Situation de l enfance au Maroc

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Situation de l enfance au Maroc"

Transcription

1 ROYAUME DU MAROC Situation de l enfance au Maroc 1

2 Superficie : Km 2 ( Population totale : Contexte Données générales Le Maroc est une monarchie constitutionnelle, démocratique et sociale (Art. 1 de la constitution marocaine de 1996) 11,6 millions en 1960 ( (44,7 % moins de 15 ans) 29,2 millions en 2001 ( (31,6 % moins de 15 ans) Habitat dispersé ( douars) PIB par habitant : environ 1300 $ US (2002) Taux de croissance économique moyen sur la période p ( ) : 2,9 % Contraintes budgétaires structurelles : Masse salariale : 12,5 % du PIB Poids de la dette : 74,9% du PIB 2

3 Indicateurs sociaux: Contexte Situation générale des enfants En transition démographique et épidémiologique Taux d accroissement naturel moyen : 1,7 % en 2001 contre 2,1 % en 1994 Indice synthétique de fécondité: 2,7 % 2001 contre 3,3 % en 1994 Taux de mortalité infantile (pour mille): 36,6 en 2001 contre 57,3 en 1992 Taux de mortalité néonatale (pour mille): 19,7 en 2001 contre 31,4 en 1992 Taux de vaccination dépassant les 90 % ; Taux de scolarisation: 90 % en contre 73,5 % en 1998/1999 En milieu rural : 83,8 % en contre 62,5 % en 1998/1999 Filles en milieu rural : 78,7 % en contre 53,6 en 1998/1999 3

4 Renforcement du cadre juridique et institutionnel des droits de l enfant au Maroc L affirmation des droits de l enfant et sa protection juridique à travers la ratification des conventions de l OIT le concernant (182 et 138) Processus d harmonisation de la législation nationale avec les dispositions de la convention des droits de l enfant 4

5 Les enfants en situation vulnérable En dépit des progrès non négligeables enregistrés, d'importantes insuffisances persistent : Précarité de la situation sanitaire et nutritionnelle Situation précaire des enfants handicapés ou à besoins spécifiques Taux de pauvreté : 19 % de la population totale dont 44 % sont des enfants 5

6 Les enfants en situation vulnérable Persistance du phénomène du travail des enfants Principaux résultats de l'étude réalisée dans le cadre du projet UCW entre l'oit, l'unicef et la Banque Mondiale : 16 % des enfants âgés de 7 à 15 ans (1998) Milieu rural (17,3 %) Milieu urbain (10,3 %) Garçons (19,4 %) Filles (8,7 %) Secteurs les plus concernés : Agriculture Artisanat traditionnel Secteur informel enfants domestiques Situation particulière des enfants domestiques (Estimation entre et ) Conditions de travail symptomatiques d une grande vulnérabilité Maltraitance, sévices et abus sexuels 6

7 auvreté Principaux déterminants du travail des enfants Normes Vulnérabilité socio-culturelles culturelles économique Travail des enfants Déperditions scolaires Insuffisance des services sociaux de base 7

8 Questions clés affectant la situation de l enfance Approfondissement du processus démocratique au Maroc Renforcement de la société civile: cadre propice pour une meilleure protection des droits des femmes et des enfants Contexte économique international contraignant notamment : fardeau f de l endettement l et déclin d de l aide l publique au développementd La mondialisation est-elle elle une opportunité ou un facteur d exclusion des femmes et des enfants qui en sont les victimes les plus vulnérables? 8

9 Questions clés affectant la situation de l enfance Les défis du futur appellent une gouvernance mondiale plus solidaire Les exigences d un cadre macroéconomique viable et cohérent posent le dilemme de la conciliation d une politique économique tablant sur une croissance forte, saine et durable et une politique sociale solidaire Réforme du système d éducation et de formation Priorité aux secteurs sociaux en général g (48 % du budget) et aux secteurs sociaux essentiels en particulier (17,6 % du budget. Étude 20/20) 9

10 Qu est ce qui n a pas marché? En matière d éducation La généralisation de la scolarisation Nombre d enfants non scolarisés ou déscolarisés : 2,2 millions (1997) dont : 78 % en milieu rural Plus de 45 % sont des filles L amélioration de la qualité et de l efficience de l enseignement L éradication de l analphabétisme 47 % de la population de plus de 10 ans est analphabète (1999) 51,1 % des femmes de plus de 15 ans sont analphabètes (1999) 87,7 % des femmes rurales de plus de 15 ans sont analphabètes (1999) L analphabétisme de la femme est un déterminant d direct 10 du droit de l enfant l à la survie

11 Qu est ce qui n a pas marché? En matière de santé Réalisation de l objectif l «Santé pour tous» Persistance de déficits d importants Taux de mortalité maternelle : 228 pour naissances vivantes (en 1997) Taux des accouchements en milieu surveillé : 45,6 % et en milieu rural seulement 26,6 % (en 2001) nombre d'habitants par médecin m : (en 2001) nombre d'habitants/essb au niveau national : Ce ratio n'est que de dans les campagnes (en 2001). Faible prise en charge de la petite enfance (nutrition, crèches, ches, préscolaire scolaire ) 11

12 Qu est ce qui n a pas marché? En matière d habitat Lutte contre l habitat insalubre et éradication des bidonvilles: 4 millions de citoyens Plus de familles 1 famille sur 5 en milieu urbain Niveau de promiscuité élevé en milieu urbain: facteur prédisposant p l enfant au déséquilibre émotionnel et à la délinquance Prédominance de l habitat l en pisé ou en pierres en milieu rural: facteur entravant l accl accès s aux services sociaux de base ( eau potable et assainissement) 12

13 Qu est ce qui n a pas marché? En matière d approvisionnement en eau potable et d électrification rurale: Prés de la moitié de la population rurale n est pas desservie Persistance des disparités entre les milieux urbain et rural et entre les sexes (problème d égalité des chances) En matière de promotion de la condition de la femme 13

14 Facteurs explicatifs Principaux dysfonctionnements Persistance de l approche budgétaire axée sur la logique de la dépense plutôt que celle des résultats; Forte centralisation de la gestion des programmes à caractère social; Faiblesse des mécanismes de coordination des politiques sociales aux niveaux central et local; Problème de ciblage des populations concernées; Absence d instruments pertinents d évaluation des programmes et politiques publics en matière sociale. 14

15 Facteurs explicatifs Principaux dysfonctionnements Faiblesse aux niveaux des processus de planification, de programmation et d exécution des budgets des secteurs sociaux en général et ceux dédiés à l enfance en particulier ; Insuffisance des allocations budgétaires et des moyens humains alloués aux secteurs sociaux essentiels ; Faible performance des départements chargés de l exécution des programmes dédiés à l enfance ; 15

16 Facteurs explicatifs Principaux dysfonctionnements Défaillance d articulation entre les différents intervenants dans la planification et la mise en œuvre des politiques publiques en relation avec l enfance aux niveaux central, régional et local ; Absence d articulation entre les programmes dédiés à l enfance et les politiques de lutte contre la pauvreté; Persistance de normes socioculturelles «négatives» quant à la promotion des droits économiques, sociaux et culturels de l enfant. 16

Internationale du projet Budgétisation Sensible au Genre Rabat, du 27 au 29 novembre 2006. La Budgétisation Sensible au Genre au Maroc

Internationale du projet Budgétisation Sensible au Genre Rabat, du 27 au 29 novembre 2006. La Budgétisation Sensible au Genre au Maroc Séminaire d Evaluation d Internationale du projet Budgétisation Sensible au Genre Rabat, du 27 au 29 novembre 2006 La Budgétisation Sensible au Genre au Maroc Mr Mohamed Chafiki Directeur des Études et

Plus en détail

Croissance, emploi et protection sociale

Croissance, emploi et protection sociale Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Croissance, emploi et protection sociale Juillet 1998 Document de travail n 32 La problématique croissance, emploi et protection sociale

Plus en détail

Cadre de résultats et d allocation de ressources de l UNICEF pour le Bhoutan, 2014-2018**

Cadre de résultats et d allocation de ressources de l UNICEF pour le Bhoutan, 2014-2018** Nations Unies Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds des Nations Unies pour la population et du Bureau des Nations Unies pour les services d appui aux projets

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC DIRECTION DU BUDGET

ROYAUME DU MAROC DIRECTION DU BUDGET ROYAUME DU MAROC DIRECTION DU BUDGET I CADRE GENERAL II DEFINITION, OBJECTIFS ET PRINCIPES DU CDMT III DEMARCHE METHODOLOGIQUE D ELABORATION DU CDMT IV PERSPECTIVES 2 Le gouvernement a entrepris ces dernières

Plus en détail

Assise nationale de la santé Marrakech - Juillet 2013

Assise nationale de la santé Marrakech - Juillet 2013 Droit à la santé des groupes vulnérables Assise nationale de la santé Marrakech - Juillet 2013 INTRODUCTION Droit à la santé : élément fondamental des droits de l homme et de la conception d une vie dans

Plus en détail

L approche budgétaire au Burkina Faso : situation actuelle et innovations en vue de la responsabilisation

L approche budgétaire au Burkina Faso : situation actuelle et innovations en vue de la responsabilisation L approche budgétaire au Burkina Faso : situation actuelle et innovations en vue de la responsabilisation L objet de cette communication est de décrire brièvement l approche budgétaire comme instrument

Plus en détail

PROGRAMME DE PROTECTION SOCIALE POUR LE ZIMBABWE Avant-Projet d Article Paris (24 avril 2002)

PROGRAMME DE PROTECTION SOCIALE POUR LE ZIMBABWE Avant-Projet d Article Paris (24 avril 2002) PROGRAMME DE PROTECTION SOCIALE POUR LE ZIMBABWE Avant-Projet d Article Paris (24 avril 2002) INTRODUCTION Actuellement, le Zimbabwe met en place divers systèmes de protection sociale qui peuvent être

Plus en détail

INSTRUMENT EUROPÉEN DE VOISINAGE ET DE PARTENARIAT MAROC

INSTRUMENT EUROPÉEN DE VOISINAGE ET DE PARTENARIAT MAROC INSTRUMENT EUROPÉEN DE VOISINAGE ET DE PARTENARIAT MAROC PROGRAMME INDICATIF NATIONAL 2007 2010 1 Table des Matières Table des Matières 1 1. UE-MAROC : DOCUMENT DE STRATEGIE PAYS 3 2. BUDGET INDICATIF

Plus en détail

المملكة المغربية رئيس الحكومة الوزارة المنتدبة لدى رئيس الحكومة المكلفة بالشؤون العامة والحكامة

المملكة المغربية رئيس الحكومة الوزارة المنتدبة لدى رئيس الحكومة المكلفة بالشؤون العامة والحكامة Royaume du Maroc --- Chef du Gouvernement --- Ministère Délégué auprès du Chef du Gouvernement Chargé des Affaires Générales et de la Gouvernance المملكة المغربية رئيس الحكومة الوزارة المنتدبة لدى رئيس

Plus en détail

IDB.42/9 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

IDB.42/9 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 14 octobre 2014 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarante-deuxième session Vienne, 25-27 novembre

Plus en détail

Booster la gouvernance de la santé publique

Booster la gouvernance de la santé publique Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant) La gouvernance de la santé influence le droit à la santé en son fondement et sa finalité. Tel que défini dans l article 12

Plus en détail

RÉSUMÉ. Les systèmes de santé en Algérie, Maroc et Tunisie Défis nationaux et enjeux partagés

RÉSUMÉ. Les systèmes de santé en Algérie, Maroc et Tunisie Défis nationaux et enjeux partagés RÉSUMÉ LES NOTES IPEMED > N 13 > AVRIL 2012. Les systèmes de santé en Algérie, Maroc et Tunisie Défis nationaux et enjeux partagés Dans le cadre de ses études sectorielles socioéconomiques, Ipemed a organisé

Plus en détail

Royaume du Maroc. Reforme de santé et Partenariat et intersectorialité. Cas du Maroc

Royaume du Maroc. Reforme de santé et Partenariat et intersectorialité. Cas du Maroc Royaume du Maroc Ministère de la Santé du Maroc Reforme de santé et Partenariat et intersectorialité Cas du Maroc Par : M. HAZIM Jilali Directeur de la Planification et des Ressources Financières Bruxelles

Plus en détail

POSITION AFRICAINE COMMUNE SUR METTRE FIN AU MARIAGE DES ENFANTS EN AFRIQUE

POSITION AFRICAINE COMMUNE SUR METTRE FIN AU MARIAGE DES ENFANTS EN AFRIQUE AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone: 011-551 7700 Fax: 011-551 7844 Website: www.au.int POSITION AFRICAINE COMMUNE SUR METTRE FIN AU MARIAGE DES

Plus en détail

Réduction de la Mortalité Infantile : Expérience de la Tunisie et Perspectives. Présentée par Dr. Mounira Garbouj - Tunisie

Réduction de la Mortalité Infantile : Expérience de la Tunisie et Perspectives. Présentée par Dr. Mounira Garbouj - Tunisie Réduction de la Mortalité Infantile : Expérience de la Tunisie et Perspectives Présentée par Dr. Mounira Garbouj - Tunisie * Superficie 154530 Km2 * Population générale : 9 779 000 habitants * Taux de

Plus en détail

APPROCHE MULTISECTORIELLE ET MULTI- ACTEURS POUR LUTTER CONTRE L INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET LA MALNUTRITION Coordination SUN et facilitation REACH

APPROCHE MULTISECTORIELLE ET MULTI- ACTEURS POUR LUTTER CONTRE L INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET LA MALNUTRITION Coordination SUN et facilitation REACH APPROCHE MULTISECTORIELLE ET MULTI- ACTEURS POUR LUTTER CONTRE L INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET LA MALNUTRITION Coordination SUN et facilitation REACH Dr Ruréma Déo-Guide Chef de Cabinet Adjoint à la 2 ème

Plus en détail

Diaspora malienne et développement: contributions, contraintes et stratégies Par

Diaspora malienne et développement: contributions, contraintes et stratégies Par REUNION THEMATIQUE Genève, 11 septembre 2013 Migration du travail et diasporas Diaspora malienne et développement: contributions, contraintes et stratégies Par Seydou KEITA Conseiller Technique Ministère

Plus en détail

Aspects Sociaux du développement

Aspects Sociaux du développement Royaume du Maroc Direction de la Politique Économique Générale Aspects Sociaux du développement Mai 2000 Document de Travail N : 52 - Positionnement du Maroc En terme de développement humain. - La pauvreté

Plus en détail

La Banque mondiale au Maroc. Activités en bref. Oct. 08

La Banque mondiale au Maroc. Activités en bref. Oct. 08 La Banque mondiale au Maroc Activités en bref Oct. 08 1 La Stratégie de coopération Maroc/Banque mondiale La nouvelle Stratégie de Coopération approuvée le 19 mai 2005 par les membres du Conseil d administration

Plus en détail

Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières. Tableau de bord social

Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières. Tableau de bord social Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions Financières Tableau de bord social janvier 2005 SOMMAIRE Note de présentation Population et ménages.... 1 Synthèse des premiers résultats du RGPH-2004

Plus en détail

CONSOLIDATED RESULTS REPORT. Country : COMOROS Programme Cycle : 2008 to 2014

CONSOLIDATED RESULTS REPORT. Country : COMOROS Programme Cycle : 2008 to 2014 CONSOLIDATED RESULTS REPORT Country : COMOROS Programme Cycle : 2008 to 2014 1. Key Results Expected (restate, 1.1 Réduction du taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans de 71 à 40 pour 1 000 (conformément

Plus en détail

Clos en juin 2013, le 20 ème cycle de perfectionnement en gestion des organismes sociaux

Clos en juin 2013, le 20 ème cycle de perfectionnement en gestion des organismes sociaux La protection sociale des enfants en Afrique en 4 exemples : des avancées prometteuses? Raynal Le May, Directeur de la CAF de l Essonne Clos en juin 2013, le 20 ème cycle de perfectionnement en gestion

Plus en détail

Principaux Indicateurs du Développement Social En Tunisie

Principaux Indicateurs du Développement Social En Tunisie République Tunisienne Ministère des Affaires Sociales Bureau des Etudes, de la Planification et de la Programmation Principaux Indicateurs du Développement Social En Tunisie Novembre 2012 1 Indicateurs

Plus en détail

Référentiel des villes apprenantes. Liste de caractéristiques clés et méthodes d évaluation

Référentiel des villes apprenantes. Liste de caractéristiques clés et méthodes d évaluation Référentiel des villes apprenantes Liste de caractéristiques et méthodes d évaluation Adopté à la Conférence internationale sur les villes apprenantes Pékin, Chine, - octobre 0 Référentiel des villes apprenantes

Plus en détail

CEDAW/C/LAO/CC/1-5. Observations finales : République démocratique populaire lao

CEDAW/C/LAO/CC/1-5. Observations finales : République démocratique populaire lao 15 février 2005 Français Original: anglais Comité pour l élimination de la discrimination à l égard des femmes Trente-deuxième session 10-28 janvier 2005 Observations finales : République démocratique

Plus en détail

PRESENTEE PAR M. YANKHOBA SOW DIRECTEUR DES RESSOURCES HUMAINES

PRESENTEE PAR M. YANKHOBA SOW DIRECTEUR DES RESSOURCES HUMAINES CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN AFRIQUE EXPERIENCE DU SENEGAL DANS LA REORGANISATION DU MINISTERE DE LA SANTE POUR UNE MEILLEURE PRISE EN CHARGE DE LA GESTION DES RHS

Plus en détail

Tableau récapitulatif 1. Projet de budget programme par objectif stratégique

Tableau récapitulatif 1. Projet de budget programme par objectif stratégique 66 Tableau récapitulatif 1. Projet de budget programme par objectif stratégique US $ millions Afrique Amériques Asie du Sud-Est aux maladies transmissibles 624,9 37,2 212,4 2. Combattre le VIH/sida, la

Plus en détail

République de Guinée. Projet de descriptif de programme de pays 2013-2017

République de Guinée. Projet de descriptif de programme de pays 2013-2017 République de Guinée Projet de descriptif de programme de pays 2013-2017 Le projet de descriptif de programme de pays relatif à la République de Guinée (E/ICEF/2012/P/L.17) a été présenté au Conseil d

Plus en détail

A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009. Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009

A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009. Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009 A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009 Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 ET PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009 Les appellations employées dans ce document et la présentation des données

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Stratégie de la couverture maladie universelle au Sénégal Etat des lieux et Perspectives

Stratégie de la couverture maladie universelle au Sénégal Etat des lieux et Perspectives REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ----------------------------------------------------------------------------------------- Stratégie de la couverture maladie universelle au Sénégal Etat des

Plus en détail

SOMMAIRE. vii. REMERCIEMENTS... iii. LISTE DES SIGLES... v. LISTE DES TABLEAUX... ix. LISTE DES DIAGRAMMES... x. LISTE DES FIGURES...

SOMMAIRE. vii. REMERCIEMENTS... iii. LISTE DES SIGLES... v. LISTE DES TABLEAUX... ix. LISTE DES DIAGRAMMES... x. LISTE DES FIGURES... Sommaire SOMMAIRE REMERCIEMENTS... iii LISTE DES SIGLES... v LISTE DES TABLEAUX... ix LISTE DES DIAGRAMMES... x LISTE DES FIGURES... xii LISTE DES ENCADRÉS... xii PRÉFACE... xiii AVANT-PROPOS... xv BUDGÉTISER

Plus en détail

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session Objectifs pédagogiques GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum par Analyser les procédures de préparation et de montage des projets.

Plus en détail

Programme Santé 2016-2021 de l USAID/Sénégal Document d évaluation de projet (PAD)

Programme Santé 2016-2021 de l USAID/Sénégal Document d évaluation de projet (PAD) August 11, 2015 I. Introduction Programme Santé 2016-2021 de l USAID/Sénégal Document d évaluation de projet (PAD) En dépit des problèmes sérieux qu il rencontre dans le domaine de la santé, le Sénégal

Plus en détail

Allocution d ouverture de Monsieur Nizar Baraka

Allocution d ouverture de Monsieur Nizar Baraka Allocution d ouverture de Monsieur Nizar Baraka Président du Conseil Economique, Social et Environnemental Séminaire sur «Une nouvelle perspective pour l égalité de genre au Maroc : quelle responsabilité

Plus en détail

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement L accès et le contrôle des ressources par les femmes : un défi pour la sécurité alimentaire Recommandations Vers

Plus en détail

MALI ENQUÊTE PAR GRAPPES À INDICATEURS MULTIPLES MICS RÉSUMÉ

MALI ENQUÊTE PAR GRAPPES À INDICATEURS MULTIPLES MICS RÉSUMÉ MALI ENQUÊTE PAR GRAPPES À INDICATEURS MULTIPLES MICS 2010 RÉSUMÉ L Enquête par Grappe à Indicateurs Multiples du Mali a été réalisée en 2009-2010 par la Cellule de Planification et de Statistique du Ministère

Plus en détail

Institut national d études et d action pour le développement de l Education (INEADE) EVALUATION DES APPRENTISSAGES SCOLAIRES AU SENEGAL

Institut national d études et d action pour le développement de l Education (INEADE) EVALUATION DES APPRENTISSAGES SCOLAIRES AU SENEGAL Institut national d études et d action pour le développement de l Education (INEADE) EVALUATION DES APPRENTISSAGES SCOLAIRES AU SENEGAL 1. Présentation du système éducatif sénégalais 2. Place de l évaluation

Plus en détail

Intégration de l égalité entre les femmes et les hommes dans le processus de GRH

Intégration de l égalité entre les femmes et les hommes dans le processus de GRH Intégration de l égalité entre les femmes et les hommes dans le processus de GRH Les Jeudis de la Gouvernance Publique France Paquet Coordonnatrice égalité entre les femmes et les hommes PARGEP 22 novembre

Plus en détail

STRATEGIE NATIONALE DE PROTECTION SOCIALE MADAGASCAR

STRATEGIE NATIONALE DE PROTECTION SOCIALE MADAGASCAR STRATEGIE NATIONALE DE PROTECTION SOCIALE MADAGASCAR Processus d élaboration de la Stratégie de la Protection Sociale - Avril 2002: concept initié par la Banque Mondiale et création d un groupe technique

Plus en détail

Title: OED Précis no. 152 - Maroc: un potentiel encore inexploité Job number: 98F0459 Language: English Translations: French Country: Morocco Input

Title: OED Précis no. 152 - Maroc: un potentiel encore inexploité Job number: 98F0459 Language: English Translations: French Country: Morocco Input Title: OED Précis no. 152 - Maroc: un potentiel encore inexploité Job number: 98F0459 Language: English Translations: French Country: Morocco Input date: 7/28/98 Maroc : un potentiel encore inexploité

Plus en détail

Ateliers de Formation, Région du Gorgol, République Islamique de Mauritanie

Ateliers de Formation, Région du Gorgol, République Islamique de Mauritanie TERMES DE REFERENCES S entendre sur les causes de la Malnutrition pour agir ensemble Renforcement des capacités des acteurs pour une meilleure intégration de la Nutrition dans les programmes de Sécurité

Plus en détail

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO)

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) MEMPD Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) Titre 14. Programmes et politiques Présenté par : 14.4. Evaluation

Plus en détail

La formation professionnelle et le secteur informel

La formation professionnelle et le secteur informel Investing in People Etude nationale La formation professionnelle et le secteur informel Côte d Ivoire Ce projet est financé par l Union européenne Ce projet est mis en œuvre par sequa ggmbh Table de Matière

Plus en détail

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié Chapitre 1 Définition et enjeux De tout temps, l homme a tenté de se protéger collectivement contre les maladies et les décès prématurés, notamment en luttant contre les épidémies et les agressions de

Plus en détail

Systèmes intégrés de protection sociale

Systèmes intégrés de protection sociale Systèmes intégrés de protection sociale Renforcer l équité en faveur des enfants Résumé Cadre stratégique de protection sociale de l UNICEF 1 Principaux messages La protection sociale contribue de façon

Plus en détail

ÉGALITÉ DE GENRE ET DROITS DES FEMMES. Normes du Conseil de l Europe

ÉGALITÉ DE GENRE ET DROITS DES FEMMES. Normes du Conseil de l Europe ÉGALITÉ DE GENRE ET DROITS DES FEMMES Normes du Conseil de l Europe L égalité de genre est capitale pour la protection des droits de l homme, le fonctionnement de la démocratie, le respect de l État de

Plus en détail

Règles de procédure pour l évaluation parlementaire de l examen de durabilité dans le cadre de l évaluation de l impact de la législation

Règles de procédure pour l évaluation parlementaire de l examen de durabilité dans le cadre de l évaluation de l impact de la législation 18 e législature Conseil consultatif parlementaire pour le développement durable Règles de procédure pour l évaluation parlementaire de l examen de durabilité dans le cadre de l évaluation de l impact

Plus en détail

2 e CONGRÈS MONDIAL RÉSOLUTION CHANGER LA MONDIALISATION

2 e CONGRÈS MONDIAL RÉSOLUTION CHANGER LA MONDIALISATION 2CO/F/6.1 (définitif) CONFÉDÉRATION SYNDICALE INTERNATIONALE 2 e CONGRÈS MONDIAL Vancouver, du 21 au 25 juin 2010 RÉSOLUTION CHANGER LA MONDIALISATION 1. Le Congrès exprime sa plus vive préoccupation face

Plus en détail

SESSIONS NATIONALES Calendrier 2015

SESSIONS NATIONALES Calendrier 2015 SESSIONS NATIONALES Calendrier 2015 ENDA ECOPOP Complexe Sicap POINT E - Immeuble B, 2ème Etage Avenue Cheikh Anta DIOP Téléphone : +221 33 859 64 11 - Fax : +221 33 860 51 33 Email : ecopop@endatiersmonde.org

Plus en détail

Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de

Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de l égalité femmes-hommes est une priorité de l action

Plus en détail

Gabon. Projet de descriptif de programme de pays 2012-2016

Gabon. Projet de descriptif de programme de pays 2012-2016 Gabon Projet de descriptif de programme de pays 2012-2016 Le projet de descriptif de programme de pays relatif au Gabon (E/ICEF/2011/P/L.23) a été présenté au Conseil d administration pour examen et commentaires

Plus en détail

PLAN D ACTION CSRP GROUPES VULNERABLES

PLAN D ACTION CSRP GROUPES VULNERABLES PLAN D ACTION CSRP GROUPES VULNERABLES Objectifs clés CSRP 1 Actions préalables en gras CSRP II Déclencheurs en gras CSRP III Déclencheurs en gras CSRP IV Résultats de moyen terme/indicateurs Global :

Plus en détail

LA QUESTION DE L EMPLOI

LA QUESTION DE L EMPLOI LA QUESTION DE L EMPLOI FACTEURS DETERMINANTS DE L OFFRE ET DE LA DEMANDE DE MAIN-D ŒUVRE Par : Jean-Marie BAZILE 1 SOMMAIRE 1. Définitions : Offre et demande de main-d oeuvre 2. Problématique de l emploi

Plus en détail

Pierrette OYANE NZUE Observatoire des Droits de la Femme et de la Parité Gabon pioyvean@yahoo.fr

Pierrette OYANE NZUE Observatoire des Droits de la Femme et de la Parité Gabon pioyvean@yahoo.fr Pierrette OYANE NZUE Observatoire des Droits de la Femme et de la Parité Gabon pioyvean@yahoo.fr Le Gabon est un pays d Afrique Centrale, peuplé d environ deux millions d habitants. A cause de ses nombreuses

Plus en détail

HAÏTI (Liste de surveillance de Catégorie 2)

HAÏTI (Liste de surveillance de Catégorie 2) HAÏTI (Liste de surveillance de Catégorie 2) Haïti est un pays d origine, de transit et de destination pour les hommes, les femmes et les enfants victimes de la traite des personnes à des fins de travail

Plus en détail

SITUATION DES ENFANTS, DES ORPHELINS ET ENFANTS VULNÉRABLES 16.1 SITUATION DES ENFANTS

SITUATION DES ENFANTS, DES ORPHELINS ET ENFANTS VULNÉRABLES 16.1 SITUATION DES ENFANTS SITUATION DES ENFANTS, DES ORPHELINS 16 ET ENFANTS VULNÉRABLES L un des effets les plus dévastateurs de l épidémie de VIH/sida est l augmentation croissante du nombre d orphelins et d enfants rendus vulnérables

Plus en détail

PROJET DE DÉCLARATION SUR L EMPLOI, L ÉRADICATION DE LA PAUVRETÉ ET LE DÉVELOPPEMENT INCLUSIF EN AFRIQUE

PROJET DE DÉCLARATION SUR L EMPLOI, L ÉRADICATION DE LA PAUVRETÉ ET LE DÉVELOPPEMENT INCLUSIF EN AFRIQUE AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone 517 Fax: 517844 SA11717 SOMMET EXTRAORDINAIRE SUR L'EMPLOI, L ÉRADICATION DE LA PAUVRETÉ ET LE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Mutuelles de santé L approche du CIDR

Mutuelles de santé L approche du CIDR 1 SYNTHESE DE LA SESSION DE FORMATION SUR «LE DEVELOPPEMENT ET LA VIABILITE DES MUTUELLES DE SANTE EN AFRIQUE» Centre de Formation et d appui Sanitaire (CEFA) Kinshasa, du 2 au 6 juin 2003 Depuis un certain

Plus en détail

L emploi rural et l emploi informel : Précarité et vulnérabilité au travail

L emploi rural et l emploi informel : Précarité et vulnérabilité au travail Policy Brief Employment Royaume du Maroc Ministère de l Emploi et des Affaires ociales International Labour Office Note synthétique de politique L emploi rural et l emploi informel : Précarité et vulnérabilité

Plus en détail

Liste des notes. 1. Le consommateur est lui-même un acteur mais il peut être mieux placé au sein de l analyse de la demande alimentaire.

Liste des notes. 1. Le consommateur est lui-même un acteur mais il peut être mieux placé au sein de l analyse de la demande alimentaire. Liste des notes 1. Le consommateur est lui-même un acteur mais il peut être mieux placé au sein de l analyse de la demande alimentaire. 2. Par exemple, le fonctionnement des marchés obéit à des réglementations

Plus en détail

Conclusions concertées sur le financement de la promotion de l égalité des sexes et de l autonomisation des femmes

Conclusions concertées sur le financement de la promotion de l égalité des sexes et de l autonomisation des femmes Conclusions concertées sur le financement de la promotion de l égalité des sexes et de l autonomisation des femmes 1. Les conclusions concertées ci-après, adoptées par la Commission, sont portées à l attention

Plus en détail

2 e CONGRÈS MONDIAL RÉSOLUTION L ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL

2 e CONGRÈS MONDIAL RÉSOLUTION L ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL 2CO/F/6.8 (définitif) CONFÉDÉRATION SYNDICALE INTERNATIONALE 2 e CONGRÈS MONDIAL Vancouver, du 21 au 25 juin 2010 RÉSOLUTION L ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL 1. Le Congrès s engage à appuyer le

Plus en détail

A/RES/62/134. 8 Voir Documents officiels du Conseil économique et social, 2005, Supplément n o 3 (E/2005/23), chap. II,

A/RES/62/134. 8 Voir Documents officiels du Conseil économique et social, 2005, Supplément n o 3 (E/2005/23), chap. II, Nations Unies A/RES/62/134 Assemblée générale Distr. générale 7 février 2008 Soixante-deuxième session Point 63, a, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur la base du rapport

Plus en détail

Etude sur le bilan des dépenses publiques

Etude sur le bilan des dépenses publiques République Islamique de Mauritanie Ministère des Affaires Economiques et du Développement Centre Mauritanien d Analyse de Politiques ----- CMAP ----- Termes de référence Etude sur le bilan des dépenses

Plus en détail

Liste de points concernant le cinquième rapport périodique de la France

Liste de points concernant le cinquième rapport périodique de la France Distr. générale 22 juin 2015 CRC/C/FRA/Q/5 Original: français Anglais, français et espagnol seulement VERSION AVANCEE NON EDITEE Comité des droits de l enfant Soixante-huitième session 11-29 janvier 2016

Plus en détail

Centre de Recherche pour le Développement International. Écosystème et Santé Humaine Initiative de Programme

Centre de Recherche pour le Développement International. Écosystème et Santé Humaine Initiative de Programme Centre de Recherche pour le Développement International Écosystème et Santé Humaine Initiative de Programme Défis du Développement La bonne Santé et le bien être des êtres humains sont au centre du développement

Plus en détail

Renforcer la protection sociale pour les enfants en Afrique de l Ouest et du Centre

Renforcer la protection sociale pour les enfants en Afrique de l Ouest et du Centre inégalité Note de Synthèse Protection sociale pour les Enfants Réduction de la pauvreté q protection sociale Février 2009 exclusion sociale Politiques Sociales atteindre les OMD sécurité stratégies politiques

Plus en détail

Estimation du travail forcé dans le monde Résumé

Estimation du travail forcé dans le monde Résumé Estimation du travail forcé dans le monde Résumé DOCUMENT SOUS EMBARGO JUSQU AU 1er JUIN 2012 A 8:30 GMT RESULTATS S appuyant sur une nouvelle méthodologie statistique plus performante, le BIT estime à

Plus en détail

En partenariat avec : Séminaire National LES REFORMES DEMOCRATIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES: QUEL IMPACT SUR LES DROITS SOCIO ECONOMIQUES?

En partenariat avec : Séminaire National LES REFORMES DEMOCRATIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES: QUEL IMPACT SUR LES DROITS SOCIO ECONOMIQUES? En partenariat avec : LES REFORMES DEMOCRATIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES: QUEL IMPACT SUR LES DROITS SOCIO ECONOMIQUES? NOTE DE CADRAGE Sommaire SOMMAIRE... 2 1. INTRODUCTION :... 3 2. OBJECTIF GLOBAL :...

Plus en détail

Agir en faveur de ceux qui souffrent de la pauvreté et de la faim dans le monde Une voie à suivre

Agir en faveur de ceux qui souffrent de la pauvreté et de la faim dans le monde Une voie à suivre Agir en faveur de ceux qui souffrent de la pauvreté et de la faim dans le monde Institut international de recherche sur les politiques alimentaires www.ifpri.org Actualisé le 27 octobre 2007 Préoccupé

Plus en détail

Les modes d intervention en appui microfinance/financement de l agriculture Le regard des bailleurs : La GTZ

Les modes d intervention en appui microfinance/financement de l agriculture Le regard des bailleurs : La GTZ Les modes d intervention en appui microfinance/financement de l agriculture Le regard des bailleurs : La GTZ Le financement de l agriculture familiale dans un contexte de libéralisation : quelle contribution

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE LA PREVISION ECONOMIQUE ET DU PLAN LES MOINS DE 18 ANS AU ROYAUME DU MAROC. Décembre 2000 DIRECTION DE LA STATISTIQUE

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE LA PREVISION ECONOMIQUE ET DU PLAN LES MOINS DE 18 ANS AU ROYAUME DU MAROC. Décembre 2000 DIRECTION DE LA STATISTIQUE ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE LA PREVISION ECONOMIQUE ET DU PLAN LES MOINS DE 18 ANS AU ROYAUME DU MAROC Décembre 2000 DIRECTION DE LA STATISTIQUE SOMMAIRE Présentation L enfance dans le système national

Plus en détail

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre PLAN LOCAL DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE LA VILLE MONTRÉAL-EST Introduction 2013-2015 Le développement durable est, de nos jours, un concept très important qui permet à tout décideur de concilier les dimensions

Plus en détail

jeunesse cœur du Québec

jeunesse cœur du Québec P O L I T I Q U E Q U É B É C O I S E D E L A J E U N E S S E La jeunesse au cœur du Québec S O M M A I R E Le présent document a été réalisé par le Secrétariat à la jeunesse. 875, Grande Allée Est, bureau

Plus en détail

Pacte d Istanbul pour l Eau

Pacte d Istanbul pour l Eau Pacte d Istanbul pour l Eau Des autorités locales et régionales Réunis à Istanbul en mars 2009, nous Maires et autorités locales et régionales des différentes parties du monde adhérons au présent PACTE

Plus en détail

L EXPERIENCE DU RESEAU DES PARLEMENTAIRES MALIENS POUR LA LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ET AUX ENFANTS. Mars 2013 Honorable Aliou Aya

L EXPERIENCE DU RESEAU DES PARLEMENTAIRES MALIENS POUR LA LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ET AUX ENFANTS. Mars 2013 Honorable Aliou Aya L EXPERIENCE DU RESEAU DES PARLEMENTAIRES MALIENS POUR LA LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ET AUX ENFANTS Mars 2013 Honorable Aliou Aya Plan de l Exposé I. Introduction II. Contexte III. Motivations

Plus en détail

Contexte et mode d intervention

Contexte et mode d intervention Problématique Contexte et mode d intervention La scolarisation des filles est une problématique mondiale qui appelle un traitement particulier. Bien que l éducation soit un droit universel, les filles

Plus en détail

Plan National de Développement 2012-2015

Plan National de Développement 2012-2015 Plan National de Développement 2012-2015 DIAGNOSTIC Un système éducatif peu performant avec une capacité d accueil très limitée 1.Le système éducatif se compose de deux types d enseignement qui sont d

Plus en détail

Gouvernance financière au Maroc Etat des lieux et perspectives

Gouvernance financière au Maroc Etat des lieux et perspectives Royaume du Maroc Le Chef du Gouvernement Gouvernance financière au Maroc Etat des lieux et perspectives Institut Supérieur de l Administration Programme «Agora de la gouvernance» 22 Mars 2012 M. Abdesselam

Plus en détail

Composante 400. 4. Deuxième section : La budgétisation sensible au genre (BSG)

Composante 400. 4. Deuxième section : La budgétisation sensible au genre (BSG) Composante 400 4. Deuxième section : La budgétisation sensible au genre (BSG) La BSG au Maroc : synthèse des initiatives du Maroc en BSG 29 Ce qu est la BSG? Définition et cadre de référence 31 La valeur

Plus en détail

DROITS ET RESPONSABILITÉS

DROITS ET RESPONSABILITÉS CHARTE INTERNATIONALE DES DROITS ET RESPONSABILITÉS DES PERSONNES ATTEINTES DU DIABÈTE CHARTE INTERNATIONALE DES DROITS ET RESPONSABILITÉS DES PERSONNES ATTEINTES DU DIABÈTE - 1 Introduction Le diabète

Plus en détail

Laurence Cambianica, Plan France 17/12/2013

Laurence Cambianica, Plan France 17/12/2013 Projets d appui à la scolarisation des filles: Blocages et leviers pour une généralisation des bonnes pratiques : Expérience de PLAN dans le quartier de la Briqueterie à Yaoundé, au Cameroun Laurence Cambianica,

Plus en détail

Présentation Burkina Faso

Présentation Burkina Faso SEMINAIRE SUR LE RENFORCEMENT DU PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT HUMAIN DANS LES DSRPs EN AFRIQUE Présentation Burkina Faso Addis-Abeba, 15 novembre 2002 Présentatrice : Madame Bernadette BONKOUNGOU Directrice

Plus en détail

QUELLE PROTECTION SOCIALE POUR MADAGASCAR? SYSTÈMES DE PROTECTION SOCIALE ET DE SÉCURITÉ SOCIALE A MADAGASCAR

QUELLE PROTECTION SOCIALE POUR MADAGASCAR? SYSTÈMES DE PROTECTION SOCIALE ET DE SÉCURITÉ SOCIALE A MADAGASCAR QUELLE PROTECTION SOCIALE POUR MADAGASCAR? SYSTÈMES DE PROTECTION SOCIALE ET DE SÉCURITÉ SOCIALE A MADAGASCAR Rencontre des experts en protection sociale à Madagascar 18 et 19 Août 2015 Hôtel COLBERT Antaninarenina

Plus en détail

47 e CONFÉRENCE DU RÉSEAU HABITAT ET FRANCOPHONIE Démontrer notre utilité sociale

47 e CONFÉRENCE DU RÉSEAU HABITAT ET FRANCOPHONIE Démontrer notre utilité sociale 47 e CONFÉRENCE DU RÉSEAU HABITAT ET FRANCOPHONIE Démontrer notre utilité sociale Nos impacts sur la société : approche, méthode et perspective Etude d impact du Programme d appui à la résorption des bidonvilles

Plus en détail

République du Niger Ministère du Plan, de l Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire

République du Niger Ministère du Plan, de l Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire République du Niger Ministère du Plan, de l Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire ANALYSE DE LA SITUATION DES ENFANTS ET DES FEMMES DU NIGER SELON UNE APPROCHE BASEE SUR L EQUITE

Plus en détail

PRESENTATION DU CSLP II

PRESENTATION DU CSLP II FORUM POLITIQUE PRESENTATION DU CSLP II Bujumbura, 13 janvier 2012 1/14 CONTENU I. Bref rappel du processus de préparation du CSLP II II. Contenu et portée de chaque axe stratégique III. Croissance attendue

Plus en détail

Marième Diop Dieye, Experte en droits humains, genre et développement local, Sénégal

Marième Diop Dieye, Experte en droits humains, genre et développement local, Sénégal LES MEFAITS DE LA NON DECLARATION DES NAISSANCES, MARIAGES ET DECES Marième Diop Dieye, Experte en droits humains, genre et développement local, Sénégal INTRODUCTION L accélération du processus de décentralisation

Plus en détail

PLAN CADRE DES NATIONS UNIES POUR L AIDE AU DEVELOPPEMENT 2002-2005 CAP VERT. Juillet 2002

PLAN CADRE DES NATIONS UNIES POUR L AIDE AU DEVELOPPEMENT 2002-2005 CAP VERT. Juillet 2002 PLAN CADRE DES NATIONS UNIES POUR L AIDE AU DEVELOPPEMENT 2002-2005 2005 CAP VERT Juillet 2002 1 UNDAF-Cap Vert TABLE DES MATIERES AVANT PROPOS...3 RESUME EECUTIF...4 1 INTRODUCTION...5 1.1 LE PROCESSUS

Plus en détail

La réforme des transports urbains à Dakar : bilan et perspectives, après quinze ans d'activités

La réforme des transports urbains à Dakar : bilan et perspectives, après quinze ans d'activités SESSION SPÉCIALE : «DÉVELOPPEMENT URBAIN ET COORDINATION DE L OFFRE DE TRANSPORT» La réforme des transports urbains à Dakar : bilan et perspectives, après quinze ans d'activités Alioune THIAM Directeur

Plus en détail

POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES?

POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES? Mai 2010 POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES? Direction Générale des Statistiques Ministère de l Economie, du Commerce, de l Industrie et du Tourisme Pourquoi le Gabon a-t-il besoin

Plus en détail

La mobilisation sociale pour la prévention et la lutte contre les arboviroses (la dengue)

La mobilisation sociale pour la prévention et la lutte contre les arboviroses (la dengue) Colloque Chikungunya et autres arboviroses en milieu tropical Saint-Pierre, La Réunion, France, 3 et 4 Décembre 2007 La mobilisation sociale pour la prévention et la lutte contre les arboviroses (la dengue)

Plus en détail

BANGLADESH, «Centre for Women and Children Studies»

BANGLADESH, «Centre for Women and Children Studies» BANGLADESH, «Centre for Women and Children Studies» Projet pour l emploi et pour l autonomie des femmes survivantes à l exploitation sexuelle au Bangladesh Au cours des années 2007 à 2009, le CWCS (Center

Plus en détail

Plan de présentation. Le cadre de référence. Cadre de référence en sécurité alimentaire

Plan de présentation. Le cadre de référence. Cadre de référence en sécurité alimentaire Cadre de référence en sécurité alimentaire Micheline Séguin Bernier Dt.P., M. Sc. Direction de santé publique Le 7 mai 009 Révisé le mai 009 Plan de présentation Volet Cadre de référence en matière de

Plus en détail

Note de synthèse du rapport de la Banque Mondiale sur la stratégie du secteur de l'habitat au Maroc Juillet 1996

Note de synthèse du rapport de la Banque Mondiale sur la stratégie du secteur de l'habitat au Maroc Juillet 1996 Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Note de synthèse du rapport de la Banque Mondiale sur la stratégie du secteur de l'habitat au Maroc Juillet 1996 Document de travail

Plus en détail

1. Données Principales

1. Données Principales 1. Données Principales Région : Pays : Année : Programme : Code : Organisme responsable du programme : Nom : X Adresse : Téléphone : Email et site Internet : Présentation rapide : Localisation du programme

Plus en détail

Domaine thématique d égalité entre les sexes: indicateurs utilisés pour suivre la réalisation de l objectif d égalité entre les sexes

Domaine thématique d égalité entre les sexes: indicateurs utilisés pour suivre la réalisation de l objectif d égalité entre les sexes Nations Unies Conseil économique et social ECE/CES/GE.30/2014/4 Distr. générale 7 janvier 2014 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Groupe

Plus en détail

Le guide de la microfinance

Le guide de la microfinance Sébastien Boyé, Jérémy Hajdenberg, Christine Poursat Le guide de la microfinance Microcrédit et épargne pour le développement Préface de Maria Nowak, 2006 ISBN : 2-7081-3664-X Sommaire Préface... 11 Quelques

Plus en détail

Qu est ce qu un Parc naturel régional?

Qu est ce qu un Parc naturel régional? Qu est ce qu un Parc naturel régional? Une marque Classement «PNR» par décret par le Ministère de l Ecologie et du développement durable La marque déposée a pour but de promouvoir une image de qualité,

Plus en détail