ÉCHO: POUR L AMÉLIORATION DE LA SANTÉ DES ONTARIENNES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉCHO: POUR L AMÉLIORATION DE LA SANTÉ DES ONTARIENNES"

Transcription

1 ÉCHO: POUR L AMÉLIORATION DE LA SANTÉ DES ONTARIENNES Transmettre l héritage - Soutenir les actions futures

2 Écho: Pour l amélioration de la santé des Ontariennes Transmettre l héritage - Soutenir les actions futures Table des matières RÉSUMÉ... 4 INTRODUCTION... 7 CONTEXTE... 7 FONDEMENTS... 9 Principes... 9 Comités d experts... 9 Parties prenantes Orientations stratégiques PRINCIPALES INITIATIVES Étude POWER (Projet d élaboration du Rapport basé sur des données probantes de l Ontario sur la santé des femmes Cadre de travail pour la santé des Ontariennes Programme de leadership MÉTHODE CATALOGUE DES INITIATIVES D ÉCHO Initiatives en matière d équité Étude POWER Feuille de route pour l égalité Programme de leadership en santé des femmes Cadre de travail pour la santé des Ontariennes Plan visant l accès aux services de santé dans les collectivités rurales et du Nord Recherche sur la santé des femmes et application des connaissances Analyse des soins primaires fondée sur le genre Participation des femmes à la recherche sur la santé Analyse sur l équité et fondée sur le genre à l intention des professionnels de la santé. 24 Initiatives en matière de santé sexuelle et reproductive Abandon du tabac et santé maternelle Accès aux services d avortement Santé postpartum et utilisations des services (et santé maternelle) Incontinence Information sur la ménopause Écho: Pour l amélioration de la santé des Ontariennes - Transmettre l héritage - Soutenir les actions futures

3 Fibronectine foetale Pathologies utérine bénignes Perte de grossesse précoce Santé de la mère - Projet à triple objectif Initiatives concernant la santé mentale et les dépendances Programmes de formation et de soutien des aidants naturels Normes relatives à la dépression du postpartum Traitement de la dépression au sein des femmes des groupes minoritaires Les agressions sexuelles facilitées par la drogue Plan d action de l Ontario contre la violence à caratère sexuel - Normes relatives au traitement des agressions sexuelles Détecter la violence faite aux femmes La violence faite aux femmes - Soutien en matière de curriculum Les femmes et l alcool Opinions des femmes concernant la position de l Ontario sur la santé mentale et les dépendances Séance d information sur la santé mentale des femmes à l intention des praticiens ontariens Le jeu problématique Évaluation du YWCA Elm Centre Initiatives relatives aux maladies chroniques Programme de dépistage du cancer Réadaptation cardiaque et après un AVC Projets financés à l externe RÉFÉRENCES ANNEXES Annexe I: Conseil d administration d Écho (2007 à 2013) Annexe II: Rapport préparés pour Écho Annexe III: Progrès Écho Écho: Pour l amélioration de la santé des Ontariennes - Transmettre l héritage - Soutenir les actions futures

4 Écho: Pour l amélioration de la santé des Ontariennes Transmettre l héritage - Soutenir les actions futures SOMMAIRE Écho : pour l amélioration de la santé des Ontariennes était un organisme du ministère de la Santé et des Soins de longue durée. Créé en 2007 et inauguré en 2009, Écho a mené ses activités jusqu au 31 mars Il avait pour mandat d être le point central et le catalyseur de la santé des femmes à l échelon provincial, et de promouvoir l équité et l amélioration de la santé des femmes en travaillant en collaboration avec le système de santé, les communautés, les chercheurs et les décideurs. Dans son document consacré au partage des connaissances acquises et à l action future, Écho : pour l amélioration de la santé des Ontariennes présente le cadre stratégique établi par le conseil d administration d Écho ainsi que son modèle opérationnel. Le document regroupe également l ensemble des initiatives d application des connaissances d Écho. Mettre l accent sur la santé des femmes Écho a eu pour mandat de s occuper de la santé des femmes en reconnaissance de la preuve que les femmes n ont pas le même accès aux services de santé que les hommes et que leurs résultats en matière de santé sont inférieurs à ceux des hommes. Cela est dû à un certain nombre de facteurs qui se recoupent, comme le revenu, la culture, la race, la situation géographique, le statut de nouvelle arrivante, l invalidité, la surdité et l orientation sexuelle. De plus, les femmes sont beaucoup plus souvent que les hommes les principales ou les seules aidantes des membres de la famille et d amis dont la santé est mauvaise ou en déclin; et l on sait que le rôle d aidante a lui-même un effet néfaste sur la santé des femmes. Lorsqu on aide les femmes à rester en bonne santé, on aide par là même leur famille et leur communauté. Écho a utilisé l Étude POWER et d autres recherches pour définir où et comment apporter des changements à l échelle de la collectivité et du système de santé qui soient susceptibles d améliorer les résultats en matière de santé et de favoriser la pérennité du système de santé. Initiatives d application des connaissances : Quatre secteurs prioritaires Écho a fait porter son travail sur quatre secteurs prioritaires : santé mentale et dépendances, maladies chroniques, santé sexuelle et reproductive et les questions intersectées/d équité qui démontraient qu un bon nombre d autres problèmes (p. ex. violence, pauvreté et systèmes de mesure et de contrôle de la santé) ont une influence sur la santé des femmes. 4 Écho: Pour l amélioration de la santé des Ontariennes - Transmettre l héritage - Soutenir les actions futures

5 Modèle opérationnel d Écho pour faciliter les changements à l échelon du système de santé et de la collectivité Le graphique suivant (Figure 1) présente le modèle opérationnel d Écho. Figure 1 : Modèle opérationnel d Écho Sphère de contrôle direct Être le point central Sphère d influence indirecte Comprendre les connaissances actueles et prioriser les questions relatives à la santé des femmes (PORTÉE) Mettre au point et à l essai des modèles de programmes et de politiques (ÉVALUER) Faire avancer les connaissances et les synthéliser (CIBLER/CONSOLIDER/ SYNTHÉTISER) Consolider les appretissages sur ce qui fonctionne et pour qui; Faciliter l adaptation et l adoption par les millieux de pratique et de politique (ADAPTER/DISSÉMINER) Consolider les connaissances sur ce qui fonctionne et pour qui; Disséminer les apprentissages et activer les catalyseurs dans les millieux de pratique et de politique (ADAPTER/DISSÉMINER) Incidences sur les politiques et les pratiques Incidences sur la santé de la population Catalyser le leadership Le modèle opérationnel a servi de guide à tout le travail d Écho. La démarche générale a été d utiliser la recherche pour définir et appuyer l action sur les grands enjeux dans le domaine de la santé des femmes. L objectif était d apporter des changements à l échelle du système de santé ou de la collectivité dans le but d améliorer les politiques et les pratiques et, éventuellement, d améliorer la santé des Ontariennes et de faire un usage plus efficace des ressources de santé. Réalisations majeures : 2009 à 2012 Le document d Écho intitulé Sharing the Legacy Supporting Future Action fait l inventaire des 30 initiatives d application des connaissances qu Écho a menées à bien entre 2009 and Elles sont résumées dans des descriptions d une page présentées dans les différentes sections du document qui correspondent aux quatre secteurs prioritaires d Écho : équité, santé sexuelle et reproductive, santé mentale et dépendances et maladies chroniques. Les initiatives avaient pour objet de rendre les services de santé plus accessibles aux femmes et d améliorer la qualité des soins qui leur sont donnés. Trois de ces initiatives peuvent être considérées comme des pierres angulaires : l Étude POWER, le Cadre de travail pour la santé des Ontariennes et le Programme de développement du leadership en matière de santé des femmes. Le travail d Écho représente un ensemble de connaissances considérable pour l avenir. Nous espérons que d autres se laisseront guider par le travail d Écho pour continuer d améliorer la santé des Ontariennes. 5 Écho: Pour l amélioration de la santé des Ontariennes - Transmettre l héritage - Soutenir les actions futures

6 ÉCHO: POUR L AMÉLIORATION DE LA SANTÉ DES ONTARIENNES Écho: Pour l amélioration de la santé des Ontariennes - Transmettre l héritage - Soutenir les actions futures

7 INTRODUCTION Transmettre l héritage ~ Soutenir les actions futures décrit le travail d Écho : pour l amélioration de la santé des Ontariennes, ainsi que les initiatives d application des connaissances mises en œuvre par Écho en collaboration avec ses partenaires pour améliorer la santé des femmes en Ontario entre 2009 et Cette information est résumée en un seul document pour être facilement accessible aux personnes qui s appliquent à changer le système de santé et social afin de régler les problèmes de santé des femmes, maintenant et à l avenir. Pourquoi se concentrer sur la santé des femmes? Comparativement aux hommes, les femmes ont moins accès aux services de santé obtiennent de moins bons résultats. La répartition traditionnelle des rôles sociaux sape souvent les expériences des femmes associées au système et aux soins de santé. Certains groupes de femmes ont encore plus de difficultés en raison de facteurs interdépendants, comme le revenu, la culture, la race, la géographie, le statut de nouvel arrivant, l invalidité, la surdité et l orientation sexuelle. Les femmes jouent aussi un rôle majeur en veillant sur leur santé et celle des membres de leur famille et de la collectivité 1. Les femmes sont beaucoup plus nombreuses que les hommes à s occuper de proches ou de membres de la collectivité malades ou de santé fragile. Les initiatives de changement du système de santé ne bénéficient pas qu aux femmes, l ensemble du système en profite aussi. Il est essentiel de comprendre comment le sexe, le genre et la diversité affectent les expériences associées au système et des soins de santé et les activités d amélioration dépendent des conséquences de ces changements sur la santé. Pour que ces initiatives de changement rendent les soins de santé et les résultats pour la santé plus équitables, en plus de produire des retours sur investissement optimaux, il faut connaître les groupes pour lesquels les résultats sont médiocres. De même, en soulignant les problèmes d accès, on se donne les moyens de renforcer les soins en appliquant un mélange de méthodes universelles et ciblées. L étude POWER et d autres recherches importantes forment la base des initiatives d application des connaissances stratégiques pour améliorer notre système de santé et de soins communautaires. Le résultat? Une meilleure santé, un meilleur emploi des ressources du système de santé et des mesures appuyant la pérennité du système de santé. CONTEXTE L Ontario fait de la santé des femmes une priorité depuis C est au cours de cette année que le gouvernement a créé le Conseil ontarien des services de santé pour les femmes parce qu il fallait étudier et régler les problèmes associés à la santé des femmes. Le gouvernement a aussi établi et financé des chaires sur la santé des femmes dans quatre universités ontariennes, ainsi qu un programme universitaire sur la santé des femmes (la responsabilité des chaires et du programme a été confiée à Écho au moment de sa création). En août 2006, Diana Majury et l honorable Elinor Caplan ont produit un rapport intitulé Effecting Change for Women s Health in Ontario An Implementation Strategy for a New Women s Health Institute à l intention du ministère de la Santé et des Soins de longue durée. Ce rapport présentait le point de vue de plus de parties prenantes et décrivait les questions prioritaires concernant la santé des Ontariennes, qui étaient groupées en trois catégories : santé mentale et dépendances, maladies chroniques et santé sexuelle et reproductive. Cette consultation a incité le gouvernement de l Ontario à créer Écho : pour 7 Écho: Pour l amélioration de la santé des Ontariennes - Transmettre l héritage - Soutenir les actions futures

8 l amélioration de la santé des Ontariennes, organisme sans but lucratif, en Son mandat était d être le point central et le catalyseur de la santé des femmes en Ontario. L organisme a reçu la mission de promouvoir l équité et l amélioration de la santé des femmes en travaillant en collaboration avec le système de santé, la collectivité, les chercheurs et les décideurs. Écho a ajouté une quatrième question prioritaire à celles présentées dans le rapport Majury/ Caplan 2006, afin de sensibiliser les gens aux questions interdépendantes touchant la santé des femmes qui sont associées aux inégalités. Ces priorités ont été renforcées dans une étude commandée par Écho en 2011, à laquelle ont participé plus femmes représentant diverses populations de la province. Les priorités d Écho sont présentées dans la figure 1 ci-dessous. Figure 1: Priorités d Écho POPULATION Contiuum de lâge Maladies chroniques Maladies cardiovasculaire Mode de vie sain pour limiter les maladies chroniques Dépistage de cancer Questions de santé Santé sexuelle et réproductive Santé mentale et dépendances Services d avortements disponibles Incontinence Santé maternelle De la périménopause à la postménopause Dépression Soins des aidants Équité Violence faites aux femmes Questions connexes Pauvreté Mesurer l équité dans les résultats pour la santé et l accès 8 Écho: Pour l amélioration de la santé des Ontariennes - Transmettre l héritage - Soutenir les actions futures

9 FONDEMENTS Principes Les principes suivants ont guidé le travail d Écho : Mission : Améliorer la santé des femmes grâce au leadership, à des partenariats productifs et à l action fondée sur la recherche. Vision : Améliorer la santé et le bien-être des Ontariennes et réduire les iniquités en matière de santé. Mandat : Être le point central et le catalyseur de la santé des femmes à l échelon provincial. Promouvoir l équité et l amélioration de la santé des femmes en travaillant en collaboration avec le système de santé, la collectivité, les chercheurs et les décideurs. Valeurs : Respect et intégrité Nous agissons avec intégrité et respect, et nous comportons de manière éthique et professionnelle. Collaboration et accroissement de la capacité Nous appuyons activement le leadership partagé, l échange des connaissances et le travail d équipe. Responsabilisation et volontarisme Nous sommes redevables auprès de nos parties prenantes. Nous agissons comme un catalyseur pour produire des résultats concrets et créons de la valeur en étant tournés vers l avenir. Diversité et inclusion Nous sommes les ambassadeurs des femmes en représentant leurs points de vue et en intégrant des processus inclusifs à notre travail. Comités d experts Le comité d experts sur la recherche a conseillé Écho pour l aider à réaliser ses objectifs organisationnels et ses projets. Le comité d experts sur l équité et l inclusion a conseillé Écho pour l aider à sélectionner et à entreprendre des projets qui lui permettraient de traiter les questions prioritaires d équité et d inclusion associées à la santé des femmes. 9 Écho: Pour l amélioration de la santé des Ontariennes - Transmettre l héritage - Soutenir les actions futures

10 Parties prenantes La figure 2 montre les groupes officiels de parties prenantes d Écho. Ses membres du conseil d administration ont été choisis de façon à refléter la diversité de la province, comme le recommandait le rapport Majury/Caplan Figure 2: Parties prenantes d Écho Parties prenantes : Comité d experts sur la recherche d Écho, comité d experts sur l équité et l inclusion d Écho, Direction générale de la condition féminine de l Ontario, chaires/instituts provinciaux de recherche sur la santé des femmes, Réseau de recherche en santé des populations, Institut de recherche en services de santé, Social Planning Network of Ontario. Chercheures et chercheurs ayant participé à l étude POWER, partenaires du Cadre de travail pour la santé des Ontariennes, et tous les partenaires des projets d Écho. Fournisseurs de services sociaux et de santé communautaires destinés aux femmes, dont plusieurs ont participé au Programme de leadership en santé des femmes (décrit ci-dessous). 10 Écho: Pour l amélioration de la santé des Ontariennes - Transmettre l héritage - Soutenir les actions futures

11 Orientations stratégiques En 2009, le conseil d administration d Écho a établi un plan stratégique qui a dirigé son travail. Le tableau suivant présente les quatre grandes stratégies d Écho et décrit la façon dont ces stratégies s alignent sur son mandat et des activités correspondantes. Figure 3 : Orientations stratégiques d Écho Stratégie Mandat Activités Être le point central Faire avancer les connaissances Faciliter une gestion responsable Renforcer la collectivité Être le point central et le catalyseur de la santé des femmes à l échelon provincial Entreprendre et financer des initiatives de recherche sur les politiques et nouer des partenariats dans ce but Participer à la formulation des politiques en collaboration avec les parties prenantes Agir comme conseiller provincial et fournir des conseils et des recommandations d experts au gouvernement et aux parties prenantes Synthétiser et appliquer les connaissances sur la santé des femmes en plusieurs outils et services d information Présenter les besoins et les points de vue des femmes en matière de santé Appuyer la nécessité d analyses fondées sur le genre Mener des recherches à l interne Surveiller les principaux indicateurs de la santé des femmes Financer les recherches sur les politiques, y compris la recherche communautaire, et nouer des partenariats dans ce but Conseiller le ministère de la Santé et des Soins de longue durée au sujet des politiques Promouvoir les services centrés sur les femmes au sein des RLISS Appuyer l adoption d améliorations aux politiques dans les organismes de services de santé, les organismes communautaires et les RLISS Mettre au point des outils fondés sur des données probantes Fournir des services d investissement et des soutiens aux parties prenantes PRINCIPALES INITIATIVES Trois grands projets soutenus par Écho ont facilité sa mission et son mandat. Étude POWER (Projet d élaboration du Rapport basé sur des données probantes de l Ontario sur la santé des femmes) L étude POWER s est déroulée sur plusieurs années afin d examiner les inégalités entre les sexes associées aux soins et à la qualité des résultats et de trouver les principales causes de morbidité et de mortalité en Ontario. Cet outil basé sur des données probantes aide les décideurs, les professionnels de la santé, les éducatrices et éducateurs et les consommateurs à améliorer la santé des Ontariennes et à réduire les inégalités. Cadre de travail pour la santé des Ontariennes Écho a collaboré avec un groupe diversifié de personnes et d organismes à l établissement du premier cadre de travail pour la santé des Ontariennes. Ce cadre de travail établit les priorités pour améliorer la santé des femmes en examinant la qualité et à la fiabilité des soins, les inégalités dues au genre et les exigences relatives à la planification et à la reddition des comptes reflétant les priorités des femmes. Écho a publié le cadre de travail en juin 2011, 11 Écho: Pour l amélioration de la santé des Ontariennes - Transmettre l héritage - Soutenir les actions futures

12 qui présentait l objectif d améliorer la santé et le bien-être de toutes les Ontariennes au moyen de méthodes ciblées et de changements au système. Programme de leadership en santé des femmes En 2010, Écho s est associé au Réseau ontarien pour la santé des femmes afin de créer le Programme de leadership en santé des femmes dans le but d aider les femmes à perfectionner leurs aptitudes en leadership et en application des analyses fondées sur le sexe et le genre et d engager tous les réseaux locaux d intégration des services de santé (RLISS). L admissibilité était fondée sur l aptitude avérée au leadership et la capacité de faciliter les activités de changement au sein du système de santé et(ou) de la collectivité dans le but d améliorer la santé des femmes. MÉTHODE Les partenariats établis par Écho ont créé une synergie entre les utilisateurs des connaissances et les chercheures et chercheurs spécialisés dans l application des connaissances. Cela reflétait le fait qu on était davantage conscient de la nécessité de faciliter l application des connaissances 2. Figure 4 : Modèle opérationnel d Écho Sphère de contrôle direct Être le point central Sphère d influence indirecte Comprendre les connaissances actueles et prioriser les questions relatives à la santé des femmes (PORTÉE) Mettre au point et à l essai des modèles de programmes et de politiques (ÉVALUER) Faire avancer les connaissances et les synthéliser (CIBLER/CONSOLIDER/ SYNTHÉTISER) Consolider les appretissages sur ce qui fonctionne et pour qui; Faciliter l adaptation et l adoption par les millieux de pratique et de politique (ADAPTER/DISSÉMINER) Consolider les connaissances sur ce qui fonctionne et pour qui; Disséminer les apprentissages et activer les catalyseurs dans les millieux de pratique et de politique (ADAPTER/DISSÉMINER) Incidences sur les politiques et les pratiques Incidences sur la santé de la population Catalyser le leadership Écho a mis en œuvre un projet 3 de développement d une théorie de changement. Il s agissait d examiner la littérature sur la gestion des changements, le mandat d Écho et les méthodes utilisées dans le cadre des projets entrepris par Écho. La théorie du changement préliminaire qui en a résulté a été testée et modifiée avant de devenir le modèle de gestion d Écho. Le modèle comprenait une méthode à plusieurs étapes pour réaliser le mandat d Écho. Écho a travaillé avec ses partenaires et d autres parties prenantes pour effectuer les changements relatifs aux pratiques et aux politiques, qui reposaient sur des données probantes et auraient pour conséquence ultime d appuyer l égalité d accès aux soins et des résultats pour la santé plus équitables. 12 Écho: Pour l amélioration de la santé des Ontariennes - Transmettre l héritage - Soutenir les actions futures

13 Le travail d Écho comprenait des activités visant à avoir un impact sur la collectivité et le système. Les activités communautaires consistaient généralement en des initiatives visant à tester la faisabilité des modèles de programme ou de politique. Les activités d apprentissage ont été conçues pour mieux comprendre la mise en œuvre et la diffusion des interventions et renforcer des activités de planification propices à l innovation pour une population, une clinique ou une collectivité particulière (adapté du site Web du National Institute of Health, 2010). Les activités qui favorisaient la prestation de soins fondés sur des données probantes et les projets ayant pour but d améliorer l équation valeur faisaient partie des priorités. Les projets d Écho respectaient la diversité de la population ontarienne et, dans la mesure du possible, le point de vue des femmes a été pris en compte lors de l établissement des méthodes de soins adaptées au contexte, de la prise de décisions et de l évaluation de la qualité. Les Conversations Écho, discussions dirigées portant sur les questions touchant la santé des femmes, étaient un outil ayant pour but: d engager les parties prenantes, de partager les pratiques exemplaires, d appuyer la contextualisation des initiatives parrainées par Écho partout en Ontario, et de tenir compte du point de vue des femmes dans les activités de planification et les recommandations stratégiques. Par ailleurs, Écho a créé la méthode ABCD (Asset Based Capacity Development). Le terme «asset» signifie «atout», c està-dire les pratiques exemplaires et les connaissances de la collectivité et «capacity development» signifie «accroissement de la capacité», à savoir, le processus ayant pour but d inciter les parties prenantes à réfléchir aux pratiques exemplaires et de les aider à partager leur connaissance du contexte local et des expériences en matière de santé. Grâce à cette information et à la méthode utilisée par ICA Canada pour animer les ateliers, les participants ont pu atteindre un consensus à propos de la conception des nouveaux programmes et des recommandations à mettre en œuvre par les professionnels de la santé locaux. Afin de diffuser les bienfaits du travail réalisé par Écho pour la santé des Ontariennes, son modèle de gestion comportait un catalyseur de leadership. Ce travail a été réalisé dans le cadre des projets, mais aussi de manière plus générale en encourageant les dirigeants nouveaux et actuels du secteur de la santé à agir dans le domaine de la santé des femmes. Les dirigeants ont traité les questions prioritaires touchant la santé des femmes pour tirer parti de leurs connaissances, se positionner de façon à prendre des mesures à l échelon local et profiter au maximum de la collaboration. Outre les méthodes susmentionnées, Écho a sélectionné des modes de communication de manière stratégique pour sensibiliser les gens et les faire participer aux discussions publiques sur les projets d Écho. Ces méthodes comprenaient le bulletin d Écho, des séances d information, les médias sociaux (site Web d Écho, Twitter, Facebook) et les médias traditionnels (télévision, radio, presse). D autre part, Écho a établi un répertoire de chercheures et chercheurs sur la santé des femmes (200 d un bout à l autre de la province) en partenariat avec le Women s College Research Institute (WCRI). Les activités d Écho étaient réparties en cinq catégories relevant de sa responsabilité directe, comme l indique le modèle de gestion (figure 4 ci-dessus). Les projets débutaient généralement par une étape de planification, suivie des étapes d essai, de ciblage, de renforcement ou de synthétisation, puis de la méthode appropriée d intensification et de propagation afin d obtenir les résultats voulus pour les politiques et les pratiques, et les conséquences espérées pour la santé de la population. Voici une description de la façon dont les projets ont été élaborés et réalisés conformément au modèle de gestion. 1. Comprendre les connaissances actuelles et prioriser les questions touchant la santé des femmes (portée) Les activités de planification de la portée variaient en fonction de la question de santé. Le but était de comprendre la recherche actuelle et la portée et la nature de la question. Les facteurs étudiés au cours de cette étape portaient sur les questions de sexe et de genre, le ou les groupes concernés, 13 Écho: Pour l amélioration de la santé des Ontariennes - Transmettre l héritage - Soutenir les actions futures

14 l emplacement géographique, les obstacles et d autres questions d égalité, et la possibilité d améliorer les retours sur investissement. L étude POWER, d autres recherches, les bases de données sur la santé et la participation des principales parties prenantes, via les Conversations Écho et les réunions du comité d experts, constituaient les principales ressources de l étape de planification. Cette étape a servi à déterminer s il fallait cibler, renforcer, synthétiser ou tester le projet. 2. Faire avancer et synthétiser les connaissances (cibler/renforcer/synthétiser) Les activités de cette étape variaient en fonction de ce qui a été appris lors de l étape de planification. Notamment : cibler l objectif, appuyer la nouvelle recherche sur une question déterminée ou appuyer la synthèse de la recherche existante pour faciliter les mesures à prendre (p. ex., établir des lignes directrices sur les pratiques exemplaires). 3. Établir et tester des modèles de programme et de politique (projet-pilote) Des sites de démonstration ont été établis si les travaux réalisés lors de l étape de planification ont déterminé que les connaissances étaient suffisantes et que le contexte était approprié pour faciliter la transformation des connaissances en modèles de pratique. Ces sites de démonstration adopteraient de nouvelles pratiques fondées sur des données probantes et chercheraient à tirer des leçons des activités de mise en œuvre. Des activités de démonstration ont été aussi évaluées pour déterminer l efficacité et en savoir plus sur le bien-fondé de la nouvelle pratique dans le nouvel environnement. 4. Renforcer les leçons sur ce qui fonctionne et pour qui; faciliter l adaptation/l adoption des politiques et des pratiques (intensification/propagation) Normalement, cette étape portait sur l examen des leçons et l évaluation de l information provenant des sites de démonstration afin de permettre à d autres sites d adapter et d adopter le modèle de pratique solide. Les autres activités d intensification/de propagation comprenaient la sensibilisation des professionnels de la santé et le soutien fourni aux décideurs pour qu ils appliquent les leçons afin d en faire bénéficier les autres. 5. Renforcer les connaissances sur ce qui fonctionne et pour qui; propager les apprentissages et activer les facteurs favorisant la mise en œuvre des politiques et des pratiques (intensification/ propagation) Cette étape suit généralement les activités de ciblage/de renforcement/de synthétisation. Par exemple, une fois les normes ou les lignes directrices relatives aux pratiques établies, les normes seraient adoptées plus facilement si elles étaient préconisées par les dirigeants. On s est ensuite efforcé de communiquer les lignes directrices/normes nouvelles ou mises à jour aux dirigeants sélectionnés aux fins d adoption/d intégration/d institutionnalisation. 6. Conséquences sur les politiques et les pratiques Les conséquences sur les politiques et les pratiques étaient le résultat voulu des étapes décrites cidessus. Il est possible que les décideurs aient adopté les changements de politique et que de nouveaux programmes fondés sur des preuves et liés au contexte aient été établis à plus grande échelle. Ces conséquences étaient tributaires de facteurs environnementaux indépendants de la volonté d Écho. 7. Conséquences sur la santé de la population Les conséquences sur les politiques et les pratiques (p. ex., services de qualité et accès amélioré) ont étayé les conséquences sur la santé de la population. Ces conséquences étaient tributaires de facteurs environnementaux indépendants de la volonté d Écho. 14 Écho: Pour l amélioration de la santé des Ontariennes - Transmettre l héritage - Soutenir les actions futures

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE 2 0 1 3 INTRODUCTION La première stratégie manitobaine de promotion de l allaitement maternel a été conçue à l automne 2006 afin de mettre

Plus en détail

Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail

Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail Supérieur hiérarchique : Type d emploi Emplacement : Clôture de l affichage : Directrice, Initiatives de prévention et de promotion Permanent, temps

Plus en détail

La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l Association des infirmières et infirmiers du Canada.

La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l Association des infirmières et infirmiers du Canada. Énoncé de position LA PLANIFICATION NATIONALE DES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ POSITION DE L AIIC L AIIC croit qu une planification réussie des ressources humaines de la santé au Canada passe par un

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

Assurance médicaments 2.0

Assurance médicaments 2.0 PRINCIPES ET PRIORITÉS Assurance médicaments 2.0 Avant-propos Objectif Pour renouveler les discussions nationales sur un cadre pancanadien d assurance médicaments, il faut présenter des preuves claires

Plus en détail

Consolider le leadership international du Canada en matière de promotion de l égalité entre les sexes

Consolider le leadership international du Canada en matière de promotion de l égalité entre les sexes Consolider le leadership international du Canada en matière de promotion de l égalité entre les sexes :5 Rédigé par les membres du Groupe de travail informel sur les droits des femmes une organisation

Plus en détail

Services de soins à domicile

Services de soins à domicile Chapitre 4 Section 4.04 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Services de soins à domicile Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.04 du Rapport annuel 2010 Chapitre

Plus en détail

Cadre d élaboration. matière d éducation. et de formation des Autochtones

Cadre d élaboration. matière d éducation. et de formation des Autochtones Cadre d élaboration des politiques en matière d éducation postsecondaire et de formation des Autochtones 2 0 1 1 Cadre d élaboration des politiques en matière d éducation postsecondaire et de formation

Plus en détail

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Dans ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE POSITION DE L AIIC

Plus en détail

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Questions pour les entrevues individuelles Et réponses en lien avec les objectifs du Plan stratégique sur l éducation

Plus en détail

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Point de mire: la réorganisation Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Réseaux communautaires de soins spécialisés Les

Plus en détail

Swiss Working Paper sur la santé dans l agenda post-2015

Swiss Working Paper sur la santé dans l agenda post-2015 Document de travail 20.02.2014 Swiss Working Paper sur la santé dans l agenda post-2015 20.02.2014 Les questions liées à la santé sont des éléments clés dans le cadre des objectifs actuels du Millénaire

Plus en détail

Ivy Lynn Bourgeault, directrice scientifique Réseau de recherche sur l amélioration de la santé des populations ivy.bourgeault@uottawa.

Ivy Lynn Bourgeault, directrice scientifique Réseau de recherche sur l amélioration de la santé des populations ivy.bourgeault@uottawa. Ivy Lynn Bourgeault, directrice scientifique Réseau de recherche sur l amélioration de la santé des populations ivy.bourgeault@uottawa.ca Le 29 juin 2010 1) les différents types de questions de recherche

Plus en détail

Table des matières. Formation à l ISPC

Table des matières. Formation à l ISPC Table des matières Ateliers... 2 Planification et prise de décisions axées sur la santé de la population... 2 Autoapprentissage à l ISPC... 3 Introduction à la santé de la population... 3 Explorer la santé

Plus en détail

FAIRE LE PONT ENTRE DEUX MONDES : PLAN D ACTION POUR L ÉDUCATION ET L EMPLOI DES AUTOCHTONES

FAIRE LE PONT ENTRE DEUX MONDES : PLAN D ACTION POUR L ÉDUCATION ET L EMPLOI DES AUTOCHTONES FAIRE LE PONT ENTRE DEUX MONDES : PLAN D ACTION POUR L ÉDUCATION ET L EMPLOI DES AUTOCHTONES 2008-2011 Partenariats Respect de la diversité Intégrer efficacement les Autochtones au marché du travail. Promouvoir

Plus en détail

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 Carol Campbell, Ann Lieberman et Anna Yashkina avec Nathalie Carrier, Sofya Malik et Jacqueline

Plus en détail

Recommandations révisées Sommet pancanadien de l économie citoyenne 2010

Recommandations révisées Sommet pancanadien de l économie citoyenne 2010 Recommandations révisées Sommet pancanadien de l économie citoyenne 2010 1. Finance et investissement Mettre en place des mesures fiscales et réglementaires qui tiennent compte du genre pour canaliser

Plus en détail

Priorité aux patients : Feuille de route pour renforcer les soins à domicile et en milieu communautaire

Priorité aux patients : Feuille de route pour renforcer les soins à domicile et en milieu communautaire Priorité aux patients : Feuille de route pour renforcer les soins à domicile et en milieu communautaire 2 0 1 5 Ministry of Health and Long-Term Care Office of the Minister 10 th Floor, Hepburn Block 80

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FORMATION ET DES COLLÈGES ET UNIVERSITÉS

MINISTÈRE DE LA FORMATION ET DES COLLÈGES ET UNIVERSITÉS MINISTÈRE DE LA FORMATION ET DES COLLÈGES ET UNIVERSITÉS Plan d accessibilité 2004-2005 Table des matières Page Introduction 2 Message de la ministre de la Formation et des Collèges et Universités 3 Rapport

Plus en détail

L efficacité de la vidéo pour la sensibilisation à la santé : examen

L efficacité de la vidéo pour la sensibilisation à la santé : examen La video pour la sensibilisation à la santé 1 Project de pratique efficace en santé publique Sommaire L efficacité de la vidéo pour la sensibilisation à la santé : examen Le mandat de la santé publique

Plus en détail

Plan d action du gouvernement du Canada pour réformer l administration des programmes de subventions et de contributions

Plan d action du gouvernement du Canada pour réformer l administration des programmes de subventions et de contributions Plan d action du gouvernement du Canada pour réformer l administration des programmes de subventions et de contributions Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le président du Conseil

Plus en détail

D ACTION L A N. Plan d action. sur les infrastructures essentielles

D ACTION L A N. Plan d action. sur les infrastructures essentielles D ACTION L A N Plan d action sur les infrastructures essentielles Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2009 No de cat. : PS4-66/2009F-PDF ISBN : 978-1-100-90319-4 Imprimé au Canada Table des matières

Plus en détail

SOIXANTIEME ASSEMBLEE MONDIALE DE LA SANTE A60/19

SOIXANTIEME ASSEMBLEE MONDIALE DE LA SANTE A60/19 SOIXANTIEME ASSEMBLEE MONDIALE DE LA SANTE A60/19 Point 12.12 de l ordre du jour provisoire 29 mars 2007 Projet de stratégie visant à intégrer l analyse des spécificités de chaque sexe et une démarche

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

Bulletin de rendement des infrastructures canadiennes. Document d introduction à la gestion des actifs

Bulletin de rendement des infrastructures canadiennes. Document d introduction à la gestion des actifs Bulletin de rendement des infrastructures canadiennes Document d introduction à la gestion des actifs Bulletin de rendement des infrastructures canadiennes 2012 Pour de plus amples renseignements au sujet

Plus en détail

Un nouveau cadre d investissement pour la riposte

Un nouveau cadre d investissement pour la riposte ONUSIDA Note d information 2011 Un nouveau cadre d investissement pour la riposte mondiale au VIH Version originale anglaise, UNAIDS / JC2244F, novembre 2011 : A new investment framework for the global

Plus en détail

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Association médicale canadienne Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes

Plus en détail

Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004

Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004 Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004 Annexe La Conférence générale de l Organisation internationale du Travail, convoquée à Genève par le Conseil d administration du

Plus en détail

4.08 Action Cancer Ontario

4.08 Action Cancer Ontario MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE 4.08 Action Cancer Ontario (Suivi de la section 3.08 du Rapport annuel 1999) CONTEXTE La création d Action Cancer Ontario (ACO) en 1997 avait pour but

Plus en détail

PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES

PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES EN RÉPONSE AUX CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS CONTENUES DANS LE CHAPITRE 1 «L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES» DU RAPPORT DU PRINTEMPS

Plus en détail

Politiques canadiennes de soins de santé primaires L évolution de la réforme. www.fcrss.ca. Janvier 2012. John Marriott

Politiques canadiennes de soins de santé primaires L évolution de la réforme. www.fcrss.ca. Janvier 2012. John Marriott Politiques canadiennes de soins de santé primaires L évolution de la réforme www.fcrss.ca Janvier 2012 Ann L. Mable John Marriott La présente synthèse est la première d une série d études que publiera

Plus en détail

Appel de propositions

Appel de propositions Appel de propositions Planification stratégique 2016 à 2020 162, rue Murray Ottawa, ON K1N 5M8 Tél.: 613-789-5144 Téléc.: 613-789-9848 jhtardivel@mri.ca www.montfortrenaissance.ca Objectif de l appel de

Plus en détail

Catégorie, secteur de programme et produit Afrique Amériques Asie du Sud-Est Europe Méditerrannée orientale Bureaux de pays.

Catégorie, secteur de programme et produit Afrique Amériques Asie du Sud-Est Europe Méditerrannée orientale Bureaux de pays. x de x de x de x de x de 1 - Maladies transmissibles 1.1. VIH/SIDA Pacifique occidental Siège x de 1.1.1 Mise en œuvre et suivi de la Stratégie mondiale du secteur de la santé sur le VIH/sida 2011-2015

Plus en détail

Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé. Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé

Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé. Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé Rio de Janeiro (Brésil), 21 octobre 2011 1. À l invitation de l Organisation mondiale de la Santé, nous, Chefs de Gouvernement, Ministres

Plus en détail

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Module 2 : Consolider une équipe

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Module 2 : Consolider une équipe GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Module 2 : Consolider une équipe Révisé en décembre 2012 Objectif du guide L objectif du guide est de vous aider, votre

Plus en détail

SITE WEB INTERACTIF DES INDICATEURS DE PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ RAPPORT SUR LA CONSULTATION PUBLIQUE

SITE WEB INTERACTIF DES INDICATEURS DE PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ RAPPORT SUR LA CONSULTATION PUBLIQUE SITE WEB INTERACTIF DES INDICATEURS DE PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ RAPPORT SUR LA CONSULTATION PUBLIQUE PAGES TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 1 CONSULTATION EN LIGNE ET EN PERSONNE : PRINCIPALES CONSTATATIONS

Plus en détail

APECA. Vérification de l exécution du volet «Investissement dans les collectivités» du Programme de développement des collectivités

APECA. Vérification de l exécution du volet «Investissement dans les collectivités» du Programme de développement des collectivités Vérification de l exécution du volet «Investissement dans les collectivités» du Programme de développement des collectivités APECA Direction de la vérification interne RAPPORT FINAL juillet 2007 TABLE

Plus en détail

Cadre de compétences de la FAO

Cadre de compétences de la FAO Cadre de compétences de la FAO Cadre de compétences de la FAO La FAO remercie le Secrétariat de l ONUSIDA qui a bien voulu lui permettre de réutiliser, et d adapter, si nécessaire, le texte explicatif

Plus en détail

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Juillet 2005 Pour aller de l avant : L apprentissage et la garde des jeunes enfants Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Introduction En novembre 1999, le gouvernement du Manitoba a confirmé son

Plus en détail

Les services en français, Un facteur de qualité des services de santé

Les services en français, Un facteur de qualité des services de santé Les services en français, Un facteur de qualité des services de santé Argumentaire et cadre d analyse d impact à l attention des Réseaux locaux d intégration des services de santé (RLISS) et des fournisseurs

Plus en détail

Les maladies chroniques et les soins infirmiers : Résumé des enjeux

Les maladies chroniques et les soins infirmiers : Résumé des enjeux Les maladies chroniques et les soins infirmiers : Résumé des enjeux Quel est l enjeu «Les maladies chroniques constituent le principal problème de morbidité à l échelle mondiale et un obstacle majeur au

Plus en détail

Programme préélectoral

Programme préélectoral ASSOCIATION DES PHARMACIENS DU CANADA Programme préélectoral Les pharmaciens : Les intervenants en matière de santé les plus accessibles au Canada Le système de soins de santé du Canada subit à l heure

Plus en détail

Anglais langue seconde et perfectionnement de l anglais

Anglais langue seconde et perfectionnement de l anglais Chapitre 4 Section 4.07 Ministère de l Éducation Anglais langue seconde et perfectionnement de l anglais Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.07 du Rapport annuel 2005 Chapitre

Plus en détail

Planification de la réussite. Un guide pour planifier votre projet communautaire

Planification de la réussite. Un guide pour planifier votre projet communautaire À propos de l APECA L Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA) est un organisme du gouvernement du Canada dont le siège social est situé dans la région de l Atlantique. Elle vise à renforcer

Plus en détail

Gestion de la conformité à la réglementation (GCR) (Se substitue à Gestion du respect de la législation (GRL))

Gestion de la conformité à la réglementation (GCR) (Se substitue à Gestion du respect de la législation (GRL)) Ligne directrice Objet : Catégorie : (GCR) (Se substitue à Gestion du respect de la législation (GRL)) Saines pratiques commerciales et financières N o : E-13 Date : Novembre 2014 I. Objet et portée de

Plus en détail

2014-2015 GABARIT DE PRÉSENTATION DES SOUMISSIONS PAR LES INSTITUTIONS FÉDÉRALES

2014-2015 GABARIT DE PRÉSENTATION DES SOUMISSIONS PAR LES INSTITUTIONS FÉDÉRALES Rapport annuel sur l application de la canadien 2014-2015 GABARIT DE PRÉSENTATION DES SOUMISSIONS PAR LES INSTITUTIONS FÉDÉRALES INSTRUCTIONS : Conformément aux exigences en matière de rapport prévues

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SOCIAUX

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SOCIAUX POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SOCIAUX 1. OBJET DE LA POLITIQUE Les sociétés canadiennes exercent avec succès leurs activités dans presque tous les secteurs de l industrie et sont

Plus en détail

Fédération canadienne des municipalités Vérification de gestion du Fonds municipal vert Rapport final de vérification

Fédération canadienne des municipalités Vérification de gestion du Fonds municipal vert Rapport final de vérification Services de conseil en gestion Fédération canadienne des municipalités Vérification de gestion du Fonds municipal vert Rapport final de vérification Le 25 septembre 2009 KPMG LLP 160 rue Elgin, Suite 2000

Plus en détail

RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE RECHERCHE (2013-2018) Une culture de l excellence en recherche et en développement

RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE RECHERCHE (2013-2018) Une culture de l excellence en recherche et en développement RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE RECHERCHE (2013-2018) Une culture de l excellence en recherche et en développement La recherche à l Université Sainte-Anne L Université Sainte-Anne, par son emplacement géographique,

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Annexe D Règlement sur les qualifications requises pour enseigner Mai 2005 (Révisée

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats

Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats Élections municipales et scolaires de 2014 en Ontario Le lundi 27 octobre 2014 En Ontario, les élections municipales

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des ministres Paris, 25-26 mai 2011. Cadre pour une stratégie de l OCDE pour le développement

Réunion du Conseil au niveau des ministres Paris, 25-26 mai 2011. Cadre pour une stratégie de l OCDE pour le développement Réunion du Conseil au niveau des ministres Paris, 25-26 mai 2011 Cadre pour une stratégie de l OCDE pour le développement 1. La présente note d orientation a pour objet d exposer l approche plus vaste

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009)

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) OBJET La Ligne directrice relative à l examen des installations destinées aux

Plus en détail

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Est Approuvé par le conseil d administration

Plus en détail

L avenir de l éducation médicale au Canada. Rapport à l intention du public. Volet sur l éducation médicale postdoctorale. www.afmc.

L avenir de l éducation médicale au Canada. Rapport à l intention du public. Volet sur l éducation médicale postdoctorale. www.afmc. L avenir de l éducation médicale au Canada Volet sur l éducation médicale postdoctorale Rapport à l intention du public www.afmc.ca/fmecpg Un projet financé par Santé Canada 1 Introduction Le volet sur

Plus en détail

Prix des collectivités durables de la FCM Gagnant 2010 Aménagement résidentiel

Prix des collectivités durables de la FCM Gagnant 2010 Aménagement résidentiel Prix des collectivités durables de la FCM Gagnant 2010 Aménagement résidentiel Ville de Kelowna (Colombie-Britannique) Population : 106 707 Source : Ville de Kelowna Le zonage en faveur du logement Résumé

Plus en détail

AGENCE CANADIENNE DES MÉDICAMENTS ET DES TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ (ACMTS) PLAN D ACTIVITÉS ANNUEL 2011-2012

AGENCE CANADIENNE DES MÉDICAMENTS ET DES TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ (ACMTS) PLAN D ACTIVITÉS ANNUEL 2011-2012 AGENCE CANADIENNE DES MÉDICAMENTS ET DES TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ (ACMTS) PLAN D ACTIVITÉS ANNUEL 2011-2012 «CIMENTONS LES CHANGEMENTS ET TOURNONS-NOUS VERS L AVENIR» Table des matières 1. Introduction...

Plus en détail

Observations du commissaire au développement durable, M. Jean Cinq-Mars

Observations du commissaire au développement durable, M. Jean Cinq-Mars Rapport du Vérificateur général du Québec à l Assemblée nationale pour l année 2015-2016 Rapport du commissaire au développement durable Printemps 2015 Observations du commissaire au développement durable,

Plus en détail

d évaluation Objectifs Processus d élaboration

d évaluation Objectifs Processus d élaboration Présentation du Programme pancanadien d évaluation Le Programme pancanadien d évaluation (PPCE) représente le plus récent engagement du Conseil des ministres de l Éducation du Canada (CMEC) pour renseigner

Plus en détail

(Communiqué) Le soutien au financement par étudiant des collèges de l Ontario est le plus bas au pays

(Communiqué) Le soutien au financement par étudiant des collèges de l Ontario est le plus bas au pays (Communiqué) L insuffisance de financement chronique menace les collèges, les étudiants, les employeurs et l économie de l Ontario Le soutien au financement par étudiant des collèges de l Ontario est le

Plus en détail

Module 1 Définitions et concepts

Module 1 Définitions et concepts Module 1 Définitions et concepts Introduction Module 1 présente la promotion de la santé et donne un aperçu des définitions et concepts principaux. Ce module souligne les sujets et outils qui seront explorés

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

Ministère des Services sociaux et communautaires (MSSC) Système automatisé de gestion de l aide sociale (SAGAS) Examen du plan de transition

Ministère des Services sociaux et communautaires (MSSC) Système automatisé de gestion de l aide sociale (SAGAS) Examen du plan de transition Ministère des Services sociaux et communautaires (MSSC) Système automatisé de gestion de l aide sociale (SAGAS) Examen du plan de transition Rapport d étape 31 mars 2015 Table des matières Section Page

Plus en détail

Trading up High School and Beyond: Five Illustrative Canadian Case Studies. Mame McCrea Silva et Susan M. Phillips. Résumé

Trading up High School and Beyond: Five Illustrative Canadian Case Studies. Mame McCrea Silva et Susan M. Phillips. Résumé Trading up High School and Beyond: Five Illustrative Canadian Case Studies Mame McCrea Silva et Susan M. Phillips Résumé Collection Voies d accès au marché du travail No 4 Mai 2007 Réseaux canadiens de

Plus en détail

MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL

MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Plan d action de développement durable 2009-2013 MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Il me fait plaisir de présenter le plan d action de développement durable du Centre de la francophonie des Amériques

Plus en détail

Accord sur le commerce intérieur, chapitre huit Mesures et normes en matière de consommation

Accord sur le commerce intérieur, chapitre huit Mesures et normes en matière de consommation Ébauche datée du 22 mai 2002 Accord sur le commerce intérieur, chapitre huit Mesures et normes en matière de consommation Rapport annuel au Secrétariat de l ACI Bureau de la consommation, Industrie Canada,

Plus en détail

Portrait statistique des immigrants anglophones au Québec

Portrait statistique des immigrants anglophones au Québec Portrait statistique des immigrants anglophones au Québec Lorna Jantzen en collaboration avec Fernando Mata Février, 2012 Recherche et Évaluation Les points de vue et les opinions exprimés dans le présent

Plus en détail

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la gouvernance ministérielle. Rapport final

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la gouvernance ministérielle. Rapport final BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ Vérification de la gouvernance ministérielle Division de la vérification et de l évaluation Rapport final Le 27 juin 2012 Table des matières Sommaire... i Énoncé d assurance...iii

Plus en détail

VÉRIFICATION DU PROGRAMME NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES ARCHIVES

VÉRIFICATION DU PROGRAMME NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES ARCHIVES VÉRIFICATION DU PROGRAMME NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES ARCHIVES RAPPORT DE VÉRIFICATION JUIN 2010 Bibliothèque et Archives Canada Page 2 TABLE DES MATIÈRES RÉSUMÉ 4 1.0 DESCRIPTION DU PROGRAMME 6 1.1

Plus en détail

Comité des griefs des Forces canadiennes. Pour la période 2010-2011 à 2012-2013. Rapport sur les plans et les priorités

Comité des griefs des Forces canadiennes. Pour la période 2010-2011 à 2012-2013. Rapport sur les plans et les priorités Comité des griefs des Forces canadiennes Pour la période 2010-2011 à 2012-2013 Rapport sur les plans et les priorités L'honorable Peter Gordon MacKay Ministre de la Défense nationale Table des matières

Plus en détail

La santé des francophones en situation minoritaire : un urgent besoin de plus d informations pour offrir de meilleurs services

La santé des francophones en situation minoritaire : un urgent besoin de plus d informations pour offrir de meilleurs services La santé des francophones en situation minoritaire : un urgent besoin de plus d informations pour offrir de meilleurs services SOMMAIRE Consortium national de formation en santé Société Santé en français

Plus en détail

Agrément des services de santé des Premières nations et des Inuits Informations de la. communauté. Septembre 2014

Agrément des services de santé des Premières nations et des Inuits Informations de la. communauté. Septembre 2014 Agrément des services de santé des Premières nations et des Inuits Informations de la communauté Septembre 2014 Santé Canada est le ministère fédéral qui aide les Canadiennes et les Canadiens à maintenir

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 14 février 2013 Français Original: anglais E/ECE/1466 Commission économique pour l Europe Soixante-cinquième session Genève, 9-11 avril 2013 Point

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail

Vérification de la formation et de l apprentissage : cadre visant à favoriser l intégrité de l information financière et non financière l intégrité

Vérification de la formation et de l apprentissage : cadre visant à favoriser l intégrité de l information financière et non financière l intégrité Vérification de la formation et de l apprentissage : cadre visant à favoriser l intégrité de l information financière et non financière l intégrité de l information financière et non financière Mars 2012

Plus en détail

SOMMAIRE EXÉCUTIF. Page 1

SOMMAIRE EXÉCUTIF. Page 1 SOMMAIRE EXÉCUTIF L Université McGill a pour mission de faire progresser l acquisition de connaissances par son enseignement, par ses travaux de recherche et par les services qu elle rend à la société.

Plus en détail

SONDAGE SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS

SONDAGE SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS SONDAGE SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS Quel était l objet du sondage? Le gouvernement de l Île-du-Prince-Édouard entend modifier sa loi actuelle sur les services en français de façon qu elle réponde aux

Plus en détail

La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada

La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada IGF Québec : Journée thématique sur la gestion des risques Philippe Lajeunesse, Directeur principal Planification

Plus en détail

FONDS D INVESTISSEMENT CLIMATIQUES

FONDS D INVESTISSEMENT CLIMATIQUES FONDS D INVESTISSEMENT CLIMATIQUES CRITÈRES DE SÉLECTION DES PROGRAMMES PILOTES NATIONAUX ET RÉGIONAUX AU TITRE DU PROGRAMME D INVESTISSEMENT FORESTIER I. CADRE GÉNÉRAL 1. On s accorde de plus en plus

Plus en détail

Bureau du surintendant des institutions financières

Bureau du surintendant des institutions financières Bureau du surintendant des institutions financières Rapport d audit interne portant sur les Services d évaluation des risques liés aux marchés financiers du Groupe du soutien de la surveillance (SERMF-GSS)

Plus en détail

PLAN D ACTION DE LUTTE CONTRE LE CANCER CHEZ LES PREMIÈRES NATIONS, LES INUITS ET LES MÉTIS

PLAN D ACTION DE LUTTE CONTRE LE CANCER CHEZ LES PREMIÈRES NATIONS, LES INUITS ET LES MÉTIS PLAN D ACTION DE LUTTE CONTRE LE CANCER CHEZ LES PREMIÈRES NATIONS, LES INUITS ET LES MÉTIS Juin 2011 Plan d action de lutte contre le cancer chez les Premières nations, les Inuits et les Métis 2011 REMERCIEMENTS

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture Plan d action de développement durable 2009-2015 Le développement durable, une question de culture Révisé en mars 2013 Note importante Le gouvernement du Québec a autorisé le 29 février 2013 par décret

Plus en détail

E/CN.6/2012/CRP.7. Résumé de l animateur. 29 mars 2012 Français Original : anglais

E/CN.6/2012/CRP.7. Résumé de l animateur. 29 mars 2012 Français Original : anglais 29 mars 2012 Français Original : anglais Commission de la condition de la femme Cinquante-sixième session 27 février-9 mars 2012 Point 3 a) ii) de l ordre du jour Suivi de la Quatrième Conférence mondiale

Plus en détail

Stratégie visant des écoles saines

Stratégie visant des écoles saines Chapitre 4 Section 4.03 Ministère de l Éducation Stratégie visant des écoles saines Suivi des audits de l optimisation des ressources, section 3.03, Rapport annuel 2013 APERÇU DE L ÉTAT DES RECOMMANDATIONS

Plus en détail

MÉMOIRE : CONSULTATION SUR L APPRENTISSAGE PRÉCOCE ET LA GARDE DES JEUNES ENFANTS

MÉMOIRE : CONSULTATION SUR L APPRENTISSAGE PRÉCOCE ET LA GARDE DES JEUNES ENFANTS MÉMOIRE : CONSULTATION SUR L APPRENTISSAGE PRÉCOCE ET LA GARDE DES JEUNES ENFANTS PRÉSENTÉ AU MINISTÈRE DES SERVICES FAMILIAUX ET COMMUNAUTAIRES BERNARD RICHARD, OMBUDSMAN ET DÉFENSEUR DES ENFANTS ET DE

Plus en détail

Évaluation du Programme national de stratégie d innovation en soins infirmiers des Premières Nations de 2008-2009 à 2011-2012

Évaluation du Programme national de stratégie d innovation en soins infirmiers des Premières Nations de 2008-2009 à 2011-2012 Health Canada and the Public Health Agency of Canada Santé Canada et l Agence de la Santé publique du Canada Évaluation du Programme national de stratégie d innovation en soins infirmiers des Premières

Plus en détail

De meilleurs soins :

De meilleurs soins : De meilleurs soins : une analyse des soins infirmiers et des résultats du système de santé Série de rapports de l AIIC et de la FCRSS pour informer la Commission nationale d experts de l AIIC, La santé

Plus en détail

Les personnes âgées de la région de

Les personnes âgées de la région de Juillet 2015 Favoriser une santé optimale chez les personnes âgées de la région de Simcoe Nord Muskoka OBJECTIFS POUR LES AÎNÉS : Santé et qualité de vie améliorées Capacité à rester chez eux plus longtemps

Plus en détail

Plan d action de développement durable Société des établissements de plein air du Québec

Plan d action de développement durable Société des établissements de plein air du Québec Plan d action de développement durable Société des établissements de plein air du Québec 2 0 0 8-2 0 1 5 * * Le gouvernement du Québec a autorisé par décret (numéro 136-2012), le 29 février 2012, le report

Plus en détail

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage Gestionnaires Parcoursd apprentissage V2 VOTRE PARTENAIRE EN APPRENTISSAGE L École de la fonction publique du Canada offre des produits d apprentissage et de formation qui contribuent au renouvellement

Plus en détail

Guide de travail pour l auto-évaluation:

Guide de travail pour l auto-évaluation: Guide de travail pour l auto-évaluation: Gouvernance d entreprise comité d audit Septembre 2014 This document is also available in English. Conditions d application Le Guide de travail pour l auto évaluation

Plus en détail

Atelier Campagne Marketing social

Atelier Campagne Marketing social Atelier Campagne Marketing social Vous devez mettre sur pied, au cours de ce bref atelier, une campagne de marketing social. Vous devrez aussi justifier vos activités de communication. Le nom d une organisation

Plus en détail

Document archivé L'information archivée sur le Web est disponible à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de dossiers seulement.

Document archivé L'information archivée sur le Web est disponible à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de dossiers seulement. Document archivé L'information archivée sur le Web est disponible à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de dossiers seulement. Elle n a été ni modifiée ni mise à jour depuis sa date d archivage.

Plus en détail

Rôle des services nationaux de statistique concernant la mesure du développement durable

Rôle des services nationaux de statistique concernant la mesure du développement durable Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 27 mars 2015 Français Original: anglais ECE/CES/2015/19 Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Soixante-troisième

Plus en détail

Guide de travail pour l auto-évaluation:

Guide de travail pour l auto-évaluation: Guide de travail pour l auto-évaluation: Gouvernance d entreprise comité d audit Mars 2015 This document is also available in English. Conditions d application Le Guide de travail pour l auto-évaluation

Plus en détail