TUTORAT UE MCF Séance n 2 Semaine du 16/03/2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TUTORAT UE MCF 2014-2015 Séance n 2 Semaine du 16/03/2015"

Transcription

1 TUTORAT UE MCF Séance n 2 Semaine du 16/03/2015 Anatomie & Biofilms Dr Egéa & Dr Michailesco Séance préparée par Madiana DAVIDAS & Julia PIQUEMAL QCM n 1 : Concernant le biofilm dentaire, choisir la ou les propositions A. 95% des bactéries sont organisées en biofilms, par conséquent, elles sont dépourvues de toute attache à une surface. B. L augmentation de la concentration des bactéries diminue la quantité de nutriments apportée à chaque bactérie par conséquent elles s affaiblissent et deviennent sensibles aux antibiotiques. C. La plaque dentaire contrairement au biofilm bucco-dentaire ne contient pas de bactéries. D. Les muqueuses étant des tissus mous, les bactéries ne peuvent pas y adhérer. Par conséquent il n y aura jamais formation d un biofilm au niveau des muqueuses. E. Streptococcus mutans prolifère lorsque l alimentation est acide. QCM n 2 : Concernant le biofilm dentaire, choisir la ou les propositions A. On distingue 4 couches bactériennes principales dans un biofilm dentaire mature : la pellicule exogène, la couche microbienne dense, la masse de la plaque, la flore de surface. B. L un des signes cliniques d une dent saine est la présence de corn-cob et d hématies de surface. C. Le biofilm dentaire est uniquement constitué de bactéries. D. Les vibrio-spirochètes tels que treponema font partie des bactéries Gram +. E. Parmi les bactéries Gram + on retrouve aggregatibacter et streptococcus QCM n 3 : Concernant le biofilm dentaire, choisir la ou les propositions A. Les bactéries possèdent des récepteurs à l adhésine qui lui permettent d adhérer au support. B. La flore bucco-dentaire est constituée d environ 15 espèces. C. La formation du biofilm dentaire mature prend environ 3 mois. D. Le quorum sensing est un terme utilisé pour désigner la capacité des bactéries à juger de leur pathogénicité. E. Vibrio fisherii est l espèce bactérienne la plus virulente dans les caries. 2014/2015 Tutorat UE MCF Séance n 2 1 / 6

2 QCM n 4 : Classez les différentes étapes de la formation du biofilm dans le bon ordre. 1. Quorum sensing. 2. Elaboration de la matrice. 3. Dépôt de la pellicule acquise exogène. 4. Adsorption bactérienne. 5. Maturation de la plaque dentaire. 6. Formation du corps de la plaque. 7. Formation de micro-colonies 8. Colonies en colonnes A. 3, 4, 7, 8, 6, 2, 1, 5. B. 3, 4, 7, 8, 6, 2, 5, 1. C. 3, 4, 7, 8, 6, 1, 2, 5. D. 3, 4, 7, 8, 6, 5, 2, 1. E. 3, 7, 4, 8, 6, 2, 1, 5. QCM n 5 : Concernant le biofilm dentaire, choisir la ou les propositions A. Le quorum sensing permet la maturation de la plaque. B. Le quorum sensing va permettre aux bactéries d acquérir de nouvelles propriétés : Streptococcus mutans devient sensible aux ph acides. C. Les bactériocines sont non spécifiques des bactéries. D. Le rôle des bactériocines est d inhiber la croissance des autres bactéries permettant ainsi à une espèce bactérienne de s imposer par rapport à une autre. E. De nos jours, on observe une multirésistance des germes pathogènes aux antibiotiques. La bactériothérapie (via le quorum quenching) apparait alors comme la solution de demain pour pallier à ce problème. QCM n 6 : Concernant le biofilm dentaire, choisir la ou les propositions A. Le quorum quenching permet de limiter la formation du biofilm en inhibant des autoinducteurs tels que les acyl homosérine lactone lactonases. B. Les caries dentaires sont des parodontopathies. C. La carie dentaire est une déminéralisation des tissus mous de la dent : émail, dentine, cément, causée par des bactéries acidogènes. D. L alimentation acide et sucrée est l unique facteur étiologique de la carie. E. Le facteur génétique n est pas impliqué dans le développement des caries. QCM n 7 : Concernant le biofilm dentaire, choisir la ou les propositions A. 52% des sillons sont des zones difficiles d accès à la brosse à dent, le chirurgiendentiste peut alors conseiller au patient la réalisation de sealant afin de sceller les sillons. B. Le fluor permet une réduction de la production d acide par la bactérie et donne une fluoroapatite phosphocalcique beaucoup moins stable, en milieu acide, que l hydroxyapatite phosphocalcique. C. La salive a un pouvoir protecteur contre les caries, par conséquent l hyposialie augmente le risque carieux. D. Anxiété, stress et dépression entrainent une diminution permanente du débit salivaire. E. La fréquence de consommation de sucre est plus importante que la quantité ingérée. 2014/2015 Tutorat UE MCF Séance n 2 2 / 6

3 QCM n 8 : Concernant le biofilm dentaire, choisir la ou les propositions A. Plus l indice CAO (dent cariée, absente, obturée) est élevé, plus l état bucco-dentaire est bon. B. La zone de reminéralisation démarre à partir du moment où le ph remonte au-dessus de 5,7. C. Le xylitol et le sorbitol ne sont pas métabolisés par les bactéries cariogènes. D. Plus le ph d un aliment est élevé moins il est cariogène. E. In vitro, des expériences ont montré qu en présence de sucres et sans bactéries une carie pouvait se développer. QCM n 9 : Concernant le biofilm dentaire, choisir la ou les propositions A. Streptococcus mutans synthétise des polysaccharides lui permettant d adhérer à la surface des dents ainsi que de l acide lactique lui permettant une acidification du milieu. B. L acide lactique a un PK = 3,13. C. Le risque cariogène est indépendant de l âge du patient. D. La gingivite iatrogène est due à une erreur du praticien. E. Il existe une corrélation entre inflammation gingivale, mobilités dentaires et bactéries Gram +. QCM n 10 : Concernant le biofilm dentaire, choisir la ou les propositions A. La gingivite expérimentale met en lumière le fait que la suppression de la plaque, par une hygiène bucco-dentaire adaptée, permet un retour à l état physiologique. B. L ammoniac, l indole et le scatole sont des toxines bactériennes. C. Les lipopolysaccharides des bactéries gram - sont des exotoxines. D. Porphyromonas gingivalis ne possède pas de kératinases. E. La capsule bactérienne induit une réaction immunitaire de l hôte et résiste à l exocytose. QCM n 11 : Concernant la cavité buccale, choisir la ou les proposition(s) A. L appareil manducateur est composé du système dentaire, ostéo-articulaire et neuro-musculaire. B. Le palais constitue le plancher de la cavité buccale. C. Le vestibule buccal est compris entre les arcades dentaires et les joues. D. La dent est minéralisée à 96 %. E. La couronne est séparée de la racine par le col de la dent. QCM n 12 : Concernant la denture et la dentition, choisir la ou les proposition(s) A. La denture est un phénomène dynamique. B. L'homme possède 3 types de dentures et 3 dentitions. C. Quand toutes les dents présentes en bouche sont des dents définitives, on parle de denture permanente. D. L'homme possède des dents à morphologies variée, c'est la diphyodontie. E. La plexodontie définit la forme complexe des dents. 2014/2015 Tutorat UE MCF Séance n 2 3 / 6

4 QCM n 13 : Concernant l'émail, choisir la ou les proposition(s) A. L'émail est le tissu le plus dur de l'organisme. B. Il possède une épaisseur régulière sur toute la surface de la dent. C. Il occupe la majeure partie de la dent. D. Il est constitué de cristaux d'hydroxyapatite. E. Il assure la protection du complexe dentino-pulpaire. QCM n 14 : Concernant la dentine, choisir la ou les proposition(s) A. La dentine est composée d'environ 70 % de matière minérale et 30 % de matière organique. B. Il existe 3 types de dentine : primaire, secondaire et tertiaire. C. La dentine primaire est la première à être élaborée lors de la formation de la dent. Elle commence à la naissance. D. La dentine réactionnelle est produite par des odontoblastes néoformés. E. L'exposition dentinaire provoque des sensibilités dentaires via des tubuli qui permettent une communication entre l environnement buccal et la pulpe. QCM n 15 : Concernant la pulpe et le cément, choisir la ou les proposition(s) A. La pulpe est richement vascularisée, à l'instar du cément. B. Les nerfs et les vaisseaux sanguins de la pulpe communiquent avec le reste de l'organisme grâce à l'apex. C. Le cément participe à la fixation de la dent dans l'os basal. D. Le cément et l'émail se rejoignent au niveau du collet de la dent. E. La pulpe et la dentine sont intimement liées, c'est pourquoi on parle «d'organe pulpo-dentinaire». QCM n 16 : Concernant l'anatomie de la dent, choisir la ou les proposition(s) A. 3 correspond à la dentine. B. 6 correspond au ligament alvéolo-dentaire. C. 7 correspond à la gencive. D. 8 correspond à l'os alvéolaire. E. 9 correspond à l'apex. 2014/2015 Tutorat UE MCF Séance n 2 4 / 6

5 QCM n 17 : Concernant le parodonte, choisir la ou les proposition(s) A. La gencive, le ligament alvéolo-dentaire, le cément et l'os alvéolaire forment tous les 4 le desmodonte. B. Les fibres de Sharpey permettent de maintenir la dent dans son alvéole. C. La perte d'une dent peut causer la résorption de l'os alvéolaire. D. Le septum correspond au sommet de la crête alvéolaire. E. La zone de jonction entre la gencive et la dent sépare le milieu intérieur de la cavité buccale. Il s'agit de l'attache épithéliale. QCM n 18 : Concernant la gencive, choisir la ou les proposition(s) A. La gencive est séparée de la muqueuse alvéolaire par la ligne marginale. B. De coronaire en apical, on retrouve la gencive libre, la gencive attachée puis la muqueuse alvéolaire. C. La gencive attachée délimite avec la dent un espace appelé sillon gengivo-dentaire. D. La muqueuse alvéolaire est un tissu mobile attaché à la dent sous-jacente. E. La gencive papillaire se situe dans l'espace interproximal entre deux dents adjacentes. QCM n 19 : Concernant la nomenclature, choisir la ou les proposition(s) A. L'homme adulte possède deux prémolaires par arcade. B. On dénombre au total 20 dents lactéales. C. La nomenclature normalisée internationale de l'oms permet le repérage d'une dent pour une denture temporaire et permanente. D. Le numéro 5 représente la 2ème prémolaire définitive et la 1ère molaire temporaire. E. La dent 54 est la 2ème prémolaire mandibulaire droite. QCM n 20 : Concernant la nomenclature, choisir la ou les proposition(s) A. L'incisive centrale située sur l'hémi-arcade maxillaire gauche se numérote par le nombre 21. B. La 75 est cuspidée. C. La 31 et la 41 se touchent par leur face mésiale. D. La 36 possède 5 faces dont une face vestibulaire et une face palatine. E. Un orthodontiste vous envoie un patient et vous demande d'extraire la 28. Vous devez lui arracher sa dent de sagesse située sur le maxillaire gauche. 2014/2015 Tutorat UE MCF Séance n 2 5 / 6

6 QCM n 21 : Un étudiant en PACES, vient à votre cabinet dentaire en se plaignant d une douleur au niveau dentaire. A l examen clinique vous observez la situation suivante : A. Vous en déduisez que l étudiant a probablement 2 caries sur la face vestibulaire de sa dent. B. Une des caries se trouve en distal de la face vestibulaire tandis que l autre se trouve au niveau du collet. C. Cette dent correspond à la 22. L étudiant nous avoue être anxieux par rapport à son concours PACES. De plus, il nous confie grignoter beaucoup de confiseries entre les repas pendant ces révisions ; par conséquent vous pouvez en déduire : D. Que le sucre est probablement un des facteurs étiologiques de ses caries E. Que le stress est probablement un des facteurs étiologique de ses caries car entrainant une hypersialie transitoire. 2014/2015 Tutorat UE MCF Séance n 2 6 / 6

Les Tissus Dentaires

Les Tissus Dentaires Les Tissus Dentaires L'émail L'émail, qui recouvre les couronnes dentaires, est le tissu le plus minéralisé de l'organisme. L'émail est essentiellement constitué de cristaux d'hydroxyapatite, et dans une

Plus en détail

Cavité buccale et système dentaire

Cavité buccale et système dentaire Cavité buccale et système dentaire I. Introduction La cavité buccale forme la 1 ère cavité du tube digestif. Les dents ont un rôle : Fonctionnel : mastication, déglutition, phonation Esthétique : expression

Plus en détail

Biofilms, cariologie et muqueuse

Biofilms, cariologie et muqueuse Biofilms, cariologie et muqueuse Les biofilms en résumé Maladies infectieuses (Rapport OMS 1998) - 43% des décès dans les pays pauvres - 5 % dans les pays riches - (3 ème cause de mortalité en France)

Plus en détail

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes élaboré pour le SDI par Graziella Secci hygiéniste dentaire g_secci@bluewin.ch SDI 2006 / 2007; Ed. n 1 La cavité buccale - Anatomie

Plus en détail

- Les 2 parties sont délimitées par une zone rétrécie formant autour de la dent une ligne sinueuse, le collet.

- Les 2 parties sont délimitées par une zone rétrécie formant autour de la dent une ligne sinueuse, le collet. ANATOMIE DENTAIRE LES DENTS PERMANENTES Caractères généraux Chaque dent est constituée de 2 parties principales. - Une partie visible, au niveau de la cavité buccale, plus ou moins massive, la couronne

Plus en détail

Chapitre 3 : Anatomie dentaire. Professeur Muriel BRIX Professeur Jacques LEBEAU

Chapitre 3 : Anatomie dentaire. Professeur Muriel BRIX Professeur Jacques LEBEAU UE Odontologie Chapitre 3 : Anatomie dentaire Professeur Muriel BRIX Professeur Jacques LEBEAU Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Plan A- L organe

Plus en détail

DENTURE ET DENTITIONS.

DENTURE ET DENTITIONS. DENTURE ET DENTITIONS. Deux termes souvent confondus. 1. Définitions a. Dentition Terme dynamique Ensemble des phénotypes de développement des arcades (origine, minéralisation, croissance, éruption ) Développement

Plus en détail

A ce stade tout est réversible, vous pouvez retrouver une bonne santé gingivale avec un détartrage et une bonne hygiène dentaire.

A ce stade tout est réversible, vous pouvez retrouver une bonne santé gingivale avec un détartrage et une bonne hygiène dentaire. L'atteinte des gencives et de l'os et est une affection qui évolue à bas bruits et ne se manifeste pour le patient que lorsque le mal est déjà fait. Ces pathologies proviennent de la prolifération bactérienne.

Plus en détail

TUTORAT UE MCF 2014-2015 Séance n 6 Semaine du 20/04/2015

TUTORAT UE MCF 2014-2015 Séance n 6 Semaine du 20/04/2015 TUTORAT UE MCF 2014-2015 Séance n 6 Semaine du 20/04/2015 Eruption dentaire et rhizagenèse Régulation et interactions moléculaires de l odontogenèse Pr Goldsmith et Pr Cuisinier Séance préparée par Madiana

Plus en détail

L hygiène bucco-dentaire de l enfant

L hygiène bucco-dentaire de l enfant L hygiène bucco-dentaire de l enfant mardi 8 mars 2005 imprimer l'article envoyer à un ami taille du texte en discuter sur les forums La prévention de la carie dentaire débute dès le plus jeune âge. Les

Plus en détail

TUTORAT UE spé MCF CORRECTION Concours 2012-2013

TUTORAT UE spé MCF CORRECTION Concours 2012-2013 TUTORAT UE spé MCF CORRECTION Concours 2012-2013 réalisée par les tuteurs, non contrôlée par les professeurs de l'ue NON OFFICIELLE QCM n 1 : A, B, D, E L homéocode odontogénique regroupe 4 principaux

Plus en détail

Histologie Etude des tissus. Chapitre 6 : La dent. Professeur Daniel SEIGNEURIN

Histologie Etude des tissus. Chapitre 6 : La dent. Professeur Daniel SEIGNEURIN Histologie Etude des tissus Chapitre 6 : La dent Professeur Daniel SEIGNEURIN MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Généralités Implantation disposées

Plus en détail

TUTORAT UE Spé Odontologie 2010-2011 Morphogénèse cranio-faciale CONCOURS BLANC n 2 la 21/04/2011

TUTORAT UE Spé Odontologie 2010-2011 Morphogénèse cranio-faciale CONCOURS BLANC n 2 la 21/04/2011 FACULTE De PHARMACIE TUTORAT UE Spé Odontologie 2010-2011 Morphogénèse cranio-faciale CONCOURS BLANC n 2 la 21/04/2011 Séance préparée par Les tuteurs Odontologie. Noircir sur la feuille de réponse jointe

Plus en détail

Un guide rempli de conseils pour une bonne hygiène bucco-dentaire

Un guide rempli de conseils pour une bonne hygiène bucco-dentaire Un guide rempli de conseils pour une bonne hygiène bucco-dentaire Comment est faite une dent? Gencive Pulpe Émail Dentine Couronne La partie visible de la dent est la couronne. La partie située dans l

Plus en détail

Les Incontournables de l HBD news

Les Incontournables de l HBD news Marie, 25 ans, à la sortie de son rendez-vous avec le chirurgien dentiste vous explique qu elle fait de nombreux petits repas, accompagnés de thé ou de café. Elle se brosse les dents le matin et avant

Plus en détail

LA SANTE BUCCO-DENTAIRE

LA SANTE BUCCO-DENTAIRE LA SANTE BUCCO-DENTAIRE ENSEIGENEMENT ASSISTE PAR ORDINATEUR (EAO) UNE PROPOSITION DU SECOURS DENTAIRE INTERNATIONAL Bienvenue dans ce programme d'enseignement assisté par ordinateur. Pour pouvoir effectuer

Plus en détail

Physiologie des Dents Permanentes Immatures

Physiologie des Dents Permanentes Immatures Physiologie des Dents Permanentes Immatures 1 Odontologie Pédiatrique D 1 Dr MOULIS Une dent est Immature tant que la Jonction cémento-dentinaire apicale n est pas en place. 3 4 ans après éruption de la

Plus en détail

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale,

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, LES «ANNEXES» DE LA CAVITE ORALE La Langue La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, occupe l espace dans cette cavité orale, dans la concavité de l arche mandibulaire,

Plus en détail

SOLIDAIRE CÔTÉ social.

SOLIDAIRE CÔTÉ social. L e s G U I d e s P R É V e n t I O n PERFORMANTE CÔTÉ santé SOLIDAIRE CÔTÉ social. Il est actuellement admis que seules 3 % des personnes âgées conservent une denture saine. Il s agit d un véritable constat

Plus en détail

PLAN. 1. Description d une dent 2. Nombre de dents 3. Sortes de dents 4. Les caries 5. L hygiène dentaire 6. Lexique 7. Questionnaire 8.

PLAN. 1. Description d une dent 2. Nombre de dents 3. Sortes de dents 4. Les caries 5. L hygiène dentaire 6. Lexique 7. Questionnaire 8. LES DENTS PLAN 1. Description d une dent 2. Nombre de dents 3. Sortes de dents 4. Les caries 5. L hygiène dentaire 6. Lexique 7. Questionnaire 8. Bibliographie Voici tous les secrets pour garder de belles

Plus en détail

Odontologie conservatrice

Odontologie conservatrice Dr JOSSET Odontologie conservatrice Plan : Chapitre 1 : Définitions Introduction I/ La dent A) Tissus mous B) Tissus durs C) La dent en formation II/ La maladie carieuse A) Définition B) Action III/ D

Plus en détail

LA DENTITION BASSOM.FRANCOISE.ACADEMIE.DE.LILLE

LA DENTITION BASSOM.FRANCOISE.ACADEMIE.DE.LILLE LA DENTITION Objectifs BAC PRO + Certification BEP Etre capable d annoter le schéma d une dent Etre capable d indiquer l ordre chronologique d apparition des dents (dentition temporaire, dentition définitive)

Plus en détail

Quelle santé bucco-dentaire pour les personnes agées? Pourquoi est-ce important? Que faire pour la maintenir et même l améliorer?

Quelle santé bucco-dentaire pour les personnes agées? Pourquoi est-ce important? Que faire pour la maintenir et même l améliorer? Quelle santé bucco-dentaire pour les personnes agées? Pourquoi est-ce important? Que faire pour la maintenir et même l améliorer? Les dents participent au bien être Outil d alimentation fonctionnelle et

Plus en détail

L odontogénèse débute dès la fin du 1 er poursuit jusqu à l adolescence. mois de vie Intra Utérine et se

L odontogénèse débute dès la fin du 1 er poursuit jusqu à l adolescence. mois de vie Intra Utérine et se L odontogénèse débute dès la fin du 1 er poursuit jusqu à l adolescence. mois de vie Intra Utérine et se Elle comprend plusieurs phases: 1/ la phase d initiation : au cours de cette phase sont déterminées

Plus en détail

Dents et Hygiène dentaire

Dents et Hygiène dentaire Dents et Hygiène dentaire Compétences : - Connaître les fondements d une hygiène dentaire. - Savoir qu il y a succession de deux dentitions. - Avoir compris et retenu quelques caractéristiques du fonctionnement

Plus en détail

Carnet de suivi bucco-dentaire

Carnet de suivi bucco-dentaire Carnet de suivi bucco-dentaire Les dents sont des organes vivants, destinés à nous accompagner tout au long de notre vie. Ce document a été réalisé par la Mutualité Fonction Publique et la Confédération

Plus en détail

Premier élément du tube digestif

Premier élément du tube digestif Premier élément du tube digestif Mastication et insalivation (denture, muqueuses et ATM) - Formation du bol alimentaire - stimule la sécrétion de salive et de suc gastrique - prolonge le contact des aliments

Plus en détail

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne)

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Rappel Nomination commune des dents: 32 dents au total chez l adulte Depuis la ligne médiane: 2 incisives 1canine 2 prémolaires 3 molaires

Plus en détail

Hygiène bucco-dentaire Les 5 règles d'or. Prévention. Le partenaire santé qui vous change la vie

Hygiène bucco-dentaire Les 5 règles d'or. Prévention. Le partenaire santé qui vous change la vie Hygiène bucco-dentaire Les 5 règles d'or Document non contractuel / MOD.3321/12.2010 / Imprimerie B.F.I - 03.28.52.69.42 Le partenaire santé qui vous change la vie Prévention Histoire «dent» parler simplement!

Plus en détail

prévention hygiène bucco-dentaire Mes quenottes en bonne santé

prévention hygiène bucco-dentaire Mes quenottes en bonne santé prévention hygiène bucco-dentaire Mes quenottes en bonne santé histoire de dents des dents, pour quoi faire? et la salive? Mes dents assurent des fonctions essentielles à la vie : elles permettent la mastication

Plus en détail

Indices en épidémiologie dentaire

Indices en épidémiologie dentaire Indices en épidémiologie dentaire 1. OBJECTIFS DE LA PRISE DES INDICES Lorsqu on veut évaluer l état de santé buccodentaire d une population, d un groupe d individus ou même d individus, il est indispensable

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES CENTRE DE SOINS ET CONSULTATIONS DENTAIRES HOTEL DIEU 1, Place Alexis Ricordeau 44093 NANTES CEDEX 1 Questionnaire médical confidentiel A l attention des sportifs

Plus en détail

Facettes composites préformées Componeer : utilisation chez un enfant présentant une amélo - genèse imparfaite

Facettes composites préformées Componeer : utilisation chez un enfant présentant une amélo - genèse imparfaite Facettes composites préformées Componeer : utilisation chez un enfant présentant une amélo - genèse imparfaite Avec la mise au point des facettes composites préformées, le chirurgien-dentiste a à sa disposition

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER DEPARTEMENT DE 1- SPECIALITE : PROTHESE 1 Anatomie dentaire 2 Les matériaux à empreinte 3 Les traitements pré-prothetiques

Plus en détail

Incisive centrale maxillaire permanente

Incisive centrale maxillaire permanente Incisive centrale maxillaire permanente Fig.1 : Coupe mésio-distale, vue vestibulaire de 21 Noter l épaisseur d émail M et D, le noyau dentinaire et la pulpe dentaire dans sa cavité simple (pas de séparation

Plus en détail

1. Contention des dents 33 à 43 (pas de préparation disponible sur le modèle)

1. Contention des dents 33 à 43 (pas de préparation disponible sur le modèle) Kit d essai GrandTEC Chère utilisatrice, Cher utilisateur, Le présent kit d essai vous permet de tester sur un modèle, avant l application clinique, l utilisation des bandes en fibres de verre imprégnées

Plus en détail

Journée e de Prévention du Risque Infectieux en FAM, MAS, IME. Bron Jeudi 2 octobre 2014 Dr Eric-Nicolas BORY CH Le Vinatier - SOHDEV

Journée e de Prévention du Risque Infectieux en FAM, MAS, IME. Bron Jeudi 2 octobre 2014 Dr Eric-Nicolas BORY CH Le Vinatier - SOHDEV Journée e de Prévention du Risque Infectieux en FAM, MAS, IME Bron Jeudi 2 octobre 2014 Dr Eric-Nicolas BORY CH Le Vinatier - SOHDEV Les principales pathologies orales liées à la présence de la plaque

Plus en détail

Hygiène Bucco-dentaire

Hygiène Bucco-dentaire ANEPF Hygiene bucco... 25/10/02 10:27 Page 144 Chapitre 2 Hygiène Bucco-dentaire ANEPF Hygiene bucco... 25/10/02 10:27 Page 145 Chapitre 2 : Hygiène Bucco-dentaire Quatrième Partie SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

Tutorat Associatif Toulousain Année universitaire 2013-2014 PACES Rangueil

Tutorat Associatif Toulousain Année universitaire 2013-2014 PACES Rangueil Tutorat Associatif Toulousain Année universitaire 2013-2014 PACES Rangueil CONCOURS BLANC EPREUVE D ODONTOLOGIE 17 QCMs - 20 Minutes Semaine du 07 Avril 2014 QCM 1 : A propos de l'anatomie descriptive

Plus en détail

de bonnes dents pour bébé

de bonnes dents pour bébé l atelier santé ville présente avec le soutien de de bonnes dents pour bébé Conseils bucco-dentaires aux parents de jeunes enfants www.la-crea.fr l apparition des premières dents Les dents permettent la

Plus en détail

UNE BOUCHE. EN BONNE SANTé A TOUT ÂGE

UNE BOUCHE. EN BONNE SANTé A TOUT ÂGE UNE BOUCHE EN BONNE SANTé A TOUT ÂGE La muqueuse buccale Couche de cellules très fine et fragile qui tapisse l intérieur de la bouche. Les dents Servent à mâcher et prononcer correctement. Les papilles

Plus en détail

Syllabus de la médecine bucco-dentaire

Syllabus de la médecine bucco-dentaire Syllabus de la médecine bucco-dentaire 37 ème JNS Nantes 2 avril 2015 Isabelle Hyon - PH Chirurgien-Dentiste Centre de Soins Dentaires - CHU hôtel-dieu de Nantes Un peu d histoire Homo habilis, il y a

Plus en détail

La prévention dentaire

La prévention dentaire Comment se brosser les dents? Fil dentaire et brossettes interdentaires? Le brossage chez l enfant Quelle alimentation pour éviter les problèmes dentaires? Pourquoi des visites régulières sont nécessaires?

Plus en détail

Service Consommateurs Colgate 92270 Bois Colombes. www.colgate.fr

Service Consommateurs Colgate 92270 Bois Colombes. www.colgate.fr Service Consommateurs Colgate 92270 Bois Colombes www.colgate.fr Mon carnet de santé dentaire Prendre soin de ses dents, c est préserver son capital dentaire le plus longtemps possible : nos dents sont

Plus en détail

Informations au sujet: Le Fluor protège les dents

Informations au sujet: Le Fluor protège les dents Informations au sujet: Le Fluor protège les dents Tout ce vous devriez savoir sur les fluorures L usage très répandu des fluorures est la principale raison du recul de la carie que l on a observé en Suisse

Plus en détail

Séquence : Les dents!

Séquence : Les dents! Séquence : Les dents Domaine : Sciences expérimentales Sous domaine : Le fonctionnement du corps humain Nombre de séances : 5 Compétences visées : Pratiquer une démarche d investigation : savoir observer,

Plus en détail

Prévention bucco-dentaire. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge!

Prévention bucco-dentaire. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Prévention bucco-dentaire Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Mise à jour mai 2010 CCAS - Prévention bucco-dentaire - Par le Docteur Dominique Mané-Valette, chirurgien-dentiste

Plus en détail

Table des Matières. ChapitreI. La langue et la gustation... 4. A. La langue...4 B. Sensibilité de la langue aux saveurs...5

Table des Matières. ChapitreI. La langue et la gustation... 4. A. La langue...4 B. Sensibilité de la langue aux saveurs...5 LE GOUT Table des Matières ChapitreI. La langue et la gustation... 4 A. La langue...4 B. Sensibilité de la langue aux saveurs...5 ChapitreII. LA DENTITION... 7 ChapitreIII. LES GLANDES SALIVAIRES...9 ChapitreIV.

Plus en détail

Dents et Hygiène dentaire

Dents et Hygiène dentaire Dents et Hygiène dentaire Compétences : - Connaître les fondements d une hygiène dentaire. - Savoir qu il y a succession de deux dentitions. - Avoir compris et retenu quelques caractéristiques du fonctionnement

Plus en détail

Les hypominéralisations molaires incisives (MIH)

Les hypominéralisations molaires incisives (MIH) NEWSLETTER N 3 LE PÉDIATRE AU CŒUR DE L ENVIRONNEMENT BUCCO-DENTAIRE Les hypominéralisations molaires incisives (MIH) ÉDITO Les Hypominéralisations des Molaires et des Incisives (MIH) sont des défauts

Plus en détail

Déficit en tissu kératinisé Que faire? Information des patients Gain de tissu kératinisé

Déficit en tissu kératinisé Que faire? Information des patients Gain de tissu kératinisé Déficit en tissu kératinisé Que faire? Information des patients Gain de tissu kératinisé Que se passe-t-il si vous n avez pas assez de tissu kératinisé? Un manque de tissu kératinisé peut entraîner plusieurs

Plus en détail

Hygiène bucco-dentaire

Hygiène bucco-dentaire Hygiène bucco-dentaire Pourquoi l hygiène bucco-dentaire est-elle importante? Les dents sont un élément important du processus alimentaire. Une fonction de l appareil masticatoire altérée a une influence

Plus en détail

L'Analyse Critique de Documentation Clinique

L'Analyse Critique de Documentation Clinique L'Analyse Critique de Documentation Clinique L'analyse critique de la documentation clinique portera sur des patients que le candidat ou la candidate aura traités durant ou après ses études de cycles supérieurs.

Plus en détail

Assurances de Personnes

Assurances de Personnes Assurances de Personnes Les principaux traitements dentaires U.E.S. Capgemini Sommaire Le schéma dentaire Les actes dentaires 2 Les soins dentaires 1. Les soins conservateurs (exemple) 2. Les inlays-onlays

Plus en détail

6 ans, le bon âge pour apprendre à se brosser les dents FICHE 1. L'année des nouvelles dents. Le rôle de la famille. Le rôle des enseignants

6 ans, le bon âge pour apprendre à se brosser les dents FICHE 1. L'année des nouvelles dents. Le rôle de la famille. Le rôle des enseignants 6 ans, le bon âge pour apprendre à se brosser les dents FICHE 1 L'année des nouvelles dents L'année du CP est pour tout enfant une période charnière pour la prévention bucco-dentaire. C'est en effet autour

Plus en détail

Introduction à l anatomie dentaire. Tut rentrée Ue13

Introduction à l anatomie dentaire. Tut rentrée Ue13 Introduction à l anatomie dentaire Tut rentrée 2016-2017 Ue13 Définitions Système dentaire : Ensemble d organes ou tissus de même nature et destinés à des fonctions analogues Appareil : ensemble d organes,

Plus en détail

Les techniques diploïques, en première intention, peuvent-elles anesthésier les dents présentant une pulpite?

Les techniques diploïques, en première intention, peuvent-elles anesthésier les dents présentant une pulpite? Alain Villette*, Thierry Collier**, Thierry Delannoy*** *DSO **docteur en chirurgie dentaire ***docteur en chirurgie dentaire Les techniques diploïques, en première intention, peuvent-elles anesthésier

Plus en détail

TRAITEMENT DENTAIRE DES PATIENTS DONT LA SANTÉ EST COMPROMISE

TRAITEMENT DENTAIRE DES PATIENTS DONT LA SANTÉ EST COMPROMISE XÉROSTOMIE ET SYNDROME DE SJÖGREN RISQUES ÉLEVÉS DE CARIES LÉSIONS BUCCALES LUPUS BUCCAL ET ÉRYTHÉMATHEUX HYPERSENSIBILITÉ DENTAIRE RÉFRACTAIRE TRAITEMENT DENTAIRE DES PATIENTS DONT LA SANTÉ EST COMPROMISE

Plus en détail

5- Comment se brosser les dents?

5- Comment se brosser les dents? 5- Comment se brosser les dents? Peu importe la technique, l essentiel est de ne pas oublier une seule dent ou une partie de la dentition. Il faut donc procéder avec méthode et contrôler la technique de

Plus en détail

LES OBJECTIFS DES RENDEZ-VOUS DE MAINTENANCE Pourquoi? Comment?

LES OBJECTIFS DES RENDEZ-VOUS DE MAINTENANCE Pourquoi? Comment? LES OBJECTIFS DES RENDEZ-VOUS DE MAINTENANCE Pourquoi? Comment? Si la prophylaxie était auparavant vue comme des mesures de prévention locales, elle est aujourd hui devenue un facteur du style de vie de

Plus en détail

Un beau sourire n a pas d âge!

Un beau sourire n a pas d âge! Un beau sourire n a pas d âge! Un beau sourire n a pas d âge! Êtes-vous de ceux qui pensent qu à un certain âge, il n est plus nécessaire de prendre soin de ses dents? Si c est le cas, sachez que les soins

Plus en détail

Une bonne hygiène buccodentaire : la clé pour prévenir les caries

Une bonne hygiène buccodentaire : la clé pour prévenir les caries Les principales fonctions de la salive Lubrification : lubrifie les membranes, les gencives et les dents Nettoyage : participe au mécanisme de nettoyage Dégustation : permet de bien goûter les aliments

Plus en détail

COMMENT UTILISER LE FILS DENTAIRE?

COMMENT UTILISER LE FILS DENTAIRE? QU EST-CE QU UN BROSSAGE MINUTIEUX Un brossage minutieux matin et soir vous protège efficacement contre les caries et les maladies parodontales. Dans tous les cas, c est l action mécanique de la brosse

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE

EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE Dans le cadre d un programme d observation du vivant en Corse (Bioscope Corse-Méditerranée), l INSERM a mené, en

Plus en détail

Thème Approche du monde médical

Thème Approche du monde médical La peau Structure de la peau La peau est une membrane d aspect souple et résistant. Elle est élastique et se plisse facilement. Elle recouvre totalement notre corps et elle est prolongée par des muqueuses

Plus en détail

UNIVERSITE HASSAN II AIN CHOCK FACULTE DE MEDECINE DENTAIRE CACABLANCA NOUVEAU PROGRAMME DU CONCOURS D INTERNAT EN MEDECINE DENTAIRE

UNIVERSITE HASSAN II AIN CHOCK FACULTE DE MEDECINE DENTAIRE CACABLANCA NOUVEAU PROGRAMME DU CONCOURS D INTERNAT EN MEDECINE DENTAIRE UNIVERSITE HASSAN II AIN CHOCK FACULTE DE MEDECINE DENTAIRE CACABLANCA NOUVEAU PROGRAMME DU CONCOURS D INTERNAT EN MEDECINE DENTAIRE Année universitaire 2008-2009 1 PROGRAMME DU CONCOURS D INTERNAT EN

Plus en détail

Ontogénèse et régulation moléculaire. Professeur H Copin Histologie Embryologie Cytogénétique

Ontogénèse et régulation moléculaire. Professeur H Copin Histologie Embryologie Cytogénétique Ontogénèse et régulation moléculaire Professeur H Copin Histologie Embryologie Cytogénétique Généralités Homme (homo-sapiens-sapiens) : dentition hétérodonte-diphyodonte Début dentition : 6 ème semaine

Plus en détail

Sommaire. La médecine dentaire du cheval...10. Les dents du cheval...12. Développement et fonction des dents et des structures environnantes...

Sommaire. La médecine dentaire du cheval...10. Les dents du cheval...12. Développement et fonction des dents et des structures environnantes... Sommaire 1 2 3 La médecine dentaire du cheval...................10 Les dents du cheval............................12 Quelles sont les dents que possède le cheval?..........................12 Quelles sont

Plus en détail

Les dents Classe de CP-CE1, mars 2007 École de Crucheray, Élodie FARON

Les dents Classe de CP-CE1, mars 2007 École de Crucheray, Élodie FARON Les dents Classe de CP-CE1, mars 2007 École de Crucheray, Élodie FARON Compétences visées : - Analyser une empreinte de dents, des maquettes de dents en coupe. - Connaître le nombre et le rôle des différentes

Plus en détail

Atelier n 4 : La carie 1. Matériel utilisé :

Atelier n 4 : La carie 1. Matériel utilisé : Atelier n 4 : La carie 1. Matériel utilisé : Dents en plâtre. Papier aluminium. Terre. Acide Instruments pour nettoyer les dents. 2. La carie : Tu viens de voir dans la partie précédente, l importance

Plus en détail

Les maladies de la gencive

Les maladies de la gencive Les maladies de la gencive Comment savoir si je souffre d'une maladie de gencive? Les maladies de gencive peuvent se manifester à tout âge, mais elles se rencontrent le plus souvent chez les adultes. Si

Plus en détail

RACINES. (cf ankylose, cf ligament alvéolo dentaire, cf rhizalyse, cf fracture radiculaire, cf extraction dentaire, cf sinus)

RACINES. (cf ankylose, cf ligament alvéolo dentaire, cf rhizalyse, cf fracture radiculaire, cf extraction dentaire, cf sinus) RACINES (cf ankylose, cf ligament alvéolo dentaire, cf rhizalyse, cf fracture radiculaire, cf extraction dentaire, cf sinus) Les dents sont constituées, comme les plantes, de racines invisibles à l'œil

Plus en détail

Appareil d expansion palatine

Appareil d expansion palatine Appareil d expansion palatine Les types de problèmes orthodontiques causés par un manque de croissance en largeur du palais sont plutôt fréquents. Dans certains cas, on constate un manque d'espace pour

Plus en détail

Se sentir soi-même. Votre nouvelle vie sans appareil dentaire.

Se sentir soi-même. Votre nouvelle vie sans appareil dentaire. Se sentir soi-même. Votre nouvelle vie sans appareil dentaire. À quand remonte la dernière fois où vous avez croqué une pomme à pleines dents? Craignez-vous de parler en public parce que votre appareil

Plus en détail

TUTORAT UE MCF 2013-2014 Morphogénèse Cranio-faciale Séance n 6 Semaine du 28/04/2014

TUTORAT UE MCF 2013-2014 Morphogénèse Cranio-faciale Séance n 6 Semaine du 28/04/2014 TUTORAT UE MCF 2013-2014 Morphogénèse Cranio-faciale Séance n 6 Semaine du 28/04/2014 Amélogenèse et Dentinogenèse Pr. Cuisinier Séance préparée par Julia PIQUEMAL et Cédric ALANDE (ATM²) QCM n 1 : Généralité

Plus en détail

Docteur Stefan MICHLOVSKY, Odontologiste, Centre Hospitalier Jean Rebeyrol, Limoges Réseau LINUT 15.03.2007

Docteur Stefan MICHLOVSKY, Odontologiste, Centre Hospitalier Jean Rebeyrol, Limoges Réseau LINUT 15.03.2007 L HYGIÈNE BUCCO-DENTAIRE DES PERSONNES AGÉES AU QUOTIDIEN Docteur Stefan MICHLOVSKY, Odontologiste, Centre Hospitalier Jean Rebeyrol, Limoges Réseau LINUT 15.03.2007 Les conséquences possibles d un mauvais

Plus en détail

BESOIN DE TRAITEMENT PARODONTAL CHEZ LES ELEVES DU DISTRICT DE BAMAKO : 625 CAS

BESOIN DE TRAITEMENT PARODONTAL CHEZ LES ELEVES DU DISTRICT DE BAMAKO : 625 CAS MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE REPUBLIQUE DU MALI Un Peuple-Un But-Une Foi FACULTE DE MEDECINE ET D ODONTO STOMATOLOGIE (FMOS) Année universitaire 2012-2013 Thèse

Plus en détail

Odontologie conservatrice

Odontologie conservatrice Dr Josset Odontologie conservatrice Chapitre 12 : Le point de contact Plan : I/ Définition II/ Conséquences III/ Rôle de chacun des constituants A) Crête marginale B) Point de contact C) Embrasures D)

Plus en détail

Rapport statistique : Résultats du Programme de santé buccodentaire en milieu scolaire des Services de santé du Timiskaming

Rapport statistique : Résultats du Programme de santé buccodentaire en milieu scolaire des Services de santé du Timiskaming Rapport statistique : Résultats du Programme de santé buccodentaire en milieu scolaire des Services de santé du Timiskaming Publié en septembre 13 À propos du rapport Introduction Le présent rapport vise

Plus en détail

www.x-pur.com V2-11/2013

www.x-pur.com V2-11/2013 www.x-pur.com V2-11/2013 ÉCHANTILLONS POUR LES CONSOMMATEURS DISPONIBLES! RIEN NE SE COMPARE AU DENTIFRICE PREMIUM X-PUR REMIN! : Efficacité prouvée 10 % Xylitol: Édulcoré naturellement pour un goût

Plus en détail

Orthodontie et enfants malades

Orthodontie et enfants malades Orthodontie et enfants malades Atelier Presse du jeudi 25 septembre 2008 Avec la participation des docteurs Brigitte Vi-Fane et Jean-Baptiste Kerbrat Contact presse : BV CONSEiL Santé Alexandra Dufrien

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décision du 2 juillet 2015 de l Union nationale des caisses d assurance maladie relative

Plus en détail

Les sealants 12/03/2013. Epidémiologie en France Réduction de la prévalence des caries. Epidémiologie en France Réduction de la prévalence des caries

Les sealants 12/03/2013. Epidémiologie en France Réduction de la prévalence des caries. Epidémiologie en France Réduction de la prévalence des caries Les sealants Epidémiologie en France Réduction de la prévalence des caries Recommandations Société Française d Odontologie Pédiatrique sur la pratique de scellement des puits et fissures Journal d odonto-stomatologie

Plus en détail

Ionolux. Ionolux. Matériau d obturation verre ionomère, photopolymérisable

Ionolux. Ionolux. Matériau d obturation verre ionomère, photopolymérisable Ionolux Matériau d obturation verre ionomère, photopolymérisable Les matériaux verre ionomère de VOCO des produits éprouvés, vous aidant chaque jour lors de vos soins pratiqués auprès du patient. Depuis

Plus en détail

ODF. Analyse de Steiner. Analyse de Sassouni. Analyse de Ricketts. Analyse de Biggerstaff. Analyse de Downs.

ODF. Analyse de Steiner. Analyse de Sassouni. Analyse de Ricketts. Analyse de Biggerstaff. Analyse de Downs. ODF 1) Embryologie dento faciale et croissance crânio faciale. 2) Rythme et direction de croissance. 3) Le modelage osseux. 4) Morphogenèse des arcades dentaires et établissement de l occlusion. 5) Notions

Plus en détail

Protocoles Clinique et de Nettoyage AIR-N-GO PERIO

Protocoles Clinique et de Nettoyage AIR-N-GO PERIO Protocoles Clinique et de Nettoyage AIR-N-GO PERIO Page 1 sur 16 Page 2 sur 16 Protocole d utilisation et de nettoyage de la buse AIR-N-GO PERIO SATELEC SOMMAIRE I - TABLEAU DE RESUME... 4 II - L UTILISATION

Plus en détail

Le monde du vivant : les dents

Le monde du vivant : les dents SEANCE 6 Evaluation SEANCE 5 L hygiène dentaire Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com SEANCE 4 Le différent rôle des dents SEANCE 3 Nos dents sontelles identiques? EANCE 2 Combien avonsnous

Plus en détail

La santé jusqu au bout

La santé jusqu au bout La santé jusqu au bout des dents 3 min. CAHiEr santé n 12 observatoire de la santé UnE réalisation de L observatoire de LA santé de LA ProvinCE de LUXEmboUrg Préface La santé bucco-dentaire fait partie

Plus en détail

Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir

Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir Service d Odontologie Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir Dr Laurent Nawrocki MCU-PH J.A.M.A. 25 janvier 2014 Aucun conflit d intérêt Rappels anatomiques 10 10 9 9 8 8 7 7 6 6 5 4 5 4 Cellulite

Plus en détail

1) Relation entre alimentation et carie dentaire

1) Relation entre alimentation et carie dentaire L équilibre alimentaire : un allié pour nos dents Agnès Nouhant Laurence Plouvier Diététiciennes CHU Jeudi 15 mars 2007 1 Introduction Pour garder de bonnes dents, il ne suffit pas de les brosser avec

Plus en détail

LA SANTÉ DE VOS DENTS - LE FLUOR

LA SANTÉ DE VOS DENTS - LE FLUOR FICHE ÉTUDIANT Code : Thématique : Santé Auteur : Karine Vidal (France) En partenariat avec. Une chaîne du groupe France Médias Monde LA SANTÉ DE VOS DENTS - LE FLUOR Public : Niveau CECR : Durée : Tâche

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D ODONTO-STOMATOLOGIE ANNEE 2005 N 14 ETUDE DE LA RELATION ENTRE L ETAT DE SANTE BUCCO-DENTAIRE DES PARENTS ET CELUI DE LEURS ENFANTS:

Plus en détail

Chewing-gum MicroSilver. Brevet En cours

Chewing-gum MicroSilver. Brevet En cours Chewing-gum MicroSilver Brevet En cours 1 Recommandations professionnelles Brossage des dents Minimum 3 fois par jour, après chaque repas Rinçage de la bouche Après chaque brossage de dents Fil dentaire

Plus en détail

FLUORURE ET CARIO-PRÉVENTION

FLUORURE ET CARIO-PRÉVENTION FLUORURE ET CARIO-PRÉVENTION FLUORURES TOPIQUES À USAGE PROFESSIONNEL TYPES Fluorure de sodium (NaF 2 %) Fluorophosphate acidulé (APF 1,23 %) Fluorure stanneux (SnF 2 8 %) MÉCANISMES D ACTIOND Augmentation

Plus en détail

Morphologie Comparée des Dents Humaines

Morphologie Comparée des Dents Humaines ACADEMIE d AIX-MARSEILLE Université de la Méditerranée Morphologie Comparée des Dents Humaines POLYCOPIE P2 Faculté d Odontologie de MARSEILLE Sébastien BRUN, Sylva RAFFO, Jean-pierre PROUST Morphologie

Plus en détail

L hygiène bucco-dentaire Comprendre pour mieux agir

L hygiène bucco-dentaire Comprendre pour mieux agir www.reperessante.mu Le guide qui préserve votre capital Bien-être N 7 L hygiène bucco-dentaire Comprendre pour mieux agir Revue gratuite EN PARTENARIAT AVEC LE MINISTÈRE de LA SANTé ET de LA QuALITé de

Plus en détail

La beauté d un sourire en santé. Découvrez les options de dentisterie conçues pour restaurer votre sourire naturel.

La beauté d un sourire en santé. Découvrez les options de dentisterie conçues pour restaurer votre sourire naturel. La beauté d un sourire en santé Découvrez les options de dentisterie conçues pour restaurer votre sourire naturel. Pourquoi se préoccuper de la perte de dents? Lorsqu on s imagine perdre nos dents, la

Plus en détail

À DESTINATION DES PARENTS

À DESTINATION DES PARENTS À DESTINATION DES PARENTS Édito Depuis trente ans, le Conseil général a fait de la santé bucco-dentaire une de ses priorités en matière de santé publique. Le programme départemental de prévention bucco-dentaire

Plus en détail

Conservez vos dents pour la vie

Conservez vos dents pour la vie Conservez vos dents pour la vie Les maladies de gencive sont évitables! A l heure actuelle la gingivite et le déchaussement dentaire peuvent être traités efficacement à condition d être diagnostiqués suffisamment

Plus en détail