Pierre Bergeron, T.P. Directeur, développement et projets

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pierre Bergeron, T.P. Directeur, développement et projets"

Transcription

1 Pierre Bergeron, T.P. Directeur, développement et projets Biographie sommaire M. Bergeron est technologue professionnel en génie civil depuis Déterminé, il a décidé d allier son expertise d instructeur en techniques d accès avec cordes et sa formation en génie civil. En 1994, il crée ALTUS dont la mission est d offrir des services d inspection de ponts, d ouvrages d art, de bâtiments, et de la formation. ALTUS Expertise allie l efficacité, la sécurité et l économie des techniques d accès avec cordes à l expertise d une équipe multidisciplinaire de professionnels. M. Bergeron et son équipe ont joint exp en novembre Éducation D.E.C. en Technologie du génie civil, Collège Ahuntsic, Montréal, 1992 Formation complémentaire Évaluateur SPRAT, janvier 2010 Évaluation de la capacité portante des ponts acier-bois, École Polytechnique de Montréal, 2008 «Transition» Inspection de structure, École Polytechnique de Montréal, 2008 Structures de signalisation : inventaire, inspection et entretien, Université Laval, 2008 Formation en sauvetage, Bridge Rescue Technician, RescueRig, mai 2008 Technicien en accès avec cordes SPRAT (L3), août 2008 IRATA (L3) et SPRAT (L2), août 2005 Inspection de structure d acier, Université Laval, 2004 IRATA, «rope access technician level 1», juin 1999 Il a démontré sa capacité à diriger des équipes de plusieurs personnes et possède une connaissance remarquable de la logistique de projets spéciaux. Il a œuvré dans les domaines du contrôle des matériaux, de la surveillance de travaux, de l inspection et comme technicien en accès avec cordes. Ces dernières années, il a réalisé plusieurs mandats d inspection de structure d acier, de béton et de maçonnerie. Spécialiste en formation, il est instructeur de la Société québécoise de Spéléologie ainsi que pour la formation professionnelle en accès avec cordes, du personnel technique, appeler à œuvrer sur différents ouvrages ou bâtiments en hauteur. Son expérience et son expertise des techniques d accès avec cordes ont été acquises en grande partie grâce à de nombreux projets personnels à l étranger. Pierre Bergeron a été souvent responsable de la logistique et de la gestion d expéditions de montagne et de spéléologie dans des pays comme : Le Mexique, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Pakistan, le Népal, l Argentine, le Tibet et bien d autres. Ces expériences sont garantes d un niveau élevé d efficacité et de sécurité. Expérience de projet Inspection et évaluation Ministère des Transports du Québec Inspection et relevé de dommages, piles n os 2 à 14, pont Honoré- Mercier aval, Montréal / Kahnawake (DT Ouest-de-la-Montérégie) Inspecteur. L inspection fut réalisée à l aide des techniques d accès avec cordes, Inspection des suspentes et de la structure d acier du tablier, pont Pierre Laporte, Québec, Dessau, Ce projet consistait en l inspection détaillée de ces éléments selon le Manuel d inspection des structures du Ministère des Transports du Québec. M. Bergeron a agi comme inspecteur. L inspection fut réalisée à l aide des techniques d accès avec cordes, BERGERON PIERRE (OA).DOC 1

2 Pierre Bergeron, T.P. suite Directeur, développement et projets Inspection des structures (modules 1 et 2), Université Laval, 1998 Formation de secourisme en milieu de travail, à jour depuis avant 2000 Formation espaces clos, à jour depuis 2000 Initiateur, Fédération française de spéléologie, depuis 1983 Instructeur, Société québécoise de spéléologie, depuis 1987 Formation professionnelle en coopération internationale, CECI (Centre d étude et de coopération internationale) Initiateur, Société québécoise de spéléologie, depuis 1977 Pratique l alpinisme, l escalade de roche et de glace depuis 1979 Pratique la spéléologie, depuis 1975 Affiliations Membre de l Ordre des technologues professionnels du Québec (2926), depuis 1992 Membre de la Société québécoise de spéléologie depuis 1975 Membre de la National Speleological Society (É.U.) depuis 1977 Membre de la Fédération française de spéléologie depuis 1982 Langues parlées Français Anglais Espagnol Inspection des tours et câbles porteurs du pont Papineau-Leblanc, Montréal (DT Île-de-Montréal) Dessau Inspecteur. L inspection fut réalisée à l aide des techniques d accès avec cordes, Inspection d évaluation de structure d acier, pont Curé-Marchand, Drummondville (DT Mauricie Centre-du-Québec) Teknika HBA Ce projet consistait à effectuer un relevé détaillé des dommages de la structure d acier. M. Bergeron a réalisé un relevé complet des déficiences de l acier. Les défauts furent mesurés, localisés sur des plans et photographiés. L inspection a été réalisée à l aide des techniques d accès avec cordes, Inspection des poutres d acier du pont Yule (DT Est-de-la-Montérégie) Dessau-Soprin, Ce projet consistait en un relevé des dommages des poutres du pont Yule selon le Manuel d inspection des structures du MTQ. M. Bergeron a agi comme inspecteur, Inspection de la superstructure en acier du Vieux pont Lachapelle, Montréal (DT Île-de-Montréal) Dessau-Soprin Ce projet consistait en l inspection détaillée de la superstructure selon le Manuel d inspection des structures du MTQ. M. Bergeron a agi comme inspecteur. L inspection fut réalisée à l aide des techniques d accès avec cordes, Inspection des parois intérieures en béton des tours de ventilation du Tunnel Louis H. Lafontaine à Montréal (DT Île-de-Montréal) Les Consultants Géniplus MTQ (2002) / Dessau-Soprin MTQ (1999) Chargé de projet et inspecteur, M. Bergeron et son équipe ont réalisé un relevé complet des déficiences du béton armé et préfabriqué de l intérieur des tours de ventilation, d amenée et d évacuation d air. En plus d avoir effectuée le relevé selon le Manuel d inspection des structures du MTQ et à l aide des techniques d accès avec cordes, M. Bergeron, a préparé et s est assuré de la bonne mise en œuvre des procédures de sécurité et de cadenassage pour l accès aux tours, Inspection de structure d acier et de béton, Pont Turcotte, Sorel (DT Est-de-la-Montérégie) Groupe Teknika MTQ Ce projet consistait à effectuer l inspection des piles 8 et 9 ainsi que de la structure d acier de la partie levante du pont Turcotte. M. Bergeron a réalisé un relevé complet des déficiences du béton et de l acier. Les défauts furent mesurés, localisés sur des plans et photographiés. L inspection a été réalisée à l aide des techniques d accès avec cordes, BERGERON PIERRE (OA).DOC 2

3 Inspection et assistance technique au pont Honoré-Mercier à Kahnawake et Lasalle (DT Ouest-de-la-Montérégie) - Dessau-Soprin MTQ Ce projet consistait en l inspection détaillée du pont Honoré-Mercier selon le Manuel d inspection des structures du MTQ. M. Bergeron et son équipe ont effectué le relevé des dommages de certaines parties de la structure d acier, des piles en béton et la validation du dimensionnement d éléments de la structure d acier. De plus ils ont formé les inspecteurs de Dessau-Soprin aux techniques d accès avec cordes et assuré l assistance technique, Inspection du pont Laviolette, Trois-Rivières Consortium SABLV MTQ Ce projet consistait en l inspection détaillée du pont Laviolette selon le Manuel d inspection des structures MTQ et à l aide des techniques d accès avec cordes. M. Bergeron et son équipe ont effectué le relevé des dommages de la structure d acier, des piles en béton et la validation du dimensionnement des éléments de la structure d acier. En plus d avoir effectué le relevé sur les fiches appropriées, les défauts furent mesurés, localisés et photographiés. M. Bergeron était chargé de projet, Les Ponts Jacques-Cartier et Champlain inc. Relevé des dommages pour évaluation de capacité, travée 27, pont Honoré-Mercier, Montréal / Kahnawake Chargé de projet, M. Bergeron et son équipe ont effectué le relevé des dommages à l aide des techniques d accès avec cordes Structure d acier, Inspection et relevé des dommages du béton de 7 fûts au pont Champlain, Montréal Aecom Chargé de projet, M. Bergeron et son équipe ont effectué l inspection détaillée et le relevé des dommages du béton. L inspection fut réalisée à l aide des techniques d accès avec cordes, Relevé des dommages du béton de 13 piles, pont Honoré-Mercier amont, Montréal / Kahnawake Aecom Chargé de projet, M. Bergeron et son équipe ont effectué un relevé des dommages du béton. L inspection fut réalisée à l aide des techniques d accès avec cordes, Inspection détaillée de la structure d acier de 1E à 4W, pont Champlain, Montréal Tecsult Inspecteur. L inspection détaillée fut réalisée à l aide des techniques d accès avec cordes et selon le Manuel d inspection des structures du MTQ (nouveau système), Inspection détaillée de la structure d acier, pont Jacques-Cartier, Montréal Teknika-HBA Inspecteur. L inspection détaillée fut réalisée à l aide des techniques d accès avec cordes et selon le Manuel d inspection des structures du Ministère des Transports du Québec (nouveau système), Inspection de structure d acier, Pont Honoré-Mercier, Kahnawake Teknika HBA Ce projet consistait à effectuer l inspection détaillée des assemblages inférieurs des travées 14 à 23. M. Bergeron a réalisé un relevé complet des déficiences de l acier. Les défauts furent mesurés, localisés sur des plans et photographiés. L inspection a été réalisée à l aide des techniques d accès avec cordes, Inspection et relevé des dommages du béton de la pile 1W au pont Champlain, Montréal Tecsult, 2007 Chargé de projet, M. Bergeron et son équipe ont effectué l inspection détaillée et le relevé des dommages du béton. L inspection fut réalisée à l aide des techniques d accès avec cordes, Inspection de l intérieur des piles d ancrages du pont Jacques Cartier, acier et béton, Montréal Tecsult Chargé de projet, M. Bergeron et son équipe ont effectué l inspection détaillée et le relevé des dommages de la structure d acier. L inspection fut réalisée à l aide des techniques d accès avec cordes et selon le Manuel d inspection des structures du MTQ, Inspection de structure d acier de 1W à 1E, pont Champlain, Montréal Tecsult Chargé de projet, M. Bergeron et son équipe ont effectué l inspection détaillée et le relevé des dommages de la structure d acier. L inspection fut réalisée à l aide des techniques d accès avec cordes et selon le Manuel d inspection des structures du MTQ, Inspection de piles en béton et maçonnerie, Pont Jacques Cartier, Montréal Groupe Teknika Ce projet consistait à effectuer l inspection de piles (7) du pont Jacques Cartier. M. Bergeron a réalisé un relevé complet des déficiences du béton et de la maçonnerie. Les défauts furent mesurés, localisés sur des plans et photographiés. L inspection a été réalisée à l aide des techniques d accès avec cordes, BERGERON PIERRE (OA).DOC 3

4 Corporation de gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent Inspection de fatigue de la structure du tablier du pont de Valleyfield (Larocque) pont n 10, Valleyfield, Québec Inspecteur et responsable de l utilisation des techniques d accès avec cordes par l équipe d inspection, Inspection du pont Saint-Louis-de-Gonzague (pont n 9) Chargé de projet et inspecteur responsable pour l inspection détaillée des tours en acier du pont n 9 appartenant à la CGVMSL. Inspection selon le système du MTQ, Inspection des chaînes des contrepoids du pont n 3, écluse de Saint-Lambert Chargé de projet et inspecteur responsable pour l inspection spécifique des mailles en acier, Inspection du pont de Valleyfield (Larocque) pont n 10, Valleyfield, Québec Chargé de projet et inspecteur responsable pour l inspection détaillée des tours en acier du pont n 10 appartenant à la CGVMSL. Inspection selon le système du MTQ, Inspection détaillée des tours de communications et des supports des panneaux de navigation, écluse de Côte Sainte-Catherine Chargé de projet et inspecteur responsable de l inspection de ces structures appartenant à la CGVMSL. Inspection selon le système du MTQ, Inspection détaillée des tours des caméras et des supports des panneaux de navigation, écluse de Saint-Lambert et Centre d entretien de Brossard Chargé de projet et inspecteur responsable de l inspection de ces structures appartenant à la CGVMSL. Inspection selon le système du MTQ, Inspection des chaînes des contrepoids du pont n 10, pont de Valleyfield (Larocque) Chargé de projet pour l inspection spécifique des mailles en acier, Inspection de 11 structures de tours de télécommunication, de caméras et de support des panneaux de navigation, écluse d Iroquois Chargé de projet et inspecteur responsable pour l inspection détaillée de ces structures d acier appartenant à la CGVMSL. Inspection selon le système du MTQ, Inspection détaillée des tours du pont n 2, écluse de Saint-Lambert Chargé de projet et inspecteur responsable de l inspection des tours et de la poutre triangulée reliant les tours appartenant à la CGVMSL. Inspection selon le système du MTQ, Inspection des chaînes des contrepoids des ponts 7A et 7B Chargé de projet et inspecteur responsable pour l inspection spécifique des mailles en acier, Inspection du pont n 3, écluse de Saint-Lambert Chargé de projet et inspecteur responsable pour l inspection détaillée des tours et de la travée levante en acier du pont n 3 appartenant à la CGVMSL. Inspection selon le système du MTQ, Inspection de 14 structures de tours de caméras et d anémomètres, écluses de Saint-Lambert, Côte Sainte- Catherine, Beauharnois et Iroquois Chargé de projet et inspecteur responsable pour l inspection détaillée de ces structures en acier appartenant à la CGVMSL. Inspection selon le système du MTQ, Inspection de 12 structures de tours de télécommunication et de support des panneaux de navigation, écluses de Saint-Lambert, Côte Sainte-Catherine, Beauharnois et Iroquois Chargé de projet et inspecteur responsable pour l inspection détaillée de ces structures en acier appartenant à la CGVMSL. Inspection selon le système du MTQ, Hydro-Québec Inspection détaillée, à l aide des techniques d accès avec cordes, de la structure d acier du pont de la rivière Petit Opinaca, près de la centrale La Sarcelle, région Baie James, octobre Inspection détaillée, à l aide des techniques d accès avec cordes, de la structure d acier des pieux contreventés supportant la dalle de béton à l évacuateur de la centrale de Rivière des Prairies, Laval / Montréal, Inspection des parois intérieures en béton des quatre (4) passages de l évacuateur de crue, Centrale Beauharnois, Melocheville, Québec ALTUS Expertise (2010) Ce projet consistait à une inspection détaillée (système GOVB HQ) et un relevé de dommages pour travaux de réfection. Celui-ci a été réalisé à l aide des techniques d accès avec cordes. BERGERON PIERRE (OA).DOC 4

5 Inspection et relevé des dommages du béton des évacuateurs du barrage de La Tuque LVM Technisol et Hydro-Québec Ce projet consistait à un relevé de dommages pour travaux de réfection. Celui-ci a été réalisé à l aide des techniques d accès avec cordes selon le système de gestion des observations visuelles du béton d Hydro- Québec, Inspection des appareils d appui de l évacuateur, centrale Rivière Des Prairies Inspection visuelle et mesures diverse des appareils d appui à la structure d acier de l évacuateur. L inspection a été réalisée à l aide des techniques d accès avec cordes, Inspection des passages hydrauliques, centrale Chelsea Inspection du béton et relevé de dommages. L inspection a été réalisée à l aide des techniques d accès avec cordes, Inspection du puits en amont du groupe 3, centrale Hull 2 Inspection et sécurisation du béton. L inspection a été réalisée à l aide des techniques d accès avec cordes, Inspection de diverses parties en béton du barrage de La Tuque LVM Fondatec et Hydro-Québec Ce projet consistait à un relevé de dommages pour travaux de réfection. Celui-ci a été réalisé à l aide des techniques d accès avec cordes, Inspection de structure d acier, Pont Larocque, Valleyfield Labo SM H.Q. Inspection détaillée de la structure d acier sous la partie ferroviaire selon le Manuel d inspection des structures du Ministère des Transports du Québec. L inspection a été réalisée à l aide des techniques d accès avec cordes, Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Relevé dimensionnel des fermes de deux manèges militaire à Montréal, MLC Associés, Pont interprovincial J. C. Van-Horne Dessau-Soprin Inspection de structure d acier, relevé de défauts et validation des dimensions des éléments de la corde supérieure. Cette partie du mandat fut réalisée à l aide des techniques d accès avec cordes, 1999, 2001, 2004, 2005 et Pont interprovincial J. C. Van-Horne ALTUS Expertise Boissonneault McGraw Inspection de structure d acier et relevé de défauts des éléments supérieurs à 5 mètres au-dessus du tablier. Cette partie du mandat fut réalisée à l aide des techniques d accès avec cordes, Inspection de structure d acier, Pont de Québec Canadien National Inspection de structure d acier, relevé des pertes de matériau et des déficiences, montants latéraux et grandes diagonales, Pont de Québec. L inspection a été réalisée à l aide des techniques d accès avec cordes, International Inspection et assistance technique, trois ponts en Algérie Dessau-Soprin Ce projet consistait en l inspection détaillée d un pont en maçonnerie de pierre de taille, d un pont en béton et d un pont en acier à poutre triangulée à tablier supérieur. M. Bergeron a effectué l inspection et le relevé des dommages de certaines parties des structures. De plus il a formé un inspecteur de Dessau-Soprin aux techniques d accès avec cordes et assuré l assistance technique, Inspection de structure d acier au pont de la Paix (Peace bridge) à Fort Erie/Buffalo, Canada/États-Unis Dessau- Soprin, Burgess & Niples P.B.A. Ce projet consistait en l inspection détaillée du pont de la Paix selon le Manuel d inspection des structures de l état de New-York. M. Bergeron a effectué l inspection et le relevé des dommages de certaines parties de la structure d acier. De plus il a formé un inspecteur de Dessau-Soprin aux techniques d accès avec cordes et assuré l assistance technique, BERGERON PIERRE (OA).DOC 5

6 Bâtiments Inspections réalisées à l aide des techniques d accès avec cordes Fonderie Horne, Rouyn-Noranda Inspection et relevé de dommages du béton et de la maçonnerie, cheminées n os 2 et 4, Xstrata Cuivre Canada M. Bergeron a agi comme chargé de projet, inspecteur et à coordonner la réalisation du rapport d inspection, Bombardier Relevé dimensionnel de ferme de toit, 200 Côte Vertu Ouest, Montréal, Arcelor Mittal Inspection et relevé de dommages de deux silos en béton, usine Arcelor Mittal, Sept-Îles, STM Inspection parois intérieures en béton de 9 puits de ventilation du métro de Montréal. Relevé de dommages pour réfection, 2006 et Groupe BPR Inspection parois intérieures en béton de 15 puits de ventilation du métro de Montréal, Dessau-Soprin Relevé dimensionnel de fermes de toiture, aréna de Sainte-Agathe, Inspection détaillé et relevé dimensionnel de la structure du toit de l Ancien Pénitencier Saint-Vincent de Paul, Laval, Inspection du béton extérieur du Mat du stade Olympique, Montréal, Inspection du béton de certains silos de l Ancien terminal céréalier n 5, Ventilex Inspection des gaines isolantes de trois puits de ventilation, Hôpital Honoré-Mercier, Saint-Hyacinthe, Groupe Teknika Inspection des parois intérieures en béton de 25 puits de ventilation du métro de Montréal, Ingétec experts conseils en bâtiments Inspection du faîte et du bardage de la toiture de l ancienne église Saint-Eugène, Montréal, Québec, Inspection des toitures de cuivre de l hôpital Sacré-Cœur, Montréal, Inspection du dôme de cuivre de l Oratoire Saint-Joseph, Montréal, Abitibi Consolidated Inspection du dessous des dalles de béton du toit et de la structure d acier les supportant, audessus des machines 3 et 4, La Baie, Recommandations sur zones à intervention prioritaire, Régie intermunicipale d aqueduc de la Vallée de Chateauguay Inspection de la structure d acier intérieure du réservoir d eau potable, Ville de Mercier, Société du parc des Îles Inspection de la Tour Lévis, maçonnerie intérieure et extérieure, structure de l escalier et de la toiture, Île Sainte-Hélène, Montréal, Groupe Teknika Inspection des parois en béton projeté du réservoir d eau de Kingsey Falls, Beaupré, Michaud, architectes Inspection de la croix de la Cathédrale Marie-Reine-du-Monde, Montréal, Port de Montréal Inspection et évaluation de l état du béton du Terminal céréalier ( pi²). Recommandations sur les méthodes de réfection, Tecsult Énergie Inspection des passages hydrauliques de la centrale SM-2, Rivière Sainte-Marguerite, Sept-Îles, BERGERON PIERRE (OA).DOC 6

7 Emplois précédents ALTUS Expertise inc. Directeur général et technologue en génie civil Emploi : Gestion de l entreprise, développement du service d expertise/inspection d ouvrages de génie civil et développement des formations en techniques d accès avec cordes. Le Groupe S.M. inc. Technicien en génie civil Emploi : Enviroservices inc. Technicien en génie civil Emploi : 1991 Speltech inc. Chargé de projet et inspection d ouvrages de génie civil Technicien en techniques d accès avec cordes et instructeur de stages de formation technique Emploi : Autres renseignements Formation et consultation CEHQ (Centre d expertise hydrique du Québec) Formation de personnel (2010) Stage «Déplacement autonome» en techniques d accès avec cordes (certification niveau 1, SPRAT). Burgess & Niple Formation de personnel Stage «Déplacement autonome» et «Équipement des verticales» techniques d accès avec cordes, Certification SPRAT niveau 2, Teknika HBA Formation de personnel Stage «Déplacement autonome» en techniques d accès avec cordes (2007, certification niveau 1 SPRAT), 2007 et Tecsult inc. Formation de personnel Stage «Déplacement autonome» en techniques d accès avec cordes, certification niveau 1, 2005 et Hydro-Québec Secteur La Grande Rivière. Formation de personnel, 1998, 1999, 2000, 2002, 2003 et Stage «Déplacement autonome» en techniques d accès avec cordes, certification niveau 1 (niveau SPRAT), Stage avancé en techniques d accès avec cordes, certification niveau 2. Services professionnels d assistance technique pour la réalisation d inspections de conduites forcées (LG2, LG2A, LG3, LG4, LA1), 1998, 2001, 2002, 2003, 2004, 2006, 2007 et Secteur Corporatif Montréal, et Manicouagan. Stage «Déplacement autonome» en techniques d accès avec cordes (certifications niveau 1 SPRAT), Montréal - corporatif Membre du Comité de travail pour la préparation du document interne «Norme pour l utilisation des techniques d accès en appui sur cordes», 2001, 2002, 2003, Secteur Beauharnois-Gatineau Formation de personnel, 1998, 2000 et Stage «Déplacement autonome» en techniques d accès avec cordes, certification niveau 1. Assistance technique et inspection au barrage Cabonga, Parc de la Vérendrye, CSST (Commission de la santé et de la sécurité du travail). Membre actif du Comité sur les travaux en appui sur cordes, depuis Responsable de la mise en place du dispositif expérimental pour la réalisation d essais sur les méthodes de travail pour les travaux en appui sur cordes. Essais réalisés à l IREQ. BERGERON PIERRE (OA).DOC 7

8 Dessau Formation de personnel, 2000, 2003, 2004, 2007, 2008, 2009, 2010 et Stage «Déplacement autonome» en techniques d accès avec cordes, certification niveau 1 (certification niveau 1 SPRAT), Préparation des procédures de travail concernant l usage des techniques d accès avec cordes pour l inspection du pont Honoré-Mercier, Ministère des Transports Ouest-de-la-Montérégie Formation de personnel, 2004, 2009 et Stage «Déplacement autonome» en techniques d accès avec cordes, certification niveau 1. Développement d une procédure de progression horizontale par escalade, Assistance technique pour la réalisation de travaux d inspection de structures métalliques à l aide des techniques d accès avec cordes, 1999, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008 et Ministère des Transports Île de Montréal Rédaction d une nouvelle procédure d inspection pour l inspection des structures de signalisation, Consultation et formation pour la procédure d inspection par escalade des structures de signalisation, 1999, LVM Fondatec Formation de personnel, Stage «Déplacement autonome» en techniques d accès avec cordes, certification niveau 1. Préparation des procédures de travail concernant l usage des techniques d accès avec cordes pour l inspection du barrage de La Tuque. Ministère des Transports Direction des structures Assistance technique pour la réalisation d une inspection d évaluation, pont Turcotte, Sorel, Collaboration pour la validation d une procédure concernant les techniques de progression des inspecteurs sur les portiques en treillis de signalisation, Envirotel inc. Formation de personnel Stage «Déplacement autonome» en techniques d accès avec cordes, certification niveau 1, Assistance technique pour le relevé de population de chauves-souris, Mine Bruneau, Chibougamau, 1999 et 2001, et mine Opémiska, Chapais, Société du Parc des Îles, La Ronde Développement d une procédure de progression pour la pose et l enlèvement de bâches sur certains Manèges, Formation et assistance technique pour l inspection de manèges, Développement d une procédure de progression pour le personnel d inspection du manège «Le Monstre», Expéditions internationales Son expertise de la logistique, du travail d équipe, des techniques d accès avec cordes et sa faculté d adaptation ont été acquises grâce à ses nombreux projets personnels à l étranger. Elles sont garantes d un niveau élevé de sécurité et d efficacité. BERGERON PIERRE (OA).DOC 8

9 Alaska Ascension de Dénali (mont McKinley, m) par la West Rib, Tournage vidéo au mont McKinley pour l'émission Montagnes Magazine, Argentine Ascensions de l Aconcagua (6 959 m) : Solo glacier polonais (1987), voie normale (1994 et 1995) et la Face sud (1995). Autriche Camp spéléologique avec le club des Vulcains (Lyon, France), Expédition spéléologique franco-québéco-polonaise au Lampechtrofen (+900 m), Canada Expédition spéléologique québécoise, Gold River, Île de Vancouver, Deux expéditions spéléologiques à Castleguard (+ 310 m), Alberta, 1979 et Chili Expéditions spéléologiques d exploration et de recherche, Île Madre de Dios, Expédition nationale française et franco-chilienne, 2000, 2006 et Équateur Responsable d un camp d entraînement de 23 jours pour six grimpeurs, Ascensions : Rucu Pichincha (4 680 m), El Corazón (4 788 m), Iliniza Norte (5 126 m), Iliniza Sur (5 263 m), Cayambe (5 790 m), Antisana (5 704 m) et Chimborazo (6 310 m). Cotopaxi (5 897 m), Cotacachi (4 900 m), Imbabura (4 600 m), Espagne Expédition spéléologique québécoise à la Torca de Uriello ( m), France (plusieurs séjours entre 1977 et 1992) pour pratiquer la spéléologie et l alpinisme dont, entre autres : Mont-Blanc (4 807 m), gouffre Berger ( m), camp spéléo dans les Pyrénées, etc. Encadrement de divers stages de spéléologie dont deux de formation moniteur en tant qu instructeur. Pratique régulière de la plongée spéléologique. Grèce Expédition spéléologique dans le sud du Péloponèse, Kenya Mont-Kenya, ascension du sommet Nelion (5 200 m) et autres escalades, Maroc Expédition spéléologique dans la Haut-Atlas (camp à m), Mexique Diverses expéditions de spéléologie et ascensions de volcans ( , et 1994) Ascensions : La Malinche (4 461 m), Nevado de Toluca (4 704 m), Popocatepetl (5 452 m), El Pico de Orizaba (5 700 m), l Iztaccihuatl (5 286 m) et le Nevado de Colima (4 450 m). Népal Expédition polonaise au Gangapurna (7 455 m), Ouganda Ascensions des pics Marguerita (5 100 m) et Edwards (4 900 m) dans les Ruwenzori, Pakistan Expédition Gasherbrum I (8 068 m), premier m québécois, Expédition internationale au K2 (Canada-Pologne-Grande-Bretagne), Première tentative hivernale, Papouasie-Nouvelle-Guinée Expédition spéléologique nationale française, Patagonie-Chilienne Expédition spéléologique nationale française, 2000, 2006 et Tanzanie Ascension du Meru (4 800 m) et du Kilimanjaro (5 896 m) par la voie du glacier Kersten, Tibet Première tentative hivernale du Shishapangma (8 027 m) par la face Sud, expédition à laquelle des polonais et un italien participaient, BERGERON PIERRE (OA).DOC 9

Inspection du pont de Québec. Jean-Pierre Blondin, ing., M.ing.

Inspection du pont de Québec. Jean-Pierre Blondin, ing., M.ing. Inspection du pont de Québec Jean-Pierre Blondin, ing., M.ing. Roche ltée, Groupe-conseil 33, rue Saint-Jacques, 2e étage Montréal (Québec) Canada H2Y 1K9 Introduction et historique Pour de nombreuses

Plus en détail

MTR-PJCG-00017550 Soumis le : 4 avril 2014

MTR-PJCG-00017550 Soumis le : 4 avril 2014 MTR-PJCG-00017550 Soumis le : 4 avril 2014 Les Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée The Jacques Cartier and Champlain Bridges Incorporated Pont Jacques-Cartier, Inspections annuelles Études capacité

Plus en détail

nos produits BÉTON PRÉFABRIQUÉ m u r ter-voile

nos produits BÉTON PRÉFABRIQUÉ m u r ter-voile nos produits BÉTON PRÉFABRIQUÉ m u r ter-voile BÉTON PROVINCIAL EST UNE ENTREPRISE SOLIDEMENT IMPLANTÉE DEPUIS PRÈS D UN DEMI-SIÈCLE DANS L EST DU CANADA. Le groupe Béton Provincial ltée est un groupe

Plus en détail

Frédéric Legeron, PhD Portfolio de projets

Frédéric Legeron, PhD Portfolio de projets Frédéric Legeron, PhD Portfolio de projets Ponts de Grande Portée Bandra-Worli Sea Link, Inde (2002-2003): J étais responsable du bureau d études de Sverdrup Asia Limited à Mumbai et responsable technique

Plus en détail

Appareils d appui et joints de dilatation pour ponts et bâtiments

Appareils d appui et joints de dilatation pour ponts et bâtiments Appareils d appui et joints de dilatation pour ponts et bâtiments Maîtrisez les mouvements de votre structure avec Goodco Z-Tech Expertise éprouvée I Savoir-faire reconnu I Solutions sur mesure I Innovation

Plus en détail

1 Introduction. 2 Infrastructures adjacentes et contraintes liées au projet

1 Introduction. 2 Infrastructures adjacentes et contraintes liées au projet 1 Introduction Au nom du gouvernement du Canada, Les Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée (PJCCI) exploite le corridor du pont Champlain à Montréal et à Brossard (Québec), au Canada. Le corridor

Plus en détail

Pont de la Guillotière 3

Pont de la Guillotière 3 Pont de la Guillotière 3 la Guillotière Lyon 7e Dossier IA69005178 réalisé en 2004 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ville de Lyon Chalabi Maryannick

Plus en détail

CURRICULUM VITAE DES TÉMOINS DU TRANSPORTEUR

CURRICULUM VITAE DES TÉMOINS DU TRANSPORTEUR DES TÉMOINS DU TRANSPORTEUR Page 1 de 8 Albert Chéhadé Chef Tarification Responsable du développement des stratégies tarifaires, de la conception des tarifs pour les marchés québécois et des tarifs de

Plus en détail

Note : Ce document ne change aucunement le contenu de la Demande de qualification VISITE DES LIEUX

Note : Ce document ne change aucunement le contenu de la Demande de qualification VISITE DES LIEUX Note : Ce document ne change aucunement le contenu de la Demande de qualification VISITE DES LIEUX 1 er avril 2014 08:00 Départ du 900 Boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal (Rue Mansfield) Autoroute

Plus en détail

Tournée Photomaton UV de 2011 à 2015

Tournée Photomaton UV de 2011 à 2015 Tournée Photomaton UV de 2011 à 2015 2012 2011 Montréal UQAM Université Montréal Anjou Collège d Anjou Secondaire Montréal Lachine École Dalbé - Viau Secondaire Montréal L'Ancienne-Lorette Polyvalente

Plus en détail

VOS PONTS, NOTRE QUOTIDIEN, NOTRE TRAVAIL.

VOS PONTS, NOTRE QUOTIDIEN, NOTRE TRAVAIL. VOS PONTS, NOTRE QUOTIDIEN, NOTRE TRAVAIL. Rapport annuel 2014 2015 Rapport annuel 2014 2015 VOS PONTS, NOTRE QUOTIDIEN, NOTRE TRAVAIL. CARTE DES STRUCTURES DE PJCCI Longueuil Montréal Brossard La Prairie

Plus en détail

produits et services

produits et services RÉPERTOIRE DES produits et services Béton préparé Béton préfabriqué Béton bitumineux Concassage et granulat 1960 Walter Bélanger fonde Béton Provincial. L'entreprise de Matane offre alors du béton préparé,

Plus en détail

Tableau synthèse des actions sur 24 structures

Tableau synthèse des actions sur 24 structures 81-3711 Passerelle Est de la rue Isabey / A-520 et voies de service 177 1 - Fermeture de certaines volées d escalier au public. - Élaboration d un projet de remplacement de la passerelle partagée avec

Plus en détail

GCI-215 Charpentes métalliques I Hiver 2010 Projet de session Mardi 2 février 2010. Contexte général

GCI-215 Charpentes métalliques I Hiver 2010 Projet de session Mardi 2 février 2010. Contexte général GCI-215 Charpentes métalliques I Hiver 2010 Projet de session Mardi 2 février 2010 Contexte général Suite à de récents développements dans une municipalité du Québec, une grande compagnie de vente au détail

Plus en détail

INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007

INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007 C.I.B. INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007 1 PROGRAMME LEÇONS LEÇON_001 [T] Présentation L Architecture Tropicale LEÇON_002 [T] La maison unifamiliale LEÇON_003 [T] La maison en bande LEÇON_004 [T] L immeuble

Plus en détail

CHARLES-ETIENNE CYR Ingénieur en structure

CHARLES-ETIENNE CYR Ingénieur en structure CHARLES-ETIENNE CYR Ingénieur en structure Membre de l Ordre des Ingénieurs du Québec (#5002395) Co-fondateur de la firme, Charles-Etienne Cyr a gradué de l École Polytechnique de Montréal en 2008. Il

Plus en détail

VOS PONTS, NOTRE QUOTIDIEN, NOTRE TRAVAIL.

VOS PONTS, NOTRE QUOTIDIEN, NOTRE TRAVAIL. VOS PONTS, NOTRE QUOTIDIEN, NOTRE TRAVAIL. RAPPORT ANNUEL 2013 2014 CARTE DES INSTALLATIONS DE PJCCI Longueuil Montreal Brossard La Prairie Châteauguay Estacade du pont Champlain Beauharnois Section fédérale

Plus en détail

GUILLAUME LEROUX Ingénieur en structure

GUILLAUME LEROUX Ingénieur en structure GUILLAUME LEROUX Ingénieur en structure Membre de l Ordre des Ingénieurs du Québec (#5000738) Co-fondateur de la firme, Guillaume Leroux a gradué de l École Polytechnique de Montréal en 2007 et a appris

Plus en détail

PARTIE V. Chapitre 9 : LES ÉQUIPEMENTS ET LES INFRASTRUCTURES

PARTIE V. Chapitre 9 : LES ÉQUIPEMENTS ET LES INFRASTRUCTURES PARTIE V. Chapitre 9 : LES ÉQUIPEMENTS ET LES INFRASTRUCTURES Les équipements et infrastructures importants Les équipements et infrastructures projetés Service de l'aménagement Les équipements et les infrastructures

Plus en détail

Charpentes métalliques

Charpentes métalliques Charpentes métalliques SOMMAIRE 1- Généralités.... 2 2- Terminologie.... 2 a) Profils associés.... 3 b) Assemblages.... 3 3- Analyse fonctionnelle.... 4 a) Critère mécanique.... 4 b) Critère incendie....

Plus en détail

ANALYSE ET TRAITEMENT DES DONNÉES PROVENANT DU MONITORING DES PONTS PAR LA TECHNOLOGIE OSMOS

ANALYSE ET TRAITEMENT DES DONNÉES PROVENANT DU MONITORING DES PONTS PAR LA TECHNOLOGIE OSMOS ANALYSE ET TRAITEMENT DES DONNÉES PROVENANT DU MONITORING DES PONTS PAR LA TECHNOLOGIE OSMOS Chakib Kassem 1, Louis Crépeau 2 1 OSMOS Canada inc., Montréal, Québec 2 OSMOS Canada inc., Montréal, Québec

Plus en détail

LES PONTS. Les ponts - DOCUMENT RESSOURCE

LES PONTS. Les ponts - DOCUMENT RESSOURCE DOCUMENT RESSOURCE Equipe de travail : > Matthieu Le Guen > Jean-Paul Pruvost > Pascal Pujades Sous la direction de : > Michel Loisy Année 2007-2008 LES PONTS aire Somm Page 2 - Introduction Page 3 - Historique

Plus en détail

PARCS CANADA ATELIERS DE LA RUE MILLS. INSPECTION DE L ATELIER No. 1

PARCS CANADA ATELIERS DE LA RUE MILLS. INSPECTION DE L ATELIER No. 1 PARCS CANADA ATELIERS DE LA RUE MILLS INSPECTION DE L ATELIER No. 1 Préparé par Rafik Matta, ing. Ingénieur principal Structure TPSGC Mai 2015 Travaux publics et services gouvernementaux Canada Works and

Plus en détail

SYSTÈME DE PLANCHER COMPOSITE HAMBRO D500 : DESCRIPTION, INSTALLATION ET AVANTAGES DU SYSTÈME. Par Marie-Ève Dorion, ing.

SYSTÈME DE PLANCHER COMPOSITE HAMBRO D500 : DESCRIPTION, INSTALLATION ET AVANTAGES DU SYSTÈME. Par Marie-Ève Dorion, ing. SYSTÈME DE PLANCHER COMPOSITE HAMBRO D500 : DESCRIPTION, INSTALLATION ET AVANTAGES DU SYSTÈME Par Marie-Ève Dorion, ing. Juin 2013 TABLE DES MATIÈRES LE SYSTÈME DE PLANCHER COMPOSITE HAMBRO D500 STADE

Plus en détail

Louis-Étienne Doré CMM. Cadre de référence administratif du Parc-plage du Grand Montréal. Trame verte et bleue du Grand Montréal.

Louis-Étienne Doré CMM. Cadre de référence administratif du Parc-plage du Grand Montréal. Trame verte et bleue du Grand Montréal. Louis-Étienne Doré CMM Cadre de référence administratif du Parc-plage du Grand Montréal Trame verte et bleue du Grand Montréal Michel Lajoie Septembre 2013 TABLE DES MATIÈRES Mise en contexte...4 Le Parc-plage

Plus en détail

Recherche et rédaction Illustrateur Collaboration Photographies Éditeur et directeur de production Correcteur Infographistes Remerciements

Recherche et rédaction Illustrateur Collaboration Photographies Éditeur et directeur de production Correcteur Infographistes Remerciements Collaboration - Baie d Ungava Péninsule d Ungava Riv Kuujjuaq ière Caniap Baie d Hudson iscau Petite rivière de la Baleine Grande rivière de la Riv Baleine ière Kanaaupscow Fermont Baie James Chisasibi

Plus en détail

Planification intégrée des projets et gestion des impacts des travaux

Planification intégrée des projets et gestion des impacts des travaux Interventions dans la rue Planification intégrée des projets et gestion des impacts des travaux Présentation au Comité exécutif Par Claude Carette et Valérie Gagnon Direction des transports SITE 8 janvier

Plus en détail

EXPERTISE et SOLUTIONS

EXPERTISE et SOLUTIONS EXPERTISE et SOLUTIONS Chef de file dans la conception et la fabrication de bâtiments d acier, HONCO possède un savoirfaire qui résulte d une expertise cumulée depuis sa fondation en 1974. Cette vaste

Plus en détail

AMRM. Heures de libération des résidents Journée carrière Québec du 10 octobre 2014

AMRM. Heures de libération des résidents Journée carrière Québec du 10 octobre 2014 AMRM Heures de libération des résidents Journée carrière Québec du 10 octobre 2014 Centres hospitaliers universitaires (CHU) Centre hospitalier de l Université de Montréal (CHUM) et UMF Centre hospitalier

Plus en détail

Conception et construction d un pont à Chibougamau

Conception et construction d un pont à Chibougamau Conception et construction d un pont à Chibougamau VICTOR EGOROV, LOUIS-PHILIPPE POIRIER, MARIO LÉVESQUE, SNC-Lavalin, Montréal, QC Mots-clés : Conception en bois, lamellé-collé, panneau CLT modélisation

Plus en détail

Liste des sous-catégories de licence. Annexe I. Sous-catégories relevant de la catégorie Entrepreneur général

Liste des sous-catégories de licence. Annexe I. Sous-catégories relevant de la catégorie Entrepreneur général Annexe I Entrepreneur général 1.1.1 1 Bâtiments résidentiels neufs visés par un plan de garantie, classe I construction qui concernent : une maison unifamiliale isolée, jumelée ou en rangée détenue ou

Plus en détail

Devenez un fournisseur efficace auprès d'hydro-québec. Eric Chouinard. Placer une photo ici s il y a lieu. 8 avril 2009

Devenez un fournisseur efficace auprès d'hydro-québec. Eric Chouinard. Placer une photo ici s il y a lieu. 8 avril 2009 Devenez un fournisseur efficace auprès d'hydro-québec Placer une photo ici s il y a lieu Eric Chouinard Chargé d'équipe Centre d'acquisition de Québec Direction Acquisition 8 avril 2009 1 Un portrait d'hydro-québec

Plus en détail

LES FONCTIONS DES PONTS

LES FONCTIONS DES PONTS Les ponts Permettent le franchissement d un obstacle (vallée, cours d eau, voie routière, gorge, ) Pour les piétons ou les vélos(1) Pour les véhicules routiers(2) Pour les bateaux(3) Pour l eau (4) LES

Plus en détail

Liste des CD/DVD/VIDÉOS en orientation et information scolaire. Formation professionnelle

Liste des CD/DVD/VIDÉOS en orientation et information scolaire. Formation professionnelle Liste des CD/DVD/VIDÉOS en orientation et information scolaire Formation professionnelle Académie des pompiers 2012 Présentation powerpoint Voir vidéo promotionnel sur site www.academiedespompiers.ca Centre

Plus en détail

Lignes directrices pour la conception architecturale de structures au sol

Lignes directrices pour la conception architecturale de structures au sol Projet de parachèvement de l autoroute 25 Lignes directrices pour la conception architecturale de structures au sol Présenté par : Concession A25 S.E.C. - i - TABLE DES MATIÈRES 1.0 INTRODUCTION... -2-2.0

Plus en détail

CTICM Centre Technique Industriel de la Construction Métallique

CTICM Centre Technique Industriel de la Construction Métallique CTICM Centre Technique Industriel de la Construction Métallique Construire en métal, un art, notre métier JT AFPS RENFORCEMENT PARASISMIQUE STRUCTURES MÉTALLIQUES P-O Martin JT AFPS 12/06/14 TYPOLOGIES

Plus en détail

Textes généraux. Ministère de l économie, des finances et de l industrie

Textes généraux. Ministère de l économie, des finances et de l industrie J.O n 12 du 15 janvier 1998 page 623 texte n Textes généraux Ministère de l économie, des finances et de l industrie Décret no 98-28 du 8 janvier 1998 relatif à la composition du cahier des clauses techniques

Plus en détail

Le système de sécurité civile au Québec. Direction générale de la sécurité civile et de la sécurité incendie

Le système de sécurité civile au Québec. Direction générale de la sécurité civile et de la sécurité incendie Le système de sécurité civile au Québec Direction générale de la sécurité civile et de la sécurité incendie 13 septembre 2011 Directions régionales Ministère de la Sécurité publique MISSION Assurer, de

Plus en détail

ÉLECTION PAR LA POPULATION Fiche d'information sur un candidat

ÉLECTION PAR LA POPULATION Fiche d'information sur un candidat Nom du candidat : Daniel Carreno Rivas Municipalité de la résidence : Ahunstic-Cartierville Municipalité du lieu de travail : Notre-Dame-de-Grâce (Montréal) Accumulant dix années d expérience dans le soutien

Plus en détail

Suivez le courant, branchez- vous sur les codes!

Suivez le courant, branchez- vous sur les codes! Séminaire technique ACAI/CFAA 2013 section Québec Suivez le courant, branchez- vous sur les codes! L Association Canadienne d Alarme Incendie ////////////////////////////////////////////// //////////////////////////////////////////

Plus en détail

Valorisation de la durabilité des structures en acier. Cas d études

Valorisation de la durabilité des structures en acier. Cas d études Cas d études Juin 2014 Plan 12/10/2014 2 12/10/2014 3 Objectif de l étude Comparer la qualité environnementale de la structure d un bâtiment à bureaux en choisissant différentes solutions structurales:

Plus en détail

LA ROBOTIQUE Formations et professions

LA ROBOTIQUE Formations et professions LA ROBOTIQUE Formations et s Ce document contient une panoplie d informations sur les formations et s du domaine de la. Ttes listes sont non exhaustives. Ce document doit servir à des fins d exploration

Plus en détail

SECTION D : Points de sécurité

SECTION D : Points de sécurité SECTION D : Points de sécurité D.1-Bien planifier son excursion Toujours être accompagné. Nous recommandons fortement de naviguer au moins en groupe de 3 embarcations (incluant au moins un membre de niveau

Plus en détail

Découvrez. Le réseau Grands Lacs- Voie maritime du Saint-Laurent. Une vue d ensemble de la voie navigable la plus dynamique en Amérique du Nord

Découvrez. Le réseau Grands Lacs- Voie maritime du Saint-Laurent. Une vue d ensemble de la voie navigable la plus dynamique en Amérique du Nord Découvrez Le réseau Grands Lacs- Voie maritime du Saint-Laurent Une vue d ensemble de la voie navigable la plus dynamique en Amérique du Nord Photo de Thies Bogner, MPA, Bogner Photo Ltd. Un accès fluvial

Plus en détail

Cadre financier des télécommunications. Juin 2015. Sylvain Perras, Service des technologies de l information Yves Courchesne, Service des finances

Cadre financier des télécommunications. Juin 2015. Sylvain Perras, Service des technologies de l information Yves Courchesne, Service des finances Juin 2015 Sylvain Perras, Service des technologies de l information Yves Courchesne, Service des finances 1 Sommaire Contexte des télécommunications à la Ville Cadre financier des télécommunications à

Plus en détail

Sachez stocker 8. Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés

Sachez stocker 8. Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés Détection et surveillance des fuites Les systèmes de stockage sans confinement secondaire ou encore munis de réservoirs

Plus en détail

LA ZAC DUGUESCLIN-BEAUMANOIR UN SITE A DECOUVRIR AU CŒUR DE DINAN DES BATIMENTS A INVESTIR DES PARCELLES A AMENAGER

LA ZAC DUGUESCLIN-BEAUMANOIR UN SITE A DECOUVRIR AU CŒUR DE DINAN DES BATIMENTS A INVESTIR DES PARCELLES A AMENAGER LA ZAC DUGUESCLIN-BEAUMANOIR UN SITE A DECOUVRIR AU CŒUR DE DINAN DES BATIMENTS A INVESTIR DES PARCELLES A AMENAGER DINAN EXPANSION - 2, rue Théodore Botrel 22100 Dinan : 02.96.85.47.41 (dimensions et

Plus en détail

Certification des produits d'ingénierie

Certification des produits d'ingénierie Certification des produits d'ingénierie Sylvain Gagnon, ing. Chercheur Systèmes de construction 418-659 659-2647, poste 3102 sylvain.gagnon@qc.forintek.ca www.valuetowood.ca www.valeuraubois.ca Plan de

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 2012-234 RÈGLEMENT SUR LES APPAREILS DE CHAUFFAGE À COMBUSTIBLES SOLIDES DANS LES TNO

RÈGLEMENT N O 2012-234 RÈGLEMENT SUR LES APPAREILS DE CHAUFFAGE À COMBUSTIBLES SOLIDES DANS LES TNO CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE LA VALLÉE-DE-LA-GATINEAU RÈGLEMENT N O 2012-234 RÈGLEMENT SUR LES APPAREILS DE CHAUFFAGE À COMBUSTIBLES SOLIDES DANS LES TNO Considérant que le Conseil de la municipalité

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a pour but de donner à M. Tremblay et Madame

Plus en détail

Cégep Garneau http://cegepgarneau.ca/programmes-formations/techniques/techniques-logistiquetransport

Cégep Garneau http://cegepgarneau.ca/programmes-formations/techniques/techniques-logistiquetransport Des sites à consulter en : TECHNIQUES ADMINISTRATIVES BUREAUTIQUE ARCHIVES MÉDICALES Inforoute FPT Programmes http://www.ifpt.org/ Techniques de la logistique du transport Cégep Garneau http://cegepgarneau.ca/programmes-formations/techniques/techniques-logistiquetransport

Plus en détail

RELATIONS PUBLIQUES ÉVÉNEMENTS MULTIMÉDIAS RELATIONS PUBLIQUES ÉVÉNEMENTS MULTIMÉDIAS RELATIONS PUBLIQUES

RELATIONS PUBLIQUES ÉVÉNEMENTS MULTIMÉDIAS RELATIONS PUBLIQUES ÉVÉNEMENTS MULTIMÉDIAS RELATIONS PUBLIQUES www.nexuscomm.com 454, rue Gabrielle-Roy St-Nicolas (Québec) G7A 3L2 Tél. : (418) 951-1204 COMMUNICATION La réussite d un événement requiert des moyens de communication efficaces à toutes les étapes, de

Plus en détail

OÙ QUALITÉ ET SERVICE SONT PLUS QUE DES PROMESSES!

OÙ QUALITÉ ET SERVICE SONT PLUS QUE DES PROMESSES! OÙ QUALITÉ ET SERVICE SONT PLUS QUE DES PROMESSES! Filiale de la société française ECL et présente au Québec depuis 2000, ECL Services se spécialise dans la vente et la réparation d équipements de levage

Plus en détail

étape du travail en hauteur

étape du travail en hauteur Élimination des dangers de chute; La première étape du travail en hauteur IFPS 2010 Hilton Baltimore, Baltimore, Maryland 16 juin 2010 Révisé: : 30 juin 2010 Marc-André Pilon, VP 2010 Cordages Barry Ce

Plus en détail

L UTILISATION DES FIBRES DANS LE BÉTON

L UTILISATION DES FIBRES DANS LE BÉTON Le béton renforcé de fibres (BRF) est utilisé dans tous les domaines de la construction, aussi bien industrielle, commerciale, institutionnelle que résidentielle, et son utilisation ne date pas d hier.

Plus en détail

INVENTAIRE des TUNNELS FERROVIAIRES de FRANCE itff@hotmail.fr

INVENTAIRE des TUNNELS FERROVIAIRES de FRANCE itff@hotmail.fr INVENTAIRE des TUNNELS FERROVIAIRES de FRANCE itff@hotmail.fr FICHE TUNNEL N INVENTAIRE : 11035.1 NOM : Tunnel de Pierre Lys SECTION de LIGNE : LA BARRIERE DE SAINT MARTIN (11) > RIVESALTES (66) Entrée

Plus en détail

Pour en savoir. Le marché. de l emploi en Côte-Nord. La Côte-Nord : une économie en pleine effervescence

Pour en savoir. Le marché. de l emploi en Côte-Nord. La Côte-Nord : une économie en pleine effervescence Le marché de l emploi en Côte-Nord La Côte-Nord : une économie en pleine effervescence Perspectives d emploi 2011-2015 : des métiers en demande Pour en savoir Trouver un emploi en Côte-Nord La Côte-Nord

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES CHENAUX MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE

PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES CHENAUX MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES CHENAUX MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE 494 e séance SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE, tenue le 8 septembre 2015,

Plus en détail

Contrôle des soudures

Contrôle des soudures DESTINATAIRES : Ingénieurs responsables des structures en DT Ingénieurs et techniciens du Service de la conception et du Service de l entretien de la Direction des structures DATE : Le 4 juin 2009 OBJET

Plus en détail

SERVICES OFFERTS: - étanchéité. à l air et

SERVICES OFFERTS: - étanchéité. à l air et étanchéité LE RÔLE DE L ENVELOPPE VERTICALE DU BÂTIMENT EST DE FOURNIR UNE ENCEINTE PROTECTRICE DURABLE ET PERFORMANTE CONTRE LES INTEMPÉRIES ET D ASSURER LE CONFORT DES OCCU PANTS EN MINIMISANT OU EN

Plus en détail

gare inférieure du téléférique des Grandes Platières

gare inférieure du téléférique des Grandes Platières Gare inférieure du téléférique des Grandes Platières Flaine Forum Magland Dossier IA74000918 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel

Plus en détail

Innovateurs en constructions métalliques ASTRIGMA

Innovateurs en constructions métalliques ASTRIGMA Innovateurs en constructions métalliques ASTRIGMA Les font la paire Chez Frisomat, tout va par 2. Ainsi, deux personnes suffisent pour assembler un bâtiment. Comment cela se passe-t-il? Unique fabricant

Plus en détail

Modulation de construction et préfabrication

Modulation de construction et préfabrication Chapitre 5 : LES COMPOSANTS PREFABRIQUES EN BETON POUR LE BATIMENT Les composants préfabriqués pour le bâtiment seront divisés en 2 grandes catégories : Les composants linéaires (pieux, poteaux, poutres

Plus en détail

DESSIN TECHNIQUE ET LECTURE DE PLAN

DESSIN TECHNIQUE ET LECTURE DE PLAN Jean-Pierre GOUSSET Série Technique des dessins du bâtiment DESSIN TECHNIQUE ET LECTURE DE PLAN 2e édition enrichie ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL FORMATION CONTINUE Principes Exercices Groupe Eyrolles, 2011,

Plus en détail

Marc Vacquerie, Technicien en chef Baccalauréat en électrotechnique (1978) Lycée technique d État (Coudekerque-Branche,

Marc Vacquerie, Technicien en chef Baccalauréat en électrotechnique (1978) Lycée technique d État (Coudekerque-Branche, France) Marc Vacquerie, Technicien en chef Baccalauréat en électrotechnique (1978) Lycée technique d État (Coudekerque-Branche, FORMATION CONTINUE École de technologie supérieure (ETS), 2001 et 2003 MS

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT DU NORD UN PROJET D AVENIR

LE DÉVELOPPEMENT DU NORD UN PROJET D AVENIR LE DÉVELOPPEMENT DU NORD UN PROJET D AVENIR QUI SOMMES NOUS Nous sommes une équipe qui crée et gère des projets de construction, démolition, démantèlement, décontamination et transport spécialisé Nos champs

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT, D UN SITE DE TRAITEMEMENT DES EAUX USÉE

CONSTRUCTION D UN NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT, D UN SITE DE TRAITEMEMENT DES EAUX USÉE Projet N 105576.001 104858.002 Municipalité de Saint-Alphonse-Rodriguez CONSTRUCTION D UN NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT, D UN SITE DE TRAITEMEMENT DES EAUX USÉE ET RÉFECTION DES RUES DU VILLAGE (2014-2015)

Plus en détail

COURS 1 325011 COURS 2 325262

COURS 1 325011 COURS 2 325262 COURS 1 325011 MÉTIER ET FORMATION Objectif de situation Se situer au regard du métier et de la démarche de formation. Connaître la réalité du métier; comprendre le projet de formation; confirmer son orientation

Plus en détail

D une école à l autre

D une école à l autre Liaison piétonne couverte, Coire (CH) D une école à l autre Maître d ouvrage Service des constructions du Canton des Grisons, Coire Architectes Esch Sintzel Architekten, Zurich Ingénieurs Dr. Lüchinger

Plus en détail

Systèmes d ancrage pour la protection contre les chutes

Systèmes d ancrage pour la protection contre les chutes GUIDE D INFORMATION Photo : Ancrage Mobile Services Systèmes d ancrage pour la protection contre les chutes Le présent guide se veut un outil d information pour les employeurs de la construction qui auront

Plus en détail

TROUSSE DESCRIPTIVE DU PROGRAMME DE LA TECHNOLOGIE DU GÉNIE MÉTALLURGIQUE FABRICATION MÉCANOSOUDÉE (270.AB)

TROUSSE DESCRIPTIVE DU PROGRAMME DE LA TECHNOLOGIE DU GÉNIE MÉTALLURGIQUE FABRICATION MÉCANOSOUDÉE (270.AB) Service de l alternance travail-études TROUSSE DESCRIPTIVE DU PROGRAMME DE LA TECHNOLOGIE DU GÉNIE MÉTALLURGIQUE FABRICATION MÉCANOSOUDÉE (270.AB) Début des prochains stages pour les étudiants de 1 re

Plus en détail

CURRICULUM VITAE DE BRUNO HÉBERT. BRUNO HÉBERT Membre du Comité exécutif Corporation des entrepreneurs en traitement d air et du froid (Cetaf)

CURRICULUM VITAE DE BRUNO HÉBERT. BRUNO HÉBERT Membre du Comité exécutif Corporation des entrepreneurs en traitement d air et du froid (Cetaf) Page 1 CURRICULUM VITAE DE BRUNO HÉBERT BRUNO HÉBERT Membre du Comité exécutif Corporation des entrepreneurs en traitement d air et du froid (Cetaf) Adresse: 8103, rue Parkway Anjou (Montréal) Qué. H1J

Plus en détail

Assemblée générale 20 février 2014. Heures de libération pour les résidents de l ARM

Assemblée générale 20 février 2014. Heures de libération pour les résidents de l ARM Assemblée générale 20 février 2014 Heures de libération pour les résidents de l ARM Centre universitaire de santé McGill (CUSM) Hôpital de Montréal pour enfants Hôpital général de Montréal Hôpital neurologique

Plus en détail

Art. 36 Montage d éléments de toiture

Art. 36 Montage d éléments de toiture OTConst Protection contre les chutes à travers le toit 1 Art. 36 Montage d éléments de toiture 1 Il est permis, pour le montage d éléments de toiture, de s engager sur les toitures de résistance limitée

Plus en détail

Compilation des dépenses prévues pour les grands travaux d infrastructure dans la région métropolitaine de Montréal, tel que présenté par la

Compilation des dépenses prévues pour les grands travaux d infrastructure dans la région métropolitaine de Montréal, tel que présenté par la Compilation des dépenses prévues pour les grands travaux d infrastructure dans la région métropolitaine de Montréal, tel que présenté par la Communauté Métropolitaine de Montréal. Pierre Brisset, architecte

Plus en détail

Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle

Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Profil des compétences professionnelles Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Organisation pratique Détail du programme

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE DE NOS CONSTRUCTIONS CONFORME A LA RT 2012

DESCRIPTIF TECHNIQUE DE NOS CONSTRUCTIONS CONFORME A LA RT 2012 DESCRIPTIF TECHNIQUE DE NOS CONSTRUCTIONS CONFORME A LA RT 2012 PRINCIPAUX POINTS DE LA PROCEDURE 1) Calcul du coefficient «Bbiomax» (besoin bioclimatique) et mise en place des solutions techniques 2)

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE STRUCTURE

NOTE TECHNIQUE STRUCTURE SYSTEME CONSTRUCTIF BBC-System NOTE TECHNIQUE STRUCTURE QUALITE DE L ENVELOPPE ET RT 2012 1 «JARDIN DE JULES» VILLEURBANNE - ARCHITECTE DETRY-LEVY / ARBOR ET SENS MAITRE D OUVRAGE RHONE SAONE HABITAT 2

Plus en détail

Hanson produits préfabriqués

Hanson produits préfabriqués Hanson produits préfabriqués Hanson produits préfabriqués 1 Le béton préfabriqué Un produit aux multiples avantages Environnement contrôlé Tous les produits Hanson en béton préfabriqué sont élaborés dans

Plus en détail

Structures métalliques. Willy Naessens 83

Structures métalliques. Willy Naessens 83 Structures métalliques Willy Naessens 83 Les structures métalliques sont - entre autres- utilisées pour les constructions de PME, les constructions agricoles, les complexes de bureaux et les grands complexes

Plus en détail

Protection au feu des tunnels d Orly

Protection au feu des tunnels d Orly Pôle Urbanisme et Architecture Protection au feu des tunnels d Orly Aude PETEL 1 - Direction Ingénierie et Architecture INAIP ADP - Septembre - Pôle 2012 métier Ouvrages d Art Aéroports de Paris (ADP)

Plus en détail

1981 Mise en opération d un central d alarme dans les locaux occupés par un service de relève téléphonique à Shawinigan.

1981 Mise en opération d un central d alarme dans les locaux occupés par un service de relève téléphonique à Shawinigan. Tout a commencé en 1973, au moment de la fondation d Alarme St-Cyr par son président unique, M. Pierre St-Cyr, qui est à l époque étudiant en électronique au CÉGEP de Shawinigan. L entreprise débute alors

Plus en détail

AUSCULTATION PAR BALAYAGE LASER 3D POUR LA MODÉLISATION ET LE SUIVI DES PONTS

AUSCULTATION PAR BALAYAGE LASER 3D POUR LA MODÉLISATION ET LE SUIVI DES PONTS AUSCULTATION PAR BALAYAGE LASER 3D POUR LA MODÉLISATION ET LE SUIVI DES PONTS Guy Mailhot, ing., M. Eng. Les Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée, Longueuil Sorin Busuioc, M. Eng. SCDS PRO Inc.,

Plus en détail

2300, rue Michelin Laval (Québec) H7L 5C3. Dossier de présentation

2300, rue Michelin Laval (Québec) H7L 5C3. Dossier de présentation 2300, rue Michelin Laval (Québec) H7L 5C3 Dossier de présentation SOMMAIRE DES FAITS SAILLANTS Adresse de la propriété : Superficie du terrain Type de bâtiments Aire brute du bâtiment Bureaux Cadastre

Plus en détail

FIDEGHJU, CASA È FAMIGLIA

FIDEGHJU, CASA È FAMIGLIA Dumane in casa BOC 423 FIDEGHJU, CASA È FAMIGLIA Notice Explicative Nous avons essayé, au travers de ce projet, de créer une habitation pour une famille en composant avec le paysage, pour qu il devienne

Plus en détail

TEC 197 BETON PRECONTRAINT

TEC 197 BETON PRECONTRAINT Intitulé: TEC 197 BETON PRECONTRAINT V.H.G V.H.H: Cours: 3h00, TD: 1h30 Coefficient: 04 Objectif : Le cours présente les concepts de base pour le calcul des élément structuraux en béton précontraint. Il

Plus en détail

MUR DE FACADE EN BOIS. Module 2 Technologies courantes de construction bois

MUR DE FACADE EN BOIS. Module 2 Technologies courantes de construction bois MUR DE FACADE EN BOIS Module 2 Technologies courantes de construction bois Module 2 Technologies courantes de construction bois Murs à ossature légère Principes Matériaux Pré-dimensionnement Lisses

Plus en détail

DU TRAIN DE L EST À LA LIGNE MASCOUCHE

DU TRAIN DE L EST À LA LIGNE MASCOUCHE DU TRAIN DE L EST À LA LIGNE MASCOUCHE 4 juin 2014 AU MENU 1 Le projet 2 Le point sur les travaux L avancement du projet Les objectifs 2014 4 Vers la mise en exploitation La période d essais MES La préparation

Plus en détail

Innovators in steel buildings. Innovators in steel buildings astra

Innovators in steel buildings. Innovators in steel buildings astra Innovators in steel buildings Innovators in steel buildings astra Les font la paire Chez Frisomat, tout va par 2. Ainsi, deux personnes suffisent pour assembler un bâtiment. Comment cela se passe-t-il?

Plus en détail

Complexe Raycom, Montréal Optimisation des systèmes électromécaniques. Nouveau bâtiment, Saint-Jean-de-Matha Contruction de l abbaye

Complexe Raycom, Montréal Optimisation des systèmes électromécaniques. Nouveau bâtiment, Saint-Jean-de-Matha Contruction de l abbaye 4010205 CANADA Remplacement de produits d éclairage 1 084 712 5100 SHERBROOKE COMMERCIAL TRUST Complexe Raycom, Montréal 2 317 975 21,8 ABBAYE VAL NOTRE-DAME Nouveau bâtiment, Saint-Jean-de-Matha Contruction

Plus en détail

LE TRANSPORT COLLECTIF DANS LA GRANDE RÉGION DE MONTRÉAL. Forum sur l état des infrastructures

LE TRANSPORT COLLECTIF DANS LA GRANDE RÉGION DE MONTRÉAL. Forum sur l état des infrastructures LE TRANSPORT COLLECTIF DANS LA GRANDE RÉGION DE MONTRÉAL Forum sur l état des infrastructures Le transport collectif : Une responsabilité partagée Des responsabilités assumées par trois paliers : Palier

Plus en détail

Maîtrise de l Eau. AdductIon en eau potable. ASSAInISSement des eaux pluviales et des eaux usées. urbanisme & environnement. GénIe fluvial et maritime

Maîtrise de l Eau. AdductIon en eau potable. ASSAInISSement des eaux pluviales et des eaux usées. urbanisme & environnement. GénIe fluvial et maritime INGENIERIE S.A. - LUXEMBOURG AdductIon en eau potable ASSAInISSement des eaux pluviales et des eaux usées urbanisme & environnement GénIe fluvial et maritime Maîtrise de l Eau Introduction Depuis de nombreuses

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE CHALET

FICHE TECHNIQUE CHALET Chalet FICHE TECHNIQUE CHALET I- DESCRIPTION ET UTILITE DU PRODUIT : C est une construction préfabriquée modulaire, à multiple usages (Habitation, Bureau, Réfectoire, Sanitaire, ), Cette diversité de modules

Plus en détail

Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal

Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal Julien St-Laurent, M.Sc.Env. Spécialiste environnement Direction de l Aménagement, gestion et développement durable

Plus en détail

Montant à l'ouverture. Rang Soumissionnaire Estimation Écart

Montant à l'ouverture. Rang Soumissionnaire Estimation Écart dans la direction territoriale de Capitale-Nationale et Saguenay-Lac-Saint- (2005-2011)¹ 2006 3972-03-0905 2006 3972-03-0905 à l' Terrassement et autres Pavage Construction 2006-04-28 Appel public 13 490

Plus en détail

Échafaudage modulaire Allround

Échafaudage modulaire Allround Échafaudage modulaire Le système flexible par excellence pour la construction, l industrie et l événementiel Système universel pour les constructions ordinaires, compliquées ou temporaires En acier galvanisé

Plus en détail

CAMPEMENT MINIER. brochure 2012. c est bien plus qu un simple campement minier...

CAMPEMENT MINIER. brochure 2012. c est bien plus qu un simple campement minier... CAMPEMENT MINIER 180, ave. Champlain, Val-d Or (Québec) J9P 2B6 T 819.825.5515 F 819.825.5514 E info@lemarquisconcept.com c est bien plus qu un simple campement minier... DES SALLES D ENTRAÎNEMENTS NOS

Plus en détail

vous ne pouvez installer monte-charge ou un ascenseur de type résidentiel dans un CPE ou une garderie.

vous ne pouvez installer monte-charge ou un ascenseur de type résidentiel dans un CPE ou une garderie. Faites monter s il vous plaît! Louise Morissette asstsas Ascenseur, monte-plats ou montecharge? Difficile de s y retrouver sans les spécialistes du domaine. Plusieurs acteurs entrent en jeu lorsque vous

Plus en détail

Robert Beauregard. La construction non-résidentielle

Robert Beauregard. La construction non-résidentielle La construction non-résidentielle Robert Beauregard Département des sciences du bois et de la forêt Faculté de foresterie de géographie et de géomatique Été 2010 Le bois dans la construction non résidentielle

Plus en détail

Conception parasismique des diaphragmes de toit selon la norme CSA-S16

Conception parasismique des diaphragmes de toit selon la norme CSA-S16 Conception parasismique des diaphragmes de toit selon la norme CSA-S16 Robert Tremblay École Polytechnique, Montréal, Canada SCGC - Québec Québec, 16 Avril 2009 Plan 1. Information générale 2. Exemple

Plus en détail