif 93, 23 mars 2010 Sommaire Le cadre

Plus en détail

C H M A D. Service d Hospitalisation à Domicile. Centre Hospitalier de Montereau Fault Yonne. 1 bis, rue Victor Hugo B.P. 101. 77875 Montereau Cedex

C H M A D. Service d Hospitalisation à Domicile. Centre Hospitalier de Montereau Fault Yonne. 1 bis, rue Victor Hugo B.P. 101. 77875 Montereau Cedex C H M A D Service d Hospitalisation à Domicile Centre Hospitalier de Montereau Fault Yonne 1 bis, rue Victor Hugo B.P. 101 77875 Montereau Cedex Secrétariat: 01 64 31 67 71 Médecin coordonnateur : 01 64

Plus en détail

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé À chacun son stade! Votre profil est unique, votre réponse à l exercice physique

Plus en détail

Liste des organisations sportives universitaires

Liste des organisations sportives universitaires LISTE DES ORGANISATIONS SPORTIVES UNIVERSITAIRES SIUAPS, SUAPS, DAPSE Classement des universités par académie ACADEMIE D AIX-MARSEILLE - Avignon : http://www.univ-avignon.fr/fr/presentation/organisation/servicescommuns/strservcom/structure/suaps.html

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION. 3. Médecin traitant :...

DEMANDE D ADMISSION. 3. Médecin traitant :... Date: DEMANDE D ADMISSION Mme M-J Servais Tél. : 085/519289 1 Fax : 085/410315 Email : mj.servais@cnrf.be Mise à jour doc : 01/12/2013 Données administratives 1. Identification du patient : Nom :... Prénom

Plus en détail

EVALUATION INTERMEDIAIRE EN STAGE Compétences, Actes, activités et techniques de soins

EVALUATION INTERMEDIAIRE EN STAGE Compétences, Actes, activités et techniques de soins Support d évaluation intermédiaire en stage EVALUATION INTERMEDIAIRE EN STAGE Compétences, Actes, activités et techniques de soins NOM DE L ETUDIANT : PRENOM : I.F.S.I. : LIEU DE STAGE : TYPE DE STAGE

Plus en détail

Infirmier. Mission : Profil : Nous recherchons pour ce poste des candidats diplômés d état.

Infirmier. Mission : Profil : Nous recherchons pour ce poste des candidats diplômés d état. Infirmier Votre rôle consistera à coordonner la prise en charge du patient à domicile en collaboration avec des médecins spécialistes hospitaliers et libéraux (pneumologues, neurologues, diabétologues,

Plus en détail

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES ANNEXES 2D - A D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - (2013-2014) (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES 1ère partie Anatomie et cytologie pathologiques Cardiologie et maladies vasculaires Dermatologie et

Plus en détail

Réunion du 28 mars 2015

Réunion du 28 mars 2015 Réunion du 8 mars 015 Situation initiale PARK AND SUITES 100% GROUPE MENGUY INVESTISSEMENT (GMI) 100% 100% 100% DOM VILLE SERVICES Enseigne APPART CITY GROUPE FRANCE EPARGNE (GFE) APPART SERVICE GESTION

Plus en détail

SOINS RESPIRATOIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014

SOINS RESPIRATOIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 SOINS RESPIRATOIRES Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 I / L oxygénothérapie II / L aérosolthérapie III / L aspiration IV / Les soins de trachéotomie Mars 2012 2 I L oxygénothérapie Définition: L oxygénothérapie

Plus en détail

Catalogue de formation 2013

Catalogue de formation 2013 1 Catalogue de formation 2013 l assistance respiratoire la nutrition entérale la Chambre implantée la perfusion à domicile www.agevie.com Centre de formation n 47996369600014 tél. : 0 800 305 309 fax :

Plus en détail

Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes

Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes La MSJB sur un territoire urbain et rural Communauté de communes 90 000 habitants : Cholet 55000 habitants 13 communes périphériques:

Plus en détail

une collaboration fructueuse

une collaboration fructueuse Pharmaciens - Soins palliatifs une collaboration fructueuse Docteur Hervé MIGNOT Equipe d Appui Départementale en Soins Palliatifs de l Indre mai 2007 Le Réseau de Soins Palliatifs en Région Centre EADSP

Plus en détail

Complément à la circulaire DH/EO 2 n 2000-295 du 30 mai 2000 relative à l'hospitalisation à domicile

Complément à la circulaire DH/EO 2 n 2000-295 du 30 mai 2000 relative à l'hospitalisation à domicile http://www.sante.gouv.fr/adm/dagpb/bo/2001/01-01/a0010017.htm Bulletin Officiel n 2001-1 Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins Page 1 sur 6 Complément à la circulaire DH/EO 2 n

Plus en détail

droits des malades et fin de vie

droits des malades et fin de vie DOCUMENT à CONSERVER ET À EMPORTER si VOUS êtes HOSPITALISé droits des malades et fin de vie La loi Leonetti Le respect de la personne Le rôle de votre médecin L accès aux soins palliatifs Photo couverture

Plus en détail

Barres d entrée du mouvement inter 2014

Barres d entrée du mouvement inter 2014 Discipline : Allemand L 0421 Aix-Marseille 421.3 Besançon 21 Bordeaux 148 Caen 185.1 Clermont-Ferrand 121.1 Dijon 21 Grenoble 71.1 Guadeloupe 144 Guyane 121 Lille 71 Limoges 528.2 Lyon 221.3 Martinique

Plus en détail

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE 5, avenue Louis-Blériot 63100 Clermont-Ferrand Tél. 0 820 200 444 Ou 04 73 36 00 37 Fax 04 73 42 98 77 contact@clinidom.fr www.clinidom.fr Finess 63 000 811 8

Plus en détail

Gras Savoye / SFIG / SDS, une réunion de compétences au service des industries agroalimentaires

Gras Savoye / SFIG / SDS, une réunion de compétences au service des industries agroalimentaires GRAS SAVOYE COURTIER EN ASSURANCES Gras Savoye / SFIG / SDS, une réunion de compétences au service des industries agroalimentaires Partenariat SFIG / SDS Document confidentiel - ne pas diffuser sans autorisation

Plus en détail

ANNEXE 8 ------------ LPP : nouvelle répartition proposée

ANNEXE 8 ------------ LPP : nouvelle répartition proposée 118 ANNEXE 8 ------------ LPP : nouvelle répartition proposée ANNEXE 8 -------- LPP : nouvelle répartition proposée ------- A - DISPOSITIFS MEDICAUX DE TRAITEMENT ou D AIDE AU TRAITEMENT ou DE PREVENTION

Plus en détail

CALENDRIER 2016 DES FORMATIONS MEDICO-SOCIALES

CALENDRIER 2016 DES FORMATIONS MEDICO-SOCIALES CALENDRIER 2016 DES FORMATIONS MEDICO-SOCIALES Des sessions seront ajoutées tout au long de l année. Afin d obtenir toutes les dates et le calendrier actualisé, n hésitez pas à nous contacter, à consulter

Plus en détail

STAGE D'INITIATION AUX SOINS INFIRMIERS D'ACCES EN PCEM2 ou en 2ème ANNEE DE CHIRURGIE DENTAIRE

STAGE D'INITIATION AUX SOINS INFIRMIERS D'ACCES EN PCEM2 ou en 2ème ANNEE DE CHIRURGIE DENTAIRE FACULTÉ DE MÉDECINE FACULTÉ DE CHIRURGIE DENTAIRE Université de Strasbourg STAGE D'INITIATION AUX SOINS INFIRMIERS D'ACCES EN PCEM2 ou en 2ème ANNEE DE CHIRURGIE DENTAIRE JUILLET ou AOUT ou SEPTEMBRE 2012

Plus en détail

Surveillance syndromique SurSaUD Bulletin du réseau SOS Médecins / InVS Numéro 399, du 18 août 2015 Synthèse : Objectifs Sommaire

Surveillance syndromique SurSaUD Bulletin du réseau SOS Médecins / InVS Numéro 399, du 18 août 2015 Synthèse : Objectifs Sommaire Surveillance syndromique SurSaUD Bulletin du réseau SOS Médecins / InVS Numéro 399, du 18 août 2015 Synthèse : L activité globale des associations est en hausse de 5% chez les adultes et stable chez les

Plus en détail

LISTE DES PRODUITS ET DES PRESTATIONS REMBOURSABLES (LPPR) POUR LE TRAITEMENT DE L INSUFFISANCE RESPIRATOIRE

LISTE DES PRODUITS ET DES PRESTATIONS REMBOURSABLES (LPPR) POUR LE TRAITEMENT DE L INSUFFISANCE RESPIRATOIRE LISTE DES PRODUITS ET DES PRESTATIONS REMBOURSABLES (LPPR) POUR LE TRAITEMENT DE L INSUFFISANCE RESPIRATOIRE Code Désignation OXYGENOTHERAPIE A LONG TERME EN POSTE FIXE Date JO Entente préalable Surveillance

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES EN LIEN AVEC L ADMINISTRATION DES CHIMIOTHERAPIES

PREVENTION DES RISQUES EN LIEN AVEC L ADMINISTRATION DES CHIMIOTHERAPIES PREVENTION DES RISQUES EN LIEN AVEC L ADMINISTRATION DES CHIMIOTHERAPIES Réalisé par l équipe soignante de Saint-Brieuc Mai 2013 PLAN Introduction Cadre législatif Avant l administration Au moment de l

Plus en détail

CATALOGUE. de formations 2015

CATALOGUE. de formations 2015 CATALOGUE de formations 2015 SOMMAIRE Atelier cas cliniques : Le patient diabétique, le patient sous anticoagulants...3 Soins infirmiers et différence culturelle...4 Diabète : Le rôle infirmier dans le

Plus en détail

Prise en charge initiale des patients adultes atteints d accident vasculaire cérébral

Prise en charge initiale des patients adultes atteints d accident vasculaire cérébral RECOMMANDATIONS POUR LA PRATIQUE CLINIQUE Prise en charge initiale des patients adultes atteints d accident vasculaire cérébral - Aspects paramédicaux - Synthèse des recommandations JUIN 2002 Service des

Plus en détail

L Hospitalisation domicile

L Hospitalisation domicile L Hospitalisation domicile à S O M M A I R E Où SE SITUE L HAD? p 2 QU EST-CE QUE L HAD? p 4 QUEL LIEU D INTERVENTION? p 4 QUE DOIT-ON SAVOIR SUR L HAD DE LANNION? p 5 QUI EST CONCERNé par l HAD? p 6

Plus en détail

Irez-vous manifester le 10 décembre à Paris?

Irez-vous manifester le 10 décembre à Paris? SONDAGE NATIONAL DES AVOCATS : JOURNEE DE MOBILISATION DU 10 DECEMBRE Administré aux 31 406 avocats membres du réseau Hub Avocat 10 203 répondants Irez-vous manifester le 10 décembre à Paris? FRANCE ENTIERE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Yann Arthus-Bertrand

DOSSIER DE PRESSE. Yann Arthus-Bertrand DOSSIER DE PRESSE 5 ème semaine nationale de la santé à domicile_ Avec la collaboration exceptionnelle de Yann Arthus-Bertrand 24 novembre 2015 1 Synthèse_ 1. Parole de patients : une campagne exceptionnelle

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 23 décembre 2013 modifiant l arrêté du 18 avril 2011 portant liste et classification en deux catégories des emplois de greffier

Plus en détail

Approche psychologique du patient chronique ou en fin de vie à domicile et de son entourage Objectifs

Approche psychologique du patient chronique ou en fin de vie à domicile et de son entourage Objectifs Professionnalisation des métiers de prestataire de services et distributeur de matériels et/ou de dispositifs médicaux Approche psychologique du patient chronique ou en fin de vie à domicile et de son

Plus en détail

MARCHES IMMOBILIERS :

MARCHES IMMOBILIERS : MARCHES IMMOBILIERS : CONTRASTE DES TENDANCES ET EVOLUTIONS 4EME TRIMESTRE 2008 1 Carte des évolutions des prix : T42008/T42007 Supérieure à 5% De + 1% à + 5% De - 1% à + 1% De - 5% à - 1% De - 10% à -

Plus en détail

L OFFRE GLOBALE SYSTEMES DE DISTRIBUTION DES GAZ MEDICAUX

L OFFRE GLOBALE SYSTEMES DE DISTRIBUTION DES GAZ MEDICAUX L OFFRE GLOBALE SYSTEMES DE DISTRIBUTION DES GAZ MEDICAUX Établissements de santé Un savoir-faire pour une performance durable Conception / Installation / Réalisation Services associés www.airliquidesante.fr

Plus en détail

L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT

L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT CCN MÉDICO-TECHNIQUE L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT POUR LES SALARIÉS ET LEUR FAMILLE AIDES À LA FAMILLE CESU maternité Lors d une naissance ou d une adoption, un CESU

Plus en détail

Prise en charge de la nutrition parentérale à domicile

Prise en charge de la nutrition parentérale à domicile Prise en charge de la nutrition parentérale à domicile La NP consiste à administrer, par perfusion intraveineuse, un mélange nutritif complet. Le plus souvent la prescription en ville se résume à un mélange

Plus en détail

Hôpital de la Cavale Blanche Pôle ARSIBOU Unité de Surveillance Continue Médicale

Hôpital de la Cavale Blanche Pôle ARSIBOU Unité de Surveillance Continue Médicale Hôpital de la Cavale Blanche Pôle ARSIBOU Unité de Surveillance Continue Médicale Unité de Surveillance Continue Médicale (USCM) Madame, Monsieur, L un de vos proches est hospitalisé dans l Unité de Surveillance

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES

APPEL A CANDIDATURES APPEL A CANDIDATURES POUR LE FINANCEMENT DE PRESTATIONS PAR UN DIETETICIEN EN SAAD, SSIAD ET SPASAD INTERVENANT DANS LES 9 ème, 10 ème et / ou 19 ème ARRONDISSEMENTS DE PARIS (Territoire PAERPA) CAHIER

Plus en détail

QUELQUES CONSTATS STATISTIQUES SUR NOTRE IMPLANTATION TERRITORIALE JEAN-MARC PETIT

QUELQUES CONSTATS STATISTIQUES SUR NOTRE IMPLANTATION TERRITORIALE JEAN-MARC PETIT QUELQUES CONSTATS STATISTIQUES SUR NOTRE IMPLANTATION TERRITORIALE JEAN-MARC PETIT Densité d implantation des divisions NBRE DE DIVISIONS Aca Paris Aca Lyon Aca Versailles Aca Nantes Aca Lille Aca Rennes

Plus en détail

contrôle technique I Vérifications techniques I Coordination SPS www.groupe-qualiconsult.fr

contrôle technique I Vérifications techniques I Coordination SPS www.groupe-qualiconsult.fr contrôle technique I Vérifications techniques I Coordination SPS I Diagnostics et assistance technique I DIAGNOSTICS IMMOBILIERS I CONSTRUCTION DURABLE et environnement I ASSISTANCE à MAîTRISE D OUVRAGE

Plus en détail

IMR PEC-5.51 IM V2 19/05/2015. Date d'admission prévue avec le SRR : Date d'admission réelle : INFORMATIONS ADMINISTRATIVES ET SOCIALES

IMR PEC-5.51 IM V2 19/05/2015. Date d'admission prévue avec le SRR : Date d'admission réelle : INFORMATIONS ADMINISTRATIVES ET SOCIALES DOSSIER D ADMISSION 1/6 Date d'admission souhaitée : Date de la demande : Date d'admission prévue avec le SRR : Date d'admission réelle : INFORMATIONS ADMINISTRATIVES ET SOCIALES Renseignements administratifs

Plus en détail

Partie 2 : Voies Veineuses Centrales - Relation ville-hôpital

Partie 2 : Voies Veineuses Centrales - Relation ville-hôpital Partie 2 : Voies Veineuses Centrales - Relation ville-hôpital Manon Gandolfo - IDE HAD Nice Cédric Lefranc Directeur Coordination de soins STUDIO SANTE 83 Circuit du patient La voie veineuse centrale est

Plus en détail

247J 7 24H ECS. Photographie d une marque

247J 7 24H ECS. Photographie d une marque Photographie d une marque Depuis plus de 20 ans, s engage à délivrer le meilleur service. L engagement quotidien de l ensemble de ses plus de 100 collaborateurs et partenaires à présenter des solutions

Plus en détail

T i t r e X V I SOINS INFIRMIERS d e l a n o m e n c l a t u r e g é n é r a l e d e s a c t e s p r o f e s s i o n n e l s

T i t r e X V I SOINS INFIRMIERS d e l a n o m e n c l a t u r e g é n é r a l e d e s a c t e s p r o f e s s i o n n e l s T i t r e X V I SOINS INFIRMIERS d e l a n o m e n c l a t u r e g é n é r a l e d e s a c t e s p r o f e s s i o n n e l s Chapitre 1 er Soins de Pratique Courante Article 1 er - Prélèvements et injections

Plus en détail

De nouveaux avantages concurrentiels pour votre entreprise

De nouveaux avantages concurrentiels pour votre entreprise De nouveaux avantages concurrentiels pour votre entreprise Plus forts... «En 2006, je fonde un cabinet de conseil en achats à Nantes. Une mission chez SYSTEME U me permet de constater que ces magasins,

Plus en détail

Complément à la circulaire DH/EO 2 n 2000-295 du 30 mai 2000 relative à l'hospitalisation à domicile

Complément à la circulaire DH/EO 2 n 2000-295 du 30 mai 2000 relative à l'hospitalisation à domicile 1 sur 7 14/04/2009 08:56 Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins Complément à la circulaire DH/EO 2 n 2000-295 du 30 mai 2000 relative à l'hospitalisation à domicile SP 3 31 17 NOR

Plus en détail

4 ème réunion PAERPA EHPAD

4 ème réunion PAERPA EHPAD 4 ème réunion PAERPA EHPAD Jeudi 16 avril 2015 14h30 17h Délégation territoriale de Paris 1 Cartographie des EHPAD PAERPA (9-10-19) En attente carte stagiaire géographe 2 Ordre du jour 1. Actions déployées

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS MM les Directeurs et Agents Comptables Date : des Caisses Primaires d'assurance Maladie 07/09/87 des

Plus en détail

Qu est-ce que la VNI?

Qu est-ce que la VNI? Qu est-ce que la VNI? Docteur Sandrine Pontier Service de Pneumologie, Unité de Soins Intensifs Hôpital Larrey CHU de Toulouse La Ventilation Non Invasive (VNI) est devenu au cours de ces dernières années,

Plus en détail

Prise en charge du nouveau-né prématuré «attendu» atteint d un syndrome de Bartter

Prise en charge du nouveau-né prématuré «attendu» atteint d un syndrome de Bartter Prise en charge du nouveauné prématuré «attendu» atteint d un syndrome de Bartter Docteur JeanFrançois Magny Institut de Puériculture et de Périnatalogie Problématique double Prise en charge de la prématurité

Plus en détail

Diplômes d'université (LMD), diplômes universitaires (DU) et diplômes inter universitaires (DIU) examinés et reconnus par le conseil national.

Diplômes d'université (LMD), diplômes universitaires (DU) et diplômes inter universitaires (DIU) examinés et reconnus par le conseil national. Diplômes d'université (LMD), diplômes universitaires (DU) et diplômes inter universitaires (DIU) examinés et reconnus par le conseil national. Villes Intitulé du diplôme Université de Angers Université

Plus en détail

Tout sur les nouvelles cotations des perfusions

Tout sur les nouvelles cotations des perfusions Tout sur les nouvelles cotations des perfusions L arrêté de modification du livre III de la liste des actes et prestations relatif aux perfusions est paru au Journal officiel du 30 septembre 2014. Dans

Plus en détail

1980/1981 (Arrêté du 9 janvier 1980)

1980/1981 (Arrêté du 9 janvier 1980) 1980/1981 (Arrêté du 9 janvier 1980) «Dans chaque académie, la date de début des vacances d été de l année scolaire 1979/1980 ainsi que le calendrier de l année scolaire 1980/1981 pour les écoles maternelles

Plus en détail

Cyril PARLANT Directeur Associé Avocat en Droit Social

Cyril PARLANT Directeur Associé Avocat en Droit Social Neuilly, le 2 février 2009 Objet : Aménagement régime Retraite - Prévoyance Madame, Monsieur, Votre entreprise va - si ce n'est pas déjà le cas - être confrontée à des aménagements de ses régimes de retraite

Plus en détail

HÔPITAL D ENFANTS MARGENCY

HÔPITAL D ENFANTS MARGENCY 1 DOSSIER DE DEMANDE D'ADMISSION A renvoyer à : Maria DE MACÉDO Secrétariat de la commission d'admission Hôpital d'enfants Margency 18, rue Roger Salengro 95580 Margency Tél. : 01.34.27.45.85 - Fax : 01

Plus en détail

BN10900A1: Items strictement incompatibles

BN10900A1: Items strictement incompatibles BN10900A1: Items strictement incompatibles ITEM B100 SOINS LIES A L'ELIMINATION CHEZ L'ENFANT DE MOINS DE 5 ANS ET ITEM B210 SUIVI DE LA MICTION CHEZ UN PATIENT CONTINENT POUR L'URINE ONT ETE ENCODES POUR

Plus en détail

1 re structure HAD de province

1 re structure HAD de province Présentation 1 re structure HAD de province Association à but non lucratif (loi 1901) créée en 1968 par le Dr Thielley, Santé Service Bayonne et Région est la 1 re structure d'hospitalisation à domicile

Plus en détail

Orthophoniste. Le Métier d Orthophoniste. Concours et Formation. Concours Prépa Santé

Orthophoniste. Le Métier d Orthophoniste. Concours et Formation. Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 896 h/an Access : 784 h/an de septembre à mai Orthophoniste Le Métier d Orthophoniste L orthophoniste intervient sur prescription médicale. Il est spécialisé dans la correction

Plus en détail

RAPPORT PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE DANS LES EHPAD FRANCILIENS. Résultats de l enquête menée en 2014

RAPPORT PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE DANS LES EHPAD FRANCILIENS. Résultats de l enquête menée en 2014 RAPPORT PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE DANS LES EHPAD FRANCILIENS Résultats de l enquête menée en 2014 0 Acronymes : ARS IDF : Agence régionale de santé Ile-de-France EHPAD : Etablissements d hébergement

Plus en détail

Perfusion Bonnes pratiques. IFSI - CH Roubaix

Perfusion Bonnes pratiques. IFSI - CH Roubaix Perfusion Bonnes pratiques IFSI - CH Roubaix Marion Coussemacq - 2012 Généralités Définition : Acte infirmier sur prescription médicale consistant à administrer par voie parentérale une préparation injectable

Plus en détail

Liste des soins appris par les étudiants Bachelor En Emploi

Liste des soins appris par les étudiants Bachelor En Emploi Liste des soins appris par les étudiants Bachelor En Emploi Site: http://guts.hevs.ch Nom: Prénom: Hygiène et confort 1 Toilette au lit 1 Toilette au lavabo 1 Bain du nouveau-né 1 Douche + Bain 1 Soins

Plus en détail

Bulletin national d information Système de veille sanitaire SOS Médecins 07 septembre 2010 (Numéro 142)

Bulletin national d information Système de veille sanitaire SOS Médecins 07 septembre 2010 (Numéro 142) Bulletin national d information Système de veille sanitaire SOS Médecins 07 septembre 2010 (Numéro 142) L association SOS La Rochelle a rejoint le système de surveillance SOS Médecins / InVS et transmet

Plus en détail

NUTRITION À DOMICILE. V. PHILIP Pharmacie des Dispositifs Médicaux Stériles CHU DE BORDEAUX

NUTRITION À DOMICILE. V. PHILIP Pharmacie des Dispositifs Médicaux Stériles CHU DE BORDEAUX NUTRITION À DOMICILE V. PHILIP Pharmacie des Dispositifs Médicaux Stériles CHU DE BORDEAUX 1 Rappel anatomique 2 DÉNUTRITION Dénutrition: se définit par des apports ou des stocks énergétiques ou protéiniques

Plus en détail

Déroulement de l atelier

Déroulement de l atelier Déroulement de l atelier 2 1ere partie : Observation : Observation du cas préparé : Grille de debriefing individuel à compléter Debriefing collectif Restitution et mise en commun Correction 2ieme partie

Plus en détail

VENDREDI 26 AVRIL 2013 HÔPITAL DE LA TIMONE MARSEILLE DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE

VENDREDI 26 AVRIL 2013 HÔPITAL DE LA TIMONE MARSEILLE DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE INAUGURATION DE L'HÔPITAL DE JOUR EN NEURO-ONCOLOGIE, SCLÉROSE EN PLAQUES ET DOULEUR CHRONIQUE ET DU CENTRE D ÉVALUATION ET DU TRAITEMENT DE LA DOULEUR VENDREDI 26 AVRIL 2013 HÔPITAL DE LA TIMONE MARSEILLE

Plus en détail

DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE interrégional : Soins Infirmiers en Réanimation

DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE interrégional : Soins Infirmiers en Réanimation UNIVERSITÉ de Limoges DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE interrégional : Soins Infirmiers en Réanimation I - INTITULÉ DU DIPLÔME DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE INTERREGIONAL : SOINS INFIRMIERS EN REANIMATION II -

Plus en détail

URL analysées. Informations générales

URL analysées. Informations générales 1 sur 13 VRDCI 10, rue Augereau 75007 Paris - FRANCE Tel : 01 45 35 00 80 Email : vrdci@vrdci.com - Référencement naturel avec paiement aux résultats - Ingénierie et design de sites web, intranet et applicatifs

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT

EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT Chloë Bezel HL Le Vigan Armelle Develay-Rambourg CHU Nîmes Eric Jobard CH St Brieuc Claire Pollet EPSM Armentières Edgar Tissot CHS Novillars Définition «L ETP vise à

Plus en détail

Les dépenses d assurance maladie à horizon 2015

Les dépenses d assurance maladie à horizon 2015 Point d information mensuel Jeudi 5 juillet 2007 Les dépenses d assurance maladie à horizon 2015 L évolution des dépenses de santé et les modalités de leur prise en charge sont au cœur de nombreuses réflexions

Plus en détail