REUNION DU 4 ème TRIMESTRE Commission des affaires sociales et de l'habitat. Sanitaire social Enfance Famille (961)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REUNION DU 4 ème TRIMESTRE 2010. Commission des affaires sociales et de l'habitat. Sanitaire social Enfance Famille (961)"

Transcription

1 77 REUNION DU 4 ème TRIMESTRE 2010 CONSEIL GENERAL Rapport du Président Pôlesanitaire social Direction enfance famille Service de l'aide sociale à l'enfance 13, rue Marchand Saillant BP ALENÇON Cedex!lJ COMMISSION Commission des affaires sociales et de l'habitat Mission: Programme: Sanitaire social Enfance Famille (961) OBJET BUDGET PRIMITIF PROGRAMME ENFANCE FAMILLE RAPPORT Madame, Messieurs, J'ai l'honneur de vous présenter, ci-après, programme enfance famille pour l'exercice les propositions de budget du Pour information préalable, les dépenses brutes atteignent (+3,3% BP/2010) et les dépenses nettes Actions mises en œuvre dans le cadre du programme enfance famille La loi du 5 mars 2007 réformant la protection de l'enfance a confirmé le rôle de chef de file du Président du Conseil général au niveau départemental en matière de protection de l'enfance. Cette mission consiste à apporter un soutien matériel, éducatif et psychologique aux mineurs, à leurs familles, aux mineurs émancipés ainsi qu'aux jeunes majeurs de moins de 21 ans, confrontés à des difficultés sociales susceptibles de compromettre gravement leur équilibre. Page 1 sur 5

2 78 Ces mesures tournent autour de deux objectifs essentiels: 1) les mesures de prévention: Elles correspondent essentiellement à divers secours matériels deslinés à améliorer le quotidien et la qualité de vie de l'enfant: allocations mensuelles, secours d'urgence. Elles peuvent également accompagner les parents dans la prise en charge matérielle et éducative de leurs enfants à travers l'intervention de TISF (Techniciennes de l'intervention sociale et familiale) ou AVS (Auxiliaires de vie sociale) à domicile. 2) les mesures de protection des enfants dont: a- les mesures contractuelles administratives à savoir: les Actions Educatives à Domicile (AED) l'accueil provisoire de mineurs les contrats jeunes majeurs les Accompagnements en Economie Sociale et Familiale (AESF) b- les mesures judiciaires à savoir: - les Aides Educatives en Milieu Ouvert (AEMO) décidées par le Juge des enfants et exercées par la Sauvegarde (ADSEAO). - les placements d'enfants confiés à l'aide sociale à l'enfance (ASE) par le Juge des enfants ou le Substitut du Procureur de la République. Lorsque le Juge des enfants décide de retirer l'enfant de son milieu familial et de le confier sous la responsabilité de l'ase, celui-ci est orienté en famille d'accueil ou en établissement. 1 Prévention () La prévision budgétaire pour cette action s'élève à soit + 0,21% par rapport au BP 2010 ; la principale dépense est la suivante: autres participations (88600) CeUe ligne budgétaire est composée des quatre types de dépenses suivants: o frais d'interventions des techniciennes de l'intervention sociale et familiale et des auxiliaires de vie sociale: (Stabilisation de l'enveloppe par rapport au budget 2010) o mesures d'observation et d'action Educative en Milieu Ouvert (AEMO) : (en fonction du nombre de mesures prises par le magistrat) o médiation - Espaces rencontres: o prévention spécialisée: Chapitre 65 imputation B autres participations Page 2 sur 5

3 79 Chapitre 11 imputation B versements à des organismes de formation Chapitre 65 imputation B famille et enfance Chapitre 65 imputation B subvention crèches (plafonnée à Ian) Protection () Evolution placements judiciaires et administratifs Le contexte socio-économique n'est pas sans conséquence sur l'évolution du nombre de placements à l'ase. 2007* 2008* 2009'* 2010'* ECART ECART ECART 2008/ /2009 Placements administratifs+ 839,58 872,75 889,90 931,38 3,95% 1,96% 4,66% iudiciaires *moyenne sur 12 mois ** moyenne sur 8 mois à fin août Les prévisions budgétaires pour cette action s'élèvent à soit + 3,84 % par rapport au BP Les postes qui connaissent les principales évolutions sont les suivants: 2.1 Remboursements de frais à des tiers Au vu de la dépense prévisionnelle 2010 il est proposé sur les remboursements de transport aux assistants familiaux une hausse de 3,63 % par rapport au BP Chapitre 011 imputation B remboursement de frais à des tiers Rémunérations principales Près de 400 assistants familiaux sont actuellement employés par le Département (sur 614 agréés totalisant places) Pour le BP 2011 il est pris en compte les facteurs suivants: augmentation du nombre de placements (678 en août 2010, soit + 4,79% /2009) évolution du SMIC impact des indemnités de licenciement et des indemnités de départ en retraite. Une hausse de 1,5% est prévue par rapport au CA anticipé 2010 ( ). Chapitre 012 imputation B Rémunérations principales Page 3 sur 5

4 Famille d'accueil Sur cette ligne, figure notamment la dépense pour l'accueil des jeunes majeurs qui est estimée pour 2011 à (BP 2010 : ) et pour le placement familial auprès de tiers (BP 2010: ) Chapitre 65 imputation B Famille d'accueil Foyer de l'enfance et centre maternel BP 2010: BP 2011 : Quel que soit l'établissement ou la structure, deux facteurs impactent l'évolution de l'enveloppe budgétaire: l'activité le prix de journée Foyer de l'enfance BP 2011 : Pour 2011, le prix de journée du foyer de l'enfance devrait présenter une augmentation de 2% et une augmentation de l'activité par rapport au BP Prix 2010 : 202 Prix 2011 : 206 Activités 2009/2010 (réf août): + 14,00 % Prix de journée: + 2 % Activités 2011 : + 3% Centre maternel BP 2011 : Le prix de journée au centre maternel devrait baisser par rapport à 2010 : 93 pour 2011 compte tenu de l'activité constatée (103 pour 2010) Chapitre 65 imputation B maternelle Foyer de l'enfance et maison Activités 2009/2010 (réf août) : + 16,50 % Prix de journée: - 9 % Activités 2011 : + 3% 2.5 Maisons d'enfants à caractère social (MECS) Le CA anticipé 2010 est estimé à Page 4 sur 5

5 81 si l'on fait une projection de l'activité 2010 (115,62 enfants en MECS en moyenne sur 2010 pour 112,75 en 2009), le taux d'augmentation est de 2,55%. Pour réaliser l'estimation du budget 2011 : - un taux de 3,27 % est appliqué par rapport au CA anticipé 2010 pour les MECS comprenant une augmentation du prix de journée et activité. - un maintien des dépenses est proposé sur les services de Placement familial au vu de l'activité réalisée en Chapitre 65 imputation B MECS En conclusion, je vous invite à prendre connaissance du tableau synthétique ci-après qui présente le budget prévisionnel 2011 du programme enfance famille par action LOLF. Programme 961 enfance famille SECTION DE fonctionnement action dépenses directes prog. suooorts total prévention protection total SECTION D'INVESTISSEMENT action dépenses directes prog. supports total prévention protection total MOYENS TOTAUX action dépenses directes proo. suooorts total prévention protection total Je vous remercie de bien vouloir en délibérer. LE PRESIDENT DU CONSEIL GENERAL, NWlÀ~ Alain LAMBERT Page 5 sur 5

6 82 PROGRAMME ENFANCE FAMILLE DEPENSES 1 --~~~ Versements à des organismes de formation Annonces et insertions Remboursementde frais à des 961' tiers Autres participations 961' PREVENTlON PREVENTlON Subv de fonctionnement communes et strucl intercommunales 65 _41 _ Subv fonet aux personnes associations eut oro droit onvé Famille et enfance Autres participations B8600 Autres _O. B8600 Titres annulés (sur exercices antérieurs) 67" 51 ~ 678 ~ O, B8600 Autres charoes exceptionnelles TOTAL 011 _51 _60636 _0 _ Habillement et vêtements de travail B8600 Médicaments B8600 Primes d'assurances _62261 " a_b8600 H~~::~~cSa~xédicaux et a Frais d'actes et de contentieux a- B8600 Voyages, déplacements, missions , , ,00 o :.2 DEPENSES 1 Investissement 011 _51 _62878 _0 _B8600 Remboursement de frais à des tiers O B8600 Autre personnel extérieur Rémunération principale Autres Frais de scolarité a En tamlüed'accueil 65 _51 _ _a_b8600 Foyers de l'enfance et maisons maternelles _ _ Maisons d'enfants à caractère social En établissements scolaires a - B8600 Autres Subv rcnct aux personnes a - B8600 associations aut ore droit privé TOTAL TOTAL ENFANCE FAMtLLE , a - B8600 Dépôts et cautionnements versés RECETTES Dépôts et cautionnements versés Recouvrements sur départements et autres collectivités a - B8600 Recouvrements sur sécurité sociale et or anismes de mutuel ;( Recouvrements sur bénéûclares. tiers a ant B8600 Recouvrements sur autres redevables 5000 Participations Etat - Autres 74-72" ~ Fonds national de la protection de l'enfance TOTAL ENFANCE-FAMILLE

BP 2006. Fiche financière de dépenses ENFANCE. Mis à jour le 03/02/2006 à 09:44. Libellé programme. Gest recettes enfance

BP 2006. Fiche financière de dépenses ENFANCE. Mis à jour le 03/02/2006 à 09:44. Libellé programme. Gest recettes enfance BP 2006 Mis à jour le 03/02/2006 à 09:44 Fiche financière de dépenses ENFANCE Opération opération Section Code NA Nature analytique Imputation BP 2006 1999P041 Gest recettes 1999P041O001 Recettes et annulations

Plus en détail

Les missions de Protection de l Enfance

Les missions de Protection de l Enfance Les missions de Protection de l Enfance Sous l autorité du Président du Conseil Général, l Aide Sociale à l Enfance intervient en faveur de l enfance et des familles (art. R. 221-2 du Code de l Action

Plus en détail

REUNION DU 4 ème TRIMESTRE 2010. Commission des finances et de l'administration générale

REUNION DU 4 ème TRIMESTRE 2010. Commission des finances et de l'administration générale 24 üû1029 REUNION DU 4 ème TRIMESTRE 2010 CONSEIL GENERAL Rapport du Président Pôle patrimoine logistique Centre technique matériels et équipements Hôtel du Département 27, boulevard de Strasbourg BP 528-61017

Plus en détail

REUNION DU 4 ème TRIMESTRE 2011

REUNION DU 4 ème TRIMESTRE 2011 150 REUNION DU 4 ème TRIMESTRE 2011 CONSEIL GENERAL Conseil Gênerai Rapport du Président Pôle sanitaire social Direction dépendance handicap ~ervice ces pr,:,statlolls sociales! 3. 1[;8 \"acri2ind Sail:ant

Plus en détail

Édition Délégation de la Solidarité du Vignoble Nantais Conseil général 44 Mai 2010 70

Édition Délégation de la Solidarité du Vignoble Nantais Conseil général 44 Mai 2010 70 Ce chapitre concerne la prévention et la protection de l enfance, avec la présentation de deux dispositifs complémentaires et qui s articulent entre eux : la protection administrative et la protection

Plus en détail

Convention fixant les modalités de prise en charge et le tarif journalier d accueil de mineurs au sein de l établissement déclaré "Les Grandes Hières"

Convention fixant les modalités de prise en charge et le tarif journalier d accueil de mineurs au sein de l établissement déclaré Les Grandes Hières Convention fixant les modalités de prise en charge et le tarif journalier d accueil de mineurs au sein de l établissement déclaré "Les Grandes Hières" Entre d'une part, le Département des Vosges, 8 rue

Plus en détail

Convention fixant les modalités de prise en charge et le tarif journalier en lieu de vie et d'accueil pour mineurs

Convention fixant les modalités de prise en charge et le tarif journalier en lieu de vie et d'accueil pour mineurs Convention type «lieu de vie et d accueil» Convention fixant les modalités de prise en charge et le tarif journalier en lieu de vie et d'accueil pour mineurs Entre, d'une part, le Conseil général des Vosges,

Plus en détail

EXTRAIT du REGISTRE des DELIBERATIONS de l'assemblée. 1ÈRE Réunion de 2015

EXTRAIT du REGISTRE des DELIBERATIONS de l'assemblée. 1ÈRE Réunion de 2015 CONSEIL GENERAL DE TARN-ET-GARONNE EXTRAIT du REGISTRE des DELIBERATIONS de l'assemblée 1ÈRE Réunion de 2015 Séance du 28/29 janvier 2015 CG20150128_2 id. 1494 Les vingt-huit et vingt-neuf janvier deux

Plus en détail

Réunions publiques janvier 2013. Présentation du Débat d Orientation Budgétaire

Réunions publiques janvier 2013. Présentation du Débat d Orientation Budgétaire Réunions publiques janvier 2013 Présentation du Débat d Orientation Budgétaire 7 février 2011 LE CONTEXTE Une économie mondiale très ralentie En zone Euro : des incertitudes autour de la crise de la dette

Plus en détail

OBJET : DECISIONS MODIFICATIVES ET TRANSFERTS DE CREDITS N 2

OBJET : DECISIONS MODIFICATIVES ET TRANSFERTS DE CREDITS N 2 CONSEIL MUNICIPAL 22 DECEMBRE 2006 OBJET : DECISIONS MODIFICATIVES ET TRANSFERTS DE CREDITS N 2 Monsieur AUMON, Premier Maire-Adjoint chargé des Finances et des Affaires Générales, expose : Conformément

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF BUDGET ANNEXE DES ETABLISSEMENTS DEPARTEMENTAUX DE L AIDE SOCIALE A L ENFANCE

BUDGET PRIMITIF BUDGET ANNEXE DES ETABLISSEMENTS DEPARTEMENTAUX DE L AIDE SOCIALE A L ENFANCE DIRECTION DE l ACTION SOCIALE, DE L ENFANCE ET DE LA SANTE DIRECTION DES FINANCES BUDGET PRIMITIF De l exercice 215 214 DASES 1431 G BUDGET ANNEXE DES ETABLISSEMENTS DEPARTEMENTAUX DE L AIDE SOCIALE A

Plus en détail

INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ET PROFESSIONNEL DE TARN-ET-GARONNE BUDGET PRIMITIF 2014

INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ET PROFESSIONNEL DE TARN-ET-GARONNE BUDGET PRIMITIF 2014 CONSEIL GENERAL DE TARN-ET-GARONNE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE L ASSEMBLEE 2 ème RÉUNION DE 2014 Séance du 27 janvier 2014 CG 14/2 è m e /I-02 L'an deux mille quatorze, le 27 janvier, les

Plus en détail

La Protection de l enfance

La Protection de l enfance La Protection de l enfance Sommaire 1. Une vision globale de la protection de l enfance et de la pluralité de ses objectifs Définition donnée par la loi du 5 mars 2007 La philosophie de la loi du 5 mars

Plus en détail

PROTECTION : MOYENS D ACCUEIL L ACCUEIL PAR UN ASSISTANT FAMILIAL

PROTECTION : MOYENS D ACCUEIL L ACCUEIL PAR UN ASSISTANT FAMILIAL B14 PROTECTION : MOYENS D ACCUEIL L ACCUEIL PAR UN ASSISTANT FAMILIAL B14.1 RÔLE DE L ASSISTANT FAMILIAL L assistant familial est un travailleur social qui exerce une profession d accueil permanent à son

Plus en détail

Budget Primitif 2014. Conseil Municipal du 18 décembre 2013. Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM

Budget Primitif 2014. Conseil Municipal du 18 décembre 2013. Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM Budget Primitif 2014 Conseil Municipal du 18 décembre 2013 Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM «Actes» budgétaires Mandat 2008-2014 La préparation budgétaire 2014 clôture l exercice pluriannuel 2008 Début

Plus en détail

Conseil exécutif Cent quatre-vingt-quinzième session

Conseil exécutif Cent quatre-vingt-quinzième session Conseil exécutif Cent quatre-vingt-quinzième session 195 EX/13.INF PARIS, le 10 octobre 2014 Anglais et français seulement Point 13 de l'ordre du jour provisoire PROPOSITIONS PRÉLIMINAIRES DE LA DIRECTRICE

Plus en détail

REUNION DU 1 er TRIMESTRE 2012. Commission des affaires sociales et de l'habitat

REUNION DU 1 er TRIMESTRE 2012. Commission des affaires sociales et de l'habitat " f, 44 30.9 REUNION DU er TRIMESTRE 202 CONSEIL GENERAL Conseil Général Rapport du Président Pôle sanitaire social Direction enfance famille Service de l'aide sociale à l'enfance 3, rue Marchand Saillant

Plus en détail

Mise à jour économique et financière

Mise à jour économique et financière 2010-2011 Mise à jour économique et financière L hon. Blaine Higgs Ministre des Finances Le 26 novembre 2010 Mise à jour économique et financière 2010-2011 Publié par : Ministère des Finances Province

Plus en détail

BUDGET 2015 LE BUDGET DANS LE DETAIL PETIT LEXIQUE BUDGETAIRE

BUDGET 2015 LE BUDGET DANS LE DETAIL PETIT LEXIQUE BUDGETAIRE PETIT LEXIQUE BUDGETAIRE BUDGET 2015 LE BUDGET EN QUELQUES LIGNES Montant total des prévisions budgétaires : 1.811.915 Fonctionnement : 1.172.638 en légère hausse par rapport à 2014 (1.042.449 ), malgré

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional <%moiscx%>

Rapport pour la commission permanente du conseil régional <%moiscx%> Rapport pour la commission permanente du conseil régional Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france LA POLITIQUE REGIONALE POUR LES PERSONNES EN SITUION DE

Plus en détail

L'ACTION EDUCATIVE Ā DOMICILE

L'ACTION EDUCATIVE Ā DOMICILE Annexe à la convention relative aux Actions Educatives à Domicile CAHIER DES CHARGES DE L'ACTION EDUCATIVE Ā DOMICILE dans le Département des Vosges - 2012 Préambule Le service de l'aide Sociale à l'enfance

Plus en détail

Le Tribunal de Grande Instance de Digne les Bains représenté par :

Le Tribunal de Grande Instance de Digne les Bains représenté par : PROTOCOLE RELATIF A LA PROTECTION ET A L'ACCOMPAGNEMENT DES VICTIMES DE VIOLENCES CONJUGALES ET A LA PREVENTION DE LA RECIDIVE PAR LE TRAITEMENT PENAL ET SOCIAL DES MIS EN CAUSE Entre : L'État représenté

Plus en détail

Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES

Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Éditorial Le budget primitif 2015 s inscrit dans un contexte économique et social contraint. Face à cette situation,

Plus en détail

CdC du Pays bellêmois Conseil 25-02-15 Compte Administratif 2014 BUDGET GÉNÉRAL. Compte Administratif 2014

CdC du Pays bellêmois Conseil 25-02-15 Compte Administratif 2014 BUDGET GÉNÉRAL. Compte Administratif 2014 BUDGET GÉNÉRAL Compte Administratif 2014 SECTION DE FONCTIONNEMENT DEPENSES CA 2013 CA 2014 Alloué Réalisé Alloué Réalisé 011 Charges à caractère général 445 615 424 289,55 448 291 411 184,65 012 Charges

Plus en détail

7Les droits sociaux. Les droits sociaux Les aides sociales (dont les aides ponctuelles et la protection des jeunes majeurs)

7Les droits sociaux. Les droits sociaux Les aides sociales (dont les aides ponctuelles et la protection des jeunes majeurs) 7Les droits sociaux Les droits sociaux Les aides sociales (dont les aides ponctuelles et la protection des jeunes majeurs) Les droits économiques Généralement à 18 ans, et parfois pour une durée plus ou

Plus en détail

RAPPORT N 09.214 COMMISSION : COHESION SOCIALE, SOLIDARITE ET HANDICAP DIRECTION GENERALE DES SERVICES PÔLE SOLIDARITES

RAPPORT N 09.214 COMMISSION : COHESION SOCIALE, SOLIDARITE ET HANDICAP DIRECTION GENERALE DES SERVICES PÔLE SOLIDARITES RAPPORT N 09.214 CREATION D'UNE AIDE A L'AMENAGEMENT DU LOGEMENT POUR L'ACCUEIL DU PREMIER ENFANT OUVERTE AUX ASSISTANTS FAMILIAUX EMPLOYES PAR LE DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE COMMISSION : COHESION SOCIALE,

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional MARS 2012 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france CREATION D UNE REGIE D AVANCES ET DE RECETTES

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 640 SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2011-2012 Enregistré à la Présidence du Sénat le 6 juillet 2012 PROPOSITION DE LOI relative au versement des allocations familiales et de l allocation de rentrée scolaire

Plus en détail

BANQUE DE FRANCE PROTOCOLE D'ACCORD POUR LA CREATION D'UN ESPACE DE CONCILIATION BANCAIRE AUPRES DES PARTICULIERS

BANQUE DE FRANCE PROTOCOLE D'ACCORD POUR LA CREATION D'UN ESPACE DE CONCILIATION BANCAIRE AUPRES DES PARTICULIERS CONSEIL GENERAL DE TARN-ET-GARONNE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE L ASSEMBLEE 3 ème RÉUNION DE 2011 Séance du 21 avril 2011 CG 11/3 è me /BP-V-09 BANQUE DE FRANCE PROTOCOLE D'ACCORD POUR LA CREATION

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT ET AU FINANCEMENT DU SERVICE PETITE ENFANCE

CONVENTION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT ET AU FINANCEMENT DU SERVICE PETITE ENFANCE CONVENTION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT ET AU FINANCEMENT DU SERVICE PETITE ENFANCE ENTRE Le Conseil général des Vosges, 8 rue de la Préfecture, 88000 EPINAL, représenté par le Président du Conseil général

Plus en détail

Règlement d'application de la loi sur les structures d'accueil de la petite enfance. Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel,

Règlement d'application de la loi sur les structures d'accueil de la petite enfance. Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, Règlement d'application de la loi sur les structures d'accueil de la petite enfance Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, vu la loi sur les structures d accueil de la petite enfance,

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF ASSAINISSEMENT 2015

BUDGET PRIMITIF ASSAINISSEMENT 2015 REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU VAL D'OISE COMMUNE DE SA.INT-LEU-LA-FORET Sé~nce duîîlardi 4 av~n!oi~ Rapport n? 5-03-0 BUDGET PRIMITIF ASSAINISSEMENT 205 Les grandes lignes du budget 20 5 de l'assainissement

Plus en détail

ETUDE BUDGETAIRE. L aide sociale à l enfance

ETUDE BUDGETAIRE. L aide sociale à l enfance ETUDE BUDGETAIRE L aide sociale à l enfance 2006-2012 Titre Etude de budgétaire: la présentation l'aide sociale à l'enfance de 2006 à 2012 1 Sommaire 1. Etude budgétaire globale depuis 2006 2. Les informations

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 - Introduction - Tableaux de synthèse - Synthèse des grands équilibres du Budget Primitif 2015 1 INTRODUCTION Le Budget Primitif 2014,

Plus en détail

28 avenue de Ventadour 19300-EGLETONS tél. 05 55 93 13 19 fax 05 55 93 3834

28 avenue de Ventadour 19300-EGLETONS tél. 05 55 93 13 19 fax 05 55 93 3834 28 avenue de Ventadour 19300-EGLETONS tél. 05 55 93 13 19 fax 05 55 93 3834 VOYAGES ECHANGES PROCEDURES OBLIGATOIRES Mises à jour le 1 er septembre 2012 Charte d'organisation d un voyage scolaire Tout

Plus en détail

Contrat d'accueil. portant définition des conditions d'accueil d'un enfant mineur au Lieu de Vie «Le Passage»

Contrat d'accueil. portant définition des conditions d'accueil d'un enfant mineur au Lieu de Vie «Le Passage» Lieu de vie, lieu d'accueil «Le Passage» Contrat d'accueil portant définition des conditions d'accueil d'un enfant mineur au Lieu de Vie «Le Passage» ENTRE : [service placeur] : ET le Lieu de Vie «Le Passage»,

Plus en détail

Sommaire. Laure Jeanneret

Sommaire. Laure Jeanneret sommaire p.1 Introduction p.2 Le rôle de la puéricultrice p.3 Les différents secteurs d'activités p.4 Evolution dans le métier p.5 Le salaire de la puéricultrice p.6 Glossaire p.7 Bibliographie p.8 Conclusion

Plus en détail

IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. NOM : Prénom : Coordonnées : IDENTIFICATION DU OU DES BENEFICIAIRE(S) NOM : Prénom : DATE DE LA DEMANDE :

IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. NOM : Prénom : Coordonnées : IDENTIFICATION DU OU DES BENEFICIAIRE(S) NOM : Prénom : DATE DE LA DEMANDE : DIRECTION DE LA SOLIDARITE 3, Rue François de Guise B.P. 504 55012 BAR LE DUC CEDEX IDENTIFICATION DE L INSTRUCTEUR NOM : Qualité : FICHE DE SAISINE SERVICE INSERTION ET DEVELOPPEMENT SOCIAL Demande de:

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS. Le présent projet a pour objet de vous soumettre les conditions de cette réalisation.

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS. Le présent projet a pour objet de vous soumettre les conditions de cette réalisation. Direction du Logement et de l Habitat 2014 DLH 1324 Réalisation 105, boulevard Poniatowski (12e) d un programme de 12 logements sociaux (6 PLA-I et 6 PLUS) par la RIVP. PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES

Plus en détail

Affaire : Préfet de la Côte d Or c/ Société d'entraide et d'action psychologique (SEDAP)

Affaire : Préfet de la Côte d Or c/ Société d'entraide et d'action psychologique (SEDAP) 1 REPUBLIQUE FRANCAISE COUR NATIONALE DE LA TARIFICATION SANITAIRE ET SOCIALE Contentieux n A.94.036 Président : M. DURAND-VIEL Rapporteur : M. BONNET Commissaire du gouvernement : Mme CHEMLA Séance du

Plus en détail

La Protection Juridique. Personnes Majeures. des. «Maison pour les Familles»

La Protection Juridique. Personnes Majeures. des. «Maison pour les Familles» La Protection Juridique des Personnes Majeures «Maison pour les Familles» Les Mesures de Protection? Qui protéger et pourquoi Un adulte doit être capable de pourvoir à ses propres intérêts et exercer les

Plus en détail

A - Prime à la naissance ou à l adoption

A - Prime à la naissance ou à l adoption A - Prime à la naissance ou à l adoption Plafonds de ressources Nombre d'enfants au foyer (nés ou à naître) Couples avec un seul revenu Plafonds de ressources 2013 Parents isolés ou couples avec deux revenus

Plus en détail

PLACEMENT FAMILIAL. Ce service a vu le jour en mars 2011 PRESENTATION DU SERVICE

PLACEMENT FAMILIAL. Ce service a vu le jour en mars 2011 PRESENTATION DU SERVICE PLACEMENT FAMILIAL Ce service a vu le jour en mars 2011 PRESENTATION DU SERVICE Chef de service : Frédéric Beyssac Tel : 06 32 12 32 28 Tel : 04 77 75 03 31 (Maison d Enfants du Mollard) Deux assistantes

Plus en détail

BUDGETS PRIMITIFS 2015

BUDGETS PRIMITIFS 2015 BUDGETS PRIMITIFS 215 Communauté d Agglomération de la Vallée de la Marne 1/ Budget principal 2/ Assainissement 17/2/215 1 Contexte Un environnement territorial contraint dans un contexte économique tendu

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL 8 Décembre 2009 BUDGET DE L EAU. Budget Primitif 2O10

CONSEIL MUNICIPAL 8 Décembre 2009 BUDGET DE L EAU. Budget Primitif 2O10 CONSEIL MUNICIPAL 8 Décembre 2009 BUDGET DE L EAU Budget Primitif 2O10 Recettes d exploitation EAU 2010 M.49 RECETTES B.P.+ DM 2009 BP 2010 OBSERVATIONS / BP 110 REPORT A NOUVEAU 70 75 VENTE PROD. FABRIQ/MARCHANDISE

Plus en détail

2008/8930 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008

2008/8930 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008 2008/8930 Direction de l'enfance PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008 Commission Education - Petite Enfance du 31 janvier 2008 Objet : Attribution d'une subvention d'investissement

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE C.A.P.I.

REPUBLIQUE FRANCAISE C.A.P.I. REPUBLIQUE FRANCAISE C.A.P.I. POSTE COMPTABLE DE Service public d'assainissement et de distribution d'eau potable BUDGET SPANC M49 BUDGET PRIMITIF sans reprise des résultats BUDGET PRIMITIF avec reprise

Plus en détail

EXTRAIT du REGISTRE des DELIBERATIONS de la COMMISSION PERMANENTE ACCOMPAGNEMENT A LA RESTRUCTURATION DU SERVICE DE L'AIDE SOCIALE A L'ENFANCE

EXTRAIT du REGISTRE des DELIBERATIONS de la COMMISSION PERMANENTE ACCOMPAGNEMENT A LA RESTRUCTURATION DU SERVICE DE L'AIDE SOCIALE A L'ENFANCE CONSEIL GENERAL DE TARN-ET-GARONNE EXTRAIT du REGISTRE des DELIBERATIONS de la COMMISSION PERMANENTE Séance du 28 février 2005 CP 05/02-22 ACCOMPAGNEMENT A LA RESTRUCTURATION DU SERVICE DE L'AIDE SOCIALE

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL 08 avril 2013 COMPTE-RENDU SOMMAIRE. Affiché en exécution de l article L2121-25 du code des Collectivités Territoriales

CONSEIL MUNICIPAL 08 avril 2013 COMPTE-RENDU SOMMAIRE. Affiché en exécution de l article L2121-25 du code des Collectivités Territoriales CONSEIL MUNICIPAL 08 avril 2013 COMPTE-RENDU SOMMAIRE Affiché en exécution de l article L2121-25 du code des Collectivités Territoriales Le Conseil Municipal s est réuni en session ordinaire.. FINANCES

Plus en détail

budget primitif 2015

budget primitif 2015 budget primitif 2015 Budget principal Budgets annexes Balance générale globalisée Budget principal 1 Section de fonctionnement RECETTES DEPENSES BUDGET PRIMITIF 2015 Produits d'exploitation Fonctionnement

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF DE LA VILLE DE TOULOUSE POUR 2015 - BUDGET PRINCIPAL - BUDGETS ANNEXES DU THEATRE ET DE L'ORCHESTRE DU CAPITOLE ET DES POMPES FUNEBRES

BUDGET PRIMITIF DE LA VILLE DE TOULOUSE POUR 2015 - BUDGET PRINCIPAL - BUDGETS ANNEXES DU THEATRE ET DE L'ORCHESTRE DU CAPITOLE ET DES POMPES FUNEBRES Conseil Municipal N 3 du 10 avril 2015 Délibération n 86 1 BUDGET PRIMITIF DE LA VILLE DE TOULOUSE POUR 2015 - BUDGET PRINCIPAL - BUDGETS ANNEXES DU THEATRE ET DE L'ORCHESTRE DU CAPITOLE ET DES POMPES

Plus en détail

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE GARDE D ENFANTS Tout savoir sur la PAJE Sommaire Qu est-ce que la PAJE? Page 2 La prime à la naissance ou à l adoption Page 3 L allocation de base Page 4 Le complément de libre choix du mode de garde Page

Plus en détail

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81 BUDGET 2013 EQUILIBRE GENERAL Le budget global 2013 se monte à 5 146 475,64 en recettes pour 4 615 844,79 en dépenses. Ces chiffres intègrent à la fois l année 2013 en fonctionnement et investissement

Plus en détail

CPOM 2013-2018. Guide méthodologique d élaboration et de suivi des contrats pluriannuels d objectifs et de moyens en Ile-de-France

CPOM 2013-2018. Guide méthodologique d élaboration et de suivi des contrats pluriannuels d objectifs et de moyens en Ile-de-France CPOM 2013-2018 Guide méthodologique d élaboration et de suivi des contrats pluriannuels d objectifs et de moyens en Ile-de-France FICHE D AIDE AU DIAGNOSTIC ET A LA NEGOCIATION Annexe 2 Moyens Volet 3

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23/09/2004 N 175 RESSOURCES HUMAINES Personnel REF : G04026

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23/09/2004 N 175 RESSOURCES HUMAINES Personnel REF : G04026 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23/09/2004 N 175 RESSOURCES HUMAINES Personnel REF : G04026 OBJET : PERSONNEL COMMUNAL : COORDINATION PETITE ENFANCE : CRECHE FAMILIALE : APPROBATION D'UN CONTRAT PASSE A

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE POSTE COMPTABLE : SERVICE PUBLIC LOCAL M49 BUDGET PRIMITIF. BUDGET Assainissement VILLEBRET

REPUBLIQUE FRANCAISE POSTE COMPTABLE : SERVICE PUBLIC LOCAL M49 BUDGET PRIMITIF. BUDGET Assainissement VILLEBRET REPUBLIQUE FRANCAISE 21030314500044 Assainissement VILLEBRET POSTE COMPTABLE : SERVICE PUBLIC LOCAL M49 BUDGET PRIMITIF BUDGET Assainissement VILLEBRET ANNEE 2015 SOMMAIRE Pages I. Informations générales

Plus en détail

Insertion Scolaire et Protection de l'enfance

Insertion Scolaire et Protection de l'enfance Chapitre 2 Insertion Scolaire et Protection de l'enfance L'obligation éducative s'imposant à tous, les enfants handicapés doivent recevoir soit une éducation ordinaire, soit une éducation spéciale. Quelles

Plus en détail

Fiche sur le plafond d emplois et la masse salariale :

Fiche sur le plafond d emplois et la masse salariale : Pôle RH - Service des affaires générales novembre 2011 Fiche sur le plafond d emplois et la masse salariale : Le montant de la dotation de l Etat distingue les montants affectés : - à la masse salariale,

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER DE L EXERCICE 2014 1. LES CREDITS VOTES EN 2014

RAPPORT FINANCIER DE L EXERCICE 2014 1. LES CREDITS VOTES EN 2014 RAPPORT FINANCIER DE L EXERCICE 2014 1. LES CREDITS VOTES EN 2014 L équilibre général du budget primitif 2014 s est établi à 3 822,6 M, dont 2 790,9 M au titre de la section de fonctionnement et 1 031,7

Plus en détail

ASSOCIATIONS DEMANDE DE SUBVENTION. DATE LIMITE DEPOT : 16 octobre 2015 Au service Sports et Vie Associative Cité Administrative

ASSOCIATIONS DEMANDE DE SUBVENTION. DATE LIMITE DEPOT : 16 octobre 2015 Au service Sports et Vie Associative Cité Administrative 1 ère demande Montant de la subvention sollicitée Renouvellement Secteur d'activités Fonctionnement Investissement Projet spécifique Culture Animaux Défense Economie Loisirs Santé Social Divers ASSOCIATIONS

Plus en détail

Présentation. Le budget primitif du camping, s'équilibre en recettes et en dépenses à un montant global de : 259 134,00

Présentation. Le budget primitif du camping, s'équilibre en recettes et en dépenses à un montant global de : 259 134,00 Présentation Le budget du camping de l'ile du Pont a été établi en hors taxes, sous la forme de la comptabilité M4 et sera voté par nature. A la date du 01/04/2007 mise en délégation de service public

Plus en détail

Lycée polyvalent Marie Curie BP 126-81 rue Roger Dijoux 97437 SAINTE ANNE. Florence PAYET, Chef de travaux ctx.9741231v@ac-reunion.

Lycée polyvalent Marie Curie BP 126-81 rue Roger Dijoux 97437 SAINTE ANNE. Florence PAYET, Chef de travaux ctx.9741231v@ac-reunion. Lycée polyvalent Marie Curie BP 126-81 rue Roger Dijoux 97437 SAINTE ANNE Florence PAYET, Chef de travaux ctx.9741231v@ac-reunion.fr 02 62 94 46 65 Domaine Sanitaire et Social BAC PRO ASSP Accompagnement

Plus en détail

Dossier de demande de subvention année 2015

Dossier de demande de subvention année 2015 Dossier de demande de subvention année 2015 S O M M A I R E 1-1 Présentation de votre association...p 4 1-2 Renseignements administratifs... p 5 2- Compte de Résultat année 2014 3- Budget prévisionnel

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble BUDGET PRIMITIF 2014 Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble 2 Dans le cadre de la continuité de certains dossiers, le budget primitif 2014 ne contiendra aucune action nouvelle engageant

Plus en détail

AGENCE COMPTABLE RAPPORT DE PRESENTATION COMPTE FINANCIER

AGENCE COMPTABLE RAPPORT DE PRESENTATION COMPTE FINANCIER AGENCE COMPTABLE RAPPORT DE PRESENTATION du COMPTE FINANCIER 2014 Conseil d administration du 27 MARS 2015 . SOMMAIRE Pages Exécution du budget 2014 1 Comparaison budget / compte financier 2 Produits 2014

Plus en détail

Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES. Un point sur la situation française

Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES. Un point sur la situation française Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES Un point sur la situation française I. L état des finances publiques La situation actuelle Le PIB 2160 milliards d euros en 2012 (source : FMI). Taux de croissance

Plus en détail

APPEL À PROJETS 2014 MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE GRAND SUD

APPEL À PROJETS 2014 MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE GRAND SUD APPEL À PROJETS 2014 MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE GRAND SUD La Mutualité Sociale Agricole (MSA), lance un appel à projets sur les départements de l Aude et des Pyrénées Orientales dans le cadre des objectifs

Plus en détail

LES LIEUX de placement pour enfants et adolescents sont souvent. Les lieux de placement collectif en France. Chapitre 8

LES LIEUX de placement pour enfants et adolescents sont souvent. Les lieux de placement collectif en France. Chapitre 8 Chapitre 8 Les lieux de placement collectif en France LES LIEUX de placement pour enfants et adolescents sont souvent désignés par le terme générique d «internat spécialisé». Le nombre d enfants séparés

Plus en détail

Plan comptable des entreprises de spectacles et des établissements exerçant des activités d actions culturelles. Classe 1 : COMPTES DE CAPITAUX

Plan comptable des entreprises de spectacles et des établissements exerçant des activités d actions culturelles. Classe 1 : COMPTES DE CAPITAUX Page 1 sur 13 Plan comptable des entreprises de spectacles et des établissements exerçant des activités d actions culturelles Avertissement : cette liste de comptes spécifiques a fait l objet d un avis

Plus en détail

Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction de la sécurité sociale Sousdirection de l accès aux soins des de l accès aux

Plus en détail

Projet de réforme des retraites : Premières conséquences pour les régimes d entreprise

Projet de réforme des retraites : Premières conséquences pour les régimes d entreprise Août 2010 Projet de réforme des retraites : Premières conséquences pour les régimes d entreprise Madame, Monsieur, Le projet de réforme des retraites a été adopté par le Gouvernement le 13 juillet, puis

Plus en détail

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL 17 parazit - Fotolia.com Étape 3 > Mes prévisions financières > Mon plan de financement > Mon compte de résultat prévisionnel > Mon seuil de rentabilité > Mon

Plus en détail

ASSOCIATION ÉNERGIE PARTAGÉE Assemblée Générale Ordinaire du 24 mai 2013 Rapport financier 2012

ASSOCIATION ÉNERGIE PARTAGÉE Assemblée Générale Ordinaire du 24 mai 2013 Rapport financier 2012 ASSOCIATION ÉNERGIE PARTAGÉE Assemblée Générale Ordinaire du 24 mai 2013 Rapport financier 2012 INTRODUCTION Le premier exercice comptable de l'association Énergie Partagée a couru de la création de association,

Plus en détail

> En 2009, 2 996 Informations Préoccupantes (IP) concernent 4 101 enfants parisiens, dont 467 de moins de 6 ans.

> En 2009, 2 996 Informations Préoccupantes (IP) concernent 4 101 enfants parisiens, dont 467 de moins de 6 ans. L enfant en danger Repérage de l enfance en danger > En 2009, 2 996 Informations Préoccupantes (IP) concernent 4 101 enfants parisiens, dont 467 de moins de 6 ans. L accueil d urgence > 216 enfants de

Plus en détail

21 ème FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D HISTOIRE

21 ème FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D HISTOIRE POLE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE Direction Projets Economiques Centre politiques partenariales et données économiques CONVENTION 2010 21 ème FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D HISTOIRE Entre : - L Association

Plus en détail

Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA. Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie

Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA. Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie Edition 2011 En vieillissant, il devient parfois difficile d accomplir, seul, les gestes

Plus en détail

- 45 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi

- 45 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi - 45 - TABLEAU COMPARATIF Code de l action sociale et des familles Art. L. 121-7. Sont à la charge de l État au titre de l aide sociale : 1 Les dépenses d aide sociale engagées en faveur des personnes

Plus en détail

DOSSIER SOCIAL ETUDIANT. Job Alterné. Année Scolaire 2015/2016 NOM... PRENOM... Age Nationalité.. Adresse... ... Téléphone - Portable... e-mail...

DOSSIER SOCIAL ETUDIANT. Job Alterné. Année Scolaire 2015/2016 NOM... PRENOM... Age Nationalité.. Adresse... ... Téléphone - Portable... e-mail... DOSSIER SOCIAL ETUDIANT Année Scolaire 2015/2016 Photo Job Alterné NOM... PRENOM... Age Nationalité.. Adresse...... Téléphone - Portable... e-mail... Promo en 2015/2016:. RENSEIGNEMENTS CONCERNANT VOTRE

Plus en détail

A.Gt 15-03 M.B. 01-06 06-1999. Modifications: A.Gt 24-03 - M.B. 17-06 06-2004. - M.B. 15-09 A.Gt 25-05 - M.B. 10-07 07-2007

A.Gt 15-03 M.B. 01-06 06-1999. Modifications: A.Gt 24-03 - M.B. 17-06 06-2004. - M.B. 15-09 A.Gt 25-05 - M.B. 10-07 07-2007 Arrêté du Gouvernement de la Communauté française relatif aux conditions particulières d'agrément et d'octroi des subventions pour les services de placement familial A.Gt 15-03 03-1999 M.B. 01-06 06-1999

Plus en détail

Le Conseil départemental aux côtés des Valdoisiens BUDGET PRIMITIF (BP) 2016 DE SYNTHESE > INFORMATIONS FINAN SÉANCE DU 19 FÉVRIER 2016

Le Conseil départemental aux côtés des Valdoisiens BUDGET PRIMITIF (BP) 2016 DE SYNTHESE > INFORMATIONS FINAN SÉANCE DU 19 FÉVRIER 2016 Le Conseil départemental aux côtés des Valdoisiens BUDGET PRIMITIF (BP) 2016 DE SYNTHESE CIÉRES > INFORMATIONS FINAN > NOTE 1 SÉANCE DU 19 FÉVRIER 2016 BUDGET 2016 UN BUDGET RESPONSABLE Budget départemental

Plus en détail

Rapport d'activité 2008. Unité Territoriale de Lyon 2 9b, rue Sainte Hélène 69002 Lyon Tél : 04 72 61 71 43 Fax : 04 72 61 72 75

Rapport d'activité 2008. Unité Territoriale de Lyon 2 9b, rue Sainte Hélène 69002 Lyon Tél : 04 72 61 71 43 Fax : 04 72 61 72 75 Rapport d'activité 28 Unité Territoriale de Lyon 2 9b, rue Sainte Hélène 692 Lyon Tél : 4 72 61 71 43 Fax : 4 72 61 72 75 Conseiller général du canton M. Albéric DE LAVERNEE Directeur et responsables en

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE 4/10 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE Séance du 20 novembre 2009 Commission n 4 Solidarités, Santé Publique et Logement Commission n 7 Finances DIRECTION DE L'ENFANCE RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION Séance du mardi 13 décembre 2011 à 9h00, présidée par Monsieur Christian BATY, Vice-Président DATE DE CONVOCATION 8 DECEMBRE 2011 NOMBRE

Plus en détail

MONTANT DU SALAIRE ET DES INDEMNITES VERSES AUX ASSISTANTS FAMILIAUX POUR L ANNEE 2013. SMIC HORAIRE BRUT au 1er janvier 2013 : 9.

MONTANT DU SALAIRE ET DES INDEMNITES VERSES AUX ASSISTANTS FAMILIAUX POUR L ANNEE 2013. SMIC HORAIRE BRUT au 1er janvier 2013 : 9. NOTE AUX ASSISTANTS FAMILIAUX salariés du Conseil général de la Loire Saint-Etienne, le mardi 16 janvier 2013 Votre interlocuteur : Joêlle SABOURIN Responsable Administratif de la PAYE Cellule Placement

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE LA LOZÈRE DÉLIBÉRATION DE LA COMMISSION PERMANENTE. RÉUNION DU 26 avril 2013 ouverte à 11h10

DÉPARTEMENT DE LA LOZÈRE DÉLIBÉRATION DE LA COMMISSION PERMANENTE. RÉUNION DU 26 avril 2013 ouverte à 11h10 Direction Générale des Services Service des Assemblées République Française DÉPARTEMENT DE LA LOZÈRE DÉLIBÉRATION DE LA COMMISSION PERMANENTE RÉUNION DU 26 avril 2013 ouverte à 11h10 Délibération n : CP_13_438

Plus en détail

APPEL A PROJET REGIONAL. Carsat Auvergne / ANCV. Aide au développement des. programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires.

APPEL A PROJET REGIONAL. Carsat Auvergne / ANCV. Aide au développement des. programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires. APPEL A PROJET REGIONAL Carsat Auvergne / ANCV Aide au développement des programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires. Le départ en vacances constitue un enjeu essentiel du «Bien vieillir».

Plus en détail

EXTRAIT du REGISTRE des DELIBERATIONS de l'assemblée. 1ÈRE Réunion de 2015

EXTRAIT du REGISTRE des DELIBERATIONS de l'assemblée. 1ÈRE Réunion de 2015 CONSEIL GENERAL DE TARN-ET-GARONNE EXTRAIT du REGISTRE des DELIBERATIONS de l'assemblée 1ÈRE Réunion de 2015 Séance du 28/29 janvier 2015 CG20150128_1 id. 1492 Les vingt-huit et vingt-neuf janvier deux

Plus en détail

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015 Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015 PREAMBULE LES PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L AIDE SOCIALE Le Règlement départemental

Plus en détail

Devenir Assistant maternel

Devenir Assistant maternel Pôle Interdirectionnel Solidarité et Famille Direction Enfance Famille et Insertion Service Protection Maternelle et Infantile Devenir Assistant maternel En choisissant d être assistant maternel, vous

Plus en détail

CANDELA Discothèque. Prévisionnel pour la période de janvier 2011 à décembre 2013

CANDELA Discothèque. Prévisionnel pour la période de janvier 2011 à décembre 2013 CANDELA Discothèque Prévisionnel pour la période de janvier 2011 à décembre 2013 CANDELA 3, rue de jannetières 28300 Chaphol Eurl au capital de 15 000 euros RCS en cours AVERTISSEMENT Nous présentons dans

Plus en détail

[ Particulier employeur ] Pajemploi. Avantages et formalités. À jour au

[ Particulier employeur ] Pajemploi. Avantages et formalités. À jour au [ Particulier employeur ] Pajemploi Avantages et formalités À jour au 1 er janvier 2012 Vous bénéficiez, pour votre enfant de la Prestation d accueil du jeune enfant (PAJE). Elle comprend, sous certaines

Plus en détail

Un métier : devenir assistant(e) maternel(le)

Un métier : devenir assistant(e) maternel(le) Un métier : devenir assistant(e) maternel(le) Aujourd hui de plus en plus de parents, confrontés à la flexibilité dans leurs horaires de travail, sont à la recherche d un mode d accueil fiable et sécurisé

Plus en détail

REUNION DU 4 ème TRIMESTRE 2010. Commission des finances et de l'administration générale

REUNION DU 4 ème TRIMESTRE 2010. Commission des finances et de l'administration générale 27 001002 ~rr,/ ~~ DDllDII Conseil Général REUNION DU 4 ème TRIMESTRE 2010 CONSEIL GENERAL Rapport du Président Direction générale Affaires juridiques Hôtel du Département 27, boulevard de Strasbourg BP

Plus en détail

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial 1. Définition Le dispositif d accueil familial concourt à la diversification des offres d hébergement proposées aux

Plus en détail

DES ACTES ADMINISTRATIFS DES SERVICES DE L ÉTAT DANS LE DÉPARTEMENT DES LANDES

DES ACTES ADMINISTRATIFS DES SERVICES DE L ÉTAT DANS LE DÉPARTEMENT DES LANDES RÉPUBLIQUE FRANÇAISE PRÉFECTURE DES LANDES RECUEIL SPECIAL DES ACTES ADMINISTRATIFS DES SERVICES DE L ÉTAT DANS LE DÉPARTEMENT DES LANDES 2011 N 14 date de publication : 05 août 2011 il est possible de

Plus en détail

DOSSIER de DEMANDE de SUBVENTION 2009

DOSSIER de DEMANDE de SUBVENTION 2009 Ville d'allauch Maison de la Vie Associative BP 64-13718 ALLAUCH Cedex Tél : 04.91.07.81.79 - Fax : 04.91.07.81.78 DOSSIER de DEMANDE de SUBVENTION 2009 A s s o c i a t i o n l o i d u 1er j u i l l e

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX BANQUES N 1991/25

CIRCULAIRE AUX BANQUES N 1991/25 Tunis, le 17 décembre 1991 CIRCULAIRE AUX BANQUES N 1991/25 OBJET : Communication d un arrêté trimestriel du compte de pertes et profits. Le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie, Vu la loi n 58/90

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF DES CREDITS AUTORISES ANNEXE AU REGLEMENT N 08/ 2004/CM / UEMOA PARTIE 1 : RECETTES

TABLEAU RECAPITULATIF DES CREDITS AUTORISES ANNEXE AU REGLEMENT N 08/ 2004/CM / UEMOA PARTIE 1 : RECETTES TABLEAU RECAPITULATIF DES CREDITS AUTORISES ANNEXE AU REGLEMENT N 08/ 2004/CM / UEMOA PARTIE 1 : RECETTES CADRE BUDGETAIRE MONTANT F CFA TITRE I : RECETTES ORDINAIRES 43 487 352 816 CHAP I : RECETTES STATUTAIRES

Plus en détail

L ENFANCE ET LES MODES DE GARDE

L ENFANCE ET LES MODES DE GARDE L ENFANCE ET LES MODES DE GARDE prestations CNRS, fiscalité Madame PAILHAS-GOUTTEBROZE Assistante Sociale CNRS Mademoiselle DENCAUSSE Stagiaire Assistante Sociale PRESTATIONS CNRS Allocation aux parents

Plus en détail

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse M e r c r e d i 1 e r O c t o b r e 2 0 1 4 Dossier de presse Signature du Contrat Enfance Jeunesse Départemental par Solange BERLIER, Vice- Présidente du Conseil général, chargée de la petite enfance,

Plus en détail