Communauté d'agglomération de Marne et Chantereine - 77

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Communauté d'agglomération de Marne et Chantereine - 77"

Transcription

1 Communauté d'agglomération de Marne et Chantereine - 77 Mise à jour : Juillet Statuts en date du 19/07/2012, rapport d'activités de 2010 Le groupement La communauté d agglomération de Marne et Chantereine a fait suite, en 2009, à la communauté de communes du même nom qui a été instaurée en Située au Nord-Ouest du département de la Seine-et-Marne, en limite de la Seine-Saint-Denis et à une vingtaine de kilomètres de Paris, la communauté, traversée par la Marne et le ru Chantereine, est desservie par la Francilienne et le RER E. Elle est composée de quatre communes (Chelles, Brou-sur-Chantereine, Vaires-sur-Marne et Courtry) qui comptent au total habitants (population municipale au recensement de 2009). La commune la plus peuplée est Chelles (52636 habitants, soit 70% du total intercommunal). La commune du Pin, qui avait participé aux travaux préliminaires à la création, s est finalement désistée. Afin de permettre l aboutissement du projet, c est une communauté de communes qui a vu le jour, en La communauté est membre de Paris Métropole depuis le 30/04/2009. De larges attributions dès sa création Dès sa création, la communauté a adopté diverses attributions au titre des compétences obligatoires, parmi lesquelles la planification, l aménagement urbain, les déplacements, le transport pour l aménagement de l espace, les ZAE, le tourisme, l emploi, la reconversion des friches, au titre des actions de développement économique. Elle s est également dotée de 4 compétences optionnelles : la protection et la mise en valeur de l environnement (déchets, gestion des risques...), la politique du logement et du cadre de vie (devenue compétence obligatoire lors de son passage en communauté d agglomération), la voirie d intérêt communautaire et les équipements sportifs et culturels (piscine, conservatoire de musique, lecture publique ). Elle définit l intérêt communautaire pour ses compétences : -en 2005, pour les ZAE. -en 2006, c est au tour des dispositifs relatifs à la Politique de la Ville, des espaces verts, naturels et boisés et des équipements culturels et sportifs. -en 2009, pour les ZAC à vocation d habitat. En 2006, elle transfère la collecte et le traitement des déchets ménagers, la politique de la ville et la coopération décentralisée et définit l intérêt communautaire des espaces verts, des équipements et politiques sportives et culturelles. Les conditions requises pour la transformation juridique de la communauté de communes en communauté d agglomération sont remplies en terme de compétences transférées. La transformation est donc prononcée à compter du premier janvier 2009, sans extension de compétences ni modification de l intérêt communautaire. La communauté d agglomération a fait le choix d adhérer et de participer au syndicat mixte Paris Métropole dès sa création en juin En 2010, un Pacte financier est instauré entre Marne et Chantereine et ses communes membres. Celui-ci permet aux communes de bénéficier, d une part, d une attribution de compensation et, d autre part, de répartir de manière équitable les ressources financières de l agglomération pour aider les communes à financer leur fonctionnement (à travers la dotation de solidarité) et leurs projets d aménagement locaux (à travers les fonds de concours). Au total, 3,9 millions d euros ont été reversés aux communes cette année-là. En 2011, elle étend ses compétences facultatives à l éclairage public et à la Sommaire Le groupement 1 Représentation des communes Compétences et réalisations 2 2 Atlas 8 Taux de logements sociaux Politique de la ville Zones d'activités économiques Potentiel financier Population Fiche d'identité Communauté de communes créée le 13/12/2004, transformée en communauté d'agglomération le 01/01/2009 Nombre de communes adhérentes au 01/01/2012 : 4 Brou-sur-Chantereine, Chelles, Courtry, Vaires-sur-Marne Nombre d'habitants (2009) : Régime fiscal (2011) : fiscalité mixte Président : Monsieur Jean-Jacques Marion DGS : Monsieur Patrick Mavré 39 avenue François Mitterand Chelles Tél. : Fax. : Mél : Web :

2 signalisation des feux tricolores et définit l intérêt communautaire de la compétence et en 2012 à l aménagement numérique du territoire et à la santé. Représentation des communes Mode de représentation : mixte (pour chaque commune, nombre de délégués en partie fixe, en partie proportionnel à la population) Nombre total de délégués : 43 Nombre de délégués par commune : 4 sièges par commune, puis ou 2 sièges de plus par commune si la population est inférieure à 3500 habitants, ou 3 sièges de plus si la population est comprise entre et habitants, ou 6 sièges de plus si la population est comprise entre et habitants, ou 15 sièges de plus si la population est supérieure à habitants Soit en moyenne : 1 délégué / habitants Compétences et réalisations Les compétences communautaires [ ] sont classées ci-dessous selon leur caractère obligatoire, optionnel, voire facultatif (statuts du 19/07/2012). Leur date d acquisition (par arrêté préfectoral) est précisée, lorsqu elle ne correspond pas à la date de création de la structure. Lorsque l intérêt communautaire a été défini par le conseil communautaire, il est également mentionné pour les compétences concernées, et complété par sa date de prise d effet. Des exemples d actions [ ] menées à terme ou en cours de réalisation illustrent la plupart des compétences. Ces informations sont extraites, le plus souvent, des rapports d activités des communautés (dernier rapport consulté : 2010), voire des procès verbaux des conseils communautaires pour la période la plus récente. Le passage en communauté d agglomération en 2009 s est réalisé sans extension de compétences, parce que la communauté de communes préexistante qui disposait déjà de compétences diversifiées, avait engagé différents transferts de compétences. Ainsi, la structuration actuelle de l intercommunalité était quasiment atteinte en Une priorité fût, dès l origine, accordée à la mise en oeuvre de la compétence "équipements culturels et sportifs", ainsi qu à l élaboration d un PLH (approuvé en 2007). Il s agit, de plus, de mettre en oeuvre aujourd hui, dans un souci de développement durable, différents projets structurants d aménagement de l espace, en lien, pour certains d entre eux, avec le développement économique (restructurations urbaines, développement et rééquilibrage de l habitat, reconversion de sites industriels...). Les réflexions et les projets en matière de transport sont également au coeur des priorités communautaires. Compétences obligatoires Aménagement de l espace Planification (SCOT, schéma de développement durable) et instruction des demandes d autorisation du droit des sols (permis de construire...) par délégation expresse des communes. (13/12/2004) Mise en œuvre d un SIG communautaire (depuis 2007). Convention de partenariat avec le syndicat intercommunal d assainissement de la région de Lagny pour la réalisation d un fond de cartographique informatisé. Convention avec la direction générale des impôts pour la constitution et la mise à jour du plan cadastral communautaire informatisé (2007). Validation de l Agenda 21 de Marne et Chantereine (04/04/2007). Publication d un guide méthodologique pour l Agenda 21 dans le cadre d une formation avec l Agence régionale de l énergie et de l environnement (ARENE) (2008). Publication de l Agenda 21 (mars 2010). Convention entre la direction de l urbanisme et de l action foncière de Marne et Chantereine et les communes de Courtry, Chelles et Brou-sur-Chantereine : la direction de l urbanisme procède à l élaboration et à la gestion des procédures liées aux dossiers et documents d urbanisme (depuis 2007). En 2010, dossiers ont été traités. Réalisation d un contrat de développement durable "C3D" avec le Conseil général sur 5 ans pour 39 projets inscrits au projet de territoire intercommunal. Subvention de euros du Conseil général. ( ). 2

3 Préparation du cahier des charges pour l étude sur l agriculture périurbaine (2009). Étude pour la réalisation d un contrat de développement territorial sur les communes de Chelles et Vaires-sur-Marne (2011). Aménagement urbain (13/12/2004) Conduite d études prospectives et de programmation urbaine en matière d équipements, d habitat, d infrastructures, d activités économiques et ZAC Études urbaines des centres-villes (2010). Études préliminaires au SCoT avec valorisation des espaces verts agricoles (2010). Chelles Renforcement des pôles économiques existants et extension de la ZAE la Tuilerie (depuis 2007). Développement et extension de la ZAC de la Régalle en partenariat avec la SEM Marne et Chantereine Chelles Amenagement (M2CA) (depuis 2008). Projet d aménagement d un éco-quartier sur la friche du secteur Castermant (2009). Lancement d études sur l environnement et le trafic du quartier (2010). Création de la ZAC "Eco-quartier Castermant" (2010). Désignation de l aménageur M2CA sur le projet (2010). Études de renouvellement urbain des secteurs Gambetta-Besson-Tournelles ( ). Études de faisabilité de l îlot L.a à l Aulnoy, des serres municipales et terrains GDF (2010). Études opérationnelles pour l aménagement de la ZAE du Sud Triage (Chelles-Vaires) par l aménageur "Aménagement 77". Création d un comité de suivi avec les propriétaires de la majorité des emprises, la SNCF et RFF (2010). Création de la ZAC (2010). Vaires-sur-Marne Étude préliminaire à l aménagement de l îlot du Dessous du petit marais (2007). Étude préliminaire à l aménagement de l îlot du COSEC (2007). Études préalables à l aménagement des anciens terrains EDF (2007). Études opérationnelles pour l aménagement de la ZAE du Gué de Launay par l aménageur "Aménagement 77". Création d un comité de suivi avec EDF, propriétaire des emprises, (2010). Brou-sur-Chantereine Étude d opportunité du secteur de l îlot du Bocage et Cuisine Plus ( ). Études de renouvellement urbain de la cité cheminote, à Brou et Chelles (depuis 2008). Courtry Étude préalable à l acquisition des anciens terrains du commissariat à l énergie atomique (depuis 2007). Politique foncière et droit de préemption urbain (13/12/2004) Acquisition de l ancien Franprix de Brou-sur-Chantereine (2007). Acquisition de locaux pour le futur siège de la communauté d agglomération (2007). Livraison du siège (2009). 2 conventions d interventions foncières avec l établissement public foncier d Ile-de-France (EPFIF) pour les communes de Chelles et de Vaires-sur-Marne (2007). 3 conventions d interventions foncières en 2007 et 2008 avec l EPFIF pour conduire des actions de maîtrise foncière et développer des projets combinant logement, activité économique, services et équipements dans les critères de développement durable. 41 millions d euros d intervention foncière ont été prévus par l EPFIF (depuis 2007). Acquisition de terrains situés rue du Tir à Chelles pour 1,6 millions d euros (2010). Accueil des gens du voyage (13/12/2004) Études de Maîtrise d œuvre urbaine et sociale (MOUS) pour les gens du voyage (depuis 2008). A la demande de Courtry : engagement d une procédure de révision simplifiée du PLU en vue d y intégrer le projet MOUS (2010). A la demande de Chelles : suivi de la mise en œuvre du diagnostic relatif à la MOUS par la direction de l urbanisme (2010). PLD, réseau de transports urbains y compris les gares routières (13/12/2004) Couverture du territoire de la communauté d agglomération par le syndicat intercommunal de transport du bassin chellois et des communes environnantes (SITBCCE), qui concerne également les communes de Villevaudé, du Pin et de Claye-Souilly. Développement du réseau local de bus APOLO7 créé en 1997, géré par la Société des Transports du Bassin Chellois (financé à 96% par l intercommunalité) : 280 3

4 points d arrêts (dont 80% sont accessibles aux personnes à mobilité réduite), 8000 usagers, 53 agents de conduite et 41 véhicules (chiffres 2010). Attribution de la gestion de la gare routière de Chelles à la STBC dans le cadre d un marché public ( ) puis d une DSP (2010). Mise en place du transport à la demande APOLO+ par la STBC (2007). Subvention à 80% de la carte Imagin R pour jeunes : financement de euros aux côtés du STIF, du Conseil régional et du Conseil général de Seine-et-Marne (depuis 2003). Réalisation d un PLD déléguée au Syndicat intercommunal d étude et de programmation (SIEP) Nord Seine-et-Marne (20 communes) (2006). Mise en œuvre d une politique de sécurisation du réseau de transport : embauche de 5 médiateurs commerciaux, équipement de tous les véhicules de systèmes de vidéosurveillance et de géo-localisation, opération de prévention et de sensibilisation dans les collèges ( ). Mise aux normes des arrêts de bus pour les personnes à mobilité réduite et installation d abribus (depuis 2006). Acquisition de 2 bus pour améliorer les conditions de transport sur certaines lignes du réseau (2007). Amélioration de l offre de transport en période estivale (2007). Préparation aux contrats de "type II" en 2017 (amélioration du service et transparence financière) par la participation à l audit financier et aux négociations avec le STIF (2009). Développement des points de correspondance entre le réseau local de bus de la communauté d agglomération et les réseaux des secteurs limitrophes dans le cadre du PDU d Ile-de-France pour favoriser la continuité des déplacements métropolitains (2010). Plan de développement des liaisons douces (13/12/2004) Voir compétence Voirie et sous-compétence Liaisons douces. Intérêt communautaire ZAC (04/11/2009, complété le 27/01/2010) La création ou la réalisation des Zones d Aménagement Concerté ou des lotissements répondant aux objectifs du PLHI en terme de mixité sociale (zone d habitat mixte), de diversité fonctionnelle (habitat, activité économique et équipements publics ou équipements à caractère d intérêt général), et d intégration sectorielle (réponse aux impératifs de déplacement et de mobilité, d environnement), et satisfaisant aux critères suivants : a) Critères qualitatifs et quantitatifs obligatoires (ces trois critères doivent être cumulés) : -les sites présentant un enjeu de développement social et urbain en raison de leur localisation géographique stratégique d équilibre social de l habitat et de mise en oeuvre de la politique du logement et de l habitat clairement déterminées et affichées dans le cadre des objectifs et/ou des actions du PLH communautaire ; -les opérations d aménagement et les opérations de renouvellement urbain prévoyant la réalisation d au moins 35% de logements aidés ou conventionnés diversifiés dont 30% de logements aidés ou conventionnés diversifiés tels que définis par l article L du CCH (art.55 de la loi SRU) ; -les opérations d aménagement et de renouvellement urbain prévoyant la réalisation d au moins 150 logements avec une densité d au moins 50 logements par hectare dans le respect de la charte communautaire "Habitat durable" et du cahier des charges "Haute Qualité Environnementale" de la Communauté d agglomération. b) Au moins, un des critères optionnels suivants (au moins un de ces critères doit être respecté, en plus des critères obligatoires ci-dessus, pour qu une ZAC ou un lotissement à vocation d habitat soit qualifiée d intérêt communautaire) : -Zone d Aménagement Concerté ou lotissement permettant la création, l amélioration ou l agrandissement de pôles de centralité par la pluralité des services proposés d intérêt national, régional ou communautaire (services, commerces, équipements publics, équipements d intérêt régional) ; -Zone d Aménagement Concerté ou lotissement permettant l intégration du secteur par une au moins des actions suivantes : le développement des dessertes en transports en commun d intérêt communautaire ; l implantation d un ou plusieurs équipements reconnus d intérêt communautaire ; la création ou le développement de l infrastructure viaire d intérêt communautaire (voirie, boulevard urbain, liaisons douces) ; la créations d espaces vers et la prise en compte des nécessités environnementales dans le cadre des objectifs de la charte communautaire "Habitat durable" et de l Agenda 21 communautaire. 4

5 L opération d aménagement du secteur Fischer-Castermant pour la réalisation d un nouveau quartier durable dit "Eco-quartier Castermant" à Chelles (délibération du 27/01/2010). Actions de développement économique d intérêt communautaire intéressant l ensemble de la communauté Création, aménagement et gestion de ZAC existantes et futures ; friches industrielles et ateliers locatifs existants et futurs (13/12/2004, complété par la délibération du 30/12/2005) Gestion des ateliers locatifs (depuis 2006). Création d une coopérative de promotion des énergies renouvelables sous l enseigne Ecosève (au centre commercial Chelles 2), regroupant des entreprises, une coopérative d achat des artisans, une association environnementale, des salariés et la communauté d agglomération Marne et Chantereine (2007). Chelles Renforcement des pôles économiques existants et extension de la ZAE la Tuilerie (depuis 2007). Développement et extension de la ZAC de la Régalle en partenariat avec la SEM Marne et Chantereine Chelles Amenagement (M2CA) (depuis 2008). Études de renouvellement urbain des secteurs Gambetta-Besson-Tournelles ( ). Études opérationnelles pour l aménagement de la ZAE du Sud Triage (Chelles-Vaires) par l aménageur "Aménagement 77". Création d un comité de suivi avec la SNCF et RFF, propriétaires de la majorité des emprises. (2010). Création de la ZAC (2010). Études de faisabilité de l îlot L.a à l Aulnoy, des serres municipales et terrains GDF (2010) Vaires-sur-Marne Études préalables à l aménagement des anciens terrains EDF (2007). Étude préliminaire à l aménagement de l îlot du Dessous du petit marais (2007). Étude préliminaire à l aménagement de l îlot du COSEC (2007). Études opérationnelles pour l aménagement de la ZAE du Gué de Launay par l aménageur "Aménagement 77". Création d un comité de suivi avec le propriétaire des emprises, EDF (2010). Brou-sur-Chantereine Étude d opportunité du secteur de l îlot du Bocage et Cuisine Plus ( ). Études de renouvellement urbain de la cité cheminote, à Brou et Chelles (depuis 2008) Courtry Étude préalable à l acquisition des anciens terrains du commissariat à l énergie atomique (depuis 2007). Soutien au commerce et à l artisanat ; partenariats ; marchés d approvisionnement ; études (13/12/2004, précisé par arrêté préfectoral du 30/12/2005) Commerce et artisanat Réalisation d une étude sur la situation du commerce en partenariat avec la chambre de commerce et d industrie de Seine-et-Marne (2007). Opérations d animation commerciale en partenariat avec les associations des commerçants et les villes (depuis 2007). Fonds d intervention afin d acquérir des fonds de commerce ou des baux commerciaux dans les centres villes et de maintenir les commerces de proximité (2009). "Coaching déco": 15 actions de conseils en décoration en faveur des artisans et commerçants et 2 conférences pour les adhérents de l Union des commerçants et artisans de Chelles et Vaires-sur-Marne (2010). Marchés Gestion unifiée des marchés de Brou-sur-Chantereine, Chelles et Vaires-sur-Marne avec désignation d un prestataire unique (depuis 2007). Étude sur la situation et les possibilités de redynamisation des marchés de l intercommunalité (2009). Requalification du pôle alimentaire de l avenue de Sylvie en concertation avec les commerçants (projets Trio Fruits et Halles d Auchan) (2009). Promotion et évènements Réalisation de différentes plaquettes: commerce en centre-ville, marchés couverts, économie (depuis 2007). 5

6 Participation au SIMI, salon de l immobilier d entreprise (depuis 2007). Participation au salon "AIRE" qui regroupe le réseau des dirigeants d entreprises de l Est francilien (2008). Participation aux "Trophee preven s" organisé par l association des chefs d entreprises de Marne-la-Vallée (2008). Salon de l artisanat et de l Aménagement intérieur (depuis 2009). Études Parution d un tableau de bord, d une revue et de diverses données économiques dans le cadre de l observation économique du territoire (depuis 2007). Autres Concours des Eco-trophées récompensant les meilleures initiatives ou projets liés au développement durable des entreprises du territoire (2010). Atelier "Entreprendre autrement" avec les acteurs de l économie sociale et solidaire (2010). Emploi ; mission locale ; maison de l emploi (13/12/2004) Gestion de trois pôles emplois : un à la maison de l emploi Marne et Chantereine à Chelles, un à l école Jean Jaurès de Brou-sur-Chantereine et un à la mairie de Vaires-sur-Marne (depuis 2005). Adhésion au dispositif initié par la PFIL du Nord Seine-et-Marne qui permet l attribution de prêts d honneur pour les créateurs d entreprises (depuis 2007). Création et labellisation de la maison de l emploi du nord-ouest Seine-et-Marne en partenariat avec les intercommunalités de Marne-la-Vallée et de Marne et Gondoire (depuis 2007). Subventions à plusieurs manifestations (Rencontres pour l Emploi...) (depuis 2009). Ateliers collectifs en vue de retrouver un emploi : initiation à Internet, valorisation de ses acquis...(depuis 2009). Participation aux ateliers mis en place par la CLILE (2009). Loisirs et tourisme (offices de tourisme...) (13/12/2004) Création d un office de tourisme intercommunal sous la forme d un EPIC (06/06/2007). Publication d un document trimestriel relatant l actualité événementielle de l intercommunalité (depuis 2009). Intérêt communautaire ZAE (30/12/2005) Sont d intérêt communautaire les ZAC permettant le développement de zones d activités industrielle, commerciale, tertiaire, artisanale et touristique existantes et futures qui répondent aux critères suivants : zones d activités dont l importance stratégique pour le développement économique de la communauté de communes est indéniable, zone d activités existantes ou futures à usage d activités, de plus de 5 hectares, à l exception des zones uniquement commerciales, zones à usage commercial à créer de plus de m². Au regard des nouveaux statuts adoptés par arrêté préfectoral du 26/08/2005 et des délibérations du conseil communautaire du 28/01/2009, sont considérées comme ZAE d intérêt communautaire : la ZA dite "zone d activités de la Régalle" à Courtry, la ZA dite "site du CEA" à Courtry, la ZA dite "espace d activités économiques de la Tuilerie" à Chelles, la ZA dite "ZAC n 2 de l Aulnoy" à Chelles, la ZA dite "zone industrielle de la Trentaine" à Chelles et Vaires-sur-Marne, la ZA dite "zone d activités économiques du triage" à Chelles, la ZA dite "site de la centrale EDF" à Vaires-sur-Marne. Pourront venir s ajouter aux ZAC sus évoquées, par délibération du conseil communautaire, toutes ZAC nouvelles ou projets de ZAC répondant aux critères fixés. Equilibre social de l habitat PLH et études sur le logement (13/12/2004) Adoption du PLH intercommunal (19/12/2007) pour la période Tenue du premier comité de suivi 6

7 des réalisations portant sur les 2 premières années de validité su programme (2009). Premier bilan réalisé à mi-terme (2010). Réalisation d une synthèse sur l évolution du parc immobilier de 2006 à Adoption d une charte de l habitat durable (2009). Préparation à la mise en place d un observatoire de l habitat (2010). Logement social (13/12/2004) Subventions pour la construction et la réhabilitation de logements (depuis 2005) : en 2010, 2 opérations réalisées pour un montant de 1,2 millions d euros. Garanties d emprunts données aux bailleurs sociaux (depuis 2005). 7 garanties d emprunts accordées en Développement d une politique d aide directe ou indirecte à la construction et à la réhabilitation de logements sociaux, et de toute structure d hébergement à caractère social, à la requalification de leurs espaces extérieurs (13/12/2004) Versement d aides en complément des aides à la pierre versées par l État. Mise en place d un dispositif d aide à l accession sociale doté d une enveloppe de euros (en 2010) pour faciliter l accès à la propriété à coût maîtrisé (depuis 2009). Structures d hébergement (13/12/2004) Valorisation et entretien du patrimoine ancien des communes (13/12/2004) Mise en place d une OPAH "habitat indigne et précarité énergétique" (2010). Politique de la ville (08/08/2006) Dispositifs contractuels Dispositifs locaux de prévention de la délinquance Gestion de la MJD de Marne et Chantereine (depuis 2006). Accueil annuel à la MJD de visiteurs, personnes reçues, appels téléphoniques reçus et 280 personnes reçues par le conciliateur de justice (chiffres 2010). Partenariat entre la MJD et les établissements scolaires de la communauté d agglomération afin d assurer des missions de prévention d accès au droit (depuis 2009). Intérêt communautaire Politique de la ville (08/08/2006) Sont d intérêt communautaire les actions et les dispositifs suivants : le CUCS, la mise en place d un observatoire intercommunal de l exclusion, le PLIE, le partenariat et le soutien aux dispositifs ou l organisation d intervention de lutte contre l exclusion, la mise en place d un CLSPD, la MJD de la ville de Chelles ainsi que tous les dispositifs d aide judiciaire et d aide aux victimes. Compétences optionnelles Création, aménagement et entretien de la voirie d intérêt communautaire (13/12/2004) Voirie Programme de réfection et d aménagement des voiries (depuis 2007). Les investissements s élèvent à 2,1 millions d euros en 2010, soit près de 5 millions d euros depuis Création de 2 parkings à Chelles (2010). Acquisition de plusieurs parcelles à Chelles pour euros en vue de l aménagement du carrefour "des 4 routes" (2010). Protection et mise en valeur de l environnement 7

8 Eaux usées et pluviales (13/12/2004) Assainissement pris en charge par le SIABCVCP, Syndicat mixte d assainissement de Brou, Vaires, Chelles, Courtry et Le Pin (depuis 2005). Collecte et traitement des déchets ménagers et assimilés (30/12/2005) Substitution aux communes au sein du SIETREM, syndicat mixte pour l enlèvement et le traitement des résidus ménagers (2006). Espaces verts ou boisés (08/08/2006) Gestion de 182 hectares d espaces naturels : l espace de 8 ha accessible au public dans le bois de Brou-sur-Chantereine, le bois des Coudreaux à Chelles, la réserve naturelle régionale des Iles de Chelles, le site de la montagne de Chelles, les berges et abords du canal à Vaires-sur-Marne et à Chelles et le bois des abords du canal à Vaires-sur-Marne. Lancement d une procédure pour la création d un périmètre régional d intervention foncière (PRIF) sur le bois de Brou-sur-Chantereine et ses abords (326 ha), ainsi que la création d un périmètre de préemption au titre des espaces naturels sensibles départementaux (2007). Accord de l intercommunalité pour l acquisition du bois de Brou-sur-Chantereine par l Agence des espaces verts régionaux (AEV) et partenariat pour l entretien du bois avec l AEV (2008). Travaux de mise en sécurité et d aménagement de la Montagne de Chelles (depuis 2007). Réalisation d une aire de jeux, installation d un sanitaire autonettoyant, de bordures et d un stabilisé dans les allées (2009). Recrutement d une équipe de 5 agents pour l entretien des espaces verts (2007). Approbation du projet présenté par le Conseil régional de classement de la réserve naturelle des Iles de Chelles en Réserve Naturelle Régionale (2008). La Communauté a été désignée comme gestionnaire (2010). Programme triennal de plantation de 332 arbres pour un financement de euros HT subventionné à hauteur de 30% par l Agence des espaces verts de la Région (2008 à 2011). Coulée verte intercommunale entre Courtry et Vaires-sur-Marne (2008). Études de faisabilité sur la requalification des berges de la Marne à Vaires-sur-Marne (2008). Adhésion à l association "réserves naturelles de France" (2008). Patrimoine architectural et paysager (13/12/2004) Acquisition d une propriété constituée d un parc arboré à Brou-sur-Chantereine, pour euros (2010). Lutte contre les nuisances sonores, les pollutions de l eau et de l air et les risques naturels (13/12/2004) Plan de prévention des risques d inondation de Chelles et Vaires-sur-Marne. Plan de prévention des risques d effondrements de carrières et galeries souterraines de gypse. Autres Conseil participatif composé d un collège "citoyens" et d un collège "acteurs locaux" (depuis 2005). Mise en place d ateliers à destination des citoyens dans le cadre de l Agenda 21 (depuis 2009). Participation de 145 citoyens en Mise en place de l Espace Info Energies (EIE) : animations d ateliers et participations à plusieurs manifestations en vue de renseigner les particuliers sur les éco-comportements et la maîtrise de l énergie (2010). Plan de lutte contre les chenilles processionnaires du chêne avec les villes de Pomponne et Le Pin (2010) Ouverture d un rucher pédagogique sur la Montagne de Chelles (2011). Intérêt communautaire Espaces verts, naturels et agricoles (08/08/2006) Sont d intérêt communautaire la gestion des espaces verts et la prise en charge des frais inhérents pour les sites suivants: le bois des Coudreaux à Chelles, la réserve naturelle régionale des Iles mortes à Chelles, le site de la Montagne de Chelles, les berges et abords du canal à Vaires-sur-Marne et à Chelles, les bords de Marne, le bois des abords du canal à Vaires, le bois de Vrou pour l espace de 8 ha accessible au public. 8

9 Sont d intérêt communautaire la veille foncière et écologique sur la cession des espaces naturels ou agricoles privés et la prise en charge de l ensemble des frais liés aux études pour les sites suivants: le bois de Brou non accessible au public, l ENS de Chelles-secteur est, l ENS du Montguichet à Chelles, la ZAD du Montguichet à Chelles, le site du Sempin à Chelles, les coteaux boisés aux abords du fort de Vaujours à Courtry, le bois de Raffeteau à Courtry, l étang de Vaires (site EDF), la base nautique de Vaires-Chelles, l ensemble des espaces agricoles sur les quatre communes, le bois de Vaires. Création, aménagement et entretien de la voirie d intérêt communautaire (13/12/2004) Liaisons douces Réalisation régulière de travaux d entretien des pistes cyclables (depuis 2005). Création de pistes cyclables, d une voie verte et réfection d une voie verte existante. Soit 8500 mètres de liaisons nouvelles pour un coût total de 2,2 millions d euros (depuis 2007), dont 4800 mètres en Contrat triennal "de réseau vert" avec la Région en vertu duquel les travaux de liaisons douces bénéficient de subventions de la Région (entre 40 et 50%) et du département de Seine-et-Marne ( ). Construction, entretien et fonctionnement d équipements culturels et sportifs d intérêt communautaire Bibliothèques (13/12/2004) Gestion des bibliothèques Georges Brassens et Olympe de Gouges à Chelles, de la bibliothèque de Courtry et de la bibliothèque Jean Sterlin à Vaires-sur-Marne (depuis le 01/01/2007). Extension de la gratuité aux 4 équipements, déjà pratiquée par certains auparavant (01/01/2007). Étude de programmation du réseau de lecture publique et adoption d un schéma directeur du réseau de lecture publique (26/09/2007). Mise en réseau technique des équipements de lecture publique (depuis 2007). Animations dans les bibliothèques sur des thèmes trimestriels, associée à la publication de la plaquette "Livres ensemble" (depuis 2008). Festival du Printemps des poètes (depuis 2008). Financement d un concours de maîtrise d œuvre pour la réalisation d une médiathèque HQE et l aménagement de ses abords (2008). Attribution du marché à Atelier Novembre (2009). Engagement des travaux (2011). Plan de développement de la lecture auprès des jeunes enfants : collections itinérantes, sensibilisation du personnel, création d un fonds de référence autour du jeune enfant (2010). Participation à l opération "Premières pages" avec remise de 250 albums aux enfants nés en 2009 (initiée par le ministère de la Culture et de la Communication, relayée par la CAF et le Conseil général de Seine et Marne) (2010). Conservatoire de musique et écoles d enseignement musical existants ou futurs (13/12/2004) Création d une école de musique à Courtry (2007). Mise en place d une structure de coordination pour mettre en cohérence les enseignements et les activités musicaux proposés sur l ensemble du territoire (2007). Gestion du Conservatoire de musique, un réseau de 4 écoles : école de musique de Chelles, école de musique Olivier Messiaen de Vaires-sur-Marne, école de musique de Courtry, école de musique de Brou-sur-Chantereine (depuis 2007). Alignement des tarifs sur tout le territoire de l agglomération (2008). Spectacles et initiatives autour de la vie musicale locale ( ). Lectures musicales "A portée de voix", actions conjointes du Conservatoire et des bibliothèques de l intercommunalité (depuis 2009). 9

10 Salles de spectacle, salles polyvalentes et d exposition, cinémas existants et futurs (13/12/20004) Construction d un équipement culturel à Brou-sur-Chantereine. Conception du projet et dépôt du permis de construire (2010). Piscines, centres nautiques existants et futurs et équipements sportifs couverts ou de plein air existants ou futurs (13/12/2004) "Marne et Chantereine en fête" sur la base régionale de loisirs de Vaires-sur-Marne (depuis 2006). Gestion du centre nautique Robert Préault à Chelles et du centre nautique des Loriots à Vaires-sur-Marne (depuis 2007). Harmonisation tarifaire pour les deux centres nautiques (2007). Diagnostic sur l état structurel et fonctionnel des équipements au regard des réglementations en vigueur (2007). Journée colloque sur le devenir du sport en Marne et Chantereine (2007). Travaux de réhabilitation des 2 piscines de Marne et Chantereine ( ). Allongement des horaires des piscines pendant la période estivale (2010). Ouverture d un créneau spécifique d accueil pour les publics handicapés à la piscine de Vaires-sur-Marne (2010). Manifestations sportives telles qu un tournoi international de water-polo et le 1er "Nathletic Constest Chellois" (2010). Intérêt communautaire Equipements culturels (08/08/2006) La culture : les actions de développement du réseau de la lecture publique, la construction, la gestion et l entretien des bibliothèques et médiathèques existantes ou futures, les actions de développement du réseau de la musique, la construction, la gestion et l entretien des conservatoires de musique, des écoles de musique et tout établissement de pratique musicale existants ou futurs, les actions de partenariat et de soutien aux acteurs publics et privés concourant au développement culturel, la création, l aménagement, la gestion et l entretien d équipements futurs: salles de spectacles, salles polyvalentes et d exposition, cinémas permettant d accueillir plus de 300 personnes ou d une superficie des locaux de plus de m². Equipements sportifs (08/08/2006) Le sport : les actions de développement de l apprentissage de la natation et des pratiques nautiques, la construction, la gestion et l entretien des piscines et centres nautiques existants ou futurs, la construction, la gestion et l entretien des futurs équipements sportifs couverts et de plein air de plus de m² pour les équipements couverts et m² pour les équipements de plein air, présentant un caractère structurant ou spécifique à l échelle du territoire et accessibles inconditionnellement à l ensemble de la population ou associations des communes membres, les actions de partenariat et de soutien aux acteurs publics et privés concourant au développement sportif communautaire. Compétences facultatives Coopération décentralisée (08/08/2006) Intérêt communautaire Coopération décentralisée (08/08/2006) La conduite d échanges réciproques (culture, citoyenneté, aménagement du territoire, développement économique, gouvernance,...) avec des collectivités territoriales étrangères, avec possibilité de partenariat avec les pays membres de la Communauté. Les actions de soutien au développement, dans un esprit de solidarité et de réciprocité, avec des collectivités territoriales étrangères. 10

11 L appui au développement de la démocratie et à la promotion de la paix. La contribution à la promotion à l extérieur des activités économiques, culturelles ou touristiques des acteurs de son territoire. Santé (19/07/2012) Actions en faveur du renforcement de la démographie des professionnels de santé, assistance à la création et au développement des réseaux de santé de proximité et des réseaux thématiques de prévention, coordination générale des actions de prévention et d éducation à la santé, élaboration d un diagnostic de santé intercommunal, élaboration, mise en place, signature et gestion d un Contrat Local de Santé Eclairage (08/09/2011) Signalisation (08/09/2011) Intérêt communautaire Voirie (15/09/2011) Sont d intérêt communautaire les création, gestion et entretien des public, des voies et des places ainsi que les sites suivants: -Parc de la Mairie à Brou-sur-Chantereine ; -Parc du souvenir Emile Fouchard à Chelles ; -Parc du moulin à Chelles ; -Espaces extérieurs du quartier de la Grande Prairie à Chelles ; -Parkings du centre culturel à Chelles ; -Parkings de la Noue Brossard à Chelles ; -Mails du Mont Chalâts à Chelles ; -Mails de la Fontaine à Chelles ; -Parc de la Mairie à Courtry ; -Parking du COSEC à Vaires-sur-Marne. Aménagement numérique du territoire (24/04/2012) 11 installations d éclairage

12 Atlas cartographique Les cartes ci-dessous présentent le périmètre de la communauté au 01/01/2012. Taux de logements sociaux en 2010 Politique de la ville en

13 Zones d'activités économiques en 2010 Potentiel financier en 2009 (en Euros par habitant) 13

14 Population en

Le Conseil communautaire a :

Le Conseil communautaire a : Le Conseil communautaire a : - ADOPTÉ le Budget supplémentaire 2012 du Budget principal de la Communauté d agglomération Marne et Chantereine qui s équilibre en dépenses et en recettes à 16.860.001,34

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Eco-quartier des Bergères - Cahier des Charges de la consultation d acquéreurs ILOT

Plus en détail

Territoires, compétences et gouvernance

Territoires, compétences et gouvernance Territoires, compétences et gouvernance État des connaissances sur la remise et les taxis Le 4 avril 2012 Agnès Parnaix Tél. : 01 77 49 76 94 agnes.parnaix@iau-idf.fr 1 Sommaire SDCI et périmètres intercommunaux

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME BROU-SUR-CHANTEREINE 2. PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES Plan Local d'urbanisme prescrit le : 5 février 2010 Plan Local d'urbanisme arrêté le : 11 juillet 2013 Plan

Plus en détail

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1 1. Avant-propos de Monsieur Bréhaux (adjoint au maire en charge de l urbanisme) : L importance du P.L.U. en tant qu outil législatif permettant une maîtrise de l urbanisme de la commune est rappelée aux

Plus en détail

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MARNE ET CHANTEREINE AGENDA 21 - DEVELOPPEMENT DURABLE PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL Présentation et proposition d engagement Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 DE QUOI

Plus en détail

MESURES D ACCOMPAGNEMENT

MESURES D ACCOMPAGNEMENT LIVRET VI MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DU SCOT ET SUIVI DE L ANALYSE DE LA SITUATION 127 Sommaire I DES MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DU SCOT page 126 HABITAT EQUIPEMENTS

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

REVISION SIMPLIFIEE DU P.L.U. Z.A.C. DU DOMAINE DE CAYLUS : CREATION D UN ECOQUARTIER

REVISION SIMPLIFIEE DU P.L.U. Z.A.C. DU DOMAINE DE CAYLUS : CREATION D UN ECOQUARTIER REVISION SIMPLIFIEE DU P.L.U. Z.A.C. DU DOMAINE DE CAYLUS : CREATION D UN ECOQUARTIER REUNION PUBLIQUE DU 8 MARS 2012 Architecte/urbaniste Agence A. Garcia-Diaz Bureau d Etudes Techniques SERI SITUATION

Plus en détail

ÉTABLISSEMENT PUBLIC FONCIER DE LA VENDÉE. L expertise foncière au service. de vos projets

ÉTABLISSEMENT PUBLIC FONCIER DE LA VENDÉE. L expertise foncière au service. de vos projets ÉTABLISSEMENT PUBLIC FONCIER DE LA VENDÉE L expertise foncière au service de vos projets Mot du Président Alain LEBOEUF Président de l EPF de la Vendée Les données démographiques nous le rappellent chaque

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE ------------------- DEPARTEMENT DU BAS-RHIN

REPUBLIQUE FRANCAISE ------------------- DEPARTEMENT DU BAS-RHIN REPUBLIQUE FRANCAISE ------------------- DEPARTEMENT DU BAS-RHIN STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE MOLSHEIM-MUTZIG - 11 ème édition - Délibération N 11-87 du 21 Décembre 2011 SOMMAIRE

Plus en détail

circonscription entendent y prendre toute leur part et vous proposent d y apporter vos contributions, en toute liberté.

circonscription entendent y prendre toute leur part et vous proposent d y apporter vos contributions, en toute liberté. Bulletin des socialistes de la 7 ème circonscription : Annet-sur-Marne, Brousur-Chantereine, Claye-Souilly, Courtry, Chelles, Lagny-sur-Marne, Le Pin, Gouvernes, Pomponne, St Thibault des Vignes, Vaires-sur-Marne,

Plus en détail

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 1. La ville centre de Colmar 2. Les villes couronnes 3. Les pôles pluri-communaux 4. Les pôles secondaires 5. Les villages 6. En zone

Plus en détail

Version définitive approuvée après enquête publique

Version définitive approuvée après enquête publique Secteurs 3 et 4 de Marne-la-Vallée et communes environnantes Phase 3 Version définitive approuvée après enquête publique ROLAND RIBI & ASSOCIES Ingénieurs-conseils et urbanistes s.à.r.l. 15, avenue de

Plus en détail

Développer sa commune

Développer sa commune N 18 juin 2008 Développer sa commune Les documents d urbanisme (1) quel document pour quel projet de territoire? Imaginer l avenir d un territoire communal ou intercommunal dans une vision durable de son

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme. Révision simplifiée

Plan Local d Urbanisme. Révision simplifiée Nantes Quartier Bellevue - Janvraie Plan Local d Urbanisme Révision simplifiée 2 - Notice explicative Pôle Nantes Ouest Approbation du Plan Local d Urbanisme le 9 mars 2007 Modifié le 17 décembre 2007

Plus en détail

L EPF LR, EN QUELQUES MOTS

L EPF LR, EN QUELQUES MOTS 01 L EPF LR, EN QUELQUES MOTS 01 L EPF LR, EN QUELQUES MOTS ACTIVITÉ DE L EPF LR AU 31 JUILLET 2013 Tout axe du PPI confondu L EPF LR INTERVIENT SUR LES TERRAINS EN AMONT DE L AMÉNAGEMENT L EPF LR acquiert

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH

CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH ENTRE LES SOUSSIGNES La Communauté de l Agglomération Havraise (CODAH), 19 rue Georges Braque

Plus en détail

acérola - plessis-grammoire

acérola - plessis-grammoire acérola - plessis-grammoire oap aménagement Le secteur d Acérola se situe au cœur de la commune du Plessis-Grammoire et couvre une surface d environ 5 hectares au coeur du tissu urbain. Il est délimité

Plus en détail

DRAVEIL élabore son PLU

DRAVEIL élabore son PLU DRAVEIL élabore son PLU Réunion publique de quartier DANTON -LA VILLA DOMAINE DE VILLIERS Plan Local d Urbanisme VILLE DE DRAVEIL 10 JUIN 2010 La ville dans son contexte Situation géographique 19kmausuddeParis

Plus en détail

On distingue trois grandes périodes dans l'évolution des Agences :

On distingue trois grandes périodes dans l'évolution des Agences : LAgence L Agence d Urbanisme et de Développement de la Région de Saint Omer : évolution des missions i Colloque «Collectivités territoriales et processus d'urbanisation : Méthodes d'accompagnement et rôles

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans 9 villes Est Ensemble, une ambition métropolitaine La Communauté d agglomération Est Ensemble a été créée le 1 er janvier 2010. Située aux portes de Paris, elle regroupe 9 villes de Seine-Saint-Denis Bagnolet,

Plus en détail

Les données urbaines

Les données urbaines Les données urbaines Pour les études de faisabilité, le STIF a chargé l Institut d Aménagement et d Urbanisme d Ile-de- France (IAU IdF), d analyser et d'estimer les évolutions urbaines possibles du territoire

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC Pour l'exploitation du Parc des expositions de la Beaujoire RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DU SERVICE DELEGUE 1 er juin 2010

Plus en détail

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006 Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban Forum ANRU du 28 mars 2006 1 Préambule Montauban, face à un enjeu classique : devenir une banlieue de Toulouse ou s affirmer comme pôle d équilibre

Plus en détail

COMPTE RENDU DE CONSEIL COMMUNAUTAIRE

COMPTE RENDU DE CONSEIL COMMUNAUTAIRE COMPTE RENDU DE CONSEIL COMMUNAUTAIRE Séance du 20 mars 2012 Principales décisions du Président et du Bureau Décisions prises dans le cadre des délégations attribuées par le Conseil de communauté. Conventions

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov Direction Travaux des assemblées/affaires juridiques Service Travaux des assemblées/courrier MDT/CM ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni

Plus en détail

Marne et Chantereine. 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés. Mise à jour 2015

Marne et Chantereine. 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés. Mise à jour 2015 Mise à jour 2015 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés La communauté d agglomération de Marne et Chantereine regroupe 4 communes : Brou-sur-Chantereine, Chelles, Courtry

Plus en détail

La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif

La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif Compte-rendu La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif Présentation par Gérard LERAS Vice-président de la région Rhône-Alpes délégué à la politique foncière Ambilly, 18 janvier 2012

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du mercredi 10 Décembre 2014 Après avoir approuvé le compte rendu de la réunion du 12 novembre 2014, le conseil municipal a examiné les dossiers et pris

Plus en détail

L ÉCO-QUARTER DES BORDS DE SEINE S OUVRE SUR LA VILLE ET LE FLEUVE

L ÉCO-QUARTER DES BORDS DE SEINE S OUVRE SUR LA VILLE ET LE FLEUVE RENOUVELLEMENT URBAIN ECO-QUARTIER - MIXITE SOCIALE CONSTRUCTION - DOSSIER DE PRESSE Paris, le 4 septembre 2013 L ÉCO-QUARTER DES BORDS DE SEINE S OUVRE SUR LA VILLE ET LE FLEUVE SAMEDI 14 SEPTEMBRE 2013

Plus en détail

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr BOULEVARD

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

Plateforme pour la rénovation énergétique pour tous (PRET) du Val-de-Marne

Plateforme pour la rénovation énergétique pour tous (PRET) du Val-de-Marne Le réseau francilien de lutte contre les précarités énergétiques Fiche Action Plateforme pour la rénovation énergétique pour tous (PRET) du Val-de-Marne Territoire concerné >> Département du Val-de- Marne

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Montvalezan La Rosière

Montvalezan La Rosière Montvalezan La Rosière Elaboration du Plan Local d Urbanisme Réunion publique n 2 Synthèse du diagnostic Février 2015 1 Déroulement 1. Rappel de la démarche 2. Les enjeux identifiés par thématique 3. Synthèse

Plus en détail

Le Val d Orge au Stand D02 - Hall Passy Construisons la plus grande réserve foncière d Ile-de-France Contact presse : Charlotte Limare

Le Val d Orge au Stand D02 - Hall Passy Construisons la plus grande réserve foncière d Ile-de-France Contact presse : Charlotte Limare Le Val d Orge au Stand D02 - Hall Passy Construisons la plus grande réserve foncière d Ile-de-France Dossier de presse SIMI du 4 au 6 décembre 2013 Contact presse : Charlotte Limare Tél. : 01 69 72 17

Plus en détail

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA 4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA Dossier de Presse Nantes, le 6 janvier 2012 Sommaire Communiqué de presse p. 3 I - Présentation des 4 projets et

Plus en détail

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU VAL D AY

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU VAL D AY DÉPARTEMENT DE L ARDÈCHE COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU VAL D AY Grande Rue - BP 06-07290 SATILLIEU Tél : 04 75 34 91 83 - Fax : 04 75 69 91 64 - E-mail : administration@val-d-ay.fr STATUTS modifiés par arrêtés

Plus en détail

TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes

TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes La loi n 2000-1028 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbain, dite «loi SRU», avait instauré une participation

Plus en détail

Mavilly-Mandelot. Présentation du PADD. Elaboration du Plan Local d Urbanisme. Jeudi 24 octobre 2013

Mavilly-Mandelot. Présentation du PADD. Elaboration du Plan Local d Urbanisme. Jeudi 24 octobre 2013 Mavilly-Mandelot 2 Elaboration du Plan Local d Urbanisme Présentation du PADD Jeudi 24 octobre 2013 LES ETAPES DE L ELABORATION PHASE 1 DIAGNOSTIC PHASE 2- PROJET COMMUNAL PHASE 3- ZONAGE ET REGLEMENT

Plus en détail

Informations Ge ne rales

Informations Ge ne rales Résultats de l enquête sur le développement des structures PEP vers le tourisme social Cette enquête ne comprend que les centres désirant intégrer un possible partenariat entre Atout France, la Caisse

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE En préalable, Mr Mély donne lecture des actes et contrats signés lors des derniers mois A remarquer un nombre de transactions toujours

Plus en détail

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Etudes préalables à la création d une ZAC multisites «Vallée du Thérain» à Beauvais (60) Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Réunion du 7 mai 2014

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES CAHIER DES CHARGES DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES Rappel du cadre général d intervention des 3 collectivités : Dans le prolongement du Schéma Régional de Développement

Plus en détail

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Vendredi 6 mars 2015 Conseil municipal Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Sommaire > Communiqué

Plus en détail

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar L Envol La destination shopping et détente de Montélimar Dossier de presse 15 octobre 2013 www.groupe-sodec.com Contact presse : Jeanne BAZARD jeanne.bazard@groupe-sodec.com 01 58 05 15 59-06 82 43 45

Plus en détail

[Texte] GLOSSAIRE DU CDT. [Texte]

[Texte] GLOSSAIRE DU CDT. [Texte] GLOSSAIRE DU CDT AGENCE NATIONALE POUR LA RENOVATION URBAINE (ANRU) L agence nationale pour la rénovation urbaine est un établissement public industriel et commercial, créé par l article 10 de la loi d

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

Date de la convocation : 22 juillet 2014

Date de la convocation : 22 juillet 2014 L an deux mille quatorze, le 29 juillet, à 19h30, Le Conseil Communautaire de la Communauté de Communes du Beaufortain s est réuni en session ordinaire à Beaufort au siège de la Communauté de Communes,

Plus en détail

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement Royaume du Maroc Ministère de l Intl Intérieur Direction Générale G des Collectivités s Locales L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 FEVRIER 2015

COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 FEVRIER 2015 COMMUNE DE VAL-DE-FIER COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 FEVRIER 2015 Présents : DERRIEN Patrice, BAU ROUPIOZ Valérie, BEAUD CATHELIN Gaëlle, BERAUD François, BLOUET Christine, BURGOD

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Département du Morbihan Commune de l Ile aux Moines Plan Local d Urbanisme Pièce n 2 : Projet d Aménagement et de Développement Durable Vu pour être annexé à la délibération du 19 mars 2014 Le Maire, Dossier

Plus en détail

BILAN DU PPI. Un outil foncier au service des collectivités

BILAN DU PPI. Un outil foncier au service des collectivités 28 212 BILAN DU PPI Un outil foncier au service des collectivités 1 Editorial du Président ÉVOLUTION DES TERRITOIRES MEMBRES DE L EPF DE L AIN L Établissement Public Foncier de l Ain, créé par arrêté préfectoral

Plus en détail

Séance du Conseil Municipal du 27/06/2013

Séance du Conseil Municipal du 27/06/2013 Direction Générale Développement / Direction du Développement urbain Question n 182 Direction de l'urbanisme REF : DU2013027 Signataire : SM/NL Séance du Conseil Municipal du 27/06/2013 RAPPORTEUR : Jean-Yves

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES CAHIER DES CHARGES DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES Rappel du cadre général d intervention des 3 collectivités : Dans le prolongement du Schéma Régional de Développement

Plus en détail

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR 3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR LA MAÎTRISE DES DÉPLACEMENTS. Pour assurer un aménagement et un développement durable, la Ville de Boulogne- Billancourt souhaite mener

Plus en détail

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne Grand Hameau Une entrée de ville à la campagne Une entrée de ville à la campagne Afin de donner une nouvelle impulsion à son développement, la Ville du Havre a choisi de mettre en valeur les derniers espaces

Plus en détail

Commune de ROUSSET. Rapport de présentation du Règlement local de publicité

Commune de ROUSSET. Rapport de présentation du Règlement local de publicité Commune de ROUSSET Rapport de présentation du Règlement local de publicité Sommaire Introduction... 3 1. Contexte géographique et administratif... 4 1.1. Localisation... 4 1.2. Données chiffrées... 5 1.3.

Plus en détail

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE LIGNE 16 : NOISY CHAMPS < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 : LE BOURGET RER < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 14 : MAIRIE DE SAINT-OUEN < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE BLEUE) DOSSIER

Plus en détail

Quoi de neuf acteurs? Les politiques locales de l'habitat à l'épreuve des réformes en cours

Quoi de neuf acteurs? Les politiques locales de l'habitat à l'épreuve des réformes en cours 1 Quoi de neuf acteurs? Les politiques locales de l'habitat à l'épreuve des réformes en cours La réforme territoriale : quelle organisation, quelles compétences demain? Paris, 4 février 2010 1 2 Une longue

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

Valorisation du site emblématique de l ancien Pensionnat Notre-Dame de France : la future ZAC «Quartier du Pensio».

Valorisation du site emblématique de l ancien Pensionnat Notre-Dame de France : la future ZAC «Quartier du Pensio». Rue des Capucins Boulevard Saint-Louis Rue des Frères Théodore Rue Latour-Maubourg Chemin de la Clède Rue Jean Barthélémy Rue de la Ronzade PLAN MASSE DU PROJET DE ZAC DU «QUARTIER DU PENSIO» Valorisation

Plus en détail

Avenant àla Convention avec l Etat

Avenant àla Convention avec l Etat Avenant àla Convention avec l Etat 14 septembre 2010 1 20 années d un partenariat sans précédent : 1987 à aujourd hui Une Convention signée le 24 mars 1987 entre TWDC, l Etat français, la Région Ile de

Plus en détail

Ordre du jour du Conseil Municipal du 6 octobre 2014 18 heures 30

Ordre du jour du Conseil Municipal du 6 octobre 2014 18 heures 30 Bruguières, le 26 septembre 2014 Ordre du jour du Conseil Municipal du 6 octobre 2014 18 heures 30 DELIBERATIONS Objet : Urbanisme Convention d utilisation du cadastre 2014-10-001 Objet : Adoption d une

Plus en détail

COMMUNE DE THOMERY EXTRAIT DU PROCÈS VERBAL DES DÉLIBÉRATIONS PRISES PAR LE CONSEIL MUNICIPAL DANS SA SÉANCE DU 8 FEVRIER 2013

COMMUNE DE THOMERY EXTRAIT DU PROCÈS VERBAL DES DÉLIBÉRATIONS PRISES PAR LE CONSEIL MUNICIPAL DANS SA SÉANCE DU 8 FEVRIER 2013 COMMUNE DE THOMERY EXTRAIT DU PROCÈS VERBAL DES DÉLIBÉRATIONS PRISES PAR LE CONSEIL MUNICIPAL DANS SA SÉANCE DU 8 FEVRIER 2013 Le Conseil Municipal, légalement convoqué, s'est réuni à la Mairie, en séance

Plus en détail

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont :

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont : Communiqué de presse 23 avril 2014 Établissement public d aménagement de La Défense Seine Arche 55 Place Nelson Mandela 92024 Nanterre Cedex L Etablissement Public d Aménagement de La Défense Seine Arche

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 30 septembre 2013. Ordre du Jour

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 30 septembre 2013. Ordre du Jour M A I R I E DE D I J O N PALAIS DES ETATS DE BOURGOGNE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 30 septembre 2013 Ordre du Jour 1 - Conseil du 24 juin 2013 - Procès-verbal - Approbation I- ECOLOGIE URBAINE A- URBANISME

Plus en détail

Ingénierie et action foncière. Janvier 2014

Ingénierie et action foncière. Janvier 2014 ANJOU PORTAGE FONCIER Ingénierie et action foncière dans la Politique Départementale de l Habitat Janvier 2014 Les outils d action foncière et td d urbanisme durable du PDH Une phase d étude préalable

Plus en détail

INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES... 10

INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES... 10 Rapport d avancement des travaux de lla Commiissiion Localle de ll Eau du bassiin du Loiiret ANNÉE 2004 INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES...

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

Synthèse du bilan carbone

Synthèse du bilan carbone Synthèse du bilan carbone patrimoine et services ville de CANNES Ce projet est co-financé par l Union europénne. Projet sélectionné dans le cadre du programme opérationnel FEDER PACA 27-213. Année de référence

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Département de la Loire-Atlantique (44) Commune de La Plaine sur Mer PLAN LOCAL D URBANISME Réunion publique de concertation 14 janvier 2013 Les étapes de l élaboration du PLU Prescription (DCM) 11/06/2009

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER) Page 1 Axe Référence Domaine Service instructeur Dates agréments CLS 2 La compétitivité de l économie : développer l économie réunionnaise dans l environnement international REGION Direction des Affaires

Plus en détail

CONVENTION DE PORTAGE FONCIER VILLE DE SAINT-BRIEUC / SAINT-BRIEUC AGGLOMERATION OPERATION RUE DU GOELO NOTE DE SYNTHESE. Mesdames, Messieurs,

CONVENTION DE PORTAGE FONCIER VILLE DE SAINT-BRIEUC / SAINT-BRIEUC AGGLOMERATION OPERATION RUE DU GOELO NOTE DE SYNTHESE. Mesdames, Messieurs, Ville de SAINT-BRIEUC ------------------------------- Conseil Municipal ---------------------- Séance du 29 septembre 2009 ----------------- Rapporteur : Mme DIOURON ----------------- N 10 CONVENTION DE

Plus en détail

5 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

5 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE 5 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ATOUTS Une situation géographique centrale dans l Est parisien en plein essor Un taux d emploi relativement important FAIBLESSES Une inadéquation entre les emplois et la population

Plus en détail

Cahier des charges pour la création du site internet Pays Sologne Val Sud

Cahier des charges pour la création du site internet Pays Sologne Val Sud Cahier des charges pour la création du site internet Pays Sologne Val Sud Septembre 2011 Domaine du Ciran - 45240 Ménestreau-en-Villette Tél: 02.38.49.19.49 - Fax : 02.38.49.19.59 - sologne.val.sud@wanadoo.fr

Plus en détail

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 1 Saint-Raphaël 34 000 hab 100 000 ha en été Un environnement exceptionnel à préserver Engagement politique fort depuis 1995 Charte d objectifs environnement

Plus en détail

Lutte contre l étalement urbain

Lutte contre l étalement urbain Lutte contre l étalement urbain L étalement urbain et la consommation d espace résultent de plusieurs causes cumulatives. Ces phénomènes s expliquent notamment par l insuffisance et l inadaptation de l

Plus en détail

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Favoriser les déplacements alternatifs à la voiture Mettre en place un pédibus Sensibiliser les habitants sur la thématique

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : 1 Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 6 Parc de logement social dans l agglomération : 18 354 au 1 er janvier 2011 Aide financière

Plus en détail

2 avenue des Améthystes BP 13813 44 338 Nantes Cedex 3

2 avenue des Améthystes BP 13813 44 338 Nantes Cedex 3 Thèmes de Formation 2 avenue des Améthystes BP 13813 44 338 Nantes Cedex 3 Tél. / Fax direct J.P. André. 02.51.83.19.50 Portable 06.98.15.98.22 E MAIL : futuris@wanadoo.fr Sarl au capital de 15 245 euros

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DES PISTES CYCLABLES Réunion technique du 5 novembre 2013

ETAT DES LIEUX DES PISTES CYCLABLES Réunion technique du 5 novembre 2013 ETAT DES LIEUX DES PISTES CYCLABLES Réunion technique du 5 novembre 2013 Présents : Monsieur Demontoy Conseil Participatif et ESCG Cyclotourisme Monsieur Boyer Conseil Participatif Monsieur Vidal Police

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 9 OCTOBRE 2013 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 9 OCTOBRE 2013 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov Direction Travaux des assemblées/affaires juridiques Service Travaux des assemblées/courrier MDT/CM ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 9 OCTOBRE 2013 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue

Plus en détail

MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013

MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013 MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013 Le Master 2 Paysage et Aménagement est une spécialité du Master Urbanisme et Aménagement. Celui-ci est

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE - DEPARTEMENT du NORD Enquête publique ayant pour objet la modification du Plan Local d Urbanisme de la commune de WANNEHAIN

REPUBLIQUE FRANCAISE - DEPARTEMENT du NORD Enquête publique ayant pour objet la modification du Plan Local d Urbanisme de la commune de WANNEHAIN Enquête publique ayant pour objet la modification du Plan Local d Urbanisme (Arrêté n 09-2013 en date du 22 mars 2013 de Monsieur le Maire de WANNEHAIN) CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR Administratif

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDES AU TOURISME ET AU THERMALISME

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDES AU TOURISME ET AU THERMALISME REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDES AU TOURISME ET AU THERMALISME I - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er : Dispositions générales Article 2 : Conditions générales d éligibilité Article 3 : Zones littorales

Plus en détail

Transilien SNCF présente «Solutions Entreprises»

Transilien SNCF présente «Solutions Entreprises» Dossier de Presse Transilien SNCF présente «Solutions Entreprises» Diagnostics, conseils et services pour faciliter la vie des salariés en Ile-de-France et accompagner les entreprises dans leurs stratégies

Plus en détail

Programme Local de l Habitat 2013-2018

Programme Local de l Habitat 2013-2018 Programme Local de l Habitat 2013-2018 Fiche-action n 2 Axe 1 : «Assurer et soutenir financièrement une répartition équilibrée de la production sociale» REGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES AU LOGEMENT LOGEMENTS

Plus en détail

DECISIONS A L ORDRE DU JOUR :

DECISIONS A L ORDRE DU JOUR : PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 20 SEPTEMBRE 2007 Le Bureau de la Communauté d Agglomération du Haut Val-de-Marne, légalement convoqué le 14 septembre 2007, conformément

Plus en détail

Un milieu de vie à définir > imaginer

Un milieu de vie à définir > imaginer Programme particulier d urbanisme Secteur Henri-Bourassa Ouest Un milieu de vie à définir > imaginer > intégrer > partager > créer Cahier du participant ateliers de réflexion mai 2013 Introduction Le Plan

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 13 OCTOBRE 2005

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 13 OCTOBRE 2005 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 13 OCTOBRE 2005 Le Bureau de la Communauté d Agglomération du Haut Val-de-Marne, légalement convoqué le 07 octobre 2005, s est réuni

Plus en détail

COMMUNE DE PLEYBER CHRIST SEANCE ORDINAIRE CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 26 SEPTEMBRE

COMMUNE DE PLEYBER CHRIST SEANCE ORDINAIRE CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 26 SEPTEMBRE Ordre du jour : COMMUNE DE PLEYBER CHRIST SEANCE ORDINAIRE CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 26 SEPTEMBRE - Bilan des activités d été et rentrée scolaire - Transfert de la compétence Tourisme à la communauté

Plus en détail

CONCLUSIONS ET AVIS MOTIVE DU COMMISSAIRE ENQUETEUR

CONCLUSIONS ET AVIS MOTIVE DU COMMISSAIRE ENQUETEUR DEPARTEMENT DE LA GIRONDE COMMUNE DE BORDEAUX Enquête publique du 1 er juillet 2013 au 31 juillet 2013 inclus : Demande de permis de construire déposée à la mairie de Bordeaux et concernant le projet d

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 22 SEPTEMBRE 2014

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 22 SEPTEMBRE 2014 1 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 22 SEPTEMBRE 2014 L an deux mille quatorze, le vingt deux septembre, à vingt heures trente, le Conseil Municipal légalement convoqué s est réuni en session

Plus en détail

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE PROTOCOLE D ACCORD ENTRE : La Ville de Bordeaux, représentée par Monsieur Alain Juppé, maire, Ci-après désignée: «la Ville» ET : La Communauté urbaine de

Plus en détail