REPERES METHODOLOGIQUES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REPERES METHODOLOGIQUES"

Transcription

1 REFORME DES RYTHMES EDUCATIFS DANS LE CANTAL REPERES METHODOLOGIQUES ELABORER, METTRE EN OEUVRE ET SUIVRE UN PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PREFET DU CANTAL Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations

2 CONTEXTE DE LA REFORME DES RYTHMES EDUCATIFS Depuis la mise en place de la semaine de quatre jours en 2008, les écoliers français ont le nombre de jours d école le plus faible des 34 pays de l OCDE : 144 jours contre 187 jours en moyenne. Ils subissent de ce fait des journées plus longues et plus chargées que la plupart des autres élèves dans le monde. Selon les scientifiques spécialistes des rythmes de l enfant, cette extrême concentration du temps est inadaptée et préjudiciable aux apprentissages. Elle est source de fatigue et de difficultés scolaires. La réforme des rythmes scolaires conduit à : - mieux répartir les heures de classe sur la semaine, - alléger la journée de classe - programmer les séquences d enseignement à des moments où la faculté de concentration des élèves est la plus grande. La réforme permet : une meilleure articulation des temps scolaires et périscolaires s accompagnant d une prise en charge des élèves jusqu à 16h30 au moins ; une approche globale du temps de l enfant (temps familiaux, temps scolaires et temps récréatifs, sociaux, associatifs, sportifs, artistiques, culturels passés en dehors de la famille et de l école) ; l accès pour tous à des activités sportives, culturelles, artistiques contribuant à développer leur curiosité intellectuelle et à renforcer le plaisir d apprendre et d être à l école ; le renforcement de l école dans sa dimension de lieu de vie et d éducation ; l exploration pour chaque enfant de ses possibilités et de ses aspirations grâce à des interactions complémentaires et à une écoute mutuelle de l ensemble des acteurs (enseignants, autres éducateurs, familles, collectivités locales, autres partenaires, notamment associatifs) ; l accompagnement du développement de l enfant et le préparer, à terme, à devenir un citoyen actif et responsable

3 LES PRINCIPES DE LA REFORME Faire un PEDT pour avoir une plus grande souplesse des horaires: Les communes peuvent demander des dérogations en élaborant un Projet Éducatif de Territoire: PEdT. Ainsi, les 3 heures hebdomadaires libérées pour les TAP peuvent alors se décliner différemment que 45 minutes par jour. Cela peut-être : 3 x 1 H ou 2 x 1H30 etc... De même, la durée de la journée, de la demi journée ou de la pause méridienne peut être un peu plus longue.

4 LE PROJET EDUCATIF DE TERRITOIRE Le Projet Educatif de Territoire : PEdT est obligatoire si la commune demande: des dérogations aux principes d'aménagement du temps scolaire à bénéficier de taux dérogatoires dans la mise en œuvre d'activités périscolaires déclarées Le PEdT est un outil de collaboration locale à l'initiative de la collectivité. Il est porté par un comité de pilotage local. Il rassemble l'ensemble des acteurs œuvrant dans le champ de l'éducation sur le territoire. Objectif : organiser les activités périscolaires dans le prolongement du service public de l'éducation et en complémentarité avec celui-ci. Pour cela, il convient de : définir le périmètre d'action, identifier les besoins en fonction des caractéristiques du public scolaire, définir les priorités communes en matière d éducation, analyser les ressources du territoire, structurer l offre périscolaire. Dans un premier temps, il se compose d un pré projet qui définit : le périmètre concerné, les données relatives au public (nombre d enfants ), les ressources mobilisées les activités prévues et présentes les demandes de dérogation à l organisation du temps scolaire. Ensuite, la collectivité approfondit la concertation avec les services de l État et les autres partenaires et propose de nouveaux items : état des lieux, public cible, objectifs éducatifs, tarifs des prestations ; articulations avec d autres dispositifs, recensement des acteurs, structure de pilotage, participation des familles Le PEdT est signé par le directeur académique des services de l Éducation nationale et le préfet de Département. Le Président du Conseil Général et la CAF peuvent y être associés.

5 METHODE PRECONISEE EN 10 ETAPES

6

7

8 DECLARATIONS ET OBLIGATIONS DES ACTIVITES PERISCOLAIRES EN ALSH L organisateur de l ALSH est soumis à une obligation de déclaration annuelle. Celle-ci se fait par télé procédure deux mois avant l ouverture. Elle est valable une année. Une fiche complémentaire est à effectuer 8 jours avant le début de l accueil. Elle comprend la liste nominative des encadrants (intervenants extérieurs inclus). Cette déclaration permet à l administration de procéder à la vérification des casiers judiciaires de tous les intervenants et de valider les stages pratiques du BAFA. Locaux Pour chaque local d accueil, une déclaration spécifique. Conditions de déclaration La déclaration de l accueil se fait auprès de la DDCSPP. L organisateur veille au respect des normes d hygiène et de sécurité, aux conditions d encadrement (qualification, taux et capacité), à formaliser et mettre en œuvre un projet éducatif et un projet pédagogique. Une souscription d un contrat d assurance en responsabilité civile est obligatoire Dans le cadre de la réforme des rythmes éducatifs, le PEDT permet de pouvoir déclarer les activités périscolaires dans les conditions suivantes : un minimum de 7 enfants accueillis ; une durée d activité d au moins une heure dans la journée (avec demande de dérogation) L encadrement Les titres et diplômes permettant d exercer les fonctions d animation et de direction en ACM sont détaillés dans l arrêté du 9 février Direction Un directeur doit être nommé responsable de l accueil. Celui-ci doit être titulaire d une qualification requise. Cas d un ALSH multi sites: Il est possible que le directeur d'un accueil soit responsable de plusieurs sites gérés par le même organisateur. L effectif global ne doit pas dépasser 300 enfants et le nombre d enfants par site ne peut pas dépasser 50 mineurs. Il s agit d une facilité qui se fera au cas par cas en fonction de certains critères (nombre de site, distance entre chacun, nombre total d enfants, présence d animateurs référents sur chaque site ). Ces éléments devront être mentionnés dans le projet éducatif.

9 Animation L'équipe d animation est composée d un ou plusieurs permanents qualifiés et disposant des compétences pour réaliser le projet pédagogique Qualification des animateurs : - titulaire d un brevet d aptitude aux fonctions d animateurs - titulaire d un diplôme, d un titre ou d un certificat de qualification ou en cours de formation - agent de la fonction publique dans le cadre de leurs missions et relevant des corps ou des cadres d emplois spécifiques Personnel extérieur Des intervenants, non salariés de l organisateur, provenant d une structure extérieure mais venant encadrer une activité pourront être compris dans le taux légal d animateurs présents Ex : intervenants sportifs, ludothécaire... Cela devra être précisé dans le PEDT. Néanmoins, ceux-ci restent soumis aux règles de qualification. Un bénévole non qualifié d une association peut intervenir dans le cadre de l ALSH aux côtés d une équipe qualifiée mais un ALSH ne peut être assuré exclusivement par des bénévoles non qualifiés. Pour les interventions contre rémunération dans le cadre d une activité physique et sportive, il est obligatoire pour l intervenant d avoir la qualification requise. Taux d encadrement dérogatoire Le nombre d encadrants présents par nombre d enfants présents est fixé, par dérogation dans le cadre d un projet Éducatif de Territoire (PEdT) à : 1 encadrant pour 14 jeunes de moins de 6 ans, 1 encadrant pour 18 jeunes de plus de 6 ans Rappel : le taux ordinaire est de 1 pour 10 enfants pour les moins de 6 ans et 1 pour 14 enfants pour les plus de 6 ans. Composition de l équipe d encadrement Elle doit être composée d au moins : - 50% de personnes qualifiées - 20% de personnes sans qualification Interdiction et incapacité Sont interdits ou rendues incapables d exercer quelque fonction que ce soit auprès des mineurs: - les personnes faisant l objet d une incapacité pénale - les personnes faisant l objet d une mesure d interdiction ou de suspension par le préfet

10 LA CAF DU CANTAL CONTRIBUE A LA MISE EN OEUVRE DE LA REFORME L aide spécifique : Création d une aide spécifique pour les 3 heures nouvelles induites par la réforme au titre des Temps d Activités Périscolaires (TAP). Le versement de l aide est réservé : aux accueils de loisirs déclarés auprès de la DDCSPP 15, service jeunesse, sports et cohésion sociale selon les normes prévues au Code de l action sociale et des familles ; aux accueils de loisirs déclarés auprès de la DDCSPP 15 assouplissant leurs conditions d encadrement dans le cadre de la signature d un projet éducatif de territoire (PEdT). Pour les trois nouvelles heures d accueil liées à la mise en place des nouveaux rythmes éducatifs, la gratuité des heures aux familles est possible. Calcul de l aide : L aide se calcule de la façon suivante : 0.50 (montant 2013) x heures réalisées/enfant dans la limite de 3 heures/semaine et de 36 semaines Ne sont pas concernés par l aide spécifique : Les temps de surveillance dits de garderie; Les activités pédagogiques complémentaires (APC). Ces activités relèvent de la responsabilité de l'éducation nationale. Attention : Les nouvelles heures qui bénéficient de l aide spécifique ne sont pas cumulables avec la prestation de service «Accueil de loisirs péri-scolaire», ni éligibles au «Contrat enfance jeunesse» et font l objet de crédits limités. Pour la rentrée scolaire , toute demande pour percevoir cette aide doit être formulée impérativement avant le : 30 avril 2014 auprès du service des aides financières collectives de la CAF du Cantal par courrier à l adresse suivante : CAF du Cantal 15, rue Pierre Marty BP AURILLAC CEDEX ou par mail:

11 La * PSO est une Prestation de Service Ordinaire. Cette aide financière de droit commun vise à soutenir le fonctionnement des accueils de loisirs, des accueils de jeunes et des accueils de scoutisme, sans hébergement. Outre le récépissé de déclaration d accueil auprès de la DDCSPP, pour bénéficier de cette prestation, l accueil de loisirs doit respecter les 5 critères suivants: 1. l ouverture et l accès à tous afin de favoriser la mixité sociale, 2. l accessibilité financière pour toutes les familles au moyen de tarifications modulées en fonction des ressources, 3. l implantation territoriale des structures en adéquation avec les besoins locaux, 4. la production d un projet éducatif obligatoire, répondant à un principe de neutralité philosophique, syndicale, politique et religieuse et prenant en compte la place des parents, 5. la mise en place d activités diversifiées excluant les cours et les apprentissages particuliers.

12 VOUS ACCOMPAGNER POUR REUSSIR VOTRE PEDT Vos questions, des contacts Pour les demandes de dérogations: Direction des Services Départementaux de l'éducation Nationale: Tel: Mail: DDCSPP Tel: Mail: Pour la déclaration d accueil de loisirs: DDCSPP Tel: Mail: Pour les financements: CAF Tel: Mail: Pour les services de transports: Conseil Général du Cantal Tel: Mail: PREFET DU CANTAL Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations

PEDT Saint Symphorien d ozon 2015-2017

PEDT Saint Symphorien d ozon 2015-2017 PEDT Saint Symphorien d ozon 2015-2017 Réforme des rythmes scolaires OCDE moyenne 187 jours France 144 jours Nombre de jours le plus faible de ces pays. Apprentissages Une concentration du temps inadaptée

Plus en détail

Refondation de l él. école Réforme des rythmes scolaires

Refondation de l él. école Réforme des rythmes scolaires Refondation de l él école Réforme des rythmes scolaires 1 Réforme des rythmes scolaires Textes de référence Loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l école

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PROJET EDUCATIF TERRITORIAL DDCSPP LA RÉGLEMENTATION DES ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES Journées décentralisées 2013 PEDT/Rythmes scolaires Soustons, Haut-Mauco, Labrit, Mimizan LES MODALITÉS D ACCUEIL DES ENFANTS

Plus en détail

- Support technique -

- Support technique - QUEL ACCOMPAGNEMENT PAR LA CAF DE LA REFORME DES RYTHMES ÉDUCATIFS? - Support technique - Dans le cadre de la convention d objectif et de gestion (Cog) pour la période 2013-2017, la Cnaf s est engagée

Plus en détail

Réunions d'information Gestionnaires ALSH. 17 et 19 juin 2015 à Toulouse. Bienvenue

Réunions d'information Gestionnaires ALSH. 17 et 19 juin 2015 à Toulouse. Bienvenue Réunions d'information Gestionnaires ALSH 17 et 19 juin 2015 à Toulouse Bienvenue INTRODUCTION Depuis plus de 30 ans, la branche Famille soutient les temps libre et les loisirs des enfants dans l objectif

Plus en détail

Rencontres avec les collectivités ayant mis en place la réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2013

Rencontres avec les collectivités ayant mis en place la réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2013 Rencontres avec les collectivités ayant mis en place la réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2013 Rencontres des 23 et 30 septembre 2013 Direction des Services Départementaux de l Education Nationale

Plus en détail

Guide de la réforme des rythmes scolaires.

Guide de la réforme des rythmes scolaires. Guide de la réforme des rythmes scolaires. Commission management Réseau Petites Villes JANVIER 2014 Page 1 SOMMAIRE PREAMBULE Références de la réforme : p.3 I CADRE DE LA REFORME p.4 1) Principes de la

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires. 24/09/2013 avec les parents d élèves

Réforme des rythmes scolaires. 24/09/2013 avec les parents d élèves Réforme des rythmes scolaires Réunion d information du 24/09/2013 avec les parents d élèves Réforme des rythmes scolaires 1 ère partie La réforme des rythmes scolaires, c est quoi?? L objectif de la réforme

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES A L ECOLE PRIMAIRE

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES A L ECOLE PRIMAIRE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES A L ECOLE PRIMAIRE Décret n 2013-77 du 24 janvier 2013 1 SOMMAIRE Les textes Pourquoi la réforme? Les objectifs Le cadrage du temps scolaire L obligation de service des

Plus en détail

Groupe de suivi Rythmes scolaires Gers Jeudi 14 novembre 2013 1 Points d étape sur le fonctionnement des nouveaux rythmes rentrée 2013 Accompagnement et formation Financements Point d étape rentrée 2014

Plus en détail

Réforme des rythmes éducatifs. Quel accompagnement de la branche Famille? Rencontres du 2 et 5 décembre 2013

Réforme des rythmes éducatifs. Quel accompagnement de la branche Famille? Rencontres du 2 et 5 décembre 2013 Réforme des rythmes éducatifs Quel accompagnement de la branche Famille? Rencontres du 2 et 5 décembre 2013 La branche Famille contribue à la mise en œuvre de la réforme En participant au fonds d amorçage

Plus en détail

Rencontre des Directeurs d'accueil Collectif de Mineurs

Rencontre des Directeurs d'accueil Collectif de Mineurs Association départementale des FRANCAS des Bouches du Rhône Rencontre des Directeurs d'accueil Collectif de Mineurs En partenariat avec Jeudi 6 février 2014 Centre Social Estaque Séon 323, rue Rabelais

Plus en détail

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Décret 2013-77 du 24 janvier 2013 relatif à l organisation du temps scolaire RAPPEL Ce qui ne change pas 36 semaines d école (180 jours d école) 24 heures d enseignement

Plus en détail

VILLE VIE VACANCES. Accueils collectifs de mineurs

VILLE VIE VACANCES. Accueils collectifs de mineurs VILLE VIE VACANCES Et Accueils collectifs de mineurs 1 Déclaration d un Accueil Collectif de mineurs Vous avez demandé une subvention Ville Vie Vacances concernant des activités de loisirs en direction

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT-SULPICE LA POINTE LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES RENTREE 2014. Elaboré par la Direction des actions aux Publics Commune (24-05-2014)

COMMUNE DE SAINT-SULPICE LA POINTE LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES RENTREE 2014. Elaboré par la Direction des actions aux Publics Commune (24-05-2014) COMMUNE DE SAINT-SULPICE LA POINTE LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES RENTREE 2014 Elaboré par la Direction des actions aux Publics Commune (24-05-2014) 1 PRESENTATION La réforme relative à l organisation

Plus en détail

LE TEMPS PERISCOLAIRE ORGANISATION ET REGLEMENTATION

LE TEMPS PERISCOLAIRE ORGANISATION ET REGLEMENTATION LE TEMPS PERISCOLAIRE ORGANISATION ET REGLEMENTATION QU'EST-CE QUE LE TEMPS PÉRISCOLAIRE? Le temps périscolaire est constitué des heures qui précèdent et suivent la classe durant lesquelles un encadrement

Plus en détail

Taux d encadrement, statut des personnels d encadrement. Quel sera le taux d'encadrement qui sera demandé pour assurer ces activités?

Taux d encadrement, statut des personnels d encadrement. Quel sera le taux d'encadrement qui sera demandé pour assurer ces activités? Organisation et encadrement des activités Modalités d encadrement Taux d encadrement, statut des personnels d encadrement Quel sera le taux d'encadrement qui sera demandé pour assurer ces activités? Un

Plus en détail

PRÉFET DE LA DORDOGNE. Cadre général et calendrier de dépôt

PRÉFET DE LA DORDOGNE. Cadre général et calendrier de dépôt PRÉFET DE LA DORDOGNE Cadre général et calendrier de dépôt La génèse Le PEDT se situe dans une lignée d'actions publiques relatives à l aménagement du temps de l enfant, nées il y a presque 30 ans. La

Plus en détail

KEEZAM ORGANISER UN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS : LES OBLIGATIONS À RESPECTER ET LES DÉCLARATIONS À EFFECTUER. Fiche Animateurs

KEEZAM ORGANISER UN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS : LES OBLIGATIONS À RESPECTER ET LES DÉCLARATIONS À EFFECTUER. Fiche Animateurs KEEZAM Simplifie l organisation des séjours enfants et ados. www.keezam.fr Fiche Animateurs Nombre de pages : 6 ORGANISER UN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS : LES OBLIGATIONS À RESPECTER ET LES DÉCLARATIONS

Plus en détail

Le nouvel enjeu de la réforme des rythmes scolaires pour les clubs sportifs

Le nouvel enjeu de la réforme des rythmes scolaires pour les clubs sportifs Le nouvel enjeu de la réforme des rythmes scolaires pour les clubs sportifs 1) Aux origines de la réforme des rythmes scolaires Le mauvais classement de la France à l enquête PISA (Programme International

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

Partie I. Points de repères et recommandations pour conduire sa formation

Partie I. Points de repères et recommandations pour conduire sa formation Partie I Points de repères et recommandations pour conduire sa formation 1/ A qui s adresse le BAFD? Le Brevet d Aptitude aux Fonctions de Direction (BAFD) a pour finalité de «développer, dans le cadre

Plus en détail

RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Phase de consultation Le conseil municipal, après avoir consulté la communauté éducative, a décidé de reporter la mise en place de la réforme des rythmes scolaires en 2014

Plus en détail

Fiche diagnostic pour aider à la mise en œuvre des nouveaux rythmes éducatifs

Fiche diagnostic pour aider à la mise en œuvre des nouveaux rythmes éducatifs Fiche diagnostic pour aider à la mise en œuvre des nouveaux rythmes éducatifs Les éléments de la fiche sont à adapter à votre contexte Remplir plutôt une fiche par site d accueil périscolaire Commune.

Plus en détail

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville CONVENTION D OBJECTIF ET DE PARTENARIAT CENTRE DE LOISIRS ASSOCIATIF ELEMENTAIRE ENTRE LES SOUSSIGNES Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville ET Madame Sous le n l organisateur)

Plus en détail

D É C R E T R E L AT I F À

D É C R E T R E L AT I F À D É C R E T R E L AT I F À L A M É N A G E M E N T D U T E M P S S C O L A I R E D A N S L E S É C O L E S M AT E R N E L L E S E T É L É M E N T A I R E S E T M O D I F I A N T L E C O D E D E L É D U

Plus en détail

Réforme des rythmes à l école primaire Jean Tardieu. Mieux apprendre et faire réussir tous les élèves.

Réforme des rythmes à l école primaire Jean Tardieu. Mieux apprendre et faire réussir tous les élèves. Réforme des rythmes à l école primaire Jean Tardieu Mieux apprendre et faire réussir tous les élèves. Rythmes naturels d apprentissage et de repos Extraits de la lettre de Vincent PEILLON du 24 janvier

Plus en détail

Le court séjour, activité accessoire d un accueil de loisirs

Le court séjour, activité accessoire d un accueil de loisirs Le court séjour, activité accessoire d un accueil de loisirs Le mini-séjour ou mini camp est à présent identifié dans la réglementation comme une activité accessoire de l accueil de loisirs Sa durée est

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF SPORTIF MEN/MS

ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF SPORTIF MEN/MS ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF SPORTIF MEN/MS FICHE D INFORMATIONS Année scolaire 2011-2012 Mise en œuvre d activités sportives périscolaires En faveur des jeunes scolarisés LES REFERENCES OFFICIELLES - Circulaires

Plus en détail

Conformément à la législation, les nouveaux rythmes scolaires seront appliqués dans notre commune dès la rentrée prochaine.

Conformément à la législation, les nouveaux rythmes scolaires seront appliqués dans notre commune dès la rentrée prochaine. www.paysdegrasse.fr Madame, Monsieur, La réforme des rythmes scolaires voulue par le gouvernement a pour objectif d améliorer la réussite scolaire des enfants. En réorganisant les temps d apprentissage

Plus en détail

Et si la commune n avait pas mis en place la réforme

Et si la commune n avait pas mis en place la réforme Le gouvernement a mis en oeuvre, par décret du 24 janvier 2013, la réforme des rythmes scolaires. La Ville de Châteaudun a travaillé depuis plusieurs mois aux modalités de passage de la semaine scolaire

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS «LOCALES» Complétant le «GUIDE PRATIQUE POUR DES ACTIVITES PERISCOLAIRES DE QUALITE» Mise à jour le 18 novembre 2013

FOIRE AUX QUESTIONS «LOCALES» Complétant le «GUIDE PRATIQUE POUR DES ACTIVITES PERISCOLAIRES DE QUALITE» Mise à jour le 18 novembre 2013 FOIRE AUX QUESTIONS «LOCALES» Complétant le «GUIDE PRATIQUE POUR DES ACTIVITES PERISCOLAIRES DE QUALITE» Mise à jour le 18 novembre 2013 En gras les questions, En normal, les réponses, En italiques, les

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES La Ville met en place différents accueils périscolaires à destination des enfants de maternelle et d élémentaire dans toutes ses écoles. Ces accueils de loisirs

Plus en détail

Réforme des rythmes éducatifs

Réforme des rythmes éducatifs Réforme des rythmes éducatifs Réunions d information par arrondissement Novembre 2013 Le Projet éducatif territorial (PEdT) L initiative de la mise en place d un PEdT relève de la collectivité territoriale

Plus en détail

Réunion publique sur la réforme des rythmes scolaires. Commune de Four. Jeudi 16 mai 2013 à 20h

Réunion publique sur la réforme des rythmes scolaires. Commune de Four. Jeudi 16 mai 2013 à 20h Réunion publique sur la réforme des rythmes scolaires Commune de Four Jeudi 16 mai 2013 à 20h Réforme des rythmes scolaires Une réforme qui s'impose à nous Reportée à la rentrée de septembre 2014 mais

Plus en détail

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Aménagement des Rythmes Scolaires Concertation Locale Venez nous rencontrer le : Lundi 20 Janvier 2014 à 18H30 CDC Aune et Loir Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Mot du Président

Plus en détail

Par souci de cohérence et d homogénéité, le règlement présenté définit les modalités d'admission et de

Par souci de cohérence et d homogénéité, le règlement présenté définit les modalités d'admission et de Communauté de Communes des Cévennes Gangeoises et Suménoises 04 67 73 78 60 contact@cdcgangesumene.fr Par souci de cohérence et d homogénéité, le règlement présenté définit les modalités d'admission et

Plus en détail

Présentation du service civique à destination de futurs organismes d accueil du Loiret

Présentation du service civique à destination de futurs organismes d accueil du Loiret Présentation du service civique à destination de futurs organismes d accueil du Loiret Direction Départementale PRÉFET DU LOIRET de la Cohésion Sociale du Loiret Sommaire Présentation générale du dispositif

Plus en détail

Charte d'engagements réciproques. Entre tous les professionnels intervenants dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Educatif Territorial

Charte d'engagements réciproques. Entre tous les professionnels intervenants dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Educatif Territorial Direction départementale de la cohésion sociale - Vienne Charte d'engagements réciproques Entre tous les professionnels intervenants dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Educatif Territorial Ecole

Plus en détail

BAFA BREVET D APTITUDE AUX FONCTIONS D ANIMATEUR EN ACCUEILS COLLECTIFS DE MINEURS

BAFA BREVET D APTITUDE AUX FONCTIONS D ANIMATEUR EN ACCUEILS COLLECTIFS DE MINEURS D LIVRET BAFA DE FORMATION N 12063*02 Vous êtes engagé dans une formation qui permet d obtenir le BAFA et d exercer les fonctions d animateur en accueils collectifs de mineurs. Vous trouverez ci-joints

Plus en détail

ACCUEILS PÉRISCOLAIRES TEMPS D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES (TAP) ACCUEILS DE LOISIRS MERCREDIS ET VACANCES

ACCUEILS PÉRISCOLAIRES TEMPS D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES (TAP) ACCUEILS DE LOISIRS MERCREDIS ET VACANCES RÈGLEMENT INTÉRIEUR Année scolaire 2014-2015 Applicable à partir du 1er septembre 2014 ACCUEILS PÉRISCOLAIRES TEMPS D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES (TAP) ACCUEILS DE LOISIRS MERCREDIS ET VACANCES PREAMBULE Dans

Plus en détail

Comité de pilotage du Projet Educatif Local

Comité de pilotage du Projet Educatif Local Impossible d afficher l image. Comité de pilotage du Projet Educatif Local La réforme des rythmes scolaires 13 mars 2013 Cadre de l organisation de la semaine scolaire Cadre national (Décret du 24.01.13)

Plus en détail

LES TEMPS D'ACTIVITES PERISCOLAIRES

LES TEMPS D'ACTIVITES PERISCOLAIRES LES TEMPS D'ACTIVITES PERISCOLAIRES - Réforme des rythmes scolaires - Réforme des rythmes scolaires Quel est son objectif? Améliorer l apprentissage et favoriser la réussite scolaire de tous les élèves

Plus en détail

La réforme des rythmes scolaires. Jeudi 18 avril 2013

La réforme des rythmes scolaires. Jeudi 18 avril 2013 La réforme des rythmes scolaires Jeudi 18 avril 2013 Déroulement de la rencontre Partie 1 : Rappel des points clés de la réforme - Contenu de la réforme - Le PEDT : un outil réglementaire et stratégique

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. L accueil de loisirs est placé sous la responsabilité de 2 directeurs qui dirigent l équipe pédagogique.

REGLEMENT INTERIEUR. L accueil de loisirs est placé sous la responsabilité de 2 directeurs qui dirigent l équipe pédagogique. ALSH 02.98.86.21.33 REGLEMENT INTERIEUR L accueil de Loisirs est implanté dans l école Maire Curie, rue Raoul Anthony - 29150 - Châteaulin. C est un service municipal. Son fonctionnement est soumis à l

Plus en détail

Mise en œuvre du plan national d'action pour la prévention des risques psychosociaux dans les trois fonctions publiques

Mise en œuvre du plan national d'action pour la prévention des risques psychosociaux dans les trois fonctions publiques Livret 1 MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE 1 Mise en œuvre du plan national d'action pour la prévention des risques psychosociaux dans les trois fonctions publiques OUTILS DE

Plus en détail

Rythmes Scolaires Réunion lancement 16 octobre 2013

Rythmes Scolaires Réunion lancement 16 octobre 2013 Rythmes Scolaires Réunion lancement 16 octobre 2013 POINTS ABORDES Organisation journée et semaine scolaire Activités Pédagogiques Complémentaires (APC) Temps d Activité Périscolaire (TAP) Projet Educatif

Plus en détail

APPEL à PROJETS. Année scolaire 2014-2015

APPEL à PROJETS. Année scolaire 2014-2015 SERVICE ENFANCE- JEUNESSE APPEL à PROJETS Année scolaire 2014-2015 POUR LA MISE EN PLACE D ATELIERS A CARACTERE SPORTIF, ARTISTIQUE ET CULTUREL DANS LE CADRE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Pour les

Plus en détail

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires Mai 2013 - direction générale de l enseignement scolaire La loi d orientation, de programmation pour la refondation

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

ESPACE JEUNES REGLEMENT INTERIEUR. 1. Présentation générale

ESPACE JEUNES REGLEMENT INTERIEUR. 1. Présentation générale ESPACE JEUNES REGLEMENT INTERIEUR 1. Présentation générale L Espace Jeunes de la MJC est un Accueil Collectif de Mineurs (ACM) déclaré auprès de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de

Plus en détail

Règlement intérieur des TAP 2014/2015 Commune de Sainte Reine de Bretagne

Règlement intérieur des TAP 2014/2015 Commune de Sainte Reine de Bretagne 1 Article 1. Contenu et programmation annuelle des Temps d Activités Péri-Educatifs 1.1 Contenu Les Temps d Activités Péri-Educatifs (TAP) mis en œuvre par la commune de Sainte Reine de Bretagne s articulent

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe

CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU LOIRET CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe TROISIEME CONCOURS EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE DU MERCREDI 17 OCTOBRE 2012 de 9 H 00 à 11 H 00 IMPORTANT

Plus en détail

Les dossiers incomplets ne seront pas pris en compte. Aucun enfant ne pourra être accueilli sans inscription préalable.

Les dossiers incomplets ne seront pas pris en compte. Aucun enfant ne pourra être accueilli sans inscription préalable. REGLEMENT DES ACTIVITES PERISCOLAIRES (ACCUEILS PRE ET POSTSCOLAIRES, RESTAURATION SCOLAIRE, ETUDES SURVEILLEES) Les accueils pré et postscolaires, la restauration scolaire et les études surveillées sont

Plus en détail

Prestation de service Centre social animation globale et coordination. Juin 2013 1/5

Prestation de service Centre social animation globale et coordination. Juin 2013 1/5 LES CONDITIONS PARTICULIERES Prestation de service Centre social animation globale et coordination Juin 2013 1/5 2/5 L objet de la convention Elle encadre les modalités d intervention du centre social

Plus en détail

Guide pratique Pour des. activités périscolaires de qualité

Guide pratique Pour des. activités périscolaires de qualité Guide pratique Pour des activités périscolaires de qualité 2 Guide pratique Pour des activités périscolaires de qualité Guide pratique Pour des activités périscolaires de qualité 3 Jean-Louis Deroussen

Plus en détail

Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse

Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse Les politiques éducatives locales enfance, jeunesse Les accueils de loisirs sans hébergement

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE Des personnels chargés d une mission D Auxiliaire de Vie Scolaire Individuel

GUIDE PRATIQUE Des personnels chargés d une mission D Auxiliaire de Vie Scolaire Individuel GUIDE PRATIQUE Des personnels chargés d une mission D Auxiliaire de Vie Scolaire Individuel Sommaire - Préambule - Missions de l AVSI - Mise en œuvre de l accompagnement - Cadre de l emploi - Temps de

Plus en détail

Appel à candidature sur postes à profil (complément aux appels des 19 et 31 mars 2015) Année scolaire 2015/2016

Appel à candidature sur postes à profil (complément aux appels des 19 et 31 mars 2015) Année scolaire 2015/2016 POLE 1ER DEGRE MOYENS RESSOURCES HUMAINES P1D 03/04/2015 Appel à candidature sur postes à profil (complément aux appels des 19 et 31 mars 2015) Année scolaire 2015/2016 - Enseignant spécialisé Centre éducatif

Plus en détail

Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs

Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs Préambule La mairie de St Crépin Ibouvillers met à disposition des familles qui ont un enfant de 3 à 11 ans, scolarisé

Plus en détail

BAFA / BAFD. www.laliguebn.org 2015 / 2016. Ligue de l enseignement de Basse-Normandie

BAFA / BAFD. www.laliguebn.org 2015 / 2016. Ligue de l enseignement de Basse-Normandie A BAFA / BAFD Devenir animateur ou directeur 2015 / 2016 Ligue de l enseignement de Basse-Normandie www.laliguebn.org Formation BAFA Âge minimum 17 ans le premier jour du stage de formation générale. 1.

Plus en détail

Direction Régionale Caisse d Allocations. des Sports

Direction Régionale Caisse d Allocations. des Sports Direction Régionale Caisse d Allocations et Départementale Familiales de la Jeunesse et du Calvados des Sports CAHIER DES CHARGES POUR LES LOISIRS DES PRÉADOLESCENT(E)S ET ADOLESCENT(E)S SOMMAIRE INTRODUCTION...

Plus en détail

Le partenaire L association dénommée n de déclaration d établissement d A.P.S :

Le partenaire L association dénommée n de déclaration d établissement d A.P.S : CONVENTION de PARTENARIAT «accompagnement éducatif» Entre Le collège Adresse :. Comptant un effectif total de élèves Représenté par (chef d établissement) Désigné ss le terme «le Collège» L école Adresse

Plus en détail

Règlementation pour l organisation de séjours spécifiques par le mouvement sportif

Règlementation pour l organisation de séjours spécifiques par le mouvement sportif Règlementation pour l organisation de séjours spécifiques par le mouvement sportif Les séjours sportifs SOMMAIRE I. Les préalables à la déclaration... 3 A. Les conditions de déclaration... 3 B. Les obligations

Plus en détail

Bilan des permanences

Bilan des permanences Bilan des permanences Rencontre des agents territoriaux intervenant dans les écoles maternelles et élémentaires de la ville (ATSEM, agents d entretiens, animateurs, agents de promotion du sport, agents

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE DE LOISIRS ET DE L ESPACE JEUNES DE TRESQUES

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE DE LOISIRS ET DE L ESPACE JEUNES DE TRESQUES REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE DE LOISIRS ET DE L ESPACE JEUNES DE TRESQUES Gestionnaire de l activité et contacts Le Centre de loisirs et l espace jeunes est géré par l Association Départementale des Francas

Plus en détail

Projet éducatif et pédagogique

Projet éducatif et pédagogique ARIZE LOISIRS JEUNESSE Mairie 09 290 Le Mas d Azil Projet éducatif et pédagogique Relais d assistantes maternelles de l Arize Projet éducatif Relais d assistantes maternelles de l Arize Le projet éducatif

Plus en détail

REFERENTIEL DU PLACEMENT A DOMICILE (PAD) DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE

REFERENTIEL DU PLACEMENT A DOMICILE (PAD) DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE Direction Générale Adjointe de la Solidarité Direction Enfance-Famille Service des projets, de la tarification et du contrôle des établissements REFERENTIEL DU PLACEMENT A DOMICILE (PAD) DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE

Plus en détail

Rencontre partenaires 2015. La contractualisation Caf / Collectivités territoriales. Le Renouvellement des Cej 2015-2018

Rencontre partenaires 2015. La contractualisation Caf / Collectivités territoriales. Le Renouvellement des Cej 2015-2018 La contractualisation Caf / Collectivités territoriales Le Renouvellement des Cej 2015-2018 Sommaire 1. La contractualisation avec la Caf : > les principes Rappel : Cej Une nouveauté : la Ctg La gouvernance

Plus en détail

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école UNITÉS DE FORMATION PAR APPRENTISSAGE (UFA) C. n 2006-042 du 14-3-2006 NOR : MENE0600465C RLR : 527-3b MEN - DESCO

Plus en détail

SOMMAIRE. Projet Éducatif Local 2010-2014 5 Ville de Bourg-en-Bresse

SOMMAIRE. Projet Éducatif Local 2010-2014 5 Ville de Bourg-en-Bresse SOMMAIRE Préambule...2 Principes...6 Finalités et valeurs éducatives...7 Axes de développement...10 Synthèse du diagnostic PEL mené en 2009...10 4 axes de développement pour 2010-2014...11 Instances de

Plus en détail

FICHE ENFANCE : Accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) Mercredis et vacances scolaires

FICHE ENFANCE : Accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) Mercredis et vacances scolaires Ville de Roissy en Brie 9, rue Pasteur 77680 ROISSY EN BRIE FICHE ENFANCE : Accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) Mercredis et vacances scolaires Il s agit de ce que l on appelle traditionnellement

Plus en détail

Sergiy Timashov Fotolia.com

Sergiy Timashov Fotolia.com Sergiy Timashov Fotolia.com Règlement d Action Sociale 2010 2 SOMMAIRE Généralités... 2 Offre de service petite enfance et jeunesse... 3-12 Aide à l investissement... 3 Aide au fonctionnement : prestation

Plus en détail

8 place Charles de Gaulle 05130 TALLARD Tél : 04.92.43.50.81 / Fax : 04.92.43.51.07 Email : contact@maires05.com / Site web : www.maires05.

8 place Charles de Gaulle 05130 TALLARD Tél : 04.92.43.50.81 / Fax : 04.92.43.51.07 Email : contact@maires05.com / Site web : www.maires05. 8 place Charles de Gaulle 05130 TALLARD Tél : 04.92.43.50.81 / Fax : 04.92.43.51.07 Email : contact@maires05.com / Site web : www.maires05.com La réforme des rythmes scolaires 1. Organisation du temps

Plus en détail

Réunions Réglementation ACM 9 et 18 juin 2016

Réunions Réglementation ACM 9 et 18 juin 2016 Réunions Réglementation ACM 9 et 18 juin 2016 Le Bessat Feurs St Germain Lespinasse DDCS Loire ORDRE DU JOUR Le cadre juridique Le repos des animateurs L hygiène et sécurité alimentaire La réforme des

Plus en détail

BPJEPS. Loisirs Tout Public. Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l'education Populaire et du Sport qualification de niveau 4

BPJEPS. Loisirs Tout Public. Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l'education Populaire et du Sport qualification de niveau 4 BPJEPS Loisirs Tout Public Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l'education Populaire et du Sport qualification de niveau 4 INCLUS MODULES : UC8 «FONCTIONS DE DIRECTION» UC10 «ENFANCE 3/13 ANS» ou «ADOLESCENTS

Plus en détail

Mise en oeuvre de la réforme des rythmes éducatifs

Mise en oeuvre de la réforme des rythmes éducatifs Avant de commencer à compléter le questionnaire, merci de lire les informations suivantes. Définitions : Le temps périscolaire est constitué des heures qui précèdent et suivent la classe. Il s'agit : -

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES TAP (Temps d Activités Périscolaires) ANNEE SCOLAIRE 2014/2015. La réforme des rythmes scolaires et les TAP

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES TAP (Temps d Activités Périscolaires) ANNEE SCOLAIRE 2014/2015. La réforme des rythmes scolaires et les TAP MAIRIE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE LIBERTÉ-ÉGALITÉ-FRATERNITÉ REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES TAP (Temps d Activités Périscolaires) ANNEE SCOLAIRE 2014/2015 La réforme des rythmes scolaires et les TAP La réforme

Plus en détail

Ville de La Celle Saint-Cloud

Ville de La Celle Saint-Cloud Ville de La Celle Saint-Cloud Règlement des restaurants scolaires et des activités périscolaires 1 La ville de La Celle Saint-Cloud met en place la restauration scolaire et des accueils périscolaires pour

Plus en détail

Projet Educatif territorial

Projet Educatif territorial Projet Educatif territorial Commune d Estrées 59151 Transit Transit Transit Transit 2014 Définition du porteur de projet Estrées est un commune du nord de la France, située dans le département du Nord

Plus en détail

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/191.11 PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche Préambule MCPS/VM 2000/259.12 La circulaire du 30 novembre 2000 (Bulletin Officiel de

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT (ALSH)

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT (ALSH) C o m m u n a u t é d e C o m m u n e s d u P a y s M é l u s i n 57 avenue de Poitiers BP 14 86600 LUSIGNAN REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT (ALSH) L accueil de loisirs sans hébergement

Plus en détail

Infodoc. n 95. Février 2015. Législation/Réglementation. Réforme de la Formation Professionnelle

Infodoc. n 95. Février 2015. Législation/Réglementation. Réforme de la Formation Professionnelle Infodoc Législation/Réglementation Réforme de la Formation Professionnelle Février 2015 n 95 michele.wendling@univ-paris-diderot.fr Service de la Formation Continue, Professionnelle et Permanente (SeFoCoPP)

Plus en détail

La REFORME des RYTHMES SCOLAIRES. Mise en place dans la concertation. Direction des Sports, de la Jeunesse et de la Vie Associative.

La REFORME des RYTHMES SCOLAIRES. Mise en place dans la concertation. Direction des Sports, de la Jeunesse et de la Vie Associative. Direction des Sports, de la Jeunesse et de la Vie Associative. Mairie de Laudun- 23 mars 2015 La REFORME des RYTHMES SCOLAIRES Mise en place dans la concertation - 1 - I- Mise en place de la réforme des

Plus en détail

STAGES et PFMP EN MILIEU PROFESSIONNEL

STAGES et PFMP EN MILIEU PROFESSIONNEL STAGES et PFMP EN MILIEU PROFESSIONNEL Type de stage et dénomination Découverte du milieu professionnel Formation profession-nelle Séquence d observation Stage d initiation Stage d application Période

Plus en détail

Les rythmes scolaires à Villaz. Rentrée 2014

Les rythmes scolaires à Villaz. Rentrée 2014 Les rythmes scolaires à Villaz Rentrée 2014 Objectifs pédagogiques de la réforme permettre aux enfants de mieux apprendre, en répartissant les heures de classe sur un plus grand nombre de jours dans l

Plus en détail

FICHE CREATION CODES IDENTIFIANT ET MOT DE PASSE INSCRIPTIONS EN LIGNE AU CENTRE DE LOISIRS

FICHE CREATION CODES IDENTIFIANT ET MOT DE PASSE INSCRIPTIONS EN LIGNE AU CENTRE DE LOISIRS FICHE CREATION CODES IDENTIFIANT ET MOT DE PASSE INSCRIPTIONS EN LIGNE AU CENTRE DE LOISIRS PARENTS Nom-Prénom PERE MERE Adresse Tél fixe (impératif) Tél portable Adresse email (impératif) Responsable

Plus en détail

La réforme des rythmes à l école primaire

La réforme des rythmes à l école primaire Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi La réforme des rythmes à l école primaire Dossier de presse LA RÉFORME DES rythmes À L ÉCOLE PRIMAIRE - janvier 2013 L essentiel sur la réforme des rythmes à l école

Plus en détail

B.A.F.D Brevet d Aptitude aux Fonctions de directeur de Centres de Vacances et de Loisirs

B.A.F.D Brevet d Aptitude aux Fonctions de directeur de Centres de Vacances et de Loisirs B.A.F.D Brevet d Aptitude aux Fonctions de directeur de Centres de Vacances et de Loisirs OBJECTIF Permet l'acquisition des compétences pour diriger avec son équipe d'animateurs un centre de vacances ou

Plus en détail

La réforme des rythmes scolaires à l école

La réforme des rythmes scolaires à l école La réforme des rythmes scolaires à l 1 Les essentiels 24h/semaine sur 36 semaines 9 demi-journées 36 heures d Activités Pédagogiques Complémentaires (APC), non obligatoires pour les enfants, à répartir

Plus en détail

Les intervenants extérieurs à l école primaire

Les intervenants extérieurs à l école primaire Stage Nouveaux directeurs 2013-2014 ESPE de Moulins 19 juin 2014 Les intervenants extérieurs à l école primaire Diaporama élaboré par Thierry COLOMBET, CPD EPS 03 1 1. Les textes officiels. Circulaire

Plus en détail

APPEL A PROJETS Mesures d accompagnement social personnalisé (MASP) 2016-2018

APPEL A PROJETS Mesures d accompagnement social personnalisé (MASP) 2016-2018 APPEL A PROJETS Mesures d accompagnement social personnalisé (MASP) 2016-2018 La loi n 2007-308 du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs dispose que «toute personne majeure

Plus en détail

RELAIS D'ASSISTANTES MATERNELLES DE L ALBIGEOIS REGLEMENT INTERIEUR

RELAIS D'ASSISTANTES MATERNELLES DE L ALBIGEOIS REGLEMENT INTERIEUR RELAIS D'ASSISTANTES MATERNELLES DE L ALBIGEOIS REGLEMENT INTERIEUR RAM de l Albigeois-Règlement intérieur-version adoptée le 3 juillet 2012 Page 1 PREAMBULE Le territoire de la communauté d'agglomération

Plus en détail

Les activités pédagogiques complémentaires s adressent à tous les élèves selon les besoins identifiés par les enseignants.

Les activités pédagogiques complémentaires s adressent à tous les élèves selon les besoins identifiés par les enseignants. OBJECTIFS ET ENJEUX Garantir le droit à l égalité des chances en apportant des réponses différenciées afin d accompagner chaque élève. Tous les élèves peuvent être concernés par ces activités à un moment

Plus en détail

Accueil de loisirs Sans Hébergement (ALSH) du Grand Cahors. Règlement Intérieur*

Accueil de loisirs Sans Hébergement (ALSH) du Grand Cahors. Règlement Intérieur* Accueil de loisirs Sans Hébergement (ALSH) du Grand Cahors Règlement Intérieur* Les Accueils de Loisirs Sans Hébergement du Grand Cahors sont gérés par le Centre Intercommunal d Action Sociale du Grand

Plus en détail

Commune de Plonévez-Porzay. Réforme des rythmes scolaires. Avant-projet communal

Commune de Plonévez-Porzay. Réforme des rythmes scolaires. Avant-projet communal Commune de Plonévez-Porzay Réforme des rythmes scolaires Avant-projet communal 14 mars 2013 1 - Organisation de la semaine scolaire Cadre horaire: Une journée de classe de 5H30 maximum. Une demi-journée

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

Signature du Projet Educatif et de développement de territoire

Signature du Projet Educatif et de développement de territoire Signature du Projet Educatif et de développement de territoire Année scolaire 2014-2015 Commune de la Flocellière PEDT Commune de La Flocellière Sommaire La signature du PEDT....Page 3 Introduction...Page

Plus en détail