Sommaire. Bali, attrait d une implantation Approche du marché, Business Model et Business Plan...37

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire. Bali, attrait d une implantation... 17. Approche du marché, Business Model et Business Plan...37"

Transcription

1 Sommaire Bali, attrait d une implantation Quelques données générales sur l Indonésie Organisation politique et administrative Environnement économique et financier Environnement géopolitique La province de Bali Population, culture et société Données économiques Le poids du tourisme Précisions sur les risques naturels, terroristes et sanitaires Les consommateurs à Bali La diversité des consommateurs et des modes de consommation à Bali L image des produits français Approche du marché, Business Model et Business Plan Dans quelle activité se lancer? L environnement concurrentiel Une règle générale : trouver le bon modèle

2 Zoom sur quelques secteurs d activités La restauration L hôtellerie Mobilier, mode, artisanat et décoration intérieure Spa, massages et centres de beautés Définition du Projet & Coûts De l importance capitale d un Business Plan solide Financer son projet Exemple d évaluation du capital nécessaire Quelques exemples de coûts pour les entreprises S installer à Bali : le coût de la vie Monter un commerce : les démarches nécessaires Le cadre juridique et réglementaire de l implantation à Bali Est-il possible d ouvrir un point de vente sans procéder à la constitution d une société? Les formes de société possibles Un organe administratif particulier : Le BKPM Choisir une structure juridique : les paramètres à prendre en compte Le cas particulier de la franchise Créer sa société : bilan sur la marche à suivre Formalités et procédures administratives : mode d emploi Combien de temps faut-il pour réaliser un projet? Quel budget prévoir? Enregistrer sa marque La législation relative au droit des marques Déposer une marque : comment s y prendre? Prendre conseil, éviter les pièges Bien choisir son partenaire S entourer d experts : les principaux consultants à Bali Principaux écueils à éviter Se retirer : les options

3 La dimension immobilière Le marché de l immobilier commercial à Bali Choisir son emplacement : dans quelle zone s implanter? Evaluation des prix et tendances actuelles du marché Eléments de droit immobilier Les différents titres de propriétés Location ou achat : quelle formule privilégier? Le contrat de bail Les principes directeurs Conseils et précautions à prendre Les travaux d agencement Travailler et recruter du personnel S entourer d une bonne équipe Les différents moyens pour recruter à Bali Personnel local ou expatrié, comment composer au mieux son équipe? Trouver du personnel qualifié Le droit du travail à Bali Règles d embauche et de licenciement Coûts salariaux et charges sociales Conditions de travail et obligations de l employeur La problématique de l étranger Le Volontariat international en entreprise (VIE) Les relations de travail Banques et assurances Les problématiques bancaires à Bali Banques et moyens de paiement Ouvrir un compte bancaire Obtenir un prêt

4 L assurance Cadre général de l assurance pour les sociétés en Indonésie S assurer «tout risque» Fiscalité et comptabilité Impôts et taxes L impôt sur le revenu pour les personnes morales L imposition indirecte : la TVA (PPN) Autres taxes Impôt sur les revenus des personnes physiques Normes et obligations comptables Se déclarer et payer ses impôts : mode d emploi Tenir une comptabilité saine et efficace Faire connaître et faire fonctionner son commerce Promouvoir son point de vente Principales techniques de communication Le réseau français S approvisionner Trouver des fournisseurs Les contraintes réglementaires à l importation Principaux circuits d importation Répertoire d adresses utiles

5 Bali, attrait d une implantation L image des produits français Les entrepreneurs français sont unanimes : les produits français bénéficient à Bali d une excellente image, associée dans les esprits au luxe et à la qualité. Jérôme et David : Un gage de professionnalisme Pour les clients occidentaux d un club de plongée, savoir que les patrons sont eux aussi occidentaux les met tout de suite beaucoup plus à l aise sur les questions de sécurité. Le fait que nous soyons français contribue clairement à rassurer nos clients, ils ne mettront pas en doute le professionnalisme et le sérieux du club. Claire et Ken : Le label français est vraiment un atout D une part, il est clair qu une marque dont le nom est en français, où dont le patron est francophone attire les clients français. Par ailleurs, certains clients asiatiques affectionnent particulièrement les produits avec une griffe française, car c est pour eux tout de suite une connotation de bon goût. Les asiatiques attachent beaucoup d importance aux marques. Enfin, pour les produits d ameublement par exemple, ou de décoration, une société tenue par des Français rassure beaucoup, c est souvent considéré comme un gage de qualité et de savoir-faire. Dans tous les cas, la «french touch» est indéniablement un atout. 36

6 Approche du marché, Business Model et Business Plan Travailler à définir un business plan solide, précis, qui s appuie sur une vraie réflexion stratégique et fixe des objectifs réalistes, c est déjà limiter considérablement les risques d un échec lié à un mauvais démarrage. Point clé : Les 4 facteurs clés de succès En simplifiant, on peut déceler quatre facteurs clés de succès à Bali : Prendre le temps de l analyse : il ne faut surtout pas bâcler cette phase préalable qui permet de bien appréhender l environnement dans lequel on va évoluer, ses besoins et ses objectifs ; Avoir une idée originale : c est un critère essentiel pour s insérer facilement dans le marché et se démarquer d une concurrence qu on ne doit pas sous-estimer. Etre professionnel : le cadre exotique de Bali ne doit pas occulter le fait qu il est illusoire de se lancer dans une activité si on ne maîtrise pas parfaitement les savoir-faire requis. Par exemple, on ne s improvise pas restaurateur. Avoir des fonds : on ne peut plus démarrer une activité à Bali sans un bon capital de départ (voir plus loin). Quand ils ne sont pas liés à une défaillance du partenaire indonésien (cf. le chapitre suivant), les exemples d échecs à Bali sont statistiquement tous dûs, d une façon ou d une autre, à une défaillance sérieuse de l un de ces quatre facteurs. Financer son projet A Bali, le financement se fait uniquement par capitaux propres. D où l importance de réunir un solide capital de départ. Dans tous les cas, il est fortement conseillé de bien veiller à toujours rester souple, c est-àdire limiter la part des immobilisations et garder une bonne marge de manœuvre. Socrate : Le financement par les banques est exclu Il est très difficile d avoir recours aux banques locales dans le cadre de son activité. Personne dans mon entourage n y a jamais eu recours, les taux d intérêts sont beaucoup trop élevés, c est dissuasif. Les Balinais se débrouillent entre eux, empruntent à leur famille ou à des structures de micro crédit dans les villages (LPD) Pour financer son projet, on ne peut compter que sur ses fonds propres ou bien trouver des partenaires. 51

7 La dimension immobilière Les zones actuellement prisées par les investisseurs européens Seminyak : le cœur du shopping haut de gamme Toute la zone qui s étend de Kuta à Seminyak ne vit plus que pour le tourisme. La zone de Seminyak ne commence vraiment qu à partir de Jalan Double-Six, là où Jalan Legian devient Jalan Raya Seminyak. La zone où sont installés les commerces se structure autour de cette grande artère, ainsi que plusieurs rues perpendiculaires qui rejoignent la plage : Jalan Double-Six d abord, au sud de Seminyak et qui subit de plein fouet le déclin de l activité à Legian; puis Jalan Abimanyu, surnommée «la rue de la soif»; et enfin, au nord, Jalan Laksmana (plus connue sous le nom de Jalan Oberoi), surnommée «la rue de la faim», avec au bout, face à la plage, le célèbre Ku De Ta, le restaurant/bar le plus «branché» de l île. Le surnom de ces rues ne correspond pas vraiment à une réalité : tous les bars et restaurants de Seminyak sont en fait disséminés un peu partout dans la zone. En réponse à la forte présence des Australiens à Kuta, les Européens sont majoritairement implantés à Seminyak, devenu le cœur de la vie des étrangers à Bali. Une part importante des entrepreneurs français de Bali sont ainsi actuellement installés à Seminyak. Symbole de l implantation française à Bali, l épicerie fine Bali Deli est le lieu de rendez-vous privilégié des Européens. Rodolphe : Seminyak concentre l activité moyen-haut de gamme de Bali L affirmation depuis plusieurs années de Seminyak comme le cœur des boutiques et des restaurants moyen-haut de gamme de Bali est liée à plusieurs phénomènes. D une part, comme Kuta est de plus en plus phagocyté par la clientèle australienne, on constate une migration progressive vers le Nord des commerces tenus par les Européens, traditionnellement plutôt positionnés sur le haut de gamme. A l origine quartier résidentiel d expatriés, Seminyak est devenu au fil du temps le quartier général des commerçants européens. En parallèle, la très nette montée en gamme du tourisme à Bali a clairement favorisé leur succès : la multiplication des boutiques de luxe, des bars lounge et des restaurants gastronomiques a été fulgurante à partir du noyau haut de gamme présent à Seminyak. Aujourd hui, l emplacement des commerces tenus par les Européens continue sa progression vers le nord et se recentre principalement sur Jalan Raya Seminyak et Jalan Oberoi. 98

8 Travailler et recruter du personnel Coûts salariaux et charges sociales Politique salariale Il existe en Indonésie un salaire minimum, fixé tous les ans dans chaque province par un décret du gouverneur. Il est fixé par des comités tripartites composés des pouvoirs publics régionaux, des représentants d employeurs et des syndicats de travailleurs au niveau des provinces, et varie donc selon les provinces et les districts. Cette disposition est appliquée depuis la mise en place de l autonomie régionale. Evolution du salaire mensuel minimum dans la province de Bali IDR IDR IDR IDR IDR Légalement, les entreprises ne sont pas autorisées à rémunérer leurs salariés à un niveau inférieur au salaire minimum fixé. Un treizième mois est habituellement versé. Pour les Balinais (hindous), il est versé en deux temps, au moment des deux fêtes annuelles de Galungan. Pour les salariés musulmans, il est versé à la fin du Ramadan (Lebaran). Par ailleurs, les employés attendent en général de la part des employeurs étrangers qu ils leur versent un salaire plus élevé. En général, la rémunération des employés se fait soit en liquide, soit par virement bancaire. Jérôme et David : Proposer des rémunérations attractives Les entrepreneurs occidentaux doivent jouer avec le faible coût de la main d œuvre à Bali pour proposer des salaires plus élevés que ceux qui sont pratiqués en général par le marché... Le commerce équitable n est pas simplement un concept et à Bali, il doit devenir une réalité pour que chacun bénéficie du tourisme Protection sociale Chaque employé et sa famille ont droit à la couverture sociale par l employeur, selon l article 99 de la Loi N 13/2003 qui renvoie aux dispositions inchangées de la Loi N 3/1992 du 17/02/92 (ASTEK : Asuransi Tenaga Kerja). Le bénéfice de l assurance sociale est étendu au conjoint de l employé, ainsi qu aux enfants à sa charge, âgés de moins de 18 ans, ou 21 ans si ces derniers poursuivent leurs études. 123

9 Faire connaître et faire fonctionner son commerce S approvisionner Trouver des fournisseurs On trouve à Bali une grande variété de produits importés, ainsi que des produits fabriqués localement ou à Java. Pour les produits alimentaires, les matériaux de construction, l ameublement, la décoration ou les équipements de cuisine, l offre à Bali est dans l ensemble satisfaisante. Toutefois, dans certains domaines, il est souvent intéressant, voire souhaitable, d aller se fournir à Java, une très grosse ville comme Surabaya n étant par exemple pas très distante. Pour certains produits comme le matériel électronique ou des matières premières, l offre y est beaucoup plus vaste. Le problème n est pas vraiment de trouver un fournisseur. Il faut surtout faire le tri parmi tous les prestataires présents pour trouver le bon, c est-à-dire celui qui délivrera de manière régulière des produits de qualité constante. En effet, on constate des variations de qualité relativement conséquentes d un fournisseur à l autre et des problèmes d approvisionnement récurrent, en particulier pour les matières premières de la restauration (cf. infra). Rodolphe : Les fournisseurs dans l ameublement Dans le secteur de l artisanat de luxe, il existe une myriade de petits fournisseurs, principalement à Java. Mais avant de démarrer mon activité, j ai fait un an complet de repérage à Java, afin de trouver les fournisseurs avec lesquels je travaille actuellement. Prospecter est une étape fondamentale, qui peut prendre beaucoup de temps. C est plus simple si vous avez un relais sur place pour vous guider et si vous parlez déjà bahasa indonesia! Pour les produits européens, on trouve de nombreux distributeurs à Bali, qui proposent même des produits spécialement pour les professionnels (cosmétiques, huiles de massages, etc.). Il existe également plusieurs sociétés d importations spécialisées (quatre à Bali, environ une vingtaine à Jakarta). Parmi celles-ci, citons notamment Lotus (alimentaire et cosmétique) et Classic Fine Foods (alimentaire). 165

Sommaire. La Hongrie, contexte général... 19. Remerciements...5 Information pratique...7 Synthèse...9

Sommaire. La Hongrie, contexte général... 19. Remerciements...5 Information pratique...7 Synthèse...9 Sommaire Remerciements............................................................................................5 Information pratique...................................................................................7

Plus en détail

Une économie en convergence avec l Europe des 27... 18 L attrait du pays pour les investisseurs français... 18 Les réformes attendues...

Une économie en convergence avec l Europe des 27... 18 L attrait du pays pour les investisseurs français... 18 Les réformes attendues... Sommaire Le cadre du pays................................................................................... 15 Présentation du pays.................................................................................

Plus en détail

Sommaire. La Bulgarie, contexte général... 19. Monter un commerce...37. Remerciements...5 Synthèse...7 Information pratique... 11

Sommaire. La Bulgarie, contexte général... 19. Monter un commerce...37. Remerciements...5 Synthèse...7 Information pratique... 11 Sommaire Remerciements............................................................................................5 Synthèse........................................................................................................7

Plus en détail

La Thaïlande, contexte général... 17. Monter un commerce...29. Synthèse...5 Remerciements...7 Information pratique...9

La Thaïlande, contexte général... 17. Monter un commerce...29. Synthèse...5 Remerciements...7 Information pratique...9 Synthèse........................................................................................................5 Remerciements............................................................................................7

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 1 : Présentation de votre projet 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet

Plus en détail

Un territoire aux dimensions réduites, très densément peuplé...23 L économie taïwanaise en chiffres...24

Un territoire aux dimensions réduites, très densément peuplé...23 L économie taïwanaise en chiffres...24 Sommaire Avant-propos................................................................................................5 Remerciements............................................................................................7

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Adises Active 180, rue du Genevois Parc d Activités de Côte Rousse 73000 CHAMBERY : 04.79.69.11.01 : 04.79.69.27.

PLAN D AFFAIRES. Adises Active 180, rue du Genevois Parc d Activités de Côte Rousse 73000 CHAMBERY : 04.79.69.11.01 : 04.79.69.27. [ ] PLAN D AFFAIRES Adises Active 180, rue du Genevois Parc d Activités de Côte Rousse 73000 CHAMBERY : 04.79.69.11.01 : 04.79.69.27.07 www.adisesactive.fr ATTESTATION SUR L HONNEUR Gérance : Avez-vous

Plus en détail

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Diplôme de Comptabilité et de Gestion DCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é r e n t i e

Plus en détail

Sommaire. Synthèse...5 Information pratique...8 Dubai, ville internationale... 17. Monter un commerce...27

Sommaire. Synthèse...5 Information pratique...8 Dubai, ville internationale... 17. Monter un commerce...27 Sommaire Synthèse.........................................................................................................5 Information pratique...........................................................................8

Plus en détail

Attractivité du pays...29 Organisations internationales et conventions multilatérales...30 Les consommateurs et les Français en Irlande...

Attractivité du pays...29 Organisations internationales et conventions multilatérales...30 Les consommateurs et les Français en Irlande... Sommaire Synthèse........................................................................................................5 Remerciements............................................................................................9

Plus en détail

ANALYSE «CONCURRENTS»

ANALYSE «CONCURRENTS» ANALYSE «CONCURRENTS» ANALYSE DES CONCURRENTS DEFINITION L analyse de la concurrence est un outil d évaluation de la compétitivité des entreprises sur un secteur d activité ou sur un domaine d activités

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU PROJET

PRESENTATION GENERALE DU PROJET PRESENTATION GENERALE DU PROJET Le Chef d entreprise L entreprise Nom : Adresse commerciale : Prénom : Activité : Adresse : Forme juridique : Tél : Fax : Date de création : Chiffre d affaires : AN 1 :

Plus en détail

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION En partenariat avec Objectifs de la réunion Vous donner les éléments pour décider si vous vous lancez dans votre projet

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

Les conséquences opérationnelles du choix d un statut pour votre entreprise

Les conséquences opérationnelles du choix d un statut pour votre entreprise Les conséquences opérationnelles du choix d un statut pour votre entreprise www.intencity.fr 1 Statuts : quels éléments de réflexion En sachant que : pour orienter son choix? -Votre projet va évoluer,

Plus en détail

Code de déontologie de l auto-entrepreneur

Code de déontologie de l auto-entrepreneur Code de déontologie de l auto-entrepreneur Ce code a été rédigé par Monsieur HABI Hacène, créateur de Habi Consultant International (HCI), pour offrir aux entrepreneurs et aux organismes un support de

Plus en détail

Franchise, mode d emploi

Franchise, mode d emploi Franchise, mode d emploi Boris FLECHE- Fédération Française de la Franchise Elodie PAOLI - Société Générale Vincent MANIPOUD - Easy Cash Katia FERRANDO - CCI de Montpellier Partie 1 : Franchise Mode d

Plus en détail

Projet de création / reprise d entreprises

Projet de création / reprise d entreprises Projet de création / reprise d entreprises Repère méthodologique pour élaborer votre plan d affaires Cet outil est destiné à vous aider dans l élaboration de votre plan d affaires. Il est scindé en 2 parties

Plus en détail

Titre Cesu La Banque Postale

Titre Cesu La Banque Postale Titre Cesu La Banque Postale Les deux déclinaisons du Cesu Titre de Travail Simplifié (TTS) permet de rémunérer et de déclarer un salarié employé à domicile, s adresse aux entreprises, ainsi qu aux particuliers

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1 : Administration et comptabilité

Table des matières. Chapitre 1 : Administration et comptabilité Table des matières Chapitre 1 : Administration et comptabilité Modes de financement des entreprises............................. 2 Règles de crédit aux entreprises... 4 Garanties demandées par les banques...

Plus en détail

Coiffure à domicile GUIDE PRATIQUE DE L'ENTREPRISE

Coiffure à domicile GUIDE PRATIQUE DE L'ENTREPRISE Coiffure à domicile GUIDE PRATIQUE DE L'ENTREPRISE 2005 Coiffure à domicile GUIDE PRATIQUE DE L'ENTREPRISE 2005 Editions MCBG 2004-2005 ISBN 2-912929-03-2 Editions MCBG - BP 4171-34092 MONTPELLIER CEDEX

Plus en détail

Forum de la Création Reprise d entreprise du Cher

Forum de la Création Reprise d entreprise du Cher La naissance de l idée Activité Bilan personnel Contraintes Etude de marché Le marché et la concurrence La politique commerciale Construire son projet Les moyens commerciaux Les moyens de production Les

Plus en détail

BOURSE DE SOUTIEN FINANCIER EN ENTREPRENEURIAT DES CLD DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR RÉDIGER LE PLAN D AFFAIRES

BOURSE DE SOUTIEN FINANCIER EN ENTREPRENEURIAT DES CLD DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR RÉDIGER LE PLAN D AFFAIRES BOURSE DE SOUTIEN FINANCIER EN ENTREPRENEURIAT DES CLD DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR RÉDIGER LE PLAN D AFFAIRES 1. LE PROJET 1.2 Résumé du projet Sous cette rubrique, il est important de préciser l origine

Plus en détail

L Arabie Saoudite, contexte général... 17

L Arabie Saoudite, contexte général... 17 Sommaire Préface...........................................................................................................5 Synthèse........................................................................................................7

Plus en détail

Le plan financier est un carnet de bord qui permet d analyser la faisabilité et la rentabilité du projet.

Le plan financier est un carnet de bord qui permet d analyser la faisabilité et la rentabilité du projet. 1 LE PLAN FINANCIER Le plan financier est un carnet de bord qui permet d analyser la faisabilité et la rentabilité du projet. Son élaboration est un exercice de prospection accompagné d une série d autres

Plus en détail

Catalogue de Formations

Catalogue de Formations Catalogue de Formations Notre équipe de spécialistes vous propose des formations personnalisées, adaptées à vos besoins pour vous faire gagner du temps au quotidien, évitez les erreurs fiscales et approfondir

Plus en détail

BUSINESS PLAN. Business Plan CBI 1

BUSINESS PLAN. Business Plan CBI 1 BUSINESS PLAN Business Plan CBI 1 PRESENTATION DU PORTEUR DE PROJET ET DE SES ASSOCIES ETAT CIVIL Nom :... Prénom :... Adresse :... Code Postal :... Ville :... Date de naissance :... Lieu de naissance

Plus en détail

Experts-comptables Banquiers : quelles solutions de financement pour les Créateurs et Repreneurs. Nantes - Octobre 2009

Experts-comptables Banquiers : quelles solutions de financement pour les Créateurs et Repreneurs. Nantes - Octobre 2009 Experts-comptables Banquiers : quelles solutions de financement pour les Créateurs et Repreneurs Nantes - Octobre 2009 Quelles solutions de financement pour les Créateurs et Repreneurs La vision de l Expert-comptable

Plus en détail

www.odgpatrimoine.com Notre mission : créer, consolider, construire votre capital immobilier

www.odgpatrimoine.com Notre mission : créer, consolider, construire votre capital immobilier www.odgpatrimoine.com Notre mission : créer, consolider, construire votre capital immobilier Ce sont les rencontres qui nous enrichissent! Alors.rencontrons nous! Odgpatrimoine Pourquoi l immobilier? La

Plus en détail

Fiche 1 Le résumé du projet

Fiche 1 Le résumé du projet Fiche 1 Le résumé du projet Le résumé présente les grandes lignes du plan en un seul coup d oeil. Aussi, il doit être concis et s énoncer dans peu de pages. Deux pages c est bien, mais une page, c est

Plus en détail

Document édité par S.P. DPE FREDERICM Groupe AX101 pour reseau83 site info : www.reseau38.com

Document édité par S.P. DPE FREDERICM Groupe AX101 pour reseau83 site info : www.reseau38.com Document édité par S.P. DPE FREDERICM Groupe AX101 pour reseau83 site info : www.reseau38.com A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE

GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et commissaire aux comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE de l EURL, de la SASU, de la SELU Pour se mettre à son compte

Plus en détail

Votre Business Plan 3. Les frais relatifs à la création d une entreprise 7. Le choix de votre structure juridique 9. Votre entretien bancaire 12

Votre Business Plan 3. Les frais relatifs à la création d une entreprise 7. Le choix de votre structure juridique 9. Votre entretien bancaire 12 Guide Créateur Sommaire Votre Business Plan 3 Les frais relatifs à la création d une entreprise 7 Le choix de votre structure juridique 9 Votre entretien bancaire 12 1 Votre Business Plan Votre Business

Plus en détail

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE. Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE. Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2 EXTRAITS DU N 51 mars 20145 Gestion & Actualité La note d information du CGL SOMMAIRE Page 2 Page 3 Page 4 Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2 Parlons de révisions Autour du repas

Plus en détail

APPROCHE DE LA BANQUE PAR LE CREATEUR / REPRENEUR

APPROCHE DE LA BANQUE PAR LE CREATEUR / REPRENEUR APPROCHE DE LA BANQUE PAR LE CREATEUR / REPRENEUR 1 PLAN 1 Faire valider son projet personnel Votre personnalité Vos compétences et votre savoir-faire Vos motivations 2 Faire valider son projet économique

Plus en détail

Dossier de présentation en Comité d agrément de

Dossier de présentation en Comité d agrément de Dossier de présentation en Comité d agrément de Immeuble Consulaire du Puy Pinçon 19000 Tulle Tel : 05 55 18 94 42 Mail : initiativecorreze@correze.cci.fr De : Entreprise : Activité : Adresse de l entreprise

Plus en détail

ADMINISTRATEUR DE BIENS

ADMINISTRATEUR DE BIENS ADMINISTRATEUR DE BIENS SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'ADMINISTRATEUR DE BIENS... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'ADMINISTRATEUR DE BIENS... 5 L'ACTIVITÉ DE L'ADMINISTRATEUR DE BIENS... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

Info «travailleur indépendant»

Info «travailleur indépendant» Info «travailleur indépendant» Quels sont les avantages et les inconvénients pour une structure (client) de faire appel à un travailleur indépendant? L équipe permanente est forcément limitée en nombre

Plus en détail

Valider son idée d affaires

Valider son idée d affaires Valider son idée d affaires Avez-vous ce qu il faut pour être entrepreneur? Votre projet tient-il la route? Atelier de réflexion pour le démarrage d une entreprise offert par: Information CLD de Lotbinière

Plus en détail

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR 1 LE REGIME C est un nouveau régime plus simplifié pour exercer une activité indépendante Ce n est pas un nouveau statut juridique car un auto-entrepreneur

Plus en détail

Les missions de l expert-comptable

Les missions de l expert-comptable Les modalités d exercice de la profession 85 Les missions de l expert-comptable Missions comptables Missions d assurance sur les comptes complets historiques Audit d états financiers contractuel Examen

Plus en détail

HAUTE-SAVOIE - MEGEVE - 74

HAUTE-SAVOIE - MEGEVE - 74 HAUTE-SAVOIE - MEGEVE - 74 Loueur en Meublé Non Professionnel Dispositif Censi BouvARD Résidence LUNE A Ensemble, nous valorisons votre patrimoine Construction Valorisation Satisfaction de nos clients

Plus en détail

ADMINISTRATEUR DE BIENS

ADMINISTRATEUR DE BIENS ADMINISTRATEUR DE BIENS SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'ADMINISTRATEUR DE BIENS... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'ADMINISTRATEUR DE BIENS... 5 L'ACTIVITÉ DE L'ADMINISTRATEUR DE BIENS... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE

Plus en détail

Dossier Création / Reprise d Entreprise

Dossier Création / Reprise d Entreprise Dossier Création / Reprise d Entreprise 1 Etat Civil : 1. Le porteur de projet Nom : Prénom : Adresse : Téléphone : Mail : Date et lieu de naissance : Situation professionnelle au moment de la création

Plus en détail

CÉDER SON ENTREPRISE trame d un dossier de cession

CÉDER SON ENTREPRISE trame d un dossier de cession CÉDER SON ENTREPRISE trame d un dossier de cession Go Between - Copyright - version 30/07/14 page 1/9 CE DOSSIER A PLUSIEURS OBJECTIFS... Il doit vous permettre de : - Reconstituer de manière logique l'évolution

Plus en détail

Formation ESSEC Gestion de patrimoine

Formation ESSEC Gestion de patrimoine Formation ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «L investissement immobilier» Le loueur en meublé professionnel (LMP) François Longin 1 www.longin.fr Plan (1) Le statut LMP Juridique (location meublée)

Plus en détail

Formations & F. ilières. du Luxe, de la Beauté et du Bien-être

Formations & F. ilières. du Luxe, de la Beauté et du Bien-être Formations & F ilières du Luxe, de la Beauté et du Bien-être I ntroduction L industrie française du luxe occupe une place de choix dans l économie mondiale. C est pourquoi le parcours LB&B (Management

Plus en détail

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 abc Le 13 mai 2010 BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 Le bénéfice net présenté attribuable aux actionnaires ordinaires s est élevé à 84 millions de $CA pour le trimestre terminé

Plus en détail

Préprogramme thématique

Préprogramme thématique Préprogramme thématique Avec plus de 100 conférences et ateliers sur 2 jours, le Salon des Entrepreneurs s impose comme un lieu de formation, d information et d échanges, incontournable pour les créateurs

Plus en détail

UE 4 Droit fiscal Le programme

UE 4 Droit fiscal Le programme UE 4 Droit fiscal Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. Introduction générale au

Plus en détail

Passer du statut de salarié ou demandeur d emploi à celui d entrepreneur

Passer du statut de salarié ou demandeur d emploi à celui d entrepreneur 13/11/14 1 Passer du statut de salarié ou demandeur d emploi à celui d entrepreneur Michel LAISNEY Christophe LEFEVRE Joël Le GOFF 13/11/14 2 Passer du statut de salarié ou demandeur d emploi à celui d

Plus en détail

Formation Chef comptable spécialiste PAIE

Formation Chef comptable spécialiste PAIE Formation Chef comptable spécialiste PAIE Comptabilité générale - 100h Mise à niveau / FACULTATIF Les principes fondamentaux de la comptabilité générale Objectif de la comptabilité et exercice de la profession

Plus en détail

Créez. cadre d accompagnement. Reprenez. Vous. Vous. Les experts-comptables vous accompagnent pour vous aider à bien démarrer!

Créez. cadre d accompagnement. Reprenez. Vous. Vous. Les experts-comptables vous accompagnent pour vous aider à bien démarrer! Vous Créez Vous Reprenez Les experts-comptables vous accompagnent pour vous aider à bien démarrer! Offre spécifique auto-entrepreneur Consultation GRATUITE «valider votre statut» nombreux avantages partenaires

Plus en détail

Mon expert comptable, je peux compter sur lui! Le fiscal

Mon expert comptable, je peux compter sur lui! Le fiscal Mon expert comptable, je peux compter sur lui! Le fiscal Quelques constats pour commencer La fiscalité est une matière complexe établir une déclaration de CVAE ou une liasse fiscale ne se résume pas à

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE Documents à fournir quelle que soit votre situation :

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE Documents à fournir quelle que soit votre situation : Documents à fournir quelle que soit votre situation : Formulaire de demande de bourse dûment complété et signé Livret de famille Carte d inscription au registre des Français établis hors de France des

Plus en détail

ACADEMIE DE CAEN REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE

ACADEMIE DE CAEN REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE LES OPERATIONS COURANTES CONNAISSANCES Les produits d exploitation les obligations relatives aux ventes La ventilation

Plus en détail

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir!

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! 11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! Av Depuis janvier 2011, les créateurs d entreprises artisanales ou artisans

Plus en détail

Le régime MICRO-ENTREPRENEUR

Le régime MICRO-ENTREPRENEUR Le régime MICRO-ENTREPRENEUR Françoise HARRIAGUE Pôle Guichet Unique Janvier 2015 Devient le MICRO-ENTREPRENEUR La loi relative à l artisanat, au commerce et aux très petites entreprises Du 18 juin 2014

Plus en détail

Attirer les travailleurs ressortissants de pays tiers hautement qualifiés et qualifiés au Luxembourg

Attirer les travailleurs ressortissants de pays tiers hautement qualifiés et qualifiés au Luxembourg European Migration Network National Contact Point Luxembourg (LU EMN NCP) Attirer les travailleurs ressortissants de pays tiers hautement qualifiés et qualifiés au Luxembourg European Migration Network

Plus en détail

Opportunité d investissement n 13

Opportunité d investissement n 13 Opportunité d investissement n 13 EN BREF Objectif de collecte : 375 960 Montant de la part : 5 371 Nombre de parts : 70 Rendement annuel avant impôt : 7 % Type de bien : Commerce 28m² Localisation : Enghien-les-Bains

Plus en détail

expertises management packages conseil patrimonial et family office entreprises familiales immobilier

expertises management packages conseil patrimonial et family office entreprises familiales immobilier expertises management packages conseil patrimonial et family office entreprises familiales immobilier + Management Packages Qu ils soient négociés à l occasion d un changement de contrôle ou, dans les

Plus en détail

Formation Responsable administratif et financier

Formation Responsable administratif et financier Formation Responsable administratif et financier Comptabilité générale - 100h Mise à niveau / FACULTATIF Les principes fondamentaux de la comptabilité générale Objectif de la comptabilité et exercice de

Plus en détail

Offre de la Banque Transatlantique à l attention des expatriés recommandés par UBIDOCA

Offre de la Banque Transatlantique à l attention des expatriés recommandés par UBIDOCA Offre de la Banque Transatlantique à l attention des expatriés recommandés par UBIDOCA 2007-1 - PREAMBULE UBIDOCA et la Banque Transatlantique se sont rapprochés, ainsi la Banque Transatlantique met à

Plus en détail

Artisan Maçon. Sommaire détaillé. Editions MCBG 2004 ISBN 2-912929-04-0

Artisan Maçon. Sommaire détaillé. Editions MCBG 2004 ISBN 2-912929-04-0 Artisan Maçon G U I D E P R AT I Q U E D E L ' E N T R E P R I S E 2004 Editions MCBG 2004 ISBN 2-912929-04-0 Editions MCBG - BP 4171-34092 MONTPELLIER CEDEX 5 Tél : 04 67 10 38 99 - Fax : 04 67 10 38

Plus en détail

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»!

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! 1 Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! La démarche rationnelle qui vise à élaborer un projet de création ou de reprise d entreprise doit se traduire

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création d Entreprise 7 et 8 octobre 2004 - Rennes - Le Liberté

Les Journées Régionales de la Création d Entreprise 7 et 8 octobre 2004 - Rennes - Le Liberté Les Journées Régionales de la Création d Entreprise 7 et 8 octobre 2004 - Rennes - Le Liberté Animé par : Business Plan : Votre premier pas vers la réussite Sylvain COQUET - Technopole Rennes Atalante

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE 2015-1 - 1 Cette liste n'est pas exhaustive. L'Administration se réserve le droit de demander tout document complémentaire qui lui apparaîtrait nécessaire lors de l'instruction du dossier. Aucun document

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

Projet de loi de finances rectificative pour 2014

Projet de loi de finances rectificative pour 2014 Note d information du mois de Décembre 2014 Le cabinet sera fermé du 24/12/2014 au soir au 05/01/2015 au matin Projet de loi de finances rectificative pour 2014 Le projet de deuxième loi de finances rectificative

Plus en détail

L autoentrepreneur P005. www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent

L autoentrepreneur P005. www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise Etude de marché Selon l Agence Pour la Création d Entreprise (APCE), 70% des cas de défaillance ont pour origine la mauvaise qualité des études de marché, que celles-ci soient mal réalisées ou de manière

Plus en détail

Note rédigée avec le Concours du cabinet NSK FIDUCIAIRE, Cédric Roubin, Associé, Expert-comptable & Commissaire aux comptes

Note rédigée avec le Concours du cabinet NSK FIDUCIAIRE, Cédric Roubin, Associé, Expert-comptable & Commissaire aux comptes LES PRINCIPES DE BASE D UNE SOCIETE D EXERCICE LIBERAL A RESPONSABILITE LIMITEE (SELARL) Note rédigée avec le Concours du cabinet NSK FIDUCIAIRE, Cédric Roubin, Associé, Expert-comptable & Commissaire

Plus en détail

I - Législation du travail :

I - Législation du travail : POLYNESIE FRANCAISE Les dispositions en matière de droit du travail, protection sociale et fiscalité sont différentes de celles en vigueur en Métropole. I - Législation du travail : Autorisation de séjour

Plus en détail

www.cauxseine.fr/emploi LA CRÉATION D ENTREPRISE L amorçage du projet

www.cauxseine.fr/emploi LA CRÉATION D ENTREPRISE L amorçage du projet LA CRÉATION D ENTREPRISE L amorçage du projet - Vous êtes demandeur d emploi et cherchez de nouvelles pistes. Vous avez déjà pensé créer votre propre emploi. - Vous exercez une activité professionnelle,

Plus en détail

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Les chiffres clés de la création d entreprise 549 138 entreprises créées en France en 2011 Soit 1 nouvelle entreprise par minute 29 455 en Aquitaine 2

Plus en détail

La création d entreprise. Se donner les moyens de réussir

La création d entreprise. Se donner les moyens de réussir La création d entreprise de à Se donner les moyens de réussir Créer une entreprise, comment s y prendre? Deux approches sont envisageables : La méthode express : j y crois, j y vais et on verra La méthode

Plus en détail

Residhome Asnières Park. Asnières-sur-Seine (92)

Residhome Asnières Park. Asnières-sur-Seine (92) Residhome Asnières Park Asnières-sur-Seine (92) ASNIÈRES-SUR-SEINE, À QUELQUES MINUTES DU CENTRE DE PARIS Entre Paris et La Défense, à proximité des Bords de Seine, Asnières-sur-Seine bénéficie d une situation

Plus en détail

L assurance de Groupe. 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe

L assurance de Groupe. 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe L assurance de Groupe Un must, aussi pour les PME 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe Les pensions complémentaires ont le vent en poupe La pension légale d un travailleur salarié belge

Plus en détail

Documents à fournir en fonction de votre situation familiale, financière et patrimoniale :

Documents à fournir en fonction de votre situation familiale, financière et patrimoniale : 2012-1 MERCI DE REMETTRE VOTRE DOSSIER COMPLET A LA SECTION CONSULAIRE DE L AMBASSADE SUR RENDEZ-VOUS UNIQUEMENT (TEL. 44 02 17 34) AU PLUS TARD LE 30 SEPTEMBRE 2012 Documents à fournir quelle que soit

Plus en détail

d entreprendre? Votre parcours avec la CCI de Bordeaux

d entreprendre? Votre parcours avec la CCI de Bordeaux d d entreprendre? d? Votre parcours avec la CCI de Bordeaux Vous expliquer les étapes du parcours du créateur ét Vous aider à visualiser la vie du créateur et du chef d entreprise Vous présenter les facteurs

Plus en détail

Mesure n 3 Détaxation des heures supplémentaires (proposition de Nicolas Sarkozy) 1. Rappel de la législation actuelle relative à la durée du travail

Mesure n 3 Détaxation des heures supplémentaires (proposition de Nicolas Sarkozy) 1. Rappel de la législation actuelle relative à la durée du travail 15 mars 2007 Mesure n 3 Détaxation des heures supplémentaires (proposition de Nicolas Sarkozy) 1. Rappel de la législation actuelle relative à la durée du travail Les heures supplémentaires sont les heures

Plus en détail

Nous sommes heureux d avoir conçu pour vous ce «business plan», support indispensable pour formaliser votre projet d entreprise.

Nous sommes heureux d avoir conçu pour vous ce «business plan», support indispensable pour formaliser votre projet d entreprise. MON business plan Nous sommes heureux d avoir conçu pour vous ce «business plan», support indispensable pour formaliser votre projet d entreprise. Ce modèle de business plan, mis à votre disposition par

Plus en détail

VOTRE PRODUIT ET SON MARCHÉ

VOTRE PRODUIT ET SON MARCHÉ VOTRE PRODUIT ET SON MARCHÉ 1 CRÉER REPRENDRE 50 à 1 le : Jeudi 9 avril Jeudi 4 juin Jeudi 9 juillet Jeudi 8 octobre Jeudi 12 novembre Savoir construire votre étude de marché Identifier les sources d information

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE

GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et Commissaire aux Comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE de l EURL, de la SASU, de la SELU Pour se mettre à son compte

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT

DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT Nom Prénom : Activité : Ecrivez dans les cases grises DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT LA DEMANDE Prêt NACRE : Quel Montant? Quelle durée? Affectation? Prêt d honneur : Quel Montant? Quelle durée? Quel

Plus en détail

ANNEXE MÉTHODOLOGIQUE

ANNEXE MÉTHODOLOGIQUE ANNEXE MÉTHODOLOGIQUE 26 LES SOURCES L enquête annuelle d entreprise (EAE) L enquête annuelle d entreprise (EAE) est élaborée dans le cadre du règlement européen n 58 / 97 du Conseil du 20 décembre 1996

Plus en détail

entrepreneur chevronné et expert-comptable diplômé

entrepreneur chevronné et expert-comptable diplômé 4 fois 35 minutes de formation vidéo 40 questions et réponses commentées pour valider vos connaissances Connaître les différents partenaires dont vous devez vous entourer : expert-comptable, banquier et

Plus en détail

INSTALLATION EN LIBERAL. 12 juin 2008

INSTALLATION EN LIBERAL. 12 juin 2008 INSTALLATION EN LIBERAL 12 juin 2008 Un secteur en pleine croissance, mais une profession souvent mal connue des banques en raison des tailles très diverses des cabinets d une organisation professionnelle

Plus en détail

Campus des Berges de Seine Programme Affaires à Seine-Port (77)

Campus des Berges de Seine Programme Affaires à Seine-Port (77) Campus des Berges de Seine Programme Affaires à Seine-Port (77) 40 min de Paris Paris Seine-Port Introduction Situation 95 78 92 75 93 94 77 91 Seine-Port Transports RER D : Saint-Fargeau - RER D : Ponthierry

Plus en détail

STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION. Les relations bancaires

STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION. Les relations bancaires STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION Les relations bancaires SOMMAIRE Introduction : La banque partenaire du porteur de projet (transparence ) 1. L ouverture d un compte courant professionnel 2. Comment

Plus en détail

FRANCHISÉS LATUSCI SHOP. Préambule

FRANCHISÉS LATUSCI SHOP. Préambule ARGUMENTAIRES FRANCHISÉS SHOP Préambule Forte de ses valeurs et de son expérience, d un catalogue riche de produits d excellence et de services sur mesure, Latusci vous propose de créer un coin de France

Plus en détail

Les revenus de l activité professionnelle

Les revenus de l activité professionnelle Comment ne pas se tromper quand on commence, et surtout faut-il ne pas se tromper? À chacun de trouver la réponse à cette question, ô combien personnelle. Le but de cet ouvrage est de débroussailler un

Plus en détail

ETUDE COMMERCE & TOURISME

ETUDE COMMERCE & TOURISME ETUDE COMMERCE & TOURISME Présentation aux Rendez-Vous du Commerce, MINEFI, 13 mars 2012 Union du Grand Commerce de Centre-Ville, Fédération des Enseignes de l Habillement, DGCIS et Atout France Contexte

Plus en détail

Prêts hypothécaires résidentiels BSI. Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients

Prêts hypothécaires résidentiels BSI. Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients Prêts hypothécaires résidentiels BSI Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients 3 BSI, VOTRE PARTENAIRE DE CONFIANCE Depuis plus d un siècle, BSI met un point d honneur à proposer à ses

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie LOI DE FINANCES POUR 2011

Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie LOI DE FINANCES POUR 2011 Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie FISCAL Date : 21/01/2011 N : 01.11 LOI DE FINANCES POUR 2011 La loi de Finances pour 2011 a été définitivement adoptée le 15 décembre 2010 et publiée

Plus en détail

Mon expert comptable, je peux compter sur lui! Le fiscal

Mon expert comptable, je peux compter sur lui! Le fiscal Mon expert comptable, je peux compter sur lui! Le fiscal Quelques constats pour commencer La fiscalité est une matière vivante! Il existe des dizaines d exonérations, des dizaines de réductions et de crédits

Plus en détail

Résidences pieds dans l eau, placements à revenu garanti, produits d investissement retraite... découvrez tous nos produits, services et avantages

Résidences pieds dans l eau, placements à revenu garanti, produits d investissement retraite... découvrez tous nos produits, services et avantages Spécial INVESTISSEMENTS A LʼILE MAURICE CONFÉRENCES «investir à l île Maurice» Paris, mardi 16 avril à 18h30 Lyon, jeudi 18 avril à 18h00 Bordeaux, mardi 23 avril à 18h00 Résidences pieds dans l eau, placements

Plus en détail