REPERES METHODOLOGIQUES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REPERES METHODOLOGIQUES"

Transcription

1 REFORME DES RYTHMES EDUCATIFS DANS LE CANTAL REPERES METHODOLOGIQUES ELABORER, METTRE EN OEUVRE ET SUIVRE UN PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PREFET DU CANTAL Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations

2 CONTEXTE DE LA REFORME DES RYTHMES EDUCATIFS Depuis la mise en place de la semaine de quatre jours en 2008, les écoliers français ont le nombre de jours d école le plus faible des 34 pays de l OCDE : 144 jours contre 187 jours en moyenne. Ils subissent de ce fait des journées plus longues et plus chargées que la plupart des autres élèves dans le monde. Selon les scientifiques spécialistes des rythmes de l enfant, cette extrême concentration du temps est inadaptée et préjudiciable aux apprentissages. Elle est source de fatigue et de difficultés scolaires. La réforme des rythmes scolaires conduit à : - mieux répartir les heures de classe sur la semaine, - alléger la journée de classe - programmer les séquences d enseignement à des moments où la faculté de concentration des élèves est la plus grande. La réforme permet : une meilleure articulation des temps scolaires et périscolaires s accompagnant d une prise en charge des élèves jusqu à 16h30 au moins ; une approche globale du temps de l enfant (temps familiaux, temps scolaires et temps récréatifs, sociaux, associatifs, sportifs, artistiques, culturels passés en dehors de la famille et de l école) ; l accès pour tous à des activités sportives, culturelles, artistiques contribuant à développer leur curiosité intellectuelle et à renforcer le plaisir d apprendre et d être à l école ; le renforcement de l école dans sa dimension de lieu de vie et d éducation ; l exploration pour chaque enfant de ses possibilités et de ses aspirations grâce à des interactions complémentaires et à une écoute mutuelle de l ensemble des acteurs (enseignants, autres éducateurs, familles, collectivités locales, autres partenaires, notamment associatifs) ; l accompagnement du développement de l enfant et le préparer, à terme, à devenir un citoyen actif et responsable

3 LES PRINCIPES DE LA REFORME Faire un PEDT pour avoir une plus grande souplesse des horaires: Les communes peuvent demander des dérogations en élaborant un Projet Éducatif de Territoire: PEdT. Ainsi, les 3 heures hebdomadaires libérées pour les TAP peuvent alors se décliner différemment que 45 minutes par jour. Cela peut-être : 3 x 1 H ou 2 x 1H30 etc... De même, la durée de la journée, de la demi journée ou de la pause méridienne peut être un peu plus longue.

4 LE PROJET EDUCATIF DE TERRITOIRE Le Projet Educatif de Territoire : PEdT est obligatoire si la commune demande: des dérogations aux principes d'aménagement du temps scolaire à bénéficier de taux dérogatoires dans la mise en œuvre d'activités périscolaires déclarées Le PEdT est un outil de collaboration locale à l'initiative de la collectivité. Il est porté par un comité de pilotage local. Il rassemble l'ensemble des acteurs œuvrant dans le champ de l'éducation sur le territoire. Objectif : organiser les activités périscolaires dans le prolongement du service public de l'éducation et en complémentarité avec celui-ci. Pour cela, il convient de : définir le périmètre d'action, identifier les besoins en fonction des caractéristiques du public scolaire, définir les priorités communes en matière d éducation, analyser les ressources du territoire, structurer l offre périscolaire. Dans un premier temps, il se compose d un pré projet qui définit : le périmètre concerné, les données relatives au public (nombre d enfants ), les ressources mobilisées les activités prévues et présentes les demandes de dérogation à l organisation du temps scolaire. Ensuite, la collectivité approfondit la concertation avec les services de l État et les autres partenaires et propose de nouveaux items : état des lieux, public cible, objectifs éducatifs, tarifs des prestations ; articulations avec d autres dispositifs, recensement des acteurs, structure de pilotage, participation des familles Le PEdT est signé par le directeur académique des services de l Éducation nationale et le préfet de Département. Le Président du Conseil Général et la CAF peuvent y être associés.

5 METHODE PRECONISEE EN 10 ETAPES

6

7

8 DECLARATIONS ET OBLIGATIONS DES ACTIVITES PERISCOLAIRES EN ALSH L organisateur de l ALSH est soumis à une obligation de déclaration annuelle. Celle-ci se fait par télé procédure deux mois avant l ouverture. Elle est valable une année. Une fiche complémentaire est à effectuer 8 jours avant le début de l accueil. Elle comprend la liste nominative des encadrants (intervenants extérieurs inclus). Cette déclaration permet à l administration de procéder à la vérification des casiers judiciaires de tous les intervenants et de valider les stages pratiques du BAFA. Locaux Pour chaque local d accueil, une déclaration spécifique. Conditions de déclaration La déclaration de l accueil se fait auprès de la DDCSPP. L organisateur veille au respect des normes d hygiène et de sécurité, aux conditions d encadrement (qualification, taux et capacité), à formaliser et mettre en œuvre un projet éducatif et un projet pédagogique. Une souscription d un contrat d assurance en responsabilité civile est obligatoire Dans le cadre de la réforme des rythmes éducatifs, le PEDT permet de pouvoir déclarer les activités périscolaires dans les conditions suivantes : un minimum de 7 enfants accueillis ; une durée d activité d au moins une heure dans la journée (avec demande de dérogation) L encadrement Les titres et diplômes permettant d exercer les fonctions d animation et de direction en ACM sont détaillés dans l arrêté du 9 février Direction Un directeur doit être nommé responsable de l accueil. Celui-ci doit être titulaire d une qualification requise. Cas d un ALSH multi sites: Il est possible que le directeur d'un accueil soit responsable de plusieurs sites gérés par le même organisateur. L effectif global ne doit pas dépasser 300 enfants et le nombre d enfants par site ne peut pas dépasser 50 mineurs. Il s agit d une facilité qui se fera au cas par cas en fonction de certains critères (nombre de site, distance entre chacun, nombre total d enfants, présence d animateurs référents sur chaque site ). Ces éléments devront être mentionnés dans le projet éducatif.

9 Animation L'équipe d animation est composée d un ou plusieurs permanents qualifiés et disposant des compétences pour réaliser le projet pédagogique Qualification des animateurs : - titulaire d un brevet d aptitude aux fonctions d animateurs - titulaire d un diplôme, d un titre ou d un certificat de qualification ou en cours de formation - agent de la fonction publique dans le cadre de leurs missions et relevant des corps ou des cadres d emplois spécifiques Personnel extérieur Des intervenants, non salariés de l organisateur, provenant d une structure extérieure mais venant encadrer une activité pourront être compris dans le taux légal d animateurs présents Ex : intervenants sportifs, ludothécaire... Cela devra être précisé dans le PEDT. Néanmoins, ceux-ci restent soumis aux règles de qualification. Un bénévole non qualifié d une association peut intervenir dans le cadre de l ALSH aux côtés d une équipe qualifiée mais un ALSH ne peut être assuré exclusivement par des bénévoles non qualifiés. Pour les interventions contre rémunération dans le cadre d une activité physique et sportive, il est obligatoire pour l intervenant d avoir la qualification requise. Taux d encadrement dérogatoire Le nombre d encadrants présents par nombre d enfants présents est fixé, par dérogation dans le cadre d un projet Éducatif de Territoire (PEdT) à : 1 encadrant pour 14 jeunes de moins de 6 ans, 1 encadrant pour 18 jeunes de plus de 6 ans Rappel : le taux ordinaire est de 1 pour 10 enfants pour les moins de 6 ans et 1 pour 14 enfants pour les plus de 6 ans. Composition de l équipe d encadrement Elle doit être composée d au moins : - 50% de personnes qualifiées - 20% de personnes sans qualification Interdiction et incapacité Sont interdits ou rendues incapables d exercer quelque fonction que ce soit auprès des mineurs: - les personnes faisant l objet d une incapacité pénale - les personnes faisant l objet d une mesure d interdiction ou de suspension par le préfet

10 LA CAF DU CANTAL CONTRIBUE A LA MISE EN OEUVRE DE LA REFORME L aide spécifique : Création d une aide spécifique pour les 3 heures nouvelles induites par la réforme au titre des Temps d Activités Périscolaires (TAP). Le versement de l aide est réservé : aux accueils de loisirs déclarés auprès de la DDCSPP 15, service jeunesse, sports et cohésion sociale selon les normes prévues au Code de l action sociale et des familles ; aux accueils de loisirs déclarés auprès de la DDCSPP 15 assouplissant leurs conditions d encadrement dans le cadre de la signature d un projet éducatif de territoire (PEdT). Pour les trois nouvelles heures d accueil liées à la mise en place des nouveaux rythmes éducatifs, la gratuité des heures aux familles est possible. Calcul de l aide : L aide se calcule de la façon suivante : 0.50 (montant 2013) x heures réalisées/enfant dans la limite de 3 heures/semaine et de 36 semaines Ne sont pas concernés par l aide spécifique : Les temps de surveillance dits de garderie; Les activités pédagogiques complémentaires (APC). Ces activités relèvent de la responsabilité de l'éducation nationale. Attention : Les nouvelles heures qui bénéficient de l aide spécifique ne sont pas cumulables avec la prestation de service «Accueil de loisirs péri-scolaire», ni éligibles au «Contrat enfance jeunesse» et font l objet de crédits limités. Pour la rentrée scolaire , toute demande pour percevoir cette aide doit être formulée impérativement avant le : 30 avril 2014 auprès du service des aides financières collectives de la CAF du Cantal par courrier à l adresse suivante : CAF du Cantal 15, rue Pierre Marty BP AURILLAC CEDEX ou par mail:

11 La * PSO est une Prestation de Service Ordinaire. Cette aide financière de droit commun vise à soutenir le fonctionnement des accueils de loisirs, des accueils de jeunes et des accueils de scoutisme, sans hébergement. Outre le récépissé de déclaration d accueil auprès de la DDCSPP, pour bénéficier de cette prestation, l accueil de loisirs doit respecter les 5 critères suivants: 1. l ouverture et l accès à tous afin de favoriser la mixité sociale, 2. l accessibilité financière pour toutes les familles au moyen de tarifications modulées en fonction des ressources, 3. l implantation territoriale des structures en adéquation avec les besoins locaux, 4. la production d un projet éducatif obligatoire, répondant à un principe de neutralité philosophique, syndicale, politique et religieuse et prenant en compte la place des parents, 5. la mise en place d activités diversifiées excluant les cours et les apprentissages particuliers.

12 VOUS ACCOMPAGNER POUR REUSSIR VOTRE PEDT Vos questions, des contacts Pour les demandes de dérogations: Direction des Services Départementaux de l'éducation Nationale: Tel: Mail: DDCSPP Tel: Mail: Pour la déclaration d accueil de loisirs: DDCSPP Tel: Mail: Pour les financements: CAF Tel: Mail: Pour les services de transports: Conseil Général du Cantal Tel: Mail: PREFET DU CANTAL Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations

Rencontre des Directeurs d'accueil Collectif de Mineurs

Rencontre des Directeurs d'accueil Collectif de Mineurs Association départementale des FRANCAS des Bouches du Rhône Rencontre des Directeurs d'accueil Collectif de Mineurs En partenariat avec Jeudi 6 février 2014 Centre Social Estaque Séon 323, rue Rabelais

Plus en détail

PRÉFET DE LA DORDOGNE. Cadre général et calendrier de dépôt

PRÉFET DE LA DORDOGNE. Cadre général et calendrier de dépôt PRÉFET DE LA DORDOGNE Cadre général et calendrier de dépôt La génèse Le PEDT se situe dans une lignée d'actions publiques relatives à l aménagement du temps de l enfant, nées il y a presque 30 ans. La

Plus en détail

Déclarer un Accueil Collectif de Mineurs (ACM)

Déclarer un Accueil Collectif de Mineurs (ACM) Préfet des Hautes-Alpes Déclarer un Accueil Collectif de Mineurs (ACM) Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations Juillet 2014 Définition d un ACM Le champ d'application

Plus en détail

GUIDE DE MISE EN OEUVRE DE LA RÉFORME DES RYTHMES ÉDUCATIFS EN SEINE MARITIME

GUIDE DE MISE EN OEUVRE DE LA RÉFORME DES RYTHMES ÉDUCATIFS EN SEINE MARITIME GUIDE DE MISE EN OEUVRE DE LA RÉFORME DES RYTHMES ÉDUCATIFS EN SEINE MARITIME REFORME DES RYTHMES EDUCATIFS > > Le périmètre géographique du PEDT est défini. CONSTRUCTION DU PEDT > > Le diagnostic du territoire

Plus en détail

Questions-réponses sur les Rythmes scolaires

Questions-réponses sur les Rythmes scolaires Enfance Questions-réponses sur les Rythmes scolaires 1- Sur quel(s) grade(s) recruter des agents assurant l animation des TAP ; la mission de coordinateur TAP? Recrutement dans la filière Animation : catégorie

Plus en détail

Organisation du temps périscolaire. Précisions sur les intervenants potentiels. 1. Le recrutement statutaire direct (emploi permanent)...

Organisation du temps périscolaire. Précisions sur les intervenants potentiels. 1. Le recrutement statutaire direct (emploi permanent)... divers Note d information n 15-16 du 3 août 2015 Organisation du temps périscolaire Précisions sur les intervenants potentiels Sommaire : 1. Le recrutement statutaire direct (emploi permanent)... 1 2.

Plus en détail

Politiques d éducation et de jeunesse: Quel accompagnement de la caf des Hauts de Seine?

Politiques d éducation et de jeunesse: Quel accompagnement de la caf des Hauts de Seine? Politiques d éducation et de jeunesse: Quel accompagnement de la caf des Hauts de Seine? Rencontre du réseau des élus en charge de l éducation - AMF 30 janvier 2015 Sommaire - Vos interlocuteurs à la caf

Plus en détail

Bienvenue à la Réunion d information des Accueils Collectifs de Mineurs du Puy de Dôme. Vendredi 7 juin 2013. DDCS du Puy de Dôme, 07/06/13

Bienvenue à la Réunion d information des Accueils Collectifs de Mineurs du Puy de Dôme. Vendredi 7 juin 2013. DDCS du Puy de Dôme, 07/06/13 Bienvenue à la Réunion d information des Accueils Collectifs de Mineurs du Puy de Dôme Vendredi 7 juin 2013 Aménagement des rythmes éducatifs Intervention de Madame Véronique SERVE, responsable des aides

Plus en détail

Projet de mise en œuvre des nouveaux rythmes scolaires

Projet de mise en œuvre des nouveaux rythmes scolaires Projet de mise en œuvre des nouveaux rythmes scolaires à faire remonter à l IEN au plus tard le 18 décembre 2013 Commune ou RPI ou secteur COMMUNE DE MONTCHANIN 71210 Ecole(s) concernée(s) ECOLE ELEMENTAIRE

Plus en détail

Écoles maternelles et élémentaires

Écoles maternelles et élémentaires Écoles maternelles et élémentaires Instruction pour la promotion de la généralisation des projets éducatifs territoriaux sur l'ensemble du territoire NOR : MENE1430176C circulaire n 2014-184 du 19-12-2014

Plus en détail

RÉFORME DES RYTHMES ÉDUCATIFS ANNUAIRE DÉPARTEMENTAL DE LOT-ET-GARONNE

RÉFORME DES RYTHMES ÉDUCATIFS ANNUAIRE DÉPARTEMENTAL DE LOT-ET-GARONNE RÉFORME DES RYTHMES ÉDUCATIFS ANNUAIRE DÉPARTEMENTAL DE LOT-ET-GARONNE PARTENAIRE RÔLE CONTACTS Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations Service «vie sociale

Plus en détail

Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse

Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse Les politiques éducatives locales enfance, jeunesse Les accueils de loisirs sans hébergement

Plus en détail

DEFINITIONS RESPONSABILITE

DEFINITIONS RESPONSABILITE DEFINITIONS Qu est ce que le temps périscolaire? Il est constitué des heures qui précèdent et suivent la classe durant lesquelles un encadrement est proposé aux enfants scolarisés : - la période d accueil

Plus en détail

La réforme des rythmes à l école primaire

La réforme des rythmes à l école primaire Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi La réforme des rythmes à l école primaire Dossier de présentation LA RÉFORME DES rythmes À L ÉCOLE PRIMAIRE - janvier 2013 L essentiel sur la réforme des rythmes à l

Plus en détail

Définition des temps périscolaires et extrascolaires

Définition des temps périscolaires et extrascolaires ANNEXE 3 Définition des temps périscolaires et extrascolaires Le temps périscolaire est constitué des heures qui précèdent et suivent la classe durant lesquelles un encadrement est proposé aux enfants

Plus en détail

Opération Interministérielle vacances : Centre aéré visité

Opération Interministérielle vacances : Centre aéré visité Dossier de presse Opération Interministérielle vacances : Centre aéré visité Sous le pilotage de la direction départementale de la protection des populations (DDPP) chargée tout particulièrement de la

Plus en détail

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Aménagement des Rythmes Scolaires Concertation Locale Venez nous rencontrer le : Lundi 20 Janvier 2014 à 18H30 CDC Aune et Loir Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Mot du Président

Plus en détail

Dossier de presse Réforme des rythmes scolaires : où en est Le Pouliguen?

Dossier de presse Réforme des rythmes scolaires : où en est Le Pouliguen? Dossier de presse Réforme des rythmes scolaires : où en est Le Pouliguen? Contact presse : Vanessa Plumas / Service communication Tél. 02 40 15 15 87 Mél. vplumas@mairie-lepouliguen.fr Sommaire Rappels.

Plus en détail

Les accueils collectifs de mineurs et les loisirs éducatifs en France

Les accueils collectifs de mineurs et les loisirs éducatifs en France DOSSIER DE PRESSE ÉTÉ 2013 Les accueils collectifs de mineurs, réglementés par le code de l action sociale et des familles (articles L.227-4 à L.227-12 et R.227-1 à R.227-30), sont des espaces d éducation

Plus en détail

Passe ton Bafa. Passe ton Bafa! L animation volontaire t intéresse? Plaquette d informations sur le Bafa dans l Orne.

Passe ton Bafa. Passe ton Bafa! L animation volontaire t intéresse? Plaquette d informations sur le Bafa dans l Orne. nimation volontaire t intéress Passe ton Bafa L animation volontaire t intéresse? Passe ton Bafa! Plaquette d informations sur le Bafa dans l Orne Caf de l'orne Sommaire Le Brevet d aptitude aux fonctions

Plus en détail

Réglementation en matière d encadrement, d enseignement et d animation

Réglementation en matière d encadrement, d enseignement et d animation 0 Réglementation en matière d encadrement, d enseignement et d animation La Fédération Française de Course d Orientation organise régulièrement la formation de ses cadres pour donner à chacun les compétences

Plus en détail

FORMATION CAP Petite Enfance

FORMATION CAP Petite Enfance FORMATION CAP Petite Enfance Du 5 OCTOBRE 2015 au 3 JUIN 2016 FORMATION A TEMPS PLEIN L'ensemble de la formation en centre se réalisera dans Paris intramuros OBJECTIF DE FORMATION Former des professionnels

Plus en détail

PREFECTURE DE L ARDECHE. Compte-rendu synthétique des ateliers de la journée du 20/01/2014 Organisation et mise en œuvre des temps périscolaires.

PREFECTURE DE L ARDECHE. Compte-rendu synthétique des ateliers de la journée du 20/01/2014 Organisation et mise en œuvre des temps périscolaires. PREFECTURE DE L ARDECHE Compte-rendu synthétique des ateliers de la journée du 20/01/2014 Organisation et mise en œuvre des temps périscolaires. Atelier A Se déclarer en Accueil collectif de mineurs :

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

Colloque du CDOS 21 février 2013

Colloque du CDOS 21 février 2013 Protection des mineurs Colloque du CDOS 21 février 2013 Quelques principes fondamentaux Un mineur ne peut souscrire aucun contrat en son nom Il est représenté dans tout acte de la vie civile par son responsable

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE

PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE 2013 /2014 Préambule La réforme des rythmes scolaires, mise en œuvre par le Gouvernement, doit permettre une meilleure répartition du temps scolaire passant de 4 à 4,5 jours d

Plus en détail

étapes pour réussir l application des rythmes scolaires

étapes pour réussir l application des rythmes scolaires 10 étapes pour réussir l application des rythmes scolaires Ce document vous est proposé par Trajectoires Groupe Reflex_, bureau d études spécialisé sur les politiques éducatives. www.trajectoires-reflex.org

Plus en détail

CONTRAT LOCAL D ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE CAHIER DES CHARGES 2015-2016

CONTRAT LOCAL D ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE CAHIER DES CHARGES 2015-2016 CONTRAT LOCAL D ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE CAHIER DES CHARGES 2015-2016 1- Définition Le contrat local d accompagnement à la scolarité (CLAS) regroupe l ensemble des actions visant à offrir, aux côtés

Plus en détail

... Questionnaire...

... Questionnaire... ...Préambule au questionnaire... Lexique PEDT : Projet EDucatif Territorial Le PEDT a pour objectif de mobiliser toutes les ressources d un territoire afin de garantir la continuité éducative entre les

Plus en détail

LES CONDITIONS PARTICULIERES

LES CONDITIONS PARTICULIERES LES CONDITIONS PARTICULIERES Prestation de service accueil de loisirs sans hébergement - périscolaire Septembre 2013 1/7 2/7 L objet de la convention Dans le cadre de leur politique en direction du temps

Plus en détail

SEJOURS SPECIFIQUES SPORTIFS. Nouvelles dispositions réglementaires

SEJOURS SPECIFIQUES SPORTIFS. Nouvelles dispositions réglementaires Les Accueils avec Hébergement et Sans Hébergement SEJOURS SPECIFIQUES SPORTIFS Nouvelles dispositions réglementaires Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse et des Sports de Meurthe et Moselle

Plus en détail

1. Qualifications et taux d encadrement Accueil de loisirs Séjour de vacances

1. Qualifications et taux d encadrement Accueil de loisirs Séjour de vacances Encadrement 1. Qualifications et taux Accueil de loisirs Séjour de vacances Accueil de loisirs Séjour de vacances Diplômes permettant d exercer les fonctions de direction en ACM Possibilité de dérogation

Plus en détail

Projet pédagogique de l accueil périscolaire éducatif «activ temps»

Projet pédagogique de l accueil périscolaire éducatif «activ temps» Section 2 Alpes Projet pédagogique de l accueil périscolaire éducatif «activ temps» Année 2014-2015 Elèves scolarisés à : L école maternelle de l Alpe de Venosc Les écoles élémentaires de l Alpe de Venosc

Plus en détail

Vendredi 26 juin 2015

Vendredi 26 juin 2015 DOSSIER D INSCRIPTION 2015-2016 SERVICE ENFANCE JEUNESSE EDUCATION TEL. 05 55 80 00 17 Place de la Mairie 23 000 SAINTE FEYRE Date limite du dépôt des dossiers d inscriptions : Vendredi 26 juin 2015 A

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Temps d activités pédagogiques (TAP) Projet pédagogique de la commune d Ymare

Temps d activités pédagogiques (TAP) Projet pédagogique de la commune d Ymare Temps d activités pédagogiques (TAP) Projet pédagogique de la commune d Ymare Année scolaire 2014-2015 1 SOMMAIRE 1) Présentation organisateur 2) Rappel du projet éducatif territorial 3) L équipe encadrante

Plus en détail

REGLEMENT ET TARIFS ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL

REGLEMENT ET TARIFS ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL Communauté de Communes de ROCHEFORT-MONTAGNE PREAMBULE : REGLEMENT ET TARIFS ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL La Communauté de Communes de Rochefort-Montagne dispose de la compétence Enfance-

Plus en détail

PRÉFET DE LA GIRONDE. www.gironde.gouv.fr

PRÉFET DE LA GIRONDE. www.gironde.gouv.fr PRÉFET DE LA GIRONDE Direction Départementale de la Cohésion Sociale mémento départemental de la réglementation en Accueil Collectifs de Mineurs 2014 Gironde www.gironde.gouv.fr SOMMAIRE DU MÉMENTO pages

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS

ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS 1 Finalité de la formation Le référentiel de formation a pour objet de décrire le parcours à suivre par l apprenant pour acquérir

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

PREFET D'ILLE-ET-VILAINE

PREFET D'ILLE-ET-VILAINE PREFET D'ILLE-ET-VILAINE Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations Service jeunesse et sports Service Solidarités Dossier suivi par : Xavier Gabillaud Secrétariat

Plus en détail

KEEZAM ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS : ORGANISATION ET RÉGLEMENTATION. Fiche Animateurs

KEEZAM ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS : ORGANISATION ET RÉGLEMENTATION. Fiche Animateurs KEEZAM Simplifie l organisation des séjours enfants et ados. www.keezam.fr Fiche Animateurs Nombre de pages : 6 ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS : ORGANISATION ET RÉGLEMENTATION. Cette fiche est destinée aux

Plus en détail

PRÉFET DE LA GIRONDE. mémento départemental de la réglementation en accueil collectif de mineurs. DDCS 33 33 -- www.gironde.gouv.

PRÉFET DE LA GIRONDE. mémento départemental de la réglementation en accueil collectif de mineurs. DDCS 33 33 -- www.gironde.gouv. PRÉFET DE LA GIRONDE mémento départemental de la réglementation en accueil collectif de mineurs 2015 DDCS 33 33 -- www.gironde.gouv.fr SOMMAIRE DU MÉMENTO pages CATÉGORIES D ACCUEILS ET DE SÉJOURS...

Plus en détail

Présentation des Nouvelles Activités Périscolaires du SIVOM Parisot-Peyrole

Présentation des Nouvelles Activités Périscolaires du SIVOM Parisot-Peyrole Présentation des Nouvelles Activités Périscolaires du SIVOM ParisotPeyrole 20142015 Afin de vous apporter un maximum d informations pour cette nouvelle rentrée, nous vous proposons ce petit document qui

Plus en détail

La réforme des 2012-2014

La réforme des 2012-2014 La réforme des 2012-2014 Éditorial p 3 Une réforme au bénéfice des enfants p 4 La méthode nantaise : la concertation et le dialogue p 6 Les nouveaux rythmes de la rentrée 2013 p 8 Évaluation de la réforme

Plus en détail

STATUTS Modifiés par l Assemblée Générale Extraordinaire du 1 er février 2011

STATUTS Modifiés par l Assemblée Générale Extraordinaire du 1 er février 2011 STATUTS Modifiés par l Assemblée Générale Extraordinaire du 1 er février 2011 TITRE I BUT, DENOMINATION, SIEGE, DUREE, COMPOSITION ARTICLE 1 Il est formé, entre les adhérents aux présents statuts et qui

Plus en détail

AGENT TERRITORIAL SPECIALISE de 1 ère classe des ECOLES MATERNELLES (A.T.S.E.M)

AGENT TERRITORIAL SPECIALISE de 1 ère classe des ECOLES MATERNELLES (A.T.S.E.M) CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE L ARDECHE 187-07204 AUBENAS CEDEX Tél. 04 75 35 68 10 Fax 04 75 35 37 93 E-Mail : concours@cdg07.com Concours sur épreuves AGENT TERRITORIAL SPECIALISE

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA FORMATION

OBJECTIFS DE LA FORMATION Une formation qui alterne les périodes en centre de Formation, et les périodes en Entreprise dans le cadre de la Mise en Situation Pédagogique sur 3 supports voile : la planche à voile / le catamaran-dériveur

Plus en détail

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires!

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! Ecoles de la Communauté de Communes du Pays de Chalindrey École de LE PAILLY (maternelle & élémentaire) Cette plaquette est téléchargeable sur

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE À UN EMPLOI D ANIMATEUR/ANIMATRICE VACATAIRE

DOSSIER DE CANDIDATURE À UN EMPLOI D ANIMATEUR/ANIMATRICE VACATAIRE Direction des Affaires Scolaires Sous-Direction de l Action Educative et Périscolaire Circonscription des affaires scolaires DOSSIER DE CANDIDATURE À UN EMPLOI D ANIMATEUR/ANIMATRICE VACATAIRE SERVICES

Plus en détail

Service Enfance Jeunesse Accueil de Loisirs «Pirouette Cacahouète» Règlement intérieur

Service Enfance Jeunesse Accueil de Loisirs «Pirouette Cacahouète» Règlement intérieur Lieux d accueil Service Enfance Jeunesse Accueil de Loisirs «Pirouette Cacahouète» Règlement intérieur CONTEXTE Dans le cadre de sa politique Enfance, la CCHMV met à disposition des familles un service

Plus en détail

LA LOI DE MODERNISATION DE LA FONCTION PUBLIQUE MODERNISATION FONCTION PUBLIQUE. Note d information N 2007-30 du 1 er septembre 2007 REFERENCES

LA LOI DE MODERNISATION DE LA FONCTION PUBLIQUE MODERNISATION FONCTION PUBLIQUE. Note d information N 2007-30 du 1 er septembre 2007 REFERENCES Note d information N 2007-30 du 1 er septembre 2007 LA LOI DE MODERNISATION DE LA REFERENCES Loi n 2007-148 du 2 février 2007 de modernisation de la fonction publique (Journal officiel du 6 février 2007)

Plus en détail

Paris, le 31 janvier 2014

Paris, le 31 janvier 2014 Paris, le 31 janvier 2014 Département Action sociale, Éducative, Sportive et culturelle N/Réf : SF/CV Note 1 Affaire suivie par Sébastien FERRIBY Réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2014 : conditions

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Contexte et éléments du diagnostic. 3. Les atouts et contraintes du territoire pour la mise en œuvre du projet

SOMMAIRE. 1. Contexte et éléments du diagnostic. 3. Les atouts et contraintes du territoire pour la mise en œuvre du projet PROJET EDUCATIF ACM Périscolaire 2016 SOMMAIRE 1. Contexte et éléments du diagnostic 2. Les nouveaux horaires scolaires 3. Les atouts et contraintes du territoire pour la mise en œuvre du projet 4. le

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES

QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES La réforme des rythmes scolaires pour les écoles maternelles et élémentaires doit être mise en place en septembre 2014. Elle prévoit le retour de la semaine de

Plus en détail

ACCUEILS DE LOISIRS ACCIDENTS CONTRÔLE DE L ETAT PROTECTION SANITAIRE DES MINEURS RESTAURATION

ACCUEILS DE LOISIRS ACCIDENTS CONTRÔLE DE L ETAT PROTECTION SANITAIRE DES MINEURS RESTAURATION ACCUEILS DE LOISIRS Ce document constitue un mémento d aide à la mise en œuvre d un accueil de loisirs. Il convient de prendre connaissance des textes de référence. PRINCIPE D UN ACCUEIL DE LOISIRS ORGANISATEURS

Plus en détail

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique Projet d école 2014-2018 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : BILAN DU PROJET, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

Des accueils collectifs de mineurs pour des loisirs éducatifs

Des accueils collectifs de mineurs pour des loisirs éducatifs Des accueils collectifs de mineurs pour des loisirs éducatifs ÉDITORIAL Le mois de juillet commence ; voici venu le temps des vacances pour la majorité des élèves et des étudiants. Que souhaiter à ces

Plus en détail

Université des maires du GARD Le maire, l école et les activités périscolaires 13 mai 2014

Université des maires du GARD Le maire, l école et les activités périscolaires 13 mai 2014 Université des maires du GARD Le maire, l école et les activités périscolaires 13 mai 2014 Sébastien FERRIBY Conseiller technique Département Action sociale, Éducative, Sportive et Culturelle PREMIÈRE

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

TOUS DEHORS LES ACM. Guide PEDAGOGIQUE. Conseils pratiques. à l organisation d activités. de pleine nature POUR ORGANISER DES APPN EN ACM

TOUS DEHORS LES ACM. Guide PEDAGOGIQUE. Conseils pratiques. à l organisation d activités. de pleine nature POUR ORGANISER DES APPN EN ACM Ce guide s adresse aux ORGANISATEURS, aux DIRECTEURS et aux ANIMATEURS des accueils collectifs de mineurs (ACM) ainsi qu aux structures prestataires ou partenaires animant des ACTIVITÉS PHYSIQUES DE PLEINE

Plus en détail

07/06/2013. Réunion d information du 4 juin 2013

07/06/2013. Réunion d information du 4 juin 2013 Réunion d information du 4 juin 2013 1 Le philosophie du projet DES ATELIERS PÉRISCOLAIRES AUX TAP 07/06/2013 Présentation Mairie de Servon-sur-Vilaine 2 2 UN NOUVEAU CADRE LÉGAL o La loi d orientation

Plus en détail

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances RAPPORT COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL GENERAL DU 26 MARS 2013 Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances Conformément aux textes en vigueur

Plus en détail

8h30 : RETOUR SUR LES UC 9h 9h30 : PROJETS 9h30 10h : APS / ACM 9h30 12h : GROUPES DE TRAVAIL 12h-13h00 : REPAS 13h00 14h30 : RETOUR SUR LES 3

8h30 : RETOUR SUR LES UC 9h 9h30 : PROJETS 9h30 10h : APS / ACM 9h30 12h : GROUPES DE TRAVAIL 12h-13h00 : REPAS 13h00 14h30 : RETOUR SUR LES 3 8h30 : RETOUR SUR LES UC 9h 9h30 : PROJETS 9h30 10h : APS / ACM 9h30 12h : GROUPES DE TRAVAIL 12h-13h00 : REPAS 13h00 14h30 : RETOUR SUR LES 3 GROUPES DE TRAVAIL (30 minute par groupe) 14h30 15h30 : SPORT

Plus en détail

VACANCES VACANCES. jeunes. Faites confiance. à la Ligue de l enseignement

VACANCES VACANCES. jeunes. Faites confiance. à la Ligue de l enseignement VACANCES P O U R T O U S Enfantsjeunes jeunes Faites confiance à la Ligue de l enseignement Le secteur vacances de la Ligue de l enseignement La Ligue de l enseignement et les hommes Former des hommes

Plus en détail

OBJET 2012-136) CHOIX ENTREPRISE TRAVAUX CONSTRUCTION STATION D EPURATION

OBJET 2012-136) CHOIX ENTREPRISE TRAVAUX CONSTRUCTION STATION D EPURATION 2012-136) CHOIX ENTREPRISE TRAVAUX CONSTRUCTION STATION D EPURATION Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal le rapport d analyses des offres définitif établi par le Cabinet IRH Ingénieur Conseil,

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

LA PARTICIPATION AUX TESTS DE SELECTION N AURA LIEU QUE SI TOUS LES DOSSIERS SONT COMPLETS PROCEDURE D INSCRIPTION

LA PARTICIPATION AUX TESTS DE SELECTION N AURA LIEU QUE SI TOUS LES DOSSIERS SONT COMPLETS PROCEDURE D INSCRIPTION FORMATION EN PARTENARIAT AVEC LE www.creps-montpellier.org MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS BREVET PROFESSIONNEL DE LA JEUNESSE DE L EDUCATION POPULAIRE ET DU SPORT EN PARTENARIAT AVEC

Plus en détail

MAIRIE DE PRESLES-EN-BRIE 6 Rue Abel Leblanc 77220 PRESLES-EN-BRIE TEL. : 01 64 25 50 03 Fax : 01 64 25 59 69 COURRIEL : mairie@preslesenbrie.

MAIRIE DE PRESLES-EN-BRIE 6 Rue Abel Leblanc 77220 PRESLES-EN-BRIE TEL. : 01 64 25 50 03 Fax : 01 64 25 59 69 COURRIEL : mairie@preslesenbrie. 1/7 MAIRIE DE PRESLES-EN-BRIE 6 Rue Abel Leblanc 77220 PRESLES-EN-BRIE TEL. : 01 64 25 50 03 Fax : 01 64 25 59 69 COURRIEL : mairie@preslesenbrie.eu RÈGLEMENT ACCUEIL DE LOISIRS SANS HÉBERGEMENT (A.L.S.H.)

Plus en détail

FORMATION AUTOUR DE LA PARENTALITE - 2003

FORMATION AUTOUR DE LA PARENTALITE - 2003 FORMATION AUTOUR DE LA PARENTALITE - 2003 LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU BOULONNAIS ET L ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES FRANCAS DU PAS DE CALAIS 24 rue du Général De Gaulle B.P55 62022- Saint Laurent

Plus en détail

PARTIE 1 La démarche de VAE pour le DPAS

PARTIE 1 La démarche de VAE pour le DPAS PARTIE 1 La démarche de VAE pour le DPAS 10954_VAE_p011p040_part1_JCL.indd 11 23/05/08 11:05:10 FICHE La VAE : 1 principes et modalités Faire reconnaître vos connaissances, aptitudes et compétences acquises

Plus en détail

Formations professionnelles à l'animation

Formations professionnelles à l'animation DEJEPS - BPJEPS - BAPAAT Formations professionnelles à l'animation DEJEPS - BPJEPS - BAPAAT VAE - Accès à la qualification Île-de-France 2014 / 2015 Trouver sa formation Nive 3 (BAC+2) Devenir coordinateur

Plus en détail

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues Contact Presse : Laurie Carrias Service Communication Mairie de Baillargues Tél. 04 67 87 48 60 laurie.carrias@ville-baillargues.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

ANIMATEUR PERISCOLAIRE

ANIMATEUR PERISCOLAIRE ANIMATEUR PERISCOLAIRE Missions du poste : Participer à l animation des temps de garderie des élèves de maternelle. Participer aux missions de distribution, de service, d accompagnement des enfants pendant

Plus en détail

Règlementation Les points clefs 2015-2016 Mise à jour au 04 juin 2015 ACCEM. Accueils Collectifs à Caractère Educatif de Mineurs

Règlementation Les points clefs 2015-2016 Mise à jour au 04 juin 2015 ACCEM. Accueils Collectifs à Caractère Educatif de Mineurs ACCEM Accueils Collectifs à Caractère Educatif de Mineurs Règlementation Les points clefs 2015-2016 Mise à jour au 04 juin 2015 Direction Départementale de la Cohésion Sociale de Haute-Garonne Edition

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

Rythmes éducatifs : point d étape

Rythmes éducatifs : point d étape Rythmes éducatifs : point d étape MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Lundi 22 juin 2015 COMMUNIQUE DE

Plus en détail

La convention d application du contrat de ville de Quimper Communauté

La convention d application du contrat de ville de Quimper Communauté La convention d application du contrat de ville de Quimper Communauté 1 - RELATION AU CONTRAT CADRE Afin de préciser les actions qui seront mises en place jusqu en 2003, les partenaires du contrat de ville

Plus en détail

Instructions et Recommandations pour les Accueils Collectifs de Mineurs (ACM) à caractère éducatif en Franche-Comté EDITION 2015-2016

Instructions et Recommandations pour les Accueils Collectifs de Mineurs (ACM) à caractère éducatif en Franche-Comté EDITION 2015-2016 Instructions et Recommandations pour les Accueils Collectifs de Mineurs (ACM) à caractère éducatif en Franche-Comté EDITION 2015-2016 Tout mineur accueilli hors du domicile familial est sous la protection

Plus en détail

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Année 2013-2014 Contexte La ville de LAVENTIE est une commune en pleine expansion démographique, et, grâce

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. Les nouveaux rythmes à l école primaire. Guide pratique

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. Les nouveaux rythmes à l école primaire. Guide pratique Lundi Mardi Mercredi Jeudi Les nouveaux rythmes à l école primaire Guide pratique Vendredi Nouvelle édition 2014 Guide pratique LEs NOUVEAUX rythmes à l école primaire 1 Avant-propos Madame le maire, Monsieur

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DES RYTHMES À L ÉCOLE

GUIDE PRATIQUE DES RYTHMES À L ÉCOLE Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi GUIDE PRATIQUE DES RYTHMES À L ÉCOLE Créer les conditions pour la réussite de tous les élèves ÉDITION 2014 / 2015 GUIDE PRATIQUE DES RYTHMES À L ÉCOLE - ÉDITION 2014

Plus en détail

Jeunesse Loisirs Sport - Social

Jeunesse Loisirs Sport - Social Jeunesse Loisirs Sport - Social Renforcer les dynamiques de professionnalisation et de structuration des filières de la jeunesse, des loisirs, du sport et du social sur les territoires ruraux de la Région

Plus en détail

Accueil Collectif de Mineurs. Règlement intérieur

Accueil Collectif de Mineurs. Règlement intérieur Accueil Collectif de Mineurs Règlement intérieur L accueil collectif de mineurs est géré par la Mairie de Vouziers, représenté par son Maire, Monsieur Yann Dugard, par son adjointe déléguée aux affaires

Plus en détail

REGLEMENT DES ACTIVITES PERISCOLAIRES ET EXTRA-SCOLAIRES

REGLEMENT DES ACTIVITES PERISCOLAIRES ET EXTRA-SCOLAIRES REGLEMENT DES ACTIVITES PERISCOLAIRES ET EXTRA-SCOLAIRES Année 2015 / 2016 La ville de Saulxures-lès-Nancy a mis en place des structures d'accueil : Pour les enfants de 3 à 12 ans (ou qui atteindront 3

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION BAFA CITOYEN SESSION 2015

DOSSIER D INSCRIPTION BAFA CITOYEN SESSION 2015 DOSSIER D INSCRIPTION BAFA CITOYEN SESSION 2015 Dossier à retourner complet au Point Information Jeunesse ou au Service Engagement Citoyen Avant le 24 juin 2015 COORDONNÉES PHOTO OBLIGATOIRE Sexe : F M

Plus en détail

Quartier Jeunes. 11h30-13h30. Projet : «Pôle d accompagnement à la qualification et à l insertion -PAQI»

Quartier Jeunes. 11h30-13h30. Projet : «Pôle d accompagnement à la qualification et à l insertion -PAQI» Quartier Jeunes 11h30-13h30 Projet : «Pôle d accompagnement à la qualification et à l insertion -PAQI» Porteur : Lycée professionnel ROMPSAY La Rochelle Le porteur - Eléments de contexte La lutte contre

Plus en détail

Mémento réglementaire DRJSCS Aquitaine - juin 2012 MEMENTO DE LA REGLEMENTATION PRINCIPALE EN MATIERE D ACCUEIL COLECTIF DE MINEURS

Mémento réglementaire DRJSCS Aquitaine - juin 2012 MEMENTO DE LA REGLEMENTATION PRINCIPALE EN MATIERE D ACCUEIL COLECTIF DE MINEURS MEMENTO DE LA REGLEMENTATION PRINCIPALE EN MATIERE D ACCUEIL COLECTIF DE MINEURS 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 1-1 Se déclarer... 3 1.1.1 : La déclaration préalable des locaux... 3 1.1.2 : La déclaration préalable

Plus en détail

Le service social en faveur des personnels

Le service social en faveur des personnels Le service social en faveur des personnels Service généraliste et de proximité. Des interventions soumises au respect du secret professionnel. Loi L 411-3 du code de l'action sociale et des familles. (CASF)

Plus en détail

Règlement Intérieur Stages Multisports Toussaint Hiver et Printemps

Règlement Intérieur Stages Multisports Toussaint Hiver et Printemps LE PRADET Maj 23/9/2015 Règlement Intérieur Stages Multisports Toussaint Hiver et Printemps Préambule Les stages multisports ont pour objet de faire découvrir aux enfants scolarisés en élémentaire et au

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

RECRUTER ET MANAGER DES ANIMATEURS Changement des rythmes scolaires

RECRUTER ET MANAGER DES ANIMATEURS Changement des rythmes scolaires Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France RECRUTER ET MANAGER DES ANIMATEURS Changement des rythmes scolaires GIG Versailles En septembre 2013, quelques collectivités

Plus en détail

Cahier des charges Mise en œuvre des modules de formation dans le cadre des Parcours de la 2 ème chance

Cahier des charges Mise en œuvre des modules de formation dans le cadre des Parcours de la 2 ème chance Cette action est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national «Emploi et Inclusion» 2014-2020 Cahier des charges Mise en œuvre des modules de formation dans le

Plus en détail

Accueils collectifs de mineurs - Guide des recommandations 2015

Accueils collectifs de mineurs - Guide des recommandations 2015 PREFET DU VAL-DE-MARNE DIRECTION DE LA COHÉSION SOCIALE DU VAL-DE-MARNE Service des politiques de jeunesse, d éducation populaire et de la vie associative Accueils collectifs de mineurs - Guide des recommandations

Plus en détail