e-publicité : Stratégies publicitaires dans les réseaux sociaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "e-publicité : Stratégies publicitaires dans les réseaux sociaux"

Transcription

1 e-publicité : Stratégies publicitaires dans les réseaux sociaux Quelle utilisation de «Facebook» pour améliorer l image de marque du secteur de l Industrie Meunière au Maroc et notamment chez les ans? Soumaya ESSEDDIKI ESC Toulouse, MS M2C Casablanca Résumé : Internet est devenu un média de plus en plus prenant pour les annonceurs. En France, par exemple, internet est le deuxième media consommé par les ans. Avec le «boom» des réseaux sociaux depuis 1995, le marché de la publicité en ligne a vêtu une nouvelle forme. Avec près de 400 millions d utilisateurs de par le monde en six ans₁, dont un million au Maroc (avec nouveaux comptes chaque mois)₂, «facebook» se place en tête des réseaux sociaux numériques. Ce lieu d échange est devenu une plateforme de prescription et de recherches d informations sur les marques. Comment pouvons-nous alors envisager l utilisation de facebook dans les plans de communication des entreprises? Cette recherche a un double objectif : d une part comprendre l utilisation de facebook dans le partage du savoir, et d autre part, mettre le doigt sur les différentes stratégies publicitaires utilisées dans ce réseau de renom. Mots-Clés : Réseaux sociaux numériques, facebook, Stratégies publicitaires, prescription, communication, marques. (1) (2)

2 Introduction : Facebook est l un des réseaux sociaux les plus prisés par les internautes. En six ans, ils sont plus de 400 millions d utilisateurs, de par le monde, à faire partie de la communauté facebook. Ce réseaux permet de nouer et de faire fructifier les liens entres différents internautes. Il s agit «d une boîte à outils social, qui peut servir à la fois personnellement (jouer, se divertir, faire des rencontres, trouver des bons plans) et professionnellement (acheter, vendre, collaborer, organiser des événements, se former, faire de la publicité)»₃. Facebook a été fondé sur la théorie de Frigyes Karinthy₄ et sur celle des réseaux de Dunbar et Mayfield₅. 55% des utilisateurs de facebook sont des femmes, 45% sont des hommes, le même pourcentage représente les membres à plus de 35 ans et près de 60% ont fait des études supérieures. Facebook ne se limite pas à ces seules informations, au contraire, il déborde de renseignements détaillés sur le profil personnel et les habitudes de consommation des membres ; une vraie mine d or pour les spécialistes de la communication et du marketing. Ces informations peuvent aider ces spécialistes à optimiser la segmentation et à recueillir des données exploitables et partant mesurables. Cependant, facebook donne la possibilité aux utilisateurs de créer et de gérer le flux d informations. Les fondements de la communication traditionnelle sont remplacés par un mode nouveau de communication dit à double sens. Le contrôle du message en devient difficilement vérifié. Les internautes partagent, sur facebook, des informations personnelles (vidéos, photos, des opinions sur les marques, leurs expériences, et leurs goût). De cette pratique, peuvent émerger de nouveaux leaders d opinion pouvant influencer le comportement et les habitudes de consommation de leurs réseaux respectifs. Les marketers et les spécialistes doivent attacher une grande importance à cette donne. Car le nouveau modèle économique des réseaux sociaux ne se plie à aucune règle ; le message y est incontrôlable. (3) Facebook : on s y retrouve, Eric DELCROIX & Alban MARTIN, PEARSON, 2008 (4) Les six degrés de séparation : Frigyes Karinthy, en 1929, théorisa l idée selon laquelle toute personne sur le globe peut être reliée à n importe quelle autre au travers d une chaîne de relations individuelles comprenant au plus cinq autres maillons. (5) La théorie des réseaux de Dunbar et Mayfield : Robin Dunbar a émis comme hypothèse que 147,8 était le nombre limite de relations stables qu un individu pouvait avoir au sein d un groupe cohérent. Plus tard, ce calcul a été adapté aux réseaux sociaux en ligne, notamment par Ross Mayfield

3 I Facebook : Fondé en 2004 par Mark Zuckerberg, étudiant à Harvard aux Etats Unis, facebook (appelé à l époque «The Facebook») était initialement dédié aux seuls étudiants de Harvard. Son utilisation s est ensuite élargie progressivement, et commençait à toucher différentes universités de l Amérique du nord. Et c est en septembre 2006 que n importe qui, âgé de 13 ans et plus, pouvait créer un compte sur facebook. C est ainsi que ce réseau social a commencé à acquérir sa grande notoriété à travers le monde. Facebook offre à ses utilisateurs la possibilité de saisir leurs informations personnelles et d ainsi créer des liens avec d'autres utilisateurs ayant un compte facebook, ou de chercher d anciens amis sur le réseau. Les informations devant être mises à la disposition de facebook concernent essentiellement : l'état civil, les études et les centres d'intérêt. Ces informations vont permettre par la suite de retrouver d autres utilisateurs partageant les mêmes intérêts. Ces derniers seront en mesure de former un groupe et d y inviter d'autres utilisateurs. Ces interactions entre les fidèles de facebook impliquent le partage de différentes informations et de différents documents multimédias ou même de devenir des leaders d opinion (prescripteurs). Figure 1 : Page d accueil du réseau social numérique de facebook

4 Facebook donne à ses utilisateurs la possibilité d exploiter des fonctionnalités optionnelles dites «applications», symbolisées par de petites icônes qui apparaissent automatiquement à l accès au compte de l'utilisateur. Ces applications personnalisent le compte ou page de l'utilisateur et lui permettent de présenter ou d échanger ses informations avec son réseau. L'utilisateur trouvera à titre d exemple les applications suivantes 6 : une liste de ses amis ; une liste des amis qu'il a en commun avec d autres amis ; une liste des réseaux auxquels l'utilisateur et ses amis appartiennent ; une liste des groupes auxquels l'utilisateur appartient ; une boîte pour accéder aux photos associées au compte de l'utilisateur ; un «mini-feed» résumant les derniers événements concernant l'utilisateur ou ses amis, sur Facebook ; un «wall» permettant aux amis de l'utilisateur de laisser de petits messages auxquels l'utilisateur peut répondre etc. Figure 2 : Un compte facebook (6)

5 D autres applications à afficher sont laissées au propre choix de l'utilisateur, qui peut en ajouter, en supprimer, changer leur disposition sur la page ou bien en dissimuler certaines au public. Facebook remplace les logiciels de messageries et de chat, un lecteur de flux RSS, un gestionnaire de projet, un système de recommandations, un agenda, un carnet d adresse etc. Il permet aussi, entre autres 7: de créer et de gérer des groupes de discussion et des groupes de contacts ; d archiver des signets et des liens internet ; de partager ses propres images, vidéos ou sons et ceux des autres ; d accéder à des applications en ligne ; d organiser des événements ; d organiser des conférences téléphoniques ; de faciliter le recrutement et la recherche d emploi (différents secteurs sont représentés sur facebook); d afficher une présence de l entreprise ; de simplifier les relations presse ; de mettre en place du marketing viral ou de la publicité etc. Le réseau social numérique de facebook contribue à nouer des relations étroites entre les individus, sans tenir compte de leurs origines ou de leurs emplacements géographiques respectifs. Le réseau social en ligne est donc une reproduction du réseau traditionnel (composé de nœuds et de relations liant les membres) 8. Les individus sont groupés autour d intérêts communs sans aucunes contraintes géographiques et sans limites avec une diffusion en temps réel de l information et des données personnelles des membres, sans oublier la présence de leaders d opinions en ligne influençant le comportement des autres membres du groupe. (7) Facebook : on s y retrouve, Eric DELCROIX & Alban MARTIN, PEARSON, 2008 (8) Émergence de réseaux sociaux sur le web comme nouveaux outils de marketing, Manuela Teixeira, Faculté des arts - Université d Ottawa

6 II La prescription sur les réseaux sociaux numériques-facebook: La prescription sur les réseaux sociaux numériques peut provenir de l activité des individus ou celle des marques. Cette notion de prescription est associée à celle d influence et de recommandation pouvant agir directement sur le comportement et le choix de l individu et sur ceux de son réseau. Selon les contextes, prescrire revient à conseiller, recommander, préconiser voire ordonner 9. La prescription renvoi généralement à une action potentielle qui peut découler de la notion même de recommandation et d influence. Sur les réseaux sociaux, la prescription est dite «réciproque» ; la recommandation et le conseil peuvent provenir de parts et d autres. Nous sommes confrontés à un «réseau de prescription» où la définition des prescripteurs demeure particulièrement difficile. La prescription peut avoir un caractère délibéré et volontaire ; elle cherche à guider, influencer, orienter les comportements et les jugements de ceux qui voudront bien leur accorder du crédit et les utiliser comme source d influence 10. Ainsi, l analyse du fonctionnement de la prescription sur les réseaux sociaux numériques a pour objectif l augmentation du flux d information à l égard des marques, de façon à provoquer un achat ou un comportement positif des consommateurs. Les marketeurs accordent un intérêt particulier à l identification des leaders d opinions sur les réseaux sociaux. Ces leaders d opinions seront utilisés par la suite comme axes d influence des autres membres de leurs réseaux respectifs. L identification de ces leaders d opinions favorise le phénomène du bouche à oreille et du marketing viral. Dans cette optique, facebook offre plusieurs applications et possibilités d utilisation qui permettent et augmentent la prescription. Ces applications permettent aux différents utilisateurs de montrer et de prescrire aux différents membres de leurs réseaux respectifs ce qu ils aiment, valorisent et consomment. La prescription est aussi appuyée sur une argumentation qui repose sur l appréciation continue des activités des utilisateurs. (9) (10) La prescription ordinaire de la consommation sur les réseaux socio numériques : De la sociabilité en ligne à la consommation? Thomas STENGER et Alexandre COUTANT, IAE de l Université de Poitiers, France et Centre Européen des Produits de l Enfant, laboratoire CEREGE

7 D un point de vue marketing les réseaux sociaux numériques sont particulièrement intéressants. Ils offrent des informations précises sur les utilisateurs (le sexe, l âge, le lieu de résidence, les centres d intérêts etc). L implication des internautes dans ces plateformes en font un média prenant pour les marketeurs. Lors de leurs utilisations quotidiennes, les participants des réseaux sociaux (particuliers, entreprises et marques) émettent leur activité en ligne autour de plusieurs prescriptions. Séparément des formes de publicité sur internet, les réseaux sociaux permettent à leurs utilisateurs de prescrire et d émettre des recommandations relatives à la consommation. Ainsi toute activité, rendue publique (partagée) sur les réseaux sociaux, devient susceptible d être perçue comme prescription 11. Différents types de prescriptions peuvent être distingués : de la prescription la moins délibérée à celle se basant sur des démarches conscientes et volontaires. La prescription la moins délibérée est celle constituée par la simple annonce de l activité réalisée par l utilisateur (une photo de vacance, un lieu visité ) et pouvant inciter les autres membres de son réseau de faire la même chose. Une forme intermédiaire est constituée par le partage de différents contenus (vidéos, musiques, liens ). Elle est volontaire car l utilisateur choisit d informer ses amis et juge que le contenu peut être associé publiquement. Une troisième forme de prescription peut être citée ; elle est plus explicite. Elle est constituée par les différentes applications autour des activités de prescription et de recommandation sur les réseaux sociaux. Elles sont intégrées par défaut dans les réseaux sociaux (l onglet d informations personnelles de facebook, les applications «top five» et «compare» de facebook ). Cette démarche rend publique les préférences de l utilisateur et influence les préférences de son réseau. Les réseaux sociaux numériques proposent également des prescriptions relationnelles12. Ces prescription ne se limitent pas seulement à recommander la lecture d un article donné ou encore le visionnage d une vidéo, elles se basent sur le réseau même de l individu. Nous en (11) (12) La prescription ordinaire de la consommation sur les réseaux socio numériques : De la sociabilité en ligne à la consommation? Thomas STENGER et Alexandre COUTANT, IAE de l Université de Poitiers, France et Centre Européen des Produits de l Enfant, laboratoire CEREGE

8 distinguerons deux types. Dans le premier, ce sont les utilisateurs les plus avertis des réseaux sociaux qui jouent le rôle de prescripteurs en suggérant des personnes que les nouveaux utilisateurs sont susceptibles de connaître. Dans le deuxième, c est une application «suggestion» proposée par le réseau social lui-même, généralement sur la page d accueil, qui offre une forme de prescription se basant sur une argumentation. Elle invite l utilisateur à faire parti d un réseau en mettant en avant les points communs (centre d intérêts, école ) afin de rationnaliser la prescription. Il existe aussi de nombreux dispositifs de prescription officiels, qu ils soient qualifiés d outils de recommandation, d agents intelligents ou interactifs, ils répondent à la même logique : produire des recommandations en fonctions des préférences déclarées par les utilisateurs Ces outils proposent des prescriptions de jugement le plus souvent partielles : elles expriment à la fois un jugement et une recommandation sans nécessairement la justifier ou l expliquer. L utilisateur doit faire confiance au prescripteur (ici l outil prescriptif) qui fonctionne selon la logique «si vous aimez ceci, vous aimerez cela». Le goût et les préférences des individus sont ici l objet de la prescription L application «Flixter» de facebook constitue un exemple typique. Elle établit des profiles de préférences en matière de cinéma et calcule un niveau de «match up» avec ses amis Dans un deuxième temps, Flixster s institue comme prescripteur sur la base des préférences déclarées et des relations individuelles (votre ami X vous recommande ce film Y). Le système de prescription s appuie alors non seulement sur les préférences initialement déclarées mais aussi sur un argument relationnel. 13 Figure 4 : Prescription d une consommation sur facebook (13) La prescription ordinaire de la consommation sur les réseaux socio numériques : De la sociabilité en ligne à la consommation? Thomas STENGER et Alexandre COUTANT, IAE de l Université de Poitiers, France et Centre Européen des Produits de l Enfant, laboratoire CEREGE

9 III Stratégies publicitaires sur facebook: La publicité sur Internet constitue, depuis plusieurs années, la croissance la plus forte. En 2007, les investissements publicitaires sur Internet ont déjà rejoint les investissements publicitaires sur la radio par exemple. 14 Cette évolution de la publicité sur Internet a permis aux réseaux sociaux comme facebook d apporter une nouvelle perspective d évolution de ce créneau en réunissant des audiences fidèles, et généralement tout le temps connectées, soit à travers un PC ou par le biais d un téléphone mobile. Il permet de pourvoir des publicités plus ciblées et mieux «profilées» et d ainsi offrir une efficacité supérieure aux annonceurs. Facebook a en 2007 son programme spécifique de publicité numérique «FacebookAds». Ce système permet à l annonceur de préciser les profils des clients qui l intéressent (sexe, âge, nationalité, niveau d études, etc.) puis FacebookAds envoie la publicité aux membres de facebook qui correspondent au profil sélectionné. Figure 5 : Créer sa publicité sur facebook (14) Le village numérique mondial, Didier LOMBARD, ODILE JACOB, Avril 2008

10 Facebook Ads représente une façon complètement différente de faire la publicité en ligne. Durant les 100 dernières années les médias poussaient la publicité mais aujourd hui les marketeurs feront partie de la conversation et pour cela ils utiliseront le social graph tout comme nos utilisateurs le font a déclaré le fondateur de facebook Mark Zuckerberg lors de la présentation de la nouvelle stratégie publicitaire du réseau social en Cette stratégie comporte 3 niveaux: Facebook pages, un service offert aux marques, entreprises et autres musiciens et artistes leur permettant de faire leur promotion. Les administrateurs des pages seront en mesure de rajouter leurs propres applications. Figure 6 : Facebook pages Social Ads le réseau qui permet d importer les données des actions que réalisent les utilisateurs au sein du réseau social (comme acheter des produits ou visionner une vidéo sur un site extérieur etc.). Figure 7 : SocialAds sur facebook

11 Par ailleurs, et selon une étude de Marketing Sherpa et Survey Sampling, réalisé en décembre 2009, les internautes qui suivent ce que font les entreprises sur les médias sociaux le font avant tout pour avoir des informations sur leurs produits et services. Ainsi, 64 % de l'ensemble des répondants à l'enquête scrutent les médias sociaux à la recherche d'offres promotionnelles, seulement 46 % des personnes qui se connectent le plus souvent s'y intéressent. Ces dernières s'intéressent davantage aux valeurs que transmettent les entreprises sur la Toile (48 %). 15 Cependant et depuis sa création, Facebook subit une polémique sur le respect de la vie privée de ses utilisateurs. Le réseau social utilise des informations personnelles concernant ses utilisateurs dans le but d'introduire des publicités adaptées à leurs profils. Les informations sur les utilisateurs sont collectées par Facebook pour permettre à ses clients (annonceurs) de mieux cibler les publicités, en connaissant les comportements des consommateurs et en scrutant leurs centres d intérêt. Dans une autre mesure, Beacon, le dernier logiciel publicitaire de Facebook, permet à des sites Internet, intégrant un script de Facebook, d'envoyer des informations sur les actions d'un membre de Facebook sur leur site (un achat, un jeu, etc.) aux amis Facebook de ce membre, ou de mettre ces informations dans son journal sur sa page personnelle.16 (15) (16)

12 Conclusion et perspectives : A travers cet article, il apparait clairement que les réseaux sociaux numériques pourront être éventuellement intégrés aux démarches marketing des entreprises. Cette conclusion et notamment vérifiée par les retombées que peut apporter l utilisation de facebook pour la promotion d une entreprise et de ses marques. Dans cette optique, nous pouvons formellement utiliser facebook (au près d 1 million d utilisateurs au Maroc) pour promouvoir le secteur de la minoterie industrielle chez les ans et ainsi promouvoir notre Institut de Formation de l Industrie Meunière à travers la création d une page sur facebook et en tirant profit de la prescription éventuelle des lauréats de l Institut.

13 Références Facebook Marketing : Leverage social media to grow your business, Holzner Steven, Indianapolis Ind, 2009 Public relations & the social web, Rob Brown, Kogom page, 2009 The future of advertising, Joe Cappo, Advertising Age Comportement de l internaute, Nicolas Dufourcq, Dunod, 2002 Le e-marketing, Catherine Viot, Gualino éditeur, 2006 Facebook : on s y retrouve, Eric DELCROIX & Alban MARTIN, PEARSON, 2008 Le village numérique mondial, Didier LOMBARD, ODILE JACOB, Avril 2008 Définir et analyser les réseaux sociaux, Michel Forsé - directeur de recherche au CNRS, Centre Maurice-Halbwachs La prescription ordinaire de la consommation sur les réseaux socionumériques : De la sociabilité en ligne à la consommation? Thomas STENGER et Alexandre COUTANT, IAE de l Université de Poitiers, France et Centre Européen des Produits de l Enfant, laboratoire CEREGE Émergence de réseaux sociaux sur le web comme nouveaux outils de marketing, Manuela Teixeira, Faculté des arts - Université d Ottawa Influence et réputation sur Internet, Xavier De Mazenod François Bernard Huyghe, Janvier

Promouvoir sa boutique sur Facebook

Promouvoir sa boutique sur Facebook Promouvoir sa boutique sur Facebook Table des matières Facebook pour les débutants 2 Introduction 2 Facebook par Wikipedia 2 Ouvrez un compte sur Facebook (pour ceux qui n en ont pas) 2 Editez votre profil

Plus en détail

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Les médias sociaux : Facebook et Linkedin Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Avant de commencer Veuillez S.V.P. tester votre matériel audio en utilisant l assistant d installation audio. Plan Qu

Plus en détail

Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise?

Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise? De simple divertissement à instrument polyvalent Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise? SOMMAIRE 2 De simple divertissement à instrument polyvalent 2 Dix astuces pour que votre

Plus en détail

FORMATION : INTRODUCTION AUX MÉDIAS SOCIAUX (FACEBOOK)

FORMATION : INTRODUCTION AUX MÉDIAS SOCIAUX (FACEBOOK) FORMATION : INTRODUCTION AUX MÉDIAS SOCIAUX (FACEBOOK) Par Marie Nicollet Stratégie et Web Marketing PLAN DE LA FORMATION 1. Facebook: état des lieux 2. How-to ; créer une page Facebook 3. Comportements

Plus en détail

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne?

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Réseaux et médias sociaux dans le tourisme Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Préface La popularité grandissante des réseaux sociaux sur le Web bouscule le modèle traditionnel

Plus en détail

ETUDE D USAGE D ALPHALIRE

ETUDE D USAGE D ALPHALIRE ETUDE D USAGE D ALPHALIRE Festival du premier roman de Chambéry-Savoie Festival du premier roman de Chambéry, 237 carré Curial, 73 000 Chambéry Directrice : Véronique Bourlon (veroniquebourlon@festivalpremierroman.com)

Plus en détail

Jeudi 16 octobre 2014

Jeudi 16 octobre 2014 Jeudi 16 octobre 2014 PANORAMA DES RESEAUX SOCIAUX 2014 PANORAMA DES RESEAUX SOCIAUX 2014 TOUR DE TABLE Salah Animateur numérique du territoire un ensemble d individus, organisations reliés entre eux

Plus en détail

ANIMER UNE COMMUNAUTÉ CONSTRUCTION21

ANIMER UNE COMMUNAUTÉ CONSTRUCTION21 ANIMER UNE COMMUNAUTÉ CONSTRUCTION21 Les communautés en ligne sont des espaces d échange, de veille et de partage documentaire. En créant une communauté sur un sujet précis, vous vous posez en expert de

Plus en détail

Utilisez les. médias sociaux. Pour rayonner plus largement

Utilisez les. médias sociaux. Pour rayonner plus largement Utilisez les médias sociaux Pour rayonner plus largement Web 2.0 ou Web Social, qu est-ce que c est? Nouvelle génération du web Internaute = acteur Forte interaction Conversation Création de contenu Proximité

Plus en détail

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France Résultats Le jeu vidéo est, à travers le monde, la première industrie culturelle devant les secteurs du cinéma et de la musique.

Plus en détail

1er site. d annonces immobilières qui permet de qualifier les contacts et de négocier le meilleur prix! Dossier de presse 21/07/2009.

1er site. d annonces immobilières qui permet de qualifier les contacts et de négocier le meilleur prix! Dossier de presse 21/07/2009. JJ Mois Année 1er site d annonces immobilières qui permet de qualifier les contacts et de négocier le meilleur prix! Appart-Maison.fr en quelques mots Appart-Maison.fr est le 1er site Internet d annonces

Plus en détail

Cours de Community Management Master 2 CAWEB

Cours de Community Management Master 2 CAWEB Cours proposé le 6 janvier 2015 Cours de Community Management Master 2 CAWEB Chargé d enseignement : Max Schleiffer, consultant social media Notre Programme 19/11 : Présentation du métier de Community

Plus en détail

Les outils de communication

Les outils de communication FICHE DE SYNTHÈSE Module 8 Les outils de communication - MODULE SEMAINE 8 - SOMMAIRE : I) Les différents média de communication...2 II) Savoir tirer parti des réseaux sociaux...2 1/6 I) LES DIFFÉRENTS

Plus en détail

FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX

FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX CYBERCAMP FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX Pourquoi être présent sur les médias sociaux? Aujourd hui, 70 à 100 % de vos clients sont des internautes! 72 % des français sont des internautes 92 % de ces internautes

Plus en détail

Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux Marketing Viral Smart Phone Affiliation

Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux Marketing Viral Smart Phone Affiliation MEDIAS SOCIAUX Web Marketing > les principaux leviers SITE EDITEUR SITE MARCHAND SITE VITRINE SITE SERVICE Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux

Plus en détail

HELMo 25 avril 2012. Olivier Moch. www.oliviermoch.be

HELMo 25 avril 2012. Olivier Moch. www.oliviermoch.be HELMo 25 avril 2012 Olivier Moch www.oliviermoch.be Communiquer = mettre en commun action sociale par définition! Les médias et les réseaux sociaux ne sont pas l avenir de la communication Ils sont le

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX MARDI 25 FEVRIER 2014

LES RESEAUX SOCIAUX MARDI 25 FEVRIER 2014 LES RESEAUX SOCIAUX MARDI 25 FEVRIER 2014 OFFICE DE TOURISME Maison du Patrimoine 2 rue de la Chapelle 66820 VERNET-LES-BAINS Tel : 04 68 05 55 35 www.vernet-les-bains.fr Contact e-tourisme : Emilie /

Plus en détail

ENIGMA MARKETING. Plan de Communication Marketing Intégrée Pour: Le Centre d Action Bénévole de Montréal imaginé par:

ENIGMA MARKETING. Plan de Communication Marketing Intégrée Pour: Le Centre d Action Bénévole de Montréal imaginé par: ENIGMA MARKETING Plan de Communication Marketing Intégrée Pour: Le Centre d Action Bénévole de Montréal imaginé par: ENIGMA MARKETING 1 ANALYSE DE LA SITUATION BÉNÉVOLAT AU QUÉBEC Quelques informations

Plus en détail

Facebook ADS Du ciblage à la conversion

Facebook ADS Du ciblage à la conversion Facebook ADS Du ciblage à la conversion Mardi 18 Juin 2013 FACEBOOK ADS «LES PUBLICITES FACEBOOK : OPPORTUNITÉS DE TRAFIC ET DE CONVERSION» OBJECTIFS Pourquoi utiliser Facebook ADS? # 1 Recruter des fans

Plus en détail

Gestion d E-réputation. Management de marque

Gestion d E-réputation. Management de marque Renforcez votre présence sur Internet Stratégie Digitale Gestion d E-réputation Community Management Management de marque Web Marketing 0 www.forcinet.ma 1 Qui Sommes-Nous? Forcinet est une entreprise

Plus en détail

L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B

L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B OBJECTIFS ET MÉTHODOLOGIE 2 Objectifs et méthodologie : les objectifs Objectifs :

Plus en détail

Utiliser les outils du. Web 2.0. Dans sa pratique d enseignant et de formateur

Utiliser les outils du. Web 2.0. Dans sa pratique d enseignant et de formateur Utiliser les outils du Web 2.0 Dans sa pratique d enseignant et de formateur Vincent Pereira Formateur Consultant Communautés numériques Blogueur http://www.formateurconsultant.com/ Non Théo, il n y a

Plus en détail

Web to store, mobile to store et medias sociaux : les nouveaux parcours clients

Web to store, mobile to store et medias sociaux : les nouveaux parcours clients La Distribution multi-canal : ventes en magasin et ventes en lignes Le management des différents canaux de distribution et leurs modèles d affaires respectifs Web to store, mobile to store et medias sociaux

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

Bien orchestrer une campagne de courriel

Bien orchestrer une campagne de courriel Bien orchestrer une campagne de courriel Conférence Infopresse 10 octobre 2007 1260, rue Crescent Bureau 201 Montréal, Québec H3G 2A9 514.390.1260 www.zendata.ca Introduction À l heure où 80% des courriels

Plus en détail

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia Formations professionnelles De la création à la production transmedia Le savoir-faire du Transmedia Lab Le Transmedia Lab Nous avons la conviction que d ici 5 ans, 50% des productions audiovisuelles auront

Plus en détail

Réseaux sociaux et introduction aux business models

Réseaux sociaux et introduction aux business models Réseaux sociaux et introduction aux business models LE CONCEPT DE RÉSEAU SOCIAL Définition d une action sociale «Une action est sociale si un individu donné prend en compte les comportements des autres

Plus en détail

Social Partner vous accompagner à développer une communauté les réseaux sociaux

Social Partner vous accompagner à développer une communauté les réseaux sociaux Qui sommes nous? Fort de son expérience depuis plusieurs années sur les réseaux sociaux, Net Social Réputation s associe avec Victoria Communication expert en communication B to B pour fonder Social Partner

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE MARKETING DES MÉDIAS SOCIAUX?

QU EST-CE QUE LE MARKETING DES MÉDIAS SOCIAUX? Les médias sociaux sont maintenant presque aussi utilisés que le courriel pour partager des nouvelles et de l information en ligne. Facebook compte plus de 1 milliard d utilisateurs, plus de 55 millions

Plus en détail

Les réseaux sociaux au service de l emploi

Les réseaux sociaux au service de l emploi Les réseaux sociaux au service de l emploi Boucle accueil emploi Mercredi 29 juin 2011 Julie Sabadell INFOthèque Les réseaux avant Internet Une existence bien antérieure à Internet Différents types de

Plus en détail

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Présentation Presse Collectif des Plateformes d Affiliation #CPA_Affiliation Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Qui sommes-nous? Le CPA regroupe les 7 principaux acteurs du marché : Représentant

Plus en détail

Cookies de session ils vous permettent de sauvegarder vos préférences d utilisation et optimiser l expérience de navigation de l Utilisateur ;

Cookies de session ils vous permettent de sauvegarder vos préférences d utilisation et optimiser l expérience de navigation de l Utilisateur ; Ce site utilise des Cookies, émis également par des tiers, pour des raisons de fonctionnalité, pratiques et statistiques indiquées dans notre politique en matière de Cookies. Politique en matière de Cookies

Plus en détail

Référencement dans des bases de données

Référencement dans des bases de données Marketing Site web du guide des ressources pour l édition de revues numériques Coordination : Ghislaine Chartron et Jean-Michel Salaun Doctorant en science de l'information La création numérique, ou la

Plus en détail

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved.

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved. DIGITAL MINDS 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web Chapitre 7, WSI We Simplify the Internet Leader mondial en Stratégie Marketing sur Internet Siège social, Toronto, Canada Présent dans plus

Plus en détail

LA PLATEFORME DE FIDÉLISATION ET DE CARTES-CADEAUX À SAVEUR AMÉLIORÉE

LA PLATEFORME DE FIDÉLISATION ET DE CARTES-CADEAUX À SAVEUR AMÉLIORÉE LA PLATEFORME DE FIDÉLISATION ET DE CARTES-CADEAUX À SAVEUR AMÉLIORÉE Programmes de fidélisation : vous faites les règles Une solution entièrement configurable rend l expérience de fidélisation plus facile

Plus en détail

Pour débuter sur LinkedIn

Pour débuter sur LinkedIn Pour débuter sur LinkedIn Ça sert à quoi? Remplir son profil Développer et réseauter 1 LinkedIn, ça sert à quoi 1. Communication externe Oubliez les adresses courriel erronées, les CRM et les applications

Plus en détail

Espace Numérique de Travail (ENT)

Espace Numérique de Travail (ENT) Espace Numérique de Travail (ENT) (http://ent.univcasa.ma) Qu est ce que c est l ENT? Définition et objectifs Services offerts et futurs Comment j utilise mon ENT? Accéder à mon espace ENT Obtenir mon

Plus en détail

TROUSSE D OUTILS MARKETING

TROUSSE D OUTILS MARKETING TROUSSE D OUTILS MARKETING POUR LES MÉDIAS SOCIAUX Trousse d outils marketing pour les médias sociaux 1 INTRODUCTION Les médias sociaux sont là pour durer. C est une bonne chose puisqu ils peuvent vous

Plus en détail

La vidéo sur Internet

La vidéo sur Internet La vidéo sur Internet La vidéo sur Internet Une consommation croissante de vidéos Les internautes se sont convertis à la vidéo : En France, on compte 27.9 millions de vidéonautes uniques pour 64 vidéos

Plus en détail

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation Table des matières 1. PRESENTATION DE LA PLATE-FORME D APPRENTISSAGE ANAXAGORA... 3 2. ARCHITECTURE FONCTIONNELLE... 4 3. L APPRENTISSAGE... 5 3.1. L ESPACE DE TRAVAIL... 5 3.1.1. Le calendrier... 5 4.

Plus en détail

Manuel d utilisation de Form@Greta

Manuel d utilisation de Form@Greta Manuel d utilisation de Form@Greta Février 2014 Version apprenant Auriane Busson Greta-numerique@ac-caen.fr Sommaire 1. Qu est-ce que Form@Greta?... 2 2. S identifier sur la plateforme... 3 3. Espace d

Plus en détail

Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises

Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises Cycle Innovation & Connaissance 57 petit déjeuner Jérôme SANZELLE, Allmyski 11 avril 8h30-10h SKEMA Animatrice : Valérie BLANCHOT COURTOIS

Plus en détail

La promotion : s acheter une image positive auprès des jeunes

La promotion : s acheter une image positive auprès des jeunes La promotion : s acheter une image positive auprès des jeunes Les dessous du marketing des boissons sucrées Tome 4 6 juin 2012 Les dessous du marketing des boissons sucrées Tome 1 : Le produit Tome 2 :

Plus en détail

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com Créer une page Google+ Pro Développer concrètement son activité grâce à Internet Créer une page Google + Pro Créer une page «Google pour les pros» vous permettra de vous rendre immédiatement visible pour

Plus en détail

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats Section 9 Établissement de rapports et communication des résultats 135 Établissement de rapports et communication des résultats Distribuer rapidement les résultats aux parties prenantes. Choisir le moyen

Plus en détail

Concevoir son premier espace de cours sur la plateforme pédagogique Moodle

Concevoir son premier espace de cours sur la plateforme pédagogique Moodle Concevoir son premier espace de cours sur la plateforme pédagogique Moodle Formation URFIST 19 mars 2013 Formatrice : Florie Brangé Description de la formation Nom : Concevoir son premier espace de cours

Plus en détail

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Le développement du numérique dans la sphère de l édition, les mutations induites par la dématérialisation des supports ont profondément influencé

Plus en détail

Facebook: Comment communiquer efficacement sur le réseau social du moment.

Facebook: Comment communiquer efficacement sur le réseau social du moment. Facebook: Comment communiquer efficacement sur le réseau social du moment. Par Mehdi Lamloum Co-fondateur de Byblos Interactive Consultant en webmarketing Historique de Facebook Facebook a été crée en

Plus en détail

présente Solutions mobiles pour la communication interne & les RH

présente Solutions mobiles pour la communication interne & les RH présente Solutions mobiles pour la communication interne & les RH IMA GI NEZ... Un service pour tous vos collaborateurs, qui fait circuler les informations et créé des liens transversaux dans l entreprise,

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE SMO?

QU EST-CE QUE LE SMO? LAD C. MENES / Shutterstock QU EST-CE QUE LE SMO? Février 2014 Loire-Atlantique développement - Direction de l'action touristique - 1 LE SMO C EST QUOI? Le terme SMO (Social Media Optimization) désigne

Plus en détail

Communiquer. Émettre un statut. Publier une photo, une vidéo ou un lien. Réagir à une publication

Communiquer. Émettre un statut. Publier une photo, une vidéo ou un lien. Réagir à une publication Communiquer http://vanconingsloo.be/les-cours/modules-informatiques-et-internet/internet/reseauxsociaux/facebook/communiquer Le but premier de Facebook est de pouvoir communiquer avec son réseau social.

Plus en détail

Créer un compte personnel ou professionnel Facebook

Créer un compte personnel ou professionnel Facebook Créer un compte personnel ou professionnel Facebook Introduction: Facebook est un réseau social populaire gratuit qui permet d être en lien avec ses amis, partager des centres d intérêts, créer des évènements

Plus en détail

Dossier de presse. Paris, le 11 septembre 2009

Dossier de presse. Paris, le 11 septembre 2009 35 rue du Val de Marne 75628 Paris Cedex 13 Dossier de presse Paris, le 11 septembre 2009 Le marché Français de l Internet en 2009 se place sous le signe de la mobilité, de l échange et du partage : le

Plus en détail

Stratégie webmarketing

Stratégie webmarketing Stratégie webmarketing OBJECTIFS - Comprendre et maîtriser les différents techniques et leviers de promotion online utilisés par les professionnels Chefs d entreprise, créateurs d entreprise, webmasters,

Plus en détail

Quelques best practices à l étranger

Quelques best practices à l étranger Quelques best practices à l étranger En intro «L interaction avec l internaute est une énorme ressource que nous ignorons encore largement. Le journalisme doit être une conversation» Aron Pilhofer, Rédacteur

Plus en détail

LES CONTENUS : POUR ALLER PLUS LOIN

LES CONTENUS : POUR ALLER PLUS LOIN Conception et construction LES CONTENUS : POUR ALLER PLUS LOIN Sommaire 1. Les liens...3 2. Introduction...4 3. Quelles sont les fonctionnalités pour mon site e-commerce?...5 4. Comment exploiter les réseaux

Plus en détail

Trucs et Astuces pour utiliser Facebook efficacement

Trucs et Astuces pour utiliser Facebook efficacement Trucs et Astuces pour utiliser Facebook efficacement Agenda Créer votre page Poster des news Les messages qui marchent Développer votre nombre de fans Analyser vos performances sur Facebook Questions/Réponses

Plus en détail

Développer sa stratégie sur les médias sociaux

Développer sa stratégie sur les médias sociaux Your network is more powerful than you think Développer sa stratégie sur les médias sociaux Nicholas Vieuxloup Mai 2010 VOUS LES Panorama CONNAISSEZ des médias sociaux TOUS? Les Médias Sociaux en chiffres

Plus en détail

Table des matières 1 Introduction 1.1 L idée initiatrice 1.2 Un atout primordial : remede.org 1.2.1 Historique de remede.org 1.2.1.1 Naissance et but de remede.org 1.2.1.2 De la naissance à nos jours

Plus en détail

Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb

Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb IDENTIFICATION DE L ÉQUIPE PLAN DE POSITIONNEMENT D AFFAIRES Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb DESCRIPTION DU PROJET Programme AMBASSADEURS

Plus en détail

STRATÉGIES E-MARKETING. Mars 2012

STRATÉGIES E-MARKETING. Mars 2012 STRATÉGIES E-MARKETING Mars 2012 7 stratégies e-marketing D après un document réalisé par l ESC Lille 1 Le buzz marketing Le bouche à oreille du web Objectifs Développer sa visibilité Améliorer sa notoriété

Plus en détail

Module 5 - Transparents

Module 5 - Transparents Module 5 - Transparents Qu est-ce que le marketing? Les cinq principes de base du marketing 87 Activités de marketing (PRIX) 89 Concept de marketing 90 Le marketing mix (quatre principes). 91 Marketing

Plus en détail

Communication & Médias Sociaux. Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43

Communication & Médias Sociaux. Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43 Communication & Médias Sociaux Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43 Postulat de départ,, Le Web social fait référence à une vision d'internet considérée,,

Plus en détail

OASIS est une fabrique à bien commun via l utilisation des applications proposées sur son store.

OASIS est une fabrique à bien commun via l utilisation des applications proposées sur son store. Guide Utilisateur 1.1 Présentation d OASIS OASIS est une fabrique à bien commun via l utilisation des applications proposées sur son store. Grâce à OASIS, vous serez capable d acheter ou de choisir des

Plus en détail

Comment organiser efficacement son concours photo

Comment organiser efficacement son concours photo Livre blanc Comment organiser efficacement son concours photo Juillet 2014 www.kontestapp.com Introduction Que vous soyez un Community Manager soucieux de l activité de votre page fan Facebook ou bien

Plus en détail

FAIRE DU MARKETING SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

FAIRE DU MARKETING SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX Mélanie Hossler Olivier Murat Alexandre Jouanne FAIRE DU MARKETING SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX 12 modules pour construire sa stratégie social media, 2014 ISBN : 978-2-212-55694-0 Table des matières Sommaire...

Plus en détail

Réseaux sociaux et recrutement : Quand, Pourquoi, Comment? présentation : Patrick Debray tél 079 212 27 80 info@dmd.ch

Réseaux sociaux et recrutement : Quand, Pourquoi, Comment? présentation : Patrick Debray tél 079 212 27 80 info@dmd.ch Réseaux sociaux et recrutement : Quand, Pourquoi, Comment? présentation : Patrick Debray tél 079 212 27 80 info@dmd.ch Les réseaux sociaux 2003 leur apparition 2010 leur essor quelques chiffres Réseaux

Plus en détail

FICHE PRATIQUE CM Viadeo

FICHE PRATIQUE CM Viadeo FICHE PRATIQUE CM Viadeo 1. Présentation Histoire : Viadeo a été fondé en France en 2004 par Dan Serfaty et Thierry Lunati pour leur permettre de rester en contact avec leurs réseaux d entrepreneurs entre

Plus en détail

Vous proposez une franchise

Vous proposez une franchise Vous proposez une franchise L une de vos principales problématiques de communication est de réussir à allier : communication «globale» : Avec un impact fort, elle permet de maîtriser l image globale de

Plus en détail

Jeanne Bordeau. Le dossier et le communiqué de presse. Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-54072-7

Jeanne Bordeau. Le dossier et le communiqué de presse. Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-54072-7 Jeanne Bordeau Le dossier et le communiqué de presse, 2008 ISBN : 978-2-212-54072-7 Le dossier de presse : rencontrer enfin l Arlésienne? Une session de formation en relations presse comme il y en a des

Plus en détail

Internet et les médias sociaux

Internet et les médias sociaux Internet et les médias sociaux Chiffres et tendances 2014 2,5 milliards d internautes à travers le monde Dont 1,9 milliard sur les réseaux sociaux > Soit 74% des internautes 68% des français sont sur les

Plus en détail

Le Marché Ethnique. Borislav Nicolov Directeur, Ethnique Media. Pourquoi sommes nous ici? Parce que le Québec change. Quelques généralités:

Le Marché Ethnique. Borislav Nicolov Directeur, Ethnique Media. Pourquoi sommes nous ici? Parce que le Québec change. Quelques généralités: Le Marché Ethnique Borislav Nicolov Directeur, Ethnique Media Pourquoi sommes nous ici? Parce que le Québec change. Quelques généralités: 7 millions d immigrants au Canada 250000 de nouveaux-arrivants

Plus en détail

Les médias sociaux. Source : http://www.clickz.com/

Les médias sociaux. Source : http://www.clickz.com/ Offre de service! Les médias sociaux Facebook attire plus de clics que Google. Facebook a attiré plus de 200 millions de nouveaux usagers l an passé. 80% des compagnies utilisent Facebook. Source : http://www.clickz.com/

Plus en détail

AdWords Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia

AdWords Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia Nous créons vos annonces Nos experts, créent vos annonces et choisissent des mots clés qui sont des mots ou des expressions en rapport

Plus en détail

LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE

LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE I. Introduction On estime à plus de 385 milliards d euros le budget publicitaire mondial, dont 11 milliards pour la France, Procter and Gamble, le plus grand annonceur au

Plus en détail

En 4 semaines seulement!

En 4 semaines seulement! Votre intranet prêt à l emploi En 4 semaines seulement! Innovate Communicate Collaborate Share Team room Team room est un système de gestion documentaire qui permet le contrôle des versions, des check

Plus en détail

Mythes et Légendes du Social Shopping

Mythes et Légendes du Social Shopping Mythes et Légendes du Social Shopping Agnès Teissier Consultante, Fondatrice Agence Conseil E-Commerce Mars 2012 Facebook et surtout ses boutons J aime, Partager, Commenter ont révolutionné les comportements

Plus en détail

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche?

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? ENQUÊTE Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? La stratégie «ambassadeur» de Manche Tourisme La stratégie «ambassadeur»de Manche Tourisme Dans son schéma de

Plus en détail

INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE. Degré 9 (1CO)

INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE. Degré 9 (1CO) INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE Degré 9 (1CO) DECS SE, mai 2011 PREAMBULE L ordinateur et les moyens multimédias en général font partie du quotidien des élèves. Ils sont utilisés comme instruments de

Plus en détail

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com Sandrine Michel 1 LE MARKETING DIRECT Formation 2012 sandrine.michel@gmail.com Objectifs : Comprendre ce qu est le marketing direct Comprendre comment il s inscrit dans le secteur de la communication Connaître

Plus en détail

RECRUTER RECR EN 2012

RECRUTER RECR EN 2012 À L AGENDA Recruter en 2012 Comment valoriser son entreprise auprès des candidats? Utiliser les bons outils pour séduire un candidat Devenir un meilleur recruteur et développer une approche client RH RECRUTER

Plus en détail

Le markéting en ligne. Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus

Le markéting en ligne. Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus Le markéting en ligne Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus Plan de la présentation Introduction Naissance des réseaux sociaux L influence des relations en ligne L importance d

Plus en détail

Avec TesterTout.com, découvrez vos envies

Avec TesterTout.com, découvrez vos envies Dossier de presse Avril 2010 Avec TesterTout.com, découvrez vos envies Lancement de TesterTout.com Agence Marketing Editrice du 1 er programme gratuit d envoi de cadeaux pour tous Contact Aurélien Deschodt

Plus en détail

TITRE. 2013 Tous droits réservés Guy Bolduc

TITRE. 2013 Tous droits réservés Guy Bolduc TITRE 2013 Tous droits réservés Guy Bolduc Révolution 2.0 LE CHANGEMENT DÉRANGE Il faut se mettre dans la peau de 2013 Tous droits réservés Guy Bolduc RÉSISTER AU CHANGEMENT Plusieurs grimacent encore

Plus en détail

Extraits de résultats

Extraits de résultats Extraits de résultats L étude Profiling Une mesure du profil détaillé des visiteurs de vos sites Internet Plus de 200 critères de qualification profil perso & pro, usages du web, style de vie, consommation

Plus en détail

Création d un module complet de sondage en ligne

Création d un module complet de sondage en ligne Sté KOTAO StillinContact.com 6 Avenue du Tregor 190 PLERIN Création d un module complet de sondage en ligne Mini Rapport de stage TANGUY Arnaud Département Informatique I.U.T de Lannion 6 Juin 005 INTRODUCTION

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Internet et vie privée

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Internet et vie privée ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Internet et vie privée Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain,

Plus en détail

Premiers pas sur facebook La dernière mise à jour de ce document date du 14 décembre 2012.

Premiers pas sur facebook La dernière mise à jour de ce document date du 14 décembre 2012. Premiers pas sur facebook La dernière mise à jour de ce document date du 14 décembre 2012. L'Université de Genève possède une page facebook que vous retrouverez sur www.facebook.com/unigeneve Vous pouvez

Plus en détail

Présentation. + de 6 ans d expérience + de 1000 campagnes trackées + de 15 pays couverts + de 5 000 sites éditeurs

Présentation. + de 6 ans d expérience + de 1000 campagnes trackées + de 15 pays couverts + de 5 000 sites éditeurs Présentation Créa Passion et ses partenaires développent depuis plus de 6 ans une dans le paysage de l Internet français et international. offre publicitaire unique Précurseur de solutions marketing et

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT

APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT RECRUTEMENT D

Plus en détail

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES?

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? Colloque «Les écrans et les jeunes : quelle place, quelle offre, quelles évolutions?» 9 décembre 2014 Direction des études et de la prospective

Plus en détail

EXAMEN DU CHAPITRE CINQ RAPPORT À LA TNMP GT n o 7 APPELS D OFFRES ÉLECTRONIQUES

EXAMEN DU CHAPITRE CINQ RAPPORT À LA TNMP GT n o 7 APPELS D OFFRES ÉLECTRONIQUES EXAMEN DU CHAPITRE CINQ RAPPORT À LA TNMP GT n o 7 APPELS D OFFRES ÉLECTRONIQUES Compte rendu des décisions de la réunion de la TNMP à Québec (les 20 et 21 novembre 2003) : Les Parties ont présenté un

Plus en détail

L Observatoire des coûts d envoi d argent à l étranger depuis la France CHARTE SOCIETE CIVILE

L Observatoire des coûts d envoi d argent à l étranger depuis la France CHARTE SOCIETE CIVILE L Observatoire des coûts d envoi d argent à l étranger depuis la France CHARTE SOCIETE CIVILE 1. Objet de la Charte L objet de la présente charte (ci-après la «Charte») est de définir les modalités de

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

Les bonnes pratiques sur les médias sociaux LE GUIDE. Entrée

Les bonnes pratiques sur les médias sociaux LE GUIDE. Entrée direction de LA COMMUNICATION Les bonnes pratiques sur les médias sociaux LE GUIDE Entrée Ce document s adresse à vous, collaborateurs du Groupe La Poste, dès lors que : vous participez ou souhaitez participer

Plus en détail

Les amis de mes amis sont mes clients ETUDE. LittlelessConversation. Agence Conseil en Communication

Les amis de mes amis sont mes clients ETUDE. LittlelessConversation. Agence Conseil en Communication ETUDE Les amis de mes amis sont mes clients LittlelessConversation Agence Conseil en Communication AVERTISSEMENT Toutes les marques commerciales déposées ou non déposées citées dans ce document sont la

Plus en détail

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86 1 Formations & Conseils Web Marketing Myriam GHARBI Formations & Conseils Web Marketing Vous êtes Auto-entrepreneur, Créateur d'entreprise, Salarié au sein d'une TPE, PME ou dans une Collectivité? Vous

Plus en détail

Pourquoi ce guide? Ce guide vous éclaircira sur ses différents points et vous permettra de comprendre l intérêt d organiser des jeux-concours.

Pourquoi ce guide? Ce guide vous éclaircira sur ses différents points et vous permettra de comprendre l intérêt d organiser des jeux-concours. Pourquoi ce guide? L équipe de Jouer Gagnant Concept (et jorganiseunjeuconcours.com) a décidé de mettre en place un guide afin de vous aider à en savoir plus sur les jeux-concours. Pour cela, nous avons

Plus en détail

Réseaux Sociaux et CPGE. Cyril Bladier pour Renasup Business-on-line. Copie et diffusion non autorisés.

Réseaux Sociaux et CPGE. Cyril Bladier pour Renasup Business-on-line. Copie et diffusion non autorisés. Réseaux Sociaux et CPGE Cyril Bladier, 41 ans RMS / HEC Executive MBA Qui suis-je? Expérience BtoB de 15 ans: Directions Commerciale / Marketing / Business Unit Création de Business-on-Line en 2009, spécialisée

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE LES OUTILS NUMERIQUES LES SMARTPHONES 33,4% d équipement en France en 2011 46,6% en 2012, la progression est rapide Source : Médiamétrie LES CHIFFRES DU SMARTPHONE

Plus en détail