L art et la matière. Les métiers de la production. Notre dossier complet P. 13 à 24 P. 16

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L art et la matière. Les métiers de la production. Notre dossier complet P. 13 à 24 P. 16"

Transcription

1 Le magazine de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Ain N octobre 2010 Les métiers de la production L art et la matière Notre dossier complet P. 13 à 24 P. 16 Retrouvez l Artisanat tous les lundis de 10 heures à 11 heures sur

2 Créateurs d Entreprise nous accompagnons vos projets Des outils adaptés à votre quotidien Un financement sur-mesure Nos solutions en matière de prévoyance Tout savoir pour constituer son dossier de création ou de reprise d entreprise et engager un partenariat financier. Lyonnaise de Banque - SA au capital de RCS Lyon - SIREN cic.fr

3 Témoignages... artisans, pourquoi ils votent? Ces artisans ont fait appel à la Chambre de Métiers et de l Artisanat Cécile, 29 ans : «Grâce au centre d aide à la décision de la Chambre de Métiers, j ai choisi une filière professionnelle, signé un contrat d apprentissage, obtenu mon bac professionnel et depuis cinq ans, j ai repris un salon de coiffure.» Paul, 33 ans : «J ai créé mon entreprise de maçonnerie et grâce au stage de gestion spécial bâtiment, j ai évité beaucoup d ennuis et traversé la crise sans trop de difficulté.» Éric, 45 ans : «Dans mon métier de production, en tant que sous-traitant, j étais très dépendant des donneurs d ordre, la CMA m a aidé à innover et à développer ma propre gamme de produits : cette nouvelle orientation a été gagnante pour mon entreprise.» Isabelle, 51 ans : «Je dirige 12 personnes dans la métallurgie. Toute mon équipe suit des formations continues à la CMA. L ambiance a changé, les salariés se sentent valorisés et la productivité a fortement progressé.» Michel, 62 ans : «Je voulais céder ma boucherie. Les services de la CMA m ont aidé à faire le point et j ai trouvé un entrepreneur qui continue de développer l entreprise que j avais créée.» Véronique, 41 ans : «Avec mon mari, nous sommes entrés dans une démarche de qualité avec la Chambre de Métiers et avons pris en compte toutes les problématiques environnementales. Nous avons ainsi changé nos habitudes et gagné de nouveaux clients.» Nicolas, 36 ans : «En 2009, j ai traversé une mauvaise passe économique et les services de la Chambre, en m aidant à analyser mon bilan comptable, m ont permis de réaliser des économies et de rassurer mon banquier.» Louis, 50 ans : «J avais besoin de m agrandir et avais des difficultés à obtenir les autorisations administratives, la CMA a joué son rôle de médiation et les problèmes ont été résolus.» Comme ces artisans, profitez des services de la Chambre de Métiers et de l Artisanat à toutes les étapes de votre développement! Les élections approchent, votre vote compte pour conforter le rôle de notre Chambre de Métiers et des futurs élus! Directeur de la publication : Pierre Cormorèche. Directeur de la rédaction : Christian Ridet. Secrétariat de rédaction : Catherine René. Rédaction : Chambre de Métiers et de l Artisanat, M & G Éditions - Chorégraphic. Éditeur : Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Ain - Crédit photo : - M & G Éditions - Chorégraphic - Glen Jones - Fotolia.com - CMA01 - Composition : Hervé Goyard Impression : Impressions de la Tour (Péronnas). Parution trimestrielle, tirage : exemplaires. Distribution : Bourgogne Routage. Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Ain : 102 BD ÉDOUARD HERRIOT - BP 123 VIRIAT BOURG-EN-BRESSE CEDEX Tél Tous les numéros peuvent être consultés sur le site entreprise & métiers n octobre

4

5 VOTE PAR CORRESPONDANCE ELECTIONS MODE D EMPLOI ÉLECTIONS AUX CHAMBRES DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT ET AUX CHAMBRES RÉGIONALES DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT Vous votez pour l élection des membres de la chambre régionale de métiers et de l artisanat de votre région et pour l élection des membres de la chambre de métiers et de l artisanat dont vous êtes ressortissant. Le mode de scrutin en vigueur est un scrutin de liste à la représentation proportionnelle à la plus forte moyenne, avec attribution d une prime majoritaire à la liste arrivée en tête. Votre matériel de vote comprend : les bulletins de vote ; une enveloppe électorale de couleur bulle une enveloppe d acheminement pré-affranchie et pré-adressée à la préfecture de votre département. Vous votez uniquement par correspondance. Vous disposez d un seul suffrage pour élire à la fois les membres de la chambre de métiers et de l artisanat et de la chambre régionale de métiers et de l artisanat. Vous votez pour une liste entière. Vous ne pouvez ni ajouter, ni supprimer, ni remplacer aucun candidat sur les listes. A défaut, votre vote sera considéré comme nul. Vous ne pouvez pas choisir plus d une liste. Placez votre bulletin de vote dans l enveloppe électorale de couleur bulle fournie à cet effet. Collez l étiquette repositionnable au dos de l enveloppe d acheminement de votre vote sur la zone A, et apposez votre signature dans la zone B (voir schéma ci-dessous). Décollez l étiquette ci-dessous, et collez-la sur votre enveloppe de retour à l emplacement A indiqué et n oubliez pas de signer au dos de votre envoi B. Date de clôture du scrutin : 13 octobre 2010 EMPLACEMENT A ETIQUETTE EMPLACEMENT B SIGNATURE Nom Nom d épouse Prénom Catégorie N d électeur ETS DURAND M. DURAND Pierre 12 rue de la Fontaine BOURG-EN-BRESSE Postez l enveloppe pré-affranchie contenant l enveloppe électorale dans laquelle vous avez glissé votre bulletin de vote au plus tard le 13 octobre 2010, le cachet de la poste faisant foi.

6 VIE INSTITUTIONNELLE Soutien de la Chambre Actions collectives et groupements Polliat, village d artisans le samedi 11 septembre 2010 qu a eu lieu la pose de la première pierre ou plus exactement de C est la première planche du bâtiment du futur village d artisans de Polliat. Après la première initiative réalisée à Saint-Rémy, c est le second village d artisans qui se prépare à l initiative de Bourg-en- Bresse Agglomération. Situé sur un terrain de m², dans la zone des Presles, le futur bâtiment de 900 m² sera composé de 6 cellules de 150 m² réparties en 115 m² d atelier et 35 m² de bureaux, espace d exposition et sanitaires. MM. Nallet, Bernard et Fontaine Le bâtiment construit par des entreprises et artisans locaux se veut un exemple d écoconstruction ; son ossature sera en bois avec une épaisseur de 12 cm d isolant ; 160 m² de panneaux solaires photovoltaïques seront intégrés dans la toiture et la lumière extérieure sera diffusée grâce à des panneaux translucides isolants. Les murs intérieurs seront en béton cellulaire. Cette construction va bénéficier notamment du soutien du FISAC et du Conseil général de l Ain ; elle est destinée à faciliter l implantation d artisans en proximité des zones rurales avec des surfaces et montants de loyers compatibles avec des démarrages d activité ou de premier développement. Les porteurs de projets d installation dans ces locaux puis les futurs locataires pourront bénéficier d un accompagnement de la Chambre de Métiers et de l Artisanat contractualisé dans le cadre d une convention avec Bourg-en-Bresse Agglomération. Renseignements complémentaires Bourg-en-Bresse Agglomération 3 Avenue Arsène d arsonval Bourg-en-Bresse Villars-les-Dombes : les artisans se mobilisent sur la foire La 27e foire économique de Villars-les-Dombes s est déroulée les samedis 11 et dimanche 12 septembre. Pour cette édition, les organisateurs ont misé sur les thématiques de l écoconstruction et du «consommer autrement». Une soixantaine d artisans locaux étaient présents, dont de nombreuses entreprises du bâtiment adhérentes à l Association pour la promotion de l écoconstruction et de l aménagement naturel (APECAN). L association est née de l initiative de Denis Planche, plombier chauffagiste à Marlieux, et de Sylvain Sotto, coordinateur de travaux à Villars-les-Dombes. Ils ont compris toute l importance pour les petites entreprises de se positionner rapidement sur les domaines de l écoconstruction. Créée en 2009, avec le soutien de la Chambre de Métiers et de l Artisanat et de la CAPEB de l Ain, l association réunie 23 entreprises du bâtiment, représentant tous les secteurs d activités. L initiative de ce regroupement a été saluée par les visiteurs qui ont compris à la fois l importance de proposer des travaux en lien avec le respect de l environnement et l intérêt de proposer une offre globale en construction et rénovation à ses clients. En effet, lorsque l association est sollicitée, l objectif est de proposer des matériaux écologiques, de rechercher la performance énergétique du bâtiment, en s adressant à un seul interlocuteur qui coordonnera l ensemble des intervenants. La Chambre de Métiers et de l Artisanat renouvelle ses félicitations à tous les membres d APECAN pour leur très belle démarche et leur souhaite toute la réussite dans leurs projets futurs. 6 entreprise & métiers n octobre 2010

7 Artisans à domicile 01 Les services qui facilitent la vie Viriat en foire Après une première expérience en 2008, l association des commerçants de Viriat a organisé le premier week-end de septembre, «Viriat en foire» manifestation permettant aux habitants de Viriat de mieux connaître les artisans et commerçants de leur commune. Cette fois, le beau temps était au rendez-vous. Installées sous de petits chapiteaux, les 31 entreprises présentes pouvaient faire découvrir leurs produits et leurs savoir-faire aux nombreux visiteurs. La convivialité et la bonne humeur étaient réellement au rendez-vous et apportaient une belle récompense aux organisateurs sous la houlette du président Patrice Lagier et d Hélène Convert. Les couleurs orange et noire étaient très présentes et renforçaient le dynamisme de la manifestation. Avec une population en pleine croissance, l idée de promouvoir les savoir-faire des artisans commerçants en même temps que le forum des associations est séduisante et constitue un très bon exemple de partenariat entre les mondes économique et associatif. Les personnalités présentes en profitaient également pour découvrir, sous la conduite de Bernard Perret, maire, et de son conseil, les nouveaux locaux des artisans et commerçants du centre-ville. Évolution du nombre d entreprises artisanales sur Viriat Source : RM Ain Évolution de la population de Viriat Source : Insee Artisans à domicile 01 est un nom qui ne vous dit peut-être rien encore. Et pourtant, cette SARL coopérative à capital variable, créée en avril 2010, sous l impulsion de Nicolas Dupupet, Frédéric Tonnelier et Michel Buard, tous trois paysagistes, est en plein essor Dans un contexte économique difficile, l idée est née de mettre leurs compétences de professionnels au service des particuliers, tout en leur permettant de bénéficier d avantages fiscaux. Le projet a fait son chemin et cette coopérative, agréée services à la personne, est aujourd hui pluridisciplinaire. Elle a débuté son activité en mai 2010, avec 9 artisans coopérateurs, de corps de métiers différents, ce qui permet de proposer d emblée des services variés. Elle bénéficie également du soutien de la Chambre de Métiers et de l Artisanat. Artisans à domicile 01, ce sont des artisans proches des gens, qui contribuent à simplifier la vie quotidienne. Ils peuvent aider à assurer un équilibre sur mesure entre la vie de famille et la vie professionnelle, en prenant en charge certaines tâches récurrentes du quotidien, comme accompagner les proches, enfants en bas âge et personnes âgées ou handicapées. Artisans à domicile 01, c est aussi faciliter le maintien à domicile des personnes âgées ou à mobilité réduite. Étant entrepreneur immatriculé au répertoire des métiers, vous pouvez rejoindre Artisans à domicile 01 ; vous aurez ainsi l opportunité de développer votre activité sur un secteur en plein essor. Vous pourrez augmenter votre rentabilité en obtenant de nouveaux clients et en leur permettant de bénéficier d une réduction fiscale de 50 % sur leurs dépenses. Vous bénéficierez également de nombreux avantages comme l entraide entre coopérateurs, la mise en commun des moyens de communication, la mise à disposition du site internet SARL Coopérative Artisans à domicile 01 Le Village de Treffort TREFFORT CUISIAT Gwenaëlle Viard - Paroles de Plume entreprise & métiers n octobre

8 Etre à vos côtés 24h/24, 365 jours par an, ça, c est professionnel! Activité professionnelle Véhicules Santé, Prévoyance Retraite Pour vous, nous pensons à tout. Vous aussi, faites équipe avec MAAF Contactez votre Conseiller MAAF Pro au (0.15 TTC/min depuis un poste fixe + surcoût selon opérateurs) RCS NIORT B

9 VIE INSTITUTIONNELLE Rencontre Journée des équipes des Maisons familiales rurales de l Ain Lundi 30 août 2010, les salariés des Maisons familiales rurales de Bâgé-le-Châtel, Balan, Cormaranche-en-Bugey, La Dombes, Domaine de la Saulsaie, Péronnas et Pont-de-Veyle se sont retrouvés à Bourg-en-Bresse, dans le cadre d une journée de rencontre proposée par la Fédération départementale des MFR de l Ain et son comité de pilotage. Le programme de travail, axé sur l environnement, le développement durable et les relations partenariales, ne s est dévoilé aux participants qu au fur et à mesure de la journée. Les organisateurs ont souhaité instiller une dose de convivialité en proposant un rallye découverte de la ville de Bourg-en-Bresse (patrimoine, histoire et produits du terroir) et un repas bressan servi sous le marché couvert. Le matin, rendez-vous sur le parking du Champ de foire et déplacement à pied des 160 participants jusqu au Conseil général pour une présentation par André Philippon vice-président chargé de la politique départementale en matière d environnement et de développement durable. L après-midi, les participants ont été accueillis à la Chambre de Métiers de l Ain. Les trois chambres consulaires avaient organisé les échanges afin de présenter successivement l économie de l Ain, le concept général des chambres consulaires et les spécificités de chacune d entre elles. Les présidents des trois Chambres, Jean-Marc Bailly, Pierre Cormorèche, Jérôme Bobillet (représentant Gilbert Limandas) et Jacques Molard, président de la Fédération départementale des MFR de l Ain, ont conclu les travaux en évoquant les enjeux de la formation et l intérêt des partenariats existants. Ils ont mis en avant la qualité des formations par alternance et encouragé les équipes à poursuivre dans ce sens tout en valorisant la pédagogie de l alternance, l accompagnement des jeunes et des adultes, et le travail en réseau. entreprise & métiers n octobre

10 ÉCONOMIE Salon de la gastronomie Un rendez-vous incontournable pour les métiers de bouche Véritable parcours gastronomique qui invite à la rencontre entre le grand public et les professionnels des métiers de bouche, chefs, artisans et producteurs, le Salon de la gastronomie est le rendez-vous incontournable de ceux qui contribuent chaque jour à la qualité et au dynamisme de l univers de la gastronomie en Rhône-Alpes. Le Salon de la gastronomie aura lieu à Ainterexpo de Bourg-en-Bresse, du 11 au 15 novembre Au programme, quelques nouveautés sont prévues : - la mise en place d un pôle sur les vins et l œnologie par le comité d organisation du Concours des 7 Ceps ; - une mise en avant des produits certifiés Agriculture biologique La Chambre de Métiers et de l Artisanat, en partenariat avec Bioconvergence, s est associée à cette manifestation pour promouvoir les entreprises artisanales agroalimentaires fabriquant des produits certifiés Agriculture biologique. À découvrir sur notre stand : deux entreprises, garantes de qualité de leurs produits bio et un espace documentaire «C est quoi la bio». Du côté des pâtissiers chocolatiers et des charcutiers, ils seront là pour animer le salon en associant leur savoir-faire à celui des viticulteurs. L espace «vins et œnologie» sera le lieu des mariages entre produits artisanaux (bûche, saucissons )... et vins (à consommer avec modération). Retrouvez le programme détaillé des animations des organisations professionnelles sur le site internet Corine HEMERY La Chambre de Métiers et de l Artisanat soutient l engagement des organisations professionnelles à participer à cet événement. Véritable lieu de rencontre de la gastronomie dans l Ain : ce sera l occasion pour chacun de promouvoir son savoir-faire. Du côté des bouchers : la viande sera à l honneur. Les professionnels feront la promotion de la viande bovine et la marquent l Original, qui met en avant les valeurs du bœuf race à viande : qualité, naturalité, authenticité et proximité. Du côté des boulangers : avec la nouvelle identité visuelle «boulanger», les professionnels veulent promouvoir la reconnaissance de leur savoir-faire et de leur métier, la fabrication du pain de A à Z dans l entreprise. La baguette de tradition française sera également à l honneur. 10 entreprise & métiers n octobre 2010

11 Retour sur La charte environnement Faites de l environnement un atout et une force en obtenant la charte environnement. 10 Vous êtes sensible à la préservation de l environnement et vous êtes le dirigeant d une entreprise artisanale qui se développe en ayant une gestion conforme des déchets, en faisant attention aux consommations d énergie, ou l activité même de votre entreprise est liée à l environnement ; alors postulez à la charte environnement afin de valoriser votre image et de sensibiliser vos clients ou partenaires. La charte environnement est un outil créé et animé par la Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Ain ; elle s adresse à toutes les entreprises du Répertoire des métiers, quel que soit leur secteur d activité ou leur nombre de salariés. L entreprise qui souhaite postuler à la charte environnement contacte la Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Ain qui l accompagnera dans sa démarche ; elle est simple, rapide et gratuite. Lorsqu une entreprise obtient la charte, elle peut utiliser une signalétique associée à l opération. Depuis le lancement de l action en 2007, 40 entreprises artisanales du département ont obtenu la charte environnement ; elles figurent toutes sur le site internet de la Chambre de Métiers et de l Artisanat comme entreprises ayant intégré l environnement dans leur développement. Karine ROUCHON rencontres réservées aux entreprises artisanales Savoir-faire artisanal et performance environnementale Les rencontres Des artisans et petites entreprises : s informer pour relever Le Défi Des nouveaux marchés De L éco-construction mardi 9 novembre 2010 à partir De 16h30 Direction Départementale des Territoires de l Ain - Bourg-en-Bresse (01) Renseignements pour inscription préalable : Mme Marie-Paule THAVEAU Direction Départementale des Territoires de l Ain Tél : Courriel : Détails de la manifestation sur le site : Maîtres d ouvrage : Partenaires associés : RHÔNE-ALPES IP_CMA 01_21x15.indd 1 14/09/10 13:27

12 12 entreprise & métiers n octobre 2010

13 DOSSIER entreprise & métiers n octobre

14 14 entreprise & métiers n octobre 2010 DOSSIER

15 DOSSIER entreprise & métiers n octobre

16 16 entreprise & métiers n octobre 2010 DOSSIER

17 DOSSIER entreprise & métiers n octobre

18 18 entreprise & métiers n octobre 2010 DOSSIER

19 DOSSIER entreprise & métiers n octobre

20 20 entreprise & métiers n octobre 2010 DOSSIER

21 DOSSIER entreprise & métiers n octobre

22 22 entreprise & métiers n octobre 2010 DOSSIER

23 entreprise & métiers n octobre

24 24 entreprise & métiers n octobre 2010 DOSSIER

25 FORMATION Gestion de votre entreprise Que vous soyez chef d entreprise ou conjointe collaboratrice, votre rôle est complémentaire au sein de l entreprise! La Chambre de Métiers et de l Artisanat organise des formations modulaires vous permettant d acquérir des compétences multiples en comptabilité, gestion, commercial, bureautique, communication, relations humaines 2EA ENCADRANT D ENTREPRISE ARTISANALE ADEA ASSISTANTE DE DIRIGEANT D ENTREPRISE ARTISANALE Le chef d entreprise se doit d être réactif sur le terrain mais aussi dans la gestion quotidienne de l entreprise pour résister à une forte concurrence. Il doit pouvoir anticiper l avenir, prendre les bonnes décisions, trouver de nouveaux marchés, innover pour rester compétitif. Le conjoint et/ou collaborateur a un rôle essentiel à jouer à ses côtés et auprès des partenaires de l entreprise (clients, fournisseurs, banque, comptable ) mais aussi dans l organisation administrative. Deux formations modulaires Une formule à la carte : vous choisissez le ou les modules qui vous intéressent ou le parcours complet, selon vos disponibilités (aucune obligation de validation). Une journée de formation par semaine et par module (hors vacances scolaires pour l ADEA). Vous pouvez ainsi concilier votre vie professionnelle et formation. Danielle VAVRILLE Conseil de la formation Artisans, Maintenir et développer son entreprise c est aussi se former. Le Conseil de la formation de la CRMA Rhône-Alpes finance la formation des artisans inscrits au répertoire des métiers concernant : la gestion et le développement de l entreprise Contact pour le département de l Ain : Aline Pipart au Contact pour la Chambre régionale : Isabelle Michon au Josette SEDFI au Jacqueline SIGAUD au Télécopie au Mél : Web : Chambre régionale de métiers et de l artisanat Rhône-Alpes - Conseil de la formation 119, Boulevard de Stalingrad Villeurbanne entreprise & métiers n octobre

26 INFORMATIONS SOCIALES Spécial jeunes Prolongation de certaines mesures d aides pour l embauche de jeunes En avril 2009, le gouvernement a lancé un Plan pour l emploi des jeunes prévoyant des aides aux entreprises embauchant des jeunes. Ces mesures devaient s achever le 30 juin 2010 Toutefois, certaines d entre elles ont été prolongées jusqu au 31 décembre Vous pouvez peut-être en bénéficier. 1/Prolongation de l aide de pour l embauche d apprentis supplémentaires Conditions pour bénéficier de l aide Avoir moins de 50 salariés. Augmenter l effectif d apprentis présents dans l entreprise par rapport au nombre d apprentis présents au 23 avril Ne pas avoir rompu de contrat de travail (CDI, CDD, contrats d apprentissage ) avec le même salarié lorsque cette rupture est intervenue après le 24 avril Sont concernées les embauches d apprentis réalisées entre le 24 avril 2009 et le 30 décembre Montant de l aide : de 1 800, elle est versée par le Pôle Emploi. Un tiers de l aide est versé à l issue des 3 premiers mois d exécution du contrat, le solde est versé à l issue du 6 e mois d exécution du contrat. Cette aide est cumulable avec les autres aides liées à l apprentissage. Formalités : la demande d aide doit être effectuée par l employeur au moyen d un formulaire et transmise au Pôle Emploi. L employeur doit joindre à cette demande un RIB et une copie du contrat d apprentissage signé. A l issue du 6 e mois d exécution du contrat, le Pôle Emploi enverra un formulaire d actualisation à l entreprise que l entreprise devra compléter et renvoyer. Quelques cas : Exemple 1 : une entreprise de moins de 50 salariés ayant un apprenti au 24 avril Cette entreprise recrute un nouvel apprenti à compter du 1 er juillet 2010, passant son effectif d apprentis à deux. Cette entreprise bénéficiera pour cette nouvelle embauche de l aide de Exemple 2 : une entreprise de moins de 50 salariés n ayant pas d apprentis au 24 avril Cette entreprise recrute un apprenti le 1 er septembre Cette entreprise bénéficiera pour cette nouvelle embauche de l aide de Exemple 3 : une entreprise de moins de 50 salariés ayant un apprenti au 24 avril Cet apprenti quitte l entreprise au 30 juin 2010 et l entreprise recrute un nouvel apprenti à compter du 1 er septembre Cette entreprise ne bénéficiera pas pour cette nouvelle embauche de l aide de (pas d augmentation de l effectif d apprentis par rapport au 23 avril 2009). Exemple 4 : une entreprise de moins de 50 salariés ayant trois apprentis au 24 avril Deux apprentis quittent l entreprise au 30 juin 2010 et l entreprise recrute trois nouveaux apprentis à compter du 1 er septembre Cette entreprise bénéficiera de l aide de pour une seule embauche sur les trois réalisées. 26 entreprise & métiers n octobre 2010

27 2/Prolongation de l aide de ou pour l embauche de jeunes en contrat de professionnalisation Les contrats de professionnalisation conclus avec des jeunes de moins de 26 ans entre le 24 avril 2009 et le 30 décembre 2010 ouvrent droit à une aide de : si le jeune recruté à un niveau de formation inférieur au niveau IV (équivalent niveau BAC) ; pour les autres jeunes. La première moitié de l aide est versée dans le mois suivant la réception du formulaire de demande d aide. Le solde de l aide, correspondant à la seconde moitié de l aide, est versé dans le mois suivant la réception du formulaire attestant de la présence du jeune dans l entreprise, à l issue du 6 e mois d exécution du contrat de professionnalisation (ce formulaire vous sera adressé à l échéance des 6 mois par Pôle emploi services). Pour bénéficier de ces aides, l entreprise ne doit pas avoir procédé dans les 6 mois qui précèdent l embauche à un licenciement économique et doit être à jour du paiement de ses cotisations sociales. Vous pouvez télécharger l ensemble des formulaires concernés sur le site : Les risques professionnels Évaluer et prévenir le stress au travail pour une meilleure santé de l entreprise Les facteurs dits «psychosociaux», souvent désignés par le terme «stress», sont dorénavant considérés comme faisant partie du paysage des risques auxquels sont confrontés les salariés et les employeurs. Ils peuvent se traduire pour les individus de manière diverse : anxiété, agressivité, addictions, violence, harcèlement L augmentation de l absentéisme et la dégradation du climat social liées aux effets du stress sur la santé des personnes affectent la performance globale de l entreprise. Conscientes de ces phénomènes, les entreprises se posent souvent des questions : comment identifier le stress? Quels sont les rapports entre les organisations et le stress? Comment apporter une réponse de prévention collective? Face à ces constats, les organismes qui participent à la prévention des risques avec les entreprises : la CARSAT (Caisse d assurance retraite et de santé au travail) Rhône-Alpes, le Service de santé au travail de l Ain, le Comité de santé au travail d Oyonnax, la DIRRECTE avec le soutien du MEDEF de l Ain, la CCI de l Ain et la Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Ain, vous proposent de participer à une réunion d échange et d information sur les aspects juridiques, les enjeux de santé et socio-économiques, les méthodes et les outils de détection et d évaluation et les démarches de prévention. La première réunion aura lieu sur Bourg-en-Bresse, le 23 novembre de 17 à 19 heures. Elle sera suivie par d autres réunions sur l ensemble du département. Karine BAUDRY entreprise & métiers n octobre

28 INFOS JURIDIQUES Nouveau statut pour l entreprise artisanale L EIRL La loi du 15 juin 2010 relative à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL) prévoit de nouvelles dispositions pour les personnes physiques exerçant une profession individuelle, artisanale, commerciale, libérale, agricole ou autre. Une très ancienne revendication du secteur de l artisanat Attendu depuis près de 20 ans, ce nouveau modèle économique, qui avait donné lieu à un ballon d essai avec l EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée), forme contraignante et inadaptée à la plupart des entreprises artisanales, va modifier les conditions d exercice des entrepreneurs individuels. Il s agissait d une très ancienne revendication d égalité face aux charges sociales et fiscales, et ce nouveau statut instaure une égalité de traitement avec les entrepreneurs en société pour investir et développer l entreprise. Pourquoi? La création d une EIRL vient répondre à la principale préoccupation des 1,5 million d entrepreneurs en nom propre : assurer la protection de leurs biens personnels en cas de faillite. Les entrepreneurs individuels sont responsables de leurs dettes professionnelles sur l ensemble de leurs biens, leur entreprise ayant été créée en nom propre. Ainsi, en cas de défaillance, l ensemble de leurs biens sont saisis, sauf cas de déclaration d insaisissabilité de leurs biens fonciers bâtis ou non bâtis. En choisissant l EIRL, l entrepreneur va procéder à la constitution d un patrimoine professionnel distinct de son patrimoine personnel, sans création d une personne morale et tout en restant propriétaire de l ensemble de ses biens. Il protège ainsi ses biens personnels des créanciers professionnels dont la seule garantie est constituée par le patrimoine professionnel. La création de ce nouveau statut s accompagne de la possibilité pour l entrepreneur d opter pour le régime de l impôt sur les sociétés, sans être contraint de recourir à la forme sociétale. Cette option pour l impôt sur les sociétés vise à unifier le régime fiscal applicable aux entrepreneurs, indifféremment de la forme juridique adoptée. Pour qui? Le nouveau statut d EIRL intéresse tout entrepreneur individuel, qu il soit artisan, commerçant, exploitant agricole ou professionnel libéral. Il s adresse non seulement aux créateurs d entreprise mais aussi aux entreprises individuelles déjà existantes qui pourront opter pour ce nouveau statut en procédant à une déclaration d affectation dans les conditions prévues par la loi. Cette déclaration n aura pas d effets à l égard des créanciers dont les droits naissent postérieurement à sa publication. Comment? Déclaré au Répertoire des Métiers pour les activités artisanales, le patrimoine d affectation désignera le patrimoine affecté à l activité professionnelle saisissable par les créanciers professionnels (qualité, quantité et valeur). Il se composera des biens nécessaires à l activité de l entrepreneur dont il est propriétaire et de certains autres biens qu il décidera d affecter à ce patrimoine. Le choix du régime fiscal Exercer son activité sous cette forme juridique permettra de continuer à bénéficier d une imposition de droit commun à l impôt sur le revenu, mais offrira aussi la possibilité d opter pour l impôt sur les sociétés. Dans ce cas, c est le bénéfice de l entreprise, après déduction de la rémunération du dirigeant, qui sera soumis à l impôt au taux de 15 % jusqu à , et 33,33 % au delà. Sur le plan social, l entrepreneur individuel à responsabilité limitée continuera à relever du régime des travailleurs non salariés, mais l assiette des cotisations auprès du RSI sera différente selon qu il opte pour l impôt sur les sociétés ou l impôt sur le revenus. Une avancee certaine sous condition que les banques jouent le jeu Si les politiques souhaitent «réparer une injustice extraordinaire qui fait que lorsqu une entreprise individuelle tombe en faillite, on vient chercher le chef d entreprise sur ses biens personnels, mettant ainsi en danger sa propre famille» (Nicolas Sarkozy), pour que le statut de l EIRL soit efficace, il va falloir que les banques jouent le jeu, et n exigent pas des entrepreneurs des cautions supérieures au patrimoine affecté. Un dispositif géré par les sociétés de caution mutuelle pourrait voir le jour permettant d empêcher les banques d exiger une caution personnelle. 28 entreprise & métiers n octobre 2010

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE REPRISE - CREATION D ENTREPRISE Stage de préparation à l installation Une équipe de chargés de développement économique à votre écoute Vous souhaitez devenir chef d entreprise, la Chambre de Métiers et

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

LIFI LES. For QUA. cap formations ANTES. spécial. Numéro. Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme.

LIFI LES. For QUA. cap formations ANTES. spécial. Numéro. Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme. cap formations Numéro spécial LES 2 è semestre 2014 For ma tions QUA LIFI ANTES Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme Puy-de-Dôme LE TITRE D ASSISTANT(E) DE DIRIGEANT(E)

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

Créer une entreprise, ça se prépare!

Créer une entreprise, ça se prépare! PARCOURS N 3 Créer son entreprise Les étapes de votre réussite Entretien orientation Entretien conseil Stage de Préparation à l'installation Entretiens spécialisés : étude de faisabilité ou montage des

Plus en détail

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail

L Entrepreneur individuel à responsabilité limitée

L Entrepreneur individuel à responsabilité limitée L Entrepreneur individuel à responsabilité limitée Un nouveau statut juridique et fiscal A jour au 12 mai 2010 Sommaire de l intervention > Présentation de l EIRL > Pourquoi? > Pour qui? > Comment? > Quand?

Plus en détail

Entretien orientation. Demi-journée d information. Stage de Préparation à l'installation Auto-Entreprise. Assistance aux formalités d'immatriculation

Entretien orientation. Demi-journée d information. Stage de Préparation à l'installation Auto-Entreprise. Assistance aux formalités d'immatriculation PARCOURS N 2 Devenir Auto Entrepreneur Prendre un bon départ! Entretien orientation Entretien conseil Demi-journée d information Entretien spécialisé : étude de faisabilité Stage de Préparation à l'installation

Plus en détail

offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris.

offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris. offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris. powered by 1984 _ www.1x9x8x4.com Une bonne idée est une idee qui voit le jour. édito Avec son

Plus en détail

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes PRESENTATION Activités : Fabrication Transformation Réparation Prestation de service CMA 06 & VOUS Bâtiment - 10 salariés à la création Alimentation

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 Introduction A compter du 1 er janvier 2015, certaines conditions de l auto entreprise changent : un seul statut unique immatriculation obligatoire aux chambres consulaires

Plus en détail

GUIDE DU CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. Au 01/01/2011

GUIDE DU CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. Au 01/01/2011 GUIDE DU CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Au 01/01/2011 Maison Familiale Rurale De Coqueréaumont 1888 route de Coqueréaumont 76690 SAINT GEORGES SUR FONTAINE 02.35.34.71.22-02.35.34.27.54 Courriel : mfr.coquereaumont@mfr.asso.fr

Plus en détail

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX L apprentissage est une forme d éducation alternée. Il a pour but de donner à des jeunes travailleurs ayant satisfait à l obligation scolaire une formation générale, théorique et pratique, en vue de l

Plus en détail

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale 9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale Du 13 au 21 mars 2008 Sommaire 1. Programme du 9 ème Printemps de l Entreprise artisanale p. 2 2. «L artisanat, les métiers d une vie» p. 4 3. Le Centre d aide

Plus en détail

P0 C M B N 50782#05 NOTICE DÉCLARATION DE CRÉATION D UNE ENTREPRISE C OMMERCE MÉTIERS BATELLERIE PERSONNE PHYSIQUE Merci de bien vouloir fournir les renseignements demandés qui ont un caractère obligatoire.

Plus en détail

Le guide des formalités

Le guide des formalités Le guide des formalités Tout au long la de votre vie, CMA 30 est là... Sommaire Quelques rappels importants permettant de faciliter la réalisation des formalités auprès du Service Formalités des Entreprises

Plus en détail

EIRL. Introduction. En 2010, les pouvoirs publics instaurent l EIRL avec un double objectif :

EIRL. Introduction. En 2010, les pouvoirs publics instaurent l EIRL avec un double objectif : EIRL Introduction Depuis plus de 30 ans, vos élus se sont battus pour atteindre un objectif : assurer la protection du patrimoine personnel de l entrepreneur individuel en cas de difficultés professionnelles

Plus en détail

L Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée EIRL Article L526-1 à L526-21 du code de commerce)

L Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée EIRL Article L526-1 à L526-21 du code de commerce) L Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée EIRL Article L526-1 à L526-21 du code de commerce) La loi n 2010-658 du 15 juin 2010 relative à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL)

Plus en détail

Bac Professionnel PLP Pilote de Ligne de Production

Bac Professionnel PLP Pilote de Ligne de Production Formation co-financée par le Fonds Social Européen Bac Professionnel PLP Pilote de Ligne de Production en apprentissage ou en contrat de professionnalisation en 12 ou 24 mois Diplôme de l Education Nationale

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Le contrat d apprentissage Objectif du contrat d apprentissage Acquérir une formation générale à la fois théorique et pratique, reconnue par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle enregistré

Plus en détail

NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ

NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ P0 Auto-entrepreneur NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ N 19#0 PERSONNE PHYSIQUE ACTIVITÉ COMMERCIALE, ARTISANALE, LIBÉRALE Merci de bien vouloir fournir les renseignements demandés qui ont un caractère

Plus en détail

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ')

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') Permettre à des jeunes de devenir apprentis, c est leur offrir une vraie chance de réussite professionnelle et c est apporter de la richesse à votre entreprise. La Chambre

Plus en détail

Entreprise de Services, votre taux horaire est-il cohérent?

Entreprise de Services, votre taux horaire est-il cohérent? Entreprise de Services, votre taux horaire est-il cohérent? ATELIER TECHNIQUE CALCULER SON TAUX HORAIRE Publics Objectif Créateurs et repreneurs d entreprise de services Gérants d une entreprise de services

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEUR EXERCANT UNE ACTIVITE ARTISANALE

AUTO ENTREPRENEUR EXERCANT UNE ACTIVITE ARTISANALE AUTO ENTREPRENEUR EERCANT UNE ACTIVITE ARTISANALE Pour s informer sur les modalités de fonctionnement du régime de l auto entrepreneur, la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Rhône propose au sein

Plus en détail

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir!

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! 11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! Av Depuis janvier 2011, les créateurs d entreprises artisanales ou artisans

Plus en détail

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013 Région Poitou-Charentes Edito Comme chaque semestre, je tiens à vous présenter au travers de cette publication la synthèse des

Plus en détail

ARTISANS ET AUTO-ENTREPRENEURS

ARTISANS ET AUTO-ENTREPRENEURS 1 5 avril 2012 ARTISANS ET AUTO-ENTREPRENEURS I. Les statuts des artisans L appartenance au secteur de l artisanat est déterminée par trois critères : la nature de l activité, l immatriculation au Répertoire

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

EDITO. Les chiffres clés. L artisanat gersois

EDITO. Les chiffres clés. L artisanat gersois EDITO Les chiffres clés Niveau départemental (au 01.01.2012) : 11 273 entreprises* Alors que les indicateurs économiques se montrent toujours pessimistes, qu en est-il de la santé des entreprises artisanales?

Plus en détail

Dossier 2 :La création d entreprise

Dossier 2 :La création d entreprise Dossier :La création d entreprise Corrigé Activité 1 : Les étapes de la création d entreprise 1. D après le document 1, par quelles étapes Philippe est-il passé pour créer son entreprise? Philippe est

Plus en détail

Tous les conseils pour créer ou reprendre une entreprise. Le carnet de route CHAMBRE DE METIERS

Tous les conseils pour créer ou reprendre une entreprise. Le carnet de route CHAMBRE DE METIERS Tous les conseils pour créer ou reprendre une entreprise 1 Le carnet de route C H A M B R E S D E M É T I E R S CHAMBRE DE METIERS A P C M LE CARNET DE ROUTE DU CRÉATEUR REPRENEUR Ce carnet de route est

Plus en détail

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À L AUTO-ENTREPRENEUR, L EIRL ET LES ARTISANS Salon des entrepreneurs de PARIS 5 février 2015 MESURES RELATIVES À L AUTO- ENTREPRENEUR Pour rappel L auto-entrepreneur est

Plus en détail

LOI DE MODERNISATION DE L ECONOMIE (Du 6 AOUT 2008) Les principales mesures fiscales et sociales issues de cette loi concernent :

LOI DE MODERNISATION DE L ECONOMIE (Du 6 AOUT 2008) Les principales mesures fiscales et sociales issues de cette loi concernent : LOI DE MODERNISATION DE L ECONOMIE (Du 6 AOUT 2008) Les principales mesures fiscales et sociales issues de cette loi concernent : - la simplification du régime des micro-entreprises, - les droits de mutation

Plus en détail

Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance.

Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance. Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance.com Jeudi 6 mai 2010 à 9h30 MEDEF Lyon-Rhône 60 avenue Jean Mermoz 69008

Plus en détail

STAGE PREALABLE A L INSTALLATION

STAGE PREALABLE A L INSTALLATION STAGE PREALABLE A L INSTALLATION Edition 2016 STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION (SPI) Public Tout porteur de projet de création ou de reprise d entreprise artisanale. Objectifs du Stage Identifier

Plus en détail

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE. Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE. Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2 EXTRAITS DU N 51 mars 20145 Gestion & Actualité La note d information du CGL SOMMAIRE Page 2 Page 3 Page 4 Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2 Parlons de révisions Autour du repas

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été mis à jour en septembre 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction

Plus en détail

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise»

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» Mardi 9 octobre 2012 CONTACTS PRESSE : CG74 ALEXANDRA CARRAZ 04 50 33 50 02 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30

Plus en détail

Catalogue formations

Catalogue formations Chambre de Métiers et de l Artisanat de Lot-et-Garonne Catalogue formations 2 nd semestre 2011! À LIRE attentivement Sommaire 1.INFORMATIQUE/INTERNET...p4-5 Word, Excel, power-point, ciel compta, création

Plus en détail

Ce qu il faut savoir en 20 points

Ce qu il faut savoir en 20 points Ce qu il faut savoir en 20 points 1. Comptabilité allégée : o registre des ventes : les obligations comptables des autoentrepreneurs sont réduites. Ils peuvent simplement tenir un livre chronologique mentionnant

Plus en détail

J envisage de reprendre une entreprise Dossier de demande d avance

J envisage de reprendre une entreprise Dossier de demande d avance AIDE AUX TRES PETITES ENTREPRISES J envisage de reprendre une entreprise Dossier de demande d avance Vous devez déposer votre dossier avant de réaliser vos projets Comment remplir votre dossier de demande

Plus en détail

PROGRAMMATION RÉGIONALE EN MATIÈRE DE FORMATION

PROGRAMMATION RÉGIONALE EN MATIÈRE DE FORMATION PROGRAMMATION RÉGIONALE EN MATIÈRE DE FORMATION Validée par le Conseil de la Formation du 26 mars 2013 et modifiée le 26 septembre 2013 et le 18 septembre 2014 - Version du 8 octobre 2015 - Sommaire :

Plus en détail

PROPOSITION TARIF DES PRESTATIONS ET REDEVANCES POUR 2016

PROPOSITION TARIF DES PRESTATIONS ET REDEVANCES POUR 2016 PROPOSITION TARIF DES PRESTATIONS ET REDEVANCES POUR 2016 Base du droit fixe cumulé CMA, CRMA, APCMA : 12 CFE RM Prestations et redevances 2016 Certificat d immatriculation chef d entreprise Certificat

Plus en détail

L EIRL Principes fonctionnement et opportunités

L EIRL Principes fonctionnement et opportunités L EIRL Principes fonctionnement et opportunités EXPERTISE COMPTABLE COMMISSARIAT AUX COMPTES 11, rue de Mogador F-75009 PARIS Téléphone +33 (0)1 42 601 606 Fax +33 (0)1 42 613 792 EXPERTISE COMPTABLE 16,

Plus en détail

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale Cochez la catégorie dans laquelle vous souhaitez concourir (une seule catégorie possible), complétez la partie relative à la la présentation de l entreprise («l entreprise», «les hommes dans l entreprise»,

Plus en détail

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr Emplois d avenir GUIDE DE L EMPLOYEUR GUIDE DE L EMPLOYEUR La jeunesse est la priorité du quinquennat qui s ouvre. Son avenir mobilisera le Gouvernement dans de nombreux domaines et notamment ceux de l

Plus en détail

Anticipez et choisissez la forme juridique adaptée à votre projet

Anticipez et choisissez la forme juridique adaptée à votre projet Choisir votre statut juridique est une étape importante dans votre projet de création ou reprise d'entreprise. Anticipez et choisissez la forme juridique adaptée à votre projet Vaut-il mieux entreprendre

Plus en détail

CREATION D ENTREPRISE. Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON

CREATION D ENTREPRISE. Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON CREATION D ENTREPRISE Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON PLAN DU SEMINAIRE Partie 1 : Qu est-ce qu un entrepreneur? Qu est-ce qu entreprendre? Partie 2 : L'idée Partie 3 : Le projet personnel

Plus en détail

Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle. Animé par : Aurélien DEMAURE

Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle. Animé par : Aurélien DEMAURE Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle Animé par : Aurélien DEMAURE Le cadre juridique L entreprise en nom propre L EIRL La société Les critères à retenir Le régime fiscal de l entrepreneur

Plus en détail

JE CHOISIS LE RÉGIME SOCIAL ADAPTÉ

JE CHOISIS LE RÉGIME SOCIAL ADAPTÉ JE CHOISIS LE RÉGIME SOCIAL ADAPTÉ 39 art om - Fotolia.com Étape 7 > J opte pour le régime social des salariés > J opte pour le régime social de travailleur indépendant > Mon droit aux allocations chômage

Plus en détail

Édition du 10 mars 2014

Édition du 10 mars 2014 1 Édition du 10 mars 2014 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles sont les conditions relatives au jeune? 3 Quelles sont les caractéristiques

Plus en détail

Formation Repreneurs MODULE FISCALITE

Formation Repreneurs MODULE FISCALITE Formation Repreneurs MODULE FISCALITE Fiscalité I. Les différents régimes fiscaux II. La TVA III. Imposition des bénéfices IV.Taxes diverses et exonérations fiscales V. Les Centres de Gestion Agréés I.

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

Statuts du conjoint(e) du chef d entreprise artisanale Fiche relative au statut de conjoint collaborateur

Statuts du conjoint(e) du chef d entreprise artisanale Fiche relative au statut de conjoint collaborateur Statuts du conjoint(e) du chef d entreprise artisanale Fiche relative au statut de conjoint collaborateur (Loi 2005-882 du 2 Août 2005 et décret 2006-966 du 1 er août 2006) Entrée en vigueur le 4 AOUT

Plus en détail

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale Dossier de presse Une carte d identité pour l entreprise artisanale Contact presse Elisabeth de Dieuleveult, Responsable des relations avec la presse 01 44 43 10 96 et 06 61 25 98 00 dieuleveult@apcma.fr

Plus en détail

info ACTUALITÉ JURIDIQUE DROIT FISCAL Loi de finances pour 2014

info ACTUALITÉ JURIDIQUE DROIT FISCAL Loi de finances pour 2014 n 3 > 7 février 2014 info Sommaire Loi de finances pour 2014 : > Fiscalité des particuliers : mesures relatives à l impôt sur le revenu > Fiscalité des entreprises ACTUALITÉ JURIDIQUE DROIT FISCAL Loi

Plus en détail

Document de consultation des entreprises

Document de consultation des entreprises Achat de prestations de formation par le GIP Corse Compétences dans le cadre de sa mission d appui aux politiques publiques dans le domaine de l emploi et de la formation Document de consultation des entreprises

Plus en détail

Chapitre 1 : Le choix d une STRUCTURE JURIDIQUE

Chapitre 1 : Le choix d une STRUCTURE JURIDIQUE Thème 2 : Les structures et les organisations DROIT Chapitre 1 : Le choix d une STRUCTURE JURIDIQUE Compétences : - Identifier les motivations du ou des créateur (s) - Justifier le choix d une structure

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition 2011 2 L auto-entrepreneur 3 Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec des formalités

Plus en détail

- Décret n 2010-1706 du 29 décembre 2010 relatif à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée

- Décret n 2010-1706 du 29 décembre 2010 relatif à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée La loi n 2010-658 du 15 juin 2010 relative à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL) : l essentiel à retenir pour procéder au dépôt de la déclaration d affectation du patrimoine auprès

Plus en détail

FAVORISER LA CROISSANCE, L EMPLOI ET L ACTIVITE

FAVORISER LA CROISSANCE, L EMPLOI ET L ACTIVITE Un ensemble de mesures conçu pour répondre aux préoccupations quotidiennes et aux besoins concrets des TPE et PME afin de : lever les freins à l emploi ; développer l activité ; faciliter la création et

Plus en détail

***** Conformément à l arrêté du 17 mars 2008, les crédits régionaux annuels ont été plafonnés par le conseil de la formation.

***** Conformément à l arrêté du 17 mars 2008, les crédits régionaux annuels ont été plafonnés par le conseil de la formation. PROGRAMMATION REGIONALE Préambule 2015 DU CONSEIL DE LA FORMATION PICARDIE ADOPTEE LE 1 ER DECEMBRE 2014 ***** Le décret n 2007-1267 du 24 août 2007 modifie les missions des Chambres Régionales de Métiers

Plus en détail

GESTIONNAIRE DE PAIE Formation intensive à temps plein Titre certifié par l État de niveau III

GESTIONNAIRE DE PAIE Formation intensive à temps plein Titre certifié par l État de niveau III GESTIONNAIRE DE PAIE Formation intensive à temps plein Titre certifié par l État de niveau III Arrêté du 11/01/2012 publié au JO du 19/01/2012 BIENVENUE DANS LE MONDE DES POSSIBLES www.formationcontinue.groupe-igs.fr

Plus en détail

L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITEE

L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITEE L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITEE Loi du 15 juin 2010 Décret du NC 1 LL-29 12 2010 1 Slide 4 Pourquoi rompre avec le principe de l unicité du patrimoine? Slide 5 Qui peut être Entrepreneur

Plus en détail

LES STATUTS DES CONJOINTS DE COMMERCANTS ET D ARTISANS.

LES STATUTS DES CONJOINTS DE COMMERCANTS ET D ARTISANS. LES STATUTS DES CONJOINTS DE COMMERCANTS ET D ARTISANS. Hôtel Consulaire Nouveau-Port 20293 BASTIA Tél : 04.95.54.44.44 Fax : 04.95.54.44.47 DIRECTION DES SERVICES AUX ENTREPRISES CCI Bastia Haute Corse

Plus en détail

LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR?

LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR? LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR? Construire son projet de reprise -Devenir dirigeant -Concrétisation -Financer la reprise -réalisation du plan de reprise -Diagnostiquer & évaluer -Trouver l

Plus en détail

FISCAL. Loi sur le commerce, l artisanat et les TPE : les principes du statut auto-entrepreneur sauvegardés. Note d information du mois de juin 2014

FISCAL. Loi sur le commerce, l artisanat et les TPE : les principes du statut auto-entrepreneur sauvegardés. Note d information du mois de juin 2014 Note d information du mois de juin 2014 FISCAL Loi sur le commerce, l artisanat et les TPE : les principes du statut auto-entrepreneur sauvegardés La loi sur le commerce, l artisanat et les TPE a été adoptée

Plus en détail

Boîte à Thème : «E.I.R.L» E. TREVIS 03/02/2011

Boîte à Thème : «E.I.R.L» E. TREVIS 03/02/2011 Boîte à Thème : «E.I.R.L» E. TREVIS 03/02/2011 INTRODUCTION En 2009, 74 % des créateurs d entreprises ont choisi d exercer leur activité dans le cadre d une entreprise individuelle, soit une hausse de

Plus en détail

E.I.R.L. Un nouveau statut à découvrir. Animé par : M. Yann AUBIN, expert-comptable

E.I.R.L. Un nouveau statut à découvrir. Animé par : M. Yann AUBIN, expert-comptable E.I.R.L. Un nouveau statut à découvrir Animé par : M. Yann AUBIN, expert-comptable Préambule 1. Présentation du dispositif EIRL Caractéristiques juridiques, fiscales et sociales Modalités de constitution,

Plus en détail

L Entrepreneur Individuel à Responsabilité limitée L E.I.R.L. Novembre 2013. Audit Commissariat aux comptes Expertise comptable & Conseil

L Entrepreneur Individuel à Responsabilité limitée L E.I.R.L. Novembre 2013. Audit Commissariat aux comptes Expertise comptable & Conseil L Entrepreneur Individuel à Responsabilité limitée L E.I.R.L. Novembre 2013 L Entrepreneur Individuel à Responsabilité limitée 2 Nouveautés À qui s adresse se statut d EIRL? Quelle procédure accomplir?

Plus en détail

Signature d une charte pour améliorer l accès au crédit des EIRL avec la Fédération Bancaire Française - Bercy > mardi 31 mai 2011.

Signature d une charte pour améliorer l accès au crédit des EIRL avec la Fédération Bancaire Française - Bercy > mardi 31 mai 2011. Signature d une charte pour améliorer l accès au crédit des EIRL avec la Fédération Bancaire Française - Bercy > mardi 31 mai 2011 Dossier de presse www.economie.gouv.fr FREDERIC LEFEBVRE, SECRÉTAIRE D

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE Toutes les informations essentielles pour préparer son alternance à l IAE de Toulouse Aspects juridiques Aspects pédagogiques Aspects financiers Aspects administratifs

Plus en détail

Atelier N 3 : Les outils financiers

Atelier N 3 : Les outils financiers Atelier N 3 : Les outils financiers 8 septembre 2014 Melle «Bourse Régionale Désir d Entreprendre» Subvention de 1 000 à 10 000 conditionnée à un financement complémentaire : prêt bancaire, familial, etc

Plus en détail

LES FORMES JURIDIQUES

LES FORMES JURIDIQUES 1 LES FORMES JURIDIQUES Les structures juridiques de l Entreprise Il existe deux types de structures juridiques: L Entreprise Individuelle ou E.I. et l E.I. Responsabilité Limitée La société et plus particulièrement

Plus en détail

FICHE N 1 FONCTIONNEMENT DE L EIRL

FICHE N 1 FONCTIONNEMENT DE L EIRL L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL À RESPONSABILITÉ LIMITÉE BERCY > LE 27 JANVIER 2010 FICHE N 1 FONCTIONNEMENT DE L EIRL Quel est l intérêt du dispositif? L EIRL permet la séparation du patrimoine de l entrepreneur,

Plus en détail

LE CONTRAT (voir notice cadre G) CADRE RÉSERVÉ A L ÉTABLISSEMENT DE FORMATION (voir notice cadre E)

LE CONTRAT (voir notice cadre G) CADRE RÉSERVÉ A L ÉTABLISSEMENT DE FORMATION (voir notice cadre E) de l établissement d apprentissage et prénom - organisme où est versé le salaire Volet 1 destiné au service d enregistrement de l établissement d apprentissage et prénom - organisme où est versé le salaire

Plus en détail

en10 points L entrepreneur individuel à responsabilité limitée

en10 points L entrepreneur individuel à responsabilité limitée L entrepreneur individuel à responsabilité limitée en10 points Frédéric LEFEBVRE, Secrétaire d État chargé du Commerce, de l Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services, des

Plus en détail

MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES.

MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES. MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES. Dirigeants d entreprise artisanale, vos responsabilités vous imposent de faire preuve d une grande polyvalence

Plus en détail

REFORME DE L APPRENTISSAGE DEPUIS 2002

REFORME DE L APPRENTISSAGE DEPUIS 2002 Article de la loi REFORME DE L APPRENTISSAGE DEPUIS 2002 Loi de finance pour 2002 du 28 décembre 2001 edejorf?numjo=mesx0100129l Art 73 L 118-6 N 24 mai 2006 Le calcul de l effectif des entreprises pour

Plus en détail

Le statut de l auto-entrepreneur

Le statut de l auto-entrepreneur Artisans, commerçants et professions libérales Le statut de l auto-entrepreneur Édition 2009 2 Le statut de l auto-entrepreneur Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce statut permet à toute personne de

Plus en détail

L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITE E.I.R.L. UN NOUVEAU STATUT JURIDIQUE ET FISCAL

L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITE E.I.R.L. UN NOUVEAU STATUT JURIDIQUE ET FISCAL L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITE E.I.R.L. UN NOUVEAU STATUT JURIDIQUE ET FISCAL 1. POURQUOI? Ce nouveau statut vient répondre à la principale préoccupation des entrepreneurs en nom propre

Plus en détail

à responsabilité limitée

à responsabilité limitée L entrepreneur individuel à responsabilité limitée Point presse Bercy > 27 janvier 2010 Mercredi 27 janvier 2010 1 Objectifs du projet de loi Par ce projet de loi sur l entreprise individuelle à responsabilité

Plus en détail

Cabinets dentaires. Un soutien financier pour la formation professionnelle des salariés

Cabinets dentaires. Un soutien financier pour la formation professionnelle des salariés Cabinets dentaires 2006 Un soutien financier pour la formation professionnelle des salariés L OPCA PL......................................................................... 1 La formation des jeunes

Plus en détail

Les bons critères pour choisir votre statut juridique

Les bons critères pour choisir votre statut juridique Les bons critères pour choisir votre statut juridique Choisir votre statut juridique est une étape importante dans votre projet de création ou reprise d'entreprise. Vaut-il mieux entreprendre en nom propre

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

bilan d étape après 6 mois de mise en œuvre

bilan d étape après 6 mois de mise en œuvre l auto entrepreneur bilan d étape après 6 mois de mise en œuvre Hervé NOVELLI Secrétaire d Etat chargé du Commerce, de l Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services et de

Plus en détail

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Date de limite de dépôts des projets : 1er septembre 2011 Objectif L exécutif régional a défini en 2010 quatre axes

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier Pacte de responsabilité et de solidarité Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier 1 2 Le Pacte : quels bénéficiaires? Les entreprises Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille.. Petites et

Plus en détail

«Le choix juridique et fiscal» 18 Novembre 2015 / 10h-11h

«Le choix juridique et fiscal» 18 Novembre 2015 / 10h-11h «Le choix juridique et fiscal» 18 Novembre 2015 / 10h-11h Quelle forme juridique pour entreprendre? RDV de la Création d Entreprise du 18 novembre 2015 Maître Nathalie MEILLAND-PLANCHE, Avocat Cabinet

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

Artisans, commerçants et professions libérales. L auto-entrepreneur. Édition 2010

Artisans, commerçants et professions libérales. L auto-entrepreneur. Édition 2010 Artisans, commerçants et professions libérales Édition 2010 2 Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce statut permet à toute personne de créer, avec des formalités de déclaration simplifiée, une entreprise

Plus en détail

L auto-entrepreneur. Artisans, commerçants et professions libérales. Édition 2010

L auto-entrepreneur. Artisans, commerçants et professions libérales. Édition 2010 Vous êtes artisan ou commerçant, le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. Vous exercez une profession libérale, le RSI gère votre assurance

Plus en détail

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR Source : site Internet de l agence pour la création d entreprise (APCE) : http://www.apce.com/ SOMMAIRE : 1.

Plus en détail

Stage de Préparation à l Installation 2. La Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Isère, des compétences à votre service

Stage de Préparation à l Installation 2. La Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Isère, des compétences à votre service Stage de Préparation à l Installation 2. La Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Isère, des compétences à votre service 2.1. Défendre les intérêts généraux de l artisanat 2.2. Direction Economie -

Plus en détail

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Les chiffres clés de la création d entreprise 549 138 entreprises créées en France en 2011 Soit 1 nouvelle entreprise par minute 29 455 en Aquitaine 2

Plus en détail