0BC&;D&' G.47'7HF$;' UMMARY LA GENEE DE PROJ" name="description"> 0BC&;D&' G.47'7HF$;' UMMARY LA GENEE DE PROJ">

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "8@&&;E$2I',;&'DJ?K;&'L&'M?00&M'L&'M%H@2"

Transcription

1 "#$%&'()' *+,--+./'+01&22&' 3.456*,78'9&:$;' /A4*+,8=78-'>0BC&;D&' G.47'7HF$;'

2 UMMARY LA GENEE DE PROJ ANALYE DU ENTREPRIE TRATEGIE MARKING TI ORGANIATI NO PARTIE PRENANTE PREVII 4P'Q>,/4G'-,<<+7R""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""# ANNEXE 44P'5+'8.-'3'.=/7'7=T/"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""$ 444P'.=/7'U,4"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""% 4GP'+.+5R-'3,'<+7>A""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""& 1. CIBLE""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""& 1.1. Notre marché""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""& 1.2 Notre cible"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""& 1.3. Etude de marché : une validation financière et terrain"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""'( 1.4 Une vraie opportunité"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""'' 2. CCURRENCE"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""') 2.1. La concurrence directe""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""') 2.2. La concurrence indirecte"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""'* 3. POITINE"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""'# GP'5V+>/4G4/'3'.=/7'./774-""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""'+ 1. ALLE DE PORT"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""' Notre offre sportive"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""' Ce que nous proposons en plus"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""'% 2. LE CCEPT DE ALLE PARTICULIER: OFFRE""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""'% 2.1. GreenFit en bref"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""'% 2.2. Notre valeur ajoutée"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""",( 2.3. Notre force de vente"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""",' 3. OURCE DE REVENU""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""",, 3.1 Nos revenus traditionnels """""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""",) 3.2 La revente de l électricité une source de revenus non négligeable""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""",) 4GP'.=/7'-/7+/W84'/'.=/7'5+.'3'3WG5=<./""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""",# 1. EXPLICATI DE NO CHOIX D IMPLANTATI""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""",# 1.1 A court terme"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""",# 1.2. A long terme : vers un réseau franchisé""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""",& 2. EN BREF"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""",& 3. LE DE PROPRE FDATI""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""")( 4. L ANALYE WOT DE PROJ?""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""")' G44P'.=/7'5+.'<+79/4.8'/'>=<<7>4+5"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""), 1. LA CLE DE TI? L ECO-REPABILITE ENTHOUIATE"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""), 2. TRATEGIE DE TI""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""), 2.1. Notre positionnement""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""), 2.2. Nos objectifs""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""")) 2.3. Nos Cibles"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""")) 2.4. Moyens de communication"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""")) "

3 UMMARY LA GENEE DE PROJ ANALYE DU ENTREPRIE TRATEGIE MARKING TI ORGANIATI NO PARTIE PRENANTE PREVII 2.5. Actions à effectuer""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""") Conclusion de notre stratégie de communication/marketing""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""")+ ANNEXE G444P'.=/7'U,4'/'-=.'= /4=."""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""")& 1. TATUT JURIDIQUE CALENDRIER DE REOURCE HUMAINE""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""")& 2.1. A la création : année n"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""*( 2.2. Par la suite""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""*( 4QP'.=-'+7/4-'7.+./-""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""*' 1. FOURNIEUR DE MACHINE ECOLOGIQUE"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""*' 2. FOURNIEUR DE MACHINE IMPLE """"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""*' 3. LE FOURNIEUR DE DALLE PIEZOELECTRIQUE""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""*' 4. LE FOURNIEUR DE MATERIAUX D IOLATI"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""*' 5. LE FOURNIEUR EN CE QUI CCERNE LA RECUPERATI D EAU""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""*, QP'7G4-4=.-'E4.+.>47-"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""*) 1. HYPOTHEE MOYENNE""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""** 2. HYPOTHEE BAE"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""*+ 3. HYPOTHEE HAUTE"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""*$ +..Q-"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""*& 1. LE ENTRIEN QUALITATIF : AN INTERVIEW BY THE GREENFIT TEAM Wednesday, April 2Nd Adam BOEEL manager of The Green Microgym, PORTLAND (http://www.thegreenmicrogym.com/contact/ )"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""#' 1.2 Compte rendu de l entretien avec monsieur VOLLAIRE : professeur à Centrale et chercheur dans le département électronique."""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""#, 1.3. Quelques notes sur l entretien avec la responsable de l unité sport de l EM Entretien avec Christophe RIDARCH"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""#* 1.5 Échange par mail avec Mr Regrigny spécialiste dans la construction de bâtiments écologiques"""""""""""""""""""""""""""""#* 1.6 Compte rendu de la visite de la nouvelle alle de port de Confluence (Avril 2012) DEVI D AURANCE NO MOYEN DE TI : Notre plaquette de communication (sous forme de dépliant)""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""#& 3.2 Des photos de notre site Internet""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""+( 4. GUIDE D ENTRIEN QUANTITATIF NO OURCE :"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""+) #

4 UMMARY LA GENEE DE PROJ ANALYE DU ENTREPRIE TRATEGIE MARKING TI 4P'Q>,/4G'-,<<+7R' ORGANIATI NO PARTIE PRENANTE PREVII ANNEXE L ORIGINALITE DU CCEPT Un jour de travail qui s achève, un de plus. Rangement de bureau, fermeture de mallette, soupir. La vie active n offre pas toujours son lot quotidien de satisfactions personnelles et d épanouissement physique et moral. Pourtant, n est-il pas fondamental de faire de chaque jour de nos vies, si rythmées et éprouvantes soient-elles, l occasion d une action gratifiante, et d une plénitude du corps et de l esprit? Il nous semble que si. C est précisément la mission que se donne notre chaîne de salles de sport écologiques GreenFit. En effet, GreenFit c est à la fois Equipée d'un parc diversifié d'appareils de fitness - rameurs, tapis de course, vélos elliptiques - nos salles mettent à votre disposition toutes les machines nécessaires à votre exercice physique. Des cours de step, de zumba, ou de pilâtes vous sont proposés par des professeurs expérimentés et soucieux de vous faire progresser dans votre pratique du sport. Un espace détente vous accueille en permanence pour passer un moment agréable après l'effort. Le caractère écologique est la spécificité de nos salles, au cœur du projet GreenFit. L énergie produite par l'utilisation de nos appareils de fitness lors de l effort physique ainsi que celle générée par les plaques piézoélectriques dans les différentes salles de cours est récupérée sous forme d'énergie électrique. Quant au surplus d électricité produite, il est par la suite revendu à EDF - qui est tenu de racheter cette énergie propre et verte. C est cette énergie qui permet aux salles GreenFit de fonctionner en circuit fermé, créant des salles à la fois autonomes et économes. Les économies réalisées grâce au système de récupération et revente d'énergie permettent le financement de projets d'aide au développement soutenus par GreenFit. Nos sportifs peuvent suivre au jour le jour sur un écran central l'avancement du projet en cours dans leur salle de sport GreenFit. $

5 UMMARY LA GENEE DE PROJ ANALYE DU ENTREPRIE TRATEGIE MARKING TI ORGANIATI NO PARTIE PRENANTE PREVII ANNEXE LA VALEUR AJOUTEE DE OFFRE Plus qu une salle de sport classique, GreenFit est une entreprise engagée pour le monde et l environnement. C est une expérience unique que nous invitons nos sportifs à vivre. 1 Dimension éducative : chaque adhérent sera informé sur les équivalences électriques entre l énergie produite par l effort physique et la consommation énergétique de biens quotidiens téléphones, ordinateurs Participatif pour une salle de sport. Educatif Notre concept GreenFit Ludique 2 - Dimension participative : le sportif contribue au financement de projets d aide au développement en utilisant les machines, mais aussi en dépensant dans notre espace détente - où sont proposés des produits éco-friendly uniquement - les EcoCoins gagnés au prorata de l électricité qu il a produit. 3 - Dimension ludique : le concept d EcoCoins et de participation à un projet commun pousse chaque sportif à se dépasser et à persister dans l effort, et ce dans un esprit d équipe unique.=/7'<+7>a' UNE REELLE «MARK OPPORTUNITY» " Un marché des salles de sport en pleine expansion : son taux de pénétration est encore très faible. " La revente de l électricité rendue possible en France grâce à EDF : elle nous permet de tirer un revenu non-négligeable destiné au financement de nos projets d aide au développement. %

6 UMMARY LA GENEE DE PROJ ANALYE DU ENTREPRIE TRATEGIE MARKING TI ORGANIATI NO PARTIE PRENANTE PREVII ANNEXE FORTE D UNE DOUBLE VALIDATI VALIDATI " Une validation financière du concept à l international : les deux salles principales ayant un concept similaire à l étranger - Green ystem à Portland et California Fitness à Hong- Kong - ont toutes deux eu un retour sur investissement dès la cinquième année. Ainsi, malgré des investissements de départ plus importants que pour une salle traditionnelle, nous avons pu calculer à l aide d un professeur de l école Centrale Lyon que nous pouvons amortir ces coûts supplémentaires en moins de trois ans. VALIDATI TERRAIN " Une validation terrain : l administration de 376 questionnaires auprès de différentes salles de sport à Paris, Lyon et Toulouse nous a permis de valider l existence de clients et d un marché, et de déterminer par ailleurs les points qui intéressaient le plus nos potentiels clients et les atouts de notre offre. =-4/4=..<./'/'-8<./'>4*5' Le marché de la remise en forme : celui-ci représente 4% du marché du sport français, soit 5 à 6 millions d adhérents dans des salles de fitness "#$%&'(( >=;?2CC 30&*-(405% &( 7017"**-16-$(( -./ :.;< 48A/B2 -=;5 >A82C; 9=.. 4=D:D56 -./ / ?>=; ( #(( '((( '#((,((( )*%+(,-($.#/ &(#11"-$( Les ans et de classe sociale moyenne plus ou supérieure. Nous avons choisi de viser une clientèle de catégorie sociale plutôt élevée car ce sont ces personnes qui ont la conscience écologique la plus poussée, et dont les revenus suffisent à payer un abonnement sportif. &

7 UMMARY LA GENEE DE PROJ ANALYE DU ENTREPRIE TRATEGIE MARKING TI ORGANIATI NO PARTIE PRENANTE PREVII ANNEXE 3=..-'E4.+.>47-'>5-. HYPOTHEE MOYENNE HYPOTHEE HAUTE HYPOTHEE HAUTE N+4 : Résultat Net d Exploitation N+2 : Résultat Net d Exploitation N+3 : Résultat Net d Exploitation euros euros euros i la somme à investir initialement pour créer une de nos salles est importante euros - le retour sur investissement est remarquable pour les hypothèses moyenne et haute de fréquentation de la salle. Le projet s avère donc viable sur un plan purement financier, et même très lucratif. E 95BA;<FC2 6A52??2G 8(9(:9;(<;=(>(( HIIJJ' HIIJJ, E 95BA;<FC2 6A52??2G E 95BA;<FC2 6A52??2G 8(?<(=;<(>( HIIJJ) D33EE(B( E 95BA;<FC2 6A52??2G<( Afin de devenir une vraie alternative aux salles de sport traditionnelles, nous voulons établir un réseau national par un système de franchise. Cette méthode permet l élaboration d un réseau rapide et plus résistant face à la concurrence. La fondation GreenFit fait également partie des projets qui nous tiennent à cœur : celle-ci sera l aboutissement d une période plus ou moins longue de mise en route de notre système fondé sur le versement des bénéfices tirés de la production d énergie à des organismes humanitaires. '

8 UMMARY LA GENEE DE PROJ ANALYE DU ENTREPRIE TRATEGIE MARKING TI ORGANIATI NO PARTIE PRENANTE PREVII ANNEXE 44P'5+'8.-'3'.=/7'7=T/'' Lors de nos premières rencontres dans le cadre du PCE, nous étions tous animés par le but commun de nous attaquer au gâchis alimentaire important que connaissent quotidiennement les ménages et établissements de restauration. Nous n avons alors trouvé que peu d idées passionnantes ou représentant une réelle opportunité dans ce secteur. Les nombreuses législations en vigueur dans ce domaine apparaissaient quant à elles comme une entrave trop importante à notre action. Nous avons ainsi cherché un projet différent qui s ancrerait malgré tout dans la tendance actuelle de protection de l environnement. ans perdre de vue notre idée initiale, nous avons alors échangé sur nos intérêts communs, afin de les intégrer à notre projet. Il s est avéré que nous partagions un goût prononcé pour le sport et possédions également tous une conscience environnementale prononcée, nous poussant à chercher une combinaison PCE qui se centrerait sur ces deux aspects à la fois. Or, nous avons pu constater que ces deux domaines étaient sujets à de fortes pertes énergétiques : en effet, lors de l effort physique, une importante énergie musculaire est fournie; or sans être récupérée puis stockée, cette énergie est définitivement perdue. D autre part, l électricité produite en France fait l objet d une consommation excessive et d un gâchis d énergie quotidien déplorable. Face à ce constat, nous avons alors eu l ambition de résoudre ces deux problèmes à la fois. Il s agissait pour nous de parvenir à stocker l énergie humaine créée lors de la pratique d un sport, et ce sous forme d énergie électrique, pour la réutiliser ensuite comme une véritable énergie propre. Les brainstormings qui ont suivi ont ainsi abouti à l idée de création d une salle de sport écologique, permettant de mettre en œuvre une énergie renouvelable. Ce projet lie ainsi plusieurs centres d intérêt communs à tous les membres de l équipe et nous soude, ce qui nous motive à rendre ce projet le plus vivant et abouti possible. (

9 UMMARY LA GENEE DE PROJ ANALYE DU ENTREPRIE TRATEGIE MARKING TI ORGANIATI NO PARTIE PRENANTE PREVII ANNEXE 444P'.=/7'U,4' Lorsque nous avons constitué notre équipe pour le PCE, nous connaissions déjà bien les personnalités et compétences de chacun de nos membres. Et pour cause : nous sortions tous les six d une campagne associative pour laquelle nous avions listé ensemble, unissant nos forces pour obtenir le mandat 2015 du ki Club d EMLY Business chool, but que nous avons atteint avec succès Il nous était donc d emblée naturel de travailler efficacement les uns avec les autres, et notre complicité a sans conteste favorisé la synergie qui s est mise en place tout au long de notre PCE. Ainsi, nous avons tous mis du cœur à l ouvrage, et l intérêt que nous portions aux thèmes centraux du projet sport et écologie a largement contribué à motiver notre travail. Chacun a eu l occasion de faire montre de ses qualités particulières dans ses domaines de prédilections respectifs. " Alyette BEAUANT a ainsi pris en charge le pendant plus scientifique et technique du projet, avec l aide de l Ecole Centrale de Lyon. " Kévin DENIEL - BURG s est quant à lui attelé à la partie financière du projet, dont il s est attaché à vérifier constamment la viabilité. " Clara MOTTI était responsable de déterminer précisément les perspectives de développement de l entreprise GreenFit, et de définir le fonctionnement en interne de nos salles. " Clémence THIEBAUGEORGE a établi une stratégie de communication et de marketing spécifique au projet. " Barbara TOROMANOF a passé au peigne fin le marché de la remise en forme pour optimiser notre positionnement et définir notre stratégie d implantation. " Robin VENIER a enfin chapeauté la phase terrain du projet et était en charge de mettre en place tous les éléments techniques nécessaires au caractère écologique de nos salles et de nos équipements. )

10 UMMARY LA GENEE DE PROJ ANALYE DU ENTREPRIE TRATEGIE MARKING TI ORGANIATI NO PARTIE PRENANTE PREVII ANNEXE 4GP'+.+5R-'3,'<+7>A' 1. CIBLE 1.1. Notre marché Intéressons-nous d abord au marché des salles de sport plus précisément. Il y a environ 3000 clubs en France avec en moyenne 500 adhérents par clubs. Ce dernier chiffre doit être relativisé car les salles dans les grandes villes ont dans la majorité des cas plus de 1500 adhérents, celle de Confluence compte par exemple 4000 abonnés et la nouvelle salle de Club Med Gym ouverte l année dernière à Paris visait 2000 abonnés dès la première année. Les différences entre les clubs sont très importantes selon leur taille, leur positionnement prix, leur location géographique etc Néanmoins les graphiques suivants montrent les grandes tendances parmi la clientèle de ces clubs. Les femmes représentent entre 58% et 61% de la clientèle et les ans sont la classe d âge la plus représentée. 1.2 Notre cible Ainsi nous visons comme segment de clientèle des personnes entre 25 et 40 ans et de classe sociale moyenne plus ou supérieure. Nous avons choisi de viser une clientèle de catégorie sociale plutôt élevée car ce sont ces personnes qui ont la conscience écologique la plus poussée, et dont les revenus suffisent à payer un abonnement sportif élevé. De plus, de nombreuses salles de sport low-cost se sont récemment développées un peu partout et se sont révélées peu résistantes sur la durée. Nous aimerions donc vraiment nous distinguer de ce mouvement. *

11 UMMARY LA GENEE DE PROJ ANALYE DU ENTREPRIE TRATEGIE MARKING TI ORGANIATI NO PARTIE PRENANTE PREVII ANNEXE 1.3. Etude de marché : une validation financière et terrain UDE DE ALLE A L RANGER: VALIDATI Bien que notre projet GreenFit nécessite un investissement supérieur à celui des salles de remise en forme normales et des coûts supplémentaires - machines plus coûteuses, matériaux écologiques, - et que la rentabilité puisse paraître plus compliquée, le succès connu par les salles écologiques déjà existantes à l étranger sont une bonne preuve de l opportunité que représente GreenFit. En effet, la salle California Fitness à Hong Kong ainsi que la salle Green ystem à Portland ont toutes deux remboursé leurs investissements de départ en cinq ans et ont ainsi eu un retour sur investissement. Nous avons pu faire des entretiens kype avec les deux gérants de ces salles de sport (Cf: retranscriptions des entretiens dans les annexes) et ils nous ont tous les deux confirmés la rentabilité de leur salle. Adam BOEEL, gérant du The Green Microgym Portland : To be honest the recycling of energy is profitable. Dans le but d avoir des chiffres plus précis, nous nous sommes intéressés à la rentabilité des machines puisque ce sont elles qui présentent des coûts supplémentaires par rapport aux salles traditionnelles. Par rapport à une machine traditionnelle, le coût supplémentaire est en moyenne de 300 Euros. Pour cela nous avons rencontré un professeur chercheur de Centrale (Cf : annexe) qui nous a démontré par les calculs que les coûts supplémentaires seraient amortis en trois ans. UDE TERRAIN Après la validation de la faisabilité de notre projet auprès des acteurs déjà présents sur le marché, nous nous sommes penchés sur l existence d un potentiel marché et donc sur la validation ou non de notre projet par le terrain c est à dire nos potentiels clients. Pour cela nous avons rédigé un questionnaire quantitatif (cf. Annexe) et nous sommes allés à la sortie de différentes salles de sport. En allant à la fois à Lyon (Confluence), à Paris (Whaou Club Med Gym de Bercy et de Grands Boulevards) et à Toulouse (Movida) nous avons pu recueillir un certain nombre d informations d après un panel de répondants assez vaste (échelles d âge et de catégorie socio-professionnelle larges). Nous avons pu récolter 376 réponses. Les résultats de ce questionnaire nous ont beaucoup aidés pour définir notre marché et ils nous ont surtout permis de voir qu il y avait une clientèle pour nos salles de sport. Les questions suscitées lors de l explication de notre concept nous ont aussi permis de déterminer les points qui intéressaient le plus les consommateurs et ainsi les atouts qui constitueront notre force de vente. Les mécanismes de choix et les critères de notre clientèle ur la base de notre étude terrain et d après l étude Xerfi, les critères de choix d une salle de sport sont les suivants : "+

12 UMMARY LA GENEE DE PROJ ANALYE DU ENTREPRIE TRATEGIE MARKING TI ORGANIATI NO PARTIE PRENANTE PREVII ANNEXE Possibilité de pratiquer différentes activités sportives : 44% Personnel d encadrement compétent et sympathique : 41% Une bonne ambiance : 41% Un bon niveau d équipement : 40% Un bon aménagement des horaires : 26% Une bonne hygiène des locaux : 26% Une structure favorisant des rencontres : 19% Des tarifs attractifs : 15% L une des principales conclusions que l on peut en tirer est que le prix n est pas un critère décisif dans le choix d une salle de sport. Ceci est plutôt positif pour nous puisque notre salle de sport aura un abonnement assez élevé. Il semble bien que les gens sont prêts à mettre le prix pour avoir une salle de sport haut de gamme. En ce qui concerne les abonnements, l échelle de prix est très large allant de 50 à 150 euros par mois. Néanmoins le prix moyen se situe autour de 80 euros et les variations sont surtout dues aux services parallèles. Par exemple chez Club Med Gym le supplément de 10 euros sur un abonnement à 80 euros permet à l abonné d avoir une serviette à chaque séance. Les attentes et les besoins Les clients des salles de sport sont à 84% motivés par leur bien-être et leur santé : - 51% des personnes veulent garder leur ligne - 50% veulent se muscler - 24% veulent perdre du poids. ur ce point notre salle de sport répond bien à ce besoin car nous apporterons toutes les machines et les équipements nécessaires, comme dans les salles traditionnelles. Deux autres motivations sont néanmoins plus intéressantes pour nous : 61% des abonnés viennent pour se relaxer. Ainsi nous pensons que fournir un cadre plus sain grâce à des matériaux écologiques et plus cosy (utilisation du bois pour recouvrir les murs, espace détente mis à disposition) serait un atout. Et troisièmement 38% des abonnés veulent se retrouver entre amis ou rencontrer des gens. Cette dernière motivation correspond totalement aux aspects participatifs et ludiques de nos salles GreenFit. Il n est plus seulement question de faire du sport seul, l aspect social devient une composante très importante dans la pratique du fitness. 1.4 Une vraie opportunité Plusieurs analyses de notre projet tendent à montrer que ce dernier constitue une réelle «market opportunity». Pierre 35 ans, J ai déménagé à Paris depuis 6 mois pour des raisons professionnelles et depuis je n ai pas pu trouver de salles de sport qui acceptent de nouveaux clients, celles proches de chez moi sont toutes pleines ""

13 UMMARY LA GENEE DE PROJ ANALYE DU ENTREPRIE TRATEGIE MARKING TI ORGANIATI NO PARTIE PRENANTE PREVII ANNEXE UN ECTEUR EN PLEINE EXPANI Tout d abord, notre projet GreenFit s inscrit dans la tendance globale du marché de la remise en forme : en effet, en s appuyant sur l étude Xerfi 700 La gestion privée d installations sportives, on constate que bien qu il existe une baisse globale du marché des installations sportives, les centres de remise en forme demeurent un segment affichant une bonne performance. En effet, le taux de pénétration du marché de ce marché est encore faible dans l hexagone et le chiffre d affaires du marché dynamique des centres de fitness augmente sur la dernière décennie, il y a donc un potentiel à exploiter. PLUIEUR ELE MOTEUR DU ECTEUR Il existe plusieurs éléments moteurs inhérents au secteur. Les transformations sociétales et démographiques sont un élément moteur du secteur de la remise en forme. Du fait de l augmentation de la population, de la part des femmes et jeunes retraités pratiquant le sport ainsi que de l augmentation du temps accordé aux loisirs, de la prise de conscience de l importance de l hygiène de vie et des bienfaits du sport, il existe un réel processus de rattrapage de la France sur le créneau du fitness. En somme, notre projet GreenFit s inscrit dans un environnement porteur, comme le souligne le graphique suivant, représentant la hausse de la consommation des ménages en activités marchandes liées au sport. LE DE GAMME DE CENTRE DE FITNE Il existe une tendance à la création de gammes de clubs - allant des low-cost aux premiums, en passant par certains plus cosy et bourgeois. Or, malgré une multiplication des clubs low-cost, ceux-ci s inscrivent moins dans la durée que les clubs davantage haut de gamme. C est pourquoi l ouverture d un centre de remise en forme premium et ayant une offre diversifiée et différenciée ainsi qu une valeur ajoutée écologique par rapport aux autres clubs préexistants - permettrait de concurrencer un des leaders français ayant ouvert en 2012 une gamme Premium Pure : le Club Med Gym. "#

14 UMMARY LA GENEE DE PROJ ANALYE DU ENTREPRIE TRATEGIE MARKING TI ORGANIATI NO PARTIE PRENANTE PREVII ANNEXE Pour résumer : Une réelle opportunité car un taux de pénétration du marché très faible et une demande insatisfaite. Notre cible : Les personnes ayant un niveau de vie élevé et une conscience écologique poussée F#&'G0*%-( 507%#$-( 20H-11-(4$"5( 0"('$-I'-( J40*6K(0"( 50"L#%&#1&( 5.-1&*-&-1%*( 30&*-( 7%/$-( )055',#1&( "1-( 70157%-17-( '70$0G%M"-( 2. CCURRENCE ' 2.1. La concurrence directe Les concurrents directs sont les salles de sport dites classiques. Aujourd hui deux grands intervenants se distinguent : - Club Med Gym (22 salles). La chaîne a ouvert récemment la gamme premium pure en 2012 offrant des services très haut de gamme. Leur stratégie est d ouvrir 1 à 2 clubs chaque année sous une de leurs trois enseignes : Club Med Gym, Waou, Pure. Leur salle récemment ouverte à La Bastille avait dès le second trimestre atteint adhérents sur les 2000 visés pour l année. En 2012 l entreprise a réalisé un chiffre d affaire de 56 millions d euros, un chiffre en constante croissance depuis Leur taux de croissance était donc de +4,6% en Enfin la chaîne totalise adhérents. - HealthCity France avec 14 salles en France et 62 salles dans le monde (c est une filiale du groupe HealthCity International). La chaîne a fait un chiffre d affaire de 240 millions d euros en "$

15 UMMARY LA GENEE DE PROJ ANALYE DU ENTREPRIE TRATEGIE MARKING TI ORGANIATI NO PARTIE PRENANTE PREVII ANNEXE Néanmoins 95% des acteurs du marché sont des indépendants ainsi ce marché des salles de sport est très concurrentiel et atomisé. De ce fait les barrières à l entrée sont relativement faibles La concurrence indirecte Nos concurrents indirects sont : " Les cours de sport outdoor qui sont en pleine croissance. Prenons l exemple d Urban Challenge qui propose des cours dans 11 lieux à Paris, 3 lieux à Lyon et 6 à Toulouse. Leurs prix sont très attractifs puisqu ils ne disposent pas d équipements coûteux et ils ont aussi l argument écologique puisque le sport se fait en plein air. Ce sont donc des concurrents très sérieux. Néanmoins leur part de marché reste faible et varie beaucoup selon les saisons et les lieux géographiques. " Les jeux vidéo et les simulations de cours sportifs virtuels tels que WII FIT. Avec la contraction du pouvoir d achat des ménages depuis 2008, beaucoup de personnes se sont tournées vers ces options qui sont aussi très pratiques puisqu aucun déplacement n est nécessaire. " Les vélos et les machines d appartement. La mise en place de notre projet suppose donc la prise en compte d une large concurrence, constituée par les salles de sport et de fitness déjà existantes et par de nombreuses autres alternatives en développement. Le dynamisme des acteurs et la rapidité de développement de nouveaux concepts sont très encourageants car ils montrent que le marché est très sensible aux nouveautés. 3. POITINE 30&*-(405% &(7017"**-16-$(( "#$%&'(( 92:.;<-=;5 4=D:D56 -./ A/B2>A82C;9= ?>=; -./ /82 (,(( *(( +(( %(( '((( ',(( '*(( '+(( '%((,((( )*%+(,-($.#/ &(#11"-$( "%

16 UMMARY LA GENEE DE PROJ ANALYE DU ENTREPRIE TRATEGIE MARKING TI ORGANIATI NO PARTIE PRENANTE PREVII ANNEXE Nos concurrents se répartissent selon deux grandes tendances: 1. Le low cost 2. Le très haut de gamme Avec la clientèle que nous ciblons nous nous situons clairement dans cette deuxième tendance. Le marché des salles haut de gamme est encore très atomisé malgré la présence de notre concurrent majeur Club Med Gym. Avec notre offre sportive flexible, diversifiée et notre valeur ajoutée écologique nous voulons vraiment saisir cette opportunité. Nous sommes plus chers que Club Med Gym car nous proposons des cours en groupe qu ils n ont pas, des machines plus modernes et nous avons plus de personnel (professeurs, coachs). Néanmoins nous sommes moins cher que Club Med Gym Pure car nous avons une superficie plus réduite ce qui fait que les machines sont un peu plus resserrées. "&

17 UMMARY LA GENEE DE PROJ ANALYE DU ENTREPRIE TRATEGIE MARKING TI ORGANIATI NO PARTIE PRENANTE PREVII ANNEXE GP'5V+>/4G4/'3'.=/7'./774-' 1. ALLE DE PORT 1.1. Notre offre sportive Nos clients vont venir avant tout dans notre salle GreenFit pour faire du sport. Nous proposons donc les mêmes activités qu une salle de sport haut de gamme : " Ateliers individuels : avec des machines qui récupèrent l électricité (vélo, vélos elliptiques, steps) ainsi que des machines de musculation traditionnelles " Cours de groupes : système de piézoélectricité au sol (alsa, Hip Hop, Body Pump, Body Combat, Fitness, Zumba...) " Assistance pour l établissement de programmes de musculation, fitness, remise en forme Nos clients se sentiront encadrés, le but étant pour nous d assurer une satisfaction chez une clientèle même peu initiée à l utilisation des appareils sportifs que nous mettrons à leur disposition. Nos clients auront le choix entre 18 types de cours différents (voir planning cidessous) avec pour certains un choix de niveau possible. Nous avons choisi de proposer une grande variété de cours à nos clients car nous voulons leur laisser la possibilité de trouver ce qui leur correspond le mieux. Grâce à nos formules illimitées très flexibles, les clients peuvent choisir leurs cours sans aucune contrainte. Par exemple si une semaine une cliente veut faire du fitness, la suivante elle peut faire de la salsa. Cette flexibilité est très importante à nos yeux car elle permet au client de venir quand il veut sans aucune contrainte de jours ni d horaires. Nous avons choisi de proposer pour certains cours différents niveaux : débutant et avancé. Ceci concerne les cours les plus connus et où les techniques peuvent varier très fortement selon le niveau. Nous voulons à tout prix éviter qu un client débutant se retrouve en situation d échec dans un cours où il ne sait rien faire mais nous ne voulons pas non plus pénaliser les personnes qui ont plus d expérience car ce sont pour nous des clients réguliers. Nous avons choisi des plages horaires très larges car nous sommes implantés en plein centre-ville et nous voulons donc capter une clientèle de proximité. Pendant la journée nos clients seront principalement des personnes inactives (avec néanmoins un pouvoir d achat élevé) et aux heures de repas, tôt le matin, le soir et le week-end nous aurons une clientèle composée de personnes actives qui viendront avant ou après leur travail. Ceci explique donc notre choix de proposer des cours de 45 min (en vert clair sur le planning) le midi et le matin afin de permettre à notre clientèle active de venir pendant leur pause (généralement de 1h). "'

18 UMMARY LA GENEE DE PROJ ANALYE DU ENTREPRIE TRATEGIE MARKING TI ORGANIATI NO PARTIE PRENANTE PREVII ANNEXE Marc, un sportif occasionnel (rencontré pendant les entretiens quantitatifs) : J ai bien envie d aller faire du sport pendant ma pause déjeuner, mais c est impossible si les cours durent 1 heure Même si la salle est toute proche, je dépasse mon temps de pause. 45 minutes seraient parfaites. ;L8 ;LB?( AL8 N"1,%( O#*,%( O-*7*-,%( P-",%( Q-1,*-,%( J#2-,%( R%2#17L-( Pilates débutant 99L( Pilates avancé 99L8 9<L( teps teps avancé teps débutant Gym douce 9<L9?8 9CL( 9CL8 9CLB?( 9BL8 9?L( 9?L8 9=L( Pilates avancé Pilates débutant Abdos express teps débuta nt teps avancé Abdos Abdos express express Abdos express teps débutant teps teps Yoga Danse Yoga Gym Pilates débutant Africaine douce teps avancé 9=L8 9:L( 9:L8 9;L( 9;L8 9AL( Abdos express K:.C: 3L0/;:?; Yoga Pilates Body Pump teps Abdos express K:.C: 3L0/;:?; Pilates débutant Pilates avancé Abdos express teps Abdos express K:.C: Body Pump Yoga Body Pump teps 9AL8 Abdos Pilates express teps <9L( débutant s <9L8 teps <<L( avancés <<L8 Abdos K:.C: <<LB?( express 3L0/;:?; K:.C: Body Pump "(

19 UMMARY LA GENEE DE PROJ ANALYE DU ENTREPRIE TRATEGIE MARKING TI ORGANIATI NO PARTIE PRENANTE PREVII ANNEXE 1.2. Ce que nous proposons en plus " Un espace détente avec des produits (boissons, nourriture, snacking) issus de l agriculture biologique ainsi que des objets et vêtements - de sport notamment - euxmêmes faits à partir de fibres naturelles, de matériaux biodégradables et éco-friendly. " Un partenariat entre chaque salle et une association humanitaire (La Fondation GOODPLAN, cf Nos partenaires) : l argent que nous récupérons de la revente de l électricité produite par les sportifs va être réinvestie dans un projet en lien avec les énergies renouvelables. Ainsi grâce à des panneaux électroniques ou écrans numériques actualisés tous les jours, les abonnés seront en mesure de constater l avancée du projet et de s y sentir impliqués. 2. LE CCEPT PARTICULIER DE ALLE: OFFRE 2.1. GreenFit en bref La salle de sport type que nous souhaitons créer est une salle de sport qui récupère l énergie produite par les machines (vélos, rameurs, etc.) et plaques piézoélectriques, pour ensuite en revendre une partie à EDF. Ce système va être complété par d autres dispositifs permettant de faire de notre salle une salle autonome et économe sur le plan énergétique avec notamment un système de récupération d eau. Le but est d abord de réutiliser une partie de l électricité produite par les sportifs pour tendre vers un fonctionnement en circuit fermé de la salle, et de revendre à EDF une autre partie de l électricité produite. Ceci permettra de faire alors des économies qui seront transformées en bons d achat pour les clients, rétribués au prorata de l énergie produite. Chaque sportif aura une carte comptabilisant donc sous forme de points l énergie qu il a créée, ces points pourront être échangés contre des aliments ou des produits écologiques dans notre espace détente: boissons, barres de céréales, articles de sport, etc. Les articles vendus seront toujours issus du commerce équitable, ou distribués par des organismes et sociétés à vocations écologiques. D autre part, cette salle doit être pensée comme un tout pour que l énergie et les ressources récupérées ne soient pas gâchées par ailleurs : par exemple l eau dans les salles de sport est une énorme source de gaspillage. Nous avons donc choisi d installer un système de récupération des eaux (douches, lavabos) et des détecteurs de mouvements plus performants (robinets, lumière) que ceux des salles de sports classiques. Chaque aspect de la conception de la salle de sport sera ainsi pensé systématiquement en termes écologiques, de manière à assurer la cohérence de notre projet. Enfin, afin de s imposer sur le marché des salles de sport, nous voulons établir plusieurs salles dans plusieurs villes françaises dans le but de créer une vraie marque. Notre salle de sport ne doit pas se limiter à une salle dans une ville spécifique. Nous voulons développer un réseau GreenFit qui devienne une vraie alternative aux salles de sport traditionnelles. ")

20 UMMARY LA GENEE DE PROJ ANALYE DU ENTREPRIE TRATEGIE MARKING TI ORGANIATI NO PARTIE PRENANTE PREVII ANNEXE chéma de notre salle «type» GreenFit 2.2. Notre valeur ajoutée Notre concept GreenFit est de récupérer l énergie des sportifs le tout dans une salle de sport écoresponsable. Nous apportons trois choses à notre clientèle auxquelles elle n a pas accès dans une salle de sport normale (en plus de notre offre sportive) : #+

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 Première partie : Analyse du contexte : 1. Justifiez, en mobilisant les références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 Contact Proxiforme Eric Kohn, Directeur Général : 06 30 85 41 73 - eric.kohn@proxiforme.fr www.proxiforme.fr Contact Presse Pour toutes demandes complémentaires d informations, de

Plus en détail

COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants

COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants Okavango energy 18 rue Gounod 92210 Saint-Cloud contact@okavango-energy.com tel : 09 81 02 95

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

Fiche Signalétique Générale Décembre 2010 contact : franchise.multifood@gmail.com

Fiche Signalétique Générale Décembre 2010 contact : franchise.multifood@gmail.com 1 PRESENTATION DE NOTRE PROJET DE DEVELOPPEMENT 2 NOTRE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT : Lancement de la Franchise MultiFood 2-1 CARACTERISTIQUES Nous développons à la fois des implantations de restaurants

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Etude de cas. Politique de communication interne. Master RH formation continue. Sophie BRIGNANO 31, rue Montcalm 75018 Paris 06.65.25.65.

Etude de cas. Politique de communication interne. Master RH formation continue. Sophie BRIGNANO 31, rue Montcalm 75018 Paris 06.65.25.65. Master RH formation continue Politique de communication interne Etude de cas Sophie BRIGNANO 31, rue Montcalm 75018 Paris 06.65.25.65.22 sophiebrignano-masterrh@yahoo.fr 1 Société T Vous venez d intégrer

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Faire évoluer les comportements en matière de consommation d énergie, c est notre ambition commune.

Faire évoluer les comportements en matière de consommation d énergie, c est notre ambition commune. Faire évoluer les comportements en matière de consommation d énergie, c est notre ambition commune. 1 Description synthétique du projet Eco-Form Action : Dans le cadre de l appel à projets pour la mise

Plus en détail

1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure

1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure 1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure DOSSIER DE PRESSE Janvier 2013 2 SOMMAIRE Green is better : Un concept innovant La genèse L innovation Green is better Les valeurs Green is better

Plus en détail

L air pur où il fait bon vivre!

L air pur où il fait bon vivre! L air pur où il fait bon vivre! Un partenariat empreint de confiance Conjointement avec deux sociétés partenaires installées en Allemagne et en Autriche, l entreprise fondée en 1978 fabrique des produits

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS a/ Vie pratique Au cours de mon année Erasmus à Almeria, j ai habité dans deux logements. Tout d abord au début de l année, j ai cherché mon premier logement grâce au service

Plus en détail

Sommaire. Pitch Activité Marché Concurrence Projet Investissement Chiffres clés L équipe Coordonnées Merci!

Sommaire. Pitch Activité Marché Concurrence Projet Investissement Chiffres clés L équipe Coordonnées Merci! Sommaire Pitch Activité Marché Concurrence Projet Investissement Chiffres clés L équipe Coordonnées Merci! P 3 P 4 P 5 P 6 P 7 P 8 P 9 P 10 P 11 P 12 Pitch Mariage Serein est une jeune Start-Up parisienne

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

GO! Proposez des nouveautés et délivrez des résultats est un enjeu essentiel du fitness actuel.

GO! Proposez des nouveautés et délivrez des résultats est un enjeu essentiel du fitness actuel. 1 Développez votre business en devenant leader de l entraînement fonctionnel. 2 Le personal training et le team training sont incontournables dans le fitness aujourd hui. 3 Proposez des nouveautés et délivrez

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

VOTRE MANDAT DE GESTION

VOTRE MANDAT DE GESTION VOTRE MANDAT DE GESTION PRÉSENTATION DU MANDAT DE GESTION La souscription au capital d une PME offre 2 avantages fiscaux : / Une réduction d ISF à hauteur de 50% dans la limite de 45 000 Le souscripteur

Plus en détail

la nouvelle solution pour booster votre business

la nouvelle solution pour booster votre business la nouvelle solution pour booster votre business www.getlesmillsgrit.com SURFEZ SUR LA TENDANCE MONDIALE basé sur les dernières recherches scientifiques sur l entraînement de haute intensité pour attirer

Plus en détail

LA SALLE DE SPORT, SPECIALISEE DANS LE SUIVI PERSONNALISE

LA SALLE DE SPORT, SPECIALISEE DANS LE SUIVI PERSONNALISE Dossier de presse LA SALLE DE SPORT, SPECIALISEE DANS LE SUIVI PERSONNALISE Contact : Guillaume LEGRAND 06 63 99 87 41 guillaume.legrand@corespa.fr www.corespa.fr Une franchise UNIQUE & RENTABLE Créer

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail

Programme d optimisation. L image de votre entreprise

Programme d optimisation. L image de votre entreprise Programme d optimisation L image de votre entreprise SOMMAIRE L image joue un rôle pondérable dans les pratiques commerciales et est dédiée exclusivement à assurer une représentativité corporative de l

Plus en détail

Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques

Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques Dossier de présentation Page 1 sur 6 La Franchise INFOLYS Vous souhaitez exploiter un magasin de vente de matériel informatique, nous vous

Plus en détail

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION Depuis quelques années, on constate une grande évolution de la fonction vente ; avec le passage de la notion de l acte de vente à

Plus en détail

Paysage Martin. Ronde préliminaire Cas d entrepreneuriat Desjardins. Place à la jeunesse 2008

Paysage Martin. Ronde préliminaire Cas d entrepreneuriat Desjardins. Place à la jeunesse 2008 Paysage Martin Cas d entrepreneuriat Desjardins Place à la jeunesse 2008 PAYSAGE MARTIN : NICHOLAS MARTIN UN EMPLOI D ÉTÉ LUI DONNE LE GOÛT DE SE LANCER EN AFFAIRES Alors qu il n avait que quatorze ans,

Plus en détail

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir contacté Activ Expertise Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir Vous allez comprendre à la lecture des pages suivantes pourquoi le métier formidable de diagnostiqueur immobilier

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Exclusive Restaurant se lance en franchise

Exclusive Restaurant se lance en franchise Dossier de Presse / Décembre 2012 Exclusive Restaurant se lance en franchise Parce qu un bon moment peut faire toute la différence. Ex c l usi ve R esta u ran ts - SAS au capital de 44 560 - RCS Par i

Plus en détail

Journée Valaisanne du Tourisme

Journée Valaisanne du Tourisme Journée Valaisanne du Tourisme Défis, Tendances et Innovations en matière d hébergement touristique Martigny - 5 Octobre 2015 Pierre Olivier TOUMIEUX - CEO Groupe LAGRANGE SOMMAIRE 2 1. Le Groupe LAGRANGE

Plus en détail

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Les partenariats de marketing contribuent à augmenter les taux de conversion de ventes La campagne de services à domicile de Home Depot donne des résultats remarquables

Plus en détail

DES MOMENTS GRATIFIANTS ET STIMULANTS TOUS LES JOURS L EXPÉRIENCE DES FRANCHISÉS KUMON

DES MOMENTS GRATIFIANTS ET STIMULANTS TOUS LES JOURS L EXPÉRIENCE DES FRANCHISÉS KUMON DES MOMENTS GRATIFIANTS ET STIMULANTS TOUS LES JOURS L EXPÉRIENCE DES FRANCHISÉS KUMON LE PROGRAMME KUMON Découvrez le sentiment d épanouissement personnel que peut vous procurer la réalisation du plein

Plus en détail

Implémentation d une solution voyages et notes de frais chez Leoni

Implémentation d une solution voyages et notes de frais chez Leoni Implémentation d une solution voyages et notes de frais chez Leoni A propos de Leoni Equipementier automobile de rang 1 -parmi les plus gros et les plus internationalisés-, Leoni est une société allemande

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville L immobilier en centre ville Photos non contractuelles FACTEURS DE RISQUES Vous investissez dans une SCPI fiscale «Déficits fonciers», permettant au porteur de parts de bénéficier du régime fiscal dit

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Editeur de logiciel pour centre de contacts CONTACT PRESSE

DOSSIER DE PRESSE. Editeur de logiciel pour centre de contacts CONTACT PRESSE Editeur de logiciel pour centre de contacts DOSSIER DE PRESSE CONTACT PRESSE Violaine BRENEZ : marketing executive Boulevard de la Woluwe, 62 1200 Bruxelles Tel : +32 (0)2.307.00.00 Email : v.brenez@nixxis.com

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

3piliers de proxiforme : 6 salles. 400 m 2. Proxiforme. Proxiforme. en quelques chiffres. ouvertures. habitants et plus. adhérents

3piliers de proxiforme : 6 salles. 400 m 2. Proxiforme. Proxiforme. en quelques chiffres. ouvertures. habitants et plus. adhérents Le club de fitness que vous attendiez Eric Kohn, créateur du réseau La création de Proxiforme est le résultat de mes 25 années d expérience et de ma réflexion sur le marché du fitness. Je souhaitais rendre

Plus en détail

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants DOSSIER DE PRESSE OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants www.optimhome-recrutement.com Contact presse : SHAN - Laetitia Baudon-Civet Tél. : 01 44 50 58 79 mail : laetitia.baudon@shan.fr

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL?

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL? La plupart des entreprises disposent d une masse considérable d informations sur leurs clients, leurs produits, leurs ventes Toutefois ces données sont cloisonnées par les applications utilisées ou parce

Plus en détail

Campus et hygiène de vie

Campus et hygiène de vie SEMINAIRE DE SENSIBILISATION Compte-rendu d atelier Campus et hygiène de vie Publié le 15/06/2015 Page 2 6 Introduction Qu est-ce que l hygiène de vie? Comment faire un retour d expérience utile? Comment

Plus en détail

Un lieu original pour votre séminaire d entreprise

Un lieu original pour votre séminaire d entreprise Un lieu original pour votre séminaire d entreprise QUI SOMMES-NOUS? 2 Mon Atelier En Ville, un concept d ateliers urbains à louer à l heure pour créer, customiser ou réparer Aujourd hui, dans les villes,

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire -

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Juin 2009 1 Objectifs Réalisée par CROP pour le compte de l Association québécoise d établissements

Plus en détail

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr Une présence nationale pour un impact local 2015 & VOUS Avez-vous déjà entendu parler d une campagne publicitaire qui ne nécéssite aucune dépense ou investissement préalable? Avez-vous déjà entendu parler

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE

MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F.Adm.A., CMC Conseiller en gestion Direction de la gestion

Plus en détail

Dossier de presse. Lancement de l expertise

Dossier de presse. Lancement de l expertise Dossier de presse Lancement de l expertise SOMMAIRE Fiche n 1 Présentation de l expertise éco...m Fiche n 2 Pourquoi créer une expertise? Fichier n 3 La formation éco m Fiche n 4 Sensibilisation et implication

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Vous avez besoin d argent?

Vous avez besoin d argent? Vous avez besoin d argent? Voici un système qui vous permet d acquérir un revenu récurrent d environ 1500 euros sans trop d effort! Laissez- moi compléter votre lignée pour vous! Du bureau de Joseph Edward

Plus en détail

ETUDE DE CAS Marketing relationnel pour l Avent avec Fotokasten

ETUDE DE CAS Marketing relationnel pour l Avent avec Fotokasten ETUDE DE CAS Marketing relationnel pour l Avent avec Fotokasten ENTREPRISE fotokasten SITE WEB www.fotokasten.de DOMAINE Commerce de détail / Édition de photos CAMPAGNE Jeu concours de l Avent Client Fotokasten

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?»

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?» Guide «Pourquoi Définir Votre Client Idéal?» Comme Coach Vie Professionnelle, beaucoup de mes clients sont Entrepreneur(e)s, ont une activité en tant qu indépendant ; d autres travaillent sur un projet

Plus en détail

CONNAISSANCES DE GESTION DE BASE

CONNAISSANCES DE GESTION DE BASE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION CONNAISSANCES

Plus en détail

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Notions de marketing en restauration Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Introduction Formation sur le marketing appliqué aux futurs métiers de nos élèves. L objectif est de vous aider dans

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

Porte Monnaie Electronique privatif par carte a puce

Porte Monnaie Electronique privatif par carte a puce MONEY CARD Porte Monnaie Electronique privatif par carte a puce Fidéliser ses clients Face à la diversité de l'offre et à la multiplication des formes de distribution, fidéliser est devenu le maître mot

Plus en détail

Coralie Cuillerier, Zahir Ibelaidene, Steve Latour, Martin Pearson, Ahmadou Sarr, Karine Tremblay

Coralie Cuillerier, Zahir Ibelaidene, Steve Latour, Martin Pearson, Ahmadou Sarr, Karine Tremblay IDENTIFICATION DE L ÉQUIPE PLAN DE POSITIONNEMENT D AFFAIRES Coralie Cuillerier, Zahir Ibelaidene, Steve Latour, Martin Pearson, Ahmadou Sarr, Karine Tremblay DESCRIPTION DU PROJETTECHNOLOGIQUE Création

Plus en détail

FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST

FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST GUIDE DE RÉDACTION DU PLAN D AFFAIRES Nom de l organisme : Montant total du projet : Montant demandé au FES : Nombre d emplois créés ou maintenus

Plus en détail

Etude sur la mobilité locative

Etude sur la mobilité locative pour Etude sur la mobilité locative Septembre 2011 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : PERL Echantillons : Echantillon de 502 actifs, locataires et éligibles au logement social,

Plus en détail

LE FINANCEMENT D UN INVESTISSEMENT IMMOBILIER

LE FINANCEMENT D UN INVESTISSEMENT IMMOBILIER LE FINANCEMENT D UN INVESTISSEMENT IMMOBILIER Dans le cadre de l optimisation du financement d une acquisition immobilière, il est souvent difficile de faire le point de toutes les propositions et d optimiser

Plus en détail

Bien-être et performance au travail

Bien-être et performance au travail Bien-être et performance au travail Synthèse des résultats de l enquête «Parlons bienêtre au travail» en Suisse romande Cette enquête porte sur 723 employés de Suisse romande. Elle s est déroulée sous

Plus en détail

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Préambule Méthodologie Structures observées Les recherches ont porté sur toutes les entreprises entrant dans la composition de l indice CAC 40 au 1 er juillet

Plus en détail

LEADERSHIP & MANAGEMENT

LEADERSHIP & MANAGEMENT LEADERSHIP & MANAGEMENT 3 JOURS SEQUENCES Présentation DE LA VISION A L ACTION Diriger aujourd hui un service, une direction régionale, une filiale ou une entreprise nécessite la maîtrise des outils et

Plus en détail

ET VOTRE VILLE DEVIENT MOTEUR DE RÉUSSITE

ET VOTRE VILLE DEVIENT MOTEUR DE RÉUSSITE ACADOMIA RCS PARIS 349 367 557 ET VOTRE VILLE DEVIENT MOTEUR DE RÉUSSITE 810858_AcadomiaSalon_Broch_12p_148x210.indd 1 29/10/2015 11:48 DES ATELIERS DE SOUTIEN APRÈS L ÉCOLE UNE PLATEFORME NUMÉRIQUE DE

Plus en détail

Formation de professionnels de la vente chez Würth AG

Formation de professionnels de la vente chez Würth AG Formation de professionnels de la vente chez Würth AG Formation de professionnels de la vente 1 Le monde Würth est grand. Permettez-nous de nous présenter. Würth AG est une entreprise commerciale du secteur

Plus en détail

PREMIER DIAGNOSTIC DE LA CREATION DE MINIZME : LES MOYENS FACE A CETTE OPPORTUNITE

PREMIER DIAGNOSTIC DE LA CREATION DE MINIZME : LES MOYENS FACE A CETTE OPPORTUNITE Clotilde CHAMPAVERE Adrien GASNIER Martin KUNTZ Victoria TABARY PMO1-F PREMIER DIAGNOSTIC DE LA CREATION DE MINIZME : LES MOYENS FACE A CETTE OPPORTUNITE SOMMAIRE Introduction... 3 I. De nombreux moyens

Plus en détail

Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009 -

Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009 - Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009-1) Objectif de la bourse du golf du CLD Ce fonds constitue, en soi, un incitatif

Plus en détail

1. Un partenariat innovant

1. Un partenariat innovant 1. Un partenariat innovant Foncière des Régions et AOS Studley ont en commun le succès du projet immobilier d un utilisateur, Suez environnement. Grâce au conseil expert d AOS Studley et aux savoir-faire

Plus en détail

Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE. Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans)

Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE. Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans) Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans) Introduction Depuis plus de 50 ans, le «Camp du Tom» propose aux ados, âgés de 12 à 17 ans, de partir

Plus en détail

Baromètre 2010 Carrefour Property TNS Sofres «Attentes des consommateurs en Centre-Ville» pour Centre-ville en Mouvement SYNTHESE

Baromètre 2010 Carrefour Property TNS Sofres «Attentes des consommateurs en Centre-Ville» pour Centre-ville en Mouvement SYNTHESE Baromètre 2010 Carrefour Property TNS Sofres «Attentes des consommateurs en Centre-Ville» pour Centre-ville en Mouvement SYNTHESE A l heure où les modes de consommation évoluent, la relation qui unit les

Plus en détail

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences ARTICLE La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences Carole Dion Professeure Département des sciences des sciences de l'éducation

Plus en détail

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE Etat des lieux et perspectives Contexte de l étude Plus de 30 000 courtiers et agents généraux en France sont au cœur des transformations en cours dans le secteur de l

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

NKUL BETI. econobeti

NKUL BETI. econobeti NKUL BETI econobeti Le réseau social d entraides pour la gestion des efforts et du génie ekang Paru le 08 Août 2010 Plateforme de communication Se préparer pour le Cameroun de Demain Sans une organisation

Plus en détail

90% Le Réseau. des mandataires immobiliers. de commission d agence! Nous recrutons! Rejoignez-nous sur : www.ebusiness-immobilier.

90% Le Réseau. des mandataires immobiliers. de commission d agence! Nous recrutons! Rejoignez-nous sur : www.ebusiness-immobilier. Le Réseau 90% de commission d agence! Indépendance Accompagnement Évolution Diminution des coûts Outils Communication Nous recrutons! 10 ans d expérience dans l immobilier au service du réseau d agents

Plus en détail

Chap 6. Le marché : la demande globale

Chap 6. Le marché : la demande globale Chap 6 Le marché : la demande globale L entreprise commerciale doit adopter son offre aux attentes des consommateurs. Pour cela, elle doit parfaitement les connaître et s adapter à leurs spécificités.

Plus en détail

Chapitre 1. Le marché, lieu de rencontre entre l offre et la demande

Chapitre 1. Le marché, lieu de rencontre entre l offre et la demande Chapitre 1. Le marché, lieu de rencontre entre l offre et la demande La notion de marché, dans les économies industrialisées contemporaines, est devenue pour une large majorité d économistes la référence

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 RENCONTRE AVEC LA START-UP TRAINME 2 ZOOM SUR LA START-UP TRAINME 3 LE CONCEPT 4 NOTRE SOLUTION 5 L OFFRE 6 LE PRODUIT 7

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 RENCONTRE AVEC LA START-UP TRAINME 2 ZOOM SUR LA START-UP TRAINME 3 LE CONCEPT 4 NOTRE SOLUTION 5 L OFFRE 6 LE PRODUIT 7 DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 RENCONTRE AVEC LA START-UP TRAINME 2 ZOOM SUR LA START-UP TRAINME 3 LE CONCEPT 4 NOTRE SOLUTION 5 L OFFRE 6 LE PRODUIT 7 LA PLATEFORME 8 COMMUNIQUÉ DE

Plus en détail

SOMMAIRE DOMICILIATION... 3 ORGANIGRAMME... 4 CONTEXTE... 5 MISSION... 6 POINTS FORTS... 7 IDENTITE VISUELLE... 8 DONNEES FINANCIERE...

SOMMAIRE DOMICILIATION... 3 ORGANIGRAMME... 4 CONTEXTE... 5 MISSION... 6 POINTS FORTS... 7 IDENTITE VISUELLE... 8 DONNEES FINANCIERE... SOMMAIRE DOMICILIATION... 3 ORGANIGRAMME... 4 CONTEXTE... 5 MISSION... 6 POINTS FORTS... 7 IDENTITE VISUELLE... 8 DONNEES FINANCIERE... 9 PERSPECTIVES D AVENIR.10 REMERCIEMENTS... 11 DOMICILIATION Je soussignée

Plus en détail

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL SPORT-ÉTUDES FOOTBALL Depuis 1983, l équipe d enseignants d Energy Academy transmet sa pasdernes. Si votre enfant est passionné par le football et qu il souhaite le pratiquer quotidiennement pour son simple

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contact presse

DOSSIER DE PRESSE Contact presse JANVIER 2014 DOSSIER DE PRESSE Le recyclage malin Contact presse Valentine MICHEL support@ocd.fr 01 40 46 97 31 2 LA SECONDE VIE DES BIENS CULTURELS Depuis déjà 20 ans, O CD adopte une démarche responsable,

Plus en détail

Principaux résultats du questionnaire «Les Villes-Santé : quels enjeux pour les politiques urbaines?»

Principaux résultats du questionnaire «Les Villes-Santé : quels enjeux pour les politiques urbaines?» Nombre de réponses Principaux résultats du questionnaire «Les Villes-Santé : quels enjeux pour les politiques urbaines?» Erwan Le Goff Doctorant en Géographie aménagement de l espace UMR 9 CNRS Espaces

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés Enquête nationale sur le développement commercial des PME Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés 1 Sommaire INTRODUCTION... 4 1. SYNTHESE DE L ENQUÊTE...

Plus en détail

L assurance-emprunteur

L assurance-emprunteur 26 ème rapport annuel L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES L assurance-emprunteur présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest - Vendredi 24 janvier 214-1 L Observatoire

Plus en détail

SCPI URBAN PIERRE N 3

SCPI URBAN PIERRE N 3 SCPI URBAN PIERRE N 3 La note d information relative à la première augmentation de capital a reçu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-04 en date du 01/04/2015. Elle peut être obtenue

Plus en détail

Mieux gérer le personnel. 6 manières d optimiser le personnel et la rentabilité grâce aux données de trafic

Mieux gérer le personnel. 6 manières d optimiser le personnel et la rentabilité grâce aux données de trafic Mieux gérer le personnel 6 manières d optimiser le personnel et la rentabilité grâce aux données de trafic Améliorer la gestion du personnel et obtenir des résultats financiers en contrôlant le trafic

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS Frédéric Crépin MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS, 2004. ISBN : 2-7081-3140-0 5 Chapitre 1 idées reçues sur les managers et le management au quotidien Idée reçue n 1 : managers et salariés doivent avoir les

Plus en détail

LE DISPOSITIF D OBSERVATION DU TOURISME D AFFAIRES EN BOURGOGNE. Bilan économique 2013

LE DISPOSITIF D OBSERVATION DU TOURISME D AFFAIRES EN BOURGOGNE. Bilan économique 2013 LE DISPOSITIF D OBSERVATION DU TOURISME D AFFAIRES EN BOURGOGNE Bilan économique 2013 I. PANEL ET METHODOLOGIE 1. Nouveau panel, nouvelle mobilisation Le dispositif d observation de l activité du tourisme

Plus en détail

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise)

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Nos engagements et nos actions pour les générations futures Les questions liées au Développement Durable et à la RSE sont

Plus en détail

Communication de M. Dakpè SOSSOU, Maire de Lokossa

Communication de M. Dakpè SOSSOU, Maire de Lokossa Colloque Villes et Universités au service du développement local Lausanne, 20 octobre 2010 Association Internationale des Maires Francophones Communication de M. Dakpè SOSSOU, Maire de Lokossa Introduction

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION»

CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION» CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION» SESSION 2002 EPREUVE PORTANT SUR LES TECHNIQUES DE GESTION ET COMPORTANT DES ASPECTS PEDAGOGIQUES DOMAINE : économie et gestion commerciale Durée

Plus en détail

INNOVER ACCOMPAGNER DEVELOPPER ÉVEILLER VOS IDÉES RÉALISER VOS PROJETS

INNOVER ACCOMPAGNER DEVELOPPER ÉVEILLER VOS IDÉES RÉALISER VOS PROJETS INNOVER ACCOMPAGNER DEVELOPPER ÉVEILLER VOS IDÉES RÉALISER VOS PROJETS INNOVER POUR ALLER PLUS LOIN Thibault CHARLES, Fondateur et directeur d isonomia «De formation ingénieur et expert en physique du

Plus en détail

Sommaire. o La start-up TripConnexion 1. o Le concept 2. o TripConnexion en bref 4. o Revue de presse 5. o Contacts presse 6

Sommaire. o La start-up TripConnexion 1. o Le concept 2. o TripConnexion en bref 4. o Revue de presse 5. o Contacts presse 6 1 Sommaire o La start-up TripConnexion 1 o Le concept 2 o TripConnexion en bref 4 o Revue de presse 5 o Contacts presse 6 2 Genèse C est au retour d un voyage en Birmanie, où ils ont fait la rencontre

Plus en détail