Le hanneton forestier : nouvel Attila des forêts?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le hanneton forestier : nouvel Attila des forêts?"

Transcription

1 Groupe des Entomologistes Forestiers Francophones - Mur de Bretagne 22 septembre 2015 Le hanneton forestier : nouvel Attila des forêts? Louis-Michel Nageleisen, DSF Stephane Brault, ONF Thierry Belouard, DSF Joseph Meyer, ONF

2 Hanneton : 2 espèces importantes en forêt Hanneton commun : Melolontha melolontha Hanneton forestier Melontha hippocastani Melolontha hippocastani Piezo Melolontha melolontha Piezo

3 Le Hanneton forestier cycle de développement (48 mois) Essaimage des adultes Accouplement ponte L3 Nymphe Diapause imaginale N A Profondeur du sol Repos hivernal A Cycle de vie du hanneton forestier L1 LMN DSF Repos hivernal Repos hivernal consommation racinaire L3 Largeur capsule céphalique L3: 6,5mm L2: 4,2mm L2 L1:2,6mm L2 L1 Repos hivernal 47 mois dans le sol 1 mois de vie aérienne source : Maïkafer und Waldschultz (2007-FVA) (modifié)

4 Vol des adultes Hanneton commun: tous les 3 ans Régime 2 dans le nord-est : Carte de répartition des régimes de vols des hannetons communs (Hurpin, 1962) Dans le régime 1 les adultes volent en 1993, 1996, 1999, 2002, 2005, 2008, 2011, 2014 Dans le régime 2 les adultes volent en 1994, 1997, 2000, 2003, 2006, 2009, 2012, 2015 Dans le régime 3 les adultes volent en 1995, 1998, 2001, 2004, 2007, 2010, 2013, 2016 Hanneton forestier : tous les 4 ans Haguenau : 2014 Ingwiller: 2015 Compiègne : 2016

5 Mai 2015: forêts autour d Ingwiller 67

6 Les dommages Hanneton commun : Adultes développement larvaire hors forêt Défoliation Chênes Autres feuillus Adultes Hanneton forestier développement larvaire en forêt Consommation racinaire Dommages -dans les praires de fauche - en plantation forestière sur terrain agricole - en pépinière Larves Dommages aux régénérations naturelles et plantations larves très polyphages Toutes essences

7 Exemple de défoliations Essences préférées : 1) les chênes 2) autres feuillus : hêtre, bouleau Chêne autochtone (défolié) Chêne rouge (défolié) Résineux (intact) Hêtre (défolié) Prunus serotina (intact)

8 Conséquences des défoliations perte de croissance Atlas entomologique, Henry 1883 Défoliation précoce: mai Peu d incidence sur les essences polycycliques comme les chênes Défoliation tous les 3 ans Pas de défoliation deux années de suite Incidence faible Huber 1982

9 Exemple de consommation racinaire Consommation des radicelles sur un semis de chêne de l année Consommation des radicelles sur tapis de myrtilles Consommation des radicelles sur un plant de hêtre vs système racinaire intact du prunus serotina

10 Conséquences de la consommation racinaire Flétrissement puis dépérissement de semis de hêtres Disparition de la régénération par tache Microphyllie Faible élongation en 2014 Feuillage de l année intact

11 cartographie des peuplements forestiers infestés par des larves de hanneton dans les Vosges gréseuses, secteur d Ingwiller en 2014 Rappel Protocole Inventaire par échantillonnage systématique (maille carrée de 400 m) : 1 placette / 16 ha observation des larves de hanneton : Fosse creusée à la pelle, sur une surface de 0,25m2 et une profondeur de 50 cm Tamisage de la terre prélevée comptage des larves, nymphes ou imagos de hanneton présents. type de station sur la fosse creusée type d'humus, texture... topographie : exposition, pente, position topographique (plateau, haut de pente, mi-pente, bas de pente, fond de vallée) Peuplement forestier - données sylvicoles: tour d'horizon relascopique pour les arbres de classe de diamètre supérieure ou égale à 20 cm, ventilés par catégories (PB, BM et GB) et par essences, Dommages à la régénération notation en recouvrement par essences des semis, fourrés ou gaulis présents dans un rayon de 10 mètres autour de la fosse creusée en distinguant 3 classes de hauteur : moins de 0,5 mètres, de 0,5 à 2 mètres, et + de 2 mètres % de mortalité des ces plants; état du système racinaire sur 3 plants inférieurs à 0,5 mètres proches de la fosse

12 1100 placettes inventoriées (sur environ ha) dont 453 avec présence hanneton soit sur environ 7000 ha Présence : Observations obligatoires : larves L2, L3 Commentaires : larves L1, nymphes, imagos

13 Analyse Inventaire hanneton : sous-échantillonnage Motivation : circonscrire l analyse à la zone géographique où le hanneton est présent Méthode : 1. Enveloppe convexe des placettes avec hanneton 2. Sélection des placettes à l intérieur de l enveloppe Effectif de placettes : 975 < 1100 Analyse statistique : modèle linéaire généralisé par Thierry Belouard - DSF

14 Hanneton et contexte stationnel Présence de hanneton dans les sols sur texture sableuse 90 % des placettes avec texture sableuse Texture du sol % = % nombre de placettes modèle linéaire généralisé Var= nombre de vers blancs N= absence de vers blancs O= présence de vers blancs pas d effet significatif de la pente, exposition

15 Hanneton et contexte sylvicole Résultats confortés par les observations de terrain sur les lieux de ponte en mai 2015 Présence/absence hanneton en fonction de la surface terrière Surface terrière totale regroupée en classes % = % nombre de placettes N= absence de vers blancs O= présence de vers blancs modèle linéaire généralisé Var= nombre de vers blancs Test Khi-2 différence significative entre les distributions des deux modalités : présence et absence effet de la surface terrière sur la présence du hanneton

16 Conclusion provisoire à conforter par de nouvelles études Larves de hanneton présentes à proximité des foyers antérieurs ( 2007 ) sur sol sableux, dans tous les types de peuplement mais «préférentiellement» (faible validité statistique!) : dans des peuplements mixtes feuillus résineux, essentiellement avec hêtre et pin sylvestre (40 à 60 %) dans des peuplements réguliers à bois moyen et gros bois avec une surface terrière faible (15 à 25 m2) et peu de perches, Absence régénération liée aux hannetons et aux cervidés

17 Question : impacts des hannetons du semis à l arbre adulte?? Constat sur les peuplements adultes en zone de présence du hanneton CLIQUEZ ET MODIFIEZ LE TITRE Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Descente de cime mortalités

18 Dégradation des hêtraies de la zone concernée confirmée par autre dispositif 6 : Taux important de branches mortes (plus de 10 % des tiges dominantes avec plus ( mortes de 25 % de branches 5 : Taux moyen de branches mortes (plus de 10 % des tiges dominantes avec plus de 5 % de branches mortes mais moins de 10 % de tiges avec plus de 25 % de branches ( mortes 4 : Faible taux de branches mortes (plus de 10 % des tiges dominantes avec plus de 5 ( mortes % de branches mortes mais pas de tige avec plus de 25 % de branches 3 : Très faible taux de branches mortes (moins de 10 % des tiges dominantes avec ( mortes plus de 5 % de branches mortes et pas de tige avec plus de 25 % de branches 2 : Pas de branches mortes (pas de tige dominante avec plus de 5% de branches ( mortes 1 : Moins de 10 tiges observées dans le quadrat

19 Incidences sur les arbres adultes? Études sur les racines fines à faire Plus de chevelu racinaire sur les jeunes arbres et près de la surface du sol pour les arbres adultes

20 Expérience allemande de plus de 30 ans sur le hanneton forestier en vallée du Rhin Traitement systématique des adultes au moment du vol jusqu en 2007 Absence de traitement sur une partie de forêt en zone de présence de hanneton dans la forêt du Bienwald Dépérissement de peuplement adulte Pour les chercheurs du FVA de Freiburg : la cause principale est le hanneton forestier

21 Situation identique à Compiègne? Constat identique : -Pullulation du vol de Echec quasi total des renouvellement de peuplement depuis 10 ans sur station sableuse

22 Situation identique à Compiègne? Situation Forestière Gros massif de production : ha m 3 Station majoritairement sablo-limoneuse à chêne pédonculé Gestion en futaie régulière classique Constat Présence forte de dégâts de hannetons Besoin rapide de renouvellement des peuplements Modification des techniques de plantation adaptées aux sols sableux

23 Suivi des populations de hannetons, secteur de Compiègne en 2015 Rappel Protocole Inventaire par échantillonnage aléatoire sur peuplement cible : 5 placettes / environ 5 ha observation des larves de hanneton : Fosse creusée à la pelle, sur une surface de 0,25m2 et une profondeur de 50 cm Tamisage de la terre prélevée comptage des larves, nymphes ou imagos de hanneton présents. Dommages à la régénération notation en recouvrement par grand type de végétation (graminée, fougère, semi-ligneux et ligneux) en distinguant 3 classes de hauteur : moins de 0,5 mètres, de 0,5 à 2 mètres, et + de 2 mètres Présence de dégats visible Présence de racines fine dans les fosses Liaisons «population de hanneton/technique forestière» Echantillonage comparatif sur différentes techniques de lutte

24 Suivi des populations de hannetons, secteur de Compiègne en 2015 Quelques résultats < 1 L3 /m² De 2 à 3 L3 /m² De 4 à 9 L3 /m² > 10 L3 /m² Inventaire en juin-juillet 2015 Seuil critique 4 L3 en septembre 2014 A partir de 1 L3 /m² = dégats forts sur la végétation

25 Suivi des populations de hannetons, secteur de Compiègne en 2015 Quelques résultats En potets travaillés : Densité de larve identique au témoin mais jamais plus de 4 L3 Taux de reprise : 20 à 40 % contre 5 % dans le temoin Traitement chimique (Suxon foret) : Pas d écart de densité de larve Pas d écart de taux de reprise

26 Conclusion Ecosystèmes forestiers en déséquilibre soumis à de multiples contraintes: station : sable faible RU gestion : fortes coupes depuis 15 ans climat : sécheresse canicule 2015 forte pression cervidés pullulation de hanneton forestier Conséquence = dépérissement de plusieurs essences: hêtre, chêne sessile, sapin pectiné Nombreuses interrogations sur le hanneton forestier: cause du pic épidémique = démographique ou changement contexte : climat, habitat??

27 Que faire maintenant?? 1) Observer dans le temps et dans l espace DSF 2) Comprendre étude spécifique recherche, Inra? 3) Gérer? ONF Etat de crise sanitaire DSF ONF «Observatoire du hanneton forestier» Mise en place en 2015 pour deux cycles hanneton = 8 ans 2 volets 1- volet Espèce 2- volet Peuplement 5 couples de placettes installées en Alsace en zone de présence/absence de hanneton

28

29 Modèle du nombre de hannetons Effet des facteurs dendrométriques Surface terrière Surface terrière moyen bois Surface terrière feuillue Part de la surface terrière feuillue Couvert du semis En noir, l estimation moyenne de l effet du facteur, en rouge ou en grisé, l intervalle de confiance à 95% Effectif de hannetons plus important pour les peuplements dont la surface terrière totale est comprise entre 15 et 25 m²/ha Augmentation du nombre de hannetons avec la surface terrière feuillue mais diminution avec la part de celle-ci dans la surface terrière totale (importance des mélanges d essences) Thierry Belouard

30 Modèle du nombre de hannetons Effet des facteurs topographiques et de la texture du sol Altitude Pente Exposition Texture du sol Thierry Belouard

31 Dynamique de population Au cours d une génération (36 mois) Une femelle : 24 œufs +ou- 8 à la première ponte Plusieurs phases de ponte possible après repas maturation Mortalité naturelle, prédation, parasitisme, T C, humidité L2 = 1/2 L1 L3= 1/3 L1 Nymphe = 1/6 L1 Densité de population Oeufs Adultes Courbe de population totale L1 L2 L3 Evolution d'une population au cours d'une génération Nymphe Temps Fluctuation de population cyclique (gradation) Latence : 1 à X G Progradation : 1 G Culmination : 4 G Rétrogradation : 1 à 2 G

Mise au point d outils de suivi de gestion INDICATEURS DENDROMETRIQUES. 1.- Inventaires

Mise au point d outils de suivi de gestion INDICATEURS DENDROMETRIQUES. 1.- Inventaires Développement d une gestion durable des peuplements irréguliers feuillus Septembre 2003 Mise au point d outils de suivi de gestion INDICATEURS DENDROMETRIQUES 1.- Inventaires Inventaire pied à pied (en

Plus en détail

Diagnostic de la stabilité des peuplements à l aide des données de l IFN

Diagnostic de la stabilité des peuplements à l aide des données de l IFN GIP Ecofor Diagnostic de la stabilité des peuplements à l aide des données de l IFN P. Riou-Nivert (IDF) avec J.-C. Hervé (Engref/IFN), B. Piton (Engref), T. Belouard, J.-P. Renaud, C. Cluzeau, A. Colin

Plus en détail

ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007

ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007 ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007 Peuplements mélangés, modalités, perspectives La diversité des exigences des essences pour la lumière, l eau et les éléments minéraux, nécessite toutefois de prendre

Plus en détail

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS Les résultats : Hautes-Alpes Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 Table des matières 1 Le territoire... 4 Surface par occupation du

Plus en détail

Les forêts face aux changements climatiques : Anticiper, s Adapter et Agir avec BIOCLIMSOL. Jean Lemaire CNPF IDF Lyon. jean.lemaire@cnpf.

Les forêts face aux changements climatiques : Anticiper, s Adapter et Agir avec BIOCLIMSOL. Jean Lemaire CNPF IDF Lyon. jean.lemaire@cnpf. Les forêts face aux changements climatiques : Anticiper, s Adapter et Agir avec BIOCLIMSOL Jean Lemaire CNPF IDF Lyon jean.lemaire@cnpf.fr FORET : TEMPS de PRODUCTION LONG > 40 ans = SENSIBILITE ELEVEE

Plus en détail

Les études de ressources et de disponibilité Etat des lieux et perspectives

Les études de ressources et de disponibilité Etat des lieux et perspectives Les études de ressources et de disponibilité Etat des lieux et perspectives COLIN Antoine (IGN) & THIVOLLE-CAZAT Alain (FCBA) Journée Technique IGN-FCBA "Mieux connaître la ressource, mieux la mobiliser,

Plus en détail

Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières

Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières Avec le soutien financier de : Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières http://boursefonciere.fr/metropole-savoie/coeur-de-savoie/ Afin de répondre

Plus en détail

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS Les résultats : B51 - Champagne humide Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 Table des matières 1 Le territoire... 4 Surface par occupation

Plus en détail

DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE

DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE 2 ÉDITO C R C - M C Daniel BEGUIN Jean-Marie HARAUX Jean-Pierre RENAUD Henri PLAUCHE GILLON 3 SOMMAIRE PRÉAMBULE 5 PARTIE 1 : DESCRIPTION DE L ESPÈCE

Plus en détail

Analyse de la structure verticale : une nouvelle approche pour évaluer l impact des cervidés sur la régénération forestière

Analyse de la structure verticale : une nouvelle approche pour évaluer l impact des cervidés sur la régénération forestière Analyse de la structure verticale : une nouvelle approche pour évaluer l impact des cervidés sur la régénération forestière Patricia Heuzé et François Klein Contexte de l étude Depuis une cinquantaine

Plus en détail

Apport de données auxiliaires pour améliorer la précision d inventaires (statistiques)

Apport de données auxiliaires pour améliorer la précision d inventaires (statistiques) FORESEE : Colloque de restitution 14 novembre 2014 FCBA Paris Apport de données auxiliaires pour améliorer la précision d inventaires (statistiques) J.-P. Renaud (ONF), T. Bélouard (DSF), N. Py (IGN) D

Plus en détail

La forêt en Europe... 2. La forêt en France métropolitaine... 4. L évolution de la surface forestière... 5. Le taux de boisement...

La forêt en Europe... 2. La forêt en France métropolitaine... 4. L évolution de la surface forestière... 5. Le taux de boisement... Sommaire La forêt en Europe... 2 La forêt en France métropolitaine... 4 L évolution de la surface forestière... 5 Le taux de boisement... 6 par département... 6 par sylvoécorégion... 7 À qui la forêt appartient-elle?...

Plus en détail

Cœur de Savoie : les principaux types de forêts éléments d estimation

Cœur de Savoie : les principaux types de forêts éléments d estimation Cœur de Savoie : les principaux types de forêts éléments d estimation valeur forestière pour une parcelle d'au moins 5 000 m² - délimitée - accessible aux tracteurs et desservie 1 FUTAIE DE CONIFERES FUTAIE

Plus en détail

Biodiversité floristique, entomologique et ornithologique des vallées alluviales de Champagne-Ardenne

Biodiversité floristique, entomologique et ornithologique des vallées alluviales de Champagne-Ardenne Biodiversité floristique, entomologique et ornithologique des vallées alluviales de Champagne-Ardenne Rôle de l antécédent d usage du sol et de l intensité des entretiens des peupleraies, en interaction

Plus en détail

Protocole d inventaire de la ressource

Protocole d inventaire de la ressource Protocole d inventaire de la ressource L inventaire L inventaire se réalise en trois étapes qui consistent en : 1. L analyse cartographique du territoire à inventorier et la première visite sur le terrain

Plus en détail

Panorama. de la forêt alsacienne. Taux de boisement. Volume sur pied. Principales essences. Diversité. Propriétaires publics. Propriétaires privés

Panorama. de la forêt alsacienne. Taux de boisement. Volume sur pied. Principales essences. Diversité. Propriétaires publics. Propriétaires privés Panorama de la forêt alsacienne Taux de boisement Volume sur pied Principales essences Diversité Propriétaires publics Propriétaires privés Tempête de 1999 Récolte Edition 2005 Bienvenue au cœur d une

Plus en détail

Caractérisation des couverts forestiers

Caractérisation des couverts forestiers Caractérisation des couverts forestiers Dominique Guyon INRA, UMR ISPA, Bordeaux Cadre Visible, proche et moyen infrarouge Développements méthodologiques en vue d applications opérationnelles Travaux de

Plus en détail

Note technique. Les hannetons en forêt

Note technique. Les hannetons en forêt Direction Générale de l'alimentation Sous-direction de la Qualité et de la Protection des Végétaux Département de la Santé des Forêts Antennne spécialisée Centre Inra de Nancy- Lorraine 54280 CHAMPENOUX

Plus en détail

Protocole d inventaire de la ressource Branches de sapin baumier (Abies balsamea) Fabrication de couronne de Noël

Protocole d inventaire de la ressource Branches de sapin baumier (Abies balsamea) Fabrication de couronne de Noël Protocole d inventaire de la ressource Branches de sapin baumier (Abies balsamea) Fabrication de couronne de Noël L inventaire se réalise en trois étapes qui consistent en : 1. L analyse cartographique

Plus en détail

Biologie du campagnol roussâtre, Myodes glareolus, principal hôte des hantavirus en Europe

Biologie du campagnol roussâtre, Myodes glareolus, principal hôte des hantavirus en Europe Biologie du campagnol roussâtre, Myodes glareolus, principal hôte des hantavirus en Europe Académie vétérinaire de France 21 février 2013 Jean-Luc Flot Département de la santé des forêts Plan de l'exposé

Plus en détail

Comment planter un arbre *

Comment planter un arbre * Comment planter un arbre * 1. Avant la plantation Gardez la motte de racines humide. Gardez l arbre dans un endroit ombragé jusqu à la plantation. 2. Préparez le site pour la plantation Enlevez le gazon,

Plus en détail

Olten 20 mars 2015. Canton de Neuchâtel : exploitation des données LIDAR pour les forêts

Olten 20 mars 2015. Canton de Neuchâtel : exploitation des données LIDAR pour les forêts Olten 20 mars 2015 Canton de Neuchâtel : exploitation des données LIDAR pour les forêts 1 Neuchâtel, un pays forestier Couverture boisée : 37% du Forêts territoire Propriété : 57% de forêts publiques et

Plus en détail

Pôle Gestion Prise en compte des Chiroptères dans la gestion de la forêt de Chambaran

Pôle Gestion Prise en compte des Chiroptères dans la gestion de la forêt de Chambaran Pôle Gestion Atelier technique «forêt» Prise en compte des Chiroptères dans la gestion de la forêt de Chambaran Vendredi 6 novembre 2015 La forêt de Chambaran 800 ha de hêtraie charmaie autour d un champ

Plus en détail

Marteloscope Gounamitz 2

Marteloscope Gounamitz 2 Marteloscope Gounamitz 2 Description du dispositif Michel Soucy et André Cyr Faculté de foresterie, Université de Moncton, Campus d Edmundston Jean-Martin Lussier Centre canadien sur la fibre de bois,

Plus en détail

ANNEXE N 1 PRESENTATION DU PROJET EN VUE DE. 1. Contexte (figures 1 et 2) L OBTENTION D UNE SUBVENTION FEDER

ANNEXE N 1 PRESENTATION DU PROJET EN VUE DE. 1. Contexte (figures 1 et 2) L OBTENTION D UNE SUBVENTION FEDER ANNEXE N 1 PRESENTATION DU PROJET EN VUE DE L OBTENTION D UNE SUBVENTION FEDER PORTEUR DU PROJET : Christophe Drénou INTITULE DU PROJET : Les conséquences du changement climatique sur les chênaies en Midi-Pyrénées.

Plus en détail

SIMMEM. Aide / description / références. Sommaire

SIMMEM. Aide / description / références. Sommaire SIMMEM Aide / description / références Sommaire 1 Présentation... 2 1.1 Entrées... 2 1.2 Sorties... 4 1.3 Scenarii sylvicoles... 4 2 Description des modèles... 4 2.1 Modèle Fagacée-Sylvestris... 4 2.1.1

Plus en détail

Le GIS Coopérative de Données pour la Modélisation de la Croissance : un exemple de mutualisation

Le GIS Coopérative de Données pour la Modélisation de la Croissance : un exemple de mutualisation Le GIS Coopérative de Données pour la Modélisation de la Croissance : un exemple de mutualisation Jean-François Dhôte, Alain Bailly, Max Bédeneau, Christian Ginisty, Myriam Legay, Yves Lesgourgues, Céline

Plus en détail

Peuplements forestiers

Peuplements forestiers Peuplements forestiers feuillus des collines alsaciennes typologies et sylvicultures Avant-Propos du Conseil Régional Après les guides de sylviculture des peuplements du massif vosgien, des plaines alluviales,

Plus en détail

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés L IFN vient de mettre en ligne une nouvelle version de son site Internet contenant encore plus d informations, disponibles en téléchargement gratuit. Nouveautés Le site Internet de l IFN : une mine de

Plus en détail

Utiliser et valoriser une carte des stations

Utiliser et valoriser une carte des stations Utiliser et valoriser une carte des stations Exemple en Brie champenoise Version 1.51. Octobre 2006 Sylvain GAUDIN Partie A Les stations présentes sur la forêt et la carte des stations 1 Partie B Le choix

Plus en détail

Gestion patrimoniale des massifs forestiers

Gestion patrimoniale des massifs forestiers MF 1 Objectif(s) concerné(s) III.2.3 Milieux forestiers Gestion patrimoniale des massifs forestiers Favoriser une gestion sylvicole intégrant les enjeux de biodiversité et assurant la pérennité des habitats

Plus en détail

Le SCARIFICATEUR RÉVERSIBLE

Le SCARIFICATEUR RÉVERSIBLE Création et renouvellement des forêts OUTILS DE GESTION DE LA VEGETATION CONCURRENTE ET DE PREPARATION DU SOL Le SCARIFICATEUR RÉVERSIBLE Désherbage, travail du sol Réussir une régénération : C est garantir

Plus en détail

La forêt française. Rhône-Alpes. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région

La forêt française. Rhône-Alpes. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région La forêt française Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009 Les résultats pour la région Rhône-Alpes 2 TOME Rhône-Alpes : les résultats régionaux Sommaire 1 La région Rhône-Alpes 1.1

Plus en détail

L amélioration du boisé lors des coupes

L amélioration du boisé lors des coupes L amélioration du boisé lors des coupes Feuillet technique 1 Les propriétaires de boisés présents sur le territoire de l Agence de mise en valeur des Appalaches sont très actifs dans leurs boisés comme

Plus en détail

Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent

Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent Le défi de l'ae au BSL: Concevoir des modalités d'aménagement qui tiennent compte des effets créés par les processus qui ont dynamisé

Plus en détail

Réunion CAQ-CAPSIS, Prénovel, 10 avril 2013. Jean-Philippe Schütz, Roland Brand, Dominique Weber

Réunion CAQ-CAPSIS, Prénovel, 10 avril 2013. Jean-Philippe Schütz, Roland Brand, Dominique Weber Effectuer des relevés dendrométriques avec son smartphone Réunion CAQ-CAPSIS, Prénovel, 10 avril 2013 Clotilde Gollut (clotilde.gollut@bfh.ch), Christian Rosset, Jean-Philippe Schütz, Roland Brand, Dominique

Plus en détail

Tableaux personnalisés

Tableaux personnalisés Tableaux personnalisés Documentation d aide http://inventaire-forestier.ign.fr/spip/spip.php?rubrique18 2 SOMMAIRE 1. Choix des résultats à calculer...4 Principe général... 4 Étape 1 : choix d un domaine

Plus en détail

Pièce E : Etude d impact

Pièce E : Etude d impact Pièce E : Etude d impact 130/357 E4.3. Environnement naturel E4.3.1. Grands ensembles naturels Dans l aire d étude, la matrice de cultures industrielles (céréales) ou spécialisées (tabac, houblon) domine

Plus en détail

Dossier pédagogique collège : Module 4 - La biodiversité Atelier «Méthode de suivi de la biodiversité de la réserve»

Dossier pédagogique collège : Module 4 - La biodiversité Atelier «Méthode de suivi de la biodiversité de la réserve» Gorges de la Loire Dossier pédagogique collège : Module 4 - La biodiversité Atelier «Méthode de suivi de la biodiversité de la réserve» Yv es T hon néri eux : asar ine cou ché e, h ê trai e- Mic ka ël

Plus en détail

L INVENTAIRE FORESTIER WALLON

L INVENTAIRE FORESTIER WALLON L INVENTAIRE FORESTIER WALLON JACQUES RONDEUX HUGUES LECOMTE CONTEXTE ET HISTORIQUE Jusqu aux années 1970-80, la connaissance des ressources boisées belges était traditionnellement liée à un recensement

Plus en détail

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS Les résultats : Haute-Savoie Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 Table des matières 1 Le territoire... 4 Surface par occupation du

Plus en détail

Tableaux standards. Documentation d aide. http://inventaire-forestier.ign.fr/spip/spip.php?rubrique17

Tableaux standards. Documentation d aide. http://inventaire-forestier.ign.fr/spip/spip.php?rubrique17 Tableaux standards Documentation d aide http://inventaire-forestier.ign.fr/spip/spip.php?rubrique17 2 SOMMAIRE Préambule...3 1. Choix d un tableau de résultats...4 Étape 1 : Choix d un domaine géographique...

Plus en détail

Etude de la ressource forestière et des disponibilités en bois en Normandie

Etude de la ressource forestière et des disponibilités en bois en Normandie N. Site Année Direction de la Valorisation B.P. 11 152 rue de Cantaben - Maurin 34972 LATTES CEDEX Tél. 4.67.7.8.86 Télécopie : 4.67.7.8.91 e-mail : dv@ifn.fr Etude de la ressource forestière et des disponibilités

Plus en détail

Compte-rendu des discussions autour de la méthodologie du programme Forêts Anciennes, réunion téléphonique 19 juillet 2011

Compte-rendu des discussions autour de la méthodologie du programme Forêts Anciennes, réunion téléphonique 19 juillet 2011 Compte-rendu des discussions autour de la méthodologie du programme Forêts Anciennes, réunion téléphonique 19 juillet 2011 Participants Membre du comité scientifique et technique Nicolas Drapier DP Jean-Luc

Plus en détail

LES ARBRES Plantation, soins et entretien

LES ARBRES Plantation, soins et entretien LES ARBRES Plantation, soins et entretien Dans le cadre de son plan de communication 2014, la Ville de Prévost publie, chaque mois, une rubrique d information sur les arbres. Éléments importants de notre

Plus en détail

PRINCIPAUX RÉSULTATS DE SIX ANNÉES D OBSERVATION DES PROBLÈMES PHYTOSANITAIRES DANS LES PLANTATIONS FORESTIÈRES DE L ANNÉE

PRINCIPAUX RÉSULTATS DE SIX ANNÉES D OBSERVATION DES PROBLÈMES PHYTOSANITAIRES DANS LES PLANTATIONS FORESTIÈRES DE L ANNÉE Département de la santé des forêts décembre 2013 BILAN DE LA SANTÉ DES FORÊTS EN 2013 PRINCIPAUX RÉSULTATS DE SIX ANNÉES D OBSERVATION DES PROBLÈMES PHYTOSANITAIRES DANS LES PLANTATIONS FORESTIÈRES DE

Plus en détail

Quelques données : Domaines & Patrimoine. Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise. Membre de l ASFFOR.

Quelques données : Domaines & Patrimoine. Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise. Membre de l ASFFOR. 1 2 Quelques données : Domaines & Patrimoine Membre de Adhérent à : l ASFFOR Membre de l ASFFOR Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise 10 11 salariés 7000 8 500 ha ha gérés 12 13 groupements

Plus en détail

Fiche N 13 : Indice de Consommation (IC)

Fiche N 13 : Indice de Consommation (IC) Fiche N 13 : Indice de Consommation (IC) Suivre les variations de la pression de consommation des ongulés sur la flore lignifiée d un massif forestier INDICATEUR L indice de consommation (IC) traduit les

Plus en détail

D UN DOCUMENT DE GESTION DE L A PROPRIÉTÉ FORESTIÈRE dans le cadre de la certification PEFC au Luxembourg FIR EIS BËSCHER VU MUER

D UN DOCUMENT DE GESTION DE L A PROPRIÉTÉ FORESTIÈRE dans le cadre de la certification PEFC au Luxembourg FIR EIS BËSCHER VU MUER Mireille Feldtrauer-Molitor I N S T R U C T I O N S P O U R L É L A B O R AT I O N D UN DOCUMENT DE GESTION DE L A PROPRIÉTÉ FORESTIÈRE dans le cadre de la certification PEFC au Luxembourg FIR EIS BËSCHER

Plus en détail

Estimation des stocks de carbone à l échelle d une concession forestière

Estimation des stocks de carbone à l échelle d une concession forestière Estimation des stocks de carbone Exemple des concessions forestières de Bétou et Missa - Congo 595 948 ha Février 2010 FICHE D IDENTITÉ DES CONCESSIONS BÉTOU ET MISSA Unités Forestières d Aménagement situées

Plus en détail

nouvelles technologies au service du gestionnaire forestier

nouvelles technologies au service du gestionnaire forestier nouvelles technologies au service du gestionnaire forestier P. Lejeune Gembloux, le Unité de Gestion des Ressources forestières et des Milieux naturels gembloux faculté universitaire des sciences Informatique

Plus en détail

L arbre près de chez moi Module 5 Planter un arbre

L arbre près de chez moi Module 5 Planter un arbre L arbre près de chez moi Module 5 Planter un arbre Résumé du module 5 Les élèves déterminent l essence de l arbre qu ils souhaitent planter au lieu choisi en fonction de divers critères. Ils suivent les

Plus en détail

Les grandes orientations d adaptation au changement climatique : point d étape

Les grandes orientations d adaptation au changement climatique : point d étape Les grandes orientations d adaptation au changement climatique : point d étape, ONF DTCB-RD (accueillie à l Inra de Nancy, UMR EEF de janvier 2006 à août 2010) Observer et s adapter au changement climatique

Plus en détail

LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS

LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS Une approche par la télédétection de précision par Marie-Thérèse Besse et Paul Rouet Atelier parisien d urbanisme Banque de données urbaines 9,

Plus en détail

Dynamique de la processionnaire du pin : historique et évolution

Dynamique de la processionnaire du pin : historique et évolution Dynamique de la processionnaire du pin : historique et évolution Bernard BOUTTE Département de la Santé des Forêts Plante et Cité - Lyon 07 juin 2013 PLAN - Introduction - 1 - Le réseau permanent de placettes

Plus en détail

MANUEL D'AMÉNAGEMENT FORESTIER

MANUEL D'AMÉNAGEMENT FORESTIER MANUEL D'AMÉNAGEMENT FORESTIER 4 e ÉDITION Publié conformément aux exigences de l'article 29 de la Loi sur les forêts (2001, chapitre 6) 2003 Ce document a été élaboré sous la responsabilité de la Direction

Plus en détail

Le merisier. (Prunus avium) à bois

Le merisier. (Prunus avium) à bois Le merisier (Prunus avium) à bois 13 2 Le merisier (Prunus avium) Le merisier (Prunus avium) est un arbre de la famille des Rosacées, tout comme le poirier, le pommier et autres fruitiers. Il se distribue

Plus en détail

F 11 Terres rouges. Sylvoécorégion

F 11 Terres rouges. Sylvoécorégion Sylvoécorégion F 11 Terres rouges Caractéristiques particulières à la SER Les Terres Rouges, au substratum constitué d argiles rouges de décalcification riches en silex, se distinguent nettement des terrains

Plus en détail

Titre de la publication (8 pts, gras) Directives sur les paiements du programme d investissement dans les forêts traitées par coupes partielles

Titre de la publication (8 pts, gras) Directives sur les paiements du programme d investissement dans les forêts traitées par coupes partielles Titre de la publication (8 pts, gras) Directives sur les paiements du programme d investissement dans les forêts traitées par coupes partielles Saison 2015-2016 Rédaction et coordination Jacques Gravel,

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Jean-Matthieu Monnet UR Écosystèmes Montagnards, Irstea Grenoble Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea

Plus en détail

Pour bien comprendre les résultats publiés

Pour bien comprendre les résultats publiés RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER MÉTHODOLOGIE Pour bien comprendre les résultats publiés Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 Ce document peut être reproduit ou diffusé à des fins non commerciales

Plus en détail

Commission Ecologie et Paysage du 7 juin 2010

Commission Ecologie et Paysage du 7 juin 2010 Gestion du patrimoine arboré de la vallée de l Orge aval Commission Ecologie et Paysage du 7 juin 2010 170 ha de boisements Athis Aval : Collège Mozart : Coteau des Vignes : Prés Saint Martin : Parc Duparchy

Plus en détail

From research to application: scenario for the French Forestry Office

From research to application: scenario for the French Forestry Office FORESEE Workshop - Forestry applications of remote sensing technologies 8-10 October 2014 - INRA Champenoux - France From research to application: scenario for the French Forestry Office Anne JOLLY, Alexandre

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA DISPONIBILITÉ FORESTIÈRE

ÉVALUATION DE LA DISPONIBILITÉ FORESTIÈRE THÈME 2. CONNAISSANCE DE LA RESSOURCE ET DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ÉVALUATION DE LA DISPONIBILITÉ FORESTIÈRE DES FORÊTS PUBLIQUES DE LORRAINE ANDRÉ RICHTER Avec une récolte annuelle de plus de 3 millions

Plus en détail

Campagnols en Région Picardie Premier état des lieux. Lundi 9 mars 2015 FREDON PICARDIE

Campagnols en Région Picardie Premier état des lieux. Lundi 9 mars 2015 FREDON PICARDIE Campagnols en Région Picardie Premier état des lieux Campagnols et mulot, les espèces importantes présentes en région + grands, oreilles plus petites + petits, oreilles bien développées Taille < 15 cm

Plus en détail

DRAINER. C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2&3. Les principes de drainage page 2&3. les réseaux de drainage page 4

DRAINER. C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2&3. Les principes de drainage page 2&3. les réseaux de drainage page 4 60.01 DRAINER C O N S E I L C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2&3 Les principes de drainage page 2&3 les réseaux de drainage page 4 la pose des drains page 4&5 page 1/6 - Fiche Conseil n 60.01

Plus en détail

Guyane. Bilan carbone et gestion forestière

Guyane. Bilan carbone et gestion forestière Guyane Bilan carbone et gestion forestière Séminaire organisé dans le cadre du projet CARPAGG «le carbone en forêt et en prairies issues de déforestation en Guyane, 1 octobre 2013» Le contexte de la forêt

Plus en détail

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR NOTE AU LECTEUR Dans le cadre de notre certification forestière à la norme du Forest Stewardship Council de la Seigneurie de Perthuis, nous vous présentons un résumé du plan général d aménagement forestier

Plus en détail

Le fascicule de gestion forestier

Le fascicule de gestion forestier Institut National de la Recherche Forestière Arboretum de Bainem BP 37 Cheraga. Alger Le fascicule de gestion forestier Hamani A Plan I. Introduction II. Etats du fascicule de gestion III. Intitulé des

Plus en détail

Explication des différents procédés de récolte réalisés sur le territoire de la zec. 2270 rue Léon- harmel,bureau 240, Québec (Qc) G1N 4L2

Explication des différents procédés de récolte réalisés sur le territoire de la zec. 2270 rue Léon- harmel,bureau 240, Québec (Qc) G1N 4L2 Explication des différents procédés de récolte réalisés sur le territoire de la zec 1 2270 rue Léon- harmel,bureau 240, Québec (Qc) G1N 4L2 Table des matières Avant les traitements... 4 1. Les coupes partielles...

Plus en détail

Indicateurs phénologie. Isabelle Chuine et al. Novembre 2013

Indicateurs phénologie. Isabelle Chuine et al. Novembre 2013 Indicateurs phénologie Isabelle Chuine et al. Novembre 2013 4 indicateurs Date de feuillaison surtout feuillus. Quid des résineux? Date de floraison certains suivis sont très anciens, Date de coloration

Plus en détail

Quand les forestiers innovent ensemble

Quand les forestiers innovent ensemble PAR OLIVIER PICARD responsable R & D du CNPF, coordinateur du RMT Aforce 1 Un coup supplémentaire met la forêt K.-O. Quand les forestiers innovent ensemble Le Réseau mixte technologique, Aforce, a été

Plus en détail

RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE

RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE CHAPITRE 16 DISPOSITIONS RELATIVES À L ABATTAGE D ARBRES 16.1.1 DISPOSITIONS RELATIVES À L ABATTAGE LE LONG DES CHEMINS DÉSIGNÉS Le long des chemins désignés, seule la coupe

Plus en détail

LES ETUDES D AMENAGEMENT FORESTIER EN TUNISIE

LES ETUDES D AMENAGEMENT FORESTIER EN TUNISIE Projet AGORA Atelier de concertation avec les parties prenantes Rabat-ENFI le 1 er et 2 juin 2010 LES ETUDES D AMENAGEMENT FORESTIER EN TUNISIE Présenté par : MOKHTAR Ameur Sous Directeur des Aménagements

Plus en détail

Précautions préalables à la mise en terre. Mode

Précautions préalables à la mise en terre. Mode Les plants forestiers 1 préalables à la mise en terre par Pascal Balleux 2 et Philippe Van Lerberghe 3 La reprise et la croissance d un plant forestier sont bonnes à condition de veiller à la qualité des

Plus en détail

Surfaces forestières dominées par des espèces allochtones

Surfaces forestières dominées par des espèces allochtones Surfaces forestières dominées par des espèces allochtones Pour l économie forestière suisse, la culture d essences allochtones est pratiquement insignifiante. La part de forêt dominée par des essences

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Mieux produire et préserver : Quelles approches pour les forêts au sein des territoires? Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Pour mieux affirmer ses missions, le

Plus en détail

une initiative volontaire

une initiative volontaire Lutter contre le réchauffement climatique Présentation du projet «Puits de Carbone» du Nord Isère Puits de carbone Nord Isère : une initiative volontaire Un contexte qui converge pour un meilleur respect

Plus en détail

Données de sols en forêt : état de l'existant et intérêt de leur mobilisation

Données de sols en forêt : état de l'existant et intérêt de leur mobilisation Données de sols en forêt : état de l'existant et intérêt de leur mobilisation pour le volet à moyenne échelle du programme IGCS C. Perrier (CNPF), A. Granier (INRA) et JP.Party (Sol-Conseil) 11-13 Décembre

Plus en détail

Innovation dans l évaluation de la ressource : nouvelles techniques de caractérisation Regefor 2015 INRA Champenoux

Innovation dans l évaluation de la ressource : nouvelles techniques de caractérisation Regefor 2015 INRA Champenoux Innovation dans l évaluation de la ressource : nouvelles techniques de caractérisation Regefor 2015 INRA Champenoux Alexandre Piboule, Anne Jolly ONF - Département Recherche, Développement et Innovation

Plus en détail

Bases d'une gestion durable des forêts mélangées: écophysiologie, croissance et démo-génétique des espèces constitutives.

Bases d'une gestion durable des forêts mélangées: écophysiologie, croissance et démo-génétique des espèces constitutives. Bases d'une gestion durable des forêts mélangées: écophysiologie, croissance et démo-génétique des espèces constitutives. AIP ECOGER (INRA) 2005-2008 Catherine COLLET, Erwin DREYER diapo 1 Equipes impliquées

Plus en détail

biologie OBSERVATIONS BIOLOGIQUES ET ESSAIS DE LUTTE CONTRE LE HANNETON COMMUN DANS LES VERGERS À GRAINES

biologie OBSERVATIONS BIOLOGIQUES ET ESSAIS DE LUTTE CONTRE LE HANNETON COMMUN DANS LES VERGERS À GRAINES biologie et forêt OBSERVATIONS BIOLOGIQUES ET ESSAIS DE LUTTE CONTRE LE HANNETON COMMUN DANS LES VERGERS À GRAINES J.-F. ABGRALL Le Hanneton commun, Melolontha melolontha L., est bien connu sous le nom

Plus en détail

Voici un extrait du plan de la forêt de Cerisy pour vous aider:

Voici un extrait du plan de la forêt de Cerisy pour vous aider: Livret familles Petit questionnaire pour découvrir en famille la forêt de Cerisy de façon amusante... Circuit bleu : 4 km environ Validé par l ONF Nous vous proposons d emprunter le circuit bleu balisé

Plus en détail

LES AGENTS DE DEGRADATION DU BOIS DANS LA CONSTRUCTION ---------------------------

LES AGENTS DE DEGRADATION DU BOIS DANS LA CONSTRUCTION --------------------------- LES AGENTS DE DEGRADATION DU BOIS DANS LA CONSTRUCTION --------------------------- Dispositions normatives et réglementaires Conception d un ouvrage classe d emploi des bois Durabilité Imprégnabilité

Plus en détail

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS Les résultats : Deux-Sèvres Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 Table des matières 1 Le territoire... 4 Surface par occupation du sol...4

Plus en détail

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres CHAPITRE 13 Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres CHAPITRE 13 DISPOSITIONS RELATIVES À L'ABATTAGE ET À LA PLANTATION D'ARBRES À l'intérieur des zones RV-1, RV-2, RV-9, RV-10,

Plus en détail

COMPARATIF ENTRE LES POLITIQUES D AMÉNAGEMENT BRÉSIL / BASSIN DU CONGO

COMPARATIF ENTRE LES POLITIQUES D AMÉNAGEMENT BRÉSIL / BASSIN DU CONGO Certification et légalité dans la filière bois du Bassin du Congo COMPARATIF ENTRE LES POLITIQUES D AMÉNAGEMENT BRÉSIL / BASSIN DU CONGO Par Dr Bernard CASSAGNE Expert Aménagiste - Directeur FRM PRÉSIDENT

Plus en détail

Être propriétaire forestier en Belledonne

Être propriétaire forestier en Belledonne Être propriétaire forestier en Belledonne Un guide pour vous accompagner Proprietaire Belledonne.indd 1 La forêt en Belledonne La chaîne de Belledonne est une zone montagneuse dont les massifs boisés occupent

Plus en détail

Département du Puy-de-Dôme

Département du Puy-de-Dôme Les forêts françaises après les tempêtes de décembre 1999 Département du Puy-de-Dôme Guy M. MERCIER Année 2002 1 1 ÉVALUATION DES DÉGÂTS EN FRANCE... 3 1.1 ESTIMATION NATIONALE... 3 1.2 ESTIMATION RÉGIONALE...

Plus en détail

LA SYLVICULTURE PRO SILVA EN WALLONIE. Mesures et recommandations du DNF. Christine Sanchez Forêt Wallonne asbl

LA SYLVICULTURE PRO SILVA EN WALLONIE. Mesures et recommandations du DNF. Christine Sanchez Forêt Wallonne asbl LA SYLVICULTURE PRO SILVA EN WALLONIE Mesures et recommandations du DNF Document en complément à la circulaire n 2718 du 24.09.2013 relative aux mesures sylvicoles à suivre pour une gestion selon la sylviculture

Plus en détail

Influence d odeurs sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels

Influence d odeurs sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels Influence d s sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels La mouche du chou Delia radicum (Insecte Diptère, Anthomyidae) est le principal ravageur des cultures de Crucifères (choux, navets,

Plus en détail

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005 Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques 21 et 23 février 2005 Marc F. Clément, agronome Qui a bonnes plantes a bonnes vaches!

Plus en détail

MOYENS DE LUTTE CONTRE LES LARVES DE HANNETON COMMUN EN PEPINIERE M.-A. JOUSSEMET (1))

MOYENS DE LUTTE CONTRE LES LARVES DE HANNETON COMMUN EN PEPINIERE M.-A. JOUSSEMET (1)) AFPP 3 e CONFÉRENCE SUR L ENTRETIEN DES ESPACES VERTS, JARDINS, GAZONS, FORÊTS, ZONES AQUATIQUES ET AUTRES ZONES NON AGRICOLES TOULOUSE 15, 16 ET 17 OCTOBRE 013 MOYENS DE LUTTE CONTRE LES LARVES DE HANNETON

Plus en détail

Impact de l intensité des prélèvements forestiers sur la biodiversité IMPREBIO. Philippe Balandier. Contrat MEDDE GIP Ecofor Programme BGF

Impact de l intensité des prélèvements forestiers sur la biodiversité IMPREBIO. Philippe Balandier. Contrat MEDDE GIP Ecofor Programme BGF Impact de l intensité des prélèvements forestiers sur la biodiversité IMPREBIO Philippe Balandier Contrat MEDDE GIP Ecofor Programme BGF P. Balandier Séminaire BGF Nancy 06 juin 2014 diapo 1 Contexte :

Plus en détail

Visite des peuplements de pin maritime des Cévennes ardéchoises

Visite des peuplements de pin maritime des Cévennes ardéchoises Le pin maritime en région méditerranéenne Visite des peuplements de pin maritime des Cévennes ardéchoises par Frédérique CHAMBONNET et Maurice BELVAL Pour compléter les journées varoises, une tournée a

Plus en détail

La cartographie forestière - version 2 -

La cartographie forestière - version 2 - La cartographie forestière - version 2 - de l Inventaire forestier national Guide technique Fournir aux utilisateurs les informations nécessaires pour exploiter, au mieux, les fichiers cartographiques

Plus en détail

L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire

L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire Atelier de reflexion «La biodiversité, un plus au service des éleveurs et des forestiers» Le Caylar - 09 Juin

Plus en détail

Normes d élaboration du plan de sondage de l inventaire d aménagement

Normes d élaboration du plan de sondage de l inventaire d aménagement République Démocratique du Congo MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, CONSERVATION DE LA NATURE, EAUX ET FORETS ------------------------------------------- SERVICE PERMANENT D INVENTAIRE ET D AMENAGEMENT FORESTIERS

Plus en détail

ANALYSE DU BASSIN D APPROVISIONNEMENT DE BANGUI

ANALYSE DU BASSIN D APPROVISIONNEMENT DE BANGUI Appuiàlaformulationd unestratégienationaleetd unprogrammedeforesterieurbaineetpériurbaineàbangui ANALYSEDUBASSIND APPROVISIONNEMENT DEBANGUI DÉFINITIONPRÉLIMINAIREDUBASSIND APPROVISIONNEMENT Le bassin

Plus en détail

Mieux connaître la renouée du Japon

Mieux connaître la renouée du Japon Mieux connaître la renouée du Japon Sous le terme «renouée du Japon» se cache en fait deux espèces à l aspect et aux caractéristiques écologiques très similaires : la Renouée du Japon (Fallopia japonica)

Plus en détail