TPE 2006/2007 Les Biocarburants

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TPE 2006/2007 Les Biocarburants"

Transcription

1 TPE 2006/2007 Les Biocarburants - 1 -

2 Est-il avantageux ou non d utiliser les biocarburants? Thème : Environnement et progrès. Noms : SENE Jeremy RIOU Julien NGUYEN Tung Bach Classe : 1ere S (1 et 2) - 2 -

3 Plan Introduction I) Biocarburants, qu est-ce? 1) Définition et histoire 2) Différents types de biocarburants a) Les biocarburants oléagineux b) Les biocarburants éthyliques c) Les biocarburants gazeux d) Les biocarburants solides e) Autres II) Avantages 1) Réduction de l effet de serre 2) Réduction de l utilisation d énergies fossiles 3) Un rapport élevé sur l énergie mobilisée 4) Témoignages d utilisateurs III) Inconvénients 1) Problème de rendements 2) Une ressource coûteuse 3) Les problèmes d utilisation Conclusion Annexes : CD-Rom contenant les différents reportages vidéo qui nous ont été utile à la rédaction de ce TPE ainsi que le document présent au format.pdf pour pouvoir lire sur un quelconque ordinateur

4 Introduction Aujourd hui, les biocarburants sont à l ordre du jour. En tant que carburants pour l avenir, ils sont souvent retrouvés dans de nombreuses discussions. Mais une question se pose, est-il avantageux ou non d utiliser les biocarburants? Pour répondre à cette question, nous allons définir l ensemble des biocarburants qui existent à l heure actuelle. Ensuite, nous aborderons les différents avantages que présentent ceux-ci. Pour finir, nous nous intéresserons sur leurs inconvénients. I ) Biocarburant, qu est-ce? 1) Définition, histoire Les biocarburants sont des carburants d origine végétale pour moteurs thermiques. Ils sont issus de la biomasse, d où le nom de carburant vert. Les biocarburants sont une source d énergie liquide ou gazeuse. Ils se substituent partiellement ou totalement aux carburants pétroliers, notamment dans le but de faire rouler les véhicules à carburant alternatif. On les produits à partir de déchets végétaux ou de plants cultivés dans ce but. Aujourd hui, les biocarburants, en termes de production, sont le bioéthanol et le biodiesel. Les biocarburants sont connus depuis les débuts de l'industrie automobile. En effet, Nikolaus Otto, l'inventeur du moteur à explosion avait conçu son invention pour utiliser de l'éthanol ; tandis que Rudolf Diesel l'inventeur du moteur à combustion faisait tourner ses machines à l'huile d'arachide. La Ford T, produite entre 1903 et 1926, (voir ci-contre la photo de la Ford T) roulait à l'éthanol. L'utilisation de produits agricoles comme carburant n'est pas une innovation récente puisque, dans l'entre deux guerres, la France avait déjà connu une importante consommation de bioéthanol à cette usage. L'objectif d'alors, qui consistait à réduire les importations de pétrole et donc à limiter le déséquilibre de la balance commerciale, est toujours d'actualité, mais il est aujourd'hui devancé par un autre souci, environnemental. C est l effet de serre qui est désormais remis en cause. Les biocarburants peuvent contribuer à produire beaucoup moins de CO² (dioxyde de carbone), principal agent actif de l effet de serre

5 2) Différents types de biocarburants Nous pouvons discerner plusieurs types de biocarburants. Ils se séparent en biocarburants oléagineux (huiles), éthyliques (alcools), gazeux et solides. a. Les biocarburants oléagineux N'importe quelle huile végétale (ou même animale) peut être utilisée comme carburant (directement ou par conversion en biodiesel), mais des considérations de prix, de rendement de cultures et d'écobilan excluent de nombreux candidats. De façon générale, les lipides fournissent des carburants plus adaptés aux moteurs à cycle diesel qu'à ceux utilisant un cycle à allumage commandé (moteurs «essence»). Les tourteaux sont les résidus solides obtenus après l extraction de l huile des graines ou des fruits oléagineux. Ils sont essentiellement utilisés dans l'alimentation animale. b. Les biocarburants éthyliques Cette partie regroupe 4 différents de biocarburants issus d alcool : L éthanol : L éthanol est un alcool usuellement désigné par l abréviation EtOH. C est un liquide incolore et miscible à l eau en toutes proportions. L éthanol a été produit par fermentation directe de sucres naturels. C est un alcool qui peut remplacer partiellement l essence. L Ethyl-tertio-butyl-éther, ou dit plus simplement ETBE : L ETBE est obtenu par réaction entre l éthanol et l isobutène. Il est utilisé comme additif à hauteur de 5% à l essence en remplacement du plomb. L isobutène n est pas produit à partir de la biomasse. Le méthanol : Le méthanol, connu aussi sous le nom d alcool méthylique ou d alcool de bois, est le plus simple des alcools. Mais son niveau de toxicité au niveau de l organisme demeure élevé. C est un liquide transparent et inflammable. Il est aussi utilisable en remplacement partiel, mais sous certaines conditions, de l essence comme additif dans le gasoil. Le butanol : Le butanol est un liquide incolore fabriqué à partir d avoine, de betteraves et de canne à sucre Nous pouvons schématiser la production d éthanol : - 5 -

6 Nous pouvons aussi montrer une schématisation de la production de l ETBE qui résulte de l association Iso-butène / Ethanol : c. Les biocarburants gazeux Il y a 3 différents types de biocarburants dans cette partie : L hydrogène : L hydrogène est l élément le plus abondant de l univers. Il représente effectivement 75% en masse et 90% en nombre d atome. L hydrogène sert à la production de méthanol, de carburants pour des moteurs thermiques et aussi comme combustible pour la pile à combustible chargée de produire de l électricité. Ce n est pas un biocarburant en soi, mais il peut être produit à partir de méthane. Cette pratique est dite le réformage. Le biocarburant hydrogène peut aussi être produit à partir d autres combustibles. Le méthane d origine biologique, dit plus généralement carburant biogaz : Le biogaz carburant peut être utilisé en remplacement de l essence dans les moteurs à explosion. Il est produit par la fermentation de matières organiques animales ou végétales en l absence d oxygène. Cette fermentation est aussi appelée méthanisation. Elle se produit naturellement, ou spontanément dans les décharges contenant des déchets organiques. On peut aussi la provoquer artificiellement dans des digesteurs. Le biogaz est un mélange composé essentiellement de méthane. Cela peut varier de 50 à 70%. On trouve aussi en importante quantité du gaz carbonique. La quantité de certains - 6 -

7 éléments peut parfois changer, tel que l eau, l hydrogène sulfuré et l oxygène. Nous pouvons discerner 3 types de production de biogaz en fonction de la température : * C : psychrophile * C : mésophile * C : thermophile Le gazogène : Le gazogène a été inventé par Georges Imbert. C est un système permettant de remplacer l essence dans les moteurs à explosion. Pour qu il soit un biocarburant, il doit cependant utiliser du bois ou du charbon de bois. Cependant, la mise on œuvre de ce dispositif est très complexe. Plus de vingt minutes sont nécessaires au démarrage du moteur. En effet, après l allumage d un foyer, une fumée riche en gaz combustibles est produite, et après purification, le gaz obtenu est utilisé en carburant. d. les biocarburants solides Nous pouvons discerner 3 différents types de biocarburants solides : Le bois : Le bois sert notamment à la production du gazogène. Depuis peu de temps, des installations utilisent des rebuts de l industrie du bois pour produire en continu de la chaleur et de l électricité. Cette dernière alimente le réseau tandis que la chaleur est utilisée pour des processus industriels ou des équipements collectifs. Un module typique moyen, composé principalement d un gazogène et d un moteur diesel, délivre en continu 300 kw électriques et 600 kw thermiques. La paille : La paille sert à la production de méthane par fermentation. Le charbon de bois : Le charbon de bois se produit par pyrolyse de bois mais aussi de paille ou d autres matières organiques. Il ne pose pas de problèmes sérieux de pollution ni de toxicité, est facile et sûr à manipuler, brule sans fumée, et a le double pouvoir calorifique du bois ou de la paille. e. Autres Nous pouvons aussi citer le Btl, biomass to liquid, dit aussi essence synthétique. Cela correspond à la transformation de la biomasse grâce à un procédé de gazéification qui s adapte à une grande variété de biomasse (bois, paille, ) puis à la conversion de ce gaz de synthèse en hydrocarbures de type gazole. La pratique a montré une réduction de 40% des imbrûlés, de monoxyde de carbone et de particules. Nous ne pouvons néanmoins négliger une légère perte de puissance

8 II) Les Avantages Pour étudier les biocarburants, nous pouvons nous intéresser aux avantages que présentent ceux-ci. Par exemple, voici un premier avantage qui est la réduction de gaz à effet de serre. 1 ) Réduction de l effet de serre Pour ceci, voici donc un graphique qui présente l émission de CO2 (gaz à effet de serre) en Kg par an (pour la filière des huiles). On remarque une émission de 3,4 tonnes environ par an pour le gazole, mais seulement d une moyenne d environ 700 Kg par an pour toutes les huiles. On remarque donc une réduction d environ 5 fois d émission du gaz à l origine de l effet de serre et donc du réchauffement planétaire. Ceci est un avantage sur le point écologique puisqu au lieu de renvoyer d énormes quantités de CO2 dans l atmosphère on renverrait moins d une tonne. Et encore ce n est qu une moyenne. Dans ce graphique on voit bien que certaines huiles émettent en dessous de la barre des 700Kg par an comme par exemple l huile de tournesol ou encore l huile de colza. Dans le futur, on peut envisager une baisse de l émission du CO2 sur l EMHV. En effet, sur l EMHV de colza, on aura d ici 2009 une émission de 787 Kg/an au lieu de 888 à l heure actuelle. Pour le tournesol, on aura 671 Kg/an au lieu de 745. Mais qu en est-il des autres biocarburants? Prenons donc le cas du bioéthanol qui fait parti des biocarburants de type alcool. (voir page suivante pour le graphique) - 8 -

9 On remarque donc que les bioéthanols produisent nettement plus de CO2 par an mais ils restent tout de même moins polluants que l essence, utilisée à l heure actuelle. Avec une moyenne de 2200 Kg par an, ils restent compétitifs avec l essence qui produit 1.6 fois plus de CO2 par an. En ce qui concerne l évolution de l essence d ici 2009, on a quand même une légère baisse de 25 Kg/an. Comparé à l évolution de l émission de CO2 dans les filières d éthanol, c est peu. En effet, on a une baisse de près de la moitié des émissions pour l éthanol de betterave et de blé. On estime pour 2009, l émission de CO2 de la filière éthanol à une moyenne de 516 Kg/an au lieu de 912 à l heure actuelle. Si on arrive à réduire les émissions de CO2 dans l air, cela permettrait de limiter le phénomène des changements climatiques sur Terre. 2 ) Réduction de l utilisation d énergies fossiles D autre part, les biocarburants permettent à la France d être indépendante sur le point des carburants. En effet, actuellement, les carburants utilisés sont pour la plupart issus du pétrole et donc proviennent d autres pays. Avec les biocarburants, elle pourra faire sa propre production et sa propre consommation. La France vise un taux de 5,75% de biocarburants dans la consommation nationale d ici La fabrication de biocarburants simples comme le biométhane ou l'huile végétale, sans usines de transformation compliquées permettrait de revitaliser certaines campagnes de France, comme les zones montagneuses. Sur l idée du pétrole on peut aussi dire que c est une énergie fossile non renouvelable. Sur ce point, le biocarburant qui est une énergie renouvelable, permettrait de limiter l utilisation de ces énergies fossiles. En effet, contrairement au pétrole, le biocarburant est une énergie «illimitée». Ensuite, on a la présence d oxygène dans les molécules de biocarburant qui améliorent leur combustion et diminue le nombre des particules dues aux hydrocarbures imbrûlés, ainsi que le monoxyde de carbone. On rejette donc de l oxygène dans l atmosphère et non du CO

10 Ces derniers temps, une nouvelle sorte de biocarburants fait apparition, il s agit des algues. La production de ces cellules offre un rendement à l'hectare trente fois supérieur aux oléagineux terrestres tels que le colza ou le tournesol. Contrairement aux biocarburants d'origine céréalière, la culture des microalgues n'entraine aucun désagrément pour l'environnement, les éléments nutritifs sont systématiquement recyclés. Le gain de place par rapport aux cultures terrestres est énorme. Mais aussi, nous avons appris que le mélange E85 constitué de 85% d éthanol et 15% d essence ne sera pas taxé, enfin presque. Juste les 15% d essence seront taxés. Cela pour dire que le prix de l E85 devrait atteindre les 85ct/L. 3 ) Un rapport élevé sur l énergie mobilisée Mais ce n est pas tout, les biocarburants présentent l'avantage d'être issus de matières agricoles susceptibles d'être produites en Europe. De l'énergie non renouvelable est certes utilisée pour la production des biocarburants, mais elle est très nettement inférieure à l'énergie fossile qui est nécessaire pour obtenir le même volume d'essence ou de gazole. En effet ce graphique, qui nous montre le rapport énergie restituée / énergie non renouvelable mobilisée, nous prouve cet argument. Pour la filière du bioéthanol : Pour analyser ce graphique, il faut avoir un esprit assez mathématique. En effet, en mathématique, plus le nombre au numérateur (en haut) d une division est grand et plus le dénominateur (en bas) d une division est petit, plus le résultat est grand. Sur ce graphique, le numérateur est l énergie restituée et le dénominateur, les énergies non renouvelables mobilisées. Si l énergie restituée est grande avec une faible utilisation des énergies non renouvelables, le résultat du rapport est grand, ce qui est bon signe. Sur ce graphique, on remarque que l essence a un «faible» score par rapport à l éthanol

11 Dans cette filière, on remarque que le biocarburant le meilleur au niveau écologique est l éthanol car si on regarde les autres, comme le MTBE ou l ETBE, leurs résultats sont proches de celui de l essence, ce qui est mauvais signe. Le rapport de l éthanol de betterave et de blé augmentera d ici En effet, le rapport de l éthanol de betterave sera de 3.33, 3.57 pour le blé au lieu de 2.05 aujourd hui. On a donc encore des progrès à faire, qui devrait se confirmer d ici Pour la filière des huiles : Pour cette filière, on remarque que les résultats sont beaucoup plus réjouissants que pour ceux de la filière bioéthanol. En effet, on distingue le contraste entre l huile de tournesol avec un rapport de 5.48 et le gazole qui a un rapport de La différence entre ces deux carburants est énorme, le rapport de l huile de tournesol est presque 6 fois plus grand que celui du gazole. Ce qui est le cas avec les autres huiles qui (au total) forment une moyenne de rapport de 4, c est nettement plus que le rapport du gazole. Tout cela pour dire que les biocarburants utilisent des énergies non renouvelables mais ces derniers sont compensés par les résultats de production, à l exception de quelques biocarburants qui ne sont pas si «bio» que ça. Pour ce graphique, l évolution du rapport n est pas flagrante. Mais elle n est pas négligeable non plus. Pour l EMVH de colza, on a une augmentation de 0.32 et pour l EMVH de tournesol une évolution de croissance de ) Témoignages d utilisateurs D après l interview d Alain JUSTE du reportage «Envoyé Spécial» 07/04/06 : «La conduite est exactement la même qu avec le gazole, on a le même type de consommation [ ] on pollue beaucoup moins qu avec le gazole.» en ce qui concerne l huile de tournesol. Il nous prouve que «C est un combustible pour la voiture et pour l être humain» en ingérant une gorgée de l huile qu il

12 vient de produire. Et rajoute «c est l huile qu on met dans nos salades». Son affaire : 30% d huile pour 70% de gazole. A l époque, 70ct/L était le prix qu il annonçait avec sa société contre 1.16 avec les autres carburants de type essence ou gazole. Le diester, qui résulte de la transformation chimique de l huile végétale au cours de laquelle est conservé une seule partie des molécules, peut être couplé avec le gazole pour former du carburant. Actuellement, on en trouve en très petite quantité dans les carburants. Si on change les dosages pour en mettre non plus une faible quantité mais une assez grosse quantité (comme 30%, en tests actuellement), cela ne réduira pas les performances du moteur. On a même une tendance à réduire les émissions de fumée. Le diester est le carburant utilisé par des hautes personnalités dans la législation telle que le Président : Mr. CHIRAC. Il fait ainsi rouler toutes ses voitures au diester. Sa conclusion : «ça marche très bien» avec 30% de diester dans les dosages. La betterave offre des rendements supérieurs aux autres plantes mais ne suffisent pas pour combler le manque d espace (se référer au III) Inconvénients). Avec son sucre, on peut obtenir de l éthanol. Selon les puristes, la betterave offre de l énergie et de l environnement ce qui est vrai. On peut le prouver grâce aux graphiques vus précédemment sur l émission de CO2 de l éthanol

13 III) Inconvénients 1 ) Problèmes de rendements On remarque que la production de l huile de tournesol créé de nombreuses pertes. D une part au niveau du temps car la récolte ne s effectue qu une fois par an. De plus certaines de ces récoltes s avèrent infructueuses. En effet, les événements climatiques sont en majeur partie responsables de ces pertes. Nous ne récoltons qu une seule partie de la plante ce qui représente une infime partie de celle-ci. On a donc besoin de grandes surfaces afin de pouvoir récolter l huile de tournesol. Un acteur majeur de ce problème est le manque de place. En effet, sur Terre, on manque de place pour les cultures dans le but de produire du biocarburant. Ce tableau représente la surface occupée par les cultures des différents produits nécessaires à la production de biocarburants. On remarque que le blé occupe la majeur partie de l espace dédié à la production avec près de 5.2 Mha. Le suivant de loin, le maïs et le colza avec respectivement 1,8 et 1,1 Mha. Cela représente une très grande surface. Selon le document du gouvernement, 62% de la surface totale utilisée en agriculture sert spécialement à produire des biocarburants de type oléagineux. Selon ce même document, l éthanol ne devrait pas poser de problème au niveau de la place contrairement à la filière du colza. Cette dernière utiliserait largement les jachères mises à la disposition. 2 ) Une ressource coûteuse Pour chiffrer les coûts de production du biocarburant, on doit prendre en compte les coûts de la culture, des coûts de collecte et de transformation. Au final les biocarburants coûtent trois fois plus cher par rapport au pétrole. Ces coûts de production se résument dans ce tableau : EXEMPLE DE COÛT DE PRODUCTION DES BIOCARBURANTS EN FRANCE Éthanol EMHV Carburants pétroliers (en euros par litre) 0,38 0,35 0,21 (en euros par gigajoule) 18 10,5 6 On remarque qu avec 0.21 par litre, les carburants pétroliers coûtent relativement moins cher que les biocarburants qui comptent 0.38 /L pour l éthanol ainsi que 0.35 /L pour l EMHV. Mais le contenu énergétique n est pas pris en compte dans ces statistiques

14 3 ) Les problèmes d utilisation Pour commencer, on peut dire que l huile de tournesol dégage une odeur de friture lors de l utilisation. Ce qui est dérangeant si on n aime pas cette odeur spéciale. Nous avons parlé de l affaire d un utilisateur chevronné dans la partie précédente. En effet, son affaire ne présente pas que des avantages comme il le dit mais aussi des inconvénients majeurs. Il ne verse pas de taxes, d où sont prix bas. Mais cette action est illégale. C est bien là le problème, les utilisateurs se disent faire «un acte civique» puisqu ils ne dégagent pas de pollution et qu ils aident les agriculteurs. Mais c est dans la totale illégalité. Dans le reportage, il est bien fait mention de : «Pour l Etat, rouler à l huile végétale est bel et bien illégal».on a donc, en France, une législation très frileuse. Ensuite, si l utilisateur veux rouler à 100% d huile végétale, il faut faire une adaptation au niveau du moteur qui coûte assez cher : aux alentours de Mais ce n est pas tout, rouler avec 100% avec de l huile végétale engendre des risques de casse au niveau du moteur, qu il soit neuf ou ancien. Ce n est plus un faible coût à la pompe mais un fort coût chez le garagiste. Un moteur coûte très cher! Selon Gérard BELOT (dans le reportage), «l huile végétale n est pas le carburant de l avenir. C est un substitue qui peut générer des difficultés au niveau de l utilisation courante [ ] Nous le déconseillons formellement» (ici «le» représente les carburants de type huiles végétale). Cela vient bien confirmer la conclusion faite précédemment. Nous vous avons dis que le président CHIRAC roulait au diester? Etant donné que Mr CHIRAC est un homme haut placé, il peut se le permettre. En tant qu utilisateur, il est difficile de trouver du diester actuellement voir impossible. Les pompes distribuant le diester se font rares. De plus, d après le reportage, «En France, pour avoir accès à ce carburant, il faut bénéficier d une dérogation». C'est-à-dire d une autorisation spéciale qui permet l utilisation de produits non conforme. Rappelons que le diester, ou les biocarburants en général, sont illégaux à l utilisation. Nous vous avons parlé de l éthanol, mais c est comme tout, on a une face positive et une négative. La face négative est son coût. En effet, il coûte en réalité presque 2 fois plus cher que le pétrole raffiné. C est donc désavantageux pour le consommateur qui débourserait plus chère pour la même utilisation. Cependant, c est un geste pour l environnement (comme dit dans les avantages). L utilisateur est donc partagé entre deux choix : soit le prix, soit la planète

15 Conclusion La France a fait pas mal de progrès pour que les utilisateurs puissent rouler aux biocarburants mais elle n exploite pas complètement cette filière. On peut faire des progrès, en s inspirant des pays étrangers. En Allemagne, le diester est disponible dans des stations service et est libre d utilisation. On n a pas besoin d avoir une dérogation pour pouvoir l utiliser. A 100% dans les dosages, c est le biodiesel qui a un faible coût. Le biodiesel est le diester non pas dans des dosages de 30% mais de 100%. C est du pur. Celui-ci présente aussi des inconvénients. L éthanol est très développé au Brésil, mais à quel prix? A celui des conditions de travail des ouvriers sous payés? Nous avons encore beaucoup de temps avant de pouvoir rouler aux biocarburants. On peut aussi dire qu en France, les biocarburants peuvent être utiles pour une utilisation dérivée. On peut prendre le cas de ce reportage qui montre l utilisation des huiles dans le chauffage d une école. Liens Livres, magazines : Que choisir? n 444 : Dossier sur les biocarburants. Sites web : Vidéos : Envoyé spécial, France 2, 07/04/ Journal Télévisé de TF1, 13h, 27/01/ Les images proviennent des sites de Wikipedia et de l Assemblée Nationale. Les vidéos sont hébergées sur un espace web personnel (celui de Julien) et se trouvent aussi sur le CD annexe

Chapitre 1 : Energie solaire, énergies renouvelables. Constat: Partout il y a des besoins en énergie. L homme doit faire face à un problème d énergie

Chapitre 1 : Energie solaire, énergies renouvelables. Constat: Partout il y a des besoins en énergie. L homme doit faire face à un problème d énergie Chapitre 1 : Energie solaire, énergies renouvelables Constat: Partout il y a des besoins en énergie. L homme doit faire face à un problème d énergie PROBLEME:Comment trouver ou produire TOUTE l énergie

Plus en détail

La biomasse, source d énergie?

La biomasse, source d énergie? Paul MATHIS mathis.paul@orange.fr Editions Quae Dijon Le 11 octobre 2012 L énergie, c est quoi? L énergie, c est ce qui permet : de se chauffer, de cuire les aliments, de se déplacer, de faire marcher

Plus en détail

Qu est-ce que la biomasse

Qu est-ce que la biomasse Introduction Exploitation de la biomasse forestière Photo Colloque biomasse énergie Canada Qu est-ce que la biomasse Serge Degueil La biomasse est l ensemble des matières organiques non fossiles, issues

Plus en détail

Retenons: Colorie en fonction de la source d énergie utilisée :

Retenons: Colorie en fonction de la source d énergie utilisée : Objectifs : Recueil des conceptions et des connaissances initiales des élèves sur l énergie. Identifier différentes sources d énergie. Définir une énergie Comprendre leur nécessité pour chauffer, éclairer,

Plus en détail

RAPPORT DE M. Jean GRENIER BIOCARBURANTS - PERSPECTIVES

RAPPORT DE M. Jean GRENIER BIOCARBURANTS - PERSPECTIVES CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE CHALONS EN CHAMPAGNE DECEMBRE 2007 RAPPORT DE M. Jean GRENIER BIOCARBURANTS - PERSPECTIVES Après avoir rappelé quelques données actuelles concernant l émergence des

Plus en détail

La Biomasse. Synthèse. La biomasse, c est quoi?

La Biomasse. Synthèse. La biomasse, c est quoi? Synthèse La biomasse, c est quoi? La biomasse, c est l ensemble des matières organiques (végétales ou animales) existant sur Terre. Elle peut être tirée de la nature ou cultivée. Les hommes préhistoriques

Plus en détail

BIOMASSE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke

BIOMASSE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke BIOMASSE Marcel Lacroix Université de Sherbrooke LA BIOMASSE 1. Matière animale ou végétale qui peut être convertie en énergie. 2. Pendant la presque totalité de l histoire humaine, la biomasse a été la

Plus en détail

Quelle évolution pour le prix de l essence?

Quelle évolution pour le prix de l essence? Quelle évolution pour le prix de l essence? Jean-Baptiste Noé www.jbnoe.fr L essence augmente. Comme les prix d ailleurs. Il semble que cela soit une constante de l histoire : les prix augmentent et le

Plus en détail

La production industrielle de l énergie électrique

La production industrielle de l énergie électrique Chapitre 3 La production industrielle de l énergie électrique Ch 3 p 1 Objectifs : Trouver l élément commun aux différents types de centrales électriques. Savoir comment mettre une turbine en rotation.

Plus en détail

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre CHAPITRE 4 Les énergies mise en oeuvre 1/ LES SOURCES D ÉNERGIES Les sources d'énergie non renouvelables Les matières fossiles (charbon, pétrole, gaz) et les matières fissiles (uranium) permettent de fournir

Plus en détail

Des véhicules au bioéthanol à Namur

Des véhicules au bioéthanol à Namur il y a de la nouveauté dans l air. Des véhicules au bioéthanol à Namur La mise en service de trois autobus circulant au bioéthanol, produit en Belgique, s inscrit dans la perspective, pour le Groupe TEC,

Plus en détail

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie La Roumanie se trouve au centre géographique de l Europe (dans le sud-ouest de l Europe centrale). Le pays compte 1,5 millions d

Plus en détail

Fiche d activité : Les énergies appliquées aux transports

Fiche d activité : Les énergies appliquées aux transports Fiche d activité : Les énergies appliquées aux transports PREAMBULE Liaison avec le programme de technologie 6 ème : 6 heures environ doivent être consacrées à la partie «Energies». Ce questionnaire associé

Plus en détail

CITES EN CHAMPAGNE ACTEUR MAJEUR DE L'ENVIRONNEMENT

CITES EN CHAMPAGNE ACTEUR MAJEUR DE L'ENVIRONNEMENT CITES EN CHAMPAGNE ACTEUR MAJEUR DE L'ENVIRONNEMENT Cités en Champagne est engagée dans une démarche de protection de l'environnement et de planification de ses actions environnementales depuis juin 1998,

Plus en détail

Qu est-ce que les biocarburants?

Qu est-ce que les biocarburants? Qu est-ce que les biocarburants? Les biocarburants sont des carburants produits à partir de matières premières d origine agricole, ils proviennent donc de ressources renouvelables. Il existe 2 grands types

Plus en détail

Et les «réserves» en énergies renouvelables?

Et les «réserves» en énergies renouvelables? Et les «réserves» en énergies renouvelables? La principale énergie renouvelable utilisée aujourd hui dans le monde est la biomasse, et plus principalement le bois. Ce dernier représente 10% de la production

Plus en détail

La méthanisation dans la problématique énergétique et environnementale

La méthanisation dans la problématique énergétique et environnementale Chapitre 1 La méthanisation dans la problématique énergétique et environnementale René Moletta, Willy Verstraete 1. La méthanisation La méthanisation (encore appelée «digestion anaérobie») est la transformation

Plus en détail

Lille Métropole Communauté urbaine :

Lille Métropole Communauté urbaine : Lille Métropole Communauté urbaine : Etablissement Public créé par la loi de 1966, la Communauté Urbaine de Lille est née en 1968. Regroupe 85 communes et 1,1 millions d habitants. Une particularité :

Plus en détail

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013.

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013. production locale d énergies renouvelables Performance énergétique des bâtiments Sobriété des usagers Les hommes et les femmes de Cofely Services vous accompagnent dans la Transition Energétique Conception,

Plus en détail

Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011

Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011 Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011 L Alliance canadienne pour les véhicules au gaz naturel 350 Sparks Street,

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

Carburants alternatifs: situation et perspectives

Carburants alternatifs: situation et perspectives Carburants alternatifs: situation et perspectives Laboratoire Transport et Environnement Didier Pillot INRETS, 7 janvier 2010 Éléments introductifs " Toujours plus de CO2 dans l'atmosphère en 2008 " 385

Plus en détail

ALIMENTATION CARBURATION

ALIMENTATION CARBURATION ALIMENTATION CARBURATION FONCTION D USAGE Les moteurs fonctionnent grâce à l énergie dégagée par la combustion d un mélange gazeux composé : - d un carburant ( essence ) - d un comburant ( oxygène ) Le

Plus en détail

Pourquoi faire moins de déchets?

Pourquoi faire moins de déchets? ANNEXE 1 a Pourquoi faire moins de déchets? 1. Parce qu il y en a trop! En Wallonie, la production annuelle de déchets ménagers a atteint un peu moins de 2 millions de tonnes (1 819 452T) en 2008 + ratio

Plus en détail

1 Quel est le principe d une centrale thermique?

1 Quel est le principe d une centrale thermique? Physique-Chimie Deuxième partie Le défi énergétique Chapitre 4 Conversions et gestion de l énergie (suite) Séance 9 Chapitre 4 Conversions et gestion de l énergie (suite) (correspond au chapitre 10 du

Plus en détail

Pollution - consommation : l amalgame à éviter

Pollution - consommation : l amalgame à éviter Pollution - consommation : l amalgame à éviter François Roby - UPPA - septembre 2007 Pour la grande majorité des automobilistes, un véhicule qui consomme peu est un véhicule qui pollue peu, car cette association

Plus en détail

DS de Spécialité n o 4 Cumuler voiture à hydrogène et panneaux photovoltaïques. 1 La voiture à pile à combustible à dihydrogène

DS de Spécialité n o 4 Cumuler voiture à hydrogène et panneaux photovoltaïques. 1 La voiture à pile à combustible à dihydrogène DS de Spécialité n o 4 Cumuler voiture à hydrogène et panneaux photovoltaïques 1 La voiture à pile à combustible à dihydrogène Le transport est devenu l une des premières sources de pollution. Parmi les

Plus en détail

Responsabilité. Leçon d'approfondissement sur l'énergie suite à la visite du Train école et découverte CFF.

Responsabilité. Leçon d'approfondissement sur l'énergie suite à la visite du Train école et découverte CFF. Responsabilité. Leçon d'approfondissement sur l' suite à la visite du Train école et découverte CFF. Commentaire pour les enseignants. ENS 1 Leçon d approfondissement sur l. Contenu. Sources et formes

Plus en détail

Dr. Fatma Ashour Professeur de Raffinage du Pétrole Faculté de Polytechnique Université du Caire

Dr. Fatma Ashour Professeur de Raffinage du Pétrole Faculté de Polytechnique Université du Caire Dr. Fatma Ashour Professeur de Raffinage du Pétrole Faculté de Polytechnique Université du Caire Introduction du Contexte Enérgitique Une forte demande de pétrole se traduit par une augmentation de sa

Plus en détail

Lestransfertsd usages, oucommentréduirenotreconsommationde produitspétroliers

Lestransfertsd usages, oucommentréduirenotreconsommationde produitspétroliers Lestransfertsd usages, oucommentréduirenotreconsommationde produitspétroliers Juin2014 Les transferts d usages ou comment réduire notre consommation de produits pétroliers Le concept de «transfert d usage»

Plus en détail

Terminale STL Sciences physiques et chimiques de laboratoire Terminale STI2D Evaluation

Terminale STL Sciences physiques et chimiques de laboratoire Terminale STI2D Evaluation Terminale STL Sciences physiques et chimiques de laboratoire Terminale STI2D Evaluation Classe : Terminale Enseignement : Physique-chimie tronc commun STL/STI2D THEME du programme : Les Transports Résumé

Plus en détail

L énergie. Les différentes énergies On peut trouver différentes énergies sur Terre et aussi dans l'espace.

L énergie. Les différentes énergies On peut trouver différentes énergies sur Terre et aussi dans l'espace. L énergie L énergie se trouve partout et sous différentes formes. On la trouve dans les maisons principalement sous forme d'électricité et de gaz. Energie vient du mot grec "energeia" qui veut dire force

Plus en détail

Une unité de méthanisation près des serres de tomates Montauban-de-Bretagne

Une unité de méthanisation près des serres de tomates Montauban-de-Bretagne Une unité de méthanisation près des serres de tomates Montauban-de-Bretagne Bretagnenonaugazdeschiste Posté par bretagnenonaugazdeschiste le 6 novembre 2012 mercredi 10 octobre 2012 Entretien chef de projet

Plus en détail

Le Défi Energétique Pourquoi une Taxe Carbone?

Le Défi Energétique Pourquoi une Taxe Carbone? Le Défi Energétique Pourquoi une Taxe Carbone? Avant, le pétrole sortait de terre sans qu'on ait rien à faire ou presque. Maintenant, il faut l'extraire en le chauffant ou en injectant de l'eau dans la

Plus en détail

L ÉNERGIE I. TRANFORMATIONS, TRANFERT, CONSERVATION ET RENDEMENT.

L ÉNERGIE I. TRANFORMATIONS, TRANFERT, CONSERVATION ET RENDEMENT. L ÉNERGIE L énergie n est ni visible ni palpable. C est une grandeur mesurable qui désigne ce que possède un système (capital) pour fournir un travail en vue de produire un effet. La transformation peut

Plus en détail

Les biocarburants d'aujourd'hui et de demain Enjeux et perspectives

Les biocarburants d'aujourd'hui et de demain Enjeux et perspectives Les biocarburants d'aujourd'hui et de demain Enjeux et perspectives Dr. Anne JAECKER VOIROL Professeur à l'ifp School Titulaire de la chaire "Biocarburants" PSA IFP School Fondation Tuck Les biocarburants

Plus en détail

La démarche Négawatt et son application au bâtiment

La démarche Négawatt et son application au bâtiment Notes techniques et réflexions La démarche Négawatt et son application au bâtiment Auteur : Olivier SIDLER Août 2008 ENERTECH Ingénierie énergétique 26160 FELINES S/RIMANDOULE TEL & FAX : (33) 04.75.90.18.54

Plus en détail

Les énergies fossiles

Les énergies fossiles texte : Dan Strikowski énergies disponibles Les énergies fossiles Mazout, gaz, électricité, charbon La source d énergie joue un rôle prépondérant dans le choix du système de chauffage. Les trois sources

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SUJET

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SUJET SESSION 2007 Nouvelle Calédonie Série STAE Spécialité : Toutes BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE ÉPREUVE N 7 LA MATIÈRE ET LE VIVANT Coefficient : 4 - Durée : 3 h 30 Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : calculatrice

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Biomasse agricole : combustion et législation Stéphane Godbout, Ph.D., ing., agr., P.Eng. Collaborateurs : Joahnn Palacios, Frédéric Pelletier, Jean-Pierre Larouche et Patrick Brassard Institut de recherche

Plus en détail

AUJOURD HUI ET DEMAIN ROULEZ MOINS CHER ET PLUS PROPRE

AUJOURD HUI ET DEMAIN ROULEZ MOINS CHER ET PLUS PROPRE DOSSIER DE PRESSE 2015 AUJOURD HUI ET DEMAIN ROULEZ MOINS CHER ET PLUS PROPRE 0,81 LE LITRE! Le GPL est le carburant le moins cher disponible à la pompe en France. Le GPL est plus économique que les carburants

Plus en détail

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 - 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 Objectif(s) : o o Pré requis : o o o Contraintes de production, Optimisation de la gestion de la production. Coût de production, Production sous contraintes,

Plus en détail

Les énergies. Les énergies et le socle commun Pilier 3 : principaux éléments de culture scientifique et technologique Connaissances.

Les énergies. Les énergies et le socle commun Pilier 3 : principaux éléments de culture scientifique et technologique Connaissances. Les énergies Les énergies et le socle commun Pilier 3 : principaux éléments de culture scientifique et technologique Connaissances Exemples simples de sources d énergie (fossile ou renouvelable) Besoins

Plus en détail

Poste 3: L environnement et le gaz naturel

Poste 3: L environnement et le gaz naturel instructions élèves Poste 3: L environnement et le gaz naturel Objectif: Tu connais les différentes formes de pollution de l environnement causés par des sources d énergies diverses et tu connais les avantages

Plus en détail

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015 Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT 10 septembre 2015 Diagnostic Énergie Climat du territoire : 1 Les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et

Plus en détail

Optimisation du couple carburant-moteur. Yves EDERN

Optimisation du couple carburant-moteur. Yves EDERN Optimisation du couple carburant-moteur Yves EDERN Journées annuelles du pétrole Hydrocarbures: la maîtrise du futur Atelier 3: le raffinage du futur Un contexte incertain et contraignant Quelle contrainte

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre HABITAT 08 Office Public de l Habitat des Ardennes Dernière mise à jour : 30 décembre 2015 Auteur : Laurent Bêche 1. Contexte réglementaire En application du

Plus en détail

L énergie, un défi pour tous!

L énergie, un défi pour tous! L énergie, un défi pour tous! Se nourrir, se déplacer, chauffer, éclairer, téléphoner, tout est question d énergie! Ou plutôt, de consommation d énergie. Les hommes consomment de plus en plus d énergie

Plus en détail

POLITIQUE CLIMATIQUE?

POLITIQUE CLIMATIQUE? INDICATIONS COMPLÉMENTAIRES: L exemple de la politique climatique permettra d analyser les instruments dont disposent les pouvoirs publics pour mener des politiques environnementales. En lien avec le programme

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE

ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE BOUILLOT Nicolas Novembre 2008 Le développement durable Le développement durable est un modèle de développement qui répond aux besoins d aujourd hui sans compromettre

Plus en détail

Cours: Modélisation des systèmes Energie et Transport; volet Energie Enseignant : E. Gnansounou

Cours: Modélisation des systèmes Energie et Transport; volet Energie Enseignant : E. Gnansounou Cours: Modélisation des systèmes Energie et Transport; volet Energie Enseignant : E. Gnansounou Etude de cas X Approvisionnement en carburants du pays X ; cas du transport des personnes 1. Contexte Le

Plus en détail

LES BIOCARBURANTS OU AGROCARBURANTS (ER 13)

LES BIOCARBURANTS OU AGROCARBURANTS (ER 13) 1 INTRODUCTION LES BIOCARBURANTS OU AGROCARBURANTS (ER 13) Les biocarburants ne sont pas certifiés bio, c est pourquoi il est préférable de les appeler agrocarburants Le secteur des transports de personnes

Plus en détail

ÉPREUVE DE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS

ÉPREUVE DE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS Session 2008 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE DE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 4 Le sujet comporte 5 pages numérotées

Plus en détail

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Mémento de l Hydrogène FICHE 2.2 LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Sommaire 1- Consommation d énergie primaire. Comparaisons avec la situation mondiale 2- Taux d indépendance énergétique de la France

Plus en détail

Efficacité énergétique et production d énergie renouvelable : des moyens d action pour faire face au nouveau contexte énergétique

Efficacité énergétique et production d énergie renouvelable : des moyens d action pour faire face au nouveau contexte énergétique Colloque sur la pomme de terre LA POMME DE TERRE : NOURRIR SON MONDE Le vendredi 14 novembre 2008, Hôtel Québec Inn, Québec Efficacité énergétique et production d énergie renouvelable : des moyens d action

Plus en détail

Les enquêtes sur le chauffage soulèvent la problématique plus générale de l énergie. Elles renvoient aux trois piliers du développement durable.

Les enquêtes sur le chauffage soulèvent la problématique plus générale de l énergie. Elles renvoient aux trois piliers du développement durable. Les enquêtes de noel d EDD Education au Développement Durable Le chauffage Eléments de réponse et compléments D i r e c t i o n d e s S e r v i c e s D é p a r t e m e n t a u x d e l E d u c a t i o n

Plus en détail

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 Quelles sont les principales missions de GrDF? GrDF, assure la gestion du réseau de distribution

Plus en détail

SCHEMA DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES des ARDENNES

SCHEMA DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES des ARDENNES SCHEMA DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES des ARDENNES Bilan 2013 et perspectives 2014 Le Préfet des Ardennes Le pôle énergies renouvelables des Ardennes, qui réunit depuis 2009 de nombreux partenaires,

Plus en détail

1. Les énergies renouvelables dans l approvisionnement énergétique 2. La politique européenne

1. Les énergies renouvelables dans l approvisionnement énergétique 2. La politique européenne L économie des énergies renouvelables en France et en Europe Frédéric Lantz Professeur Chaire de modélisation économique appliquée à l environnement et aux énergies Agenda 1. Les énergies renouvelables

Plus en détail

Analyse de cycle de vie

Analyse de cycle de vie Valorisation des déchets plastiques des ménages Analyse de cycle de vie Note de synthèse 17 mars 2014 1. Contexte de l étude La taxe sur les sacs à ordures ménagères (dite «taxe au sac») introduite dans

Plus en détail

Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes

Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes Contexte de l étude Afin de lutter contre le changement climatique et de s adapter au contexte de raréfaction des ressources fossiles, des engagements

Plus en détail

1 - le système à étudier

1 - le système à étudier 1 - le système à étudier Comment fonctionne de manière globale le système? Comment décrire ses différents comportements ainsi que les différentes acquisitions possibles? 1.2 l exploitation d énergie électrique

Plus en détail

LE DIESEL : DES ERREURS DE CASTING Bernard TRAMIER

LE DIESEL : DES ERREURS DE CASTING Bernard TRAMIER LE DIESEL : DES ERREURS DE CASTING Bernard TRAMIER 21 mars 2013 Rappelons tout d abord que le diesel est un moteur, alimenté par un carburant le gazole. Dans le langage courant on confond trop souvent

Plus en détail

Journée hydrogène et mobilité

Journée hydrogène et mobilité Mardi 3 novembre 2015 DOSSIER DE PRESSE Journée hydrogène et mobilité Une journée Hydrogène & Mobilité se déroulera le jeudi 28 janvier prochain sur la place de la République (à partir de 11h) et en mairie

Plus en détail

Relève le défi avec tes parents

Relève le défi avec tes parents Niveaux : 5 e, 6 e et 7 e année Matière scolaire : sciences de la nature Objectifs de l ERE : les connaissances, la prise de conscience, l état d esprit, la participation. Relève le défi avec tes parents

Plus en détail

Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)?

Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)? Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)? Dans une Déclaration Environnementale de Produit ou EPD, 11 catégories d impact sur l environnement sont exprimées en chiffres. Il s agit d

Plus en détail

Dossier de presse Filière bioéthanol

Dossier de presse Filière bioéthanol Dossier de presse Filière bioéthanol Pour plus d informations : France Betteraves Passions céréales Cécile Duval Tel : +33 1 44 69 41 36 Olivia Ruch Tél : + 33 1 44 31 10 36 cduval@cgb-france.fr o.ruch@passsioncereales.fr

Plus en détail

Portrait-synthèse sur la biomasse. Forum régional sur l enjeu de l énergie au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Portrait-synthèse sur la biomasse. Forum régional sur l enjeu de l énergie au Saguenay-Lac-Saint-Jean Portrait-synthèse sur la biomasse Forum régional sur l enjeu de l énergie au Saguenay-Lac-Saint-Jean Personne référence pour ce document: Diane Brassard Le 29 juin 2007 Portrait-synthèse sur la biomasse

Plus en détail

Méthodes, forces et faiblesses de l inventaire des gaz à effet de serre dans le secteur du transport en Guinée

Méthodes, forces et faiblesses de l inventaire des gaz à effet de serre dans le secteur du transport en Guinée PRÉSENTATION POWERPOINT Méthodes, forces et faiblesses de l inventaire des gaz à effet de serre dans le secteur du transport en Guinée Mamadou Lamarana DIALLO et Zoumana BAMBA, Centre de Recherche Scientifique

Plus en détail

SE DÉPLACER PLUS VERT

SE DÉPLACER PLUS VERT NOVEMBRE 2015 lesclesdelabanque.com PROFESSIONNELS SE DÉPLACER PLUS VERT N 4 LES GUIDES BANCAIRES POUR LE CLIMAT SOMMAIRE CE GUIDE VOUS EST OFFERT PAR Introduction 3 Pourquoi opter pour des véhicules moins

Plus en détail

L'ÉNERGIE. La meilleure façon de comprendre l'énergie, c'est de faire une comparaison avec l'humain :

L'ÉNERGIE. La meilleure façon de comprendre l'énergie, c'est de faire une comparaison avec l'humain : L'ÉNERGIE Par définition l'énergie est la grandeur qui représente la capacité d'un système à produire du mouvement. Donc sur un navire, beaucoup d'éléments peuvent transformer une énergie potentielle en

Plus en détail

Chapitre 11: L ATMOSPHÈRE

Chapitre 11: L ATMOSPHÈRE Chapitre 11: L ATMOSPHÈRE 1) a) Qu est-ce que l atmosphère? L atmosphère c est l enveloppe gazeuse qui entoure la Terre. b) Quelles sont les 4 couches de l atmosphère? 1 ) La troposphère qui se situe de

Plus en détail

F. BATTIN-LECLERC LRGP-NANCY

F. BATTIN-LECLERC LRGP-NANCY VERS DE NOUVEAUX TYPES DE MOTEURS ET DE CARBURANTS AUTOMOBILES F. BATTIN-LECLERC LRGP-NANCY 1. INTRODUCTION Problèmes environnementaux Chemical & Engineering News, 5 novembre 2012 Réchauffement climatique

Plus en détail

Il faut prendre soin du futur... L énergie DU FUTUR.... c est là que nous allons passer le reste de notre vie.

Il faut prendre soin du futur... L énergie DU FUTUR.... c est là que nous allons passer le reste de notre vie. Il faut prendre soin du futur... L énergie DU FUTUR... c est là que nous allons passer le reste de notre vie. De quoi il va s agir? C est beau... mais c est loin Le cœur: L énergie, qu est ce que c est?

Plus en détail

Commission Mobilité 10 mars 2016 REGUISHEIM

Commission Mobilité 10 mars 2016 REGUISHEIM Commission Mobilité 10 mars 2016 REGUISHEIM ORDRE DU JOUR 1. Rappel des missions et du rôle du Pays 2. Désignation d un secrétaire de séance 3. Mobilité électrique Qu est-ce que la mobilité électrique

Plus en détail

Rébus : Question : Quel est le principe de fonctionnement d une pile à combustible? Question : On dit que l hydrogène est un énergétique.

Rébus : Question : Quel est le principe de fonctionnement d une pile à combustible? Question : On dit que l hydrogène est un énergétique. ompléter la définition. Un accumulateur c est : Une pile électrique rechargeable, qui accumule de l énergie... sous forme... pour la restituer sous forme de... On dit que l hydrogène est un énergétique.

Plus en détail

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS François JEGER La comparaison des composantes de la demande de transport par mode entre les quinze pays de l Union européenne fait apparaître certains

Plus en détail

FORMATION LE BOIS énergie renouvelable

FORMATION LE BOIS énergie renouvelable énergie renouvelable 15 M Ha, c est = 25 % du territoire feuillus = 64 % résineux = 36 % Le stère (unité commerciale principale) est le volume de 1 m3 de bois Suivant le coefficient d empilage, le volume

Plus en détail

Produire de l énergie verte par la méthanisation : le processus

Produire de l énergie verte par la méthanisation : le processus Le magazine en ligne de l actualité technique et scientifique équine Produire de l énergie verte par la méthanisation : le processus Par : Pauline Doligez, IFCE «La méthanisation constitue une réponse

Plus en détail

Les autres énergies renouvelables

Les autres énergies renouvelables Quel avenir électrique pour la Suisse du XXI siècle? Les autres énergies renouvelables Prof. Andreas Zuberbühler Président du conseil scientifique de la SATW Sommaire Introduction Sources d électricité

Plus en détail

Consommation. Les émissions de gaz à effet de serre (dont l augmentation. Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on?

Consommation. Les émissions de gaz à effet de serre (dont l augmentation. Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on? Consommation Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on? Depuis la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (adoptée en 1992), le monde industriel et économique a profondément

Plus en détail

Une solution intégrée d énergie électrique 100% renouvelable pour des sites isolés

Une solution intégrée d énergie électrique 100% renouvelable pour des sites isolés Une solution intégrée d électrique 100% renouvelable pour des sites isolés 1. Un constat environnemental La Nouvelle-Calédonie importe chaque année 2 700 tonnes d huiles végétales. Ces huiles sont en partie

Plus en détail

SPECIALITE ENVIRONNEMENT HYGIENE Durée 1 heure 30 - Coefficient 2

SPECIALITE ENVIRONNEMENT HYGIENE Durée 1 heure 30 - Coefficient 2 Fonction Publique Territoriale EXAMEN PROFESSIONNEL D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1 ERE CLASSE MERCREDI 18 JANVIER 2012 EPREUVE : Une épreuve écrite à caractère professionnel, portant sur la spécialité

Plus en détail

Enseignement : Chimie Biochimie Sciences du vivant

Enseignement : Chimie Biochimie Sciences du vivant Classe : T ale STL Enseignement : Chimie Biochimie Sciences du vivant THEMES du programme : Des systèmes vivants existent à grande échelle : écosystèmes et biosphère Sous-thèmes : Les organismes vivants

Plus en détail

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE Combattre le changement climatique pour une Europe durable: les socialistes luttent en faveur d un avenir équitable, propre, social et prospère

Plus en détail

Exercice 1 : Quelle est la classe énergétique de Guy Lagagne?

Exercice 1 : Quelle est la classe énergétique de Guy Lagagne? Turbo est un escargot qui n a qu un seul rêve en tête : être incroyablement rapide! Son obsession pour la vitesse l a rendu quelque peu impopulaire chez les siens, où lenteur et prudence sont de rigueur.

Plus en détail

SYNTHESE DES DIAGNOSTICS

SYNTHESE DES DIAGNOSTICS PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL SYNTHESE DES DIAGNOSTICS Juillet 2013 La Communauté d Agglomération du Grand Rodez, regroupant 55 932 habitants, est soumise à l obligation nationale (Grenelle 1 et 2) de

Plus en détail

Critères de durabilité de la biomasse et des biocarburants (Bureau Européen de l environnement, déc. 2005)

Critères de durabilité de la biomasse et des biocarburants (Bureau Européen de l environnement, déc. 2005) Critères de durabilité de la biomasse et des biocarburants (Bureau Européen de l environnement, déc. 2005) Les biocarburants font actuellement l objet d un véritable engouement, et sont souvent présentés

Plus en détail

Olympiades Nationales de la Chimie

Olympiades Nationales de la Chimie Olympiades Nationales de la Chimie 007 Questionnaire : Corrigé Page,5 Page 3 6,5 Page 4,0 Page 5 5,5 Page 6 5,5 Page 7 3,0 Page 8 6,5 Page 9 9,0 Page 0,0 Page,5 Page 6,5 Total 9,5 ONC 007 Corrigé questionnaire

Plus en détail

Chapitre 12 : Énergie : besoins et ressources (p. 209)

Chapitre 12 : Énergie : besoins et ressources (p. 209) THÈME 4 : LE DÉFI ÉNERGÉTIQUE Chapitre 12 : Énergie : besoins et ressources (p. 209) Savoir-faire : Exploiter des documents et/ou des illustrations expérimentales pour mettre en évidence différentes formes

Plus en détail

Direction des affaires économiques : agriculture et énergie

Direction des affaires économiques : agriculture et énergie Direction des affaires économiques : agriculture et énergie 1. LE CONTEXTE NATIONAL. Augmentation des agréments de production des biocarburants défiscalisés pour atteindre le taux de 5,75% dans les essences

Plus en détail

Groupes électrogènes à gaz

Groupes électrogènes à gaz cat CG260 Groupes électrogènes à gaz Cat CG260 DES SOLUTIONS ÉNERGÉTIQUES PLUS INTELLIGENTES SECTEURS TERTIAIRE ET INDUSTRIEL Les centres de production industriels, les complexes de loisirs, les centres

Plus en détail

ÉNERGIES NON RENOUVELABLES

ÉNERGIES NON RENOUVELABLES ÉNERGIES FOSSILES ÉNERGIE FISSILE ÉNERGIES FOSSILES Les énergies fossiles proviennent, comme leur nom l indique, de la fossilisation de grandes quantités de matière organique, provenant de la décomposition

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie...

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie... La présente note propose de compiler un ensemble de données relatives à l énergie en Bretagne pour alimenter les échanges du Débat National de la Transition Energétique. Les données sont issues principalement

Plus en détail

La géothermie Fiche 1 (1/2)

La géothermie Fiche 1 (1/2) La géothermie Fiche 1 (1/2) 1. Complète le schéma avec les mots suivants : noyau liquide croûte terrestre noyau solide manteau La structure interne du globe ADEME 2. Relie chaque type de géothermie à son

Plus en détail

Conseil général du 27 juin 2014 Annexe 1 à la délibération n

Conseil général du 27 juin 2014 Annexe 1 à la délibération n Conseil général du 27 juin 2014 Annexe 1 à la délibération n BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2013 Assemblée départementale du 27 juin 2014 1 / 13 1 / 13 SOMMAIRE Contexte et éléments de méthode...3

Plus en détail

Rubrique 5 : Plastiques et pollution par les plastiques

Rubrique 5 : Plastiques et pollution par les plastiques De la Seine au 7ième continent Rubrique 5 : Plastiques et pollution par les plastiques Fiches pédagogiques documentaires : - Histoire du plastique - Fabrication du plastique - Familles de plastiques et

Plus en détail

LE SP95 E10: LA NOUVELLE ESSENCE EUROPEENNE

LE SP95 E10: LA NOUVELLE ESSENCE EUROPEENNE LE SP95 E10: LA NOUVELLE ESSENCE EUROPEENNE 0 Mars 2009 EN BREF Les raffineurs et les distributeurs français lancent en avril 2009 la future essence européenne: elle répond aux objectifs d incorporation

Plus en détail

Electricité 1. Cours. Production d énergie électrique. Troisièmes. 3 ème. Comment fabrique-t-on le courant qui arrive chez nous?

Electricité 1. Cours. Production d énergie électrique. Troisièmes. 3 ème. Comment fabrique-t-on le courant qui arrive chez nous? 3 ème Electricité1 Electricité 1 Production d énergie électrique Comment fabrique-t-on le courant qui arrive chez nous? Objectifs 1 Etablir une chaîne énergétique 2 Identifier l alternateur 3 Comparer

Plus en détail