Chapitre 11 : la production agricole végétale et animale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 11 : la production agricole végétale et animale"

Transcription

1 Chapitre 11 : la production agricole végétale et animale L approvisionnement de l humanité en nourriture constitue un enjeu planétaire majeur pour le 21 ème siècle. Depuis les années 1950, la modernisation de l agriculture a permis d accroitre la production alimentaire, mais cela n est pas sans conséquence sur l environnement et la santé. Ce système d augmentation des rendements semble atteindre ses limites, de plus, il ne garantira pas la durabilité des ressources. Problèmes : Comment nourrir une population toujours plus importante? Quelles sont les conséquences sur l environnement d une production à haut rendement? Quelles solutions pour aboutir à une agriculture durable? L étude des caractéristiques des écosystèmes permet de mieux évaluer l impact sur l environnement des activités humaines comme, par exemple, les activités agricoles. 1. Comparaison écosystème agrosystème. A. Les flux de matière et d énergie dans un écosystème TP 1 : comparaison bilan de matière dans un écosystème et un agrosystème Conséquence environnementale : marée verte Un écosystème est l association d un milieu présentant des caractéristiques physico chimiques précises : le biotope et des êtres vivants qui le peuplent : la biocénose. Un écosystème se caractérise par une forte biodiversité et des interactions complexes entre les espèces ainsi qu entre les espèces et leur biotope. Dans quasiment tous les écosystèmes, les êtres vivants à la base de chaque chaîne alimentaire sont des végétaux chlorophylliens ; le premier niveau trophique est donc constitué d organismes autotrophes, c est à dire capables de produire leur matière organique à partir de matières exclusivement minérales en utilisant l énergie lumineuse grâce à la photosynthèse. On qualifie ces organismes de photo autotrophes. Dans un réseau trophique, ces organismes constituent les producteurs primaires. Les plantes vertes en milieu terrestre et le phytoplancton en milieu marin sont les principaux producteurs primaires. Les autres niveaux trophiques sont occupés par des êtres vivants consommant de la matière organique pour produire leur propre matière organique (ils transforment la matière organique synthétisée par les autotrophes) : ce sont des organismes hétérotrophes. Ils sont représentés par : les animaux consommant la matière organique produite par les producteurs primaires : ils sont phytophages (herbivores) et constituent les consommateurs primaires ; les organismes zoophages (carnivores) qui constituent les consommateurs secondaires (il peut y avoir plusieurs niveaux d animaux zoophages) ; les organismes consommant la matière organique morte : les décomposeurs. Ils assurent le recyclage de la matière organique en matière minérale ce qui permet de fournir aux autotrophes (végétaux) les éléments minéraux dont ils ont besoin. Il existe donc un cycle de la matière. La matière organique fabriquée contient de l énergie sous forme de molécules organiques (glucide, protide, lipide), or le passage de la matière organique d un niveau trophique à un autre se fait avec des pertes considérables d énergie. En effet, une partie de la matière organique ingérée n est pas assimilée et une partie est perdue par respiration. On estime que pour fabriquer 1 kg de carnivore de 1 er niveau, il faut environ 10 kg d herbivores qui eux mêmes ont nécessité 100 kg de végétaux pour se former. D un point de vue de l énergie, les interactions entre les êtres vivants de l écosystème sont décrites par une pyramide de productivité qui décroit au fur et à mesure que l on s élève dans les niveaux trophiques supérieurs. Document : pyramide des productivités d un écosystème. A projeter : Document : le devenir de l énergie dans une forêt

2 B. L agrosystème : un détournement d une partie de la production végétale pour l Homme Document : comparaison bilan agrosystème / écosystème Un agrosystème est un écosystème modifié par l homme pour subvenir à ses besoins. Il est artificiellement en équilibre. En effet, l installation d un agrosystème nécessite l intervention de l Homme aussi bien sur : Le biotope : modification du sol par labourage, apport d eau par irrigation. La biocénose : élimination de la végétation naturelle par déforestation ou désherbage mécanique ou chimique, élimination de la faune par l utilisation de produits phytosanitaires : pesticides, herbicides et fongicides. (intrants) L ensemble de ces pratiques vise à augmenter la production des organes végétaux que l on souhaite récolter. Les plantes sélectionnées ont une productivité remarquable (de plus en plus modifiées génétiquement). Celles ci nécessitent un prélèvement important de minéraux dans le sol. Or ceux ci, après être devenue des constituants de la plante, sont exportés en dehors du système pour fournir des produits, notamment alimentaires à l humanité. La restitution naturelle de ces éléments dans le sol est donc très faible ce qui entraîne son appauvrissement. Pour compenser ces pertes et pour éviter un épuisement du sol (entrainant un risque de diminution des rendements), l homme doit maintenir artificiellement la richesse du sol en éléments nutritifs par l apport d engrais (intrants). Ils peuvent être d origine organique (fumiers, lisiers) ou minérale (azote, phosphore et potasse) 2. Les conséquences de l utilisation des intrants sur l environnement et la santé. A. Les conséquences de l apport d engrais sur l environnement et la santé. Les engrais sont le plus souvent apportés sans chercher à adapter leur nature et leur dose aux besoins réels de la culture. Ainsi, le plus souvent, ils ne sont pas utilisés en totalité par les plantes en croissance. Les produits phytosanitaires ainsi que les nitrates issus des engrais peuvent alors être entraînés vers les eaux superficielles (rivières, lacs ) ou vers les nappes d eau souterraines. Les nitrates en excès, par exemple, entraîne la prolifération des végétaux aquatique qui en se décomposant utilise le dioxygène de l eau ce qui provoque la mort des animaux. C est le phénomène d eutrophisation. Ajuster les apports aux besoins, ne pas laisser le sol nu durant la période d interculture permet de limiter la perte d éléments minéraux par lessivage et ruissellement. B. Les conséquences de l utilisation des pesticides sur la santé Etude du document bioconcentration des pesticides le long d une chaine alimentaire L usage des pesticides s est considérablement accru au cours de la seconde partie du 20 ème siècle. La prise de conscience croissante des risques qu ils peuvent générer pour l environnement, voire pour la santé de l Homme conduit à l élaboration de nouvelles stratégies. Exemple : phénomène de bioaccumulation des pesticides le long de la chaine alimentaire. Les polluants se transmettent d un niveau à l autre dans les réseaux trophiques, or comme il faut en moyenne 10 kg de matière d un niveau trophique pour produire 1 kg du niveau suivant, le 1 kg fabriqué contient tous les résidus de pesticides présent dans 10 kg de sa nourriture. Il y a donc augmentation de la concentration en pesticides présents dans les tissus de l organisme, or ces derniers sont d une grande toxicité et provoquent des cancers, des dérèglements hormonaux, nerveux etc. Le plan Ecophyto 2018 qui a pour objectif de diminuer de 50 % l usage des pesticides d ici 2018 implique de raisonner l emploi des pesticides: réduction de la fréquence des traitements, réduction des doses appliquées, prévention des risques de résistance (exemple de résistance des moustiques en Languedoc Roussillon). Cette mise en œuvre suppose d être en mesure d évaluer de façon précise et objective les risques encourus par une culture donnée.

3 3. Des pratiques agricoles pour une agriculture durable Document pratique agricole pour une agriculture durable Pour l'afnor (Association française de normalisation) en 2012, un état est dit «durable» si «les composantes de l'écosystème (biotope et biocénose) et leurs fonctions sont préservées pour les générations présentes et futures». Il s agit donc d un principe de responsabilité vis à vis de l humanité de demain. Actuellement, l agriculture intensive ne répond pas aux critères du développement durable, pourtant des solutions existent pour assurer une gestion durable de l environnement sans renoncer aux rendements, ainsi, la suppression du labour et l utilisation d engrais verts permettent d améliorer à long terme la fertilité des sols. L agroforestie consiste à cultiver ensemble des arbres et des plantes annuelles comme les céréales. Le rendement global est souvent supérieur à celui d une monoculture et l usage d intrants chimique est limité D autres solutions permettent de réduire l impact des intrants sur l environnement et la santé : La rotation des cultures contribue à la lutte contre les adventices (diminution de l utilisation des herbicides), à la fixation de l azote atmosphérique et à l amélioration de l activité biologique du sol (diminution de l utilisation d engrais). La lutte biologique : utilisation des prédateurs naturels des ravageurs. L agriculture de précision : apport d azote «à la demande» La biodiversité naturelle : utilisation des haies et bandes enherbées qui abritent des prédateurs naturels des ravageurs tout en filtrant les nitrates et les produits phytosanitaires. 4. La production animale La consommation moyenne de viande par personne et par an en France est de 96,5 kg. A titre de comparaison, cette consommation atteint 4kg par personne et par an en Inde. Dans les pays d Europe du nord, sur les 3800 kilocalories consommés quotidiennement, 1200 sont d origine animale alors qu en Afrique subsaharienne, la contribution des calories animales à la ration alimentaire (2200 kilocalories) est de 135 kilocalories. Quels sont les impacts écologiques d une alimentation à base de viande? A. Les flux d énergie dans un agrosystème animale Document : pyramide des énergies alimentation en blé ou en bœuf Les réseaux trophiques montrent qu il existe toujours des pertes de biomasse et d énergie lorsqu on passe d un niveau trophique à l autre. Plus la chaine est courte, moins il y a de pertes. En privilégiant une alimentation végétale, l Homme réduit les pertes de matière et d énergie et peut donc nourrir davantage d humains. B. L impact d une alimentation riche en viande à l échelle de la planète Livre page 214 documents 1 et 3 : questions sur doc 3 La production de viande par l élevage nécessite la production de végétaux pour nourrir les animaux. Cela a deux conséquences : Le rendement énergétique de l élevage est réduit. L élevage consomme une surface agricole très supérieure à celle de la production végétale. La production de viande par l élevage intensif a des impacts environnementaux qui se surajoutent à ceux de la production végétale : émissions de gaz à effet de serre, déforestation, problème de gestion des déjections, pollutions etc. Bilan : Le coût énergétique et les conséquences environnementales de l agriculture posent le problème des pratiques utilisées. Le choix des techniques culturales vise à concilier production et gestion durable de l environnement. Cette gestion est d autant plus importante dans le cas d une production animale car consommer de la viande n as pas le même impact écologique que consommer des végétaux. Visionnage du film : solutions locales pour désordre global

4 Au cours du 20 ème siècle, la population mondiale a été multipliée par 4. Elle devrait continuer à s accroitre pour atteindre les 9 milliards en Néanmoins cette croissance se produit surtout dans les pays pauvres et s accompagne d une sous nutrition et d une malnutrition. Problème : comment nourrir 9 milliards d humains en 2050 tout en préservant les ressources naturelles? 5. Nourrir l humanité de manière durable. A. Les limites physiques de la planète Ressources en eau et en sol TP 2 : Google Earth : eau, surface cultivable, dégradation sol et pratiques alimentaires Présentation orale 1. Les surfaces cultivables sont limitées. Toute la superficie émergée n est pas cultivable. En effet certains sols sont trop humides ou trop pauvres, d autres présentent une pente trop forte sans oublier les sols sous climat sec ou trop froid impropres à la culture. Cela constitue une véritable limite physique. Par ailleurs, la surface cultivable n est qu un indicateur car un hectare ne produit pas la même quantité de matière en France ou en Afrique subsaharienne. Aujourd hui, 1,5 milliard d hectares sont cultivés. Quelle quantité de terre peut être encore être mise en culture? La question fait débat et les scénarios esquissés varient avec les méthodes de calcul utilisés. Si l Amérique du sud et l Afrique possèdent un fort potentiel, il est également nécessaire de prendre en compte certains paramètres: fragilité écologique des terres considérées comme disponibles, impact écologique d une déforestation massive, faible fertilité de certains sols 2. Des sols dégradés. Les pratiques agricoles peuvent avoir des conséquences préjudiciables sur la qualité des sols, ainsi le surpâturage, la déforestation sont à l origine d une érosion importante. En effet, un sol nu ou possédant un couvert végétal faible sera fortement érodé par le ruissellement des eaux ou par le vent. Dans ce cas, il perd de nombreux éléments minéraux (humus cf. seconde). Il existe cependant des pratiques : semis sous couvert végétale, agroforestie qui se développent (particulièrement dans les pays du sud) et qui constitue une réponse efficace à la gestion durable des ressources en préservant les sols et en limitant l apport d intrants. 3. Les ressources en eau. L agriculture pluviale n est possible que dans les pays ou les précipitations sont suffisamment abondantes. Par ailleurs, l eau doit également être disponible au moment où le végétal en a besoin pour sa croissance. L irrigation s est développée au cours des 40 dernières années dans certains pays (en Asie particulièrement) ce qui a permis d accroitre de manière importante la production végétale et de sécuriser les rendements. Dans les pays en développement, les terres irriguées représentent 20% des terres cultivées ; ces 20 % de terres irrigués assurant cependant 60 % de la production totale de céréales. L irrigation pose cependant un certain nombre de problèmes (salinisation des sols, baisse des nappes phréatiques ) Dans les prochaines années, les besoins alimentaires augmenteront ce qui impliquera davantage de surface irriguées. B. L impact des pratiques alimentaires La répétition de choix alimentaires individuels à l échelle d une population peut avoir des conséquences environnementales globales, ainsi : Consommer des aliments cultivés localement limite la consommation d énergie fossile et la production de CO 2 liées au transport Une réduction de la consommation de viande permet de diminuer la surface de cultures végétales consacrées à l alimentation animale et d augmenter ainsi la production végétale destinée à l Homme.

5 Bilan : Après 50 ans d une logique intensive privilégiant des objectifs de production, on mesure aujourd hui l impact négatif sur l environnement voire sur la santé humaine posé par l utilisation massive d engrais et pesticides notamment. A cette agriculture intensive doit succéder une agriculture qui permette de concilier les logiques environnementales et les exigences de rendement afin de satisfaire les besoins alimentaires tout en étant viable d un point de vue économique. Un défi technique qui implique une modification des pratiques culturales et une volonté collective pour y parvenir. Les prévisions indiquent qu il semble possible de nourrir 9 milliards d humains en Cependant, l inégale répartition géographique de la production alimentaire et les conséquences de la dégradation de l environnement resteront des problèmes à résoudre.

Chapitre 3 : Vers une agriculture durable

Chapitre 3 : Vers une agriculture durable Chapitre 3 : Vers une agriculture durable Au XXI siècle, on prévoit une population de 9 milliards d êtres humains. Nourrir la population est donc un défi majeur. Cf. cours de seconde : problèmes de la

Plus en détail

THEME : NOURRIR L HUMANITÉ TP1 : Agriculture, santé et environnement

THEME : NOURRIR L HUMANITÉ TP1 : Agriculture, santé et environnement THEME : NOURRIR L HUMANITÉ TP1 : Agriculture, santé et environnement Une population de neuf milliards d'humains est prévue au XXIème siècle. Nourrir la population mondiale est un défi majeur qui ne peut

Plus en détail

Des hommes et des ressources

Des hommes et des ressources Des hommes et des ressources G 6. La question des ressources alimentaires I. Etude de cas : au Brésil Quelle est la situation alimentaire au Brésil? P 282-283 A. Une grande puissance agricole 1) L agriculture

Plus en détail

Biomasse : C est le poids des êtres vivants d une même espèce (ou d un groupe d espèces ou de l ensemble des êtres vivants d un milieu).

Biomasse : C est le poids des êtres vivants d une même espèce (ou d un groupe d espèces ou de l ensemble des êtres vivants d un milieu). LEXIQUE Biomasse : C est le poids des êtres vivants d une même espèce (ou d un groupe d espèces ou de l ensemble des êtres vivants d un milieu). Bioaccumulation* : Accumulation et concentration des produits

Plus en détail

PRODUIRE DE FAÇON DURABLE ET RESPONSABLE

PRODUIRE DE FAÇON DURABLE ET RESPONSABLE Livret pédagogique PRODUIRE DE FAÇON DURABLE ET RESPONSABLE Livret pédagogique du Manuel : Objectifs Pédagogiques & Messages Clés Le PIP est financé par l Union européenne PRODUIRE DE FAÇON DURABLE ET

Plus en détail

L eau, élément de vie

L eau, élément de vie L eau, élément de vie brochet, Jura, France Le brochet, poisson prédateur Le brochet est, en tant que prédateur, une pièce essentielle des écosystèmes d eau douce. Le fonctionnement d un écosystème est

Plus en détail

Partie IV RESPONSABILITÉ DE L HOMME VIS-A-VIS DE LA SANTÉ ET DE L ENVIRONNEMENT

Partie IV RESPONSABILITÉ DE L HOMME VIS-A-VIS DE LA SANTÉ ET DE L ENVIRONNEMENT Partie IV RESPONSABILITÉ DE L HOMME VIS-A-VIS DE LA SANTÉ ET DE L ENVIRONNEMENT Sujets des exposés 2015-2016 F. Mezzoud, N. Romeuf, Collège Les Hauts de l Arc, Trets Sujet 1 : Impact de la pêche sur la

Plus en détail

CHAPITRE 8 PRODUCTION ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT

CHAPITRE 8 PRODUCTION ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT CHAPITRE 8 PRODUCTION ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 1 Relations alimentaires entre les êtres vivants 1 1 Les chaines alimentaires. Une chaine alimentaire est constituée par une succession d êtres vivants

Plus en détail

Le développement durable peut-il se passer d engrais minéraux?

Le développement durable peut-il se passer d engrais minéraux? Avec la participation i de l Le développement durable peut-il se passer d engrais minéraux? Philippe EVEILLARD UNIFA Union des Industries de la Fertilisation Le développement durable et l agriculture :

Plus en détail

Agriculture biologique : cultiver la terre et non l exploiter

Agriculture biologique : cultiver la terre et non l exploiter Agriculture biologique : cultiver la terre et non l exploiter En 2007, un groupe d experts réunis par l Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l agriculture (FAO) a publié un rapport soulignant

Plus en détail

Activité 1 : Les caractéristiques du sol, un écosystème naturel de surface

Activité 1 : Les caractéristiques du sol, un écosystème naturel de surface Connaissances Le sol est le produit des interactions entre biosphère, lithosphère et atmosphère. Le sol est un écosystème caractérisé par une faune et une flore singulière permettant un recyclage de la

Plus en détail

COIN LABORATOIRE = ras

COIN LABORATOIRE = ras Partie du programme : Enjeux planétaires contemporains - Nourrir l humanité Niveau : première Titre de la séance : Vers des pratiques culturales durables EXTRAIT DU PROGRAMME Le coût énergétique et les

Plus en détail

UN CONSTAT, UNE ÉVIDENCE,, UNE CERTITUDE : COUVRIR LE SOL POUR PRODUIRE DE L EAU PROPRE

UN CONSTAT, UNE ÉVIDENCE,, UNE CERTITUDE : COUVRIR LE SOL POUR PRODUIRE DE L EAU PROPRE UN CONSTAT, UNE ÉVIDENCE,, UNE CERTITUDE : COUVRIR LE SOL POUR PRODUIRE DE L EAU PROPRE Konrad Schreiber Institut de l Agriculture Durable 1 2 LA MISE À NU DES SOLS POSE D ÉNORMES PROBLÈMES ENVIRONNEMENTAUX

Plus en détail

La France a ainsi beaucoup investi dans l agriculture, créant ainsi une agriculture performante car technologiquement avancée.

La France a ainsi beaucoup investi dans l agriculture, créant ainsi une agriculture performante car technologiquement avancée. La culture intensive L agriculture intensive se caractérise par la mise en place de monocultures à base de semences dites «à haut rendement», une utilisation importante des intrants chimiques (pesticides,

Plus en détail

Chapitre 2 Les dynamiques de la population et le développement durable

Chapitre 2 Les dynamiques de la population et le développement durable Chapitre 2 Les dynamiques de la population et le développement durable Introduction : photo Ile DE Pâques p 188, exemple d une civilisation effondrée en raison d une mauvaise gestion de ses ressources

Plus en détail

Alimentation et environnement. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins

Alimentation et environnement. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins Alimentation et environnement Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins Les acquis (p54-55) 1. L alimentation de l organisme représente une triple nécessité : - Couvrir les dépenses

Plus en détail

Discours sur la sécurité alimentaire

Discours sur la sécurité alimentaire Discours sur la sécurité alimentaire L alimentation est le besoin le plus fondamental de l homme. Elle est essentielle à la vie et au développement. Le droit à l alimentation est donc la base de tous les

Plus en détail

Un nouveau modèle d agriculture

Un nouveau modèle d agriculture Un nouveau modèle d agriculture Produire plus avec moins Guide à l intention des décideurs sur l intensification durable de l agriculture paysanne L intensification durable des cultures peut se résumer

Plus en détail

B1. Le cycle de la matière

B1. Le cycle de la matière SVT - 1S B1. Le cycle de la matière Les écosystèmes sont traversés par des transferts de matière et d énergie. B1.a ECOSYSTEMES Un ECOSYSTEME est formé par un ensemble d êtres vivants (biocénose), leur

Plus en détail

La production de biocarburants estelle compatible avec la fonction nourricière de l agriculture?

La production de biocarburants estelle compatible avec la fonction nourricière de l agriculture? La production de biocarburants estelle compatible avec la fonction nourricière de l agriculture? Jean-Christophe Debar Fondation pour l agriculture et la ruralité dans le monde Les mercredis du Pavillon

Plus en détail

/ EXPOSITION DU 10 AVRIL 2015 au 29 NOVEMBRE 2015

/ EXPOSITION DU 10 AVRIL 2015 au 29 NOVEMBRE 2015 Document à l attention des enseignants LES DÉFIS UNE EXPOSITION TEMPORAIRE DE 800 M 2 PRÉSENTÉE DU 10 AVRIL AU 29 NOVEMBRE 2015 Vers 2050, la population mondiale pourrait atteindre 9 milliards d Hommes

Plus en détail

Communiqué de presse - Mars 2013. Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable

Communiqué de presse - Mars 2013. Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable Communiqué de presse - Mars 2013 Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable 2 «Par son métier, en lien direct avec le monde agricole, par ses

Plus en détail

THEME 2 : Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol

THEME 2 : Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol THEME 2 : Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol Quels sont les ressources utilisées par les Hommes? L eau La nourriture : végétale et animale L énergie ( charbon, gaz, pétrole, électricité) L

Plus en détail

Correction Chapitre 3. Vers une agriculture durable

Correction Chapitre 3. Vers une agriculture durable Correction Chapitre 3 Vers une agriculture durable Etude d'un agrosystème Un agrosystème est un écosystème modifié ou créé par l Homme pour subvenir à ses besoins. Il a pour but de produire des quantités

Plus en détail

Géographie. Chapitre n.. La question des ressources alimentaires

Géographie. Chapitre n.. La question des ressources alimentaires Géographie Chapitre n.. La question des ressources alimentaires I) La situation alimentaire aux Etats-Unis et au Soudan Problématique : Quelles sont les différences entre la situation alimentaire aux Etats-Unis

Plus en détail

Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)?

Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)? Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)? Dans une Déclaration Environnementale de Produit ou EPD, 11 catégories d impact sur l environnement sont exprimées en chiffres. Il s agit d

Plus en détail

Nom : Groupe : La lithosphère, se compose de la croûte terrestre (continentale et océanique) et de la partie supérieure du manteau.

Nom : Groupe : La lithosphère, se compose de la croûte terrestre (continentale et océanique) et de la partie supérieure du manteau. Nom : Groupe : Date : THÉORIE UNIVERS TERRE-ESPACE, ST-STE, 4 e secondaire La lithosphère La lithosphère, se compose de la croûte terrestre (continentale et océanique) et de la partie supérieure du manteau.

Plus en détail

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE»

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» A l attention des professeurs de SVT, Physique- Chimie et Histoire Géographie. Ecocène

Plus en détail

La sécurité alimentaire dans le monde

La sécurité alimentaire dans le monde Séquence 1 Nourrir les hommes Lancement : Reportage : Journal télévisé de TF1 et émission de Y.A.Bertrand «Vu du ciel» Problématiques générales : 1). 2). Séance 1 La sécurité alimentaire dans le monde

Plus en détail

Nos activités et nos rejets polluants deviennent problématiques, et génèrent des inquiétudes sur l avenir de l humanité et de son environnement.

Nos activités et nos rejets polluants deviennent problématiques, et génèrent des inquiétudes sur l avenir de l humanité et de son environnement. LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Constats et enjeux En un siècle, l impact de l homme sur la nature a bouleversé l environnement. Nos modes de production et de consommation sont en cause, ainsi que nos choix énergétiques.

Plus en détail

CH3 : UNE GESTION OBLIGATOIRE DES NAPPES D EAU

CH3 : UNE GESTION OBLIGATOIRE DES NAPPES D EAU CH3 : UNE GESTION OBLIGATOIRE DES NAPPES D EAU INTRODUCTION L'eau est une ressource finie, recyclable et inégalement répartie. Elle est une ressource indispensable aux êtres vivants et aux activités humaines.

Plus en détail

Principaux résultats

Principaux résultats L environnement, une opportunité Etat, perspectives et enjeux du marché des engrais Principaux résultats Lundi 28 juin 2010 Pierre Cazeneuve, Directeur GCL DD p.cazeneuve@gcl.tm.fr CONTEXTE GENERAL DE

Plus en détail

Réponses aux Quiz...119

Réponses aux Quiz...119 Sommaire Quiz...11 1. Agriculture...13 2. Bâtiment...15 3. Bien manger...17 4. Biodiversité...19 5. Catastrophes écologiques...21 6. Commerce équitable...25 7. Déchets...28 8. Démarche française...30 9.

Plus en détail

ÉNERGIES RENOUVELABLES

ÉNERGIES RENOUVELABLES ÉNERGIE HYDRAULIQUE ÉNERGIE ÉOLIENNE ÉNERGIE SOLAIRE LA BIOMASSE LA GÉOTHERMIE ÉNERGIES MARINES ÉNERGIE HYDRAULIQUE L énergie hydraulique provient de la force de l eau en mouvement, c est-à-dire l énergie

Plus en détail

Séquence pédagogique

Séquence pédagogique Séquence pédagogique Les matériaux de l espace L ensemble des questions concerne à la fois les sciences de la vie et de la Terre et la physique-chimie, dans le cadre des thèmes de convergence que sont

Plus en détail

Gestion de l azote des fumiers : comment réduire les pertes?

Gestion de l azote des fumiers : comment réduire les pertes? Gestion de l azote des fumiers : comment réduire les pertes? Un producteur agricole peut-il en même temps protéger l environnement, améliorer les relations avec ses voisins et sauver de l argent? La réponse

Plus en détail

CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE

CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE Une plante est constituée de racines ancrées dans le sol et de tiges feuillées se développant en milieu aérien. la plante est donc en contact avec 2 milieux

Plus en détail

Les produits à base de bois dans la lutte contre le changement climatique. Utiliser davantage de bois pour sauver la planète

Les produits à base de bois dans la lutte contre le changement climatique. Utiliser davantage de bois pour sauver la planète Les produits à base de bois dans la lutte contre le changement climatique Utiliser davantage de bois pour sauver la planète Les responsables politiques cherchent à réduire les émissions de gaz à effet

Plus en détail

LE DAAL BAHT. Plat complet : un plat de riz, une soupe de lentilles et un curry de légumes (en fonction de la saison) Daal : Soupe de Lentilles

LE DAAL BAHT. Plat complet : un plat de riz, une soupe de lentilles et un curry de légumes (en fonction de la saison) Daal : Soupe de Lentilles LE DAAL BAHT Plat complet : un plat de riz, une soupe de lentilles et un curry de légumes (en fonction de la saison) Daal : Soupe de Lentilles Pour 4 personnes Préparation : 10 min Cuisson : 40 min Ingrédients

Plus en détail

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n P r é s e n t a t i o n Séminaire RDI 2015 Séminaire RDI2015 La politique RDI au service de la gestion de l eau et des milieux aquatiques : point d étape et perspectives Les finalités opérationnelles des

Plus en détail

Chapitre 2- Le sol : un patrimoine durable?

Chapitre 2- Le sol : un patrimoine durable? Chapitre 2- Le sol : un patrimoine durable? 1- L Homme utilise à son profit la photosynthèse L agriculture correspond à l exploitation et à la transformation du milieu naturel ayant pour but la production

Plus en détail

Comment répondre aux besoins alimentaires et préserver les ressources indispensables à l agriculture?

Comment répondre aux besoins alimentaires et préserver les ressources indispensables à l agriculture? Martin Bortzmeyer est chef de bureau au Commissariat Général au développement durable. Le Commissariat est membre de droit du Conseil Economique pour le développement durable (CEDD). Comment répondre aux

Plus en détail

Agriculture et qualité de l air en France : actions du secteur agricole et potentiels de réduction

Agriculture et qualité de l air en France : actions du secteur agricole et potentiels de réduction Agriculture et qualité de l air en France : actions du secteur agricole et potentiels de réduction Lionel LAUNOIS Ministère de l Agriculture, de l Agroalimentaire et de la Forêt Journée nationale APCA

Plus en détail

Agriculture et changement climatique au Sénégal : les réponses de la recherche. Dr Mbaye DIOP ISRA

Agriculture et changement climatique au Sénégal : les réponses de la recherche. Dr Mbaye DIOP ISRA Agriculture et changement climatique au Sénégal : les réponses de la recherche Dr Mbaye DIOP ISRA 1 Comprendre le changement climatique Définition des changement climatiques (CC) La variabilité naturelle

Plus en détail

WT54 La gestion des sols et politiques foncières

WT54 La gestion des sols et politiques foncières Session 1 La vision chinoise Différence fondamentale entre foncier urbain (propriété de l Etat, pouvant être soumis aux lois du marché) et foncier rural (de propriété collective, sur lequel les paysans

Plus en détail

L agriculture, un secteur moderne

L agriculture, un secteur moderne L agriculture, un secteur moderne La modernisation de son agriculture a permis à la France de se propulser au rang de premier producteur européen et de premier exportateur mondial de produits agroalimentaires

Plus en détail

I. Une agriculture pour nourrir les Hommes

I. Une agriculture pour nourrir les Hommes Nourrir l'humanité Vers une agriculture durable pour la planète OBJECTIF À l échelle globale, l agriculture doit relever le défi de l alimentation d une population humaine toujours croissante. On cherche

Plus en détail

Exposé 1 : Habitudes alimentaires et santé

Exposé 1 : Habitudes alimentaires et santé Exposé 1 : Habitudes alimentaires et santé Certains comportements (manque d activité physique, excès de graisses, de sucre et de sel dans l alimentation) peuvent favoriser l obésité et l apparition de

Plus en détail

I- Agrosystèmes et productions alimentaires

I- Agrosystèmes et productions alimentaires THEME 2 INTRODUCTION Une population de 9 milliards d humains est prévue au XXIème siècle. Nourrir la population mondiale est un défi majeur qui ne peut être relevé sans prendre en compte des considérations

Plus en détail

Une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement

Une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement Une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement i N N La gestion différenciée, une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement Votre commune s est engagée dans une démarche

Plus en détail

Pourquoi la durabilité et l équité?

Pourquoi la durabilité et l équité? Comment peut-on : Pourquoi la durabilité et l équité? Poursuivre le progrès de manières équitables qui ne nuisent pas à l environnement? Répondre aux aspirations de développement des pauvres dans le monde

Plus en détail

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Passer du conventionnel à l économe en 3 ans Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Contexte & Système d exploitation CONTEXTE Localisation Climat Beauce. Au sud de l Eure-et-Loir.

Plus en détail

L' homme agit sur son environnement.

L' homme agit sur son environnement. Duong Alexis 6eB L' homme agit sur son environnement. Causes des pollutions du sol Le sommaire La pollution des sols. -Introduction p3. -1) Définition du rôle du sol p 4-5. -2) Les causes de la pollution

Plus en détail

CONCEPT DE PRODUCTION AU SENEGAL (suggestion) I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel

CONCEPT DE PRODUCTION AU SENEGAL (suggestion) I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel CONCEPT DE PRODUCTION AU SENEGAL (suggestion) I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel 2 Parc de Production Maraîchère «BIOPARC» A partir de la

Plus en détail

ENGRAIS AVEC REGULATEUR DE NITRIFICATION

ENGRAIS AVEC REGULATEUR DE NITRIFICATION ENGRAIS AVEC REGULATEUR DE NITRIFICATION EUROCHEM AGRO FRANCE SAS 49, av. Georges Pompidou 92593 LEVALLOIS-PERRET Cedex Tél. : 01 49 64 54 10 Fax : 01 49 64 52 52 Web : www.eurochemagro.com = marque déposée

Plus en détail

Adaptation Aux changements climatiques. Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso

Adaptation Aux changements climatiques. Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso Adaptation Aux changements climatiques Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso Sommaire Le Le contexte Notion Notion d adaptation Stratégies Stratégies et techniques d adaptation Les Les

Plus en détail

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse?

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? 1 Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation,

Plus en détail

Titre de la séance : utilisation de l énergie solaire.

Titre de la séance : utilisation de l énergie solaire. Partie du programme : Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol Niveau : seconde Titre de la séance : utilisation de l énergie solaire. EXTRAIT DU PROGRAMME Utiliser l énergie des vents, des courants

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE

ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE BOUILLOT Nicolas Novembre 2008 Le développement durable Le développement durable est un modèle de développement qui répond aux besoins d aujourd hui sans compromettre

Plus en détail

Optimiser le dispositif des AMM

Optimiser le dispositif des AMM Avril 2010 RECONNAISSANCE MUTUELLE EUROPEENNE Optimiser le dispositif des AMM Légumes de France Légumes de France : Syndicat national majoritaire des producteurs de Légumes de France. Représente l ensemble

Plus en détail

Gérer définitivement les problèmes de mousse

Gérer définitivement les problèmes de mousse Gérer définitivement les problèmes de mousse Tuer la mousse n est pas un problème mais pour l éliminer définitivement, il faudra identifier la ou les origines de sa présence et y remédier Quelles sont

Plus en détail

Caractéristiques. Fréquence du système. Perspectives. Utilisation des surfaces. Atouts. Contraintes. Système plantes sarclées

Caractéristiques. Fréquence du système. Perspectives. Utilisation des surfaces. Atouts. Contraintes. Système plantes sarclées Système plantes sarclées Caractéristiques Variantes de ce système Production de viande (vaches allaitantes ou bœufs sur 10ha d herbe) 1,3 unité de main d œuvre : 1 chef d exploitation et 1 salarié occasionnel

Plus en détail

Vers une gestion durable des ressources en eau

Vers une gestion durable des ressources en eau Vers une gestion durable des ressources en eau Carrefours de l innovation agronomique Productions végétales et sécheresse Toulouse - 6 juin 2008 Nelly LE CORRE-GABENS Responsable du Service Agronomie-Environnement

Plus en détail

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES Avant-propos: Le sol est un milieu vivant et fragile en constante évolution. On pourra l améliorer ou le détruire en fonction des actions que l on effectuera sur

Plus en détail

«Les sols agricoles : un atout pour la sécurité alimentaire et le climat»

«Les sols agricoles : un atout pour la sécurité alimentaire et le climat» «Les sols agricoles : un atout pour la sécurité alimentaire et le climat» Catherine Geslain-Laneelle Ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt de France L agriculture fait aujourd

Plus en détail

Pour une meilleure santé

Pour une meilleure santé Pour une meilleure santé LA CONSOMMATION QUOTIDIENNE DE VIANDE APPORTE DES GRAISSES SATURÉES. => AUGMENTATION TAUX DE CHOLESTÉROL ET MALADIES CARDIO-VASCULAIRES. => RISQUE DE SURPOIDS ET D'OBÉSITÉ. LES

Plus en détail

Raisonnement de la fertilisation des prairies

Raisonnement de la fertilisation des prairies Raisonnement de la fertilisation des prairies Un outil de caractérisation des pratiques de fertilisation : les indices de nutrition (analyses d herbe) Mise au point de l outil : l équipe ORPHEE de l INRA

Plus en détail

Partie 1 Nourrir l'humanité

Partie 1 Nourrir l'humanité Partie 1 Nourrir l'humanité Chapitre 1 Agriculture, santé environnement I. Les agrosystèmes : des écosystèmes cultivés Problème : Comment l'agriculture produit-elle nos aliments? Recherche d'informations

Plus en détail

Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole

Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole Nathalie Goma-Fortin, Sitevi, 1 décembre 2009 Rôles de la matière organique dans les sols Réseau régional de sites d expérimentations Faible

Plus en détail

Consensus Scientifique sur. les. Fluorures

Consensus Scientifique sur. les. Fluorures page 1/5 Consensus Scientifique sur Source : IPCS (2002) les Fluorures Résumé & Détails: GreenFacts Contexte - Les aliments et l'eau de boisson contiennent généralement au moins un peu de fluorures. On

Plus en détail

environnement architecture

environnement architecture architecture environnement les fonctions du paillis organique 1 la définition du paillis organique L e paillis organique est une couche de matériaux naturels protecteurs posés sur le sol dans le but d

Plus en détail

2. Pour chaque échantillon : comptabiliser le nombre d organismes observés («Effectif des échantillons»).

2. Pour chaque échantillon : comptabiliser le nombre d organismes observés («Effectif des échantillons»). Appréciation de la qualité biologique des systèmes lotiques Calcul d Indice Biologique Global Normalisé (IBGN) : analyse des données, comparaison, interprétation Écologie 1 Objectifs À partir d un exemple

Plus en détail

Mise en œuvre des outils. L. VARVOUX (Terrena)

Mise en œuvre des outils. L. VARVOUX (Terrena) Mise en œuvre des outils L. VARVOUX (Terrena) Témoignage de Laurent Varvoux Service Agronomie Terrena Responsable relations Sol - Cultures Fertilisation Outils d Aide à la Décision Couverts végétaux Membre

Plus en détail

La crise écologique. Perspectives anticapitalistes pour la préservation de la vie sur Terre

La crise écologique. Perspectives anticapitalistes pour la préservation de la vie sur Terre La crise écologique Perspectives anticapitalistes pour la préservation de la vie sur Terre Qu est-ce que la crise écologique? Le réchauffement climatique? La destruction des forêts? La fin du pétrole?

Plus en détail

CIPEL Plan d action 2011-2020 Tableau de bord technique 2014

CIPEL Plan d action 2011-2020 Tableau de bord technique 2014 Objectifs du plan d action 2011-2020 Dans le domaine agricole, le plan d action vise principalement à réduire les apports en phosphore dans les eaux par ruissellement ou érosion et à limiter les apports

Plus en détail

Programme d alphabétisation fonctionnelle

Programme d alphabétisation fonctionnelle www.yaniwulli.org Programme d alphabétisation fonctionnelle de la fédération Yakaar Niani Wulli 2007 2010 Juillet 2007 A. Objectifs La fédération espère, avec ce programme d alphabétisation fonctionnelle,

Plus en détail

{Les eaux profondes {Les eaux de surface

{Les eaux profondes {Les eaux de surface F1 : Les différents types de pollution Une pollution est un phénomène ou élément perturbateur d un équilibre établi et plus particulièrement si cet élément est nuisible à la vie. Nous trouvons les pollutions

Plus en détail

Agriculture en systèmes naturels

Agriculture en systèmes naturels Agriculture en systèmes naturels Mélanges de cultivars, cultures-abris et cultures intercalaires - blé de printemps biologique Contexte Blé avec avoine comme culture associée La production de céréales

Plus en détail

L autoguidage diminue-t-il vraiment la consommation de carburant?

L autoguidage diminue-t-il vraiment la consommation de carburant? L autoguidage diminue-t-il vraiment la consommation de carburant? Lorsqu un producteur achète un système d autoguidage, on lui fait souvent valoir des économies de carburant et une plus grande précision

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D ENQUETE

QUESTIONNAIRE D ENQUETE 1 QUESTIONNAIRE D ENQUETE Sujet : «Contribution à l étude des savoirs et des pratiques locaux ayant une incidence directe sur les ressources naturelles collectives : cas de la Commune RUTEGAMA et de la

Plus en détail

CHANGER DE CLIMAT! Les climats sur Terre avec NOVA

CHANGER DE CLIMAT! Les climats sur Terre avec NOVA CHANGER DE CLIMAT! Climat tropical, climat tempéré, réchauffement climatique, facteurs de climat Peut-être as-tu déjà entendu toutes ces expressions. Mais sais-tu ce qu elles signifient vraiment? Nova,

Plus en détail

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas»

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» Énergie «L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» La première fonction de l agriculture est la valorisation de l énergie solaire en énergie alimentaire par la photosynthèse.

Plus en détail

COMMENT ÉVALUER LA SANTÉ D UN LAC. Alaa Maaref

COMMENT ÉVALUER LA SANTÉ D UN LAC. Alaa Maaref COMMENT ÉVALUER LA SANTÉ D UN LAC Alaa Maaref Sommaire Introduction Pourquoi évaluer la santé d un lac? Comment évaluer la santé d un lac? Qui doit le faire? Conclusion UN LAC, c'est un organisme vivant!

Plus en détail

Nom : Groupe : Date :

Nom : Groupe : Date : Nom : Groupe : Date : CHAPITRE 810 STE Questions 1 à 26, A à C. Verdict 1 QU EST-CE QU UN ÉCOSYSTÈME? (p. 318-326) 1. Indiquez à quel niveau écologique font référence les énoncés suivants. a) Une meute

Plus en détail

Droles de champignons!

Droles de champignons! Les Rendez-vous de l Automne Du 19 au 27 octobre 2013 Droles de champignons! Ce livret appartient à :... Un champignon, c est quoi? Le champignon est un être vivant :, il n appartient ni aux végétaux,

Plus en détail

LA RÉDUCTION DES BIODÉCHETS, C EST FACILE!

LA RÉDUCTION DES BIODÉCHETS, C EST FACILE! LA RÉDUCTION DES BIODÉCHETS, C EST FACILE! Collecter et traiter les déchets coûte de plus en plus cher à la collectivité. Les activités nécessaires à leur élimination ont un impact sur notre environnement

Plus en détail

Et les «réserves» en énergies renouvelables?

Et les «réserves» en énergies renouvelables? Et les «réserves» en énergies renouvelables? La principale énergie renouvelable utilisée aujourd hui dans le monde est la biomasse, et plus principalement le bois. Ce dernier représente 10% de la production

Plus en détail

Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs

Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs Des alliées pour nos cultures La pollinisation améliore quantité et qualité des récoltes, Elle concerne 70% des espèces cultivées pour la consommation

Plus en détail

nourrir, employer, préserver

nourrir, employer, préserver nourrir, employer, préserver Historique du projet Une ferme, un projet La Corbière est le nom d une ferme située au Sud du Maine-et-Loire, dans le pays des Mauges, où la terre à été transmise de père à

Plus en détail

OMD 7 - Assurer un environnement durable

OMD 7 - Assurer un environnement durable OMD 7 - Assurer un environnement durable Garantir à la population un environnement durable et sain constitue le socle du septième Objectif du Millénaire pour le Développement (OMD). Cet objectif cible

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE. «Eau, Nitrate et Agriculture durable» POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE

DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE. «Eau, Nitrate et Agriculture durable» POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE «Eau, Nitrate et Agriculture durable» SYNTHESE DE L ATELIER L utilisation des nitrates : Synthèse Résume les différentes situations

Plus en détail

II- UNE AGRICULTURE POUR NOURRIR LES HOMMES :

II- UNE AGRICULTURE POUR NOURRIR LES HOMMES : Pb : Comment améliorer les rendements agricoles? II- UNE AGRICULTURE POUR NOURRIR LES HOMMES : Activité 5 : Apports de matière et croissance végétale Capacités et attitudes : Relier les progrès de la science

Plus en détail

LE BRÉSIL, NOUVELLE FERME DU MONDE

LE BRÉSIL, NOUVELLE FERME DU MONDE LE BRÉSIL, NOUVELLE FERME DU MONDE QUESTION 1 : MONTRER QUE LA CULTURE DU SOJA EST UNE AGRICULTURE MODÉRÉE ET MÉCANISÉE. La culture du soja est une agriculture moderne et mécanisée car sur l image du document

Plus en détail

MODELES FAIRTRADE POUR LA PLANIFICATION ET LES RAPPORTS

MODELES FAIRTRADE POUR LA PLANIFICATION ET LES RAPPORTS MODELES FAIRTRADE POUR LA PLANIFICATION ET LES RAPPORTS Les modèles suivants peuvent aider l OPP à être en conformité avec les critères 4.1.1 4.1.10 de la partie Potentiel de Développement ainsi que les

Plus en détail

Des innovations pour les enjeux multiples des productions vivrières et maraîchères des Antilles.

Des innovations pour les enjeux multiples des productions vivrières et maraîchères des Antilles. Des innovations pour les enjeux multiples des productions vivrières et maraîchères des Antilles. F. Bussière, Y.M. Cabidoche, D. Pétro, J. Sierra, D. Cornet, S. Guyader, H. Ozier-Lafontaine, R. Tournebize,

Plus en détail

République du Niger. Croix-Rouge Nigérienne

République du Niger. Croix-Rouge Nigérienne République du Niger Croix-Rouge Nigérienne Thème présenté: La promotion des cultures maraîchères à travers des petits périmètres irrigués collectifs féminins ou mixtes Yayé Mounkaïla Coordonnateur Sécurité

Plus en détail

Quelques définitions...

Quelques définitions... Écologie des écosystèmes Cas particulier des agro-écosystèmes et des écosystèmes forestiers Carole Chateil chateil@mnhn.fr Quelques définitions...! Espèce : groupe de populations naturelles réellement

Plus en détail

AGRICULTURE, SANTE ET ENVIRONNEMENT

AGRICULTURE, SANTE ET ENVIRONNEMENT AGRICULTURE, SANTE ET ENVIRONNEMENT Des prévisions d évolution démographique La sous-alimentation est toujours d actualité La sous-alimentation est toujours d actualité INTRODUCTION La Terre compte actuellement

Plus en détail

Quel rôle pour les biocarburants dans la demande globale d énergie. Introduction

Quel rôle pour les biocarburants dans la demande globale d énergie. Introduction Revue n 425 Dossier : LES BIOCARBURANTS Traduction de l article What Role for Biofuels in the Global Energy Scene? de Claude MANDIL et Fatih BIROL de l Agence Internationale de l Energie (AIE/IEA) Quel

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail