COMPTE-RENDU DU COMITE SYNDICAL DU 01 AVRIL 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPTE-RENDU DU COMITE SYNDICAL DU 01 AVRIL 2015"

Transcription

1 COMPTE-RENDU DU COMITE SYNDICAL DU 01 AVRIL 2015 Nombre de membres en exercice : 53 présents : 32 Le premier avril deux mille quinze à vingt heures trente, Le Comité syndical s est réuni en séance à la salle des fêtes de Passins, sous la Président de M. Alain VEYRET, Président, maire de la commune d Arandon. Secrétariat de séance : Philippe FILLOD. Date de la convocation : 25 mars Etaient présents : Jean CARRON-CABARET (Blandin), Frédéric GONZALEZ (Bouvesse-Quirieu), Sylvain GRANGER (Brangues), Thierry VERT (Cessieu), François MANON (Corbelin), Philippe FILLOD (Creys-Mépieu), Hugues SCHIAVO (Faverges de la Tour), Didier PERRIN (La Bâtie-Montgascon), Jacques BERNARD (La Chapelle de la Tour), Isabelle CELARIER (La Tour du Pin), Odile BARRET (Le Bouchage), Jérôme MOINE (Le Passage), Jean- Claude LUTRIN (Montalieu-Vercieu), Pascal VEROT (Parmilieu), Marie-Christine FRACHON (Rochetoirin), André GONON (St André le Gaz), Luc BASSETTE (St Clair de la Tour), Gilles CECILLON (St Didier de la Tour), Roger GAILLARD (St Jean de Soudain), Brigitte GEORGERY (St Marcel Bel Accueil), Michel POLAUD (St Ondras), Marie- Ange MASSOT-PELLET (St Sorlin de Morestel), Gilbert GIPPET (St Victor de Morestel), Bernard GUICHERD (Trept), Gilbert GUINET (Valencogne), Jean-Yves ROUX (Vasselin), Maurice BELANTAN (Vézeronce-Curtin),Ana- Paula DUMARTEREY (Vignieu), Gilles PONCHON (Virieu sur Bourbre), Patrick FERRARIS (CC Balmes Dauphinoises), Hélène BERTHET-BIZOT (CC Bourbre Tisserands), Gérard GUICHERD (CC Pays des Couleurs). Etaient excusés : Patrick BILLAUDAZ (Chassignieu), Max GAUTHIER (Chélieu), Michel FLAMAND (Courtenay), Angélique ARGOUD-CHABART (Fitilieu), Florence BARBIER (Panissage), Marie-Noëlle GIGANDON (Salagnon), Régis YVRARD (St Hilaire de Brens), Jean-Pierre TROLLIET (Veyrins-Thuellin), Paul SCANNAPIEGO (CC Vallons de la Tour). Etaient absents : Laurent CLEYET (Charette), André ABERLIN (Dolomieu), Jean-Claude NEEL (Les Abrets), Maria FAVIER (Les Avenières), Stéphane VILLARD (Montcarra), Christian RIVAL (Morestel), Franck ZORIAN (Passins), Anne PEREIRA-COQUAZ (Porcieu-Amblagnieu), René YNNA (Sermérieu), Henri-Denis ALLAGNAT (St Chef), Bernard ODET (Vénérieu). Monsieur le Président procède à l appel des délégués, le quorum étant atteint, il déclare la séance ouverte. Compte te-rendu de la séance du 25 février 2015 Monsieur le Président soumet à approbation le compte-rendu de la séance du 25 février Le compte-rendu est approuvé à l unanimité. DELIBERATION N 17 17/201 /2015 OBJET : COMPTE DE GESTION ère ère PARTIE : Budget Monsieur le Président rappelle que le compte de gestion constitue la reddition des comptes du comptable à l'ordonnateur. Il doit être voté préalablement au compte administratif. Après s être fait présenter les budgets primitifs de l exercice 2014 et les décisions modificatives qui s y rattachent, les titres définitifs des créances à recouvrer, le détail des dépenses effectuées et celui des mandats délivrés, les bordereaux de titre de recettes, de mandats, le compte de gestion dressé par le receveur accompagné des états de développement des comptes de tiers ainsi que les états de l actif, du passif, des restes à recouvrer et des restes à payer. Après s être assuré que le receveur a repris dans ses écritures le montant de chacun des soldes figurant au bilan de l exercice 2013, celui de tous les titres émis et de tous les mandats de paiement ordonnancés et qu il a procédé à toutes les opérations d ordre qu il lui a été prescrit de passer dans ses écritures, Considérant que les opérations de recettes et de dépenses paraissent régulières et suffisamment justifiées. Monsieur le Président propose d approuver le compte de gestion présenté par le comptable des finances publiques. 1

2 Après discussion, le comité syndical approuve à l unanimité le compte de gestion dressé par le comptable des finances publiques. DELIBERATION N 18 18/2015 OBJET : COMPTE ADMINISTRATIF 2014 Patrick FERRARIS, 1 er vice-président, responsable de la commission des finances, présente le compte administratif 2014 dressé par Alain VEYRET, Président. Il rappelle que l objectif de l exercice comptable 2014 était de tendre vers une prise en charge complète de l année afin de préparer 2015 avec plus de sérénité. Il présente les résultats des deux sections, chapitre par chapitre : FONCTIONNEMENT Dépenses Recettes Résultat de l exercice Excédent antérieur reporté Résultat de clôture Opérations , , , , ,76 INVESTISSEMENT Dépenses Recettes Résultat de l exercice Déficit antérieur reporté Résultat de clôture Opérations , , , , ,97 Après discussion, Monsieur le Président quitte la salle avant le vote. Le comité syndical approuve à l unanimité le compte administratif dressé par le Président du SICTOM. DELIBERATION N 19 19/2015 OBJET : AFFECTATION DU RESULTAT 2014 Considérant : les restes à réaliser sur les dépenses d investissement ( ), auxquelles il convient de soustraire l excédent d investissement (43 918,97 ), le résultat de l exercice s élève à ,03. que l étude financière a démontré que le SICTOM avait besoin de se créer un fonds de roulement, Monsieur le Président propose l affectation du résultat suivante : Report en investissement de l intégralité de l excédent d investissement ,97 au «001 Excédent d investissement reporté» Report en fonctionnement au «002 Excédents antérieurs reportés» de Inscription à l article «1068 Affectation du résultat», la différence entre l excédent de fonctionnement ( ,76 ) et le report au 002, soit la somme de ,76. Après discussion, le comité syndical approuve à l unanimité le compte de gestion dressé par le comptable des finances publiques. DELIBERATION N 20 20/2015 OBJET : BUDGET PRIMITIF Patrick FERRARIS présente à l assemblée la proposition de budget prévisionnel préparé par la commission «Budget». 2

3 Le projet de budget prévisionnel 2015 s élève en dépenses et en recettes à : En fonctionnement à ,28 En investissement à ,42. Luc Bassette interroge Patrick FERRARIS sur l augmentation importante du compte 6554 «Incinération» : K. Patrick FERRARIS lui explique que le mois de décembre 2014 n a pas pu être pris en charge sur l exercice car les tonnages ont sensiblement augmenté. Par conséquent l exercice 2015 prévoit 13 mois de traitement. Gérard GUICHERD s interroge sur le bien fondé de réinvestir 502 K de l excédent de fonctionnement pour équilibrer la section. Si l exercice 2015 ne dégage pas autant d excédent, le montage du budget 2016 risque d être difficile. Patrick FERRARIS lui répond que sur l exercice 2016, il n y aura que 12 mois d incinération (- 200 K ) et le bureau d études KPMG travaille sur la récupération de la TVA. La moitié du chemin serait donc déjà fait. Après discussion, le comité syndical approuve à l unanimité le budget primitif proposé par la commission «Budget». DELIBERATION N 21 21/2015 OBJET : PARTICIPATIONS Considérant les chiffres inscrits au budget prévisionnel 2015, Monsieur le Président propose d établir les prix unitaires par habitant suivants : Déchèteries : communes adhérentes : 25,99 communes sous convention : 28,59 Ordures ménagères : Collecte : 17,36 Traitement : 28,68 Collecte sélective : Apport volontaire : -0,78 Porte à porte + apport volontaire : 3,68 La participation globale attendue s élève à ,91, elle reste identique à celle de La CC Bourbre-Tisserands voit sa participation baisser du fait de la réduction de la fréquence de collecte sur Les Abrets en 2015 et de l intégration dans la régie de la collecte sur le secteur de l ancienne communauté de communes Virieu Vallée de la Bourbre. Pour les autres communautés de communes l augmentation varie de 0,5 à 1,6% en fonction de l augmentation de la population. Après discussion, le comité syndical approuve à l unanimité les montants des participations proposées osées pour l année DELIBERATION N 22 22/2015 OBJET : PERIODICITE DES PAIEMENTS DES PARTICIPATIONS EN En 2014, le manque de trésorerie avait contraint le SICTOM à demander une modification de la périodicité de paiement aux collectivités adhérentes. Les communautés de communes avaient acceptées à l unanimité un paiement au trimestre à échoir pour l année 2014 uniquement. Considérant que la trésorerie du SICTOM commence lentement à se reconstituer, mais que les délais de règlement entre l envoi du titre et la réception du paiement peuvent atteindre plus de deux mois et afin d éviter des incidents de paiement, Monsieur le président propose de solliciter à nouveau les collectivités pour renouveler l opération en Il demande l autorisation à l assemblée de proposer cette anticipation des échéances aux communautés de communes adhérentes et aux autres collectivités ayant signé des conventions pour l utilisation des déchèteries. Après discussion, le comité syndical accepte à l unanimité la proposition de réclamer au trimestre à échoir les participations aux communautés des communes adhérentes et aux autres 3

4 collectivités ayant signé des conventions pour l utilisation des déchèteries, pour l année 2015 et autorise Monsieur le Président à soumettre cette proposition position à chaque conseil concerné. DELIBERATION N 23 23/2015 OBJET : REDEVANCE SPECIALE ORDURES MENAGERES 2015 Monsieur le Président rappelle à l assemblée que les administrations et les professionnels qui utilisent le service de collecte des ordures ménagères du SICTOM sont assujettis à la redevance spéciale. Considérant la proposition de budget 2015 et le calcul du coût de chaque service, la redevance spéciale pour la collecte et le traitement des ordures ménagères s élève en 2015 à 0,034 par litre (0.036 /litre en 2014). Après discussion, le comité syndical accepte à l unanimité le prix de 0,034 par litre et autorise Monsieur le Président à l appliquer aux tonnages concernés. 2 ème ème PARTIE : Déchèteries DELIBERATION N 24 24/2015 OBJET : REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETERIES. Jacques BERNARD présente le travail de la commission «Déchèterie» sur la refonte du règlement intérieur, afin de répondre à des besoins d amélioration du fonctionnement des déchèteries et de recentrer le service sur le particulier. Les principales modifications du règlement sont : o o o o o La détermination par le gabarit des véhicules autorisés et de ceux qui ne le sont pas La reconfiguration de l accès payant par le gabarit du véhicule entrant La facturation au passage et non plus en fonction de la nature et de la quantité de déchets apportés Les horaires d ouverture des déchèteries avec l application d horaires d été et d hiver et leur homogénéisation. Lorsque cela est possible et nécessaire une ouverture nonstop le samedi en été. L accès gratuit aux services municipaux pour tous types de matériaux sauf les végétaux. Il précise que ce règlement induit des changements importants, notamment pour les professionnels et propose qu il ne soit applicable qu à partir du 1 er juillet 2015, afin de laisser le temps au SICTOM de communiquer sur les modifications. Après discussion, le comité syndical accepte à l unanimité la proposition de nouveau règlement intérieur et dit qu il sera applicable à compter du 1 er juillet DELIBERATION N 25 25/2015 OBJET : ACCUEIL DES GROS PRODUCTEURS EN DECHETERIE Jacques BERNARD rappelle que le règlement intérieur vu précédemment prévoit une modification de la facturation. Jusqu à présent, les professionnels payant une TEOM sur le territoire se voyait accorder 52m 3 par an de déchets sans paiement supplémentaire. Au-delà de ce volume, une facturation était appliquée en fonction de la nature du déchet et de la quantité apportée. La commission propose d une part de simplifier le dispositif et d autre part, d appliquer un prix plus sincère des coûts de gestion des déchèteries. Elle propose d appliquer un prix unique pour tous les usagers (particuliers, administrations ou professionnels) qui viennent en déchèterie avec un véhicule supérieur à un gabarit défini (voir règlement intérieur article 3.4). La facturation se fera au passage. Les 5 premiers passages annuels ne seront pas facturés. En ce qui concerne les collectivités adhérentes, l accès payant ne s appliquera que sur les apports de végétaux considérant qu elles disposent de solutions alternatives proposées par le SICTOM pour les traiter en interne. Les apports d autres types de déchets seront gratuits. 4

5 Considérant la proposition de budget 2015 et le calcul du coût de chaque service, le prix d un passage en déchèterie pour tout véhicule de catégories 2 ou 3 s élève en 2015 à 32,00 TTC par passage. Après discussion, le comité syndical passe au vote : 1 voix CONTRE 0 ABSTENTION 32 voix POUR La proposition de facturation au passage des gros producteurs est acceptée et sera applicable plicable à compter du 1 er juillet DELIBERATION N 26 26/2015 OBJET : CONVENTION AVEC LE SMND, LE SICTOM DU GUIERS ET LA CC TERRE D EAU POUR L UTILISATION DES DECHETERIES LIMITROPHES. Monsieur le Président rappelle à l assemblée que le SICTOM a signé des conventions avec le SMND, la CC Bugey Sud (ex Terre d Eau) et le SICTOM du Guiers pour permettre aux habitants des communes limitrophes d accéder à la déchèterie la plus proche. C est le cas pour le SMND pour les communes de : Soleymieu pour la déchèterie de Passins St Savin (une partie des habitants) pour la déchèterie de St Chef, St Marcel Bel Accueil pour les déchèteries de L Isle d Abeau et de Panossas. Avec la Communauté de communes de Bugey Sud pour les communes de : Izieu et Brégnier-Cordon pour la déchèterie des Avenières. Avec le SICTOM du Guiers pour les communes de : Les Abrets et St Ondras pour la déchèterie des Abrets Granieu pour la déchèterie des Avenières. Il propose de reconduire ces conventions pour l année Après discussion, le comité syndical accepte à l unanimité de reconduire les conventions avec le SMND, le SICTOM du Guiers et la CC Bugey Sud pour l utilisation mutuelle des déchèteries limitrophes en DELIBERATION N 27 27/2015 OBJET : ADHESION A DASTRI Jacques BERNARD présente à l assemblée l éco-organisme DASTRI compétent pour la collecte et le traitement des Déchets d Activité de Soins à Risques Infectieux (coupants et tranchants) auprès des patients en automédication. Le SICTOM a organisé leur collecte sur sept déchèteries et a repris la convention en cours avec la pharmacie de Virieu. Son prestataire, «La Collecte Médicale» assure la collecte et l élimination sécurisées depuis 2011 pour un coût annuel d environ TTC. La convention est libre de tout engagement. Le SICTOM est sollicité aujourd hui pour adhérer à DASTRI pour la prise en charge financière de la collecte et du traitement des DASRI sur les points de collecte existants. Monsieur le Président demande à l assemblée l autorisation de signer la convention. Odile BARRET demande pour quelle raison le SICTOM s occupe de la gestion de ces déchets, alors que ce devrait être aux pharmacies de le faire. Jacques BERNARD explique que le SICTOM a souhaité organiser cette opération pour assurer la sécurité de ses agents de collecte et éviter autant que possible les risques de piqûre et de contamination. A cette période, les toutes les pharmacies n étaient pas volontaires pour l organiser, mais surtout l Ordre des Pharmaciens y était farouchement opposé. Gérard GUICHERD précise que la collectivité n a pas à se substituer aux professionnels qui n assument pas leurs missions. Jacques BERNARD répond que la collecte des DASRI dans les déchèteries n a pas vocation à perdurer, déjà 9 pharmacies du territoire sur 22 sont inscrites auprès des DASTRI. A 5

6 terme lorsque le territoire sera suffisamment couvert la collecte en déchèterie pourra s arrêter. Après discussion, le comité syndical passe au vote : 2 voix CONTRE 0 Abstention 31 voix POUR Monsieur le Président est autorisé à signer la convention d adhésion à DASTRI. 3 ème ème PARTIE : Déchets fermentescibles DELIBERATION N 28 28/2015 OBJET : SUBVENTION AUX PARTICULIERS POUR L ACHAT DE BROYEURS Dans le cadre du programme de prévention, le SICTOM met à disposition des particuliers des broyeurs afin de les sensibiliser à l intérêt de broyer eux-mêmes leurs végétaux pour les utiliser ensuite en compost ou en paillage. La commission «Déchets fermentescibles» propose à l assemblée d inciter désormais les particuliers à acheter leur propre broyeur en subventionnant l achat à hauteur de 25% dans la limite de 400 TTC par matériel. La somme de est prévue au budget Chaque particulier devra signer une convention et s engager à ne plus apporter ses déchets verts en déchèterie. L assemblée s interroge sur la capacité du SICTOM à assurer un contrôle et à déjouer les arnaques que certains pourraient tenter de mettre en œuvre pour obtenir des subventions. Monsieur le Président rassure en précisant que le SICTOM du Guiers propose cette subvention depuis deux ans et ne remet pas en cause ce fonctionnement. Le versement de la subvention se fera sur facture acquittée. Après discussion, le comité syndical passe au vote : 1 voix CONTRE 0 Abstention 32 voix POUR Le comité syndical accepte que le SICTOM subventionne l achat de broyeur aux particuliers et aux associations à hauteur de 25% et dans la limite de 400 TTC par machine. DELIBERATION N 29 29/2015 OBJET : DEMANDE DE SUBVENTION A L ADEME ET AU CONSEIL GENERAL 38 POUR LA FOURNITURE D UN BROYEUR. Monsieur le Président précise à l assemblée que la mise à disposition des broyeurs du SICTOM aux particuliers se poursuit et que le budget 2015 a prévu l acquisition d une nouvelle machine. Ce matériel pourrait être subventionné par l Ademe et le Conseil général de l Isère, il demande l autorisation de déposer une demande de subvention. Après discussion, le comité syndical autorise à l unanimité Monsieur le Président à déposer une demande de subvention pour l achat d un broyeur destiné aux prêts des particuliers auprès de l Ademe et du Conseil général de l Isère. 4 ème ème PARTIE : Ecofolio DELIBERATION N 30/ 30/2015 OBJET : PARTICIPATION A L APPEL A PROJETS D ECOFOLIO L Eco-organisme ECOFOLIO, compétent pour la collecte et le traitement du papier lance un appel à projet durant le printemps 2015 pour inciter les collectivités à mettre en œuvre des actions afin améliorer leurs performances de collecte du papier. Les vice-présidents en charge de la collecte sélective et de la communication travaillent conjointement sur ce projet. Le dossier peut porter sur l amélioration de la collecte des papiers «diffus» (produits par les ménages) et/ou la mise en œuvre de collecte de papiers de «bureau» (produits par les professionnels, les administrations et les écoles, voir même les entreprises tertiaires). 6

7 Ils présentent l ébauche du projet technique et financier au comité syndical qui doit se positionner sur une candidature du SICTOM à cet appel à projet. Le cas échéant et si le(s) projet(s) du syndicat est retenu par Ecofolio, le SICTOM pourra prétendre à 75% de subventions. Le diagnostic établit par Ecofolio sur les performances techniques et financières de la collecte du papier sur le territoire du SICTOM montre un ratio de 23kg/hab/an, alors que le gisement est estimé à 46 kg/hab/an. Une marge de progression est encore possible sur les papiers diffus, mais également sur les papiers de bureau qui ne sont pas encore une cible et qui représentent 10 kg/hab/an supplémentaires. Aussi, les commissions envisagent de présenter deux dossiers : 1. Collecte des papiers diffus 2. Collecte des papiers de bureau La collecte des papiers diffus : Le projet est de densifier le parc de colonnes papier notamment sur les points tri qui ne sont pas équipés ou de renouveler celles en mauvais état afin de rafraîchir le parc. Sur deux ans ( ), le SICTOM ferait l acquisition de 60 colonnes (63 000,00 HT), auxquelles il faut prévoir l achat d une vingtaine de dalles préfabriquées (6 000,00 ) pour l aménagement. Afin de répondre aux obligations d accessibilité, les nouvelles colonnes papiers seraient systématiquement équipées de trappe pour personnes de petite taille ou à mobilité réduite (9 000,00 HT). Une signalétique sous forme de bâche amovible est prévue sur chaque nouvelle colonne afin d attirer l attention des usagers sur cette colonne et également rappeler les nouvelles consignes de tri de tous les papiers (7 500,00 HT). Enfin, les résultats financiers du secteur en apport volontaire étant meilleurs, le projet prévoit une sensibilisation des habitants des communes desservies en porte à porte (multimatériaux) pour un passage à l apport volontaire, au moins du flux papier. L objectif visé pour la fin de l année 2016 est de +3 kg/hab/an. Les équipements pour la collecte des papiers diffus s élèvent à ,00 HT ( ,00 TTC) La collecte des papiers de bureau : Le projet consiste à organiser la collecte des papiers produits par les administrations, les écoles et les entreprises en porte à porte. En effet, bon nombre d entre elles ne trient pas le papier soit à cause de l organisation nécessaire pour se rendre aux points d apport volontaire, soit par crainte de perte de confidentialité. La collecte s effectuerait par un agent du SICTOM en reclassement, qui échangerait des bacs pleins contre des bacs vides, une à deux fois par mois. Sur 2015, seules les mairies, les administrations et les écoles seraient visées, avant d élargir le service aux entreprises en Une participation financière serait demandée en échange du service, tout en veillant à ce qu elle soit incitative par rapport à la redevance spéciale. Ce nouveau service nécessiterait l achat d un véhicule 3,5 T équipé d un haillon. Ce véhicule serait également utilisé pour la communication sous forme de camion-atelier pour organiser des animations. L agent videra ensuite les bacs sur le site du SICTOM, grâce à un système de lève-conteneur, directement dans une benne fermée destinée au papetier. En fonction de la qualité du papier collecté, le SICTOM pourra prétendre à une plus-value sur ce gisement à la revente. L objectif visé pour la fin de l année 2016 est de 1,5 kg/hab/an. Les équipements nécessaires pour la mise en œuvre de la collecte des papiers de bureau sont estimés à HT (78 786,00 TTC). Gérard GUICHERD attire l attention sur les incertitudes des aides de l Etat et le risque de ne pas obtenir ce qui a pu être promis. 7

8 Il lui est répondu, qu Ecofolio est un éco-organisme agréé par l Etat qui perçoit directement les cotisations des metteurs de papier sur le marché français. Il doit reverser cette taxe sous forme de soutien aux collectivités qui mettent en œuvre la collecte sélective du papier. Le SICTOM perçoit chaque année entre et de la part de l éco-organisme. Il s agit là d un financement différent lié à des investissements. Cette subvention est ponctuelle, les équipements acceptés en 2015 devront être réalisés avant fin L engagement d Ecofolio sur ces appels à projets est limité dans le temps. Gérard GUICHERD persiste en expliquant que le SICTOM a passé une année 2014 difficile et qu il devrait se recentrer sur son corps de métier principal. Même si le projet de collecte des papiers est favorable à l environnement, il pense que le SICTOM devrait éviter de s éparpiller. Il est alors rappelé que lors de l étude financière, le bureau d études KPMG a expliqué que le SICTOM n avait pas la main sur les coûts de traitement et que par conséquent, pour assurer une maîtrise des coûts, il devait chercher des moyens pour réduire les déchets, notamment à l incinération. Toutes les actions de prévention et de tri proposées vont dans ce sens. Après discussion, le comité syndical autorise à l unanimité Monsieur le Président à : - candidater à l'appel à projet sous les deux thématiques : collecte des papiers diffus et collecte des papiers de bureau - signer la conven ention liée à(aux) l'appel(s) à projet dans le cas où celui-ci ci serait retenu. enu. 5 ème ème PARTIE : Administration DELIBERATION N 31 31/2015 OBJET : INSTITUTION DEFINITIVE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL La Loi du 27 janvier 2014 et le décret du 16 décembre 2014 prévoient la mise en œuvre à titre pérenne de l entretien professionnel à compter du 1 er janvier Les collectivités sont invitées à délibérer pour instituer de manière définitive l entretien professionnel en lieu et place de la notation. Le SICTOM pratique l entretien professionnel depuis la fin des années 2000, Monsieur le Président propose donc à l assemblée de se prononcer sur l institution définitive de l entretien professionnel. Après discussion, le comité syndical accepte à l unanimité l institution définitive de l entretien professionnel. DELIBERATION N 32 32/2015 OBJET : LOCATION DES ANCIENS ATELIERS MUNICIPAUX DE MORESTEL. Monsieur le Président rappelle que depuis mars 2014, le SICTOM loue à la commune de Morestel ses anciens ateliers municipaux rue des Tabacs pour y entreposer les stocks de bacs et de composteurs. Considérant que la commune accepte de renouveler la convention pour l année 2015, au tarif de 150 par mois, Monsieur le Président demande à l assemblée de se prononcer sur la prorogation de la convention. Après discussion, le comité syndical autorise à l unanimité Monsieur le Président à signer la l prorogation de la convention avec la commune de Morestel pour la location des anciens ateliers municipaux, pour l année DELIBERATION N 33 33/2015 OBJET : ASSURANCE DES RISQUES STATUTAIRES POUR LE PERSONNEL TITULAIRE Le Président expose : l opportunité pour le SICTOM de pouvoir souscrire un ou plusieurs contrats d assurance statutaire garantissant les frais laissés à sa charge, en vertu de l application des textes régissant le statut de ses agents ; que le Centre de gestion peut souscrire un tel contrat, en mutualisant les risques. Les élus après en avoir délibéré, chargent le Centre de gestion de négocier un contrat groupe ouvert à adhésion facultative et se réserve la faculté d y adhérer, auprès d une entreprise 8

9 d assurance agréée. Cette démarche peut être entreprise par plusieurs collectivités locales intéressées. Cette convention devra couvrir tout ou partie des risques suivants pour les agents affiliés à la C.N.R.A.C.L. : Décès, Accident du travail, Maladie ordinaire, Longue maladie / Longue durée, Maternité. Ces conventions devront également avoir les caractéristiques suivantes : Durée du contrat : 4 ans, à compter du premier janvier Régime du contrat : capitalisation. DELIBERATION N 34 34/2015 OBJET : CREATION D UN CHSCT Monsieur le Président rappelle à l assemblée l obligation légale de création d un Comité Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail dans toutes les collectivités comptant au moins 50 agents. Toutefois, «si l importance des effectifs et ou la nature des risques professionnels le justifient, des CHSCT locaux ou spéciaux sont créés par décision de l organe délibérant.» Considérant l effectif 2015 (40,9 ETP) et l activité collecte, le SICTOM peut envisager la création d un CHSCT, sachant qu il compte un taux d absentéisme important qui est une source de coûts supplémentaires sur les charges de personnel. Aussi, Monsieur le Président propose à l assemblée de créer un CHSCT, qui sera le référent des propositions des assistants de prévention, afin de réfléchir aux moyens de réduire le taux d absentéisme et d assurer des conditions de travail aux agents respectueuses des obligations légales. Il propose que le CHSCT soit paritaire et qu il soit composé de : 3 représentants du personnel titulaires et 3 représentants du personnel suppléants 3 représentants du SICTOM élus titulaires (dont le président) et 3 représentants du SICTOM élus suppléants. Les assistants de prévention ne seront présents qu à titre de consultants. La question est posée de savoir si la création d un CHSCT induira la création de poste, voire d autres dépenses. Il est répondu que hormis la formation obligatoire des membres de la commission et le temps passé par les agents aux réunions de la commission, il n est pas prévu de dépenses particulières. L objectif de ce CHSCT est vraiment d orienter les assistants de prévention dans les choix d action et permettre d être plus réactif que si les dossiers doivent être soumis systématiquement au Centre de Gestion. Après discussion, le comité syndical accepte l unanimité la création d un d CHSCT et autorise Monsieur le Président à entreprendre toutes les démarches nécessaires. DELIBERATION N 35/2015 OBJET : CONVENTION AVEC LES COMMUNAUTES DE COMMUNES POUR LA GESTION DES DECHETS DES GENS DU VOYAGE EN DEHORS DES AIRES D ACCUEIL. Monsieur le Président informe l assemblée qu il arrive ponctuellement que les aires prévues pour les gens du voyage soient complètes, ce qui oblige les personnes à s installer sur d autres terrains. Dans la mesure où l installation est acceptée par les communautés de communes, les déchets produits sont collectés par le SICTOM. Monsieur le Président propose qu une convention soit signée entre le SICTOM et les communautés de communes pour l organisation et la prise en charge financière de ses déchets. Après discussion, le comité syndical : autorise à l unanimité Monsieur le Président à signer une convention avec les communautés de communes concernées par des installations de gens du voyage en dehors des aires d accueil établies. dit que les tarifs appliqués seront ceux de la redevance spéciale. 9

10 Recours en référé au Tribunal administratif de SSV Environnement Lors de la séance du 25 février 2015, le comité syndical a entériné le choix de la Commission d appel d offres pour la location longue durée de trois camions de collecte. L entreprise SAML FAYAT a été retenue. La société SSV Environnement a profité du délai de recours pour déposer une requête en référé auprès du Tribunal administratif de Grenoble. Monsieur le Président a dû faire appel à Maître Alexis LALANNE du cabinet BLT Droit Public pour défendre le SICTOM. L audience s est tenue le mercredi 23/03/2015 à 15h00. L ordonnance a été rendue le 09 avril La requête de SSV Environnement a été rejetée et la société a été condamnée à verser au SICTOM au titre des frais de représentation en justice. Cette somme ne couvrira qu une partie de la dépense engagée par le SICTOM. L ordre du jour étant épuré, la séance est levée à 23h00. 10

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL - * - SEANCE DU 08 AVRIL 2013 -=-=-=-=

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL - * - SEANCE DU 08 AVRIL 2013 -=-=-=-= EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL - * - SEANCE DU 08 AVRIL 2013 -=-=-=-= Nombre de Membres : - Date de convocation : 29/03/2013 - En exercice : 15 - Date d affichage : 29/03/2013

Plus en détail

Budget primitif 2011 eau :

Budget primitif 2011 eau : CONSEIL MUNICIPAL DU 26 Mars 2012. ÉTAIENT PRÉSENTS : G.BERNARD - P. LUMMAUX - J.P MARTIN - J.P MAURA - D. BERLAND - Mmes C. LAGARDE - L. DUPUCH - M. B. CRAPON - Mme L. BARIBAUD - F. FERRAND - M. F. FAUX.

Plus en détail

1) DCM 2014-001 : ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE POUR LA MAISON DU TEMPS LIBRE

1) DCM 2014-001 : ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE POUR LA MAISON DU TEMPS LIBRE Chris L an deux mille quatorze, le quatorze février, à dix-neuf heures, Le Conseil Municipal de la Commune de Méréville s est réuni au lieu ordinaire de ses séances, après convocation légale, sous la présidence

Plus en détail

COMPTE RENDU DE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance n 1 du 12 février 2014

COMPTE RENDU DE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance n 1 du 12 février 2014 COMPTE RENDU DE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance n 1 du 12 février 2014 Nombre de conseillers En exercice : 15 Présents : 11 Votants : 12 VOTES Pour : 12 Contre : 0 Abstention : 0 L an deux mille quatorze,

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL 1 Commune de Belvédère Département des Alpes-Maritimes COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Date et lieu : le 23 avril 2014 en mairie de Belvédère. Date de convocation : le 10 avril 2014. Ouverture de séance:

Plus en détail

Réunion du 20 février 2014. Le vingt février deux mil quatorze à 20h30 s est réuni le Conseil Municipal sous la présidence de Loïc MORIN Maire.

Réunion du 20 février 2014. Le vingt février deux mil quatorze à 20h30 s est réuni le Conseil Municipal sous la présidence de Loïc MORIN Maire. Réunion du 20 février 2014 Le vingt février deux mil quatorze à 20h30 s est réuni le Conseil Municipal sous la présidence de Loïc MORIN Maire. Etaient présents : Ms PICHOUX REBILLARD Mme POULAIN (adjoints)

Plus en détail

BUREAU SYNDICAL SMIRTOM DU SAINT AMANDOIS

BUREAU SYNDICAL SMIRTOM DU SAINT AMANDOIS Délibération n 3 MISSIONS SPECIALES DU PRESIDENT ET DES VICE PRESIDENTS Vu le code général des collectivités territoriales et en particulier ses articles L2123-17 à L2123-24-1, Monsieur, Président, Messieurs

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 25 SEPTEMBRE 2014

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 25 SEPTEMBRE 2014 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 25 SEPTEMBRE 2014 NOMBRE DE CONSEILLERS En exercice : 15 Présents : 11 Votants : 15 Le 25 septembre 2014, à 20h00, le Conseil Municipal de la commune de ST JOSEPH

Plus en détail

Procès verbal de la réunion du conseil municipal du 29 janvier 2014

Procès verbal de la réunion du conseil municipal du 29 janvier 2014 Procès verbal de la réunion du conseil municipal du 29 janvier 2014 L an deux mille quatorze le vingt- neuf janvier à 18h30, le conseil municipal de la commune de Labastidette s est réuni au lieu ordinaire

Plus en détail

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

Demande de dissolution des organismes de coopération intercommunale SICAMAS et CIAS

Demande de dissolution des organismes de coopération intercommunale SICAMAS et CIAS Conseillers élus : 15 Sous la présidence de : Monsieur le Maire,, N : 23/2011 BURCKHARDT, Jean-Jacques EHRHARDT, Thierry HUSENAU, Gérard MICHEL, Thomas REMOND, Mmes Sonia ADAM, Christiane BARBOT-SCHAUB

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 10 AVRIL 2008 NOTE DE SYNTHESE

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 10 AVRIL 2008 NOTE DE SYNTHESE CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 1 AVRIL 28 NOTE DE SYNTHESE L an deux mille huit, le dix avril, le Conseil communautaire s est réuni en séance ordinaire sous la présidence de Patrick PETITJEAN, Président. Nombre

Plus en détail

Procès-verbal de l Assemblée Générale Extraordinaire du 4 février 2012

Procès-verbal de l Assemblée Générale Extraordinaire du 4 février 2012 Procès-verbal de l Assemblée Générale Extraordinaire du 4 février 2012 Le 4 février 2012, à l Isle-Adam (95290), Maison de l Amitié, 44, avenue de Paris, les membres de l association «Initiatives et Actions

Plus en détail

APPROBATION DU PROCÈS-VERBAL DU 3 DECEMBRE 2014

APPROBATION DU PROCÈS-VERBAL DU 3 DECEMBRE 2014 MAIRIE de CHENAC ST SEURIN D UZET PROCES VERBAL Réunion du CONSEIL MUNICIPAL du 18 février 2015 L an deux mil quinze, le dix-huit février à vingt heures trente, les membres du Conseil Municipal de la commune

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE

CIRCULAIRE CDG90 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE CIRCULAIRE CDG90 11/12 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée, portant droits et obligations

Plus en détail

DU COMITE SYNDICAL DU PAYS RISLE-CHARENTONNE VENDREDI 10 MARS 2006 A 17H15 Communauté de Communes de Bernay

DU COMITE SYNDICAL DU PAYS RISLE-CHARENTONNE VENDREDI 10 MARS 2006 A 17H15 Communauté de Communes de Bernay PROCES VERBAL DU COMITE SYNDICAL DU PAYS RISLE-CHARENTONNE VENDREDI 10 MARS 2006 A 17H15 Communauté de Communes de Bernay Etaient présents : Monsieur André ANTHIERENS, Monsieur Christian BAISSE, Monsieur

Plus en détail

COMMUNE DE SARPOURENX

COMMUNE DE SARPOURENX COMMUNE DE SARPOURENX Procès verbal du Conseil Municipal du 22 avril 2011 Date de convocation : 07/04/2011 Nombre de conseillers : Date d affichage : convocation : 07/04/2011 En exercice : 10 Procès Verbal

Plus en détail

COMMUNE de MARBACHE PROCES VERBAL des DELIBERATIONS du CONSEIL MUNICIPAL

COMMUNE de MARBACHE PROCES VERBAL des DELIBERATIONS du CONSEIL MUNICIPAL COMMUNE de MARBACHE PROCES VERBAL des DELIBERATIONS du CONSEIL MUNICIPAL L an DEUX MILLE QUATORZE le 12 mars à 20h30, le Conseil Municipal, régulièrement convoqué s est réuni au nombre prescrit par la

Plus en détail

COMPTE RENDU. Date d envoi de l avis au BOAMP, au JOUE et à Dematis (e-marchespublics.com) : 9 octobre 2014

COMPTE RENDU. Date d envoi de l avis au BOAMP, au JOUE et à Dematis (e-marchespublics.com) : 9 octobre 2014 REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT du JURA DEPARTEMENT DU JURA BUREAU SYNDICAL DU 17 DECEMBRE 2014 Nombre de délégués En exercice : 19 Présents : 10 Absents : 9 COMPTE RENDU Date Convocation : 10 décembre

Plus en détail

Compte rendu des délibérations du conseil municipal du 20 février 2007

Compte rendu des délibérations du conseil municipal du 20 février 2007 DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES C O M M U N E D E F O R S Compte rendu des délibérations du conseil municipal du 20 février 2007 Séance du...20 février 2007 Nombre de membres en exercice : 13 Date de la convocation...13

Plus en détail

Excusés : MM ROUGON Raymond, BERNARD Eric, ISOARD Christian, Françoise (Supplée par Mr BAYLE Roland), PIOT Richard.

Excusés : MM ROUGON Raymond, BERNARD Eric, ISOARD Christian, Françoise (Supplée par Mr BAYLE Roland), PIOT Richard. COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 30 AVRIL 2011 Le Trente Avril 2011 à 10 H 00, le Conseil Communautaire du Pays de Seyne régulièrement convoqué, s est réuni au siège de la CCPS, sous

Plus en détail

PROCES VERBAL DU COMITE SYNDICAL

PROCES VERBAL DU COMITE SYNDICAL PROCES VERBAL DU COMITE SYNDICAL Le Comité Syndical du Syndicat Mixte Départemental ALPI s est réuni le vendredi 17 décembre 2004 à 17 heures en salle 1 ère commission au Conseil Général des Landes. Présents

Plus en détail

Séance du 20 Septembre 2013

Séance du 20 Septembre 2013 République Française Département Loiret SAR CHATEAU-RENARD/COURTENAY Séance du 20 Septembre 2013 L an 2013 et le 20 Septembre à 10 heures 30 minutes, le Comité Syndical du S.A.R., régulièrement convoqué,

Plus en détail

COMPTE-RENDU du CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 14 Avril 2014

COMPTE-RENDU du CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 14 Avril 2014 COMPTE-RENDU du CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 14 Avril 2014 Etaient présents : PUISSAT L. GAUTHIER M. GOUTTENOIRE M. - TASSAN C. TEINTURIER A. BARAGATTI D. CARRIERE RIGARD-CERISON S. FOURCADE P. THOMAS M.

Plus en détail

Séance du 22 mai 2013 Convocation du 15 mai 2013

Séance du 22 mai 2013 Convocation du 15 mai 2013 Séance du 22 mai 2013 Convocation du 15 mai 2013 Nombre de conseillers en exercice: 18 Nombre de conseillers présents : 11 Nombre de conseillers votants : 16 L an deux mil treize, le 22 mai à dix-neuf

Plus en détail

Le Conseil Municipal s est réuni le 18 octobre 2006 à 19 H 30, sous la présidence de Madame Solange BERLIER, Maire.

Le Conseil Municipal s est réuni le 18 octobre 2006 à 19 H 30, sous la présidence de Madame Solange BERLIER, Maire. REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL 18 octobre 2006 Le Conseil Municipal s est réuni le 18 octobre 2006 à 19 H 30, sous la présidence de Madame Solange BERLIER, Maire. Le Procès-Verbal de la précédente réunion

Plus en détail

Syndicat Mixte Vals du Dauphiné Expansion 8, rue Pierre Vincendon 38110 LA TOUR DU PIN

Syndicat Mixte Vals du Dauphiné Expansion 8, rue Pierre Vincendon 38110 LA TOUR DU PIN Syndicat Mixte Vals du Dauphiné Expansion 8, rue Pierre Vincendon 38110 LA TOUR DU PIN COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL SYNDICAL DU 29 SEPTEMBRE 2010 Etaient présents : - Titulaires : Jean-Pierre

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS. de la COMMUNAUTE DE COMMUNES du PAYS DE SAINT AUBIN DU CORMIER SEANCE DU JEUDI 8 MARS 2012

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS. de la COMMUNAUTE DE COMMUNES du PAYS DE SAINT AUBIN DU CORMIER SEANCE DU JEUDI 8 MARS 2012 EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS de la COMMUNAUTE DE COMMUNES du PAYS DE SAINT AUBIN DU CORMIER SEANCE DU JEUDI 8 MARS 2012 L'an deux mil douze Le huit mars à 18 heures. La Communauté de Communes,

Plus en détail

Date de la convocation : 22 juillet 2014

Date de la convocation : 22 juillet 2014 L an deux mille quatorze, le 29 juillet, à 19h30, Le Conseil Communautaire de la Communauté de Communes du Beaufortain s est réuni en session ordinaire à Beaufort au siège de la Communauté de Communes,

Plus en détail

Chambre Professionnelle du Conseil de Midi-Pyrénées. N SIRET : 411 910 649 000 10 Code APE : 911 C Organisations Professionnelles

Chambre Professionnelle du Conseil de Midi-Pyrénées. N SIRET : 411 910 649 000 10 Code APE : 911 C Organisations Professionnelles Chambre Professionnelle du Conseil de Midi-Pyrénées N SIRET : 411 910 649 000 10 Code APE : 911 C Organisations Professionnelles N du Répertoire Départemental : 2291 Les statuts initiaux de l association

Plus en détail

COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES. COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 3 décembre 2012

COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES. COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 3 décembre 2012 REPUBLIQUE FRANÇAISE Département de la Corrèze Arrondissement de Tulle Canton de Tulle Campagne Nord COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 3 décembre

Plus en détail

ADOPTEE A L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 24 FEVRIER

ADOPTEE A L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 24 FEVRIER AUTOMOBILE CLUB D AIX-EN-PROVENCE ET DU PAYS D AIX MODIFICATION DES STATUTS ADOPTEE A L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 24 FEVRIER 2015 ART. 1 : Il est fondé entre les personnes qui ont adhéré ou

Plus en détail

STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013

STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013 STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013 Art. 1 : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une Association d Éducation Populaire dénommée :

Plus en détail

Département de l Aisne

Département de l Aisne Département de l Aisne Commune de Montreuil aux Lions COMPTE RENDU DES DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 21 avril 2008 L an deux mil huit, le vingt et un du mois d avril, les membres composant le

Plus en détail

Statuts : Etoile Saint Amandoise.

Statuts : Etoile Saint Amandoise. Statuts : Etoile Saint Amandoise. Sommaire : Présentation But et composition Affiliation Ressources Administration et fonctionnement o Comité de direction o Le bureau o Assemblée générale Ordinaire o Assemblée

Plus en détail

ORDRE DU JOUR. 15-028 - Approbation du rapport de la CLECT à la suite de l adhésion au service ADS d Agglopole Provence

ORDRE DU JOUR. 15-028 - Approbation du rapport de la CLECT à la suite de l adhésion au service ADS d Agglopole Provence COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 9 AVRIL 2015 A 19 H 00 ORDRE DU JOUR Rapporteur : M. le Maire 15-028 - Approbation du rapport de la CLECT à la suite de l adhésion au service ADS d Agglopole

Plus en détail

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE HERBSHEIM

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE HERBSHEIM DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE HERBSHEIM Séance ordinaire du jeudi, 27 octobre 2011 à 20h 15 A l ouverture de la séance sont présents : Tous les membres sauf MM. Jean-Georges GUTH

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 09 Octobre 2013

CONSEIL MUNICIPAL DU 09 Octobre 2013 CONSEIL MUNICIPAL DU 09 Octobre 2013 L an deux mille treize, le neuf octobre, les membres du Conseil Municipal ont été convoqués pour une réunion ordinaire par Monsieur le Maire, conformément à l article

Plus en détail

SEANCE DU 17 AVRIL 2015. Etaient présents : Mr BERNET, Mr PACAUD, Mr ZORIAN, Mme DE BENEDITTIS, Mme BOURJAILLAT, Mr CUISSINAT, Mr REIG, Mr GUILLAUD.

SEANCE DU 17 AVRIL 2015. Etaient présents : Mr BERNET, Mr PACAUD, Mr ZORIAN, Mme DE BENEDITTIS, Mme BOURJAILLAT, Mr CUISSINAT, Mr REIG, Mr GUILLAUD. SEANCE DU 17 AVRIL 2015 Le dix-sept avril deux mille quinze, à vingt heures, le conseil municipal légalement convoqué, s est réuni en séance publique, à la mairie, sous la présidence de Monsieur Raymond

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 10 AVRIL 2014 -------------------- Etaient présents : MMES CONNETABLE, GONNORD, GUIRAUD, PUYGUIRAUD, RAFFAULT, VIEILLY, ZANNIER et Melle WETZ MM. ALLIRAND, ANSART,

Plus en détail

COUDEKERQUE-BRANCHE STATUTS

COUDEKERQUE-BRANCHE STATUTS COUDEKERQUE-BRANCHE Siége administratif : 33 rue Arago, 59210 Coudekerque branche Association loi 1901 n 6356 Affiliation Fédération Française de Triathlon n 02021 Agrée Jeunesse et Sports n 59S1875 N

Plus en détail

Etaient présents : Ont donné pouvoir : Etait excusée :

Etaient présents : Ont donné pouvoir : Etait excusée : Etaient présents : Mme BELLOCQ Chantal BERGES Isabelle CANDAU Valérie CLAVIER Hélène LAHOURATATE Nicole MOURTEROT Josiane MM AUSSANT Claude CARRIORBE Arnaud CASAUBON Jean-Paul 6 ESQUER Philippe - HARCAUT

Plus en détail

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET TOURISTIQUE INTERCOMMUNAL

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET TOURISTIQUE INTERCOMMUNAL COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE CHAMPTOCEAU REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE VENDREDI 17 DECEMBRE 2010 18 heures 00 L An Deux Mille Dix, le 17 décembre 2010 à dix huit heures, le Conseil de la Communauté

Plus en détail

Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : Gixe.

Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : Gixe. Gixe Statuts d association conforme à la loi du 1er juillet 1901 1 Constitution Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant

Plus en détail

COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012

COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012 COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012 Etaient présents : Mrs BLEVIN Pierre ; BONNET Claude ; GODERE Yannick ; MOUE Philippe ; MORICEAU Bertrand ; QUELVEN Jacques ; SEITZ Alfred ; SUISSE Michel

Plus en détail

LES HIPPOCAMPES DE PARIS STATUTS

LES HIPPOCAMPES DE PARIS STATUTS LES HIPPOCAMPES DE PARIS STATUTS Article préliminaire Il est rappelé que l association «Les Hippocampes de Paris» a été créée le 25 mai 1934 sous la dénomination «Les Hippocampes». Elle a été déclarée

Plus en détail

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU SUD MORVAN

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU SUD MORVAN COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU SUD MORVAN PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 12 JANVIER 2006 L an Deux Mil Six, le Douze Janvier à Dix-Neuf Heures Trente, le Conseil Communautaire de la

Plus en détail

Compte-rendu de séance comité syndical du lundi 08 février 2010

Compte-rendu de séance comité syndical du lundi 08 février 2010 Compte-rendu de séance comité syndical du lundi 08 février 2010 L an deux mille dix, le 08 février, le comité syndical de l Agence landaise pour l informatique, dûment convoqué, s est réuni au siège du

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT-REMY-DE-BLOT

COMMUNE DE SAINT-REMY-DE-BLOT L'an deux mille quinze, le sept avril, à 18 heures 30, le Conseil Municipal, dûment convoqué, s est réuni en Mairie sous la Présidence de François ROGUET, Maire. Date de convocation : 31.03.2015 Présents

Plus en détail

LIBERTE SOCIALE STATUTS LIBERTE SOCIALE

LIBERTE SOCIALE STATUTS LIBERTE SOCIALE LIBERTE SOCIALE STATUTS Article 1 : CONSTITUTION Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts, ayant participé à l assemblée constitutive du 12 février 2014, une association régie par la loi

Plus en détail

COMMUNE DE GAILLON-SUR-MONTCIENT SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 SEPTEMBRE 2008

COMMUNE DE GAILLON-SUR-MONTCIENT SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 SEPTEMBRE 2008 COMMUNE DE GAILLON-SUR-MONTCIENT SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 SEPTEMBRE 2008 L an deux mille huit, le vingt neuf septembre à 20 h 30, les membres du Conseil Municipal de la Commune de Gaillon sur

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE

CIRCULAIRE CDG90 PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE CIRCULAIRE CDG90 07-13 PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires, article 22 bis. Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions

Plus en détail

REUNION DU 20 NOVEMBRE 2008

REUNION DU 20 NOVEMBRE 2008 REUNION DU 20 NOVEMBRE 2008 L an deux mille huit le vingt novembre à 20 h 00, le Conseil Municipal dûment convoqué s est réuni en séance ordinaire à la mairie, sous la présidence de Monsieur Lionel CHOLLON,

Plus en détail

PROCES-VERBAL : CONSEIL MUNICIPAL DU 10 FEVRIER 2014

PROCES-VERBAL : CONSEIL MUNICIPAL DU 10 FEVRIER 2014 PROCES-VERBAL : CONSEIL MUNICIPAL DU 10 FEVRIER 2014 L an deux mille quatorze, le 10 février, les membres du Conseil Municipal de Damprichard se sont réunis sur convocation du 03 février 2014 par le Maire,

Plus en détail

M. BEAUDET est nommé le doyen d âge de l assemblée.

M. BEAUDET est nommé le doyen d âge de l assemblée. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE Du 11 AVRIL 2014 L an deux mil quatorze, le onze avril à dix neuf heures, le Conseil Communautaire, régulièrement convoqué, à la date du 31 mars 2014,

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE Du 8 AVRIL 2008

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE Du 8 AVRIL 2008 REPUBLIQUE FRANCAISE Département de Seine et Marne Arrondissement de MEAUX COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA BRIE DES MOULINS Siège Social : 14 bis rue Favier 77515 POMMEUSE COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA C.C.L.V.D. Séance du 13 mai 2014

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA C.C.L.V.D. Séance du 13 mai 2014 Communauté de Communes Le village 04290 SALIGNAC Tél. 04.92.34.46.75 Fax. 04.92.32.69.86 COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA C.C.L.V.D. Séance du 13 mai 2014 Étaient présents : Pour

Plus en détail

EXTRAIT DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 6 FEVRIER 2015

EXTRAIT DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 6 FEVRIER 2015 EXTRAIT DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 6 FEVRIER 2015 Le compte-rendu de la réunion précédente est lu et approuvé. Désignation des délégués à Evolis 23 Le Maire rappelle au Conseil Municipal que

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 14 AVRIL 2015

COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 14 AVRIL 2015 COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 14 AVRIL 2015 L an deux mil quinze, le 14 avril les membres du conseil municipal se sont réunis à la Mairie, sous la présidence de Christian BREMAUD, Maire. Nombre de

Plus en détail

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- La Présidente, Madame Valérie RABASSA, certifie que le Conseil Communautaire a été régulièrement convoqué le 30 novembre 2009 en séance publique pour le 8 décembre 2009 à 17h45, à la communauté de communes

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 FEVRIER 2015

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 FEVRIER 2015 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 FEVRIER 2015 L an deux mil quinze, le cinq février, à vingt heures, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni à la mairie sous la présidence de M. Jean DUFRESNE,

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE

CONSEIL COMMUNAUTAIRE CONSEIL COMMUNAUTAIRE COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU 13 OCTOBRE 2010 A ST CYPRIEN Le huit octobre deux mille dix, le Conseil Communautaire de la Communauté de Communes du canton de MONTCUQ a été régulièrement

Plus en détail

DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE. COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL du 25 Février 2013 à 19 H 30

DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE. COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL du 25 Février 2013 à 19 H 30 DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL du 25 Février 2013 à 19 H 30 Convocation du 19 Février 2013 L'an deux mil treize et le vingt-cinq février à dix-neuf

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la SEANCE du CONSEIL MUNICIPAL du 19 DECEMBRE 2013

COMPTE-RENDU de la SEANCE du CONSEIL MUNICIPAL du 19 DECEMBRE 2013 Mairie de Trèves (Rhône) 450 route des Deux Vallées 69420 TREVES COMPTE-RENDU de la SEANCE du CONSEIL MUNICIPAL du 19 DECEMBRE 2013 Le Conseil Municipal, dûment convoqué le 13 décembre 2013 s est réuni

Plus en détail

ASSOCIATION «HABITER ENFIN!» Loi de 1901 STATUTS

ASSOCIATION «HABITER ENFIN!» Loi de 1901 STATUTS 1 ASSOCIATION «HABITER ENFIN!» Loi de 1901 STATUTS ARTICLE 1 - DENOMINATION La présente Association a pour dénomination : «Habiter Enfin!». ARTICLE 2 - SIEGE Le siège de l association est fixé au : 14

Plus en détail

COMPTE RENDU DU COMITE SYNDICAL SEANCE DU 19 MAI 2014

COMPTE RENDU DU COMITE SYNDICAL SEANCE DU 19 MAI 2014 COMPTE RENDU DU COMITE SYNDICAL SEANCE DU 19 MAI 2014 L an deux mil quatorze, le dix-neuf mai à dix-neuf heures, le Comité Syndical, dûment convoqué, s est réuni en séance ordinaire dans le lieu habituel

Plus en détail

COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE 2011

COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE 2011 REPUBLIQUE FRANÇAISE Département de la Corrèze Arrondissement de Tulle Canton de Tulle Campagne Nord COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE

Plus en détail

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE Article 1 - Constitution La présente association est une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901.

Plus en détail

Association Bou de nature Statuts association loi 1901

Association Bou de nature Statuts association loi 1901 Association Bou de nature Statuts association loi 1901 1. Constitution-objet-siège social-durée de l association Art 1 : Forme Il est créé sous la forme d une association, régie par les principes généraux

Plus en détail

Recettes ou excédents

Recettes ou excédents DÉPARTEMENT DE L AISNE - CANTON DE COUCY LE CHÂTEAU - COMMUNE DE TROSLY-LOIRE COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 L an deux mil quatorze, le vingt-neuf avril, le Conseil Municipal, régulièrement

Plus en détail

MUTUELLE DENTAIRE RENAULT

MUTUELLE DENTAIRE RENAULT MUTUELLE DENTAIRE RENAULT 9, rue de Clamart 92772 Boulogne Billancourt Cedex Tél. : 01.46.94.29.50 CHAPITRE 1 FORMATION, OBJET ET COMPOSITION DE LA MUTUELLE DENTAIRE RENAULT Article 1 Dénomination... 3

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 10 FEVRIER 2010

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 10 FEVRIER 2010 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 10 FEVRIER 2010 Présents : MM Luc FOUTRY Simon HALNA Régis TABEAU François CURY Gilbert DELANNOY Jean-Paul DESCATOIRE Régis DESSEAUX Jean-Baptiste DOLLE Jean-Claude

Plus en détail

Statuts et Règlement Intérieur de l Union des Associations Suisses de France

Statuts et Règlement Intérieur de l Union des Associations Suisses de France Statuts et Règlement Intérieur de l Union des Associations Suisses de France Article 1 er : Constitution, Dénomination I DEFINITION ET OBJET L Union des Associations Suisses de France est une Union formée

Plus en détail

STATUTS TITRE PREMIER CONSTITUTION ET OBJET DE LA SOCIÉTÉ

STATUTS TITRE PREMIER CONSTITUTION ET OBJET DE LA SOCIÉTÉ Société de Réassurance mutuelle régie par le Code des Assurances Siège Social : 65, rue de Monceau - 75008 PARIS STATUTS TITRE PREMIER CONSTITUTION ET OBJET DE LA SOCIÉTÉ ARTICLE PREMIER - FORMATION -

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 MAI 2011

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 MAI 2011 DEPARTEMENT DE SEINE MARITIME MAIRIE DE SAINT PIERRE DE MANNEVILLE ARRONDISSEMENT DE ROUEN CANTON DE GRAND COURONNE CONVOCATION DU 9 MAI 2011 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 MAI 2011 Le 17 mai 2011,

Plus en détail

DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE

DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL du 29 Septembre 2014 à 20 H Convocation du 22 Septembre 2014 L'an deux mil quatorze et le vingt-neuf septembre

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU COMITÉ DIRECTEUR DU 3 JUIN 2014 ~~~~~

COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU COMITÉ DIRECTEUR DU 3 JUIN 2014 ~~~~~ SYNDICAT MIXTE DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT DES ORDURES MENAGERES DE LA REGION DE SAVERNE 10, RUE DES MURS 67700 SAVERNE COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU COMITÉ DIRECTEUR DU 3 JUIN 2014 Etaient présents sous

Plus en détail

ASSOCIATION AQUILENET STATUTS

ASSOCIATION AQUILENET STATUTS ASSOCIATION AQUILENET STATUTS Article 1 Titre de l Association Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une Association régie par la loi du premier juillet 1901 et le décret du 16 août 1901,

Plus en détail

STATUTS DE L'ASSOCIATION : Viviers Fibre

STATUTS DE L'ASSOCIATION : Viviers Fibre STATUTS DE L'ASSOCIATION : Viviers Fibre ARTICLE 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

ASSOCIATION AXIVA STATUTS

ASSOCIATION AXIVA STATUTS ASSOCIATION AXIVA Association déclarée, régie par la loi du 1 er juillet 1901 103-105, rue des Trois Fontanot 92000 Nanterre STATUTS mis à jour au 7 juin 2012 Copie certifiée conforme Le président 1 ARTICLE

Plus en détail

SEANCE du 31 JANVIER 2014. Le compte rendu de la précédente séance est lu et adopté à l unanimité.

SEANCE du 31 JANVIER 2014. Le compte rendu de la précédente séance est lu et adopté à l unanimité. SEANCE du 31 JANVIER 2014 Nombre de membres : en exercice : 11 L an deux mille quatorze, présents : 10 le 31 janvier à 20 heures 30, votants : 10 le conseil municipal de la commune de LOUPIAC, dûment convoqué,

Plus en détail

Article 1. Article 2. Article 3

Article 1. Article 2. Article 3 STATUTS Création Article 1 30 janvier 2013 Il est fondé entre les adhérents, aux présents statuts, une association régie par la loi du 1 juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour nom «Association

Plus en détail

LA CAUTION SOLIDAIRE ASSOCIATION DE CAUTIONNEMENT MUTUEL Autorisée par arrêtés ministériels du 1 er mai 1931 et du 25 octobre 1937 STATUTS 2012

LA CAUTION SOLIDAIRE ASSOCIATION DE CAUTIONNEMENT MUTUEL Autorisée par arrêtés ministériels du 1 er mai 1931 et du 25 octobre 1937 STATUTS 2012 LA CAUTION SOLIDAIRE ASSOCIATION DE CAUTIONNEMENT MUTUEL Autorisée par arrêtés ministériels du 1 er mai 1931 et du 25 octobre 1937 STATUTS 2012 Chapitre 1 - OBJET DE L ASSOCIATION ADHÉSIONS DÉMISSIONS

Plus en détail

Statuts de l Union Sportive Grégorienne Football 35

Statuts de l Union Sportive Grégorienne Football 35 Statuts de l Union Sportive Grégorienne Football 35 (Assemblée Générale Extraordinaire du 19 Juin 2014) Objet et composition de l association Article 1 : L association dite «Union Sportive Grégorienne

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL du 17 FEVRIER 2015 COMPTE RENDU SOMMAIRE

CONSEIL MUNICIPAL du 17 FEVRIER 2015 COMPTE RENDU SOMMAIRE CONSEIL MUNICIPAL du 17 FEVRIER 2015 COMPTE RENDU SOMMAIRE Affiché en exécution de l article L2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales. Date de la convocation : 9 février 2015 ETAIENT PRESENTS

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 5 FEVRIER 2013

COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 5 FEVRIER 2013 COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 5 FEVRIER 2013 Le Conseil municipal de Bohars s est réuni en mairie, lieu ordinaire de ses séances, le mardi 5 Février 2013, à 19 heures, sous la

Plus en détail

DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE SAVERNE COMMUNE DE HURTIGHEIM

DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE SAVERNE COMMUNE DE HURTIGHEIM DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE SAVERNE COMMUNE DE HURTIGHEIM PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Date de la convocation : 24 mars 2015 SEANCE DU : 30 MARS 2015 Membres présents

Plus en détail

SEANCE DU 31 MARS 2004

SEANCE DU 31 MARS 2004 SEANCE DU 31 MARS L an deux m ille quatre, le trente et un m ars, à vingt heures trente m inutes, le Conseil M unicipal de la Com m une de NOHANENT dûm ent convoqué, s est réuni en session ordinaire, à

Plus en détail

COMMUNE de CORMERAY (Commune de l Agglomération Blaisoise) Compte-rendu du Conseil Municipal du 12 Juillet 2012

COMMUNE de CORMERAY (Commune de l Agglomération Blaisoise) Compte-rendu du Conseil Municipal du 12 Juillet 2012 COMMUNE de CORMERAY (Commune de l Agglomération Blaisoise) Compte-rendu du Conseil Municipal du 12 Juillet 2012 L an deux mille Douze, le douze du mois de juillet à 19 heures 30 minutes, le Conseil Municipal

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 Janvier 2014

COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 Janvier 2014 COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 Janvier 2014 L an deux mille quatorze, le treize du mois de janvier, le Conseil Municipal de la Commune de la Mothe-Achard, dûment convoqué par Monsieur

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013

REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013 Mutuelle d Entreprises Schneider Electric SIREN n 390 820 058, Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité. REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013

Plus en détail

STATUTS I- L ASSOCIATION : Article 1 er. Article 2. Article 3. Association loi 1901

STATUTS I- L ASSOCIATION : Article 1 er. Article 2. Article 3. Association loi 1901 Association loi 1901 STATUTS I- L ASSOCIATION : Article 1 er Il est formé entre les adhérents aux présents statuts, une association, régie par la loi du 01/07/1901 et le décret du 16/08/1901 sous la dénomination

Plus en détail

BUREAU DU 17 NOVEMBRE 2014 PROCES-VERBAL N 9

BUREAU DU 17 NOVEMBRE 2014 PROCES-VERBAL N 9 Le jour susdit, les membres du bureau se sont réunis au sein de la salle des commissions du bâtiment administratif de la Communauté de Communauté du Saulnois à CHATEAU-SALINS, sous la présidence de Monsieur

Plus en détail

PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Affiché le 28 Mars 2013 COMMUNE DE SAALES DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE MOLSHEIM PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Nombre de conseillers Nombre de conseillers Nombre de conseillers

Plus en détail

Association de loi 1901 «groove line» STATUTS. I-L association : Article 1 er :

Association de loi 1901 «groove line» STATUTS. I-L association : Article 1 er : Association de loi 1901 «groove line» STATUTS I-L association : Article 1 er : Il est formé entre les adhérents aux présents statuts, une association, régie par la loi du 01/07/1901 et le décret du 16/08/1901

Plus en détail

RÉGLEMENT INTÉRIEUR. Approuvé par l Assemblée Générale du 7 Décembre 2010 TITRE 2 - FORMATION ET COMPOSITION DE LA MUTUELLE

RÉGLEMENT INTÉRIEUR. Approuvé par l Assemblée Générale du 7 Décembre 2010 TITRE 2 - FORMATION ET COMPOSITION DE LA MUTUELLE RÉGLEMENT INTÉRIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 7 Décembre 2010 TITRE 1 - PRÉAMBULE ARTICLE 1 OBJET DU RÉGLEMENT INTÉRIEUR Le présent règlement intérieur, établi en vertu de l article 1 des statuts,

Plus en détail

ASSOCIATION CAMEROUNAISE DES DIPLOMES DE L INSTITUT TECHNIQUE DE BANQUE (ACD ITB) STATUTS

ASSOCIATION CAMEROUNAISE DES DIPLOMES DE L INSTITUT TECHNIQUE DE BANQUE (ACD ITB) STATUTS ASSOCIATION CAMEROUNAISE DES DIPLOMES DE L INSTITUT TECHNIQUE DE BANQUE (ACD ITB) STATUTS Article 1 CREATION Il est formé entre les personnes désignées à l article 4, vivant au Cameroun, et qui adhèrent

Plus en détail

VILLE DE MORBECQUE Compte-rendu de la réunion de Conseil Municipal 27 mai 2010

VILLE DE MORBECQUE Compte-rendu de la réunion de Conseil Municipal 27 mai 2010 VILLE DE MORBECQUE Compte-rendu de la réunion de Conseil Municipal 27 mai 2010 Le 27 mai 2010 à dix-neuf heures, le Conseil Municipal de la Commune dûment convoqué, s est réuni en séance publique à la

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 16 DECEMBRE 2013

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 16 DECEMBRE 2013 DEPARTEMENT DES VOSGES Arrondissement de NEUFCHATEAU Canton de CHATENOIS Mairie de CHATENOIS 1 Rue de Lorraine BP 40 88 170 CHATENOIS : 03.29.94.51.09 Fax : 03.29.94.59.40 E-Mail : ville-chatenois88@wanadoo.fr

Plus en détail

Statuts. Les soussignés :

Statuts. Les soussignés : Statuts Les soussignés : APICIL PRÉVOYANCE, institution de prévoyance régie par le titre III du livre IX du Code de la Sécurité sociale, dont le siège social est situé 38 rue François Peissel 69300 Caluire

Plus en détail