BILAN DE LA CONCERTATION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BILAN DE LA CONCERTATION"

Transcription

1 BILAN DE LA CONCERTATION SEPTEMBRE 2012 Syndicat d Agglomération Nouvelle Val Maubuée

2 CONTEXTE ET MODALITES DE LA CONCERTATION LA CONCERTATION : SA REGLEMENTATION Le Schéma de Cohérence Territoriale et la concertation Issu de la loi SRU ( Solidarité et Renouvellement Urbains du 13 décembre 2000) qui fixe le cadre législatif de l aménagement du territoire, le SCoT est un document d aménagement et de planification, à une échelle supra communale. A la différence du Schéma directeur qu il remplace, le SCoT est un document «partagé». La concertation est désormais obligatoire dans le cadre de son élaboration ou de sa révision. Après la publication du périmètre et éventuellement la création d un nouvel établissement public maître d ouvrage du SCoT, la première délibération qui annonce à la population l élaboration du SCoT doit préciser les modalités de la concertation (art. L du Code de l Urbanisme). Cette concertation «doit permettre d associer pendant toute la durée de l élaboration du projet, les habitants, les associations locales et toutes les autres personnes concernées dont les représentants de la profession agricole» (article L du Code de l Urbanisme). Ce processus de consultation préalable du public a pour objectif d informer mais également de recueillir des avis afin d aboutir à un projet partagé. Le projet et la concertation préalable Conformément à la délibération du Comité Syndical du Syndicat d Agglomération Nouvelle du Val Maubuée du 15 février 2006 sur les modalités de concertation préalable, relatives à l élaboration du Schéma de Cohérence Territoriale, le SAN Val Maubuée a souhaité associer la population pendant toute la durée de l élaboration du projet. De ce fait, ont eu lieu : la mise à disposition, au siège du SAN Val Maubuée, des documents du SCoT et d un registre permettant le recueil des remarques, avis, observation et questions ;

3 l installation d une exposition au siège du Syndicat d Agglomération Nouvelle du SAN Val Maubuée, consultable aux heures d ouverture pendant toute la durée du projet ; la diffusion d informations sur les avancées du projet par le biais d articles sur le site Internet dédié au SCoT et dans la presse locale ; l organisation de trois réunions publiques d informations et d échanges, annoncées dans la presse locale et sur le site Internet. Dans le cadre de la mission d élaboration du Schéma de Cohérence Territoriale du SAN Val Maubuée, confiée par le SAN Val Maubuée au groupement représenté par le bureau d études Citadia Conseil, l agence Aire publique, spécialisée en concertation et communication publiques, a accompagné la démarche de concertation préalable. La concertation complémentaire pour le 2 ème arrêt en 2012 A la suite de l Arrêt de décembre 2010, en raison de l importance des remarques des personnes publiques associées notamment sur la question des objectifs de construction de logement, mais également sur des questions relatives à la compatibilité du projet de SCoT du Val Maubuée avec le SDRIF 1994, il a été décidé de ne pas poursuivre la procédure par l enquête publique. Une reprise des études a donc été engagée pour préparer un deuxième arrêt du SCoT. L objectif était également d intégrer les prescriptions des lois Grenelle afin de constituer un document conforme aux nouvelles lois ; étant donné le calendrier légal qui aurait imposé une mise en révision avant 2016, il a été décidé d intégrer les modifications liées au Grenelle dans cette deuxième mouture du SCoT. En conséquence, concernant la concertation, a eu lieu : l organisation d une réunion publique supplémentaire d informations et d échanges, annoncée dans la presse locale et sur le site Internet.;

4 DETAIL DES ACTIONS REALISEES Supports d information et de communication Parutions dans la presse locale De nombreux articles sur le projet sont parus dans la presse locale : Val Magazine, n 104 Automne 2008, «De la ville nouvelle à la ville durable» : lancement de la procédure SCoT ; Val Magazine, n 106 Printemps 2009, «Terrain d enjeu» : dossier spécial SCoT (procédure et diagnostic) ; La Marne, Mercredi 24 juin 2009, «L avenir de notre territoire se dessine aujourd hui» : article sur la procédure SCoT et le diagnostic territorial ; Le Parisien, vendredi 26 juin 2009, «La Val Maubuée à la recherche d un second souffle» : article sur la procédure SCoT et le diagnostic territorial ; Champs magazine, juin 2009, «Le Grand Paris, enjeu pour Champs-sur-Marne» : dossier spécial SCoT (procédure et objectifs, annonce réunion publique) ; Le Plus, n 192 septembre/octobre 2009, «Le projet de Schéma de Cohérence territoriale de Val Maubuée s expose»: article sur et annonce de l exposition ; La Lettre du Président, n 21 octobre 2009, «Lancement des débat sur la future agglomération» : Edito du Président sur la procédure et les thématiques du SCoT ; La Val Magazine, n 108 automne 2009, «Lancement des débat sur la future agglomération» : article sur les moyens d information et d expression sur le SCoT ; Val Magazine, n 109 hiver 2010, «Quand la ville se renouvelle» : article sur le Projet d Aménagement et de Développement Durable (PADD) ; Le Parisien, mercredi 17 février 2010, «Le développement durable du territoire en débat» : annonce de la réunion publique de la phase PADD ; La Lettre du Président, février 2010, «Le schéma de cohérence territoriale : après le diagnostic, place à l avenir» : article sur le PADD et annonce de la réunion publique ;

5 La Marne, mercredi 3 mars 2010, «Le Val Maubuée se projette dans l avenir» : article sur le Projet d Aménagement et de Développement Durable (PADD) ; Le Parisien, mardi 27 avril 2010, «La ville nouvelle se rêve en éco-territoire» : article sur les enjeux du SCoT ; La Marne, mercredi 29 septembre 2010, «Le visage de la future agglomération se dessine» : article sur la procédure SCoT et le Document d Orientations Générales (DOG) ; La Val Magazine, n 112 automne 2010, «L avenir en territoire en débat» : article sur les orientations d aménagement du DOG. Page internet dédiée Un page dédiée au projet a été créé sur le site internet du SAN (http://www.valmaubuee.fr/dos_scot_01.asp) dans le but d enrichir la concertation en proposant diverses informations sur la procédure et l avancée du projet. Un formulaire d expression et les divers documents réalisés dans le cadre du SCoT ont ainsi été mis en ligne (panneaux d exposition, comptes-rendus des réunions publiques,...). Réalisation d une exposition évolutive et itinérante Une exposition évolutive de huit panneaux est présentée à l accueil du siège du SAN Val Maubuée depuis juin 2009, aux heures d ouverture : - 4 panneaux en phase diagnostic ; - 2 panneaux en phase PADD ; - 2 panneaux en phase DOG.

6 Mise à disposition du dossier du SCoT et d un registre de concertation Les documents du SCoT ont été mis à disposition du public au fur et à mesure de l avancement du projet dans les communes du périmètre du SCoT et au siège du Syndicat d Agglomération Nouvelle du SAN Val Maubuée, accompagnés d un registre de concertation. L ensemble de ces documents ont également été mis en ligne sur le site Internet du SAN. Réunions Publiques Quatre réunions publiques se sont déroulées lors de la procédure d élaboration du SCoT. L objectif des élus était de présenter les grandes lignes du projet de SCoT. Ils se sont basés sur une projection Power Point réalisée et présentée par les bureaux d études chargés d élaborer le SCoT. Les rencontres ont eu lieu : - En phase diagnostic : mercredi 17 juin 2009 entre 18h30 et 20h30 au siège du SAN Val Maubuée. - En phase PADD : mercredi 17 février 2010 entre 18h30 et 20h30 au siège du SAN Val Maubuée. - En phase DOG : mardi 21 septembre 2010 entre 18h30 et 20h30 au siège du SAN Val Maubuée. - En phase préparatoire au 2 ème arrêt du SCoT : mardi 03 juillet 2012 entre 18h00 et 20h00 au siège du SAN Val Maubuée. Malgré les actions de communication mises en œuvre, les réunions publiques ont connu une mobilisation relativement faible des habitants du territoire. L association des Personnes Publiques Associées (PPA) A chaque étape clé de la procédure, le SAN du Val Maubuée a souhaité prendre l attache des Services de l Etat et des organismes intéressés. Outre les séances de travail organisées avec les PPA en phases diagnostic et PADD, les communes du territoire et environnantes ont pu formaliser des observations lors de rencontres avec le SAN. Des ateliers avec le Comité de Développement Economique Local (CODEL) ont également permis d associer aux travaux d autres partenaires sur les thématiques suivantes : attractivité économique du territoire, compétitivité des entreprises, économie résidentielle.

7 SYNTHESE DES EXPRESSIONS DU PUBLIC Les observations relevées dans le cadre de la concertation ont été prises en compte au fur et à mesure de l élaboration du SCoT. L auditoire des réunions publiques était composé principalement d élus locaux et de quelques représentants d associations (cf. annexes). Chaque réunion publique a été animée par le 1 er Vice-Président chargé de la politique de la ville et de l aménagement urbain, Monsieur Vachez. La présentation des différents documents a été assurée par le bureau d études en charge de l élaboration du SCoT. Registre de concertation Aucunes remarques. Réunion publique du mercredi 17 juin 2009 (phase diagnostic) Cette première réunion publique a rassemblé pendant près de trois heures une soixantaine de personnes autour de la présentation du diagnostic territorial. Les principales remarques ont porté sur les points suivants : Le foncier Les disponibilités foncières que représentent les abords de l A199. Le bois face au collège à Champs-sur-Marne. La notion de «ville compacte». Les activités économiques et rayonnement commercial L impact du projet du Grand Paris sur le Val Maubuée. La réflexion en termes de positionnement concurrentiel entre les territoires, et sur la Cité Descartes. Remédier à la disparition des petits commerces. Les thématiques social, habitat et construction La paupérisation des habitants sur le territoire et la prise en compte de la dimension sociale dans les réflexions. L accessibilité au logement (couts). Les enjeux de la requalification de l habitat social. Le projet de ZAC des Coteaux de la Marne. Le devenir du quartier de l Arche Guédon. La réflexion intercommunale pour favoriser les déplacements des personnes à mobilité réduite (PMR) ainsi que leur accès aux logements et aux équipements?

8 Réunion publique du mercredi 17 février 2010 (phase PADD) Cette deuxième rencontre a rassemblé pendant près de deux heures une cinquantaine de personnes autour de la présentation du Projet d Aménagement et de Développement Durable (PADD). Les principales remarques ont porté sur les points suivants : Les déplacements Penser au transport de marchandises. Devenir de la voie ferrée qui passe à Emerainville. Les transports en site propre. La prise en compte le projet du Grand-Paris. Les espaces publics La requalification des sorties et entrées de villes. Les commerces Précisions sur les «commerces de proximité à requalifier en pôles» dans l axe 2 du PADD. Réunion publique du mardi 21 septembre 2010 (phase DOG) Cette dernières réunion publique a rassemblé pendant près de deux heures une quarantaine de personnes autour de la présentation du Document d Orientations Générales (DOG). Les principales remarques ont porté sur les points suivants : Le projet et les documents du SCoT La volonté d établir un projet de territoire pour les 10 à 15 années à venir. La consultation du DOG et des autres documents du SCoT. Les thématiques social, habitat et construction La prise en compte des questions sociales et de l action citoyenne dans le DOG. L articulation du développement de la Cité Descartes avec le projet du Grand Paris. L évolution de la ZAC sur la haute Maison à Champs sur Marne. Les déplacements Le maintien de la voie ferrée Paris-Est.

9 Réunion publique du mardi 03 juillet 2012 (phase DOO) Cette dernière réunion publique a rassemblé pendant près de deux heures une vingtaine de personnes autour de la présentation du Document d Orientation et d Objectifs (DOO) comprenant un Document d Aménagement Commercial (DAC) et remplaçant le Document d Orientations Générales (DOG), en réponse aux nouvelles exigences de la loi Grenelle. Les principales remarques ont porté sur les points suivants : L habitat Le devoir de densification et de production à termes de 700 logements par an pour répondre aux besoins de logements de la Région Ile-de-France. Les déplacements Le maintien de la voie ferrée Paris-Est ; La desserte du territoire devenue problématique (RER A saturé, arrêt d un bon nombre de rames en gare de Noisy-le-Grand ) ; La faisabilité du projet du métro du Grand Paris. Les Equipements La création d équipements nécessaires pour répondre aux besoins des nouvelles populations ; Le manque d équipements pour la petite enfance. L économie Le devenir de la zone d activités de Lamirault ; Le développement de la cité Descartes.

10 LE BILAN DE LA CONCERTATION Conformément à l'article L du Code de l'urbanisme, le Comité Syndical du Syndicat d Agglomération Nouvelle du Val Maubuée (SAN) a organisé la concertation pendant toute la durée de l'élaboration du projet SCoT afin d'échanger avec la population, les représentants de la société civile et les personnes publiques associées. L objectif de la concertation était triple : informer la population du contenu du projet de SCoT au fur et à mesure de son élaboration ; favoriser l expression des habitants, des associations, des professionnels de l aménagement et de toute autre personne concernée, qu il s agisse de suggestions ou d avis sur les orientations envisagées ; enrichir le futur document par les contributions de chacun. Les divers moyens de concertation et d information déclinés tout au long de la démarche ont effectivement permis d informer les habitants et les acteurs du territoire, d écouter leurs attentes sur le projet et ont garanti la transparence de la démarche d élaboration du projet. Cependant, la participation des habitants du territoire reste modérée (participation aux réunions publiques, demande d information auprès du SAN...). Cette relative mobilisation du grand public est courante dans les projets de planification, en particulier pour les SCoT, qui peut s expliquer par l échelle territoriale du projet, très large. En revanche, les apports de représentants d associations locales et des Personnes Publiques Associées (PPA) ont permis de faire évoluer le projet de SCoT dans le respect des règles du Schéma Directeur d Ile-de-France (SDRIF) de 1994 (document actuellement opposable). Surtout, la deuxième version du SCoT et les échanges avec les services de l Etat ont permis de prendre en compte les Lois Grenelle sur les questions relatives à la trame verte et bleue, à la consommation de l espace, aux enjeux énergétiques et de desserte numérique, ainsi que les nouveaux outils mis à la disposition des SCoT. Considérant la possibilité offerte par la loi n du 15 juin 2011 de déroger au SDRIF de 1994 sous certaines conditions, le SAN a d ailleurs formulé une demande de dérogation concernant certains espaces afin de répondre aux exigences issues des lois Grenelle sur la modération de la consommation des espaces naturels et agricoles. Le SAN du Val Maubuée dispose à présent d un document cadre de qualité, précis dans ses objectifs d aménagement du territoire et dans les orientations pour atteindre ces objectifs. Il appartiendra aux communes de le faire vivre au travers les documents locaux d urbanisme (Plan Local d Urbanisme (PLU), etc...).

11 ANNEXES Annexe 1 : Articles de presse Annexe 2 : Réunion publique n 1 (support et compte-rendu) Annexe 3 : Réunion publique n 2 (support et compte-rendu) Annexe 4 : Réunion publique n 3 (support et compte-rendu) Annexe 5 : Réunion publique n 4 (support et compte-rendu)

SYBARVAL. ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC. Document d Aménagement Commercial

SYBARVAL. ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC. Document d Aménagement Commercial Département de la Gironde Préfecture de la Gironde Syndicat Intercommunal du Bassin d Arcachon et du Val de l Eyre SYBARVAL ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC Document d Aménagement Commercial du 17 décembre

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Prenant la suite du Plan d Occupation des Sols (POS) actuel, le Plan Local d Urbanisme (PLU) formalise les intentions d aménagement de la ville de Villiers-sur-Marne pour les 10-15

Plus en détail

Lois Grenelle Consommation d'espace

Lois Grenelle Consommation d'espace CRAIG Atelier observatoire du foncier Lois Grenelle Consommation d'espace DDT du Puy-de-Dôme Service Aménagement Prospective Risques Mireille FAUCON 16 octobre 2012 Le droit de l'urbanisme intègre de nouveaux

Plus en détail

PLU de Saint-Lys Réunion publique et comités participatifs sur les enjeux du nouveau document d urbanisme Le 03/11/2015 ---

PLU de Saint-Lys Réunion publique et comités participatifs sur les enjeux du nouveau document d urbanisme Le 03/11/2015 --- PLU de Saint-Lys Réunion publique et comités participatifs sur les enjeux du nouveau document d urbanisme Le 03/11/2015 --- Sur la base de propositions du bureau d études Novembre 2015 Dossier 150244 Contenu

Plus en détail

ZAC COTEAUX BEAUCLAIR

ZAC COTEAUX BEAUCLAIR ZAC COTEAUX BEAUCLAIR Bilan de la mise à disposition Décembre 2015 Maître d ouvrage : Ville de ROSNY-SOUS-BOIS - D.G.A. Aménagement Durable Hôtel de ville 20 rue Claude Pernès 93110 ROSNY-SOUS-BOIS Cedex

Plus en détail

Le Schéma de COhérence Territoriale

Le Schéma de COhérence Territoriale Le Schéma de COhérence Territoriale Définition et contexte Définition SCOT = Schéma de COhérence Territoriale document d urbanisme = outil de planification intercommunale : Qui remplace depuis la Loi SRU

Plus en détail

NOTE SYNTHETIQUE DE PRESENTATION

NOTE SYNTHETIQUE DE PRESENTATION NOTE SYNTHETIQUE DE PRESENTATION LE CDT PARIS EST ENTRE MARNE ET BOIS, VITRINE DE LA VILLE DURABLE La loi n 2010-597 du 3 juin 2010 relative au Grand Paris, prévoit l élaboration par l Etat et les collectivités

Plus en détail

GUIDE COMMERCE MARS 2013

GUIDE COMMERCE MARS 2013 MARS 2013 GUIDE COMMERCE GUIDE COMMERCE SOMMAIRE... 1 PREAMBULE : STATUT DU DOCUMENT... 3 OBJECTIF 1 : RAPPROCHER LES LIEUX DE CONSOMMATION DES LIEUX D HABITAT... 5 OBJECTIF 2 : REEQUILIBRER LA REPARTITION

Plus en détail

Soultz-Sous. Sous-Forêts. Plan Local d Urbanismed. Lundi 18 janvier 2010. Commune de Soultz-Sous-Forêts

Soultz-Sous. Sous-Forêts. Plan Local d Urbanismed. Lundi 18 janvier 2010. Commune de Soultz-Sous-Forêts Soultz-Sous Sous-Forêts Plan Local d Urbanismed Première réunion r publique Lundi 18 janvier 2010 Une réunion en deux temps 1. Les règles du jeu d un PLU? 2. Quel projet pour Soultz-Sous-Forêts? Echanges

Plus en détail

Identité graphique et supports de communication dans le cadre de la révision du SCoT du Pays de Brest

Identité graphique et supports de communication dans le cadre de la révision du SCoT du Pays de Brest Marché public de Prestations Intellectuelles Marché à procédure adaptée (Article 28 du Code des Marchés) Identité graphique et supports de communication dans le cadre de la révision du SCoT du Pays de

Plus en détail

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 Révision du SCoT du Pays Segréen Réunion publique lundi 30 novembre 2015 Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 SOMMAIRE Point d étape / avancement du SCoT Présentation du projet

Plus en détail

TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015

TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015 TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015 SOMMAIRE I- Inscrire le projet dans les politiques de la MEL II- Enjeux du projet III- Diagnostic du

Plus en détail

Construisons ensemble un avenir durable pour notre territoire!

Construisons ensemble un avenir durable pour notre territoire! S a i n t - Q u e n t i n - e n - Y v e l i n e s C o m m u n a u t é d a g g l o m é r a t i o n Réunion Publique Jeudi 18 avril à 20h45 Salle du conseil de la communauté d agglomération Construisons

Plus en détail

Enquête publique sur le SCoT et le Document d Aménagement Commercial

Enquête publique sur le SCoT et le Document d Aménagement Commercial 1 Enquête publique sur le SCoT et le Document d Aménagement Commercial Le Syndicat Mixte du SCoT du Pays du Mans, a arrêté son projet de Schéma de Cohérence Territoriale en comité syndical le 9 Avril 2013.

Plus en détail

Séminaire urbanisme commercial. L Aménagement commercial dans le SCoT

Séminaire urbanisme commercial. L Aménagement commercial dans le SCoT Séminaire urbanisme commercial L Aménagement commercial dans le SCoT Le Développement Durable au cœur du Document d Aménagement Commercial Le Développement Durable au cœur du Document d Aménagement Commercial

Plus en détail

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC I PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC CAHIER N 1 / AVRIL 2015 LANCEMENT DE LA PROCÉDURE Le a pour objectif de définir un projet urbain

Plus en détail

Le Plan Local d Urbanisme

Le Plan Local d Urbanisme CONSEIL MUNICIPAL EXTRAORDINAIRE DU 1 er juin 2013 Le Plan Local d Urbanisme DIVONNE, VILLE VERTE Ville de Divonne-les-Bains SOMMAIRE 1. BILAN DU PLU DE 2006 À AUJOURD HUI 2. VERS UNE REVISION GENERALE

Plus en détail

Commune de Tonneins Projet d'aménagement et de Développement Durables

Commune de Tonneins Projet d'aménagement et de Développement Durables Commune de Projet d'aménagement et de Développement Durables SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 RAPPEL DES ENJEUX... 4 PREMIER AXE MAJEUR : ENVIRONNEMENT TOURISME AGRICULTURE... 5 LES ESPACES NATURELS

Plus en détail

les procedures d évolution du PLU (i)

les procedures d évolution du PLU (i) les procedures d évolution du PLU (i) Fiche 01-2015 Sommaire La mise à jour du PLU 1 Les procédures de modification 2 La modification simplifiée La modification Les procédures de révision 6 La révision

Plus en détail

Révision du POS en PLU de Sahurs Réunion publique de présentation du diagnostic Le mardi 29 octobre 2013 à 18h30

Révision du POS en PLU de Sahurs Réunion publique de présentation du diagnostic Le mardi 29 octobre 2013 à 18h30 de Sahurs Réunion publique de présentation du diagnostic Le mardi 29 octobre 2013 à 18h30 Moyens de communication déployés : Affichage sur le panneau d informations communales et dans les lieux publics

Plus en détail

RLPi ÉLABORATION D UN RÈGLEMENT LOCAL DE PUBLICITÉ INTERCOMMUNAL LANCEMENT DE LA PROCÉDURE DOSSIER DE CONCERTATION CAHIER N 1 / AVRIL 2015

RLPi ÉLABORATION D UN RÈGLEMENT LOCAL DE PUBLICITÉ INTERCOMMUNAL LANCEMENT DE LA PROCÉDURE DOSSIER DE CONCERTATION CAHIER N 1 / AVRIL 2015 ÉLABORATION D UN RÈGLEMENT LOCAL DE PUBLICITÉ INTERCOMMUNAL DOSSIER DE CONCERTATION CAHIER N 1 / AVRIL 2015 LANCEMENT DE LA PROCÉDURE Aujourd hui, la réalité de l urbanisation des territoires et leur organisation

Plus en détail

AIRE DE VALORISATION DE L'ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE (AVAP) DE BRIVE

AIRE DE VALORISATION DE L'ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE (AVAP) DE BRIVE AIRE DE VALORISATION DE L'ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE (AVAP) DE BRIVE BILAN DE LA CONCERTATION CONCERTATION PREALABLE A L ELABORATION DE L AIRE DE VALORISATION DE L ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE (AVAP)

Plus en détail

LILLE METROPOLE ÉLABORATION DU RÈGLEMENT LOCAL DE PUBLICITÉ

LILLE METROPOLE ÉLABORATION DU RÈGLEMENT LOCAL DE PUBLICITÉ AMÉNAGEMENT ET HABITAT NOVEMBRE 2013 LILLE METROPOLE ÉLABORATION DU RÈGLEMENT LOCAL DE PUBLICITÉ PRÉSENTATION SYNTHÉTIQUE Le projet de Règlement Local de Publicité de Lille Métropole La loi du 12 juillet

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Pas de Calais. Le SESDRA dans la Région R. Nord Pas de Calais. Nord SESDRA. Limites du Pays d Artois. Limites du Pays du Ternois

Pas de Calais. Le SESDRA dans la Région R. Nord Pas de Calais. Nord SESDRA. Limites du Pays d Artois. Limites du Pays du Ternois PRÉSENTATION DU SESDRA http://www.scot-region-arras.org Le SESDRA c est où? Le SESDRA dans la Région R Nord Pas de Calais SESDRA Nord Limites du Pays d Artois Limites du Pays du Ternois Pays du Ternois

Plus en détail

Atelier participatif. Cette journée est l occasion d échanger les points de vue et de définir les contours de ce projet de territoire.

Atelier participatif. Cette journée est l occasion d échanger les points de vue et de définir les contours de ce projet de territoire. Atelier participatif DOSSIER DE PRESSE Rénovation énergétique de l habitat en Cornouaille Organisé par l Espace Info Energie de Quimper Cornouaille Développement 7 novembre 2014 à Ergué Gabéric Dans le

Plus en détail

PROJET DE ZONE D AMÉNAGEMENT CONCERTÉ JANVIER 2013 WATTRELOS. Projet de requalification du centre-ville DOSSIER DE CONCERTATION

PROJET DE ZONE D AMÉNAGEMENT CONCERTÉ JANVIER 2013 WATTRELOS. Projet de requalification du centre-ville DOSSIER DE CONCERTATION PROJET DE ZONE D AMÉNAGEMENT CONCERTÉ JANVIER 2013 WATTRELOS Projet de requalification du centre-ville DOSSIER DE CONCERTATION SOMMAIRE I.Contexte et histoire du projet II. Les objectifs du projet III.

Plus en détail

Le PLU/PLUi et Consommation de l espace. Intervenant : Isabelle Gervet Service : DDT - SUT Date : 15 septembre 2015

Le PLU/PLUi et Consommation de l espace. Intervenant : Isabelle Gervet Service : DDT - SUT Date : 15 septembre 2015 Le PLU/PLUi et Consommation de l espace Intervenant : Isabelle Gervet Service : DDT - SUT Date : 15 septembre 2015 Le cadre réglementaire - La loi SRU du 13 décembre 2000 relative à la Solidarité et au

Plus en détail

L intégration de la Trame Verte et Bleue dans le PLU Exemple des travaux conduits sur la ville de Nîmes

L intégration de la Trame Verte et Bleue dans le PLU Exemple des travaux conduits sur la ville de Nîmes L intégration de la Trame Verte et Bleue dans le PLU Exemple des travaux conduits sur la ville de Nîmes Table ronde : «Comment rendre effective la considération des espaces naturels dans les documents

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE ORIGINAL EAU & ENVIRONNEMENT AGENCE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE

Plus en détail

Le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du secteur sauvegardé de Perpignan Révision n 1

Le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du secteur sauvegardé de Perpignan Révision n 1 Le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du secteur sauvegardé de Perpignan Révision n 1 Qu est-ce qu un secteur sauvegardé? Un secteur sauvegardé est un document d urbanisme, outil de protection portant

Plus en détail

CAUE du Gers. Les Schémas de Cohérence Territorial

CAUE du Gers. Les Schémas de Cohérence Territorial Document de travail - 26 septembre 2011 CAUE du Gers Les Schémas de Cohérence Territorial Information - sensibilisation les 8 CAUE de Midi-Pyrénées - www.caue-mp.fr 1 Le SCOT Un document d urbanisme de

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Intercommunal

Plan Local d Urbanisme Intercommunal ARCHITOUR Architectes et associés GAMA Environnement Plan Local d Urbanisme Intercommunal Réunions publiques de lancement Fay : 16 juin 2014 Pruillé le Chétif : 20 juin 2014 Trangé : 23 juin 2014 Chaufour

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D URBANISME

LE PLAN LOCAL D URBANISME LE PLAN LOCAL D URBANISME PRESENTATION DU 4 février 2009 Conseil Municipal LE DOCUMENT ACTUEL: LE POS PLAN D OCCUPATION DES SOLS: Issu de la Loi d Orientation Foncière du 30 Décembre 1967, les POS fixe

Plus en détail

COMMUNE DE BEAUTIRAN DEPARTEMENT DE LA GIRONDE

COMMUNE DE BEAUTIRAN DEPARTEMENT DE LA GIRONDE G2C environnement Délégation Urbanisme Sud-Ouest 316 rue Henri Becquerel 11400 CASTELNAUDARY Tél : 04-68-23-06-28 / fax : 04-68-23-06-34 e-mail : castel@altereo.fr COMMUNE DE BEAUTIRAN DEPARTEMENT DE LA

Plus en détail

CONCLUSIONS DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR

CONCLUSIONS DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR ENQUÊTE PUBLIQUE PORTANT SUR LE PROJET D AMENAGEMENT DES ESPACES PUBLICS DU CARRE GARE DE SAINT-QUENTIN-EN YVELINES DANS LE DÉPARTEMENT DES YVELINES CONCLUSIONS DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR Enquête réalisée

Plus en détail

SYNTHESE DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL

SYNTHESE DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL COMMUNE DE SAINT-CERGUES SYNTHESE DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL Réunion publique de concertation du 4 avril 2013 E s p a c e s & M u t a t i o n s B. L E M A I R E AEspaces r c h & i tmutations e c t e B.LEMAIRE

Plus en détail

ETUDE PREALABLE A LA REDYNAMISATION DU COMMERCE DE MAROMME DANS LE CADRE DU DISPOSITIF FISAC CAHIER DES CHARGES

ETUDE PREALABLE A LA REDYNAMISATION DU COMMERCE DE MAROMME DANS LE CADRE DU DISPOSITIF FISAC CAHIER DES CHARGES ETUDE PREALABLE A LA REDYNAMISATION DU COMMERCE DE MAROMME DANS LE CADRE DU DISPOSITIF FISAC CAHIER DES CHARGES Marché à procédure adaptée (Article 28 du Code des marchés publics) Ville de Maromme Place

Plus en détail

Grand Paris, Contrats de développement territorial et sport

Grand Paris, Contrats de développement territorial et sport Grand Paris, Contrats de développement territorial et sport 1. Rappels sur les CDT et leur genèse 2. Les CDT et le sport Conférence régionale du sport Atelier Aménagement - 20 mars 2012 1 Rappels sur le

Plus en détail

Note d'enjeux sur la consommation d'espace. Commune de Saint-Priest-Bramefant. Mai 2012. Contribution à l'élaboration du Plan Local d'urbanisme 1/16

Note d'enjeux sur la consommation d'espace. Commune de Saint-Priest-Bramefant. Mai 2012. Contribution à l'élaboration du Plan Local d'urbanisme 1/16 Note d'enjeux sur la consommation d'espace Commune de Saint-Priest-Bramefant Contribution à l'élaboration du Plan Local d'urbanisme Mai 2012 1/16 2/16 Table des matières Introduction... 4 1 - Une commune

Plus en détail

Elaboration du Plan Local d Urbanisme

Elaboration du Plan Local d Urbanisme Département de la Corrèze Commune de SAINT-BONNET L ENFANTIER Elaboration du Plan Local d Urbanisme LE PADD : Projet d Aménagement et de Développement Durable «vu pour être annexé à la délibération en

Plus en détail

UNIVERSITES DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE FRANCE 2014

UNIVERSITES DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE FRANCE 2014 UNIVERSITES DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE FRANCE 2014 ACTUALITÉ de L URBANISME La loi ALUR AD du Calvados Vendredi 20 juin 2014 La loi ALUR partie urbanisme Loi promulguée le 24 mars 2014 et publiée

Plus en détail

Terres en ville Atelier 2/14 décembre 2009. Le diagnostic agricole Scot/Penap de l agglomération lyonnaise

Terres en ville Atelier 2/14 décembre 2009. Le diagnostic agricole Scot/Penap de l agglomération lyonnaise Terres en ville Atelier 2/14 décembre 2009 Le diagnostic agricole Scot/Penap de l Rappel du contexte Le territoire du Scot : -72 communes (Grand Lyon +17 communes 3 EPCI) -730 km2-1 250 000 habitants Le

Plus en détail

Conseil syndical du SCOT des Monts du Lyonnais mardi 3 février 2015. Débat sur le Projet d aménagement et de développement durables (Padd)

Conseil syndical du SCOT des Monts du Lyonnais mardi 3 février 2015. Débat sur le Projet d aménagement et de développement durables (Padd) Conseil syndical du SCOT des Monts du Lyonnais mardi 3 février 2015 Débat sur le Projet d aménagement et de développement durables (Padd) 1. Le rôle du Padd dans le Schéma de cohérence territoriale 2.

Plus en détail

1 ère Réunion Publique

1 ère Réunion Publique Révision du POS par élaboration d un Plan Local d Urbanisme Commune de ROUILLY-SAINT-LOUP 1 ère Réunion Publique Le mercredi 14 Octobre 2015 Un cadre à respecter Les Plans Locaux d Urbanisme doivent respecter

Plus en détail

Mon travail au sein du bureau d étude EVEN Conseil

Mon travail au sein du bureau d étude EVEN Conseil 2015 Mon travail au sein du bureau d étude EVEN Conseil Anya Aït Messaoud Maître de stage : Delphine GEMON responsable chargée d études EVEN Conseil Paris Du 23 février au 21 août 1 L entreprise EVEN Conseil

Plus en détail

POUR UNE REFORME DE L'URBANISME COMMERCIAL EN FRANCE

POUR UNE REFORME DE L'URBANISME COMMERCIAL EN FRANCE Pour_reforme_urbanisme_commercial SFU- OA- FFP 090205 1 Paris le, 05/02/2007 POUR UNE REFORME DE L'URBANISME COMMERCIAL EN FRANCE La Société Française des Urbanistes, l Ordre des Architectes et la Fédération

Plus en détail

Révision générale du plan local d urbanisme

Révision générale du plan local d urbanisme Révision générale du plan local d urbanisme Qu est ce qu un plan local d urbanisme? Le PLU est un outil d'aménagement et de gestion de l'espace qui permet de planifier, maîtriser et ordonner l'organisation

Plus en détail

LE MÉTIER D URBANISTE

LE MÉTIER D URBANISTE PLAN RÉUSSITE EN LICENCE (et MASTER) ACTION «Projet professionnel» MERCREDI de la GÉOGRAPHIE du 23 Février 2011 LE MÉTIER D URBANISTE Séance animée par Fabien FENESTRE Directeur de l agence Citadia Sud-Ouest

Plus en détail

Réseau Rural Français Groupe de travail «gestion de l espace»

Réseau Rural Français Groupe de travail «gestion de l espace» Réseau Rural Français Groupe de travail «gestion de l espace» Appel à contributions Fiche synthétique de recueil actions 2009-2010 Les propositions d'actions doivent comprendre dans la mesure du possible

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 28 OCTOBRE 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux»

Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux» Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux» 1 600 000 habitants - Capitale de la Catalogne La ville de Barcelone a démontré la capacité à mettre en œuvre des stratégies de rénovation

Plus en détail

Les Mesnuls. Élaboration du plan local d urbanisme. Le projet d aménagement et de développement durable. 23 novembre 2012

Les Mesnuls. Élaboration du plan local d urbanisme. Le projet d aménagement et de développement durable. 23 novembre 2012 Les Mesnuls Élaboration du plan local d urbanisme Le projet d aménagement et de développement durable 23 novembre 2012 Procédure Délibération du Conseil Municipal prescrivant ELABORATION OU l'élaboration

Plus en détail

1. Les objectifs de cette première réunion de concertation sur la ZAC Gare Ardoines. Introduction de Monsieur le Maire

1. Les objectifs de cette première réunion de concertation sur la ZAC Gare Ardoines. Introduction de Monsieur le Maire 1. Les objectifs de cette première réunion de concertation sur la ZAC Gare Ardoines. Introduction de Monsieur le Maire Le projet des Ardoines Des objectifs pour la ville : Créer des emplois sur le territoire

Plus en détail

Commune de Ville La Grand Modification n 5 du Plan Local d Urbanisme Rapport de présentation

Commune de Ville La Grand Modification n 5 du Plan Local d Urbanisme Rapport de présentation Commune de Ville La Grand Modification n 5 du Plan Local d Urbanisme Rapport de présentation 1 PREAMBULE La commune de Ville La Grand a approuvé le 13 novembre 2006 le Plan Local d Urbanisme. La présente

Plus en détail

L élaboration du Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi)

L élaboration du Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) L élaboration du Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Guide à l attention des communautés de communes du Département de l Ain Agence Départementale d ingénierie de l Ain Le PLUi : de quoi s agit-il

Plus en détail

Projet d'aménagement et de Développement Durable (PADD) Conseil municipal du 16 février 2012

Projet d'aménagement et de Développement Durable (PADD) Conseil municipal du 16 février 2012 Projet d'aménagement et de Développement Durable (PADD) Conseil municipal du 16 février 2012 DEPARTEMENT DU VAL-D OISE COMMUNE DE CERGY Plan Local d Urbanisme 2 - PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Capitale européenne ZAC DES DEUX RIVES. concertation octobre/novembre 2013. simulation d aménagement Crédit image : Reichen et Robert & Associés

Capitale européenne ZAC DES DEUX RIVES. concertation octobre/novembre 2013. simulation d aménagement Crédit image : Reichen et Robert & Associés Capitale européenne ZAC DES DEUX RIVES concertation octobre/novembre 2013 simulation d aménagement Crédit image : Reichen et Robert & Associés 1 Une zone d aménagement concerté Pour développer la ville

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE LA DECLARATION DE PROJET

NOTICE DESCRIPTIVE DE LA DECLARATION DE PROJET DECLARATION DE PROJET PORTANT SUR L INTERET GENERAL DU PÔLE FIDUCIAIRE FRANCILIEN DE LA BANQUE DE FRANCE ET EMPORTANT LA MISE EN COMPATIBILITE DU SCOT DE PLAINE COMMUNE NOTICE DESCRIPTIVE DE LA DECLARATION

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME 2- PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

PLAN LOCAL D URBANISME 2- PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE Département de la Saône et Loire Commune de CIEL PLAN LOCAL D URBANISME 2- PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE PREAMBULE LES TEXTES Article L110 du Code de l Urbanisme Le territoire français

Plus en détail

RÉUNION DU 30 JUIN 2015

RÉUNION DU 30 JUIN 2015 DÉPARTEMENT DE LA MARNE ARRONDISSEMENT DE REIMS CANTON DE BOURGOGNE COMMUNE DE LOIVRE 51220 - LOIVRE RÉUNION DU 30 JUIN 2015 Le trente juin à vingt heures, le Conseil Municipal de la Commune de Loivre,

Plus en détail

Le Grenelle environnement et les documents d'urbanisme

Le Grenelle environnement et les documents d'urbanisme Le Grenelle environnement et les documents d'urbanisme Pierre MIQUEL MEEDDM / DGALN / DHUP / QV3 Ministère de l écologie, de l énergie, du développement durable et de la Mer en charge des Technologies

Plus en détail

Fontenay, ma ville àvenir

Fontenay, ma ville àvenir Fontenay, ma ville àvenir Révision du Plan Local d Urbanisme Réunion des personnes publiques associée du 10 décembre 2014 : présentation du P.A.D.D Compte-rendu établi par Ville Ouverte. Personnes présentes

Plus en détail

Après examen du dossier, je souhaite vous faire part d'un certain nombre d'observations dans le cadre de la rédaction de l avis de l Etat.

Après examen du dossier, je souhaite vous faire part d'un certain nombre d'observations dans le cadre de la rédaction de l avis de l Etat. PREFET DE LA SARTHE PREFECTURE SECRETARIAT GENERAL Direction des Relations avec les Collectivités Locales Bureau de l Utilité Publique Affaire suivie par Gérald Morice Tél / 02.43.39.71.55 Fax : 02.43.39.70.35

Plus en détail

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1-

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1- Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne Bureau d études Réalités 180 rue Clément Ader 42153 RIORGES Tél. 04 77 67 83 06 Fax 04 77 23 01 85 E-mail urbanisme@realites-be.fr -1- ROMAGNAT PREAMBULE

Plus en détail

REUNION PUBLIQUE D INFORMATION

REUNION PUBLIQUE D INFORMATION REUNION PUBLIQUE D INFORMATION CALENDRIER DE LA CONCERTATION Janvier juin : Avril juin : mai/octobre : Eté : Automne : réunions publiques d information parisiennes réunions de concertation organisées par

Plus en détail

Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes

Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes Les Les CDDRA, c'est quoi? Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes (CDDRA) constituent la nouvelle génération de Contrats de Développement. Ce dispositif s inscrit dans la continuité de la stratégie

Plus en détail

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris Charte anti-spéculative Entre la Ville de Paris Et. Préambule Un an après la signature du Pacte Logement pour tous en juin 2014, la Ville de Paris propose à ses partenaires propriétaires fonciers et aux

Plus en détail

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale»

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» SYNDICAT MIXTE DU PAYS MIDI-QUERCY «Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» VISITES SUR SITE ET ECHANGES AUTOUR DU PROJET

Plus en détail

Le conseil municipal a voté courant juillet la révision du plan local d urbanisme (PLU). Cette révision devra être terminée au plus tard le 1 er

Le conseil municipal a voté courant juillet la révision du plan local d urbanisme (PLU). Cette révision devra être terminée au plus tard le 1 er Le conseil municipal a voté courant juillet la révision du plan local d urbanisme (PLU). Cette révision devra être terminée au plus tard le 1 er janvier 2017. Le conseil après en avoir délibéré a fixé

Plus en détail

CONVENTION D ORIENTATIONS GENERALES RELATIVE A L ARTICULATION ENTRE LE STIF ET L EPFY EN MATIERE D ECHANGE D INFORMATION ET D ACTIONS FONCIERES

CONVENTION D ORIENTATIONS GENERALES RELATIVE A L ARTICULATION ENTRE LE STIF ET L EPFY EN MATIERE D ECHANGE D INFORMATION ET D ACTIONS FONCIERES Accusé de réception en préfecture 075-287500078-20120711-2012-0220-DE Date de télétransmission : 13/07/2012 Date de réception préfecture : 13/07/2012 CONVENTION D ORIENTATIONS GENERALES RELATIVE A L ARTICULATION

Plus en détail

DOCUMENT C CONCLUSIONS ET AVIS MOTIVE

DOCUMENT C CONCLUSIONS ET AVIS MOTIVE DEPARTEMENTS DE PARIS ET DU VAL-DE-MARNE VILLES DE PARIS (13 ème ), IVRY-SUR-SEINE, VITRY-SUR-SEINE, THIAIS, CHOISY-LE-ROI ET ORLY DOCUMENT C CONCLUSIONS ET AVIS MOTIVE DE L'ENQUETE PREALABLE A LA DECLARATION

Plus en détail

Phase de concertation sur la modification du dossier initial de création de la ZAC des PIERRINS

Phase de concertation sur la modification du dossier initial de création de la ZAC des PIERRINS ZAC des PIERRINS Phase de concertation sur la modification du dossier initial de création de la ZAC des PIERRINS Réunion publique Auditorium Mercredi 22 juin 2011 Qu est-ce qu une ZAC? Code de l urbanisme

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER

ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER Smaf PROGRAMME FONCIER 13 2009-20 -2013 QUINQUENN UENNAL SOMMAIRE 1. L Etablissement 2. Documents de planification 3. Outils fonciers 4. Bilan du programme 2004-2008 5. Programmation

Plus en détail

Secteur de projets Albert 1 er

Secteur de projets Albert 1 er DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE VILLE DE SCEAUX Secteur de projets Albert 1 er *** ORIENTATIONS D AMENAGEMENT *** Secteur de projet Albert 1 er orientations d aménagement 1/6 La ville de Sceaux s investit

Plus en détail

ATELIER CITOYEN LA CHAPELLE 19 juin 2012 Compte rendu de séance

ATELIER CITOYEN LA CHAPELLE 19 juin 2012 Compte rendu de séance ATELIER CITOYEN LA CHAPELLE 19 juin 2012 Compte rendu de séance Cette cinquième séance de travail de l atelier «la Chapelle» a été organisée dans le cadre de la co-élaboration du projet d aménagement du

Plus en détail

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale.

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. AUTEUR Yamina Lamrani CERTU (Centre d Etudes sur les Réseaux,

Plus en détail

A l issue de la définition de la «Vocation du quartier»: Les différentes phases de la «Programmation urbaine» au Projet urbain

A l issue de la définition de la «Vocation du quartier»: Les différentes phases de la «Programmation urbaine» au Projet urbain A l issue de la définition de la «Vocation du quartier»: Les différentes phases de la «Programmation urbaine» au Projet urbain Michel Bonetti Sociologue urbaniste, «Le Sens Urbain» Jean Didier Laforgue

Plus en détail

MISSION D ASSISTANCE JURIDIQUE POUR L ÉLABORATION DU SCHÉMA DE COHÉRENCE TERRITORIALE (SCOT) DE LILLE MÉTROPOLE CAHIER DES CHARGES

MISSION D ASSISTANCE JURIDIQUE POUR L ÉLABORATION DU SCHÉMA DE COHÉRENCE TERRITORIALE (SCOT) DE LILLE MÉTROPOLE CAHIER DES CHARGES MISSION D ASSISTANCE JURIDIQUE POUR L ÉLABORATION DU SCHÉMA DE COHÉRENCE TERRITORIALE (SCOT) DE LILLE MÉTROPOLE CAHIER DES CHARGES Juillet 2014 Sommaire 1. Avant-propos 3 2. Objet de la mission 4 3. Déroulement

Plus en détail

Ville de Marly-le-Roi Yvelines Réunion de lancement d'étude 8 octobre 2014

Ville de Marly-le-Roi Yvelines Réunion de lancement d'étude 8 octobre 2014 Ville de Marly-le-Roi Yvelines Réunion de lancement d'étude 8 octobre 2014 Société Amure Aménagement Urbanisme Environnement Paysage 38 rue Dunois 75647 PARIS cedex 13 01 53 79 14 54 1 2 1/ Présentation

Plus en détail

SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DES PAYS DE LAVAL ET DE LOIRON. ENQUETE PUBLIQUE du 23 décembre 2013 au 27 janvier 2014

SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DES PAYS DE LAVAL ET DE LOIRON. ENQUETE PUBLIQUE du 23 décembre 2013 au 27 janvier 2014 SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DES PAYS DE LAVAL ET DE LOIRON ENQUETE PUBLIQUE du 23 décembre 2013 au 27 janvier 2014 RAPPORT D ENQUETE ET CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR Arrêté n 1/20213

Plus en détail

110 initiatives pour la métropole

110 initiatives pour la métropole 110 initiatives pour la métropole Nom de l initiative : Donner à voir la métropole aux citoyens : une maquette partagée Collectivité membre présentant l initiative : Le Kremlin-Bicêtre Maîtrise d ouvrage

Plus en détail

Appel à candidature pour une résidence-mission autour des musiques actuelles

Appel à candidature pour une résidence-mission autour des musiques actuelles Direction Régionale des Affaires Culturelles d Ile-de-France Ville de Clichy-sous-Bois Ville de Montfermeil Appel à candidature pour une résidence-mission autour des musiques actuelles dans le cadre du

Plus en détail

REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE

REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE Département de l AIN Commune de Bellegarde sur Valserine REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE Bilan de la concertation Document réalisé en 2014 par le bureau d études Go Pub La concertation a permis de recueillir

Plus en détail

Le diagnostic territorial participatif

Le diagnostic territorial participatif 1 Le diagnostic territorial participatif Eléments méthodologiques Le diagnostic territorial participatif de la situation des quartiers prioritaires au sein de l'intercommunalité est conjointement piloté

Plus en détail

Atelier Lion associés. Quartier de Maison Blanche : un parc habité

Atelier Lion associés. Quartier de Maison Blanche : un parc habité Atelier Lion associés Quartier de Maison Blanche : un parc habité Novembre 2014 2 Signé le 4 novembre 2014 entre la ville de Neuilly-sur-Marne et l AFTRP, le traité de concession DE la ZAC de Maison Blanche

Plus en détail

Qu'est-ce que le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du Marais? Pourquoi réviser le PSMV du Marais? Comment se déroule la procédure de révision?

Qu'est-ce que le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du Marais? Pourquoi réviser le PSMV du Marais? Comment se déroule la procédure de révision? Révision du Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du Marais Sommaire Qu'est-ce que le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du Marais? Pourquoi réviser le PSMV du Marais? Comment se déroule la procédure

Plus en détail

Ecovallée de la Marne

Ecovallée de la Marne Fiche de capitalisation d expérience «des projets, des acteurs, un réseau» Ecovallée de la Marne Partie 1 : Présentation synthétique du projet Thématiques : Economie, Ecologie, Agriculture, Ecoconstruction,

Plus en détail

Changeons de regard sur notre territoire

Changeons de regard sur notre territoire Edito Changeons de regard sur notre territoire Le territoire de notre agglomération est d une extrême diversité. Des bords de Loire, en passant par les paysages lunaires des Ardoisières, aux zones humides

Plus en détail

Promotion de l Alternance intégrative dans les formations en travail social en LIMOUSIN

Promotion de l Alternance intégrative dans les formations en travail social en LIMOUSIN Promotion de l Alternance intégrative dans les formations en travail social en LIMOUSIN Bilan d étape mars 2009 1. Rappel des objectifs 2. Bilan organisationnel et quantitatif 3. Bilan qualitatif 4. Propositions

Plus en détail

Cahier des Charges. Élaboration d un Plan Local d'urbanisme. Commune de DURY

Cahier des Charges. Élaboration d un Plan Local d'urbanisme. Commune de DURY MARCHÉ D'ÉTUDES selon la procédure adaptée Cahier des Charges Élaboration d un Plan Local d'urbanisme Commune de DURY Commune de Dury Plan Local d Urbanisme-Cahier des Charges Page 1 SOMMAIRE I PRÉAMBULE

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme (PLUi) et Règlement Local de Publicité (RLPi) Intercommunal

Plan Local d Urbanisme (PLUi) et Règlement Local de Publicité (RLPi) Intercommunal 1/ 40 Phase 1 : Diagnostic territorial et Etat Initial de l Environnement Réunion publique Plan Local d Urbanisme (PLUi) et Règlement Local de Publicité (RLPi) Intercommunal Plan d intervention 2/ 40 1.

Plus en détail

Bureau de Concertation Réunion du 12 septembre 2013

Bureau de Concertation Réunion du 12 septembre 2013 Bureau de Concertation Réunion du 12 septembre 2013 LISTE DES PARTICIPANTS VILLE DE PARIS Cabinet de la 1 ère adjointe au Maire Direction de l'urbanisme Frédéric LUCCIONI François HÔTE, Annick BIZOUERNE

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité dans les documents d urbanisme.

La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité dans les documents d urbanisme. La biodiversité dans les plans locaux d urbanisme et dans les schémas de cohérence territoriale La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité

Plus en détail

L ESPLANADE : UN NOUVEAU PROJET A CO-CONSTRUIRE. Lancement de la démarche Dimanche 24 avril. Présentation. Mardi 19 avril 2016 à 10h30

L ESPLANADE : UN NOUVEAU PROJET A CO-CONSTRUIRE. Lancement de la démarche Dimanche 24 avril. Présentation. Mardi 19 avril 2016 à 10h30 L ESPLANADE : UN NOUVEAU PROJET A CO-CONSTRUIRE Lancement de la démarche Dimanche 24 avril Présentation Mardi 19 avril 2016 à 10h30 Service presse Ville de Grenoble Céline Motte 04 76 76 11 42 2 Les étapes

Plus en détail

Atelier Développement économique, activités, commerce Constats / Enjeux. 1re réunion 20 janvier 2009 Economie présentielle et commerce

Atelier Développement économique, activités, commerce Constats / Enjeux. 1re réunion 20 janvier 2009 Economie présentielle et commerce Atelier Développement économique, activités, commerce Constats / Enjeux 1re réunion 20 janvier 2009 Economie présentielle et commerce Les questionnements en matière d'économie Quelles conditions d'accueil

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES CONTACTS PRESSE: Socotec : Delphine Bouchez & Camille Jullien delphine.bouchez@moonpress.fr - 01 46 08 63 18 camille.jullien@moonpress.fr

Plus en détail

Bilan de la concertation. Plan Local d Urbanisme. de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER. Un Projet de Village. Le Maire, Claude Ferchal

Bilan de la concertation. Plan Local d Urbanisme. de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER. Un Projet de Village. Le Maire, Claude Ferchal Plan Local d Urbanisme de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER Un Projet de Village Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du : Le Maire, Claude Ferchal P.L.U. prescrit par délibération

Plus en détail

Versailles Grand Parc / Saint-Quentin-en-Yvelines / Vélizy-Villacoublay

Versailles Grand Parc / Saint-Quentin-en-Yvelines / Vélizy-Villacoublay CONTRAT DE DEVELOPPEMENT TERRITORIAL PARIS-SACLAY Versailles Grand Parc / Saint-Quentin-en-Yvelines / Vélizy-Villacoublay CADRE JURIDIQUE DU CDT ET DE SON ENQUETE PUBLIQUE Projet de Contrat de Développement

Plus en détail