«Petit guide pratique» du

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Petit guide pratique» du"

Transcription

1 «Petit guide pratique» du Kit de découverte de la Loire-Atlantique Ce livret est destiné aux enseignants qui travaillent auprès de collégiens et lycéens et notamment auprès des classes dispensant le module DP6. Il a été conçu pour vous accompagner dans l utilisation de l outil Kit découverte. Chaque thème du diaporama (région, département et secteurs ) propose une partie théorique permettant de maîtriser les informations clés sur le sujet. Il se prolonge par des idées de jeux, des témoignages et/ou vidéo ainsi qu une boîte à outils renvoyant vers des fiches métiers et une liste des sources. Le guide de navigation vous propose d approfondir certaines notions (définition, comparaison) et ainsi que des suggestions pour poursuivre le débat en classe. RAPPEL DE LA STRUCTURE GLOBALE DU DIAPORAMA KIT Découverte

2 Pour chacun des 5 secteurs d activité vous trouverez : Quelques Astuces dans l utilisation Le diaporama comporte 95 diapositives animées qui se déclenchent en cliquant sur les bulles orange. Le sommaire est entièrement interactif ce qui permet une utilisation séquencée du support, favorise la navigation et son utilisation multi entrée. Vous pouvez à tout moment revenir au sommaire du KIT. Possibilité retour sommaire sur chaque diapositive Sommaire entièrement interactif Pour chaque secteur d activité des témoignages de collaborateurs et/ou de chefs d entreprises sont consultables en cliquant dessus

3 Pour chaque secteur d activité des liens fiches métiers sont consultables en cliquant dessus Pour chaque secteur d activité un quizz est proposé, les réponses s affichent par clics successifs Au regard des contenus nous vous conseillons de travailler sur 2 ou 3 séances de 1 heure minimum. Nous vous souhaitons une bonne lecture.

4 1. POUR ANIMER VOTRE PRESENTATION POWERPOINT Nous vous proposons de vous apporter des compléments et suggestions afin de mieux préparer votre présentation en classe. Chaque tableau ci-dessous fait référence à une diapositive ou un groupe de diapositives. Seules les diapositives nécessitant un approfondissement sont citées. DIAPOSITIVE 7 Définition / glossaire Comparaison /ordre de grandeur Densité de population : nombre d habitants rapporté à la superficie totale de la région. Région administrative : les conseillers régionaux élisent le président du conseil régional qui gère le budget, dirige le personnel et conduit la politique de la région. Les compétences propres de la région concernent principalement l'aménagement du territoire, le développement économique, la formation professionnelle, la construction ou l'entretien des lycées, les transports ferroviaires de voyageurs. Il y a en France 26 régions dont 5 d'outre-mer. La collectivité territoriale de Corse est le plus souvent assimilée à une région. Département : le département devient collectivité locale autonome, avec un organe délibérant et un exécutif élus, par la loi du 10 août 1871.Il est géré par un conseil général élu pour 6 ans au suffrage universel, qui élit à son tour un président, exécutif du département qui prépare et exécute les délibérations du conseil général, gère le budget et dirige le personnel. Le département a de larges compétences : action sociale, construction et entretien des collèges, remembrement rural, organisation des transports scolaires,... Depuis avril 2011, on compte 101 départements (dont 5 d'outre-mer). Un département appartient à une région et une seule. Chaque région d'outre-mer n'est formée que d'un seul département. Densité géographique de Paris : h/km 2 Densité géographique de Nantes : h/ km 2 Densité géographique française : 115 h/ km 2 Jeux sur la localisation des villes en France France-_pageid39.html Données géographiques sur les villes françaises Sites de référence rancaise.htm &nom=france rsion/5/file/chiffrescles_pdl_2011_version_web.pdf

5 DIAPOSITIVE 8 Définition / glossaire PIB : produit intérieur brut, c est le résultat final de l'activité de production des unités productrices résidentes (sur le territoire national), il inclut les exportations mais pas les importations. Entreprises tertiaires : Le secteur tertiaire recouvre un vaste champ d'activités qui va du commerce à l'administration, en passant par les transports, les activités financières et immobilières, les services aux entreprises et services aux particuliers, l'éducation, la santé et l'action sociale. Le périmètre du secteur tertiaire est de fait défini par complémentarité avec les activités agricoles et industrielles (secteurs primaire et secondaire). Notion d emploi : l'emploi représente l ensemble du travail fourni au sein d une économie nationale, par l ensemble de la population active qui n est pas au chômage. L emploi peut être dans le secteur public ou dans le secteur privé Comparaison/ordre de grandeur Le PIB se distingue du PNB : produit national brut En économie, le produit national brut (PNB) correspond à la production annuelle de richesses (valeur des biens et services créés - valeur des biens et services détruits ou transformés durant le processus de production) créés par un pays, que cette production se déroule sur le sol national ou à l'étranger. ns/produit-inter-brut-prix-march.htm Services/Information-economique/Decouvrir-l-economieregionale-chiffres-cles DIAPOSITIVE 9 Définition / glossaire Artisanat : L'artisanat est la production de produits ou services grâce à un savoir-faire particulier et hors contexte industriel : l'artisan assure en général tous les stades de sa production, ainsi que la commercialisation de celle-ci. Il est inscrit au Répertoire des métiers, ou à la Maison des artistes ou encore comme profession libérale. Il exerce son métier à son propre compte, souvent aidé de sa famille et d'apprentis qu'il forme. Exportation : action de vendre et d expédier des marchandises à l étranger Citer des exemples artisanales

6 DIAPOSITIVE 10 Comparaison/ ordre de grandeur Définition / glossaire En termes de population : le département le plus peuplé de France est le Nord (avec plus de habitants), le moins peuplé est la Lozère (avec habitants). Au sein de la région Pays de la Loire, la Loire-Atlantique est en tête et la Mayenne en queue de liste. Métropole : ville la plus importante d une région ou d un pays Agglomération : ensemble formé d une ville et de ses banlieues Citer les communes faisant partie de l agglomération nantaise. %C3%A9s_par_population_et_superficie /5/file/chiffrescles_pdl_2011_version_web.pdf DIAPOSITIVE 11 DIAPOSITIVE 12

7 DIAPOSITIVE 13 Notion de secteurs d activité : le secteur primaire concerne la collecte et l'exploitation de ressources naturelles (matériaux, énergie, agriculture) ; le secteur secondaire implique les industries de transformation des matières premières ; le secteur tertiaire regroupe les industries du service (essentiellement immatériel : conseil, assurance, intermédiation, formation, études et recherche, administration, services à la personne, sécurité, nettoyage, etc.). Faire citer des exemples «d entreprises» connus des élèves et les reclasser dans chaque catégorie &ved=0cfwqfjac&url=http%3a%2f%2fwww.oppbtp.fr%2fcontent% 2Fdownload%2F19668%2F118074&ei=Gs3-T- XxOoXB0gXQlJjBBw&usg=AFQjCNFuLy6iRDU9dN1YxkRf67a1X07U6A& sig2=lhcq2w8vrv7wpv9g5acrmq rands_secteurs_.c3.a9conomiques DIAPOSITIVE 23 Nouvelle classification des entreprises en fonction de leur taille : L entreprise était jusqu'à présent définie sur un plan purement juridique. Le décret n du 18 décembre 2008 la définit désormais à partir de critères économiques. Quatre catégories sont distinguées, qui dessinent un partage relativement équilibré de l'emploi et de la valeur ajoutée : la micro entreprise, les petites et moyennes entreprises (PME), les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et les grandes entreprises. En France, en décembre 2007, sur 2,9 millions d'entreprises, 2,7 sont des micro entreprises : il s'agit essentiellement de très petites unités du commerce, des services ou de l'artisanat. Avec une trentaine de salariés en moyenne, les PME (non micro entreprises) sont présentes dans l'ensemble des secteurs. On compte également entreprises de taille intermédiaire employant 650 salariés en moyenne, et 240 grandes entreprises. Exportations, organisation en groupe, déploiement international et recherche- développement sont pratiquement limités aux grandes entreprises et à celles de taille intermédiaire. 42 % des salariés des entreprises de taille intermédiaire travaillent dans l'industrie, contre 27 % en moyenne. Faire citer des exemples «d entreprises» connus des élèves et les

8 reclasser dans chaque catégorie ve_et_participative DIAPOSITIVE 24 La carte d identité de l entreprise : L en-tête figurant sur tous les documents commerciaux de l entreprise (factures, bons de commandes ) constitue une véritable carte d identité de l entreprise (voir la carte d identité) ; Selon sa taille et son activité, toute entreprise, à sa création, doit être déclarée à : La Chambre de Commerce et d Industrie (CCI) pour les entreprises du commerce, des services et de l industrie La Chambre des Métiers et de l Artisanat pour les entreprises artisanales La Chambre d Agriculture pour les entreprises agricoles. Ces 3 organismes sont également appelés chambres consulaires. Ils ont pour mission de favoriser la création d entreprise et d accompagner leur développement. Le numéro de SIRET : Le numéro SIRET est un identifiant d'établissement. La forme juridique : Pour créer une entreprise on peut choisir entre 2 grands types de statuts juridiques : l entreprise individuelle ou la Société. Les entreprises individuelles : appelées également entreprise en nom propre ou entreprise en nom personnel, c est le mode d exploitation le plus fréquent des petites entreprises (commerçants, artisans essentiellement). Aucun apport de capital n est exigé. L identité de l entreprise se confond avec celle du dirigeant. On trouve parmi elles l EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée). Egalement, depuis le 1 er janvier 2009, tout travailleur indépendant peut exercer sous le statut d auto-entrepreneur. Les Sociétés (essentiellement SARL, SA et SAS) : pour créer une Société, un apport de fonds est juridiquement nécessaire : c est le capital. Il permet de financer le démarrage de l entreprise (moyens de production, logistique, ressources humaines ). Les créateurs de l entreprise apportent le capital de départ. En échange de cet apport, ils reçoivent des titres de propriété appelés «parts sociales» en SARL (Société A Responsabilité Limitée) et «actions» en SA (Société Anonyme). La SAS est une Société par Actions Simplifiées. Celui qui possède des titres de propriété est appelé associé ou actionnaire. Il est donc propriétaire de tout ou partie de l entreprise. Ces titres peuvent s échanger ou se vendre. Les associés ou actionnaires peuvent être des personnes physiques ou d autres sociétés, ou même l Etat. NB : Une entreprise appartenant à une autre entreprise est

9 une filiale, Une entreprise qui appartient à l Etat est une entreprise publique, Les autres entreprises sont des entreprises privées. Faire citer des exemples «d entreprises» publiques et privées. Faire citer des filiales d entreprise. DIAPOSITIVE 25 L entreprise et son environnement : Les clients : pour vivre une entreprise a besoin de clients. Les clients sont soit des personnes (particuliers), soit des entreprises, soit des administrations (services de l Etat), soit des collectivités locales (les communautés de communes, les mairies ) qui achètent des biens ou des services. Les fournisseurs : Le fournisseur vend à l entreprise ce dont elle a besoin pour fonctionner : Des machines ou des équipements, Des véhicules, Des matières premières, De l énergie, Les banques et les conseils les banques, comme les assurances et les conseils (avocats, experts-comptables, notaires ) sont des fournisseurs d un type particulier de services, mais indispensables pour tous les types d entreprises. Les concurrents : ce sont des entreprises qui vendent des biens ou services similaires et qui visent les mêmes clients. La concurrence permet à l entreprise de rester innovante, performante et à l écoute de ses clients. L Etat : l entreprise contribue aux ressources de l Etat et de ses collectivités. Elle doit s acquitter : De taxes (TVA Taxe sur la Valeur Ajoutée, taxe d apprentissage, taxe foncière ) De charges : sécurité sociale, assedic, urssaf, retraite, aide au logement, médecine du travail, formation professionnelle continue D impôts sur les sociétés ou sur les revenus des personnes physiques. Par ailleurs, l entreprise doit respecter la législation. Chaque acte de la vie de l entreprise doit s attacher à être en conformité avec la loi des différentes codes (pénal, civil, commerce, travail ). Les salariés : Les salariés peuvent adhérer à des syndicats qui défendent leurs intérêts. Il existe en France 5 syndicats de salariés représentatifs. Ils négocient avec les syndicats d employeurs des conventions collectives et accords de

10 branches. C est le dialogue social. Faire citer des exemples d entreprises concurrentes. Choisir une entreprise dans un secteur d activité précis et répertorier le maximum de fournisseurs. DIAPOSITIVE 26 à 34 Faire citer des métiers dans chaque fonction de l entreprise Visite des chantiers de St Nazaire et Airbus : nazaire/ Focus DIAPOSITIVE 29 La production : c est le cœur de l activité de l entreprise Les entreprises sont classées selon leur secteur d activité. On distingue : Le secteur primaire : agriculture et activités de production de matières brutes (mines, pétrole ) Le secteur secondaire : activités industrielles (production d énergie, de biens, BTP, agro-alimentaire ) Le secteur tertiaire : activités de commerce et services Visites d entreprises en pays de la Loire DIAPOSITIVE 33 Définition / glossaire L innovation : Ensemble du processus qui se déroule depuis la naissance d'une idée jusqu'à sa matérialisation (lancement d'un produit), en passant par l'étude du marché, le développement du prototype et les premières étapes de la production. Visites d entreprises en pays de la Loire DIAPOSITIVE Mode d emploi Imprimer et distribuer les diapositives 36 et 37 aux élèves en laissant la diapositive 35 à l écran. La réponse figure en diapositive 38.

11 DIAPOSITIVE 40 La Loire-Atlantique est l'un des départements les plus industrialisés de France. La construction navale (Chantiers de l'atlantique), l'aéronautique (Airbus), le travail des métaux et l'industrie mécanique, les industries agro-alimentaires, la production de combustibles et carburants sont les secteurs dominants. La Loire-Atlantique regroupe 40% des effectifs nationaux de la construction navale. Les Chantiers de l'atlantique (groupe Alsthom) ont un effectif supérieur à salariés ; ils se situent au premier rang mondial des constructeurs de paquebots personnes travaillent à la Direction des Constructions Navales d'indret (agglomération nantaise). La construction navale emploie avec ses sous-traitants environ salariés L'industrie aéronautique regroupe salariés, avec les sous-traitants. Les deux sites de Bouguenais (1 800 salariés) et Saint-Nazaire (2 200 salariés) contribuent aux programmes européens AIRBUS et ATR. Le travail des métaux et la construction mécanique produisent près de la moitié de la valeur ajoutée industrielle de la Loire-Atlantique, avec entreprises et environ emplois. A noter que le premier constructeur mondial de chariots élévateurs est le groupe Manitou installé à Ancenis ( salariés) Dans le secteur de l'électronique, de l'informatique et des télécommunications, on recense plus de 390 entreprises, employant personnes. Sur l'estuaire de la Loire (Donges et Montoir-de-Bretagne) est implanté un pôle énergétique majeur avec le terminal méthanier (l'un des plus importants de France) et la raffinerie de Donges (seconde raffinerie française) L'industrie agro-alimentaire regroupe salariés soit 20% des effectifs de l industrie. C'est un secteur où prédominent de grands groupes ( Eurial, LU, BN, Saupiquet, Béghin-Say ) RSION~29~ARBO_ID~188~ARBO_VERSION~0~cs~6506.aspx ustrie.pdf DIAPOSITIVE 41

12 DIAPOSITIVE pagelibre/%26rh%3dfilie RES%26RF%3DEE03_AERO.html otre_prefecture/044/ DIAPOSITIVE 43 LU, BN, Saupiquet... Le tissu industriel du département rime d'abord avec audace et créativité. En effet, c'est en Loire-Atlantique que voient le jour la conserverie et la biscuiterie modernes. Nous sommes au XIXe siècle et le territoire s'immerge, se nourrit goulûment des révolutions technologiques qui s'opèrent. L'aventure est lancée. Désormais, toutes les filiales de l'industrie agroalimentaire sont présentes entre Nantes, Saint-Nazaire, Ancenis, Vallet et Châteaubriant. Au total, plus de 800 établissements embauchent près de salariés. 3 DIAPOSITIVE 48 Les services : 3 emplois sur 4. Comme au niveau national, les activités de service représentent les 3/4 des emplois. Dans cet ensemble, les services aux entreprises y sont mieux représentés et ont connu une progression de 33 % ces dernières années contre 20 % au niveau national. Parmi les activités fortement implantées : les prestations informatiques ( emplois), les activités financières ( p.), l'ingénierie, analyse et R&D (9 000 p.). essentiel, le commerce de gros emploie personnes.

13 DIAPOSITIVE 50 Faire citer des noms de banques, compagnies d assurances. DIAPOSITIVE 51 Les prestations informatiques stricto sensu recensent salariés auxquels s ajoutent emplois liés au secteur des télécommunications. Le secteur des TIC (Technologies de l information et de Communication) regroupe lui entreprises (incluant les 390 entreprises informatiques). DIAPOSITIVE 53 Définition / glossaire Un centre d appels ou call center est constitué d un ensemble de postes de travail téléphoniques et de télé-opérateurs destiné à des actions de télémarketing. Un centre d appels traite les appels entrants et / ou sortants. Les métiers de la relation client connaissent un fort dynamisme sur Nantes Métropole. Proximité avec les centres de décisions parisiens, fort potentiel de recrutement et attractivité du territoire constituent des atouts majeurs pour les entreprises du secteur, centres d'appels intégrés comme outsourcers. Sur Nantes Métropole, le secteur de la relation client est représenté par 58 établissements qui comptabilisent au total plus de salariés. Près de 800 emplois concernent des établissements publics qui développent leurs propres centres de relation client. pagelibre/%26rh%3dee0 3_TIC%26RF%3dEE03_ACTI.html pagelibre/%26rh%3d %26RF%3dEE03_TIC.html pagelibre/%26rh%3dfilie

14 RES%26RF%3D html DIAPOSITIVE 54 Le secteur du transport concerne le transport de personnes et de marchandises (on parle de fret). Un mode de transport, ou moyen de transport, ou système de transport, est une forme particulière de transport qui se distingue principalement par le véhicule utilisé, et par conséquent par l'infrastructure qu'il met en œuvre. Lorsque plusieurs modes de transport sont associés pour concourir à la réalisation d'une opération de transport, c'est le terme multimodalité qui est utilisé. On distingue principalement : Le transport routier Le transport maritime Le transport fluvial Le transport aérien Le transport ferroviaire DIAPOSITIVE 55 Le transitaire assure le passage d une marchandise lors d une rupture de charge. Il intervient pour assurer la continuité du transport des marchandises entre deux modes de transports distincts, afin de veiller aux intérêts du propriétaire de la marchandise. Le commissionnaire de transport : l activité de commissionnaire de transport est une opération commerciale par laquelle le commissionnaire va organiser et faire exécuter sous sa responsabilité et en son propre nom, un transport de marchandises selon les modes de son choix pour le compte d un commettant. Manutention : Opération de transfert physique de matières ou d'accessoires. De plus en plus des moyens mécaniques remplacent les interventions humaines. L'agent maritime ou consignataire, est employé par un armateur ou un affréteur pour le représenter dans un port lors de l'escale d'un navire. La réglementation oblige les navires à

15 avoir un agent désigné sur place. 40.pdf DIAPOSITIVE 56 %286662%29.cml % %29.cml? DIAPOSITIVE 57 _etat_des_lieux.pdf otre_prefecture/044/ DIAPOSITIVE 64 Un hypermarché est un point de vente dont la surface de vente est supérieure à 2500 m2 et qui propose un assortiment à dominante alimentaire. Les hypermarchés sont généralement situés en périphérie pour faciliter l accès et le stationnement. Un supermarché est un point de vente d une surface de vente compris entre 400 et 2500 m 2 et dont l assortiment est à dominante alimentaire. Un grand magasin est un commerce de centre ville caractérisé par une grande surface de vente répartie sur plusieurs niveaux, un assortiment très large essentiellement basé sur l équipement de la maison et de la personne et par des ventes réalisées en libre service assisté. A l origine uniquement parisiennes, certaines enseignes se sont implantées dans quelques grandes villes de province. Les grandes enseignes sont le BHV, le Printemps, les Galeries Lafayette... Une grande surface spécialisée ou G.M.S. spécialisée dans un type de biens (électroménager, articles et vêtements de sport, bricolage, ameublement, matériel informatique, disques ) offre un assortiment de produits étroit mais très profond et bénéficiant en principe de prix très compétitifs.

16 Une solderie est un commerce pratiquant une politique de prix cassés qui repose généralement sur un mode d approvisionnement particulier (fins de stocks, fins de séries, ventes judiciaires, saisies douanes,..). 40.pdf DIAPOSITIVE 70 Ligne THT : ligne très haute tension mid=1 DIAPOSITIVE 72 Le gros œuvre est l'ossature d'un ouvrage, c'est-à-dire tous les éléments qui garantissent la solidité et la stabilité de la construction. Constitution du gros œuvre : Il s'agit par exemple des murs porteurs, des poteaux, des planchers et de la charpente, même si l'intégration de celle-ci dans le gros œuvre fait l'objet d'un débat. Commencé dès que les fondations sont achevées, le gros œuvre est constitué de l'infrastructure (partie enterrée hors fondations) et de la superstructure (partie hors sol). Néanmoins, les fondations peuvent être réalisées par les ouvriers de gros œuvre dans le cas d'une petite superstructure (par exemple, une maison individuelle). L'ossature peut être constituée de bois, de parpaings, de briques ou de béton, selon la taille de la construction. Le second œuvre est fait par tous les corps de métiers intervenant (sauf exception) à la suite du gros œuvre, afin d achever, d aménager et d équiper l'ouvrage. Le second œuvre est censé avoir une durée de vie inférieure à celle de la structure et il faut habituellement procéder régulièrement à sa rénovation au cours du temps (une usure hors structure). &ved=0cdeqfjac&url=http%3a%2f%2fwww.oppbtp.fr%2fcontent% 2Fdownload%2F19668%2F118074&ei=RUI_UKC6DoqYhQfwpIGQDQ& usg=afqjcnfuly6irdu9dn1yxkrf67a1x07u6a&sig2=mr3cjj5w1jfl5pj tnrgcwg ek.aspx?recherche=effectif%20emploi oireatlantiquecrci2009.pdf

17 DIAPOSITIVE DIAPOSITIVE DIAPOSITIVE 80 DIAPOSITIVE 84

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

CLASSIFICATION. I Activité de l'entreprise

CLASSIFICATION. I Activité de l'entreprise CLASSIFICATION Les entreprises se classent par activité économique (activité de Biens, de Services), par secteur (primaire, secondaire, tertiaire), par forme juridique, par origine et par taille 1. L'entreprise

Plus en détail

Vivre & travailler en FRANCE. Florence Degruson Conseiller EURES COIMBRA mai 2014

Vivre & travailler en FRANCE. Florence Degruson Conseiller EURES COIMBRA mai 2014 Vivre & travailler en FRANCE Florence Degruson Conseiller EURES COIMBRA mai 2014 Vivre et travailler en France A quoi pensez-vous quand vous pensez à la France? PARIS? 2 Géographie de la France Superficie

Plus en détail

Classification des entreprises

Classification des entreprises Classification des entreprises Sommaire Typologie et statuts juridiques... 1 Classification par secteur économique (déterminé par leur activité principale)... 1 Classification par taille et impact économique...

Plus en détail

Caractéristiques et enjeux du territoire de Fécamp

Caractéristiques et enjeux du territoire de Fécamp Caractéristiques et enjeux du territoire de Fécamp Action GPECT «Artisanat facteur d évolution du territoire» Juillet 2012 - CT, HL et GA 1 Introduction : Les premières mentions de la ville de Fécamp remontent

Plus en détail

Seule adresse Le Service Information et Etudes Economiques de la CCD

Seule adresse Le Service Information et Etudes Economiques de la CCD une Seule adresse Le Service Information et Etudes Economiques de la CCD BP 84 - Tél : 21 35 10 70 Fax : 21 35 00 96 - E-mail : ccd@intnet.dj - d'une opportunité à saisir, - d un partenariat à nouer, -

Plus en détail

Le Guide de l Auto-Entrepreneur

Le Guide de l Auto-Entrepreneur Le Guide de l Auto-Entrepreneur Le statut d auto-entrepreneur en bref Créé en 2009, le statut d auto-entrepreneur permet la création d une entreprise simplifiée (régime social et fiscal, formalités, exonération

Plus en détail

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE LIVRET I SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE 5 Sommaire I SYNTHESE page 5 II REACTUALISATION FEVRIER 2006 : DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE page 18 III DIAGNOSTIC

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le mardi 19 mai 2015 à Nantes. Les membres des Sup Porteurs de la création 44 :

DOSSIER DE PRESSE. Le mardi 19 mai 2015 à Nantes. Les membres des Sup Porteurs de la création 44 : DOSSIER DE PRESSE Le mardi 19 mai 2015 à Nantes 1 Les membres des Sup Porteurs de la création 44 : Le réseau des Sup'Porteurs de la Création 44 est soutenu par : Contact Presse : Marie Le Saint CCI Nantes

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

STATUTS DU SYNDICAT MIXTE D'ETUDES DE L'AEROPORT

STATUTS DU SYNDICAT MIXTE D'ETUDES DE L'AEROPORT STATUTS DU SYNDICAT MIXTE D'ETUDES DE L'AEROPORT DE NOTRE-DAME DES LANDES PROJET DIT N 2 Article 1 - Composition du Syndicat En considération de l'intérêt majeur pour le Grand Ouest du projet de l'aéroport

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CREATION

LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION DE VOTRE ENTREPRISE L ELABORATION DU PROJET p. 13 A/ L étude commerciale p. 13 B/ L étude financière p. 18 C/ L étude juridique p. 27 LES FORMALITES

Plus en détail

B Qui sont les propriétaires et les gestionnaires des entreprises?

B Qui sont les propriétaires et les gestionnaires des entreprises? B Qui sont les propriétaires et les gestionnaires des entreprises? a) L entrepreneur individuel trepreneur individuel Nombre de propriétaires = 1 seul Responsabilité sur ses biens propres = illimitée Activités

Plus en détail

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006 Eléments de diagnostic territorial en Zone d emploi Décembre 2006 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Eléments de diagnostic territorial : zone d emploi de La zone d emploi de TOULOUSE La zone d emploi

Plus en détail

L ENTREPRISE. Le système entreprise

L ENTREPRISE. Le système entreprise L ENTREPRISE 1. L'entreprise et son environnement Une entreprise est un système mettant en œuvre des facteurs de production (travail, capital) dans le but de vendre des biens ou d'offrir des services sur

Plus en détail

CONFIDENTIEL PROJET : NOM CREATEUR / REPRENEUR : RAISON SOCIALE : Adresse : Téléphone : Fax : E-mail : N PASSEPORT ENTREPRENDRE :

CONFIDENTIEL PROJET : NOM CREATEUR / REPRENEUR : RAISON SOCIALE : Adresse : Téléphone : Fax : E-mail : N PASSEPORT ENTREPRENDRE : CONFIDENTIEL PROJET : Création Reprise NOM CREATEUR / REPRENEUR : RAISON SOCIALE : Adresse : CP : Ville : Téléphone : Fax : E-mail : N PASSEPORT ENTREPRENDRE : Nom du technicien consulaire : SOUTIENS SOLLICITES

Plus en détail

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2007-T4 2008-T1 2008-T2 2008-T3 2008-T4 2009-T1 2009-T2 2009-T3 2009-T4 2010-T1 2010-T2 2010-T3 2010-T4 2011-T1 2011-T2 2011-T3 2011-T4 2012-T1 2012-T2 2012-T3

Plus en détail

Dossier 2 :La création d entreprise

Dossier 2 :La création d entreprise Dossier :La création d entreprise Corrigé Activité 1 : Les étapes de la création d entreprise 1. D après le document 1, par quelles étapes Philippe est-il passé pour créer son entreprise? Philippe est

Plus en détail

En utilisant vos propres mots, donnez une définition des termes qui figurent dans le schéma de l exercice précédent.

En utilisant vos propres mots, donnez une définition des termes qui figurent dans le schéma de l exercice précédent. 1.1.1 Circuit économique Nommez les flèches et les agents économiques du schéma ci-dessous, en tenant uniquement compte des flux financiers. 9 2 4 7 Entreprise 3 5 1 8 6 1. Revenus 2. Investissement 3.

Plus en détail

Les conséquences opérationnelles du choix d un statut pour votre entreprise

Les conséquences opérationnelles du choix d un statut pour votre entreprise Les conséquences opérationnelles du choix d un statut pour votre entreprise www.intencity.fr 1 Statuts : quels éléments de réflexion En sachant que : pour orienter son choix? -Votre projet va évoluer,

Plus en détail

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique Social Ménages-logements Démographie Infrastructures-déplacements Morphologie Spécialisations Si le secteur tertiaire, commerces et services, regroupe plus de 70% des emplois du département 31,la tradition

Plus en détail

RELEVÉ DES TRANSACTIONS ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE

RELEVÉ DES TRANSACTIONS ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE RELEVÉ DES S ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE Nomenclature générale des codes de transactions à produire par les Déclarants Directs Généraux Pour application à compter du 1 er juillet 2012 15 décembre

Plus en détail

Industrie - Construction

Industrie - Construction 17.1 - Établissements industriels 17.2 - Indicateurs industriels 17.3 - Construction L'industrie occupe, depuis longtemps, une place importante en Alsace. C est toujours le cas aujourd hui, même si son

Plus en détail

Catalogue 2015 2016. Institut Africain de Commerce International

Catalogue 2015 2016. Institut Africain de Commerce International Institut Africain de Commerce International المعهد اإلفريقي للتجارة الدولية L I.A.C.I est une structure privée de formation professionnelle située en Tunisie. Son domaine d intervention est la formation

Plus en détail

Analyse fonctionnelle des emplois et cadres des fonctions métropolitaines

Analyse fonctionnelle des emplois et cadres des fonctions métropolitaines Analyse fonctionnelle des emplois et cadres des fonctions métropolitaines Sommaire 1 ANALYSE FONCTIONNELLE DES EMPLOIS...2 1.1 LE PRINCIPE... 2 1.2 LES 15 FONCTIONS ET LEURS COMPOSITIONS... 3 1.3 AVERTISSEMENT

Plus en détail

Portrait économique du secteur des activités immobilières

Portrait économique du secteur des activités immobilières Portrait économique du secteur des activités immobilières Branche professionnelle de l immobilier Service Observatoires AGEFOS PME 187, quai de Valmy 75010 PARIS agefos-pme.com Portrait économique de la

Plus en détail

Thème 1 : Les entreprises : leurs diversités, leurs partenaires

Thème 1 : Les entreprises : leurs diversités, leurs partenaires ECONOMIE 1V3A Nom : Prénom : Thème 1 : Les entreprises : leurs diversités, leurs partenaires Objectifs : - Caractériser l'entreprise (selon son activité, sa taille, etc.) - Caractériser l'organisation

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant 1 Harmonie Mutuelle, 1 ère mutuelle santé de France. 520 000 personnes protégées au titre du 4.5 millions de personnes protégées en complémentaire santé

Plus en détail

I- Les dispositifs sans critères géographiques

I- Les dispositifs sans critères géographiques LE MEMENTO DES AIDES A LA CRÉATION ET A LA REPRISE D ENTREPRISE Plusieurs dispositifs ont été mis en place par les Pouvoirs Publics et les Collectivités Territoriales pour faciliter la création et la reprise

Plus en détail

Fiscalité FISCALITE. Les revenus du capital - Revenus fonciers - Revenus de capitaux mobiliers - Plus values sur cessions de biens

Fiscalité FISCALITE. Les revenus du capital - Revenus fonciers - Revenus de capitaux mobiliers - Plus values sur cessions de biens Fiscalité 1 Le cloisonnement des revenus en différentes catégories, en fonction de l activité, ne simplifie pas l imposition des pluriactifs. Cela engendre des charges administratives lourdes (plusieurs

Plus en détail

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal FICHE SIGNALETIQUE Pays Cœur de Flandre Consultable sur www.sigale.nordpasdecalais.fr Le pays a été reconnu le 9 mars 2004 et le premier contrat a été signé le 15 décembre 2004. Il comporte 45 communes

Plus en détail

Roissy, un hub performant au service d une métropole mondiale et du territoire nationale.

Roissy, un hub performant au service d une métropole mondiale et du territoire nationale. Roissy, un hub performant au service d une métropole mondiale et du territoire nationale. Introduction : L aéroport de Roissy est un hub mondial c est-à-dire une plateforme aéroportuaire qui permet la

Plus en détail

CREATION D ENTREPRISE. Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON

CREATION D ENTREPRISE. Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON CREATION D ENTREPRISE Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON PLAN DU SEMINAIRE Partie 1 : Qu est-ce qu un entrepreneur? Qu est-ce qu entreprendre? Partie 2 : L'idée Partie 3 : Le projet personnel

Plus en détail

Auteur : Stéphane VACCA Avocat au Barreau de Paris www.vacca-avocat.fr / www.vacca-avocat-blog.com

Auteur : Stéphane VACCA Avocat au Barreau de Paris www.vacca-avocat.fr / www.vacca-avocat-blog.com Tableau sommaire et synthétique d obligations d entreprises ou établissements en fonction de l effectif salarié (Attention : grands principes soumis à exceptions et modalités : à vérifier au cas par cas

Plus en détail

Aides et Subventions

Aides et Subventions S SOSCOP CONSEIL EN AIDES ET SUBVENTIONS PUBLIQUES Aides et Subventions Conseil et assistance aux entreprises Sarl SOSCOP entreprise indépendante au capital de 7 000 RCS Nanterre 482 461 779 APE 7022Z

Plus en détail

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTE A VOTRE PROJET. SUPPORT DISPONIBLE SUR : www.assuredentreprendre.fr

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTE A VOTRE PROJET. SUPPORT DISPONIBLE SUR : www.assuredentreprendre.fr ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTE A VOTRE PROJET SUPPORT DISPONIBLE SUR : www.assuredentreprendre.fr Le statut juridique conditionne le régime social du dirigeant I - Caractéristiques

Plus en détail

D1401 - Assistanat commercial

D1401 - Assistanat commercial Appellations Assistant / Assistante achat Assistant / Assistante administration des ventes Assistant / Assistante des ventes Assistant / Assistante export Assistant / Assistante import Collaborateur commercial

Plus en détail

NOM PRÉNOM DATE EXTENSION D UNE GAMME DE PRODUIT

NOM PRÉNOM DATE EXTENSION D UNE GAMME DE PRODUIT NOM PRÉNOM DATE EXTENSION D UNE GAMME DE PRODUIT fonctions et les services. 1 " Pour fonctionner une a besoin à la fois de: dans le but de fabriquer des biens OU des services En vue de réaliser des bénéfices

Plus en détail

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Septembre 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage OpinionWay pour l Union des Auto-Entrepreneurs

Plus en détail

Ecole Universitaire de Management

Ecole Universitaire de Management Promotion 2010/2011 Sites : Clermont-Ferrand et Vichy LISTES D'EMPLOIS Ecole Universitaire de Management Sommaire : Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance... p2 Licence professionnelle

Plus en détail

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir Dossier de presse Vendredi 23 novembre 2012 Contact presse : Cabinet de Sylvia PINEL Nadhéra BELETRECHE 01

Plus en détail

Les métiers de l organisation du transport et de la logistique

Les métiers de l organisation du transport et de la logistique Les métiers de l organisation du transport et de la logistique Bac Pro Logistique Bac Pro Transport Avec le soutien de >>> Les métiers de l organisation du transport et de la logistique Définition des

Plus en détail

DEMANDE D'AUTORISATION DE TRAVAIL POUR UN SALARIÉ ÉTRANGER - CONTRAT DE TRAVAIL SIMPLIFIÉ art. L.5221-1 et suiv et R.5221-1 et suiv du code du travail

DEMANDE D'AUTORISATION DE TRAVAIL POUR UN SALARIÉ ÉTRANGER - CONTRAT DE TRAVAIL SIMPLIFIÉ art. L.5221-1 et suiv et R.5221-1 et suiv du code du travail Demande d'autorisation de travail tendant la délivrance : d'une d'une d'une de jeune fille Né(e) le de la personne contacter bre de salariés avant l'embauche Type de contrat de travail durée indéterminée

Plus en détail

«COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? :

«COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? : «COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? : MISE EN ŒUVRE DE MESURES SPECIFIQUES, SOUTIEN DE L INNOVATION, VALORISATION DE LA RECHERCHE ET DU DEVELOPPEMENT, EXPLOITATION

Plus en détail

l entreprise Comment présenter l entreprise aux jeunes?

l entreprise Comment présenter l entreprise aux jeunes? www.jeunesse-entreprises.com Découvrir les rouages de l entreprise Comment présenter l entreprise aux jeunes? ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES DECOUVRIR L ENTREPRISE Comment présenter l entreprise aux

Plus en détail

ATTESTATION NORMALE 1

ATTESTATION NORMALE 1 ATTESTATION NORMALE 1 IDENTITE DU CLIENT OU DE SON REPRESENTANT Je soussigné(e) : Nom :...Prénom :..... Adresse : Commune Code postal : NATURE DES LOCAUX J atteste que les travaux à réaliser portent sur

Plus en détail

La Communauté de Communes du Pays Fouesnantais investit pour le développement de votre activité

La Communauté de Communes du Pays Fouesnantais investit pour le développement de votre activité La Communauté de Communes du Pays Fouesnantais investit pour le développement de votre activité Sommaire : Le Pays Fouesnantais... 3 Le dynamisme démographique... 3 L accessibilité du territoire... 4 Les

Plus en détail

Guide de lecture. Vous trouverez tout au long de cet ouvrage des éléments récurrents de lecture. Voici à quoi ils correspondent.

Guide de lecture. Vous trouverez tout au long de cet ouvrage des éléments récurrents de lecture. Voici à quoi ils correspondent. Guide de lecture Vous trouverez tout au long de cet ouvrage des éléments récurrents de lecture. Voici à quoi ils correspondent. Avis d expert Un conseil à valeur ajoutée d un expert en création d entreprise.

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi Les points clés du régime de l'auto-entrepreneur Catherine BERTHY, CCI RENNES Animé Gwen par : HOUEDRY, AEI - Bretagne Karim JEMMAL, BGE Le régime en quelques chiffres Auto entrepreneur : Pour qui? Accompagnement

Plus en détail

Protection sociale créateur : comment ça marche?

Protection sociale créateur : comment ça marche? Protection sociale créateur : comment ça marche? votre projet d entreprise : Choix du Statut du projet à la création : les formalités votre protection sociale - artisans commerçants - professions libérales

Plus en détail

8 LES FORMALITÉS DE CRÉATION. À vos marques. papiers!

8 LES FORMALITÉS DE CRÉATION. À vos marques. papiers! À vos marques prêts papiers! DEPUIS LA MISE EN PLACE DES CENTRES DE FORMALITÉS DES ENTREPRISES (CFE), ONT ÉTÉ CONSIDÉRABLEMENT SIMPLIFIÉES. DÉSORMAIS, TOUTES LES DEMANDES OU PRESQUE PEUVENT ÊTRE DÉPOSÉES

Plus en détail

1 221 établissements pour 6 416 emplois

1 221 établissements pour 6 416 emplois Septembre 04 NOTE SECTORIELLE La filière numérique en Auvergne établissements pour 6 46 emplois C est ce que représente cette filière en Auvergne si l on prend en compte les différents pans d activités

Plus en détail

Aide Memoire Economie

Aide Memoire Economie Aide Memoire Economie Pour entreprendre seul : Entreprise individuelle, pas de capital à apporter donc il peut utiliser son matériel personnel. Chaque associé à le droit de participer aux bénéfices, à

Plus en détail

Tous les conseils pour créer ou reprendre une entreprise. Le carnet de route CHAMBRE DE METIERS

Tous les conseils pour créer ou reprendre une entreprise. Le carnet de route CHAMBRE DE METIERS Tous les conseils pour créer ou reprendre une entreprise 1 Le carnet de route C H A M B R E S D E M É T I E R S CHAMBRE DE METIERS A P C M LE CARNET DE ROUTE DU CRÉATEUR REPRENEUR Ce carnet de route est

Plus en détail

Les principaux dispositifs d aide à la création reprise d entreprise en Mayenne

Les principaux dispositifs d aide à la création reprise d entreprise en Mayenne Les principaux dispositifs d aide à la création reprise d entreprise en Mayenne Juillet 2009 L objectif de ce document est de répertorier les principaux dispositifs d aides à la création et à la reprise

Plus en détail

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR Source : site Internet de l agence pour la création d entreprise (APCE) : http://www.apce.com/ SOMMAIRE : 1.

Plus en détail

ENTREPRISES & RESSOURCES HUMAINES EN PAYS DE LA LOIRE

ENTREPRISES & RESSOURCES HUMAINES EN PAYS DE LA LOIRE Observatoire régional information économique des CCI des Pays de la Loire ENTREPRISES & RESSOURCES HUMAINES EN PAYS DE LA LOIRE perspectives & compétences Édition 2006 Les CCI, première source d information

Plus en détail

Comprendre les Philippines 17

Comprendre les Philippines 17 Préface.......................................................................... 7 Comprendre les Philippines 17 Repères essentiels........................................................ 19 Climat, territoires,

Plus en détail

Origine : site Internet de la Chambre de Métiers et de l'artisanat : cma-haute-marne.fr

Origine : site Internet de la Chambre de Métiers et de l'artisanat : cma-haute-marne.fr Origine : site Internet de la Chambre de Métiers et de l'artisanat : cma-haute-marne.fr OPÉRATION JEUNES-ARTISANAT Spécial entreprises POURQUOI CETTE OPÉRATION? La force économique d un pays, ce sont ses

Plus en détail

MISSION LOCALE Passation du 30/10/2014 à 14:04 Page: 20

MISSION LOCALE Passation du 30/10/2014 à 14:04 Page: 20 Page: 20 Fiche-métier Au service du bon fonctionnement quotidien de bâtiments à usage collectif L'agent de maintenance des bâtiments entretient des locaux à usage collectif. Vérifications, manutention,

Plus en détail

Rechercher les informations légales et sectorielles

Rechercher les informations légales et sectorielles GEA 2014-2015 Recherche documentaire Marine Souchier Rechercher les informations légales et sectorielles Intro : quelles sont les informations légales à chercher sur votre organisation? la raison sociale,

Plus en détail

L AUTO - ENTREPRENEUR

L AUTO - ENTREPRENEUR L AUTO - ENTREPRENEUR Présenté par le CGAHDF Y. GRANIER et M. VILLERS 15 Avril 2009 Y.GRANIER - M. VILLERS 1 Qui peut le devenir? Tous les Français à titre principal ou accessoire Les salariés, les chômeurs,

Plus en détail

La région Nord-Pas-de-Calais

La région Nord-Pas-de-Calais La région Nord-Pas-de-Calais A Quelle est l identité de ma région? Quelles sont ses activités? 1 La région Nord-Pas-de-Calais en France 1 2 Les chiffres-clés de la région Nord-Pas-de-Calais Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne 6 804 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

L'industrie dans l'arrondissement de Lille : Les forces en présence, les grands enjeux

L'industrie dans l'arrondissement de Lille : Les forces en présence, les grands enjeux L'industrie dans l'arrondissement de Lille : Les forces en présence, les grands enjeux Une étude réalisée dans le cadre de l'observatoire Partenarial de l'économie de Lille Métropole 8 partenaires : Lille

Plus en détail

Communiqué de presse... p.2 et 3 Fiche sur les 4 agenceurs... p. 4 et 5 Le succès des P2RI... p. 6

Communiqué de presse... p.2 et 3 Fiche sur les 4 agenceurs... p. 4 et 5 Le succès des P2RI... p. 6 Filière régionale de l agencement de la navale : un soutien régional sans faille Visite de Jacques Auxiette aux Ateliers du Marais et signature de l acte d achat de l usine des Chantiers Baudet Saint-Nazaire

Plus en détail

UN QUARTIER DURABLE AU CŒUR DE SAINT-NAZAIRE OPÉRATIONS IMMOBILIÈRES QUARTIER D AFFAIRES

UN QUARTIER DURABLE AU CŒUR DE SAINT-NAZAIRE OPÉRATIONS IMMOBILIÈRES QUARTIER D AFFAIRES UN QUARTIER DURABLE AU CŒUR DE SAINT-NAZAIRE OPÉRATIONS IMMOBILIÈRES QUARTIER D AFFAIRES AU PIED DU TGV UN QUARTIER D AFFAIRES UN QUARTIER À VIVRE Saint-Nazaire propose Villes Gare, le nouveau quartier

Plus en détail

ZFU Zone Franche Urbaine du centre ancien de Toulon

ZFU Zone Franche Urbaine du centre ancien de Toulon ZFU Zone Franche Urbaine du centre ancien de Toulon TOULON VILLE CENTRE Ville de Toulon > www.toulon.com 1 d Le centre ville de Toulon o T é d U n E Z o n E F r A n C h E En 2006, le centre historique

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition 2011 2 L auto-entrepreneur 3 Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec des formalités

Plus en détail

Les groupes dans les services : des activités diversifiées proches du cœur de métier

Les groupes dans les services : des activités diversifiées proches du cœur de métier Les groupes dans les services : des activités diversifiées proches du cœur de métier Yohan Baillieul* Le quart des groupes de sociétés recensés en France exercent leur activité principale dans les services

Plus en détail

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population Description des variables de la base de données a. Attractivité démographique pour les différents types de population Sources : Recensements de 1962 à 2006 et Clap 2007 - a01_popmoy62, a01_popmoy68, a01_popmoy75,

Plus en détail

LES TERRITOIRES, ACTEURS DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISE. L exemple du Pays Mellois 8 septembre 2014 Melle

LES TERRITOIRES, ACTEURS DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISE. L exemple du Pays Mellois 8 septembre 2014 Melle LES TERRITOIRES, ACTEURS DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISE L exemple du Pays Mellois 8 septembre 2014 Melle L exemple du Pays Mellois Présentation du territoire Les acteurs Pays CBE CCI CMA CA Une démarche

Plus en détail

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014. Région Poitou-Charentes Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014 Région Poitou-Charentes Édito Ce qui est formidable avec l artisanat, c est la variété et la richesse des métiers qui le

Plus en détail

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise La SEM Régionale des, outil essentiel contre la crise Dossier de presse Conférence de presse La Roche-sur-Yon, 8 juin 2009 Sommaire : Communiqué de synthèse En annexe : - Fiches SEM - Note de conjoncture

Plus en détail

Les métiers et formations en Transport et Logistique. Atelier de l'orientation - Les métiers du transport et de la logistique

Les métiers et formations en Transport et Logistique. Atelier de l'orientation - Les métiers du transport et de la logistique Les métiers et formations en Transport et Logistique Sommaire Quelques indicateurs nationaux et régionaux de la branche professionnelle Présentation de la chaine logistique (marchandises) Présentation

Plus en détail

Après un Bac pro GESTION ADMINISTRATION

Après un Bac pro GESTION ADMINISTRATION Après un Bac pro GESTION ADMINISTRATION Rappel des finalités de votre diplôme Le titulaire de ce diplôme travaille en relation avec la clientèle ou avec un public d'usagers. Il peut exercer son activité,

Plus en détail

Un canton en action CHAMPS-SUR- MARNE M i s e à j o u r 2 0 0 9

Un canton en action CHAMPS-SUR- MARNE M i s e à j o u r 2 0 0 9 Un canton en action CHAMPS-SUR- Mise à jour 2009 SOMMAIRE PRESENTATION 1. La population et son évolution 2. La population selon la catégorie socioprofessionnelle 3. Les ménages et leur équipement LES ENTREPRISES

Plus en détail

Après un Bac pro COMMERCE

Après un Bac pro COMMERCE Après un Bac pro COMMERCE Rappel des finalités de votre diplôme C'est un employé commercial qui intervient dans tout type d'unité commerciale, physique ou virtuelle, afin de mettre à la disposition de

Plus en détail

Glossaire. Activité principale. Branche. Chiffre d affaires hors taxes (CA) Consommations intermédiaires. Effectifs salariés

Glossaire. Activité principale. Branche. Chiffre d affaires hors taxes (CA) Consommations intermédiaires. Effectifs salariés Glossaire Activité principale L activité principale exercée (APE) est déterminée en fonction de la ventilation des différentes activités de l unité légale. C est la ventilation du chiffre d affaires dans

Plus en détail

Commerce Services Recherche et développement Bureaux

Commerce Services Recherche et développement Bureaux Commerce Services Recherche et développement Bureaux L e secteur tertiaire recouvre un vaste champ d activités qui va du commerce, aux services, en passant par la recherche et développement. Au 31 décembre

Plus en détail

PARTIE 2.7 LES CREDITS D IMPOT ET LES REDUCTIONS D IMPOT

PARTIE 2.7 LES CREDITS D IMPOT ET LES REDUCTIONS D IMPOT I/Le crédit d impôt recherche PARTIE 2.7 LES CREDITS D IMPOT ET LES REDUCTIONS D IMPOT Le crédit d impôt recherche a été conçu pour inciter les entreprises à développer leurs activités de recherche ; il

Plus en détail

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010)

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) France Création d'entreprises* de 2000 à 2010 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) Nombre de créations annuelles Indicateurs annuels 2006 2007 2008 2009 2010 Taux de

Plus en détail

ENTREPRISES. Offre. 100 % en ligne. Gérez vos salariés autrement. avec le Titre emploi service entreprise. Octobre 2015. www.letese.urssaf.

ENTREPRISES. Offre. 100 % en ligne. Gérez vos salariés autrement. avec le Titre emploi service entreprise. Octobre 2015. www.letese.urssaf. ENTREPRISES Offre 100 % en ligne Gérez vos salariés autrement avec le Titre emploi service entreprise Octobre 2015 www.letese.urssaf.fr Le Titre emploi service entreprise vous permet d accomplir en ligne

Plus en détail

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 1 Intervenante: Marion BRIOUDES Centre de Formalités

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire 15 Novembre 2012 Instance de Suivi et de Concertation AGENDA A/ Les acteurs du consortium A/ Les acteurs du consortium B/ Le projet C/ Les études environnementales

Plus en détail

Le coût de construction des maisons en Pays de la Loire

Le coût de construction des maisons en Pays de la Loire Le coût de construction des s en Pays de la Loire pour les permis autorisés en 2006 Sommaire I Source, définitions et limites d utilisation p 2 II Les principaux enseignements p 3 III Qui sont les pétitionnaires

Plus en détail

www.jeunesse-entreprises.com ges de ise eunes? ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES

www.jeunesse-entreprises.com ges de ise eunes? ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES www.jeunesse-entreprises.com ges de ise eunes? aj e ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES DECOUVRIR L ENTREPRISE Comment présenter l entreprise aux jeunes? www.jeunesse-entreprises.com Message aux jeunes

Plus en détail

sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie Tarbes Hautes Pyrénées (CCI THP).

sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie Tarbes Hautes Pyrénées (CCI THP). 2015-04 Séance du 11 février 2015 AVIS sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie Tarbes Hautes Pyrénées (CCI THP). Vu le décret n 2011-1388 du 28 octobre 2011 modifiant le décret

Plus en détail

Une économie en convergence avec l Europe des 27... 18 L attrait du pays pour les investisseurs français... 18 Les réformes attendues...

Une économie en convergence avec l Europe des 27... 18 L attrait du pays pour les investisseurs français... 18 Les réformes attendues... Sommaire Le cadre du pays................................................................................... 15 Présentation du pays.................................................................................

Plus en détail

PRIM EXPORT REGLEMENT D'INTERVENTION

PRIM EXPORT REGLEMENT D'INTERVENTION PRIM EXPORT REGLEMENT D'INTERVENTION le règlement n 1998/2006 de la Commission Européenne du 15 décembre 2006 concernant l'application des articles 107 et 108 du Traité sur le Fonctionnement de l Union

Plus en détail

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire Population totale du territoire 587 259 Présentation du territoire Poids dans le département 26,1% Nombre de communes 3 Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Evolution de l'emploi salarié par

Plus en détail

Les métiers et formations. en Transport et Logistique

Les métiers et formations. en Transport et Logistique Les métiers et formations en Transport et Logistique Sommaire Quelques indicateurs nationaux et régionaux de la branche professionnelle Présentation de la chaine logistique (marchandises) Présentation

Plus en détail

Ce qu il faut savoir en 20 points

Ce qu il faut savoir en 20 points Ce qu il faut savoir en 20 points 1. Comptabilité allégée : o registre des ventes : les obligations comptables des autoentrepreneurs sont réduites. Ils peuvent simplement tenir un livre chronologique mentionnant

Plus en détail

Titre CIRCULAIRE N 2011-02 du 17 janvier 2011

Titre CIRCULAIRE N 2011-02 du 17 janvier 2011 Titre CIRCULAIRE N 2011-02 du 17 janvier 2011 Objet - RÈGLES RELATIVES À L ASSURANCE CHÔMAGE APPLICABLES AUX EMPLOYEURS PUBLICS - CONSÉQUENCES POUR L ASSURANCE CHÔMAGE DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE 26

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Glossaire TERMES GÉNÉRAUX

Glossaire TERMES GÉNÉRAUX Glossaire TERMES GÉNÉRAUX Chercheur d emploi Personnes au chômage dont sont exclues les personnes mises à pied temporairement ainsi que celles qui occuperont un emploi prochainement. Chômage de longue

Plus en détail