I. La communication commerciale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I. La communication commerciale"

Transcription

1 I. Dans un sens large la communication de l'entreprise comprend tous les signaux émis par l'entreprise en direction de son environnement et qui contribuent à forger l'image de l'entreprise et de ses produits : publicité, promotion des ventes, communication institutionnelle (relations publiques, parrainage et mécénat), mercatique directe, force de vente. Objectifs Créer une attitude favorable à l'achat (en informant le consommateur et en modifiant la représentation qu'il se fait du produit (image perçue); stimuler les ventes (animations, coupons de réduction) favoriser le référencement en agissant sur les distributeurs créer une attitude favorable à l'égard de l'entreprise et de ses produits. 1. Les différents niveaux de communication Dans la communication globale, il faut distinguer la communication commerciale (pour le produit ou pour la marque)

2 2 la communication d'entreprise (institutionnelle ou interne) a. La communication produit Elle insiste sur les caractéristiques et les performances du produit. Cette communication concerne les produits fortement impliquant b. La communication de marque Elle vise à garantir la qualité d'une gamme de produits de même marque. Elle renforce l'image de la marque c. La communication interne Elle s'adresse aux salariés et actionnaires pour légitimer les décisions, les faire participer activement à la vie de l'entreprise. Cela peut se faire à l'aide de supports (joumal d'entreprise, rapport d'activité) mais également par la concertation, la formation ou la stimulation d. La communication institutionnelle Elle s'adresse à des partenaires directs, qui pourraient influencer le fonctionnement de l'entreprise (élus locaux, financiers institutionnels...) ou à l'opinion publique dans le but de susciter et d'entretenir un courant de confiance et de sympathie A ce dernier courant se rattache la publicité collective pour un groupe d'entreprises et la publicité à finalité sociale et humanitaire (recherche médicale). On peut distinguer également: e. La communication de structuration : Pour créer un apprentissage, développer une notoriété, construire un positionnement,

3 3 f. La communication de renforcement : Pour affiner et consolider l'apprentissage acquis. Les différents outils se complètent et les différentes actions ne peuvent être mises en place sans tenir compte d'une certaine cohérence : il faut faire une campagne de publicité pour faire connaître l'existence d'une promotion. Les visiteurs d'un salon seront ensuite contactés par un représentant d'où la nécessité d'une gestion intégrée. Le concept de communication globale correspond à une démarche stratégique intégrant les différents objectifs et les différents types de communication. Les principes d'une politique de communication efficace continuité, différenciation, clarté, réalisme (objectifs, délais, budgets adaptés), déclinaison quels que soient les médias, cohérence, acceptabilité interne. g. La Communication B to B (Business to Business = d'entreprise à entreprise) C'est une communication particulière dont l'objectif est essentiellement de démontrer les qualités objectives du produit et d'assurer une crédibilité technologique (le rationnel représente 80 % de l'acte d'achat).

4 4 2. Les moyens une communication interne prioritaire : le personnel doit être mobilisé autour d'un même projet; une communication externe au service de la force de vente' une communication institutionnelle pour affirmer son rôle social et économique (relations presse) une publicité media qui privilégie le support «presse professionnelle» mais qui de plus en plus adopte des méthodes traditionnelles telles que la télévision, la radio (pour l'informatique et la bureautique) et la mercatique directe. II. Les différents vecteurs de communication 1. Les canaux de communication personnels a. contrôlables par l'entreprise : mercatique directe, force de vente, distributeurs... b. non contrôlables : leaders d'opinion, prescripteurs. 2. Les canaux de communication impersonnels a. La publicité : C'est l'ensemble des moyens visant à informer le public et à le convaincre d'acheter un produit ou un service. Objectif : (à moyen et court terme) : Attirer les consommateurs par une information orientée et spécifique. Elle se fait par l'intermédiaire des grands médias (télévision, cinéma,

5 5 presse, radio et affichage) ou par d'autres supports tels que les salons, les catalogues, la publicité sur les lieux de vente. b. La promotion des ventes : Ce sont des techniques utilisées exceptionnellement dans la vie d'un produit pour un public déterminé afin de développer les ventes à court terme. Objectif : dynamiser l'offre pour faire acheter les consommateurs et augmenter les ventes. c. La communication institutionnelle : Ce sont les activités déployées par un groupe afin d'établir et de maintenir de bonnes relations entre les membres du groupe et entre le groupe et les différents secteurs de l'opinion. Objectif (à long terme) : améliorer l'image de l'entreprise. On constate actuellement une diversification des outils de communication au détriment des grands medias. 3. Communiquer avec le client a. Les supports de communication directe a) L'expédition postale : Les publipostages supérieurs à 1000 exemplaires bénéficient de tarifs spéciaux. b) Les imprimés sans adresse (ISA) : C'est le 1er media de la grande distribution (50 à 70 % du budget publicitaire). Un hyper distribue en moyenne 1 prospectus tous les 10 jours. La Poste assure un service de distribution (Postcontact). Le service «Postcontact cible» offre un ciblage plus précis,

6 6 selon des critères qui caractérisent la clientèle (habitat, catégorie d'âge et de profession...), par petites zones homogènes d'environ 400 foyers desservis par le même facteur. c) L'encart magazine d) L'asile colis : (ou publicité «portée», ou «asile-enveloppe») : formule à faible coût proposée par les VPCistes, permettant de profiter du routage et de la segmentation du fichier. e) Le téléphone : Toutes les annonces publicitaires comportent désormais un numéro de téléphone. Le téléphone vert permet d'offrir à ses correspondants un accès téléphonique gratuit. f) La télévision et la radio : Le rendement est vite comptabilisé (en le jumelant à un n 0 de téléphone ou un code minitel). Ce type d'action permet de bonifier l'image de l'annonceur («on l'a vu à la télé»). Coût : une campagne de marketing direct/tv coûte au minimum g) Le couponnage presse : C'est une méthode rapide pour constituer un fichier avec possibilité de tests h) La télématique : Utilisée seule ou avec d'autres media (mailing, radio, télévision). Elle est interactive.

7 7 i) Le télex : Malgré son faible coût, il est conseillé de ne pas en abuser. Le BVP recommande de ne pas adresser de télécopie publicitaire pendant les heures ouvrables et de diffuser des messages synthétiques. b. Les différents types de publipostage (ou mailing) a) Le publipostage grand public La tendance est à la simplification. On estime qu'une bonne personnalisation permet d'augmenter le rendement de 30 à 40 %. Les composants d'un publipostage: - L'enveloppe: c'est le premier contact. Elle doit être sobre, sans signe distinctif ou avec juste une phrase d'accroche donnant envie de découvrir le contenu (résumé de l'offre, mention («confidentiel» ou «personnel»). - La lettre : le message doit susciter l'intérêt, convaincre et pousser à l'achat (envoi d'un coupon-réponse). - Le dépliant : notice explicative, documentation produit, brochure spécifique à l'opération. C'est le support de l'offre. - La réponse : ses formes sont diverses, carte T pré affranchie, numéro vert, code minitel, bulletin-réponse classique. Elle doit être sobre et résumer l'offre. Les informations permettront d'alimenter la BDD. - L'enveloppe retour : l'enveloppe pré affranchie est très utilisée, surtout pour une cible de particuliers. b) Le publipostage d'entreprise à entreprise (B to B = Business to Business)

8 8 Il est plus complexe car il concerne de nombreuses cibles à l'intérieur de l'entreprise : acheteur; utilisateur; directeur général, responsable administratif, logistique ou comptable... Il doit passer le barrage de la secrétaire qui fera une première sélection de la documentation reçue. Il faut donc soigner la préparation et bien connaître la cible. On utilisera des fichiers très ciblés et précis. L'opération devra donner lieu à une forte implication des commerciaux qui assureront un suivi terrain systématique (relance téléphonique, visite du client, présence dans un salon...). La créativité est déterminante : on pourra utiliser des supports originaux tels que des cassettes vidéo, des disques ou des boîtes écrins. III. Le message 1. Le contenu : Il faut d'abord imaginer le client type du produit (emploi du temps, centres d'intérêt), afin d'adapter le contenu du message. Il doit être structuré selon la méthode AIDA Attirer l'attention par une accroche originale (débuter par une question, proposer l'avantage le plus important). L'accroche doit être décryptée en 3 secondes. Eveiller l'intérêt en impliquant le lecteur. On essaie d'obtenir son assentiment, on lui fait comprendre que l'on a une solution à ses problèmes (règle des 4 opérations : plus de profit, moins de gaspillage, multiplication des bénéfices, division des coûts ou du temps).

9 9 Faire naître le Désir en développant l'argumentation produit : utiliser les motivations fondamentales (SONCAS, SABONE...). Il faut traduire chaque point fort technique en bénéfice pour l'utilisateur. Décider à l'action: on présente l'offre en faisant sortir le produit du lot par ses «plus» originaux, en proposant un avantage financier et en rassurant le prospect. On peut également inclure une demande de documentation ou un bon de commande accompagnés d'une envelopperetour. 2. La présentation Le ton doit être direct, avec des formules positives, un langage simple, impliquant («Je vous propose»). Le mailing contribue à l'image de la société. Le lecteur lit le document en diagonale depuis le haut à gauche jusqu'en bas à droite : il faut essayer d'attirer le regard vers la gauche en mettant des mentions en marge. Les images sont regardées avant les titres : il faut associer photos et texte, souligner; encadrer les éléments importants, jouer avec la typographie (caractères gras ou en italiques). Le symbole solaire (rond) donne de la force aux affirmations, les lignes brisées (étoile) donnent du dynamisme (éclatement). Les lignes ascendantes donnent une impression de mouvement. 80 % des lecteurs lisent le post-scriptum avant le reste du document : il faut donc que le contenu contienne les éléments les plus importants (rappel de l'offre). Une personnalisation efficace repose sur des données fiables (l'orthographe du nom doit être correct) et l'utilisation astucieuse de l'historique des clients (dernières commandes, demandes de documentation...). En B to B on se servira des préoccupations propres à un métier ou à un secteur d'activité. La longueur du message dépend du produit et de la cible (des personnes figées à qui on propose une croisière auront besoin d'être rassurées).

10 10 3. L'optimisation Certaines astuces peuvent permettre d'améliorer le rendement comme l'indication d'une date limite pour bénéficier de l'offre. Pour éviter un échec ou augmenter le rendement, on pourra tester l'action auprès d'un échantillon. Le géomarketing peut permettre d'augmenter l'efficacité et la rentabilité d'une opération de publipostage. On localise d'abord les clients (en leur demandant leur code postal lors du passage en caisse), o on les positionne sur une carte, o on calcule la pénétration par villes ou quartiers avec le chiffre d'affaires par ménage, o on enrichit la BDD d'informations concernant la structure démographique de la population. On peut ainsi adapter le message à la cible et réduire le nombre de prospectus. 4. L'évaluation Contrairement aux autres actions de communication, les effets sont mesurables. a. Taux de retour ou taux de remontée (ou taux de rédemption) = nombre total de retours / nombre de messages expédiés. Le taux de remontée dépend de la qualité du suivi assuré par l'annonceur. b. Taux de rendement nombre de commandes / nombre de messages expédiés. Coût du retour utile : coût de l'opération / nombre de bons retournés et utilisables.

11 11 c. Mesure de l'efficacité : on mesurera la part de réussite du publipostage par rapport au travail de la force de vente ou aux messages publicitaires. Un sondage téléphonique sur un échantillon de la cible permettra d'évaluer quantitativement et qualitativement l'efficacité. En général, la moitié des réponses arrive entre 5 et 15 jours après l'envoi. Ce «point de demi-vie» (50 % de retours) est atteint quand la courbe a franchi son maximum depuis 2 jours. Une lecture optique des codes à barres imprimés sur les lettres et reproduisant les nom et adresse du prospect rend le traitement des réponses plus rapide et le déclenchement immédiat d'une action en retour. d. Le coût d'un publipostage Il se décompose en coût d'utilisation du fichier, coût de conception du message, frais de routage et d'affranchissement

LE MARKETING DIRECT DEFINITIONS

LE MARKETING DIRECT DEFINITIONS LE MARKETING DIRECT Laye_bamba DEFINITIONS Mercatique directe : ensemble des techniques qui visent à établir un contact personnalisé et mesurable entre l entreprise et ses cibles à partir d une base de

Plus en détail

Chapitre 2 Le Commercial au sein du Système d'information mercatique

Chapitre 2 Le Commercial au sein du Système d'information mercatique Chapitre 2 Le Commercial au sein du Système d'information mercatique NRC - Gestion de Clientèle - 1ère année Document Étudiant Jean-Alain LARREUR 1.0 Table des matières Introduction 3 I - Le système d'information

Plus en détail

COMMERCIAL PUBLICITÉ

COMMERCIAL PUBLICITÉ Activités commerciales publicitaires COMMERCIAL PUBLICITÉ Le ou la commercial(e) Publicité a pour fonction essentielle de prospecter et rencontrer les annonceurs, les agences média et les agences de publicité,

Plus en détail

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT LA POLITIQUE DE COMMUNICATION Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication La communication est l'ensemble des actions permettant de faire connaître les produits et

Plus en détail

Une image cohérente avec sa production

Une image cohérente avec sa production Une image cohérente avec sa production Une image de marque peut être définie comme une représentation que se donne une entreprise vis-à-vis du public, de ses produits et de ses marques commerciales. Il

Plus en détail

TD3 Gestion de la relation clientèle

TD3 Gestion de la relation clientèle TD3 Gestion de la relation clientèle Prof. Christophe Sempels Rappel des consignes du travail Choisissez un secteur d activité particulier et collectez au moins 5 supports communicationnels de MD dans

Plus en détail

Chapitre 4 Les outils de la connaissance client

Chapitre 4 Les outils de la connaissance client Chapitre 4 Les outils de la connaissance client NRC - Gestion de clientèle - 1ère année Document Étudiant Jean-Alain LARREUR 1.0 Table des matières Objectifs 3 I - Du fichier clients aux progiciels de

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL En alternant

Plus en détail

Communication externe

Communication externe Communication externe PLAN Introduction Générale. I - Fondements généraux Définition de la communication externe ; Buts et Cibles de la communication externe ; Les composantes de la communication externe,

Plus en détail

Chapitre 1 : Les concepts

Chapitre 1 : Les concepts Chapitre 1 : Les concepts Questions et exercices 1. En prenant une publicité de marque dans une revue de votre choix, essayez de reconstruire le modèle de Shannon et Weaver. 2. En quoi le concept de rétroaction

Plus en détail

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT LA POLITIQUE DE COMMUNICATION Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication La communication est l'ensemble des actions permettant de faire connaître les produits et

Plus en détail

autres prestations page 5

autres prestations page 5 Nos prestations e-mailing page 2 La plus économique de toutes les solutions du marketing direct Particulièrement adapté aux mailings de masse pour démarcher une large clientèle. fax-mailing page 3 Un taux

Plus en détail

Communications (Sommaire)

Communications (Sommaire) Communications (Sommaire) Nos services Nous offrons une gamme de service complet de conception et de production d outils de communication. Nous identifierons les outils de communication les plus appropriés

Plus en détail

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques Document d accompagnement du référentiel de formation Inspection de l'enseignement Agricole Mercatique Objectif général du module : Participer à la démarche mercatique de l entreprise Indications de contenus,

Plus en détail

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage :

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage : Sommaire 1. Gérer la publicité : 1.1 Les acteurs de la publicité : 1.2. Les objectifs publicitaires : 1.3 La détermination du budget : 1.4 L élaboration du message : 1.5 Le choix des médias et des supports

Plus en détail

DPAS n 3 Les recettes d un bon Mailing

DPAS n 3 Les recettes d un bon Mailing DPAS n 3 Les recettes d un bon Mailing Le Mailing est un outil marketing, qui est utilisé pour faire la promotion d un produit, d un service, d une entreprise. Le mailing est un support papier comme par

Plus en détail

UE Marketing Opérationnel

UE Marketing Opérationnel UE Marketing Opérationnel La politique de communication Séance 4 Licence Les Variables d action du marketing mix MARKETING Mix Produit Qualité Caractéristiques Style Marque Conditionnement Garantie SAV

Plus en détail

LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE

LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE I. Introduction On estime à plus de 385 milliards d euros le budget publicitaire mondial, dont 11 milliards pour la France, Procter and Gamble, le plus grand annonceur au

Plus en détail

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT Institut National des Sciences de Gestion Département de Marketing Marketing et Stratégies Commerciales ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT MARKETING DIRECT Rédigé

Plus en détail

Méthodes et techniques de la Prospection commerciale

Méthodes et techniques de la Prospection commerciale Méthodes et techniques de la Prospection commerciale Maison de l'entreprise de l'yonne 6 route de Monéteau - BP 303 89005 AUXERRE Cedex Tél. : 03 86 49 26 00 Fax : 03 86 46 47 00 Nom de l émetteur 09/2006

Plus en détail

En partenariat avec. et sa solution e-mailing

En partenariat avec. et sa solution e-mailing En partenariat avec et sa solution e-mailing A quoi sert une campagne e-mailing? A quoi sert un e-mailing? Faites la distinction entre la communication de masse et la communication ciblée Notoriété Communication

Plus en détail

Le Marketing Direct et la relation client

Le Marketing Direct et la relation client Introduction au MD Le Marketing Direct et la relation client Définition du Marketing direct. Il consiste à gérer une offre et une transaction personnalisée à partir de l utilisation d informations individuelles

Plus en détail

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com Sandrine Michel 1 LE MARKETING DIRECT Formation 2012 sandrine.michel@gmail.com Objectifs : Comprendre ce qu est le marketing direct Comprendre comment il s inscrit dans le secteur de la communication Connaître

Plus en détail

Aide Plan de communication local, Comment le créer?

Aide Plan de communication local, Comment le créer? Aide Plan de communication local, Comment le créer? L objectif de ce document est de vous aider lors de la création et la mise en place de votre plan de communication local. Sommaire Sommaire... 1 1 Quels

Plus en détail

Organiser et exploiter le fichier Clients

Organiser et exploiter le fichier Clients G Organiser et exploiter le fichier Clients Définition La GRC est l'ensemble des outils et techniques destinés à capter, traiter, analyser les informations relatives aux clients et aux prospects, dans

Plus en détail

LE MARKETING DIRECT SRC1 2012

LE MARKETING DIRECT SRC1 2012 LE MARKETING DIRECT SRC1 2012 Une définition Le marketing direct est Une démarche marketing consistant à gérer de manière plus ou moins interactive une offre personnalisée faite directement à un client

Plus en détail

Objectifs de communication : quel est le message à faire passer? Ex. : informer l ensemble des acteurs culturels locaux du programme des formations

Objectifs de communication : quel est le message à faire passer? Ex. : informer l ensemble des acteurs culturels locaux du programme des formations Qu est-ce qu un plan de communication?! Le plan de communication indique la marche à suivre pour produire et diffuser les messages nécessaires à la conduite d une action. Contexte : situation de la structure,

Plus en détail

Dans le tableau "Récapitulatif des campagnes", vous avez accès à un tableau résumant l'efficacité de vos campagnes.

Dans le tableau Récapitulatif des campagnes, vous avez accès à un tableau résumant l'efficacité de vos campagnes. Elearning > Vendez tout de suite grâce à Adwords CONTRÔLEZ ET OPTIMISEZ VOTRE CAMPAGNE. Lorsque votre campagne est lancée, il faut la suivre quotidiennement afin d'adapter votre budget : le but de l'optimisation

Plus en détail

Publicité de prix. Les règles contenues dans cette Recommandation visent à la fois le prix et les mentions liées au prix.

Publicité de prix. Les règles contenues dans cette Recommandation visent à la fois le prix et les mentions liées au prix. Publicité de prix Préambule Le code sur les pratiques de publicité et de communication commerciale de l'icc (Chambre de commerce internationale) contient des dispositions générales, reconnues par l'ensemble

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING, 2013 ISBN : 978-2-212-55553-0 Sommaire Introduction

Plus en détail

TD1 Gestion de la relation clientèle

TD1 Gestion de la relation clientèle TD1 Gestion de la relation clientèle Prof. Christophe Sempels Plan des TD TD1 : le mailing et les outils alternatifs TD2 : l ACP et l analyse typologique méthodes d analyses utiles à la segmentation et

Plus en détail

Planificateur de campagne de publipostage

Planificateur de campagne de publipostage www.postescanada.ca Planificateur de campagne de publipostage Postes Canada 6-640 (11 04) Un guide par étapes pour vous aider à planifier et à créer votre prochaine campagne de publipostage Utilisez votre

Plus en détail

Chap 20 : Les stratégies de communication

Chap 20 : Les stratégies de communication Chap 20 : Les stratégies de communication I. Les bases de la communication A. Les objectifs de la communication B. Les conditions de validité des objectifs Pour être valides, les objectifs de communication

Plus en détail

Le marketing. Les critères de choix de la clientèle sont : l exclusivité, la crédibilité, la durabilité et la cohérence

Le marketing. Les critères de choix de la clientèle sont : l exclusivité, la crédibilité, la durabilité et la cohérence est l ensemble des actions qui ont pour objectif de prévoir constater stimuler et renouveler les besoins de la clientèle en maitrisant les transformations du marché. C est une démarche qui comprend trois

Plus en détail

Ces règles générales et spécifiques sont conçues pour un consommateur moyen, c'est-à-dire, normalement informé, raisonnablement attentif et avisé.

Ces règles générales et spécifiques sont conçues pour un consommateur moyen, c'est-à-dire, normalement informé, raisonnablement attentif et avisé. PUBLICITE DE PRIX Le Code sur les pratiques de publicité et de communication commerciale de l ICC (Chambre de commerce internationale) contient des dispositions générales, reconnues par l ensemble des

Plus en détail

LE COUT DU MARKETING DIRECT, D'UNE CAMPAGNE D'EMAILING, DE FAX MAILING, D' ENVOI DE SMS, LES TARIFS DES FICHIERS A LA LOCATION OU A LA VENTE

LE COUT DU MARKETING DIRECT, D'UNE CAMPAGNE D'EMAILING, DE FAX MAILING, D' ENVOI DE SMS, LES TARIFS DES FICHIERS A LA LOCATION OU A LA VENTE LE COUT DU MARKETING DIRECT, D'UNE CAMPAGNE D'EMAILING, DE FAX MAILING, D' ENVOI DE SMS, LES TARIFS DES FICHIERS A LA LOCATION OU A LA VENTE Il n'est pas possible N'hésitez de vous pas donner à les tarifs

Plus en détail

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 1 FIDELISER, POURQUOI? Les actions de promotion/communication peuvent être classées en deux grandes catégories. LA CONQUETE S adresse à un large

Plus en détail

Cours du Marketing approfondi

Cours du Marketing approfondi Cours du Marketing approfondi Le marketing direct Le marketing direct est un marketing interactif qui utilise un ou plusieurs médias en vue d obtenir une réponse et / ou une transaction. «Le marketing

Plus en détail

Rôle d une association de commerçants

Rôle d une association de commerçants Rôle d une association de commerçants Dynamiser le commerce L association de commerçants, relais naturel et partenaire privilégié - Le commerce est un acteur naturel du développement des villes. - Le commerce

Plus en détail

> imprimés publicitaires. > mailings adressés. > e-mailings

> imprimés publicitaires. > mailings adressés. > e-mailings > imprimés publicitaires > mailings adressés > e-mailings CONSEIL > Stratégie orientée aux objectifs > Segmentation clientèle & potentiel de marché > Ciblage & modalités de diffusion > Géomarketing INFORMATIQUE

Plus en détail

Le Datameeting. Le contact direct. Tester avant tout

Le Datameeting. Le contact direct. Tester avant tout Le Datameeting Michel SOUFIR Directeur Général 0970 407 007 +216 21243787 Le contact direct Le datameeting, consiste dans la mise en place d opérations qui ont pour but d obtenir un contact direct avec

Plus en détail

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE 2015 1-Présentation de La Miel Dans le cadre du soutien aux créateurs et dirigeants d entreprises implantés sur le

Plus en détail

Plan de développement stratégique 2013-2016

Plan de développement stratégique 2013-2016 Plan de développement stratégique 2013-2016 INTRODUCTION Le Plan de développement stratégique présenté dans les pages qui suivent expose les objectifs du Groupe de Collaboration Internationale en Ingénierie

Plus en détail

PREPARATION OPERATIONNELLE A L EMPLOI COLLECTIVE. Commerciaux Itinérants

PREPARATION OPERATIONNELLE A L EMPLOI COLLECTIVE. Commerciaux Itinérants PREPARATION OPERATIONNELLE A L EMPLOI COLLECTIVE Commerciaux Itinérants Pays de Loire Poitou Charente Mai - Juillet 2015 Contexte et enjeux La pénurie de commerciaux itinérants au niveau national, et l

Plus en détail

ACCUEILLIR SON INTERLOCUTEUR

ACCUEILLIR SON INTERLOCUTEUR ACCUEILLIR SON INTERLOCUTEUR Tout public Se présenter en respectant la charte d accueil de l'entreprise et identifier leur interlocuteur Encourager l'expression de l'interlocuteur pour identifier et comprendre

Plus en détail

Guide de bonnes pratiques pour la rédaction des documents commerciaux

Guide de bonnes pratiques pour la rédaction des documents commerciaux Paris, le 23 mai 2008 Guide de bonnes pratiques pour la rédaction des documents commerciaux L AMF a initié au cours de l année 2008 un chantier portant sur l identification des pratiques en matière de

Plus en détail

- POLITIQUE DE COMMUNICATION -

- POLITIQUE DE COMMUNICATION - - POLITIQUE DE COMMUNICATION - 1. PRÉAMBULE À la Commission scolaire des Portages-de-l=Outaouais, on reconnaît que les communications constituent un élément majeur dans la poursuite de notre mission et

Plus en détail

ri CAISSE D'EPARGNE D'ALSACE

ri CAISSE D'EPARGNE D'ALSACE ri CAISSE D'EPARGNE D'ALSACE --- DEFINITION D'EMPLOI: Chargé d'affaires Gestion Privée Code emploi: Filière d'activité: Ventes et Services Clients Métier: Gestionnaire de Clientèle Spécialisée Rôle: Spécialiste

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail

La fidélisation client

La fidélisation client La fidélisation client Auteur : Jean-Marc Lehu - Universitaire français conseil en marketing et communication Volume : 480 pages Date de parution : octobre 1999 Editeur : éditions d organisation INTERET(S)

Plus en détail

doit être personnelle authentique qu un seul produit une ligne famille de produits CHOIX IMPORTANT

doit être personnelle authentique qu un seul produit une ligne famille de produits CHOIX IMPORTANT Cette épreuve repose sur une action d animation (promotionnelle ou non), réalisée par le candidat au cours de sa formation en milieu professionnel. Cette action doit être personnelle et revêtir un caractère

Plus en détail

{Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2

{Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2 LA DEMARCHE EN MARKETING Le 10 Mars 1999 4 ème Cours {Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2 4. LES DIFFERENTS SERVICES

Plus en détail

Accélérez votre réussite

Accélérez votre réussite Brochure Accélérez votre réussite Spécialisation Services d'impression et d'informatique HP Une nouvelle façon de collaborer et de gagner des parts de marché Élargissez votre champ d'action Renforcez vos

Plus en détail

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc.

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc. RÉUSSIR VOTRE SALON 2012 Encourage inc. OPTIMISEZ VOTRE PARTICIPATION À UN SALON Réussir votre salon, c est non seulement réserver un emplacement et monter un kiosque mais c est aussi, et surtout, bien

Plus en détail

NOTICE DE PUBLICATION LONNEWS

NOTICE DE PUBLICATION LONNEWS NOTICE DE PUBLICATION LONNEWS Le journal du LONMARK FRANCE Présentation du magazine Modalités techniques de fourniture Tarifs Formulaire de réservation RCS Bobigny A 414 310 276 SIRET : 414 310 276 00020

Plus en détail

Réussir ses salons professionnels. Jeudi 24 mars 2016

Réussir ses salons professionnels. Jeudi 24 mars 2016 Réussir ses salons professionnels Jeudi 24 mars 2016 Jacques-Olivier Garda Apporter des Solutions Concrètes et Opérationnelles aux TPE PME pour les aider à Vendre Plus et Vendre Mieux Nos actions : Aider

Plus en détail

UE Marketing Opérationnel

UE Marketing Opérationnel UE Marketing Opérationnel La politique Prix Séance 2 Les 4 variables d action marketing MARKETING Mix Produit Qualité Caractéristiques Style Marque Conditionnement Garantie SAV Prix Tarif Remise Rabais

Plus en détail

Elearning > Vendez tout de suite grâce à Adwords PRÉSENTATION - QU'EST-CE QUE ADWORDS? DANS QUELS CAS RECOURIR AU PROGRAMME ADWORDS?

Elearning > Vendez tout de suite grâce à Adwords PRÉSENTATION - QU'EST-CE QUE ADWORDS? DANS QUELS CAS RECOURIR AU PROGRAMME ADWORDS? Elearning > Vendez tout de suite grâce à Adwords PRÉSENTATION - QU'EST-CE QUE ADWORDS? Adwords est le programme de publicité qui va permettre de vous afficher dans les résultats de recherche dès les premiers

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

Email Mobile & marketing. conquête

Email Mobile & marketing. conquête Email Mobile & marketing conquête BtoC - BtoB - Lead de Réseaux Sociaux géoemail marketing Ciblez géographiquement tous vos futurs clients! Analyses des retours géomail marketing Le principe A travers

Plus en détail

Les communautés multiculturelles : Directives pour les bibliothèques. Aperçu

Les communautés multiculturelles : Directives pour les bibliothèques. Aperçu Les communautés multiculturelles : Directives pour les bibliothèques Aperçu Le présent document offre un aperçu du texte sur Les communautés multiculturelles : Directives pour les bibliothèques, 3e édition,

Plus en détail

Sommaire. Le groupe Spir & l entreprise Adrexo. Les offres Adrexo. La force du capital humain. Le média Imprimé Publicitaire. La conscience écologique

Sommaire. Le groupe Spir & l entreprise Adrexo. Les offres Adrexo. La force du capital humain. Le média Imprimé Publicitaire. La conscience écologique Sommaire Le groupe Spir & l entreprise Adrexo Les offres Adrexo Le média Imprimé Publicitaire La force du capital humain La conscience écologique La distribution d Imprimés Publicitaires Références actives

Plus en détail

Plan de formation Cursus Diplômant Euridis Formation Continue

Plan de formation Cursus Diplômant Euridis Formation Continue Plan de formation Cursus Diplômant Euridis Formation Continue Matière Durée en jours Communiquer de façon adaptée et productive Son propre Profil - Diagramme et traitement des relations potentiellement

Plus en détail

AMBIANCE GÉNÉRALE CARTE ACCROCHE

AMBIANCE GÉNÉRALE CARTE ACCROCHE AMBIANCE GÉNÉRALE Aucun élément contribuant à l ambiance du supermarché n est laissé au hasard. Qu il s agisse des matériaux utilisés, des couleurs choisies ou encore de la musique diffusée, tout est scrupuleusement

Plus en détail

CONSULTATION Janvier 2016. Sélection d une agence de communication

CONSULTATION Janvier 2016. Sélection d une agence de communication CONSULTATION Janvier 2016 Sélection d une agence de communication pour la création de supports de communication de La Cité du Vin en 2016 1/ CONTEXTE 1-1 Contexte Général 1-2 La Cité du Vin 1-3 La Fondation

Plus en détail

Marketing Orientation clients

Marketing Orientation clients Cours interentreprises 2 Connaissance approfondie des produits et des prestations de service de l'entreprise formatrice et de la concurrence (objectif évaluateur 1.1.8.7) Marketing Orientation clients

Plus en détail

Le 2 Juin 2014, Presstalis lance Zeens, la première application "mobile to store" à destination des acheteurs de presse

Le 2 Juin 2014, Presstalis lance Zeens, la première application mobile to store à destination des acheteurs de presse Le 2 Juin 2014, Presstalis lance Zeens, la première application "mobile to store" à destination des acheteurs de presse Imaginée par Presstalis, disponible le 2 Juin sur App Store et Google play, Zeens

Plus en détail

- CFP PLANETE LOTUS - FICHES DE PRESTATIONS MARKETING 2009

- CFP PLANETE LOTUS - FICHES DE PRESTATIONS MARKETING 2009 - CFP PLANETE LOTUS - FICHES DE PRESTATIONS MARKETING 2009 1/5 CONSULTATIONS 1 Consultation 1 heure 2 Consultation 15 minutes 3 Consultation 4 heures En 15min, 1heure ou 4heures, avoir l avis d un consultant

Plus en détail

04/05/2014. L étude de marché

04/05/2014. L étude de marché L étude de marché Définition l étude de marché est un travail de collecte et d analyse d informations ayant pour but d identifier les caractéristiques d un marché. (Environnement, offre, demande, ) Son

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client I APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ II.1. DÉFINITION RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client L activité du titulaire du brevet

Plus en détail

Première Matinale de la CDFA Fidéliser Conquérir de nouveaux clients

Première Matinale de la CDFA Fidéliser Conquérir de nouveaux clients Première Matinale de la CDFA Fidéliser Conquérir de nouveaux clients Michèle GUIGNARD 7 MAI 2009 Développement & Moyens Commerciaux 16 Chemin du Bougeng 31 Les objectifs Prendre conscience et trouver une

Plus en détail

Présentation Nuits de l Orientation en Lorraine

Présentation Nuits de l Orientation en Lorraine Table des matières Présentation Nuits de l Orientation en Lorraine Concept Nuits de l Orientation en Chiffres Nuits de l Orientation en Images Revue de Presse Programme 2016 Publics Devenir Partenaire

Plus en détail

TRAME DE PLAN D ACTION COMMERCIALE

TRAME DE PLAN D ACTION COMMERCIALE TRAME DE PLAN D ACTION COMMERCIALE Note préliminaire : - Le plan d'action commerciale est un document interne à l'entreprise, ayant pour objectif de présenter et de rationaliser, selon les cas, une démarche

Plus en détail

Le marché. Définitions Le marché. Définitions Le marché du produit

Le marché. Définitions Le marché. Définitions Le marché du produit Le marché Le marché Le marché du produit Classification de C. MATRICON Les marchés amont et aval Parts de marché Les composantes du marché La demande L offre L environnement Définition Critères Techniques

Plus en détail

eservice Le moyen le plus simple pour gérer vos produits Ricoh Guide utilisateur RICOH eservice

eservice Le moyen le plus simple pour gérer vos produits Ricoh Guide utilisateur RICOH eservice eservice Le moyen le plus simple pour gérer vos produits Ricoh Guide utilisateur RICOH eservice D une convivialité sans pareil, le portail eservice permet, en quelques clics, d échanger des informations

Plus en détail

GESTION DE LA RELATION CLIENTS / FOURNISSEURS. Recherche de clientèle et contact BTS AG PME PMI

GESTION DE LA RELATION CLIENTS / FOURNISSEURS. Recherche de clientèle et contact BTS AG PME PMI GESTION DE LA RELATION CLIENTS / FOURNISSEURS Recherche de clientèle et contact 1 BTS AG PME PMI LA DEMARCHE MERCATIQUE Passer d une logique «produit» à une logique «client» Le client est au centre des

Plus en détail

VENTES A DISTANCE 31/07/2015

VENTES A DISTANCE 31/07/2015 VENTES A DISTANCE 31/07/2015 Aux termes de l article L121-16 du code de la consommation, constitue un "contrat à distance" tout contrat conclu entre un professionnel et un consommateur, dans le cadre d'un

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Avec le smsgéoloc, les clients n ont jamais été aussi près de chez vous! DOSSIER À. https://goo.gl/avtngs.

DOSSIER DE PRESSE. Avec le smsgéoloc, les clients n ont jamais été aussi près de chez vous! DOSSIER À. https://goo.gl/avtngs. PLATEFORME SAAS D'ENVOI DE SMS DOSSIER À télécharger https://goo.gl/avtngs DOSSIER DE PRESSE Avec le smsgéoloc, les clients n ont jamais été aussi près de chez vous! PARTICIPANT MOBILE & SOCIAL MARKETING

Plus en détail

La publicité. Encadré par : Dr. Najib MOUHTADI Préparé par : SEMLALI RAJAE ARAQI HOUSSAINI SOUFIANE

La publicité. Encadré par : Dr. Najib MOUHTADI Préparé par : SEMLALI RAJAE ARAQI HOUSSAINI SOUFIANE La publicité Encadré par : Dr. Najib MOUHTADI Préparé par : SEMLALI RAJAE ARAQI HOUSSAINI SOUFIANE Plan: Stratégie de communication: La publicité histoire Définition Objectifs Formes Supports Phases d

Plus en détail

Communiquer avec l'emailing: comment préparer une campagne de communication efficace?

Communiquer avec l'emailing: comment préparer une campagne de communication efficace? Communiquer avec l'emailing: comment préparer une campagne de communication efficace? Les campagnes emailing en quelques chiffres? Usage pour les particuliers (email attitude BTC SNCD) Les consultations

Plus en détail

COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS. Mme. Zineb El Hammoumi

COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS. Mme. Zineb El Hammoumi COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS MEDIAS Mme. Zineb El Hammoumi Communication hors médias Marketing direct Définition Objectifs Moyens Outils SOMMAIRE PLV (Publicité sur lieu de Vente) Définition

Plus en détail

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MARKETING et DEVELOPPEMENT COMMERCIAL

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MARKETING et DEVELOPPEMENT COMMERCIAL PROGRAMME A LA CARTE MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MARKETING et DEVELOPPEMENT UNE INDIVIDUALISATION DES PARCOURS DE FORMATION Les modules de perfectionnement de CAPITOLIS permettent à une personne qui

Plus en détail

Diagnostic commercial

Diagnostic commercial Diagnostic commercial Si elle veut réussir, l entreprise doit avant tout vendre son produit. Pour cela, la fonction commerciale en son sein lui est d une grande utilité. Ceci est dû à la finalité même

Plus en détail

Optimisez votre participation à un salon

Optimisez votre participation à un salon Optimisez votre participation à un salon LE MEDIA SALON Vecteur commercial Support commercial Support de communication Veille marché Veille concurrentielle Ouverture sur l international (coût réduit par

Plus en détail

Cas Pole Sud. l'équipe semble avoir des problèmes en terme d'activité, mais se rattrape grâce à un montant moyen de commande supérieur à l'objectif

Cas Pole Sud. l'équipe semble avoir des problèmes en terme d'activité, mais se rattrape grâce à un montant moyen de commande supérieur à l'objectif Cas Pole Sud Dossier 1 Évoluer du terrain au multicanal Partie 1 : Évaluer une opération de prospection 1.1 : Analyse des résultats de l'opération de prospection Vendeur % Clients % CA Rdv/Prospects Clients/Rdv

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 7 bis du 14 septembre 2007 C2007-87 / Lettre du ministre de l économie, des finances et de l emploi du 3 août 2007,

Plus en détail

Affichage dynamique. Screen Light Data Solution - Ch. de la Bourgade 8A 1967 Bramois / Sion+41 79 220 75 02

Affichage dynamique. Screen Light Data Solution - Ch. de la Bourgade 8A 1967 Bramois / Sion+41 79 220 75 02 Affichage dynamique Table des matières 1. CONCEPT... 3 1.1 L'IMPACT DU CONTENU EST LA CLÉ DU SUCCÈS... 4 1.2 GÉRER VOTRE PROPRE RÉGIE PUBLICITAIRE... 4 1.3 CRÉER VOTRE PROPRE GRILLE DE PROGRAMMATION TV...

Plus en détail

Marketing Essentials (L'essentiel du marketing)

Marketing Essentials (L'essentiel du marketing) Aperçu général sur le Refresher pour les cadres dirigeants Marketing Essentials (L'essentiel du marketing) Dernière mise à jour : 30 janvier 2012 Pour plus d'informations ou pour vous inscrire, visitez

Plus en détail

Marie-Hélène BLONDE, Valérie de ROZIÈRES Observatoire de la publicité

Marie-Hélène BLONDE, Valérie de ROZIÈRES Observatoire de la publicité D I R E C T I O N DU DÉVELOPPEMENT D E S M É D I A S Info-Médias Département des statistiques, des études et de la documentation, sur les médias Avril 2003 N 7 Le secteur de la publicité en 2000 Marie-Hélène

Plus en détail

Valorisez votre offre et savoir-faire!

Valorisez votre offre et savoir-faire! Valorisez votre offre et savoir-faire! 20 novembre 2013 Ingrédients: 1. Présentez qui vous êtes Je m appelle Je suis (votre métier) Spécialisée dans 2. Présentez ce que vous faites Décrivez en une phrase

Plus en détail

Fiche méthodologique Matrice des activités d'un projet d'ebusiness

Fiche méthodologique Matrice des activités d'un projet d'ebusiness Fiche méthodologique Matrice activités d'un projet d'ebusiness Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Objectifs et usages de la matrice : illustrations 3 : Structuration de la matrice 4 :

Plus en détail

Développer votre relation client en ligne. Animé par : Vincent Thierry MESSE MALAGRAVA

Développer votre relation client en ligne. Animé par : Vincent Thierry MESSE MALAGRAVA Développer votre relation client en ligne Animé par : Vincent Thierry MESSE MALAGRAVA Internet, incontournable aujourd hui Place toujours + importante dans les usages des pros et particuliers Accessible

Plus en détail

Choisissez le meilleur partenaire pour vos réalisations Internet. Entreprises Associations Indépendants

Choisissez le meilleur partenaire pour vos réalisations Internet. Entreprises Associations Indépendants Choisissez le meilleur partenaire pour vos réalisations Internet Entreprises Associations Indépendants Site Internet vitrine Vous voulez avoir une identité sur Internet : vous faire connaître, vous mettre

Plus en détail

Participation Réussie À

Participation Réussie À Votre Guide Pour Une Participation Réussie À Foreignerslife Tout ce dont vous avez besoin Votre to-do list pour avant, pendant et après le salon Foreignerslife TABLE OF CONTENTS I. Avant Le Salon : Préparez

Plus en détail

ÉPREUVE 5. La Partie "Gestion hôtelière et droit" et la Partie "Mathématiques" seront traitées sur des copies séparées.

ÉPREUVE 5. La Partie Gestion hôtelière et droit et la Partie Mathématiques seront traitées sur des copies séparées. ÉPREUVE 5 GESTION HÔTELIÈRE ET MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures 30 Coefficient : 7 La Partie "Gestion hôtelière et droit" et la Partie "Mathématiques" seront traitées sur des copies séparées. Les deux copies

Plus en détail

ACADEMIE D'AMIENS. BEP Métiers de la Comptabilité BEP Métiers du Secrétariat

ACADEMIE D'AMIENS. BEP Métiers de la Comptabilité BEP Métiers du Secrétariat ACADEMIE D'AMIENS BEP Métiers de la Comptabilité BEP Métiers du Secrétariat PRÉFACE Destiné à tous les enseignants de lycée professionnel nouvellement confrontés à l organisation des stages en entreprise,

Plus en détail

Etudes de marché. Marc Vandercammen, 2015

Etudes de marché. Marc Vandercammen, 2015 Etudes de marché Marc Vandercammen, 2015 1. Les fondamentaux Principe 1 Toute étude repose sur la méthode scientifique Objectivité Réfutabilité Caractère structuré Caractère méthodique Attitude critique

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

Créez et captez désormais votre marché grâce aux annonces sur le web

Créez et captez désormais votre marché grâce aux annonces sur le web Créez et captez désormais votre marché grâce aux annonces sur le web Contexte La publicité et les annonces sur internet Les avantages Les annonces display Les campagnes universelles Nous contacter Contexte

Plus en détail

Référentiel du diplôme

Référentiel du diplôme Baccalauréat professionnel VENTE Prospection - Négociation - Suivi de clientèle Référentiel du diplôme DOCUMENT DE TRAVAIL Baccalauréat professionnel VENTE Référentiel du diplôme CREG page 1/66 Baccalauréat

Plus en détail