DomAssist 500. Présentation Sud-Gironde

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DomAssist 500. Présentation Sud-Gironde"

Transcription

1 DomAssist 500 Présentation Sud-Gironde Mars 2015

2 Projet DomAssist : L équipe Responsables projet : Charles Consel, Professeur des universités en informatique, Bordeaux INP Hélène Sauzéon, Professeur des universités en Sciences Cognitives, Université de Bordeaux Coordinateur Inria-CCAS : L. Dupuy Chercheurs : Lucile Dupuy: doctorante en Sciences Cognitives (2 ème année) Adrien Carteron: doctorant en Informatique (1 ère année) Loïc Caroux : Post-doc en Interfaces Homme-Machine Ingénieurs Thomas Freslon: ingénieur Informatique Alexandre Spriet: ingénieur Informatique et Interfaces Homme-Machine Transfert Benjamin Bertran: porteur du projet de Startup (1 er avril 2015) Collaboration scientifique (DomAssist 500) Equipe INSERM, ISPED, Epidémiologie et Neuropsychologie du vieillissement cérébral : Héléne Amiéva, Professeur des universités, Psychologie, Université de Bordeaux Contact : Février

3 Liensocial Projet DomAssist (dévelopéeeninterne)" INTERFACE Enjeux : Supervision et assistance domiciliaire Activités du quotidien Sécurisation du domicile et de la personne Lien social Projet de recherche Méthodologies centrées utilisateurs (personnes âgées, aidants VALIDATION formels EXPERIMENTALE et naturels) Tests ergonomiques (appartement expérimental) Validation expérimentale dedeterainexpérimentaleencours, latechnologieest loyéeaudomiciledesparticipantsàl étude:" o 48 domiciles o Personnes > 80 ans 48domiciles(24équipés et 24non-équipés)" o En perte d autonomie (GIR 6 à 4) Persones>80ans(GIR6à4, MSE>27)" o Effets longitudinaux (6 et 9 mois) Efetslongitudinaux(6à9mois)" Partenaires Principale Ac/ vitésquo/ diennes Sécuritédomicile U/ lisateur Février Résultatsatendus:" " Améliorelebien-êtredesutilisateurs" Efficiencedel environement aidé-aidant" Technologieutilisableet perçuecomeutile Technologierobuste" " Secondaire Liensocial

4 Notre Démarche (1) Adopter une approche FH (e.g., Balland, Consel, N Kaoua, Sauzéon, NIER Track, ACM/IEEE, 2013) Age, Education Expérience TIC Santé/bien-être Statut fonctionnel Aptitudes Culture de santé Coût cognitif et moteur Utilisateur Capacités Demande de la tâche Environnement physique et social Famille/amis Soignants Aidants professionnels Politique publique Communauté Milieu Rural/Urbain Type de Résidence 4 Technologie Interface matérielle Interface logicielle Style Interaction Support d instruction Autonomie/Intelligence Fiabilité Tâche Complexité Familiarité Contexte Conséquence de l erreur 4

5 Notre Démarche (2) Appliquer les résultats de la recherche clinique o Auto-détermination (Wehmeyer, 1995; 2005, Dupuy, Consel, Sauzéon, en préparation) o Analyse des besoins en lien avec la CIF (Aguilova, Sauzéon, Consel et al., 2014) Activités quotidiennes (IADL/ADL) Sécurité du domicile de la personne Lien social (qualité) o Compensation environmentale et neuro-cognitive (Sauzéon et al., 2013; Dupuy, N Kaoua, Consel, Dehail, Sauzéon, soumis) Réduire les exigences de la tâche Optimiser les ressources de la personne 5

6 Critères de réussite Etude pilote Critères Principaux (Chez l aidé - comparaison avec le groupe contrôle) Nombre de jours d hospitalisations et d entrées en établissement Autonomie dans les activités de la vie quotidienne (AVQ et AIVQ), Bien-être et Qualité de vie (SF 36) Acceptabilité de DomAssist (utilisabilité et satisfaction) Critères secondaires (comparaison avec le groupe contrôle) Sentiment de sécurité et de contrôle de son environnement chez l aidé et l aidant Plainte cognitive et performances neuropsychologiques chez l aidé Qualité de vie et Sentiment de répit et fardeau des aidants. 6

7 Evaluations réalisées Acceptabilité De DomAssit Besoin d assistance : Questionnaire couvrant les 3 domaines de besoins (AVQ, Sécurité, Lien social) Acceptabilité : (questionnaire à 4 dimensions : ergonomie, désirabilité sociale, satisfaction, sécurité anxiété d usage) Utilité/Utilisabilité : - QUEST 2.0 /appli - Timed based usage/appli Qualité de vie et Santé de la personne Nutrition : test MNA Bilan moteur (Time Get up & Go ; appui bipodal, monopodal, 5 levers de chaises, vitesse marche sur 4mètres) Maladies (Questionnaire) Santé perçue : - SF 36 (physique/mental) Anxiété, dépression, fct social : - GHQ 28 Confiance en soi : Questionnaire Autodetermination(autonomie, auto-régulation autoréalisation et confiance en ses capacités) Qualité du sommeil : test - PSQI Locus of control : test PIC Fonctionnement social : (Questionnaire IHVA) Statut fonctionnel (fonctionnement quotidien) -Fonctionnement quotidien - TIADL (5 tâches avec measures objectives) - ADL/IADL (questionnaire) - Personne - Aidant naturel - Aide à domicile - DAD - Questionnaire Inventaire des Habilités à la Vie Autonome -Routinisation: EPR (Bouisson, 2002) - Experience & Aptitudes technologiques (questionnaire Moffat) Statut cognitif - MMSE - MATTIS - 5 mots - Horloge - Plainte cognitive (CDS) Fonctionnement neuropsychologique F Exécutives : - BREF - Stroop - TMT Mémoire : - CVLT-mot - RBMT Théorie de l esprit : - Yeux (Test Baron-Cohen) - Faux pas - Fausses croyances 7

8 Applications DomAssist 8

9 Applications DomAssist Logement Enjeux : Supervision et assistance pour la sécurisation du domicile et de la personne et coordination de l aide à domicile Projet recherche Sécurisation domicile (appareils électroménagers, détection d intrusions) Sécurisation de la personne (sorties domicile, détection situations inhabituelles) Alerte aux aidants (SMS) 9

10 Applications DomAssist Santé et Médico-social Enjeux : Supervision des activités domiciliaires et bien-être, facilitation des soins et de l aide à domicile Projet recherche Supervision activités quotidiennes (Surveillance et dépistage dégradation) Assistance domiciliaire (rappels de RDV des aidants, rappels activités, chemin lumineux) Alerte/notification aux aidants Février

11 Applications DomAssist Vie sociale et loisirs Enjeux : Supervision et Incitation à la participation sociale Projet recherche Communication simplifiée (messagerie électronique vocale, appels vidéos) Agenda évènements locaux Loisirs (bibliothèque audio CG33, jeux individuels et collaboratifs) Réseau social DomAssist (UDCCAS, municipalité, etc.) Alerte/notification à la personne et aux aidants Février

12 Matériel déployé au domicile par Electricien 12

13 DomAssist 500 Etude populationnelle Retombées attendues Organisationnels Bénéfice pour les organisations impliquées dans le maintien à domicile et le HAD : accès à de multiple services, coordination des interventions, etc. Modèle d assistance Humains Bénéfice pour la personne : supervision et assistance domiciliaire ; sécurité; lien social); Bénéfice pour ses aidants non formels : sentiment de répit, et réassurance Technologiques Robustesse et fiabilité de la plateforme Scientifiques Validation à grande échelle de l efficacité DomAssist pour le maintien à domicile à 9 et 12 mois sur une population avec TLC (GIRage entre 6 et 3; MMSE>24). Standard épidémiologique Economiques Lancement de la start-up «AssistComp» - 13

14 DomAssist 500 Budget global Tâche Durée Coût Coordination du projet 24 mois 100 k Conception et évolution des services 24 mois 100 k Mesures et analyses 18 mois 75 k Mise en place des formations 6 mois 40 k Déploiement Phase I 3 mois 200 k Déploiement Phase II 3 mois 300 k Déploiement Phase III 6 mois 500 k TOTAL 24 mois k - 14

15 Coût unitaire d un déploiement Type Coût Matériel Kit matériel + abonnement internet (HT) Installation/Désinstallation Électricien 150 Suivi Personnel technico-clinique 476 Frais divers (déplacements, accessoires, etc.) 86 TOTAL Février

16 Phasage des déploiements Durée des déploiements : 24 mois Septembre 2015 Décembre 2015 Mars 2016 Novembre 2016 Février 2017 Août 2017 Phase I Phase II Phase III 100 déploiements 150 déploiements 250 déploiements 16

17 Proposition de Contribution du Sud-Gironde Déploiements DomAssist : 24 mois Septembre 2015 Décembre 2015 Mars 2016 Novembre 2016 Février 2017 Août 2017 Phase I Phase II Phase III 100 déploiements dont 30 Sud Gironde 150 déploiements Dont 35 Sud Gironde 250 déploiements Dont 35 Sud Gironde

18 Analyse des besoins + Prescription d installation Méthodologie d évaluation auprès des participants à l étude Evaluation initiale Evaluation intermédiaire Evaluation intermédiaire Evaluation intermédiaire Evaluation finale T0 T0 + 3 mois T0 + 6 mois T0 + 9 mois T mois Formation à l utilisation de la plate-forme Désinstallation de la plate-forme (électricien) Installation de la plate-forme (électricien) Interventions des professionnels (total 11 heures) En présentiel (3 x 2h) (Neuropsychologues) À distance (5 x 1h) (Technico-cliniques)

19 Formulaire de consentement Méthode déploiement et accompagnement Installation des capteurs factices (4personnes) 1 visite chez les personnes âgées Installation vrais capteurs chez les personnes âgées par les électriciens Ajustement de la technologie + Phase d apprentissage personnes âgées Expérimentation Semaine 1 Semaine 2 Semaine 3 Semaine 4 12 mois

20 Etat d avancement du budget Partenaire Nature Montant Année Statut Carsat Participants 300 K 2015 Acquis Conseil Régional / Pays Sud-Gironde (AMI) Participants 40 K 2015 Soumis Conseil Général 33 (AMI) Participants 20 K 2015 En cours+ UDCCAS/ CG33/CNSA Accompagnement 45 K 2015 Soumis Conseil Général 24 / Grand Périgueux Participants 130 K? 2015/2016 Discussion Bagatelle (HAD) Participants?? Discussion Inria Ingénieur 100 K 2015/2016/2017 En cours+ Recherche de partenaire Coordinateur 100 K 2015/2016/2017 En préparation Appel à projet Kic Health Analyse/formation 115 K 2016/2017 En préparation FEDER Participants?? En préparation HomeAttendant (Start up) Participants (100) 200K 2016/2017 En préparation

21 Etat d avancement des déploiements projetés Dordogne Participants envisagés : 100 Lieu : Grand Périgueux Contexte : Téléassisteur Cassiopéa Date : 2015/2016 Pays Sud-Gironde Participants envisagés : 100 Lieu : Pays-Sud Gironde Contexte : CLIC / CCAS /?? Date : 2015/2016 Autres pays de Gironde Participants envisagés : 100 Lieu : périmètre de l UDCCAS Contexte : UDCCAS / CCAS/??? Date : 2015/2016

22 Pilotage de DomAssist 500 Fréquence : 2 mois Composition : Financeurs Acteurs de l écosystème (CRMA, Equipementiers) Associations d aide aux usagers (UDCCAS Gironde et Dordogne) Représentants des usagers (Coderpa, associations de patients) Gouvernance Respect des objectifs Informations et résultats Orientations

23 Startup Suivi : IT Translation / Inria Modèle : B2B2C En discussion Modèle abonnement Architecture Cloud Partenariat avec intégrateur Assistance niveau 2

Lucile Dupuy [1], Charles Consel [1] [2], Hélène Sauzéon [1] [3]

Lucile Dupuy [1], Charles Consel [1] [2], Hélène Sauzéon [1] [3] Projet DomAssist 1 Lucile Dupuy [1], Charles Consel [1] [2], Hélène Sauzéon [1] [3] [1] Equipe Projet Phoenix Centre Inria Bordeaux Sud-Ouest, Talence (http://phoenix.inria.fr) [2] Bordeaux INP, Talence

Plus en détail

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Pépinière Acheteurs publics 21 avril 2006 Atelier : «Conduite du changement» Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Atelier «Conduite du changement» Plan de l intervention

Plus en détail

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé GCS TSA - ENRS Aquitaine Journée E-santé - 27 septembre 2013 SOMMAIRE C est quoi? Le projet L outil Les usages Ses atouts PAACO Plateforme

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTION

DESCRIPTION DE FONCTION 28.09.2015 DESCRIPTION DE FONCTION IDENTIFICATION DE LA FONCTION Niveau A : Attaché TIC Direction générale des Finances, des Ressources humaines et des Affaires générales Filière de métiers : Technologie

Plus en détail

Alice ROUYER REHAL, 10 juillet 2014. Alice ROUYER LISST Université Toulouse II Le Mirail/ Jean Jaurès

Alice ROUYER REHAL, 10 juillet 2014. Alice ROUYER LISST Université Toulouse II Le Mirail/ Jean Jaurès Alice ROUYER REHAL, 10 juillet 2014 L habitat intelligent : pourquoi? Quel contexte? Deux processus congruents : le vieillissement démographique la prolifération des dispositifs intelligents dans notre

Plus en détail

CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI

CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI Comprendre ses propres stratégies d échec et de réussite Mettre à jour ses freins, ses propres croyances Développer son potentiel et repousser ses

Plus en détail

Intérêts de l outil PAACO

Intérêts de l outil PAACO 12 février 2014 Colloque TIC Santé Intérêts de l outil PAACO Association «Gaves et Bidouze» - Plateforme de coordination CLIC, Réseau Gérontologique, MAIA L outil PAACO Objectifs : pourquoi cet outil dans

Plus en détail

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services.

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services. 7 points pour garantir un bel avenir de la e-santé en France... by Morgan - Dimanche, janvier 30, 2011 http://www.jaibobola.fr/2011/01/avenir-de-la-e-sante-en-france.html La Recherche et le développement

Plus en détail

La télémédecine en action

La télémédecine en action La télémédecine en action Recommandations pour la mise en œuvre d un projet de télémédecine Déploiement technique : Urbanisation et infrastructure ANAP Jeudi 10 mai 2012 Bruno Grossin ASIP Santé Recommandations

Plus en détail

TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire

TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire Telecom Bretagne, Institut Telecom M@rsouin, CREM Myriam.legoff@telecom-bretagne.eu

Plus en détail

Dématérialisation dans le domaine du service aux personnes âgées. 24 septembre 2008 INOP 2008 page 1

Dématérialisation dans le domaine du service aux personnes âgées. 24 septembre 2008 INOP 2008 page 1 Dématérialisation dans le domaine du service aux personnes âgées 24 septembre 2008 INOP 2008 page 1 Le contexte L action sociale auprès des personnes âgées dans les Yvelines : 215 000 personnes de plus

Plus en détail

La téléassistance comme moyen de prévention de la perte d autonomie à domicile

La téléassistance comme moyen de prévention de la perte d autonomie à domicile La téléassistance comme moyen de prévention de la perte d autonomie à domicile Christelle ROULET Chargée de mission Conseil général Pôle PA-PH Évelyne SANCIER Directrice de SIRMAD téléassistance Définition

Plus en détail

FRH RESSOURCES HUMAINES

FRH RESSOURCES HUMAINES FRH RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines FRH : Paie et administration du personnel Congés et absences Gestion des talents/gpec : formation, compétences et entretiens Planification, optimisation

Plus en détail

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien :

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien : Nouvelles technologies, nouvelles pratiques, nouvelles normes dans un environnement de plus en plus complexe, se former pour maîtriser les concepts clés de l archivage physique, numérique et de la dématérialisation

Plus en détail

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie»

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» DOSSIER PAERPA «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» 1 _ SOMMAIRE Quelques données chiffrées 3 Les initiatives déjà engagées pour améliorer les parcours de

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL 2015

PROGRAMME DE TRAVAIL 2015 PROGRAMME DE TRAVAIL 2015 Date : février 2015 Auteurs : Catherine Pourin, Jean-Luc Quenon et toute l équipe du CCECQA Le programme de travail du CCECQA est décliné selon les axes retenus en 2015 : Indicateurs

Plus en détail

Dynamiser les filières d excellence et d avenir

Dynamiser les filières d excellence et d avenir La Lorraine dispose d atouts dans ce domaine grâce à des compétences académiques pointues tant en termes de recherche biologique et médicale que d application en informatique, traitement de données ou

Plus en détail

Parcours de santé des personnes âgées en situation de fragilité

Parcours de santé des personnes âgées en situation de fragilité Parcours de santé des personnes âgées en situation de fragilité Personnes âgées en risque de perte d autonomie (PAERPA) Claude JEANDEL Pôle de gérontologie CHU Montpellier Université Montpellier Inserm

Plus en détail

Création de centres d expertise nationaux

Création de centres d expertise nationaux Création de centres d expertise nationaux la CNSA soutien la création de centres d expertise nationaux associant dans un même projet chercheurs, entreprises et professionnels de la compensation du handicap

Plus en détail

Dossier réalisé avec la participation de :

Dossier réalisé avec la participation de : Dossier réalisé avec la participation de : Paul Verdiel, Président de H2AD Jean-Loup Durousset, Directeur du Centre de l Hospitalisation Privée de la Loire (CHPL) Thierry Depois, Directeur Général d Europ

Plus en détail

Pour une mobilité sure et durable des

Pour une mobilité sure et durable des Safe Move For older drivers Pour une mobilité sure et durable des conducteurs âgés Claude Marin-Lamellet IFSTTAR-TS2-LESCOT 2 Partenaires Projet miroir en Suède Financeurs 3 Personnes impliquées IFSTTAR

Plus en détail

SYNTHESE. AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui le concernent

SYNTHESE. AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui le concernent PLAN NATIONAL 2015-2018 pour le développement des soins palliatifs et l accompagnement en fin de vie SYNTHESE RAPPEL DES 4 AXES AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui

Plus en détail

ExEcutivE certificate Cloud ComPutInG

ExEcutivE certificate Cloud ComPutInG Executive Certificate Cloud Le premier cursus certifiant Cloud : Architecture et Gouvernance L apport incontestable de l association d une grande école d ingénieurs avec un expert international de la formation

Plus en détail

Microsoft Lync 2010. Réinventons la communication dans l entreprise. Lync permet :

Microsoft Lync 2010. Réinventons la communication dans l entreprise. Lync permet : Réinventons la communication dans l entreprise Lync permet : L intégration de la VoIP, de la messagerie instantanée, de la gestion de la «présence» et de la vidéo conférence. L unification des solutions

Plus en détail

Les Objectifs. Améliorer la qualité de vie à domicile des personnes âgées en situation de fragilité

Les Objectifs. Améliorer la qualité de vie à domicile des personnes âgées en situation de fragilité ENPATIC Les Objectifs Améliorer la qualité de vie à domicile des personnes âgées en situation de fragilité Favoriser les liens familiaux, amicaux et de voisinages Lutter contre l isolement Utiliser le

Plus en détail

Cabinet de Conseil-as-a-Service spécialisé en Cloud Computing

Cabinet de Conseil-as-a-Service spécialisé en Cloud Computing Cabinet de Conseil-as-a-Service spécialisé en Cloud Computing Pourquoi avons-nous créé Nuageo? Nos valeurs Nos forces Nos Services Les fondateurs Nous contacter 1 Pourquoi avons-nous créé Nuageo? A l heure

Plus en détail

Créer de la valeur avec l Open Data

Créer de la valeur avec l Open Data Créer de la valeur avec l Open Data Des enjeux économiques majeurs Entre 106 et 141 par personne et par an Entre 387 et 640 par personne et par an (~les intérêts de la dette en France) Leviers pour créer

Plus en détail

EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING

EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING EN PARTENARIAT AVEC LE PREMIER CURSUS CERTIFIANT CLOUD COMPUTING : ARCHITECTURE ET GOUVERNANCE L apport incontestable de l association d une grande école d ingénieurs

Plus en détail

LES NOUVEAUX SERVICES «De la téléalarme sociale à la téléassistance multiservices»

LES NOUVEAUX SERVICES «De la téléalarme sociale à la téléassistance multiservices» LES NOUVEAUX SERVICES «De la téléalarme sociale à la téléassistance multiservices» Dr Christophe Boutineau Secrétaire Général AFRATA Président Filassistance Services (Groupe CNP Assurances / CDC) «Profession:

Plus en détail

CEA/SACLAY DEPARTEMENT DES TECHNOLOGIES DES SYSTEMES INTELLIGENTS SERVICE ARCHITECTURES ET CONCEPTION

CEA/SACLAY DEPARTEMENT DES TECHNOLOGIES DES SYSTEMES INTELLIGENTS SERVICE ARCHITECTURES ET CONCEPTION Laboratoire Systèmes de Vision Embarqués CEA/SACLAY DEPARTEMENT DES TECHNOLOGIES DES SYSTEMES INTELLIGENTS SERVICE ARCHITECTURES ET CONCEPTION RT LIST DTSI - LSVE CEA/SACLAY 91191 GIF-SUR-YVETTE CEDEX

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché?

Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché? Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché? 3 Principaux objectifs de l atelier Partager les ambitions de l axe Innovation technologique, transfert et KET de la SRI SI visant à

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR PRESTATAIRE INDIVIDUEL ET CONSULTANT

TERMES DE REFERENCE POUR PRESTATAIRE INDIVIDUEL ET CONSULTANT TERMES DE REFERENCE POUR PRESTATAIRE INDIVIDUEL ET CONSULTANT Titre: Consultance pour l élaboration de la Base de données communautaires pour la santé et formation des administrateurs/formateurs Type de

Plus en détail

Espaces collaboratifs Retour d expérience sur la transformation des pratiques numériques

Espaces collaboratifs Retour d expérience sur la transformation des pratiques numériques Espaces collaboratifs Retour d expérience sur la transformation des pratiques numériques 2015 1 Le Département de Loire-Atlantique > Repères 4 808 agents (1er janvier 2015) dont 4 322 agents sur poste

Plus en détail

Séminaire d intégration

Séminaire d intégration Séminaire d intégration Le processus de transition, d un milieu de vie à un autre, chez la personne âgée. Présenté par : Joanie Dufour Marc-André Fleurent Audrey Hébert-Semco Audrey Lanoie Marie-Pier Martel

Plus en détail

Label Vie, pour bien vieillir en Champagne-Ardenne et Lorraine

Label Vie, pour bien vieillir en Champagne-Ardenne et Lorraine Label Vie, pour bien vieillir en Champagne-Ardenne et Lorraine L engagement des caisses de retraite dans une politique de prévention interrégime L offre commune formalisée dans une convention.p.3 Les engagements

Plus en détail

mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité

mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité Réunion nationale des OMEDIT 26 mai 2011 Valerie Salomon Bureau Qualité et sécurité des soins Sous direction du pilotage de la performance

Plus en détail

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LE DOMICILE LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LEGISLATION LOI DU 4 MARS 2002:définition des réseaux de santé : «Ils ont pour objet de favoriser l

Plus en détail

QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer)

QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer) QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer) Le cahier des charges national a pour objet de définir les dispositifs MAIA (maison

Plus en détail

JOURNEE DE LANCEMENT DU DISPOSITIF DE FORMATION AUTISME PAYS DE LOIRE

JOURNEE DE LANCEMENT DU DISPOSITIF DE FORMATION AUTISME PAYS DE LOIRE JOURNEE DE LANCEMENT DU DISPOSITIF DE FORMATION AUTISME PAYS DE LOIRE ACCOMPAGNER ET ACCÉLÉRER LA MISE EN ŒUVRE DES NOUVELLES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES LE 23 JUIN 2015 PRESENTATION: FLORENCE

Plus en détail

Suivi et programmation des logements sociaux (SPLS) Déploiement de SPLS en Île-de-France

Suivi et programmation des logements sociaux (SPLS) Déploiement de SPLS en Île-de-France Suivi et programmation des logements sociaux (SPLS) Déploiement du dispositif en Île-de-France I. Présentation générale de SPLS... 2 1. Des enjeux de pilotage et de conception des politiques de l habitat...

Plus en détail

Programme en termes de compétences

Programme en termes de compétences Semestre 7 Compétences de base Programme en termes de compétences Concevoir et mettre en œuvre les méthodes d'évaluation Compétences "métiers" Rassembler et analyser la documentation technique et/ou organisationnelle

Plus en détail

Quel ENT pour Paris 5? 1er Juin 2005 (1ère présentation) 1er Juin 2006 (2ème présentation réunion migration ShareObject)

Quel ENT pour Paris 5? 1er Juin 2005 (1ère présentation) 1er Juin 2006 (2ème présentation réunion migration ShareObject) Quel ENT pour Paris 5? 1er Juin 2005 (1ère présentation) 1er Juin 2006 (2ème présentation réunion migration ShareObject) Objectifs et Enjeux Contexte et objectifs du projet Objectifs Mettre à disposition

Plus en détail

Présentation GRILOG. Février 2013

Présentation GRILOG. Février 2013 Présentation GRILOG Février 2013 Sujet / Agenda Comment maximiser ses performances commerciales et services à l aide d un CRM métier Editeur/intégrateur? Agenda: La filière de l édition de logiciel : Les

Plus en détail

Silver Economy en Aquitaine

Silver Economy en Aquitaine Silver Economy en Aquitaine 10 décembre 2013, Conseil régional d Aquitaine Qu est-ce que la Silver Economy? La Silver Economy: une filière pour répondre aux besoins liés à l avancée en âge En 2030 : 20

Plus en détail

Lettre à l équipe projet

Lettre à l équipe projet Lettre à l équipe projet Ce document présente l offre de services concernant le projet de réalisation et de mise en œuvre du site web de REMESS. Ce projet a pour objectif de satisfaire les besoins et les

Plus en détail

La vie chez soi, améliorer les pratiques du domicile

La vie chez soi, améliorer les pratiques du domicile Habitat et vieillissement La vie chez soi, améliorer les pratiques du domicile Diagnostic autonomie et vieillissement Colloque FREGIF Paris Page 1 Le CSTB : au service la qualité et de la sécurité de la

Plus en détail

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Le Comité National de pilotage des parcours de santé des Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie a été installé en avril 2013 et les projets

Plus en détail

MAISON INTELLIGENTE ET DEPENDANCE

MAISON INTELLIGENTE ET DEPENDANCE MAISON INTELLIGENTE ET DEPENDANCE MAISON INTELLIGENTE ET DEPENDANCE Genèse L'objectif des actions innovantes est d'identifier et de réaliser des projets fédératifs de grande envergure, visibles et innovants.

Plus en détail

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle ANNEXE 2006-CA505-09-R5077 Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle Décanat des études de premier cycle Février 2006 Énoncé de politique l Université s engage à soutenir l étudiant dans

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE

ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE Version 1-29/02/2012 ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE A LA DEMARCHE QUALITE NOTE METHODOLOGIQUE Apporter une assistance et une expertise gérontologique EHPAD DE CERILLY BP 17 03 350 CERILLY Accompagnement

Plus en détail

Que ferait le médecin sans son infirmière? Journée de Gérontologie 15 mai 2009

Que ferait le médecin sans son infirmière? Journée de Gérontologie 15 mai 2009 Que ferait le médecin sans son infirmière? Journée de Gérontologie 15 mai 2009 médecin infirmière secrétaire psychologue assistante sociale Consultation Mémoire une équipe pluridisciplinaire Consultation

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

Enjoy work, enjoy life.

Enjoy work, enjoy life. Enjoy work, enjoy life. Enjoy sharing [Enjoy sharing] Arkadin s impose comme le fournisseur de services de collaboration à plus forte croissance du marché. Nous proposons une gamme complète de solutions

Plus en détail

LA TÉLÉRÉADAPTATION : UN NOUVEL ACCÈS AUX SERVICES

LA TÉLÉRÉADAPTATION : UN NOUVEL ACCÈS AUX SERVICES LA TÉLÉRÉADAPTATION : UN NOUVEL ACCÈS AUX SERVICES Brigitte Fillion Chargée de projets, CRLB Virtuel Nicole Beaudoin Conseillère aux affaires cliniques, AERDPQ Colloque Aides techniques 2.0 12 mai 2011

Plus en détail

Mettre en oeuvre l authentification forte. Alain ROUX Consultant sécurité

Mettre en oeuvre l authentification forte. Alain ROUX Consultant sécurité Mettre en oeuvre l authentification forte au sein d une banque d investissement Alain ROUX Consultant sécurité GS Days Présentation EdelWeb Décembre 2009 Agenda Présentation d EdelWeb Contexte Les solutions

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information»

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» G. Hatem Gantzer Hôpital de Saint Denis Séminaire AUDIPOG 9/4/2015 Les autres points clés de la certification impactés par le SI Le dossier

Plus en détail

Simpl Cité LA SOLUTION DE GESTION ADMINISTRATIVE COMPLÈTE ET FACILE À UTILISER POUR LES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITÉS.

Simpl Cité LA SOLUTION DE GESTION ADMINISTRATIVE COMPLÈTE ET FACILE À UTILISER POUR LES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITÉS. Dans la période actuelle, sous l impulsion des nouvelles lois et pour accomplir leurs nouvelles missions, notamment dans le cadre de la décentralisation, les collectivités territoriales font face à un

Plus en détail

LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP

LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP Assises de l autonomie 10/06/10 PARIS Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux L Agence

Plus en détail

HÔPITAL NUMÉRIQUE : LES PRODUCTIONS DES EXPERTS

HÔPITAL NUMÉRIQUE : LES PRODUCTIONS DES EXPERTS HÔPITAL NUMÉRIQUE : LES PRODUCTIONS DES EXPERTS Journée nationale Hôpital Numérique ASIEM, 9 avril 2014 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux 1 Qui sont

Plus en détail

LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences

LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences Projet de décret relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue DECRET Chapitre V Qualité

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Annexe : Tableau de fonctionnalités La présente Annexe décrit les fonctionnalités du progiciel que l organisation de santé pluriprofessionnelle souhaite mettre en place au sein de l entité. Le progiciel

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail

PRÉPARER LE RETOUR AU DOMICILE DU PATIENT : VOLET SOCIAL, VOLET SOIGNANT

PRÉPARER LE RETOUR AU DOMICILE DU PATIENT : VOLET SOCIAL, VOLET SOIGNANT PRÉPARER LE RETOUR AU DOMICILE DU PATIENT : VOLET SOCIAL, VOLET SOIGNANT FORMATION RÉGIONALE DES AIDES SOIGNANTES VENDREDI 20 MARS 2015 Florine MAGRIN Assistante sociale CHRU Besançon Odile ROMANET Cadre

Plus en détail

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions 1. Présentation de l ADIE o Qu est ce que l ADIE? o Notre mission o Nos activités 2. Approche e-sénegal o o o Double Approche Approche e-gouvernement Approche e-citoyen 3. Notre approche des formulaires

Plus en détail

Partenariat CRE-DOMUS Financement OPHQ-REPAR. Présentation par Hélène Pigot Université de Sherbrooke Josianne Côté CIUSSS de l Estrie CHUS

Partenariat CRE-DOMUS Financement OPHQ-REPAR. Présentation par Hélène Pigot Université de Sherbrooke Josianne Côté CIUSSS de l Estrie CHUS Milieu d hébergement domotisé pour clientèle avec une atteinte cognitive : solutions technologiques répondant aux attentes et besoins des acteurs impliqués Université de Sherbrooke et CRDV Hélène Pigot,

Plus en détail

GCS e-santé Picardie. PROJET BUREAUTIQUE SANTE Présentation Juin 2012

GCS e-santé Picardie. PROJET BUREAUTIQUE SANTE Présentation Juin 2012 GCS e-santé Picardie PROJET BUREAUTIQUE SANTE Présentation Juin 2012 Sommaire Présentation du GCS e-santé Picardie Présentation du projet La solution La démarche et les services proposés La convention

Plus en détail

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 0. Préambule THESAME centre de ressources de la région Rhône-Alpes,

Plus en détail

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS 5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS Philippe Nicard, Directeur Opérations SaaS et Support Julien Galtier, Senior Manager consulting SIRH, ACT-ON Agenda L origine du SaaS Vers une démarche SaaS

Plus en détail

Recherche sur les appartements intelligents destinés aux personnes présentant une déficience intellectuelle

Recherche sur les appartements intelligents destinés aux personnes présentant une déficience intellectuelle Recherche sur les appartements intelligents destinés aux personnes présentant une déficience intellectuelle Dany Lussier-Desrochers Université du Québec à Trois-Rivières Rencontres Franco-Québécoises 21

Plus en détail

distributeur des solutions Sage ERP X3 Solution de gestion intégrée simple, rapide et économique, Sage ERP X3 est votre nouvel allié.

distributeur des solutions Sage ERP X3 Solution de gestion intégrée simple, rapide et économique, Sage ERP X3 est votre nouvel allié. distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Sage ERP X3 Solution de gestion intégrée simple, rapide et économique, Sage ERP X3 est votre nouvel allié. Sage ERP X3, anticipation et pilotage Sage ERP X3 est

Plus en détail

MAINTENANCE DISTRIBUTIONSi SOLUTION INFORMATIQUE

MAINTENANCE DISTRIBUTIONSi SOLUTION INFORMATIQUE MAINTENANCE DISTRIBUTION SOLUTION INFORMATIQUE MAINTENANCE DISTRIBUTION SOLUTION INFORMATIQUE Disponibilité, accompagnement, partenaire unique, engagements de services... concentrez-vous sur votre métier,

Plus en détail

Prendre la bonne décision, au bon moment, sur le bon sujet, sur la base des meilleures analyses, pour agir sur le bon indicateur.

Prendre la bonne décision, au bon moment, sur le bon sujet, sur la base des meilleures analyses, pour agir sur le bon indicateur. 2 Toute entreprise dispose d un capital informationnel qui, s il est efficacement géré, contribue à sa valeur et à sa performance. La société RHeport, propose une solution logicielle : RH&View, innovante,

Plus en détail

Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte et stratégie de prise en charge

Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte et stratégie de prise en charge Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte et stratégie de prise en charge Démarche et objectifs Une démarche de santé publique à l initiative de la Direction générale de la Santé

Plus en détail

Vers une construction de la coopération Humains-Robot Approche de lʼergonomie constructive"

Vers une construction de la coopération Humains-Robot Approche de lʼergonomie constructive Séminaire Mines Paris Tech PSA Les défis de la collaboration Hommes-Robot Vers une construction de la coopération Humains-Robot Approche de lʼergonomie constructive" Flore Barcellini, enseignant-chercheur

Plus en détail

Plateforme d'aide au Suivi et à la coordination des activités de Soins à domicile

Plateforme d'aide au Suivi et à la coordination des activités de Soins à domicile Plateforme d'aide au Suivi et à la coordination des activités de Soins à domicile Porteur du projet : Rémi Bastide Coordinateur opérationnel : Elyes Lamine 7es Journées de l'interopérabilité des applications

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois

SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois La télémédecine au service des soins de 1 er recours et de l aménagement du territoire dominique.depinoy@acsantis.com Pourquoi

Plus en détail

Les Services Sage. Besoin d un accompagnement sur mesure et maîtrisé? Faites confiance à notre solution TMA * Tierce Maintenance Applicative

Les Services Sage. Besoin d un accompagnement sur mesure et maîtrisé? Faites confiance à notre solution TMA * Tierce Maintenance Applicative Les Services Sage Consulting Besoin d un accompagnement sur mesure et maîtrisé? Faites confiance à notre solution TMA * Tierce Maintenance Applicative * Pour les Moyennes et Grandes Entreprises La maintenance

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services www.orone.com VOUS ÊTES Une banque, un organisme de crédit, un acteur de l assurance ou de la protection sociale, une enseigne de la

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN Société : VNEXT est une société de conseil et d expertises technologiques dans le domaine de l infrastructure IT, le développement des logiciels et la formation professionnelle.

Plus en détail

Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F)

Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F) Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F) Emploi type : Ingénieur en développement et déploiement d applications BAP : E Niveau : Ingénieur d études N concours : EPRIE02 Affectation

Plus en détail

DIRECTION DE L INFORMATION LÉGALE ET ADMINISTRATIVE IDENTIFICATION DU POSTE. POSITION du POSTE dans l organigramme fonctionnel du département

DIRECTION DE L INFORMATION LÉGALE ET ADMINISTRATIVE IDENTIFICATION DU POSTE. POSITION du POSTE dans l organigramme fonctionnel du département FICHE DE DESCRIPTION DE POSTE DIRECTION DE L INFORMATION LÉGALE ET ADMINISTRATIVE TITULAIRE DU POSTE Nom : Prénom : RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE DIRECT Nom : BUREL Prénom : Frédéric Visa : Visa : Date : 18/05/16

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE I

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE I ANNEXE I DIPLÔME D ÉTAT D ERGOTHÉRAPEUTE Référentiel d activités L ergothérapeute est un professionnel de santé. L ergothérapie s exerce dans les secteurs sanitaire et social et se fonde sur le lien qui

Plus en détail

PROJET RESEAU SOCIAL INTERNE COLLABORATIF

PROJET RESEAU SOCIAL INTERNE COLLABORATIF Direction de l Innovation et de la RSE PROJET RESEAU SOCIAL INTERNE COLLABORATIF CCE du 29 avril 2015 DEFINITION D UN RESEAU SOCIAL INTERNE Qu est-ce qu un Réseau social interne? C est une plateforme collaborative

Plus en détail

IMMED Monitoring vidéo porté

IMMED Monitoring vidéo porté IMMED Monitoring vidéo porté L indexation vidéo au service du soin des personnes Projet financé par PEPS S2TI CNRS et des bourses BQR de l Université Bordeaux 1 1 Contexte Maladies et dépendances liées

Plus en détail

Le DMP et le dossier informatisé du réseau Rémy FROMENTIN, consultant et Dr Bénédicte DEFONTAINES

Le DMP et le dossier informatisé du réseau Rémy FROMENTIN, consultant et Dr Bénédicte DEFONTAINES 20h00-20h30 : ACCUEIL ET APERITIF 20h30-22h00 : REUNION ET DISCUSSION Introduction Dr Bénédicte DEFONTAINES, neurologue, directeur du réseau Dr Philippe SLAMA, généraliste, président du réseau Présentation

Plus en détail

L informatique à la Clinique Saint Joseph d Angoulême. 19 juin 2009 Jean-Marie Constantin, Didier Delavaud, Thomas Guichard.

L informatique à la Clinique Saint Joseph d Angoulême. 19 juin 2009 Jean-Marie Constantin, Didier Delavaud, Thomas Guichard. L informatique à la Clinique Saint Joseph d Angoulême. 19 juin 2009 Jean-Marie Constantin, Didier Delavaud, Thomas Guichard. L informatique et la tête de veau HISTORIQUE : ILChir Janvier 1987 : début du

Plus en détail

Relever le challenge de la transformation numérique dans un contexte international

Relever le challenge de la transformation numérique dans un contexte international Relever le challenge de la transformation numérique dans un contexte international Dominique Gire Directeur Associé Novulys Didier Fleury Directeur Associé Novulys dominique.gire@novulys.fr didier.fleury@novulys.fr

Plus en détail

Les C-ITS Vers l innovation dans les modèles économiques

Les C-ITS Vers l innovation dans les modèles économiques Les C-ITS Vers l innovation dans les modèles économiques Journée d information PREDIM 31 mai 2013 Joëlle Ensminger, Doctorante en Stratégie, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines j.ensminger@orange.fr

Plus en détail

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 SQLI et la santé : Une Histoire Des engagements dans la durée Etapes clés de l industrialisation de la suite Idéo santé Conseil SIS MOA, Urbanisation Réseaux de

Plus en détail

Projet régional de santé de Haute-Normandie Equipes mobiles de gériatrie

Projet régional de santé de Haute-Normandie Equipes mobiles de gériatrie Projet régional de santé de Haute-Normandie Equipes mobiles de gériatrie Société gérontologique de Normandie Société gérontologique de Normandie 1 Projet Régional de Santé Un ensemble coordonné et structuré

Plus en détail

C.I.O. Médico-Économiques

C.I.O. Médico-Économiques Les sept clefs pour réussir le changement e associé à la mise en place d'un dossier électronique patient (DEP) Pr. Ph. Kolh C.I.O. Chef du Service des Informations Médico-Économiques 2011-10-20 Table des

Plus en détail

TASDA : Technopôle Alpes Santé à Domicile et Autonomie

TASDA : Technopôle Alpes Santé à Domicile et Autonomie TASDA : Technopôle Alpes Santé à Domicile et Autonomie CNR Santé - 28 juin 2011 CNR Santé - Atelier - 28 juin 2011 1 TASDA Qu est-ce que le TASDA? Association loi 1901 créée le 04/12/2009 Porteurs-fondateurs

Plus en détail

Capteurs pour la santé et l autonomie. Nouvelles approches technologiques. pour le suivi sur les lieux de vie

Capteurs pour la santé et l autonomie. Nouvelles approches technologiques. pour le suivi sur les lieux de vie Capteurs pour la santé et l autonomie Nouvelles approches technologiques pour le suivi sur les lieux de vie Santé : nécessité de nouvelles approches Le nouveau contexte créé par les technologies de l information

Plus en détail

Talents. Ressources Humaines

Talents. Ressources Humaines Talents Ressources Humaines 1 Yourcegid Ressources Humaines Talents : Entretiens et suivi de la performance Développement du personnel Référentiels des emplois et des compétences 4 MILLIONS DE BULLETINS/MOIS

Plus en détail