Cours IFSI Rockefeller 2013 Dr Julie Marzais

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours IFSI Rockefeller 2013 Dr Julie Marzais"

Transcription

1 Cours IFSI Rockefeller 2013 Dr Julie Marzais

2 Séquençage de génomeg Projet Génome G Humain Débuté en 1990 Objectifs: Séquencer l ensemble l des 3 milliards de paires de bases de notre ADN (2004) Identifier les gènes g dans l ensemble l (en cours)

3 Séquençage de génomeg Enjeux économiques colossaux Découvertes fondamentales: gènes BRCA1 et 2 dans cancer du sein familial Connaître les gènes g pour comprendre les maladies et éventuellement les soigner par la Thérapie Génique G

4 Organismes génétiquement g modifiés Organisme vivant dont le patrimoine génétique g a été modifié par l Homme l Transgénèse: se: insertion dans génome g de gènes g appartenant à un autre espèce, parfois très éloignée Nombreuses applications possibles en médecine m et en agriculture Problèmes bioéthique sur la manipulation génique g

5 Actualité Organismes génétiquement modifiés

6 Principes: Isoler gène g et mutation responsables de la maladie grâce au séquençage s Réparer allèle le défaillant d entrainant la maladie Entraîner ner une nouvelle activité cellulaire ayant un impact thérapeutique

7 Transfert de gène g thérapeutique Utilisation de vecteurs pour transférer rer version saine du gène g dans la cellule humaine Gène sain soit simplement exprimé soit intégré à l ADN (transmissible) A l intérieur l du noyau cellulaire, production d une protéine saine

8 Transfert de gène g thérapeutique Schema classique

9 Transfert de gène g thérapeutique Vecteur contient matériel génétique g ARN ou ADN Vecteurs vivants: virus, nombreux types Vecteurs non vivants : plasmides dans liposomes ou passage par électroporation

10 Transfert de gène g thérapeutique Technique EX VIVO Schema ex vivo

11 Transfert de gène g thérapeutique Technique EX VIVO Guérison des enfants-bulles, syndrome d immuno-déficience sévère s lié à l X X (1999) Utilisation de rétrovirus r avec insertion du gène g dans ADN: transmission aux cellules filles

12 Transfert de gène g thérapeutique Technique IN VIVO

13 Transfert de gène g thérapeutique Technique IN VIVO Technique plus complexe car notion plus large de cellules «cibles» Seule voie possible pour maladies d organes d : Mucoviscidose ou Myopathie de Duchenne

14 Protéine thérapeutique ADN humain transféré dans un organisme procaryote ( bactérie, levure ) Production d une d protéine saine en grande quantité utilisable par l homme l Insuline produite pour les patients diabétiques

15 Protéine thérapeutique Schema?

16 Difficultés Ciblage des populations cellulaires Efficacité des transferts Intensité et durée e d expression d des séquences s intégrées Systèmes de défense d ancestraux

17 Espoirs Résultats exponentiels Toutes les spécialités s médicales m concernées: es: Hématologie, Infectiologie, Cardiologie Voie la plus prometteuse en Oncologie

18 Conclusion La GénétiqueG Science récente r mais progrès s fulgurants grâce aux nouvelles technologies Encore de nombreuses questions en suspens Implications réelles r dans notre quotidien Place importante dans la médecine m de demain

19

Les grands enjeux scientifiques du début du XXIème siècle. Jean-Yves Le Déaut

Les grands enjeux scientifiques du début du XXIème siècle. Jean-Yves Le Déaut Les grands enjeux scientifiques du début du XXIème siècle Jean-Yves Le Déaut Séances sur les biotechnologies Séance 1 : 25 février 2009 Introduction sur les biotechnologies Avec Pierre TAMBOURIN, Directeur

Plus en détail

Epigénétique. «pourquoi toutes les cellules d'un organisme ne sont-elles pas identiques» Alors qu elles ont toutes les mêmes gènes.

Epigénétique. «pourquoi toutes les cellules d'un organisme ne sont-elles pas identiques» Alors qu elles ont toutes les mêmes gènes. Epigénétique Introduction «pourquoi toutes les cellules d'un organisme ne sont-elles pas identiques» Alors qu elles ont toutes les mêmes gènes. Deux périodes successives récentes dans l étude des génomes

Plus en détail

Structure des génomes bactériens / systèmes de mutagénèse / génomique comparative

Structure des génomes bactériens / systèmes de mutagénèse / génomique comparative Master 1 Bactério 10/01/09 8h30-10h30 RT : Stéphanie Ripert-Bernusset RL: Benjamin de Sainte Marie Structure des génomes bactériens / systèmes de mutagénèse / génomique comparative PLAN DU COURS : I- GENOME

Plus en détail

L'ADN peut être copié au travers des générations cellulaires successives de manière fidèle, c'est la réplication de l'adn.

L'ADN peut être copié au travers des générations cellulaires successives de manière fidèle, c'est la réplication de l'adn. 24/09/2014 REBOUL Nicolas L2 CR : Hamza BERGUIGUA Génétique Médicale Dr Martin KRAHN 8 pages Introduction à la Génétique Médicale : Les champs de la Génétique Médicale, La place de la Génétique Médicale

Plus en détail

Université D Oran, Faculté de Médecine, Service D Histologie-Embryologie Dr Belarbi-Amar. Le virus. Les virus(acaryotes)

Université D Oran, Faculté de Médecine, Service D Histologie-Embryologie Dr Belarbi-Amar. Le virus. Les virus(acaryotes) Les virus(acaryotes) Le virus I-Généralités : Le virus (cellule acaryote) est une entité biologique incapable de se reproduire de façon autonome, nécessitant une cellule hôte, dont il utilise les constituants

Plus en détail

Génétique. Compléments au cours de 3 ème.

Génétique. Compléments au cours de 3 ème. Génétique Compléments au cours de 3 ème. Plan: Le codage de l information génétique. L utilisation de la génétique. Les limites actuelles de la génétique. Le codage de l information génétique. La structure

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHLGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialités : - Biotechnologies - Sciences physiques et chimiques en laboratoire SESSI 2014 Sous-épreuve écrite de Chimie biochimie

Plus en détail

Digestion par les enzymes SalI et EcoRV. Digestion par les enzymes XhoI et SmaI

Digestion par les enzymes SalI et EcoRV. Digestion par les enzymes XhoI et SmaI 2 Digestion par les enzymes SalI et EcoRV Digestion par les enzymes XhoI et SmaI Klenow: sous-unité de l ADN Polymérase I d E. coli possédant une activité ADN polymérase 5-3 et une activité exonucléasique

Plus en détail

Du modèle animal à l essai clinique I. Master 2011

Du modèle animal à l essai clinique I. Master 2011 Du modèle animal à l essai clinique I Master 2011 Plan Qu est ce qu une maladie? L invention d une maladie La prise en charge thérapeutique Comment et pourquoi modéliser? Le développement du médicament

Plus en détail

L'apport de l'étude des génomes : les innovations génétiques.

L'apport de l'étude des génomes : les innovations génétiques. Introduction : L'apport de l'étude des génomes : les innovations génétiques. Au sein du vivant, les espèces se différencient les unes des autres par l existence de gènes différents. Au sein d une espèce,

Plus en détail

THÈME 3 : DU GÉNOTYPE AU PHÉNOTYPE. CHAPITRE 1 : la relation entre ADN et protéines

THÈME 3 : DU GÉNOTYPE AU PHÉNOTYPE. CHAPITRE 1 : la relation entre ADN et protéines THÈME 3 : DU GÉNOTYPE AU PHÉNOTYPE CHAPITRE 1 : la relation entre ADN et protéines Les caractères d un individu dépendent de plusieurs facteurs : certains dépendent des caractères présents dans la famille

Plus en détail

Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères.

Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères. Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères. Certains caractères sont communs à tous les individus de notre espèce et permettent de nous distinguer des

Plus en détail

Bio-5065-2. Prétest 2. «S.V.P., ne rien écrire sur le document» Nom de l élève : Date :

Bio-5065-2. Prétest 2. «S.V.P., ne rien écrire sur le document» Nom de l élève : Date : LA TRANSMISSION DES CARACTÈRES HÉRÉDITAIRES Prétest 2 «S.V.P., ne rien écrire sur le document» Nom de l élève : Date : Nathalie Levesque, Centre des 16-18 ans, mai 2004 Commission Scolaire Marie-Victorin

Plus en détail

À qui s adresse cet ouvrage?

À qui s adresse cet ouvrage? DOSSIER DE PRESSE À qui s adresse cet ouvrage? Cet ouvrage a été rédigé pour un public très large : Les personnes atteintes de maladie cancéreuse au premier chef, bien sûr. Nous espérons qu elles trouverons

Plus en détail

Extrait cours svt 3e. semaine 3

Extrait cours svt 3e. semaine 3 Extrait cours svt 3e semaine 3 Chapitre 1 : Tous parents, tous différents Le titre du chapitre est «tous pareils, tous différents». Le même chapitre, repris plus en détails en Terminale est «tous parents,

Plus en détail

Fabrication des produits de thérapie génique : garantir la sécurité et la qualité des produits

Fabrication des produits de thérapie génique : garantir la sécurité et la qualité des produits Fabrication des produits de thérapie génique : garantir la sécurité et la qualité des produits DIAPOSITIVE 1 Cette présentation a trait à la fabrication des produits de thérapie génique, en termes de sécurité

Plus en détail

A : Vrai : La biotechnologie est l'ensemble des techniques qui utilisent des microorganismes,

A : Vrai : La biotechnologie est l'ensemble des techniques qui utilisent des microorganismes, Ecurie du 1/02/12 1: AE A : Vrai : La biotechnologie est l'ensemble des techniques qui utilisent des microorganismes, des cellules animales, végétales ou leurs constituants à des fins industrielles (agro

Plus en détail

Role du microbiota pulmonaire dans la mucoviscidose

Role du microbiota pulmonaire dans la mucoviscidose 29. März 2014 Role du microbiota pulmonaire dans la mucoviscidose Gaudenz Hafen, MD & MER1 Médecin assoicé Résponsable de l unité pneumologie et mucoviscidose pédiatrique Table des matières 1. Introduction

Plus en détail

Conception et développement de médicaments. AFMBD L Envol 3 Mai 2003

Conception et développement de médicaments. AFMBD L Envol 3 Mai 2003 Conception et développement de médicaments AFMBD L Envol 3 Mai 2003 Bonnes et mauvaises nouvelles 1- Nous sommes tous des gros tas de molécules! 2- Tout ce qui se passe en nous est le résultat d interactions

Plus en détail

La médecine personnalisée Daniel Locker Professeur honoraire Université Orléans

La médecine personnalisée Daniel Locker Professeur honoraire Université Orléans La médecine personnalisée Daniel Locker Professeur honoraire Université Orléans Introduction En 1992, l introduction d'un anticorps monoclonal, l herceptine, pour le traitement du cancer du sein a donné

Plus en détail

Les OGM. 5 décembre 2008. Nicole Mounier

Les OGM. 5 décembre 2008. Nicole Mounier Les OGM 5 décembre 2008 Nicole Mounier Université Claude Bernard Lyon 1 CGMC, bâtiment Gregor Mendel 43, boulevard du 11 Novembre 1918 69622 Villeurbanne Cedex OGM Organismes Génétiquement Modifiés Transfert

Plus en détail

SERVICE DE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE - CLINIQUE DE FERTILITE. Clinique de Fertilité ULB ERASME HOPITAL ERASME

SERVICE DE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE - CLINIQUE DE FERTILITE. Clinique de Fertilité ULB ERASME HOPITAL ERASME Clinique de Fertilité ULB ERASME Introduction Pour des couples à haut risque de mettre au monde un enfant atteint d une maladie génétique, l approche classique par les examens anténatals conventionnels

Plus en détail

TITRE : CONSERVATION DE L INFORMATION GENETIQUE AU COURS DE LA DIVISION CELLULAIRE

TITRE : CONSERVATION DE L INFORMATION GENETIQUE AU COURS DE LA DIVISION CELLULAIRE TITRE : CONSERVATION DE L INFORMATION GENETIQUE AU COURS DE LA DIVISION CELLULAIRE FICHE PROFESSEUR classe : 3 ème durée : 1 heure 30 la situation-problème Toutes les cellules de l organisme possèdent

Plus en détail

La génomique des cancers en 2015 Est-elle utile en pratique? Dr Corina Martinez Mena Oncologie Médicale

La génomique des cancers en 2015 Est-elle utile en pratique? Dr Corina Martinez Mena Oncologie Médicale La génomique des cancers en 2015 Est-elle utile en pratique? Dr Corina Martinez Mena Oncologie Médicale Définitions Historique Génomique dans le cancer du sein Utilité Problèmes Futur Chaque personne:

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE ELEVES MANIPULATEURS RADIO/ANNEE 2012 (N 2) Épidémiologie(2) Épidémiologie (N 2)

EPIDEMIOLOGIE ELEVES MANIPULATEURS RADIO/ANNEE 2012 (N 2) Épidémiologie(2) Épidémiologie (N 2) ELEVES MANIPULATEURS RADIO/ANNEE 2012 (N 2) EPIDEMIOLOGIE Épidémiologie(2) DEFINITION Petit Robert : C est l étude des épidémies. C est l étude des rapports existant entre les maladies et divers facteurs

Plus en détail

Série : STL Spécialité biotechnologies SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

Série : STL Spécialité biotechnologies SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNLGIQUE Série : STL Spécialité biotechnologies SESSIN 2014 CBSV : sous épreuve coefficient 4 Biotechnologies : sous épreuve coefficient 4 Durée totale de l épreuve: 4 heures Les sujets

Plus en détail

LE GÉNIE GÉNÉTIQUE ET LA BIOLOGIE MOLÉCULAIRE

LE GÉNIE GÉNÉTIQUE ET LA BIOLOGIE MOLÉCULAIRE LE GÉNIE GÉNÉTIQUE ET LA BIOLOGIE MOLÉCULAIRE Plan Introduction I - Qu est ce Que le génie génétique? II - Quels sont les outils du génie génétique? II.1- Les Enzymes II.1.1- Enzymes de restriction II.1.2-

Plus en détail

Cours IFSI Rockefeller 2013 Dr Julie Marzais

Cours IFSI Rockefeller 2013 Dr Julie Marzais Cours IFSI Rockefeller 2013 Dr Julie Marzais Synthèse s Protéines Du co génétique g aux molécules du Vivant Fonction principale l information l génétique g L information est codée e dans l ADN l succession

Plus en détail

Diagnostic prénatal, Diagnostic préimplantatoire et maladies génétiques. Dominique Stoppa-Lyonnet Institut Curie et Université Paris Descartes

Diagnostic prénatal, Diagnostic préimplantatoire et maladies génétiques. Dominique Stoppa-Lyonnet Institut Curie et Université Paris Descartes Diagnostic prénatal, Diagnostic préimplantatoire et maladies génétiques Dominique Stoppa-Lyonnet Institut Curie et Université Paris Descartes APCH juin 202 Définition du DPN et de l IMG Organisation en

Plus en détail

De la biologie molécualire à la génomique

De la biologie molécualire à la génomique De la biologie molécualire à la génomique Pierre Neuvial École Nationale de la Statistique et de l Administration Économique Méthodes statistiques pour la biologie Plan du cours 1 Introduction à la biologie

Plus en détail

Atelier N 7 «Génomique et évolution» Bernard DUJON Professeur à l Institut Pasteur et à Paris VI Philippe LOPEZ Maître de conférences à Paris VI

Atelier N 7 «Génomique et évolution» Bernard DUJON Professeur à l Institut Pasteur et à Paris VI Philippe LOPEZ Maître de conférences à Paris VI Atelier N 7 «Génomique et évolution» Bernard DUJON Professeur à l Institut Pasteur et à Paris VI Philippe LOPEZ Maître de conférences à Paris VI Les deux diaporamas seront en ligne sur le site de l INRP,

Plus en détail

Chapitre 1 Structure et diversité du génome humain

Chapitre 1 Structure et diversité du génome humain Chapitre 1 Structure et diversité du génome humain I. Préambule Le projet de séquençage du génome humain est certainement, après la conquête de la lune, l une des aventures humaines récentes les plus passionnantes

Plus en détail

CHAPITRE II Génétique moléculaire du Cancer

CHAPITRE II Génétique moléculaire du Cancer CHAPITRE II Génétique moléculaire du Cancer DEFINITIONS Le cancer semble être le résultat d une série d accidents génétiques aléatoires soumis à la sélection naturelle. Chaque cancer est Unique mais il

Plus en détail

POUR LES ENSEIGNANTS DU LYCEE

POUR LES ENSEIGNANTS DU LYCEE PISTES D EXPLOITATION PEDAGOGIQUE DES EXPEDITIONS MOZAMBIQUE MADAGASCAR 2009-2010 POUR LES ENSEIGNANTS DU LYCEE Les pistes détaillées dans ce document s appuie essentiellement sur les programmes scolaires

Plus en détail

Dynamique d évolution de la flore microbienne dans les fromages

Dynamique d évolution de la flore microbienne dans les fromages Dynamique d évolution de la flore microbienne dans les fromages Colloque Flores microbiennes d intérêt dans les Procédés Alimentaires et la Santé Christine Achilleos Dijon - 07 / 10 / 2014 Le fromage,

Plus en détail

INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE Partie I. La transfection. Responsable : Valérie Chopin.

INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE Partie I. La transfection. Responsable : Valérie Chopin. INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE Partie I La transfection Responsable : Valérie Chopin LBH semestre 6 Faculté des Sciences Laboratoire de Physiologie Cellulaire et

Plus en détail

Ingénierie des protéines

Ingénierie des protéines Ingénierie des protéines Stéphane Delbecq EA 4558 Vaccination antiparasitaire Laboratoire de Biologie Cellulaire et Moléculaire Faculté de Pharmacie - Montpellier Rappel: transcription et traduction Universalité

Plus en détail

Infection Colonisation Bactéries multirésistantes aux antibiotiques (BMR)

Infection Colonisation Bactéries multirésistantes aux antibiotiques (BMR) Infection Colonisation Bactéries multirésistantes aux antibiotiques (BMR) Les ateliers du Resclin Gestion du risque infectieux associé aux soins Module encadrement EOHH des établissements de santé 4ème

Plus en détail

Jean-Louis Bergé-Lefranc

Jean-Louis Bergé-Lefranc Apport du séquençage du génome humain à la toxicologie: Toxicogénomique Jean-Louis Bergé-Lefranc QuickTime et un décompresseur TIFF (LZW) sont requis pour visionner cette image. QuickTime et un décompresseur

Plus en détail

Chapitre 1. Histoire de la biologie moléculaire

Chapitre 1. Histoire de la biologie moléculaire Chapitre 1. Histoire de la biologie moléculaire 1. L idée que les caractères observables (le phénotype) d un individu puissent se transmettre de génération en génération par des «unités» héritées (le génotype)

Plus en détail

La cellule. Partie de la cellule ADN. Membrane nucléaire. Noyau. Cytoplasme (cytosol+organites) Membrane cellulaire. Définition de la cellule :

La cellule. Partie de la cellule ADN. Membrane nucléaire. Noyau. Cytoplasme (cytosol+organites) Membrane cellulaire. Définition de la cellule : La cellule Définition de la cellule : Partie de la cellule Rôle ADN Membrane nucléaire Noyau Cytoplasme (cytosol+organites) Membrane cellulaire 54 Les différents niveaux d organisation du corps humain

Plus en détail

Les tests génétiques ... ET LES QUESTIONS QU ELLE SOULÈVE. Fiche Participant QUESTIONS DE BIOÉTHIQUE : LES TESTS GÉNÉTIQUES

Les tests génétiques ... ET LES QUESTIONS QU ELLE SOULÈVE. Fiche Participant QUESTIONS DE BIOÉTHIQUE : LES TESTS GÉNÉTIQUES Fiche Participant 1 Les tests génétiques La bioéthique La bioéthique s intéresse aux problèmes que soulèvent, pour les êtres humains, les avancées de la biologie et de la médecine. Elle est, par essence,

Plus en détail

LEXIQUE DU COURS DE 2NDE SVT. THEME : Cellule, Adn et Unité du vivant

LEXIQUE DU COURS DE 2NDE SVT. THEME : Cellule, Adn et Unité du vivant LEXIQUE DU COURS DE 2NDE SVT THEME : Cellule, Adn et Unité du vivant Remarque préliminaire : ce lexique n'a pas la prétention ni l'objectif d'être encyclopédique ou exhaustif sur le thème. Il est très

Plus en détail

GLOSSAIRE. Aperto libro

GLOSSAIRE. Aperto libro GLOSSAIRE Aperto libro 1089 1090 GLOSSAIRE Acide désoxyribonucléique ou ADN (angl. DNA) : dimère constitué de deux brins hélicoïdaux composés de nucléotides dont les bases azotées sont la thymine, l adénine,

Plus en détail

Dr BOGGIO La génétique 2.2 S1 Cycles de la vie et grandes fonctions IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015

Dr BOGGIO La génétique 2.2 S1 Cycles de la vie et grandes fonctions IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015 1 Dr BOGGIO La génétique 2.2 S1 Cycles de la vie et grandes fonctions IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015 14 Les chromosomes sont constitués d ADN. Les gènes sont des segments d ADN. Ils renferment

Plus en détail

Introduction à la Bio-Informatique IFT3295/IFT6291/BIN6000. Nadia El-Mabrouk DIRO, Université de Montréal

Introduction à la Bio-Informatique IFT3295/IFT6291/BIN6000. Nadia El-Mabrouk DIRO, Université de Montréal Introduction à la Bio-Informatique IFT3295/IFT6291/BIN6000 Nadia El-Mabrouk DIRO, Université de Montréal Qu est-ce que la Bioinformatique? Qu est-ce que la Bio-informatique? Champs multi-disciplinaire

Plus en détail

La justification de la radioprotection pour l imagerie médicale chez les patients de plus de 50 ans

La justification de la radioprotection pour l imagerie médicale chez les patients de plus de 50 ans La justification de la radioprotection pour l imagerie médicale chez les patients de plus de 50 ans Professeur Michel Bourguignon Commissaire de l Autorité de Sûreté Nucléaire Professeur de biophysique

Plus en détail

Les propriétés physicochimiques de l ADN Structure des génomes La chromatine

Les propriétés physicochimiques de l ADN Structure des génomes La chromatine Cours de Biologie Moléculaire L2S3 Structure de l ADN Organisation des génomes 2ème cours (1h30) Les propriétés physicochimiques de l ADN Structure des génomes La chromatine L ADN est chargé négativement

Plus en détail

Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire

Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire UE de l agent infectieux à l hôte Janvier 2012 Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire Dr Isabelle GARRIGUE Laboratoire de Virologie Professeur FLEURY isabelle.garrigue@chu-bordeaux.fr

Plus en détail

1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16.

1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 1. Indiquer ce qu est un gène. 2. Décrire la structure de la molécule d ADN. 3. Indiquer ce que sont les allèles d un gène. 4. Indiquer ce qu est le génotype. 5. Indiquer ce qu est le phénotype. 6. Citer

Plus en détail

Faculté des sciences de Tunis Laboratoire de génétique, immunologie et pathologie humaine Institut Salah Azaiez Le Cancer Du Sein Héréditaire En Tunisie Génétique & Éthique TROUDI Wafa C est Quoi Le Cancer?

Plus en détail

CHAP4 LA TRANSMISSION DU PROGRAMME GENETIQUE LORS DE LA REPRODUCTION SEXUEE (L ORIGINALITE DE CHAQUE INDIVIDU)

CHAP4 LA TRANSMISSION DU PROGRAMME GENETIQUE LORS DE LA REPRODUCTION SEXUEE (L ORIGINALITE DE CHAQUE INDIVIDU) CHAP4 LA TRANSMISSION DU PROGRAMME GENETIQUE LORS DE LA REPRODUCTION SEUEE (L ORIGINALITE DE CHAQUE INDIVIDU) Comment expliquer que des enfants issus des mêmes parents soient différents? (Comment expliquer

Plus en détail

Introduction. Fiche pratique n 1

Introduction. Fiche pratique n 1 CHAPITRE N 1: Reproduction conforme de la cellule et réplication de l ADN. Introduction Fiche pratique n 1 La cellule est élément de base de tout être vivant( uni ou pluricellulaire ); elle assure les

Plus en détail

LES DIFFÉRENTS ASPECTS DE LA CANCÉROLOGIE. Formation destinée aux Aides Soignantes 19 mars 2015 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE

LES DIFFÉRENTS ASPECTS DE LA CANCÉROLOGIE. Formation destinée aux Aides Soignantes 19 mars 2015 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE LES DIFFÉRENTS ASPECTS DE LA CANCÉROLOGIE Formation destinée aux Aides Soignantes 19 mars 2015 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE PLAN 1. Cancérogénèse/Définition 2. Les causes connues 3. Epidémiologie 4. Prévention

Plus en détail

La recherche biomédicale, l espoir du futur! www.igbmc.fr

La recherche biomédicale, l espoir du futur! www.igbmc.fr La recherche biomédicale, l espoir du futur! www.igbmc.fr Trouver des moyens de régénérer des tissus ou des organes lésés Biologie du développement & cellules souches Les recherches de ce programme poursuivent

Plus en détail

Voir en annexe, un tableau résumant toutes les techniques de la génétique moléculaire.

Voir en annexe, un tableau résumant toutes les techniques de la génétique moléculaire. Séance 5. Chapitre 4 : LA BIOLOGIE MOLECULAIRE ET SES APPLICATIONS I/ Les outils de la génétique moléculaire. Voir en annexe, un tableau résumant toutes les techniques de la génétique moléculaire. 1. Découverte

Plus en détail

La génétique en cancérologie: une démarche progressive

La génétique en cancérologie: une démarche progressive La génétique en cancérologie: une démarche progressive UCP: A partir d observations cliniques et/ou biologiques (âge, ATCDs) émettre une hypothèse diagnostique poser l indication d une consultation d oncogénétique

Plus en détail

Chapitre 2 : MEIOSE ET FECONDATION : STABILITE ET BRASSAGE GENETIQUE DE L ESPECE

Chapitre 2 : MEIOSE ET FECONDATION : STABILITE ET BRASSAGE GENETIQUE DE L ESPECE Chapitre 2 : MEIOSE ET FECONDATION : STABILITE ET BRASSAGE GENETIQUE DE L ESPECE Introduction : Tous les individus d une même espèce sont caractérisés par un ensemble de gènes qui sont transmis de génération

Plus en détail

ED 1. Jacques Elion. M1 Biologie Santé UE Maladies Génétiques et Cancer. Remerciements Anne Dumay Grégory Gautier. jacques.elion@inserm.

ED 1. Jacques Elion. M1 Biologie Santé UE Maladies Génétiques et Cancer. Remerciements Anne Dumay Grégory Gautier. jacques.elion@inserm. M1 Biologie Santé UE Maladies Génétiques et Cancer Année universitaire 2013-2014 ED 1 Jacques Elion jacques.elion@inserm.fr Remerciements Anne Dumay Grégory Gautier CONTEXTE Facteur de transcription Nucléaire

Plus en détail

Cahier de texte de la classe 1 ère 4 - SVT

Cahier de texte de la classe 1 ère 4 - SVT Cahier de texte de la classe 1 ère 4 - SVT DATE SEQUENCE lundi 12 : revoir la fiche méthodologique «utiliser le microscope optique» (disponible sur le site du lycée) Lundi 12 1 er contact avec les élèves.

Plus en détail

Paris 12 ECUE SANTE 2 : SOURCES ACTUELLES ET FUTURES DES PRINCIPES ACTIFS FICHE DE COURS N 3 : LES MEDICAMENTS ISSUS DES BIOTECHNOLOGIES

Paris 12 ECUE SANTE 2 : SOURCES ACTUELLES ET FUTURES DES PRINCIPES ACTIFS FICHE DE COURS N 3 : LES MEDICAMENTS ISSUS DES BIOTECHNOLOGIES Paris 12 ECUE SANTE 2 : SOURCES ACTUELLES ET FUTURES DES PRINCIPES ACTIFS FICHE DE COURS N 3 : LES MEDICAMENTS ISSUS DES BIOTECHNOLOGIES (Thématique traitée dans la séance 1) Légende : : Notion tombée

Plus en détail

Université Bordeaux Segalen - PACES 2011-2012 ED UE9s Mars 2012

Université Bordeaux Segalen - PACES 2011-2012 ED UE9s Mars 2012 Sélectionner les propositions exactes Université Bordeaux Segalen - PACES 2011-2012 ED UE9s Mars 2012 QCM 1. La température de fusion (Tm) d une molécule d ADN : A. est mise en évidence par l augmentation

Plus en détail

THÉRAPIE GÉNIQUE Patrick Midoux

THÉRAPIE GÉNIQUE Patrick Midoux THÉRAPIE GÉNIQUE Patrick Midoux Directeur de recherche Centre de Biophysique Moléculaire CNRS UPR4301, Orléans THÉRAPIE GÉNIQUE ESPOIR THÉRAPIE GÉNIQUE ESPOIR AVENTURE Définitions Les Vecteurs Les succès

Plus en détail

MYCOSES ET CANCER. M Develoux (Brazzaville)

MYCOSES ET CANCER. M Develoux (Brazzaville) MYCOSES ET CANCER M Develoux (Brazzaville) Mycoses et cancer une relation moins bien documentée qu avec les parasitoses Environ 1/5 des cancers sont d origine infectieuse Le rôle de certaines infections

Plus en détail

Le gène, de l'adn aux protéines

Le gène, de l'adn aux protéines 13/10/2011 - Par Claude Sauter Le gène, de l'adn aux protéines La vie d'un gène, de sa duplication à la fabrication d'une protéine pour laquelle il code, est une succession d'étapes cruciales. Ce dossier

Plus en détail

Biologie Moléculaire et Organismes Modèles

Biologie Moléculaire et Organismes Modèles Biologie Moléculaire et Organismes Modèles Sami Khuri Department of Computer Science San José State University khuri@cs.sjsu.edu Usine de Protéines Les protéines sont responsables de la plupart des fonctions

Plus en détail

OGM : pour le meilleur? Ou pour le pire?(ou les deux ) Laroche Fabrice, biologiste fablaroche@gmail.com- 0624290703

OGM : pour le meilleur? Ou pour le pire?(ou les deux ) Laroche Fabrice, biologiste fablaroche@gmail.com- 0624290703 OGM : pour le meilleur? Ou pour le pire?(ou les deux ) Laroche Fabrice, biologiste fablaroche@gmail.com- 0624290703 (Nouvelles techniques de manipulation du vivant Inf OGM 0ctobre 2011) I. Petite mise

Plus en détail

Stratégie développée par le virus de la rage pour échapper au système INF I

Stratégie développée par le virus de la rage pour échapper au système INF I BMC 403- artiel du 22-12-2006 - Sujet de Microbiologie (1heure) Répondre aux différentes questions dans les cadres destinés à cet effet Stratégie développée par le virus de la rage pour échapper au système

Plus en détail

Principe des études moléculaires en génétique médicale Méthodes d analyse des microlésions du génome

Principe des études moléculaires en génétique médicale Méthodes d analyse des microlésions du génome Mercredi 23 Octobre LECLERCQ Barbara L2 GM Pr Krahn 10 pages Principe des études moléculaires en génétique médicale Méthodes d analyse des microlésions du génome Plan A. Introduction B. Techniques courantes

Plus en détail

1 les caractères des êtres humains.

1 les caractères des êtres humains. Quelques rappels des classes précédentes ACTIVITÉ livre pages 8 et 9 : apprendre le bilan de la page 9 Les êtres vivants sont répartis en espèces. Chaque être vivant est formé de cellules. schéma d une

Plus en détail

Testing moléculaire RER/MSI

Testing moléculaire RER/MSI Atelier Instabilité Microsatellitaire 26 avril 2014, Bordeaux Testing moléculaire RER/MSI Isabelle Soubeyran Unité de Pathologie Moléculaire Institut Bergonié Bordeaux PGMC d Aquitaine Système RER = système

Plus en détail

ANNEXE 10.1 LES VINGT DOCUMENTS OUVERTS LE PLUS SOUVENT

ANNEXE 10.1 LES VINGT DOCUMENTS OUVERTS LE PLUS SOUVENT A. - Les vingt documents ouverts le plus souvent 0 ANNEXE. LES VINGT DOCUMENTS OUVERTS LE PLUS SOUVENT Les tableaux ci-après donnent le classement des vingt documents ouverts le plus souvent par les utilisateurs

Plus en détail

TP 10 : Diversification des êtres vivants

TP 10 : Diversification des êtres vivants TP 10 : Diversification des êtres vivants I. Une diversification du vivant par une diversification des génomes A) Les hybridations suivies de polyploïdisation Activité 1 Doc 1a p 36 Paspalum quadrifarium

Plus en détail

Titre de la séance : Universalité de l ADN, support de l information génétique.

Titre de la séance : Universalité de l ADN, support de l information génétique. Partie du programme : la Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant : une planète habitée Niveau : seconde EXTRAIT DU PROGRAMME La transgénèse montre que l information génétique est contenue

Plus en détail

02.065. Message relatif à la loi fédérale sur l analyse génétique humaine. du 11 septembre 2002

02.065. Message relatif à la loi fédérale sur l analyse génétique humaine. du 11 septembre 2002 02.065 Message relatif à la loi fédérale sur l analyse génétique humaine du 11 septembre 2002 Madame la Présidente, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, Nous avons l honneur, par le présent message,

Plus en détail

Les Virades de l Espoir. Pour donner du souffle à la lutte contre la mucoviscidose

Les Virades de l Espoir. Pour donner du souffle à la lutte contre la mucoviscidose Les Virades de l Espoir Pour donner du souffle à la lutte contre la mucoviscidose GlaxoSmithKline Le Souffle de l engagement Acteur majeur de l industrie pharmaceutique mondiale, le laboratoire GlaxoSmithKline

Plus en détail

Classification des rétro-éléments

Classification des rétro-éléments Classification des rétro-éléments Transposable elements ~ 45% RNA intermediate Transposons ~ 3% Retroelements ~ 42% non LTR ~ 34% LTR ~ 8% SINE : ~ 11% LINE ~ 17 % Pseudogenes < 1% Class I ERV (~3%) :

Plus en détail

Janvier 2007 Cette année, à l occasion de la semaine santé citoyenneté, les élèves de la seconde 4 se sont rassemblés afin de créer ce journal.

Janvier 2007 Cette année, à l occasion de la semaine santé citoyenneté, les élèves de la seconde 4 se sont rassemblés afin de créer ce journal. Janvier 2007 Cette année, à l occasion de la semaine santé citoyenneté, les élèves de la seconde 4 se sont rassemblés afin de créer ce journal. C est quoi un gène? Un gène désigne une unité d'information

Plus en détail

La différenciation cellulaire

La différenciation cellulaire La différenciation cellulaire Définitions Différenciation cellulaire : Processus par lequel une cellule peu ou pas différenciée acquiert les caractéristiques d un type cellulaire sur le plan morphologique

Plus en détail

Cahier de texte de la classe 1 ère 3 - SVT

Cahier de texte de la classe 1 ère 3 - SVT Cahier de texte de la classe 1 ère 3 - SVT DATE SEQUENCE jeudi 8 : revoir la fiche méthodologique «utiliser le microscope optique» (disponible sur le site du lycée) Jeudi 8 1 er contact avec les élèves.

Plus en détail

Biologie Moléculaire 6 GT SG FWB Leçon n 5

Biologie Moléculaire 6 GT SG FWB Leçon n 5 Biologie Moléculaire 6 GT SG FWB Leçon n 5 Tests de paternité (fin labo électrophorèse) Un test de paternité consiste à analyser l'adn de deux personnes dans le but d'établir un lien de parenté génétique.

Plus en détail

Baccalauréat général Sciences de la vie et de la Terre

Baccalauréat général Sciences de la vie et de la Terre Baccalauréat général Sciences de la vie et de la Terre Épreuve obligatoire série S Partie 1 (5 points) Thème 1-: Expression, stabilité, variation du patrimoine génétique. Sujet : On cherche à montrer,

Plus en détail

Vaccination contre le HPV Questions et réponses

Vaccination contre le HPV Questions et réponses Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Santé publique Etat au 04.07.2012 Vaccination contre le HPV Questions et réponses 1. Qu est-ce que le

Plus en détail

2. Les agents de maladies infectieuses

2. Les agents de maladies infectieuses 2. Les agents de maladies infectieuses 2a. Ce qui est un agent pathogène des plantes? Les organismes phytopathogènes sont pour la plupart les champignons, les bactéries, les nématodes, et les virus (il

Plus en détail

CORRECTION Séance n 9 Semaine du 25/11/2013

CORRECTION Séance n 9 Semaine du 25/11/2013 TUTORAT UE 1 2013-2014 Biochimie CORRECTION Séance n 9 Semaine du 25/11/2013 QCM n 1: B, C Intégration du métabolisme Nucléotides et acides nucléiques Réplication & Réparation de l ADN Pr. Sophie MARY

Plus en détail

Approfondissement des connaissances en biologie moléculaire

Approfondissement des connaissances en biologie moléculaire Approfondissement des connaissances en biologie moléculaire nicolas.glaichenhaus@unice.fr Master IADE Année 2013-2014 Plan du cours Rappels de biologie moléculaire et de biologie cellulaire Les molécules

Plus en détail

Structure de l Opéron Tryptophane

Structure de l Opéron Tryptophane Régulation de la transcription (procaryote) Structure de l Opéron Tryptophane Opéron anabolique 5 gènes de structure nécessaires à la synthèse du tryptophane Trp Trp Trp Trp Trp 1 Régulation de la transcription

Plus en détail

Généticien (nne) : 2) Quels sont les types des protéines qui correspondent aux énoncés du tableau suivant?

Généticien (nne) : 2) Quels sont les types des protéines qui correspondent aux énoncés du tableau suivant? Généticien (nne) : Groupe : EXERCICES GÉNÉTIQUE LES PROTÉINES ET L ADN 1) Les gènes portent de l information. De quelle sorte d information s agit-il? Cette information représente la séquence des acides

Plus en détail

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES CHAITRE 3 LA SYNTHESE DES ROTEINES On sait qu un gène détient dans sa séquence nucléotidique, l information permettant la synthèse d un polypeptide. Ce dernier caractérisé par sa séquence d acides aminés

Plus en détail

Tutoriel pour les enseignants de lycée. Rappel du contenu des programmes au lycée en classe de seconde

Tutoriel pour les enseignants de lycée. Rappel du contenu des programmes au lycée en classe de seconde Tutoriel pour les enseignants de lycée Ce document sert à l enseignant pour préparer différentes séquences pédagogiques afin d aborder : les questions de la génétique, des maladies génétiques, et les métiers

Plus en détail

HISTOIRE DE L ADN. L'histoire de l'adn commence par les Grecs

HISTOIRE DE L ADN. L'histoire de l'adn commence par les Grecs HISTOIRE DE L ADN Un homme adulte est constitué de 10 14 cellules. Chaque noyau contient le programme génétique sous forme d ADN: Acide DésoxyriboNucléique. L'histoire de l'adn commence par les Grecs -

Plus en détail

Fiche pédagogique : De l ADN aux protéines. Les secrets de l expression de l information génétique.

Fiche pédagogique : De l ADN aux protéines. Les secrets de l expression de l information génétique. Fiche pédagogique : De l ADN aux protéines. Les secrets de l expression de l information génétique. Pourquoi êtes-vous blonds? bruns? chauves? Pourquoi avez-vous les yeux bleus? Pourquoi ressemblez-vous

Plus en détail

CELLULE, ADN ET UNITE DU VIVANT. Chapitre 3 : L ADN, support moléculaire de l information génétique

CELLULE, ADN ET UNITE DU VIVANT. Chapitre 3 : L ADN, support moléculaire de l information génétique CELLULE, ADN ET UNITE DU VIVANT Chapitre 3 : L ADN, support moléculaire de l information génétique Introduction : quelques rappels de 3 e Activité 1 : Différents caryotypes classés 1) Comparer les caryotypes

Plus en détail

Les vecteurs rétroviraux du transfert de gènes. Critères de choix: Les outils du transfert de gènes. L intérêt du transfert de gènes

Les vecteurs rétroviraux du transfert de gènes. Critères de choix: Les outils du transfert de gènes. L intérêt du transfert de gènes Les vecteurs rétroviraux du transfert de gènes L intérêt du transfert de gènes Recherche fondamentale Compréhension de la fonction d un gène : gain ou perte de fonction dérégulation du gène piégeage de

Plus en détail

Biomnis DOSSIER DE PRESSE JUIN 2015. L innovation en biologie médicale spécialisée au service de la santé publique CONTACT PRESSE

Biomnis DOSSIER DE PRESSE JUIN 2015. L innovation en biologie médicale spécialisée au service de la santé publique CONTACT PRESSE DOSSIER DE PRESSE JUIN 2015 Biomnis L innovation en biologie médicale spécialisée au service de la santé publique CONTACT PRESSE Agence Ekno - Constance Lozet 07 78 41 19 70 biomnis@ekno.fr Sommaire Le

Plus en détail

Sommaire. Première partie Les concepts de base

Sommaire. Première partie Les concepts de base Sommaire Préface à la troisième édition... Préface à la deuxième édition... Avant-propos à la troisième édition... Avant-propos à la deuxième édition... Avant-propos à la première édition... XV XVII XIX

Plus en détail

SEMIOLOGIE- Applications de la biologie moléculaire à la médecine. Applications de la biologie moléculaire à la médecine.

SEMIOLOGIE- Applications de la biologie moléculaire à la médecine. Applications de la biologie moléculaire à la médecine. 30/04/12 Camille Garbarino Sémiologie Pr Barlier 6 pages SEMIOLOGIE- Applications de la biologie moléculaire à la médecine. Applications de la biologie moléculaire à la médecine. Plan : A) Principales

Plus en détail

Objectif 6 : Conforter l avance de la France dans la médecine personnalisée

Objectif 6 : Conforter l avance de la France dans la médecine personnalisée Objectif 6 : Conforter l avance de la France dans la médecine personnalisée Si les conditions physiques telles que l âge, les antécédents, mais aussi des facteurs sociaux, psychiques et culturels influencent

Plus en détail

1 Qu est-ce qu une biotechnologie? Page 236

1 Qu est-ce qu une biotechnologie? Page 236 Verdict Chapitre 8 1 Qu est-ce qu une biotechnologie? Page 236 1. Quelle est la différence entre une biotechnologie et une technologie? Une biotechnologie est une technique appliquée à des êtres vivants

Plus en détail

Enjeux de la susceptibilité génétique en milieu professionnel

Enjeux de la susceptibilité génétique en milieu professionnel SPP Politique Scientifique Journée d étude 30 octobre 2003 ITUH - Bruxelles Enjeux de la susceptibilité génétique en milieu professionnel Tests cytogénétiques : utilité en médecine du travail Difficulté

Plus en détail