LES NOMBRES RELATIFS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES NOMBRES RELATIFS"

Transcription

1 LES NOMBRES RELATIFS PRÉSENTATION Dossier n 1 Juin 2005 Tous droits réservés au réseau AGRIMÉDIA Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE

2 C.D.R. AGRIMEDIA LES NOMBRES RELATIFS Présentation Apprentissage Objectifs : - Savoir reconnaître un nombre relatif - Savoir comparer des nombres relatifs - Savoir ordonner des nombres relatifs Contenu : - Qu'est ce qu'un nombre relatif? - Comparer des nombres relatifs - Ordonner des nombres relatifs LES NOMBRES RELATIFS - Présentation - Dossier n 1 1

3 INTRODUCTION Pour évaluer l'altitude d'un lieu ou la profondeur d'un gouffre nous les repérons par rapport au niveau de la mer. Ce niveau est noté niveau 0 ( zéro ). Ainsi le Mont Blanc culmine à mètres au-dessus du niveau de la mer ( on note : m ) et le paquebot «Titanic» repose, quant à lui, à environ mètres en-dessous du niveau de la mer ( on note : m ). Pour dater les événements historiques, la référence est dans notre civilisation, la naissance de Jésus-Christ ( J-C ) ; cette année est notée année 0 ( zéro ). Ainsi Rome a été fondée 753 ans avant J-C ( on note : ) et Gutenberg a découvert l'imprimerie ans après J-C ( on note : ). Dans tous ces exemples, une «origine» a été choisie et appelée «zéro». A partir de cette origine, on repère chaque information que l on positionne : avant ou en-dessous ( information repérée par le signe moins «-» ) après ou au-dessus ( information repérée par le signe plus «+» ) Ces écritures ( un nombre précédé d un signe ) sont appelées : «NOMBRES RELATIFS». LES NOMBRES RELATIFS - Présentation - Dossier n 1 2

4 LES NOMBRES RELATIFS Chapitre 1 1 er exemple : Voici trois thermomètres : Les températures indiquées sont : + 20 C - 10 C + 5 C Remarque : l'unité de mesure des températures est le degré Celsius noté : C LES NOMBRES RELATIFS - Présentation - Dossier n 1 3

5 2 ème exemple : Alain a 60 sur son compte bancaire ( on note + 60 ). S'il achète un magnétoscope à 89, son compte présentera un découvert de 29 ( il lui manquera 29 ) noté sur son relevé bancaire Remarquons que dans ces deux exemples, nous avons rencontré : * des nombres précédés du signe + ( + 20 ; + 5 ; + 60 ) * des nombres précédés du signe - ( - 10 ; - 29 ) Ces nombres sont appelés nombres relatifs. Un nombre relatif se compose : d'un nombre et d'un signe + ou d un signe - Le nombre est appelé valeur absolue Exemples : La valeur absolue de + 5 est 5 La valeur absolue de - 5 est 5 Elle se note : + 5 = 5 Elle se note : - 5 = 5 De même - 7 = 7 se lit : la valeur absolue de - 7 est 7. Définition : * les nombres relatifs précédés du signe + sont appelés nombres positifs Exemples : + 8 ; + 3,5... * les nombres relatifs précédés du signe - sont appelés nombres négatifs Exemples : - 7 ; - 5,23... Remarque : zéro ( 0 ) est également un nombre relatif. Il n'est ni négatif, ni positif : il n a donc pas de signe. LES NOMBRES RELATIFS - Présentation - Dossier n 1 4

6 Maintenant à vous! EXERCICE Complétez le tableau suivant comme dans l exemple de la première ligne : Nombre relatif + 94 Positif ( + ) ou négatif ( - ) Positif + Valeur absolue 94-5 positif 7 négatif positif 1,273 0 Voir réponses page suivante LES NOMBRES RELATIFS - Présentation - Dossier n 1 5

7 RÉPONSES Nombre relatif Positif ( + ) ou négatif ( - ) Valeur absolue - 5 négatif positif 7-18 négatif positif négatif ,273 positif 1, Très bien! Passons à la suite!! LES NOMBRES RELATIFS - Présentation - Dossier n 1 6

8 COMPARER DES NOMBRES RELATIFS Chapitre 2 I - COMPARER DEUX NOMBRES POSITIFS Relevons les températures indiquées par ces deux thermomètres : T 1 = + 10 C T 2 = + 30 C Comparons ces 2 températures : T 1 = + 10 C et T 2 = + 30 C. La plus élevée est évidemment : + 30 C. De la même façon, nous pouvons comparer les nombres relatifs + 10 et est plus grand que On dit aussi que : + 30 est supérieur à On note : + 30 > + 10 De même, on écrira par exemple : + 26 > > ,9 > + 2,5 + 1,7 > 0 LES NOMBRES RELATIFS - Présentation - Dossier n 1 7

9 II - COMPARER DEUX NOMBRES NÉGATIFS Relevons les températures indiquées par les thermomètres suivants : T 3 = - 20 C T 4 = - 5 C Comparons ces deux températures. La température T 4 ( - 5 C ) est plus élevée que la température T 3 ( - 20 C ). ( Il fait «plus chaud» à - 5 C qu à - 20 C ). De la même façon, nous pouvons comparer les nombres relatifs - 5 et est plus grand que On dit aussi que : - 5 est supérieur à On note : - 5 > - 20 De même, on écrira par exemple : - 26 > > ,9 > - 12,5-1,7 > > - 1 Entre deux nombres négatifs, le plus grand est celui qui a la plus petite valeur absolue. LES NOMBRES RELATIFS - Présentation - Dossier n 1 8

10 III - COMPARER DEUX NOMBRES DE SIGNES DIFFÉRENTS Relevons les températures indiquées par les thermomètres suivants : T 5 = - 10 C T 6 = + 15 C Comparons ces 2 températures : T 5 = - 10 C et T 6 = + 15 C. La plus élevée est évidemment : + 15 C. De la même façon, nous pouvons comparer les nombres relatifs - 10 et est plus grand que On dit aussi que : + 15 est supérieur à On note : + 15 > - 10 De même, on écrira par exemple : + 26 > > ,9 > - 12,5 + 0,7 > ,5 Entre un nombre positif et un nombre négatif, le plus grand est toujours le nombre positif. LES NOMBRES RELATIFS - Présentation - Dossier n 1 9

11 Récapitulatif : Entre deux nombres positifs, le plus grand est celui qui a la plus grande valeur absolue, Exemples : + 26 > ,85 > + 7,324 Entre deux nombres négatifs, le plus grand est celui qui a la plus petite valeur absolue, Exemples : - 12 > ,25 > - 95,84 Entre un nombre positif et un nombre négatif, le plus grand est toujours le nombre positif. Exemples : + 4,58 > > - 6,73 Maintenant à vous! LES NOMBRES RELATIFS - Présentation - Dossier n 1 10

12 EXERCICE Complétez le tableau suivant comme dans l exemple de la première ligne : Nombres relatifs à comparer Comparaison + 94 et > ,52 et + 7,68 > et > + 0,094 et + 0,94 > - 2,5 et - 25 > - 63 et + 48 > et > et > Voir réponses page suivante LES NOMBRES RELATIFS - Présentation - Dossier n 1 11

13 RÉPONSES Complétez le tableau suivant comme dans l exemple de la première ligne : Nombres relatifs à comparer Comparaison + 94 et > ,52 et + 7,68 + 7,68 > - 36, et > ,094 et + 0,94 + 0,94 > + 0,094-2,5 et ,5 > et > et > et > Très bien! Passons à la suite!! LES NOMBRES RELATIFS - Présentation - Dossier n 1 12

14 ORDONNER DES NOMBRES RELATIFS Chapitre 3 Représentons ce thermomètre horizontalement. Ce thermomètre peut être remplacé par un axe gradué. petits nombres grands nombres Exemple : Traçons un axe gradué : Plaçons-y les nombres suivants : + 5 ; - 2 ; + 3,5 ; - 1 ; - 3,5 petits nombres grands nombres - 3, ,5 + 5 Si on classe ces nombres par ordre décroissant ( du plus grand au plus petit ), on peut écrire : Ce qui se lit : + 5 > + 3,5 > - 1 > - 2 > - 3,5 + 5 est plus grand que + 3,5 ou + 5 est supérieur à + 3,5 + 3,5 est plus grand que - 1 ou + 3,5 est supérieur à est plus grand que - 2 ou - 1 est supérieur à est plus grand que - 3,5 ou - 2 est supérieur à - 3,5 LES NOMBRES RELATIFS - Présentation - Dossier n 1 13

15 Si maintenant, on classe ces nombres par ordre croissant ( du plus petit au plus grand ), on peut écrire : Ce qui se lit : - 3,5 < - 2 < - 1 < + 3,5 < + 5-3,5 est plus petit que - 2 ou - 3,5 est inférieur à est plus petit que - 1 ou - 2 est inférieur à est plus petit que + 3,5 ou - 1 est inférieur à + 3,5 + 3,5 est plus petit que + 5 ou + 3,5 est inférieur à + 5 Maintenant à vous! Exercice 1 EXERCICES Rangez dans l'ordre croissant les nombres relatifs suivants après les avoir placés sur un axe gradué. a) ( - 3 ) ; ( + 10 ) ; ( - 5 ) ; ( + 2 ) ; ( + 7 ) ; ( + 13 ) ; ( - 8 ) b) ( - 3 ) ; ( + 7,9 ) ; ( - 7,8 ) ; ( + 7 ) ; ( - 3,5 ) ; ( + 3,7 ) ; ( - 5,6 ). Exercice 2 Rangez dans l'ordre décroissant les nombres relatifs suivants après les avoir placés sur un axe gradué. a) ( - 1 ) ; ( + 3 ) ; ( - 6 ) ; ( - 7,5 ) ; ( + 10,5 ) ; ( - 5 ) ; ( + 9 ) ; ( - 8 ). b) ( - 4,7 ) ; ( - 4,706 ) ; ( - 4,697 ) ; ( - 4,709 ) ; ( - 4,702 ). Remarque : - 4,7 = - 4,700-4,710-4,705-4,700 Voir réponses pages suivantes LES NOMBRES RELATIFS - Présentation - Dossier n 1 14

16 RÉPONSES Exercice 1 a) ( - 3 ) ; ( + 10 ) ; ( - 5 ) ; ( + 2 ) ; ( + 7 ) ; ( + 13 ) ; ( - 8 ) Dans l ordre croissant, on obtient le classement suivant : ( - 8 ) < ( - 5 ) < ( - 3 ) < ( + 2 ) < ( + 7 ) < ( + 10 ) < ( + 13 ) b) ( - 3 ) ; ( + 7,9 ) ; ( - 7,8 ) ; ( + 7 ) ; ( - 3,5 ) ; ( + 3,7 ) ; ( - 5,6 ) ,8-5,6-3,5 +3,7 +7,9 Dans l ordre croissant, on obtient le classement suivant : ( - 7,8 ) < ( - 5,6 ) < ( - 3,5 ) < ( - 3 ) < ( + 3,7 ) < ( + 7 ) < ( + 7,9 ) LES NOMBRES RELATIFS - Présentation - Dossier n 1 15

17 Exercice 2 a) ( - 1 ) ; ( + 3 ) ; ( - 6 ) ; ( - 7,5 ) ; ( + 10,5 ) ; ( - 5 ) ; ( + 9 ) ; ( - 8 ) ,5 +10,5 Dans l ordre décroissant, on obtient le classement suivant : ( + 10,5 ) > ( + 9 ) > ( + 3 ) > ( - 1 ) > ( - 5 ) > ( - 6 ) > ( - 7,5 ) > ( - 8 ) b) ( - 4,7 ) ; ( - 4,706 ) ; ( - 4,697 ) ; ( - 4,709 ) ; ( - 4,702 ). - 4,710-4,705-4,700-4,695-4,709-4,706-4,702-4,7-4,697 Dans l ordre décroissant, on obtient le classement suivant : ( - 4,697 ) > ( - 4,7 ) > ( - 4,702 ) > ( - 4,706 ) > ( - 4,709 ) Fin LES NOMBRES RELATIFS - Présentation - Dossier n 1 16

LES PUISSANCES PUISSANCES D UN NOMBRE. 5 3 x 5 4 =? 1,17.10-4. Tous droits réservés au réseau AGRIMÉDIA. Dossier n 1 Juin 2005

LES PUISSANCES PUISSANCES D UN NOMBRE. 5 3 x 5 4 =? 1,17.10-4. Tous droits réservés au réseau AGRIMÉDIA. Dossier n 1 Juin 2005 LES PUISSANCES PUISSANCES D UN NOMBRE 5 3 x 5 4 =? 1,17.10-4 =? Dossier n 1 Juin 2005 Tous droits réservés au réseau AGRIMÉDIA Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie

Plus en détail

UNITÉS ET MESURES UNITÉS DE MESURE DES CAPACITÉS. Dossier n 5 Juin 2005

UNITÉS ET MESURES UNITÉS DE MESURE DES CAPACITÉS. Dossier n 5 Juin 2005 UNITÉS ET MESURES UNITÉS DE MESURE DES CAPACITÉS Dossier n 5 Juin 2005 Tous droits réservés au réseau AGRIMÉDIA Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE

Plus en détail

UNITÉS ET MESURES CORRESPONDANCE ENTRE LES UNITÉS DE VOLUMES ET LES UNITÉS DE CAPACITÉS MUSCAT. Dossier n 8 Juin 2005

UNITÉS ET MESURES CORRESPONDANCE ENTRE LES UNITÉS DE VOLUMES ET LES UNITÉS DE CAPACITÉS MUSCAT. Dossier n 8 Juin 2005 UNITÉS ET MESURES CORRESPONDANCE ENTRE LES UNITÉS DE VOLUMES ET LES UNITÉS DE CAPACITÉS MUSCAT Dossier n 8 Juin 2005 Tous droits réservés au réseau AGRIMÉDIA Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE

Plus en détail

LES NOMBRES RELATIFS

LES NOMBRES RELATIFS LES NOMBRES RELATIFS OPÉRATIONS SUR LES NOMBRES RELATIFS : ADDITION ET SOUSTRACTION Tous droits réservés au réseau AGRIMÉDIA Dossier n 2 Juin 2005 Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno

Plus en détail

PROPORTIONNALITÉ LES ÉCHELLES. Dossier n 2 Juin 2005. Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE

PROPORTIONNALITÉ LES ÉCHELLES. Dossier n 2 Juin 2005. Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE PROPORTIONNALITÉ LES ÉCHELLES 0 000 000 Dossier n 2 Juin 2005 Tous droits réservés au réseau AGRIMÉDIA Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE C.D.R. AGRIMEDIA

Plus en détail

UNITÉS ET MESURES PÉRIMÈTRES. Dossier n 2 Juin 2005. Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE

UNITÉS ET MESURES PÉRIMÈTRES. Dossier n 2 Juin 2005. Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE UNITÉS ET MESURES PÉRIMÈTRES Dossier n 2 Juin 2005 Tous droits réservés au réseau AGRIMÉDIA Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE C. D. R. UNITÉS ET MESURES

Plus en détail

UNITÉS ET MESURES UNITÉS DE MESURE DES SURFACES. Dossier n 3 Juin 2005

UNITÉS ET MESURES UNITÉS DE MESURE DES SURFACES. Dossier n 3 Juin 2005 UNITÉS ET MESURES UNITÉS DE MESURE DES SURFACES Dossier n 3 Juin 2005 Tous droits réservés au réseau AGRIMÉDIA Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE C.

Plus en détail

STATISTIQUES DESCRIPTIVES

STATISTIQUES DESCRIPTIVES STATISTIQUES DESCRIPTIVES ORGANISATION DES DONNÉES Etude de population 53 784 56 28 4 13 674 8375 9974 60 Consommation annuelle du lait Dossier n 1 Juin 2005 Tous droits réservés au réseau AGRIMÉDIA Conçu

Plus en détail

ÉQUATIONS MISE EN ÉQUATION ET RÉSOLUTION D UN PROBLÈME. 3 x + 5 = 11. x + 4 = 0-5 + 3 x = 4 Mais qui sont ces inconnues?

ÉQUATIONS MISE EN ÉQUATION ET RÉSOLUTION D UN PROBLÈME. 3 x + 5 = 11. x + 4 = 0-5 + 3 x = 4 Mais qui sont ces inconnues? ÉQUATIONS MISE EN ÉQUATION ET RÉSOLUTION D UN PROBLÈME Utilisation des équations du er degré à une inconnue x + 5 = - z = x + = 0-5 + x = Mais qui sont ces inconnues? Dossier n Juin 005 Tous droits réservés

Plus en détail

NOMBRES RELATIFS 1. 287 : naissance d Archimède : 287 ans avant la naissance de J.C. 3 : température de 3 en dessous de 0

NOMBRES RELATIFS 1. 287 : naissance d Archimède : 287 ans avant la naissance de J.C. 3 : température de 3 en dessous de 0 I. Qu est-ce qu un nombre relatif? 1) Rappel NOMBRES RELATIFS 1 Dans de nombreuses situations, on utilise des nombres «positifs» ou «négatifs».ce sont les nombres relatifs. Ils sont utiles dans les cas

Plus en détail

RESOLUTION D UNE INEQUATION. Les symboles utilisés ( symbole d inégalité ) : Appellation 1 Appellation 2 Appellation 3 Vocabulaire à utiliser

RESOLUTION D UNE INEQUATION. Les symboles utilisés ( symbole d inégalité ) : Appellation 1 Appellation 2 Appellation 3 Vocabulaire à utiliser THEME : Les symboles utilisés ( symbole d inégalité ) : Appellation 1 Appellation Appellation Vocabulaire à utiliser < plus petit inférieur strictement inférieur strictement inférieur plus petit ou égal

Plus en détail

LES NOMBRES RELATIFS

LES NOMBRES RELATIFS LES NOMBRES RELATIFS TÉORIE 5 / LES NOMBRES RELATIFS TÉORIE 1. LES NOMBRES RELATIFS A) Les nombres relatifs La température la plus basse enregistrée à enève pendant l'hiver 1984-1985 a été de 18 degrés

Plus en détail

UNITÉS ET MESURES AIRES OU SURFACES. Dossier n 4 Juin 2005. Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE

UNITÉS ET MESURES AIRES OU SURFACES. Dossier n 4 Juin 2005. Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE UNITÉS ET MESURES AIRES OU SURFACES Dossier n 4 Juin 005 Tous droits réservés au réseau AGRIMÉDIA Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE C. D. R. UNITÉS

Plus en détail

Devoir Surveillé informatique MP, PC, PSI

Devoir Surveillé informatique MP, PC, PSI NOM : Classe : Devoir Surveillé informatique MP, PC, PSI L utilisation des calculatrices n est pas autorisée pour cette épreuve. Le langage de programmation choisi est Python. L espace laissé pour les

Plus en détail

Maîtriser le binaire et les conversions réciproques binaire-décimal.

Maîtriser le binaire et les conversions réciproques binaire-décimal. Support Réseau des Accès Utilisateurs SI 2 BTS Services Informatiques aux Organisations 1 ère année Support Réseau des Accès Utilisateurs Objectifs : Chapitre 1 : Codage de l'information Le système binaire

Plus en détail

LES POURCENTAGES RETROUVER UN POURCENTAGE. Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE. Dossier n 2 Juin 2005

LES POURCENTAGES RETROUVER UN POURCENTAGE. Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE. Dossier n 2 Juin 2005 LES POURCENTAGES RETROUVER UN POURCENTAGE Dossier n 2 Juin 2005 Conçu et réalisé par : Tous droits réservés au réseau AGRIMÉDIA Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE C.D.R.

Plus en détail

Nombres relatifs Page 237

Nombres relatifs Page 237 Classe de sixième C HAPITRE 11 N OMBRES RELATIFS 11.1.EXEMPLES D'UTILISATION 238 11.2. COMPARAISON SUR UN AXE 240 11.3. REPERAGE DANS LE PLAN 243 11.4. ADDITION DES RELATIFS 245 11.5. LA SOUSTRACTION 247

Plus en détail

UNITÉS ET MESURES UNITÉS DE MESURE DES LONGUEURS. Dossier n 1 Juin 2005

UNITÉS ET MESURES UNITÉS DE MESURE DES LONGUEURS. Dossier n 1 Juin 2005 UNITÉS ET MESURES UNITÉS DE MESURE DES LONGUEURS Dossier n 1 Juin 2005 Tous droits réservés au réseau AGRIMÉDIA Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE

Plus en détail

VII- Enumérations dans l ordre alphabétique

VII- Enumérations dans l ordre alphabétique VII- Enumérations dans l ordre alphabétique Prenons un dictionnaire. Comment savoir si un mot se trouve avant ou après un autre? On commence par comparer la première lettre de ces deux mots. Si elles sont

Plus en détail

La fonction racine carrée. Document B. Table des matières

La fonction racine carrée. Document B. Table des matières 1 La fonction racine carrée Document B Table des matières - Résolution algébriques d équations avec racine carrée, p.2 à 8; - Règles sous la forme canonique avec b 1 et b = 1, p.9-10; - Équation axe de

Plus en détail

UNITÉS ET MESURES UNITÉS DE MESURE DES MASSES. Dossier n 9 Juin 2005

UNITÉS ET MESURES UNITÉS DE MESURE DES MASSES. Dossier n 9 Juin 2005 UNITÉS ET MESURES UNITÉS DE MESURE DES MASSES Dossier n 9 Juin 2005 Tous droits réservés au réseau AGRIMÉDIA Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE C.

Plus en détail

4N1. Nombres relatifs EST-CE QUE TU TE SOUVIENS?

4N1. Nombres relatifs EST-CE QUE TU TE SOUVIENS? 4N1 Nombres relatifs EST-CE QUE TU TE SOUVIENS? Remarque : pour pouvoir vraiment retenir comment on calcule avec les nombres relatifs, il est déconseillé d'utiliser une calculatrice ici. 1) Classe les

Plus en détail

Fonctions Nombre Dérivé Fonction dérivée

Fonctions Nombre Dérivé Fonction dérivée Fonctions Nombre Dérivé Fonction dérivée Ce chapitre est le chapitre central de la classe de Terminale STG. Il permet (en partie) de clore ce qui avait été entamé dés le collège avec les fonctions affines

Plus en détail

I) Deux propriétés importantes Propriété 1 Si A est multiple de B et B est un multiple de n, alors A est un multiple de n.

I) Deux propriétés importantes Propriété 1 Si A est multiple de B et B est un multiple de n, alors A est un multiple de n. Extrait de cours de maths de 5e Chapitre 1 : Arithmétique Définition 1. Multiples et diviseurs Si, dans une division de D par d, le reste est nul, alors on dit que D est un multiple de d, que d est un

Plus en détail

Chapitre 7. Les fonctions de références

Chapitre 7. Les fonctions de références Chapitre 7 Les fonctions de références I Rappels sur les fonctions I1 Domaine de définition I2 Les variations I3 Parité II Les fonctions de référence II1 Fonctions affines II2 Fonction carré II3 Fonction

Plus en détail

Terminale STG Chapitre 6 : suites arithmétiques et géométriques. Page n 1 2007 2008

Terminale STG Chapitre 6 : suites arithmétiques et géométriques. Page n 1 2007 2008 Terminale STG Chapitre 6 : suites arithmétiques et géométriques. Page n 1 Dans la vitrine du magasin de monsieur suite, on peut voir écrit : " du premier au 4 décembre 006 votre prêt à,90 % pour faire

Plus en détail

CQP 208. Chapitre 5 Optimisation. Olivier Godin. 20 novembre 2015. Université de Sherbrooke. Optimisation 1 / 50

CQP 208. Chapitre 5 Optimisation. Olivier Godin. 20 novembre 2015. Université de Sherbrooke. Optimisation 1 / 50 CQP 208 Chapitre 5 Optimisation Olivier Godin Université de Sherbrooke 20 novembre 2015 Optimisation 1 / 50 Plan du chapitre 1 Croissance, décroissance et extremums relatifs d une fonction 2 Extremums

Plus en détail

ÉQUATIONS. Quel système!!!! PROBLÈMES À DEUX INCONNUES : - MISE EN ÉQUATIONS - RÉSOLUTION. Dossier n 3 Juin 2005

ÉQUATIONS. Quel système!!!! PROBLÈMES À DEUX INCONNUES : - MISE EN ÉQUATIONS - RÉSOLUTION. Dossier n 3 Juin 2005 ÉQUATIONS PROBLÈMES À DEUX INCONNUES : - MISE EN ÉQUATIONS - RÉSOLUTION 3 x + 5 y = 12 6 x + 4 y = 0 Quel système!!!! Dossier n 3 Juin 2005 Tous droits réservés au réseau AGRIMÉDIA Conçu et réalisé par

Plus en détail

INÉQUATIONS. Notations Inéquations Représentations graphiques 1 ]a ; b[ a < x < b

INÉQUATIONS. Notations Inéquations Représentations graphiques 1 ]a ; b[ a < x < b 27 5. Inéquations 5.1. Définition Exemple : x < 4 + 2x La droite réelle Le symbole utilisé pour les intervalles infinis est une notation et ne représente pas un nombre réel. Une inéquation affirme que

Plus en détail

Généralités sur les fonctions ( En seconde )

Généralités sur les fonctions ( En seconde ) Généralités sur les fonctions ( En seconde ) Dernière mise à jour : Dimanche 31 Octobre 2010 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble (Année 2010-2011) Lycée Stendhal, Grenoble ( Document

Plus en détail

Chapitre 1 Second degré. Table des matières. Chapitre 1 Second degré TABLE DES MATIÈRES page -1

Chapitre 1 Second degré. Table des matières. Chapitre 1 Second degré TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre 1 Second degré TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre 1 Second degré Table des matières I Exercices I-1 1................................................ I-1................................................

Plus en détail

MATHÉMATIQUES ET ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE. Michèle GANDIT Christiane SERRET Bernard PARISSE (*)

MATHÉMATIQUES ET ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE. Michèle GANDIT Christiane SERRET Bernard PARISSE (*) MATHÉMATIQUES ET ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE Michèle GANDIT Christiane SERRET Bernard PARISSE (*) Ces deux ateliers avaient pour objectif d amener les participants à une réflexion sur l utilisation, dans

Plus en détail

La fonction logarithme népérien

La fonction logarithme népérien La fonction logarithme népérien Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 204/205 Table des matières La fonction logarithme népérien 2. Définition Courbe représentative................................... 2.2

Plus en détail

Introduction à l optimisation

Introduction à l optimisation Université du Québec à Montréal Introduction à l optimisation Donnée dans le cadre du cours Microéconomie II ECO2012 Baccalauréat en économique Par Dominique Duchesneau 21 janvier septembre 2008 Ce document

Plus en détail

Informatique - L3-EGO

Informatique - L3-EGO Informatique - L3-EGO Bases de données PRET de CD-DVD. Imaginez que vous ayez construit une application de la gestion de votre stock personnel de disques, cassettes, compacts, etc., parce que vous ne savez

Plus en détail

COURS DE DENOMBREMENT

COURS DE DENOMBREMENT COURS DE DENOMBREMENT 1/ Définition des objets : introduction Guesmi.B Dénombrer, c est compter des objets. Ces objets sont créés à partir d un ensemble E, formé d éléments. A partir des éléments de cet

Plus en détail

WEBSEMINAIRE MES ARTICLES ET MES RUBRIQUES

WEBSEMINAIRE MES ARTICLES ET MES RUBRIQUES WEBSEMINAIRE MES ARTICLES ET MES RUBRIQUES PRESENTATION Cms One2/ 20 04 2015 1 Programme q Introduction Présentation du CMS'One2 q Le module «Mes articles» 1- Nouvelle Saisie de note 2- Insertion de médias

Plus en détail

Connaître (savoir écrire et nommer) les nombres entiers naturels inférieurs à 100.

Connaître (savoir écrire et nommer) les nombres entiers naturels inférieurs à 100. Evaluation de maths : 3 ème trimestre Connaître (savoir écrire et nommer) les nombres entiers naturels inférieurs à 100. Nommer les nombres inférieurs à 100 Lire les nombres inférieurs à 100 Lire les nombres

Plus en détail

EQUATIONS, INEQUATIONS

EQUATIONS, INEQUATIONS 1 sur 13 EQUATIONS, INEQUATIONS I. Résolution d équations Activité conseillée p126 activité1 : Notion d équation et d inéquation Activité conseillée p60 activité1 : Notion d équation et d inéquation -p140

Plus en détail

VOLUME 3 ROBERT ET MICHEL LYONS. ( Octobre 2001 )

VOLUME 3 ROBERT ET MICHEL LYONS. ( Octobre 2001 ) VOLUME 3 ROBERT ET MICHEL LYONS ( Octobre 2001 ) Introduction Si votre enfant a réussi les activités des deux volumes précédents, vous serez peut-être surpris, mais le plus difficile est fait. Son succès

Plus en détail

Comment tracer une droite représentative d'une fonction et méthode de calcul de l'équation d'une droite.

Comment tracer une droite représentative d'une fonction et méthode de calcul de l'équation d'une droite. Comment tracer une droite représentative d'une fonction et méthode de calcul de l'équation d'une droite. Introduction : Avant de commencer, il est nécessaire de prendre connaissance des trois types de

Plus en détail

Le second degré. Déterminer et utiliser la forme la plus adéquate d une fonction polynôme de degré deux en vue de la résolution d un problème :

Le second degré. Déterminer et utiliser la forme la plus adéquate d une fonction polynôme de degré deux en vue de la résolution d un problème : Chapitre 1 Ce que dit le programme Le second degré CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Second degré Forme canonique d une fonction polynôme de degré deux. Équation du second degré, discriminant.

Plus en détail

Apprendre pas à pas les règles de base de la comptabilité générale (EXTRAIT)

Apprendre pas à pas les règles de base de la comptabilité générale (EXTRAIT) Page 1 Apprendre pas à pas Les règles de base De la Comptabilité Cours complet reprenant les parties 1, 2 et 3 (Extrait) Page 2 Apprendre pas à pas les règles de base de la comptabilité Cours complet Bruno

Plus en détail

Chapitre 01 : Intégrales généralisées. Objectifs : En première année, on a étudié l intégrale d une fonction définie et continue sur un intervalle

Chapitre 01 : Intégrales généralisées. Objectifs : En première année, on a étudié l intégrale d une fonction définie et continue sur un intervalle Chapitre 01 : Intégrales généralisées Objectifs : En première année, on a étudié l intégrale d une fonction définie et continue sur un intervalle fermé borné de Dans ce chapitre, on va étudier le cas d

Plus en détail

FORMATION INTERMÉDIAIRE MAT 2031 CAHIER 1 ET CORRIGÉ

FORMATION INTERMÉDIAIRE MAT 2031 CAHIER 1 ET CORRIGÉ FORMATION INTERMÉDIAIRE MAT 203 ET CORRIGÉ MAT 203 TABLE DES MATIÈRES I.0 ÉQUATIONS. Résoudre des équations... Exercice... 4 2.0... 5 2. Définir une inégalité... 5 Exercice 2... 7 2.2 Représenter graphiquement

Plus en détail

(Un) Corrigé du partiel Lundi 19 mars 2007. u u1 = Au = 1 2) 1 t forment une base des solutions de ce système,

(Un) Corrigé du partiel Lundi 19 mars 2007. u u1 = Au = 1 2) 1 t forment une base des solutions de ce système, Université Paris 7 Denis Diderot UFR de Mathématiques Licence L3 Equations différentielles 2006-2007 P. Perrin (Un) Corrigé du partiel Lundi 9 mars 2007 Eercice. On considère le système différentiel linéaire

Plus en détail

PSY C3 Eléments de statistique

PSY C3 Eléments de statistique PSY C3 Eléments de statistique Responsables : Amandine Penel & Fabrice Guillaume Maîtres de conférence en Psychologie Cognitive penel@up.univ-mrs.fr guillaume@isc.cnrs.fr semaine du 4 Sept semaine du oct

Plus en détail

PROGRAMME DE LATIN. Écoles Européennes Bureau du Secrétaire général du Conseil Supérieur. Réf. : 97-D-224-fr-2 Orig.

PROGRAMME DE LATIN. Écoles Européennes Bureau du Secrétaire général du Conseil Supérieur. Réf. : 97-D-224-fr-2 Orig. Écoles Européennes Bureau du Secrétaire général du Conseil Supérieur Unité pédagogique Réf. : 97-D-224-fr-2 Orig. : FR Version : FR PROGRAMME DE LATIN Approuvé par le Conseil supérieur lors de sa réunion

Plus en détail

x x² = y x -3-2 -1-0,5 0 0,5 1 2 3 y CHAPITRE 12 I. INTRODUCTION

x x² = y x -3-2 -1-0,5 0 0,5 1 2 3 y CHAPITRE 12 I. INTRODUCTION CHAPITRE 2 FONCTIONS I. INTRODUCTION Une fonction est «une machine à transformer des nombres». Par eemple, la fonction «carré» désigne la «machine» qui transforme les nombres en leurs carrés. Ainsi elle

Plus en détail

RÉPONSES AUX QUESTIONS FAISANT SUITE AU 2 E AFFICHAGE DU PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE

RÉPONSES AUX QUESTIONS FAISANT SUITE AU 2 E AFFICHAGE DU PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE RÉPONSES AUX QUESTIONS FAISANT SUITE AU 2 E AFFICHAGE DU PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE Question 1 Conformément à l'article 76 de la Loi sur l'équité salariale, je vous soumets par écrit des observations

Plus en détail

Dérivées et applications. Equation

Dérivées et applications. Equation Dérivées et applications. Equation I) Dérivée d une fonction strictement monotone 1) Exemples graphiques Soit une fonction dérivable sur un intervalle I. Pour tout I, (x) est le coefficient directeur de

Plus en détail

Master 2- numération Numération

Master 2- numération Numération Numération Il s agira toujours de resituer ces apprentissages dans une situation problème à résoudre. Il est nécessaire de commencer et de finir par un exercice facile. Manipulation : - utilisation du

Plus en détail

Fiches méthode SOMMAIRE

Fiches méthode SOMMAIRE Fiches méthode Tableur (LibreOffice) SOMMAIRE 1. Saisir une formule dans une cellule page 2 2. Recopier une formule sur plusieurs cellules page 2 3. Créer une liste de nombres page 5 4. Trier une liste

Plus en détail

Construire le nombre à la maternelle IEN maternelle Créteil - Josette Denizart- Annie Talamoni- Annette Breiloux

Construire le nombre à la maternelle IEN maternelle Créteil - Josette Denizart- Annie Talamoni- Annette Breiloux Construire le nombre à la maternelle IEN maternelle Créteil - Josette Denizart- Annie Talamoni- Annette Breiloux 1 Éléments institutionnels l Historique : du calcul à des activités mathématiques complexes

Plus en détail

La machine à diviser de Monsieur Pascal

La machine à diviser de Monsieur Pascal prologue La machine à diviser de Monsieur Pascal Àdiviser? vous dites-vous, ne s agit-il pas plutôt de la «Pascaline», la machine à additionner que le jeune Blaise construisit pour soulager son père dans

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact : editoo@editoo.com

DOSSIER DE PRESSE. Contact : editoo@editoo.com DOSSIER DE PRESSE 2006 1 Quel bilan en 5 ans? L alliance de l édition classique et des nouvelles technologies au service de tous. Une centaine de livres papier déjà édités L édition et la diffusion d une

Plus en détail

Préparation aux épreuves écrites du CAPES Conseils de rédaction

Préparation aux épreuves écrites du CAPES Conseils de rédaction Préparation aux épreuves écrites du CAPES Conseils de rédaction Claire Debord Le texte qui suit est une libre compilation de plusieurs textes sur le même thème, notamment ceux de Christophe Champetier

Plus en détail

STATISTICA Test d hypothèseshè

STATISTICA Test d hypothèseshè TEST D HYPOTHESES STATISTICA Test d hypothèseshè TEST D HYPOTHESES Les étapes : Problématique Revue de la littérature Formulation d une hypothèse théorique Construction de l expérience (méthodologie) Lister

Plus en détail

Dictionnaire des élèves architectes de l École des beaux-arts (1800-1968) Guide d utilisation

Dictionnaire des élèves architectes de l École des beaux-arts (1800-1968) Guide d utilisation Dictionnaire des élèves architectes de l École des beaux-arts (1800-1968) Guide d utilisation Présentation Le dictionnaire s appuie sur le dépouillement exhaustif des neuf registres matricules qui dressent

Plus en détail

Comptons avec. Jean-Paul Mercier. Sortons des sentiers battus. APMEP - PLOT n 35

Comptons avec. Jean-Paul Mercier. Sortons des sentiers battus. APMEP - PLOT n 35 Comptons avec et Jean-Paul Mercier L écriture mésopotamienne cunéiforme peut-elle encore nous servir? Deux articles de Jean-Paul Mercier vont tenter de nous en convaincre à travers une expérience qu il

Plus en détail

CH VI Notion de fonctions : les fonctions linéaires et affines.

CH VI Notion de fonctions : les fonctions linéaires et affines. CH VI Notion de fonctions : les fonctions linéaires et affines. I) Activités : Activité 1 : Relier les points correspondants. [- ; 3] Ensemble des réels x tels que x [ ; + [ Ensemble des réels x tels que

Plus en détail

Variations des fonctions

Variations des fonctions CH2-1er S Variations des fonctions Rédacteur : Yann BANC Le mot du prof : Ce chapitre vous permet de revoir les fonctions usuelles et de découvrir de nouvelles fonctions usuelles : valeur absolue et racine

Plus en détail

ÉCOLE POLYTECHNIQUE ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE DE CACHAN ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES FILIÈRE MP HORS SPÉCIALITÉ INFO

ÉCOLE POLYTECHNIQUE ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE DE CACHAN ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES FILIÈRE MP HORS SPÉCIALITÉ INFO ÉCOLE POLYTECHNIQUE ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE DE CACHAN ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES CONCOURS D ADMISSION 2012 FILIÈRE MP HORS SPÉCIALITÉ INFO FILIÈRE PC COMPOSITION D INFORMATIQUE

Plus en détail

Représentation des nombres en langage informatique et conséquences

Représentation des nombres en langage informatique et conséquences CHAPITRE Représentation des nombres en langage informatique et conséquences La création de la numération est un des faits les plus marquants de l histoire de l humanité. Si la plupart des civilisations

Plus en détail

Activités à faire à la maison

Activités à faire à la maison Activités de lecture pour la Maternelle et le Jardin d enfants En salle de classe le texte qui a été utilisé lors de la séance de lecture partagée peut ensuite être exploité dans des activités d enrichissement.

Plus en détail

Suites numériques, cours, classe de terminale STG. 1 Suites arithmétiques. 1.1 Propriétés des suites arithmétiques

Suites numériques, cours, classe de terminale STG. 1 Suites arithmétiques. 1.1 Propriétés des suites arithmétiques Suites numériques, cours, classe de terminale STG 1 Suites arithmétiques 1.1 Propriétés des suites arithmétiques Dénition : Soit r un nombre réel. On appelle suite arithmétique de raison r toute suite

Plus en détail

Livret 5 PROPORTIONNALITE

Livret 5 PROPORTIONNALITE Livret 5 PROPORTIONNALITE EVALUATION DIAGNOSTIQUE PROPORTIONNALITE DP1 : utiliser une échelle, trouver un coefficient de proportionnalité DP2 : vérifier la proportionnalité, trouver le coefficient de proportionnalité

Plus en détail

Puissances de 10 Exercices corrigés

Puissances de 10 Exercices corrigés Puissances de 10 Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : produit de deux puissances de : Exercice 2 : inverse d une puissance de : et Exercice 3 : quotient de deux puissances de

Plus en détail

Nombres relatifs. 1 Introduction Exemples 1. 2 Repérage sur une droite 4. 3 Repère orthogonal 4. 4 Distance à zéro 5

Nombres relatifs. 1 Introduction Exemples 1. 2 Repérage sur une droite 4. 3 Repère orthogonal 4. 4 Distance à zéro 5 Table des matières Nombres relatifs 1 Introduction Exemples 1 2 Repérage sur une droite 4 3 Repère orthogonal 4 4 Distance à zéro 5 5 Comparaison de deux nombres relatifs 6 1 Introduction Exemples Toutes

Plus en détail

I Exercices I-1 1... I-1 2... I-1 3... I-2 4... I-2 5... I-2 6... I-2 7... I-3 8... I-3 9... I-4

I Exercices I-1 1... I-1 2... I-1 3... I-2 4... I-2 5... I-2 6... I-2 7... I-3 8... I-3 9... I-4 Chapitre Convexité TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre Convexité Table des matières I Exercices I-1 1................................................ I-1................................................

Plus en détail

TP4 : Développements limités

TP4 : Développements limités eric.lucon@etu.upmc.fr www.proba.jussieu.fr/pagesperso/eric (TP rédigés d'après C. Armana armana@math.jussieu.fr) CF2 "Calcul formel" Maple TP4 : Développements limités But du TP4 Nous allons utiliser

Plus en détail

GÉNÉRALITÉS SUR LES FONCTIONS

GÉNÉRALITÉS SUR LES FONCTIONS . Qu'est-ce qu'une fonction? Vocabulaire GÉNÉRALITÉS SUR LES FONCTIONS Définition Notion de fonction À chaque fois que l'on associe à une quantité une (autre) quantité, on dit que que l'on définit une

Plus en détail

Comment créer un site Wordpress? Mode d emploi

Comment créer un site Wordpress? Mode d emploi Comment créer un site Wordpress? Mode d emploi Table des matières 1 Introduction... 3 2 Le chemin à suivre... 3 2.1 Choisir un hébergeur... 3 2.2 Obtenir ou acheter un nom de domaine... 4 2.3 Choisir ou

Plus en détail

Ce document a été fabriqué par PDFmail (Copyright RTE Multimedia) http://www.pdfmail.com

Ce document a été fabriqué par PDFmail (Copyright RTE Multimedia) http://www.pdfmail.com I- LE COURNT ÉLECTRIQUE : 1) Nature du courant : Le courant électrique est un déplacement de charges électriques dans la matière. Dans les métaux, les porteurs de charges sont les ÉLECTRONS. Circulation

Plus en détail

Fonction exponentielle

Fonction exponentielle Fonction exponentielle Une fonction est dite exponentielle s il y a la présence d un facteur multiplicatif dans l expression. Ex.: 4x5x5x5x5x5x5x5 : le facteur multiplicatif est 5 La fonction de base d

Plus en détail

Heureusement, le tableau ci-dessus est complété par l'histogramme ci-dessous où un centimètre carré représente 10 jours.

Heureusement, le tableau ci-dessus est complété par l'histogramme ci-dessous où un centimètre carré représente 10 jours. Exercice 1 Le comptable des Tacauds Blancois vient de comptabiliser le nombre de passagers transportés par les taxis de son entreprise pour chaque jour de l'année 2011. Pour que son travail soit plus compréhensible

Plus en détail

Le portail des passionnés de photo numérique PRÉSENTE. Cadres de Base. sans modifier le format du cliché. Avec Adobe Photoshop

Le portail des passionnés de photo numérique PRÉSENTE. Cadres de Base. sans modifier le format du cliché. Avec Adobe Photoshop Le portail des passionnés de photo numérique PRÉSENTE Cadres de Base sans modifier le format du cliché Avec Adobe Photoshop Un tutorial écrit par magidev Copyright L entièreté de ce document reste l unique

Plus en détail

Par combien de zéros se termine N!?

Par combien de zéros se termine N!? La recherche à l'école page 79 Par combien de zéros se termine N!? par d es co llèg es An dré Do ucet de Nanterre et Victor Hugo de Noisy le Grand en seignants : Danielle Buteau, Martine Brunstein, Marie-Christine

Plus en détail

Exos corrigés darithmétique...classe : TS-Spé. Prof. MOWGLI Ahmed. Année scolaire 2015-2016

Exos corrigés darithmétique...classe : TS-Spé. Prof. MOWGLI Ahmed. Année scolaire 2015-2016 Exos corrigés darithmétique...classe : TS-Spé Prof. MOWGLI Ahmed Année scolaire 2015-2016 1 Pour des cours particuliers par petits groupes de 3 ou 4 élèves en maths et/ou physique-chimie, veuillez me contacter.

Plus en détail

Test de recouvrement Version : 01-04-2014

Test de recouvrement Version : 01-04-2014 Table des matières 1. Introduction...1 1.1. Pré-requis...1 1.2. Trouver le formulaire sur le site de l ABES...1 2. Comment compléter le formulaire Test de recouvrement...3 3. Consulter, supprimer et imprimer

Plus en détail

APPLICATIONS SUR LES ANALYSES ASSOCIÉES AUX CHAPITRES 12 ET 13 (TESTS DE COMPARAISON ET D INDÉPENDANCE)

APPLICATIONS SUR LES ANALYSES ASSOCIÉES AUX CHAPITRES 12 ET 13 (TESTS DE COMPARAISON ET D INDÉPENDANCE) 5 APPLICATIONS SUR LES ANALYSES ASSOCIÉES AUX CHAPITRES 12 ET 13 (TESTS DE COMPARAISON ET D INDÉPENDANCE) Exercice 1 : test de comparaison de proportions (voir chapitre 12) Une entreprise souhaite lancer

Plus en détail

Classe de 3ème. Effectif partiel n Effectif total N

Classe de 3ème. Effectif partiel n Effectif total N Classe de 3ème Chapitre 2 Statistiques. 1. Quelques rappels. Une série statistique est composée de valeurs. Le nombre de fois où une valeur est répétée s'appelle l'effectif partiel de cette valeur. La

Plus en détail

Simuler la fusion de calques avec PhotoFiltre 6 Freeware

Simuler la fusion de calques avec PhotoFiltre 6 Freeware Simuler la fusion de calques avec PhotoFiltre 6 Freeware Retour page des Tutos le logiciel Exemple 4 : Simuler le mode de fusion Incrustation et gérer les contrastes en utilisant le module Arithmétique

Plus en détail

Statistiques. Effectif total. Une valeur du caractère c) Situation 3 : on relève l activité sportive préférée de 40 adolescents. Plongée.

Statistiques. Effectif total. Une valeur du caractère c) Situation 3 : on relève l activité sportive préférée de 40 adolescents. Plongée. Statistiques Échauffez-vous! Pour les trois situations, reliez chaque information à sa signification statistique. a) Situation : on réalise une étude statistique sur les 5 élèves d une classe. 5 Population

Plus en détail

Débuter les fractions au cycle III. Sébastien MOISAN Conseiller pédagogique Angoulême sud

Débuter les fractions au cycle III. Sébastien MOISAN Conseiller pédagogique Angoulême sud Débuter les fractions au cycle III Objectifs: Donner une signification à des fractions simples. Apprendre l écriture mathématique de ces fractions. Connaître les relations entre ces fractions. Installer

Plus en détail

Portail national unique APB 2015 www.admission-postbac.fr

Portail national unique APB 2015 www.admission-postbac.fr Novembre 2014 Portail national unique APB 2015 www.admission-postbac.fr SAIO ACADEMIE DE TOULOUSE 1 SITE DES ETABLISSEMENTS https://gestion.admission-postbac.fr SITE INTERNET APB établissements d origine

Plus en détail

THEORIE SUR LES TROIS MODES DE FONCTIONNEMENT DU CERVEAU

THEORIE SUR LES TROIS MODES DE FONCTIONNEMENT DU CERVEAU THEORIE SUR LES TROIS MODES DE FONCTIONNEMENT DU CERVEAU Position du problème Soient O un observateur, X la chose qu il observe et F(X) l expression de l idée qu il se fait de la chose qu il observe. Schéma1

Plus en détail

Simplification d expressions contenant des valeurs absolues & applications

Simplification d expressions contenant des valeurs absolues & applications Simplification d epressions contenant des valeurs absolues & applications Rappelons la définition de la valeur absolue : si 0 ( R ) si 0 En d autres termes, la valeur absolue d un réel positif est ce réel,

Plus en détail

Le chemin le plus court Année 2014-2015

Le chemin le plus court Année 2014-2015 Cet article est rédigé par des élèves. Il peut comporter des oublis et imperfections, autant que possible signalés par nos relecteurs dans les notes d'édition. Le chemin le plus court Année 2014-2015 Elèves

Plus en détail

Chapitre 3 : Le revenu d équilibre

Chapitre 3 : Le revenu d équilibre Chapitre 3 : Le revenu d équilibre - 112 - Dans ce chapitre vous allez : - Distinguer entre la théorie classique et la théorie moderne de l équilibre macroéconomique. - Découvrir l interprétation moderne

Plus en détail

Technologie Projet 2 : «Défit ROBOTS» 3éme Séquence 1 DU SYSTÈME TECHNIQUE

Technologie Projet 2 : «Défit ROBOTS» 3éme Séquence 1 DU SYSTÈME TECHNIQUE DÉCOUVERTE DU SYSTÈME TECHNIQUE Remarques importantes : Cette première séquence à pour but de vous permettre de comprendre le fonctionnement du robot, les moyens de programmation ainsi que les détails

Plus en détail

ÉLÉMENTS D OPTIMISATION. Complément au cours et au livre de MTH 1101 - CALCUL I

ÉLÉMENTS D OPTIMISATION. Complément au cours et au livre de MTH 1101 - CALCUL I ÉLÉMENTS D OPTIMISATION Complément au cours et au livre de MTH 1101 - CALCUL I CHARLES AUDET DÉPARTEMENT DE MATHÉMATIQUES ET DE GÉNIE INDUSTRIEL ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL Hiver 2011 1 Introduction

Plus en détail

Statistiques à une variable

Statistiques à une variable Statistiques à une variable Objectif : connaissances des termes et formules statistiques Acquis : Programme de seconde professionnelle. 1/ Généralités : Exploitation d une base de données. Vie économique

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Tous droits réservés, Leclerc Entertainment Inc.

TABLE DES MATIÈRES. Tous droits réservés, Leclerc Entertainment Inc. TABLE DES MATIÈRES 1. Introduction... 3 2. Biographie... 4 3. Description du spectacle... 5 4. Exercices... 6 4.1 La prédiction impossible 1089... 6 4.2 Devine mon âge et ma fête!... 7 4.3 Le fameux tour

Plus en détail

Commune d'eysins. Préavis municipal n 9. Au Conseil communal. Concernant : Le plafond d endettement pour la législature 2011 2016. Délégué municipal :

Commune d'eysins. Préavis municipal n 9. Au Conseil communal. Concernant : Le plafond d endettement pour la législature 2011 2016. Délégué municipal : Commune d'eysins Préavis municipal n 9 Au Conseil communal Concernant : Le plafond d endettement pour la législature 2011 2016. Délégué municipal : Monsieur Franz Kneubühler, Municipal Eysins, le 7 novembre

Plus en détail

1 C est quoi une fonction? 2. 2 Représentation graphique d une fonction. 6. 3 Fonction affine. 8. 4 Représentation graphique d une fonction affine.

1 C est quoi une fonction? 2. 2 Représentation graphique d une fonction. 6. 3 Fonction affine. 8. 4 Représentation graphique d une fonction affine. Sommaire 1 C est quoi une fonction? 2 2 Représentation graphique d une fonction. 6 3 Fonction affine. 8 4 Représentation graphique d une fonction affine. 10 5 Coefficient directeur d une fonction affine.

Plus en détail

Guide d utilisation de l outil de génération en ligne des attestations (17/06/2014 v3)

Guide d utilisation de l outil de génération en ligne des attestations (17/06/2014 v3) Guide d utilisation de l outil de génération en ligne des attestations (17/06/2014 v3) Table des matières Introduction... 3 1. Création d un compte sur le site rt-batiment.fr... 3 2. Générer l attestation

Plus en détail

) 1 avec E. : «on obtient au moins une fois un 6 en n lancers». I. Méthode de dénombrement 1. Cas de deux lancers

) 1 avec E. : «on obtient au moins une fois un 6 en n lancers». I. Méthode de dénombrement 1. Cas de deux lancers première question supplémentaire. Cette méthode mène à une variable aléatoire suivant la loi binomiale. Copie n 5 : ce groupe résout très rapidement la question en considérant l'événement contraire! Heureusement

Plus en détail

1 Droite de régression de y en x

1 Droite de régression de y en x CHU Amiens IFTLM 2ème année, UPJV IUP Santé 2012-2013 Statistique Cours 2 Statistique descriptive à deux variables - Régression Le cours précédent traitait de la statistique descriptive univariée, c est-à-dire

Plus en détail

Exo7. Développements limités. 1 Calculs. 2 Applications. Corrections d Arnaud Bodin.

Exo7. Développements limités. 1 Calculs. 2 Applications. Corrections d Arnaud Bodin. Exo7 Développements ités Corrections d Arnaud Bodin. Calculs Exercice Donner le développement ité en 0 des fonctions :. cosx expx à l ordre 2. ln + x)) 2 à l ordre 4 shx x. x à l ordre 6 4. exp sinx) )

Plus en détail