La chaîne logistique du futur. Répondre aux besoins des consommateurs en respectant l environnement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La chaîne logistique du futur. Répondre aux besoins des consommateurs en respectant l environnement"

Transcription

1 2016 La chaîne logistique du futur Répondre aux besoins des consommateurs en respectant l environnement

2 Remerciements Le Global Commerce Initiative tient à remercier les auteurs suivants pour leur disponibilité, leur soutien et leur éclairage précieux sur la chaîne logistique du futur : Alex Bajorinas, Capgemini Tony Borg, Nestlé Bob Boucher, Colgate-Palmolive Mark d Agostino, GS1US Luca D Ambrosio, Reckitt Benckiser Stuart Dickson, GlaxoSmithKline Priscilla Donegan, Capgemini Xavier Franco, Johnson & Johnson Massimo Frediani, Nestlé Geoff Frodsham, Loblaw Companies Ltd Thierry Gueguen, Groupe Danone Ruediger Hagedorn, Global Commerce Initiative Loes Heinemans, Capgemini Kees Jacobs, Capgemini Jeroen Janssen Lok, Sara Lee International Peter Jordan, anciennement Kraft Foods Bill Lewis, SCA Packaging Luis Montenegro, British American Tobacco Lara Moutin, Unilever Oliver Neubert, Freudenberg Household Products Ben Pivar, Capgemini Jochen Rackebrandt, Kraft Foods Rich Rapuano, Black & Decker Katrin Recke, AI M/ECR Europe Sabine Ritter, Global Commerce Initiative Audrey Rossman, Procter & Gamble Andreas Ruthenschröer, MGL METRO Group Logistics GmbH Stephan Sielaff, Symrise Tony Spiliotopoulos, L Oreal US Tibor Szandtner, Capgemini Chrys Tarvin, Wal-Mart Stores, Inc. Ruud van der Pluijm, Royal Ahold Ingeborg Veelenturf, Kellogg Europe Tony Vendrig, Royal Ahold Ard Jan Vethman, Capgemini Olivier Vidal, L Oreal Jos Visee, Philips de même que les autres membres du comité de direction GCI ayant contribué à ce rapport, Jesse van Muylwijck pour ses illustrations, et les équipes d animation Accelerate Solutions Environment (ASE) de Capgemini à Chicago et aux Pays-Bas pour leur assistance lors des événements ASE. Xavier Derycke, Carrefour roland Dachs, Crown Europe Coprésidents du groupe de travail chargé de l enquête CGI sur la chaîne logistique du futur Mai 2008 Global Commerce Initiative, Capgemini. Tous droits réservés.

3 Elaborer la chaîne logistique physique à l horizon 2016 «Nous ne pouvons pas résoudre des problèmes en nous appuyant sur le mode de raisonnement qui nous a conduits à les créer» Citation communément attribuée à Albert Einstein

4 Sommaire Préambule 4 Résumé 6 1. Les défis clés Le passé ne reflète pas l avenir Une boîte à outils pour une chaîne logistique du futur innovante un nouveau modèle pour améliorer la collaboration entre acteurs de la chaîne logistique 32 Les étapes suivantes vers la création de la chaîne logistique du futur 44 Annexe : Construction de la chaîne logistique du futur 48

5 La chaîne logistique du futur à l horizon 2016 Nouveaux paramètres environnementaux : Comment apprécier leur impact sur la chaîne logistique du futur? 4

6 Préambule Existe-t-il un lien direct entre le développement durable et la chaîne logistique du futur en termes de coûts et de disponibilité des produits en rayon? A cette question, la réponse est clairement affirmative. De fait, les nouvelles réglementations, la pénurie croissante de ressources, le changement climatique et les problématiques de sécurité imposent au secteur de revoir son approche et son modèle de gestion pour les années à venir. Au lendemain de la Conférence de Bali, qui s est déroulée en décembre 2007, les opérateurs économiques sont plus que jamais incités à mettre en œuvre des solutions respectueuses de l environnement. Or de telles solutions exigent une nouvelle approche et un nouveau modèle de coopération en matière d infrastructures. Ainsi, au-delà des critères habituels de disponibilité des produits en rayon et de réduction des coûts, les acteurs de la chaîne logistique doivent désormais intégrer de nouveaux paramètres environnementaux, tels que la diminution des engorgements liés au trafic, la réduction de la consommation d énergie et des émissions de CO 2 et la limitation des coûts d acheminement. Pour répondre à cette question, vingt-quatre sociétés issues des secteurs de la distribution et des biens de consommation se sont associées pour apporter des éléments de réponse dans le cadre d un modèle de chaîne logistique intégrée respectueux de l environnement. Il est temps d agir, maintenant. Roland Dachs Directeur associé responsable de la chaîne logistique de Crown Europe Xavier Derycke Directeur Flux Groupe chez Carrefour Coprésidents du groupe de travail chargé de l enquête Global Commerce Initiative sur la chaîne logistique du futur. Quel sera l impact de ces nouveaux paramètres sur la chaîne logistique du futur? 5

7 La chaîne logistique du futur à l horizon 2016 Résumé Dans les conclusions de son rapport intitulé «2016 : la chaîne de valeur du futur», le Comité de direction de Global Commerce Initiative (CGI) identifiait puis approuvait trois axes d intervention prioritaires relevant de la compétence de ses membres : Le développement de nouvelles opportunités de travail en commun. Le partage des informations. La chaîne logistique du futur à l horizon Depuis lors, CGI et Capgemini ont initié une réflexion commune sur la «chaîne logistique du futur», articulée autour des points suivants : Les changements décisifs auxquels les entreprises seront confrontées. La nécessité de changements radicaux dans la mesure où le passé ne reflète pas l avenir. Le potentiel d innovation axé sur la mise en place de nouvelles solutions, de pratiques de pointe, d exemples de chaînes logistiques et de nouveaux modes de calcul permettant d évaluer l impact des nouveaux paramètres environnementaux sur la chaîne logistique. Une collaboration renforcée entre tous les acteurs de la chaîne d approvisionnement. La nécessité de basculer vers un modèle d avenir favorable au développement durable et offrant de nouvelles opportunités de croissance. Le présent rapport, intitulé «La chaîne logistique du futur à l horizon 2016», dévoile les résultats de cette étude. Répondre aux besoins des consommateurs en respectant l environnement Les modèles de chaîne logistique traditionnels privilégient en premier lieu la disponibilité des produits en rayon, la réduction des coûts et les performances financières (retour sur investissement ou sur le capital de la marque). Une situation qui est appelée à évoluer puisque, à l avenir, il leur faudra accorder une priorité accrue aux nouveaux paramètres environnementaux : réduction des émissions de CO 2 et de la consommation d énergie, meilleure traçabilité, diminution des engorgements liés au trafic, etc. L impact de ces paramètres sur les résultats des entreprises, certes limité aujourd hui, ira croissant au cours des prochaines années et devraient entraîner une amélioration de l efficacité opérationnelle des activités de distribution. Dans ce contexte, il apparaît très clairement que la contribution de l ensemble des acteurs de la chaîne logistique sera essentielle à l adoption de nouvelles pratiques qui permettront de répondre aux attentes de consommateurs de plus en plus attentifs au respect de l environnement ainsi qu à la demande de nouveaux produits et services. Comme le met en exergue ce rapport, la construction de la chaîne logistique du futur s articule autour de quatre grands thèmes : Scénarios de solutions : Les scénarios de solutions envisagés, qui intègrent les défis actuels et anticipent ceux de la prochaine décennie, sont axés sur l innovation de la chaîne logistique physique. Sept domaines d intervention ont été identifiés : 1. La logistique en magasin : visibilité des stocks en magasin, produits prêts à la vente et interaction avec les consommateurs. 2. La collaboration sur les flux physiques : partage du transport, des entrepôts et des infrastructures. 3. La logistique retour : recyclage des produits et des emballages ; biens récupérables. 6

8 La chaîne logistique du futur à l horizon 2016 Caractéristiques de La chaîne logistique du futur à l horizon 2016 La chaîne logistique du futur intègrera le partage d informations entre les principaux acteurs concernés : consommateurs (qui impulsent la demande de leur domicile ou d un magasin), fournisseurs, fabricants, prestataires de services logistiques et détaillants. Les produits seront expédiés vers des entrepôts que se partageront plusieurs fabricants. De là, les produits seront acheminés vers des «plates-formes urbaines» (ou city hubs) et des centres de consolidation régionaux dans le cadre d un transport partagé. Les entrepôts situés aux portes des villes seront réaménagés afin de pouvoir assurer des opérations de transbordement collectives. La distribution en zones non urbaines se fera par le biais de centres de consolidation régionaux qui assureront les opérations de transbordement des produits. En zones urbaines comme en zones non urbaines, ce concept inclura la consolidation des différents flux de livraison vers les magasins, les points de collecte et les domiciles. 7

9 La chaîne logistique du futur à l horizon La gestion de la fluctuation de la demande : planification, exécution et surveillance conjointes. 5. L identification et l étiquetage. 6. L efficacité des infrastructures : énergies alternatives, véhicules économes en énergie et/ou aérodynamiques, modes de transport alternatifs, bâtiments HQE. 7. Le pilotage conjoint des activités. Pratiques de pointe : Le modèle de chaîne logistique présenté intègre des exemples de pratiques de pointe déjà opérationnelles afin de donner un aperçu de leur contribution aux scénarios de solutions évoqués et, au final, des avantages réels qu ils procurent. Application à des exemples de chaînes logistiques : Des exemples de mises en œuvre simplifiés sont utilisés pour illustrer le fonctionnement du nouveau modèle de chaîne logistique, et ses possibilités d adaptation selon le profil de chaque entreprise. A chaque fois, les nouvelles solutions proposées tiennent compte des caractéristiques principales des exemples de mise en œuvre. Nouveaux modes de calcul de l impact des contraintes environnementales sur la chaîne logistique : Ces modes de calcul jouent un rôle essentiel dans la chaîne logistique du futur : tout en intégrant les nouvelles contraintes environnementales, ils contribuent à évaluer avec précision l impact des pratiques de pointe et des nouvelles solutions sur la mise en œuvre de la chaîne logistique du futur. Un nouveau modèle pour améliorer la collaboration entre acteurs de la chaîne logistique La mise en place de solutions innovantes dans le cadre d une approche collaborative favorisera l implémentation d un modèle de chaîne logistique intégré avec, à la clé, une amélioration de l efficacité et une réduction des coûts opérationnels. Cette étude met en exergue le degré d interactivité des différentes solutions, de même que leur impact sur les paramètres énoncés. Le partage des informations, pierre angulaire d une collaboration renforcée entre acteurs de la chaîne logistique. Un partage de l entreposage. Une distribution collaborative en zone urbaine (y compris la collecte et la livraison à domicile). Une distribution collaborative en zone non urbaine (y compris la collecte et la livraison à domicile). La chaîne logistique du futur dans les marchés émergents Ce rapport analyse avant tout les tendances, les enjeux et les mutations de la distribution dans les pays occidentaux. S il ne couvre donc pas l ensemble des pays de la planète, il n en représente pas moins un précieux document de référence dans la mesure où, bien souvent, les marchés émergents finissent par suivre le modèle des pays développés à un rythme, toutefois nettement plus rapide. Ainsi, dans ces pays, et du fait des progrès technologiques, le développement économique et social «saute» souvent certaines étapes. Pour preuve, la percée fulgurante de la téléphonie mobile dans certaines régions encore marquées par une pauvreté du réseau filaire. De leur côté, les marchés développés sont parfois entravés dans leur évolution par la présence de systèmes obsolètes. Malgré les spécificités géographiques, économiques et sociales existantes, le lecteur trouvera dans ce rapport une précieuse source d information sur les tendances et mutations en cours dans le domaine de la distribution. 8

10 La chaîne logistique du futur profitera à l ensemble de la société, aux entreprises opérant dans les secteurs de la distribution et des biens de consommation et, au final, aux consommateurs. Il existe déjà des exemples individuels de mise en œuvre de méthodes tenant compte des paramètres environnementaux. Toutefois, leur généralisation à l ensemble du secteur exige une collaboration renforcée entre les acteurs concernés, notamment au niveau de la chaîne logistique physique. Pour atteindre cet objectif, le GCI a créé un cadre opérationnel dont il a confié le développement à un groupe de travail indépendant. L impact global de cette refonte de la chaîne logistique est significatif. Celle-ci entraînerait notamment une diminution des frais de transport et de manutention par palette de respectivement 30 % et 20 %, une réduction des délais d approvisionnement de 40 %, une baisse des émissions de CO 2 de 25 % et une amélioration de la disponibilité des produits en rayon. Ce calcul, basé sur une utilisation des technologies de transport et de stockage actuelles, ne tient donc pas compte des économies d énergie additionnelles qui résulteraient de la mise en place d infrastructures plus efficaces (bâtiments HQE, véhicules économes en énergie et/ou aérodynamiques, camions gros porteurs, etc.). Ces avantages pourront être atteints dès lors que l ensemble des composantes de la chaîne logistique du futur seront en place. La mise en place de la chaîne logistique du futur profitera à l ensemble de la société, aux entreprises opérant dans les secteurs de la distribution et des biens de consommation et, au final, aux consommateurs. Les phases de mise en œuvre Les acteurs de la chaîne d approvisionnement devront suivre les étapes suivantes afin de mettre en œuvre les principes collaboratifs de la chaîne logistique du futur : Faire adhérer un groupe d acteurs (distributeurs et fabricants leaders, maires de grandes villes, etc.) à leur vision. Evaluer le plan de mise en œuvre avec l ensemble des acteurs concernés. Piloter le concept (ou exploiter et améliorer les pilotes existants). Evaluer la mise en œuvre des principes et partager les conclusions de cette évaluation. Les pages suivantes dressent un portrait détaillé de la chaîne logistique du futur et précisent de quelle manière celle-ci permettra de répondre aux besoins des consommateurs de demain en respectant l environnement. (Ce rapport est accompagné d une annexe séparée comportant de nombreuses informations complémentaires sur les pratiques de pointe, des exemples de chaînes logistiques, des modèles de calcul, le modèle intégré et un glossaire des termes utilisés). La chaîne logistique du futur à l horizon 2016 sur Internet Po u r p l u s d i n f o r m at i o n s s u r le r a p p o r t «La c h a î n e l o g i s t i q u e d u f u t u r à l horizon 2016» et sur son annexe, veuillez consulter les sites Web www. g c i-n e t.o r g e t w w w.c a p g e m i n i.c o m. 9

11 La chaîne logistique du futur à l horizon

12 Le défi du futur Les tenants et les aboutissants de la chaîne logistique du futur. 11

13 La chaîne logistique du futur à l horizon 2016 Le Global Commerce Initiative a initié une réflexion autour du thème de «la chaîne logistique du futur à l horizon 2016». Dans son rapport final, publié en partenariat avec Capgemini et Intel, il apparaît clairement qu une collaboration étroite entre tous les acteurs de la chaîne de valeur sera essentielle afin de mieux répondre aux attentes des consommateurs. Le rapport souligne tout particulièrement le rôle essentiel d une refonte de la chaîne logistique physique en général et d une meilleure collaboration entre acteurs en particulier. Néanmoins, avant d esquisser des scénarios pour la chaîne logistique du futur, il convient au préalable de connaître les facteurs et tendances qui, au cours des prochaines années, régiront le secteur. Facteurs et tendances impactant la chaîne logistique du futur Nouveaux marchés et nouvel équilibre économique Moteur de la chaîne de valeur Respect de l environnement et de la pénurie des ressources naturelles économie écologie comportement des consommateurs Une transparence accrue pour une meilleure gestion de la complexité flux d informations flux des produits Re-définition des chaînes logistiques règlementation démographie Nouvelles règles, nouvelles conformités Nouvelles technologies Accroissement des flux d information Vieillissement et urbanisation La chaîne logistique du futur sera affectée par des facteurs économiques, écologiques, démographiques, technologiques et réglementaires externes. Ce qui n empêchera pas les acteurs concernés de disposer d une marge de manœuvre pour la refonte de la chaîne logistique en fonction de tendances clés observées dans le secteur au niveau des comportements d achat des consommateurs, des flux d informations et des produits. 12

14 1. Le défi du futur Facteurs externes de changement Au cours des dix prochaines années, les secteurs de la distribution et des biens de consommation connaîtront de profondes mutations liées à des facteurs externes sur lesquels les acteurs de la chaîne logistique n auront que peu d influence. Ces derniers devront toutefois évaluer l impact de ces facteurs sur leur activité afin de mettre œuvre des solutions adaptées à ces changements. Tendances économiques : nouveaux marchés et nouvel équilibre économique. Le Brésil, la Russie, l Inde, la Chine, l Afrique et la Corée seront des marchés majeurs à prendre en considération ces prochaines années. Leur croissance sera beaucoup plus rapide que celle enregistrée en Amérique du Nord ou en Europe occidentale lors de leur phase de décollage économique. Ces pays devraient également connaître un rééquilibrage entre approvisionnements local et international. Tendances écologiques : respect de l environnement et pénurie des ressources naturelles. Le respect de l environnement jouera un rôle sans cesse croissant à l avenir. A ce titre, les secteurs de la distribution et des biens de consommation devront prouver leur implication environnementale auprès des consommateurs. Au lendemain de la Conférence de Bali, qui s est déroulée en décembre 2007, les opérateurs économiques sont plus que jamais incités à mettre en œuvre des solutions respectueuses de l environnement d ici Au nombre des priorités figurent les économies d énergie, des matières premières et des ressources précieuses telles que l eau, ce dans un contexte de volatilité des cours et de réduction des réserves mondiales. Tendances démographiques : vieillissement et urbanisation. Les prochaines décennies seront marquées par de profondes mutations démographiques, telles que le vieillissement de la population en Occident et l augmentation de la population urbaine. Ainsi, en 2010, 51,3 % de la population mondiale habitera dans des villes

15 La chaîne logistique du futur à l horizon 2016 Au cours des prochaines années, le management collaboratif constituera la clé du succès pour relever les défis du secteur. Nouvelles tendances technologiques : un accroissement des flux d informations. La loi de Moore continuera à avoir un impact sur le développement exponentiel des nouvelles technologies. A titre d exemple, la technologie d identification par radiofréquence jouera à l avenir un rôle sans cesse croissant. Dans un tel contexte, l adoption et l utilisation de produits technologiques poursuivra sa progression, tant à domicile que dans les magasins ou pour un usage nomade. Tendances réglementaires : nouvelles règles, nouvelles conformités. Le cadre réglementaire sera de plus en plus strict, notamment en matière de respect de l environnement, du fait de la pression exercée par les consommateurs, du développement des politiques de responsabilité sociale des entreprises mais également des restrictions législatives à venir, tant au niveau local que national ou international. Parallèlement, la réglementation du travail devra être assouplie (par exemple en mettant en place des horaires de travail plus flexibles) afin de permettre une utilisation optimale des infrastructures sans impact négatif sur l environnement. Facteurs de changement internes Certaines évolutions intrinsèques au secteur façonneront la nouvelle chaîne de valeur, en particulier en termes de comportement d achat des consommateurs, de flux d informations et de produits. A ce niveau spécifique, les acteurs de la chaîne logistique peuvent, du moins en partie, cerner les contours des mutations à venir. Comportement des consommateurs : redéfinir la chaîne de valeur. Plus que jamais, les consommateurs se montreront exigeants et influents. De fait, ils feront figure de partenaires dans la chaîne logistique du futur et, à ce titre, auront une influence décisive sur le développement et le réapprovisionnement des produits. Sous leur impulsion, la multiplication des modes de commande et d achat (par Internet, en magasin, à partir de leur téléphone mobile), 2 mais aussi de livraison (magasins, distribution de proximité, livraison à domicile, etc.) ira en en augmentant. Flux de produits : redéfinition des chaînes logistiques. Les défis à venir nécessitent la mise en place de solutions nouvelles. En ville, la refonte des infrastructures de distribution permettra de réduire les engorgements liés au trafic et, de ce fait, d accroître la qualité du service. Les prix de l énergie et les réglementations gouvernementales (distribution en ville, etc.) auront également un impact significatif sur les modes de transport. Autant de nouveaux paramètres dont les acteurs de la chaîne logistique devront, à terme, tenir compte. Flux d informations : une transparence accrue pour une meilleure gestion de la complexité. La chaîne logistique gagnera en complexité au cours des prochaines années. Dans un tel contexte, seul un environnement ouvert et collaboratif permettra d adapter efficacement l offre à la demande et, au bout du compte, d anticiper les évolutions de la demande. Ce travail collaboratif devra se concentrer sur des domaines d intérêts communs sans pour autant affecter la compétitivité des entreprises concernées. 2 «Le consommateur du futur : les conséquences de ses comportements et besoins sur la chaîne de valeur de demain.» 14

16 1. Le défi du futur Conclusion : Des changements fondamentaux s imposent Une collaboration étroite sera essentielle. Au cours des prochaines années, le management collaboratif constituera l une des clés du succès pour relever les défis du secteur. Une tendance lourde qui, pour nombre d entreprises, se traduira par la nécessité de repenser les domaines dans lesquels ils bénéficient d avantages concurrentiels. Ainsi, certains domaines d activité, considérés aujourd hui comme des facteurs de différenciation stratégiques (approvisionnement des centres villes, par exemple), devront s ouvrir au travail collaboratif avec la concurrence. Cette nouvelle approche incitera les gouvernements à adapter la législation aux besoins réels du secteur. Les managers de la chaîne logistique devront acquérir de nouvelles compétences. Les défis du futur nécessiteront la mise en place de nouvelles méthodes et de nouveaux outils de travail, et donc de nouvelles compétences en matière de gestion logistique. Les managers de demain devront intégrer à leur vision et axer leur action non seulement sur l efficacité opérationnelle, mais également sur l innovation et la collaboration. Pour y parvenir, ils suivront des programmes de formation destinés à adapter leur savoir-faire, leur savoir-être et leur sens du management aux nouveaux critères et bénéficieront de nouveaux outils de travail. Ce tour d horizon des tendances qui influeront les scénarios de la chaîne logistique du futur mettent en évidence les changements qui s imposent. Réagir aux bouleversements qui se profilent à l horizon : c est le sujet du prochain chapitre consacré à la chaîne logistique du futur à l horizon

17 La chaîne logistique du futur à l horizon

18 Le passé ne reflète pas l avenir La chaîne logistique du futur devra prendre en compte les nouveaux enjeux environnementaux, établir de nouveaux indicateurs clés de performance et évaluer les progrès réalisés. 17

19 La chaîne logistique du futur à l horizon 2016 Les secteurs de la distribution et des biens de consommation sont aujourd hui confrontés à d importantes difficultés. Les camions ne peuvent prendre la route que s ils sont entièrement chargés. Les problèmes de ruptures de stocks sont récurrents. Ainsi, une étude d ECR Europe a révélé que, en France, ces ruptures de stocks ont entraîné une perte de revenu d environ 200 millions d euros par trimestre pour l ensemble des points de distribution. Les infrastructures de distribution demeurent complexes. Les coûts énergétiques continuent à grimper sous l effet de la hausse du prix du pétrole. Le système de distribution en zones urbaines est obsolète et devra être adapté aux nouvelles infrastructures et contraintes réglementaires (péages urbains, etc.). Pour la plupart, ces problèmes existent depuis une dizaine d années sans qu aucune solution novatrice n ait réellement été mise en place. Une nouvelle approche s impose donc en toute logique. La nouvelle chaîne de valeur à l horizon 2016 Le rapport intitulé «La nouvelle chaîne de valeur à l horizon 2016» dresse une vision unique et complète de la chaîne de valeur globale des biens de consommation, de la production à la distribution en passant par la manutention. 3 Cette vision s articule autour des points suivants : La réduction des délais d approvisionnement entre production et distribution dans le cadre d une chaîne de valeur globale permettant de sortir de la logique de silos non communicants. Une redéfinition du schéma physique de la chaîne logistique ainsi qu une amélioration des mécanismes permettant de synchroniser la production et la demande. Un partage des informations en temps réel, flexible et normalisé tout au long de la chaîne de valeur, à commencer par les données relatives à la demande des consommateurs. L émergence de la livraison à domicile et de la distribution de proximité aux côtés des formes de distribution traditionnelles en magasin. Ev o l u t i o n d e l a c h a î n e d e v a l e u r e n Dans le cadre du projet de chaîne logistique du futur, la phase de production est considérée comme une boîte noire, même si, lors de la prochaine décennie, elle aura elle aussi à relever des défis liés par exemple aux questions de production éthique, de commerce équitable, etc. 18

20 2. Le passé ne reflète pas l avenir Les nouveaux indicateurs clés de performance (KPI) de la chaîne logistique du futur Indicateurs clés de performance actuels Disponibilité des produits en rayon (en %) Réduction des coûts Indicateurs financiers Retour sur investissement Marge brute sur «X» (GMROX) Rendement du capital de la marque Inventaire Traçabilité Indicateurs clés de performance futurs (respectueux de l environnement) Consommation d énergie Emissions de CO 2 (gaz à effet de serre) Engorgements liés au trafic Consommation d eau Conformité aux normes de sécurité Simplification des infrastructures Nouvelles mesures à mettre en place Au-delà des critères habituels (disponibilité des produits en rayon, réduction des coûts, performance financière exprimée en termes de retour sur investissement et de rendement du capital de la marque), la chaîne de valeur du futur devra tenir compte de nouveaux indicateurs clés de performance. De fait, les indicateurs actuels (disponibilité en rayon, coûts d exploitation, etc.) permettent d évaluer efficacement la chaîne logistique, mais pas d intégrer les nouveaux paramètres environnementaux. Le nouveau modèle de chaîne logistique introduira donc des indicateurs liés à l environnement, tels que la consommation énergétique, les émissions de CO 2, les engorgements liés au trafic et la simplification des infrastructures. Ces indicateurs permettront d appréhender les enjeux actuels et futurs liés au respect de l environnement, mais également à la disponibilité en rayon et aux coûts d exploitation. A présent, examinons de plus près ces nouveaux indicateurs clés de performance. Consommation d énergie. Les entreprises devront davantage recourir à des ressources énergétiques renouvelables tout en réduisant leur consommation d énergie globale. Selon le rapport International Energy Outlook de 2007, la consommation d énergie mondiale devrait progresser de 57 % entre 2004 et Les émissions de CO 2 sont exprimées en tonnes de CO 2. Dans le domaine des transports, la quantité de CO 2 émise est directement liée au poids et au mode de transport, ainsi qu aux distances parcourues. Dans les entrepôts et les magasins, la quantité de CO 2 émise est liée au type d énergie utilisée pour faire fonctionner les installations. 19

21 La chaîne logistique du futur à l horizon 2016 La chaîne logistique du futur devra faire ses preuves quels que soient les modes de management collaboratif. De plus en plus, les gouvernements tentent de réduire les émissions de CO 2 par de nouvelles contraintes réglementaires et législatives. Ainsi, au Royaume-Uni, un projet de loi sur le changement climatique a proposé en novembre 2007 de définir un objectif de réduction des émissions de CO 2 de 60 % à l horizon Dans le même temps, aux Etats- Unis, un projet de loi sur l énergie propose de réduire la consommation des voitures et des camions de 40 % à l horizon 2020 pour aboutir à une moyenne par constructeur de 35 miles * par gallon ** d ici La diminution du trafic urbain constitue un nouveau cheval de bataille dans nombre de pays, l objectif affiché étant de réduire les embouteillages et le niveau de pollution. Dans cet esprit, plusieurs villes de tailles diverses ont déjà instauré des programmes de taxation ou d interdiction de circulation dans certaines zones urbaines. A Londres, un péage urbain frappe diverses catégories de véhicules traversant les quartiers faisant partie d une «Congestion Charge Zone». A Amsterdam, il existe des restrictions sur la longueur, le poids et les créneaux horaires de livraison des quelque camions qui font chaque jour leur entrée dans le centre-ville. La conformité aux normes de sécurité constituera également l un des défis majeurs pour le futur. Un suivi des mouvements des données et des personnes devra être intégré aux procédures opérationnelles quotidiennes. Les entrepôts et les transports devront bénéficier de normes de sécurité renforcées afin d améliorer la sécurité des personnes et la traçabilité des biens dans le cadre de la réglementation en vigueur. La chaîne logistique du futur devra faire ses preuves pour tous les types de management collaboratif. Enfin, les entreprises devront contrôler leur niveau de conformité. Dernier point, la simplification des infrastructures permettra de mesurer l empreinte écologique d une entreprise en mètres cubes afin de définir puis de s appuyer sur une hypothèse de base. Cette simplification vise à optimiser l espace utilisé par les infrastructures et à réimplanter les entrepôts et les centres de distribution dans des lieux plus appropriés. Le chapitre suivant passe en revue un ensemble de solutions qui, dans le cadre d une «boîte à outils», permettront de réaliser les changements qui s imposent au niveau de la chaîne logistique physique. La consommation d eau représentera un enjeu majeur à l avenir. La dégradation de l accès à l eau potable engendrera des changements environnementaux significatifs. Gouvernements et ONG ont commencé à lancer des programmes de sensibilisation et des politiques d action environnementales pour contrecarrer cette tendance. (*) 1 mile = 1,609 km (**) 1 gallon = environ 3,8 litres 20

LA CHAÎNE LOGISTIQUE DU FUTUR

LA CHAÎNE LOGISTIQUE DU FUTUR LA CHAÎNE LOGISTIQUE DU FUTUR Répondre aux besoins des consommateurs en respectant l'environnement REMERCIEMENTS Le Global Commerce Initiative souhaite remercier les cadres dirigeants cités ci-après pour

Plus en détail

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui Management de la chaîne logistique Professeur Mohamed Reghioui M.Reghioui - 2012 1 Informations générales sur le module Intervenants: Mohamed Reghioui(m.reghioui@gmail.com) Informations générales Répartition

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT. accompagnant le document:

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT. accompagnant le document: COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 22.4.2015 SWD(2015) 88 final DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT accompagnant le document: Rapport de la Commission au Parlement

Plus en détail

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040 The Outlook for Energy: A View to 24 highlights Les Perspectives Énergétiques à l horizon 24 ExxonMobil vous présente dans ses Perspectives Énergétiques sa vision à long terme de notre avenir énergétique.

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com *Chaîne logistique AMÉRIQUES 45 agences 8 pays 950 collaborateurs Europe 157 agences 22 pays 5 710 collaborateurs ASIE-PACIFIQUE 136 agences 24 pays 3 950

Plus en détail

Chaîne logistique & TIC

Chaîne logistique & TIC Chaîne logistique & TIC (from commerce to e-commerce to c-commerce). 1 2 3 4 Les Les méthodologies méthodologies m ECR ECR Mise Mise en en œuvre œuvre d une d une d chaîne chaîne logistique intégrée. grée.

Plus en détail

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE Ensemble, agissons pour des achats responsables CONVICTIONS De l intention à l action systématique André SÉPANIAK Directeur des achats Le

Plus en détail

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET 3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET L ENVIRONNEMENT 3.1 Contexte et tendances L atteinte de l indépendance énergétique est une priorité gouvernementale. Cet objectif sera appuyé par plusieurs politiques,

Plus en détail

Le CPFR, mythe ou réalité? Première partie : Le concept CPFR

Le CPFR, mythe ou réalité? Première partie : Le concept CPFR Groupement Achats et Logistique / Association des Centraliens Le CPFR, mythe ou réalité? Première partie : Le concept CPFR Thierry JOUENNE, CPIM Lundi 14 octobre 2002 Plan La supply chain, axe de valeur

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

L ultra mutualisation : un potentiel de gains majeur pour une nouvelle vision des flux de distribution

L ultra mutualisation : un potentiel de gains majeur pour une nouvelle vision des flux de distribution L ultra mutualisation : un potentiel de gains majeur pour une nouvelle vision des flux de distribution 20% d économie sur les coûts logistiques et 25% de réduction des émissions de CO 2, voilà ce que promet

Plus en détail

NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39

NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39 Comité préparatoire de la Conférence des Parties chargée d examiner le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires en 2010 NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39 15 mai 2009 Français Original : anglais Troisième

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 POUR LE GROUPE MONOPRIX Ce bilan d émission gaz à effet de serre a été réalisé en réponse à l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 portant

Plus en détail

NOTRE OFFRE : FRET CHAÎNE LOGISTIQUE DES OFFRES DÉDIÉES

NOTRE OFFRE : FRET CHAÎNE LOGISTIQUE DES OFFRES DÉDIÉES CMA CGM LOG EN CHIFFRES : Fret Maritime Fret Aérien Tour de Contrôle Entreposage et Distribution Transport Multimodal Hub Avance Gestion des Opérations Douanières Logistique Marine Gestion des Commandes

Plus en détail

10.CARBON DESKTOP : RÉDUIRE SES COÛTS GRÂCE A UN SUIVI INFORMATISE DES DONNÉES DÉCHETS ET ÉNERGIE

10.CARBON DESKTOP : RÉDUIRE SES COÛTS GRÂCE A UN SUIVI INFORMATISE DES DONNÉES DÉCHETS ET ÉNERGIE ÉTUDE DE BENCHMARKING SUR LES DÉCHETS DANS LES MÉTHODOLOGIES D ACTION SUR LES COÛTS ET SUR LES 10.CARBON DESKTOP : RÉDUIRE SES COÛTS GRÂCE A UN SUIVI INFORMATISE DES DONNÉES DÉCHETS ET ÉNERGIE Type de

Plus en détail

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT CONTEXTE GÉNÉRAL L amélioration de la compétitivité logistique des flux import-export, en termes de développement

Plus en détail

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile.

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. Les spécificités de la profession & de son environnement Les Distributeurs-Grossistes

Plus en détail

Etat de l'art de la GPA

Etat de l'art de la GPA Etat de l'art de la GPA Descriptif article La Gestion Partagée des Approvisionnements est une pratique courante. Comment le faire efficacement et avec quelles solutions? Le Mardi 13 Février 2007 de 14h00

Plus en détail

Charte Développement Durable. Les 15 engagements du réseau C10

Charte Développement Durable. Les 15 engagements du réseau C10 Charte Développement Durable Les 15 engagements du réseau C10 2014 Charte Développement Durable Les 15 engagements du réseau C10 Né en 1996 de la volonté d entrepreneurs indépendants, le réseau C10 est

Plus en détail

Pionnier de l éco-efficience

Pionnier de l éco-efficience SOLUTIONS KONE ECO-EFFICIENT Pionnier de l éco-efficience Pionnier de l éco-efficience Face à l expansion des zones urbaines, à l accroissement des préoccupations environnementales et à la hausse des coûts

Plus en détail

La logistique urbaine

La logistique urbaine Direction générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer La logistique urbaine Mars 2010 Définition La logistique urbaine est la façon d acheminer dans les meilleures conditions les flux de

Plus en détail

Perception et utilisation des solutions de radio-identification (RFID) dans les entreprises françaises

Perception et utilisation des solutions de radio-identification (RFID) dans les entreprises françaises Perception et utilisation des solutions de radio-identification (RFID) dans les entreprises françaises Synthèse de l enquête PricewaterhouseCoopers Mars 2010 Sommaire Page 1 Introduction 1 2 Description

Plus en détail

Retour à la croissance

Retour à la croissance Après une forte amélioration de ses résultats au T4 2010 et la finalisation de ses programmes d investissement et de réorganisation, Eurofins réaffirme ses objectifs à moyen terme 28 janvier 2011 A l occasion

Plus en détail

Supply Chain agroalimentaire mondiale

Supply Chain agroalimentaire mondiale Supply Chain agroalimentaire mondiale Pilotage d une Supply Chain agroalimentaire mondiale Hervé Ledru Directeur Supply Chain International 06 84 48 59 32 - ledru.herve@free.fr Agenda 1. Contexte et défis

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DES FORETS ------------- STRATEGIE NATIONALE DU MECANISME DE DEVELOPPEMENT PROPRE A MADAGASCAR

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DES FORETS ------------- STRATEGIE NATIONALE DU MECANISME DE DEVELOPPEMENT PROPRE A MADAGASCAR MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DES FORETS ------------- STRATEGIE NATIONALE DU MECANISME DE DEVELOPPEMENT PROPRE A MADAGASCAR 1 Acronymes AND MDP CBD CCNUCC CLD GES MDP PK SN MDP : Autorité Nationale

Plus en détail

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Contexte À mesure que la concurrence devient plus mondiale, l innovation passe du niveau entreprise-à-entreprise

Plus en détail

Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information

Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information Jean-Charles DECONNINCK Président de Generix Group 19 Septembre 2014 Generix Group Qui Éditeur de solutions applicatives

Plus en détail

INNOVATION & SUPPLY CHAIN Quelques problématiques sur lesquelles la supply chain peut et doit innover et être créatrice de valeur

INNOVATION & SUPPLY CHAIN Quelques problématiques sur lesquelles la supply chain peut et doit innover et être créatrice de valeur INNOVATION & SUPPLY CHAIN Quelques problématiques sur lesquelles la supply chain peut et doit innover et être créatrice de valeur Yves DALLERY Professeur de Supply Chain à l Ecole Centrale Paris Associé

Plus en détail

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Résumé : La cartographie des impacts économiques, sociaux et environnementaux

Plus en détail

N 2. Generix fait figure de pionnier dans le Software as a Service, qui va bouleverser l univers du commerce et de la distribution.

N 2. Generix fait figure de pionnier dans le Software as a Service, qui va bouleverser l univers du commerce et de la distribution. LA LETTRE AUX ACTIONNAIRES ÉTÉ 2009 N 2 MESSAGE DU PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE Madame, Monsieur, Cher actionnaire, J ai le plaisir de vous présenter le deuxième numéro de notre lettre aux actionnaires. Dans

Plus en détail

L évolution vers la virtualisation

L évolution vers la virtualisation L évolution vers la virtualisation Dépassez vos attentes en matière de solutions TI. L évolution vers la virtualisation En 2009, la majorité des entreprises québécoises ne s interrogent plus sur la pertinence

Plus en détail

LFS 400 en pratique. Trinks: Logisticien dans le domaine des boissons fixe. de nouveaux standards pour ce secteur d activité

LFS 400 en pratique. Trinks: Logisticien dans le domaine des boissons fixe. de nouveaux standards pour ce secteur d activité LFS 400 en pratique Trinks: Logisticien dans le domaine des boissons fixe de nouveaux standards pour ce secteur d activité Logiciel et système de gestion d entrepôt E + P fixe de nouveaux standards d entreposage

Plus en détail

Gestion de l activité commerciale

Gestion de l activité commerciale 12 13 Gestion de l activité commerciale Gérez efficacement votre activité de négoce, services ou industrie L activité commerciale, c est le nerf de la guerre : prospection, réalisation de devis, facturation,

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture Plan d action de développement durable 2009-2015 Le développement durable, une question de culture Révisé en mars 2013 Note importante Le gouvernement du Québec a autorisé le 29 février 2013 par décret

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 14 octobre 2014 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarante-deuxième session Vienne, 25-27 novembre

Plus en détail

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT The New Climate Economy Report EXECUTIVE SUMMARY La Commission Mondiale sur l Économie et le Climat a été établie pour déterminer s il est possible de parvenir

Plus en détail

Définir le collectif : retour d expérience du G20 sur la sécurité alimentaire

Définir le collectif : retour d expérience du G20 sur la sécurité alimentaire Pierre Jacquet Pierre Jacquet est chef économiste de l Agence Française de Développement (AFD). Il est membre du Conseil économique pour le développement durable (CEDD). Définir le collectif : retour d

Plus en détail

UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE. Continuer

UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE. Continuer UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE Continuer Contents Sommaire Comprendre COMPRENDRE VOS BESOINS Comprendre Après avoir progressé en moyenne de 25% par an au cours de la dernière

Plus en détail

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique FORUM NUCLEAIRE BELGE POSITION PAPER 24 JUIN 2015 L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique La demande en électricité ne cesse d augmenter. Entre 1965 et

Plus en détail

L A N E W S L E T T E R

L A N E W S L E T T E R L U N D I, L E 2 7 M A I 2 0 1 3 La Supply Chain collaborative, quels risques et quelles opportunités? Editorial Après une année 2012 qui nous a permis d'innover dans des champs divers comme la logistique

Plus en détail

La Solution Pour Le Secteur Des Boissons

La Solution Pour Le Secteur Des Boissons La Solution Pour Le Secteur Des Boissons Avec Tectura, Bénéficiez D une Solution Spécialement Adaptée A Votre Métier Les contraintes liées au secteur de la fabrication de boissons sont toujours plus complexes

Plus en détail

Guide méthodologique

Guide méthodologique Communauté d Agglomération de NIORT du GRAND NANCY PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS Plan de Déplacement Entreprise Guide méthodologique Septembre 2007 m u n i c i p a l i t é s e r v i c e 7 1, a v e n u e

Plus en détail

Ensemble pour un Développement Durable. Notre stratégie Développement Durable ECO FUTURE. eco.lyreco.fr

Ensemble pour un Développement Durable. Notre stratégie Développement Durable ECO FUTURE. eco.lyreco.fr Ensemble pour un Développement Durable Environnement Social Economie Notre stratégie Développement Durable ECO FUTURE eco.lyreco.fr NOTRE VISION Etre La référence pour un Environnement de Travail Exemplaire

Plus en détail

La politique environnementale de Computershare

La politique environnementale de Computershare La politique environnementale de Computershare Computershare est un chef de file mondial en matière de transfert de titres, de régimes d employés à base d actions, de sollicitation de procurations et d

Plus en détail

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Exportation et développement Canada Juin 2012 Quelques mots sur EDC Organisme de crédit à l exportation du Canada créé

Plus en détail

Bien vivre, dans les limites de notre planète

Bien vivre, dans les limites de notre planète isstock Bien vivre, dans les limites de notre planète 7e PAE le programme d action général de l Union pour l environnement à l horizon 2020 Depuis le milieu des années 70, la politique environnementale

Plus en détail

Pour saisir le sens des leviers d amélioration, il est d abord nécessaire de comprendre les caractéristiques du supply chain management.

Pour saisir le sens des leviers d amélioration, il est d abord nécessaire de comprendre les caractéristiques du supply chain management. Introduction La dynamique «mesurer, analyser, agir» en supply chain management implique la mesure d indicateurs de performance et la mise en œuvre de leviers porteurs d amélioration. Il y aurait plus de

Plus en détail

A N N E X E 1. Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7. Référentiel de certification page 21

A N N E X E 1. Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7. Référentiel de certification page 21 A N N E X E 1 Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7 Référentiel de certification page 21 - Compétences professionnelles page 21 - Connaissances associées page 55 - Unités constitutives

Plus en détail

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 13 avril 2015 Français Original: anglais E/ECE/1471/Rev.1 Commission économique pour l Europe Soixante-sixième session Genève, 14-16 avril 2015

Plus en détail

Le respect de l environnement

Le respect de l environnement Le respect de l environnement 1 L entreprise familiale Galliker en harmonie avec son temps Depuis 1918 à travers quatre générations l entreprise Galliker a appris à endosser ses responsabilités. La rapidité

Plus en détail

Proposition en vue de la préparation du budget fédéral 2015

Proposition en vue de la préparation du budget fédéral 2015 Proposition en vue de la préparation du budget fédéral 2015 Recommandations pour appuyer la croissance et le développement de la production commerciale de biocarburants cellulosiques pour une économie

Plus en détail

RFID, l'étiquette intelligente au service de la logistique et de la distribution

RFID, l'étiquette intelligente au service de la logistique et de la distribution RFID, l'étiquette intelligente au service de la logistique et de la distribution Séminaire RFID - Radio Frequency Identification Applications, Outils Logiciels et Vision Future Charly Viquerat Consultant

Plus en détail

Plan d action sur le changement climatique de [nom de la collectivité]

Plan d action sur le changement climatique de [nom de la collectivité] Province du Manitoba Climate Change Planning Resource Guide Plan d action sur le changement climatique de [nom de la collectivité] Élaboré par : Remerciements : P. ex. conseil municipal, conseil d administration,

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2013. Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour

Plan d action de développement durable 2009-2013. Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour Plan d action de développement durable 2009-2013 Favoriser une meilleure concertation des industries du territoire Octobre 2009 Avant propos La Société

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

Association Française de Management FAPICS des Opérations de la Chaîne Logistique. 19èmes journées des CPIM de France

Association Française de Management FAPICS des Opérations de la Chaîne Logistique. 19èmes journées des CPIM de France n MILLET, SFIG/SDS Thierry JOUENNE, CNAM Paris Plan Un rendez-vous attendu L intérêt d un langage commun de la performance Visite guidée au cœur de la performance Comment utiliser les indicateurs Supply

Plus en détail

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7.1. Méthodologie 7.1.1. Calcul des coûts socio-économiques L intérêt du projet de prolongement de la ligne T1 vers Val de Fontenay est évalué

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE VIABILITÉ DE L ENTREPRISE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT 2007 (1)

LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE VIABILITÉ DE L ENTREPRISE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT 2007 (1) Incorporées aux produits (2) LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE VIABILITÉ DE L ENTREPRISE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT 2007 (1) TABLEAU 1 TOTAUX Émissions de gaz à effet

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion Préambule Présentation Les technologies de l information

Plus en détail

Démarche de traçabilité globale

Démarche de traçabilité globale Démarche de traçabilité globale Dr Chi-Dung TA* Responsable Qualité, Danone Vitapole chi-dung.ta@danone.com La traçabilité existe depuis un certain nombre d'années dans les entreprises à des niveaux plus

Plus en détail

Les standards GS1. Conférence CRITTBOIS. Service Marketing Stratégique, GS1 France 01 Juillet 2015

Les standards GS1. Conférence CRITTBOIS. Service Marketing Stratégique, GS1 France 01 Juillet 2015 Les standards GS1 Conférence CRITTBOIS Service Marketing Stratégique, GS1 France 01 Juillet 2015 Le saviez-vous? 6 milliards de searchs par jour 6 milliards de bips par jour 2 GS1, organisation internationale

Plus en détail

Le langage commun de la Performance. Inauguration le 11 février 2010 Goethe Institut - Paris

Le langage commun de la Performance. Inauguration le 11 février 2010 Goethe Institut - Paris Le langage commun de la Performance Inauguration le 11 février 2010 Goethe Institut - Paris Christian MILLET, SFIG/SDS Thierry JOUENNE, CNAM Paris Merci aux sponsors du colloque! 2 Plan Un rendez-vous

Plus en détail

Gérez vos coûts de projet intelligemment

Gérez vos coûts de projet intelligemment Gérez vos coûts de projet intelligemment À propos de De nos jours, les projets en immobilisation sont de plus en plus gros, de plus en plus complexes. Sans une analyse exhaustive de la valeur acquise,

Plus en détail

Des économies dans les transports avec l écologie

Des économies dans les transports avec l écologie Première Partie Des économies dans les transports avec l écologie Le secteur des transports (passagers et marchandises) consomme déjà plus d un tiers de l énergie en France. La propension à consommer de

Plus en détail

Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques

Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques Salon Logistics 360 2011 Parc Exposition La Beaujoire Nantes Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques par Philippe de COUESBOUC, cabinet conseil Creach Partenaire, administrateur CDAF (Compagnie

Plus en détail

Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux

Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux Make the most of your energy* Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux * Tirez le meilleur de votre énergie www.schneider-electric.fr Schneider Electric France Direction Communication

Plus en détail

Les Technologies de l Information et de la Communication et leurs impacts sur l environnement

Les Technologies de l Information et de la Communication et leurs impacts sur l environnement Les Technologies de l Information et de la Communication et leurs impacts sur l environnement Selon le rapport "Impacts of Information and Communication Technologies on EnergyEfficiency", réalisé par BIOIS

Plus en détail

Référentiel «Total Ecosolutions»

Référentiel «Total Ecosolutions» Référentiel «Total Ecosolutions» Version Date Rédigé par Approuvé par Modifications La Présidente du La secrétaire du CODIR et les 1 12/10/2009 CODIR Total coordinateurs Version 1 Ecosolutions des Comités

Plus en détail

Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada

Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada EN COLLABORATION AVEC : Sondage 2013 des canaux de revente de Direction

Plus en détail

Les variations des prix des matières premières agricoles, telles qu observées entre

Les variations des prix des matières premières agricoles, telles qu observées entre Perspectives des marchés des matières premières de l alimentation animale Analyse prospective des écarts de prix de l aliment porcin dans l UE, aux Etats-Unis et au Les variations des prix des matières

Plus en détail

Pole Formation Catalogue 2013-2014

Pole Formation Catalogue 2013-2014 Pole Formation Catalogue 2013-2014 Mise à jour Octobre 2013 Page 1 de 13 Nos valeurs Respect : de nos partenaires clients et fournisseurs, de nos engagements Performance : par l exigence que s imposent

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

Fiche Contenu 4-1 : Approvisionnement et gestion des stocks Vue d ensemble

Fiche Contenu 4-1 : Approvisionnement et gestion des stocks Vue d ensemble Fiche Contenu 4-1 : Approvisionnement et gestion des stocks Vue d ensemble Rôle dans le système de gestion de la qualité La gestion de l approvisionnement, la gestion des achats et des stocks est une composante

Plus en détail

O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES

O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES 1. Energies renouvelables et accès à l énergie : les modes de consommation et de production d aujourd hui et de demain. Innovations: éolien, hydroélectricité,

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

Présentation. Pour. Gilles ALAIS, Country Manager Barloworld Supply Chain Software France 20 Rue des Petits Hôtels, 75010 Paris

Présentation. Pour. Gilles ALAIS, Country Manager Barloworld Supply Chain Software France 20 Rue des Petits Hôtels, 75010 Paris Présentation Pour Gilles ALAIS, Country Manager Barloworld Supply Chain Software France 20 Rue des Petits Hôtels, 75010 Paris Email: galais@barloworldscs.com Tel : + 33 1 73 03 04 10 / + 33 6 08 01 52

Plus en détail

Se donner les moyens d assurer la réussite du transport collectif

Se donner les moyens d assurer la réussite du transport collectif Se donner les moyens d assurer la réussite du transport collectif Mémoire présenté dans le cadre des consultations prébudgétaires 2010-2011 du ministère des Finances du Québec 22 février 2010 Document

Plus en détail

DIALOGUE AVEC LES CONSTRUCTEURS DE VEHICULES

DIALOGUE AVEC LES CONSTRUCTEURS DE VEHICULES CONFÉRENCE EUROPÉENNE DES MINISTRES DES TRANSPORTS EUROPEAN CONFERENCE OF MINISTERS OF TRANSPORT 2 rue André Pascal, F-75775 PARIS CEDEX 16 TEL. 33 (0)1 45 24 97 10 / FAX: 33 (0)1 45 24 97 42 e-mail: ecmt.contact@oecd.org

Plus en détail

Optimiser la mobilité durable en ville

Optimiser la mobilité durable en ville Optimiser la mobilité durable en ville inventer la mobilité durable de demain ITS La technologie au service de la mobilité urbaine Les Intelligent Transport Systems correspondent à l utilisation des Technologies

Plus en détail

REDD-plus. Champ d application et des options pour le rôle des forêts dans les stratégies d atténuation des changements climatiques.

REDD-plus. Champ d application et des options pour le rôle des forêts dans les stratégies d atténuation des changements climatiques. REDD-plus Champ d application et des options pour le rôle des forêts dans les stratégies d atténuation des changements climatiques novembre 2009 Programme de Conservation des Forêts Le mécanisme REDD-plus

Plus en détail

Votre partenaire idéal

Votre partenaire idéal Technologie Partenaire Votre partenaire idéal Avnet Supply Chain Solutions Nos partenaires 2 Avnet Supply Chain Solutions Votre partenaire idéal Confiez votre logistique à un spécialiste Dans l environnement

Plus en détail

Qualiservice. Etiquetage. Stockage. Cellophanage. Logistique. Remplissage. Manchonnage. Flow-Pack. Tri PASSION GENERE L ACTION

Qualiservice. Etiquetage. Stockage. Cellophanage. Logistique. Remplissage. Manchonnage. Flow-Pack. Tri PASSION GENERE L ACTION Filmage Etiquetage Cellophanage Manchonnage LA PASSION Assemblage Stockage Logistique Remplissage Flow-Pack GENERE Tri L ACTION 1. L entreprise 2. Chaine de production 3. Organisation 4. Qualité 5. Conclusion

Plus en détail

Des systèmes RFID mobiles, pour une meilleure productivité et un meilleur retour sur investissement

Des systèmes RFID mobiles, pour une meilleure productivité et un meilleur retour sur investissement Livre Blanc Des systèmes RFID mobiles, pour une meilleure productivité et un meilleur retour sur investissement TABLE DES MATIÈRES Introduction 2 Systèmes RFID embarqués : quatre moyens de garantir votre

Plus en détail

Introduction Le phénomène que représentent les Services de Gestion des Documents Managed Document Services (MDS) Une définition du concept

Introduction Le phénomène que représentent les Services de Gestion des Documents Managed Document Services (MDS) Une définition du concept Table des matières I II III IV V VI Introduction Le phénomène que représentent les Services de Gestion des Documents Managed Document Services (MDS) Une définition du concept Le marché des Services de

Plus en détail

plan d affaires 2005-2008 Société du Centre des congrès de Québec

plan d affaires 2005-2008 Société du Centre des congrès de Québec plan d affaires 2005-2008 Société du Centre des congrès de Québec Le plan d affaires 2005-2008 de la Société du Centre des congrès de Québec Le nouveau plan d affaires de la Société du Centre des congrès

Plus en détail

Poussées par la croissance

Poussées par la croissance Le Cross-Canal, une étape de la transformation des modèles logistiques L ouverture d un site web pour les enseignes traditionnelles tout comme celle de magasins pour certains «Pure Players» sont les signes

Plus en détail

Club Supply Chain et distribution

Club Supply Chain et distribution Club Supply Chain et distribution Fabrice Lajugie de la Renaudie Association des diplômés de Reims Management School 91 rue de Miromesnil 75008 Paris http://www.rms-network.com Sommaire Constats 3 composantes

Plus en détail

ÉCOCONCEPTION ET ÉTIQUETAGE ÉNERGÉTIQUE

ÉCOCONCEPTION ET ÉTIQUETAGE ÉNERGÉTIQUE ÉCOCONCEPTION ET ÉTIQUETAGE ÉNERGÉTIQUE 2 1 LE CONTEXTE LES OBJECTIFS DES DIRECTIVES ÉCOCONCEPTION ET ÉTIQUETAGE ÉNERGÉTIQUE Protéger l environnement (1), sécuriser l approvisionnement énergétique (2)

Plus en détail

Un fonds climat énergie au GL? Présentation de la démarche

Un fonds climat énergie au GL? Présentation de la démarche Un fonds climat énergie au GL? Présentation de la démarche 1 1 1 Contexte et enjeux Un engagement territorial pour le climat Objectifs du plan climat d ici 2020 : les 3x20-20% des émissions de gaz à effet

Plus en détail

transformer en avantage compétitif en temps réel vos données Your business technologists. Powering progress

transformer en avantage compétitif en temps réel vos données Your business technologists. Powering progress transformer en temps réel vos données en avantage compétitif Your business technologists. Powering progress Transformer les données en savoir Les données sont au cœur de toute activité, mais seules elles

Plus en détail

1. Logiciel ERP pour les PME d ici... 3 2. Technologies Microsoft... 4 3. Modules disponibles... 5 3.1. Finance... 5 3.2. Analyses & BI... 6 3.3.

1. Logiciel ERP pour les PME d ici... 3 2. Technologies Microsoft... 4 3. Modules disponibles... 5 3.1. Finance... 5 3.2. Analyses & BI... 6 3.3. 1. Logiciel ERP pour les PME d ici... 3 2. Technologies Microsoft... 4 3. Modules disponibles... 5 3.1. Finance... 5 3.2. Analyses & BI... 6 3.3. Vente et marketing... 7 3.3.1. Gestion de la relation Client

Plus en détail

LA PRATIQUE DES CREDITS CARBONE EN CHINE CONTINENTALE ET A HONG KONG

LA PRATIQUE DES CREDITS CARBONE EN CHINE CONTINENTALE ET A HONG KONG Dans le cadre de notre engagement pour l environnement et de l accompagnement de nos clients dans ce sens, nous sommes fiers de pouvoir traiter dans cette nouvelle newsletter trimestrielle de la pratique

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

Situation et perspectives du transport routier de marchandises et de la logistique en Allemagne

Situation et perspectives du transport routier de marchandises et de la logistique en Allemagne Transport routier international dans la région euro-méditerranéenne Situation et perspectives du transport routier de marchandises et de la logistique en Allemagne Bonn, 28 mars 2006 Deutscher Speditions-

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE 07.07.11

COMMUNIQUE DE PRESSE 07.07.11 COMMUNIQUE DE PRESSE 07.07.11 Analyses de Cycles de Vies des Technologies de l Information et de la Communication Courriers électroniques, requête Web, clé USB : quels impacts environnementaux? L ADEME

Plus en détail