INNOVATION Osons! (p.3) Les centres commerciaux restent dans la course. (p. 12)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INNOVATION Osons! (p.3) Les centres commerciaux restent dans la course. (p. 12)"

Transcription

1 Numéro 53 J U I L L E T INNOVATION Osons! (p.3) Les centres commerciaux restent dans la course (p. 12) L E J O U R N A L D E S C O L L A B O R A T E U R S D U G R O U P E F A Y A T

2 2 À LA UNE S O M M A I R E 1 er s e m e s t r e GRAND DOSSIER INNOVATION Clé de voûte de nos entrerise 6 RESSOURCES & VOUS BRIDGE, un vrai plus FAYAT WAY : elles font votre journal DATA CENTERS vers une mutualisation DÉMARCHE QUALITÉ Toute une équipe au service du Groupe 8 DEMARCHES DURABLES LABELS ET CERTIFICATIONS Abécédaire HANDICAP Les engagements du Groupe 10 INDUSTRIE FAYAT ENVIRONFORCE Balayage : nos experts 12 CONSTRUCTION LES CENTRES COMMERCIAUX restent dans la course 15 TOUR DE FRANCE 20 ETAPES INTERNATIONALES É D I T O R I A L Jean-Claude FAYAT Président Laurent FAYAT Directeur Général Avec son Grand Dossier consacré à l innovation, ce numéro de Fayat Way met en lumière quelques-unes des nombreuses pépites de compétitivité présentes au sein du Groupe. Qu il s agisse de nouveaux brevets issus de la recherche et développement, d améliorations ou de conceptions de nouveaux produits pour répondre aux besoins de nos clients, ou encore d'évolutions organisationnelles, ces innovations comptent parmi les piliers de l'adaptabilité dont savent faire preuve nos entreprises. Au-delà de l innovation produits, essentielle dans nos métiers à très forte dominante technologique, la créativité et la remise en question peuvent s exprimer partout dans l'entreprise. Du point de vue commercial : se développer sur des marchés de niche, comme la pose d éoliennes ou les marchés de dépollution ; s'ouvrir à de nouveaux pays potentiellement porteurs, envisager de nouveaux montages comme les PPP En termes de gestion : réaliser des économies d échelle en utilisant les contrats cadres négociés pour le Groupe, adopter de nouveaux outils informatiques Du côté du management : recruter des jeunes à haut potentiel, organiser les entreprises pour gagner en flexibilité L autonomie dont dispose chacun, fondement de la culture du groupe Fayat, doit permettre aux imaginations de se libérer, aux équipes d expérimenter de nouvelles stratégies, dans une logique de prise de risque mesurée. Osez et innovez tous les jours. Joyeux anniversaires! 2014, date clé pour plusieurs entreprises du Groupe 100 A commencer par la centenaire Darras & Jouanin, qui a vu le jour en 1914 en région parisienne et poursuit aujourd hui ses chantiers de réseaux d assainissement, chauffage ou eau potable, mais également ses marchés de bâtiment. 90 Voilà presque un siècle qu Ermont (rentré dans le Groupe en 1987) étoffe son offre de centrales d enrobages, qu elle commercialise dans le monde entier (sous la marque Marini-Ermont depuis 2012). 50 Ravo sera devenu en un demi-siècle le premier fabricant mondial de balayeuses urbaines! Basée aux Pays-Bas, l entreprise a rejoint le Groupe en Plus jeune, Lachaux Paysage, filiale de Razel-Bec, souffle ses trente bougies, et compte aujourd hui une centaine de collaborateurs en Seine-et-Marne, qui réalisent des espaces paysagers pour leurs clients, villes ou collectivités. 10 En fin d'année dernière, c était Sefi- Intrafor qui fêtait les 10 ans de sa création, issue de la fusion de Sefi (Fayat) avec Intrafor. Bon anniversaire à toutes ces sociétés en pleine santé! 23 FAYAT EN BREF Jean Claude Fayat Laurent Fayat Couverture : nouvelle usine Bomag (Boppard), à la pointe de la logistique Ligne 7 du métro, un des premiers chantier de Darras & Jouanin

3 GRAND DOSSIER : INNOVATION 3 L INNOVATION Clé de voûte de nos entreprises Si la santé de l entreprise du XXème siècle se mesurait avant tout à travers sa maîtrise des coûts de fabrication de produits standardisés, le choc de mondialisation des années 90 a engendré une redistribution des cartes : l innovation apparait désormais comme la condition indispensable au maintien des entreprises sur l échiquier économique (mondial, national ou régional), ce qu ont bien compris les entreprises du groupe Fayat. Les périmètres d innovation n Développement d un produit n Mise au point d un process n Mise en place d une nouvelle organisation Les sources de financement Internes n Budgets Recherche et Développement n Recours à des cabinets externalisés Externes n Financements publics (subventions) n Financements privés n Financements bancaires L innovation constitue l assise de la compétitivité d une entreprise : dans son positionnement (répondre à un besoin ou une attente) et dans son inscription dans le temps (l avantage compétitif d une innovation n étant que provisoire). Non dépourvue de risques (techniques, financiers, commerciaux, juridiques), l aventure est surtout une histoire d hommes : instaurer un climat propice et une stratégie d entreprise adaptée permet de légitimer et libérer la créativité qui conduit au renforcement du positionnement concurrentiel, à l augmentation de la productivité, l amélioration de la qualité des produits et/ou services, et au développement de compétences clés. C est cette stratégie de différentiation qui permet notamment aux PME de se maintenir au côté de grands groupes dans une économie contemporaine caractérisée par un raccourcissement du cycle de vie des produits. La principale source d innovation est interne à l entreprise. Mais elle peut également résulter d un partenariat, du rachat d une entreprise maîtrisant le savoir-faire convoité, ou de l achat de licences ou brevets. Innover par le produit Les entreprises de la Division Matériel Routier Fayat sont d infatigables conceptrices de nouveaux produits, qu elles présentent régulièrement en avant-première et aux concours d innovation organisés sur les grandes foires internationales (Bauma, Intermat). On peut même dire de Secmair qu elle est tombée dedans à la naissance, l entreprise ayant été créée en 1981 pour mettre au point la première machine automatique assemblant un gravillonneur à une épandeuse de liant (Pata) qui participa Indice mondial de l innovation 2013 (Source : GII, Global Innovation Index)

4 4 GRAND DOSSIER : INNOVATION Secmair - UB Sprayer, présenté en avant-première à Bauma 2013 DMR, l innovation permanente 4 % du chiffre d affaires dédié à la R&D Primée à tous les salons Intermat et Bauma depuis 2000 Roadliner SAE Bomag Asphalt Manager Chipsealer Secmair MCR 250 Marini Bomag Variocontrol Beluga SAE Swift Secmair largement aux progrès enregistrés dans la maintenance des routes. Vint ensuite le Rampadoc, qui fit de Secmair le premier constructeur à s'équiper d'un banc d'essai pour ses rampes. En 2003, le Chipsealer 41 reçut la médaille d'argent de l'innovation à Intermat : le répandage synchrone (liant et gravillons) en marche avant était né, apportant gains en productivité et sécurité. «Le Swift, produit phare du pôle Maintenance traitant les nids de poule durablement et économiquement, a quant à lui reçu la médaille d argent de l innovation à Intermat 2012 pour son ergonomie et sa valorisation du travail manuel», se félicite Yvon Gerbel, Responsable Produit et Marketing. La force du brevet Le nombre de brevets déposés constitue également un critère d appréciation de la santé d une entreprise. Bomag à ce titre mérite une médaille d or! Nouveaux produits, nouveaux procédés, mais également évolution de gammes existantes : «Nous avons déposé en autant de brevets que durant les dix années précédentes», souligne non sans fierté Robert Laux, Directeur Ingénierie. L une des dernières innovations s applique à la gamme des plaques vibrantes réversibles BPR, déclinée spécialement pour le compactage du béton. Cette première mondiale fait de Bomag la référence pour les spécialistes du béton. Travailler sur la pièce en matière plastique positionnée à la base de la machine a permis de réduire significativement le taux de casse des blocs, d appliquer des couches plus fines de béton et de travailler en toute sécurité à proximité d installations. Des process sans cesse revisités Revisiter un process peut avoir une incidence tout aussi fondamentale que la création ou la redéclinaison d un produit, en termes de coûts, d efficacité, de sécurité pour l homme. Dans le secteur de la construction, la créativité peut être sollicitée pour répondre à des contraintes spécifiques à un chantier ou liées à l imagination débridée d un architecte! Sols et Fondations (spécialiste en consolidation et restructuration d'ouvrages) a ainsi développé une spécialité de reprise en sous-œuvre basée sur l injection de résine expansive : l amélioration du compactage des sols permet d optimiser leurs caractéristiques et portance, d en limiter la déformation sous fondations, de réduire les tassements, voire la teneur en eau naturelle des sols argileux. «C est une solution économique, souligne Jean- François Gonzalvez (Directeur), mais Sols et Fondations Procédé de résine expansive qui permet surtout des interventions rapides et peu envahissantes grâce à un équipement discret et des injections sans dommage pour la structure». Le procédé, qui s'appuie sur des brevets existants, a reçu l'approbation Socotec (organisme indépendant de contrôle de la construction en France). Nord France Constructions pour sa part a dû faire preuve d imagination pour s adapter aux particularités du projet de la Ruche d'entreprises de Tourcoing, unique en son genre avec ses façades en béton apparent évoquant des alvéoles. «Toute l'équipe Méthodes et Travaux a œuvré à la mise au point des coffrages fabriqués spécifiquement, témoigne Loïc Detailleur (Technicien Méthodes) ; la méthodologie de mise en œuvre a également été anticipée grâce à une modélisation en 3D à taille Nord France Constructions - Ruche d entreprises à Tourcoing ( Tank Architectes) (Surface utile : m 2 ) Respect des nouvelles normes sismiques et de RT 2012 Chantier répondant à une démarche HQE ; Edifice labellisé BBC Montant des travaux (bureaux + parkings) : 8,7 M HT Livraison décembre 2014

5 5 Darras & Jouanin - Un chariot pour réduire la pénibilité du travail réelle». La façade est constituée de poteaux à multiples facettes coulés sur place, et de casquettes horizontales préfabriquées sur le chantier. Géographie et culture peuvent s allier pour imposer leur loi. Razel-Bec le sait bien, qui n a de cesse de développer sa présence sur le continent africain. Dernier exemple en date : le pont mixte acier/ béton de Brazzaville (voir p. 21) qui, tout comme le pont sur le Lom récemment livré au Cameroun, met en œuvre la technique des dalles poussées pour la réalisation de la dalle de roulement. Comme le souligne Luc Amoros, de la Direction Techniques et Méthodes, «cette technique nécessitant peu de moyens de levage ou d appareillages sophistiqués, elle est particulièrement adaptée au contexte africain», tant géographique qu économique. Le brevet a été déposé par Razel-Bec. L innovation au service du compagnon Que serait l innovation au XXIe siècle si elle ne servait pas l homme? Calée sur l actualité d un chantier, une innovation peut ensuite être déclinée plus largement. Darras & Jouanin et SAML a ainsi conçu pour un chantier en galerie à Ivry-sur-Seine (94) un chariot permettant les dépose, pose et transport de deux conduites d'eau potable en fonte. «Ce charriot a été développé pour ce chantier à fortes contraintes en termes de pénibilité du travail, sécurité (les conduites à remplacer étant enduites de matières hautement polluantes) et rendement, explique Bruno Hareau (Chef de secteur), mais a été également fabriqué pour s adapter sur d autres chantiers de remplacement de canalisations.» L histoire du groupe Fayat, des entreprises et des hommes le composant, est étroitement liée à l innovation. Dans l industrie tout comme dans la construction, en France et dans le monde, nombreux sont les succès jalonnant son existence. Ils sont la signature d un groupe sain et résolument tourné vers l avenir. Fareco - Bornes à mémoire de forme Fareco La mémoire des formes au service de la sécurité Fayat Entreprise TP, géoguide ses chantiers Dans le cadre du terrassement d un bassin de retenue d eaux pluviales à Villenave d Ornon (33), Fayat TP a utilisé une pelle hydraulique géoguidée équipée en 3D, qui a permis d optimiser les phases d excavation et de talutage : en accédant aux plans sur un écran, l opérateur sait exactement où placer la lame du godet et s accommode d une implantation sommaire. L implantation de finition est quant à elle supprimée. Les travaux ont fait l économie de deux manœuvres, la pelle étant autonome. Une couche de sable de 3 mètres (1 000 m 3 ) a été dégagée en 3 semaines. Une fois le pourtour du bassin recouvert d un manteau de terre, la pelle géoguidée en a réglé le fond avec un godet de curage. Avec un tel outil, il n y a plus qu à faire venir le chargeur ou les semis au bon moment sur le chantier bornes hautes lumineuses matérialisent les passages piétons parisiens de jour comme de nuit. Le parc (exploité par EVESA, filiale Satelec/ Bouygues/Vinci) est souvent victime de son exposition aux véhicules. C est pourquoi Fareco a conçu une borne dans un design proche, dotée de propriétés de mémoire de forme et équipée de bandes rétro-réfléchissantes, actuellement en phase de déploiement. La ville de Cannes a par ailleurs commandé à Fareco 200 capteurs autonomes de stationnement permettant de surveiller individuellement les places de parking (durée de stationnement) et l occupation des places spécifiques (handicapés, livraison, taxi ), et d améliorer la gestion du stationnement et le partage de l espace urbain. Une application SmartPhone (ToPark) permet même aux agents de police de cibler les véhicules en infraction.

6 6 RESSOURCES & VOUS PROJET SAP est aujourd'hui en place dans les deux tiers du périmètre défini à l'origine. Production, achats : nos équipes témoignent des nombreux profits tirés de cette «bascule». BRIDGE, un vrai plus SAP? Une montagne de bénéfices! Comme le caractéristiques des fiches articles garantit une rappelle Benoit Morin, Responsable des Achats chez pleine maitrise du cycle de vie des articles. De cette Joseph Paris, c est à ce jour ce qui se fait de mieux au étape dépend la richesse des analyses faites à partir monde : «Aucune raison de craindre l échec!», pour de SAP.» Avec un bénéfice direct, et pas des peu que l on accepte changement et moindre : la compréhension exhaustive du prix de rigueur. «Bénéfices et gains de temps une fois revient et de la performance industrielle. «Nous l outil en main sont alors considérables, sommes capables de remonter en cinq minutes s enthousiasme-t-il. Côté achats, le système nous jusqu à la moindre rondelle composant un pont apporte une traçabilité de l émission du besoin roulant, et d établir un prix de revient parfait.» A d une pièce repérée sur un plan jusqu à sa cela s ajoute l optimisation de la planification, des réception avec son certificat matière dans les relances fournisseurs, le regroupement des types de ateliers». SAP est un formidable outil de production comme par exemple la gestion multiaffaires des débits d acier, l utilisation systématique communication interne reliant tous les services (chargés d affaires, comptabilité, achats, qualité, du calcul des besoins nets pour chaque affaire! production ), de la demande d achats sur une L efficacité des ateliers mis en place en amont a été affaire à la facturation finale. L information peut une vraie force : très impliquées, les équipes projet être partagée au sein d une Division, voire du ont pu identifier précisément leurs besoins, et su Groupe : les données disponibles instantanément modifier leurs méthodes de travail en conséquence. sur un fournisseur par exemple permettent la mise Chacun souligne la qualité de l accompagnement de en place d une politique achats concertée. Romuald Fayat SI et l équipe MOA, qui apportent ergonomie David, Directeur de Production chez ADC qui cumule et fluidité au système en développant des outils gestion industrielle et à l affaire, le confirme : complémentaires à la configuration de base à mesure «l approximation est l écueil à éviter à tout prix. Un que les utilisateurs découvrent l outil. Avec à la clé mauvais nettoyage de la base avant migration génère une masse d informations plus accessibles, plus beaucoup d actions correctives. Bien cerner toutes les poussées, plus transparentes, et plus efficaces. FAYAT WAY : elles font votre journal Discrètement citées au dos du Fayat Way, les collaboratrices du réseau communication du Groupe réalisent deux fois par an un solide travail d équipe pour vous faire partager leurs actualités. Collaboratrices, car cette fonction traditionnellement très féminisée l est particulièrement dans nos sociétés! Chaque semestre, le comité de rédaction de votre journal se réunit à Bordeaux ou à Paris, rassemblant des représentantes de tous les métiers. Au programme : partage des faits marquants des entreprises, définition des sujets transverses en collant au plus près à l actualité et à la stratégie, et échange de bonnes pratiques. A la suite de cette réunion, le sommaire du journal est défini par la rédactrice en chef, Laurence Julien-Laferrière, qui sera ensuite la pilote du projet pour la Holding : récolte des informations et photos envoyées par chacune, rédaction, suivi de la maquette, corrections, traductions, relectures, impression, expéditions avec le souci constant de représenter et valoriser chacun des métiers du Groupe. Le rôle des communicantes ne s arrête pas là. Qu elles soient responsables ou chargées de communication, en charge du marketing, assistantes de direction chacune a pour mission de valoriser son entreprise, en interne comme auprès des clients. Journaux d entreprises, sites Internet, événements ou relations presse sont leurs outils. L image de Fayat, c est elles! (secondées par toutes les autres correspondantes communication au sein des sociétés). Debout de gauche à droite : Isabelle Andrèbe (graphiste), Isabelle Sacquet (Razel-Bec), Alexandra Hickel (Seg-Fayat), Gian Paola Pezzi (Marini), Valérie Chevot (Urbaine de Travaux), Céline Gronon (Fayat Fondations), Hélène Boisserie (Fayat Energie Services). Assises : Iana Torres (PTC), Laurence Julien-Laferrière (Fayat), Chloé Fascio-Mohn (Fayat Bâtiment), Monique Sergent (Nord France Constructions), Marie Dubois (Fayat)

7 7 Fayat Construction Informatique n Groupement d intérêt économique créé en 2010 n 60 collaborateurs n Pilotage des projets informatiques n Au service des divisions Travaux Publics, Bâtiment, Fondations, Energie Services, soit utilisateurs / 22 entreprises n En France et à l international, depuis 9 sites dont Saclay, Viry, Montpellier, Lambersart, Carros n Principales mutualisation déjà réalisées : réseau, télécommunication bancaire, logiciel de paye, catalogue produits, support utilisateurs, gestion du parc, outils communs de sécurité et sauvegarde Guilhem Rouvarel, Directeur de FCI Formidables outils de centralisation des nombreuses données informatiques gérées par les entreprises, les Centres de données, communément appelés Data centers, sont devenus au fil des années des pièces maîtresses dans la vie des entreprises. La Direction des Services Informatiques du Groupe a initié début 2014 un projet de rapprochement de l ensemble des centres de données Fayat afin de doter le Groupe d infrastructures et d un réseau communs. Nous vous parlons régulièrement dans ces colonnes du projet Bridge, porté par FSI (Fayat Systèmes d Information) pour une partie des activités du Groupe (construction métallique, matériel routier, chaudronnerie, travaux publics). Pierre Bergon, Directeur des Systèmes d Information Fayat, a par ailleurs lancé début mai avec Guilhem Rouvarel, Directeur de Fayat Construction Informatique, un autre projet majeur pour le Groupe : l étude du regroupement de l ensemble de nos Data centers, dans le but de définir une nouvelle stratégie de rationalisation des 10 Data centers historiques du Groupe. De cette étude découlera l optimisation à la fois des infrastructures informatiques (nombre de serveurs et capacités de mémoire disponibles pour le stockage des données), des surfaces techniques utilisées (climatisation, réseaux, pare-feux, électricité etc ) et des coûts (gestion des licences par exemple). Ce vaste chantier courra jusque mi «Le séminaire de travail que nous avons organisé en mars dernier sous la présidence de Monsieur Laurent Fayat a permis de dresser un premier bilan des actions initiées depuis quatre ans, et de dégager les axes stratégiques prioritaires pour les années à venir. Ceux-ci se situent résolument à l échelle du Groupe. Nous avons pu mesurer le travail déjà effectué par nos équipes avec notamment la mise en place en 2013 d une coordination par projet avec les équipes de FSI et Bomag IT. Première illustration : la transformation complète du système d information de Fayat Entreprise TP. A court et moyen termes, les deux points stratégiques majeurs restent la sécurité informatique et l optimisation de nos Data centers.» FAYAT SYSTEMES D INFORMATION Projet Bridge + autres applications (Notilus, Altisis, etc ) DATA CENTERS Vers une mutualisation au sein du Groupe Direction des Services Informatiques du Groupe BOMAG IT Déploiement international, optimisation, harmonisation FAYAT CONSTRUCTION INFORMATIQUE Mutualisation, harmonisation, sécurisation, optimisation DÉMARCHE QUALITÉ Toute une équipe au service du Groupe Les Responsables Qualité des entreprises françaises du Groupe certifiées ISO 9001 se réunissent chaque année afin de dresser un bilan croisé de leurs réalisations, et de définir en synergie leurs plans d actions d amélioration. La certification Groupe initiée en 1999 implique aujourd hui 19 entreprises françaises des divisions Metal, Chaudronnerie et Matériel Routier. La réunion annuelle qu exige la procédure a deux objectifs : valider la pertinence du système qualité du Groupe et échanger sur les dysfonctionnements et non conformités des entreprises impliquées. Qualité du produit, satisfaction du client, sécurité (traitée avec le CHSCT ) sont autant d exigences normatives et de perspectives de gain sur les marges! Cette réunion est également l occasion de suivre les audits (entreprises et Groupe) à mener dans l année et, plus largement, de sensibiliser l équipe à des thèmes généraux tels que l analyse des risques (financiers, techniques, humains), la méthodologie de résolution des problèmes, ou encore l analyse environnementale (en vue d une possible certification ISO 14001). Rapprochement des Data centers

8 8 DÉMARCHES DURABLES ABÉCÉDAIRE DU BÂTIMENT VERT La jungle des sigles décryptée BBC, HQE TM, LEED, BREEAM autant de sigles et acronymes, nationaux voire internationaux, souvent mystérieux et néanmoins incontournables dans le secteur du Bâtiment. Au sein de la Direction Technique de Fayat Bâtiment, un Service Environnement est dédié au sujet. Depuis la naissance de la Règlementation Thermique (RT) de 1974, les dispositifs encadrant la construction «durable» subissent une constante évolution. Deux grandes familles se distinguent, les dispositifs relevant d une obligation (ex : la RT 2012) et ceux issus d une démarche volontaire (ex : labels énergétiques et certifications). Laetitia Houzot- Oliviero, Chef de projet Environnement, nous aide à comprendre. Certifications, labels certains prévalent-ils? Il n y a pas de hiérarchie à proprement parler : c est l objectif du client qui dicte le choix. Un label énergétique valorisera la performance énergétique d un projet, tandis qu une certification environnementale valorisera sa perfor- 3 énergétique : il sera nécessaire de solliciter une certification nationale en parallèle. 2 Concrètement, comment s articulent les démarches lorsque les choix ont été faits? Il existe en France un certificateur par type de bât i m e n t, c est ce qui va déterminer le type de certification. A l inverse, à l international, il n y a qu un seul mance environnementale globale. organisme pour tous les projets, seul le référentiel (cahier des charges) s adapte au type de bâtiment et au pays où est érigé le bâtiment certifié. Quels sont les facteurs d évolution des règles? Les principaux moteurs du changement sont le durcissement des réglementations énergétiques et environnementales, ainsi que les incitations financières délivrées aux projets allant au-delà Seg-Fayat ( Atelier Positif) Immeuble de bureaux de la Communauté Urbaine de Bordeaux Certifié HQE et démarche environnementale : bâtiment BBC et BEPOS 1 - Urbaine de Travaux ( Nicolas Vercellino) Immeuble de 81 logements collectifs et d un local commercial, Docks de St-Ouen (93) Certification HQE, habitat environnement profil A, certification Qualitel, label BBC effinergie 2 - Fayat Bâtiment ( Jean-Paul Viguier & Associés) Immeuble de bureaux Zenora, Issy-les-M. (92) - Certifications HQE et BREEAM, Label BBC Effinergie 3 - Nord France Constructions ( Francois Guenon Immeuble de 80 logements, Cergy Pontoise (95) - Label BBC Effinergie Une question? Contactez Sarah Leboulair, Responsable du Service Environnement 1 Cumuler ne signifie donc pas forcément multiplier les expertises? Aujourd hui, une labellisation énergétique est indissociable d une certification environnementale française, mais le cumul de labels est inutile, chacun correspondant à un niveau de performance énergétique. Pour les certifications, l objectif final peut justifier un cumul. Une certification internationale apporte la reconnaissance des clients étrangers mais n ouvre pas de droit à une labellisation de celles-ci. La santé publique est également au cœur de ces évolutions préservation de la qualité de l air et de la biodiversité notamment. GLOSSAIRE n Règlementation RT 2012 Règlementation Thermique 2012 n Certifications environnementales HQE TM Haute Qualité Environnementale (tertiaire) H&E Habitat et Environnement (logements collectifs) LEED Leadership in Energy and Environmental Design (américain) BREEAM Building Research Establishment Environmental Assessment (anglais) n Nouveau labels énergétiques selon RT 2012 Effinergie + Effinergie BEPOS 2013 Bâtiment à Energie POSitive n Anciens Labels énergétiques selon RT2005 HPE Haute Performance Energétique HPE EnR Haute Performance Energétique Energie Renouvelable THPE Très Haute Performance Energétique THPE EnR Très Haute Performance Energétique Energie Renouvelable BBC Effinergie Bâtiment Basse Consommation

9 9 HANDICAP & INSERTION Les engagements du Groupe Illustration Krings RAZEL-BEC «HANDICAP : Razel-Bec s engage» Selon l AGEFIPH, 55 % des salariés ne travaillant pas avec des personnes handicapées pensent que celles-ci ont du mal à accomplir leur travail ; 19 % des personnes interrogées pensent que leur tâche serait compliquée à accomplir par un collaborateur handicapé. Parallèlement, nombreux sont les salariés ignorant la possibilité de faire reconnaître leur handicap, voire ne percevant pas clairement l intérêt de déclarer leur situation. AGEFIPH Association de GEstion du Fonds pour l'insertion des Personnes Handicapées Assimiler handicap et fauteuil roulant est un raccourci souvent opéré. Parallèlement, la crainte du regard de l autre est également un facteur paralysant. C est dire si la communication est importante! Elle peut prendre de multiples formes, comme en témoigne la variété des démarches initiées au sein du Groupe. Que dit la loi française A partir de 20 salariés, 6 % des effectifs doivent être dédiés aux personnes handicapées, établissement par établissement pour les entreprises à établissements multiples. Le pôle Travaux Publics renouvelle sa convention avec l AGEFIPH L engagement prend cette année deux orientations prioritaires : faire de l alternance un moyen complémentaire de recrutement et d intégration ; bâtir un processus partagé de maintien dans l emploi des salariés en situation de handicap ou inaptes à leur poste de travail. En outre, le développement des achats auprès du secteur protégé et adapté en collaboration avec FCAI se poursuit, car c est un moyen efficace d agir pour l insertion professionnelle des personnes handicapées. Enfin, des ateliers de sensibilisation au handicap sont mis en place afin de changer le regard sur le handicap dans le milieu professionnel. Le chiffre 85 % des handicaps sont acquis au cours de la vie. Fayat Bâtiment opte pour une campagne de sensibilisation L objectif est triple : renforcer le positionnement de l équipe des ressources humaines auprès des collaborateurs et managers ; sensibiliser et informer les salariés ; diminuer le montant de la cotisation AGEFIPH. De nombreuses démarches démontrent par ailleurs la forte volonté d engagement de Fayat Bâtiment : le recours aux ESAT(1) qui emploient un public handicapé et aux réseaux d aide à l insertion (Pôle Emploi, missions locales, ateliers protégés ) ; la participation à un regroupement d entreprises engagées (IMS Entreprendre pour la Cité) ; la signature d un accord de diversité garantissant l égalité des chances et de traitement en matière d accès à l emploi, à la formation et à l évolution professionnelle (1) ESAT Etablissements et Services d Aide par le Travail Vilquin : former pour comprendre L entreprise souhaitait donner aux managers des clés pour améliorer l intégration et le travail avec un salarié en situation de handicap. Démystifier, éviter les amalgames, comprendre les enjeux, faire émerger des solutions concrètes, susciter l envie de collaboration, accompagner l insertion et améliorer les conditions de travail : autant de points pivots pour une parfaite intégration dans les deux sens! Par ailleurs, la participation au 5 ème forum Sport-Santé Environnement d Angoulême est une expérience que l entreprise souhaite renouveler. Fayat Entreprise TP soutient les victimes L entreprise de travaux publics développe sa démarche à travers deux axes : le maintien dans l emploi des salariés victimes d un handicap avec le SAMETH(2) ; l achat auprès du secteur protégé de tous les produits d hygiène, des travaux d espaces verts, de mobiliers particuliers (2) SAMETH Service d Appui au Maintient dans l Emploi des Travailleurs Handicapés Bomag accompagne l anonymat L entreprise allemande a pour sa part mis en place une politique santé en faveur de ses salariés : une structure externe spécialisée offre un service de conseils anonyme et gratuit pour les collaborateurs et leur famille. Développer l aide individuelle dans les situations difficiles (dépression, addictions diverses) permet de lutter contre l absentéisme. Que dit la loi allemande A partir de 20 salariés, 5 % des effectifs doivent être dédiés aux personnes handicapées. Jacky Galletaud (Vilquin) Collaborateur dessinateur handicapé et infatigable ambassadeur quotidien Salarié chez Vilquin depuis 34 ans, Jacky Galletaud a vécu toutes les étapes de l intégration suite à son accident, du reclassement à l aménagement de son temps de travail autour du sport de haut niveau. Il a pris part à la 17ème édition de l opération de sensibilisation «Un jour, un métier en action», organisée cette année par les Galeries Lafayette secondées par l AGEFIPH et Cap Emploi (3). Le principe : une entreprise accueille sur une journée un ou plusieurs handicapés pour découvrir un métier aux côtés de la personne occupant le poste en temps normal. La découverte est mutuelle. Aucun métier n est oublié. Jacky a été sollicité pour initier une démarche similaire dans certaines entreprises du Groupe. (3) Cap Emploi Structure financée par les fonds de l'agefiph et qui a pour vocation d'aider les travailleurs handicapés dans leur maintien et leur recherche d'emploi tout en assurant le suivi de leur placement. Jacky Galletaud aux Jeux Paralympiques de Londres

10 10 INDUSTRIE : FAYAT ENVIRONFORCE BALAYAGE Nos experts Fayat Environforce, ce sont trois sociétés : Mathieu (France), Ravo (Pays-Bas) et Scarab (Royaume-Uni), qui ont rejoint le Groupe respectivement en 1999, 2009 et 2011 et constituent aujourd'hui le pôle balayage de la Division Matériel Routier. Présentes dans 45 pays, les sociétés Mathieu, Ravo et Scarab conçoivent, produisent et commercialisent une gamme complète de balayeuses garantes de la propreté des chaussées et voiries des villes et milieux urbains tout comme des autoroutes et zones de construction, quelles que soient la surface à traiter (pavés, asphalte, pierre et béton) et la saison! Complémentaires, elles occupent un marché qui se partage en deux secteurs définis à partir des capacités des bennes à déchets : les machines compactes, et les machines montées sur châssis poids lourds, les caractéristiques complémentaires associées permettant de déterminer le domaine d'application des équipements (centre-ville, autoroute, chantier de construction routière...). Mathieu est particulièrement présent sur le marché des balayeuses compactes standards (gamme Azura), Ravo sur celui des balayeuses compactes de taille moyenne (Série 5) ; enfin, bien que présent sur le segment des compactes, Scarab reste le spécialiste des balayeuses montées sur camion. Fayat est à ce jour absent du segment des balayeuses mini, ainsi que du petit marché des balayeuses par ramassage mécanique existant au côté des balayeuses aspiratrices. France, Grande-Bretagne et Pays-Bas, d où sont originaires les trois sociétés, sont les trois principaux terrains d'activité de Fayat Environforce en Europe de l Ouest. Le Moyen Orient est également un marché prometteur, bien que moins structuré à ce jour. De nouvelles opportunités se dessinent par ailleurs dans des pays en développement tels que la Russie et la Turquie. Enfin, les trois sociétés ambitionnent également de conquérir les pays émergents en Asie et Amérique du Sud. Innover pour créer du bien-être Une ville propre est bien souvent une ville où il fait bon vivre et où affaires et tourisme prospèrent. Les municipalités et leurs prestataires de services constituent une clientèle aussi essentielle qu exigeante pour Balayeuse Série 5 Ravo Comment ça marche? Les balayeuses aspiratrices sont dotées d une turbine de grande capacité à l intérieur de la cuve à déchets, qui met en mouvement d importantes quantités d air et crée une dépression. La cuve à déchets est raccordée à une buse d aspiration qui est positionnée à Turbine Benne proximité étroite du sol : l air prélevé par à déchets celle-ci emporte avec lui tous les déchets Réservoir présents à la surface de la route. Le débit d eau Débris collectés d air étant diminué à l entrée de la cuve, les déchets aspirés retombent en son fond.

11 11 Compactes Montées sur châssis Mini Standard Taille moyenne Poids lourds Capacité trémie (m 3 ) < 1 1 à 2,5 > 2,5 Toutes tailles Application Trottoirs Petites voiries Voiries Grands axes & trottoirs centre ville & chantiers MATHIEU RAVO SCARAB Balayeuse Scarab montée sur châssis les trois sociétés : les affaires se concluent généralement à l issue d un processus de remise d offre très long, dont le succès tient souvent à l étroite relation développée avec les partenaires de vente des différents pays. Le petit segment des balayeuses de chantier nécessite quant à lui une approche différente, adaptée à une autre clientèle exprimant d autres exigences. Les développements produits en cours sont nombreux. Ils s articulent autour d un double axe : la réponse aux nouvelles normes telles que l Euro VI et le Tier 4 définissant les niveaux d émission des moteurs ; l amélioration de l ergonomie dans les cabines ainsi que des systèmes de contrôle. Les questions environnementales sont bien entendu une priorité pour les chefs de produits et ingénieurs qui doivent prendre en compte l absence d harmonisation entre continents, pays voire villes! Les équipes des trois sociétés travaillent également ensemble à l amélioration des procédures internes et à des objectifs communs tels que l accrois-sement des ventes de pièces détachées : mieux se comprendre, rationnaliser les AZURA (Mathieu) sur le Grand Prix de F1 du Royaume Uni à Silverstone développements produits, les ventes, la communication, sont autant d étapes particulièrement fondatrices du pôle à un moment où chacune des trois sociétés est à une étape différente de la mise en place du logiciel SAP. C est sous la bannière commune Environforce que les trois sociétés entendent relever avec succès les challenges d aujourd hui et demain. SALON IFAT, l incontournable du balayage L édition 2014 du salon mondial de la gestion de l'eau, du traitement des eaux usées, des déchets et des matières premières s est déroulée début mai à Munich (Allemagne) exposants de 54 pays (internationaux : 40 %) présentaient leurs matériels sur une surface totale d exposition de m 2, que sont venus découvrir quelque visiteurs de 180 pays (étrangers : 40 %). Mathieu, Ravo et Scarab exposaient 6 matériels sur un stand de 420 m 2. Parmi ceux-ci, 4 nouveautés (chez Ravo et Mathieu) principalement caractérisées par leur motorisation (double norme Euro VI et Tier 4, garantissant des moteurs à très faibles émissions) et leur nouvelle cabine alliant ergonomie, confort et nouvelle électronique. Bomag était également présent, avec un modèle réduit de compacteur à déchets.

12 12 CONSTRUCTION : CENTRES COMMERCIAUX LES CENTRES COMMERCIAUX restent dans la course Si les projets industriels ont souffert de la crise, il n en est pas de même pour le commerce. La France reste le premier marché d Europe pour les ouvertures de centres commerciaux, avec des investissements qui pourraient atteindre 5 milliards d euros en Autant d opportunités pour les entreprises du Groupe dont les compétences répondent parfaitement aux besoins. Centre commercial de Thiais (Cari) Malgré la progression du commerce électronique, certaines activités (alimentation, prêt-à-porter ) se maintiennent dans les circuits de vente traditionnels. Plusieurs gros projets de construction sont en préparation : le marché reste attractif pour les investisseurs. L activité Bâtiment du Groupe répond présent grâce à son expérience de longue date. Pour ne citer que les années 2000, Cari a notamment réalisé le centre commercial des Tanneurs en plein cœur de Lille, l extension du centre commercial Evry 2 en région parisienne, puis le gigantesque centre de Thiais Village ( m²), ou encore de celui de Tourcoing, une réalisation en centre ville avec cinéma et parking au droit d une station de métro. Aujourd hui, nombre de projets impliquent les entreprises du groupe Fayat. À Aubervilliers, Urbaine de Travaux vient de réaliser pour le compte de TD COM, avec Franki Fondation pour les pieux, un bâtiment de 85 com-merces de grossistes en produits asiatiques, avec réserves commerciales et parking en sous-sol de 141 places de stationnement. Le bâtiment de m² comprend quatre plateaux d exposition desservis par des mails extérieurs avec mezzanines de service. Conçu par l architecte Laurent Salomon, il est recouvert de plaquettes de parement en terre cuite et lasure. Des éléments architecturaux qui se multiplient : le cabinet Cushman & Wakefield remarque une «montée en gamme des centres commerciaux, aussi bien au niveau de l architecture que des enseignes.» Marché CIFA d Aubervilliers (Urbaine de Travaux, Franki Fondation)

13 13 Centre commercial So Ouest de Levallois-Perret (Barbot, Castel Alu, Viry, Fayat Fondations) De nouvelles tendances Cette tendance vers des architectures aérées et qualitatives offre de nombreuses opportunités à la division Fayat Metal. Les centres commerciaux intègrent fréquemment le métal et le verre qui leur apportent légèreté et lumière. En 2009, Castel & Fromaget, Castel Alu et Sarec livraient le gigantesque centre Odysseum à Montpellier tonnes d acier pour ce grand espace avec mall extérieur et accueillant une station de tramway. De nombreuses réalisations ont suivi, parmi lesquelles le superbe centre commercial So Ouest à Levallois-Perret (Barbot, Castel Alu et Viry) où Sefi-Intrafor, Franki Fondation et Sotraisol Fondations ont réalisé toutes les fondations. Aujourd hui, Fayat Metal termine le Leclerc de Saint-Gaudens près de Toulouse, et surveille de nombreuses affaires à venir. Avec une autre tendance, parfois contrariante, consistant à généraliser les méthodes d achat propres à la grande distribution : économiser en groupant les achats, fussent-ils de bâtiments! Or ces surfaces ne peuvent pas être standardisées. Les discussions commerciales sont parfois tendues... Castel & Fromaget peut compter par ailleurs sur son activité très dynamique à l export. Depuis des années, l entreprise livre grandes surfaces, galeries marchandes et surfaces spécialisées (Decathlon, magasins de bricolage ) à la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane ou encore la Réunion. Les bâtiments surmesure (ils doivent tenir compte des normes sismiques et cycloniques) sont conçus et fabriqués en France, expédiés par containers et montés sur place par les agences locales. Gestion Technique de Bâtiment assurée pour Intermarché (Semeru) connaître l état de chaque plateforme, de piloter les équipements comme l éclairage, le chauffage et la climatisation, afin d apporter le meilleur confort tout en limitant les consommations. Rénovations - extensions Après un boom de plusieurs années, le marché commence cependant à saturer, et les projets s intéressent désormais à la rénovation et à De son côté, la division Fayat Energie Services apporte ses compétences l extension du parc existant en France, plus de 50 % du parc serait dans les réseaux d énergie. Pour obsolescent, selon le cabinet Intermarché par exemple, Semeru réalise la Gestion Technique de Bâtiment (GTB) de trois plateformes logistiques. La GTB permet de Bouwfonds. Grâce à son expérience, Fayat Bâtiment a pu ainsi restructurer un des plus grands centres commerciaux de France à Marseille Centre commercial Carrefour livré et monté en Guyane (Castel & Fromaget)

14 14 CONSTRUCTION : CENTRES COMMERCIAUX (voir encadré). Quant à Satelec, l entreprise va rénover pour Intermarché durant sept ans tout l éclairage extérieur du Parc de Tréville dans l Essonne (53 hectares). Ces projets vont devenir de plus en plus techniques, avec l'émergence de nouveaux centres commerciaux innovants, intégrant fortement les nouvelles technologies et combinant davantage shopping et loisirs. Autant d opportunités en perspective Marseille Grand Littoral (FAYAT BATIMENT, SEFI-INTRAFOR) Un planning très tendu Depuis 2013, Cari Provence conduit en entreprise générale la restructuration du centre commercial Marseille Grand Littoral, l un des plus grands de France (plus de 200 boutiques). Des travaux menés de jour comme de nuit, dans un délai tendu, au cœur d un centre commercial très fréquenté restant en exploitation toute la durée des travaux. Au programme : réalisation des cages d ascenseurs, des escaliers mécaniques, d une scène escamotable, aménagement d une moyenne surface et du parvis de la voie piétonnière intérieure, mise en place de deux escaliers hélicoïdaux métalliques avec marches et garde-corps en verre, réalisation d une terrasse extérieure pour accueillir un restaurant A l intérieur des bâtiments en pleine réhabilitation, la co-activité du chantier était forte : Sefi-Intrafor a réalisé des micropieux à 60 mètres de profondeur, tubés sur 47 mètres et avec 13 mètres d ancrage. Ikea Bayonne (Franki Fondation) Ikea Bordeaux (Cari Aquitaine) IKEA du Nord au Sud Ikea est un client récurrent des entreprises du Groupe. Dans les années 2000, Fayat Energie Services a réalisé les installations électriques (courants forts, faibles, gestion technique centralisée) de plusieurs nouveaux magasins, à Nantes, Reims ou encore Rouen. En 2012, Cari Aquitaine livrait la rénovation et l extension d Ikea Bordeaux, devenu avec ses m 2 le plus grand de France, un chantier mené en site occupé. Actuellement, c est Franki Fondation qui participe au plus grand chantier de pieux de France (750 pieux de 60 mètres) pour un centre commercial à Bayonne intégrant un Ikea, qui ouvrira ses portes en 2015.

15 TOUR DE FRANCE BEC CONSTRUCTION CHAMPAGNE, CARI THOURAUD, SOTRAISOL FONDATIONS, FRANKI FONDATION REIMS (51) : 2 CHANTIERS, 4 ENTREPRISES FAYAT A Reims, deux chantiers (du même architecte) tournent à plein régime : le nouveau siège social de l Effort Rémois et la Villa Colbert. 15 Fouqueray Jacquet (architecte) L immeuble qui abrite le siège de l Effort Rémois (gérant d un parc de logements) comporte deux niveaux d infrastructure et sept de superstructure. En octobre dernier, Sotraisol a démarré ce chantier par la réalisation des fondations (1 780 m² de voiles par passes, sur deux niveaux de sous-sol, avec deux lits de butons bois). Depuis, les équipes de Bec Construction Champagne et Cari Thouraud (mandataire) s affairent pour assurer la fin du gros-œuvre pour septembre 2014 et une livraison tous corps d état à l été L architecte du projet a compliqué la tâche de nos compagnons par le choix de façades très ajourées, comptant bien plus de vides que de pleins A dix mètres se construisent en parallèle 137 logements de standing répartis sur quatre bâtiments R+5 à R+8, avec la participation, aux côtés de Cari Thouraud pour le gros œuvre, de Franki Fondation pour les fondations profondes (152 pieux tarière creuse) et Sotraisol Fondations pour le soutènement (1 300 m² de voiles par passes, sur les deux niveaux de sous-sol et avec deux lits de butons bois). RAZEL-BEC DEUX NOUVELLES RÉFÉRENCES EN OUVRAGES D ART Les ouvrages d'art : c'est un domaine où recherche et innovation s expriment pleinement (dans les limites du cadre imposé!). Les directions Génie Civil Ouvrages d Art et Techniques & Méthodes de Razel-Bec ont remporté deux nouveaux marchés, le Lot 4 du métro automatique de Rennes et le viaduc Grande Chaloupe sur l Île de La Réunion. A Rennes, le viaduc reliera les trois stations aériennes situées à l extrémité Nord de la future ligne B. Long de mètres, large de 8,60, il comptera 70 travées de 34 mètres de long et 979 voussoirs préfabriqués correspondant aux 979 tranches de pont, mis en place avec une poutre de lancement. A la Réunion, le viaduc de la Grande Chaloupe (groupement Eiffage) s inscrit dans le projet de la Nouvelle Route du Littoral. Long de 239 mètres pour 29 mètres de large, l ouvrage est construit par encorbellements successifs avec un équipage mobile. Il compte quatre travées dont les deux culées sont fondées sur pieux et les trois piles sur fondations superficielles. Viaduc du métro automatique de Rennes Notons que sur le Lot 2 du métro de Rennes (tronçon Sud de la ligne), Sefi-Intrafor réalisera une tranchée couverte en paroi moulée/butonnée de m (épaisseur : 80 et 60 cm, profondeur moyenne : 16 m) et ml de tranchée couverte (2 540 m de murettes-guides). Il s agit d un des plus gros chantiers 2014 de l entreprise, sur lequel nous reviendrons prochainement.

16 16 TOUR DE FRANCE BOMAG FRANCE LOUÉS SOIENT LES LOUEURS! Une part non négligeable (30 à 40 %) des ventes de matériels par Bomag France est aujourd hui destinée au secteur de la location. Ce marché est saisonnier, printanier même, les livraisons assurant le renouvellement des parcs se faisant au démarrage de la saison des chantiers routiers. Une dizaine de loueurs nationaux et régionaux se partagent l essentiel du marché français de la location de matériels de compactage. Le maintien du niveau qualitatif par renouvellement des flottes représente un gros tiers des ventes réalisées par Bomag France. Il s agit principalement de compacteurs de moins de cinq tonnes, destinés aux loueurs incluant quelques dealers de Bomag. Les modèles sont pour l essentiel des pilonneuses, plaques vibrantes réversibles, rouleaux tandems légers et pieds de mouton. Quelques tandems lourds d entrée de gamme et rouleaux monobilles complètent ce panel, le tout représentant une production annuelle de plusieurs centaines d unités, fabriquées à Boppard (Allemagne) et en Chine. Bomag France entend renforcer sa position sur ce marché, que les indicateurs prévisionnels annoncent à la hausse. URBAINE DE TRAVAUX ET SOTRAISOL FONDATIONS INJECTIONS ET PUITS DE RECONNAISSANCE SUR LE PARVIS DU RER Dans le cadre du prolongement de la Ligne 14 après la station Mairie de Saint-Ouen, des travaux de reconnaissance des fondations existantes ont été menés par un groupement Urbaine de Travaux / Sotraisol Fondations. FAYAT ENERGIE SERVICES : ERS AU CHEVET DE LA BRETAGNE Dirk, Petra, Quemeira, Ulla, Andrea, Christine les tempêtes à répétition qui ont violemment balayé la Bretagne cet hiver ont donné du fil à retordre à ERS. Une trentaine de monteurs électriciens sont allés prêter main forte à ERDF pour rétablir au plus vite les réseaux électriques de moyenne et basse tension endommagés. Avec des rafales de vent jusqu à 180 km/h, des pluies diluviennes s abattant sur des sols gorgés d eau, des vagues et submersions à répétition, des chutes de branches et d arbres, nombreux ont été les poteaux électriques arrachés et les lignes endommagées. Dans les 40 départements qui ont dû être placés en vigilance rouge, jusqu à foyers ont été privés d électricité. Une trentaine de monteurs électriciens de ERS ont été mobilisés, dans des conditions climatiques et horaires difficiles. Équipés de nacelles, fourgons ateliers et engins de levage, ils ont rejoint les agents et prestataires sur le terrain, s employant à rétablir au plus vite la normale. Leurs réactivité, disponibilité et professionnalisme ont été chaleureusement salués par ERDF et Daniel Duminy, Président de Fayat Energie Services. Achevés début 2014, ces travaux préparatoires au prolongement de la ligne métropolitaine ont consisté à creuser un puits et une galerie de reconnaissance avec un double objectif : l identification des fondations profondes de la gare du RER C se situant dans l axe du prolongement de la Ligne 14, et la vérification de la faisabilité d un étanchement des sables de Beauchamp présents en sous-sol par des injections de ciment et de silice colloïdale. Les données récoltées lors de cette opération délicate et coûteuse ont permis d'établir les caractéristiques du marché de construction du prolongement de la ligne.

17 17 FAYAT METAL LE NOUVEAU STADE DE BORDEAUX MET LE COUVERT L impressionnante étape de pose du toit, très attendue, a démarré début février et se déroulera jusqu au début de l été. Chaque morceau du toit, pesant de 40 à 140 tonnes, est fabriqué pièce par pièce dans les ateliers de Castel & Fromaget, transporté puis assemblé au pied de l ouvrage. Pour le levage, Fayat a mobilisé l une des plus grandes grues de France (106 mètres de hauteur) soulevant jusqu à 600 tonnes et nécessitant deux semaines de montage et un contrepoids de 550 tonnes! «Montée sur chenilles, elle a évolué sur un terrassement spécifique, réalisé par Fayat TP autour de l enceinte au fur et à mesure de la pose», précise David Rouxel, Directeur du projet. Une fois chaque élément mis en place au millimètre près, une dizaine de monteurs de Castel & Fromaget et Ponticelli Mise en place du toit au moyen d une grue Liebherr 1600/2 - Philippe Caumes (fournisseur de la grue) passent à l action pour le fixer - Sarec étant pour sa part en charge de l étanchéité du toit. Cette étape très structurante permet déjà aux spectateurs de s imaginer assis sur les gradins à l abri des intempéries. Le second-œuvre se déroulera jusqu à la livraison en avril NORD FRANCE CONSTRUCTIONS UNE NOUVELLE BELLE RÉFÉRENCE EN BÂTIMENT HOSPITALIER L attente aura été longue (3 ans), mais la bonne nouvelle est enfin tombée : le financement du grand projet de construction du nouveau Centre Hospitalier de Melun a été confirmé. Nord France Constructions y participe (à hauteur de 35 % pour l ensemble des travaux), s offrant une nouvelle référence en bâtiments hospitaliers. Traité en conception-réalisation, le projet d hôpital public qui prévoit également deux cliniques privées - les compétences se partageant - comptera 509 lits de médecine, chirurgie, obstétrique, orthopédie, psychiatrie et soins de suite, mais aussi de la réanimation, de la surveillance continue, un plateau d imagerie médicale complet. Les travaux seront lancés en septembre prochain, prévoyant une durée de 36 mois tous corps d état. La structure du bâtiment est constituée de poteaux / poutres sur une trame de sept mètres et de planchers en dalles pleines. Cinq grues seront installées pour réaliser le gros œuvre. Chiffres clés n Montant du marché : 117 M (106,5 M de travaux) n Participation NFC : 35 % n Surface utile : m² n Béton : m 3 n Main d œuvre gros œuvre : heures n Maître d ouvrage : Centre Hospitalier Marc Jacquet de Melun n Assistant Maître d ouvrage : Icade n Maître d œuvre : AIA / Cera

18 18 TOUR DE FRANCE FAYAT BATIMENT RENOUVEAU À L HÔPITAL DE BERGERAC Le projet remporté par Cari Aquitaine à l issue d un concours en conception-réalisation prévoit la construction d un nouveau plateau technique et d un bâtiment médico-logistique pour le Centre Hospitalier de Bergerac (24). Ce marché de 24,5 M comprend des travaux neufs, mais également la réhabilitation des Urgences existantes et la relocalisation de l Administration. Les travaux de démolition des bâtiments anciens (fin du XIXe) démarreront en octobre La livraison de l opération est prévue fin octobre Le nouveau plateau technique est en R+1 sur rez-de-jardin partiel. Le portique en pierre datant de la fin du XIXe est conservé (démontage/remontage) ; le bâtiment, fondé sur pieux, est en ossature poteaux poutres en béton et façades béton avec ITE. Le bâtiment médico-logistique quant à lui est à simple rez-de-chaussée, mais avec des hauteurs libres de 5 m. Il est en ossature métallique avec façades en panneaux acier double peau, fondé sur semelles superficielles. Les Urgences enfin sont réhabilitées en deux phases pour permettre la continuité de fonctionnement. L Administration est relogée dans un bâtiment existant, libéré par la construction des nouveaux bâtiments. BDM et Caudry Laparra RAZEL-BEC, URBAINE DE TRAVAUX, FAYAT FONDATIONS INVESTISSENT LES DOCKS DE SAINT-OUEN (PARIS) Six sociétés et filiales du Groupe sont présentes sur l ambitieux projet (100 ha) de l éco-quartier des Docks de Saint-Ouen (93) s étirant sur les bords de Seine en plein cœur de l agglomération parisienne. Razel-Bec Ile-de-France, le département EBL* et les filiales Coteg et Lachaux Paysage finissent d aménager le parc de 12 hectares en surface paysagère et bassins recueillant les eaux fluviales. Particulièrement respectueux de l environnement, l ensemble comprend une serre pédagogique (1 400 m²) permettant d accueillir crèches, écoles, associations, expositions, et même un rucher pédagogique ; la maison du parc abrite un restaurant et un lieu d accueil du parc. Non loin, Urbaine de Travaux a réalisé avec Castel Alu un groupe scolaire (15 classes) d une surface de m², comprenant écoles maternelle et élémentaire, restauration et centre de loisirs ainsi qu un immeuble de 80 logements R+9 Les Docks de Saint-Ouen n ± 100 hectares de superficie (5 700 m² habitables) répondant aux certifications HQE, Habitat n habitants Environnement profil A, Qualitel et label BBC Effinergie. n emplois créés Franki Fondation et Sotraisol Fondations enfin sont intervenus sur le chantier Un projet urbain et social durable et solidaire Soutenu par l État au titre de développement d écoquartiers en Île-de-France d'un immeuble de bureaux, réalisant pieux, micropieux, tirants provisoires Labellisé par la Région Nouveaux Quartiers Urbains et butons. La livraison du chantier est prévu pour la fin (* EBL : Étanchéité Biogaz Lixiviats)

19 19 JOSEPH PARIS SUR LES BORDS DU RHIN Joseph Paris réalise à Kembs le remplacement des portes aval des écluses les plus grandes sur le Rhin, en service depuis Ces ouvrages hors normes pèsent plus de tonnes. Montant du marché : 9,4 M Maître d ouvrage : EDF, exploitant des écluses sur le Rhin (80 millions d euros investis en 10 ans pour leur modernisation) Depuis 2012, l entreprise a réalisé la conception, les études, le montage et les essais des nouvelles portes et de leurs batardeaux* installés dans un premier temps. Chaque porte (26 mètres de large sur 19 de haut) est livrée par voie fluviale en cinq éléments et pèse près de 500 tonnes. La première a été installée dans l écluse Ouest au printemps dernier. Après la démolition de la porte d origine, Joseph Paris a effectué le remplacement des pièces fixes, la mise en place des contrepoids (450 tonnes), des mécanismes, du pare-chocs, le montage de la porte elle-même et sa mise en service. «La porte de l écluse Est sera remplacée en 2015, à l identique de celle-ci», conclut Bruno Bregeon, Chef de projet. * Batardeau : partie de l écluse servant à mettre le sas à sec pour effectuer les réparations nécessaires. Architectes : Cardete et Huet (Mandataire maîtrise d œuvre : Technip TPS) CASTEL ET FROMAGET, CASTEL ALU, ADC AIRBUS MAINTIENT SA CONFIANCE Client fidèle, Airbus vient de confier un nouveau chantier à Castel & Fromaget : la réalisation au Bourget (93) du site industriel d Airbus Helicopters (anciennement Eurocopter). Stratégiquement située au cœur du pôle du Bourget, l usine ( m 2, tonnes de métal) vise à rapprocher les activités de l entreprise de ses sites industriels afin d accélérer le développement des nouvelles technologies. Castel & Fromaget en réalisera l ossature et la couverture (bâtiments administratifs, de production, de logistique, de recherche, restaurant) pour 11,5 millions d euros. «Il s agit d un des plus gros sites industriels à construire en France dans les prochains mois!» souligne Nadji El Jaissi, Directeur commercial. Grâce aux synergies commerciales au sein de Fayat Metal, le lot menuiseries extérieures a été confié à Castel Alu avec Sarec en co-traitant. Les entreprises réaliseront m² de menuiserie, m² de mur rideau à trame horizontal, 60 portes en aluminium ou encore ml de brise soleil. Enfin, ADC fournira les ponts roulants de la nouvelle usine. FRANKI FONDATION et SEFI-INTRAFOR PARTICIPENT AU MAILLAGE FERROVIAIRE EUROPÉEN Les deux sociétés interviendront sur le quatrième tronçon de prolongement de la LGV Méditerranée en direction de l'espagne. Réseau Ferré de France Le chantier confié à Franki Fondation a démarré fin février et devrait durer un an. Il consiste à réaliser quelque 500 pieux forés, traditionnels et injectés à faible pression sur 29 ouvrages de la future ligne. Les diamètres varient de à mm, et les longueurs de 10 à 30 mètres. Sefi-Intrafor pour sa part réalisera à Manduel (Gard) les parois moulées d une tranchée couverte courant sur 1,2 km. Celle-ci a pour objet divers franchissements et assurera un cuvelage étanche en réponse à la position haute de la nappe. Le contournement ferroviaire Nîmes-Montpellier (environ 80 km dont 60 de LGV) sera la première ligne à grande vitesse dite "mixte" (assurant transport de voyageurs et de fret). Il devrait être mis en service en 2017.

20 20 ÉTAPES INTERNATIONALES Amérique, Europe, Asie, Afrique, Océanie : Fayat Chaudronnerie exporte son savoir-faire et multiplie les implantations géographiques partout dans le monde. Qu ils aient bénéficié d aides au sein du Groupe (comme ce fut par exemple le cas avec Razel-Bec en Afrique, Marini en Chine et à Dubaï, ou Charlatte Manutention aux Etats- Unis) ou non, ces nouveaux bureaux permettent la mise en place de précieux relais technicocommerciaux. Entre 2012 et 2014, ce sont pas moins de sept nouvelles implantations à l international qui ont vu le jour au sein de la Division. Après l ouverture d une filiale à Dubaï en 2012, puis d une seconde en Australie (Sidney) en 2013 parallèlement à la signature, toujours la même année, d un accord en soustraitance en Chine (Jinan) et d un contrat de partenariat SAV en Algérie (Béjaia), l année 2014 a déjà enregistré son lot d ouvertures : une nouvelle structure en Algérie (Alger), un agent en Argentine (Buenos Aires), alors qu un autre s installe actuellement en Espagne (Barcelone).La prochaine étape pourrait être Retrouvez la présentation complète de la Division dans le Fayat Way N 50 l Afrique du Sud. PTC RETOUR PROMETTEUR SUR L ARCHIPEL NIPPON FAYAT CHAUDRONNERIE DES RÉSERVOIRS SUR LES 5 CONTINENTS La réorganisation opérée au sein du réseau de distribution de PTC au Japon a fait de Mech Entreprize le représentant de la marque sur l archipel. Moins d un an plus tard, ce dernier concluait sa première transaction : quatre Vibrofonceurs destinés à la réalisation de fondations de quais à Kochi et Shimane. Le marché japonais est très exigeant sur le niveau des émissions sonores et vibratoires issues des chantiers de construction. La technologie du «moment variable» brevetée par PTC garantit un strict contrôle des vibrations transmises au sol et un faible niveau d émissions sonores pendant les travaux de fonçage, deux arguments phares qui ont permis à Mech Enterprize de gagner l appel d offre à Kochi et Shimane. La proximité et le professionnalisme du distributeur, appuyé par l équipe SAV de PTC, ont permis une mise en route très appréciée des deux Préfectures. PTC entend accompagner son distributeur dans la mise en place d un SAV local afin de consolider le positionnement de la marque sur l archipel. MARINI OPÈRE UN RETOUR REMARQUÉ EN BULGARIE L organisation de symposiums sur les techniques routières constitue une réelle tendance en Europe de l Est (voir Fayat Way N 52, page 11). Les actions menées en ce sens par la DMR en 2013 font aujourd hui de Marini un leader sur le marché bulgare. Des financements européens votés en 2013 ayant permis à la Bulgarie de relancer sa politique en infrastructures routières, sociétés et organismes locaux se sont mis en quête de nouveaux partenaires. L approfondis-sement des contacts pris lors des symposiums organisés par la DMR a conforté les décideurs dans leur intérêt pour les solutions proposées par Marini (centrales d enrobage). Répondant à leur double problématique de réduction de la consommation d énergie et du coût de production des enrobés, les modèles Top Tower et etower (moins d émissions, possibilité de produire des enrobés tièdes) ont séduit trois acteurs majeurs en Bulgarie. Aujourd hui, Marini occupe à nouveau une position leader sur ce marché. Plusieurs manifestations en cours d éla-boration visent à conforter cette tendance prometteuse. Top Tower / etower installée suite au FAYAT Day organisé à Sofia sous l égide de Claudio Merli, Sales Manager

Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT

Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT COMPTE RENDU DE VISITE ECOLE CENTRALE PARIS Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT Introduction Pour la dernière journée de notre voyage d intégration, nous avons été accueillis le vendredi

Plus en détail

SOMMAIRE. www.gsegroup.com. contact@gsegroup.com. Tél. : +33 (0)4 76 69 63 02. Vos enjeux 4. Vos besoins 6. Notre réponse 8.

SOMMAIRE. www.gsegroup.com. contact@gsegroup.com. Tél. : +33 (0)4 76 69 63 02. Vos enjeux 4. Vos besoins 6. Notre réponse 8. offices SOMMAIRE Vos enjeux 4 Vos besoins 6 Notre réponse 8 www.gsegroup.com contact@gsegroup.com. Tél. : +33 (0)4 76 69 63 02 Ce document a été imprimé sur un papier couché 100% recyclable et biodegradable

Plus en détail

CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL

CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL 25 juin 2013 - Brest CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL Au cœur de Brest, sur le nouveau quartier emblématique des Capucins en cours de création, un équipement de 3700m² tourné vers l international

Plus en détail

Futur siège social du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres

Futur siège social du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres Futur siège social du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres > Dossier de presse Pose de la première pierre du futur siège social du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres Vendredi 20 février

Plus en détail

Passages Pasteur, Lancement des travaux de construction 19 avril 2013

Passages Pasteur, Lancement des travaux de construction 19 avril 2013 DOSSIER DE PRESSE Passages Pasteur, Lancement des travaux de construction Contacts VILLE DE BESANÇON Direction de l'urbanisme et de l'habitat Franck BOURGAIGNE 03 81 61 52 86 Contact presse Laurence DEFEUILLE

Plus en détail

LES TRAVAUX PUBLICS 1

LES TRAVAUX PUBLICS 1 LES TRAVAUX PUBLICS 1 Sommaire 1. Les Travaux Publics 2. Un avenir solide 3. Pourquoi choisir les Travaux Publics? 4. Pour en savoir plus 2 Les ouvrages de Travaux Publics Les Travaux Publics construisent

Plus en détail

Comité technique de l administration centrale L ILOT GARANCE (75020)

Comité technique de l administration centrale L ILOT GARANCE (75020) Document issu de données transmises par ICADEI Comité technique de l administration centrale L ILOT GARANCE (75020) UNE NOUVELLE IMPLANTATION POUR LES SERVICES DE L ADMINISTRATION CENTRALE DU MINISTERE

Plus en détail

des logotypes. Rexel Energy in Motion Français

des logotypes. Rexel Energy in Motion Français rotection igoureusement. Celle-ci se définie essous. Aucun visuel ou texte ne doit des logotypes. Rexel Energy in Motion Français Rexel, Building the future together Notre mission La mission de Rexel est

Plus en détail

CHANGEMENT CLIMATIQUE ET ENERGIE: UN NOUVEAU PARADIGME POUR L IMMOBILIER

CHANGEMENT CLIMATIQUE ET ENERGIE: UN NOUVEAU PARADIGME POUR L IMMOBILIER CHANGEMENT CLIMATIQUE ET ENERGIE: UN NOUVEAU PARADIGME POUR L IMMOBILIER Jean Carassus Professeur à l Ecole des Ponts ParisTech Consultant jean.carassus@immobilierdurable.eu 1/ Comment l immobilier est

Plus en détail

NOS MÉTIERS & NOTRE SAVOIR FAIRE

NOS MÉTIERS & NOTRE SAVOIR FAIRE NOS MÉTIERS & NOTRE SAVOIR FAIRE Innovation et formation Depuis un siècle, nous avons toujours associé les hommes et les machines pour constuire des kilomètres de canalisation par tous les temps afin d

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2014 Maisons Kozi

DOSSIER DE PRESSE 2014 Maisons Kozi DOSSIER DE PRESSE 2014 Maisons Kozi Franchise française de maisons individuelles à ossature bois Contact presse SOMMAIRE MAISONS KOZI Le Groupe Fousse crée sa première franchise Le Groupe Fousse Constructions

Plus en détail

Entreprise : SOGEA Bretagne / GTB Construction. Projet : Construction de l hôpital du SCORFF de Lorient

Entreprise : SOGEA Bretagne / GTB Construction. Projet : Construction de l hôpital du SCORFF de Lorient Entreprise : SOGEA Bretagne / GTB Construction Projet : Construction de l hôpital du SCORFF de Lorient Introduction Ce mardi 20 Octobre 2009, nous avons eu la chance de visiter le chantier de l hôpital

Plus en détail

Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain!

Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain! Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain! CHU de Nantes Envoyé le 13/03/2015 Le Centre Hospitalier Universitaire de Nantes est un établissement public de santé. Il a pour principales missions d assurer

Plus en détail

Covéa Immobilier. L expertise au service de la valorisation immobilière

Covéa Immobilier. L expertise au service de la valorisation immobilière Covéa Immobilier L expertise au service de la valorisation immobilière L immobilier au sein de Covéa Covéa Immobilier Créé en janvier 2008, Covéa Immobilier mutualise les moyens et les savoir-faire des

Plus en détail

grandir ensemble www.fayat.com/carrieres

grandir ensemble www.fayat.com/carrieres www.fayat.com/carrieres 137 rue du Palais-Galien - BP 90028-33029 Bordeaux Cedex - France Tél. : +33 (0)5 56 00 21 00 - Fax : +33 (0)5 56 51 60 47 Crédits photos : Bruno Levy REA ; Dominique Feintrenie

Plus en détail

PIECE F : APPRECIATION SOMMAIRE DES DEPENSES

PIECE F : APPRECIATION SOMMAIRE DES DEPENSES Prolongement du tramway T3 à Porte d Asnières Direction de la Voirie et des Déplacements PIECE F : APPRECIATION SOMMAIRE DES DEPENSES Extension du tramway T3 Porte de la Chapelle Porte d Asnières 2 Préambule

Plus en détail

LE MONET SAINT DENIS / 93

LE MONET SAINT DENIS / 93 LE MONET SAINT DENIS / 93 DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE JUIN 2015 LIVRAISON DE L IMMEUBLE DE BUREAUX LE MONET... 2 LE MONET DES BUREAUX à HAUTE VALEUR AJOUTéE ENVIRONNEMENTALE DANS UN NOUVEAU BASSIN DE VIE...

Plus en détail

5.2 Domaines d emploi et fonctions du béton

5.2 Domaines d emploi et fonctions du béton 5.2 Domaines d emploi et fonctions du béton Les possibilités du béton Le béton, qu il soit armé ou non, est présent partout où l on construit, et il doit cette présence à ses nombreuses qualités. Sa durabilité

Plus en détail

RAZEL-BEC et le groupe FAYAT acteurs sur le marché des PPP

RAZEL-BEC et le groupe FAYAT acteurs sur le marché des PPP Travaux souterrains Génie civil industriel Ouvrages d art Infrastructures linéaires Barrages Travaux maritimes et fluviaux Environnement et qualitatif Génie urbain Travaux Publics RAZEL-BEC, expert en

Plus en détail

«Améliorer l accueil des patients et la vie du personnel» Dossier de presse

«Améliorer l accueil des patients et la vie du personnel» Dossier de presse «Améliorer l accueil des patients et la vie du personnel» Dossier de presse Constructiion d un bâtiiment d hospiitalliisatiion POSE DE LA 1 èèrree PIIERRE Vendredii 13 jjuiillllet 2012 Le dossier Construction

Plus en détail

ARCHITECTURE [ ARCHITECTURE ]

ARCHITECTURE [ ARCHITECTURE ] ARCHITECTURE [ ARCHITECTURE ] UNE FAÇADE EMBLÉMATIQUE D UN NOUVEAU PAYSAGE URBAIN Dans l influence immédiate du quartier de La Défense, West Plaza dévoile des lignes pures et une architecture transparente

Plus en détail

3 0La maison BBC, une réalité

3 0La maison BBC, une réalité 3 0La maison BBC, une réalité Dès le 1 er janvier 2013, la maison BBC sera la maison de référence. Innover pour le plus grand nombre Pour tous les futurs propriétaires de maisons individuelles neuves,

Plus en détail

Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015

Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015 Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015 Pourquoi un nouvel Atelier Central? Le nouvel Atelier remplace les 2 sites actuels Atelier Nord Rocade de Bonnevoie (Gare de Luxembourg) Atelier

Plus en détail

Pose de la première pierre du futur palais de Justice de Paris - Batignolles

Pose de la première pierre du futur palais de Justice de Paris - Batignolles Dossier de presse Pose de la première pierre du futur palais de Justice de Paris - Batignolles Mercredi 6 mai 2015 Un projet : de l ile de la cité aux Batignolles l Restructuration des juridictions parisiennes

Plus en détail

Organisation des travaux. LE DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE /// Enjeux et objectifs du projet

Organisation des travaux. LE DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE /// Enjeux et objectifs du projet Organisation des travaux 4 170 LE DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE /// Enjeux et objectifs du projet Quelles seront les différentes étapes du chantier du réseau du Grand Paris? Plusieurs méthodes pourront être

Plus en détail

Un port urbain, multisite, en 2016, aux Ardoines, à Vitry-sur Seine

Un port urbain, multisite, en 2016, aux Ardoines, à Vitry-sur Seine Communiqué de presse Choisy-le-Roi, le 8 juillet 2014 Un port urbain, multisite, en 2016, aux Ardoines, à Vitry-sur Seine L EPA Orly Rungis Seine Amont, HAROPA-Ports de Paris, la ville de Vitry-sur-Seine,

Plus en détail

Indicateur satisfaction clients Satisfaction des clients promotion Indicateur qualitatif ü NA PR1 SO9

Indicateur satisfaction clients Satisfaction des clients promotion Indicateur qualitatif ü NA PR1 SO9 5 RESPONSABIITÉ SOCIAE D ENTREPRISE (RSE) TABEAU DE BORD ET PÉRIMÈTRES SOCIÉTA Donnée de référence 2014 Évolution Vérification E&Y 2014 Couverture d activité 2014 GRI G4 CRESS Relations clients et utilisateurs

Plus en détail

CONTAINER HABITABLE CONTAINERS SOLUTIONS

CONTAINER HABITABLE CONTAINERS SOLUTIONS CONTAINER HABITABLE CONTAINERS SOLUTIONS Route du Camp d aviation Z.I. Sud Estuaire, 44320 Saint-Viaud - France www.container-habitable.fr Tel: +33 698 721 937 // +33 604 190 553 mail: contact@container-habitable.fr

Plus en détail

Nouvel acteur de référence pour une offre globale fondée sur une dynamique de progrès

Nouvel acteur de référence pour une offre globale fondée sur une dynamique de progrès Communiqué de presse Nantes, le 26 septembre 2013 Le mouvement HQE se déploie à l International avec Cerway Nouvel acteur de référence pour une offre globale fondée sur une dynamique de progrès Nantes

Plus en détail

ESCALIERS LES ESCALIERS BÉTON NOUVELLE GÉNÉRATION

ESCALIERS LES ESCALIERS BÉTON NOUVELLE GÉNÉRATION ESCALIERS LES ESCALIERS BÉTON NOUVELLE GÉNÉRATION C O N S T R U I R E U N A V E N I R E N B É T O N CONSTRUIRE UN AVENIR EN BÉTON Des escaliers façon SORIBA Un choix en béton Plus que la performance, notre

Plus en détail

Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault

Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault Une adresse privilégiée, aux portes de Paris BBC POUR RÉDUIRE VOTRE CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE La Seine-et-Marne, le poumon vert de l Ile-de-France Forêts, surfaces

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT INNOVATIONS EXPERTISES PERFORMANCES EXPLOITATION BIEN-ÊTRE PARTENARIATS ECO-CONCEPTION SOLIDARITÉ ÉCOUTE DURABLE

DÉVELOPPEMENT INNOVATIONS EXPERTISES PERFORMANCES EXPLOITATION BIEN-ÊTRE PARTENARIATS ECO-CONCEPTION SOLIDARITÉ ÉCOUTE DURABLE DÉVELOPPEMENT INNOVATIONS EXPERTISES PERFORMANCES EXPLOITATION BIEN-ÊTRE PARTENARIATS ECO-CONCEPTION SOLIDARITÉ ÉCOUTE DURABLE Chers Clients et partenaires, L ambition de Bouygues Energies & Services est

Plus en détail

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne Grand Hameau Une entrée de ville à la campagne Une entrée de ville à la campagne Afin de donner une nouvelle impulsion à son développement, la Ville du Havre a choisi de mettre en valeur les derniers espaces

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

par L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale

par L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale Perform-EE par Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable PERFORM-EE par Suez Environnement 1 Au XXI siècle,

Plus en détail

10 maisons. énergie Faut-il changer de fournisseur? à découvrir des propriétaires témoignent. clé sur porte

10 maisons. énergie Faut-il changer de fournisseur? à découvrir des propriétaires témoignent. clé sur porte Octobre 2012 3,0 N 1 en Belgique - 31e année - N 283 énergie Faut-il changer de fournisseur? Comparons les prix à Bruxelles et dans villes wallones nouvelle FORMULE chauffage Le lexique incontournable

Plus en détail

SDH Grenoble Réhabilitation de la galerie de l'arlequin

SDH Grenoble Réhabilitation de la galerie de l'arlequin SDH Grenoble Réhabilitation de la Galerie de l Arlequin P. Berne 1 SDH Grenoble Réhabilitation de la galerie de l'arlequin Pierre Berne SAS PIERRE BERNE Architectes et Associés FR-Grenoble 2 SDH Grenoble

Plus en détail

Meaux. Découvrez l appartement qu il vous faut! Clos. Chenonceau

Meaux. Découvrez l appartement qu il vous faut! Clos. Chenonceau Meaux Découvrez l appartement qu il vous faut! Clos Le Chenonceau «Le Clos Chenonceau», nouvelle réalisation BBC, est composé de 52 appartements avec jardin privatif, terrasse ou balcon. Il bénéficie d

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Un projet d envergure régionale développé par la Communauté d agglomération du Val d Orge

Un projet d envergure régionale développé par la Communauté d agglomération du Val d Orge Un projet d envergure régionale développé par la Communauté d agglomération du Val d Orge 91 Val Vert Croix Blanche Une action concrète au service des Franciliens Initié par la Communauté d agglomération

Plus en détail

CEMEX : ISO 14001. Certification

CEMEX : ISO 14001. Certification CEMEX : Certification ISO 14001 CEMEX 2 rue du Verseau - Silic 423-94583 Rungis Cedex Tél : 01 49 79 44 94 - Fax : 01 49 79 86 07 www.cemex.fr - www.cemexbetons.fr Dossier de presse CEMEX Certification

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Notre expérience à votre service depuis 1880

Notre expérience à votre service depuis 1880 Notre expérience à votre service depuis 1880 bollini, bâtisseur depuis 1880 présentation de l entreprise Fondée par Marc Bollini en 1880, l entreprise de construction Bollini est active tant dans le secteur

Plus en détail

Château de Versailles, France : l accessibilité du public au coeur des enjeux du «Grand Versailles»

Château de Versailles, France : l accessibilité du public au coeur des enjeux du «Grand Versailles» Château de Versailles, France : l accessibilité du public au coeur des enjeux du «Grand Versailles» FICHE D IDENTITÉ Type d établissement : château - musée Localisation : France Principales interventions

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

Le point de vue du maître d'ouvrage : la construction bois dans les grands projets de bureaux

Le point de vue du maître d'ouvrage : la construction bois dans les grands projets de bureaux 2ème forum bois construction, Beaune 2012 Le point de vue du maître d'ouvrage : la construction bois dans les grands projets de bureaux C. Delgado-Rodoz 1 Le point de vue du maître d'ouvrage : la construction

Plus en détail

Les projets d investissement en PME

Les projets d investissement en PME Le point sur Les projets d investissement en PME Concilier performance économique et conditions de travail L investissement reste un moment clé du développement d une entreprise. C est l occasion de repenser

Plus en détail

PROJET. La Duchère. Entrepreneurs. La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets

PROJET. La Duchère. Entrepreneurs. La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets PROJET Lyon PROJET Lyon La Duchère La Duchère Entrepreneurs La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets Sur la 3 e colline de Lyon un site accessible, un quartier attractif Au nord-ouest de Lyon,

Plus en détail

Parlons vrai, créons ensemble. www.groupe-sodec.com

Parlons vrai, créons ensemble. www.groupe-sodec.com www.groupe-sodec.com Accompagner les projets des villes et des territoires Nos projets de centres commerciaux sont aussi les vôtres. La confiance et l écoute réciproques sont les meilleurs garants de leur

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Le nouvel Atelier Central

Le nouvel Atelier Central Luxembourg, le 11 mai 2015 Le nouvel Atelier Central Sa raison d être Pour les CFL, les dernières années étaient surtout marquées par le renouvellement de la majeure partie de notre parc de matériel roulant.

Plus en détail

BAYONNE CRÉTEIL LUXEMBOURG LYON MARSEILLE PARIS ROISSY ROUEN RUNGIS. Faciliter la logistique urbaine de marchandises

BAYONNE CRÉTEIL LUXEMBOURG LYON MARSEILLE PARIS ROISSY ROUEN RUNGIS. Faciliter la logistique urbaine de marchandises BAYONNE CRÉTEIL LUXEMBOURG LYON MARSEILLE PARIS ROISSY ROUEN RUNGIS Faciliter la logistique urbaine de marchandises L édito Ancrer la logistique au cœur de la ville Fort de son expertise de près de cinquante

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la avec www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie

Plus en détail

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE 1 ENSA Paris-Val de Seine Yvon LESCOUARC H ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE Architecte : Norman FOSTER 2 LES BUREAUX EDF A TALENCE Ce bâtiment de bureaux conçu par l'agence de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 1 er juillet 2011

DOSSIER DE PRESSE. 1 er juillet 2011 S E R V I C E R E G I O N A L D E S P O N T S E T C H A U S S E E S A R E M I C H DOSSIER DE PRESSE 1 er juillet 2011 Historique 25 août 2006 : Projet de loi 12 janvier 2007 : Accord du Conseil de Gouvernement

Plus en détail

Certification à la démarche HQE Bilan et perspectives. Antoine DESBARRIERES

Certification à la démarche HQE Bilan et perspectives. Antoine DESBARRIERES Certification à la démarche HQE Bilan et perspectives Antoine DESBARRIERES Champ couvert - Organismes Bâtiments Rénovés Bâtiments neufs Bâtiments en exploitation Aménageurs Etablissements de Santé Enseignement

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

Actions de prévention à destination des TPE Maçons. Jacques BALZER Stéphane GAUTHERIN

Actions de prévention à destination des TPE Maçons. Jacques BALZER Stéphane GAUTHERIN Actions de prévention à destination des TPE Maçons Jacques BALZER Stéphane GAUTHERIN Eléments de contexte sectoriels Définition du périmètre de l action TPE Maçons Ces activités se retrouvent dans les

Plus en détail

Lancement évènementiel des travaux de modernisation de l hôpital Edouard Herriot

Lancement évènementiel des travaux de modernisation de l hôpital Edouard Herriot DOSSIER DE PRESSE Lancement évènementiel des travaux de modernisation de l hôpital Edouard Herriot 1. Demain, un hôpital restructuré pour mieux accueillir et mieux soigner 2. 2014 2018 : réorganiser le

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES CAHIER DES CHARGES DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES Rappel du cadre général d intervention des 3 collectivités : Dans le prolongement du Schéma Régional de Développement

Plus en détail

Saint-Ouen. l avenir vous appartient. Quai 102. Imaginez une vie sereine aux portes de Paris

Saint-Ouen. l avenir vous appartient. Quai 102. Imaginez une vie sereine aux portes de Paris Saint-Ouen Quai 102 Imaginez une vie sereine aux portes de Paris l avenir vous appartient Imaginez une vie entre modernité et bien-être Idéalement située en lisière de la capitale et au cœur d un département

Plus en détail

Fiche. Presse. Les données de la Cité intelligente ouvertes aux entreprises innovantes APPEL À IDÉES NATIONAL MERCREDI 7 JANVIER 2015

Fiche. Presse. Les données de la Cité intelligente ouvertes aux entreprises innovantes APPEL À IDÉES NATIONAL MERCREDI 7 JANVIER 2015 Fiche de Presse CABINET DU PRÉSIDENT SERVICE PRESSE MERCREDI 7 JANVIER 2015 FRENCH TECH MONTPELLIER LA SUNNY FRENCH TECH ATTITUDE APPEL À IDÉES NATIONAL Les données de la Cité intelligente ouvertes aux

Plus en détail

la plateforme des engagements

la plateforme des engagements la plateforme des engagements Index La plateforme des engagements Les 35 engagements de la COMPAGNIE électrique de bretagne Les retombées économiques L emploi local Les partenariats écoles-entreprises

Plus en détail

La certification du logement: quelle contribution à la qualité de la construction? Antoine DESBARRIERES SID ETP Experts 20 mars 2013

La certification du logement: quelle contribution à la qualité de la construction? Antoine DESBARRIERES SID ETP Experts 20 mars 2013 La certification du logement: quelle contribution à la qualité de la construction? Antoine DESBARRIERES SID ETP Experts 20 mars 2013 Programme de l intervention La certification du logement : quelle contribution

Plus en détail

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012 Dossier de presse Solar Decathlon 2014 à Versailles Paris, le 15 octobre 2012 Contact presse : Marielle Chaumien - marielle.chaumien@developpement-durable.gouv.fr - 01 40 81 15 96 www.territoires.gouv.fr

Plus en détail

Néroli. à Floirac Communauté urbaine de Bordeaux. Renouveau urbain entre fleuve et coteaux

Néroli. à Floirac Communauté urbaine de Bordeaux. Renouveau urbain entre fleuve et coteaux Néroli à Floirac Communauté urbaine de Bordeaux Renouveau urbain entre fleuve et coteaux * Ceci n est pas un label. Cet immeuble fera l objet d une demande de certification Bâtiment Basse Consommation,

Plus en détail

La RT 2012... 2. les labels énergétiques

La RT 2012... 2. les labels énergétiques 1.2.2. RT 2012 ChapitRe Règlementation thermique 1 - Réglementation et labels - Volet pratique La RT 2012... La Rt 2012, publiée au Journal Officiel le 27 octobre 2010, intègre les conclusions du Grenelle

Plus en détail

Hélianthe. L immobilier d entreprise à l heure de la performance énergétique

Hélianthe. L immobilier d entreprise à l heure de la performance énergétique Hélianthe L immobilier d entreprise à l heure de la performance énergétique La société EIFFAGE CONSTRUCTION METALLIQUE, anciennement Eiffel Construction Métallique, a fait l objet, par décision exécutoire

Plus en détail

Sinteo // INGENIERIE // SERVICES IMMOBILIERS // DEVELOPPEMENT DURABLE

Sinteo // INGENIERIE // SERVICES IMMOBILIERS // DEVELOPPEMENT DURABLE Sinteo // à propos de Sinteo Sinteo est un acteur intégré de services et d ingénierie de la performance environnementale, destinés aux professionnels de l immobilier. Avec 140 clients propriétaires, utilisateurs

Plus en détail

La Région Languedoc-Roussillon soutient le développement des énergies renouvelables

La Région Languedoc-Roussillon soutient le développement des énergies renouvelables La Région Languedoc-Roussillon soutient le développement des énergies renouvelables Inauguration de la centrale photovoltaïque d Ombrières Solaires, gardiennage de caravanes du Domaine de Saint-Pierre

Plus en détail

Groupe des Chalets. Les Bois du Lauragais à Toulouse. Premiers logements sociaux en structure bois modulaire. Pose de la première pierre

Groupe des Chalets. Les Bois du Lauragais à Toulouse. Premiers logements sociaux en structure bois modulaire. Pose de la première pierre Groupe des Chalets Les Bois du Lauragais à Toulouse Premiers logements sociaux en structure bois modulaire Pose de la première pierre Dossier de presse Toulouse, le 4 juillet 2012 Contact presse : agence

Plus en détail

MODERNISATION ET AMÉNAGEMENT DU SITE DE LA GARE BORDEAUX SAINT-JEAN VISITE PRESSE DU 7 NOVEMBRE 2014

MODERNISATION ET AMÉNAGEMENT DU SITE DE LA GARE BORDEAUX SAINT-JEAN VISITE PRESSE DU 7 NOVEMBRE 2014 MODERNISATION ET AMÉNAGEMENT DU SITE DE LA GARE BORDEAUX SAINT-JEAN VISITE PRESSE DU 7 NOVEMBRE 2014 1 SOMMAIRE 1. Le projet 2. L actualité des chantiers 3. Le dispositif d information et de communication

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Février 2014

DOSSIER DE PRESSE Février 2014 DOSSIER DE PRESSE Février 2014 Eden City un programme qui favorise le bien-vivre ensemble Inauguration de la résidence le samedi 8 février 2014 Boulevard de la Moselle à Lille Contact presse Fanny Gauthier

Plus en détail

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs 27 millions de visiteurs, dont 7 millions d étrangers et 0 millions de Français 44 millions de visiteurs au total pour Paris et sa région Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre Principales nationalités

Plus en détail

Bandeau latéral : Gestion des mesures compensatoires du PPRI / Avantages du vide sanitaire

Bandeau latéral : Gestion des mesures compensatoires du PPRI / Avantages du vide sanitaire La pépinière et hôtel d entreprises Evol Yss : un équipement communautaire structurant Etre proactif en matière de développement économique Permettre aux jeunes entreprises de décoller Un équipement intégré

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC Pour l'exploitation du Parc des expositions de la Beaujoire RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DU SERVICE DELEGUE 1 er juin 2010

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES VÉHICULES ÉLECTRIQUES ET HYBRIDES RECHARGEABLES POUR PRÉPARER VOS SOLUTIONS DE DEMAIN

TOUT SAVOIR SUR LES VÉHICULES ÉLECTRIQUES ET HYBRIDES RECHARGEABLES POUR PRÉPARER VOS SOLUTIONS DE DEMAIN Découvrez toutes les publications d EDF Collectivités sur : www.edfcollectivites.fr Origine 2009 de l électricité fournie par EDF 82,1 % nucléaire - 9,5 % renouvelables (dont 7,1 % hydraulique) 3,5 % charbon

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie un

Plus en détail

La commune de Flagy. LE RÉFERENTIEL (a) ménager la Seine-et-Marne EN APPLICATION. département de Seine-et-Marne. seine-et-marne.

La commune de Flagy. LE RÉFERENTIEL (a) ménager la Seine-et-Marne EN APPLICATION. département de Seine-et-Marne. seine-et-marne. LE RÉFERENTIEL (a) ménager la Seine-et-Marne EN APPLICATION La commune de Flagy Mai 2014 département de Seine-et-Marne Hôtel du Département CS 50377 77 010 Melun cedex tél. : 01 64 14 77 77 seine-et-marne.fr

Plus en détail

La superficie totale du terrain est de 3,3 hectares, alors que l emprise au sol des bâtiments est de 4.670 m 2.

La superficie totale du terrain est de 3,3 hectares, alors que l emprise au sol des bâtiments est de 4.670 m 2. A T E L I E R S E T D É P Ô T S D E L A D M I N I S T R A T I O N D E S B Â T I M E N T S P U B L I C S A B O U R M I C H T / B E R T R A N G E DOSSIER DE PRESSE 13 décembre 2010 Historique : 31 mai 2007

Plus en détail

VISITE DES MAISONS CONTAINERS OPERATION VILLAS NEVENTI LE 6 OCTOBRE 2015 DOSSIER DE PRESSE

VISITE DES MAISONS CONTAINERS OPERATION VILLAS NEVENTI LE 6 OCTOBRE 2015 DOSSIER DE PRESSE VISITE DES MAISONS CONTAINERS OPERATION VILLAS NEVENTI LE 6 OCTOBRE 2015 DOSSIER DE PRESSE Contact presse : 02 99 65 05 47 Marie Fillâtre - Port : 06 42 24 13 - Mail : m.fillatre@releasepresse.com 2 SOMMAIRE

Plus en détail

SUJETS DE TFE/PFE 2011 LEON GROSSE

SUJETS DE TFE/PFE 2011 LEON GROSSE SUJETS DE TFE/PFE 2011 LEON GROSSE 1 Contact TFE: Cécile Ollivier c.ollivier@leongrosse.fr 01 39 24 50 00 2 SOMMAIRE ENVIRONNEMENT P.4 à 7 PRODUCTION P.8 et 9 ETUDES DE PRIX P.10 et 11 ENTREPRISE GENERALE

Plus en détail

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t T h i m o n v i l l e P l a n L o c a l d U r b a n i s m e A n n e x e s a u r è g l e m e n t Vu pour être annexé à la délibération du 20 décembre 2013 P L U Cachet de la Mairie et signature du Maire

Plus en détail

MAISON VOUS ACCOMPAGNER TOUT AU LONG DE VOTRE PROJET CUGAND (85) - CLISSON (44) www.c-3-p.fr

MAISON VOUS ACCOMPAGNER TOUT AU LONG DE VOTRE PROJET CUGAND (85) - CLISSON (44) www.c-3-p.fr MAISON www.c-3-p.fr VOUS ACCOMPAGNER TOUT AU LONG DE VOTRE PROJET CUGAND (85) - CLISSON (44) MAISON Construire avec C3P MAISON c est choisir la tranquillité et un interlocuteur unique pour mener à bien

Plus en détail

LA FRANCE, TERRE DE PROJETS D ENVERGURE POUR LE GROUPE IMMOBILER

LA FRANCE, TERRE DE PROJETS D ENVERGURE POUR LE GROUPE IMMOBILER COMMUNIQUÉ DE PRESSE LE GROUPE CARDINAL AFFIRME SON RAYONNEMENT NATIONAL ET ANNONCE DES PROJETS D ENVERGURE SUR TOUT LE TERRITOIRE Bordeaux, Toulouse, Paris, Lyon Jean Nouvel, Rudy Ricciotti Cardinal part

Plus en détail

Bonnes pratiques en construction de maisons individuelles Socle National

Bonnes pratiques en construction de maisons individuelles Socle National Institut National de Recherche et de Sécurité Bonnes pratiques en construction de maisons individuelles Socle National Objectif L objectif de ce socle national de bonnes pratiques est de développer la

Plus en détail

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES Offre de service : ASSISTANCE POUR LA MISE EN PLACE EQUIPE PROJET Appui méthodologique et expertise sur des projets complexes nécessitant des expertises techniques poussées au regard de l évolution des

Plus en détail

Procontain Construction modulaire : l architecture créative

Procontain Construction modulaire : l architecture créative ARCHITECTURE CONSTRUCTION MODULAIRE Procontain Construction modulaire : l architecture créative Filiale du groupe allemand Alho, Procontain est le spécialiste en France de la construction modulaire. Dans

Plus en détail

Projets innovants à la Part Dieu. Tour Incity, Immeuble GREEN, Sky 56

Projets innovants à la Part Dieu. Tour Incity, Immeuble GREEN, Sky 56 Projets innovants à la Part Dieu Tour Incity, Immeuble GREEN, Sky 56 1 Focus sur trois projets innovants Sky 56 Tour Incity Le Green 2 INCITY Une tour de 200 mètres au cœur de la Part Dieu. Un nouveau

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 1 bis du 29 janvier 2009 C2008-116 / Lettre du ministre de l économie, de l industrie et de l emploi du 1er décembre

Plus en détail

Architecture Durable & BOIS 1

Architecture Durable & BOIS 1 Architecture Durable & BOIS 1 Surélévation et extension / chantier Prouesse architecturale Restructuration, extension par l arrière, surélévation en façade! Réalisé par : Pierre-Olivier Chanez Photos :

Plus en détail

l environnement au cœur de Nanterre

l environnement au cœur de Nanterre l environnement au cœur de Nanterre 1 2 3 4 5 6 UN QUARTIER DURABLE DES LOGEMENTS MIXTES DES CONSTRUCTIONS PERFORMANTES UNE SOURCE D ÉNERGIE PILOTE UN SITE DÉPOLLUÉ UN PROJET PARTENARIAL UN ANCIEN SITE

Plus en détail

David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique

David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique Efficacité énergétique des bâtiments 29 juin 2011 David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique Ministère de l Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement (MEDDTL) Direction

Plus en détail

immeuble de bureaux à énergie positive 31 mars 2010

immeuble de bureaux à énergie positive 31 mars 2010 immeuble de bureaux à énergie positive 31 mars 2010 1 1 Bonne Energie, au cœur de la Zac de Bonne Vaste programme de restructuration d une caserne militaire au centre de Grenoble de 8,5 ha 850 logements

Plus en détail

NÉROLI. Renouveau urbain entre fleuve et coteaux. Communauté urbaine de Bordeaux

NÉROLI. Renouveau urbain entre fleuve et coteaux. Communauté urbaine de Bordeaux NÉROLI Communauté urbaine de Bordeaux Renouveau urbain entre fleuve et coteaux * Ceci n est pas un label. Cet immeuble fera l objet d une demande de certification Bâtiment Basse Consommation, auprès de

Plus en détail

Des solutions de bâtiment durables. technologie modulaire

Des solutions de bâtiment durables. technologie modulaire Des solutions de bâtiment durables technologie modulaire 1 2 3 LA CONSTRUCTION DURABLE 2 3 Voici un demi-siècle que notre activité développement et réalisation d architecture à structure bois marque le

Plus en détail

La qualité au service de. vos exigences

La qualité au service de. vos exigences La qualité au service de vos exigences Edito La qualité, la réactivité, l investissement humain dans chaque projet ont fait de ERI un acteur incontournable dans l acte de construire. ERI dispose, depuis

Plus en détail