Enquête publique ISO 9001 et commentaires français sur le DIS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enquête publique ISO 9001 et commentaires français sur le DIS"

Transcription

1 Enquête publique ISO 9001 et commentaires français sur le DIS par Dori Nissan Chef de projet en charge de la Commission de Normalisation AFNOR "Qualité et Management" Qu est-ce que l enquête publique et pourquoi est-elle organisée? L enquête publique en France correspond à l étape de projet de norme internationale (DIS : Draft International Standard). C est une étape cruciale dans le cycle d élaboration de la norme. À cette étape, toutes les parties prenantes peuvent s exprimer sur le fond et la forme de la norme, tant sur la version anglaise que française. Toutes les enquêtes publiques sont disponibles sur le site : Le DIS se déroule sur une période de cinq mois et se compose de deux phases. Une première phase de deux mois qui permet de traduire le projet de norme dans deux des trois langues officielles de l ISO (le français et le russe), suivie d une seconde étape de trois mois pour réaliser l enquête au niveau national dans chacun des pays participants. L objectif est de définir une position nationale et de formuler des commentaires sur le projet pour approuver son passage à l étape suivante. Le projet pourra passer à l étape suivante lorsqu une majorité des deux tiers des votes, exprimés par les membres participants «membres P» du sous-comité, sera favorable et que le nombre de votes négatifs sera inférieur à 25 % de l ensemble des votes exprimés, abstentions exclues. L enquête publique sur le projet de norme ISO/DIS 9001 en France L enquête publique a été très suivie en France. Cela témoigne de l intérêt que continuent à porter les entreprises françaises à la norme ISO 9001, norme la plus utilisée à travers le monde. Quelques dates clés 10 mai 2014 : Début de l étape DIS par l ISO 27 mai 2014 : Début de l enquête publique en France, sur les versions anglaise et française 10 juillet 2014 : Ouverture du vote à l ISO : 25 juillet 2014 : Clôture de l enquête publique en France 4 et 5 septembre 2014 : Réunion de dépouillement pour analyser les commentaires français et décider du vote de la France 10 octobre 2014 : Clôture du vote à l ISO

2 Quelques chiffres clés 235 : Nombre de répondants à l enquête publique française 2000 : Nombre de commentaires reçus (chiffre approximatif) 83 % : Taux de répondants qui ont approuvé le DIS avec ou sans commentaires 4 % : Taux de répondants qui ont désapprouvé le DIS 13 % : Taux d abstention La structure du DIS Chapitres introductifs Avant-propos Introduction 0.1 Généralités 0.2 Les Normes ISO de management de la qualité 0.3 Approche processus 0.4 Roue de Deming 0.5 Approche par les risques 0.6 Compatibilité avec les autres normes de système de management 1 Domaine d application 2 Références normatives Exigences 3 Termes et définitions 4 Contexte de l organisme 4.1 Compréhension de l organisme et de son contexte 4.2 Compréhension des besoins et des attentes des parties intéressées 4.3 Détermination du domaine d application du système de management de la qualité 4.4 Système de management de la qualité et processus associés 5 Responsabilité de la direction 5.1 Responsabilité et engagement de la direction Responsabilité et engagement de la direction relatifs au système de management de la qualité Orientation client 5.2 Politique qualité 5.3 Rôles, responsabilités et autorités au sein de l organisme 6 Planification du système de management de la qualité 6.1 Actions à mettre en œuvre face aux risques et opportunités 6.2 Objectifs qualité et planification pour les atteindre 6.3 Planification des modifications 7 Support 7.1 Ressources Généralités Ressources humaines Infrastructure Environnement pour la mise en œuvre des processus Ressources pour la surveillance et la mesure Gestion des connaissances 7.2 Compétences 7.3 Sensibilisation 7.4 Communication 7.5 Informations documentées Généralités Création et mise à jour Maîtrise des informations documentées

3 8 Réalisation des activités opérationnelles 8.1 Planification et maîtrise opérationnelles 8.2 Détermination des exigences relatives aux produits et services Communication avec les clients Détermination des exigences relatives aux produits et services Revue des exigences relatives aux produits et services 8.3 Conception et développement de produits et services Généralités Planification de la conception et du développement Éléments d entrée de la conception et du développement Maîtrise de la conception et du développement Éléments de sortie de la conception et du développement Modifications de la conception et du développement 8.4 Maîtrise des produits et services fournis par des prestataires externes Généralités Type et étendue de la maîtrise des prestations externes Informations à l attention des prestataires externes 8.5 Production et prestation de service Maîtrise de la production et de la prestation de service Identification et traçabilité Propriété des clients ou des prestataires externes Préservation Activités après livraison Maîtrise des modifications 8.6 Libération des produits et services 8.7 Maîtrise des éléments de sortie de processus, des produits et services non conformes 9 Évaluation des performances 9.1 Surveillance, mesure, analyse et évaluation Généralités Satisfaction du client Analyse et évaluation 9.2 Audit interne 9.3 Revue de direction Annexes 10 Amélioration 10.1 Généralités 10.2 Non-conformité et actions correctives Amélioration continue Annexe A (informative) Éclaircissements concernant la nouvelle structure, la terminologie et les concepts Annexe B (informative) Principes de management de la qualité Annexe C (informative) Portefeuille ISO de normes de management de la qualité Bibliographie

4 Répartition des commentaires par chapitre La figure ci-dessous montre la répartition des commentaires reçus par chapitre. Introduction : Le nombre important de commentaires sur l introduction est lié au fait que cette dernière comporte des éléments informatifs sur les nouveautés introduites dans le nouveau texte. Les répondants ont notamment pointé le fait que ces éléments introductifs peuvent être confondus avec des recommandations de mise en œuvre de la nouvelle norme et comportent un certain nombre de redondances avec l annexe A du DIS. Domaine d application ( 1) : Le domaine d application de la nouvelle norme est inchangé par rapport à celui de la version Cela explique le peu de commentaires sur ce chapitre. Références normatives ( 2) : Très peu de commentaires sur ce chapitre, mais cela est lié au fait que le DIS comporte les définitions dans le corps de la norme. Cela constitue un changement significatif par rapport à la version 2008, dans la mesure où l ISO 9000 était alors la seule référence normative, et par conséquent l unique source pour les termes et définitions de l ISO Ce changement soulève aussi la question de l utilité de la norme ISO 9000, considérée comme l un des textes fondateurs de la famille des ISO Termes et définitions ( 3) : Le chapitre le plus commenté en France! Pour la première fois, les termes et définitions de l ISO 9001 sont inclus dans le corps de la norme. Deux raisons principales expliquent le nombre de commentaire très élevé sur ce chapitre : Le contenu des définitions elles-mêmes (notamment les termes risque, innovation, partie intéressée, performance, etc.). Le nombre important de définitions rendant la norme très chargée et difficile à lire (près de 13 pages de termes et définitions avant d arriver aux exigences). Contexte de l organisme ( 4), Responsabilité de la direction ( 5), Planification du système ( 6) : Beaucoup de commentaires dûs au fait que ces chapitres sont nouveaux. Par exemple : la compréhension du contexte de l organisme, l identification des parties intéressées pertinentes, la disparition du terme «représentant de la

5 direction», l intégration de l approche basée sur les risques pour la planification du système de management de la qualité, etc. Support ( 7) : Le contenu de ce chapitre vient essentiellement de la structure commune des normes de systèmes de management. La structure du chapitre ne faisant pas l unanimité en France, les commentaires ont donc été nombreux. L intégration de nouvelles exigences sur la gestion des connaissances dans ce chapitre a également généré des commentaires Réalisation des activités opérationnelles ( 8) : Il s agit du corps de la norme puisqu il contient les exigences pour la réalisation des produits et services. Il est donc logique que ce paragraphe ait sa place sur le podium des chapitres les plus commentés. Évaluation des performances ( 9), Amélioration ( 10) : Un peu moins de commentaires que les chapitres précédents, mais cela est essentiellement lié au fait qu il n y a pas beaucoup de nouveautés dans ces chapitres par rapport à la version Quelques verbatims des répondants à l enquête publique Les opposants : minoritaires mais avec des avis riches et variés «Exigences incomplètes». «Beaucoup de bonnes choses bien. Texte prometteur... Je désapprouve uniquement parce qu il y a à mon avis encore trop d incohérences». «Je m attendais à une refonte plus importante. Quid de la fonction directeur Qualité (ou responsable) ; la qualité c est l affaire de tous mais s il n y a personne pour assurer la continuité, la communication et les vérifications je crains à une Déliquescence. Quid du manuel Qualité? Quid des 7 procédures obligatoires? attention à ne pas trop assouplir la norme, à ne pas vouloir d usine à gaz en simplifiant on risque l effet inverse. Très bien de Responsabiliser les directeurs et les pilotes plus que cela n était, cela permet de désacraliser la démarche qui n est plus l affaire du directeur Qualité. Cette fonction gagne alors en valeur ajoutée par rapport à la démarche». «Je souhaite attirer l attention sur les risques inhérents à l alourdissement des textes normatifs : Par exemple, dans le cas de la spécification ISO/TS 16949, écrite à l origine pour rationaliser les exigences des constructeurs, on a assisté à la multiplication des exigences spécifiques des constructeurs, lesquelles prennent également de l embonpoint au fur et à mesure de leurs révisions, si fait qu aujourd hui elles se traduisent par plusieurs centaines de pages : Conclusion : quasiment plus personne n en maîtrise le contenu. Dernier point que je souhaite aborder : Il ne faut pas oublier l aspect certification pour les entreprises. Pour ce faire, il est impératif que le texte de ce type de Normes soit très clair afin de ne pas générer de problèmes d interprétation entre les auditeurs et les audités : Pour moi, ce n est pas le cas avec cette version. (exemple c), 8.1.d))». «Travaillant pour des PME, ce projet de norme me semble aller au-delà du management qualité et est peu adapté aux PME». «Le fait d introduire l analyse de risques et par exemple la compréhension du contexte sont des évolutions très positives qui sont "dégradées" par un texte trop long au jargon trop "normatif". Il sera de ce fait toujours difficile pour les entreprises de se l approprier». La traduction rend la norme complexe à lire. Cette norme laisse beaucoup de place à l interprétation et est trop complexe à mettre en œuvre (beaucoup de nouvelles exigences). La notion de risque telle que spécifiée dans la norme est surtout orientée "risque industriel". Pour les entreprises de service, cette norme devient trop complexe. Il est fort probable que beaucoup arrêtent d être certifiées. Cette norme nous semble inapplicable dans les entreprises du bâtiment». J apprécie beaucoup le principe et la réalisation de cette concertation. Merci à l AFNOR pour son organisation très professionnelle. J aurais voulu contribuer davantage mais faute de temps je n ai pas pu. Pour le moment je désapprouve ce projet de norme car à la vue de tous les commentaires faits dans cette

6 concertation, il y a matière à améliorer le futur texte de la norme pour qu elle soit vraiment compréhensible et utilisable par les entreprises». «Trop de lourdeur dans les tournures de phrase. Des passages bien rédigés et compréhensibles dans les précédentes versions ont été réécrits en apportant de la confusion (par exemple tout ce qui concerne la documentation, la revue de la documentation en particulier) sans aucune valeur ajoutée. Manque de cohérence dans les termes utilisés (maintenir / tenir à jour comme traduction de "maintain", action corrective en 8.7,...)». Les partisans : majoritaires, mais critiques tout de même! «Le langage métier est appréciable. la cohérence avec les normes ISO OHSAS notamment la notion de performance et de surveillance. Ces deux points vont faciliter les démarches intégrées». «La norme évolue bien et devrait redynamiser la fonction qualité des organismes avec l apparition de nouvelles exigences, en particulier dans la chaîne de valeur. Le rapprochement du Système de Management de la qualité et de la stratégie de l organisme ( 4.1) est, à mon avis, encore trop timide en n imposant pas de prendre en compte les informations concernant le contexte de l organisme». «L approche de la norme est très dynamique et en phase avec les évolutions naturelles opérationnelles, je retrouve bien des grands principes de l iso 9004 qui sont déclinés opérationnellement. L approche risque (qui est déjà une pratique dans certains secteurs industriels) est essentielle et innovante. L analyse du contexte et des enjeux primordiale, et l analyse de la contribution du SMQ à la stratégie enfin exprimée de manière claire et précise ce qui pour une dirigeante d entreprise que je suis est enfin un vrai plus!! Bravo!! il me tarde de la mettre en œuvre au niveau de mon organisation propre et d auditer avec...». «Les aspects de la perception et de l appropriation de la norme ISO 9001 sont cruciaux pour influencer l attitude des salariés en faveur de l efficacité du SMQ : il serait souhaitable de traiter ces aspects pour renforcer la pertinence et le potentiel de la norme, notamment dans les articles (Responsabilité et engagement de la direction relatifs au système de management de la qualité) et 7.3 (Sensibilisation)». «Cette nouvelle norme redonne du sens à la qualité en liant la stratégie de l organisation à la démarche qualité. La simplification documentaire est utile et oblige à se poser la question de l utilité des documents». «Rigidité introduite par la structure de haut niveau des MS, notamment dans le Chapitre 7 qui est très décevant. Subsistance d énumérations trop longues dans certains sous-chapitres. L objectif d une écriture accessible à un public plus large, notamment de PME-TPE ne me paraît pas atteint». «Je ne pensais pas qu il y aurait des changements aussi nombreux dans le référentiel. Je pense que l audit tierce partie suivant cette version de la norme sera plus long et plus délicat que dans la version précédente car il y a davantage de latitude laissée à l organisme, notamment sur les aspects documentaires (absence d exigence claire sur les procédures). Cela risque de produire de longues discussions avec l audité. Cependant, de manière générale, les exigences introduites me paraissent pertinentes, notamment la notion de gestion des risques.» Le consensus en France Compte tenu du nombre de commentaires et de la richesse des points de vue, le défi à relever en France a été de trouver un consensus sur les points clés à faire remonter à l ISO pour améliorer le fond (exigences) et la forme (structure) de la norme. Parmi les points de consensus qui ont été trouvés en France et transmis à l ISO, citons : L approbation du DIS. La demande de suppression des termes et définitions de l ISO 9001 ; et parallèlement, la demande de faire référence à l ISO 9000, comme dans la version Cette demande a été partagée avec d autres pays et est d ores et déjà acceptée. La version finale de l ISO 9001 ne comportera pas les termes et définitions. La demande de modification ou d ajouts de certains termes et définitions :

7 o Partie intéressée : demande d alignement avec la définition du terme «partie prenante» de l ISO o Efficacité : proposition de modifier la définition comme suit «Capacité à atteindre les objectifs définis» (ou les résultats attendus). o Risque : proposition d utiliser la définition de l ISO o Opportunité : proposition d ajouter une définition, ce terme n étant pour l instant pas défini o Performance : La définition étant très limitée, proposition de la remplacer par «Atteinte des résultats mesurables et attendus en cohérence avec les enjeux et le contexte de l organisme». o Mesure : la définition n étant pas claire, proposition de la remplacer par «activité visant à déterminer une valeur représentative d une caractéristique d un objet». o Innovation : proposition de modifier la définition comme suit : «processus qui conduit à la mise en œuvre d un ou plusieurs produit, service, procédé, forme d organisation, modèle d affaires, nouveaux ou amélioré, susceptible de répondre à des attentes implicites ou explicites et de générer une valeur économique, environnementale ou sociétale pour toutes les parties prenantes». Une liste de demandes de clarifications à apporter à la version française. À noter qu il s agissait de la première fois où les parties prenantes françaises commentaient le projet de norme en français. La demande de réorganisation de certains paragraphes et de simplification des longues listes d exigences (par exemple : 4.4 Système de management de la qualité et ses processus, 7 Support et 8 Réalisation des activités opérationnelles). La demande d utilisation du terme «Leadership» comme titre du chapitre 5, en remplacement du titre actuel «Responsabilité de la direction». Et après l enquête publique Près de 250 commentaires français ont été retenus et envoyés à l ISO pour contribuer à l amélioration du DIS. Globalement, plus de commentaires provenant de plus de 76 pays ont été émis à l occasion de l enquête DIS. Ces commentaires ont été analysés et une suite a été donnée à chacun d entre eux entre novembre 2014 et février Le DIS a été approuvé par une très grande majorité de pays, ce qui permet d envisager les prochaines étapes assez sereinement. Ainsi, le FDIS sera prêt à partir du mois de mai pour une approbation finale prévue début septembre. La norme pourrait donc être publiée pendant la deuxième quinzaine du mois de septembre 2015.

L évolution des normes ISO9001 et ISO14001. La forme Le fond

L évolution des normes ISO9001 et ISO14001. La forme Le fond 41 ième rencontre 29 septembre 2014 L évolution des normes ISO9001 et ISO14001 La forme Le fond AllQuality Sept 2014 : évolution ISO9001 et ISO14001 - philippe.barbaza@qualivie.fr - 1 Vers une structure

Plus en détail

ISO 9001 Guide de correspondance

ISO 9001 Guide de correspondance ISO 9001 Guide de correspondance Correspondance entre les exigences de l ISO 9001:2008 et l ISO DIS 9001:2014 Introduction Ce document procure une comparaison entre ISO 9001:2008 et le Projet de norme

Plus en détail

1 Pourquoi modifier l ISO 9001?

1 Pourquoi modifier l ISO 9001? 1 Pourquoi modifier l ISO 9001? 1.1 L examen systématique de la norme ISO 9001:2000 Chaque norme internationale fait l objet d un examen systématique en vue de déterminer s il convient de la confirmer,

Plus en détail

ISO/CEI 27001. Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Exigences

ISO/CEI 27001. Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Exigences NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 27001 Deuxième édition 2013-10-01 Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Exigences Information technology

Plus en détail

Le MFQ et la plateforme AFNOR d échanges régionale présente : Le 5 à 7 : «EVOLUTION DE L ISO 9001»

Le MFQ et la plateforme AFNOR d échanges régionale présente : Le 5 à 7 : «EVOLUTION DE L ISO 9001» Le MFQ et la plateforme AFNOR d échanges régionale présente : Le 5 à 7 : «EVOLUTION DE L ISO 9001» Intervenants : Jean marc VIGNOLLE Consultant Qualité et Eliane POURTAU Chargée de mission Qualité à la

Plus en détail

Forum Développement Durable 2015. Ayez le réflexe CCI!

Forum Développement Durable 2015. Ayez le réflexe CCI! Forum Développement Durable 2015 Ayez le réflexe CCI! Nouvelles normes Comment se préparer à la mise en oeuvre des nouvelles normes ISO 9001 et 14001? Nouvelles normes Des évolutions majeures, sans pour

Plus en détail

LA NORME ISO 9001:2008

LA NORME ISO 9001:2008 LA NORME ISO 9001:2008 Culture d entreprise (261) 32 11 225 25 culturedentreprise@univers.mg www.univers.mg www.univers.mg LA NORME ISO 9001:2008 Page 1 sur 11 Comprendre la norme ISO 9001 ne peut se faire

Plus en détail

Quelles sont les données d entrée de la revue de direction QSE?

Quelles sont les données d entrée de la revue de direction QSE? Quelles sont les données d entrée de la revue de direction QSE? Les normes ISO 9001 : 2015, ISO 45001/DIS et ISO 14001 : 2015 sont parfaitement alignées au niveau des 10 chapitres. Les exigences de revue

Plus en détail

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs Appendice 2 (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs NOTE Dans les propositions de Texte identique, XXX désigne un qualificatif de norme

Plus en détail

RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION?

RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? 1 RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? Objectifs de l atelier Comprendre les raisons de réviser l ISO 9001 et l ISO 14001 Appréhender «l esprit et le sens» des principales évolutions de l ISO 9001 et de l ISO 14001

Plus en détail

Colloque ISO 9001: 2015

Colloque ISO 9001: 2015 À la découverte d ISO 9001 Colloque ISO 9001: 2015 Plan de la présentation ISO ISO 9001 Certificats Avantages 7 grands principes Évolution Survol de la norme Questions ISO «International Organisation for

Plus en détail

La qualité dans les organismes de formation

La qualité dans les organismes de formation Conception Henri HELL 12/2011 Présentation ISO 29990 Conception Henri HELL 30/11/2011 La qualité dans les organismes de formation Henri HELL Ingénieur d Action Régionale Auditeur QSE et automobile Délégation

Plus en détail

Principales évolutions de l ISO 9001 v2015

Principales évolutions de l ISO 9001 v2015 Principales évolutions de l ISO 9001 v2015 Préparez-vous en toute sérénité! «Management de la qualité en recherche clinique à l hôpital» 19 novembre 2015 Programme Panorama des normes ISO 9001:2015 (et

Plus en détail

DNV GL Business Assurance, France

DNV GL Business Assurance, France DNV GL Business Assurance, France Présentation brève : La structure commune (HLS) des normes de Systèmes de Management ISO Changements clés du FDIS 9001:2015 et du FDIS 14001:2015 Planning prévisionnel

Plus en détail

ISO 9001 : Cap 2015. Réunion du Club IRIS du 05 décembre 20013. M. Marc BAZINET

ISO 9001 : Cap 2015. Réunion du Club IRIS du 05 décembre 20013. M. Marc BAZINET Réunion du Club IRIS du 05 décembre 20013 ISO 9001 : Cap 2015 M. Marc BAZINET Président de la Commission de Normalisation AFNOR «Qualité et Management» - Données d entrées - Planning de la révision - Exigences

Plus en détail

L évolution des systèmes de management

L évolution des systèmes de management 1 L évolution des systèmes de management 1.1 L évolution du marché De nouvelles donnes du marché sont apparues depuis la publication de la version 1994 des normes de la série ISO 9000. Les versions 2008

Plus en détail

TOOLKIT AUDITS INTERNES DE SYSTEME DE MANAGEMENT

TOOLKIT AUDITS INTERNES DE SYSTEME DE MANAGEMENT TOOLKIT AUDITS INTERNES DE SYSTEME DE MANAGEMENT Ci après modèle du processus «Audits internes de système de Management» conforme aux lignes directrices de l ISO 19011 v 2011. La procédure d audit interne

Plus en détail

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012 Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020 De la version 2005 à la version 2012 Plan de la présentation L intervention sera structurée suivant les 8 chapitres de la norme. Publiée le 1 er mars 2012, homologuée

Plus en détail

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 ISO 14001: 2015 Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 4115, Rue Sherbrooke Est, Suite 310, Westmount QC H3Z 1K9 T 514.481.3401 / F 514.481.4679

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

ISO 9001:2015 mode d emploi

ISO 9001:2015 mode d emploi ISO 9001 ISO 9001:2015 mode d emploi ISO 9001 est une norme qui établit les exigences relatives à un système de management de la qualité. Elle aide les entreprises et organismes à gagner en efficacité

Plus en détail

HACCP Évolutions réglementaires et normatives

HACCP Évolutions réglementaires et normatives MADRPM / CEPR Rabat 30 octobre 2007 HACCP Évolutions réglementaires et normatives Une logique de maîtrise But : maîtrise de la sécurité sanitaire des aliments Système HACCP : «Analyse des dangers, points

Plus en détail

INTRODUCTION AU MANAGEMENT QUALITE

INTRODUCTION AU MANAGEMENT QUALITE INTRODUCTION AU MANAGEMENT QUALITE 1 Sommaire 1 Historique, 2 Établissement des normes, 3 Qu est ce que les normes ISO 9000? 4 Objectifs de la norme ISO 9000, 5 Situation d utilisation de la norme, 6 Schéma

Plus en détail

L ISO 14001 : 2004 EVOLUTIONS ET CERTIFICATION

L ISO 14001 : 2004 EVOLUTIONS ET CERTIFICATION L ISO 14001 : 2004 EVOLUTIONS ET CERTIFICATION C.R.T.T Chimie Sophia-Antipolis, le 02 décembre 2004 Animation : Pascal ROBERT AFAQ - AFNOR Emilie BRUN AFNOR et Béatrice POIRIER - AFAQ SOMMAIRE! Pourquoi

Plus en détail

RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION?

RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? Qualité : valeur durable! ISO 9001 un socle pour répondre aux besoins des clients de manière adaptée et pérenne. un outil de management au service de la compétitivité et de la

Plus en détail

REVUE DE DIRECTION RICHARD MANUNU

REVUE DE DIRECTION RICHARD MANUNU REVUE DE DIRECTION 1. REFERENCES NORMATIVES Il existe de nombreuses normes et référentiels qui abordent différentes thématiques ayant des finalités spécifiques. Néanmoins, chaque norme et référentiel que

Plus en détail

Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001

Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001 Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001 Journées Qualité et Chimie A. Rivet ANF Autrans, 2011 Normes et Qualité Introduction : les enjeux de la démarche qualité La qualité : notions La norme ISO 9001 :

Plus en détail

Démarche qualité. Responsabilité individuelle

Démarche qualité. Responsabilité individuelle Démarche qualité Réussite collective Basée sur la Responsabilité individuelle Les prophètes Taylor (1919) L inspection doit garantir la conformité 2 Les prophètes W. A. Shewhart (1931) Le contrôle statistique

Plus en détail

ISO 9001:2015 Comprendre la Révision. Copyright 2014 BSI. All rights reserved.

ISO 9001:2015 Comprendre la Révision. Copyright 2014 BSI. All rights reserved. ISO 9001:2015 Comprendre la Révision Sommaire Pourquoi la satisfaction du client est Contexte importante? de l ISO 9001 Ce Pourquoi qui change est-elle en 2015 nécessaire?? Qu est Qu est ce ce que que

Plus en détail

Introduction à la norme ISO 27001. Eric Lachapelle

Introduction à la norme ISO 27001. Eric Lachapelle Introduction à la norme ISO 27001 Eric Lachapelle Introduction à ISO 27001 Contenu de la présentation 1. Famille ISO 27000 2. La norme ISO 27001 Implémentation 3. La certification 4. ISO 27001:2014? 2

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

RAPPORT AUDIT QUALITE ENSEEIHT

RAPPORT AUDIT QUALITE ENSEEIHT RAPPORT AUDIT QUALITE Entité auditée Site concerné : ENSEEIHT : TOULOUSE Responsable d audit : Xavier RAFFENNE Thème d audit : Conformité à la norme ISO 9001:2008 Date d audit : 15/01/2013 Distribution

Plus en détail

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE ISO 9001:2000 PARTIE 2-3 CHAPITRE par CHAPITRE 9001:2000, domaine Satisfaction du client par la prévention des N.C. (ISO 9001:1994) Appliquer efficacement le système pour répondre aux besoins du client

Plus en détail

La documentation. A. Rivet. Améliorer le système d'organisation d'une unité de recherche. 6 et 7 novembre 2014, Délégation Aquitaine

La documentation. A. Rivet. Améliorer le système d'organisation d'une unité de recherche. 6 et 7 novembre 2014, Délégation Aquitaine La documentation A. Rivet Améliorer le système d'organisation d'une unité de recherche 6 et 7 novembre 2014, Délégation Aquitaine Plan Généralités et définitions La documentation qualité Exemples de documents

Plus en détail

QED CONCEPTS ET PRINCIPES DU SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ SELON L ISO 9000. Fév. 2002 1

QED CONCEPTS ET PRINCIPES DU SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ SELON L ISO 9000. Fév. 2002 1 CONCEPTS ET PRINCIPES DU SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ SELON L ISO 9000 Fév. 2002 1 CONCEPTS ET PRINCIPES Pourquoi un SMQ? La démarche qui s appuie sur un SMQ incite les organismes à analyser les

Plus en détail

Culture qualité en entreprise

Culture qualité en entreprise Culture qualité en entreprise Atelier du 29 Janvier 2015 Université d Antananarivo f Rina RAMIANDRISOA Responsable Qualité - FTHM Comment la qualité devient-elle une culture en entreprise? 2 1-Présentation

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES Philippe Bourdalé AFAQ AFNOR Certification A2C dans le Groupe AFNOR Les métiers du groupe AFNOR Besoins Clients Normalisation Information

Plus en détail

COMPARAISON DES DEUX NORMES ISO 9001 (version 2008-version 2015).

COMPARAISON DES DEUX NORMES ISO 9001 (version 2008-version 2015). COMPARAISON DES DEUX NORMES ISO 9001 (version 2008-version 2015). PRINCIPAUX POINTS D EVOLUTION DE LA NORME ISO9001-version 2015 LE TUTOUR Mathieu LAVRAT Elodie VANLERBERGHE Cléa CASTAGNERA Adrian MASTER

Plus en détail

SYSTEMES DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ISO14001

SYSTEMES DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ISO14001 Quand le dernier arbre aura été abattu, Quand la dernière rivière aura été empoisonnée, Quand le dernier poisson aura été péché, Alors on saura que l argent ne se mange pas. Géronimo, chef apache SYSTEMES

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

ISO 9000 version 2000 : management des processus

ISO 9000 version 2000 : management des processus 2001-2002 ISO 9000 version 2000 : management des processus David ROUSSE SOMMAIRE I - Avant propos 3 II - Introduction 3 III - Concept de processus 3 IV - Identification des processus 4 V - Pilotage des

Plus en détail

Gestion du risque d entreprise : solutions pratiques. Anne M. Marchetti

Gestion du risque d entreprise : solutions pratiques. Anne M. Marchetti Gestion du risque d entreprise : solutions pratiques Anne M. Marchetti Programme Aperçu général de la gestion des risques, de l évaluation des risques et du contrôle interne Contexte actuel Contrôle interne

Plus en détail

Partie I Contexte de la veille réglementaire HSE

Partie I Contexte de la veille réglementaire HSE Partie I Contexte de la veille réglementaire HSE 1 Définitions 1.1 Veille réglementaire La veille réglementaire, qui constitue l étape préalable, est à distinguer de l évaluation de conformité, étape

Plus en détail

Evolution des normes ISO 9001 et 14001 v 2015. Laurent BOULINGUEZ AXE Octobre 2015

Evolution des normes ISO 9001 et 14001 v 2015. Laurent BOULINGUEZ AXE Octobre 2015 Evolution des normes ISO 9001 et 14001 v 2015 Laurent BOULINGUEZ AXE Octobre 2015 OBJECTIFS DE LA PRÉSENTATION Connaître les principales évolutions des normes 9001 et 14001 2 LES NORMES 9001 & 14001 v2015

Plus en détail

Club adhérents. Les pistes de révision de l ISO 9001 et premiers retours sur l enquête ISO

Club adhérents. Les pistes de révision de l ISO 9001 et premiers retours sur l enquête ISO Club adhérents Les pistes de révision de l ISO 9001 et premiers retours sur l enquête ISO Contenu de la présentation ISO 9001 Horizon 2015 Résultats de l enquête Iso 9001 (France) Table ronde - Témoignages

Plus en détail

Synthèse de la norme. Exigences vis à vis de la documentation du SMSI. Système de Management de la Sécurité de l'information

Synthèse de la norme. Exigences vis à vis de la documentation du SMSI. Système de Management de la Sécurité de l'information Système de Management de la Sécurité de l'information Date de publication oct 2013 Nombre de pages 10 Nombre de pages 13 (corps du document) (annexes) Traduction en français Oui Synthèse de la norme ISO

Plus en détail

RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION?

RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? Conférence 5à7 MFQ Midi-Pyrénées Le mardi 27 janvier 2015 RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? Patrice GARCIA Délégué Régional Midi-Pyrénées Groupe AFNOR Tel : 05 61 39 76 70 Mail : patrice.garcia@afnor.org Objectifs

Plus en détail

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE Résumé PREFACE 2 INTRODUCTION 2 1. BUT ET CHAMP D APPLICATION 2 2. REFERENCES DOCUMENTAIRES ET NORMES 3 3. TERMES ET DEFINITIONS 3 4. POLITIQUE POUR UNE CONSOMMATION RAISONNEE (PCC) 3 5. RESPONSABILITE

Plus en détail

Introduction à ISO 22301

Introduction à ISO 22301 Introduction à ISO 22301 Présenté par : Denis Goulet Le 3 octobre 2013 1 Introduction à ISO 22301 ORDRE DU JOUR Section 1 Cadre normatif et réglementaire Section 2 Système de Management de la Continuité

Plus en détail

LA NORME ISO 9001. Culture d entreprise Formation & Accompagnement. (261) 32 11 225 25 culturedentreprise@univers.mg www.univers.

LA NORME ISO 9001. Culture d entreprise Formation & Accompagnement. (261) 32 11 225 25 culturedentreprise@univers.mg www.univers. (261) 32 11 225 25 culturedentreprise@univers.mg www.univers.mg www.univers.mg Page 1 sur 5 Comprendre la norme ISO 9001 ne peut se faire que par la pratique : Décrit les exigences à satisfaire pour un

Plus en détail

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement Révisions ISO ISO 9001 Livre blanc Comprendre les changements Aborder le changement ISO 9001 en bref Comment fonctionne ISO 9001? ISO 9001 peut s appliquer à tous les types et tailles d organisations et

Plus en détail

Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits combinés

Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits combinés EA-7/05 Guide EA pour l application de la norme ISO/CEI 17021:2006 pour les audits combinés Référence de la publication Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits

Plus en détail

Amendement de la norme ISO 9001

Amendement de la norme ISO 9001 Amendement de la norme ISO 9001 Un toilettage? François BOUCHER AFNOR Normalisation Repris par Claude GIRARD AFNOR Délégation Bretagne POURQUOI MODIFIER L ISO 9001 Chaque Norme internationale doit faire

Plus en détail

FICHE PRATIQUE. Comparaison entre les exigences des normes ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001

FICHE PRATIQUE. Comparaison entre les exigences des normes ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001 SARL Capital de 24 000 Siret 350 521 316 00025 NAF 741G créée en 1989 1bis rue Marcel PAUL - 91742 MASSY Cedex Adresse postale : 6 rue SORET 91600 Savigny sur Orge Tél : 33 (0)1 69 44 20 33 Fax : 33 (0)826

Plus en détail

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS?

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? INTRODUCTION Aujourd hui, dans un contexte de crises sanitaires et de concurrence internationale croissante au niveau du secteur

Plus en détail

M A N U E L Q U A L I T É

M A N U E L Q U A L I T É M A N U E L Q U A L I T É 1. CONTEXTE 1.1. Présentation de la Fondation Agropolis Fondation est une Fondation de coopération scientifique créée en février 2007. La Fondation dispose de dotations apportées

Plus en détail

Bienvenue au Forum des entreprises certifiées TÜV Cert au Maroc

Bienvenue au Forum des entreprises certifiées TÜV Cert au Maroc Bienvenue au Forum des entreprises certifiées TÜV Cert au Maroc La version 2008 de la norme ISO/DIS 9001 (Draft International Standard) Plan Plan d élaboration de l ISO9001:2008 Objectifs Présentation

Plus en détail

Révision des normes ISO 9001:2015 et ISO 14001:2015

Révision des normes ISO 9001:2015 et ISO 14001:2015 Association Suisse pour Systèmes de Qualité et de Management (SQS) Service à la clientèle SQS Révision des normes ISO 9001:2015 et ISO 14001:2015 Règles de transition Table des matières 1. Publication

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME INTÉGRÉ POUR LA GESTION DE LA SÉCURITÉ : CAS DE L ASECNA

MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME INTÉGRÉ POUR LA GESTION DE LA SÉCURITÉ : CAS DE L ASECNA Organisation de l aviation civile internationale NOTE D INFORMATION HLSC/15-IP/27 26/1/15 Anglais et français seulement 1 DEUXIÈME CONFÉRENCE DE HAUT NIVEAU SUR LA SÉCURITÉ (HLSC 2015) PLANIFIER L AMÉLIORATION

Plus en détail

ISO 9001. version 2008

ISO 9001. version 2008 ISO 9001 version 2008 LE CONTEXTE Un peu d histoire 1987 : Publication de la 1ère version des normes ISO 9000 1994 : Révision phase 1 -> premier toilettage 2000 : Publication des ISO 9000, 9001 et 9004

Plus en détail

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3 La phase de stratégie de services Page 83 ITIL Pré-requis V3-2011 et objectifs Pré-requis La phase de stratégie de services Maîtriser le chapitre Introduction et généralités d'itil V3. Avoir appréhendé

Plus en détail

ISO 9001:2008 Contenu et modalités de transition. Décembre 2008

ISO 9001:2008 Contenu et modalités de transition. Décembre 2008 ISO 9001:2008 Contenu et modalités de transition Décembre 2008 ISO 9001:2008 Modalités de transition Extrait du communiqué joint de IAF et ISO sur la mise en œuvre de la certification accréditée selon

Plus en détail

Norme ISO 9001 version 2000

Norme ISO 9001 version 2000 Norme ISO 9001 version 2000 Page 1 Plan Introduction : QQOQCP «comprendre les enjeux pour l organisme» 1.Les 8 principes du Management de la Qualité 2.ISO 9001 : 2000 et cycle PDCA 3.Le système documentaire

Plus en détail

Système de Management Intégré Qualité, Sécurité et Environnement. Un atout pour l entreprise

Système de Management Intégré Qualité, Sécurité et Environnement. Un atout pour l entreprise CCI Moselle, le16 avril 2013 Système de Management Intégré Qualité, Sécurité et Environnement Un atout pour l entreprise Intervention de Olivier Rousseaux, Auditeur QSE, Expert en organisation et management

Plus en détail

Khalfa Mohamed Consultant expert international en management qualité ISO 9001

Khalfa Mohamed Consultant expert international en management qualité ISO 9001 Octobre 2003 Décision de lancer la revue systématique pour ISO 9001/9004 Juillet 2004 Enquête menée au niveau international et résultats Décembre 2004 Premiers projet de cahiers des charges Mai 2005 Second

Plus en détail

NBN Academy. ISO 14001: compréhension des enjeux et des apports de la version 2015. Alain Maes UWE 9/10/2015. Alain Maes

NBN Academy. ISO 14001: compréhension des enjeux et des apports de la version 2015. Alain Maes UWE 9/10/2015. Alain Maes NBN Academy ISO 14001: compréhension des enjeux et des apports de la version 2015 Alain Maes UWE 9/10/2015 Les participants Alain Maes - Formateur NBN Academy et BVT - Senior consultant ECN et BDO - Lead

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

1.1. Qu est ce qu un audit?... 17

1.1. Qu est ce qu un audit?... 17 Table des matières chapitre 1 Le concept d audit 17 1.1. Qu est ce qu un audit?... 17 1.1.1. Principe général... 17 1.1.2. Historique... 19 1.1.3. Définitions des termes particuliers utilisés en audit...

Plus en détail

CHARTE DE L AUDIT INTERNE

CHARTE DE L AUDIT INTERNE CHARTE DE L AUDIT INTERNE Septembre 2009 Introduction La présente charte définit la mission et le rôle de l audit interne de l Institut National du Cancer (INCa) ainsi que les modalités de sa gouvernance.

Plus en détail

Passer d ISO 9001:2008 à ISO 9001:2015

Passer d ISO 9001:2008 à ISO 9001:2015 ISO 9001 Passer d ISO 9001:2008 à ISO 9001:2015 ISO 9001 est une norme qui établit les exigences relatives à un système de management de la qualité. Elle aide les entreprises et organismes à gagner en

Plus en détail

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE STRATEGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE Page 2 FORMATION PERSONNALISEE Evaluation du besoin Ecoute de votre besoin

Plus en détail

LRQA vous prépare à réaliser votre transition avec ses solutions personnalisées à votre système de management

LRQA vous prépare à réaliser votre transition avec ses solutions personnalisées à votre système de management LRQA vous prépare à réaliser votre transition avec ses solutions personnalisées à votre système de management ANTICIPEZ! Les nouvelles normes ISO 9001:2015 et 14001:2015 sont désormais publiées et disponibles

Plus en détail

Révision de la norme ISO/CEI 17025

Révision de la norme ISO/CEI 17025 Journée de la référence 9 novembre 2015 Révision de la norme ISO/CEI 17025 Olivier PIERSON Délégué à la qualité 1 Contexte Plus de 40000 laboratoires accrédités dans le monde En France (au 27 nov 2014)

Plus en détail

- Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD -

- Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD - - Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD - 1 . Comment à son niveau et avec ses moyens peut-on initier et contribuer à une gestion de l

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013)

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) (NOTE : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.) TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

Webinar évolutions ISO en 2015

Webinar évolutions ISO en 2015 30 novembre 2015 Webinar évolutions ISO en 2015 ISO 9001:2015 & ISO 14001:2015 1 SAFER, SMARTER, GREENER Introduction 2 Introduction L ISO 14001 version 2015 est publiée depuis le 15 septembre 2015 L ISO

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

DU MANAGEMENT DE LA SANTE ET LA SECURITE AU TRAVAIL A LA RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES. PREVENTICA Lille - 24 janvier 2008

DU MANAGEMENT DE LA SANTE ET LA SECURITE AU TRAVAIL A LA RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES. PREVENTICA Lille - 24 janvier 2008 DU MANAGEMENT DE LA SANTE ET LA SECURITE AU TRAVAIL A LA RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES PREVENTICA Lille - 24 janvier 2008 1 PROGRAMME Valérie RAVEZ AFNOR - Action régionale Comment intégrer

Plus en détail

Révisions ISO Livre blanc

Révisions ISO Livre blanc Révisions ISO ISO Revisions Révisions ISO Livre blanc Quelle est la différence entre une approche procédure et une approche processus? Aborder le changement Processus vs procédures : Qu est-ce que cela

Plus en détail

Révision de la norme ISO 9001 pour 2015 Réunion d information. 9 avril 2013

Révision de la norme ISO 9001 pour 2015 Réunion d information. 9 avril 2013 Révision de la norme ISO 9001 pour 2015 Réunion d information 9 avril 2013 Programme: Mot de Bienvenue (Roger IANIZZI, Secrétaire Général du MLQ) Présentation du processus de normalisation au sein de l

Plus en détail

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE Répertoire des modules de formations Date de mise à jour Janvier 2015 REPERTOIRE DES MODULES DE FORMATION CODINORM Agréé FDFP Page 1 sur 9 FORMATION SYSTEME

Plus en détail

Institut des Reviseurs d Entreprises

Institut des Reviseurs d Entreprises Institut des Reviseurs d Entreprises Assemblée Générale 27 avril 2007 Jacques Potdevin 1. Je suis particulièrement heureux d être parmi vous ce jour et je voudrais avant tout rendre hommage aux contributions

Plus en détail

CAP 2015 : Les Revision 2015 des normes QSE ISO 9001, ISO14001 & ISO 45001. By BVM. Juillet 2015

CAP 2015 : Les Revision 2015 des normes QSE ISO 9001, ISO14001 & ISO 45001. By BVM. Juillet 2015 CAP 2015 : Les Revision 2015 des normes QSE ISO 9001, ISO14001 & ISO 45001 By BVM Juillet 2015 La version 2015 de l ISO 9001 : de nouvelles exigences reliant qualité et stratégie La refonte de la structure

Plus en détail

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2 CHECK-LIST du label Valais excellence PHASE 2 La check-list Valais excellence a pour objectif de compléter les exigences ISO 9001 et ISO 14001 par celles 1) de la création de richesse en Valais 2) correspondantes

Plus en détail

Comité du programme et budget

Comité du programme et budget F WO/PBC/22/20 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 JUILLET 2014 Comité du programme et budget Vingt-deuxième session Genève, 1 er 5 septembre 2014 RAPPORT DU CORPS COMMUN D INSPECTION INTITULE EXAMEN DE LA GESTION

Plus en détail

Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001. SARRAMAGNAN Viviane

Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001. SARRAMAGNAN Viviane Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001 SARRAMAGNAN Viviane Master II Économie et Gestion de l Environnement Année universitaire 2008/2009 Sommaire Présentation

Plus en détail

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.2. Cer5f ISO 9001

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.2. Cer5f ISO 9001 Phase 1: Planifier Les principes Les principaux référentiels 1 Phase 1: Planifier Les principaux référentiels Principes des certifications - accréditations Certification HAS Certification ISO 9001 Certification

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

L essentiel de la révision 2015 des normes ISO 9001 et ISO 14001

L essentiel de la révision 2015 des normes ISO 9001 et ISO 14001 L essentiel de la révision 2015 des normes ISO 9001 et ISO 14001 SAQ Event (Section Genève) F E R Mardi 23 juin 2015 Raphaël Granges, Directeur ARIAQ ARIAQ 2015 / RAG / ISO 9001 et 14001 V. 2015 1 ARIAQ

Plus en détail

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2001 01 89 0195 (Cette fiche annule et remplace, à compter du 9 janvier 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D IDENTITÉ

Plus en détail

L approche processus c est quoi?

L approche processus c est quoi? L approche processus c est quoi? D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Introduction Termes et définitions

Plus en détail

La marque NF au Service de la Relation Client. Assemblée générale AFRC 17 Février 2012

La marque NF au Service de la Relation Client. Assemblée générale AFRC 17 Février 2012 La marque NF au Service de la Relation Client Assemblée générale AFRC 17 Février 2012 Le Groupe AFNOR Partenaire de l AFRC Faire émerger et valoriser des solutions de références Groupe international de

Plus en détail

Juin 2013 COMPTE RENDU SUR L'ÉTAT DE LA MISE EN OEUVRE DU PLAN D'ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2013

Juin 2013 COMPTE RENDU SUR L'ÉTAT DE LA MISE EN OEUVRE DU PLAN D'ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2013 Vérification des pratiques de gestion du Secteur du dirigeant principal des finances () 1. Le dirigeant principal des finances () doit s assurer qu on dispose d une vue consolidée et intégrée des structures

Plus en détail

Management intégré dans l enseignement supérieur

Management intégré dans l enseignement supérieur Management intégré dans l enseignement supérieur Septembre 2010 SOMMAIRE 1. Présentation de l intervenant 2. Le management intégré : définitions et principes 3. Mise en place d un système de management

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES Titre : POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES CODE : APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION RÉS. : CA-617-7747 10-12-2013 EN VIGUEUR : 10-12-2013 MODIFICATIONS : Note : Le texte que vous consultez est une

Plus en détail

Culture d entreprise

Culture d entreprise SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE Culture d entreprise BP 5158 101 Antananarivo - MADAGASCAR (261) 32 11 225 25 culturedentreprise@univers.mg www.univers.mg www.univers.mg SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA

Plus en détail

8 juin 2006. ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale

8 juin 2006. ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale 2 ème CONFERENCE REGIONALE POUR L EMPLOI ET LA FORMATION 8 juin 2006 ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale Contribution de la VILLE DE SAINT ETIENNE

Plus en détail