Evaluation. Glossaire de termes d évaluation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Evaluation. Glossaire de termes d évaluation"

Transcription

1 Evaluation Glossaire de termes d évaluation

2 Impressum Office fédéral de la santé publique Editeur : Office fédéral de la santé publique Date de publication : Février 2005 Informations : OFSP, Section Politique de recherche, évaluation et rapports 3003 Berne, tél , Mise en page : OFSP Distribution : OFSP, Section Politique de recherche, évaluation et rapports 3003 Berne, tél ,

3 Introduction La section Politique de recherche, évaluation et rapports de l OFSP a développé ce glossaire dans le but d améliorer la communication concernant ce qu est l évaluation et ce qu elle fait. En fournissant une base harmonieuse et commune pour nos discussions avec les partenaires, nous espérons pouvoir réduire les confusions terminologiques souvent rencontrées dans notre travail, particulièrement depuis l introduction de la gestion basée sur les résultats et des mesures qui lui sont associées. L évaluation, le controlling et le monitoring sont les trois instruments les plus appropriés pour analyser les effets des mesures publiques. Toutefois, dans la pratique, les termes sont souvent confus ou simplement mal compris. Nos définitions tentent ainsi d en souligner les similitudes et les différences, tout comme leurs potentielles complémentarités 1. Ce glossaire n est pas une liste exhaustive; il couvre seulement les termes-clés identifiés comme essentiels au travers de discussions avec nos partenaires internes et externes. Les définitions sont proposées par ordre alphabétique. Un aperçu des termes en français, allemand, italien et anglais est donné dans le Tableau 1. Les renvois à d autres termes définis sont indiqués en petites majuscules (par ex. : RENVOI). Afin de rédiger ce glossaire, les définitions existantes de différentes sources ont été consultées. La liste de ces sources figure en dernière page. Nous sommes en outre redevables à tous nos partenaires internes et externes avec lesquels nous avons eu des contacts directs et qui nous ont aidé à identifier les termes à inclure, à en affiner les définitions et à les traduire dans les différentes langues. Il ne fait aucun doute que la terminologie continue d évoluer en fonction des changements de pratiques dans la gestion, l administration et les techniques de mesure des effets. Ce glossaire est donc à prendre comme un «state-of-the-art» des termes-clés utilisés à l heure actuelle. Office fédéral de la santé publique Section Politique de recherche, évaluation et rapports Berne, Février Pour des définitions plus détaillées de ces trois termes-clés, voir les définitions convenues par le Groupe de travail interdépartemental sur le suivi des effets, 2004 disponibles sur notre site Internet (Outils Glossaire définitions IDEKOWI). Glossaire d évaluation de l OFSP

4 Termes d'évaluation en 4 langues (par ordre alphabétique) Français Anglais Allemand Italien audit audit Audit audit auto-évaluation self evaluation Selbst-Evaluation autovalutazione but aim / goal Leitziel / Oberziel / übergeordnetes Ziel obiettivo generale cahier des charges (de l'évaluation) terms of reference (of the evaluation) Pflichtenheft der Evaluation capitolato d'oneri / termini di riferimento della valutazione controlling performance management Controlling controlling durabilité sustainability Nachhaltigkeit durabilità effets effects Wirkungen effetti efficacité effectiveness Wirksamkeit efficacia efficience efficiency Wirtschaftlichkeit (Effizienz) economicità étude d'évaluabilité evaluability assessment Prüfung der Evaluierbarkeit studio di valutabilità évaluation evaluation Evaluation valutazione évaluation ex-ante ex-ante evaluation Ex-Ante-Evaluation valutazione ex-ante évaluation ex-post ex-post evaluation Ex-Post-Evaluation valutazione ex-post évaluation externe external evaluation externe Evaluation valutazione esterna évaluation formative formative evaluation Formative Evaluation valutazione formativa évaluation joined-up joined-up (cluster) evaluation Joined-Up-Evaluation valutazione joined-up évaluation prospective prospective evaluation prospektive Evaluation valutazione prospettiva évaluation sommative summative Evaluation Summative Evaluation valutazione sommativa extrants (outputs) outputs Outputs output / prodotti gestion de la qualité quality management Qualitätsmanagement gestione della qualità impacts impacts Impacts (Einwirkungen) impact / conseguenze indicateur indicator Indikator indicatore inputs inputs Inputs input leçons tirées lessons learned Lehren aus Evaluation(en) insegnamenti tratti (dalla/e valutazione/i) méta-évaluation meta-evaluation Meta-Evaluation metavalutazione modèle de la logique du programme programme logic model Darstellung der Programmlogik modello logico (di un programma) objectifs objectives Ziele/Teilziele obiettivi parziali parties prenantes stakeholders Betroffene und Beteiligte (B&B) partecipanti e parti interessate pertinence relevance Relevanz (Zweckmässigkeit) rilevanza pré-évaluation pre-evaluation Evaluations-Vorstudie valutazione preliminare programme programme Programm programma projet project Projekt progetto réalisations (outcomes) outcomes Outcomes outcome / risultati / effetti a medio termine redevabilité accountability Rechenschaftslegung rendiconto résultat(s) result(s) Resultat(e) risultato (risultati) suivi / monitoring monitoring Monitoring monitoring surveillance surveillance Surveillance/Überwachung sorveglianza valorisation valorisation Valorisierung valorizzazione Glossaire d évaluation de l OFSP

5 Glossaire des termes et définitions TERME Définition AUDIT Un audit contrôle que les moyens et les procédures utilisées pour obtenir les résultats soient conformes aux statuts et règlements applicables («audit de régularité») et/ou en mesurent L EFFICIENCE, L EFFICACITE («audit de performance»). Il peut comprendre également un contrôle du SUIVI/MONITORING, de la GESTION DE QUALITE et des procédures d EVALUATION. Contrairement à l EVALUATION, l audit ne se préoccupe pas des jugements de PERTINENCE ou de valeur. AUTO- ÉVALUATION Évaluation dont les responsables de la gestion de «l'objet» de l'évaluation jugent eux-mêmes la mise en œuvre et les RESULTATS de celui-ci. Dans le cadre d'une autoévaluation, l'analyse est toutefois souvent limitée du point de vue de son étendue (prise en compte des seules actions dont on a un contrôle direct) et de sa profondeur (utilisation seulement de données facilement disponibles). BUT (Aim / goal) Objectif global et ultime que la politique/mesure se fixe d atteindre. But général et souvent à long terme. (Cf. OBJECTIF) CAHIER DES CHARGES (DE L EVALUATION) Document écrit présentant le but et le champ de l EVALUATION, les questions-clés de l évaluation, l approche possible, les ressources et le temps disponibles, les publics potentiels, les produits attendus et le calendrier pour la présentation des résultats, ainsi que les responsabilités des deux partenaires. CONTROLLING (Performance Review / Performance Management) Le controlling est une tâche centrale de gestion destinée à fournir une base solide d information pour aider à la prise de décision. Il oriente tout le processus de planification et de gestion d une organisation. Il inclut la sélection, la collecte, l analyse et l interprétation des données pertinentes par rapport aux BUTS et OBJECTIFS de l organisation et aux procédures mises en place pour atteindre ces fins. L analyse prend en compte les indicateurs quantitatifs et qualitatifs définis pour mesurer l'atteinte des différents ensemble d'objectifs. Le controlling peut également intégrer des données de MONITORING établies dans des domaines proches ou les résultats d'evaluations pertinentes. DURABILITÉ (Sustainability) Continuation des bénéfices et/ou des EFFETS générés par une mesure publique après l'arrêt de la subvention originale. Probabilité d'une continuité des bénéfices sur le long terme. EFFETS Changements (voulus ou non, positifs ou négatifs) résultant directement ou indirectement d une intervention ou d une mesure publique. Les effets comprennent les REALISATIONS (OUTCOMES) et les IMPACTS, mais pas les EXTRANTS (OUTPUTS). Q. Quel a été le résultat de cette mesure (par exemple par rapport aux groupes cibles)? Glossaire d évaluation de l OFSP

6 EFFICACITÉ (Effectiveness) Se réfère à l ampleur avec laquelle une mesure publique amène un changement et a provoqué (ou devrait probablement provoquer) les EFFETS désirés et/ou souhaitables. Q. Est-ce que l action publique a réussi à résoudre le problème original et ce sans effets négatifs? EFFICIENCE Mesure pour savoir si les ressources humaines, financières, matérielles, etc. (INPUTS) sont utilisées de manière à fournir les résultats (OUTPUTS, OUTCOMES) désirés de façon économe. Q. Pourrait-on atteindre les mêmes résultats mais avec moins de ressources (INPUTS) ou en utilisant des ressources alternatives moins chères? ETUDE D EVALUABILITE (Evaluability assessment) Analyse technique effectuée en amont d une évaluation afin de vérifier que le PROGRAMME ou le PROJET spécifique à évaluer pourra l être de façon fiable et crédible. Cette analyse consiste principalement à déterminer si les OBJECTIFS sont définis de manière adéquate et si les RESULTATS peuvent être évalués dans le délai donné avec les ressources disponibles par rapport aux données nécessaires. Elle peut aussi analyser la logique et la cohérence du concept du PROGRAMME / PROJET (par ex : logique et cohérence entre les mesures et activités planifiées et les objectifs ciblés). EVALUATION Processus de détermination de la valeur (contribution au bien-être social), de la qualité et/ou de la légitimité de l objet concerné. Ce jugement est basé (généralement) sur l utilisation de méthodes de recherche en sciences sociales et de procédures de collecte et d analyse systématiques de données, pas forcément disponibles habituellement, concernant différents aspects d une mesure publique. Les critères de jugement communément appliqués sont la PERTINENCE, l EFFICACITE, L EFFICIENCE et occasionnellement la DURABILITE. L'évaluation peut prendre en compte dans son analyse les données issues de SUIVI/MONITORING et de CONTROLLING. De même, l évaluation peut aider à identifier les indicateurs clefs à inclure dans les systèmes de SUIVI/MONITORING et/ou de CONTROLLING pour de nouveaux thèmes ou domaines. N.B. L évaluation est à la fois un processus (collecter des données, les analyser et les interpréter), ainsi qu un produit (feed-back du processus, résultats, conclusions et recommandations aux parties prenantes pour leur action future). Glossaire d évaluation de l OFSP

7 EVALUATION EX- ANTE Évaluation qui précède la mise en oeuvre d une intervention. Il s agit d une estimation des EFFETS présumés des mesures entreprises basée sur la revue et la synthèse de résultats de recherches et d évaluations précédentes pertinentes. Une question centrale de ce type d'analyse est la pertinence et l'adéquation entre, d'une part, le problème de départ et, d'autre part, la stratégie, les mesures et les ressources proposées. Le contexte de fonctionnement de l'«objet» de l'évaluation est également analysé pour vérifier sa compatibilité par exemple avec les politiques et/ou les pratiques locales ou encore l'acceptabilité de la stratégie et des mesures proposées par les partenaires. C.f. EVALUATION PROSPECTIVE Q. Sur la base des connaissances existantes, quels sont les effets probables d une mesure publique? Est-ce que l intervention proposée est une manière pertinente et adéquate d aborder le problème? Est-ce que la mesure proposée est compatible avec le contexte national et local? EVALUATION EX- POST Voir EVALUATION SOMMATIVE EVALUATION EXTERNE Évaluation par des spécialistes qui ne sont pas employés par l organisation/administration responsable de l objet de l évaluation et qui n ont aucun intérêt personnel, financier ou autre dans l objet évalué pouvant influencer leur jugement. Une telle analyse est d une envergure plus large et plus approfondie. Elle assure une distance critique et une neutralité (dans le processus d analyse) plus importantes que ne le permet l AUTO-EVALUATION. ÉVALUATION FORMATIVE L évaluation formative est conduite à l intention des partenaires internes durant la phase de mise en œuvre d une mesure publique. Au moyen de feed-back réguliers aux PARTIES PRENANTES concernées, l évaluation formative vise à améliorer les performances (EFFICACITE, PERTINENCE de la stratégie, processus, mesures, actions, etc.). N.B. L EVALUATION FORMATIVE et l EVALUATION SOMMATIVE (récapitulative) peuvent être mieux distinguées grâce à l image suivante : «Quand le cuisinier goûte la soupe, c est formatif ; quand les invités goûtent la soupe, c est sommatif» 2. ÉVALUATION «JOINED-UP» (Joined-up evaluation) Design d évaluation permettant de répondre à un ensemble commun de questions intégrées dans les évaluations de différents éléments d une politique, d un programme ou d une stratégie globale. Par exemple, les interventions nationales en santé publique à large échelle comprennent souvent un certain nombre de PROGRAMMES spécifiques et ciblés aussi bien que des PROJETS pilotes pour «tester» une approche innovante du problème. Chacun de ces éléments peut être l objet d une évaluation propre, avec ses questions spécifiques d évaluation. Toutefois, avec un planning coordonné et pertinent, des données peuvent être rassemblées afin de répondre à certaines questions générales. 2 Tiré de : Scriven, Michael (1991), Evaluation Thesaurus, 4 th ed., SAGE, p 169. Glossaire d évaluation de l OFSP

8 ÉVALUATION PROSPECTIVE Analogue à l'evaluation EX-ANTE, mais avec une analyse du contexte moins détaillée. ÉVALUATION SOMMATIVE (Summative evaluation) Évaluation rétrospective d une mesure publique. Elle est conduite pendant ou après la réalisation (EX-POST) ou la stabilisation du programme (moyen-terme) et est destinée à un public externe ou aux décideurs. C.f. EVALUATION FORMATIVE pour comparer les différences entre évaluation formative et sommative en terme d intention, de public et de dimension temporelle. EXTRANTS (OUTPUTS) Ce sont les activités, les biens et les services produits directement par la mesure publique (par ex : brochures, rapports, ateliers, campagne, programme informatique, etc.). Les extrants (outputs) sont directement observables et quantitativement ou qualitativement mesurables. GESTION DE LA QUALITE (Quality Management) Ensemble des activités et des procédures de gestion qui déterminent la politique de qualité d'une organisation et la mise en pratique de celle-ci. Les principaux instruments de la gestion de la qualité sont la planification de la qualité, l assurance qualité et l amélioration de la qualité (quality improvement). Des approches et des méthodes d'evaluation sont à la base de nombreux systèmes de gestion de la qualité. D'autre part, un système de gestion de la qualité peut être l'objet d'une évaluation. Le terme de qualité se réfère à l ensemble des propriétés et des caractéristiques essentielles qu un produit, un processus ou un service doit avoir pour satisfaire aux mesures décidées et aux critères de jugement. La satisfaction du client en est le principal souci. IMPACTS EFFETS à moyen et long terme, généralement au niveau sociétal, d une mesure publique (souvent en lien avec ses BUTS globaux). Ces changements peuvent être directs ou indirects, voulus ou non, positifs ou négatifs, etc. Q. Le but global a-t-il été atteint? Les changements sont-ils durables? Y a-t-il eu des changements non attendus, par exemple dans d autres groupes de population? INDICATEUR Mesure, quantitative ou qualitative, qui fournit des informations sur un phénomène qui, en soi, n est pas directement mesurable. Utilisé pour mesurer les EXTRANTS (OUTPUTS), les REALISATIONS (OUTCOMES) et les IMPACTS, ainsi que pour refléter les processus et les changements dans le contexte. Les indicateurs d IMPACT sont souvent plus difficiles à identifier et il est ainsi souvent nécessaire de se fier à des indicateurs indirects comme approximation. INPUTS Ressources financières, humaines et matérielles engagées pour la mise en œuvre d une mesure publique (par ex : temps, budgets, salaires, énergie, savoirfaire/compétences). LEÇONS TIRÉES (Lessons learned) Généralisations établies à partir des expériences et des conclusions d une ou de plusieurs évaluations permettant le passage des circonstances spécifiques à un contexte et à des enseignements plus larges. Souvent, ces leçons soulignent les forces et faiblesses dans la conception, la préparation, la planification, et la mise en œuvre d une mesure publique, qui ont un effet sur la performance, les REALISATIONS (OUTCOMES) et l IMPACT. Glossaire d évaluation de l OFSP

9 MÉTA- EVALUATION Évaluation d autres évaluations. Contrôle de la qualité scientifique et éthique d une EVALUATION ou d une série d évaluations. Analyse critique selon 4 groupes de critères de jugement : utilité, faisabilité, déontologie et précision (voir les standards d évaluation de la SEVAL, MODELE DE LA LOGIQUE DU PROGRAMME (Programme logic model) Représentation d un PROGRAMME et des hypothèses (implicites et/ou explicites) qui font le lien causal entre les mesures planifiées et les EFFETS attendus. Le cadre logique (LogFrame) est l un des outils utilisés dans ce processus. Tous les PROGRAMMES partagent des éléments communs. Un modèle logique met en évidence ces éléments communs, montrant ce que le programme est supposé faire, pour qui, comment (mesures et activités) et à quelle fin (BUT). Il identifie, entre autres, quels sont les INDICATEURS qui devraient être utilisés pour juger les RESULTATS et les facteurs qui peuvent influencer le succès ou l échec du programme. Pour l EVALUATION, c est un outil qui peut être utile à différents niveaux, par exemple pour déterminer l étendue de l étude et les questions à poser. OBJECTIFS Ensemble de sous-buts spécifiques et mesurables / «évaluables» (par ex : intermédiaires, opérationnels) qui doivent être atteints afin de pouvoir aboutir au BUT global et général. Ils doivent être SMART : Spécifiques, Mesurables / évaluables, Appropriés, Réalistes, Time bound - délimités dans le temps. PARTIES PRENANTES (Stakeholders) Agences, organisations, groupes ou individus qui ont un intérêt ou sont investis directement ou indirectement dans la conception, la mise en œuvre et/ou les bénéfices d'une mesure publique. PERTINENCE Degré ou ampleur avec lequel/laquelle une stratégie, une mesure, une action ou un OBJECTIF correspond au besoin identifié (besoins du groupe cible, besoins sociaux, priorités globales). Q. Faisons-nous (ou planifions-nous) la «bonne» chose de la «bonne» manière pour les «bonnes» personnes? N.B. Rétrospectivement, la question de la pertinence revient souvent à savoir si les objectifs ou le design d une action publique spécifique sont toujours appropriés étant donnés les changements de circonstances. PRÉ-ÉVALUATION Étude préalable visant à : identifier les attentes des PARTIES PRENANTES, choisir et préciser les questions d'évaluation, vérifier qu il sera possible d y répondre, mettre en place le dispositif d évaluation, et rédiger LE CAHIER DES CHARGES. Le cas échéant, la pré-évaluation peut aboutir à la recommandation de ne pas procéder à l évaluation ou de la remettre à plus tard, par exemple si les conditions propices à son bon déroulement ne sont pas réunies ou si l on peut répondre aux questions prévues par d autres moyens. La partie technique de la pré-évaluation est appelée ETUDE D EVALUABILITE. Glossaire d évaluation de l OFSP

10 PROGRAMME Terme générique qui prend en compte un ensemble de projets coordonnés, de mesures uniques, de processus et/ou de services qui visent à aboutir à un BUT commun. Les éléments principaux d un programme comprennent ses processus, ses EXTRANTS (OUTPUTS), ses REALISATIONS (OUTCOMES) et ses IMPACTS. Il est défini et limité en termes de temps, d étendue et de budget. PROJET Ensemble d'activités, de prestations ou d'interventions coordonnées et conçues pour atteindre un même BUT prédéfini. Il est limité en termes de temps, d étendue et de budget. REALISATIONS (OUTCOMES) EFFETS probables ou réalisés à court ou moyen terme d une mesure publique en relation avec ses OBJECTIFS. Q. Qu avons-nous atteint en comparaison de ce que nous avions planifié de faire? «REDEVABILITE» (Accountability) Degré auquel une agence publique (privée) est considérée comme responsable de ses performances et de l utilisation des fonds publics. RÉSULTAT(S) Les EXTRANTS (OUTPUTS), les REALISATIONS (OUTCOMES) et/ou les IMPACTS (voulus ou non, positifs ou négatifs, directs ou indirects) d une mesure publique. SUIVI / MONITORING Le suivi / monitoring est la collecte routinière et systématique de données comparables en relation avec les INDICATEURS établis dans le but d identifier des changements et des tendances dans le temps. On effectue habituellement un suivi / monitoring des INPUTS, des EXTRANTS (OUTPUTS), des processus et des REALISATIONS (OUTCOMES). Afin de répondre à leurs besoins respectifs, tant l'evaluation que le CONTROLLING peuvent utiliser et interpréter des données issues du suivi / monitoring. De même, pour de nouveaux thèmes ou domaines, l évaluation peut aider à identifier les indicateurs clés à inclure dans les systèmes de suivi / monitoring et/ou de CONTROLLING. SURVEILLANCE Saisie et traitement routiniers de données liées aux maladies («surveillance des maladies») et, de plus en plus, aux comportements à risque («surveillance comportementale»). Son but est de fournir des informations pour la planification, la mise en pratique et l'évaluation de mesures de prévention et/ou de contrôle. La surveillance est une partie importante d'un système global de SUIVI / MONITORING. VALORISATION Ensemble d'activités utilisées pour faire connaître les résultats d une évaluation (diffusion) et pour qu'une utilisation pratique puisse en être tirée. Un point important de cette démarche consiste à étendre les apprentissages présentant un intérêt général et/ou spécifique à d'autres situations et contextes (voir aussi LEÇONS TIREES). Glossaire d évaluation de l OFSP

11 Sources Glossary of Key Terms in Evaluation and Results Based Management - Overseas ECD, Development Assistance Committee Working Party on Aid Evaluation Glossaire des Termes de Suivi et d Evaluation; Fonds des Nations Unies pour la population, Bureau des services de contrôle interne et d évaluation Selected Evaluation Terms Harvard Family Research Project Les 27 termes les plus usités par la DDC concernant l évaluation et le controlling, Direction du développement et de la coopération (DDC) Glossary of Plan Components ; Online Evaluation Resource Library Glossary of Evaluation Terms, UK Evaluation Society Glossaire Européen en Santé Publique EU glossary of public health terms Programme SIDA nationaux: Guide de suivi et d évaluation UNAIDS, Genève Zobel, Frank und Sophie Arnaud, Un système d alerte pour les drogues illégales: développement de scénarios. Institut universitaire de médicine sociale et préventive, Lausanne 2002 Bussmann, Werner, Accompagner et mettre à profit avec succès les évaluations des mesures étatiques: guide de réflexion, Genève: Georg, 1995 Commission européenne, Glossaire de 300 concepts et termes techniques, Collection MEANS - volume 6, Luxembourg: Office des Publications des Communautés européennes, Guide pour la planification de l évaluation de projets ou programmes de santé, Berne: Office fédéral de la santé publique, Glossaire d évaluation de l OFSP

La définition de l examen critique par les pairs dans le contexte du processus AEO

La définition de l examen critique par les pairs dans le contexte du processus AEO Module 5 Examen critique par les pairs Aperçu Ce module souligne l importance de l examen critique par les pairs de l évaluation et du rapport environnemental intégrés, notamment pour en assurer la crédibilité

Plus en détail

SÉMINAIRE CONCLUSIONS

SÉMINAIRE CONCLUSIONS RBB (2012) Conclusions SÉMINAIRE SUR LES BUDGETS BASÉS SUR DES RÉSULTATS: OBJECTIFS RÉSULTATS ATTENDUS ET INDICATEURS DE PERFORMANCE Strasbourg, 25 septembre 2012 CONCLUSIONS A l initiative du Comité du

Plus en détail

Critères de qualité des projets

Critères de qualité des projets s de qualité des projets Pour pouvoir mener une réfleion systématique sur la qualité des projets, on a besoin de critères. Les critères présentés ici s'appliquent à des projets d'intervention en promotion

Plus en détail

Etape 6: utiliser les constats

Etape 6: utiliser les constats Etape 6: utiliser les constats Les constats tirés peuvent servir à approfondir la connaissance au sein d'une organisation, à Apprendre pour l'avenir, à Diriger les activités de l'organisation vers une

Plus en détail

Guide d auto-évaluation

Guide d auto-évaluation REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE ----------- Autorité nationale d Assurance Qualité de l Enseignement supérieur ANAQ-Sup Guide d auto-évaluation

Plus en détail

ADVANCING PARTNERS & COMMUNITIES

ADVANCING PARTNERS & COMMUNITIES RESSOURCES ET ORIENTATION DE SOUS-SUBVENTION ADVANCING PARTNERS & COMMUNITIES ORIENTATION DU SOUS-BENEFICIAIRE SUR LE PLAN DE SUIVI DE LA PERFORMANCE Advancing Partners & Communities Advancing Partners

Plus en détail

La gestion de projet

La gestion de projet K E K σ C D C C O N S U L T A N T S rue Hugi 3 CH 2502 Biel Bienne Tél: +41 32 325 19 25 Fax: +41 32 325 19 29 e-mail: kessler@kek.ch www.kek.ch La gestion de projet Sommaire 1 Le concept de «projet» 1

Plus en détail

Joël Darius Eloge ZODJIHOUE

Joël Darius Eloge ZODJIHOUE La gestion axée sur la Performance et les Résultats appliquée à la gestion des Finances Publiques: Préparation et Mise en place du Budget axée sur la performance et les résultats Joël Darius Eloge ZODJIHOUE

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Partage des connaissances

Partage des connaissances Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.4 Directive Partage des connaissances Approbation de : Alain Le Roy, SGA aux opérations de

Plus en détail

Appel à Manifestation d'intérêt

Appel à Manifestation d'intérêt AfricaInteract : Renforcement des liens entre la recherche et les décideurs politiques pour l'adaptation au changement climatique en Afrique Appel à Manifestation d'intérêt Recrutement d'un expert pour

Plus en détail

Quelques conseils pour le choix des indicateurs

Quelques conseils pour le choix des indicateurs IDENTIFIER LES INDICATEURS ET LES CIBLES Pourquoi se doter d indicateurs de suivi Étant donné l aspect dynamique du contexte dans lequel s inscrit votre projet, il est important de mesurer de façon continue

Plus en détail

Gestion axée sur les résultats et matrice de résultats du PNUAD

Gestion axée sur les résultats et matrice de résultats du PNUAD Gestion axée sur les résultats et matrice de résultats du PNUAD Objectifs de la session Présenter les concepts de la GAR et son implication pour la définition des résultats 3 Étape à prendre obligatoirement

Plus en détail

Introduction à la conduite de projet "systèmes d'information"

Introduction à la conduite de projet systèmes d'information Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Guide méthodologique Introduction à la conduite de projet "systèmes d'information" Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/principes/guide-introduction

Plus en détail

Recommandations organisationnelles. Outils et guides. Guide de gestion de projet chirurgie ambulatoire

Recommandations organisationnelles. Outils et guides. Guide de gestion de projet chirurgie ambulatoire Ensemble pour le développement de la chirurgie ambulatoire Recommandations organisationnelles Outils et guides Guide de gestion de projet chirurgie ambulatoire Mai 2013 Le document source est téléchargeable

Plus en détail

PREALABLE : ARCHITECTURE DE LA FORMATION : RESPIRE

PREALABLE : ARCHITECTURE DE LA FORMATION : RESPIRE DE JEPS Animation socio éducative ou culturelle Développement de s, territoires et réseaux Blois 2014 2016 PREALABLE : Cette formation concerne principalement des professionnels occupant des postes de

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD 1 MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE SECRETRARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

Plus en détail

Séminaire des auditeurs de l ACORS. Club Belambra Presqu île du Ponant, La Grande-Motte, Les 16, 17 et 18 septembre 2015

Séminaire des auditeurs de l ACORS. Club Belambra Presqu île du Ponant, La Grande-Motte, Les 16, 17 et 18 septembre 2015 Séminaire des auditeurs de l ACORS Club Belambra Presqu île du Ponant, La Grande-Motte, Les 16, 17 et 18 septembre 2015 Intervenant : Philippe AVRIL Sous-Directeur Adjoint du DPMRF (Contrôle Interne) DDFC-CNAMTS

Plus en détail

LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS

LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR SESSION DE FORMATION Module 3 LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS 2 3 Terminologie de la GAR Plusieurs formulations sont utilisées : Gestion

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CES/2006/16 24 mars 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMMISSION DE STATISTIQUE CONFÉRENCE DES STATISTICIENS

Plus en détail

L ANALYSE COUT-EFFICACITE

L ANALYSE COUT-EFFICACITE L ANALYSE COUT-EFFICACITE 1 Pourquoi utiliser cet outil en évaluation? L analyse coût-efficacité est un outil d aide à la décision. Il a pour but d identifier la voie la plus efficace, du point de vue

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 501 ELEMENTS PROBANTS CONSIDERATIONS SUPPLEMENTAIRES SUR DES ASPECTS SPECIFIQUES

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 501 ELEMENTS PROBANTS CONSIDERATIONS SUPPLEMENTAIRES SUR DES ASPECTS SPECIFIQUES NORME INTERNATIONALE D AUDIT 501 ELEMENTS PROBANTS CONSIDERATIONS Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE Paragraphe Champ

Plus en détail

Management de la qualité Page: 1 de 5

Management de la qualité Page: 1 de 5 Management de la qualité Numéro: PR_MNG_SMQ_5 Page: 1 de 5 Validité du: 01.01.2011 PROCEDURE DE TRAITEMENT DES RECLMATIONS CLIENTS ET T.U.V.M Sarl Elaboré par: KBD Validé par: TK 1. But et référence normative

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GÉNÉRALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/68/12 2 novembre 2012 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITÉ EXÉCUTIF DU FONDS MULTILATÉRAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE PENSÉE ET VISION STRATÉGIQUE Avoir une perspective globale des enjeux actuels et futurs du client ainsi que de définir des orientations visant

Plus en détail

Gestion du risque d entreprise : solutions pratiques. Anne M. Marchetti

Gestion du risque d entreprise : solutions pratiques. Anne M. Marchetti Gestion du risque d entreprise : solutions pratiques Anne M. Marchetti Programme Aperçu général de la gestion des risques, de l évaluation des risques et du contrôle interne Contexte actuel Contrôle interne

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

1. Administration et exécution des opérations financières du programme

1. Administration et exécution des opérations financières du programme UNITED NATIONS ENTITY FOR GENDER EQUALITY AND THE EMPOWERMENT OF WOMEN DESCRIPTION DE POSTE I. Information sur le poste Titre du poste: Assistant(e) aux Opérations Type de Contrat : Contrat de Service

Plus en détail

La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada

La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada IGF Québec : Journée thématique sur la gestion des risques Philippe Lajeunesse, Directeur principal Planification

Plus en détail

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE Cette note technique a été publiée par le Secrétariat international de l ITIE en collaboration avec GIZ (Coopération internationale allemande). L'objectif de cette note est de prodiguer des conseils aux

Plus en détail

Déléguer efficacement

Déléguer efficacement Déléguer efficacement La délégation n est pas une aptitude innée La délégation est un des éléments essentiels du leadership Copyright 2002 - Tous droits réservés Paule Bolduc inf. M. Éd. Le leadership

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES ETUDE SUR L ELABORATION D UNE NOTE SUR LES OPTIONS DE MECANISME DE PARTAGE DES REVENUS DE LA REDD EN RDC

TERMES DE REFERENCES ETUDE SUR L ELABORATION D UNE NOTE SUR LES OPTIONS DE MECANISME DE PARTAGE DES REVENUS DE LA REDD EN RDC TERMES DE REFERENCES ETUDE SUR L ELABORATION D UNE NOTE SUR LES OPTIONS DE MECANISME DE PARTAGE DES REVENUS DE LA REDD EN RDC Contexte : La REDD+ doit être considérée comme une incitation économique pour

Plus en détail

Mandat concernant l examen des activités d assistance technique de l OMPI dans le domaine de la coopération pour le développement

Mandat concernant l examen des activités d assistance technique de l OMPI dans le domaine de la coopération pour le développement F CDIP/4/8/REV/TOR ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 20 OCTOBRE 2010 Mandat concernant l examen des activités d assistance technique de l OMPI dans le domaine de la coopération pour le développement établi par

Plus en détail

EA-7/04 La conformité règlementaire dans le cadre de la certification accréditée ISO14001 : 2004

EA-7/04 La conformité règlementaire dans le cadre de la certification accréditée ISO14001 : 2004 Référence de la publication EA-7/04 La conformité règlementaire dans le cadre de la certification accréditée ISO 14001 : 2004 OBJECTIF Le présent document a été élaboré par un groupe de travail sous la

Plus en détail

# 07 Charte de l audit interne

# 07 Charte de l audit interne Politiques et bonnes pratiques # 07 de l audit Direction générale fédérale Service Redevabilité & Qualité Janvier 2015 Approuvé par le Comité des audits Juin 2013 Approuvé par le Directoire fédéral Juillet

Plus en détail

LE KIT DU MANAGER DE PROJETS

LE KIT DU MANAGER DE PROJETS LE KIT DU MANAGER DE PROJETS Ce kit est basé sur les travaux du Professeur Hugues Marchat (parus aux éditions Eyrolles) complétés par les expériences opérationnelles de Denis Lannel. Sommaire Travailler

Plus en détail

Olivier Terrettaz, Expert diplômé en finance et controlling 1

Olivier Terrettaz, Expert diplômé en finance et controlling 1 Olivier Terrettaz Expert diplômé en finance et controlling Economiste d'entreprise HES Olivier Terrettaz, Expert diplômé en finance et controlling 1 Gouvernement d'entreprise Définition Le gouvernement

Plus en détail

Charte de l audit interne de la Direction Générale de la Dette

Charte de l audit interne de la Direction Générale de la Dette MINISTÈRE DE L ECONOMIE ET DE LA PROSPECTIVE RÉPUBLIQUE GABONAISE Union-Travail-Justice ------------ -------- SECRETARIAT GENERAL ------------ ------------ DIRECTION DE L AUDIT ET DU CONTROLE ------------

Plus en détail

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Manuel Qualité de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Finalité et gestion du manuel qualité Déclaration de politique qualité Organisation et responsabilités

Plus en détail

FICHE. ConseilOrga THÉMATIQUE. Quelles différences entre ISO et PMI, concernant le management de projet? Mars. Asssitance & Direction de projets

FICHE. ConseilOrga THÉMATIQUE. Quelles différences entre ISO et PMI, concernant le management de projet? Mars. Asssitance & Direction de projets FICHE Mars ConseilOrga 2013 THÉMATIQUE Asssitance & Direction de projets Quelles différences entre ISO et PMI, concernant le management de projet? Ces quatre derniers mois ont été très riches pour le management

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

La qualité dans les organismes de formation

La qualité dans les organismes de formation Conception Henri HELL 12/2011 Présentation ISO 29990 Conception Henri HELL 30/11/2011 La qualité dans les organismes de formation Henri HELL Ingénieur d Action Régionale Auditeur QSE et automobile Délégation

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

Améliorer votre approche processus

Améliorer votre approche processus Améliorer votre approche processus Décrire de manière complète les processus, Mettre en place des tableaux de bord de manière à en surveiller le fonctionnement et à en déterminer l efficacité, Réaliser

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Charte de l'audit informatique du Groupe

Charte de l'audit informatique du Groupe Direction de la Sécurité Globale du Groupe Destinataires Tous services Contact Hervé Molina Tél : 01.55.44.15.11 Fax : E-mail : herve.molina@laposte.fr Date de validité A partir du 23/07/2012 Annulation

Plus en détail

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE Le monde de la formation est en plein bouleversement,

Plus en détail

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT COBIT (v4.1) Un référentiel de «bonnes pratiques» pour l informatique par René FELL, ABISSA Informatique INTRODUCTION Le Service Informatique (SI) est un maillon important de la création de valeur dans

Plus en détail

Cahier des charges. pour la réalisation d une étude. Articulation des programmations nationale et communautaire en faveur de la R&D

Cahier des charges. pour la réalisation d une étude. Articulation des programmations nationale et communautaire en faveur de la R&D Cahier des charges pour la réalisation d une étude Articulation des programmations nationale et communautaire en faveur de la R&D Sommaire Sommaire...2 Article 1 Objet du marché...3 Article 2 Contexte...3

Plus en détail

Techniques d évaluation des risques norme ISO 31010

Techniques d évaluation des risques norme ISO 31010 Techniques d évaluation des risques norme ISO 31010 www.pr4gm4.com Gestion des risques Présentation Mars 2010 Copyright 2010 - PR4GM4 Actualité du 27 janvier 2010 2 Actualité du 11 février 2010 3 Domaine

Plus en détail

CHARTE DE L AUDIT INTERNE

CHARTE DE L AUDIT INTERNE CHARTE DE L AUDIT INTERNE Septembre 2009 Introduction La présente charte définit la mission et le rôle de l audit interne de l Institut National du Cancer (INCa) ainsi que les modalités de sa gouvernance.

Plus en détail

CREODEV technical auditors of international projects training session 2013

CREODEV technical auditors of international projects training session 2013 CREODEV technical auditors of international projects training session 2013 Qu est ce qu un audit de projet CREODEV? AUDIT : Donner une opinion sur le résultat atteint suite à la mise en œuvre d un projet.

Plus en détail

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption V.07-80749 (F) 150207 160207 *0780749* Table des matières A. Résolutions... 3

Plus en détail

Lignes directives de la JICA pour l évaluation des projets ~ Méthode pratique d évaluation des projets ~

Lignes directives de la JICA pour l évaluation des projets ~ Méthode pratique d évaluation des projets ~ Lignes directives de la JICA pour l évaluation des projets ~ Méthode pratique d évaluation des projets ~ Septembre 2004 Bureau des évaluations, Département de la planification et de la coordination Agence

Plus en détail

INTRODUCTION. QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel.

INTRODUCTION. QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel. INTRODUCTION QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel. Ce certificat est destiné à toutes les écoles d enseignement

Plus en détail

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici.

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici. Introduction Cet ouvrage a été conçu à partir de sollicitations exprimées par des managers de terrain soucieux de donner une dimension plus opérationnelle à leur management au quotidien. Il rassemble des

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : Les processus

ITIL V3. Exploitation des services : Les processus ITIL V3 Exploitation des services : Les processus Création : juin 2013 Mise à jour : juin 2013 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

Cahier des charges pour la réalisation d un audit externe du programme GUS / OFS

Cahier des charges pour la réalisation d un audit externe du programme GUS / OFS Département fédéral de l intérieur (DFI) Office Fédéral de la Statistique OFS Etat-major Cahier des charges pour la réalisation d un audit externe du programme GUS / OFS Table des matières 1 Généralités

Plus en détail

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique?

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les sociétés savantes et organisations

Plus en détail

Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN

Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN Août 2006 Agence internationale de l énergie atomique Département de la coopération technique Rôle et responsabilités

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

Document de fond sur le contrôle de qualité et un projet de système de notation

Document de fond sur le contrôle de qualité et un projet de système de notation RÉUNION DE LA REVUE DE LA STRATÉGIE DE L ITIE, HENLEY, 11-12 AVRIL 2012 Document de fond sur le contrôle de qualité et un projet de système de notation Secrétariat international de l ITIE Oslo, 4 avril

Plus en détail

EVALUATION DES SERVICES GUIDE A L INTENTION DE LA CHEFFE OU DU CHEF DE SERVICE ET DE SES COLLABORATRICES ET COLLABORATEURS

EVALUATION DES SERVICES GUIDE A L INTENTION DE LA CHEFFE OU DU CHEF DE SERVICE ET DE SES COLLABORATRICES ET COLLABORATEURS EVALUATION DES SERVICES GUIDE A L INTENTION DE LA CHEFFE OU DU CHEF DE SERVICE ET DE SES COLLABORATRICES ET COLLABORATEURS Ce document présente la procédure d évaluation des services centraux de l UNIL

Plus en détail

OBJECTIFS DE CERTIFICATION

OBJECTIFS DE CERTIFICATION OBJECTIFS DE CERTIFICATION DESCRIPTION DE LA REFERENCE PARTAGEE ASSISTANT COMMERCIAL IMPORT EXPORT EN TERMES D UNITES COMMUNES D ACQUIS D APPRENTISSAGE Tableau descriptif des unités d acquis d apprentissage

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ÉDITION 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. À propos du CETEQ 2. Politique de développement durable 3. Notre vision du développement durable 4. L intégration de la responsabilité

Plus en détail

Textes de référence : articles 313-53-2 à 313-60, articles 318-38 à 318-43 et 314-3-2 du règlement général de l AMF

Textes de référence : articles 313-53-2 à 313-60, articles 318-38 à 318-43 et 314-3-2 du règlement général de l AMF Instruction AMF n 2012-01 Organisation de l activité de gestion de placements collectifs et du service d investissement de gestion de portefeuille pour le compte de tiers en matière de gestion des Textes

Plus en détail

Le projet : Projetez-Vous..

Le projet : Projetez-Vous.. Introduction au Management de Projet Sophia-Antipolis 31/10/2007 Rose-Hélène Humeau - PMP(c) - Management de Projets 1 Le projet : Projetez-Vous.. Définition PMBOK 3rd Edition : «Un projet est une entreprise

Plus en détail

Direction de l audit de Ressources naturelles Canada. Rapport sur l inspection des pratiques. Le 5 décembre 2013

Direction de l audit de Ressources naturelles Canada. Rapport sur l inspection des pratiques. Le 5 décembre 2013 Direction de l audit de Ressources naturelles Canada Rapport sur l inspection des pratiques Le 5 décembre 2013 Ressources naturelles Canada Rapport sur l inspection des pratiques BUT Le présent document

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE III. Droit pénal et droit pénitentiaire. Deuxième réunion du GT 3 GT 3.2

PROJET EUROMED JUSTICE III. Droit pénal et droit pénitentiaire. Deuxième réunion du GT 3 GT 3.2 Projet financé par l Union européenne PROJET EUROMED JUSTICE III Droit pénal et droit pénitentiaire Deuxième réunion du GT 3 GT 3.2 Groupe de travail sur le droit pénal en vue de préparer un instrument

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT Décembre 2014 CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT 1. CRÉATION Le Conseil d administration de la Banque du Canada (le «Conseil») est constitué en vertu de l article 5 de la Loi sur la Banque du Canada (la «Loi»).

Plus en détail

Partage d expériences en Leadership, Gestion, planification et mise en oeuvre

Partage d expériences en Leadership, Gestion, planification et mise en oeuvre Partage d expériences en Leadership, Gestion, planification et mise en oeuvre Photos 7ème Forum Régional: Gestion axée sur les resultats Nov. 12-15, 2012 Kairaba Beach Hotel, Banjul, The Gambia Contenu

Plus en détail

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs Appendice 2 (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs NOTE Dans les propositions de Texte identique, XXX désigne un qualificatif de norme

Plus en détail

l évaluation participative

l évaluation participative l évaluation participative Mardi du RIOCM par le Centre de formation populaire Décembre 2008 Pourquoi ce thème Maîtriser la notion d évaluation Démystifier ce qu est l évaluation participative Discuter

Plus en détail

Le management et la gestion de projets de développement selon la méthodologie GCP

Le management et la gestion de projets de développement selon la méthodologie GCP L Institut des Affaires Publiques L Institut des Affaires Publiques - I.A.P. ASBL est une Organisation Non Gouvernementale de Développement (ONGD) dont la mission est de répondre aux besoins des collectivités

Plus en détail

Banque européenne d investissement. Charte de l Audit interne

Banque européenne d investissement. Charte de l Audit interne Charte de l Audit interne Juin 2013 Juin 2013 page 1 / 6 Juin 2013 page 2 / 6 1. Politique L Audit interne est une fonction essentielle dans la gestion de la Banque. Il aide la Banque en produisant des

Plus en détail

Alerte audit et certification

Alerte audit et certification Alerte audit et certification NCA FÉVRIER 2015 NCA 610 : Recours à l assistance directe des auditeurs internes dans le cadre de l audit Le présent bulletin Alerte audit et certification vise à faire mieux

Plus en détail

POLITIQUE 2500-031. ADOPTÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2013-05-27-11. MODIFICATION : Conseil d administration Résolution :

POLITIQUE 2500-031. ADOPTÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2013-05-27-11. MODIFICATION : Conseil d administration Résolution : POLITIQUE 2500-031 TITRE : Politique de gestion intégrée des risques ADOPTÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2013-05-27-11 MODIFICATION : Conseil d administration Résolution : ENTRÉE EN

Plus en détail

(Stratégies de mise en œuvre, défis et solutions pratiques) Un Séminaire de renforcement des capacités pour les points focaux nationaux du CAFRAD

(Stratégies de mise en œuvre, défis et solutions pratiques) Un Séminaire de renforcement des capacités pour les points focaux nationaux du CAFRAD Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Institut Islamique de Recherches et de Formation Séminaire sur L Opérationnalisation de la gestion axée sur la performance

Plus en détail

Ramadhani Noor, Docteur ès Sciences Initiative on Research and Innovation Management (irim)

Ramadhani Noor, Docteur ès Sciences Initiative on Research and Innovation Management (irim) Ramadhani Noor, Docteur ès Sciences Initiative on Research and Innovation Management (irim) Définition Lancement d un projet Planification Décomposition de la structure et des taches Réseau du projet et

Plus en détail

Projets informatiques S'approprier le Guide PMBOK pour réussir sa gestion de projet

Projets informatiques S'approprier le Guide PMBOK pour réussir sa gestion de projet Avant-propos 1. Introduction 13 2. Objectifs 14 3. Réserves 15 4. Contenu du livre 15 Concepts et définitions 1. Qu'est-ce qu'un projet? 17 1.1 Définition 17 1.2 Quelques exemples 18 2. Qu'est-ce qu'un

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/MP.PP/WG.1/2010/8 Distr. générale 17 mai 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Réunion des Parties à la Convention sur l accès

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude de faisabilité. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude de faisabilité. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

RESUME DES NORMES ISO

RESUME DES NORMES ISO RESUME DES NORMES ISO Travail réalisé par : Selma FERKOUS O8301 ISO 19011 : La norme internationale ISO 9011, se focalise sur le management de programmes d audit, la réalisation d audits internes ou externes

Plus en détail

Vers un cadre européen des qualifications 1 (EQF) pour un apprentissage tout au long de la vie.

Vers un cadre européen des qualifications 1 (EQF) pour un apprentissage tout au long de la vie. Vers un cadre européen des qualifications 1 (EQF) pour un apprentissage tout au long de la vie. Eléments de réflexion pour répondre à la consultation de la Commission européenne 1. Remarque préliminaire

Plus en détail

Phase 4 : Amélioration. Revue de direction. Actions correctives. Retour expérience. Valorisation. R Collomp - D Qualité A Améliora2on

Phase 4 : Amélioration. Revue de direction. Actions correctives. Retour expérience. Valorisation. R Collomp - D Qualité A Améliora2on Phase 4 : Amélioration Revue de direction Actions correctives Retour expérience Valorisation Actions d amélioration Réexamen des risques significatifs non totalement éliminés ou les besoins non totalement

Plus en détail

GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS

GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS Pour tous les modèles de rapports, veuillez visiter le site du FNUD : http://www.un.org/democracyfund/information-grantees

Plus en détail

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Natalie Rinfret, Ph.D. Colloque de l Association des directeurs généraux des services

Plus en détail

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor Semestre automne printemps Répétition Lieu de période de formation pratique Institution : Nom de l'étudiant-e : Service : Promotion : Site de formation : Période du / au : PFP 3 PFP 4 ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 1 www.optigede.ademe.fr ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités

Plus en détail

Rapport spécial n 1/2004 "5e PC (1998 à 2002)"

Rapport spécial n 1/2004 5e PC (1998 à 2002) Rapport spécial n 1/2004 "5e PC (1998 à 2002)" Gestion des actions indirectes de RDT relevant du cinquième programme-cadre (5e PC) en matière de recherche et de développement technologique (1998-2002)

Plus en détail

EVALUATION, BILAN/SUIVI, INDICATEURS

EVALUATION, BILAN/SUIVI, INDICATEURS EVALUATION, BILAN/SUIVI, INDICATEURS NOTION EVALUATION L évaluation, c est la production d un jugement de valeur concernant une politique publique. Elle vise à mesurer les effets de la politique évaluée.

Plus en détail

Glossaire. Extrait de : Panorama des administrations publiques 2009. Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264061675-fr

Glossaire. Extrait de : Panorama des administrations publiques 2009. Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264061675-fr Extrait de : Panorama des administrations publiques 2009 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264061675-fr Glossaire Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE (2009), «Glossaire»,

Plus en détail