Copy Stratégie. Marseille Provence Métropole 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Copy Stratégie. Marseille Provence Métropole 2014"

Transcription

1 Copy Stratégie Marseille Provence Métropole

2 Bilan interne Points forts Points de progrès L annonceur - MPM est composée de 18 communes, ce qui permet une forte entraide et un budget global conséquent. Elle est 3e dans le classement des EPCI en France. - MPM est partenaire avec divers organismes éco-citoyens tels que ADEME et éco-emballage. Ce partenariat est un réel gage de qualité et de confiance pour les citoyens. - Le site internet est doté d un très bon référencement. Celui-ci est facilement trouvable, il suffit de taper certains mots clefs tels que «trions» sur Google pour trouver l information recherchée. - Le site internet propose des informations pertinentes qui ne nécessitent pas de recherches complémentaires. Ainsi les internautes trouveront toutes les informations sur le réseau de tri des déchets par MPM. - MPM est une institution qui n est pas centrée que sur la gestion des déchets. Elle doit également s occuper du réseau des transports en commun, de l aménagement du territoire, etc. Contrairement à certains organismes, la diversité de ses actions ne lui permet pas de disposer d une notoriété centrée sur les déchets. - Le manque de communication de la part de MPM fait que le site Internet manque de notoriété. - Les implications de MPM lors d événements divers n ont pas été utilisées à des fins de communication (ex : Marsatac 2011). MPM a souvent manqué de visibilité lors de ces occasions. - Le site internet propose une arborescence variée et limpide. L internaute n aura donc aucune difficulté à trouver rapidement l information dont il a besoin. 2

3 L activité - MPM dispose d un centre de tri conséquent. En effet, celui-ci réceptionne tonnes de déchets recyclables par an et n est pas utilisé à sa capacité maximale. Par conséquent, la métropole peut recueillir plus de déchets, triés par ses citoyens. - La métropole a équipé les quartiers de nombreux conteneurs spécifiques au tri sélectif. Ainsi, chaque citoyen dispose d un centre de tri à proximité de chez lui. - MPM dispose d'une grande base de données regroupant les différents points de tri accessibles par leur site internet. Cette base de donnée permet aux citoyens de trouver plus facilement les points de recyclages à proximité des habitations. - MPM ne communique pas sur les déchets récoltés. Bien que le tri soit effectué à l usine Suez aux Pennes Mirabeau, certains marseillais restent septiques quant à leurs efforts. MPM manque de transparence en ce qui concerne l action du recyclage en lui-même. - La géolocalisation des points de tri n est pas disponible sur les Smartphones, ce qui rend moins pratique la recherche de points de tri. Il faut se connecter au site internet pour trouver les points de recyclage. Par conséquent, seuls les personnes ayant envie de trier leurs déchets vont se renseigner. - MPM dispose d un site relié avec leurs réseaux sociaux (Facebook, twitter ). L avantage de cette liaison constante est que les internautes vont être attirés par des visuels familiers (logo Facebook ) et donc se rendre sur les pages «annexes» de la MPM. - Le site de MPM «Trions nos déchets» est facile d utilisation par son agencement. En effet, les internautes trouvent les informations clés au premier plan, le site fait aussi appel à un système d onglet pratique et efficace. Cette facilité d utilisation fait que les internautes sont attirés par les Le site internet - A la vue du site, sa seule faiblesse est son manque d originalité. Quand on arrive sur le site on peut voir les affiches de la campagne en cours mais elles ne défilent pas toutes seules, c est à l internaute de cliquer sur chacune d entres elles pour les visualiser. On peut constater que le site manque de «mouvement», il faudrait renouveler les images et les faire défiler automatiquement. informations proposées par MPM. 3

4 - La métropole a réussi à créer un site complet. En effet, ce dernier nous apporte des informations et des chiffres pertinents et intéressants ainsi qu une application de géolocalisation ludique et pratique. Cela attire les internautes en éveillant leur curiosité. La présence de l annonceur sur les réseaux sociaux - MPM est présent sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Foursquare). L annonceur a d ores et déjà les outils indispensables pour communiquer auprès des jeunes de 16 à 25 ans. - Facebook, Twitter et Foursquare sont en relation avec le site internet. Cela permet une bonne accessibilité auprès de la cible. - Le site internet a été mis en valeur par le biais d une campagne de communication. Ce site dispose d une relative visibilité grâce à sa présence sur les affiches. - Le site de MPM a développé un système de géolocalisation performant. Ce système permet aux utilisateurs du site internet d être renseignés au mieux sur les différents dispositifs de tri des déchets. - L activité réduite de MPM rend sa présence peu dynamique et attractive sur les réseaux sociaux. - Les informations manquent de pertinence : la cible n est pas intéressée par les diffusions mises en ligne sur les réseaux sociaux. - Le site internet manque de notoriété. En effet, bien que disposant d un très bon référencement sur Google, le site n est pas suffisamment connu au sein de la métropole. - Les pages déjà mises en place par l annonceur sur les réseaux sociaux manquent elles aussi de notoriété. Qu il s agisse de Twitter ou de Facebook, les réseaux sociaux ne sont pas utilisés à leur capacité maximale. - Les pages MPM présentes sur les réseaux sociaux manquent d interactions avec les usagers. Les discours sont trop institutionnels et n incite pas au partage. Les ans ne sont donc pas forcément intéressés par la présence de MPM sur ces réseaux. 4

5 Campagne de communication actuelle - Le slogan «les déchets nous prennent la tête» est innovant, en rupture avec les précédentes campagnes de communication de MPM. Cette campagne moins institutionnelle permet de toucher une cible pour qui le problème des déchets reste un sujet éloigné de leurs préoccupations. - La diversité des visuels qui mettent en scène des classes sociales, des lieux et des types de déchets différents, permet de cibler au mieux l ensemble de la population de MPM. Chaque individu peut ainsi s identifier à une affiche. - Le slogan est associé à une information concernant les déchets en rapport avec le visuel, ce qui permet une large diffusion de l information. - Bien que les affiches mettent en évidence la présence d un site internet, les logos Facebook, Twitter ou Foursquare ne sont pas présents. Par conséquent, ces moyens sont souvent méconnus du public. - La campagne d affichage se veut plus informationnelle que comportementale, notamment en ce qui concerne les conseils concernant les déchets. - Les affiches comportent quelques incohérences. En effet, certaines informations n incitent pas au tri tel que «sortons nos poubelles à l heure! Après 19h». - Cette campagne a été diffusée à l échelle de MPM grâce à un large réseau d affichage, ce qui a permis une grande visibilité dans la métropole. - L affiche nous informe de l existence d un site internet mis à disposition des citoyens de MPM. Ainsi, le site dispose d une grande visibilité. - Les périodes de communication (avant les grandes vacances et à la rentrée scolaire) permettent de cibler les citoyens de MPM et non les touristes de la métropole, présents durant l été. 5

6 - La mise en place des éléments fard de l affiche (le personnage, le slogan et l information) crée un cheminement logique qui permet une bonne lecture du visuel. - La campagne de MPM met en avant une «prise de tête» associé au tri des déchets. MPM ne donne pas un ton moralisateur à la campagne contrairement aux campagnes de communication parallèles. - Le slogan «les déchets nous prennent la tête» est repris au premier degré dans les visuels. Cette campagne d affichage utilise un ton décalé et humoristique c est à dire en rupture avec les campagnes de tri antérieures. Les communications antérieures - La campagne de 2007 a bien été diffusée. En effet, elle est présente sur des panneaux d'affichages, dans les transports en communs, dans les rues, sur les places, de façon à ce qu'elle puisse être bien connue par les habitants de MPM. - L'utilisation des pronoms personnels "je" et "nous" sur les panneaux d'affichages, permet aux habitants de se sentir concernés par la propreté de leur ville. - Un problème de logistique en 2009 a causé une perte de confiance des habitants en ce qui concerne le tri sélectif. - Le ton de la campagne est un peu trop directif pour des habitants qui se sentent trop peu concernés par la gestion des déchets ("ensemble, respectons les règles", "je ne jette rien par terre") - Il existe une évolution entre les différentes campagnes entreprises par MPM afin de sensibiliser les citoyens de MPM. En 2007, le but de la campagne était de rendre la ville plus propre alors que celle lancée en 2011 est plus tournée sur la sensibilisation des habitants au tri des déchets et la réduction à la source. 6

7 - Les 4 règles de bases (campagne 2007) étaient présentes sur les affiches et étaient simples et claires afin de toucher au mieux toute la communauté. Bilan externe Opportunités Menaces L annonceur - MPM est ancrée dans le territoire local depuis 12 ans, ce qui lui confère une bonne notoriété auprès des habitants des communes concernées. - Depuis le début des années 2000, les problèmes environnementaux sont au centre des préoccupations. La plupart des ont déjà été sensibilisés à ce problème. - Les différentes actions de MPM sont en grande partie méconnue du grand public. MPM n'est connu que pour ses activités concernant les transports et la gestion des déchets par la présence de leur logo sur la plupart des équipements. - Les habitants de MPM ont un comportement peu citoyen face aux problèmes environnementaux. La mentalité «méditerranéenne» ne prend peu en considération les problèmes environnementaux. L activité - Les habitants ont un comportement peu citoyen face aux problèmes environnementaux. En effet, la mentalité «méditerranéenne» ne prend pas en considération les problèmes environnementaux. - Les différentes actions de MPM sont en grandes parti trop méconnues du grand public. En effet, hormis leur logo présent sur la plupart des équipements, les habitants ne connaissent MPM que pour ses actions dans le cadre des transports et la gestion des déchets. La présence de l annonceur sur les réseaux sociaux - Le cœur de cible utilise beaucoup les réseaux sociaux. MPM est donc légitimement présent sur ces réseaux. Ils sont un moyen de communication pertinent. - Foursquare est un réseau social peu utilisé, qui manque de notoriété. Bien que ce réseau soit souvent utilisé à des fins commerciales, il est méconnu par 7

8 - Les applications sont toutes disponibles sur Smartphone. Cela permet un accès rapide et permanent auprès du cœur de cible (les ans) souvent équipé d un Smartphone. un grand nombre de personnes. - Depuis le début des années 2000, les problèmes environnementaux sont au centre des préoccupations, comme une «tendance». En 2012, l écologie est devenue bien plus qu une philosophie : c est un produit marketing. Campagne de communication actuelle Les communications antérieures - En 2012, l écologie est devenue bien plus qu une philosophie : c est un produit marketing. - La connaissance du tri auprès des ans résidents de MPM est très faible (étude du CSA menée en 2011). Par conséquent, le public visé manque d informations sur le tri des déchets. - Les campagnes antérieures n'ont pas eu l'impact souhaité et ne sont pas restées dans les mémoires des habitants de MPM. Diagnostic Fin 2011, Marseille Provence Métropole, qui rassemble 18 communes aux alentours de Marseille, s est engagée dans une politique de réduction des déchets de 7% sur 5 ans. MPM a souhaité sensibiliser les habitants de son territoire au tri sélectif. C est pourquoi, en mars 2012, a débuté une campagne de communication prévue pour une durée de deux ans. Le but est de sensibiliser les citoyens au tri sélectif, sans pour autant tenir un discours trop moralisateurs. Lors de la campagne actuelle, MPM a voulu interpeller les habitants des communes à propos des moyens mis en place pour faciliter le tri sélectif (site internet, colonnes de tri, etc.). Le message se différencie des messages moralisateurs souvent utilisés dans les campagnes de déchets institutionnelles (cf : campagne du ministère du Développement Durable : «Réduisons nos déchets, ça déborde»). Les moyens déployés lors de la campagne «Les déchets nous prennent la tête» sont conséquents. Une campagne d affichage couvrant toutes les communes du territoire au 8

9 travers de trois réseaux (Clear Channel, CBS Outdoor, Decaux) a également été reportée sur internet (site internet et réseaux sociaux). Donc cette campagne a déjà permis de sensibiliser un grand nombre de citoyens. D après une étude conduite par l institut CSA auprès d environ 1000 habitants de la communauté urbaine de Marseille, la complexité de l action est l un des freins majeurs à l engagement du citoyen. En effet, le tri est considéré comme ardu par les habitants, elle est une contrainte de temps et d espace. De plus, les marseillais n ont pas forcément conscience qu ils ont la possibilité de trier à leur niveau. Le tri sélectif signifie pour un grand nombre un acte conséquent puisque tous les déchets se trient. Or, chaque pierre apportée à l édifice est importante. Problématique Comment encourager les citoyens de MPM à faire leur possible en matière de tri alors que le tri semble leur être contraignant et qu ils ont tendance à renoncer? Positionnement MPM c est le geste de chacun qui compte. Attractif : les citoyens de MPM se sentent concernés par le fait que leur geste, quel qu il soit, compte et permet de former un ensemble. Crédible : le geste de chacun mis bout à bout devient un ensemble qui comptera et aura un impact sur l'avis des citoyens concernant le tri et à la gestion des déchets. Durable : le geste peut être renouvelé à l infini, il peut devenir une habitude et même être amélioré. Distinctif : nous n'incitons pas les citoyens à tout trier, mais plutôt à trier dans la mesure du possible. Il ne s agit pas d un message moralisateur, mais d un message encourageant au tri sélectif. Objectifs Notoriété : Faire connaître les éléments du dispositif. Informer et sensibiliser sur le tri sélectif. Image : Conserver le message de rupture adopté par la campagne en cours. Valoriser le geste du citoyen. Comportement : Inciter au tri sélectif. Encourager au tri sélectif. 9

10 Cible Cible principale : les citoyens de MPM (18 communes touchées par la campagne 2014) qui pourrait être sensible au tri non réfractaires au tri ou faiblement trieurs. Cœur de cible : les ans qui pourrait être sensible au tri non réfractaires au tri ou faiblement trieurs. Cible secondaire : Pour toucher la cible, nous allons être recommandés par des prescripteurs présents sur les réseaux sociaux : des usagers satisfaits ou bien des «amis» ou «abonnés». Freins la paresse est un frein majeur au tri sélectif ; l image du tri sélectif est souvent considérée comme «ringard» par les jeunes ; l insouciance qui caractérise la jeunesse peut amener les à ne pas trier, faute d être capable de se projeter dans le futur. Motivations la conscience citoyenne dont le cœur de cible est en cours d acquisition à cet âge ; la peur de l avenir peut amener les jeunes à se soucier du tri sélectif ; l effet de mode est souvent une caractéristique des ans, ce qui peut devenir une motivation à trier ; la sensibilisation dont ils ont été témoin dans le cadre scolaire peut les avoir rendu sensible au tri sélectif. Promesse L addition qui va porter un résultat. Cette promesse va permettre aux habitants de MPM de prendre conscience que chacun de leur geste est utile au tri et à la gestion des déchets de la métropole. Ainsi nous valoriserons le geste du citoyen même si celui-ci peut lui paraitre insignifiant. Par ce discours, nous encourageons les citoyens de MPM à faire se qu'ils peuvent en matière de tri sélectif. Les déchets ne seront donc plus une prise de tête. Ton Encourageant, valorisant. 10

GUIDE DE DÉPLOIEMENT DE L ANIMATION «LE TRI POUR TOUS» À DESTINATION DES ENTREPRISES ADHÉRENTES ADELPHE

GUIDE DE DÉPLOIEMENT DE L ANIMATION «LE TRI POUR TOUS» À DESTINATION DES ENTREPRISES ADHÉRENTES ADELPHE GUIDE DE DÉPLOIEMENT DE L ANIMATION «LE TRI POUR TOUS» À DESTINATION DES ENTREPRISES ADHÉRENTES ADELPHE 18/04/2013 Engagée aux côtés d Adelphe pour assurer le tri, la collecte et le recyclage des emballages

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

Campagne de communication Jeunes Noyonnais Avril 2013

Campagne de communication Jeunes Noyonnais Avril 2013 DOSSIER DE PRESSE Campagne de communication Jeunes Noyonnais Avril 2013 Contact Presse Myriam Jamali 03 44 93 36 58 myriam.jamali@noyon.fr 2 500, c est, selon l ARCEP, le nombre de textos envoyés par mois

Plus en détail

66... A. Le score de qualité. v Ouvrez la liste Colonnes puis sélectionnez Personnaliser les colonnes. 1. Principes. Google AdWords : le guide complet

66... A. Le score de qualité. v Ouvrez la liste Colonnes puis sélectionnez Personnaliser les colonnes. 1. Principes. Google AdWords : le guide complet Google AdWords : le guide complet 66......................................................................... Chapitre 3 : Notions avancées Google AdWords : le guide complet A. Le score de qualité 1. Principes

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE CONFERENCE DE PRESSE Lourdes, le 20 mars 2013 OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Corine LAUSSU Chargée de promotion et de communication Tél. : 05 62 42 77

Plus en détail

Sensibilisation aux économies d'énergie et affichage de la consommation de l'école

Sensibilisation aux économies d'énergie et affichage de la consommation de l'école ACTION 1 Sensibilisation aux économies d'énergie et affichage de la consommation de l'école La consommation d énergie (électricité et gaz) à l école n est pas connue par les enfants, les enseignants, le

Plus en détail

Exemples de mise en œuvre d actions de communication, de sensibilisation et de formation auprès des acteurs de la santé humaine et animale.

Exemples de mise en œuvre d actions de communication, de sensibilisation et de formation auprès des acteurs de la santé humaine et animale. Exemples de mise en œuvre d actions de communication, de sensibilisation et de formation auprès des acteurs de la santé humaine et animale. ATELIER N 2 1 Communication de risques Exemple de campagne de

Plus en détail

La Communauté urbaine Marseille Provence assure la collecte, la valorisation et l élimination des déchets ménagers et assimilés pour l ensemble de

La Communauté urbaine Marseille Provence assure la collecte, la valorisation et l élimination des déchets ménagers et assimilés pour l ensemble de La Communauté urbaine Marseille Provence assure la collecte, la valorisation et l élimination des déchets ménagers et assimilés pour l ensemble de ses 18 communes membres. Collecte des déchets ménagers

Plus en détail

Séminaire au centre Tadjabone LES ENERGIES RENOUVELABLES

Séminaire au centre Tadjabone LES ENERGIES RENOUVELABLES PRESENTATION Séminaire au centre Tadjabone LES ENERGIES RENOUVELABLES Organisé avec France Volontaires 24/05/2014 1 ORGANISATION DE LA JOURNEE 10H30 // 11H00 // 11H30 // Accueil et arrivée des participants

Plus en détail

LES REGLES DE BASE. Ø Le porteur de projet. Ø Le financement. Ø La contrepartie. [Choisir la date] Ø L éligibilité du projet

LES REGLES DE BASE. Ø Le porteur de projet. Ø Le financement. Ø La contrepartie. [Choisir la date] Ø L éligibilité du projet GUIDE CO- CITY Comment réussir sa campagne de crowdfunding? LES REGLES DE BASE Ø L éligibilité du projet Co-city ne finance pas de projet personnel, il doit s agir d un projet collectif à but non lucratif.

Plus en détail

Améliorer sa visibilité avec Google My Business

Améliorer sa visibilité avec Google My Business Améliorer sa visibilité avec Google My Business On se présente! Au programme I. Contexte : Chiffres clés II. Google : moteur de recherche III. Google My Business IV. Intérêt pour vous V. A vous de jouer

Plus en détail

A quoi sert un plan de communication

A quoi sert un plan de communication Séminaire-atelier Bujumbura 8-9 Octobre 2014 La Communication Parlementaire A quoi sert un plan de communication 1. La communication c est quoi? Même si ces concepts sont connus il n est pas inutile de

Plus en détail

Cartographie Informatisée Manuel de l utilisateur Syecl

Cartographie Informatisée Manuel de l utilisateur Syecl VOTRE FOURNISSEUR LOCAL D ÉNERGIE Cartographie Informatisée Manuel de l utilisateur Syecl Gestion et suivi des interventions Éclairage Public (EP) Accès à l interface SYECL Déclarer Consulter Contrôler

Plus en détail

Campagne de communication Les gestes de l été

Campagne de communication Les gestes de l été Campagne de communication Les gestes de l été Conférence de presse 6 juillet 2010 Sommaire 01 Campagne de communication sur les Gestes de l été... 1 02 Le dispositif de communication... 3 En partenariat

Plus en détail

Lancer et réussir sa campagne de collecte

Lancer et réussir sa campagne de collecte Lancer et réussir sa campagne de collecte Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60 Lancer et réussir votre campagne de collecte Étape 1 : Rédiger votre page de collecte - Présenter votre projet

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Numéro de dossier : 001. Caisse d Epargne Côte d Azur

Numéro de dossier : 001. Caisse d Epargne Côte d Azur Numéro de dossier : 001 Caisse d Epargne Côte d Azur SOMMAIRE Introduction Analyse de la situation Plan d action Réalisation du dossier de recommandations dans le but de devenir la banque référence pour

Plus en détail

Enfance, jeunesse, éducation et famille

Enfance, jeunesse, éducation et famille C 4 EPANOUISSEMENT DE CHACUN DANS UN CADRE DE VIE SATISFAISANT Enfance, jeunesse, éducation et famille Dotée de nombreuses structures d accueil de la petite enfance, la Ville propose également tout un

Plus en détail

Communauté urbaine Marseille Provence Métropole

Communauté urbaine Marseille Provence Métropole Communauté urbaine Marseille Provence Métropole APPEL PUBLIC A PROJETS MISE EN PLACE DE PROJETS NOVATEURS DE SENSIBILISATION DU PUBLIC A LA PREVENTION DES DECHETS DANS LE CADRE DU PROGRAMME LOCAL DE PREVENTION

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse Le 23 juillet 2015 «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC La nouvelle campagne de marque HSBC

Plus en détail

VILLE DE CABOURG. MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELS Marché passé selon la procédure adaptée DOSSIER DE CONSULTATION CAHIER DES CHARGES

VILLE DE CABOURG. MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELS Marché passé selon la procédure adaptée DOSSIER DE CONSULTATION CAHIER DES CHARGES VILLE DE CABOURG MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELS Marché passé selon la procédure adaptée DOSSIER DE CONSULTATION CAHIER DES CHARGES Objet du marché Refonte du site Internet de la Ville de

Plus en détail

Dossier de presse. Lancement du Plan Climat Energie et de la campagne de. sensibilisation des habitants de l agglomération rennaise

Dossier de presse. Lancement du Plan Climat Energie et de la campagne de. sensibilisation des habitants de l agglomération rennaise Dossier de presse Lancement du Plan Climat Energie et de la campagne de sensibilisation des habitants de l agglomération rennaise Mardi 24 mars 2009 Contact Rennes Métropole : Vincent Le Berre attaché

Plus en détail

Vademecum marketing Un site pour découvrir le français 1er juillet 2013

Vademecum marketing Un site pour découvrir le français 1er juillet 2013 Le présent vademecum a pour vocation de synthétiser les atouts et principales caractéristiques de Parlons français, c est facile!, des pistes d exploitation du site, ainsi qu un mode d emploi du kit marketing

Plus en détail

Deuxième partie : L organisation et les outils de la communication communautaire

Deuxième partie : L organisation et les outils de la communication communautaire Deuxième partie : L organisation et les outils de la communication communautaire Étude réalisée par l AdCF et l agence Epiceum pour les 2 e rencontres nationales «Communication et intercommunalité», organisées

Plus en détail

Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (20-28 novembre 2010) Nouveautés 2010

Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (20-28 novembre 2010) Nouveautés 2010 Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (20-28 novembre 2010) Nouveautés 2010 La Semaine en France un seul réflexe Le site reduisonsnosdechets.fr Rappel processus d inscription (1/2) Les inscriptions

Plus en détail

ENIGMA MARKETING. Plan de Communication Marketing Intégrée Pour: Le Centre d Action Bénévole de Montréal imaginé par:

ENIGMA MARKETING. Plan de Communication Marketing Intégrée Pour: Le Centre d Action Bénévole de Montréal imaginé par: ENIGMA MARKETING Plan de Communication Marketing Intégrée Pour: Le Centre d Action Bénévole de Montréal imaginé par: ENIGMA MARKETING 1 ANALYSE DE LA SITUATION BÉNÉVOLAT AU QUÉBEC Quelques informations

Plus en détail

Le développement durable dans les organisations. Module de base

Le développement durable dans les organisations. Module de base Le développement durable dans les organisations Module de base Quels enjeux pour le développement durable en environnement de travail? Nous allons voir Comment appréhender le thème dans sa globalité Pourquoi

Plus en détail

LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012)

LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012) LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012) 12,2 millions ont réservé en ligne, soit 73 % de transformation. (Source

Plus en détail

CONTACT. www.agglo-limoges.fr. Refonte du site internet Communauté d agglomération Limoges Métropole. Dossier de presse Vendredi 30 août 2013

CONTACT. www.agglo-limoges.fr. Refonte du site internet Communauté d agglomération Limoges Métropole. Dossier de presse Vendredi 30 août 2013 Dossier de presse Vendredi 30 août 2013 Refonte du site internet Communauté d agglomération Limoges Métropole www.agglo-limoges.fr CONTACT LIMOGES METROPOLE Hélène VALLEIX 9, place Léon-Betoulle 87031

Plus en détail

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche?

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? ENQUÊTE Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? La stratégie «ambassadeur» de Manche Tourisme La stratégie «ambassadeur»de Manche Tourisme Dans son schéma de

Plus en détail

Bienvenue DEEE VOUS AVEZ UNE QUESTION?

Bienvenue DEEE VOUS AVEZ UNE QUESTION? Bienvenue Bienvenue dans la boîte à outils consacrée aux Déchets d équipements électriques et électroniques () mise gracieusement à votre disposition par le SYCTOM de. Vous pourrez y trouver : Des affiches

Plus en détail

Club d Exploration Sous-Marine de Monaco. Clément Mérienne, Alexis Cairon, Pierre Helleux

Club d Exploration Sous-Marine de Monaco. Clément Mérienne, Alexis Cairon, Pierre Helleux Club d Exploration Sous-Marine de Monaco Clément Mérienne, Alexis Cairon, Pierre Helleux 2 Positionnement Le club CESMM, Un club dynamique, accessible et en pleine renaissance pour redécouvrir le plaisir

Plus en détail

MAÎTRISER LE CHANGEMENT RECRUTER DIFFÉREMMENT

MAÎTRISER LE CHANGEMENT RECRUTER DIFFÉREMMENT emploisinfirmieres.com emploisprofessionnelsensante.com emploisenmedecine.com emploisendentisterie.com emploisenpharmacie.com MAÎTRISER LE CHANGEMENT RECRUTER DIFFÉREMMENT emploisenactuariat.com emploisencomptabilite.com

Plus en détail

STRATEGIE DE COMMUNICATION

STRATEGIE DE COMMUNICATION STRATEGIE DE COMMUNICATION «RÉDUCTION DES VITESSES : UN ENJEU DE SANTÉ PUBLIQUE» 15 MARS 2014 AGENCE ENVOLE Isaac Véra, Lesur Valentine, Sala Jennifer, Sapolin Léa, Vergnole Marion 1 PLAN DE COMMUNICATION

Plus en détail

SERD 2013. Campagne du Syctom sur le tri et le recyclage des piles et lampes usagées

SERD 2013. Campagne du Syctom sur le tri et le recyclage des piles et lampes usagées SERD 2013 Campagne du Syctom sur le tri et le recyclage des piles et lampes usagées Syctom, l agence métropolitaine des déchets ménagers -84 communes -5,5 millions d habitants -Un service public d écologie

Plus en détail

Saisissez le login et le mot de passe (attention aux minuscules et majuscules) qui vous ont

Saisissez le login et le mot de passe (attention aux minuscules et majuscules) qui vous ont I Open Boutique Sommaire : I Open Boutique... 1 Onglet «Saisie des Produits»... 3 Création d'une nouvelle fiche boutique :... 3 Création d'une nouvelle fiche lieux de retraits :... 10 Création d'une nouvelle

Plus en détail

CAMPAGNE DE COMMUNICATION 2014-2015

CAMPAGNE DE COMMUNICATION 2014-2015 CAMPAGNE DE COMMUNICATION 2014-2015 Développer la notoriété de l association en valorisant le rôle spécifique du papier au cœur des échanges sociétaux d aujourd hui et de demain. AVEC QUI AVEZ-VOUS PASSÉ

Plus en détail

Page d accueil. Login et mot de passe «Prof» Login «étudiant» Cookie pour rester connecté. Changement du mot de passe «Prof» Mode d emploi

Page d accueil. Login et mot de passe «Prof» Login «étudiant» Cookie pour rester connecté. Changement du mot de passe «Prof» Mode d emploi Page d accueil Login et mot de passe «Prof» Login «étudiant» Cookie pour rester connecté Mode d emploi Changement du mot de passe «Prof» Liste des améliorations apportées Forcer le passage à la version

Plus en détail

E-VOLUTION DU PROFESSIONNEL DU TOURISME PPN.3 Analyser sa E-réputation et optimiser sa relation clientèle

E-VOLUTION DU PROFESSIONNEL DU TOURISME PPN.3 Analyser sa E-réputation et optimiser sa relation clientèle E-VOLUTION DU PROFESSIONNEL DU TOURISME PPN.3 Analyser sa E-réputation et optimiser sa relation clientèle Période : 2011 Durée : 2 jours, soit 14 heures effectives de formation / 3 sessions Date : à définir

Plus en détail

Cahier des charges. Création d un nouveau site Internet pour la ville de Fumel

Cahier des charges. Création d un nouveau site Internet pour la ville de Fumel Cahier des charges Création d un nouveau site Internet pour la ville de Fumel I. Fumel 1. Coordonnées Mairie de Fumel Place du Château 47 500 FUMEL Projet piloté par le service communication : Emilie AUDOUX,

Plus en détail

Expliquer le tri et le recyclage des papiers aux habitants.

Expliquer le tri et le recyclage des papiers aux habitants. Expliquer le tri et le recyclage des papiers aux habitants. Argumentaire pour les animateurs ENSEMBLE, FAISONS PROGRESSER LE RECYCLAGE DES PAPIERS Ce guide vous accompagne dans vos actions de communication

Plus en détail

Appel d'offre n 2 Equipe n 08, le 04 / 02 / 2014

Appel d'offre n 2 Equipe n 08, le 04 / 02 / 2014 Appel d'offre n 2 Equipe n 08, le 04 / 02 / 2014 L'équipe Laura Vuillequez Sara Kol Anne-Sophie Valleray Ergonome Chef de projet Planneur stratégique Pierre Bellenger Pierre Guilhou Martin Fave Lead designer

Plus en détail

(Du 1 er juillet 2013)

(Du 1 er juillet 2013) Réponse du Conseil communal au Conseil général à l interpellation n 13-601 du groupe socialiste par M. Baptiste Hurni & consorts, intitulée «Pour un retour des poubelles publiques dans les rues de notre

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE SMO?

QU EST-CE QUE LE SMO? LAD C. MENES / Shutterstock QU EST-CE QUE LE SMO? Février 2014 Loire-Atlantique développement - Direction de l'action touristique - 1 LE SMO C EST QUOI? Le terme SMO (Social Media Optimization) désigne

Plus en détail

3 messages clés. Arborescence. Page d accueil

3 messages clés. Arborescence. Page d accueil Stratégie de communication numérique Site internet Offre Mettre en valeur et promouvoir le «nouveau» territoire dans sa globalité, avec une description par thème et non par secteur. Donner envie de venir

Plus en détail

La RATP lance une campagne contre les incivilités dans les transports

La RATP lance une campagne contre les incivilités dans les transports D O S S I E R D E P R E S S E jeudi 15 septembre 2011 La RATP lance une campagne contre les incivilités dans les transports La RATP lance une campagne de communication signée «Restons civils sur toute

Plus en détail

1 INTRODUCTION 3 2 CONTACTER VOTRE SUPPORT 3 3 GERER LES PUBLICITES DE SON SITE 4 4 MODIFIER LES PARAMETRES DES EMPLACEMENTS PUBLICITAIRES 5

1 INTRODUCTION 3 2 CONTACTER VOTRE SUPPORT 3 3 GERER LES PUBLICITES DE SON SITE 4 4 MODIFIER LES PARAMETRES DES EMPLACEMENTS PUBLICITAIRES 5 WEBGAZELLE CMS 2.0 GUIDE UTILISATEUR version 1.0 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 2 CONTACTER VOTRE SUPPORT 3 3 GERER LES PUBLICITES DE SON SITE 4 4 MODIFIER LES PARAMETRES DES EMPLACEMENTS PUBLICITAIRES 5 5

Plus en détail

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Sylvie Boulet Responsable de la Mission TIC de la Chambre de Commerce et d Industrie de Lot-et-Garonne s.boulet@ccit47.fr Tél : 05 53 77 10 84 Les réunions

Plus en détail

2.Bien se commercialiser

2.Bien se commercialiser POUR TOUS Par filière Restaurateurs Débits de boissons Hébergeurs 2.Bien se commercialiser Activités de pleine nature Lieux de visite et sites culturels Bien se commercialiser : les 5 C 1. Connaître son

Plus en détail

LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS. Mardi 25 mars 2014

LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS. Mardi 25 mars 2014 LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS Mardi 25 mars 2014 OFFICE DE TOURISME Maison du Patrimoine 2 rue de la Chapelle 66820 VERNET-LES-BAINS Tel : 04 68 05 55 35 www.vernet-les-bains.fr Contact e-tourisme

Plus en détail

Réussir sa collecte. Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60

Réussir sa collecte. Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60 Réussir sa collecte Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60 MENU // P.3 P.6 INTRODUCTION COLLECTER TOUT AU LONG DE L ANNÉE Étape 1 : Offrir la possibilité de vous soutenir tout au long de

Plus en détail

Ne tombez pas dans les pièges tendus par

Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ce que vous devez savoir avant de dépenser votre 1 er sur Adwords Guide gratuit offert par le site www.ledroitdereussir.com Introduction Dans un instant vous allez

Plus en détail

Le smartphone, support de visite interactif

Le smartphone, support de visite interactif Les Rendez-vous du Comité Régional du Tourisme 8 décembre 2011 - Salon-de-Provence Le smartphone, support de visite interactif Retour d expérience Application Monument Tracker Présentation de l application

Plus en détail

Communiquer sur la propreté à Paris

Communiquer sur la propreté à Paris Communiquer sur la propreté à Paris Direction de la Propreté et de l Eau AVPU Versailles Mars 2015 COMMUNIQUER SUR LA PROPRETÉ À PARIS UNE COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE INCONTOURNABLE Une communication

Plus en détail

Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise.

Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise. Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise. La zone de chalandise : une zone géographique de captation La zone de chalandise, ou zone d attraction, est le territoire géographique dans

Plus en détail

Avec ECO-TLC et les acteurs du secteur,

Avec ECO-TLC et les acteurs du secteur, D OSSIER DE P RESSE 5 ans pour créer une filière d excellence en Europe : Avec ECO-TLC et les acteurs du secteur, Ecotextile veut relever le défi! 1- La collecte des textiles en France : état des lieux

Plus en détail

Chap 20 : Les stratégies de communication

Chap 20 : Les stratégies de communication Chap 20 : Les stratégies de communication I. Les bases de la communication A. Les objectifs de la communication B. Les conditions de validité des objectifs Pour être valides, les objectifs de communication

Plus en détail

Page d accueil. Login et mot de passe «Prof» Login «étudiant» Cookie pour rester connecté. Changement du mot de passe «Prof» Mode d emploi

Page d accueil. Login et mot de passe «Prof» Login «étudiant» Cookie pour rester connecté. Changement du mot de passe «Prof» Mode d emploi Page d accueil Login et mot de passe «Prof» Login «étudiant» Cookie pour rester connecté Mode d emploi Changement du mot de passe «Prof» Liste des améliorations apportées Forcer le passage à la version

Plus en détail

MONTAGNE D ECO GESTES HEBERGEURS

MONTAGNE D ECO GESTES HEBERGEURS MONTAGNE D ECO GESTES HEBERGEURS Projet de sensibilisation & d accompagnement des hébergeurs des stations de Montagne souhaitant s engager en faveur du Développement Durable et sensibiliser leurs clients.

Plus en détail

Quelle mise en œuvre opérationnelle?

Quelle mise en œuvre opérationnelle? Quelle mise en œuvre opérationnelle? Ville de Toulouse Retour d expérience Franck MENIGOU Direction de la communication Responsable digital de la Ville de Toulouse et de Toulouse Métropole Constat En

Plus en détail

Charte d engagements réciproques 2015

Charte d engagements réciproques 2015 Charte d engagements réciproques 2015 SOMMAIRE PREAMBULE... 2 OBJECTIFS..... 2 INTERETS MUTUELS...3 ENGAGEMENTS RECIPROQUES..3 ENGAGEMENTS DE LA CITE NANTES EVENTS CENTER..4 ENGAGEMENTS DU CONTRIBUTEUR....4

Plus en détail

Affinitaire. adressé et ciblé. LA POSTE GLOBAL MAIL MEDIAPOST COMMUNICATION VIAPOST DOCAPOST

Affinitaire. adressé et ciblé. LA POSTE GLOBAL MAIL MEDIAPOST COMMUNICATION VIAPOST DOCAPOST DOCAPOST MEDIAPOST COMMUNICATION VIAPOST LA POSTE GLOBAL MAIL DOCAPOST DPS (Document Process Solutions), répond aux problématiques d édition et de gestion de document (éditique on demand et industrielle,

Plus en détail

eshop Guide de démarrage rapide Ouvrir et créer une e-boutique attractive en quelques clics

eshop Guide de démarrage rapide Ouvrir et créer une e-boutique attractive en quelques clics eshop Guide Ouvrir et créer une e-boutique attractive en quelques clics Sommaire 1. Connexion à l interface d administration eshop 2. Mise en page générale 3. Assistant de Création Design de votre e-boutique

Plus en détail

votre sophrologue.fr Manuel de prise en main rapide Votresophrologue,fr- 2013- Copyright

votre sophrologue.fr Manuel de prise en main rapide Votresophrologue,fr- 2013- Copyright Manuel de prise en main rapide 1 votre sophrologue.fr Sommaire Créer son site Page 3 Tableau de bord Page 10 Changer de thème Page 11 Modifier la page d accueil Page 15 Créer une nouvelle page Page 18

Plus en détail

44 rue Lamarck 75018 Paris Tél : 01 44 92 44 92 Fax : 01 44 92 44 93 www.adgencygroup.com. AdGENCY. et le transport collectif de voyageurs

44 rue Lamarck 75018 Paris Tél : 01 44 92 44 92 Fax : 01 44 92 44 93 www.adgencygroup.com. AdGENCY. et le transport collectif de voyageurs 44 rue Lamarck 75018 Paris Tél : 01 44 92 44 92 Fax : 01 44 92 44 93 www.adgencygroup.com AdGENCY et le transport collectif de voyageurs Prochain bus dans : LACROIX AdGENCY & le transport collectif de

Plus en détail

Cahier des charges pour la création d un site internet dédié au Matrimoine

Cahier des charges pour la création d un site internet dédié au Matrimoine Cahier des charges pour la création d un site internet dédié au Matrimoine 1. Présentation d HF Née en novembre 2009 à l initiative de femmes et d hommes travaillant dans le domaine du spectacle, de la

Plus en détail

Comment apprendre le développement durable à la maison

Comment apprendre le développement durable à la maison LA MAISON DU DEVELOPPEMENT DURABLE Comment apprendre le développement durable à la maison DOSSIER DE PRESSE Les Partenaires officiels 1/20 UNE «MAISON-EXPOSITION» ITINERANTE POUR ILLUSTRER ET EXPLIQUER

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

Nom de l entité déposante : TISSEO annonceur

Nom de l entité déposante : TISSEO annonceur Votre logo (déposant) Nom de l entité déposante : TISSEO annonceur Nom de l agence conseil : DDB NOUVEAU MONDE APPLI MOBILE TISSEO DATE DE RÉALISATION : Avril 2014 -août 2014 CATÉGORIE : Communication

Plus en détail

AdWords Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia

AdWords Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia Nous créons vos annonces Nos experts, créent vos annonces et choisissent des mots clés qui sont des mots ou des expressions en rapport

Plus en détail

Site internet : Configurateur N 8 Mise à jour le 20/06/2012

Site internet : Configurateur N 8 Mise à jour le 20/06/2012 POURQUOI UTILISER LA FONCTION «CONFIGURATEUR»? Une solution ludique et interactive pour visualiser le rendu du couple flacon / accessoire compatible La fonction «Configurateur» vous permet en quelques

Plus en détail

Date Version Auteur Notes 14/09/2014 1.1 Direction Informatique Création. Accueil Zimbra. Aide utilisateur

Date Version Auteur Notes 14/09/2014 1.1 Direction Informatique Création. Accueil Zimbra. Aide utilisateur Date Version Auteur Notes 14/09/2014 1.1 Direction Informatique Création Accueil Zimbra Aide utilisateur Ce document explique le fonctionnement de l accueil Zimbra, comment l utiliser et le personnaliser.

Plus en détail

SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 2 CONTACTER VOTRE SUPPORT 3 3 ESPACE DE GESTION DES CARTES 4 4 CONFIGURER UNE CARTE 5

SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 2 CONTACTER VOTRE SUPPORT 3 3 ESPACE DE GESTION DES CARTES 4 4 CONFIGURER UNE CARTE 5 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 2 CONTACTER VOTRE SUPPORT 3 3 ESPACE DE GESTION DES CARTES 4 4 CONFIGURER UNE CARTE 5 4.1 Ajouter une carte 5 4.1.1 Détails : nom, taille, marqueur 5 4.1.2 Ajout d un marqueur

Plus en détail

Illustrations des bonnes pratiques. Enquête de satisfaction des usagers. Communauté d Agglomération Vichy Val d Allier (03)

Illustrations des bonnes pratiques. Enquête de satisfaction des usagers. Communauté d Agglomération Vichy Val d Allier (03) Illustrations des bonnes pratiques Connaître l avis des usagers Critère 1.1. Enquête de satisfaction des usagers Communauté d Agglomération Vichy Val d Allier (03) Labellisation du Service Public de Collecte

Plus en détail

1 Retour sur les objectifs

1 Retour sur les objectifs Faisiez-vous partie des nombreux participants du concours moncarburant.ca en 2011? 7500 créations à travers le Québec Grand gagnant du concours de création d une bouteille d eau qui se matérialisera pour

Plus en détail

ET VOUS COMMENT. 900 000 déplacements VOUS DÉPLACEZ-VOUS? FAITES LE TEST TOUS LES JOURS DANS LA COMMUNAUTÉ URBAINE

ET VOUS COMMENT. 900 000 déplacements VOUS DÉPLACEZ-VOUS? FAITES LE TEST TOUS LES JOURS DANS LA COMMUNAUTÉ URBAINE 900 000 déplacements TOUS LES JOURS DANS LA COMMUNAUTÉ URBAINE ET VOUS COMMENT VOUS DÉPLACEZ-VOUS? FAITES LE TEST CITOYEN DE SA VILLE ET DE SA PLANÈTE évaluez vos comportements Question 1 : pour vous rendre

Plus en détail

LES ÉTAPES DE LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION

LES ÉTAPES DE LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION LES ÉTAPES DE LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION SRC1 2012 Les étapes de la stratégie de communication 1. Objectifs de communication 2. Cibles de communication 3. Principes fondamentaux d une stratégie de communication

Plus en détail

En résumé, mon site doit être simple dans la forme afin de laisser s'exprimer l'originalité et le décalage de certains de mes projets.

En résumé, mon site doit être simple dans la forme afin de laisser s'exprimer l'originalité et le décalage de certains de mes projets. - vitalité bonne humeur : charte graphique aux couleurs vives! - franchise rigueur : graphisme du site épuré et couleurs primaires! - originalité curiosité : mise en avant du processus de conception: mise

Plus en détail

Partie publique / Partie privée. Site statique site dynamique. Base de données.

Partie publique / Partie privée. Site statique site dynamique. Base de données. Partie publique / Partie privée. Partie publique - Front office / Partie privée - Back office. Utiliser l analogie avec une émission de télévision. Un journal télévisé = 1 journaliste + des reportages.

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

Le 1 er distributeur automatique d assurance en ligne DOSSIER DE PRESSE, JUIN 2008

Le 1 er distributeur automatique d assurance en ligne DOSSIER DE PRESSE, JUIN 2008 Le 1 er distributeur automatique d assurance en ligne DOSSIER DE PRESSE, JUIN 2008 AU SOMMAIRE 1 2 3 idmacif.fr, un concept innovant dans la distribution d assurance 3 formules, 3 clics, 30% moins cher

Plus en détail

Campagne «Exprimez votre Rock Attitude»

Campagne «Exprimez votre Rock Attitude» Entité déposante : Office de Tourisme du Val de Garonne Agence conseil : Jardin des Marques Campagne «Exprimez votre Rock Attitude» DATE DE RÉALISATION : JUIN 2014 CATÉGORIE : marketing opérationnel Résumé

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : SITE WEB ET OPTIMISATION DE SA VISIBILITE WEB

Plus en détail

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent.

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent. SOMMAIRE I. Etude de marché. > Le marché du chocolat en France. > La marque. > Les points forts de la marque. > Les différents produits de la marque. > Les action menées par la marque. II. Etude de la

Plus en détail

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS D 4 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Les spécificités urbanistiques du territoire vélizien soulignent l enjeu de l accessibilité de la ville aux personnes à mobilité

Plus en détail

Module 1 (PALO.1) : Animer et consolider la démarche de tourisme durable au travers d'un réseau d'ambassadeurs

Module 1 (PALO.1) : Animer et consolider la démarche de tourisme durable au travers d'un réseau d'ambassadeurs CAHIER DES CHARGES ANNEE 2014 PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES Pays Adour Landes Océanes Axe 1 : Le Tourisme Durable positionnement marketing du territoire Module 1 (PALO.1) : Animer et consolider

Plus en détail

Modes Opératoires WinTrans Mai 13 ~ 1 ~

Modes Opératoires WinTrans Mai 13 ~ 1 ~ Modes Opératoires WinTrans Mai 13 ~ 1 ~ Table des matières Facturation... 2 Tri Filtre... 2 Procédures facturation... 3 Transfert Compta... 8 Création d un profil utilisateur... Erreur! Signet non défini.

Plus en détail

Introduction. Marketing des services? De quoi parle-t-on? copyright 1

Introduction. Marketing des services? De quoi parle-t-on? copyright 1 Introduction Marketing des services? De quoi parle-t-on? copyright 1 Marketing des services de l information Vos attentes Redéfinir clairement à qui vous vous adressez Mieux connaître les attentes de votre

Plus en détail

Les points à aborder

Les points à aborder Semaine française de la réduction des déchets (4 ème édition - 21-29 novembre 2009) contacts ADEME Aquitaine anne.labadiolechassagne@ademe.fr antoine.bonsch@ademe.fr 1 Les points à aborder Les informations

Plus en détail

Recycler, ca rapporte! PRIMAIRE

Recycler, ca rapporte! PRIMAIRE Activité éducative sur la récupération et le recyclage des contenants à remplissage unique inspirée de la campagne Recycler, ça rapporte! de RECYC-QUÉBEC PRIMAIRE Activité éducative sur la récupération

Plus en détail

Je crée mon site Internet CERFRANCE. Guide de l utilisateur. 1- Créer mon site. 2- Voir mon site. 3- Modifier mon site. 4- Faire vivre mon site

Je crée mon site Internet CERFRANCE. Guide de l utilisateur. 1- Créer mon site. 2- Voir mon site. 3- Modifier mon site. 4- Faire vivre mon site Je crée mon site Internet CERFRANCE Guide de l utilisateur 1- Créer mon site 2- Voir mon site 3- Modifier mon site 4- Faire vivre mon site 5- Transformer mon site 1-Créer mon site : Pour créer votre site,

Plus en détail

MARVIN DE LA ESPRIELLA Spécialiste en Marketing Web Réseaux sociaux Communication Design

MARVIN DE LA ESPRIELLA Spécialiste en Marketing Web Réseaux sociaux Communication Design QU EST-CE QUE LE MARKETING WEB 2.0? Ce nouveau terme est lié aux différentes techniques de promotion utilisées dans les plateformes interactives d Internet tel que les réseaux sociaux (Facebook, Twitter),

Plus en détail

La Communication du District Sud-Ouest. Réunion du Cabinet Anglet, 24 octobre 2015

La Communication du District Sud-Ouest. Réunion du Cabinet Anglet, 24 octobre 2015 La Communication du District Sud-Ouest Réunion du Cabinet Anglet, 24 octobre 2015 le nouvel «Expressions» : l effet de la mue Le site internet : www.lionsclubs103so.org Les Statistiques de trafic du 01/07

Plus en détail

Qu'est-ce qu'un réseau social?

Qu'est-ce qu'un réseau social? Les réseaux sociaux Qu'est-ce qu'un réseau social? Le terme désigne un site internet permettant à l internaute de s inscrire et d y créer une carte d identité virtuelle appelée le plus souvent «profil».

Plus en détail

MATERNELLES. I- L ACM doit permettre de sociabiliser les enfants. A. Mettre en valeur la notion de civisme chez l enfant

MATERNELLES. I- L ACM doit permettre de sociabiliser les enfants. A. Mettre en valeur la notion de civisme chez l enfant MATERNELLES I- L ACM doit permettre de sociabiliser les enfants A. Mettre en valeur la notion de civisme chez l enfant - 1. Politesse au quotidien - 2. B. Apprentissage de la vie en collectivité - 1. Mise

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Les médias sociaux : Facebook et Linkedin Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Avant de commencer Veuillez S.V.P. tester votre matériel audio en utilisant l assistant d installation audio. Plan Qu

Plus en détail

LA COMMUNICATION VERTE DE BLEU-VERT

LA COMMUNICATION VERTE DE BLEU-VERT bleu-vert communication sàrl lausanne LA COMMUNICATION VERTE DE BLEU-VERT La communication verte de bleu-vert- bleu-vert communication lausanne décembre 2005 - Page 1 sur 7 bleu-vert communication sàrl

Plus en détail

Rencontres du Tourisme Jeudi 21 mars 2013. Le tourisme numérique

Rencontres du Tourisme Jeudi 21 mars 2013. Le tourisme numérique Rencontres du Tourisme Jeudi 21 mars 2013 Le tourisme numérique Introduction Le Web dans le monde, en 2012 2,3 milliards d internautes 16h/ mois sur Internet en moyenne Introduction Comment utilise t-on

Plus en détail

Portail des communes Guide Référent ville

Portail des communes Guide Référent ville Portail des communes Guide Référent ville Services aux communes Introduction Vous êtes Référent pour votre commune et venez de recevoir vos identifiants de connexion à l ENT école. Ce document va vous

Plus en détail