CANCEROLOGIE... 9 CARDIOLOGIE... 56

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CANCEROLOGIE... 9 CARDIOLOGIE... 56"

Transcription

1 Sommaire Avertissement : pour chacune des fiches de synthèse, vous retrouverez indiqué le numéro d item du nouveau programme de l ECN ainsi que le numéro de l item dans l ancien programme entre parenthèses. CANCEROLOGIE... 9 Délivrance de l information à la personne sur son état de santé (HAS 2012)... 9 Accompagnement des personnes en fin de vie et de leurs proches (ANAES 2004) Modalités de prise en charge de l adulte nécessitant des soins palliatifs (ANAES 2002) Cancer primitif du système nerveux central de l'adulte (HAS 2010) Mélanome cutané (HAS 2012) Cancer de la thyroïde (HAS 2010) Cancer du poumon et mésothéliome pleural malin (HAS 2009) Cancer du poumon non à petites cellules : bilan initial (INCa 2011) Cancer du poumon non à petites cellules : prise en charge (INCa 2010) Cancer des voies aérodigestives supérieures (HAS 2009) Cancer de l'œsophage (HAS 2011) Cancer de l'estomac (HAS 2011) Cancer colorectal (HAS 2012) Cancer primitif du foie (HAS 2010) Cancer du pancréas (HAS 2010) Cancer du rein (HAS 2010) Cancer de la vessie (HAS 2010) Cancer de la prostate (HAS 2013) Cancers du testicule - Tumeurs germinales (HAS 2011) Cancer de l'ovaire (HAS 2010) Cancer de l'endomètre (HAS 2010) Cancer invasif du col utérin (HAS 2010) Cancer du sein (HAS 2010) CARDIOLOGIE Facteurs de risques cardiovasculaires et prévention (HAS 2007) Dyslipidémies (ESC 2011) Diabète et maladies cardiovasculaires (ESC 2013) Stimulation cardiaque et resynchronisation (ESC 2013) Fibrillation atriale (ESC 2010 et 2012) Prise en charge diagnostique et thérapeutique des syncopes (HAS 2008) Arrêt cardio-respiratoire (ERC 2010) Choc anaphylactique (SFAR 2010) Hypertension artérielle (SFHTA 2013) Poussées hypertensives (AFSSAPS 2002) HTA résistante (SFHTA 2013) Dépistage et prévention des anévrysmes de l aorte abdominale (HAS 2012) Artériopathie oblitérante des membres inférieurs (HAS 2007) Syndrome coronarien aigu sans sus-décalage du segment ST (ESC 2007) Syndrome coronarien aigu avec sus-décalage du segment ST ou SCA ST+ (ESC 2012) Insuffisance cardiaque aiguë (ESC 2012) Insuffisance cardiaque chronique (ESC 2012) Insuffisance aortique (ESC 2012) Rétrécissement aortique (ESC 2012) Insuffisance mitrale (ESC 2012) Valvulopathies (ESC 2012) Choix bioprothèse / prothèse mécanique (ESC 2012) Thrombose obstructive de prothèse (ESC 2012) Thrombose non obstructive de prothèse (ESC 2012) Endocardites infectieuses (ESC 2009) Maladie thrombo-embolique veineuse en Cancérologie (AFSOS 2011) Prévention et traitement de la maladie thromboembolique veineuse (AFSSAPS 2009) Anti-agrégants plaquettaires : risques thrombotiques et hémorragiques en cas de gestes endoscopiques (HAS 2012) Recommandations sur la surveillance plaquettaire d'un traitement par héparine de bas poids moléculaire (AFSSAPS 2011)... 98

2 DERMATOLOGIE Prise en charge des patients à risque et/ou porteurs d escarres (PERSE 2013) Herpès cutanéomuqueux chez le sujet immunocompétent (ANAES-SF Dermato 2001) Prescription des antibiotiques par voie locale dans les infections cutanées bactériennes (AFSSAPS 2004) Dermatite atopique de l enfant (SFD 2004) Urticaire chronique (SFD 2003) Ulcère veineux à prédominance veineuse hors pansement (HAS 2006) Nécrolyse épidermique toxique (HAS 2010) Erysipèle (SPILF 2001) Traitement de l acné par voie locale et générale (AFSSAPS 2007) Annexe : mesures associées à la prescription d isotrétinoïne (ANSM 2009) ENDOCRINOLOGIE Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2 (HAS 2013) Nodules thyroïdiens (SF Endocrinologie 2011) Insuffisance surrénale (ORPHANET 2012) Obésité de l'adulte (HAS 2011) Diagnostic et surveillance biologique de l hyperthyroïdie de l adulte (ANAES 2000) Hypothyroïdies frustes chez l'adulte (HAS 2007) Hyperparathyroïdie primaire asymptomatique (SF Endocrinologie 2004) GERIATRIE Chute chez le sujet âgé (HAS 2009) Arrêt des benzodiazépines chez le sujet âgé (HAS 2007) Dénutrition protéino-énergétique chez la personne âgée (HAS 2007) Améliorer la prescription des psychotropes chez le sujet âgé (HAS 2007) Confusion aiguë : prise en charge initiale de l agitation (HAS 2009) Sortie du monde hospitalier d un adulte handicapé sur les plans moteur et/ou neuropsychologique (SOFMER 2004) Accompagnement des personnes en fin de vie et de leurs proches (SFASP 2004) Prise en charge de l'adulte nécessitant des soins palliatifs (ANAES 2002) GYNECOLOGIE La prise en charge du couple infertile (2010) Contraception (prescription et conseils aux femmes) (HAS 2013) Contraception d urgence (HAS 2013) Contraception : oubli et situations particulières (HAS 2013) Contraception chez la femme après une interruption volontaire de grossesse (HAS 2013) Contraception chez la femme en post-partum (HAS 2013) Contraception chez la femme adulte en âge de procréer (hors post-partum et post-ivg) (HAS 2013) Contraception hormonale chez la femme à risque vasculaire et métabolique (SF Endocrinologie 2010) Interruption volontaire de grossesse médicamenteuse (HAS 2010) Stérilisation (HAS 2013) Suivi de la grossesse (HAS 2007) Grossesse extra-utérine (CNGOF 2003) Grossesse et tabac (ANAES 2004) Diabète gestationnel (CNGOF 2010) Retard de croissance intra-utérin (CNGOF 2013) Menace d accouchement prématuré à membranes intactes (CNGOF 2002) Urgences obstétricales extrahospitalières (SFMU - SFAR 2011) Prise en charge des formes graves de pré-éclampsie (SFAR/CNGOF/SFMP/SFNN 2009) Hémorragies du post-partum (HAS 2004) Post-partum : retour à domicile (ANAES 2004) Allaitement maternel (HAS 2002) Ménométrorragies en préménopause (CNGOF 2008) Infections génitales hautes (CNGOF 2012) Prise en charge des myomes (CNGOF 2011) Tumeurs bénignes de l'ovaire (CNGOF 2013) Conduite à tenir devant une patiente présentant un frottis cervico-utérin anormal (ANAES 2002) Prévention du cancer du col de l utérus (CNGOF 2007) Diagnostic et prise en charge de la ménopause (AFFSAPS 2004) Incontinence urinaire féminine non neurologique (AFU 2010) HEMATOLOGIE Syndrome catastrophique des antiphospholipides (SF Hématologie 2012) Syndromes myélodysplasiques (HAS 2008)

3 Leucémie lymphoïde chronique (HAS 2011) Lymphomes non hodgkiniens de l'adulte (HAS 2012) Myélome multiple (HAS 2010) Surdosage en Anti-Vitamine K (HAS 2008) Les nouveaux anticoagulants oraux dans la fibrillation auriculaire (AFSSAPS 2012) Hémochromatose liée au gène HFE (hémochromatose de type 1) (HAS 2005) Anémies hémolytiques auto-immunes (HAS 2009) Diagnostic biologique d'une carence en fer : en première intention, doser la ferritine seule (HAS 2011) Syndromes drépanocytaires majeurs de l'enfant et de l'adolescent (HAS 2010) Micro-angiopathie thrombotique (SF Hématologie 2012) Biologie des anomalies de l hémostase (HAS 2011) Hémophilie acquise (SF Hématologie 2012) Hémophilies (HAS 2007) Purpura thrombopénique immunologique de l'enfant et de l'adulte (HAS 2009) HEPATOLOGIE ET GASTRO-ENTEROLOGIE Coloscopie virtuelle (HAS 2010) Abdomen sans préparation (HAS 2009) Anticorps dans la maladie cœliaque (HAS 2007) Constipation chronique de l adulte (SNFGE 2007) Prise en charge par le réanimateur des hémorragies digestives de l adulte et de l enfant (SNFGE-SFRL 2013) Diagnostic et surveillance de l endobrachyœsophage (SFED 2007) Les inhibiteurs de la pompe à protons chez l adulte (HAS 2009) Prise en charge du reflux gastro-œsophagien (SNFGE 2011) Prise en charge de l infection à Helicobacter Pylori de l adulte (GEFH 2013) Appendicectomie (HAS 2012) Prise en charge des péritonites communautaires (SFAR 2000) Pancréatite aiguë (SNFGE 2001) Hépatite chronique B (HAS 2006) Hépatite chronique C (HAS 2006) Cirrhose (HAS 2008) Complications de la diverticulose colique (HAS 2006) Prise en charge de la lithiase biliaire (SNFGE 2010) Cholécystectomie (HAS 2013) MALADIES INFECTIEUSES Prévention de la transmission croisée (SF2H 2013) Diagnostic et traitement curatif de l infection précoce du nouveau-né (ANAES 2002) Calendrier des vaccinations Principales nouveautés vaccinales 2013 (HCSP 2013) Prise en charge de la grippe en dehors d une situation de pandémie (SPILF 2005) Traitement antibiotique probabiliste des urétrites et cervicites non compliquées (AFSSPAS 2008) Prise en charge des personnes exposées au virus de la rage (HCSP 2013) Borréliose de Lyme (SPILF 2006) Prise en charge des infections à Clostridium difficile (INVS 2006) Herpès cutanéomuqueux chez le sujet immunocompétent (SF Dermato 2001) Tuberculose pulmonaire et infection tuberculose latente (SPLF 2013) Place de l'artésunate IV dans la prise en charge du paludisme grave (HCSP 2013) Prise en charge médicale des personnes vivant avec le VIH (Rapport Morlat ) Traitement des infections opportunistes au cours de l infection à VIH (Rapport Morlat ) Prise en charge des expositions au risque viral chez l adulte (Rapport Morlat ) NEPHROLOGIE Méthodes diagnostiques des sténoses de l artère rénale (ANAES mai 2004) Syndrome néphrotique idiopathique de l adulte (HAS 2008) Insuffisance rénale chronique (HAS 2012) Prise en charge des coliques néphrétiques de l'adulte dans les services d'accueil et d'urgences (SFMU 2009) NEUROLOGIE Céphalées chroniques quotidiennes (ANAES 2004) Migraine chez l adulte et chez enfant (ANAES 2002) Prise en charge en urgence des états de mal épileptiques de l'adulte et de l'enfant (nouveau-né exclu) (SRLF 2009) Accident ischémique transitoire de l adulte (ANAES 2004) Prévention vasculaire après accident vasculaire cérébral ou AIT (HAS 2008) Accident vasculaire cérébral chez l'adulte et l'enfant (nouveau-né et hémorragie méningée exclus) (SRLF 2010) Prise en charge initiale des patients adultes atteints d accidents vasculaires cérébraux (HAS 2010)

4 Paraplégie (lésions médullaires) (HAS 2007) Diagnostic des neuropathies périphériques (HAS 2007) Maladie d'alzheimer (HAS 2011) Maladie de Parkinson (HAS 2012) OPHTALMOLOGIE Amblyopie (ANAES 2002) Dégénérescence maculaire liée à l âge (HAS 2012) ORL Antibiothérapie de la pharyngite et de l angine (HAS 2008) Complications locorégionales des pharyngites (SFORL octobre 2008) Toux chronique de l adulte (SFORL 2012) Rhinite allergique (SF Pneumo 2010) Prise en charge des rhinites chroniques (SFORL 2010) Antibiothérapie dans les infections respiratoires hautes de l'adulte et l'enfant (SPILF-SFP 2011) ORTHOPEDIE Escarres (HAS 2001) Syndrome du canal carpien (HAS 2013) L entorse de cheville au service des urgences (SFUM 1995) Lésions méniscales et des lésions isolées du ligament croisé antérieur chez l adulte (HAS 2008) Epaule douloureuse chronique (HAS 2005) Plaie aux urgences (SFMU 2005) Traumatisme vertébro-médullaire (HAS 2003) PEDIATRIE Ictère en Maternité (Groupe de Pédiatres de Maternité du GEN Ile de France 2009) Syndrome du bébé secoué (HAS 2011) Prise en charge en cas de mort inattendue du nourrisson (HAS 2007) Propositions portant sur le dépistage individuel chez l enfant de 28 jours à 6 ans (HAS 2005) Douleur chez l enfant (ANAES 2000 et AFSSAPS 2009) Fièvre aiguë chez l enfant (Société Française de Pédiatrie 2004) Prise en charge de la dermatite atopique de l enfant (SFD 2004) Asthme de l enfant de moins de 36 mois (HAS 2009) Surpoids et obésité de l'enfant et de l'adolescent (2011) Luxation congénitale de la hanche (2013) Autisme et autres troubles envahissants du développement (HAS 2010) PNEUMOLOGIE Radiographie pulmonaire (HAS 2009) Mucoviscidose (HAS 2006) Pneumonie aiguë communautaire (SPILF AFSSAPS SPLF 2010) Infections respiratoires basses communautaires (SPLF 2013) Traitement antibiotique de la légionellose chez l'adulte (AFSSAPS 2011) Bronchopneumopathie chronique obstructive (HAS 2012) PSYCHIATRIE Droits et protection des personnes faisant l objet de soins psychiatriques (Loi du 5 juillet 2011) Prise en charge des troubles anxieux graves (HAS 2007) Prise en charge des schizophrénies (HAS 2007) Prise en charge des troubles bipolaires (HAS 2009) Prise en charge des troubles dépressifs récurrents ou persistants de l adulte (HAS 2009) Sevrage simple en alcool (SF Alcoologie 2006) Anorexie mentale : prise en charge ( HAS 2010) Crise suicidaire : la reconnaître et la prendre en charge (HAS 2000) Prescription et surveillance des psychotropes (HAS 2007) RHUMATOLOGIE Traitement médicamenteux de l'ostéoporose post-ménopausique (SFR-GRIO 2012) Polyarthrite rhumatoïde : diagnostic et prise en charge initiale (HAS 2007) Lombalgies et lombosciatiques communes (ANAES 2000) Spondylarthrite grave (HAS 2008) Sclérodermie (HAS 2008) Vascularites nécrosantes systémiques (HAS 2007) Lupus érythémateux systémique (HAS 2010) SANTE PUBLIQUE Education thérapeutique (HAS 2007)

5 Certificat médical initial concernant une personne victime de violences (HAS 2011) Examens pré-interventionnels systématiques (SFAR 2012) L annonce d une maladie grave URGENCES - REANIMATION Prélèvement d organes à finalité thérapeutique sur personne décédée (Biomédecine 2012) Prise en charge des états septiques graves de l'adulte et de l'enfant (Groupe transversal 2007) Prise en charge préhospitalière des urgences vitales de l adulte (Académie de Médecine 2010) Traumatisme crânien léger (score de Glasgow 13/15) (SFMU 2012) Patient traité par dabigatran ou rivaroxaban présentant un saignement ou nécessitant une chirurgie (GIHP 2012) UROLOGIE Evaluation de l homme infertile (AFU 2007) Dysfonction érectile (AIHUS 2010) Hypertrophie bénigne de la prostate (ANAES 2003) Troubles mictionnels en rapport avec l hyperplasie bénigne de prostate (AFU 2012) Infections urinaires bactériennes communautaires chez l'adulte (AFSSAPS 2008) Mots-clés 3 e édition - DFASM / iecn Médicaments ECN 5 e édition

CANCEROLOGIE... 10 CARDIOLOGIE... 58

CANCEROLOGIE... 10 CARDIOLOGIE... 58 Sommaire CANCEROLOGIE... 10 Délivrance de l information à la personne sur son état de santé (HAS 2012)... 10 Accompagnement des personnes en fin de vie et de leurs proches (ANAES 2004)... 12 Modalités

Plus en détail

Sommaire CANCEROLOGIE Délivrance de l information à la personne sur son état de santé (HAS 2012) Accompagnement des personnes en fin de

Sommaire CANCEROLOGIE Délivrance de l information à la personne sur son état de santé (HAS 2012) Accompagnement des personnes en fin de Sommaire CANCEROLOGIE... 11 Délivrance de l information à la personne sur son état de santé (HAS 2012)... 11 Accompagnement des personnes en fin de vie et de leurs proches (ANAES 2004)... 13 Modalités

Plus en détail

Sommaire. Préface... avant-propos... VII. Sommaire des dossiers et cas cliniques... Sommaire des conférences de consensus...

Sommaire. Préface... avant-propos... VII. Sommaire des dossiers et cas cliniques... Sommaire des conférences de consensus... Sommaire Préface... V avant-propos... VII Sommaire des dossiers et cas cliniques... Sommaire des conférences de consensus... X XI Programme de cardiologie... XII Liste des abréviations autorisées... XIV

Plus en détail

Programme D3 quad 2 2012. Hôpital Saint Joseph

Programme D3 quad 2 2012. Hôpital Saint Joseph Programme D3 quad 2 2012 Hôpital Saint Joseph Endocrinologie Dr Castinetti Hépato gastroentérologie 1 : Dr Laquière Chir viscérale: Dr Duconseil Hépato gastroentérologie 2 : Dr Adhoute Ortho : Dr Glard

Plus en détail

Méthodes d évaluation du risque cardio-vasculaire global http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_464776/methodes-devaluation-du-risque

Méthodes d évaluation du risque cardio-vasculaire global http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_464776/methodes-devaluation-du-risque Surveillance sérologique et prévention de la toxoplasmose et de la rubéole au cours de la grossesse http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1165635/surveillance-serologique-et-p Marqueurs cardiaques dans

Plus en détail

ECN programme DFASM 1. 2 ème Quadrimestre année 2013/2014

ECN programme DFASM 1. 2 ème Quadrimestre année 2013/2014 ECN programme DFASM 1 2 ème Quadrimestre année 2013/2014 Neurologie 90 Déficits moteur et ou sensitif des membres 96 Myasthénie 97 Migraine, névralgie du trijumeau et algies de la face 98 Céphalées aiguës

Plus en détail

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique Sommaire 1. Sémiologie... 1 Auscultation cardiaque... 1 Foyers d auscultation cardiaque... 1 Bruits du cœur... 1 Souffles fonctionnels... 2 Souffles organiques... 2 Souffle cardiaque chez l enfant... 3

Plus en détail

Sommaire. Sommaire des dossiers et Cas cliniques... Sommaire des conférences de consensus... Dossiers cliniques... 1

Sommaire. Sommaire des dossiers et Cas cliniques... Sommaire des conférences de consensus... Dossiers cliniques... 1 Sommaire Préface... V Avant-propos... VII Sommaire des dossiers et Cas cliniques... Sommaire des conférences de consensus... X XI Programme de pédiatrie... XIII Liste des abréviations... XVII Dossiers

Plus en détail

RÉFÉRENCES ET RECOMMANDATIONS MEDICALES

RÉFÉRENCES ET RECOMMANDATIONS MEDICALES CHAPITRE VI RÉFÉRENCES ET RECOMMANDATIONS MEDICALES I - Situation juridique La notion de références médicales opposables (RMO) est apparue dans la convention nationale des médecins de 1993. La réforme

Plus en détail

Le bilan des avancées thérapeutiques 2005

Le bilan des avancées thérapeutiques 2005 Le bilan des avancées thérapeutiques 2005 Dr Chrystel Jouan-Flahault Directeur Médical, Leem Un état des lieux à partir de données objectives Les médicaments retenus sont ceux qui ont justifié l attribution

Plus en détail

AUDIT MEDICAL. Les indications des agents antiplaquettaires sont-elles respectées? 4 avril 2011 Julie GOEURY

AUDIT MEDICAL. Les indications des agents antiplaquettaires sont-elles respectées? 4 avril 2011 Julie GOEURY AUDIT MEDICAL Les indications des agents antiplaquettaires sont-elles respectées? 4 avril 2011 Julie GOEURY JUSTIFICATIONS ET BASES DE CE TRAVAIL Fréquence de prescription : 3 à 5% de la population française

Plus en détail

Fiche mémo. Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire. Juillet 2013. Généralités. Critères d éligibilité des méthodes

Fiche mémo. Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire. Juillet 2013. Généralités. Critères d éligibilité des méthodes Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire Juillet 2013 Cette fiche mémo fait partie d un ensemble de fiches mémo concernant la et complète plusieurs documents sur ce thème produits

Plus en détail

Unité d enseignement 8 Circulation - Métabolismes.

Unité d enseignement 8 Circulation - Métabolismes. Unité d enseignement 8 Circulation - Métabolismes. MODULE 1: ECG (3 heures) N 235. Palpitations (CARDIO : Dr LEGALLOIS) - Chez un sujet se plaignant de palpitations, argumenter les principales hypothèses

Plus en détail

Faculté de Médecine. Programme de cours DCEM 3 / 2015-2016 1 er semestre Définitif SALLE 7. Date Cours Enseignant

Faculté de Médecine. Programme de cours DCEM 3 / 2015-2016 1 er semestre Définitif SALLE 7. Date Cours Enseignant Faculté de Médecine Programme de cours DCEM 3 / 2015-2016 1 er semestre Définitif SALLE 7 Date Cours Enseignant Lundi 19/10/2015 Mardi 20/10/2015 15h00-16h30 Mercredi 21/10/2015 Hématurie Physiologie de

Plus en détail

Enseignement secondaire technique

Enseignement secondaire technique Enseignement secondaire technique Régime technique Division des professions de santé et des professions sociales Formations spécialisées Section de la formation de l'infirmier / infirmière en pédiatrie

Plus en détail

Hypotension (pas assez) Artérite des membres inférieurs (caillot des artères, difficulté à marcher) Palpitations

Hypotension (pas assez) Artérite des membres inférieurs (caillot des artères, difficulté à marcher) Palpitations Questionnaire médical Ce questionnaire va servir à gagner du temps lors de votre première visite et reste strictement confidentiel. Cochez SVP, et si nécessaire donnez des explications plus spécifiques.

Plus en détail

Principales pathologies à risque cardiovasculaire/facteurs de risque cardiovasculaires 1

Principales pathologies à risque cardiovasculaire/facteurs de risque cardiovasculaires 1 Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire Juillet 2013 Cette fiche mémo fait partie d un ensemble de fiches mémo concernant la contraception et complète plusieurs documents sur ce

Plus en détail

Salle G101 (Anciennement ED10) Faculté de Médecine Chaque module est suivi d'un contrôle continu (10 questions) à 18h

Salle G101 (Anciennement ED10) Faculté de Médecine Chaque module est suivi d'un contrôle continu (10 questions) à 18h Pôles FEMME MERE ENFANT ENDOCRINOLOGIE 1 er semestre : 16.09.2015 au 09.02.2016 Salle G101 (Anciennement ED10) Faculté de Médecine Chaque module est suivi d'un contrôle continu (10 questions) à 18h Dates

Plus en détail

UM 1 UFR Médecine. Module A - Cardiologie Pneumologie - (Hôpital Arnaud de Villeneuve)

UM 1 UFR Médecine. Module A - Cardiologie Pneumologie - (Hôpital Arnaud de Villeneuve) Module A - Cardiologie Pneumologie - (Hôpital Arnaud de Villeneuve) A Allergologie Cardio USIC Cardiologie A Cardiologie B Chirurgie thoracique vasculaire (Chirurgie A) - CTV - Chirurgie cardio-vasculaire

Plus en détail

PRINTEMPS MEDICAL DE BOURGOGNE ASSOCIATIONS ANTIAGREGANTS ET ANTICOAGULANTS : INDICATIONS ET CONTRE INDICATIONS

PRINTEMPS MEDICAL DE BOURGOGNE ASSOCIATIONS ANTIAGREGANTS ET ANTICOAGULANTS : INDICATIONS ET CONTRE INDICATIONS PRINTEMPS MEDICAL DE BOURGOGNE ASSOCIATIONS ANTIAGREGANTS ET ANTICOAGULANTS : INDICATIONS ET CONTRE INDICATIONS Dr Mourot cardiologue Hôpital d Auxerre le 31 mars 2012 PLAN DE LA PRESENTATION ASSOCIATION

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos à la deuxième édition... V Introduction... VII Remerciements...IX Abréviations de l'ouvrage...

Table des matières. Avant-propos à la deuxième édition... V Introduction... VII Remerciements...IX Abréviations de l'ouvrage... Avant-propos à la deuxième édition................................. V Introduction................................................... VII Remerciements.................................................IX

Plus en détail

GUIDE D AIDE À LA SÉLECTION DES RISQUES. Assurance individuelle

GUIDE D AIDE À LA SÉLECTION DES RISQUES. Assurance individuelle GUIDE D AIDE À LA SÉLECTION DES RISQUES Assurance individuelle TABLE DES MATIÈRES À propos du guide... 4 Conditions médicales Accident vasculaire cérébral (AVC)...5 Accident ischémique transitoire (AIT)...5

Plus en détail

FORGENI 17/09/2009. Prise en charge des surdosages, des accidents et du risque hémorragique liés à l'utilisation des AVK.

FORGENI 17/09/2009. Prise en charge des surdosages, des accidents et du risque hémorragique liés à l'utilisation des AVK. FORGENI 17/09/2009 Prise en charge des surdosages, des accidents et du risque hémorragique liés à l'utilisation des AVK. Recommandation HAS avril 2008 P NAMBOTIN, R BOUSSAGEON, J L MAS, J M ORIOL, B SENEZ

Plus en détail

oblitération partielle ou complète d une veine par un caillot

oblitération partielle ou complète d une veine par un caillot Plan du cours Phlébite Définition Rappel anatomique Physiopathologie de la thrombose veineuse Diagnostic Complications des phlébites Embolie pulmonaire Maladie veineuse post-phlébitique Traitement Traitement

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe 24 août 2010.

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe 24 août 2010. FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE DE CIRCULATION DU VIRUS A(H1N1)v Ces recommandations sont justifiées par la circulation sporadique et modérée des virus grippaux

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 6 août 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données.

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 6 août 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données. FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE PANDEMIQUE A. TRAITEMENT ANTIVIRAL CURATIF 1 1. Adultes et enfants de plus d un an La prescription d un traitement antiviral

Plus en détail

INDICATEURS PERINATALITE - PETITE ENFANCE 2012* DIRECTION PROTECTION MATERNELLE ET INFANTILE PETITE ENFANCE (PMI PE)

INDICATEURS PERINATALITE - PETITE ENFANCE 2012* DIRECTION PROTECTION MATERNELLE ET INFANTILE PETITE ENFANCE (PMI PE) 1 DONNES PERINATALES Année HautsdeSeine Note 1A DONNEES DEMOGRAPHIQUES INSEE, INSERM Nouveaunés vivants domiciliés 2012 24 790 Taux de natalité (nouveaunés vivants pour 1000 habitants) 2012 15,6 pour 1000

Plus en détail

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et la sclérose en plaques (SEP) : deux affections pourvoyeuses de handicap en Neurologie

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et la sclérose en plaques (SEP) : deux affections pourvoyeuses de handicap en Neurologie Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et la sclérose en plaques (SEP) : deux affections pourvoyeuses de handicap en Neurologie M. Benabdeljlil, S. Aïdi, M. El Alaoui Faris Service de Neurologie A et

Plus en détail

ANALYSE DE TOUS LES SUJETS TRAITES LORS DES SEANCES DE L'EPU B DEPUIS L'ORIGINE.

ANALYSE DE TOUS LES SUJETS TRAITES LORS DES SEANCES DE L'EPU B DEPUIS L'ORIGINE. ANALYSE DE TOUS LES SUJETS TRAITES LORS DES SEANCES DE L'EPU B DEPUIS L'ORIGINE. 1/ Liste de sujets non traités, ou traités il y a longtemps ( ), susceptibles d'être retenus pour les séances de l'année

Plus en détail

Atelier N 2. Consultation de patientes porteuses d une maladie générale

Atelier N 2. Consultation de patientes porteuses d une maladie générale Atelier N 2 Consultation de patientes porteuses d une maladie générale Contre indica,ons à la grossesse Hypertension artérielle pulmonaire >30mmHg Maladie de Marfan (dilatation aortique>4 cm) Rétrécissement

Plus en détail

ITEMS Conférences 5A POLE S1 : Faculté de Médecine de Grenoble Année universitaire Cardiologie 1 Pr G Baronne Rochette : - Arrêt cardiaque

ITEMS Conférences 5A POLE S1 : Faculté de Médecine de Grenoble Année universitaire Cardiologie 1 Pr G Baronne Rochette : - Arrêt cardiaque ITEMS Conférences 5A POLE S1 : Cardiologie 1 Pr G Baronne Rochette : - Arrêt cardiaque - souffle de l'enfant - Insuffisance cardiaque - Angor stable - Syncope - HTA Cardiologie 2 Pr Vanzetto : 149. Endocardite

Plus en détail

Fibrillation atriale chez le sujet âgé

Fibrillation atriale chez le sujet âgé Dr Benoit Blanchard LE HAVRE Le 18 MARS 2014 Fibrillation atriale chez le sujet âgé Le plus fréquent des trouble du rythme cardiaque, 750,000 personnes atteintes de FA en France, 100,000 nouveaux cas chaque

Plus en détail

Sommaire. Prologue. Préfaces

Sommaire. Prologue. Préfaces Sommaire Prologue Préfaces I. Prendre en charge les urgences cardiovasculaires 1. Principes de gestion de l'urgence cardiologique par le professionnel de santé au travail Rôle du professionnel de santé

Plus en détail

Thèses : Productions 2000/2005

Thèses : Productions 2000/2005 Thèses : Productions 2000/2005 Syndrome d apnées du sommeil : de la clinique au diagnostic polysomnographique Approche de la déontologie médicale par l étude de la liberté thérapeutique Appropriation de

Plus en détail

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé À chacun son stade! Votre profil est unique, votre réponse à l exercice physique

Plus en détail

Annexe 2 Liste des comorbidités associées valorisantes

Annexe 2 Liste des comorbidités associées valorisantes Annexe 2 Liste des comorbidités associées valorisantes A40.0 Septicémie à streptocoques, groupe A A40.1 Septicémie à streptocoques, groupe B A40.2 Septicémie à streptocoques, groupe D A40.3 Septicémie

Plus en détail

Avis 9 janvier 2013. Phosphate disodique de bétaméthasone

Avis 9 janvier 2013. Phosphate disodique de bétaméthasone COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 9 janvier 2013 BETNESOL 0,50 mg, comprimé effervescent B/30 (CIP : 34009 301 097 3-1) BETNESOL 4 mg/ml, solution injectable B/3 (CIP : 34009 301 096 7-0) BETNESOL 5 mg/100

Plus en détail

Le Palmarès 2015 des hôpitaux et des cliniques - Le Point - 20/08/2015

Le Palmarès 2015 des hôpitaux et des cliniques - Le Point - 20/08/2015 Le Palmarès 2015 des hôpitaux et des cliniques - Le Point - 20/08/2015 Tableau d honneur des 50 meilleurs hôpitaux de France 2015 8 hôpitaux de l AP-HP sur 50 5. Pitié-Salpêtrière 25. HEGP 27. Henri-Mondor

Plus en détail

Les Grands enjeux de santé publique : 1. Enjeux de la Politique de Santé a. Les droits des personnes malades

Les Grands enjeux de santé publique : 1. Enjeux de la Politique de Santé a. Les droits des personnes malades Définitions : 1. OMS en 1988 définit la Santé Publique : Un concept social et politique qui vise une amélioration de la santé, une plus grande longévité et un accroissement de la qualité de la vie de toutes

Plus en détail

Contre-indications de la contraception hormonale dans le cadre de l ordonnance collective

Contre-indications de la contraception hormonale dans le cadre de l ordonnance collective de la contraception hormonale dans le cadre de l ordonnance collective Mise à jour par l INSPQ, Août 2009 Mise à jour par l INSPQ, Novembre 2012 Contraceptifs oraux combinés - < 6 semaines à la suite d'un

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 15 octobre 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 15 octobre 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE PANDEMIQUE 1 A. TRAITEMENT ANTIVIRAL CURATIF 2 1. Adultes et enfants d un an et plus La prescription d un traitement antiviral

Plus en détail

Urologie. Flavie MONDOUT

Urologie. Flavie MONDOUT u ECN EN QUESTIONS ISOLEES Urologie Flavie MONDOUT Editions Vernazobres-Grego 99 bd de l Hôpital 75013 PARIS - Tél. : 01 44 24 13 61 www.vg-editions.com Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage

Plus en détail

Définitions : tumeur. Une tumeur : prolifération anormale de cellules (bénigne ou maligne). Peut toucher tous les tissus vivants.

Définitions : tumeur. Une tumeur : prolifération anormale de cellules (bénigne ou maligne). Peut toucher tous les tissus vivants. Les tumeurs Définitions : tumeur Une tumeur : prolifération anormale de cellules (bénigne ou maligne). Peut toucher tous les tissus vivants. Définitions : tumeur bénigne Tumeur bénigne : -néoformation

Plus en détail

.( /.*!0) %1 2"+ %#(3004) 05' 203 .(.*0"+ ) '!2"+ %#(30+ 0!"%) 4!%2) 3 .( @.*" '!%2"+ %#(30! &' 4!!% .+.*0%!!'!(!%2"+ 16 3047!

.( /.*!0) %1 2+ %#(3004) 05' 203 .(.*0+ ) '!2+ %#(30+ 0!%) 4!%2) 3 .( @.* '!%2+ %#(30! &' 4!!% .+.*0%!!'!(!%2+ 16 3047! !"#! $ %#&' (!"#$!% & % ' (!%' ) )''! *)+* *! %#"+, ' ( ', -) " *.( /.*!0) %1 2"+ %#(3004) 05' 203.(.*0"+ ) '!2"+ %#(30+ 0!"%) 4!%2) 3.( -.* %)!(2"+ %#(30! &' 4!!%.+.*0%!!'!(!%2"+ 16 3047!%(%' 0.(89.*

Plus en détail

Atelier Prise en Charge Médicamenteuse

Atelier Prise en Charge Médicamenteuse Premières journées communes Lyon Avril 2013 Atelier Prise en Charge Médicamenteuse Traitements anticoagulants De la théorie à la pratique P. Fagnoni-2013 1 Accidents thrombotiques Artériels & Veineux Artériels

Plus en détail

Table des matières I. LA PONCTION BIOPSIE HÉPATIQUE (PBH) 15

Table des matières I. LA PONCTION BIOPSIE HÉPATIQUE (PBH) 15 Table des matières CHAPITRE 1 EXPLORATIONS EN HÉPATOLOGIE 15 I. LA PONCTION BIOPSIE HÉPATIQUE (PBH) 15 II. TIPS (TRANSJUGULAR INTRAHEPATIC PORTOSYSTEMIC SHUNT 17 OU SHUNT INTRA-HÉPATIQUE PORTO-SYSTÉMIQUE)

Plus en détail

Voir dossier complet sur les AVK sur le site de l AFSSAPS : http://afssaps.sante.fr/htm/10/avk/indavk.htm

Voir dossier complet sur les AVK sur le site de l AFSSAPS : http://afssaps.sante.fr/htm/10/avk/indavk.htm !"#$ %&'(() RECOMMANDATIONS DE PREAMBULE Janvier 2004 Ces recommandations ont été réalisées et validées par les membres du comité du médicament et des dispositifs médicaux stériles du Centre Hospitalier

Plus en détail

Etudes en Sciences Médicales

Etudes en Sciences Médicales Etudes en Sciences Médicales Organisation : Faculté de Médecine Niveau d'entrée : Baccalauréat DESCRIPTION OBJECTIFS Les études médicales sont organisées en trois cycles : 1er cycle sur trois ans : PACES,

Plus en détail

Identification de la personne à inscrire Un seul formulaire par personne

Identification de la personne à inscrire Un seul formulaire par personne FORMULAIRE D INSCRIPTION AU GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE CLIENTÈLE VULNÉRABLE ET ORPHELINE SANS MÉDECIN DE FAMILLE Identification de la personne à inscrire Un seul formulaire par personne Nom

Plus en détail

Table des symptômes par spécialités

Table des symptômes par spécialités Table des symptômes par spécialités Chapitre 1 : Cardiologie Douleur thoracique d apparition récente 3 Douleur thoracique ancienne 29 Dyspnée dans un contexte d urgence : le point de vue du cardiologue

Plus en détail

Programme d enseignement de la sémiologie Gynécologique et Obstétricale en L2 L3 Année 2015-2016

Programme d enseignement de la sémiologie Gynécologique et Obstétricale en L2 L3 Année 2015-2016 Programme d enseignement de la sémiologie Gynécologique et Obstétricale en L2 L3 Année 2015-2016 1. Type d enseignement : Un enseignement théorique en CM en L2 Un stage d enseignement pratique en ateliers

Plus en détail

FreeSAM Services médicaux

FreeSAM Services médicaux FreeSAM Services médicaux mise à jour : 19/06/2016 1 - Aide au diagnostic Ex 1 : entrée de céphalées Cette description peut être vue comme un rappel sémiologique, simpliste dans ce cas, plus compliqué

Plus en détail

Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH)

Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH) Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH) * Qu est ce qu une IST? Infection Sexuellement Transmissible

Plus en détail

Chapitre Les Affections ALD Libellé. 38- Troubles permanents du rythme et de la conductivité

Chapitre Les Affections ALD Libellé. 38- Troubles permanents du rythme et de la conductivité Chapitre Les Affections ALD Libellé 15- Insuffisance cardiaque Insuffisance ventriculaire gauche : IVG Insuffisance ventriculaire droite secondaire :IVD Troubles de la conduction (BAV complet) 38- Troubles

Plus en détail

Univers des soins infirmiers en images

Univers des soins infirmiers en images Univers des soins infirmiers en images Caroline Roy, inf., M. Sc. inf. Directrice-conseil, Direction, Affaires externes Congrès OIIQ Atelier A8 9 novembre 2015 Conflits d intérêts AUCUN 2 Objectifs d apprentissage

Plus en détail

HEPATO-GASTRO EIVTEROLOGIE

HEPATO-GASTRO EIVTEROLOGIE HEPATO-GASTRO EIVTEROLOGIE Pr DUMORTIER (PUPH), hépato-gastro-entérologie et transplantation, hôpital Edouard Herriot à Lyon (Item 83, 118, 205, 228, 229, 242, 258, 269, 280, 290, 298, 300, 302, 303, 308,

Plus en détail

Introduction... 9. N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause...

Introduction... 9. N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause... Sommaire Introduction... 9 N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause...14 N 89. Déficit neurologique récent (voir item 335)... 15 Caractériser

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE - FISCALITE -

NOTE JURIDIQUE - FISCALITE - Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - FISCALITE - OBJET : Impôt sur le revenu : l imposition des prestations pour personnes handicapées 1 Allocation

Plus en détail

Module 2. De la conception à la naissance

Module 2. De la conception à la naissance Module 2. De la conception à la naissance ITEM 17. Principales complications de la grossesse Diagnostics différentiels d une hémorragie génitale Hématurie Rectorragie Diagnostics différentiels de l HTA

Plus en détail

OBJECTIFS DE MÉDECINE INTERNE

OBJECTIFS DE MÉDECINE INTERNE OBJECTIFS DE MÉDECINE INTERNE Les objectifs de médecine interne sont les objectifs qui devraient être vus pendant la période de l externat, soit les deux années de stages. Les objectifs annotés d un sont

Plus en détail

Table des matières. Connaissances. I. Orientation diagnostique devant

Table des matières. Connaissances. I. Orientation diagnostique devant Avant-propos à la troisième édition................................................ Avant-propos à la deuxième édition................................................ Les auteurs...................................................................

Plus en détail

Note d Information. Certificat Médical. de non contre-indication à la pratique de l Aïkido. Etablie par la Commission Médicale Nationale de la FFAAA

Note d Information. Certificat Médical. de non contre-indication à la pratique de l Aïkido. Etablie par la Commission Médicale Nationale de la FFAAA Note d Information Certificat Médical de non contre-indication à la pratique de l Aïkido Etablie par la Commission Médicale Nationale de la FFAAA Chère pratiquante, Cher pratiquant, Pour obtenir votre

Plus en détail

Dossier 1. N 245 Diabète sucré de types 1 et 2 de l enfant et de l adulte. N 331 Coma non traumatique chez l adulte et chez l enfant

Dossier 1. N 245 Diabète sucré de types 1 et 2 de l enfant et de l adulte. N 331 Coma non traumatique chez l adulte et chez l enfant Dossier 1 N 245 Diabète sucré de types 1 et 2 de l enfant et de l adulte Complications : Diagnostiquer un diabète chez l enfant et l adulte. Identifier les situations d urgence et planifier leur prise

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer

Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer DOCUMENT D INFORMATION POUR LES PROFESSIONNELS Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer Septembre 2009 DÉFINITION ET OBJECTIF Dès lors qu ils expriment un projet de

Plus en détail

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne.

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne. Pathologies chroniques et séjour en altitude : Recommandations pour le médecin généraliste D après la thèse du Dr Gilles de Taffin Les recommandations d usage à rappeler : Éviter l arrivée directe à des

Plus en détail

Communiqué de presse. Boehringer Ingelheim, des résultats grâce à l innovation

Communiqué de presse. Boehringer Ingelheim, des résultats grâce à l innovation Communiqué de presse Boehringer Ingelheim, des résultats grâce à l innovation Boehringer Ingelheim France inaugure son nouveau siège social à Paris Boehringer Ingelheim s engage en oncologie et annonce

Plus en détail

anticoagulants oraux directs en 2013 2014

anticoagulants oraux directs en 2013 2014 Plan d actions de l ANSM sur les anticoagulants oraux directs en 2013 2014 Pradaxa (dabigatran), Xarelto (rivaroxaban) et Eliquis (apixaban) sont de nouveaux anticoagulants oraux directs (AOD), communément

Plus en détail

Accidents hémorragiques des anticoagulants, thrombopénie induite par l héparine

Accidents hémorragiques des anticoagulants, thrombopénie induite par l héparine Accidents hémorragiques des anticoagulants, thrombopénie induite par l héparine Item 326. Prescription et surveillance des classes de médicaments les plus courantes chez l'adulte et chez l'enfant. Connaître

Plus en détail

TYPES D'UO Etat à la date du 03/01/2013

TYPES D'UO Etat à la date du 03/01/2013 TYPES D'UO Etat à la date du 03/01/2013 - Accueil chirurgie de la main - Accueil chirurgie de la main SOS main - agrément FESUM - Accueil grande garde neurochirurgie - Accueil neurochirurgie hors grande

Plus en détail

SYNOPSIS INFORMATIONS GÉNÉRALES

SYNOPSIS INFORMATIONS GÉNÉRALES Evaluation de l utilisation d un anticoagulant anti-xa direct oral, Apixaban, dans la prévention de la maladie thromboembolique veineuse chez les patients traités par IMiDs au cours du myélome : étude

Plus en détail

CHAPITRE 8 Insuffisance cardiaque, par Y. Juillière o DÉFINITIONS ET CLASSIFICATIONS

CHAPITRE 8 Insuffisance cardiaque, par Y. Juillière o DÉFINITIONS ET CLASSIFICATIONS Smmaire CHAPITRE 1 Bilgie et physilgie cardivasculaire et de l hémstase, par J.-J. Mercadier BASES DE LA CARDIOLOGIE MOLÉCULAIRE APPROCHES GÉNÉTIQUES DES MALADIES CARDIOVASCULAIRES DÉVELOPPEMENT DU SYSTÈME

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM DIABETE GESTATIONNEL Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Dr. GUENDOUZE MERIEM Définition OMS Trouble de la tolérance glucidique de gravité variable Survenant ou diagnostiqué pour la

Plus en détail

La consultation prénatale du premier trimestre

La consultation prénatale du premier trimestre La consultation prénatale du premier trimestre Le plan du cours Introduction DR : BOUCHOUCHA-H La consultation du premier trimestre Étape clinique Étape biologique Examen échographique du premier trimestre

Plus en détail

Annexe 3 : Programme. A) L enfant normal : nourrisson, enfant et adolescent. Ateliers pratiques : 41 h

Annexe 3 : Programme. A) L enfant normal : nourrisson, enfant et adolescent. Ateliers pratiques : 41 h 1 Annexe 3 : Volume horaire possible sur 3 semaines, 35 h X 3 = 105 h 35 h par semaine soit 5 jours avec 7 h par jour (9h -12h et 14h-18h) Cours magistraux interactifs : 26 h Ateliers pratiques : 41 h

Plus en détail

Sommaire. N 8. Éthique médicale 12

Sommaire. N 8. Éthique médicale 12 Sommaire N 1. La relation médecin-malade dans le cadre du colloque singulier ou au sein d une équipe, le cas échéant pluriprofessionnelle. La communication avec le patient et son entourage. L annonce d

Plus en détail

La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire

La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire Vivre avec une cardiopathie valvulaire Décembre 2008 En cas de cardiopathie valvulaire opérée

Plus en détail

Thèmes et actions de l e-dpc

Thèmes et actions de l e-dpc Thèmes et actions de l e-dpc 2016 Les addictions Le cannabis augmente-t-il le risque d autres drogues chez l adolescent? Tabac : état des lieux, de la dépendance au sevrage Repérage de la consommation

Plus en détail

Anatomie des tumeurs: Signes et symptômes d évolution des cancers. Renée Dugas MD Soins palliatifs CHUM-HND

Anatomie des tumeurs: Signes et symptômes d évolution des cancers. Renée Dugas MD Soins palliatifs CHUM-HND Anatomie des tumeurs: Signes et symptômes d évolution des cancers Renée Dugas MD Soins palliatifs CHUM-HND Cancers les plus fréquents: par ordre décroissant Poumons Côlon et rectum Sein Prostate Pancréas

Plus en détail

Dermohypodermite non nécrosante (érysipèle) chez un patient de plus de 70 ans

Dermohypodermite non nécrosante (érysipèle) chez un patient de plus de 70 ans SITUATION 10 Dermohypodermite non nécrosante (érysipèle) chez un patient de plus de 70 ans Centre hospitalier universitaire d Angers, service de maladies infectieuses Objectifs institutionnels Uniformiser

Plus en détail

ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE Année universitaire 2010-2011

ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE Année universitaire 2010-2011 ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE ILE DE FRANCE INTERREGION NORD EST INTERREGION NORD-OUEST Strasbourg Dijon Reims Besançon Nancy Caen Rouen Lille Amiens 1)

Plus en détail

Arrêt programmé. Arrêt prématuré nécessaire. Arrêt prématuré involontaire

Arrêt programmé. Arrêt prématuré nécessaire. Arrêt prématuré involontaire ACTUALITES SUR LES SYNDROMES CORONAIRES AIGUS Comment je (on) gère l arrêt du traitement antithrombotique? Pierre Aubry Centre Hospitalier de Gonesse 95400 Vendredi 27 novembre 2009 Arrêt programmé la

Plus en détail

La femme enceinte drépanocytaire

La femme enceinte drépanocytaire La femme enceinte drépanocytaire Guide Pratique La drépanocytose : qu est que c est? La drépanocytose est une maladie génétique de l hémoglobine, caractérisée par la présence d une hémoglobine anormale,

Plus en détail

Recommandations AFU/SFAR/AFCA/ANAP

Recommandations AFU/SFAR/AFCA/ANAP 83983 Volume 23 - Novembre 2013 - hors- série 6 Chirurgie ambulatoire en Urologie Cette recommandation de bonne pratique a reçu le label de la HAS. Ce label signifie que cette recommandation de bonne pratique

Plus en détail

VISITE MEDICALE DE NON CONTRE INDICATIONS A LA PRATIQUE DU RUGBY (VMNCI)

VISITE MEDICALE DE NON CONTRE INDICATIONS A LA PRATIQUE DU RUGBY (VMNCI) VISITE MEDICALE DE NON CONTRE INDICATIONS A LA PRATIQUE DU RUGBY (VMNCI) AIDE A LA CONSULTATION Aide à VMNCI (Mise à jour au 12/02/2014 ) (annule et remplace «Présentation au 08/11/2012») Examen clinique

Plus en détail

50 ordonnances à la loupe

50 ordonnances à la loupe 50 ordonnances à la loupe Sous la direction de Lilia Chorfa-BakirKhodja Pharmacien, Centre assurance qualité de l'acte pharmaceutique, Centre de documentation pharmacie, CHU de Grenoble Jean Calop Praticien

Plus en détail

Nouveaux anti-thrombotiques. Prof. Emmanuel OGER Pharmacovigilance Pharmaco-épidémiologie Faculté de Médecine Université de Rennes 1

Nouveaux anti-thrombotiques. Prof. Emmanuel OGER Pharmacovigilance Pharmaco-épidémiologie Faculté de Médecine Université de Rennes 1 Nouveaux anti-thrombotiques Prof. Emmanuel OGER Pharmacovigilance Pharmaco-épidémiologie Faculté de Médecine Université de Rennes 1 Classification Antithrombines directes o Lépirudine REFLUDAN o Désirudine

Plus en détail

GYNECOLOGIE - OBSTETRIQUE

GYNECOLOGIE - OBSTETRIQUE ANNEES PREPARATOIRES Préparation concours d'entrée IFCS Préparation concours d'entrée IBODE Préparation concours d'entrée IADE MANAGEMENT - RESPONSABILITE Conduite de projet : Du projet d'établissement

Plus en détail

FICHE DE PRE-ADMISSION EN SSR. Informations administratives et sociales

FICHE DE PRE-ADMISSION EN SSR. Informations administratives et sociales 3442 ANNEXE I FICHE DE PRE-ADMISSION EN SSR Informations administratives et sociales Date d admission souhaitée / / Date de la demande / / Date d admission prévue avec le SSR / / Date d admission réelle

Plus en détail

Consultation préconceptionnelle. Sérologie : toxoplasmose, rubéole Vaccin rubéole sous contraception Acide folique : 0,4mg

Consultation préconceptionnelle. Sérologie : toxoplasmose, rubéole Vaccin rubéole sous contraception Acide folique : 0,4mg LA GROSSESSE Consultation préconceptionnelle Sérologie : toxoplasmose, rubéole Vaccin rubéole sous contraception Acide folique : 0,4mg généralité La déclaration doit être effectuée avant la fin de la 14e

Plus en détail

PROGRAMME. Qu est ce que la sélection? Médicale Non médicale. Tarification et compensation Mortalité, surmortalité Loi des grands nombres

PROGRAMME. Qu est ce que la sélection? Médicale Non médicale. Tarification et compensation Mortalité, surmortalité Loi des grands nombres COMPRENDRE LA SELECTION ET LA TARIFICATION DES RISQUES B1 Durée : 1 journée Niveau Retenir les principes et définitions de base Comprendre les raisons de la sélection et les principes de tarification Faciliter

Plus en détail

UE - GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE. Laëticia CAMPIN - Ludovic LETICH. VG, la référence pour le nouveau concours! Editions Vernazobres-Grego

UE - GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE. Laëticia CAMPIN - Ludovic LETICH. VG, la référence pour le nouveau concours! Editions Vernazobres-Grego VG, la référence pour le nouveau concours! UE - Derniers tours unités d enseignement médical Collection dirigée par L. LE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE Laëticia CAMPIN - Ludovic LETICH Editions Vernazobres-Grego

Plus en détail

Table des matières. Module 1 : «Apprentissage de l exercice médical» Question 1 I. LA RELATION MÉDECIN-MALADE 13 II. L ANNONCE D UNE MALADIE GRAVE 15

Table des matières. Module 1 : «Apprentissage de l exercice médical» Question 1 I. LA RELATION MÉDECIN-MALADE 13 II. L ANNONCE D UNE MALADIE GRAVE 15 Table des matières CHAPITRE 1: LA RELATION MÉDECIN-MALADE L ANNONCE 13 D UNE MALADIE GRAVE. L INFORMATION DU PATIENT ATTEINT DE MALADIE CHRONIQUE. LA PERSONNALISATION DE LA PRISE EN CHARGE MÉDICALE Module

Plus en détail

Contraception. Les recommandations HAS

Contraception. Les recommandations HAS Contraception Les recommandations HAS Recommandations HAS Recommandations pour la pratique clinique : stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme. ANAES, 7 décembre 2004 Laisser les personnes

Plus en détail

2. Drapeaux rouges... 28 O. Pasche, P. Staeger, J. Cornuz, A. Pécoud. 3. Raisonnement clinique... 39 J. Cornuz, N. Rodondi, O. Pasche, B.

2. Drapeaux rouges... 28 O. Pasche, P. Staeger, J. Cornuz, A. Pécoud. 3. Raisonnement clinique... 39 J. Cornuz, N. Rodondi, O. Pasche, B. Sommaire Les documents web sont à télécharger sur www.medhyg.ch 1. Préfaces..................................................................... 13 2. Introduction...............................................................

Plus en détail

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 DIABÈTE GESTATIONNEL Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 Qui dépister? Un dépistage universel doit être optimalement proposé entre 24 et

Plus en détail

Recommandations de l AFEF concernant la grippe pour les malades ayant une maladie chronique du foie. Recommandations générales

Recommandations de l AFEF concernant la grippe pour les malades ayant une maladie chronique du foie. Recommandations générales Recommandations de l AFEF concernant la grippe pour les malades ayant une maladie chronique du foie La diversité des étiologies et la variété des traitements utilisés en hépatologie rendent difficile la

Plus en détail

Bilan d une toux chronique (> 8 semaines)

Bilan d une toux chronique (> 8 semaines) Bilan d une toux chronique (> 8 semaines) Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 16/12/2007) www.respir.com La démarche diagnostique repose sur l'interrogatoire, l'examen clinique et la pratique d'une radiographie

Plus en détail

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours Grossesse et HTA J Potin Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours HTA et grossesse Pathologie fréquente : 2 à 5 % des grossesses (2 à 3 % des multipares, 4 à 8 % des primipares)

Plus en détail

Institut Yang Ming. Cabinet de médecine traditionnelle chinoise CANCER, TRAITEMENTS ET EFFETS SECONDAIRES. Agrée par le C.S.NA.T.

Institut Yang Ming. Cabinet de médecine traditionnelle chinoise CANCER, TRAITEMENTS ET EFFETS SECONDAIRES. Agrée par le C.S.NA.T. CANCER, TRAITEMENTS ET EFFETS SECONDAIRES CANCER, TRAITEMENTS ET EFFETS SECONDAIRES La radiothérapie et la chimiothérapie font partie des traitements ayant des effets secondaires particulièrement difficiles

Plus en détail