Consommation ATB & résistance bactérienne Quelle[s] situation[s] en Franche-Comté?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Consommation ATB & résistance bactérienne Quelle[s] situation[s] en Franche-Comté?"

Transcription

1 Consommation ATB & résistance bactérienne Quelle[s] situation[s] en Franche-Comté? Dr C. Bouvier-Slekovec Dr J. Leroy CLIN

2 Introduction OSCAR : observatoire de la consommation antibiotique & de la résistance bactérienne CLIN 17/12/15 2

3 Méthodologie Cadre de l étude : Franche-Comté Période : résultats 2014, évolution Source de données : ATB-RAISIN Consommation ATB : DDJ/ 1000JH Résistance : % de résistance dans l espèce CLIN 17/12/15 3

4 Résultats - participation En 2014 n=28 ES Répartition Évolution Cohorte stable depuis 2007 : (n=15) Développer la participation des ES CLIN 17/12/15 4

5 Résultats Consommation ATB Consommation globale Tous les ES participants Si sur données communautaires =le + 5 ES et bcp EHPAD Poids du CHU Tendance à la baisse de la consommation (~10 % depuis 2009) En DDJ/1000 JH CLIN 17/12/15 5

6 Résultats Consommation ATB Consommation globale Cohorte stable (n=15) Stabilité de la consommation depuis 2009 CLIN 17/12/15 6

7 Résultats Consommation ATB Antibiotiques «critiques» Cohorte stable (n=15) Augmentation : Carbapénèmes + 66 % Linézolide x 5 Daptomycine x 9 en 5 ans Idéalement CRO pour céfotaxime Diminution : Amox - ac. clav -10 % en 5 ans Quinolones -37 % V CLIN 17/12/15 7

8 Résultats- résistance bactérienne SARM Diminution depuis 2009, mais tendance récente à la hausse? E. coli Céfotaxime-R ciprofloxacine-r Augmentation de la résistance aux C3G et FQ ++ dans le Doubs (impact CHU : bcp plus de souches) CLIN 17/12/15 8

9 Résultats P. aeruginosa Céftazidime-R Imipénème-R Ciprofloxacine-R Peu de souches (<200) testées dans le 70 Tendance à l augmentation sauf pour la résistance à la ciprofloxacine CLIN 17/12/15 9

10 Résultats Place du mécillinam dans le traitement des cystites simples : ~200 souches hospitalières (H)et communautaires (C) Souches sauvages : 100 % de sensibilité Souches Pase : 92 % Souches EBLSE (H+C) : 90 % traitement probabiliste possible Étude réalisée par Thomas WALGENWITZ dans le service d hygiène du CHRU de Besançon CLIN 17/12/15 10

11 Synthèse des résultats Consommation : semble en baisse sur cohorte globale semble stable sur les 15 ES Diminution participation des ES freins à la participation? : 70 % participation : 2014 : % (Bourgogne 90 %!) Parmi les ATB «critiques» + - Quinolones Amox ac. clav Carbapénèmes Linézolides Daptomycine CLIN 17/12/15 11

12 Synthèse Données de résistance La résistance bactérienne continue de gagner du terrain Disparités au sein de la région CLIN 17/12/15 12

13 Synthèse Développer la participation Intérêt local Poster personnalisé (pour 01/2016) Accompagnement Intérêt régional Exhaustivité (si bon taux de participation) Connaissance des pratiques & épidémiologie Adaptation des recommandations (ex IU et pivmécillinam) Développement d outils régionaux (adapté à notre épidémiologie!) CLIN 17/12/15 13

14 Les outils régionaux Des posters personnalisés (benchmarking) Un rapport régional : le Bulletin d OSCAR Des recommandations du juste usage des antibiotiques Guides téléchargeables Application smartphone : Prescriptor (avril 2016) CLIN 17/12/15 14

15 Perspectives ES Ville Important de développer des actions sur ces 3 secteurs de l offre de soin EMS OSCAR dès le 1/01/16 Réforme territoriale OSCAR intègre la Bourgogne au 1/01/2016 Et le bulletin sera Bourgogne et Franche-Comté CLIN 17/12/15 15

16 Conclusion Problématique de l antibiorésistance = réel enjeu de santé public pour les années à venir Promotion du juste usage des ATB Application des mesures d hygiène sont liés CLIN 17/12/15 16

17 MERCI POUR VOTRE ATTENTION CLIN 17/12/15 17

Mise en place du contrôle du bon usage des carbapénèmes: expérience d une équipe pluridisciplinaire

Mise en place du contrôle du bon usage des carbapénèmes: expérience d une équipe pluridisciplinaire Mise en place du contrôle du bon usage des carbapénèmes: expérience d une équipe pluridisciplinaire Murielle Galas, Gaëlle Dunoyer, Claude Olive, Rafaëlle Théodose, François Lengellé, Patrick Hochedez,

Plus en détail

Actualisations récentes

Actualisations récentes Consensus de Prise en Charge des Infections Urinaires Communautaires SPILF 2014-15 Intérêts et Limites, pour quels Résultats? Dr Stéphane CHADAPAUD CH de Hyères Actualisations récentes IU C : Actualisation

Plus en détail

MedQual Centre d information et de ressources pour le bon usage des antibiotiques. Région Pays de la Loire

MedQual Centre d information et de ressources pour le bon usage des antibiotiques. Région Pays de la Loire MedQual Centre d information et de ressources pour le bon usage des antibiotiques Région Pays de la Loire Pr Françoise BALLEREAU Ministère de la Santé 28 novembre 2011 Pourquoi la création de MedQual?

Plus en détail

Une bactérie hautement résistante est diagnostiquée chez un patient : que faire?

Une bactérie hautement résistante est diagnostiquée chez un patient : que faire? 8 e rencontre régionale destinée aux représentants des usagers des établissements de santé et aux associations d usagers de Picardie Une bactérie hautement résistante est diagnostiquée chez un patient

Plus en détail

Rencontre régionale autour du bon usage des antibiotiques. www.omedit-paysdelaloire.fr @OmeditPdl

Rencontre régionale autour du bon usage des antibiotiques. www.omedit-paysdelaloire.fr @OmeditPdl Rencontre régionale autour du bon usage des antibiotiques www.omedit-paysdelaloire.fr @OmeditPdl Observatoire des médicaments, des dispositifs médicaux et de l innovation thérapeutique = structure régionale

Plus en détail

Prélèvements microbiologiques: Quoi? Chez qui? Quand? Pourquoi? Quel impact sur la surveillance?

Prélèvements microbiologiques: Quoi? Chez qui? Quand? Pourquoi? Quel impact sur la surveillance? Prélèvements microbiologiques: Quoi? Chez qui? Quand? Pourquoi? Quel impact sur la surveillance? Journée d échanges des réseaux ATB & BMR Sud Est Pr Jean-Philippe Lavigne (CHU Nîmes, INSERM U1047) Questions

Plus en détail

Organisation de la prévention des infections associées aux soins (IAS) en France

Organisation de la prévention des infections associées aux soins (IAS) en France Organisation de la prévention des infections associées aux soins (IAS) en France Dr Jeanne-Marie GERMAIN Antenne régionale du C.CLIN 1 ère journée régionale des représentants des usagers des CRUQPEC et

Plus en détail

Évaluation de l action du Conseil général de la Nièvre en faveur de l insertion sociale, économique et professionnelle

Évaluation de l action du Conseil général de la Nièvre en faveur de l insertion sociale, économique et professionnelle Évaluation de l action du Conseil général de la Nièvre en faveur de l insertion sociale, économique et professionnelle Elèves administrateurs Promotion Vercors Janvier 2006 SOMMAIRE Introduction I. Approche

Plus en détail

LES OUTILS DE PILOTAGE DES ACTIONS MISES EN ŒUVRE POUR FAVORISER LE BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES CONSORES. CSAI 20 mai 2014 Sandrine HENARD

LES OUTILS DE PILOTAGE DES ACTIONS MISES EN ŒUVRE POUR FAVORISER LE BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES CONSORES. CSAI 20 mai 2014 Sandrine HENARD LES OUTILS DE PILOTAGE DES ACTIONS MISES EN ŒUVRE POUR FAVORISER LE BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES CONSORES 1 CSAI 20 mai 2014 Sandrine HENARD " Recommandations et textes of/iciels Plan na9onal pour préserver

Plus en détail

CONSORES: E-OUTIL DE SURVEILLANCE DES CONSOMMATIONS DES ANTIBIOTIQUES ET DES RÉSISTANCES BACTÉRIENNES

CONSORES: E-OUTIL DE SURVEILLANCE DES CONSOMMATIONS DES ANTIBIOTIQUES ET DES RÉSISTANCES BACTÉRIENNES Journée régionale sur le bon usage des antibiotiques Rennes 19 nov 2014 CONSORES: E-OUTIL DE SURVEILLANCE DES CONSOMMATIONS DES ANTIBIOTIQUES ET DES RÉSISTANCES BACTÉRIENNES Contacts : Dr Sandrine BOUSSAT

Plus en détail

Quelle politique de dépistage des BMR au sein des établissements de santé?

Quelle politique de dépistage des BMR au sein des établissements de santé? Quelle politique de dépistage des BMR au sein des établissements de santé? Journée Régionale des CLIN et EOH de Haute Normandie Mardi 20 avril 2010 Dr Sophie Boyer Laboratoire de Microbiologie Nouvelles

Plus en détail

JOURNEE ALIAS - 29 mars 2011. S. Nguyen, S. Dekeyser, C. Plane, B. Quesnel, MC. Delabre, C. Ducrond, E. Beclin, F. Dufossez, D. Descamps CH BETHUNE

JOURNEE ALIAS - 29 mars 2011. S. Nguyen, S. Dekeyser, C. Plane, B. Quesnel, MC. Delabre, C. Ducrond, E. Beclin, F. Dufossez, D. Descamps CH BETHUNE Surveillance des bactériémies : un outil pour améliorer la qualité des prescriptions antibiotiques et pour la lutte contre les infections nosocomiales. S. Nguyen, S. Dekeyser, C. Plane, B. Quesnel, MC.

Plus en détail

Confronter ses consommations d antibiotiques et ses résistances bactériennes

Confronter ses consommations d antibiotiques et ses résistances bactériennes Confronter ses consommations d antibiotiques et ses résistances bactériennes François CARON Sophie BOYER Isabelle TIRET CHU de Rouen OMEDIT 15 juin 2014 1 Confronter ses consommations antibiotiques et

Plus en détail

Consommation d antibiotiques et résistance aux antibiotiques en France : nécessité d une mobilisation déterminée et durable

Consommation d antibiotiques et résistance aux antibiotiques en France : nécessité d une mobilisation déterminée et durable Maladies chroniques et traumatismes Novembre 4 Maladies infectieuses Consommation d antibiotiques et résistance aux antibiotiques en France : nécessité d une mobilisation déterminée et durable Bilan des

Plus en détail

Présentation e-learning Infections urinaires. Camille Reliquet Pharmacien Unité de coordination de l OMéDIT Bretagne

Présentation e-learning Infections urinaires. Camille Reliquet Pharmacien Unité de coordination de l OMéDIT Bretagne Présentation e-learning Infections urinaires Camille Reliquet Pharmacien Unité de coordination de l OMéDIT Bretagne Objectifs du module de e-learning Optimiser la prise en charge des infections urinaires

Plus en détail

Les résistances bactériennes en ville : MedQual-ville

Les résistances bactériennes en ville : MedQual-ville TITRE Centre Ressource en Antibiologie Les résistances bactériennes en ville : MedQual-ville Dr Sonia Thibaut Mercredi 19 Novembre 2014 1 2 Création TITRE d un réseau de LBM en ville MedQual, centre reconnu

Plus en détail

CoRéMéDiMS-OMEDIT-MiP

CoRéMéDiMS-OMEDIT-MiP CoRéMéDiMS-OMEDIT-MiP Comité Régional du Médicament et des Dispositifs Médicaux Stériles de Midi-Pyrénées Consommation des antibiotiques dans les établissements de santé Surveillance ATB-RAISIN Midi-Pyrénées

Plus en détail

Entérobactéries «urinaires» Résistance à l hôpital

Entérobactéries «urinaires» Résistance à l hôpital Entérobactéries «urinaires» Résistance à l hôpital Dr Marie KEMPF Laboratoire de Bactériologie-Hygiène CHU Angers 18 es JNI, Saint-Malo, du 21 au 23 juin 217 1 Déclaration d intérêts de 213 à 216 Intérêts

Plus en détail

Comment éviter les carbapénèmes? Rémy Gauzit Unité de réanimation St Charles Hôtel Dieu - Paris V

Comment éviter les carbapénèmes? Rémy Gauzit Unité de réanimation St Charles Hôtel Dieu - Paris V Comment éviter les carbapénèmes? Rémy Gauzit Unité de réanimation St Charles Hôtel Dieu - Paris V Déclaration des liens d intérêts 2010 2013 Vice-président de la Spilf Intervenant au titre d orateur Janssen-Cylag,

Plus en détail

Antibiothérapie des infections courantes: aidez-nous à sauver les antibiotiques

Antibiothérapie des infections courantes: aidez-nous à sauver les antibiotiques Antibiothérapie des infections courantes: aidez-nous à sauver les antibiotiques Quoi de Neuf au HNFC 7 Juin 2016 Vincent GENDRIN, service des Maladies Infectieuses Antibio-résistance: un péril grave Texte

Plus en détail

INFECTION URINAIRE ET GROSSESSE

INFECTION URINAIRE ET GROSSESSE INFECTION URINAIRE ET GROSSESSE Dr X.LEGROS Maternité CHU Pointe à Pitre Février 2013 INTRODUCTION Fréquence et gravité Options thérapeutiques restreintes du fait tératogénicité de certains antibiotiques

Plus en détail

CONSOMMATIONS ANTIBIOTIQUES ET RÉSISTANCES BACTÉRIENNES EN EHPAD. Aurélie MARQUET. Pharmacien Omédit Bretagne/MedQual

CONSOMMATIONS ANTIBIOTIQUES ET RÉSISTANCES BACTÉRIENNES EN EHPAD. Aurélie MARQUET. Pharmacien Omédit Bretagne/MedQual CONSOMMATIONS ANTIBIOTIQUES ET RÉSISTANCES BACTÉRIENNES EN EHPAD Aurélie MARQUET Pharmacien Omédit Bretagne/MedQual 2 CONSOMMATIONS ANTIBIOTIQUES Que disent les enquêtes de prévalence? EUROPE 1 2013, ECDC

Plus en détail

Etude VITALE La carte Vitale permet-elle de prédire l'antibiorésistance?

Etude VITALE La carte Vitale permet-elle de prédire l'antibiorésistance? Etude VITALE La carte Vitale permet-elle de prédire l'antibiorésistance? Etude pilote en vue de guider les schémas antibiotiques probabilistes des infections urinaires communautaires Programme de Recherche

Plus en détail

assises Personnes Âgées Les enjeux du vieillissement, la protection sociale en question. Mardi 25 & mercredi 26 Novembre 2008

assises Personnes Âgées Les enjeux du vieillissement, la protection sociale en question. Mardi 25 & mercredi 26 Novembre 2008 e assises des Établissements et Services Associatifs pour Personnes Âgées Mardi 25 & mercredi 26 Novembre 2008 Avec le concours de Les enjeux du vieillissement, la protection sociale en question. Espace

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA TRANSMISSION GRAND LYON METROPOLE 9 ENQUETE FORUN DE L'ENTREPRENEURIAT

OBSERVATOIRE DE LA TRANSMISSION GRAND LYON METROPOLE 9 ENQUETE FORUN DE L'ENTREPRENEURIAT OBSERVATOIRE DE LA TRANSMISSION GRAND LYON METROPOLE 9 ENQUETE FORUN DE L'ENTREPRENEURIAT 1. Rappel des objectifs et cadre de l'étude 2. Résultats de l'étude 3. Profil des dirigeants cédants Rappel des

Plus en détail

Recommandations pour la prévention de la transmission croisée des «Bactéries Hautement Résistantes aux antibiotiques émergentes»(bhre)

Recommandations pour la prévention de la transmission croisée des «Bactéries Hautement Résistantes aux antibiotiques émergentes»(bhre) Recommandations pour la prévention de la transmission croisée des «Bactéries Hautement Résistantes aux antibiotiques émergentes»(bhre) actualisation 2013 des recommandations ERG/EPC du HCSP Dr Karine Blanckaert

Plus en détail

Formation. «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015

Formation. «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015 Formation «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015 Vous souhaitez sécuriser votre activité? Évaluer rapidement la rentabilité de vos produits et services

Plus en détail

Bactéries multi-résistantes émergentes et importation. Dr C. LAWRENCE PH Hygiène CHU R. Poincaré APHP

Bactéries multi-résistantes émergentes et importation. Dr C. LAWRENCE PH Hygiène CHU R. Poincaré APHP Bactéries multi-résistantes émergentes et importation Dr C. LAWRENCE PH Hygiène CHU R. Poincaré APHP BMR émergente : définition? Bactérie dont le mécanisme de résistance est nouveau et qui possède une

Plus en détail

SURVEILLANCE DES INFECTIONS

SURVEILLANCE DES INFECTIONS CLIN Avril 2012 SURVEILLANCE DES INFECTIONS NOSOCOMIALES À LA CND Protocole de surveillance Transmission des bactério + vers l EOH Enquête systématique réalisée par l EOH Identification des IN Validation

Plus en détail

Retour d'expérience du management de l énergie au CHRU de Grenoble

Retour d'expérience du management de l énergie au CHRU de Grenoble de l ARS Retour d'expérience du management de l énergie au CHRU de Grenoble Christophe DUMONT-GIRARD 22 octobre 2015 Pôle Travaux et services techniques Service énergies sécurité technique développement

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉPISTAGE DES BMR

POLITIQUE DE DÉPISTAGE DES BMR POLITIQUE DE DÉPISTAGE DES BMR CLIN avril 2012 CONTEXTE : ICALIN 2 Nouveaux items pour le calcul du score du bilan des activités de lutte contre les infections nosocomiales dans les établissements de santé

Plus en détail

Toxi-infections alimentaires collectives à Madagascar janvier 2009 - juin 2011

Toxi-infections alimentaires collectives à Madagascar janvier 2009 - juin 2011 Toxi-infections alimentaires collectives à Madagascar janvier 2009 - juin 2011 Dr Rafenoharisoa Marie Brigitte Direction de la veille sanitaire et de la surveillance épidémiologique Stagiaire FETP - OI

Plus en détail

L entretien et l aménagement des jardins et terrasses en 2013

L entretien et l aménagement des jardins et terrasses en 2013 L entretien et l aménagement des jardins et terrasses en 2013 1 Sommaire 1 Introduction 1.1 Contexte et objectifs de l étude 4 1.2 Quels sont les taux possession de jardins et terrasses? 8 3 2 Synthèse

Plus en détail

La gestion du changement par l évaluation : Récit d apprentissages surprenants

La gestion du changement par l évaluation : Récit d apprentissages surprenants La gestion du changement par l évaluation : Récit d apprentissages surprenants Marie-France Allen Conseillère en évaluation de programme Direction de la qualité, de la performance et des mandats universitaires

Plus en détail

Enquête 2013. Présentation des résultats de l enquête auprès des entreprises du bâtiment du territoire

Enquête 2013. Présentation des résultats de l enquête auprès des entreprises du bâtiment du territoire Projet «Maison de l Emploi et Développement Durable» - M3D - Présentation des résultats de l enquête auprès des entreprises du bâtiment du territoire Enquête 2013 Cette opération est cofinancée par l Union

Plus en détail

Proposés à un tarif préférentiel, les six produits disponibles ont été revus au 1 er janvier 2016 pour mieux répondre à vos attentes.

Proposés à un tarif préférentiel, les six produits disponibles ont été revus au 1 er janvier 2016 pour mieux répondre à vos attentes. Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne, toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

Catherine DUMARTIN CCLIN SUD OUEST, BORDEAUX

Catherine DUMARTIN CCLIN SUD OUEST, BORDEAUX Cliquez Pistes de ici prévention pour ajouter des un infections sous titre à E. coli BLSE Catherine DUMARTIN CCLIN SUD OUEST, BORDEAUX Prévenir l émergence : usage rationnel moindre usage des antibiotiques

Plus en détail

Démarche d accompagnement pour l amélioration de la prévention des IAS en EHPAD à la Réunion

Démarche d accompagnement pour l amélioration de la prévention des IAS en EHPAD à la Réunion Démarche d accompagnement pour l amélioration de la prévention des IAS en EHPAD à la Réunion Catherine PAYET BONNEFOND Cécile MOURLAN ARLIN Réunion/Mayotte Lyon SF2H 2011 1 Présentation La Réunion : DOM

Plus en détail

INITIATIVE BOURGOGNE & LES ENTREPRISES AU FEMININ

INITIATIVE BOURGOGNE & LES ENTREPRISES AU FEMININ INITIATIVE BOURGOGNE & LES ENTREPRISES AU FEMININ 1 DOSSIER DE CANDIDATURE Cadre réservé aux plateformes N Dossier : Cliquez ici pour taper du texte. Dossier reçu le : Cliquez ici pour taper du texte.

Plus en détail

Déclaration tardive de grossesse : Etude éco-épidémiologique des déterminants individuels et environnementaux

Déclaration tardive de grossesse : Etude éco-épidémiologique des déterminants individuels et environnementaux Déclaration tardive de grossesse : Etude éco-épidémiologique des déterminants individuels et environnementaux Anne-Lise BOLOT Dr Frédéric MAUNY UMR CNRS Chrono-environnement - n 6249 Université de Franche-Comté

Plus en détail

Déclaration de conflits d intérêts : Tatiana Galpérine

Déclaration de conflits d intérêts : Tatiana Galpérine Mise en perspective : Recommandations AFSSAPS pour le Traitement des Infections Urinaires Communautaires et données des réseaux de l Onerba Dr Tatiana GALPERINE Hôpital Tenon Service des Maladies Infectieuses

Plus en détail

Cas de legionellosenosocomiale en Psychiatrie

Cas de legionellosenosocomiale en Psychiatrie Cas de legionellosenosocomiale en Psychiatrie L expérience du Centre Hospitalier de DIEPPE Philippe GLORION, responsable des Services Techniques Dr Stéphanie EDOUARD, Praticien Hygiéniste CoCLINNOR Mardi

Plus en détail

Antibiothérapie en EHPAD

Antibiothérapie en EHPAD OMEDIT IF Plan Antibiothérapie en EHPAD Problématique du bon usage des antibiotiques Présentation du groupe de travail régional Sylvain Diamantis Infectiologue, Melun 9/02/2012 Propositions de recommandations

Plus en détail

Résultats du 1 er tour Le 29 novembre 2010

Résultats du 1 er tour Le 29 novembre 2010 Résultats du 1 er tour Le 29 novembre 2010 Dr BIRGÉ, Président du GLAM Mlle VORKAUFER, Thésarde 1 Un audit du GLAM Réalisé en partenariat avec le réseau Antibiolor Adressé aux 2300 médecins généralistes

Plus en détail

Les axes de la politique de bon usage

Les axes de la politique de bon usage Les axes de la politique de bon usage La formation et l information La surveillance consommation antibiotiques et résistance bactérienne L aide à la prescription Le contrôle des prescriptions La mise en

Plus en détail

Les enjeux de la construction des tarifs issus des coûts. Club des Médecins DIM FHP-MCO. 2 avril 2015

Les enjeux de la construction des tarifs issus des coûts. Club des Médecins DIM FHP-MCO. 2 avril 2015 Les enjeux de la construction des tarifs issus des coûts Club des Médecins DIM FHP-MCO 2 avril 2015 1 Introduction Année 2012 marquée par un questionnement sur le modèle de financement des établissements

Plus en détail

Facteurs favorisants. L âge dans les infections urinaires. L infection urinaire: Recommandations 2009

Facteurs favorisants. L âge dans les infections urinaires. L infection urinaire: Recommandations 2009 Le bon usage des antibiotiques dans les infections urinaires du sujet âgé Dr F. LECOMTE CHIC QUIMPER L infection urinaire: Recommandations 2009 Classification IU simples ou non compliquées (AP) Cystite

Plus en détail

Gisements d économies d énergie dans l industrie et Mesures incitatives à l Utilisation Rationnelle de l Energie en BRETAGNE

Gisements d économies d énergie dans l industrie et Mesures incitatives à l Utilisation Rationnelle de l Energie en BRETAGNE Gisements d économies d énergie dans l industrie et Mesures incitatives à l Utilisation Rationnelle de l Energie en BRETAGNE 1 INDUSTRIE Gisements techniques et théoriques d économie d énergie à partir

Plus en détail

Les nouvelles recommandations pour prévenir les infections associées aux soins

Les nouvelles recommandations pour prévenir les infections associées aux soins 1ère journée ALIAS Lille - mardi 29 mars 2011 Les nouvelles recommandations pour prévenir les infections associées aux soins Bruno Grandbastien Faculté de Médecine Henri Warembourg, Université de Lille

Plus en détail

RÉSULTATS DU SONDAGE MERCER

RÉSULTATS DU SONDAGE MERCER ATELIER SUR LES ENJEUX ET DÉFIS DES PLACEMENTS DES FONDATIONS RÉSULTATS DU SONDAGE MERCER 22 janvier 2014 Sébastien Naud, CFA, M.Sc. Conseiller principal MERCER, chef de file mondial La force de notre

Plus en détail

Bactéries Multi Résistantes aux antibiotiques BMR ET VOYAGES. 14 juin 2012-13 JNI. V Morange PH hygiéniste CHRU Tours

Bactéries Multi Résistantes aux antibiotiques BMR ET VOYAGES. 14 juin 2012-13 JNI. V Morange PH hygiéniste CHRU Tours Bactéries Multi Résistantes aux antibiotiques BMR ET VOYAGES V Morange PH hygiéniste CHRU Tours 14 juin 2012-13 JNI Les bactéries Des BMR aux BHR émergentes Des BMR Les bactéries Bactéries S. aureus Entérobactéries

Plus en détail

Cécile Mourlan PH coordinatrice ARLIN CCLIN FELIN Réunion-Mayotte

Cécile Mourlan PH coordinatrice ARLIN CCLIN FELIN Réunion-Mayotte Des BMR aux BHR Cécile Mourlan PH coordinatrice ARLIN CCLIN FELIN Réunion-Mayotte Les enjeux Pas de nouvelles molécules antibiotiques Des malades de plus en plus fragiles Des actes de plus en plus invasifs

Plus en détail

Inégalités sociales et territoriales de santé

Inégalités sociales et territoriales de santé Inégalités sociales et territoriales de santé Quels enjeux de santé dans les quartiers prioritaires? Quels outils pour y répondre? 20 mars 2012 Une situation régionale préoccupante accrue dans les quartiers

Plus en détail

1 er BAROMETRE DE L INNOVATION DANS LES IAA

1 er BAROMETRE DE L INNOVATION DANS LES IAA 1 er BAROMETRE DE L INNOVATION DANS LES IAA DOSSIER DE PRESSE Décembre 2014 Contacts presse : Valorial : Christophe JAN 02 23 48 59 64 christophe.jan@pole-valorial.fr KPMG : Aurélie JOUNY 02 28 24 11 53

Plus en détail

Contexte EHPAD. Intégration GDR. Programme national de prévention des IAS

Contexte EHPAD. Intégration GDR. Programme national de prévention des IAS Contexte EHPAD Fiches techniques traitement anti-infectieux Résidents et collectivité Réglementaire renforcé Décret du 17 mai 2006 Art 2 : chaque antenne est chargée d assurer un relais de proximité du

Plus en détail

Séminaire Culture. Quel projet culturel pour Saint-Quentin-en-Yvelines?

Séminaire Culture. Quel projet culturel pour Saint-Quentin-en-Yvelines? Quel projet culturel pour Saint-Quentin-en-Yvelines? Séminaire Culture Samedi 16 décembre 2006 au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines Scène nationale Séminaire conçu et animé par Claude Paquin et Geneviève

Plus en détail

Les antipsychotiques en médecine générale diagnostic, surveillance et prise en charge du syndrome métabolique. Dr GIGNOUX-FROMENT F.

Les antipsychotiques en médecine générale diagnostic, surveillance et prise en charge du syndrome métabolique. Dr GIGNOUX-FROMENT F. Les antipsychotiques en médecine générale diagnostic, surveillance et prise en charge du syndrome métabolique Dr GIGNOUX-FROMENT F. 10 juin 2010 1 Sommaire Introduction Méthodes Résultats Discussion Conclusion

Plus en détail

Groupe Régional Auvergne sur les Plantes Exotiques Envahissantes L APPROCHE REGIONALE DE LA GESTION DES PLANTES EXOTIQUES ENVAHISSANTES EN AUVERGNE

Groupe Régional Auvergne sur les Plantes Exotiques Envahissantes L APPROCHE REGIONALE DE LA GESTION DES PLANTES EXOTIQUES ENVAHISSANTES EN AUVERGNE Groupe Régional Auvergne sur les Plantes Exotiques Envahissantes L APPROCHE REGIONALE DE LA GESTION DES PLANTES EXOTIQUES ENVAHISSANTES EN AUVERGNE Journées d échanges sur les espèces exotiques envahissantes

Plus en détail

Maitrise du risque infectieux en EHPAD

Maitrise du risque infectieux en EHPAD Maitrise du risque infectieux en EHPAD Dr S. MECHKOUR Réunion des Usagers 1!/09/2012 1 Contexte Déclinaison du "plan stratégique national de prévention des IAS 2009-2013» au secteur médico-social Circulaire

Plus en détail

NOUVEAUTÉS DANS LE DIAGNOSTIC DES INFECTIONS URINAIRES

NOUVEAUTÉS DANS LE DIAGNOSTIC DES INFECTIONS URINAIRES XXVIème congrès de la Société Tunisienne de Pathologie Infectieuse Hôtel Saphir Palace, Hammamet 21-22 avril 2016 NOUVEAUTÉS DANS LE DIAGNOSTIC DES INFECTIONS URINAIRES Pr Ag Wafa Jouaihia Achour Service

Plus en détail

LA DEMATERIALISATION A L UGAP

LA DEMATERIALISATION A L UGAP LA DEMATERIALISATION A L UGAP 1. Dématérialisation de la commande client 2. Dématérialisation des commandes et des factures avec les fournisseurs 3. Dématérialisation du paiement des clients La dématérialisation

Plus en détail

Réseau ATB ; Que faire en cas de surconsommation? Olivier Baud ARlin Auvergne CAI CHU de Clermont-Ferrand

Réseau ATB ; Que faire en cas de surconsommation? Olivier Baud ARlin Auvergne CAI CHU de Clermont-Ferrand Réseau ATB ; Que faire en cas de surconsommation? Olivier Baud ARlin Auvergne CAI CHU de Clermont-Ferrand Doses Définies Journalières (DDJ) ou Defined Daily Doses (DDD) Établi par l OMS :http://www.whocc.no/atcddd/

Plus en détail

Plan stratégique national des Infections Associées aux Soins (IAS) 2009-2013

Plan stratégique national des Infections Associées aux Soins (IAS) 2009-2013 1 Plan stratégique national des Infections Associées aux Soins (IAS) 2009-2013 Etendre la prévention des phénomènes infectieux à tous les secteurs de soins Etablissements de santé Etablissements médico-sociaux

Plus en détail

Epidémiologie mondiale des bactéries multirésistantes émergentes. Un milieu en évolution. Déterminants de la dynamique des maladies infectieuses

Epidémiologie mondiale des bactéries multirésistantes émergentes. Un milieu en évolution. Déterminants de la dynamique des maladies infectieuses Déterminants de la dynamique des maladies infectieuses Epidémiologie mondiale des bactéries multirésistantes émergentes Agent Pascal Astagneau Emergences Milieu Hôte Un milieu en évolution Relation homme-animal

Plus en détail

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête DEPARTEMENT OPINION INSTITUTIONNEL Erwan LESTROHAN Chef de groupe 01 55 33 20 05 erwan.lestrohan@lh2.fr Guillaume Inigo Chargé d études 01 55 33 20 57 guillaume.inigo@lh2.fr

Plus en détail

Travail en partenariat : Cancérologie d Aquitaine

Travail en partenariat : Cancérologie d Aquitaine Travail en partenariat : illustration avec le Réseau de Cancérologie d Aquitaine Atelier CCECQA 23 septembre 2014 Dr V. Bousser Réseau de Cancérologie d Aquitaine (RCA) 70 membres (établissements de santé,

Plus en détail

Le suivi des résultats RH à la Banque Nationale : Passez des indicateurs à l action!

Le suivi des résultats RH à la Banque Nationale : Passez des indicateurs à l action! Le suivi des résultats RH à la Banque Nationale : Passez des indicateurs à l action! Christian Duplessy, Conseiller senior planification stratégique RH 18 septembre 2013 La Banque Nationale : quelques

Plus en détail

Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020

Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020 Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020 LLL : 2020 Objectifs et indices de référence stratégiques Les objectifs et indices de référence stratégiques

Plus en détail

Qualification énergétique du parc bâti à l'échelle d'une région: application à la région Bourgogne

Qualification énergétique du parc bâti à l'échelle d'une région: application à la région Bourgogne Qualification énergétique du parc bâti à l'échelle d'une région: application à la région Bourgogne F.Auriat (CETE69/DLA/GBA) P.Bouchou (CETE69/DLA/GBA) L.Peters (CETE69/DLA/GBA) P. Jary (CETE69/DETC) T.

Plus en détail

COOPERATION ABREC UEMOA POUR LE DEVELOPPEMENT DES ER ET EE DANS LES 8 ETATS MEMBRES

COOPERATION ABREC UEMOA POUR LE DEVELOPPEMENT DES ER ET EE DANS LES 8 ETATS MEMBRES COOPERATION ABREC UEMOA POUR LE DEVELOPPEMENT DES ER ET EE DANS LES 8 ETATS MEMBRES Présenté par : Thierno Bocar TALL, President Directeur Général tbtall@faber-abref.org Tel. 00228 90 12 52 23 1 PRODERE

Plus en détail

Dynamisme des jeunes entreprises en région Centre malgré la crise

Dynamisme des jeunes entreprises en région Centre malgré la crise Dynamisme des jeunes entreprises en région Centre malgré la crise Résultat de l enquête sur la création d entreprises L enquête SINE (système d information sur les nouvelles entreprises) Un suivi longitudinal

Plus en détail

Le circuit du médicament en EHPAD : Quelles actions pour le sécuriser?

Le circuit du médicament en EHPAD : Quelles actions pour le sécuriser? Le circuit du médicament en EHPAD : Quelles actions pour le sécuriser? 4 e journée coordination et management en EHPAD 26 mars 2015 - Nantes 1 Elise Rochais Pharmacien OMEDIT Pays de la Loire L OMEDIT

Plus en détail

Accompagner le changement dans le secteur médicosociale: Rôle et place de la formation

Accompagner le changement dans le secteur médicosociale: Rôle et place de la formation Accompagner le changement dans le secteur médicosociale: Rôle et place de la formation Journées allocation de ressources 3 et 4 avril 2014 La CNSA, en bref Établissement public créé par la loi du 30 juin

Plus en détail

Elaboration du Schéma Régional des Investissements en Santé

Elaboration du Schéma Régional des Investissements en Santé Elaboration du Schéma Régional des Investissements en Santé Rencontre ARS Fédérations des établissements sanitaires et médico-sociaux Union régionale des professionnels de santé du 3 octobre 2013 XX/XX/XX

Plus en détail

Consommation et dépendance énergétique en Ile-de-France

Consommation et dépendance énergétique en Ile-de-France Ateliers de prospective Contrainte énergétique et adaptations urbaines en Ile-de-France Les activités économiques productrices et consommatrices d énergie Consommation et dépendance énergétique en Ile-de-France

Plus en détail

pour Le risque routier professionnel et la mobilité durable

pour Le risque routier professionnel et la mobilité durable pour Le risque routier professionnel et la mobilité durable 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Étude réalisée pour : L Assurance Maladie Risques Professionnels et Publicis Consultants Échantillon

Plus en détail

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014 Patrick Haas 13 novembre 2014 Rappel de la méthodologie Échantillon Mode de recueil Dates de terrain 959 individus âgés de 18 ans et plus Interviews réalisées par téléphone. Le terrain s est déroulé les

Plus en détail

Investigation d une épidémie de légionellose en Ehpad Ivana Novakova Infirmière hygiéniste

Investigation d une épidémie de légionellose en Ehpad Ivana Novakova Infirmière hygiéniste 38 ème journées régionales Hygiène hospitalière et prévention des IAS 24-25 mars 2016 Investigation d une épidémie de légionellose en Ehpad Ivana Novakova Infirmière hygiéniste Un Ehpad en Ile-de-France

Plus en détail

L Ain et ses principaux marchés touristiques. Etude de clientèles 2010

L Ain et ses principaux marchés touristiques. Etude de clientèles 2010 L Ain et ses principaux marchés touristiques Etude de clientèles 2010 Introduction Monsieur Jacques RABUT, Président d Aintourisme ACCOMPAGNER Nos missions Aider nos clients dans la réalisation de leurs

Plus en détail

Perspectives 2011. 1 er semestre. Emploi et formation dans les TPE-PME. Cahier spécial. OPCA et réformes de la formation professionnelle

Perspectives 2011. 1 er semestre. Emploi et formation dans les TPE-PME. Cahier spécial. OPCA et réformes de la formation professionnelle Perspectives 2011 1 er semestre Emploi et formation dans les TPE-PME Cahier spécial OPCA et réformes de la formation professionnelle 8 décembre 2010 Perspectives 2011 1 er semestre 1 Perspectives 2011

Plus en détail

Partenariat Communauté Urbaine de Douala/SOCATUR pour la mise en place d un réseau de transport urbain et organisé dans la ville de Douala

Partenariat Communauté Urbaine de Douala/SOCATUR pour la mise en place d un réseau de transport urbain et organisé dans la ville de Douala VILLE DE DOUALA Partenariat Communauté Urbaine de Douala/SOCATUR pour la mise en place d un réseau de transport urbain et organisé dans la ville de Douala Par Jean YANGO Directeur des Etudes, de la Planification

Plus en détail

Table des matières. Partie I : Introduction et méthodologie 1

Table des matières. Partie I : Introduction et méthodologie 1 Table des matières Partie I : Introduction et méthodologie 1 1. Introduction générale et portée de l étude 1 2. Hypothèses de base 3 3. Objectif de l étude 5 4. Le processus de recherche 6 4.1. Sélection

Plus en détail

PROMACO - Conférence PF - Février 2011 1

PROMACO - Conférence PF - Février 2011 1 PROMACO - Conférence PF - Février 2011 1 PLAN DE PRESENTATION Introduction Stratégies de création de la demande Groupes cibles Thèmes de communication Communication mass media Communication de proximité

Plus en détail

Antibiotiques et résistances bactériennes: Information des usagers

Antibiotiques et résistances bactériennes: Information des usagers Antibiotiques et résistances bactériennes: Information des usagers JOURNÉE RÉGIONALE SUR LE BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES 24 NOVEMBRE 2015 RENNES Hélyette Lelièvre Représentante des Usagers Maison Associative

Plus en détail

Réseau muséal et patrimonial du Saguenay Lac-Saint-Jean Annie Perron annieperron@gmail.com

Réseau muséal et patrimonial du Saguenay Lac-Saint-Jean Annie Perron annieperron@gmail.com Gestion de projet Ce document propose de bonnes pratiques en gestion de projet afin d améliorer la gestion et l efficience des activités de médiation culturelle. Sous forme de listes à cocher, vous pourrez

Plus en détail

INFECTIONS URINAIRES. Stanislas Rebaudet CCA SMIT CHU Bicêtre

INFECTIONS URINAIRES. Stanislas Rebaudet CCA SMIT CHU Bicêtre INFECTIONS URINAIRES Stanislas Rebaudet CCA SMIT CHU Bicêtre Anatomie des voies urinaires Infections urinaires : épidémiologie Infections très fréquentes 2 e site d infection bactérienne communautaire

Plus en détail

Nouveaux outils (depuis 1 an) Actualités s en hygiène. Méthodo/Audit Précautions Complémentaires

Nouveaux outils (depuis 1 an) Actualités s en hygiène. Méthodo/Audit Précautions Complémentaires Système d'alerte Procédure PC contact Procédure PC gouttelettes Procédure PC Air Elimination des excreta Vérification des mesures BMR Port d'équipement de protection individuelle 20 situations cliniques

Plus en détail

Rencontres nationales de la librairie 2013. Librairie : quelle économie pour quel métier?

Rencontres nationales de la librairie 2013. Librairie : quelle économie pour quel métier? Rencontres nationales de la librairie 2013 Librairie : quelle économie pour quel métier? Dimanche 2 juin matin (Session plénière Salle Vitez) Programme susceptible d être modifié 30/04/13 9h30 : petit

Plus en détail

Economie, emploi, services à la population

Economie, emploi, services à la population Elaboration de la charte fondatrice du PNR du Doubs Horloger Economie, emploi, services à la population Partage du diagnostic 9 juillet 2015 LE CADRE DE TRAVAIL Objectifs : Partager / compléter et spatialiser

Plus en détail

Constituer une base de données émissions/énergies Observatoire opteer

Constituer une base de données émissions/énergies Observatoire opteer Constituer une base de données émissions/énergies Observatoire opteer Atelier Quantification et reporting énergie-climat Convention des Maires - 6 octobre 2011 Histoire d opteer O.P.T.E.E.R = Observatoire

Plus en détail

J u i n 2 0 1 3 A C A

J u i n 2 0 1 3 A C A BENCHMARK DES ACHATS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES BENCHMARK TJM DES P2I J u i n 2 0 1 3 A C A François Tourrette SOMMAIRE Présentation BRAPI Méthodologie, échantillonnage et collectes des données Les

Plus en détail

Journée Régionale d Infectiologie Nancy 11 octobre 2014

Journée Régionale d Infectiologie Nancy 11 octobre 2014 Journée Régionale d Infectiologie Nancy 11 octobre 2014 1 J.Birgé S.Hénard Antibiolor Les recommandations Infections Urinaires Communautaires de la SPILF* (adultes, hors femmes enceintes) 31/5/2014 1.

Plus en détail

Projet Interreg IVA transfrontalier (France-Wallonie. Wallonie-Vlaanderen. Vlaanderen) RE-EMPLOI EMPLOI. Conférence de presse 19 mars 2013

Projet Interreg IVA transfrontalier (France-Wallonie. Wallonie-Vlaanderen. Vlaanderen) RE-EMPLOI EMPLOI. Conférence de presse 19 mars 2013 Projet Interreg IVA transfrontalier (France-Wallonie Wallonie-Vlaanderen Vlaanderen) RE-EMPLOI EMPLOI Conférence de presse 19 mars 2013 Le secteur du logement et principalement du parc immobilier existant

Plus en détail

Bilan à 6 mois des activités de l EMHT Morvan Saône et Loire Nord et perspectives pour la région Bourgogne

Bilan à 6 mois des activités de l EMHT Morvan Saône et Loire Nord et perspectives pour la région Bourgogne Bilan à 6 mois des activités de l EMHT Morvan Saône et Loire Nord et perspectives pour la région Bourgogne Dr. S. DAVIDIAN Pharmacien hygiéniste, coordonnateur des EMS Morvan Saône et Loire Nord Mme G.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. le 29 septembre 2011. au Domaine de Fond Saint Jacques (Sainte-Marie)

DOSSIER DE PRESSE. le 29 septembre 2011. au Domaine de Fond Saint Jacques (Sainte-Marie) Pour un développement concerté du milieu rural Martiniquais www.réseaurural.fr DOSSIER DE PRESSE «Assemblée du Réseau Rural Martinique» le 29 septembre 2011 au Domaine de Fond Saint Jacques (Sainte-Marie)

Plus en détail

La formation en alternance recommandée par les TPE-PME

La formation en alternance recommandée par les TPE-PME Votre Conseiller Emploi-Formation, partout en France La formation en alternance recommandée par les TPE-PME Enquête sur l activité, l emploi et l alternance dans les TPE-PME Planète PME - 16 juin 2011

Plus en détail

Congrès SF2H 2014 Marion DAVID

Congrès SF2H 2014 Marion DAVID Etude rétrospective des complications infectieuses, thrombotiques et mécaniques associées aux cathéters centraux insérés par voie périphérique (PICC) en onco-hématologie Congrès SF2H 2014 Marion DAVID

Plus en détail

INTERBEV - FRANCEAGRIMER

INTERBEV - FRANCEAGRIMER INTERBEV - FRANCEAGRIMER JOURNEE DE L ELEVAGE FRANCAIS ORGANISEE EN ITALIE VERONE, LE VENDREDI 06 FEVRIER 2015 COMPTE RENDU de la présentation de l ISMEA Filière Bétail et Viande 18 mars 2015 Dossier n

Plus en détail

Impact des an,bio,ques dans l émergence de la résistance

Impact des an,bio,ques dans l émergence de la résistance Impact des an,bio,ques dans l émergence de la résistance F- Xavier Lescure Médecin référent en an,biothérapie Service de maladies infec,euses et tropicales, hôpital Xavier Bichat Claude Bernard Inserm

Plus en détail

Recommandations Formalisées d Experts «Prise en charge des infections intraabdominales

Recommandations Formalisées d Experts «Prise en charge des infections intraabdominales Recommandations Formalisées d Experts «Prise en charge des infections intraabdominales» Rémy Gauzit (pour le groupe de travail) Unité de réanimation thoracique CHU Cochin - Paris V Comité des référentiels

Plus en détail