Développeur de performances

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Développeur de performances"

Transcription

1 FORMATIONS CURSUS EFE 2009 Développeur de performances PARCOURS PROFESSIONNEL L'aménageur public privé APPRÉHENDER L AMÉNAGEMENT URBAIN CHOISIR SA PROCÉDURE D AMÉNAGEMENT MENER À BIEN UNE OPÉRATION D AMÉNAGEMENT PUBLIC ZAC ÉTAPE PAR ÉTAPE SÉCURISER SA ZAC CONCESSIONS D AMÉNAGEMENT LOTISSEMENT TAXES ET PARTICIPATIONS D URBANISME PARIS

2 SECTEUR PUBLIC - MANAGEMENT - CONTRATS - URBANISME - IMMOBILIER PARCOURS PROFESSIONNEL 2009 L aménageur public privé Parcours de 13 jours = 91 heures de formation Les 13 jours du parcours sont répartis sur l année pour vous permettre une mise en pratique des acquis pendant les intersessions. Maîtriser la nouvelle donne de l aménagement urbain. Appréhender les procédures d aménagement existantes. Savoir arbitrer entre les procédures d aménagement et choisir la plus adaptée à son projet. Comprendre les nouvelles stratégies de financement. Les parcours professionnels EFE vous permettent : d approfondir vos connaissances pour vous adapter à l évolution de votre métier, de développer de nouvelles compétences dans le cadre d une évolution professionnelle. Les parcours professionnels EFE sont éligibles aux différents dispositifs légaux : plan de formation, DIF, période de professionnalisation. Aménageurs publics et privés Responsables urbanisme et aménagement Toute personne impliquée dans l aménagement urbain et la conduite d opérations d aménagement Résolument pratique, ce parcours vous permet d acquérir la théorie nécessaire à la pratique de l aménagement urbain illustrée par de nombreux exemples. Afin de tirer un bénéfice accru de chaque module, différents exercices d application et études de cas vous permettent d assimiler l ensemble des connaissances acquises et de les appliquer dès votre retour en situation professionnelle. code jours - tarif HT : e soit 455 e / jour 2

3 SECTEUR PUBLIC - MANAGEMENT - CONTRATS - URBANISME - IMMOBILIER CODES DURÉES INTITULÉS DES CURSUS SESSIONS 2009 ANIMATEURS jours Appréhender l aménagement urbain Identifier l environnement des opérations d aménagement et connaître les acteurs 9-10 mars Sandrine MASQUELET Responsable du service aménagement et habitat COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION DE MOULINS jour Choisir sa procédure d aménagement Analyser les avantages et les inconvénients des différentes procédures d aménagement 23 mars Julien MEYRIGNAC Gérant, directeur des études CITADIA CONSEIL jours Mener à bien une opération d aménagement public De la maîtrise foncière à la délivrance des opérations mai Éric BINETEAU Avocat Associé SELARL HORUS AVOCATS jours ZAC étape par étape juin Yamina ZERROUK Avocat à la Cour CABINET SEKRI VALENTIN ZERROUK jour Sécuriser sa ZAC 17 juin Éric BINETEAU Avocat Associé SELARL HORUS AVOCATS jours jour jours Concessions d aménagement Intégrer la nouvelle réglementation dans sa pratique Lotissement Tirer parti de cette technique d aménagement Taxes et participations d urbanisme Maîtriser les contributions pour la réalisation des équipements publics 6-7 octobre Nicolas GATEAU LEBLANC Directeur TerriDev Éric COUTAUD Avocat au Barreau de Lille 16 novembre Jean-Pierre COURATIER Directeur général SAMI PROMOTION Guillaume DE LA LUBIE Chargé d'opérations LOTICIS décembre Jean-Philippe STREBLER Directeur Syndicat mixte du schéma de cohérence territoriale de l Alsace du Nord 3

4 Appréhender l'aménagement urbain Identifier l'environnement des opérations et connaître les acteurs Maîtriser la terminologie relative aux opérations. Comprendre le rôle des différents acteurs et leurs missions. Être en mesure d'appréhender les difficultés qui peuvent survenir dans le montage d'une opération. Cette formation donne les repères de base, elle est illustrée de cas concrets et de schémas permettant de valider l'assimilation par les participants des différentes procédures évoquées. Toute personne récemment nommée au sein d'un service urbanisme et/ou aménagement Secrétaires, assistant(e)s de responsables d'opérations ou administratifs pour un aménageur public ou privé Toute personne amenée à être impliquée dans la mise en place et la réalisation d'une opération ANIMATEUR Sandrine MASQUELET Responsable du service aménagement et habitat COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION DE MOULINS 2 jours - 14 heures code mars 2009 Appréhender les évolutions urbaines et les besoins Comprendre les grandes étapes de l'histoire urbaine Identifier les conséquences sur les besoins actuels d'intervention sur la ville Les différents types d'opérations Les différents acteurs Le rôle de l'économie mixte dans l'aménagement Le positionnement parmi les acteurs de l'aménagement Différencier l'urbanisation et le renouvellement urbain Analyser la diversité des besoins Étude de cas : lecture d'un PLU Connaître le cadre juridique de l'opération La définition selon le Code de l'urbanisme L'influence de la jurisprudence administrative Opération avec ou sans procédure d'urbanisme Les aménageurs Rôles et missions Analyser les principales démarches et procédures Le lotissement Définition et caractéristiques Cadre juridique depuis le 01/10/07 Le permis de construire / le permis valant division Composition du dossier La restauration immobilière Définition et caractéristiques La résorption de l'habitat insalubre Comprendre les enjeux de la procédure Appréhender sa mise en œuvre L'opération programmée d'amélioration de l'habitat de renouvellement urbain (OPAH-RU) Définition et différents aspects Zoom sur la ZAC : identifier les étapes clés de la procédure La définition des objectifs Intérêt de la procédure Maîtriser les avantages et inconvénients Appréhender les différentes phases Le rôle et les missions des différents acteurs La composition du dossier Étude de cas : analyse commentée du montage d'un dossier de ZAC La concertation préalable Régime juridique et débat public L'enquête publique Les études préalables Le choix du mode de réalisation Les différents modes de réalisation La réalisation de l'opération Les acquisitions foncières La réalisation des travaux La commercialisation de l'opération Mise en situation : analyse d'une opération type, choix de la procédure, démarche à mettre en œuvre 4

5 Choisir sa procédure Analyser les avantages et les inconvénients des différentes procédures Bénéficier d'un panorama des procédures existantes. Savoir arbitrer entre les procédures et choisir la plus adaptée à son projet. Comprendre les avantages et inconvénients de chacune des procédures. Cette formation donne les repères de base, illustrés par des études de cas en rapport avec les préoccupations directes des participants. Elle permet d'identifier les avantages et inconvénients des différentes procédures et de choisir la plus adaptée à son opération. Responsables de l'urbanisme et de l'aménagement Aménageurs publics ou privés, promoteurs immobiliers Toute personne amenée à être impliquée dans la mise en place et la réalisation d'une opération ANIMATEUR Julien MEYRIGNAC Gérant, directeur des études CITADIA CONSEIL 1 jour - 7 heures code mars 2009 Identifier les principaux instruments opérationnels La ZAC Le lotissement Comprendre l'articulation des procédures avec les documents d'urbanisme Maîtriser le cadre juridique d'adaptation des règles d'urbanisme Connaître les procédures envisageables (modification, révision) Comprendre la chronologie à respecter Appréhender le rôle du SCOT Évaluer le lien avec les opérations Comprendre l'organisation de l'aménagement dans le PLU Le contenu du PADD La place du règlement et des orientations Identifier les rapports entre le PLU et la ZAC La concertation La création de la ZAC La réalisation Les liens entre le lotissement et les documents d'urbanisme Mesurer les critères de choix entre la procédure de ZAC et de lotissement Les critères de choix de la ZAC Comprendre les contraintes procédurales et temporelles La maîtrise du foncier Connaître les modalités de financement Les critères de choix du lotissement La nouvelle procédure d'autorisation d'un lotissement L'exécution des travaux Appréhender la procédure de permis de construire valant division parcellaire Avantages et inconvénients Identifier les cas où le permis de construire peut être utilisé comme procédure Recenser les opérations pouvant être réalisées sans procédure La révision des documents d'urbanisme Les régimes de participations Comprendre les combinaisons possibles entre les différentes procédures Articuler les différentes procédures Planifier les procédures Partage d'expériences : échanges des participants sur leur expérience de choix d'une procédure 5

6 Mener à bien une opération public De la maîtrise foncière à la délivrance des autorisations Identifier les outils adaptés pour la réalisation des opérations. Maîtriser les connexions entre les différentes procédures et règles encadrant les opérations public. Cette formation donne les repères de base, illustrés par des exemples concrets en rapport avec les préoccupations directes des participants. L'objectif est de dégager des règles générales immédiatement applicables à leurs territoires d'action. Elle permet d'identifier les avantages / inconvénients de chacun des outils opérationnels issus du Code de l'urbanisme et d'identifier les procédures ayant un impact important sur l'opération. Responsables de l'urbanisme opérationnel Aménageurs publics et privés Toute personne impliquée dans la conduite de projets et soucieuse de bien maîtriser l'environnement juridique de ces projets ANIMATEUR Éric BINETEAU Avocat Associé SELARL HORUS AVOCATS 2 jours - 14 heures code mai 2009 Définition des opérations Les dispositions du Code de l'urbanisme La jurisprudence administrative Opération avec ou sans procédure d'urbanisme Les aménageurs La préparation de l'opération La préparation par le document d'urbanisme et les mesures de sauvegarde (l'inscription des opérations dans les documents d'urbanisme, les emplacements réservés, la prise en considération de l'opération et le sursis à statuer, le droit de préemption) La création de réserves foncières par voie d'expropriation ou de préemption La mise en œuvre de l'opération La concertation préalable et le débat public Les études préalables (qui les réalise et selon quelles modalités?) Le choix du mode de réalisation : la régie, le mandat (MOP et hors MOP) et la concession (objet et particularités, procédure de passation, financement et régime TVA des subventions et des participations) La mise en place des procédures et des contrats L'adaptation du document d'urbanisme (modification, révision et mise en compatibilité par la DUP ou la déclaration de projet) La mise en place de la procédure d'urbanisme Zone concerté Permis d'aménager (lotissement) Permis de construire groupé La réalisation de l'opération Les acquisitions foncières (aspects juridiques et fiscaux) La réalisation des travaux (étude d'impact, enquête publique et déclaration de projet) L'archéologique préventive (prescriptions et redevance) La commercialisation de l'opération Les cessions immobilières des collectivités territoriales et des SEML Le principe d'égalité des usagers de l'opération Le régime TVA de la réalisation d'une opération (le régime marchand de biens et les particularités des opérations réalisées en concession ) Étude de cas : sur la base d'un projet qui leur est communiqué, les participants doivent en déterminer les modalités de réalisation. Il convient de prendre en compte les compétences des intervenants, les règles d'urbanisme applicables et les contraintes particulières afin d'arrêter la procédure d'urbanisme et le mode de réalisation et de préciser les différentes étapes de mise en œuvre 6

7 ZAC étape par étape Maîtriser chaque étape de la procédure de la ZAC pour monter au mieux son projet urbain. Appréhender les enjeux des nouvelles règles de l'aménagement urbain. Anticiper et gérer les risques contentieux. Tout au long de la formation, chaque étape de la ZAC est illustrée autour d'un cas concret tiré de l'expérience de l'animateur. Cette formation permet de bénéficier des premiers retours d'expérience sur la nouvelle donne de l'aménagement urbain. Responsables de l'urbanisme et de l'aménagement Aménageurs publics et privés Toute personne amenée à être impliquée dans la mise en place et l'exécution d'une ZAC ANIMATEUR Yamina ZERROUK Avocat à la Cour CABINET SEKRI VALENTIN ZERROUK 2 jours - 14 heures code juin 2009 Choisir entre la ZAC et les autres modes possibles Quels sont les critères de choix de la ZAC? Quelle définition? Objet et localisation Quelle évolution de la législation? Quelles sont les procédures? Quelles démarches de l'aménagement? Mettre en œuvre les études préalables et opérationnelles Quels sont les différents niveaux d'études? Le contenu des études générales et préalables Les études préopérationnelles et opérationnelles Comment ajuster le PLU avec les études de ZAC? Articuler les ZAC avec les documents d'urbanisme et les autorisations d'urbanisme ZAC et SCOT, ZAC et PLU ZAC et autres documents d'urbanisme ZAC et autres réglementations ZAC et autorisations d'aménager Exercice d'application : définition des conditions et modalités d'un projet Maîtriser le contenu d'une ZAC La question de la concertation préalable à la création Comment créer la ZAC? Qui a l'initiative de la ZAC? Quel contenu pour le dossier? Qui prend la décision de la création de la zone? Que doit fixer le cahier des charges? Comment réaliser la ZAC? Quel contenu pour le dossier? Comment s'organise la modification des documents d'urbanisme avec la procédure de la ZAC? L'approbation du dossier de réalisation Exercice d'application : définition du calendrier de la procédure de ZAC Maîtriser les modalités de réalisation de la ZAC Les caractéristiques des régies, conventions et concessions Contenu et impact de la nouvelle concession Le respect de l'obligation de mise en concurrence et de publicité Le traité de concession La passation des contrats Appréhender les mécanismes de financement Les modalités de financement Quelle fiscalité pour la ZAC? Exercice d'application : passation d'une concession tenant compte des aspects financiers de la ZAC Mener une ZAC en maîtrisant le foncier Les outils d'acquisition L'acquisition amiable, l'expropriation, la préemption Faire évoluer une ZAC en cours d'opération Comment modifier le dossier de création de la ZAC? Quid du dossier de réalisation? Comment supprimer la ZAC? Identifier les risques de contentieux de la ZAC Les recours possibles Comment y parer au mieux? Étude de cas : le contentieux de la ZAC 7

8 Sécuriser sa ZAC Analyser les spécificités d'une ZAC dont l'aménagement sera réalisé par voie de concession. Prendre en considération les modalités de l'aménagement dans le cadre de la phase de création et de réalisation de la ZAC. Déterminer les modalités à respecter depuis la loi du 20/07/05. Les incidences de la nouvelle réglementation applicable aux concessions sont analysées par l'animateur. Un cas pratique de synthèse permet d'appréhender les risques du montage d'une ZAC à l'aménagement concédé. PRÉREQUIS Cette formation nécessite une connaissance de la procédure de ZAC. Elle peut être acquise en suivant le cusrsus " ZAC étape par étape " (code 7073). Responsables de l'urbanisme et de l'aménagement Aménageurs publics et privés Toute personne amenée à être impliquée dans l'exécution d'une ZAC ANIMATEUR Éric BINETEAU Avocat Associé SELARL HORUS AVOCATS 1 jour - 7 heures code juin 2009 Identifier la problématique de la concession L'intervention du droit communautaire dans le volet conventionnel de l'aménagement de la ZAC La position de l'état français La loi du 20/07/05 relative aux concessions Le dossier de création et le mode de réalisation de l'aménagement Déterminer le phasage du bilan de la concertation par rapport au dossier de création Le degré d'élaboration du projet Le moment du bilan Les précautions à prendre dans le cadre du processus de création Le choix du mode de réalisation Le choix d'une fiscalité adaptée Le dossier de réalisation et la mission de l'aménageur Le dossier de réalisation et le programme des équipements publics La détermination des équipements publics à réaliser Le détail des participations mises à la charge de l'aménageur Le bilan prévisionnel La recherche d'une opération équilibrée Le phasage de réalisation de l'opération La désignation de l'aménageur et la contractualisation de sa mission Appréhender les modalités de désignation de l'aménageur Les enjeux de la problématique L'application de la loi du 20/07/05 Anticiper les risques contractuels L'élaboration des documents contractuels La gestion des avenants Exercice d'application : sécuriser une ZAC 8

9 Concessions Intégrer la nouvelle réglementation dans sa pratique Connaître la nouvelle réglementation issue de la loi du 20/07/05. Identifier les modalités de passation des concessions et des contrats conclus par les aménageurs. Mesurer les nouvelles responsabilités pour les acteurs de l'aménagement. Le cadre juridique de la concession est illustré par des études de cas en rapport avec les préoccupations directes des participants. Cette formation offre aussi une occasion privilégiée d'échanger ses expériences et difficultés pour un retour en situation professionnelle plus performant. Responsables de l'urbanisme et de l'aménagement Aménageurs publics et privés, promoteurs immobiliers Toute personne associée à des opérations ANIMATEURS Éric COUTAUD Avocat inscrit au Barreau de Lille Nicolas GATEAU LEBLANC Directeur TerriDev 2 jours - 14 heures code octobre 2009 Maîtriser le champ d'application de la concession Appréhender les origines et le contexte de la loi du 20/07/05 relative aux concessions Les contrats et le droit communautaire L'arrêt Sodegis de la CAA de Bordeaux du 09/11/04 Faire le point sur la nouvelle règlementation La loi du 20/07/05 sur les concessions Les précisions apportées par le décret du 31/07/06 sur les conditions de passation Comprendre les évolutions apportées aux contrats L'unification des contrats La procédure de mise en concurrence préalable Analyser les caractéristiques de la concession L'existence préalable d'une opération Le transfert de maîtrise d'ouvrage L'origine des ressources de l'aménageur La qualification de la concession au regard du droit communautaire Analyser les différents modes de réalisation des opérations Distinguer la concession des autres modes d'intervention Identifier les critères de choix : régie / mandat / concession La responsabilité et le risque financier Le financement de l'opération et la fiscalité Le budget de la collectivité concédante La réalisation des équipements publics Les modes de passation des marchés Connaître les procédures de passation des concessions La maîtrise du foncier Les modalités de publicité et de mise en concurrence L'exécution et la modification de la concession Étude de cas : la composition d'un dossier de consultation Identifier le contenu de la concession Définir l'objet du contrat et connaître les missions de l'aménageur Analyser les dispositions obligatoires du contrat Étude de cas : analyse d'un traité de concession Comprendre les relations financières entre les collectivités publiques et les aménageurs Le contrôle du concédant Le régime des contrats passés par l'aménageur Analyser le régime financier de la concession Identifier les éléments financiers Déterminer la rémunération de l'aménageur Maîtriser les éléments fiscaux de la concession Les règles générales de taxation des subventions dans le cadre des opérations Les subventions particulières Comprendre l'articulation de la concession et des autres volets du processus opérationnel L'articulation des études préalables et de la concession L'articulation concession / ZAC / concertation 9

10 Lotissement Tirer parti de cette technique Connaître les avantages de la procédure de lotissement. Tirer le bilan financier d'une opération de lotissement. Réunir les conditions de réussite de la commercialisation du lotissement. Le montage d'une opération de lotissement est analysé étape par étape en s'appuyant sur des documents techniques tirés de cas pratiques (notamment : bilan financier d'une opération, cahier des charges, statuts d'asl, règlement de lotissement). La composition de la demande d'autorisation de lotir est étudiée pièce par pièce. Un schéma inédit montre comment assurer l'articulation entre la réalisation des travaux du lotissement, la commercialisation des lots et la levée des garanties d'achèvement. Responsables de l urbanisme et de l aménagement ou d un service foncier Aménageurs publics et privés, promoteurs immobiliers Toute personne associée à des opérations de lotissement ANIMATEURS Jean-Pierre COURATIER Directeur général SAMI PROMOTION Guillaume DE LA LUBIE Chargé d'opérations LOTICIS 1 jour - 7 heures code novembre 2009 Point d'actualité L'impact de la réforme du nouveau permis d'aménager et de la déclaration préalable Adopter de manière stratégique la technique du lotissement Délimiter les cas où le lotissement doit être privilégié Distinguer clairement le lotissement des autres outils ZAC, permis de construire valant division, copropriété horizontale Identifier les étapes clés du montage opérationnel L'analyse du contexte juridique et technique du terrain La maîtrise foncière Négocier les bonnes conditions suspensives Quel montage financier retenir? De la phase administrative à la phase opérationnelle Composition du dossier de demande d'autorisation Les pièces obligatoires/facultatives Le contenu du règlement La rédaction des statuts de l'asl ou la convention de rétrocession des ouvrages Le rôle du service instructeur, son pouvoir de prescription Utiliser toutes les ressources du Code de l'urbanisme pour Accélérer la commercialisation et la délivrance des permis de construire Lever au plus vite les garanties d'achèvement Réalisation des équipements communs : échelonnement, gestion provisoire Faire face aux imprévus : la modification du lotissement Le financement des équipements Panorama des contributions d'urbanisme exigibles du lotisseur PRE, PVR, PAE, cession gratuite Les équipements propres à la charge du lotisseur Consistance et limites Le cas des réseaux d'eau et d'électricité depuis la loi UH L'archéologie préventive et l'instruction du dossier La fiscalité des mutations de terrains Choisir le régime adapté : TVA immobilière, TVA sur marge ou droits de mutation Étude de cas : montage d'une opération de lotissement de A à Z 10

11 Taxes et participations d'urbanisme Maîtriser les contributions pour la réalisation des équipements publics Connaître les régimes des différentes taxes et participations exigibles à l'occasion des opérations d'urbanisme et. Maîtriser le champ d'application de ces diverses contributions. Contribuer à la définition de la stratégie locale de choix des financements des équipements publics. La présentation des principes généraux et des régimes particuliers des taxes et participations d'urbanisme est largement illustrée par des exemples pratiques concernant le financement d'équipements publics ainsi que par des apports commentés de la jurisprudence. PRÉREQUIS Connaître les procédures et les régimes d'autorisation d'occupation du sol qu'organise le Code de l'urbanisme. Élus et leurs adjoints chargés de l'urbanisme, des travaux ou des finances Directeurs des services techniques Responsables et agents des services urbanisme, aménagement, techniques, juridiques ou financiers des collectivités territoriales et des structures concessionnaires de réseaux Aménageurs et constructeurs publics et privés ANIMATEUR Jean-Philippe STREBLER, Directeur Syndicat mixte du schéma de cohérence territoriale de l Alsace du Nord Auteur de l ouvrage " Taxes et participations d urbanisme " (Éditions EFE) 2 jours - 14 heures code décembre 2009 Maîtriser les principes généraux applicables au financement des équipements publics Qui peut ou doit assumer le financement des équipements publics? Quelles ont été les évolutions des régimes des contributions des constructeurs et leurs modifications récentes (lois SRU et UH, archéologie préventive )? Quelles sont les contributions d'urbanisme exigibles? Quelles contributions peuvent se cumuler, quelles contributions s'excluent les unes par rapport aux autres? Dans quelles conditions les contributions d'urbanisme sont-elles exigibles (autorisations d'urbanisme, certificat d'urbanisme, registre des participations, assiette et liquidation des impositions)? Déterminer les taxes et les participations exigibles Les taxes qui peuvent être imposées aux constructeurs et aux aménageurs Quel est le régime de la taxe locale d'équipement et des taxes assimilées (espaces naturels sensibles, financement des conseils d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement, taxe complémentaire en région Ile-de-France, taxe spéciale d'équipement de la Savoie)? Comment la redevance d'archéologie préventive a-t-elle évolué jusqu'à son régime actuel? Comment mettre en œuvre la redevance pour la création de bureaux ou de locaux de recherche en région Ile-de-France? Exercice d'application : calculs de taxes et de redevances Les participations qui sont exigibles pour la réalisation d'équipements publics Dans quelles conditions peut-on imposer une cession gratuite de terrains? Comment mettre en œuvre la participation pour voirie et réseaux (instauration, champ d'application, fait générateur et recouvrement)? De quelle manière les constructeurs doivent-ils financer leur utilisation du réseau collectif d'assainissement? Dans quelles conditions la participation à la réalisation de parcs publics de stationnement permet-elle aux constructeurs d'être dispensés de la création de places privées de stationnement? Quels équipements publics exceptionnels peuvent faire l'objet d'une participation spécifique? Comment les zones concerté (ZAC) et les programmes d'ensemble (PAE) permettent-ils d'assurer un financement globalisé des équipements publics? Comment les équipements propres d'une opération peuvent-ils représenter une contribution à la réalisation d'équipements publics (les critères des équipements propres, les raccordements aux réseaux publics)? Exercice d'application : mise en place d'une PVR et d'un PAE Prévenir les risques contentieux concernant les contributions d'urbanisme Quels sont les risques d'annulation des participations illégales? Quels sont les risques de répétition des participations indues? Quelles sont les conséquences du caractère fiscal ou non des contributions d'urbanisme? Plan d'action personnel : à l'issue de la formation, les participants sont invités à formaliser les actions qui leur permettront de maîtriser les contributions pour la réalisation des équipements publics 11

12 Informations pratiques Renseignements inscriptions EFE 50, avenue de la Grande Armée Cedex 17 Tél : Fax : Tarifs Tous les prix sont indiqués hors taxe (TVA 19,6 %). Nos tarifs sont forfaitaires : ils comprennent la documentation pédagogique remise pendant la formation, les déjeuners, petitsdéjeuners d accueil et pauses-café. Toute formation ou cycle commencé est dû en totalité, de même si le participant ne s est pas présenté. Pour bénéficier de tarifs préférentiels (inscriptions à plusieurs formations ou de plusieurs participants), contactez notre service commercial au ou par Règlement par chèque à l ordre d EFE CURSUS par virement à notre banque : Fortis Banque Marceau, 82 avenue Marceau, 75008, Compte n , libellé au nom d EFE CURSUS, avec mention du numéro de la facture réglée. Inscriptions À réception de votre inscription, formalisée par l'envoi du bulletin rempli et signé, nous vous adressons une facture qui tient lieu de convention de formation simplifiée. Une convocation vous est transmise 10 jours avant la formation qui précise les horaires, lieu et moyens d accès. EFE, responsable du traitement, met en oeuvre un traitement de données à caractère personnel ayant pour finalité la gestion, le suivi et l organisation de conférences. Les données collectées sont obligatoires pour vous permettre de vous inscrire à la conférence. Conformément aux dispositions de la «loi Informatique et libertés» du 6 janvier 1978, vous disposez d un droit d accès, de rectification et d interrogation des données vous concernant, ainsi que d un droit d opposition à la prospection commerciale et d opposition pour motifs légitimes à ce que des données à caractère personnel vous concernant fassent l objet d un traitement. La mise en oeuvre de ces droits est possible par écrit auprès de EFE. J accepte de recevoir de la prospection commerciale des partenaires de EFE par courrier électronique Je m oppose à recevoir de la prospection commerciale par courrier électronique de la part de EFE pour des produits ou services analogues Je m oppose à recevoir de la prospection commerciale Réduction Air France Pour bénéficier d une réduction pouvant aller jusqu à 45 % du tarif normal pour un aller/retour sur le réseau domestique Air France, demandez-nous le numéro d agrément et n oubliez pas de faire valider votre billet lors de la formation. Hébergement Pour réserver votre chambre d'hôtel, vous pouvez contacter la centrale de réservation BBA par tél : , par fax : ou par en précisant que vous participez à une formation EFE. Remplacements / Annulations / Reports Formulées par écrit, les annulations donnent lieu à un remboursement ou à un avoir intégral si elles sont reçues 15 jours avant la formation. Passé ce délai, 50 % du montant de la participation, ou 100 % en cas d annulation le jour J, sera retenu à titre d indemnité forfaitaire. Ce dédit ne peut en aucun cas être imputé sur le montant de la participation au développement de la formation professionnelle. Les remplacements de participants sont admis à tout moment sans frais sur communication écrite des noms et coordonnées du remplaçant. EFE se réserve le droit de reporter la formation, de modifier le lieu de son déroulement, le contenu de son programme ou les animateurs, si des circonstances indépendantes de sa volonté l'y obligent. Conditions générales de vente Remplir ce bulletin d inscription vaut acceptation des CGV disponibles sur notre site Internet ou par courrier sur simple demande. Bulletin d inscription EMP Pour modifier vos coordonnées Tél. : Vous pouvez photocopier ce document ou le transmettre à d autres personnes intéressées. Oui, je m'inscris au Parcours professionnel " L'aménageur public privé " Tarif : e HT Je souhaite recevoir le numéro d'agrément Air France Pour corriger vos coordonnées, ou si la personne à inscrire est différente, merci de compléter le bulletin ci-dessous en lettres majuscules. Pour gagner du temps, vous pouvez tout simplement joindre votre carte de visite. Madame Mademoiselle Monsieur Nom et prénom... *... Fonction... Nom et prénom de votre responsable formation... de votre responsable formation*... Société... N TVA Effectif site... Adresse... Code postal Ville... Tél...Fax... Adresse de facturation (si différente)... Date : Signature et cachet obligatoires : Membre de la Fédération de la Formation Professionnelle habilité à délivrer une Office Professionel de Qualification Attestation Descriptive de Formation des organismes de Formation *Indispensable pour vous adresser votre convocation EMP897900

Zone d Aménagement Concerté et Lotissement

Zone d Aménagement Concerté et Lotissement ZAC et Lotissement - Version 1 - Juin 2012 Zone d Aménagement Concerté et Lotissement Définition générale : Il existe deux procédures différentes permettant de réaliser une opération d aménagement : la

Plus en détail

Lettre d actualité de l urbanisme

Lettre d actualité de l urbanisme n 3 Février 2010 Lettre d actualité de l urbanisme de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Calvados 1- ACTUALITÉ DES DÉCISIONS DU CONSEIL D'ÉTAT Décision du conseil d'etat (CE) n

Plus en détail

Déroulement de la présentation

Déroulement de la présentation Déroulement de la présentation Panorama des principaux outils de l urbanisme opérationnel - Les outils opérationnels - Les outils de financement Le lotissement communal de la Pointe de Fromentières - Les

Plus en détail

Opérations d aménagement

Opérations d aménagement Opérations d aménagement Vendredi 31 mai 2013 Delphine LOUVRIER (CERF Rhône-Alpes) M Aldo SEVINO (Cabinet ASEA) 1 Présentation de l intervention Introduc,on Analyse compara,ve des ou,ls à disposi,on en

Plus en détail

Réforme de la fiscalité de l aménagement Présentation synthétique

Réforme de la fiscalité de l aménagement Présentation synthétique Réforme de la fiscalité de l aménagement Présentation synthétique 1 Réforme de la fiscalité de l aménagement Article 28 de la loi n 2010-1658 du 29 décembre 2010 de finances rectificative pour 2010 (Loi

Plus en détail

Sommaire. Les lotissements à partir du 1er mars 2012. Février 2012. Caractéristiques d un lotissement...2. Constitue un lotissement...

Sommaire. Les lotissements à partir du 1er mars 2012. Février 2012. Caractéristiques d un lotissement...2. Constitue un lotissement... Les lotissements à partir du 1er mars 2012 Février 2012 Sommaire Caractéristiques d un lotissement...2 Constitue un lotissement...2 Ne constitue pas un lotissement...2 Les procédures applicables et leur

Plus en détail

Formation : DEVENIR CONSULTANT RH

Formation : DEVENIR CONSULTANT RH Formation : DEVENIR CONSULTANT RH Programme et bulletin d inscription LIEUX DE FORMATION Lyon Paris Marseille DATES Consulter notre site internet OBJECTIFS Découvrir toutes les facettes du métier de consultant

Plus en détail

LE PROJET URBAIN PARTENARIAL (PUP) :

LE PROJET URBAIN PARTENARIAL (PUP) : Paris, le 30 mars 2015 LE PROJET URBAIN PARTENARIAL (PUP) : UN OUTIL DE FINANCEMENT DES EQUIPEMENTS PUBLICS Le projet urbain partenarial -PUP-, outil de financement des équipements publics, créé en 2009,

Plus en détail

Fasc. 653-20 II. GESTION DE L'INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D'URBANISME : 1. 7. Délibération relative à l'instruction des autorisations d'urbanisme

Fasc. 653-20 II. GESTION DE L'INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D'URBANISME : 1. 7. Délibération relative à l'instruction des autorisations d'urbanisme Formulaire des Maires Fasc. 653-20 SOMMAIRE PRÉSENTATION GÉNÉRALE I. CERTIFICAT D'URBANISME : 1. 1. Certificat d'urbanisme 2. Certificat d'urbanisme d'information 3. Certificat d'urbanisme détaillé 4.

Plus en détail

MASTER 2 MENTION DROIT DU PATRIMOINE, PARCOURS DROIT IMMOBILIER

MASTER 2 MENTION DROIT DU PATRIMOINE, PARCOURS DROIT IMMOBILIER MASTER 2 MENTION DROIT DU PATRIMOINE, PARCOURS DROIT IMMOBILIER RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention : DROIT PRIVÉ, SCIENCES CRIMINELLES

Plus en détail

Catalyseur de savoir et d expérience

Catalyseur de savoir et d expérience Catalyseur de savoir et d expérience Comptabilité Outils de la finance Social Formations Catalogue 2014/2015 Partenaire De votre développement A L entreprise constitue un formidable lieu de projets, de

Plus en détail

Achats des produits de santé par les cliniques Maîtrisez les conditions tarifaires, contractuelles et du référencement

Achats des produits de santé par les cliniques Maîtrisez les conditions tarifaires, contractuelles et du référencement Société d édition Organisme de formation professionnelle 1 jour Achats des produits de santé par les cliniques Maîtrisez les conditions tarifaires, contractuelles et du référencement Jeudi 27 mars 2014

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Itinéraires politique de l'habitat et logement

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Itinéraires politique de l'habitat et logement CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Itinéraires politique de l'habitat et logement ITINÉRAIRES RESPONSABLE DE L'HABITAT ET DU LOGEMENT OFFRE DE FORMATION DU CNFPT CODE ITINÉRAIRE IXLOT

Plus en détail

2 avenue des Améthystes BP 13813 44 338 Nantes Cedex 3

2 avenue des Améthystes BP 13813 44 338 Nantes Cedex 3 Thèmes de Formation 2 avenue des Améthystes BP 13813 44 338 Nantes Cedex 3 Tél. / Fax direct J.P. André. 02.51.83.19.50 Portable 06.98.15.98.22 E MAIL : futuris@wanadoo.fr Sarl au capital de 15 245 euros

Plus en détail

CONCEVOIR ET PILOTER UNE STRATÉGIE ET UN PLAN DE COMMUNICATION

CONCEVOIR ET PILOTER UNE STRATÉGIE ET UN PLAN DE COMMUNICATION 11 et 12 mars + 2 avril 2008 ou 26 et 27 novembre + 11 décembre 2008 2 sessions de 2 jours + 1 jour 1 590 nets / 2 jours par participant 2 190 nets / 3 jours par participant Ambroisine BOURBON, Chargée

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC n Conforme à l'avis du Conseil National de la Consommation du 27 septembre 2007 et arrêté NOVELLI du 19 mars 2010

CONTRAT DE SYNDIC n Conforme à l'avis du Conseil National de la Consommation du 27 septembre 2007 et arrêté NOVELLI du 19 mars 2010 DIRECTION COPROPRIETE 51 rue Louis Blanc 92917 PARIS LA DEFENSE Cedex 01 46 91 25 25 ENTRE LES SOUSSIGNES : CONTRAT DE SYNDIC n Conforme à l'avis du Conseil National de la Consommation du 27 septembre

Plus en détail

CONVENTION DE PORTAGE FONCIER VILLE DE SAINT-BRIEUC / SAINT-BRIEUC AGGLOMERATION OPERATION RUE DU GOELO NOTE DE SYNTHESE. Mesdames, Messieurs,

CONVENTION DE PORTAGE FONCIER VILLE DE SAINT-BRIEUC / SAINT-BRIEUC AGGLOMERATION OPERATION RUE DU GOELO NOTE DE SYNTHESE. Mesdames, Messieurs, Ville de SAINT-BRIEUC ------------------------------- Conseil Municipal ---------------------- Séance du 29 septembre 2009 ----------------- Rapporteur : Mme DIOURON ----------------- N 10 CONVENTION DE

Plus en détail

Point de situation au 5 juillet 2011 Information aux habitants 19 h30 Conseil municipal 21 h 30

Point de situation au 5 juillet 2011 Information aux habitants 19 h30 Conseil municipal 21 h 30 Point de situation au 5 juillet 2011 Information aux habitants 19 h30 Conseil municipal 21 h 30 1 Bref rappel de l historique avant mars 2008 Les actions réalis alisées par l é équipe municipale depuis

Plus en détail

A LA CONCESSION D'AMENAGEMENT ZAC MOULIN A VENT ENTRE. La Communauté d'agglomération de Cergy Pontoise. La SAEML Cergy Pontoise Aménagement

A LA CONCESSION D'AMENAGEMENT ZAC MOULIN A VENT ENTRE. La Communauté d'agglomération de Cergy Pontoise. La SAEML Cergy Pontoise Aménagement SAEML CERGY PONTOISE AMENAGEMENT Communauté d'agglomération de CERGY PONTOISE SOUS-PRÉFET DE PONTOISE EO~9~ "------.. ARRIVÉE ANNEXE A LA DEUBERATION DU CONSEIL DU 16 DECEMBRE 2008 A LA CONCESSION D'AMENAGEMENT

Plus en détail

ENTRE LES SOUSSIGNÉS :

ENTRE LES SOUSSIGNÉS : ENTRE LES SOUSSIGNÉS : D une part 1 Le Syndicat de la copropriété de l immeuble sis Représenté par désigné par le vote de la résolution de l Assemblée du 2 et d autre part La Société André DEGUELDRE, Philippe

Plus en détail

Comment assurer la prise en compte de l'environnement dans le cadre d'une ZAC?

Comment assurer la prise en compte de l'environnement dans le cadre d'une ZAC? Comment assurer la prise en compte de l'environnement dans le cadre d'une ZAC? Septembre 2010 centre d Études techniques de l Équipement de Lyon Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement

Plus en détail

Suppression du COS et de la superficie minimale des terrains constructibles

Suppression du COS et de la superficie minimale des terrains constructibles Suppression du COS et de la superficie minimale des terrains constructibles La loi d accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) modifie l article L. 123-1-5 du code de l urbanisme et supprime le coefficient

Plus en détail

de formation des prix

de formation des prix Le mécanisme m de formation des prix 1 URBANiS 24 janvier 2011 DEUX MARCHES FONCIERS URBAINS Zone AU «stricte» le droit des sols n est pas défini, il est négocié Zone AU indicée et zone U le droit des

Plus en détail

Inrap / Procédures réglementaires

Inrap / Procédures réglementaires Procédures réglementaires DIAGNOSTIC Étape 1 Prescription Sont présumés faire l objet de prescriptions archéologiques préalablement à leur réalisation tous les projets d aménagements affectant ou susceptibles

Plus en détail

Réforme de la fiscalité de l aménagement

Réforme de la fiscalité de l aménagement Réforme de la fiscalité de l aménagement Architectes 8 juin 2012 Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement DGALN - Direction de l Habitat, de l Urbanisme et des Paysages

Plus en détail

Raccordements électriques : les conséquences de la réforme du code de l urbanisme et de la loi électricité par les lois SRU UH

Raccordements électriques : les conséquences de la réforme du code de l urbanisme et de la loi électricité par les lois SRU UH Raccordements électriques : les conséquences de la réforme du code de l urbanisme et de la loi électricité par les lois SRU UH Le contexte politique Le législateur cherche la cohérence entre le droit de

Plus en détail

2. DROIT DE PREEMPTION P.

2. DROIT DE PREEMPTION P. SOMMAIRE 1. PLANIFICATION P. 2 - Un PLU est exécutoire même en l absence de publication au recueil des actes administratifs de la délibération l approuvant 2. DROIT DE PREEMPTION P. 2 - L avis des domaines

Plus en détail

TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes

TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes La loi n 2000-1028 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbain, dite «loi SRU», avait instauré une participation

Plus en détail

Études d urbanisme. Révision du Plan Local d Urbanisme

Études d urbanisme. Révision du Plan Local d Urbanisme Département du Gers COMMUNE DE EAUZE Études d urbanisme Révision du Plan Local d Urbanisme MARCHÉ PUBLIC D ÉTUDES ET D ASSISTANCE Procédure adaptée CLAUSES ADMINISTRATIVES ou TECHNIQUES Clauses administratives

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC N. 96-98, rue du Théâtre (Angle avenue Emile Zola) - 75015 PARIS - Tél. : 01 45 79 89 49 - Fax : 01 45 79 98 29

CONTRAT DE SYNDIC N. 96-98, rue du Théâtre (Angle avenue Emile Zola) - 75015 PARIS - Tél. : 01 45 79 89 49 - Fax : 01 45 79 98 29 GESTION DE PATRIMOINE SYNDIC DE COPROPRIETE TRANSACTION FONDS DE COMMERCE EXPERTISE LOCATION 1 CONTRAT DE SYNDIC N ENTRE LES SOUSSIGNES : Le SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES de l immeuble : RESIDENCE VASCO

Plus en détail

Responsabilité Civile Professionnelle des Bureaux d Études et Sociétés d Ingénierie Industrielle

Responsabilité Civile Professionnelle des Bureaux d Études et Sociétés d Ingénierie Industrielle Questionnaire proposition d assurance Responsabilité Civile Professionnelle des Bureaux d Études et Sociétés d Ingénierie Industrielle Code de l intermédiaire : Code ORIAS : Affaire nouvelle Avenant n

Plus en détail

Transaction, location et copropriété immobilière

Transaction, location et copropriété immobilière FORMINDIS est un établissement privé d enseignement à distance déclaré sous le N 52 44 05178 44 auprès du Préfet de région des Pays de la Loire, placé sous le contrôle pédagogique du ministère de l Education

Plus en détail

Dossier de candidature Opérateurs en Diagnostic Immobilier

Dossier de candidature Opérateurs en Diagnostic Immobilier Page 1 sur 8 Dossier de candidature Opérateurs en Diagnostic Immobilier à retourner à CESI Certification 30 Rue Cambronne 75015 Paris Nom :.. Prénom :.... Domaines de certification demandés : Certificats

Plus en détail

LES CONVENTIONS D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES TERRAINS AYANT FAIT L OBJET DE MESURES FONCIERES

LES CONVENTIONS D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES TERRAINS AYANT FAIT L OBJET DE MESURES FONCIERES LES CONVENTIONS D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES TERRAINS AYANT FAIT L OBJET DE MESURES FONCIERES GUIDE DE REDACTION MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER Direction

Plus en détail

Réforme relative au permis de construire et aux autorisations d urbanisme

Réforme relative au permis de construire et aux autorisations d urbanisme Avril 2006 Note d information juridique Agence d Urbanisme du Territoire de Belfort Centre d Affaires des 4 As BP 107-90002 Belfort Cedex Tél : 03 84 46 51 51 - Fax : 03 84 46 51 50 Courriel : autb@autb.asso.fr

Plus en détail

Transaction et copropriété immobilière

Transaction et copropriété immobilière FORMINDIS est un établissement privé d enseignement à distance déclaré sous le N 52 44 05178 44 auprès du Préfet de région des Pays de la Loire, placé sous le contrôle pédagogique du ministère de l Education

Plus en détail

Stratégie et management d un cabinet d avocats

Stratégie et management d un cabinet d avocats Stratégie et management d un cabinet d avocats > CE PROGRAMME EST COMPATIBLE AVEC LES OBLIGATIONS LÉGALES DE FORMATION DES AVOCATS CYCLE 6 modules de 14h à 19h 10 et 24 octobre, 7 et 21 novembre, 5 et

Plus en détail

Délibération n 39 Conseil municipal du 29 juin 2012

Délibération n 39 Conseil municipal du 29 juin 2012 Direction Générale Finances et Gestion Direction du Contrôle Interne Délibération n 39 Conseil municipal du 29 juin 2012 Sociétés publiques locales et sociétés publiques locales d aménagement - Dispositif

Plus en détail

Bulletin d'inscription

Bulletin d'inscription Bulletin d'inscription Comment vous inscrire? 1. Vous nous faites parvenir votre bulletin d'inscription par courrier à Novatem conseils et formations, 128 rue du Faubourg de Douai- 59000 Lille ou vous

Plus en détail

La dématérialisation des marchés publics pour les collectivités

La dématérialisation des marchés publics pour les collectivités Durée de la formation : 2 jours - Prochaines sessions : 25 et 26 septembre 24 et 25 octobre 24 et 25 novembre Présentation et objectifs Les collectivités sont soumises à un certain nombre d'obligations

Plus en détail

RÉVISION DU PLAN D OCCUPATION DES SOLS ET SA TRANSFORMATION EN PLAN LOCAL D URBANISME

RÉVISION DU PLAN D OCCUPATION DES SOLS ET SA TRANSFORMATION EN PLAN LOCAL D URBANISME 1/6 PROCEDURE ADAPTEE RÉVISION DU PLAN D OCCUPATION DES SOLS ET SA TRANSFORMATION EN PLAN LOCAL D URBANISME MARCHÉ PUBLIC D ETUDES ET D ASSISTANCE [MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES] passé selon la

Plus en détail

DELIBERATION N 12-1478 29 OCTOBRE 2012

DELIBERATION N 12-1478 29 OCTOBRE 2012 DELIBERATION N 12-1478 29 OCTOBRE 2012 FONCIER Interventions foncières stratégiques Dispositif régional en sortie de portage de l'etablissement Public Foncier Provence-Alpes-Côte d'azur (EPF PACA) Affectation

Plus en détail

Savoirs associés DROIT

Savoirs associés DROIT REFERENTIEL DE CERTIFICATION Savoirs associés DROIT Dans la section de technicien supérieur des professions immobilières, la finalité de l'enseignement du droit est double : culturelle et professionnelle.

Plus en détail

CONTRIBUTIONS D URBANISME

CONTRIBUTIONS D URBANISME ministère de l Équipement des Transports du Logement du Tourisme et de la Mer direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction CONTRIBUTIONS D URBANISME Textes législatifs Textes réglementaires

Plus en détail

RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 AVRIL 2006 À 19 HEURES

RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 AVRIL 2006 À 19 HEURES Convocation du 14 avril 2006. RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 AVRIL 2006 À 19 HEURES Le Conseil Municipal s est réuni le mardi vingt-cinq avril deux mil six à dix-neuf heures au lieu habituel de ses

Plus en détail

Logiciel Sage paie ligne 100

Logiciel Sage paie ligne 100 Votre partenaire expert de la rémunération salariale Logiciel Sage paie ligne 100 Objectifs de la formation Maîtriser l ensemble des fonctions du logiciel, Etre autonome dans le paramétrage et le traitement

Plus en détail

CONTRIBUTIONS D URBANISME

CONTRIBUTIONS D URBANISME Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement CONTRIBUTIONS D URBANISME Textes législatifs Textes réglementaires Circulaire Surface de plancher Valeurs actualisées Mai

Plus en détail

Extrait n 3 du Guide Pratique du Trésorier CE

Extrait n 3 du Guide Pratique du Trésorier CE Extrait n 3 du Guide Pratique du Trésorier CE À qui le trésorier doit-il rendre compte de sa gestion? Le rôledutrésorierce 1.2 / 5. Le suivi et la gestion des cotisations URSSAF Le CE peut être amené à

Plus en détail

CONVENTION POUR L ENTRETIEN D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

CONVENTION POUR L ENTRETIEN D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CONVENTION POUR L ENTRETIEN D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Entre : - La COMMUNAUTÉ DES COMMUNES GIENNOISES, propriétaire des ouvrages d'assainissement, représentée par son Président

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières (CCP)

Cahier des Clauses Particulières (CCP) Cahier des Clauses Particulières (CCP) MISSION DE CONSEIL, D'ASSISTANCE JURIDIQUE PERMANENTE ET DE REPRESENTATION EN JUSTICE DANS LE DOMAINE DU DROIT PUBLIC _ Marché n 11 050 FCS MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES

Plus en détail

CONVENTION PORTANT SUR L INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D OCCUPATION ET D UTILISATION DU SOL

CONVENTION PORTANT SUR L INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D OCCUPATION ET D UTILISATION DU SOL COMMUNE DE... Textes législatifs CONVENTION PORTANT SUR L INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D OCCUPATION ET D UTILISATION DU SOL Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, notamment l article L5211-4-2

Plus en détail

OSNY D'UN MAITRE D'OUVRAGE DESIGNE CONVENTION PORTANT DESIGNATION POUR L'OPERATION DE CONSTRUCTION D'UNE MAISON DE L'ENFANCE A OSNY.

OSNY D'UN MAITRE D'OUVRAGE DESIGNE CONVENTION PORTANT DESIGNATION POUR L'OPERATION DE CONSTRUCTION D'UNE MAISON DE L'ENFANCE A OSNY. l'agglomération OSNY VAL DE V IOSNE CONVENTION PORTANT DESIGNATION D'UN MAITRE D'OUVRAGE DESIGNE POUR L'OPERATION DE CONSTRUCTION D'UNE MAISON DE L'ENFANCE A OSNY Convention Maîtrise d'ouvrage désignée

Plus en détail

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014.

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Information Atelier PLH Grand Avignon 7 octobre 2014 Rappel chronologique Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Décision du Conseil constitutionnel

Plus en détail

Réforme de la fiscalité de l'aménagement. Intervenant : Odile Arnau Sabadie Service : SAR/ADS Date : 19 juin 2012

Réforme de la fiscalité de l'aménagement. Intervenant : Odile Arnau Sabadie Service : SAR/ADS Date : 19 juin 2012 Réforme de la fiscalité de l'aménagement Intervenant : Odile Arnau Sabadie Service : SAR/ADS Date : 19 juin 2012 Réforme de la fiscalité de l aménagement Les dispositions législatives et réglementaires

Plus en détail

Note de présentation- Promoteur

Note de présentation- Promoteur Code Apporteur : Note de présentation- Promoteur Conformément à l article 27 de la loi du 6 Janvier 1978 N 78.17 relative à l informatique, aux fichiers et aux libertés, le proposant peut demander à l

Plus en détail

GUIDE POUR L'ELABORATION DES PROPOSITIONS DE PROJET

GUIDE POUR L'ELABORATION DES PROPOSITIONS DE PROJET GUIDE POUR L'ELABORATION DES PROPOSITIONS DE PROJET INTRODUCTION L'objectif principal de SHELTER-AFRIQUE est la promotion de l'habitat en Afrique. Dans le but d'atteindre cet objectif, la Société travaille

Plus en détail

La SCET et son réseau, l expertise au service des territoires

La SCET et son réseau, l expertise au service des territoires Parcours formation Des outils à votre disposition pour gérer vos compétences! A partir des fiches de fonction des principaux métiers en Epl et de l ensemble des stages de notre catalogue, nous avons construit

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE - DEPARTEMENT du NORD Enquête publique ayant pour objet la modification du Plan Local d Urbanisme de la commune de WANNEHAIN

REPUBLIQUE FRANCAISE - DEPARTEMENT du NORD Enquête publique ayant pour objet la modification du Plan Local d Urbanisme de la commune de WANNEHAIN Enquête publique ayant pour objet la modification du Plan Local d Urbanisme (Arrêté n 09-2013 en date du 22 mars 2013 de Monsieur le Maire de WANNEHAIN) CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR Administratif

Plus en détail

ASSAINISSEMENT Cycle de 3 jours réaliser un diagnostic des eaux usées

ASSAINISSEMENT Cycle de 3 jours réaliser un diagnostic des eaux usées - 1 - Expert de l efficacité et de la performance énergétique des bâtiments neufs et anciens de l habitat et le tertiaire. ASSAINISSEMENT Cycle de 3 jours réaliser un diagnostic des eaux usées Certifiés

Plus en détail

On distingue trois grandes périodes dans l'évolution des Agences :

On distingue trois grandes périodes dans l'évolution des Agences : LAgence L Agence d Urbanisme et de Développement de la Région de Saint Omer : évolution des missions i Colloque «Collectivités territoriales et processus d'urbanisation : Méthodes d'accompagnement et rôles

Plus en détail

MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013

MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013 MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013 Le Master 2 Paysage et Aménagement est une spécialité du Master Urbanisme et Aménagement. Celui-ci est

Plus en détail

-21- TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi

-21- TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi -21- TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi tendant à créer une possibilité de recours à l'égard des décisions des architectes des Proposition de loi relative à l'instruction des autorisations de travaux

Plus en détail

Montant maximum : 2 400 au taux d intérêt annuel fixe de 3% Les frais de dossier représentent 3 % du capital prêté et seront déduits du capital versé

Montant maximum : 2 400 au taux d intérêt annuel fixe de 3% Les frais de dossier représentent 3 % du capital prêté et seront déduits du capital versé DEMANDE DE PRÊT «AMELIORATION DU CADRE DE VIE» Montant maximum : 2 400 au taux d intérêt annuel fixe de 3% Les frais de dossier représentent 3 % du capital prêté et seront déduits du capital versé Bénéficiaires

Plus en détail

Après étude de votre dossier, les candidats sont convoqués à un entretien. Il se déroule avec le Directeur Pédagogique du CHEE&DD.

Après étude de votre dossier, les candidats sont convoqués à un entretien. Il se déroule avec le Directeur Pédagogique du CHEE&DD. École Centrale Paris * ESCP-Europe * Agro Paris Tech Madame, Monsieur, Vous trouverez ci-joint un dossier d'inscription pour la Session Principale du CHEE&DD. Je vous demande de bien vouloir nous adresser

Plus en détail

VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie)

VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie) VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie) CONSEIL MUNICIPAL DU 03 SEPTEMBRE 2015 NOTE DE SYNTHESE PERSONNEL 1- Personnel du service Animation : Augmentation du temps de travail 2- Suppression et création d un

Plus en détail

Formulaire de demande d'aide de la Région pour l'implantation d'infrastructures de recharges pour véhicules électriques et hybrides

Formulaire de demande d'aide de la Région pour l'implantation d'infrastructures de recharges pour véhicules électriques et hybrides FONDS RÉGIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES ECO-INDUSTRIES ET DES VÉHICULES ÉLECTRIQUES (FRDEIVE) EN POITOU-CHARENTES Formulaire de demande d'aide de la Région pour l'implantation d'infrastructures de recharges

Plus en détail

ACTE D ENGAGEMENT. Syndicat du Pays Segréen Monsieur le Président. Maison de Pays. Route d Aviré 49500 SEGRE 02 41 92 24 94 info@pays-segreen.

ACTE D ENGAGEMENT. Syndicat du Pays Segréen Monsieur le Président. Maison de Pays. Route d Aviré 49500 SEGRE 02 41 92 24 94 info@pays-segreen. Syndicat du Pays Segréen Monsieur le Président Maison de Pays Route d Aviré 49500 SEGRE 02 41 92 24 94 info@pays-segreen.fr ACTE D ENGAGEMENT Personne publique : Objet du marché : Syndicat du Pays Segréen,

Plus en détail

7. La fiscalité locale indirecte

7. La fiscalité locale indirecte 7. La fiscalité locale indirecte Généralités Les collectivités locales perçoivent des produits fiscaux de deux natures : directs et indirects. La fiscalité directe se compose, pour sa majeure partie, des

Plus en détail

REUNION D INFORMATION ASSOCIATION DES MAIRES DE L ISERE - ERDF 9/6/08 LA TOUR DU PIN

REUNION D INFORMATION ASSOCIATION DES MAIRES DE L ISERE - ERDF 9/6/08 LA TOUR DU PIN REUNION D INFORMATION ASSOCIATION DES MAIRES DE L ISERE - ERDF 9/6/08 LA TOUR DU PIN La distribution de gaz naturel et d électricité en France depuis le 1er janvier 2008 24 avril 2008 2 Un service commun

Plus en détail

FINANCES VOS CONTACTS : Sylviane BOUGEROLLE Assistante de formation sylviane.bougerolle@cnfpt.fr

FINANCES VOS CONTACTS : Sylviane BOUGEROLLE Assistante de formation sylviane.bougerolle@cnfpt.fr FINANCES VOS CONTACTS : Nadège WADOUX Conseillère Formation Domaines Affaires juridiques, Finances et Europe nadege.wadoux@cnfpt.fr Sylviane BOUGEROLLE Assistante de formation sylviane.bougerolle@cnfpt.fr

Plus en détail

Loi n 41-08 portant création de l'agence marocaine de développement des investissements

Loi n 41-08 portant création de l'agence marocaine de développement des investissements Dahir n 1-09-22 du 22 safar 1430 portant promulgat ion de la loi n 41-08 portant création de l'agence marocaine de développement des investissements. B.O. n 5714 du 5 mars 2009 Vu la Constitution, notamment

Plus en détail

MONTAGE OPÉRATIONNEL À L ÉCHELLE DE LA VALLÉE DU THERAIN

MONTAGE OPÉRATIONNEL À L ÉCHELLE DE LA VALLÉE DU THERAIN MONTAGE OPÉRATIONNEL À L ÉCHELLE DE LA VALLÉE DU THERAIN 1 1. LA DÉCLARATION DE PROJET vencadrer LE PROJET À L ÉCHELLE DE LA VALLÉE DU THÉRAIN Au regard du projet envisagé et de l importance de celui-ci,

Plus en détail

Courriers et informations

Courriers et informations Questions Pourquoi le courrier a-t-il été envoyé en recommandé avec avis de réception? CCCB/ SPANC Courriers et informations Réponses La CCCB doit s'assurer de la remise des courriers pour deux raisons

Plus en détail

La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols. Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1

La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols. Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1 La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1 Les textes de référence : ordonnance n 2005-1527 du 8 décembre 2005 relative au permis de construire et aux autorisations

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières ( CCAP )

Cahier des Clauses Administratives Particulières ( CCAP ) PREFET DE LA REGION D ILE-DE-FRANCE, PREFET DE PARIS Direction de la Modernisation et de l Administration Mission des moyens généraux Bureau des marchés et de la logistique, 75911 PARIS CEDEX 15 pref-marches75@paris.gouv.fr

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente Les présentes conditions règlent les rapports entre l établissement, désigné ci-après par l'institut ou l'institut Lyonnais, et les personnes amenées à le fréquenter. Elles

Plus en détail

Contributions_Texte.doc 1/19

Contributions_Texte.doc 1/19 1/19 SOMMAIRE I - PREAMBULE p. 2 II LES 4 GRANDS PRINCIPES p. 3 III LES DIFFERENTES TAXES p. 5 Taxe locale d équipement Taxe Départementale pour le Conseil d Architecture Urbanisme et Environnement Taxe

Plus en détail

Concessions d aménagement Guide des procédures de passation

Concessions d aménagement Guide des procédures de passation Concessions d aménagement Guide des procédures de passation Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr PRÉFACE La mise en concurrence

Plus en détail

REUSSIR VOTRE ACHAT IMMOBILIER. Les frais annexes

REUSSIR VOTRE ACHAT IMMOBILIER. Les frais annexes REUSSIR VOTRE ACHAT IMMOBILIER 2 Les frais annexes La réussite de votre projet d habitation dépen Sachez évaluer le coût réel de votre projet en prenant en compte tous les frais annexes qu il entraîne

Plus en détail

Le Permis de construire valant division en 50 Questions/Réponses

Le Permis de construire valant division en 50 Questions/Réponses Q/R n 28 Le Permis de construire valant division en 50 Questions/Réponses Question/Réponse n 28 : Comment s applique les dispositions d urbanisme opposables au projet? RESUME : Sauf exception inscrite

Plus en détail

Mise en œuvre des opérations de restauration immobilière

Mise en œuvre des opérations de restauration immobilière Mise en œuvre des opérations de restauration immobilière Schéma de procédure La déclaration d utilité publique L enquête organisée par préfet selon les dispositions du code de l expropriation Dossier 1)

Plus en détail

MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE

MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE N de registre : MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE CONTRAT DE DIRECTEUR D'UNE ASSOCIATION SYNDICALE LIBRE Conforme aux dispositions de la loi n 70-9 du 2 janvier 1970 et du décret n 72-678 du 20 juillet 1972

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC N : COPROPRIÉTÉ

CONTRAT DE SYNDIC N : COPROPRIÉTÉ SARL IMMO EXPRESS COPROPRIÉTÉ 128, Rue du Chevaleret - 75013 PARIS TEL: 01.45.70.73.72 FAX : 01.45.70.96.99 RCP ASSURANCE DU SUD RCS PARIS B 445 207 657 NAF 703 A Gestion garantie par CNP CAUTION 1 100

Plus en détail

MARKETING RH : CONSTRUIRE ET PROMOUVOIR SON OFFRE RH

MARKETING RH : CONSTRUIRE ET PROMOUVOIR SON OFFRE RH MARKETING RH : CONSTRUIRE ET PROMOUVOIR SON OFFRE RH Animée par Christophe LEPARQ «Les aspects du Marketing RH deviennent stratégiques pour les employeurs, qui n'ont pas de talent à perdre! Au cœur de

Plus en détail

L archéologie préventive

L archéologie préventive L archéologie préventive Le code du patrimoine (livre V) : définit le patrimoine archéologique et l archéologie préventive, répartit les compétences entre les différents acteurs, décrit la mise en œuvre

Plus en détail

Article I. DÉFINITIONS

Article I. DÉFINITIONS Conditions particulières de vente «Hébergement dédié» ONLINE SAS au 22/10/2012 ENTRE : Le Client, Ci-après dénommé l' «Usager». ET : ONLINE, Société anonyme par actions simplifiée, au capital de 214 410,50

Plus en détail

Modification d un permis délivré en cours de validité

Modification d un permis délivré en cours de validité Demande de Modification d un permis délivré en cours de validité N 13411*01 1/6 * Informations nécessaires à l instruction du permis Informations nécessaires au calcul des impositions Informations nécessaires

Plus en détail

Master version Executive

Master version Executive Janvier à décembre 2015 Paris Master version Executive Diplôme National en Gestion fiscale de l'entreprise Une opportunité unique d'être formé par les meilleurs experts Version Executive Une formation

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS INFORMATIQUES 2015

CATALOGUE DES FORMATIONS INFORMATIQUES 2015 CATALOGUE DES FORMATIONS INFORMATIQUES 2015 INFORMATISATION ET ASSISTANCE CONTACTS : 2015 hotline@asadac73.com ou 04.79.68.53.20 LE SERVICE INFORMATISATION ET ASSISTANCE LE SERVICE INFORMATISATION ET ASSISTANCE

Plus en détail

E T A T S D E C L A R A T I F S F. C. T. V. A 2 0 1 6 - d r o i t c o m m u n

E T A T S D E C L A R A T I F S F. C. T. V. A 2 0 1 6 - d r o i t c o m m u n E T A T S D E C L A R A T I F S F. C. T. V. A 2 0 1 6 - d r o i t c o m m u n Compte administratif 2014 ETAT N 1 Nom de la collectivité : Trésorerie de : Montant A BUDGET PRINCIPAL BUDGETS ANNEXES (préciser

Plus en détail

Charte d exploitation et de demande d accès aux Géoservices. Plateforme Territoriale GUYANE SIG

Charte d exploitation et de demande d accès aux Géoservices. Plateforme Territoriale GUYANE SIG Charte d exploitation et de demande d accès aux Géoservices Plateforme Territoriale GUYANE SIG 25/02/2014 SOMMAIRE 1. LEXIQUE... 3 2. DEFINITION... 3 3. DOMAINE D APPLICATION... 3 A. Objet... 3 B. Bénéficiaires...

Plus en détail

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE page 1/8 1) Pièces obligatoires pour tous les dossiers PC1. : Un plan de situation du terrain [Art. R. 431-7 a) du code de l urbanisme] Le plan de situation permet de Vous devez indiquer sur le plan son

Plus en détail

Les EPFL sont des établissements publics dont la mission est d assister les collectivités

Les EPFL sont des établissements publics dont la mission est d assister les collectivités Fiche B2 juin 2013 CETE Nord Picardie Connaître les acteurs du foncier Les établissements publics fonciers locaux (EPFL) Laurent Mignaux/METL-MEDDE Les EPFL sont des établissements publics dont la mission

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

Contrat Syndic de Droit

Contrat Syndic de Droit Pour le Syndicat des copropriétaires de la Résidence.. Contrat Syndic de Droit XX février 2015 Office public de l habitat des communes de l Oise 4 rue du Général Leclerc CS 10105-60106 Creil Cedex 1 T.

Plus en détail

D O S S I E R D E C A N D I D A T U R E

D O S S I E R D E C A N D I D A T U R E P R O G R A M M E E S C P E u r o p e D O S S I E R D E C A N D I D A T U R E 1 photo Situation personnelle Intitulé du programme :... Dates : du... au... Nombre de jours :... Nombre d heures... Nom :..

Plus en détail

DOCUMENT D'AIDE A L'ETABLISSEMENT D'UN DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOCUMENT D'AIDE A L'ETABLISSEMENT D'UN DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOCUMENT D'AIDE A L'ETABLISSEMENT D'UN DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION La Région a inscrit dans ses priorités le soutien aux associations de Provence-Alpes-Côte d'azur. Les différents volets d'interventions

Plus en détail

Loi Alur. Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com

Loi Alur. Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com Loi Alur Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com Loi ALUR - Principales dispositions en copropriété 13/15 Objectif : Les principales dispositions

Plus en détail

Guide synthétique de la comptabilité des dépenses engagées

Guide synthétique de la comptabilité des dépenses engagées Guide synthétique de la comptabilité des dépenses engagées La tenue de la comptabilité d engagement ou comptabilité administrative est de la responsabilité de l exécutif de la collectivité. Le CGCT prévoit

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCES A LA FORMATION

LES CONDITIONS D ACCES A LA FORMATION LES CONDITIONS D ACCES A LA FORMATION 1 SOMMAIRE LES CONDITIONS D ACCES A LA FORMATION I. Les conditions d exercice de la formation A. Qui peut bénéficier d actions de formation?... p 3 B. Pour quels motifs

Plus en détail