Evaluation. Glossaire de termes d évaluation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Evaluation. Glossaire de termes d évaluation"

Transcription

1 Evaluation Glossaire de termes d évaluation

2 Impressum Office fédéral de la santé publique Editeur : Office fédéral de la santé publique Date de publication : Février 2005 Informations : OFSP, Section Politique de recherche, évaluation et rapports 3003 Berne, tél , Mise en page : OFSP Distribution : OFSP, Section Politique de recherche, évaluation et rapports 3003 Berne, tél ,

3 Introduction La section Politique de recherche, évaluation et rapports de l OFSP a développé ce glossaire dans le but d améliorer la communication concernant ce qu est l évaluation et ce qu elle fait. En fournissant une base harmonieuse et commune pour nos discussions avec les partenaires, nous espérons pouvoir réduire les confusions terminologiques souvent rencontrées dans notre travail, particulièrement depuis l introduction de la gestion basée sur les résultats et des mesures qui lui sont associées. L évaluation, le controlling et le monitoring sont les trois instruments les plus appropriés pour analyser les effets des mesures publiques. Toutefois, dans la pratique, les termes sont souvent confus ou simplement mal compris. Nos définitions tentent ainsi d en souligner les similitudes et les différences, tout comme leurs potentielles complémentarités 1. Ce glossaire n est pas une liste exhaustive; il couvre seulement les termes-clés identifiés comme essentiels au travers de discussions avec nos partenaires internes et externes. Les définitions sont proposées par ordre alphabétique. Un aperçu des termes en français, allemand, italien et anglais est donné dans le Tableau 1. Les renvois à d autres termes définis sont indiqués en petites majuscules (par ex. : RENVOI). Afin de rédiger ce glossaire, les définitions existantes de différentes sources ont été consultées. La liste de ces sources figure en dernière page. Nous sommes en outre redevables à tous nos partenaires internes et externes avec lesquels nous avons eu des contacts directs et qui nous ont aidé à identifier les termes à inclure, à en affiner les définitions et à les traduire dans les différentes langues. Il ne fait aucun doute que la terminologie continue d évoluer en fonction des changements de pratiques dans la gestion, l administration et les techniques de mesure des effets. Ce glossaire est donc à prendre comme un «state-of-the-art» des termes-clés utilisés à l heure actuelle. Office fédéral de la santé publique Section Politique de recherche, évaluation et rapports Berne, Février Pour des définitions plus détaillées de ces trois termes-clés, voir les définitions convenues par le Groupe de travail interdépartemental sur le suivi des effets, 2004 disponibles sur notre site Internet (Outils Glossaire définitions IDEKOWI). Glossaire d évaluation de l OFSP

4 Termes d'évaluation en 4 langues (par ordre alphabétique) Français Anglais Allemand Italien audit audit Audit audit auto-évaluation self evaluation Selbst-Evaluation autovalutazione but aim / goal Leitziel / Oberziel / übergeordnetes Ziel obiettivo generale cahier des charges (de l'évaluation) terms of reference (of the evaluation) Pflichtenheft der Evaluation capitolato d'oneri / termini di riferimento della valutazione controlling performance management Controlling controlling durabilité sustainability Nachhaltigkeit durabilità effets effects Wirkungen effetti efficacité effectiveness Wirksamkeit efficacia efficience efficiency Wirtschaftlichkeit (Effizienz) economicità étude d'évaluabilité evaluability assessment Prüfung der Evaluierbarkeit studio di valutabilità évaluation evaluation Evaluation valutazione évaluation ex-ante ex-ante evaluation Ex-Ante-Evaluation valutazione ex-ante évaluation ex-post ex-post evaluation Ex-Post-Evaluation valutazione ex-post évaluation externe external evaluation externe Evaluation valutazione esterna évaluation formative formative evaluation Formative Evaluation valutazione formativa évaluation joined-up joined-up (cluster) evaluation Joined-Up-Evaluation valutazione joined-up évaluation prospective prospective evaluation prospektive Evaluation valutazione prospettiva évaluation sommative summative Evaluation Summative Evaluation valutazione sommativa extrants (outputs) outputs Outputs output / prodotti gestion de la qualité quality management Qualitätsmanagement gestione della qualità impacts impacts Impacts (Einwirkungen) impact / conseguenze indicateur indicator Indikator indicatore inputs inputs Inputs input leçons tirées lessons learned Lehren aus Evaluation(en) insegnamenti tratti (dalla/e valutazione/i) méta-évaluation meta-evaluation Meta-Evaluation metavalutazione modèle de la logique du programme programme logic model Darstellung der Programmlogik modello logico (di un programma) objectifs objectives Ziele/Teilziele obiettivi parziali parties prenantes stakeholders Betroffene und Beteiligte (B&B) partecipanti e parti interessate pertinence relevance Relevanz (Zweckmässigkeit) rilevanza pré-évaluation pre-evaluation Evaluations-Vorstudie valutazione preliminare programme programme Programm programma projet project Projekt progetto réalisations (outcomes) outcomes Outcomes outcome / risultati / effetti a medio termine redevabilité accountability Rechenschaftslegung rendiconto résultat(s) result(s) Resultat(e) risultato (risultati) suivi / monitoring monitoring Monitoring monitoring surveillance surveillance Surveillance/Überwachung sorveglianza valorisation valorisation Valorisierung valorizzazione Glossaire d évaluation de l OFSP

5 Glossaire des termes et définitions TERME Définition AUDIT Un audit contrôle que les moyens et les procédures utilisées pour obtenir les résultats soient conformes aux statuts et règlements applicables («audit de régularité») et/ou en mesurent L EFFICIENCE, L EFFICACITE («audit de performance»). Il peut comprendre également un contrôle du SUIVI/MONITORING, de la GESTION DE QUALITE et des procédures d EVALUATION. Contrairement à l EVALUATION, l audit ne se préoccupe pas des jugements de PERTINENCE ou de valeur. AUTO- ÉVALUATION Évaluation dont les responsables de la gestion de «l'objet» de l'évaluation jugent eux-mêmes la mise en œuvre et les RESULTATS de celui-ci. Dans le cadre d'une autoévaluation, l'analyse est toutefois souvent limitée du point de vue de son étendue (prise en compte des seules actions dont on a un contrôle direct) et de sa profondeur (utilisation seulement de données facilement disponibles). BUT (Aim / goal) Objectif global et ultime que la politique/mesure se fixe d atteindre. But général et souvent à long terme. (Cf. OBJECTIF) CAHIER DES CHARGES (DE L EVALUATION) Document écrit présentant le but et le champ de l EVALUATION, les questions-clés de l évaluation, l approche possible, les ressources et le temps disponibles, les publics potentiels, les produits attendus et le calendrier pour la présentation des résultats, ainsi que les responsabilités des deux partenaires. CONTROLLING (Performance Review / Performance Management) Le controlling est une tâche centrale de gestion destinée à fournir une base solide d information pour aider à la prise de décision. Il oriente tout le processus de planification et de gestion d une organisation. Il inclut la sélection, la collecte, l analyse et l interprétation des données pertinentes par rapport aux BUTS et OBJECTIFS de l organisation et aux procédures mises en place pour atteindre ces fins. L analyse prend en compte les indicateurs quantitatifs et qualitatifs définis pour mesurer l'atteinte des différents ensemble d'objectifs. Le controlling peut également intégrer des données de MONITORING établies dans des domaines proches ou les résultats d'evaluations pertinentes. DURABILITÉ (Sustainability) Continuation des bénéfices et/ou des EFFETS générés par une mesure publique après l'arrêt de la subvention originale. Probabilité d'une continuité des bénéfices sur le long terme. EFFETS Changements (voulus ou non, positifs ou négatifs) résultant directement ou indirectement d une intervention ou d une mesure publique. Les effets comprennent les REALISATIONS (OUTCOMES) et les IMPACTS, mais pas les EXTRANTS (OUTPUTS). Q. Quel a été le résultat de cette mesure (par exemple par rapport aux groupes cibles)? Glossaire d évaluation de l OFSP

6 EFFICACITÉ (Effectiveness) Se réfère à l ampleur avec laquelle une mesure publique amène un changement et a provoqué (ou devrait probablement provoquer) les EFFETS désirés et/ou souhaitables. Q. Est-ce que l action publique a réussi à résoudre le problème original et ce sans effets négatifs? EFFICIENCE Mesure pour savoir si les ressources humaines, financières, matérielles, etc. (INPUTS) sont utilisées de manière à fournir les résultats (OUTPUTS, OUTCOMES) désirés de façon économe. Q. Pourrait-on atteindre les mêmes résultats mais avec moins de ressources (INPUTS) ou en utilisant des ressources alternatives moins chères? ETUDE D EVALUABILITE (Evaluability assessment) Analyse technique effectuée en amont d une évaluation afin de vérifier que le PROGRAMME ou le PROJET spécifique à évaluer pourra l être de façon fiable et crédible. Cette analyse consiste principalement à déterminer si les OBJECTIFS sont définis de manière adéquate et si les RESULTATS peuvent être évalués dans le délai donné avec les ressources disponibles par rapport aux données nécessaires. Elle peut aussi analyser la logique et la cohérence du concept du PROGRAMME / PROJET (par ex : logique et cohérence entre les mesures et activités planifiées et les objectifs ciblés). EVALUATION Processus de détermination de la valeur (contribution au bien-être social), de la qualité et/ou de la légitimité de l objet concerné. Ce jugement est basé (généralement) sur l utilisation de méthodes de recherche en sciences sociales et de procédures de collecte et d analyse systématiques de données, pas forcément disponibles habituellement, concernant différents aspects d une mesure publique. Les critères de jugement communément appliqués sont la PERTINENCE, l EFFICACITE, L EFFICIENCE et occasionnellement la DURABILITE. L'évaluation peut prendre en compte dans son analyse les données issues de SUIVI/MONITORING et de CONTROLLING. De même, l évaluation peut aider à identifier les indicateurs clefs à inclure dans les systèmes de SUIVI/MONITORING et/ou de CONTROLLING pour de nouveaux thèmes ou domaines. N.B. L évaluation est à la fois un processus (collecter des données, les analyser et les interpréter), ainsi qu un produit (feed-back du processus, résultats, conclusions et recommandations aux parties prenantes pour leur action future). Glossaire d évaluation de l OFSP

7 EVALUATION EX- ANTE Évaluation qui précède la mise en oeuvre d une intervention. Il s agit d une estimation des EFFETS présumés des mesures entreprises basée sur la revue et la synthèse de résultats de recherches et d évaluations précédentes pertinentes. Une question centrale de ce type d'analyse est la pertinence et l'adéquation entre, d'une part, le problème de départ et, d'autre part, la stratégie, les mesures et les ressources proposées. Le contexte de fonctionnement de l'«objet» de l'évaluation est également analysé pour vérifier sa compatibilité par exemple avec les politiques et/ou les pratiques locales ou encore l'acceptabilité de la stratégie et des mesures proposées par les partenaires. C.f. EVALUATION PROSPECTIVE Q. Sur la base des connaissances existantes, quels sont les effets probables d une mesure publique? Est-ce que l intervention proposée est une manière pertinente et adéquate d aborder le problème? Est-ce que la mesure proposée est compatible avec le contexte national et local? EVALUATION EX- POST Voir EVALUATION SOMMATIVE EVALUATION EXTERNE Évaluation par des spécialistes qui ne sont pas employés par l organisation/administration responsable de l objet de l évaluation et qui n ont aucun intérêt personnel, financier ou autre dans l objet évalué pouvant influencer leur jugement. Une telle analyse est d une envergure plus large et plus approfondie. Elle assure une distance critique et une neutralité (dans le processus d analyse) plus importantes que ne le permet l AUTO-EVALUATION. ÉVALUATION FORMATIVE L évaluation formative est conduite à l intention des partenaires internes durant la phase de mise en œuvre d une mesure publique. Au moyen de feed-back réguliers aux PARTIES PRENANTES concernées, l évaluation formative vise à améliorer les performances (EFFICACITE, PERTINENCE de la stratégie, processus, mesures, actions, etc.). N.B. L EVALUATION FORMATIVE et l EVALUATION SOMMATIVE (récapitulative) peuvent être mieux distinguées grâce à l image suivante : «Quand le cuisinier goûte la soupe, c est formatif ; quand les invités goûtent la soupe, c est sommatif» 2. ÉVALUATION «JOINED-UP» (Joined-up evaluation) Design d évaluation permettant de répondre à un ensemble commun de questions intégrées dans les évaluations de différents éléments d une politique, d un programme ou d une stratégie globale. Par exemple, les interventions nationales en santé publique à large échelle comprennent souvent un certain nombre de PROGRAMMES spécifiques et ciblés aussi bien que des PROJETS pilotes pour «tester» une approche innovante du problème. Chacun de ces éléments peut être l objet d une évaluation propre, avec ses questions spécifiques d évaluation. Toutefois, avec un planning coordonné et pertinent, des données peuvent être rassemblées afin de répondre à certaines questions générales. 2 Tiré de : Scriven, Michael (1991), Evaluation Thesaurus, 4 th ed., SAGE, p 169. Glossaire d évaluation de l OFSP

8 ÉVALUATION PROSPECTIVE Analogue à l'evaluation EX-ANTE, mais avec une analyse du contexte moins détaillée. ÉVALUATION SOMMATIVE (Summative evaluation) Évaluation rétrospective d une mesure publique. Elle est conduite pendant ou après la réalisation (EX-POST) ou la stabilisation du programme (moyen-terme) et est destinée à un public externe ou aux décideurs. C.f. EVALUATION FORMATIVE pour comparer les différences entre évaluation formative et sommative en terme d intention, de public et de dimension temporelle. EXTRANTS (OUTPUTS) Ce sont les activités, les biens et les services produits directement par la mesure publique (par ex : brochures, rapports, ateliers, campagne, programme informatique, etc.). Les extrants (outputs) sont directement observables et quantitativement ou qualitativement mesurables. GESTION DE LA QUALITE (Quality Management) Ensemble des activités et des procédures de gestion qui déterminent la politique de qualité d'une organisation et la mise en pratique de celle-ci. Les principaux instruments de la gestion de la qualité sont la planification de la qualité, l assurance qualité et l amélioration de la qualité (quality improvement). Des approches et des méthodes d'evaluation sont à la base de nombreux systèmes de gestion de la qualité. D'autre part, un système de gestion de la qualité peut être l'objet d'une évaluation. Le terme de qualité se réfère à l ensemble des propriétés et des caractéristiques essentielles qu un produit, un processus ou un service doit avoir pour satisfaire aux mesures décidées et aux critères de jugement. La satisfaction du client en est le principal souci. IMPACTS EFFETS à moyen et long terme, généralement au niveau sociétal, d une mesure publique (souvent en lien avec ses BUTS globaux). Ces changements peuvent être directs ou indirects, voulus ou non, positifs ou négatifs, etc. Q. Le but global a-t-il été atteint? Les changements sont-ils durables? Y a-t-il eu des changements non attendus, par exemple dans d autres groupes de population? INDICATEUR Mesure, quantitative ou qualitative, qui fournit des informations sur un phénomène qui, en soi, n est pas directement mesurable. Utilisé pour mesurer les EXTRANTS (OUTPUTS), les REALISATIONS (OUTCOMES) et les IMPACTS, ainsi que pour refléter les processus et les changements dans le contexte. Les indicateurs d IMPACT sont souvent plus difficiles à identifier et il est ainsi souvent nécessaire de se fier à des indicateurs indirects comme approximation. INPUTS Ressources financières, humaines et matérielles engagées pour la mise en œuvre d une mesure publique (par ex : temps, budgets, salaires, énergie, savoirfaire/compétences). LEÇONS TIRÉES (Lessons learned) Généralisations établies à partir des expériences et des conclusions d une ou de plusieurs évaluations permettant le passage des circonstances spécifiques à un contexte et à des enseignements plus larges. Souvent, ces leçons soulignent les forces et faiblesses dans la conception, la préparation, la planification, et la mise en œuvre d une mesure publique, qui ont un effet sur la performance, les REALISATIONS (OUTCOMES) et l IMPACT. Glossaire d évaluation de l OFSP

9 MÉTA- EVALUATION Évaluation d autres évaluations. Contrôle de la qualité scientifique et éthique d une EVALUATION ou d une série d évaluations. Analyse critique selon 4 groupes de critères de jugement : utilité, faisabilité, déontologie et précision (voir les standards d évaluation de la SEVAL, MODELE DE LA LOGIQUE DU PROGRAMME (Programme logic model) Représentation d un PROGRAMME et des hypothèses (implicites et/ou explicites) qui font le lien causal entre les mesures planifiées et les EFFETS attendus. Le cadre logique (LogFrame) est l un des outils utilisés dans ce processus. Tous les PROGRAMMES partagent des éléments communs. Un modèle logique met en évidence ces éléments communs, montrant ce que le programme est supposé faire, pour qui, comment (mesures et activités) et à quelle fin (BUT). Il identifie, entre autres, quels sont les INDICATEURS qui devraient être utilisés pour juger les RESULTATS et les facteurs qui peuvent influencer le succès ou l échec du programme. Pour l EVALUATION, c est un outil qui peut être utile à différents niveaux, par exemple pour déterminer l étendue de l étude et les questions à poser. OBJECTIFS Ensemble de sous-buts spécifiques et mesurables / «évaluables» (par ex : intermédiaires, opérationnels) qui doivent être atteints afin de pouvoir aboutir au BUT global et général. Ils doivent être SMART : Spécifiques, Mesurables / évaluables, Appropriés, Réalistes, Time bound - délimités dans le temps. PARTIES PRENANTES (Stakeholders) Agences, organisations, groupes ou individus qui ont un intérêt ou sont investis directement ou indirectement dans la conception, la mise en œuvre et/ou les bénéfices d'une mesure publique. PERTINENCE Degré ou ampleur avec lequel/laquelle une stratégie, une mesure, une action ou un OBJECTIF correspond au besoin identifié (besoins du groupe cible, besoins sociaux, priorités globales). Q. Faisons-nous (ou planifions-nous) la «bonne» chose de la «bonne» manière pour les «bonnes» personnes? N.B. Rétrospectivement, la question de la pertinence revient souvent à savoir si les objectifs ou le design d une action publique spécifique sont toujours appropriés étant donnés les changements de circonstances. PRÉ-ÉVALUATION Étude préalable visant à : identifier les attentes des PARTIES PRENANTES, choisir et préciser les questions d'évaluation, vérifier qu il sera possible d y répondre, mettre en place le dispositif d évaluation, et rédiger LE CAHIER DES CHARGES. Le cas échéant, la pré-évaluation peut aboutir à la recommandation de ne pas procéder à l évaluation ou de la remettre à plus tard, par exemple si les conditions propices à son bon déroulement ne sont pas réunies ou si l on peut répondre aux questions prévues par d autres moyens. La partie technique de la pré-évaluation est appelée ETUDE D EVALUABILITE. Glossaire d évaluation de l OFSP

10 PROGRAMME Terme générique qui prend en compte un ensemble de projets coordonnés, de mesures uniques, de processus et/ou de services qui visent à aboutir à un BUT commun. Les éléments principaux d un programme comprennent ses processus, ses EXTRANTS (OUTPUTS), ses REALISATIONS (OUTCOMES) et ses IMPACTS. Il est défini et limité en termes de temps, d étendue et de budget. PROJET Ensemble d'activités, de prestations ou d'interventions coordonnées et conçues pour atteindre un même BUT prédéfini. Il est limité en termes de temps, d étendue et de budget. REALISATIONS (OUTCOMES) EFFETS probables ou réalisés à court ou moyen terme d une mesure publique en relation avec ses OBJECTIFS. Q. Qu avons-nous atteint en comparaison de ce que nous avions planifié de faire? «REDEVABILITE» (Accountability) Degré auquel une agence publique (privée) est considérée comme responsable de ses performances et de l utilisation des fonds publics. RÉSULTAT(S) Les EXTRANTS (OUTPUTS), les REALISATIONS (OUTCOMES) et/ou les IMPACTS (voulus ou non, positifs ou négatifs, directs ou indirects) d une mesure publique. SUIVI / MONITORING Le suivi / monitoring est la collecte routinière et systématique de données comparables en relation avec les INDICATEURS établis dans le but d identifier des changements et des tendances dans le temps. On effectue habituellement un suivi / monitoring des INPUTS, des EXTRANTS (OUTPUTS), des processus et des REALISATIONS (OUTCOMES). Afin de répondre à leurs besoins respectifs, tant l'evaluation que le CONTROLLING peuvent utiliser et interpréter des données issues du suivi / monitoring. De même, pour de nouveaux thèmes ou domaines, l évaluation peut aider à identifier les indicateurs clés à inclure dans les systèmes de suivi / monitoring et/ou de CONTROLLING. SURVEILLANCE Saisie et traitement routiniers de données liées aux maladies («surveillance des maladies») et, de plus en plus, aux comportements à risque («surveillance comportementale»). Son but est de fournir des informations pour la planification, la mise en pratique et l'évaluation de mesures de prévention et/ou de contrôle. La surveillance est une partie importante d'un système global de SUIVI / MONITORING. VALORISATION Ensemble d'activités utilisées pour faire connaître les résultats d une évaluation (diffusion) et pour qu'une utilisation pratique puisse en être tirée. Un point important de cette démarche consiste à étendre les apprentissages présentant un intérêt général et/ou spécifique à d'autres situations et contextes (voir aussi LEÇONS TIREES). Glossaire d évaluation de l OFSP

11 Sources Glossary of Key Terms in Evaluation and Results Based Management - Overseas ECD, Development Assistance Committee Working Party on Aid Evaluation Glossaire des Termes de Suivi et d Evaluation; Fonds des Nations Unies pour la population, Bureau des services de contrôle interne et d évaluation Selected Evaluation Terms Harvard Family Research Project Les 27 termes les plus usités par la DDC concernant l évaluation et le controlling, Direction du développement et de la coopération (DDC) Glossary of Plan Components ; Online Evaluation Resource Library Glossary of Evaluation Terms, UK Evaluation Society Glossaire Européen en Santé Publique EU glossary of public health terms Programme SIDA nationaux: Guide de suivi et d évaluation UNAIDS, Genève Zobel, Frank und Sophie Arnaud, Un système d alerte pour les drogues illégales: développement de scénarios. Institut universitaire de médicine sociale et préventive, Lausanne 2002 Bussmann, Werner, Accompagner et mettre à profit avec succès les évaluations des mesures étatiques: guide de réflexion, Genève: Georg, 1995 Commission européenne, Glossaire de 300 concepts et termes techniques, Collection MEANS - volume 6, Luxembourg: Office des Publications des Communautés européennes, Guide pour la planification de l évaluation de projets ou programmes de santé, Berne: Office fédéral de la santé publique, Glossaire d évaluation de l OFSP

ADVANCING PARTNERS & COMMUNITIES

ADVANCING PARTNERS & COMMUNITIES RESSOURCES ET ORIENTATION DE SOUS-SUBVENTION ADVANCING PARTNERS & COMMUNITIES ORIENTATION DU SOUS-BENEFICIAIRE SUR LE PLAN DE SUIVI DE LA PERFORMANCE Advancing Partners & Communities Advancing Partners

Plus en détail

Lignes directives de la JICA pour l évaluation des projets ~ Méthode pratique d évaluation des projets ~

Lignes directives de la JICA pour l évaluation des projets ~ Méthode pratique d évaluation des projets ~ Lignes directives de la JICA pour l évaluation des projets ~ Méthode pratique d évaluation des projets ~ Septembre 2004 Bureau des évaluations, Département de la planification et de la coordination Agence

Plus en détail

DEMARCHE D'EVALUATION

DEMARCHE D'EVALUATION DEMARCHE D'EVALUATION Ce livret a été réalisé suite au module évaluation proposé aux élus et animateurs professionnels du département en démarche de labellisation.les OBJECTIFS. Les objectifs de ce module,

Plus en détail

Conduite de projet : des objectifs à l évaluation de l atteinte des objectifs

Conduite de projet : des objectifs à l évaluation de l atteinte des objectifs www.forres.ch Séminaire de base IIII Conduite de projet : des objectifs à l évaluation de l atteinte des objectifs Extrait de : Méthodologie de projet en promotion de la santé «quint-essenz» www.quint-essenz.ch

Plus en détail

La perspective genre dans la gestion du cycle de projet/programme

La perspective genre dans la gestion du cycle de projet/programme La perspective genre dans la gestion du cycle de projet/programme Dans le cadre du module genre du International Master of Advanced Studies (IMAS) en études du développement 17 mars 2009, IHEID Rosemarie

Plus en détail

LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS

LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR SESSION DE FORMATION Module 3 LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS 2 3 Terminologie de la GAR Plusieurs formulations sont utilisées : Gestion

Plus en détail

Etape 6: utiliser les constats

Etape 6: utiliser les constats Etape 6: utiliser les constats Les constats tirés peuvent servir à approfondir la connaissance au sein d'une organisation, à Apprendre pour l'avenir, à Diriger les activités de l'organisation vers une

Plus en détail

La gestion de projet

La gestion de projet K E K σ C D C C O N S U L T A N T S rue Hugi 3 CH 2502 Biel Bienne Tél: +41 32 325 19 25 Fax: +41 32 325 19 29 e-mail: kessler@kek.ch www.kek.ch La gestion de projet Sommaire 1 Le concept de «projet» 1

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES ETUDE SUR L ELABORATION D UNE NOTE SUR LES OPTIONS DE MECANISME DE PARTAGE DES REVENUS DE LA REDD EN RDC

TERMES DE REFERENCES ETUDE SUR L ELABORATION D UNE NOTE SUR LES OPTIONS DE MECANISME DE PARTAGE DES REVENUS DE LA REDD EN RDC TERMES DE REFERENCES ETUDE SUR L ELABORATION D UNE NOTE SUR LES OPTIONS DE MECANISME DE PARTAGE DES REVENUS DE LA REDD EN RDC Contexte : La REDD+ doit être considérée comme une incitation économique pour

Plus en détail

Critères de qualité des projets

Critères de qualité des projets s de qualité des projets Pour pouvoir mener une réfleion systématique sur la qualité des projets, on a besoin de critères. Les critères présentés ici s'appliquent à des projets d'intervention en promotion

Plus en détail

Passer de l ISO 9001:2008 à l ISO 9001:2015

Passer de l ISO 9001:2008 à l ISO 9001:2015 ISO 9001 Guide de transition Révisions ISO Passer de l ISO 9001:2008 à l ISO 9001:2015 La nouvelle norme internationale pour les systèmes de management de la qualité ISO 9001 - Système de Management de

Plus en détail

La Gestion axée sur les Résultats. Energie Workshop. Bangui 16 & 17 Avril 2012

La Gestion axée sur les Résultats. Energie Workshop. Bangui 16 & 17 Avril 2012 La Gestion axée sur les Résultats Energie Workshop. Bangui 16 & 17 Avril 2012 1 Approches et concepts de la gestion axée sur les résultats 1. Comprendre les principaux concepts de la gestion axée sur les

Plus en détail

Le référentiel qualité de l'aeres

Le référentiel qualité de l'aeres Le référentiel qualité de l'aeres Décembre 2009 Le référentiel qualité de l AERES version 1.1 Version 1.1 du 16/12/2009 2 SOMMAIRE Introduction au référentiel 1.1... 5 Élaboration et contenu... 5 Structure

Plus en détail

Lignes directrices pour l'élaboration d'une Proposition de projet initiale

Lignes directrices pour l'élaboration d'une Proposition de projet initiale Lignes directrices pour l'élaboration d'une Proposition de projet initiale Instructions aux Candidats Les présentes Lignes directrices sont fournies à titre indicatif pour l'élaboration et la soumission

Plus en détail

Formation à la gestion de la qualité destinée aux services de transfusion sanguine

Formation à la gestion de la qualité destinée aux services de transfusion sanguine WHO/EHT/10.03 Formation à la gestion de la qualité destinée aux services de transfusion sanguine Modules 9 12 Organisation mondiale de la Santé 2010 Tous droits réservés. Il est possible de se procurer

Plus en détail

Guide d auto-évaluation

Guide d auto-évaluation REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE ----------- Autorité nationale d Assurance Qualité de l Enseignement supérieur ANAQ-Sup Guide d auto-évaluation

Plus en détail

La définition de l examen critique par les pairs dans le contexte du processus AEO

La définition de l examen critique par les pairs dans le contexte du processus AEO Module 5 Examen critique par les pairs Aperçu Ce module souligne l importance de l examen critique par les pairs de l évaluation et du rapport environnemental intégrés, notamment pour en assurer la crédibilité

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE TYPES D UNE EVALUATION RETROSPECTIVE DECENTRALISEE

TERMES DE REFERENCE TYPES D UNE EVALUATION RETROSPECTIVE DECENTRALISEE TERMES DE REFERENCE TYPES D UNE EVALUATION RETROSPECTIVE DECENTRALISEE Ce document décrit le canevas recommandé par la Division de l évaluation et de la capitalisation pour rédiger les termes de référence

Plus en détail

Evaluation dans le domaine des hautes écoles spécialisées Guide d'évaluation externe

Evaluation dans le domaine des hautes écoles spécialisées Guide d'évaluation externe Recommandations à l'intention des experts Table des matières Annexes... 2 Introduction... 3 1 Principaux buts de l'évaluation externe... 3 2 Déroulement chronologique d'une procédure d'évaluation... 4

Plus en détail

REFERENCES SUR LES INDICATEURS

REFERENCES SUR LES INDICATEURS L i s t e b i b l i o g r a p h i q u e REFERENCES SUR LES INDICATEURS E t u d e G C P Nathalie Wilbeaux Actualisée en Juillet 2007 Bibliographie sélective sur les «indicateurs» - Etude GCP 2003-2007-

Plus en détail

PROMISAM - II. Formation en Suivi /Evaluation des Plans de Sécurité Alimentaire 2009

PROMISAM - II. Formation en Suivi /Evaluation des Plans de Sécurité Alimentaire 2009 Présidence de la République Commissariat à la Sécurité Alimentaire APCAM/MSU/USAID Projet de Mobilisation des Initiatives en matière de Sécurité Alimentaire au Mali Phase II (PROMISAM - II) PROMISAM -

Plus en détail

MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire

MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire Université Saint-Joseph Faculté des Sciences de l Éducation MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire 2014 2015 Faculté des Sciences de l Education, mis à jour 26 novembre 2014 TABLE

Plus en détail

Cahier des charges pour la réalisation d un audit externe du programme GUS / OFS

Cahier des charges pour la réalisation d un audit externe du programme GUS / OFS Département fédéral de l intérieur (DFI) Office Fédéral de la Statistique OFS Etat-major Cahier des charges pour la réalisation d un audit externe du programme GUS / OFS Table des matières 1 Généralités

Plus en détail

Mai 2005 Version française 3.1

Mai 2005 Version française 3.1 BUDGET BASE SUR LES RESULTATS Manuel Mai 2005 Version française 3.1 TABLE DES MATIERES BUDGET BASE SUR LES RESULTATS - INTRODUCTION...4 MISE EN ŒUVRE DU BUDGET BASE SUR LES RESULTATS...6 MANUEL DE FORMATION...7

Plus en détail

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F OMPI MM/A/42/3 ORIGINAL : anglais DATE : 15 août 2009 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION PARTICULIÈRE POUR L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES (UNION DE MADRID)

Plus en détail

ANNEXE 2 : Liste des questions entre le directeur et l étudiant

ANNEXE 2 : Liste des questions entre le directeur et l étudiant ANNEXE 2 : Liste des questions entre le directeur et l étudiant LES QUESTIONS PROPRES À L ÉTUDIANT 4 Ai-je bien identifié mes besoins de formation et d'encadrement et les objectifs que je désire atteindre

Plus en détail

Politique numéro 28 portant sur L ÉVALUATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

Politique numéro 28 portant sur L ÉVALUATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN Politique numéro 28 portant sur L ÉVALUATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DU CÉGEP MARIE-VICTORIN Adoptée le 25 juin 2002 CA-2002-87-736 Révisée

Plus en détail

Passer d ISO 14001:2004 à ISO 14001:2015

Passer d ISO 14001:2004 à ISO 14001:2015 ISO 14001 Guide de transition Révisions ISO Passer d ISO 14001:2004 à ISO 14001:2015 La nouvelle norme internationale pour les systèmes de management environnemental ISO 14001 - Système de Management Environnemental

Plus en détail

Manuel de suivi et d évaluation des programmes et projets de développement

Manuel de suivi et d évaluation des programmes et projets de développement Gouvernance et Politiques Publiques pour un Développement Humain Durable Programme PNUD MAG/97/007 DAP1 Manuel de suivi et d évaluation des programmes et projets de développement 1 TABLE DE MATIERES INTRODUCTION

Plus en détail

DDC/ARE. Le développement durable en Suisse: Bases méthodologiques

DDC/ARE. Le développement durable en Suisse: Bases méthodologiques DDC/ARE Le développement durable en Suisse: Bases méthodologiques 2004 Impressum Édition Direction du développement et de la coopération (DDC) Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) Office

Plus en détail

GUIDE DE PRÉPARATION D UN PLAN D ÉVALUATION DE PROJET BUREAU DES TECHNOLOGIES D APPRENTISSAGE (BTA) DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES CANADA

GUIDE DE PRÉPARATION D UN PLAN D ÉVALUATION DE PROJET BUREAU DES TECHNOLOGIES D APPRENTISSAGE (BTA) DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES CANADA GUIDE DE PRÉPARATION D UN PLAN D ÉVALUATION DE PROJET BUREAU DES TECHNOLOGIES D APPRENTISSAGE (BTA) DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES CANADA 2005 Le Bureau des technologies d apprentissage (BTA) désire

Plus en détail

L accompagnement à la validation des acquis de l expérience Charte qualité régionale

L accompagnement à la validation des acquis de l expérience Charte qualité régionale L accompagnement à la validation des acquis de l expérience Charte qualité régionale I. Avant Propos L Etat et le Conseil régional de Bretagne font de l accès au droit individuel à la validation des acquis

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 540

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 540 NORME INTERNATIONALE D AUDIT 540 AUDIT DES ESTIMATIONS COMPTABLES, Y COMPRIS DES ESTIMATIONS COMPTABLES EN JUSTE VALEUR ET DES INFORMATIONS FOURNIES LES CONCERNANT Introduction (Applicable aux audits d

Plus en détail

CAC/GL 53-2003 SECTION 1 PRÉAMBULE

CAC/GL 53-2003 SECTION 1 PRÉAMBULE DIRECTIVES SUR L APPRÉCIATION DE L ÉQUIVALENCE DE MESURES SANITAIRES ASSOCIÉES À DES SYSTÈMES D INSPECTION ET DE CERTIFICATION DES DENRÉES ALIMENTAIRES 1 SECTION 1 PRÉAMBULE CAC/GL 53-2003 1. Il n est

Plus en détail

Méthodologie des S.I. : T2A, gouvernance et pilotage *** Les enjeux du Système d Information Décisionnel dans les établissements de santé

Méthodologie des S.I. : T2A, gouvernance et pilotage *** Les enjeux du Système d Information Décisionnel dans les établissements de santé Méthodologie des S.I. : T2A, gouvernance et pilotage *** Les enjeux du Système d Information d Décisionnel dans les établissements de santé Anne GAGNARD, 18 juillet 2007 Le système d'information décisionnel

Plus en détail

Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN

Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN Août 2006 Agence internationale de l énergie atomique Département de la coopération technique Rôle et responsabilités

Plus en détail

SÉMINAIRE CONCLUSIONS

SÉMINAIRE CONCLUSIONS RBB (2012) Conclusions SÉMINAIRE SUR LES BUDGETS BASÉS SUR DES RÉSULTATS: OBJECTIFS RÉSULTATS ATTENDUS ET INDICATEURS DE PERFORMANCE Strasbourg, 25 septembre 2012 CONCLUSIONS A l initiative du Comité du

Plus en détail

Amendement de la norme ISO 9001

Amendement de la norme ISO 9001 Amendement de la norme ISO 9001 Un toilettage? François BOUCHER AFNOR Normalisation Repris par Claude GIRARD AFNOR Délégation Bretagne POURQUOI MODIFIER L ISO 9001 Chaque Norme internationale doit faire

Plus en détail

C est un outil important pour : - mener une politique de communication cohérente, - et fixer des priorités.

C est un outil important pour : - mener une politique de communication cohérente, - et fixer des priorités. Élaborer un plan de communication stratégique pour une organisation publique - Guide pour les communicateurs fédéraux - COMM Collection - N 19 Bruxelles, juin 2010 Cette démarche suppose une analyse approfondie

Plus en détail

SEFRI, juin 2014. Evaluation nationale du case management «Formation professionnelle» Cahier des charges

SEFRI, juin 2014. Evaluation nationale du case management «Formation professionnelle» Cahier des charges SEFRI, juin 2014 Evaluation nationale du case management «Formation professionnelle» Cahier des charges Sommaire 1 CONTETE... 3 1.1 CONDITIONS-CADRES... 3 1.2 CASE MANAGEMENT «FORMATION PROFESSIONNELLE»...

Plus en détail

Guide pour la rédaction, la présentation et l'évaluation des travaux de fin d'étude (TFE) dans le cadre de la formation Did@cTIC

Guide pour la rédaction, la présentation et l'évaluation des travaux de fin d'étude (TFE) dans le cadre de la formation Did@cTIC Guide pour la rédaction, la présentation et l'évaluation des travaux de fin d'étude (TFE) dans le cadre de la formation Did@cTIC Afin de finaliser son parcours de formation Did@cTIC, chaque participant-e

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN/E EXPERT/E NATIONAL EVALUATION FINALE, DOCUMENTATION ET VALORISATION DES RESULTATS DU PROJET

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN/E EXPERT/E NATIONAL EVALUATION FINALE, DOCUMENTATION ET VALORISATION DES RESULTATS DU PROJET TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN/E EXPERT/E NATIONAL EVALUATION FINALE, DOCUMENTATION ET VALORISATION DES RESULTATS DU PROJET "APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME QUADRIENNAL DE MAITRISE

Plus en détail

Gestion des clusters : guide pratique

Gestion des clusters : guide pratique Outils d action Gestion des clusters : guide pratique Cluster management? A practical guide, Part A: Overview, GTZ, décembre 2007. Même à l époque où les économies étaient encore largement centrées sur

Plus en détail

Objet : Commentaires relatifs à l exposé-sondage IES 6, Évaluation de la compétence professionnelle (Assessment of Professional Competence)

Objet : Commentaires relatifs à l exposé-sondage IES 6, Évaluation de la compétence professionnelle (Assessment of Professional Competence) Le 27 juillet 2011 Affiché sur le site Web : http://www.ifac.org/ Monsieur David McPeak Directeur technique Conseil des normes internationales de la formation comptable International Accounting Education

Plus en détail

Lignes Directrices pour l évaluation conjointe par les services de la Banque et du FMI du Document de Stratégie de Réduction de la Pauvreté

Lignes Directrices pour l évaluation conjointe par les services de la Banque et du FMI du Document de Stratégie de Réduction de la Pauvreté Lignes Directrices pour l évaluation conjointe par les services de la Banque et du FMI du Document de Stratégie de Réduction de la Pauvreté 1. Lors de sa présentation par le Gouvernement aux Conseils d

Plus en détail

Normes du CAD pour une évaluation de qualité. (pour période d application)

Normes du CAD pour une évaluation de qualité. (pour période d application) Réseau du CAD sur l évaluation Normes du CAD pour une évaluation de qualité (pour période d application) Les normes présentées dans ce document ont été approuvées par les membres du Réseau CAD sur l Évaluation

Plus en détail

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 1 www.optigede.ademe.fr ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités

Plus en détail

Plan de travail ITIE Niger (2014-2016)

Plan de travail ITIE Niger (2014-2016) Plan de travail ITIE Niger (2014-2016) 1. Contexte Depuis la 5 ème Conférence Mondiale de l ITIE à Paris en mars 2011 et sa validation comme pays conforme à la norme ITIE, le Niger s est davantage attelé

Plus en détail

Planifier & Organiser

Planifier & Organiser Planifier & Organiser Introduction Cette introduction (en ligne) vous propose un bref aperçu des tâches principales à prendre en compte lorsque vous planifiez & organisez votre projet européen. L introduction

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE DE L ASSESSMENT CENTRE L INSTRUMENT LE PLUS ADÉQUAT POUR : DES SÉLECTIONS DE QUALITÉ DES CONSEILS DE DÉVELOPPEMENT FONDÉS

MÉTHODOLOGIE DE L ASSESSMENT CENTRE L INSTRUMENT LE PLUS ADÉQUAT POUR : DES SÉLECTIONS DE QUALITÉ DES CONSEILS DE DÉVELOPPEMENT FONDÉS MÉTHODOLOGIE DE L ASSESSMENT CENTRE L INSTRUMENT LE PLUS ADÉQUAT POUR : DES SÉLECTIONS DE QUALITÉ ET DES CONSEILS DE DÉVELOPPEMENT FONDÉS 1. Introduction Placer la «bonne personne au bon endroit» représente

Plus en détail

Résumé du document de réflexion et guide discussion pour consultation en ligne

Résumé du document de réflexion et guide discussion pour consultation en ligne Résumé du document de réflexion et guide discussion pour consultation en ligne PRONONCEZ-VOUS SUR LA QUESTION! Faites-nous parvenir vos commentaires et vos réflexions. Pour les membres de l AMQ : commentez

Plus en détail

CERTIFICATION DES INSTITUTIONS APPLIQUANT LE CASE MANAGEMENT CRITÈRES DE QUALITÉ ET INDICATEURS DE CONTRÔLE

CERTIFICATION DES INSTITUTIONS APPLIQUANT LE CASE MANAGEMENT CRITÈRES DE QUALITÉ ET INDICATEURS DE CONTRÔLE CERTIFICATION DES INSTITUTIONS APPLIQUANT LE CASE MANAGEMENT CRITÈRES DE QUALITÉ ET INDICATEURS DE CONTRÔLE 1 INTRODUCTION Le présent document a été rédigé par le groupe de travail «Certification» du Réseau

Plus en détail

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici.

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici. Introduction Cet ouvrage a été conçu à partir de sollicitations exprimées par des managers de terrain soucieux de donner une dimension plus opérationnelle à leur management au quotidien. Il rassemble des

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D UN EXPERT DESIGNE PAR L AUDITEUR

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D UN EXPERT DESIGNE PAR L AUDITEUR NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D UN EXPERT DESIGNE PAR L AUDITEUR Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009)

Plus en détail

Mesurer l Inclusion Financière Ensemble des Indicateurs de Base d Inclusion Financière

Mesurer l Inclusion Financière Ensemble des Indicateurs de Base d Inclusion Financière Financial Inclusion Data Working Group (FIDWG) Mesurer l Inclusion Financière Ensemble des Indicateurs de Base d Inclusion Financière L Ensemble des Indicateurs de Base d Inclusion Financière a été élaboré

Plus en détail

Glossaire. Extrait de : Panorama des administrations publiques 2009. Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264061675-fr

Glossaire. Extrait de : Panorama des administrations publiques 2009. Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264061675-fr Extrait de : Panorama des administrations publiques 2009 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264061675-fr Glossaire Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE (2009), «Glossaire»,

Plus en détail

MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION

MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION INTRODUCTION Plusieurs entreprises tentent de compenser les coupures au niveau de la rémunération par l'introduction d'avantages moins coûteux, comme une plus grande

Plus en détail

Misez. sur la qualité. Management de la qualité. Risk Management en pratique

Misez. sur la qualité. Management de la qualité. Risk Management en pratique Misez sur la qualité. Management de la qualité La qualité est un facteur clé de la réussite d une entreprise: la satisfaction de sa clientèle et la consolidation de son rendement supposent une gestion

Plus en détail

pour un système de gestion de la qualité en kinésithérapie Association de l AKB et du Cartel des Kinésithérapeutes

pour un système de gestion de la qualité en kinésithérapie Association de l AKB et du Cartel des Kinésithérapeutes pour un système de gestion de la qualité en kinésithérapie Association de l AKB et du Cartel des Kinésithérapeutes L'image sur la page précédente représente les deux pôles dans le système de gestion de

Plus en détail

Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance

Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance Audit des systèmes d information Partie 7: Particularités de l audit en situation d outsourcing et audit de projet informatique Emanuel Campos

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail

Développement rural 2007-2013. Document d orientation

Développement rural 2007-2013. Document d orientation Développement rural 2007-2013 MANUEL RELATIF AU CADRE COMMUN DE SUIVI ET D EVALUATION Document d orientation Septembre 2006 Direction générale de l agriculture et du développement rural TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

DÉFINIR DES INDICATEURS D'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE INDUSTRIELLE

DÉFINIR DES INDICATEURS D'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE INDUSTRIELLE DÉFINIR DES INDICATEURS D'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE INDUSTRIELLE Pour l amélioration de la performance énergétique dans le cadre de la norme ISO 50001 des systèmes de management de l énergie Pascal Dumoulin,

Plus en détail

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs Appendice 2 (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs NOTE Dans les propositions de Texte identique, XXX désigne un qualificatif de norme

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 300 PLANIFICATION D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 300 PLANIFICATION D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS NORME INTERNATIONALE D AUDIT 300 PLANIFICATION D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE Paragraphe

Plus en détail

CAVES COOPERATIVES VITI- VINICOLES,

CAVES COOPERATIVES VITI- VINICOLES, CAVES COOPERATIVES VITI- VINICOLES, ET SI NOUS ADOPTIONS UN PILOTAGE INNOVANT? La problématique pour les dirigeants de caves est de trouver un outil capable de lier les politiques d investissement, de

Plus en détail

Défi addictions. Fondements d une approche durable de la politique des addictions en Suisse Résumé

Défi addictions. Fondements d une approche durable de la politique des addictions en Suisse Résumé Fondements d une approche durable de la politique des addictions en Suisse Résumé de la dépendance du statut légal des substances psychoactives de la responsabilité individuelle de la protection de la

Plus en détail

Olivier Terrettaz, Expert diplômé en finance et controlling 1

Olivier Terrettaz, Expert diplômé en finance et controlling 1 Olivier Terrettaz Expert diplômé en finance et controlling Economiste d'entreprise HES Olivier Terrettaz, Expert diplômé en finance et controlling 1 Gouvernement d'entreprise Définition Le gouvernement

Plus en détail

Joël Darius Eloge ZODJIHOUE

Joël Darius Eloge ZODJIHOUE La gestion axée sur la Performance et les Résultats appliquée à la gestion des Finances Publiques: Préparation et Mise en place du Budget axée sur la performance et les résultats Joël Darius Eloge ZODJIHOUE

Plus en détail

COMMENT L EVALUATION PEUT CONTRIBUER A L APPRENTISSAGE DANS L AIDE AU DEVELOPPEMENT

COMMENT L EVALUATION PEUT CONTRIBUER A L APPRENTISSAGE DANS L AIDE AU DEVELOPPEMENT ** COMMENT L EVALUATION PEUT CONTRIBUER A L APPRENTISSAGE DANS L AIDE AU DEVELOPPEMENT Paul Torres* torresmcf @ wanadoo.fr C o n t e n u A n n e x e s R é f é r e n c e s Paul Torres est Expert en stratégie

Plus en détail

20 Questions que les administrateurs devraient poser sur la stratégie Sommaire de la présentation Le 19 juillet 2012 Ken Smith

20 Questions que les administrateurs devraient poser sur la stratégie Sommaire de la présentation Le 19 juillet 2012 Ken Smith 20 Questions que les administrateurs devraient poser sur la stratégie Sommaire de la présentation Le 19 juillet 2012 Ken Smith 1. Quel est le rôle du conseil en matière de stratégie par rapport à celui

Plus en détail

1. Administration et exécution des opérations financières du programme

1. Administration et exécution des opérations financières du programme UNITED NATIONS ENTITY FOR GENDER EQUALITY AND THE EMPOWERMENT OF WOMEN DESCRIPTION DE POSTE I. Information sur le poste Titre du poste: Assistant(e) aux Opérations Type de Contrat : Contrat de Service

Plus en détail

RESUME DES NORMES ISO

RESUME DES NORMES ISO RESUME DES NORMES ISO Travail réalisé par : Selma FERKOUS O8301 ISO 19011 : La norme internationale ISO 9011, se focalise sur le management de programmes d audit, la réalisation d audits internes ou externes

Plus en détail

Service Transition. Kamilia BAGUI PMP, ITIL Bagui.kamilia@gmail.com

Service Transition. Kamilia BAGUI PMP, ITIL Bagui.kamilia@gmail.com Service Transition Kamilia BAGUI PMP, ITIL Bagui.kamilia@gmail.com But Fournir des conseils pour le développement et l'amélioration des moyens pour le passage en production des nouveaux services et des

Plus en détail

L'ANALYSE D'IMPACT BUDGETAIRE ET L'EVALUATION ECONOMIQUE : DES APPROCHES SUBSTITUABLES OU COMPLEMENTAIRES?

L'ANALYSE D'IMPACT BUDGETAIRE ET L'EVALUATION ECONOMIQUE : DES APPROCHES SUBSTITUABLES OU COMPLEMENTAIRES? L'ANALYSE D'IMPACT BUDGETAIRE ET L'EVALUATION ECONOMIQUE : DES APPROCHES SUBSTITUABLES OU COMPLEMENTAIRES? Pierre LEVY LEGOS, Université Paris-Dauphine pierre.levy@dauphine.fr L'analyse d'impact budgétaire

Plus en détail

Indicateurs et tableaux de bord

Indicateurs et tableaux de bord Indicateurs et tableaux de bord Fiche 19 Les tableaux de bord prospectifs (balanced scorecards). 1. Définition. Les tableaux de bord prospectifs (balanced scorecards) ont été conçus initialement par Robert

Plus en détail

Evaluation de la promotion des places d apprentissage et de l intégration professionnelle

Evaluation de la promotion des places d apprentissage et de l intégration professionnelle BUREAU D'ETUDES DE POLITIQUE DU TRAVAIL ET DE POLITIQUE SOCIALE BASS SA KONSUMSTRASSE 20. CH-3007 BERNE. TEL +41 (0)31 380 60 80. FAX +41 (0)31 398 33 63 INFO@BUEROBASS.CH. WWW.BUEROBASS.CH Evaluation

Plus en détail

La gestion des talents pour la collectivité de la gestion financière : la perspective de la fonction publique fédérale

La gestion des talents pour la collectivité de la gestion financière : la perspective de la fonction publique fédérale La gestion des talents pour la collectivité de la gestion financière : la perspective de la fonction publique fédérale Sections de l Atlantique de l IGF Décembre 2014 Présenté par : Sylvie Séguin, CPA,

Plus en détail

UNICEF RDC FORMAT STANDARD DE TERMES DE REFERENCE

UNICEF RDC FORMAT STANDARD DE TERMES DE REFERENCE UNICEF RDC FORMAT STANDARD DE TERMES DE REFERENCE CONSULTANT PROTECTION DE l ENFANT EVALUATION DU FONCTIONNEMENT DU PROGRAMME DE REINTEGRATION DES ENFANTS SORTIS DES FORCES ET GROUPES ARMEES PREPARE PAR:

Plus en détail

Guide pour la rédaction, la défense et l'évaluation des travaux de fin d'étude (TFE) dans le cadre de la formation Did@cTIC

Guide pour la rédaction, la défense et l'évaluation des travaux de fin d'étude (TFE) dans le cadre de la formation Did@cTIC Guide pour la rédaction, la défense et l'évaluation des travaux de fin d'étude (TFE) dans le cadre de la formation Did@cTIC Afin de finaliser son parcours de formation Did@cTIC, chaque participant-e au

Plus en détail

Measuring the Efficiency and Effectiveness of E-Government. Australian National Audit Office

Measuring the Efficiency and Effectiveness of E-Government. Australian National Audit Office Measuring the Efficiency and Effectiveness of E-Government Australian National Audit Office 17 MARS 2005 Présentation du rapport Le rapport Measuring the Efficiency and Effectiveness of E-Government a

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE EuropeAid Office de Coopération Affaires générales Evaluation. Manuel. Gestion du Cycle de Projet. Programmation.

COMMISSION EUROPÉENNE EuropeAid Office de Coopération Affaires générales Evaluation. Manuel. Gestion du Cycle de Projet. Programmation. COMMISSION EUROPÉENNE EuropeAid Office de Coopération Affaires générales Evaluation Manuel Gestion du Cycle de Projet Programmation Evaluation Identification Mise en œuvre Instruction Financement Mars

Plus en détail

Références transversales entre ISO 29990:2010 et eduqua:2012 Annexe 1

Références transversales entre ISO 29990:2010 et eduqua:2012 Annexe 1 Domaine d application Norme internationale Tout organisme de formation (également interne à une entreprise) offrant des formations de base ou continues qui ne débouchent pas sur des qualifications formelles

Plus en détail

MOBILISATION DES RESSOURCES

MOBILISATION DES RESSOURCES Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education MOBILISATION DES RESSOURCES Mini Guide pratique pour le ROCARE Ce guide est conçu et diffusé par le Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE

Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE Le Groupe consultatif du SYGADE soumet à l'attention du Secrétaire général de la CNUCED les conclusions suivantes formulées lors de sa 9ième

Plus en détail

ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ

ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ 2 GUIDE POUR LA MOBILITÉ ECVET «Le système européen de crédits d apprentissage pour l enseignement et la formation professionnels (ECVET) est un cadre technique pour le transfert,

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES Table des matières 1. Finalité et objectifs de la Politique...4 2. Principes...5 3. L évaluation des programmes...6 3.1 Déroulement de l

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Cours de l'action. Total des actifs actifs et passifs incorporels

Cours de l'action. Total des actifs actifs et passifs incorporels Qu est-ce que le ratio cours/valeur comptable P/B ratio? Ce ratio sert à comparer la valeur de marché d une action à sa valeur comptable. Il se calcule en divisant le cours de clôture d une action par

Plus en détail

Instituts de médecine sociale et préventive des Universités suisses

Instituts de médecine sociale et préventive des Universités suisses 1 Instituts de médecine sociale et préventive des Universités suisses Objectifs et modalités de la formation des médecinsassistants et chefs de clinique dans les Instituts de médecine sociale et préventive

Plus en détail

PROFIL DE COMPÉTENCES DU GROUPE DE SOUTIEN ADMINISTRATIF

PROFIL DE COMPÉTENCES DU GROUPE DE SOUTIEN ADMINISTRATIF PROFIL DE COMPÉTENCES DU GROUPE DE SOUTIEN ADMINISTRATIF 00 Introduction Qu est-ce qu un profil de compétences? Les compétences sont des manifestations comportementales spécifiques des connaissances, des

Plus en détail

LE PROJET «Définitions, principes et objectifs»

LE PROJET «Définitions, principes et objectifs» LE PROJET «Définitions, principes et objectifs» Méthodologie de projet en promotion de la santé Jémuel BONNET, Consultant ACOA www.acoa.fr DEFINITIONS Afnor X50-115 Un projet est un ensemble d'activités

Plus en détail

CADRE BUDGÉTAIRE COMMUN

CADRE BUDGÉTAIRE COMMUN PROCÉDURES OPÉRATIONNELLES STANDARD pour les PAYS ADOPTANT l approche «UNIS DANS L ACTION» Août 2014 GUIDE DU CADRE BUDGÉTAIRE COMMUN Le Cadre budgétaire commun, par sa présentation transparente et centralisée

Plus en détail

Le diagramme des relations met en évidence les multiples relations entre les différents éléments, causes et effets d'un système.

Le diagramme des relations met en évidence les multiples relations entre les différents éléments, causes et effets d'un système. Sept outils du management (Les) Introduction Diagramme des relations Diagramme des affinités Diagramme en arbre Diagramme matriciel Diagramme des décisions d'action (PDPC) Diagramme sagittal (CPM) Analyse

Plus en détail

Le management des risques de l entreprise Cadre de Référence. Synthèse

Le management des risques de l entreprise Cadre de Référence. Synthèse Le management des risques de l entreprise Cadre de Référence Synthèse SYNTHESE L incertitude est une donnée intrinsèque à la vie de toute organisation. Aussi l un des principaux défis pour la direction

Plus en détail

Association suisse des services d aide et de soins à domicile

Association suisse des services d aide et de soins à domicile Association suisse des services d aide et de soins à domicile Concept qualité pour l aide et les soins à domicile dans le cadre de l introduction d une gestion de la qualité institutionnalisée dans les

Plus en détail