L amortissement linéaire. Constatation comptable de la dépréciation irréversible d un bien.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L amortissement linéaire. Constatation comptable de la dépréciation irréversible d un bien."

Transcription

1 L amortissement linéaire Constatation comptable de la dépréciation irréversible d un bien.

2 Le calcul L amortissement se calcule comme suit : base x taux x (temps / 360) Prorata temporis

3 La première année : la base est égale à la valeur d origine (VO) le taux est égal à 1/nombre d années (1/n) le temps est égal à la durée comprise entre le 1 er jour de mise en service et la fin de l année.

4 Exemple 1 : Un matériel est acquis et mis en service le 01/01/03, valeur d origine HT, durée probable de vie 4 ans. Clôture de l exercice comptable le 31/12. J F M A M J J A S 12 mois = 360 jours O N D

5 Exemple 2 : Une machine est acquise le 15 mars 2003 et mise en service le 15 juin 2003, valeur d achat HT 2 500, frais d installation HT 500, durée probable de vie 5 ans. Clôture de l exercice comptable le 31/12. Date d acquisition 15/03/03 J F M A Date de mise en service 15/06/03 M J 15 J 30 A 30 S O N er jour de mise en service 15/06 durée = [ 15 jours + ( 6 x 30 jours) ] durée = 195 jours D 30

6 Les n-1 années suivantes : la base est égale à la valeur d origine (VO) le taux est égal à 1/nombre d années (1/n) le temps est égal à 360 (une année) L annuité d amortissement est égale à : VO x taux

7 La dernière année : Dans le cas d un amortissement linéaire, la période d amortissement est prévue par tranche d année entière donc : Nombre d années : 5 Prorata temporis : Oui Nombre de lignes : 6 si le bien a été acquis en cours d année, il y aura un amortissement complémentaire la dernière année. Nous aurons donc n+1 amortissements.

8 La dernière année : Date de fin d amortissement 15/06/08 Date de mise en service 15/06/ Durée d amortissement 5 ans ou 60 mois ou 5 x 360 jours (1 800 jours) 1er jour de mise en service 15/06/2003 : Durée du 1er amortissement durée = 195 jours u rs o j 0 6 au 3 t n e m é Durée amortissement = (360 jours jours) pl dernier née n a Comdu e r è i 1 de l a = 165 jours

9 u a e l b a t u d e r u t c e L t n e m e s s i t r o m a d

10 PLAN D'AMORTISSEMENT LINEAIRE D ESIGN AT ION D E L'IMMOBILISAT ION : dégauchisseuse ENTETE BASE D 'AMOR T ISSEMEN T (coût d'a cquisition) : D AT E D 'ACQU ISIT ION (sous forme jj/mm/a a ) : 15/03/2001 D AT E D E MISE EN SER VICE (sous forme jj/mm/a a ) : 15/06/2001 D U R EE D 'AMOR T ISSEMEN T EN AN N EES (ma ximum 10) : CALCU L D U T AU X LIN EAIR E : AN N U IT É CON ST AN T E AN N EES VCN début 2 675, , ,00 875,00 275,00 BASE AN N U IT ES 325,00 CORPS 275,00 CU MU L 325,00 925, , , , ,00% VCN fin 2 675, , ,00 875,00 275,00 0,00

11 PLAN D'AMORTISSEMENT LINEAIRE D ES IGN AT ION D E L'IMMOBILIS AT ION : dégauchisseuse BAS E D 'AMOR T IS SE MEN T (coût d'a cquisition) : D AT E D 'ACQU IS IT ION (sous forme jj/ mm/ a a ) : 15/03/2001 D AT E D E MISE EN S E R V ICE (sous forme jj/ mm/ a a ) : 15/06/2001 D U R E E D 'AMOR T IS SE ME N T E N AN N E ES (ma ximum 10) : CALCU L D U T AU X LIN E AIR E : AN N U IT É CON S T AN T E AN N E E S V CN début 2 675, , ,00 875,00 275,00 BAS E AN N U IT E S 325,00 275,00 CU MU L 325,00 925, , , , ,00% VCN fin 2 675, , ,00 875,00 275,00 0,00

12 Lecture de l entête du tableau

13 La base est le coût En linéaire, on débute PLAN D'AMORTISSEMENT LINEAIRE d acquisition HT l amortissement le premier jour de la mise en service D ES IGN AT ION D E L'IMMOBILIS AT ION : dégauchisseuse BAS E D 'AMOR T ISS E MEN T (coût d'a cquisition) : D AT E D 'ACQU IS IT ION (sous forme jj/ mm/ a a ) : 15/03/2001 D AT E D E MIS E EN S E R V ICE (sous forme jj/ mm/ a a ) : 15/06/2001 D U R E E D 'AMOR T IS S EME N T EN AN N EE S (ma ximum 10) : CALCU L D U T AU X LIN EAIR E : AN N U IT É CON ST AN T E 5 20,00% Le taux est égal à : 1/durée L annuité est égale à : la base x le taux x 20 % = 600

14 Lecture du corps du tableau

15 La première année, on calcule l annuité en fonction du temps utilisé. 1ere hisseuse annuité = annuité x prorata temporis x 20 % x 195/360 15/03/ /06/ ,00% AN N E E S VCN début 2 675, , ,00 BASE AN N U IT E S 325,00 CU MU L 325,00 925, , ,00 V CN fin 2 675, , ,00 875,00 VNC début = valeur restant à amortir en début d année Cumul = cumul année précédente + annuité de l année VCN fin = VCN début - annuité

16 Les n-1 années suivantes, les annuités sont constantes. Annuités entières durant les n-1 années suivantes : AN N U IT É CON S T AN T E AN N E E S V CN début 2 675, , ,00 875,00 275,00 BAS E AN N U IT E S 325,00 275,00 CU M U L 325,00 925, , , ,00 V CN fin 2 675, , ,00 875,00 275,00 0,00

17 La dernière année, l annuité est fonction du temps restant à amortir. Le cumul des annuités est égal à la valeur d origine de l immobilisation donc : Dernière annuité = annuité - annuité de la première année = 275 La VNC est égale à ,00 275,00 0,00

18 PLAN D'AMORTISSEMENT LINEAIRE D ES IGN AT ION D E L'IMMOBILIS AT ION : Valeur d origine dégauchisseuse BAS E D 'AMOR T IS SE MEN T (coût d'a cquisition) : D AT E D 'ACQU IS IT ION (sous forme jj/ mm/ a a ) : 15/03/01 D AT E D E MISE EN S E R V ICE (sous forme jj/ mm/ a a ) : 10/06/01 Cumul des 5 CALCU L D U T AU Xamortissements LIN E AIR E : 20,00% D U R E E D 'AMOR T ISS E ME N T E N AN N E ES (ma ximum 10) : AN N U IT É CON S T AN T E AN N E E S V CN dé but 2 675, , ,00 875,00 275,00 BAS E 3Les 000,00 annuités complètes AN N U IT E S 325,00 275,00 CU MU L 325,00 925, , , ,00 VCN fin 2 675, , ,00 875,00 275,00 0,00 valeur nette à la fin

19 Diaporama proposé par Georges Giraud, professeur d'économie et gestion au lycée Alexandra David Neel à Digne Réaménagé par Sonia Quignon

20

21 S R U CO L amortissement constant ou linéaire 1. Les durées probables d utilisation des biens à amortir et les taux d amortissement Constructions normales, bâtiments administratifs 20 ans 5% Constructions légères 10 ans 10 % Mobilier 10 ans 10 % Taux = 100 / durée 100 / 20 = 5 % Matériel 5 à 10 ans 20 % - 10 % Matériel roulant 4 à 5 ans 25 % - 20 %

22 S R U CO 2. La base à amortir (valeur d origine) Elle est constituée par : le prix d achat hors taxe la TVA si elle n est pas récupérable (cas des véhicules de tourisme) les frais HT de transport les frais HT d installation et de montage. Les impôts ou les taxes acquittés lors de l achat d une immobilisation ne sont pas compris dans la valeur d origine (carte grise..).

23 S R U CO Exemple 1 : un matériel est acquis et mis en service le 01/01/03, valeur d origine HT, durée probable de vie 4 ans. Clôture de l exercice comptable le 31/12. Taux d amortissement : / 4 = 25 % * 25 % * 360/360 = Annuité d amortissement 2003 :... Annuité d amortissement 2004 :... Exemple 2 : une dégauchisseuse est acquise le 12 juillet 2003 et mise en service le 10 octobre 2003, valeur d achat HT 2 500, frais d installation HT 500, durée probable de vie 5 ans. Clôture de l exercice comptable le 31/ / 5 = 20 % Taux d amortissement : * 20 % * 195/360 = 325 Annuité d amortissement 2003 :... Annuité d amortissement 2004 :...

24 S R U CO Exemple 1 : un matériel est acquis et mis en service le 01/01/03, valeur d origine HT, durée probable de vie 4 ans. Clôture de l exercice comptable le 31/12. Taux d amortissement : / 4 = 25 % * 25 % * 360/360 = Annuité d amortissement 2003 :... Annuité d amortissement 2004 : * 25% = Exemple 2 : une dégauchisseuse est acquise le 12 juillet 2003 et mise en service le 10 octobre 2003, valeur d achat HT 2 500, frais d installation HT 500, durée probable de vie 5 ans. Clôture de l exercice comptable le 31/ / 5 = 20 % Taux d amortissement : * 20 % * 195/360 = 325 Annuité d amortissement 2003 :... Annuité d amortissement 2004 : * 20% = 600

25 S R U CO Date Date Base amortissable Base amortissable Annuité Annuité Nombre d années : 4 Amortissements Valeur nette cumulés comptable Amortissements Valeur nette cumulés comptable Prorata temporis : Non Nombre de lignes : 4 Nombre d années : 5 Prorata temporis : Oui Nombre de lignes : 6

L amortissement comptable

L amortissement comptable L amortissement comptable L amortissement est la répartition du coût d un actif immobilisé sur sa durée probable d utili- sation. En d autres mots, c est la constatation de la perte de valeur d un bien.

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS. Définition. Base d amortissement. Amortissement linéaire

LES AMORTISSEMENTS. Définition. Base d amortissement. Amortissement linéaire LES AMORTISSEMENTS Définition L amortissement est la constatation comptable de la dépréciation d un bien. Cette dépréciation résulte de l usure (diminution physique) ou de l obsolescence du bien (vieillissement

Plus en détail

L amortissement des immobilisations

L amortissement des immobilisations L amortissement des immobilisations Une entreprise qui souhaite acquérir une immobilisation a plusieurs possibilités de financement : Elle puise dans ses fonds propres pour s autofinancer Elle recourt

Plus en détail

CHAPITRE 5 L AMORTISSEMENT DEGRESSIF

CHAPITRE 5 L AMORTISSEMENT DEGRESSIF CHAPITRE 5 L AMORTISSEMENT DEGRESSIF Afin de présenter les comptes annuels de la SARL MACCABI dont il est le comptable, M. Magee a commencé à réaliser, dés le 31/12, les travaux d inventaire. Il vous demande

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS LINÉAIRES

LES AMORTISSEMENTS LINÉAIRES LES AMORTISSEMENTS LINÉAIRES Les amortissements correspondent à la perte de valeur d'une immobilisation due à son usure ou son obsolescence. 1- COMPTABILISATION DE LA DOTATION ANNUELLE Compte Dotations

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 20 : LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 20 : LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION 1. PRINCIPES COMPTABILITE GENERALE ETAPE 20 : LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION Certaines immobilisations se déprécient de manière continue, irréversible, avec le temps : usure, obsolescence. Les amortissements

Plus en détail

CHAPITRE 3 L AMORTISSEMENT LINEAIRE

CHAPITRE 3 L AMORTISSEMENT LINEAIRE CHAPITRE 3 L AMORTISSEMENT LINEAIRE Afin de présenter les comptes annuels de la SARL MACCABI dont il est le comptable, M. Magee a commencé à réaliser, dés le 31/12, les travaux d inventaire. Il vous demande

Plus en détail

Chapitre 9 : Amortissement des immobilisations.

Chapitre 9 : Amortissement des immobilisations. Économie et management. Analyse comptable. 2013-2014 Chapitre 9 : Amortissement des immobilisations. Sylvie Gerbaix. I _ Acquisition des immobilisations. 1 _ Exemple. Acquisition d'un matériel. Valeur

Plus en détail

Comptabilité Générale II

Comptabilité Générale II Université IBN ZOHR Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales Agadir Economie et Gestion Semestre 2 Sections G H I Comptabilité Générale II Mohamed LAABOUBI Année universitaire 2014-2015

Plus en détail

LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES

LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES I. Les achats d immobilisations Les immobilisations sont des biens matériels et immatériels qui sont achetés par l entreprise afin de servir de façon durable à son exploitation

Plus en détail

Le principe de prudence : Les amortissements

Le principe de prudence : Les amortissements Le principe de prudence : Les s Chapitre 13 Introduction La mise en situation comprend 5 parties I Le principe de prudence II L III Plan d IV Enregistrement V Les cessions d immobilisations Il faut garder

Plus en détail

COMPTABILITE FINANCIERE TD 4

COMPTABILITE FINANCIERE TD 4 COMPTABILITE FINANCIERE TD 4 LES INVESTISSEMENTS, AMORTISSEMENTS ET CESSIONS Enseignant : Mr LAURENT CONTENU DU TD 4 Rappels sur l amphi 4 Exercice corrigé en cours Rappels Les amortissements Les cessions

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS : CALCULS ENREGISTREMENTS

LES AMORTISSEMENTS : CALCULS ENREGISTREMENTS LES AMORTISSEMENTS : CALCULS ENREGISTREMENTS PRESENTATION DES MODES D AMORTISSEMENT Exemple 1 : CAS D UN AMORTISSEMENT VARIABLE On acquiert le 04/08/N une machine-outil pour une valeur HT de. Cette machine,

Plus en détail

L E S A M O R T I S S E M E N T S. www.bassam.be.ma. Ce type d amortissement répartie de manière égale les dépréciations sur la durée de vie du bien.

L E S A M O R T I S S E M E N T S. www.bassam.be.ma. Ce type d amortissement répartie de manière égale les dépréciations sur la durée de vie du bien. I L E S A M O R T I S S E M E N T S I - NOTIONS GENERALES : A - Définition : L amortissement d un emprunt correspond à un remboursement d argent. L amortissement désigne également l étalement d un coût

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION AMORTISSEMENT DEGRESSIF

LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION AMORTISSEMENT DEGRESSIF LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION AMORTISSEMENT DEGRESSIF Objectif(s) : o o o Evaluation de l'amortissement, Intérêt du mode dégressif, Conséquences. Pré-requis : o o Classification des immobilisations,

Plus en détail

FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION. Classe de terminale technologique hôtellerie IMMOBILISATIONS. 1/3 l amortissement linéaire

FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION. Classe de terminale technologique hôtellerie IMMOBILISATIONS. 1/3 l amortissement linéaire FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION Classe de terminale technologique hôtellerie L AMORTISSEMENT DES IMMOBILISATIONS 1/3 l amortissement linéaire OBJECTIF DU DOSSIER : «ETRE CAPABLE D ETABLIR LE PLAN

Plus en détail

Université Abdelmalek Essaâdi Faculté Polydisciplinaire de Larache Semestre II Matière : Comptabilité Générale II Pr.

Université Abdelmalek Essaâdi Faculté Polydisciplinaire de Larache Semestre II Matière : Comptabilité Générale II Pr. Université Abdelmalek Essaâdi Faculté Polydisciplinaire de Larache Semestre II Matière : Comptabilité Générale II Pr. EJBARI Abdelbar LES AMORTISSEMENTS Définitions et Notions L entreprise doit, dans le

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS I- NOTION D AMORTISSEMENT

LES AMORTISSEMENTS I- NOTION D AMORTISSEMENT LES AMORTISSEMENTS I- NOTION D AMORTISSEMENT La plupart des immobilisations corporelles qui figurent à l actif de l entreprise se déprécient soit à cause de l usure qu elles subissent (c est le cas des

Plus en détail

L INVESTISSEMENT. 1-Les différents types d investissements. On distingue 4 types d investissements :

L INVESTISSEMENT. 1-Les différents types d investissements. On distingue 4 types d investissements : L INVESTISSEMENT L investissement est le placement de sommes importantes par rapport à l activité courante d exploitation, dans un but d en retirer des bénéfices ou des économies. L investissement se distingue

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION AMORTISSEMENT DES CHARGES ACTIVEES

LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION AMORTISSEMENT DES CHARGES ACTIVEES LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION AMORTISSEMENT DES CHARGES ACTIVEES Objectif(s) : o Amortissement des : frais d'établissement, frais de recherche et de développement, charges à répartir. Pré-requis

Plus en détail

Chap 10 : Le financement des investissements

Chap 10 : Le financement des investissements I. Le financement interne A. Les amortissements Chap 10 : Le financement des investissements Les amortissements concernent les immobilisations corporelles sauf les terrains, les fonds de commerce et les

Plus en détail

LE PRINCIPE DE PRUDENCE : LES AMORTISSEMENTS

LE PRINCIPE DE PRUDENCE : LES AMORTISSEMENTS CHAPITRE 7 LE PRINCIPE DE PRUDENCE : LES AMORTISSEMENTS RAPPELS SUR LE PRINCIPE DE PRUDENCE Article L 123-14 du Code de commerce «La comptabilité est basée sur des principes qui permettent de produire

Plus en détail

Première partie : Les travaux d inventaire. Fiches Mr Cisternino : Les travaux d inventaire 1 / 24

Première partie : Les travaux d inventaire. Fiches Mr Cisternino : Les travaux d inventaire 1 / 24 Première partie : Les travaux d inventaire Fiches Mr Cisternino : Les travaux d inventaire 1 / 24 Premier dossier : Les activités liées aux immobilisations et à leurs amortissements Chapitre 1 : Les travaux

Plus en détail

Excel 2010 Module 13. Comment créer un tableau d amortissement dégressif d une immobilisation. Enseignant : Christophe Malpart

Excel 2010 Module 13. Comment créer un tableau d amortissement dégressif d une immobilisation. Enseignant : Christophe Malpart Excel 2010 Module 13 Comment créer un tableau d amortissement dégressif d une immobilisation Enseignant : Christophe Malpart Excel 2010. Module 13. Christophe Malpart Sommaire 1 Introduction 3 2 Calcul

Plus en détail

APPLICATION 6 Immobilisation par composant : Société Beausoleil (Bac Pro)

APPLICATION 6 Immobilisation par composant : Société Beausoleil (Bac Pro) 2 AMORTISSEMENT ET DÉPRÉCIATION DES ACTIFS APPLICATION 6 Immobilisation par composant : Société Beausoleil (Bac Pro) APPLICATION 7 Amortissement économique : unités de temps Société Malgorn (Professeur)

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES

LES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES LES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES L'ETUDE DES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES NE FIGURE PAS DANS LE REFERENTIEL DES BACCALAUREAT PROFESSIONNEL. L'amortissement dérogatoire ne correspond pas à l objet normal

Plus en détail

VALEUR D UN ELEMENT DU PARC INFORMATIQUE

VALEUR D UN ELEMENT DU PARC INFORMATIQUE VALEUR D UN ELEMENT DU PARC INFORMATIQUE [Texte] Page 1 1 Définitions de certaines notions de comptabilité : - Actif immobilisé : - L actif immobilisé correspond à l actif destiné à rester durablement

Plus en détail

Intérêts composés - Amortissements

Intérêts composés - Amortissements Intérêts composés - Amortissements Objectif : - Etudier et calculer les éléments d un placement à intérêts composés. - Effectuer un tableau d amortissement. I - Approche : Examinons la publicité suivante

Plus en détail

Parc des Bois de Grasse - 1 rue Louison Bobet - 06130 GRASSE

Parc des Bois de Grasse - 1 rue Louison Bobet - 06130 GRASSE OPERATIONS DE FIN D EXERCICE COMPTABLE Sommaire L INVENTAIRE... 2 LA DETERMINATION DES CHARGES ET DES PROVISIONS... 3 LES IMMOBILISATIONS... 3 LES AMORTISSEMENTS... 4 LES PROVISIONS POUR DEPRECIATION...

Plus en détail

Ecritures d inventaire

Ecritures d inventaire Date début :.. Date fin : Problématique : L exercice comptable découpe la vie de l entreprise. A chaque fin d exercice, il est nécessaire de procéder à un inventaire comptable qui permettra d élaborer

Plus en détail

Note de cours NOTE. Amortissement linéaire. Introduction à la comptabilité

Note de cours NOTE. Amortissement linéaire. Introduction à la comptabilité Note de cours NOTE Amortissement linéaire Introduction à la comptabilité 2 LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION D ACTIFS I - GENERALITES a) Définition : D'après le plan comptable général, l'amortissement

Plus en détail

LES OPERATIONS D INVENTAIRE

LES OPERATIONS D INVENTAIRE LES OPERATIONS D INVENTAIRE Pour toutes les applications la date de fin d exercice est le 30 septembre 2009 1. Evaluation des stocks En fin d exercice, il convient d établir un état des stocks existant

Plus en détail

CH X Intérêts composés - Amortissements

CH X Intérêts composés - Amortissements CH X Intérêts composés - Amortissements I) Les intérêts composés : 1) Situation : Un capital de 20 000,00 est placé à un taux d intérêts de 4 % l an pendant 5 ans. Chaque année les intérêts produits viennent

Plus en détail

L E S A M O R T I S S E M E N T S

L E S A M O R T I S S E M E N T S I - NOTIONS GENERALES : A - Définition : L E S A M O R T I S S E M E N T S L amortissement d un emprunt correspond à un remboursement d argent. L amortissement désigne également l étalement d un coût ou

Plus en détail

P6C10 Le financement externe de l entreprise

P6C10 Le financement externe de l entreprise P6C10 Le financement externe de l entreprise I. Les emprunts indivis Emprunts indivis : souscrit par une seule personne juridique. Emprunt obligataire : souscrit par plusieurs personnes juridiques (hors

Plus en détail

Exercices en comptabilité générale

Exercices en comptabilité générale Exercices en comptabilité générale Exercice 1 : Cas Eval : immobilisation acquise par voie d échange Au mois de mars, le président d Eval a déjeuné avec le dirigeant de la société Moineau, entreprise voisine

Plus en détail

PREMIERE PARTIE 5points

PREMIERE PARTIE 5points Lycée secondaire de Haffouz DEVOIR DE CONTROLE N 3 NIVEAU : 3 ème ECONOMIE & GESTION 3 & 1 ANNEE SCOLAIRE 2014-2015 EPREUVE : GESTION 02Heures COEF : 4 Professeurs : HABLI SALAH Première partie : Exercice1

Plus en détail

Les fiches thématiques Immobilier d Investissement Le statut LMP Loueur en Meublé Professionnel

Les fiches thématiques Immobilier d Investissement Le statut LMP Loueur en Meublé Professionnel Les fiches thématiques Immobilier d Investissement Le statut LMP Loueur en Meublé Professionnel La qualité de loueur en meublé professionnel est reconnue aux personnes louant des logements meublés, anciens

Plus en détail

Chap 1 L Amortissement des immobilisations

Chap 1 L Amortissement des immobilisations Chap 1 L Amortissement des immobilisations Objectifs : Etre capable de 171 préparer les travaux de fin d'exercice collecter les informations d'inventaire établir les plans d'amortissement des immobilisations

Plus en détail

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE Qu est ce que la comptabilité? La comptabilité est un ensemble d enregistrement, de traitement, au niveau interne elle permet aux dirigeants de faire des choix.

Plus en détail

NORMES IFRS LES AMORTISSEMENTS Page 1 sur 6

NORMES IFRS LES AMORTISSEMENTS Page 1 sur 6 LES AMORTISSEMENTS 1. DEFINITION Règlement n 2002-10 du CRC Article 322.1 3. Le montant amortissable d un actif est sa valeur brute sous déduction de sa valeur résiduelle. L amortissement d un actif est

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES

LES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES LES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o o o o o o Principes des provisions règlementées. Maîtrise des méthodes d'évaluation des amortissements en mode linéaire et en

Plus en détail

Applications - Comptabilité Terminale - BAC PRO Secrétariat

Applications - Comptabilité Terminale - BAC PRO Secrétariat Applications - Comptabilité Terminale - BAC PRO Secrétariat Activités et connaissances nouvelles DOSSIER 1 - La rémunération du personnel Page ETS RAMET Calcul de salaires bruts 5 Activité 2 Mademoiselle

Plus en détail

L AMORTISSEMENT III NOUVEAUTE AVEC L INSTRUCTION CODIFICATRICE M9.6

L AMORTISSEMENT III NOUVEAUTE AVEC L INSTRUCTION CODIFICATRICE M9.6 L AMORTISSEMENT I DEFINITION L amortissement est la constatation comptable de l amoindrissement de la valeur d un élément d actif sur sa durée probable de vie. Les immobilisations demeurent les éléments

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS DÉGRESSIFS OU LINÉAIRES

LES AMORTISSEMENTS DÉGRESSIFS OU LINÉAIRES ²Communauté française Ville de Bruxelles Institut des Carrières Commerciales Rue de la Fontaine, 4 1000 Bruxelles LES AMORTISSEMENTS DÉGRESSIFS OU LINÉAIRES ÉTUDE COMPTABLE ET FISCALE PAR L ANALYSE DE

Plus en détail

Les travaux de fin de gestion Ecritures d inventaire Séquence 2 Opérations relatives aux immobilisations

Les travaux de fin de gestion Ecritures d inventaire Séquence 2 Opérations relatives aux immobilisations Les travaux de fin de gestion Ecritures d inventaire Séquence 2 Opérations relatives aux immobilisations Sommaire Opérations d inventaire Rappels sur la notion d immobilisation Les amortissements Les dépréciations

Plus en détail

FINANCEMENT PAR SUBVENTIONS. Traitements comptables des subventions d exploitation, d équilibre et d équipement (ou d'investissement).

FINANCEMENT PAR SUBVENTIONS. Traitements comptables des subventions d exploitation, d équilibre et d équipement (ou d'investissement). FINANCEMENT PAR SUBVENTIONS Objectif(s) : o Traitements comptables des subventions d exploitation, d équilibre et d équipement (ou d'investissement). Pré-requis : o o Travaux comptables de fin d'année,

Plus en détail

DEFINTIONS ET FORMULES

DEFINTIONS ET FORMULES DEFINTIONS ET FORMULES Comptabilité financière (I) BILAN COMPTABLE : Photographie à un moment t de la situation financière. tableau à 2 colonnes : Actif (emploi des ressources disponibles) et Passif (ressources,

Plus en détail

CESSIONS D'ELEMENTS D ACTIF - IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES

CESSIONS D'ELEMENTS D ACTIF - IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES CESSIONS D'ELEMENTS D ACTIF - IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES Objectif(s) : o Conséquences comptables des opérations de cessions, o Aspects fiscaux. Pré-requis : o Maîtrise des amortissements et provisions,

Plus en détail

PLAN DETAILLE DU COURS

PLAN DETAILLE DU COURS Cours de Comptabilité financière 2 Spécialités : 1. Licence Fondamentale en Gestion 2. Licence Fondamentale en Economie 3. Licence Appliqué en Gestion 4. Licence Appliquée en Economie OBJECTIF DU COURS

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION

LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION Les travaux d inventaire : les amortissements pour dépréciation Page 1 LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION L'amortissement est la constatation comptable de la perte définitive de valeur que subissent

Plus en détail

COURS 470 Série 17. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 17. Comptabilité Générale COURS 470 Série 17 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

Exercice 2.3. Conception J.A. inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.3. Conception J.A. inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.3 Conception J.A. inc Le 2 janvier 2001, Jérôme Anderson démarre sa propre entreprise Conception J.A. inc. Jérôme est un informaticien ayant accumulé plus de dix années d expérience

Plus en détail

Les choix d investissement et de financement

Les choix d investissement et de financement Les choix d investissement et de financement L investissement sera-t-il rentable? Un investissement sera considéré comme rentable s il fait apparaître des capacités d autofinancement (recettes) supérieures

Plus en détail

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DCG session 2008 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DOSSIER 1 - OPÉRATIONS ÉCONOMIQUES COURANTES A. OPÉRATIONS DIVERSES. A l aide de l annexe 1, comptabiliser au journal de la SARL PROGOLF

Plus en détail

FORMATION INTERNE DÉPENSES IMPUTABLES

FORMATION INTERNE DÉPENSES IMPUTABLES La formation est dite «interne» lorsqu elle est conçue et réalisée par une entreprise pour son personnel, avec ses propres ressources en personnel et en logistique, son matériel, ses moyens pédagogiques.

Plus en détail

INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif

INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 - OPÉRATIONS ÉCONOMIQUES COURANTES A. OPÉRATIONS DIVERSES A l aide de l annexe 1, comptabiliser au journal de la SARL PROGOLF

Plus en détail

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité 0202 Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité I PROGRAMME 1 ère PARTIE : LES TRAVAUX DE FIN D EXERCICE ص 0 من 00 PROGRAMME RECOMMANDATIONS & PRÉCISIONS 1. INTRODUCTION AUX TRAVAUX DE FIN D

Plus en détail

Actifs et passifs non courants

Actifs et passifs non courants Corrigé Application Exercice 1 : Coût d'entrée en patrimoine de la machine de production : - Valeur en douane H TVA 18% 180.000 D - Droit de douane 20.000 D - Transit H TVA 18% (690-100) / 1,18 = 500 D

Plus en détail

FIL CONDUCTEUR (Session principale 2006)

FIL CONDUCTEUR (Session principale 2006) FIL CONDUCTEUR (Session principale 2006) PREMIERE PARTIE Etude de rentabilité des produits P1 et P2 «Méthode des coûts partiels» Constatation de la non rentabilité du produit P2 Décision d investissement

Plus en détail

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Sommaire PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Thème 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise 15 1 Bilan de départ simplifié 15 2 Bilans successifs et détermination

Plus en détail

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DCG session 2009 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif 1. Définir la normalisation comptable. DOSSIER 1 - Normalisation comptable La normalisation comptable consiste à : - produire des normes

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE4 DROIT FISCAL - session 2014 Proposition de CORRIGÉ 2014 dcg-lyon.fr Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE - 5 points 1.

Plus en détail

DOSSIER I : OPERATION COURANTES

DOSSIER I : OPERATION COURANTES INSTITUT MATAMFEN Examen Blanc 3 e session Mai 2006 Classe : PREMIERE Série : G2 Année scolaire : 2005/2006 Epreuve : T.Q.G Coef : 4 Durée : 4 h 15min Vous êtes stagiaire dans un cabinet comptable à yaoundé.

Plus en détail

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante :

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante : PRÉSENTATION DU TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS 01 PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS

Plus en détail

Chapitre 3 Principes d'évaluation

Chapitre 3 Principes d'évaluation Chapitre 3 Principes d'évaluation I Evaluation des actifs postérieurement à leur date d'entrée (PCG) Introduction : Règles générales concernant les dépréciations A Analyse des actifs autres que les immobilisations

Plus en détail

I. COMMENT CALCULER LES AMORTISSEMENTS? A. Biens amortissables

I. COMMENT CALCULER LES AMORTISSEMENTS? A. Biens amortissables AMORTISSEMENTS 24/08/2009 Le revenu imposable à l impôt sur le revenu dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux ou à l impôt sur les sociétés est un revenu net égal à la différence entre

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité آتابة الدولة المكلفة بالتعليم المدرسي الا طار المرجعي للامتحان الموحد الوطني للبكالوريا شعبة العلوم الاقتصادية والتدبير: مسلك العلوم الاقتصادية المادة: المحاسبة Filière : Sciences économiques Matière :

Plus en détail

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise 11.1. Notions de comptabilité 11.2. Analyse financière (bilan et comptes de résultat) 11.3. Plan de financement 11.4. Budget

Plus en détail

APPLICATION 1 Notion d actif (Professeur) APPLICATION 2 bis Coût d acquisition d une immobilisation : Socomor Chimie (BEP/BAC)

APPLICATION 1 Notion d actif (Professeur) APPLICATION 2 bis Coût d acquisition d une immobilisation : Socomor Chimie (BEP/BAC) 1 DÉFINITION, COMPTABILISATION, ÉVALUATION DES ACTIFS ET DES PASSIFS APPLICATION 1 Notion d actif (Professeur) APPLICATION 2 Les composants : Socomor Chimie (BEP/BAC) APPLICATION 2 bis Coût d acquisition

Plus en détail

REGLES D IMPUTATION DES DEPENSES Fiche de gestion financière

REGLES D IMPUTATION DES DEPENSES Fiche de gestion financière REGLES D IMPUTATION DES DEPENSES Fiche de gestion financière Ce document a pour objet de décrire l ensemble des règles d imputation des dépenses et de préciser les biens pouvant être considérés comme des

Plus en détail

Exemple de sujet d examen

Exemple de sujet d examen Exemple de sujet d examen Durée : 3 heures Table financière et calculatrice scientifique autorisées Les étudiants ont à répondre aux exercices joints Notation : EX 1 (3 pts.) ; EX 2 (5 pts.) EX 3 (6 pts.)

Plus en détail

Travaux pratiques : Les immobilisations et les amortissements de Véronique

Travaux pratiques : Les immobilisations et les amortissements de Véronique Travaux pratiques : Les immobilisations et les amortissements de Véronique Patrice MARIE À travers l histoire de Véronique, nous allons voir comment il convient de gérer un cabinet médical : Le livre des

Plus en détail

RAPPEL : LE PRINCIPE DE PRUDENCE (Article 120-3 du Plan Comptable Général)

RAPPEL : LE PRINCIPE DE PRUDENCE (Article 120-3 du Plan Comptable Général) CHAPITRE8 LE PRINCIPE DE PRUDENCE LES DEPRECIATIONS ET LES PROVISIONS RAPPEL : LE PRINCIPE DE PRUDENCE (Article 120-3 du Plan Comptable Général) «La comptabilité est établie sur la base d appréciations

Plus en détail

Du résultat social au résultat consolidé Novembre 2011

Du résultat social au résultat consolidé Novembre 2011 Du résultat social au résultat consolidé Novembre 011 Du résultat social au résultat consolidé Préambule Les comptes consolidés ont pour but de présenter le patrimoine, la situation financière et les résultats

Plus en détail

L AMORTISSEMENT DÉGRESSIF ET LA DÉPRÉCIATION DES IMMOBILISATIONS

L AMORTISSEMENT DÉGRESSIF ET LA DÉPRÉCIATION DES IMMOBILISATIONS 13 DOSSIER 2 L AMORTISSEMENT DÉGRESSIF ET LA DÉPRÉCIATION DES IMMOBILISATIONS SARL LAURIQUE Ravalement de façades 19 place de Gavarnie 65110 CAUTERETS Cette entreprise termine son exercice comptable tous

Plus en détail

LA RENTABILITE DES INVESTISSEMENTS

LA RENTABILITE DES INVESTISSEMENTS LA RENTABILITE DES INVESTISSEMENTS FLUX NETS DE TRESORERIE (ou CASH FLOWS) = ENCAISSEMENTS - DECAISSEMENTS Exemple : Notre entreprise compte réaliser un investissement de 800 000. Les flux nets de trésorerie

Plus en détail

Chapitre 6 : La dépréciation des immobilisations

Chapitre 6 : La dépréciation des immobilisations Comptabilité générale IG 3 Cours et TD : Marie Musard Année 2007-2008 Chapitre 6 : La dépréciation des immobilisations Cours et exercices Note : Ce chapitre étudie la dépréciation des immobilisations corporelles

Plus en détail

Comptabilité et Gestion d entreprise

Comptabilité et Gestion d entreprise Comptabilité et Gestion d entreprise 48 DISPOSITIF PEDAGOGIQUE DE L INSCRIPTION A LA FORMATION ETAPE 1 Entretien ciblé des besoins et des objectifs de la formation auprès du client. LA FORMATION ETAPE

Plus en détail

Le Petit. Compta. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux

Le Petit. Compta. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux Le Petit 2014 Compta Les notions clés en 21 fiches Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ABS : Autres biens et services AGO : Assemblée

Plus en détail

MANUEL UTILISATEUR DU MODULE COROSSOL DE LA SPHERE GFC

MANUEL UTILISATEUR DU MODULE COROSSOL DE LA SPHERE GFC MANUEL UTILISATEUR DU MODULE COROSSOL DE LA SPHERE GFC IMMOBILISATIONS ET INVENTAIRES LIBELLES Référence Type de doc Diffusion DONNEES Cocktail GFC - Corossol - Manuel utilisateur.doc Manuel utilisateur

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ. Barème global sur 140 points

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ. Barème global sur 140 points BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE ÉCRITE DE LA SPÉCIALITÉ : COMPTABILITÉ ET FINANCE D'ENTREPRISE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce dossier

Plus en détail

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Introduction La mise en situation comprend 2 parties : I La détermination et l imposition du résultat II Les comptes de synthèse

Plus en détail

Crédit bail : traitement comptable CGNC et Norme IAS 17 Comptabilité approfondie. Chapitre 1 Chapitre 1 : Le crédit bail selon le CGNC

Crédit bail : traitement comptable CGNC et Norme IAS 17 Comptabilité approfondie. Chapitre 1 Chapitre 1 : Le crédit bail selon le CGNC Plan : Chapitre 1 Chapitre 1 : Le crédit bail selon le CGNC i. Définition ii. Principes de fonctionnement iii. Types de contrats de crédit bail iv. Traitement comptable CGNC 1. L enregistrement des opérations

Plus en détail

APPLICATION 2 Les composants : Hôtel Sofitel (BEP/BAC) APPLICATION 2 bis Coût d acquisition d une immobilisation : Hôtel Sofitel (BEP/BAC)

APPLICATION 2 Les composants : Hôtel Sofitel (BEP/BAC) APPLICATION 2 bis Coût d acquisition d une immobilisation : Hôtel Sofitel (BEP/BAC) 1 DÉFINITION, COMPTABILISATION ET ÉVALUATION DES ACTIFS APPLICATION 1 Notion d actif (Professeur) APPLICATION 2 Les composants : Hôtel Sofitel (BEP/BAC) APPLICATION 2 bis Coût d acquisition d une immobilisation

Plus en détail

THÈME. Imposition des produits. Exercice 1. Produits d exploitation

THÈME. Imposition des produits. Exercice 1. Produits d exploitation Imposition des produits THÈME 1 Exercice 1 Produits d exploitation L entreprise Pan est spécialisée dans la vente de panneaux solaires. Elle a vendu des panneaux courant novembre N à divers clients. Les

Plus en détail

CORRIGE BAC BLANC 2012 6) Dans quel document de synthèse apparaîtra le solde de ce compte 421? Préciser à quel poste.

CORRIGE BAC BLANC 2012 6) Dans quel document de synthèse apparaîtra le solde de ce compte 421? Préciser à quel poste. Dossier 1 La rémunération du personnel (25 points) 1) Quelle est l utilité d un bulletin de paie? Le bulletin de paie constitue une preuve juridique du travail effectué par le salarié et précise la contrepartie

Plus en détail

IMMOBILISATIONS et AMORTISSEMENTS : les changements du Plan Comptable Général au 1/1/2005

IMMOBILISATIONS et AMORTISSEMENTS : les changements du Plan Comptable Général au 1/1/2005 IMMOBILISATIONS et AMORTISSEMENTS : les changements du Plan Comptable Général au 1/1/2005 INTRODUCTION : Dans le cadre de l harmonisation comptable européenne, et afin de se rapprocher des normes I. A.

Plus en détail

Véhicules professionnels 2008 1

Véhicules professionnels 2008 1 Véhicules professionnels 2008 1 Véhicules professionnels 2008 2 Pourquoi cette distinction et la définition d fiscale du véhicule v de tourisme (1) Cette distinction présente un intérêt essentiellement

Plus en détail

Epreuve n 2 : Série de six à neuf questions à réponse courte portant sur l'option Comptabilité et finances

Epreuve n 2 : Série de six à neuf questions à réponse courte portant sur l'option Comptabilité et finances Concours externe de secrétaire administratif de classe normale de l'intérieur et de l'outre mer Région Rhône-Alpes Session 2013 Epreuve n 2 : Série de six à neuf questions à réponse courte portant sur

Plus en détail

(2011) FRAIS MIXTES DETAIL DIVERS A REINTEGRER

(2011) FRAIS MIXTES DETAIL DIVERS A REINTEGRER (2011) FRAIS MIXTES DETAIL DIVERS A REINTEGRER OG24 Nature de la charge Salaires nets et charges sociales Autres impôts Loyers et charges ou Ch.de copropriété Location de matériel et mobilier Entretien

Plus en détail

Formation Repreneurs Etablir un dossier financier

Formation Repreneurs Etablir un dossier financier Formation Repreneurs Etablir un dossier financier Rappel / le dossier financier doit présenter à minima : Le compte de résultat prévisionnel année N, année N+1 et si possible N+2 Le plan de financement

Plus en détail

EXAMEN EN COMPTABILITE

EXAMEN EN COMPTABILITE EXAMEN EN COMPTABILITE La société SAADA, créée au début de l exercice 2003, procède à ses travaux d inventaire au 31 /12/2007. En se basant sur les différentes annexes et informations ci-après, procéder

Plus en détail

Comptabilité et gestion Sujet n 3

Comptabilité et gestion Sujet n 3 Comptabilité et gestion Sujet n 3 CAS FERRALSA Ce cas est constitué de deux dossiers indépendants à traiter obligatoirement PREMIER DOSSIER Ce dossier comporte une annexe La société FERRALSA a pour activité

Plus en détail

GESTION HOTELIERE n 5

GESTION HOTELIERE n 5 GESTION HOTELIERE n 5 Avril 2012 L'hôtel restaurant, «le Bandeloup» situé à Bandol (côte varoise), ouvert depuis près de 30 ans, jouit d'une bonne réputation. L établissement est situé en retrait de la

Plus en détail

4 Choix d investissement

4 Choix d investissement cterrier 1/8 26/01/2011 Cours Mathématiques financières Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre

Plus en détail

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel L analyse fonctionnelle du bilan Fiche 1 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan fonctionnel Le bilan fonctionnel permet une lecture directe de l équilibre financier du bilan. Le retraitement

Plus en détail

TERMINALE STMG GESTION FINANCE. Présentation : Sophie FABRE. Economie et gestion - Académie de Toulouse

TERMINALE STMG GESTION FINANCE. Présentation : Sophie FABRE. Economie et gestion - Académie de Toulouse TERMINALE STMG GESTION FINANCE Présentation : Sophie FABRE Plan de la présentation 1 Le Programme de Gestion Finance : comment l aborder? 2 Un exemple de séance : le principe de prudence PREMIERE PARTIE

Plus en détail

Odoo TD5 Comptabilité, gestion des immobilisations & gestion budgétaire

Odoo TD5 Comptabilité, gestion des immobilisations & gestion budgétaire Odoo TD5 Comptabilité, gestion des immobilisations & gestion budgétaire OBJECTIFS Ce TD a pour objectif de découvrir la comptabilité générale, la gestion des immobilisations et la gestion budgétaire sous

Plus en détail