6 thèmes abordés. Comment prendre soin de son cœur quand on est une femme?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "6 thèmes abordés. Comment prendre soin de son cœur quand on est une femme?"

Transcription

1

2 Bienvenue!

3 Comment prendre soin de son cœur quand on est une femme? 6 thèmes abordés Le risque cardiovasculaire chez la femme Pourquoi le tabac est l ennemi mortel du cœur Hypertensions artérielles de la femme Les traitements hormonaux et le cœur sont-ils compatibles? Dépistage et traitements des maladies cardiovasculaires Comment éduquer nos enfants à prendre soin de leur cœur?

4 Pr Hélène Eltchaninoff, CHU Rouen Le risque cardiovasculaire chez les femmes

5 Introduction Les maladies cardiovasculaires sont la cause N 1 de décès en France Idée reçue : la maladie cardiaque est une maladie d homme Faits : Les maladies cardiovasculaires tuent davantage de femmes que d hommes : femmes/an contre hommes Les maladies cardiovasculaires tuent plus que l ensemble des cancers : 34% contre 23%

6 Décès cardiovasculaires au féminin Avant 65 ans, l infarctus est 4 fois moins fréquent chez les femmes mais cette différence s atténue au-delà. Les maladies cardiovasculaires touchent les femmes en moyenne 10 ans plus tard que les hommes.

7 Facteurs de risque généraux Tabac Cholestérol Hypertension artérielle Diabète Sédentarité Hérédité Surpoids

8 Facteurs de risque propres aux femmes Athérosclérose et hormones : Rôle majeur du manque d estrogènes après la ménopause Les femmes ayant une ménopause précoce (du fait d une opération) ont davantage de risques que celles ayant une ménopause naturelle et tardive La pilule : c est surtout l association pilule- cigarette qui est à proscrire

9 Les femmes peuvent agir pour réduire les facteurs de risque Connaître les facteurs de risque Arrêter de fumer Maintenir un poids adapté Avoir une alimentation saine et diététique et réduire les graisses saturées (beurre, charcuterie, fritures, fromages, pâtisseries ) Surveiller et traiter si besoin la tension artérielle, le diabète Avoir une activité physique régulière (marche) Limiter la prise d alcool

10 Pr Daniel Thomas, APHP Pitié Salpetrière, Paris Pourquoi le tabac est l ennemi mortel du cœur?

11 TABAGISME FÉMININ: F UNE PRIORITÉ EN PRÉVENTION CARDIOVASCULAIRE Daniel THOMAS Institut de Cardiologie Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière

12 UNE GRAVE MENACE EN PERSPECTIVE : L ÉPID PIDÉMIE EVOLUTIVE DU TABAGISME % de fumeurs adultes H > 15 ans 45% 33% F > 15 ans 17% 21% H ans 49% 37% F ans 20% 32% DÈS S LE PLUS JEUNE AGE 32% des garçons et 29% des filles de 10 à 15 ans fument ou ont déjà essayé de fumer Enquête Fédération Française de Cardiologie * *www.jamaislapremiere.org

13 Le tabagisme est devenu, au cours de ces dernières décennies, le facteur de risque cardiovasculaire essentiel de la femme avant la ménopause. En pratique, en fumant une femme annule la protection dont elle bénéficie du fait de son statut hormonal

14 TABAGISME FEMININ : UN RISQUE CARDIOVASCULAIRE DEMONTRE La cigarette est à l origine d environ 50% des événements coronaires des femmes de 30 à 55 ans! * Risque de décès par maladie coronaire X 5,5 Risque d infarctus du myocarde X 5,8 Risque d angine de poitrine X 2,6 si facteurs associés HTA X 22,2 Hypercholestérolémie X 18,9 Diabète X 22,3 * NURSES HEALTH STUDY N Engl J Med 1987;317:1303-9

15 TABAC + PILULE CONTRACEPTIVE Risque de THROMBOSE +++ INFARCTUS A. VASCULAIRE CEREBRAL - à tout âge mais principalement > 35 ans UNE FEMME QUI PREND LA PILULE NE DOIT PAS FUMER!

16 AUTRES COMPLICATIONS DU TABAGISME CANCERS Broncho-pneumopathie chronique et insuffisance respiratoire IMPACT SUR LA GROSSESSE Ménopause précoce Ostéoporose plus sévère et plus évolutive

17 MORTALITE LIEE AU TABAGISME Total Hommes Femmes X 2 X 11

18 TABAGISME FEMININ : CIBLE DE L INDUSTRIE DU TABAC Promotion sur des thèmes liés aux préoccupations féminines: - mode, séduction, émancipation, succès professionnel, sport - cigarettes «légères» Promotions illégales: - de produits dérivés - ciblées sur la jeunesse

19 TABAGISME FÉMININ: F UNE SPÉCIFICIT CIFICITÉ DANS LA PRÉVENTION Éléments de motivation spécifiques: - Ne pas associer tabac et contraception orale - Connaissance des risques du tabagisme pour la femme enceinte - Protection de la santé des enfants (tabagisme passif) - Vieillissement de la peau, ménopause précoce, ostéoporose - Vêtements, cheveux, haleine n ayant pas l odeur de tabac Éléments limitant les chances de sevrage: - Prise de poids

20 TABAGISME FÉMININ: F UNE PRÉVENTION QUI DOIT ETRE PRÉCOCE Effets cardiovasculaires possiblement précoces Sevrage particulièrement difficile chez les femmes >> limiter au maximum l «entrée» en tabagisme Information, sensibilisation et éducation dans l enfance et l adolescence +++ FEDERATION FRANCAISE DE CARDIOLOGIE JAMAIS LA PREMIERE CIGARETTE

21 Dr Jacqueline Conard, APHP - Hôtel-Dieu, Paris Dr Catherine Cormier, APHP - Cochin, Paris Les traitements hormonaux et le cœur font-ils bon ménage?

22 Traitement de la ménopause et risque de thrombose Les traitements hormonaux substitutifs comportent : Un œstrogène par voie orale (comprimé) ou, par voie transdermique (patch, gel, intra-nasal) Et souvent un œstrogène et un progestatif

23 Traitement de la ménopause et risque de thrombose Les traitements hormonaux substitutifs : Ne constituent pas un traitement préventif de l infarctus du myocarde ou des accidents vasculaires cérébraux et peuvent même augmenter le risque. Augmentent le risque de thrombose veineuse (phlébite, embolie pulmonaire).

24 Traitement de la ménopause et risque de thrombose Les thromboses peuvent être de différents types et les facteurs de risque sont différents. Thrombose artérielle Thrombose veineuse Infarctus du myocarde, Phlébite, accident vasculaire cérébral embolie pulmonaire FR : tabac, hypertension, diabète, anomalies lipidiques FR : âge, chirurgie, immobilisation, anomalies de la coagulation

25 Traitement de la ménopause et risque de thrombose. Que Faire? Chez les femmes à FAIBLE risque cardiovasculaire : - Poursuite ou prescription possible du Traitement Hormonal Substitutif si bénéfice attendu important. Contrôler le cholestérol

26 Traitement de la ménopause et risque de thrombose Chez les femmes à risque cardiovasculaire ELEVE (Antécédents d infarctus du myocarde,de maladie coronaire, ou d accident vasculaire cérébral) Ne pas introduire un traitement hormonal substitutif ou l interrompre

27 Traitement de la ménopause et risque de thrombose Chez les femmes à risque veineux (Antécédent de phlébite ou embolie pulmonaire et/ou anomalie de la coagulation) Pas de traitement hormonal substitutif avec des œstrogènes en comprimés. Patch ou gel si bénéfice attendu important.

28 Pr Claire Mounier-Vehier, CHU, Lille Hypertensions artérielles de la femme

29 Le risque de l hypertension artérielle L HTA : x 7 Risque d accident vasculaire cérébral x 3 Risque d infarctus du Myocarde L HTA est fréquemment associée aux autres facteurs de risque

30 Nos hormones nous protègent! La Femme jeune moins souvent hypertendue que l Homme Rôle protecteur des œstrogènes : Sur nos vaisseaux : relaxation Sur notre métabolisme lipidique : bon cholestérol (HDL) et triglycérides Sur notre coagulation Sur la plaque d athérome

31 Contraception et HTA Facteurs prédisposants : Age > 35 ans Obésité Antécédents familiaux

32 HTA et Grossesse 10 à 15% de l ensemble des grossesses 30% décès maternels (1ère cause) 20% mortalité fœtale et néonatale

33 La fréquence de l HTA augmente avec l âge Men Women

34 Conseils diététiques Modifier progressivement les habitudes Ne pas resaler sans avoir goûté, enlever la salière de la table Limiter les plats cuisinés, les conserves Préférer : fruits et légumes céréales poisson laitages allégés pâtes - riz

35 A tout âge chez la Femme Dépister Accompagner Évaluer Surveiller Traiter Coopérer

36 Pr Florence Leclerc, CHU, Montpellier Dr Marie-Claude Morice, Institut Jacques Cartier, Massy Dépistage et traitement des maladies cardiovasculaires

37 Évoquer l existence d une maladie cardiovasculaire chez la femme C est d abord oublier un certain nombre d idées reçues C est ensuite y penser devant des signes d appel d allure souvent banale C est enfin proposer des examens complémentaires adaptés pour la mise en route précoce du traitement

38 Évoquer l existence d une maladie cardiovasculaire chez la femme L'infarctus et l angine de poitrine ont volontiers une présentation trompeuse Hommes Femmes Douleur thoracique ou tension sous le sternum ou Douleur au repos Douleur dans le bras gauche et l épaule Faiblesse Souffle court Symptômes grippaux, nausée, vomissements, suées Fatigue ou faiblesse Douleur dans le haut du dos, la mâchoire ou le cou Sentiment d angoisse, perte d appétit, malaise

39 Retard de diagnostic chez la femme Toutes les études montrent que la femme arrive plus tardivement que l homme à l hôpital et est traitée en moyenne 1heure après Quelles sont les raisons de ce retard? Pour la femme : Elle ignore que l infarctus est aussi une maladie féminine, Elle ne connaît pas les signes annonciateurs de la maladie Pour le médecin : Les signes sont trompeurs Les tests diagnostiques sont d interprétation difficile

40 Examens et Traitement Les femmes hospitalisées pour maladie coronaire bénéficient de moins d examens et d interventions que les hommes Mise en place d un stent Pontage aorto coronaire

41 La mortalité cardio vasculaire de la femme ne diminue pas

42 Dr Dominique GUEDJ-MEYNIER, Paris Comment éduquer nos enfants à prendre soin de leur cœur?

43 On leur apprend bien les tables de multiplications!

44 Rôle des femmes Les femmes sont les principales «prescriptrices» pour elles et leurs proches Chez le pharmacien : 75% de femmes Femmes et presse santé Salons Santé grand public

45 3 cibles éducatives Tabac Activité physique Alimentation

46 Jamais la première cigarette 11 ans et 4 mois : l âge moyen de la première cigarette chez les ans Parmi les ans, ils sont 27% à fumer 50% des jeunes fument devant leurs parents

47 Activité physique Moins de télévision plus de foot!!!! Les garçons sont plus actifs que les filles Pour nous aider : Bienvenue sur L école Les Parcours du Coeur

48 L alimentation L obésité augmente régulièrement chez les enfants. Elle toucherait 10% des garçons et 8% de filles en France 1 fois sur 2 un enfant «gros» le restera toute sa vie

49 L alimentation Repas équilibré LES BONNE HABITUDES S ACQUIERENT JEUNE Attention aux pubs télévisées Attention au sel La FFC lancera en septembre prochain une nouvelle campagne Croc Mouv

50 Pr Hervé Lardoux, Président de l Association de Cardiologie Paris-Ile de France Conclusion

Le cœur et les artères des femmes sont en danger

Le cœur et les artères des femmes sont en danger Le cœur et les artères des femmes sont en danger Dossier de presse Contact Luc-Michel Gorre Association de Cardiologie Nord Pas de Calais Coordination et Communication 03 20 21 07 58 06 16 48 13 35 luc-michel.gorre@orange.fr

Plus en détail

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette?

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Pr Alain FURBER Chef de Service de Cardiologie CHU Angers Président régional de la Fédération Française de Cardiologie Les Facteurs de risque essentiels des Maladies

Plus en détail

Prévention. santé du cœur. Guide d information et de prévention. Anticiper pour mieux vous protéger

Prévention. santé du cœur. Guide d information et de prévention. Anticiper pour mieux vous protéger Prévention santé du cœur Guide d information et de prévention Anticiper pour mieux vous protéger Les ennemis de votre cœur TABAC : LAISSEZ VOTRE CŒUR RESPIRER L'ennemi n 1 de votre cœur Le monoxyde de

Plus en détail

Femmes, prenez soin de votre cœur! LIVRET DE PREVENTION

Femmes, prenez soin de votre cœur! LIVRET DE PREVENTION LIVRET DE PREVENTION Femmes, prenez soin de votre cœur! TOUT SAVOIR SUR LA SANTE DU CŒUR DES FEMMES, par la Fondation Cœur et Artères, reconnue d utilité publique Introduction Ce livret s adresse à toutes

Plus en détail

Contraception. Les recommandations HAS

Contraception. Les recommandations HAS Contraception Les recommandations HAS Recommandations HAS Recommandations pour la pratique clinique : stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme. ANAES, 7 décembre 2004 Laisser les personnes

Plus en détail

Risque cardiovasculaire sous contrôle

Risque cardiovasculaire sous contrôle beawolf Risque cardiovasculaire sous contrôle Tous concernés! De quoi s'agit-il? Les accidents cardiovasculaires sont dus, le plus souvent, à la formation d un caillot venant boucher une artère du cœur

Plus en détail

Questions/Réponses. Questions Réponses pilule contraceptive. Le point en 18 questions.

Questions/Réponses. Questions Réponses pilule contraceptive. Le point en 18 questions. Questions/Réponses Questions Réponses pilule contraceptive. Le point en 18 questions. 1. Qu est-ce qu un contraceptif oral combiné? 2. De quelle génération est ma pilule? 1 ère, 2 ème, 3 ème ou 4 ème génération?

Plus en détail

Principales pathologies à risque cardiovasculaire/facteurs de risque cardiovasculaires 1

Principales pathologies à risque cardiovasculaire/facteurs de risque cardiovasculaires 1 Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire Juillet 2013 Cette fiche mémo fait partie d un ensemble de fiches mémo concernant la contraception et complète plusieurs documents sur ce

Plus en détail

Questions Réponses pilule contraceptive. Le point en 22 questions.

Questions Réponses pilule contraceptive. Le point en 22 questions. Mis à jour le 23/01/2013 Questions/Réponses Questions Réponses pilule contraceptive. Le point en 22 questions. 1. Quelles sont les récentes recommandations émises par le Ministère de la Santé concernant

Plus en détail

LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS

LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS Hôpital Privé d Antony LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS Livret d information Hôpital Privé d Antony - OPC/KINE/268 Page 1 sur 5 Intervenants Rédigé par : C.DUPUY M.CERISIER Masseur Kinésithérapeute Masseur

Plus en détail

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs.

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs. L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion www.hopitalvs.ch www.spitalvs.ch SOMMAIRE LES FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRES 4 1. Le diabète

Plus en détail

Prévenir... le risque cardiovasculaire

Prévenir... le risque cardiovasculaire Prévenir... le risque cardiovasculaire 10 Les facteurs de risque favorisant les maladies cardiovasculaires Les facteurs que l on ne choisit pas... L âge : le vieillissement contribue à augmenter le risque

Plus en détail

Fiche mémo. Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire. Juillet 2013. Généralités. Critères d éligibilité des méthodes

Fiche mémo. Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire. Juillet 2013. Généralités. Critères d éligibilité des méthodes Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire Juillet 2013 Cette fiche mémo fait partie d un ensemble de fiches mémo concernant la et complète plusieurs documents sur ce thème produits

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE EN CARDIOLOGIE

EDUCATION THERAPEUTIQUE EN CARDIOLOGIE EDUCATION Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque THERAPEUTIQUE EN CARDIOLOGIE EXCEL.lnk 10 MARS 2011 JABOURECK OLIVIER, CH DOUAI. Qu est-ce que l Education Thérapeutique du Patient (ETP)?

Plus en détail

Les Contraceptions Oestro-progestatives

Les Contraceptions Oestro-progestatives Les Contraceptions Oestro-progestatives Les différents sortes de classements des OP Les pilules oestro progestatives se classent selon -Le progestatif permet de classer selon la génération on parle de

Plus en détail

CœUR, artères et femmes aujourd'hui, LES FEMMES sont moins

CœUR, artères et femmes aujourd'hui, LES FEMMES sont moins CœUR, artères et femmes aujourd'hui, LES FEMMES sont moins protégées QUE LES HOMMES La Fédération Française de Cardiologie finance : prévention, recherche, réadaptation et gestes qui sauvent grâce à la

Plus en détail

Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement

Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement Madame, Monsieur, Vous avez décidé de diminuer votre consommation de tabac ou d arrêter de fumer. L équipe de l UCSA est là pour vous aider et répondre

Plus en détail

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs Vivre avec une artérite des membres inférieurs Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

Vous pouvez choisir d agir. et d être efficace pour votre santé!

Vous pouvez choisir d agir. et d être efficace pour votre santé! plaquette ok:mise en page 1 31/03/10 17:39 Page 1 la microalbuminurie Vous pouvez choisir d agir et d être efficace pour votre santé. Une valeur élevée de votre microalbuminurie vient de vous être annoncée

Plus en détail

Hypertension artérielle. Des chiffres qui comptent

Hypertension artérielle. Des chiffres qui comptent Hypertension artérielle Des chiffres qui comptent REPÈRES 7 500 000 d hypertendus (15 à 20 % des adultes en 1990). La fréquence de l hypertension artérielle (HTA) augmente avec l âge. Mais sur 8 personnes

Plus en détail

Informations générales sur le traitement hormonal substitutif de la ménopause

Informations générales sur le traitement hormonal substitutif de la ménopause REPUBLIQUE FRANÇAISE Juillet 2006 Questions / Réponses Informations générales sur le traitement hormonal substitutif de la ménopause La ménopause 1. Qu'est-ce que la ménopause? 2. Comment la ménopause

Plus en détail

Le syndrome coronarien aigu

Le syndrome coronarien aigu C est le nouveau terme qui englobe la notion d angor et d infarctus. Synonymes : Angor, Angine de poitrine, Rhume de poitrine, Infarctus, Attaque, Les artères coronaires : Ce sont les artères nourricières

Plus en détail

Contraception après 40 ans

Contraception après 40 ans Contraception après 40 ans Stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme. Recommandations pour la pratique clinique Décembre 2004. ANAES/AFSSAPS Un vaste choix contraceptif Contraception

Plus en détail

Automesure de la tension artérielle

Automesure de la tension artérielle Automesure de la tension artérielle Pour mieux surveiller votre santé Illustration Imothep M.-S. Être bien informé, mieux se prendre en charge Souhaitez-vous mesurer vous-même votre tension? Comprendre

Plus en détail

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé À chacun son stade! Votre profil est unique, votre réponse à l exercice physique

Plus en détail

Alimentation et tabac

Alimentation et tabac Alimentation et tabac Le rôle du tabac dans la régulation du poids Les modifications à l arrêt de la cigarette Les conseils (TCC) pour ne pas prendre de poids Les constatations A âge égal, sexe et conditions

Plus en détail

Prise en charge du risque Cardio-Vasculaire (CV) par le médecin généraliste

Prise en charge du risque Cardio-Vasculaire (CV) par le médecin généraliste Prise en charge du risque Cardio-Vasculaire (CV) par le médecin généraliste SAVEZ-VOUS QUE Les maladies CV restent un fléau? Elles sont la première cause de décès chez les adultes 25% des hommes sont à

Plus en détail

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K)

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Ce carnet a été réalisé sous la coordination de l Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Carte à découper

Plus en détail

En France, la contraception est très médicalisée

En France, la contraception est très médicalisée Contraception Synthèse et risque vasculaire Véronique Kerlan Service d endocrinologie, CHU de Brest, Université de Bretagne Occidentale E-mail : veronique.kerlan@ chu-brest.fr Pierre Gourdy Service de

Plus en détail

Prenez-la en l'associant à un geste quotidien, tous les matins ou tous les soirs par exemple :

Prenez-la en l'associant à un geste quotidien, tous les matins ou tous les soirs par exemple : J'ai oublié de prendre ma pilule, qu'est-ce que je dois faire? Le délai au-delà duquel il existe un risque de grossesse dépend du type de pilule que vous prenez. Afin de le connaître, reportez-vous à la

Plus en détail

Le VIH et votre cœur

Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Que dois-je savoir au sujet de mon cœur? Les maladies cardiovasculaires représentent une des cause les plus courante de décès, elles incluent: les maladies coronariennes,

Plus en détail

Dossier de presse. Les 7 recommandations de la Fédération Française de Cardiologie pour prendre soin de votre cœur

Dossier de presse. Les 7 recommandations de la Fédération Française de Cardiologie pour prendre soin de votre cœur Dossier de presse Les 7 recommandations de la Fédération Française de Cardiologie pour prendre soin de votre cœur Contacts presse Fédération Française de Cardiologie Agence YESwecan - T. 01 40 26 11 40

Plus en détail

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA)

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? La fibrillation auriculaire (FA) est le trouble du rythme le plus répandu. Certains signaux du cœur deviennent

Plus en détail

La prise en charge de votre fibrillation auriculaire

La prise en charge de votre fibrillation auriculaire G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre fibrillation auriculaire Vivre avec une fibrillation auriculaire Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Sommaire. Prologue. Préfaces

Sommaire. Prologue. Préfaces Sommaire Prologue Préfaces I. Prendre en charge les urgences cardiovasculaires 1. Principes de gestion de l'urgence cardiologique par le professionnel de santé au travail Rôle du professionnel de santé

Plus en détail

Cholestérol. agir contre le cholestérol Pour réduire les risques cardiovasculaires

Cholestérol. agir contre le cholestérol Pour réduire les risques cardiovasculaires Cholestérol agir contre le cholestérol Pour réduire les risques cardiovasculaires La Fédération Française de Cardiologie finance : prévention, recherche, réadaptation et gestes qui sauvent grâce à la générosité

Plus en détail

LES MEFAITS DU TABAC

LES MEFAITS DU TABAC PHARMACIE RIVE SUD Centre Commercial Rive Sud 49610 MURS ERIGNE Tél : 02 41 57 76 90 LES MEFAITS DU TABAC Le tabagisme est responsable de 66 000 morts par an en France,c'est à dire l'équivalent d'un boeing

Plus en détail

Si votre vie vous tient à COEUR

Si votre vie vous tient à COEUR Si votre vie vous tient à COEUR L E S M A L A D I E S C A R D I O VA S C U L A I R E S Le coeur est une pompe musculaire puissante et formidable: il pompe le sang oxygéné à travers les vaisseaux sanguins

Plus en détail

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques 2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès au Canada. Bien que leur incidence ait diminué au cours des dernières

Plus en détail

L aide motivationnelle

L aide motivationnelle 2 èmes Journées des Tabacologues Du Grand Sud 19 et 20 septembre 2008 L aide motivationnelle Atelier 1A Jérôme GILLIARD Psychologue/Tabacologue : Institut Bergonié, CRLCC Bordeaux Gilbert Germaini Psychologue/Tabacologue

Plus en détail

AGIR CONTRE LE CHOLESTÉROL POUR RÉDUIRE LES RISQUES CARDIOVASCULAIRES

AGIR CONTRE LE CHOLESTÉROL POUR RÉDUIRE LES RISQUES CARDIOVASCULAIRES CHOLESTÉROL AGIR CONTRE LE CHOLESTÉROL POUR RÉDUIRE LES RISQUES CARDIOVASCULAIRES La Fédération Française de Cardiologie finance : prévention, recherche, réadaptation et gestes qui sauvent grâce à la générosité

Plus en détail

LES FACTEURS DE RISQUE

LES FACTEURS DE RISQUE LES FACTEURS DE RISQUE C EST QUOI UN FACTEUR DE RISQUE? C est une caractéristique lié à une personne, à son environnement à sa culture, à son mode de vie qui entraine pour elle une probabilité plus importante

Plus en détail

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre insuffisance cardiaque Vivre avec une insuffisance cardiaque Décembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels :

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels : Le PNNS : «Manger Bouger», les facteurs de risque nutritionnel à tous les âges de la vie. Les repères de consommation du PNNS JL BORNET L alimentation joue un rôle très important sur la santé. A chaque

Plus en détail

TABAC. pour mon. cœur. j arrête. maintenant! cœur. sans tabac

TABAC. pour mon. cœur. j arrête. maintenant! cœur. sans tabac TABAC pour mon cœur j arrête maintenant! cœur sans tabac Repères > Le tabac tue chaque jour 13 500 personnes dans le monde ; 35 % de ces décès sont d origine cardiovasculaire. > En France, le tabac provoque

Plus en détail

PREMIERE CAUSE DE MORTALITE: 180.000/an

PREMIERE CAUSE DE MORTALITE: 180.000/an DEFINITION APPAREIL CARDIO-VASCULAIRE Buts : apporter aux organes ce dont ils ont besoin(o2 ) eliminer les déchets(co2.) APPAREIL : Pompe=cœur Tuyaux=artéres/veines PREMIERE CAUSE DE MORTALITE: 180.000/an

Plus en détail

TITRE : «Information et consentement du patient en réadaptation cardiovasculaire»

TITRE : «Information et consentement du patient en réadaptation cardiovasculaire» TITRE : «Information et consentement du patient en réadaptation cardiovasculaire» MC Iliou, R Brion, C Monpère, B Pavy, B Vergès-Patois, G Bosser, F Claudot Au nom du bureau du GERS Un programme de réadaptation

Plus en détail

Les pilules contraceptives

Les pilules contraceptives Les pilules contraceptives Ce dossier contient cette page une page STÉROÏDES 2 pages sur le mode d action des contraceptifs oraux 14 notices de pilules : Adepal Effiprev Exluton Felipil Gynophase Microval

Plus en détail

LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE

LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE Jean-Paul BLANC Diététicien-Nutritionniste Neuilly sur Seine www.cabinet-de-nutrition-et-dietetique.eu LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE Au cours de la dernière décennie

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2. Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3. Objectifs du film...

PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2. Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3. Objectifs du film... E = M6 Respirer la fumée des autres est-il dangereux? PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2 Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3 Objectifs du film... 3 Vocabulaire

Plus en détail

Le sevrage tabagique

Le sevrage tabagique Lesevragetabagique M arrêter,j ypense,maisilmefaudradel aide! Voussongezàarrêterdefumer,etnousvousenfélicitonscarc estunepremièreétapeimportante quevousavezsûrementmisdutempsàfranchir!mais,voushésitezencore.

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA PERSONNE ATTEINTE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE

ÉVALUATION DE LA PERSONNE ATTEINTE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE ÉVALUATION DE LA PERSONNE ATTEINTE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE PRISE EN CHARGE SYSTÉMATISÉE DES PERSONNES ATTEINTES D HYPERTENSION ARTÉRIELLE SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE 23 ÉVALUATION DE

Plus en détail

Bouger, c est bon pour la santé!

Bouger, c est bon pour la santé! Bouger, c est bon pour la santé! Tous concernés! De quoi s agit-il? Il s agit de toute activité physique, dès lors que nous bougeons. Ainsi tous les pas comptent, comme ceux que nous faisons chez nous

Plus en détail

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR PROMETRIUM Progestérone en capsules Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie de la «monographie

Plus en détail

ALTO : des outils d information sur les pathologies thromboemboliques veineuses ou artérielles et leur traitement

ALTO : des outils d information sur les pathologies thromboemboliques veineuses ou artérielles et leur traitement Communiqué de presse Bayer HealthCare S.A.S. Parc Eurasanté 220, avenue de la Recherche 59120 LOOS France Tel.+333 28 16 34 00 www.bayerhealthcare.fr Favoriser l observance avec ALTO : l engagement de

Plus en détail

éviter UNE RÉCIDIVE APRÈS UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC

éviter UNE RÉCIDIVE APRÈS UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC éviter UNE RÉCIDIVE APRÈS UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC SOMMAIRE UN QUIZ POUR FAIRE UN POINT SUR SES CONNAISSANCES Un quiz pour faire un point sur ses connaissances 3 Vrai Faux Rappel 4 Un AVC peut-il

Plus en détail

«Affaire des pilules» : regard et conseils du Dr Jacqueline Conard

«Affaire des pilules» : regard et conseils du Dr Jacqueline Conard «Affaire des pilules» : regard et conseils du Dr Jacqueline Conard Paris, France - Le risque thrombotique des pilules estroprogestatives agite la pharmacovigilance et les médias français depuis le début

Plus en détail

PRINTEMPS MEDICAL DE BOURGOGNE ASSOCIATIONS ANTIAGREGANTS ET ANTICOAGULANTS : INDICATIONS ET CONTRE INDICATIONS

PRINTEMPS MEDICAL DE BOURGOGNE ASSOCIATIONS ANTIAGREGANTS ET ANTICOAGULANTS : INDICATIONS ET CONTRE INDICATIONS PRINTEMPS MEDICAL DE BOURGOGNE ASSOCIATIONS ANTIAGREGANTS ET ANTICOAGULANTS : INDICATIONS ET CONTRE INDICATIONS Dr Mourot cardiologue Hôpital d Auxerre le 31 mars 2012 PLAN DE LA PRESENTATION ASSOCIATION

Plus en détail

CARDIOPATHIES ET VOYAGES AERIENS QUELS RISQUES?

CARDIOPATHIES ET VOYAGES AERIENS QUELS RISQUES? CARDIOPATHIES ET VOYAGES AERIENS QUELS RISQUES? Pr Jean Pierre GOURBAT clinique de Chatillon Mise à jour février 2013 Santé et voyages aériens Certaines affections peuvent se décompenser lors d un vol

Plus en détail

31MAI2010:JOURNÉEMONDIALESANSTABAC. Une fille branchée? Non, un cancer de la gorge. Protégeons les femmes de la fumée du tabac et de la publicité.

31MAI2010:JOURNÉEMONDIALESANSTABAC. Une fille branchée? Non, un cancer de la gorge. Protégeons les femmes de la fumée du tabac et de la publicité. 31MAI2010:JOURNÉEMONDIALESANSTABAC Une fille branchée? Non, un cancer de la gorge. Protégeons les femmes de la fumée du tabac et de la publicité. Protégeons les femmes de la fumée du tabac et de la publicité.

Plus en détail

Quelles analyses de sang avant la prise de la pilule contraceptive?

Quelles analyses de sang avant la prise de la pilule contraceptive? Quelles analyses de sang avant la prise de la pilule contraceptive? Pourquoi une analyse du sang avant la prise de la pilule? En France 10% de la population est porteuse de mutations génétiques d hypercoagulabilité,

Plus en détail

DVD scientifique à usage pédagogique de 15 minutes.

DVD scientifique à usage pédagogique de 15 minutes. Notice Du diagnostic au traitement des maladies cardio-vasculaires DVD scientifique à usage pédagogique de 15 minutes. L objectif du vidéogramme est de visualiser les manifestations de l activité cardiaque

Plus en détail

oblitération partielle ou complète d une veine par un caillot

oblitération partielle ou complète d une veine par un caillot Plan du cours Phlébite Définition Rappel anatomique Physiopathologie de la thrombose veineuse Diagnostic Complications des phlébites Embolie pulmonaire Maladie veineuse post-phlébitique Traitement Traitement

Plus en détail

VOUS et VOTRE NOUVEAU TRAITEMENT anticoagulant Eliquis, Pradaxa, Xarelto

VOUS et VOTRE NOUVEAU TRAITEMENT anticoagulant Eliquis, Pradaxa, Xarelto VOUS et VOTRE NOUVEAU TRAITEMENT anticoagulant Eliquis, Pradaxa, Xarelto Carnet-conseils appartenant à :.... Adresse :......................... Tel :............................ Médecin Généraliste : Adresse

Plus en détail

IL Y A URGENCE! En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d un arrêt cardiaque.

IL Y A URGENCE! En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d un arrêt cardiaque. ARRÊT CARDIAQUE : IL Y A URGENCE! En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d un arrêt cardiaque. Le taux de survie à un arrêt cardiaque en France est de 2à 3% ; il est 4 à 5 fois

Plus en détail

Module 9: 3 cas cliniques d athérosclérose

Module 9: 3 cas cliniques d athérosclérose Professeur François SCHIELE Université de FRANCHE COMTE Service de Cardiologie 25000 BESANCON Module 9: 3 cas cliniques d athérosclérose L athérosclérose, les facteurs de risque, la prévention primaire

Plus en détail

Une nouvelle campagne pour connaître les services de Tabac Info Service DOSSIER DE PRESSE. Paris, le 3 septembre 2015

Une nouvelle campagne pour connaître les services de Tabac Info Service DOSSIER DE PRESSE. Paris, le 3 septembre 2015 DOSSIER DE PRESSE Paris, le 3 septembre 2015 «Et si j arrêtais de fumer? Résolution numéro 1 de la rentrée!» Marisol TOURAINE lance une campagne de communication pour faire connaître Tabac Info Service

Plus en détail

Tabagisme et pratique sportive

Tabagisme et pratique sportive Tabagisme et pratique sportive Colloque sport/prévention/santé 2014 20 novembre 2014 Dr Fabien PEYROU, Médecin Addictologue, Médecin du Sport Antenne Médicale de Prévention du Dopage d Aquitaine AMPD CHU

Plus en détail

LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados A la fin de la séquence, vous serez capable : de décrire le système circulatoire d'expliquer son fonctionnement

Plus en détail

4. Que signifie le terme «hypertension artérielle pulmonaire»? Est-ce la même chose qu une «hypertension artérielle»?

4. Que signifie le terme «hypertension artérielle pulmonaire»? Est-ce la même chose qu une «hypertension artérielle»? 50 questions-réponses sur le thème de l hypertension artérielle Groupes de sujets N o Question Symptômes 1. J ai 52 ans et je suis hypertendu. Ces derniers temps, je vois moins bien et l opticien m a recommandé

Plus en détail

«La santé cardiaque pour tous»

«La santé cardiaque pour tous» Dossier de presse Le jeudi 14 mars 2013 «La santé cardiaque pour tous» Lancement de la 38 ème édition des Parcours du Cœur : Les samedi 6 et dimanche 7 avril 2013 Contacts presse : Fédération Française

Plus en détail

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne.

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne. Pathologies chroniques et séjour en altitude : Recommandations pour le médecin généraliste D après la thèse du Dr Gilles de Taffin Les recommandations d usage à rappeler : Éviter l arrivée directe à des

Plus en détail

Arrêt cardiaque: 1 VIE = 3 GESTES. Fédération Française de Cardiologie Campagne 2008

Arrêt cardiaque: 1 VIE = 3 GESTES. Fédération Française de Cardiologie Campagne 2008 Arrêt cardiaque: 1 VIE = 3 GESTES Fédération Française de Cardiologie Campagne 2008 CLUB CŒUR ET SANTE DE THIONVILLE Dr JY THISSE 24 09 2008 2 DEFINITION MORGAGNI-1762: mort qui, prévue ou non, emporte

Plus en détail

Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012»

Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012» Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012» Comment évoluent les opinions et comportements des jeunes face au tabac? La Fédération Française de Cardiologie étudie ces questions via une enquête

Plus en détail

FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN.

FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN. FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN. Plus d informations sur : www.fa-avc.be Ligue Cardiologique Belge www.liguecardiologique.be FIBRILLATION AURICULAIRE

Plus en détail

Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner!

Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner! Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner! Tous concernés! De quoi s agit-il? Notre assiette est la première des médecines. En effet, manger sainement et équilibré contribue à prévenir les principales

Plus en détail

COORDINATION NORD 05 ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE POUR LES MALADIES CHRONIQUES

COORDINATION NORD 05 ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE POUR LES MALADIES CHRONIQUES COORDINATION NORD 05 ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE POUR LES MALADIES CHRONIQUES Secteur Briançonnais-Embrunais LES BÉNÉFICES DE L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE C est quoi l Éducation Thérapeutique du Patient (ETP)?

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

La circulation sanguine assure la distribution du di-oxygène et des nutriments aux organes

La circulation sanguine assure la distribution du di-oxygène et des nutriments aux organes La circulation sanguine assure la distribution du di-oxygène et des nutriments aux organes Nous avons vu que le sang est impliqué dans tous les échanges de l'organisme avec le milieu extérieur SL: Echanges

Plus en détail

Chiffres et données sur les maladies cardio-vasculaires en Suisse

Chiffres et données sur les maladies cardio-vasculaires en Suisse Édition 2012 Chiffres et données sur les maladies cardio-vasculaires en Suisse Fondation Suisse de Cardiologie Active contre les maladies cardiaques et l'attaque cérébrale Impressum Éditeur Fondation Suisse

Plus en détail

Stratégies d intervention face à une dyslipidéme

Stratégies d intervention face à une dyslipidéme Stratégies d intervention face à une dyslipidéme Module Optionnel MG Module Optionnel MG Pr P. HOFLIGER La prévention Cardio-vasculaire Elle se conçoit à deux niveaux : Prévention primaire : patients sans

Plus en détail

Contraception. La contraception a été un progrès médical et social qui a transformé la vie des femmes. But de la contraception

Contraception. La contraception a été un progrès médical et social qui a transformé la vie des femmes. But de la contraception Pilules contraceptives et risques thrombotiques Jacqueline Conard - Hématologie Biologique Hôtel-Dieu - Médecine Vasculaire, Hôpital Saint Joseph Paris Contraception La contraception a été un progrès médical

Plus en détail

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin Pour mieux connaître l état de votre cœur, votre médecin vous a demandé de passer une scintigraphie myocardique au Persantin. Cette fiche explique

Plus en détail

FUMEURS, NON-FUMEURS : TOUT SUR LE TABAC

FUMEURS, NON-FUMEURS : TOUT SUR LE TABAC ! FUMEURS, NON-FUMEURS : TOUT SUR LE TABAC MANGERIEZ-VOUS CELA? La fumée d une cigarette contient plus de 4.000 substances chimiques, dont des centaines sont toxiques ou irritantes et plus de 50 sont cancérigènes.

Plus en détail

Prise en charge de l IDM ; Rôle infirmier

Prise en charge de l IDM ; Rôle infirmier Définition Prise en charge de l IDM ; Rôle infirmier Compétence 4 UE 2.8 Véronique Nédélec-Gimbert octobre 2012 L'infarctus du myocarde (IDM étant une abréviation courante) est une nécrose (mort de cellules)

Plus en détail

Conflits Intérêt, Jacques Machecourt (3 dernières années)

Conflits Intérêt, Jacques Machecourt (3 dernières années) Conflits Intérêt, Jacques Machecourt (3 dernières années) Rémunération directe PEC frais déplacement Abbott Vascular X X Biotronik Boston Scientific Cordis X X Hexacath X X Medtronic Versements Association

Plus en détail

2 Les traitements. Les traitements médicamenteux du cancer du sein. Informations-clés

2 Les traitements. Les traitements médicamenteux du cancer du sein. Informations-clés Les traitements médicamenteux du cancer du sein Ce document présente les différents traitements médicamenteux du cancer du sein. Il a pour but d aider les patientes et leurs proches à mieux comprendre:

Plus en détail

L'épreuve d'effort. Date de création du document : - Université Médicale Virtuelle Francophone -

L'épreuve d'effort. Date de création du document : - Université Médicale Virtuelle Francophone - L'épreuve d'effort Date de création du document : 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Modalités de réalisation... 1 2 Indications...2 3 Contre-indications...3 4 Interprétation... 4 PRÉ-REQUIS

Plus en détail

Un adulte sur deux en France présente une anomalie lipidique. L hypercholestérolémie est la plus fréquente de ces anomalies. Considéré comme un des

Un adulte sur deux en France présente une anomalie lipidique. L hypercholestérolémie est la plus fréquente de ces anomalies. Considéré comme un des Un adulte sur deux en France présente une anomalie lipidique. L hypercholestérolémie est la plus fréquente de ces anomalies. Considéré comme un des principaux ennemis de nos artères, le «mauvais» cholestérol

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral

La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral Vivre avec un accident vasculaire cérébral Octobre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

La première contraception orale des adolescentes en médecine générale : une évaluation des pratiques professionnelles dans le Morbihan

La première contraception orale des adolescentes en médecine générale : une évaluation des pratiques professionnelles dans le Morbihan La première contraception orale des adolescentes en médecine générale : une évaluation des pratiques professionnelles dans le Morbihan Anne-Sophie MAES Directeur de thèse : Dr HUGE INTRODUCTION Stratégies

Plus en détail

ZOOM SUR LES PILULES DE 3ème ET 4ème GÉNÉRATION

ZOOM SUR LES PILULES DE 3ème ET 4ème GÉNÉRATION ZOOM SUR LES PILULES DE 3ème ET 4ème GÉNÉRATION Mai 2013 Légende Entrée du glossaire Abréviation Référence Bibliographique Référence générale Table des matières Introduction 5 I - I. Les différents moyens

Plus en détail

Comité français d éducation pour la santé - 2, rue Auguste Comte - BP 51-92174 Vanves cedex - France

Comité français d éducation pour la santé - 2, rue Auguste Comte - BP 51-92174 Vanves cedex - France LA SANTÉ EN CHIFFRES LA SANTÉ EN C CHIFFRES LA SANTÉ EN CHIFFRES LA S EN CHIFFRES LA SANTÉ EN CHIFFRES L SANTÉ EN CHIFFRES LA SANTÉ EN CHI RES LA SANTÉ EN CHIFFRES LA SANTÉ CHIFFRES LA SANTÉ EN CHIFFRES

Plus en détail

Identification de la personne à inscrire Un seul formulaire par personne

Identification de la personne à inscrire Un seul formulaire par personne FORMULAIRE D INSCRIPTION AU GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE CLIENTÈLE VULNÉRABLE ET ORPHELINE SANS MÉDECIN DE FAMILLE Identification de la personne à inscrire Un seul formulaire par personne Nom

Plus en détail

Syndrome d Ehlers-Danlos Vasculaire (anciennement type IV)

Syndrome d Ehlers-Danlos Vasculaire (anciennement type IV) Ministère de la Santé de la Jeunesse et des Sports Direction Générale de la Santé Informations et conseils Syndrome d Ehlers-Danlos Vasculaire (anciennement type IV) Lisez attentivement ce document et

Plus en détail

Dents saines Corps sain

Dents saines Corps sain OURIEZ Dents saines Corps sain Liens entre la santé buccodentaire et la santé générale Les bactéries qui se trouvent dans la plaque peuventelles vraiment affecter les poumons? Brossage, utilisation de

Plus en détail

Chapitre 2 La respiration

Chapitre 2 La respiration Chapitre 2 La respiration Prérequis : L eau de chaux se trouble en présence de CO2 La composition de l air est de 78% de diazote 20,9% de dioxygène de 0,03% de dioxyde de carbone et le reste étant des

Plus en détail

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC Ou Les femmes enceintes de Belley sont-elles bien informées des conséquences du tabac sur la grossesse? A la maternité de Belley : - on

Plus en détail

MONOGRAPHIE. tenecteplase. Poudre pour solution - 50 mg/fiole Stérile, lyophilisée. Agent fibrinolytique

MONOGRAPHIE. tenecteplase. Poudre pour solution - 50 mg/fiole Stérile, lyophilisée. Agent fibrinolytique MONOGRAPHIE Pr TNKase tenecteplase Poudre pour solution - 50 mg/fiole Stérile, lyophilisée Agent fibrinolytique Distribué par : Hoffmann-La Roche Limitée 2455, boulevard Meadowpine Mississauga (Ontario)

Plus en détail

VOTRE GUIDE SUR LE DIABÈTE

VOTRE GUIDE SUR LE DIABÈTE VOTRE GUIDE SUR LE DIABÈTE b Qu est-ce que le diabète? b Prévention du diabète de type 2 b Aide-mémoire pour la prévention b Vivre avec le diabète b Complications du diabète b Termes à connaître b Ressources

Plus en détail