IMPACT DES TRAITEMENTS DE SEMENCES INSECTICIDES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IMPACT DES TRAITEMENTS DE SEMENCES INSECTICIDES"

Transcription

1 IMPACT DES TRAITEMENTS DE SEMENCES INSECTICIDES sur les insectes ravageurs du sol et les paramètres agronomiques du maïs-grain Présenté par Roxanne S. Bernard, Technicienne en entomologie, CÉROM Geneviève Labrie, Ph.D., biologiste-entomologiste, CÉROM Gilles Tremblay, agronome, CÉROM COLLABORATIONS CÉROM MAPAQ CCAE Geneviève Labrie André Rondeau Nancy Gélinas Julie Guérin Stéphanie Mathieu Amélie Gauthier Roxanne Bernard Yvan Faucher Élise Tremblay Gilles Tremblay Étudiants 2012 Valérie Bouthiller-Grenier Stéphane Beaulieu Joëlle Desjardins Étudiants 2012 Isabelle Martineau Ricardo Manzano Julie Couture Geneviève Roy Éric Thibault Carl Bérubé Gabriel Deslauriers François Cadrin

2 INTRODUCTION Mise en contexte Traitements de semence insecticides Impacts sur les abeilles Insectes ravageurs ciblés par ces traitements Projet de recherche sur l impact des traitements de semence dans le maïs Protocole Résultats préliminaires Insectes Résultats données agronomiques LES TRAITEMENTS DE SEMENCE INSECTICIDES ~ ha de cultures traitées au Québec Matière active Imidaclopride Thiaméthoxame Clothianidine Nom commercial GAUCHO (75ST, CS FL, 480 FL,600FL) STRESSHIELD ADMIRE CRUISER (5FS, 350FS) HELIX (Xtra) PONCHO (600FS) PROSPER TM (FL, FX) Cultures traitées Maïs, canola Céréales, haricot, soya Pomme de terre Soya, maïs Canola Maïs et canola Canola

3 «Au Québec, les néonicotinoïdes sont utilisés sur près de 99% des superficies de maïs et plus de 50% dans le soya depuis 2007.» - Bilan des ventes des pesticides en milieu agricole au Québec, C. Parent 2011 LES TRAITEMENTS DE SEMENCE INSECTICIDES = Inhibiteurs de l acétylcholine (neurotransmetteur) Imidaclopride (GAUCHO ;1995 STRESS SHIELD ; 2010) DL 50 contact 4ng/abeille Persistance dans le sol jours Cancérigène Peu probable Thiaméthoxame (CRUISER ; 1997 HELIX ) 5ng/abeille jours Potentiel Clothianidine (PONCHO ;2003 PROSPER ) 3ng/abeille jours 0,25 1,25 mg/grain de maïs Probable (SAgE pesticide)

4 LES TRAITEMENTS DE SEMENCE INSECTICIDES (SAgE pesticide) IMPACT SUR LES ABEILLES Nombreux cas de mortalité d abeilles après les semis de maïs Résidus de néonicotinoïdes retrouvés dans les abeilles mortes Europe : Italie, Slovénie, Allemagne et France États-Unis : Indiana (2010) Québec: Montérégie (2009, 2010, 2011, 2012) Clothianidine ou thiaméthoxame Sous-déclaration (manque de personnel sur les sites) Ontario: + de 100 ruchers affectés au printemps 2012 Résidus de clothianidine ou thiaméthoxame Poussières relâchées par le semoir pneumatique lors du semis

5 LES INSECTES CIBLÉS PAR LES TRAITEMENTS DE SEMENCE Ver-gris noir Sporadique Non recommandé Larves de mouche (des semis ou des légumineuses) Peu dans le maïs et dans le soya Canola Altises Canola Maïs : si flétrissement de Stewart présent Vers blancs Infestations rares Ver fil-de-fer Plus abondant sur un retour de prairie Chrysomèles des racines du maïs + grosse dose Rotation = meilleure solution Coléoptères : Vers fil-de-fer Nb/piège/semaine 5 4,5 4 3,5 3 2,5 2 1,5 1 0,5 0 Retour de prairie Rotation maïs-soya Données RAP 2011

6 PROJET DE RECHERCHE Objectif général du projet Déterminer l impact des traitements de semence sur les insectes de sol et sur les paramètres agronomiques du maïs grain MATÉRIEL ET MÉTHODES 14 champs 2 régions (Montérégie-Est et Ouest) Retour de prairie ou retour de soya Maïs (même hybride) Traitements: Fongicide seulement Fongicide + Néonicotinoïde (PONCHO 250)

7 MATÉRIEL ET MÉTHODES 3 m MATÉRIEL ET MÉTHODES Variables entomologiques: Observations dès l émergence du maïs Densité de peuplement Pièges-appâts pour vers fil-de-fer (1/station) Changés aux 2 semaines (6-8 semaines) Abondance et espèce notée

8 RÉSULTATS : VERS FIL-DE-FER Vers fil-de-fer retrouvés dans les pièges: Melanotus sp. Cteniceria sp. Agriotes mancus 86 spécimens capturés sur les 14 sites durant 6 semaines de piégeage RÉSULTATS : VERS FIL-DE-FER nombre moyen de vfdf/station 1,2 1 0,8 0,6 0,4 0,2 Retour de prairie St Louis traité St Louis Stanbridge East traité Stanbridge East Exemple de la dynamique de capture des vers fil-de-fer dans le maïs sur les deux types de retour 0 7 mai. 14 mai. 21 mai. 28 mai. 4 juin. 11 juin. 1 0,8 0,6 Retour de soya St Hyacinthe traité St Hyacinthe Hemmingford traité Hemmingford 0,4 0, mai. 14 mai. 28 mai. 11 juin.

9 RÉSULTATS : VERS FIL-DE-FER nombre total moyen de vfdf/station 1 0,9 0,8 0,7 0,6 0,5 0,4 0,3 0,2 0,1 0 St Isidore St Édouard de Napierville St Louis St Constant St Mathias sur Richelieu Stanbridge East Rigaud Pas de différence entre traité et Pas de différence entre traité et St Nazaire Beloeil St Dominique St Hyacinthe St Anicet St Patrice de Sherrington Hemmingford Seuil d intervention traité retour de prairie retour de soya RÉSULTATS : CHRYSOMÈLES DES RACINES DE MAÏS Abondance totale moyenne de CRMO/piège Abondance totale moyenne de CRMN/piège Rigaud Rigaud St Constant St Constant St Isidore St Isidore Chrysomèle des racines du maïs du nord Chrysomèle des racines du maïs de l'ouest St Louis St Mathias sur le Richelieu St Nazaire St Édouard de Napierville Stanbridge est retour de prairie retour de soya St Anicet St Bernard de Lacolle St Dominique St Hyacinthe Beloeil St Patrice de Sherrington St Louis St Mathias sur richelieu St Nazaire St Édouard Stanbridge est St Anicet St Bernard de Lacolle St Dominique St Hyacinthe Beloeil St Patrice de Sherrington traité traité Présence de chrysomèles sur retour de prairie ou de soya Plusieurs hôtes de ponte chez les chrysomèles des racines du maïs Pas de différence entre traité et retour de prairie retour de soya

10 RÉSULTATS : CHRYSOMÈLES DES RACINES DE MAÏS Abondance totale moyenne de CRMO/piège Abondance totale moyenne de CRMN/piège collant collant Chrysomèle des racines du maïs du nord Rigaud St Constant St Édouard de Napierville St Isidore St Louis St Mathias sur le Richelieu St Nazaire Stanbridge est retour de prairie Rigaud St Constant St Édouard de Napierville St Isidore St Louis St Mathias sur le Richelieu St Nazaire Stanbridge est St Anicet St Bernard de Lacolle St Dominique St Hyacinthe Beloeil St Patrice de Sherrington Chrysomèle des racines du maïs de l'ouest retour de soya St Anicet St Bernard de Lacolle St Dominique St Hyacinthe Beloeil St Patrice de Sherrington traité traité Pas de différence entre traité et Seuil d intervention? retour de prairie retour de soya RÉSULTATS : CHRYSOMÈLES DES RACINES DE MAÏS Abondance de chrysomèles/piège/jour Abondance moyenne de chrysomèles/piège/jour 1,6 1,4 1,2 1 0,8 0,6 0,4 0,2 0 Rigaud St Constant St Édouard de Napierville St Isidore St Louis St Mathias sur le Richelieu St Nazaire Stanbridge est St Anicet St Bernard de Lacolle St Dominique St Hyacinthe Beloeil St Patrice de Sherrington traité Pas de différence entre traité et retour de prairie retour de soya Seuil d intervention = 4-7 chrysomèles/piège/jour Très loin du seuil d intervention sur tous les sites

11 DISCUSSION Présence d insectes ravageurs sur la majorité des sites : vers fil-de-fer chrysomèle des racines du maïs Abondance faible, très loin des seuils d intervention Autres ravageurs observés : Légionnaire uniponctuée Vers gris-noir Observés autant dans parcelles que traitées Mouche des semis sera à évaluer pour déterminer la pression phytosanitaire complète sur le maïs Aucune différence entre les parcelles de maïs et traitées au PONCHO sur tous les insectes observés GUIDE DES RAVAGEURS DE SOL EN GRANDES CULTURES Votre outil pour le dépistage 2013

12

13 DONNÉES AGRONOMIQUES Méthode scientifique (objective). Utilisation du même hybride partout. Contrôle du traitement de semence. 50%-50% Montérégies Est et Ouest. Choix des précédents culturaux. Champs (14) pas trop variables. Personnel qualifié et compétent. Bonne collaboration des CCAE. Répétitions (3) dans chaque champ. DONNÉES AGRONOMIQUES

14 TENEUR EN EAU DES GRAINES (%) GRANDES PARCELLES POIDS SPÉCIFIQUE DES GRAINS (kg/hl) GRANDES PARCELLES

15 RENDEMENT EN GRAINS(kg/ha) GRANDES PARCELLES ANALYSE STATISTIQUE PETITES PARCELLES

16 ANALYSE STATISTIQUE GRANDES PARCELLES DONNÉES AGRONOMIQUES

17 GRANDES OU PETITES PARCELLES? PRÉCÉDENT PRAIRIE (n=8)

18 CONCLUSION La méthode scientifique adoptée a permis de comparer objectivement les différents facteurs à l étude soient les sites, les répétitions et les traitements de semences. Le traitement de semences avec l insecticide n a pas permis d obtenir de meilleurs rendements en grains comparativement aux semences non traitées. RÉALISATION ET REMERCIEMENT S

La lutte intégrée contre les ravageurs de sol en grandes cultures. Geneviève Labrie

La lutte intégrée contre les ravageurs de sol en grandes cultures. Geneviève Labrie La lutte intégrée contre les ravageurs de sol en grandes cultures Geneviève Labrie La lutte intégrée Portrait des dommages au Québec Financière agricole du Québec 880 avis de dommages depuis 2008 224 avis

Plus en détail

Semences enrobées aux néonicotinoïdes: impacts sur pollinisateurs, eau de surface, ravageurs des racines et rendements en maïs grain

Semences enrobées aux néonicotinoïdes: impacts sur pollinisateurs, eau de surface, ravageurs des racines et rendements en maïs grain Semences enrobées aux néonicotinoïdes: impacts sur pollinisateurs, eau de surface, ravageurs des racines et rendements en maïs grain Valérie Fournier, Ph.D., professeure agrégée Co auteurs: Geneviève Labrie

Plus en détail

Avez-vous besoin de traitements de semence insecticides? Par Geneviève Labrie, Ph.D. biologiste-entomologiste, CÉROM

Avez-vous besoin de traitements de semence insecticides? Par Geneviève Labrie, Ph.D. biologiste-entomologiste, CÉROM Avez-vous besoin de traitements de semence insecticides? Par Geneviève Labrie, Ph.D. biologiste-entomologiste, CÉROM Plan de la présentation Importance des pollinisateurs pour la planète Chute des populations

Plus en détail

Les ravageurs des semis et les traitements de semence insecticides : portrait de la situation au Québec

Les ravageurs des semis et les traitements de semence insecticides : portrait de la situation au Québec Les ravageurs des semis et les traitements de semence insecticides : portrait de la situation au Québec Geneviève Labrie, Ph.D., chercheure en entomologie, CÉROM AGA Fédération des Apiculteurs, 21 février

Plus en détail

Ravageurs des semis et néonicotinoïdes: résultats de recherche et portrait de la situation. Geneviève Labrie

Ravageurs des semis et néonicotinoïdes: résultats de recherche et portrait de la situation. Geneviève Labrie Ravageurs des semis et néonicotinoïdes: résultats de recherche et portrait de la situation Geneviève Labrie Drummondville, 11 février 2016 Plan de la présentation Les néonicotinoïdes et leurs impacts La

Plus en détail

Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN. Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr.

Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN. Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr. Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr., MAPAQ Contenu de la présentation o Recommandations o Connaissances o

Plus en détail

Résumé du suivi phytosanitaire du canola au Centre-du-Québec de 2009 à 2011

Résumé du suivi phytosanitaire du canola au Centre-du-Québec de 2009 à 2011 Résumé du suivi phytosanitaire du canola au Centre-du-Québec de 2009 à 2011 Brigitte Duval, agronome (MAPAQ Nicolet) et Geneviève Labrie, Ph.D. (CÉROM) en collaboration avec Joëlle Cantin, stagiaire, Mathieu

Plus en détail

La lutte intégrée contre les insectes ravageurs de sol en grandes cultures au Québec

La lutte intégrée contre les insectes ravageurs de sol en grandes cultures au Québec Colloqueenagroenvironnement Lejeudi14novembre2013 La lutte intégrée contre les insectes ravageurs de sol en grandes cultures au Québec Geneviève Labrie, Ph.D. Chercheure en entomologie CÉROM Saint-Mathieu-de-Beloeil

Plus en détail

Les insectes ravageurs du soya: bilan d une année particulière

Les insectes ravageurs du soya: bilan d une année particulière Les insectes ravageurs du soya: bilan d une année particulière Annie-Ève Gagnon PhD Entomologiste Journée Grandes Culture, St-Rémi 2 décembre 2014 Ravageur présent et futurs du soya 1. Puceron du soya

Plus en détail

PROTOCOLES DE DÉPISTAGE POUR LES VERS FIL-DE-FER ET AUTRES RAVAGEURS DES SEMIS (AVEC OU SANS ESSAIS COMPARATIFS) ET POUR LE SUIVI DES CULTURES

PROTOCOLES DE DÉPISTAGE POUR LES VERS FIL-DE-FER ET AUTRES RAVAGEURS DES SEMIS (AVEC OU SANS ESSAIS COMPARATIFS) ET POUR LE SUIVI DES CULTURES Grandes cultures Bulletin d information N 3 6 mai 2015 PROTOCOLES DE DÉPISTAGE POUR LES VERS FIL-DE-FER ET AUTRES RAVAGEURS DES SEMIS (AVEC OU SANS ESSAIS COMPARATIFS) ET POUR LE SUIVI DES CULTURES Contexte

Plus en détail

B ULLETIN. d informations SOMMAIRE

B ULLETIN. d informations SOMMAIRE B ULLETIN d informations Volume 53 Décembre 2014 Félicitations à Mélanie Roy qui a emporté le prix Jeune agricultrice au Gala Saturne!! SOMMAIRE Vœux de Noël PAGE 1 Culture du soya PAGE 2 Culture du maïs

Plus en détail

Guide traitements de semences

Guide traitements de semences Guide traitements de semences Guide réalisé par Johanne van Rossum, agronome Les traitements de semences ont connu une progression exponentielle au cours des dernières années. Ils aident à contrôler plusieurs

Plus en détail

GUIDE DE PROTECTION DES GRANDES CULTURES

GUIDE DE PROTECTION DES GRANDES CULTURES GUIDE DE PROTECTION DES GRANDES CULTURES 2014-2015 Publication 812F Jeter les éditions périmées de la présente publication. Chaque année, le sous-comité concerné du Comité ontarien de la recherche et des

Plus en détail

La problématique des néonicotinoïdes en grandes cultures. Geneviève Labrie, Ph.D., chercheure en entomologie, CÉROM

La problématique des néonicotinoïdes en grandes cultures. Geneviève Labrie, Ph.D., chercheure en entomologie, CÉROM La problématique des néonicotinoïdes en grandes cultures Geneviève Labrie, Ph.D., chercheure en entomologie, CÉROM Trois-Rivières, 18 décembre 2014 Plan de la présentation Les traitements de semences néonicotinoïdes

Plus en détail

Suspension de l autorisation de néonicotinoïdes

Suspension de l autorisation de néonicotinoïdes Suspension de l autorisation de néonicotinoïdes Concerne: traitement de semences colza, maïs et céréales de printemps (semis du 1 janvier au 30 juin) Matière active imidaclopride clothianidine thiametoxame

Plus en détail

ANNEXE 1 FORMULAIRE RAPPORT FINAL

ANNEXE 1 FORMULAIRE RAPPORT FINAL ANNEXE 1 FORMULAIRE RAPPORT FINAL VERSION SEPTEMBRE 2011 Rapport final réalisé dans le cadre du programme Prime-Vert, sous-volet 11.1 Appui à la Stratégie phytosanitaire québécoise en agriculture TITRE

Plus en détail

Forum d échanges sur la résistance des ennemis des cultures

Forum d échanges sur la résistance des ennemis des cultures Forum d échanges sur la résistance des ennemis des cultures Danielle Bernier Agronome-malherbologiste Direction de la phytoprotection 30 octobre 2012 Comment identifier un problème de résistance? Sommes-nous

Plus en détail

La régie du canola. Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc.

La régie du canola. Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc. La régie du canola Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc. Mai 2015 Introduction Caractéristique de la plante Stade de croissances

Plus en détail

AVANT-PROPOS... LISTE DES TABLEAUX... LISTE DES FIGURES...

AVANT-PROPOS... LISTE DES TABLEAUX... LISTE DES FIGURES... AVANT-PROPOS... LISTE DES TABLEAUX... LISTE DES FIGURES... CHAPITRE 1. PRODUCTION, UTILISATION, CLASSIFICATION ET BUDGETS DE CULTURE...1 Djiby Sall Guy Durivage Marcel Frenette LA PRODUCTION ET L UTILISATION...3

Plus en détail

TITRE PRINCIPAL. Dépistage des insectes ravageurs des semis Résultats

TITRE PRINCIPAL. Dépistage des insectes ravageurs des semis Résultats TITRE PRINCIPAL Dépistage des insectes ravageurs des semis Résultats 2014-2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Présentation des résultats du projet PAAR régional Présentation des résultats de l échantillonnage

Plus en détail

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005 Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques 21 et 23 février 2005 Marc F. Clément, agronome Qui a bonnes plantes a bonnes vaches!

Plus en détail

RAPPORT DE RECHERCHE

RAPPORT DE RECHERCHE IMPACT AGRONOMIQUE ET ÉCONOMIQUE DES LÉGUMINEUSES DANS LES ROTATIONS AGRICOLES RAPPORT DE RECHERCHE Demandeur : Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA) Chercheurs : Adrien

Plus en détail

Par Yves Chagnon, agr., MBA

Par Yves Chagnon, agr., MBA Par Yves Chagnon, agr., MBA Février 2014 1 2 PLAN DE LA PRÉSENTATION Prix des terres Rentabilité des terres Évolution des marges Impacts de la volatilité des prix Situations concrètes Alternatives pour

Plus en détail

Roger Asmar, agr., MBA

Roger Asmar, agr., MBA Roger Asmar, agr., MBA Ousama Bensslimane, agr. Directeur COGENOR Introduction. Efficacité et rentabilité. Seuil de rentabilité. Les dépenses Investissement et rentabilité. Les pièges. Des outils. Rentabilité

Plus en détail

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS CAROLINE PROVOST, MANON LAROCHE, MAUD LEMAY LES OBJECTIFS Objectif principal:

Plus en détail

Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul

Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul Colloque sur la pomme de terre Une production à protéger 13 novembre 2009, Québec Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul Marc F. CLÉMENT., agronome, conseiller

Plus en détail

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Mise en contexte Résultats des essais du CETAB+ Méthodologie; Biomasse et facteurs de variation; Rendements en maïs et corrélations avec l azote apporté;

Plus en détail

Survie à l hiver et rendement du blé d automne selon différentes dates et densités de semis

Survie à l hiver et rendement du blé d automne selon différentes dates et densités de semis Survie à l hiver et rendement du blé d automne selon différentes dates et densités de semis Anne Vanasse, agr., Ph.D. et Francis Allard, agr. Anne Vanasse, agr., Ph.D. Photo: D. Pageau Plan de la conférence

Plus en détail

Survie à l hiver et rendement du blé d automne selon différentes dates et densités de semis

Survie à l hiver et rendement du blé d automne selon différentes dates et densités de semis Survie à l hiver et rendement du blé d automne selon différentes dates et densités de semis Anne Vanasse, agr., Ph.D. et Francis Allard, agr. Anne Vanasse, agr., Ph.D. Photo: D. Pageau Plan de la conférence

Plus en détail

Adopter de bonnes pratiques agroenvironnementales:

Adopter de bonnes pratiques agroenvironnementales: Adopter de bonnes pratiques agroenvironnementales: Dépense ou investissement? Yvan Faucher, agronome Réjean Prince, agroéconomiste L ÉQUIPE INTERDISCIPLINAIRE DU MAPAQ Réjean Prince, agroéconomiste Ghislain

Plus en détail

Influence d odeurs sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels

Influence d odeurs sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels Influence d s sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels La mouche du chou Delia radicum (Insecte Diptère, Anthomyidae) est le principal ravageur des cultures de Crucifères (choux, navets,

Plus en détail

vous propose UNE FUMURE OPTIMALE la solution de l avenir!

vous propose UNE FUMURE OPTIMALE la solution de l avenir! vous propose UNE FUMURE OPTIMALE la solution de l avenir! Les principaux objectifs et avantages L agronomie En étudiant scientifiquement les critères biologiques, physiques et chimiques, elle joue un rôle

Plus en détail

Évaluation de la qualité des semis de maïs

Évaluation de la qualité des semis de maïs Évaluation de la qualité des semis de maïs Mettre le nez dans le semis... pour en retirer des profits Journée grandes cultures Montérégie-Ouest, 2 décembre 2014 Plan de la présentation Pourquoi bien semer?

Plus en détail

Les traitements de semences dans les céréales. Stéphanie Mathieu, agronome St-Jean sur Richelieu

Les traitements de semences dans les céréales. Stéphanie Mathieu, agronome St-Jean sur Richelieu Les traitements de semences dans les céréales Stéphanie Mathieu, agronome St-Jean sur Richelieu INTRODUCTION Pourquoi utiliser des traitements de semences? Les traitements de semences devraient être utilisés

Plus en détail

Semis direct du maïs

Semis direct du maïs Département fédéral de l'économie DFE Station de recherche Agroscope Reckenholz-Tänikon ART Semis direct du maïs Etude comparative de différents semoirs pour semis direct Bernhard Streit Journée d information

Plus en détail

Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS

Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS Exploitants : Groupement d agriculteurs de Vouvry Récolte : 30 juin 2015 avec Syngenta Procédé cultural orge Exploitant : Groupement d agriculteurs

Plus en détail

Optimiser la dose de semis du maïs

Optimiser la dose de semis du maïs Optimiser la dose de semis du maïs La moyenne des taux de semis de maïs utilisés par les producteurs aux États-Unis et au Canada a augmenté de 23 000 grains/acre en 1985 à plus de 30 000 grains/acre aujourd

Plus en détail

Vision Cultures Régir les insectes secondaires du sol dans le maïs Résumé Vers fil de fer Identification Dommage au maïs Vision cultures VOL.

Vision Cultures Régir les insectes secondaires du sol dans le maïs Résumé Vers fil de fer Identification Dommage au maïs Vision cultures VOL. Vision Cultures Régir les insectes secondaires du sol dans le maïs par Steve Butzen, spécialiste de l information agronomique Résumé Les vers fil de fer, les hannetons et les mouches des légumineuses sont

Plus en détail

Agriculture en systèmes naturels

Agriculture en systèmes naturels Agriculture en systèmes naturels Mélanges de cultivars, cultures-abris et cultures intercalaires - blé de printemps biologique Contexte Blé avec avoine comme culture associée La production de céréales

Plus en détail

Introduction Accompagner une viticulture compétitive et responsable. Remercier ET rebondir sur l idée développée par JAMES DE ROANY

Introduction Accompagner une viticulture compétitive et responsable. Remercier ET rebondir sur l idée développée par JAMES DE ROANY Introduction Accompagner une viticulture compétitive et responsable Remercier ET rebondir sur l idée développée par JAMES DE ROANY La Qualité d'un service ou d'un produit n'est pas ce que vous y mettez.

Plus en détail

Mémoire de l Ordre des agronomes du Québec. 12 décembre 2013

Mémoire de l Ordre des agronomes du Québec. 12 décembre 2013 CONSULTATION SUR LES MESURES VISANT A PROTEGER LES ABEILLES CONTRE L EXPOSITION AUX PESTICIDES DE LA CATEGORIE DES NEONICOTINOÏDES AVIS D INTENTION N-012013-01 Mémoire de l Ordre des agronomes du Québec

Plus en détail

Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs

Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs Des alliées pour nos cultures La pollinisation améliore quantité et qualité des récoltes, Elle concerne 70% des espèces cultivées pour la consommation

Plus en détail

SONDAGE À L INTENTION DES PRODUCTEURS SUR L USAGE DE NÉONICOTINOÏDES POUR LES CULTURES DE PETITS FRUITS ET DE VIGNES/RAISINS

SONDAGE À L INTENTION DES PRODUCTEURS SUR L USAGE DE NÉONICOTINOÏDES POUR LES CULTURES DE PETITS FRUITS ET DE VIGNES/RAISINS Introduction L imidaclopride (les noms commerciaux comprennent Admire) est un insecticide homologué pour plusieurs cultures horticoles, notamment les fruits à pépins, les fruits à noyau, les baies et les

Plus en détail

La rénovation des prairies

La rénovation des prairies La rénovation des prairies Jérôme WIDAR, Sébastien CREMER, David KNODEN et Pierre LUXEN. - 1 - 3.5. Rénovation après dégâts de sangliers La rénovation d une prairie ayant subi des dégâts de sangliers est

Plus en détail

Coup de soleil sur poivron et infection secondaire par le champignon Alternaria alternata

Coup de soleil sur poivron et infection secondaire par le champignon Alternaria alternata Avertissement CUCURBITACÉES-SOLANACÉES No 15 10 août 2006 EN BREF : Poivron : la pyrale du maïs est toujours active. Consultez le calendrier de traitements pour votre région. Tomate et poivron : les traitements

Plus en détail

Ravageurs maïs taupins Résultats 2013 Préconisations 2014

Ravageurs maïs taupins Résultats 2013 Préconisations 2014 Ravageurs maïs taupins Résultats 2013 Préconisations 2014 Céline DRILLAUD MARTEAU Ravageurs maïs résultats 2013 Nouveau règlement européen sur l utilisation de 3 néonicotinoïdes (NNI) et suspension de

Plus en détail

TITRE DU PROJET : JOURNÉE DE FORMATION À L INTENTION NUMÉRO DU PROJET : RLIB-2-FOR-021. DATE : 26 mai 2009

TITRE DU PROJET : JOURNÉE DE FORMATION À L INTENTION NUMÉRO DU PROJET : RLIB-2-FOR-021. DATE : 26 mai 2009 Rapport final réalisé dans le cadre du programme Prime-Vert, Volet 11 Appui à la Stratégie phytosanitaire Projet Formation TITRE DU PROJET : JOURNÉE DE FORMATION À L INTENTION DU GROUPE D EXPERTS EN PROTECTION

Plus en détail

Vos champs manquent-ils de potasse?

Vos champs manquent-ils de potasse? Vos champs manquent-ils de potasse? Essai d un outil de diagnostic au champ Yvan Faucher, agr. MAPAQ, Montérégie-Est PLAN DE LA PRÉSENTATION Partie 1 Théorie : comportement de la potasse dans le sol Recommandation

Plus en détail

RAPPORT DE DÉPISTAGE DE LA CHRYSOMÈLE DES RACINES DU MAÏS

RAPPORT DE DÉPISTAGE DE LA CHRYSOMÈLE DES RACINES DU MAÏS RAPPORT DE DÉPISTAGE DE LA CHRYSOMÈLE DES RACINES DU MAÏS DANS LA RÉGION CENTRE-DU-QUÉBEC EN 2006 28 février 2007 CONTEXTE ET OBJECTIF La chrysomèle des racines du maïs est un ravageur important de la

Plus en détail

Maïs: Conséquences possibles de retards dans les semis

Maïs: Conséquences possibles de retards dans les semis Maïs: Conséquences possibles de retards dans les semis GILLES TREMBLAY, agronome CÉROM, Saint-Mathieu-de-Beloeil Saint-Rémi, 2 décembre 2014 Plan de la présentation Conférence 2007. Maïs: Conséquences

Plus en détail

Présence de pesticides dans les cours d eau de secteurs horticoles - Cultures maraîchères

Présence de pesticides dans les cours d eau de secteurs horticoles - Cultures maraîchères 16-4-1 Présence de pesticides dans les cours d eau de secteurs horticoles - Cultures maraîchères Isabelle Giroux MDDELCC, Direction du suivi de l état de l environnement Présence de pesticides dans les

Plus en détail

Agnès Gedda Le potager bio

Agnès Gedda Le potager bio Agnès Gedda Le potager bio Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3544-9 Table des matières Introduction...................................................... 7 Chapitre 1 : Ce qu il faut avoir, ce qu il faut

Plus en détail

Essai de paillage biodégradable dans la culture de la laitue en terre noire. Djamel Esselami agr., M.Sc. 2008

Essai de paillage biodégradable dans la culture de la laitue en terre noire. Djamel Esselami agr., M.Sc. 2008 Essai de paillage biodégradable dans la culture de la laitue en terre noire Djamel Esselami agr., M.Sc. 2008 Mauvaises herbes Introduction gramoxone entre les rangs sarclages manuels : 500$ à 1,000$ par

Plus en détail

Doit on utiliser des fongicides foliaires dans le soya? Yvan Faucher, agr. MAPAQ Montérégie, secteur Est

Doit on utiliser des fongicides foliaires dans le soya? Yvan Faucher, agr. MAPAQ Montérégie, secteur Est Doit on utiliser des fongicides foliaires dans le soya? Yvan Faucher, agr. MAPAQ Montérégie, secteur Est POURQUOI DES FONGICIDES? Pour réduire l incidence des maladies Éviter les pertes économiques (rendement

Plus en détail

La drosophile à ailes tachetées État de situation. Christian Lacroix, agronome

La drosophile à ailes tachetées État de situation. Christian Lacroix, agronome La drosophile à ailes tachetées État de situation Christian Lacroix, agronome Origines de l insecte Originaire d Asie Japon (1916), Chine et Corée (1936) Amérique Centrale Costa Rica (1997), Équateur (1998)

Plus en détail

Diabrotica virgifera : procédure pour la lutte officielle

Diabrotica virgifera : procédure pour la lutte officielle PM 9/4 (1) European and Mediterranean Plant Protection Organization Organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes Systèmes de lutte nationaux réglementaires Diabrotica virgifera

Plus en détail

Les pesticides. Comment réduire les risques qui sont associés à leur utilisation? Secteur - Grandes cultures

Les pesticides. Comment réduire les risques qui sont associés à leur utilisation? Secteur - Grandes cultures Les pesticides Comment réduire les risques qui sont associés à leur utilisation? Secteur - Grandes cultures Marie-Hélène April Coordonnatrice de la Stratégie phytosanitaire québécoise en agriculture Ministère

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal. Ravageurs maïs. Résultats Benjamin POINTEREAU

ARVALIS - Institut du végétal. Ravageurs maïs. Résultats Benjamin POINTEREAU Ravageurs maïs Résultats 2013 Benjamin POINTEREAU Oiseaux Oscinie Geomyze Taupins Limaces Mouche des semis Les ravageurs du maïs en Normandie Une pression ravageurs maïs modérée en 2013 Scutigerelle Nématodes

Plus en détail

PROGRAMME D'ASSURANCE STABILISATION DES REVENUS AGRICOLES. POMMES DE TERRE (modèle 2009) COÛT DE PRODUCTION INDEXÉ JANVIER À DÉCEMBRE 2012

PROGRAMME D'ASSURANCE STABILISATION DES REVENUS AGRICOLES. POMMES DE TERRE (modèle 2009) COÛT DE PRODUCTION INDEXÉ JANVIER À DÉCEMBRE 2012 PROGRAMME D'ASSURANCE STABILISATION DES REVENUS AGRICOLES POMMES DE TERRE (modèle 2009) COÛT DE PRODUCTION INDEXÉ JANVIER À DÉCEMBRE 2012 Page 1 Page 2 POMMES DE TERRE (modèle 2009) COÛT DE PRODUCTION

Plus en détail

STADES PHÉNOLOGIQUES ET ÉTAT DES CULTURES

STADES PHÉNOLOGIQUES ET ÉTAT DES CULTURES Carotte, céleri, laitue, oignon, poireau, ail Avertissement No 03 23 mai 2014 Situation générale : vents forts causant quelques dommages dans les laitues. Stades phénologiques et état des cultures. Carotte

Plus en détail

Vision cultures. Substitutions de maturités d hybrides basées sur la recherche à long terme. par Mark Jeschke et Steve Paszkiewicz.

Vision cultures. Substitutions de maturités d hybrides basées sur la recherche à long terme. par Mark Jeschke et Steve Paszkiewicz. Vision cultures Substitutions de maturités d hybrides basées sur la recherche à long terme par k Jeschke et Steve Paszkiewicz Sommaire Lorsque la pluie retarde sensiblement les travaux aux champs et les

Plus en détail

En Bref cette semaine

En Bref cette semaine N 5 30 avril 2015, page 1 En Bref cette semaine Choux Mouche du chou : Les pontes s intensifient sur le nord de la Bretagne Artichaut Pucerons verts : Baisse des populations Pucerons noirs : quelques rares

Plus en détail

Formation Jardinage. 3-Les Ravageurs

Formation Jardinage. 3-Les Ravageurs Formation Jardinage 3-Les Ravageurs Sujets abordés Formation Jardinage 3 Les insectes bénéfiques Les insectes ravageurs Les maladies des plantes Recettes d insecticides, de fongicides et de stimulants

Plus en détail

Crise conjugale chez le carpocapse de la pomme, c est la confusion totale!

Crise conjugale chez le carpocapse de la pomme, c est la confusion totale! Crise conjugale chez le carpocapse de la pomme, c est la confusion totale! Francine Pelletier Daniel Cormier Gérald Chouinard Journée technique Agropomme, 18 décembre 2013 Carpocapse de la pomme Augmentation

Plus en détail

1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN

1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN Page 1 1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN 1.1. Principe général L indemnité versée à un client correspond à la valeur assurable à son certificat multipliée par sa perte nette calculée (perte

Plus en détail

Hiver. Destruction par le gel et / ou chimique MINERALISATION

Hiver. Destruction par le gel et / ou chimique MINERALISATION QU EST-CE QU UNE PLANTE COMPAGNE? C est un couvert végétal semé en association avec une culture principale afin d améliorer son comportement agronomique et sa rentabilité. Initialement travaillés sur la

Plus en détail

La fusariose de l épi

La fusariose de l épi La fusariose de l épi Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc. Juin 2015 Introduction Mise en contexte Facteurs de développement

Plus en détail

Stratégies scientifiques de secteur d AAC

Stratégies scientifiques de secteur d AAC Stratégies scientifiques de secteur d AAC Présentation à la TRCV du secteur des semences 18 et 19 février 2014 Contexte Les travaux de recherche de la Direction générale des sciences et de la technologie

Plus en détail

Conduite du colza en Bretagne

Conduite du colza en Bretagne Conduite du colza en Bretagne Saint Gouéno, 16 juin 2011 Réalisé par JL.Giteau, A.Guillermou, L.Quéré, JP.Turlin (CA Bretagne), J.Raimbault (Cetiom) Place du colza dans nos systèmes de production Surfaces

Plus en détail

Pesticides. agricoles Moins et Mieux. Cahier d auto- évaluation

Pesticides. agricoles Moins et Mieux. Cahier d auto- évaluation Pesticides agricoles Moins et Mieux Cahier spécifique Cahier d auto- évaluation Maïs sucré 1 re ÉDITION (2004) : Coordination et réalisation : Marie-Hélène April Raymond-Marie Duchesne Stratégie phytosanitaire

Plus en détail

B ULLETIN. d informations SOMMAIRE. Ferme Roger Beauchemin Inc. FERTIOR vous invite à visiter les champs de la À NE PAS MANQUER!!!

B ULLETIN. d informations SOMMAIRE. Ferme Roger Beauchemin Inc. FERTIOR vous invite à visiter les champs de la À NE PAS MANQUER!!! B ULLETIN d informations Volume 52 Août 2014 SOMMAIRE FERTIOR vous invite à visiter les champs de la Ferme Roger Beauchemin Inc. Visite à Ste-Monique de Nicolet PAGE 1 Infos «Équipe FERTIOR» PAGE 2-3 Les

Plus en détail

Évaluations parasitaires préalables à l utilisation de pesticides de catégorie 12 Règl. de l Ontario 63/09 pris en application de la Loi sur les

Évaluations parasitaires préalables à l utilisation de pesticides de catégorie 12 Règl. de l Ontario 63/09 pris en application de la Loi sur les Évaluations parasitaires préalables à l utilisation de pesticides de catégorie 12 Règl. de l Ontario 63/09 pris en application de la Loi sur les pesticides Évaluation parasitaire Méthode 1 Inspection du

Plus en détail

ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie

ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie Maître d œuvre : Chambres d Agriculture de Bretagne Partenaires : INRA, Cetiom, CRA des Pays de la Loire, Union Eolys, semenciers Durée du programme

Plus en détail

Comment choisir les espèces?

Comment choisir les espèces? 16 Disposer d un gazon en adéquation avec l environnement pédo-climatique, avec l utilisation de la prairie (pâturage et/ou fauche), sa durée, et le type de bovins (lait ou viande) sont des éléments à

Plus en détail

Programme Opérationnel d Evaluation des Cultures issues des Biotechnologies ( POECB ) 2002-2004. Synthèse des résultats

Programme Opérationnel d Evaluation des Cultures issues des Biotechnologies ( POECB ) 2002-2004. Synthèse des résultats Programme Opérationnel d Evaluation des Cultures issues des Biotechnologies ( POECB ) 2002-2004 Synthèse des résultats Programme Opérationnel d Evaluation des Cultures issues des Biotechnologies Présentation

Plus en détail

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun ou Phragmites australis Indigène vs exotique Il y a deux sous-espèces de Phragmites australis, L indigène: n envahit pas le milieu, cohabite avec les

Plus en détail

Impacts des changements climatiques sur la culture du pommier au Québec. Introduction

Impacts des changements climatiques sur la culture du pommier au Québec. Introduction Impacts des changements climatiques sur la culture du pommier au Québec Gérald Chouinard, agr. Ph. D. Sylvie Bellerose, B.Sc. Steve Lamothe, M. Sc. Institut de recherche et de développement en agroenvironnement,

Plus en détail

Fiche conseil pour la matière active : Diméthoate (insecticide) Famille : organophosphorés Version du 20 septembre 2013

Fiche conseil pour la matière active : Diméthoate (insecticide) Famille : organophosphorés Version du 20 septembre 2013 Réseau National des Chambres d Agriculture du Niger Fiche conseil pour la matière active : Diméthoate (insecticide) Famille : organophosphorés Version du 20 septembre 2013 Rédaction équipe technique RECA

Plus en détail

Essai de paillis de plastique biodégradable en production maraîchère et fruitière

Essai de paillis de plastique biodégradable en production maraîchère et fruitière PROGRAMME D APPUI AU DÉVELOPPEMENT DE L AGRICULTURE ET DE L AGROALIMENTAIRE EN RÉGION 2007-2008 Essai de paillis de plastique biodégradable Rapport final Mars 2008 Modifié le 3 juillet 2008 Daniel Bergeron,

Plus en détail

Restriction d utilisation des produits phytosanitaires

Restriction d utilisation des produits phytosanitaires Restriction d utilisation des produits phytosanitaires Séances d informations phytosanitaires février 2015 Secteur protection des plantes et grandes cultures/service de l agriculture SPe1: eaux souterraines

Plus en détail

Lutte contre les scarabées Des leçons tirées des vignobles québécois. Gaëlle Dubé, agronome

Lutte contre les scarabées Des leçons tirées des vignobles québécois. Gaëlle Dubé, agronome Lutte contre les scarabées Des leçons tirées des vignobles québécois Gaëlle Dubé, agronome Déroulement Scarabée du rosier Projet dans la vigne Scarabée japonais Scarabée du rosier (Macrodactylus supspinosus)

Plus en détail

La tipule des prairies dans les grandes cultures au Québec

La tipule des prairies dans les grandes cultures au Québec La tipule des prairies dans les grandes cultures au Québec GENEVIÈVE LABRIE 1, JENNIFER DE ALMEIDA 1, ROXANNE S. BERNARD 1 1 CÉROM, 74 chemin Trudeau, Saint-Mathieu-de-Beloeil, QC, J3G E2 Mots-clés : tipules

Plus en détail

SOMMAIRE MÉTÉOROLOGIQUE

SOMMAIRE MÉTÉOROLOGIQUE Bleuet nain Avertissement No 12 19 août 2014 Semaine du 9 au 15 août 2014 Sommaire météorologique. Stades phénologiques, année de végétation, année de récolte. Travaux culturaux. Mauvaise herbe : traitement

Plus en détail

Analyse des résultats du réseau d essais sur l azote réalisés dans le cadre du programme PAGES (2003-2005)

Analyse des résultats du réseau d essais sur l azote réalisés dans le cadre du programme PAGES (2003-2005) Analyse des résultats du réseau d essais sur l azote réalisés dans le cadre du programme PAGES (23-25) Parcelles de confirmation des besoins d azote du maïs réalisées avec les équipements de fermes sous

Plus en détail

La culture des arbres de Noël au Québec, une production distincte

La culture des arbres de Noël au Québec, une production distincte La culture des arbres de Noël au Québec, une production distincte nom André Pettigrew, agronome MAPAQ-Estrie Outaouais 5 et 6 février 2008 St-Cyprien 12 février 2008 PLAN DE L EXPOSÉ Description de la

Plus en détail

ORDRE DU JOUR Jeudi 16 février 2012

ORDRE DU JOUR Jeudi 16 février 2012 ORDRE DU JOUR Jeudi 16 février 2012 Animation : M me Marie-Lyne Houde, conseillère aux communications, Coordination services-conseils 8 h Accueil des participants Remise des photos pour la carte géographique

Plus en détail

Projet d étude sur l impact et l efficacité des traitements antiparasitaires des bovins dans les zones humides du Nord Pas-de-Calais

Projet d étude sur l impact et l efficacité des traitements antiparasitaires des bovins dans les zones humides du Nord Pas-de-Calais Projet d étude sur l impact et l efficacité des traitements antiparasitaires des bovins dans les zones humides du Nord Pas-de-Calais Emmanuel THEBAUD Réseau des Vétérinaires en Élevage Baptiste HUBERT

Plus en détail

STRATÉGIE DE DÉPISTAGE DE LA PYRALE DU MAIS (OSTRINIA NUBILALIS) DANS LA CULTURE DE LA POMME DE TERRE

STRATÉGIE DE DÉPISTAGE DE LA PYRALE DU MAIS (OSTRINIA NUBILALIS) DANS LA CULTURE DE LA POMME DE TERRE STRATÉGIE DE DÉPISTAGE DE LA PYRALE DU MAIS (OSTRINIA NUBILALIS) DANS LA CULTURE DE LA POMME DE TERRE Dépistage saison 2015 Saguenay Lac St-Jean Par Marie-Pascale Beaudoin,B.Sc conseillère horticulture

Plus en détail

Présenté à Atelier national sur les sites contaminés fédéraux de. 1 e mai 2012, Toronto. Jean Pineault Pêches et Océans Canada région du Québec.

Présenté à Atelier national sur les sites contaminés fédéraux de. 1 e mai 2012, Toronto. Jean Pineault Pêches et Océans Canada région du Québec. Décontamination des propriétés isolées par la gestion du risque l usage des données biologiques et de l analyse de risques pour établir la portée des travaux pour le projet de l ancien phare de Grande-Île

Plus en détail

Un peu d histoire. Lutte biologique. Que retirer de l expérience des producteurs de légumes de serre?

Un peu d histoire. Lutte biologique. Que retirer de l expérience des producteurs de légumes de serre? Lutte biologique ------------------------------ Un peu d histoire ------------------------- Que retirer de l expérience des producteurs de légumes de serre? Par : ANDRÉ CARRIER, agronome, M. Sc. Conseiller

Plus en détail

Contamination de l eau par les pesticides dans les secteurs de production de pommes de terre Résultats des suivis de la qualité de l eau

Contamination de l eau par les pesticides dans les secteurs de production de pommes de terre Résultats des suivis de la qualité de l eau Contamination de l eau par les pesticides dans les secteurs de production de pommes de terre Résultats des suivis de la qualité de l eau Isabelle Giroux Direction du suivi de l état de l environnement,

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DES PRODUITS DE MAÏS

GUIDE D UTILISATION DES PRODUITS DE MAÏS GUIDE D UTILISATION DES PRODUITS DE MAÏS Refuge Advanced MC SmartStax MC Herculex MC ÉDITION CANADIENNE Le présent guide d utilisation du produit (le guide) établit les exigences pour la culture des hybrides

Plus en détail

Chapitre 3 : Vers une agriculture durable

Chapitre 3 : Vers une agriculture durable Chapitre 3 : Vers une agriculture durable Au XXI siècle, on prévoit une population de 9 milliards d êtres humains. Nourrir la population est donc un défi majeur. Cf. cours de seconde : problèmes de la

Plus en détail

PHYTO_09 Diversité de la succession culturale en cultures spécialisées

PHYTO_09 Diversité de la succession culturale en cultures spécialisées PHYTO_09 Diversité de la succession culturale en cultures spécialisées Sous-mesure : 10.1 Paiements au titre d'engagements agroenvironnementaux et climatiques Version du 3 février 2015 1. Description du

Plus en détail

Bilan des problèmes post-récoltes identifiées au Laboratoire de diagnostic en phytoprotection de 2000 à 2005

Bilan des problèmes post-récoltes identifiées au Laboratoire de diagnostic en phytoprotection de 2000 à 2005 Bilan des problèmes post-récoltes identifiées au Laboratoire de diagnostic en phytoprotection de 2000 à 2005 Gérard Gilbert agr. phytopathologiste Laboratoire de diagnostic en phytoprotection MAPAQ -Direction

Plus en détail

SITUATION GÉNÉRALE ÉLIMINATION DES BRISE-VENTS DE CÉRÉALES

SITUATION GÉNÉRALE ÉLIMINATION DES BRISE-VENTS DE CÉRÉALES Avertissement CAROTTE, CÉLERI, LAITUE, No 02 20 mai 2004 EN BREF : Situation générale. Élimination des brise-vents de céréales. Vers gris : commencez la surveillance. Carotte : installez vos pièges à charançon;

Plus en détail

CATALOGUE BELGE DESCRIPTION ET RECOMMANDATION CHICOREE INDUSTRIELLE

CATALOGUE BELGE DESCRIPTION ET RECOMMANDATION CHICOREE INDUSTRIELLE Vlaamse overheid Instituut voor Landbouw- en Visserijonderzoek Wetenschappelijke instelling van de Vlaamse overheid - Landbouw en Visserij Burg. Van Gansberghelaan 96 bus 1 9820 Merelbeke-Lemberge, België

Plus en détail

Les apports de la coopération scientifique Brésil-Pays C4 pour l'amélioration génétique du cotonnier

Les apports de la coopération scientifique Brésil-Pays C4 pour l'amélioration génétique du cotonnier Les apports de la coopération scientifique Brésil-Pays C4 pour l'amélioration génétique du cotonnier Essai collaboratif: cas du Burkina Faso SANFO Denys BOURGOU Larbouga INERA/Programme Coton, BURNINA

Plus en détail

Terre, quand tu nous tiens. Patrick Prairie, agr. Chargé de projet Centre d expertise en gestion agricole

Terre, quand tu nous tiens. Patrick Prairie, agr. Chargé de projet Centre d expertise en gestion agricole Terre, quand tu nous tiens Patrick Prairie, agr. Chargé de projet Centre d expertise en gestion agricole Merci à mes collaborateurs! L équipe du CEGA Claudine Ouellet Nadia Déry Patrice Carle Robert-H

Plus en détail

Importance des compétences relationnelles pour mettre en place et suivre une expérimentation in situ

Importance des compétences relationnelles pour mettre en place et suivre une expérimentation in situ Importance des compétences relationnelles pour mettre en place et suivre une expérimentation in situ Expérience de la restauration écologique de sites sensibles dans les Pyrénées Paul Laurent 1 Résumé

Plus en détail