Question de la sécurité économique nationale dans le contexte de la mondialisation. Nene Mariama Dalanda Bah Guillaume Daneau Vincent Voyer

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Question de la sécurité économique nationale dans le contexte de la mondialisation. Nene Mariama Dalanda Bah Guillaume Daneau Vincent Voyer"

Transcription

1 Question de la sécurité économique nationale dans le contexte de la mondialisation Nene Mariama Dalanda Bah Guillaume Daneau Vincent Voyer

2 Plan : Mise en contexte Présentation de cas où la question de sécurité économique a été remise en question Évolution des IDE à l international Analyse comparative avec les États-Unis Conclusion

3 Mise en contexte La réticence canadienne face aux IDE Contexte de mondialisation et changement d orientation Source: Statistique Canada

4 Processus d analyse des IDE au Canada Annonce d intention d acquisition canadienne Litige économique CERDI ou court d arbitrage Atteinte à la sécurité nationale Dossier est étudié en fonction de la loi sur investissement Canada Décision

5 Proposition d achat d une compagnie opérant dans un secteur clé En 2008, Alliant Techsystems Inc voulait acheter MacDonald, Dettwiler & Associates Ltd. «J'ai pris la décision de rejeter la transaction proposée mardi. À mon avis, la transaction proposée ne procurait pas un avantage net au Canada», a déclaré M. Prentice à la Chambre des communes.

6 Proposition d achat d une compagnie dans le secteur des ressources naturelles En 2010, BHP Billiton PLC voulait acheter Potash Corp. Pressions du gouvernement de la Saskatchewan et des provinces voisines Décision sur trois critères 1. Concurrence internationale 2. La productivité 3. L innovation Conclu que la transaction ne représente pas un bénéfice net Demande de modification de l offre Retrait de BHP Billiton

7 Cas de rejets concernant la question de la sécurité nationale George Forrest International Afrique S.P.R.L. qui a voulu faire l acquisition de Forsys Metals Corp. En novembre 2008 S est retiré avant l examen Allstream par Accelero 7 oct Informations confidentielles

8 Acquisition de compagnies canadiennes par des entreprises étatiques étrangère SOE/SWF Canadian Target Year of Investment China National Offshore Oil Company ( CNOOC Nexen Inc. ( Nexen ) 2013 PETRONAS (Malaysia) Progress Energy Resources Corp Sinopec (China) Daylight Energy 2011 CNOOC (China) Opti-Canada 2011 Sinopec (China PetroChina (China) 9% stake in Syncrude Canada Ltd. (vendor = ConocoPhillips Athabasca Oil Sands Corp Source: SANDY WALKER INVESTMENTS BY STATE-OWNED ENTERPRISES (SOEs) UNDER CANADA S FOREIGN INVESTMENT AND COMPETITION LAWS Beijing, 16 septembre 2013

9 Acquisition de compagnies canadiennes par des entreprises étatiques étrangères Étude de cas CNOOC-Nexen Polémique à propos de : Nationalité des investisseurs Possibilité d intérêts non commerciaux Non réciprocité dans les domaines stratégiques chinois Problèmes de gestion historique de la part des compagnies étatiques Nature stratégique des sables bitumineux

10 Acquisition de compagnies canadiennes par des entreprises étatiques étrangères Étude de cas CNOOC-Nexen Toutefois: Cout d opportunité important en cas de rejet Engagement ferme de CNOOC: Établi le siège social de CNOOC à Calgary pour la division Amérique du Nord et Amérique Central Garder le personnel cadre actuel et les employés Augmenter l engagement communautaire et social Question : Est-ce que ces SOE constituent une menace pour le Canada?

11 Achat de fleurons nationaux par des entreprises étrangères Exemple : Achat de l International Nickel Company of Canada ( Inco) en 2006 par Vale Perte stratégique de «pièces maitresses» du secteur minier. Incertitude par rapport à l engagement social et environnemental Risque de perte d activités et d emplois Par contre: Entrée de capitaux internationaux Question : Est-ce que notre souveraineté économique est remise en cause?

12 La notion de nationalité des entreprises Bombardier : "Nous sommes français en France, allemands en Allemagne, italiens en Italie", Jean Bergé, patron de Bombardier Transport France Bombardier : En 2013 Transfert de la production des moto marines au Mexique 500 emplois touchés au Québec En cinq ans, multiplication par 10 du nombre d employés au Mexique Près de 4000 employés en Chine en 2010 Toyota Canada : 5 millions de voitures fabriquées en sol canadien en 2012 Prés de employés au Canada Question : Est-ce que la nationalité des entreprises a un sens? Sources :Marie Tison, «Les motomarines de BRP s'en vont au Mexique»http://affaires.lapresse.ca/economie/fabrication/201205/31/ lesmotomarines-de-brp-sen-vont-au-mexique.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_BO4_la_2343_accueil_POS4, 31 Mai 2012

13 Évolution des IDE dans le monde (US $) Reprise graduelle des FDI mais demeure 23% inférieur au sommet de 2007 Entre 2008 et 2009: - UE: perte 65% - UK : Perte 98% - Brésil: Perte 37% - France : Perte 58% - US: perte 58% - Chine: Perte 23% - Canada: Perte 61% - All. : Gain 20% Banque mondiale Investissements directs à l étranger, entrées nettes (BDP, $ US courants)

14 Évolution des IDE dans le monde (US $) Évènements marquants: Année 90 : croissance la plus importante des 50 dernières années (US et Asie) Années 2000: crise dû à l éclatement de la bulle Internet 9/11 : Prolongement de la crise financière 2008: crise financière du marché immobilier Impacts de la dernière crise: Détérioration de la situation financière des entreprises Hausse des exigences pour obtenir des prêts bancaires Pessimisme lié aux perspectives d investissement Pays plus sélectifs par rapport aux IDE OCDE FDI in figures Web :

15 UNCTAD. Nov Investment policy monitor: a periodic report by UNCTAD secretariat

16 Analyse de la situation par l OCDE Discussion: Freedom of Investment, National Security and Strategic Industries Participants : BRICs, pays OCDE et certains pays non-membres Résultat: Absence de définition précise de sécurité nationale Entente des acteurs sur 3 principes : Proportionnalité: ne doit pas être plus coûteux ou plus discriminatoire que d autres lois en vigueur dans le pays Prédictibilité: demeurer le plus transparent possible afin de demeurer le plus prévisible possible et d éliminer les malentendus Responsabilisation: éviter les interférences politiques irrégulières dans l exercice du pouvoir normal OCDE Freedom of Investment, National Security and Strategic Industries. Chapitre 3

17 Cas des États-Unis Plus grand investisseur et plus grand récepteur mondial Historiquement: Traiter les entreprises étrangères similairement Position favorable aux FDI Traitement impartial des demandes Toutefois, secteurs clés et entités gouvernementales contrôlées 9/11: reconsidération de l environnement Situation post crise financière

18 Cas des États-Unis Balance entre sécurité nationale et IDE Commitee of Foreign Investment US (CFIUS) Exon-Florio Amendment,Defense Production Act (1988) : Japon, Fujitsu Réviser les IDE mais éviter le protectionnisme Analyse obligatoire lorsque SOE ou SWF impliqués Révision de transactions possible : 30 jours Rapport envoyé au Président Droit de véto sur les transactions Polémique entourant la législation et la constitution du comité (influences politiques) Byrne, MR (2006). Protecting National Security and Promoting Foreign Investment: Maintaining the Exon-Florio Balance. Web :

19 Cas médiatisés 2005 :CNOOC et Unocal Corp CNOOC : 3 e SOE pétrolière Chinoise Unocal Corp: Réserves mondiales Pressions du Congrès US (sécurité économique) Dépendance US au pétrole Montée en puissance Chine Retrait de CNOOC Acquisition par Chevron 16,4 G$ au lieu de 18,5 G$ 2006: Dubaï Ports World et Peninsular&Oriental Steam Navigation Co. Compagnies Émirats-Arabes Unis et du Royaume-Uni Pressions politiques (sécurité nationale) Opération dans 11 terminaux dans 6 ports américains Intervention Président Bush Accord de 6,8 G$ Cessation des accès aux ports américains à compagnie US Byrne, MR (2006). Protecting National Security and Promoting Foreign Investment: Maintaining the Exon-Florio Balance. Web :

20 Synthèse La question de sécurité économique face aux IDE est d actualité et les politiques canadiennes sont actuellement remises en question Le Canada a un processus d examen très pointilleux comparé à la majorité des autres pays développés Le Canada a besoin des capitaux étrangers et les SOE sont des acteurs importants sur le marché mondial Le Canada a donc mis sur pied un cadre légal qui inclus les SOE Selon nous, les entreprises étatiques ne représentent pas une menace tant que ces dernières démontrent des intentions d investissements

21 Réflexion et débat Entreprises multinationales localisées dans les secteurs les plus propices à leurs activités 3 caractéristiques des multinationales: Séparabilité + Mobilité + Valeur Système d innovation: connectivité globale Dispersion géographiques des activités (Courbe sourire) Peux-t-on toujours parler de fleurons nationaux? Traitement à réserver aux entreprises étatiques? États : devraient-ils réfléchir à de nouvelles règles? Mudambi, Temple University, 2013

22 Sources complémentaires _accueil_POS4 juin-2011#.uprn1hya3iu SANDY WALKER INVESTMENTS BY STATE-OWNED ENTERPRISES (SOEs) UNDER CANADA S FOREIGN INVESTMENT AND COMPETITION LAWS Beijing, 16 septembre 2009

Le processus d examen des investissements étrangers au Canada

Le processus d examen des investissements étrangers au Canada Le processus d examen des investissements étrangers au Canada Publication n o 2011-42-F Le 12 juillet 2011 Révisé le 21 juillet 2014 Mathieu Frigon Division de l économie, des ressources et des affaires

Plus en détail

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien 9 septembre 2014 Équipe de répartition de l actif et des devises Vincent Lépine Vice-président, Répartition de l'actif et gestion des devises

Plus en détail

Changement de moteur

Changement de moteur (CEPII) Présentation de l économie mondiale 2008 On l attendait depuis longtemps! Le déséquilibre de la croissance et les global imbalances Chaque année, commentaire du creusement continu du déficit courant

Plus en détail

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012 Résumé L investissement direct étranger à Taïwan en 212 L Union Européenne est le premier investisseur étranger à Taïwan (31,9 Mds USD en 212). Dans l autre sens, Taïwan est à l origine d environ 226 Mds

Plus en détail

Marchés émergents Misez sur le potentiel de croissance des économies émergentes avec la HSBC

Marchés émergents Misez sur le potentiel de croissance des économies émergentes avec la HSBC Marchés émergents Misez sur le potentiel de croissance des économies émergentes avec la HSBC Sommaire La nouvelle locomotive de la croissance mondiale Pourquoi investir dans les marchés émergents? La montée

Plus en détail

Présentation au Cercle finance du Québec

Présentation au Cercle finance du Québec PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Québec, 19 janvier 1 Présentation au Cercle finance du Québec François Dupuis Vice-président et économiste en chef Mouvement des caisses Desjardins Matières premières

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS Lois sur les investissements étrangers 13 LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS La Loi sur Investissement Canada (LIC) est la seule loi fédérale sur les investissements étrangers d application générale.

Plus en détail

Actualités géopolitiques

Actualités géopolitiques Aon Hewitt Retraite et gestion de placements Le Mois en Bref Avril 2015 Dans cette édition Le cours du pétrole se redresse, mais l incertitude persiste 1 Actualités géopolitiques 2 Actualités économiques

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Le Service des délégués commerciaux MAECI: Orientation et rôle Investissement étranger direct (IED) Anderson Blanc Délégué commercial Click to edit Master title style Investissement & Innovation Coordonnateur

Plus en détail

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Présenté par Daniel Denis Associé, SECOR 4 décembre 2009 Une croissance mondiale forte Au cours de la dernière décennie Évolution du PIB mondial Croissance

Plus en détail

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions L économie ouverte Un modèle de petite économie ouverte V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile Quelques définitions Économie fermée Économie ouverte Exportations et importations Exportations nettes

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar?

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? 7 mars 8- N 98 Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? Beaucoup d observateurs avancent l idée suivante : la hausse du prix du pétrole est une conséquence du

Plus en détail

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Exportation et développement Canada Juin 2012 Quelques mots sur EDC Organisme de crédit à l exportation du Canada créé

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

Projet de loi C-31 Loi de mise en œuvre de l accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux

Projet de loi C-31 Loi de mise en œuvre de l accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Projet de loi C-31 Loi de mise en œuvre de l accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Allocution de Darren Hannah Vice-président intérimaire, Politiques et opérations

Plus en détail

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Le Canada offre des occasions d affaire à ceux qui souhaitent financer une entreprise étrangère au pays et présente tout un éventail

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Le Mois en Bref. Dans cette édition. Les Conservateurs proposent. une bonification volontaire du RPC Actualités géopolitiques

Le Mois en Bref. Dans cette édition. Les Conservateurs proposent. une bonification volontaire du RPC Actualités géopolitiques Aon Hewitt Le Mois en Bref Mai 2015 Dans cette édition Les Conservateurs proposent une bonification volontaire du RPC 1 Actualités géopolitiques 2 Actualités économiques 2 Actualités financières 2 Marchés

Plus en détail

Les gestionnaires d actifs Actions

Les gestionnaires d actifs Actions Les gestionnaires d actifs Actions La réussite d Investissements Standard Life inc. repose sur une recherche méticuleuse et une approche rigoureuse axée sur le travail d équipe. Dans le cas des fonds à

Plus en détail

Transformez votre manière de travailler grâce à un logiciel de BPM moderne. DANS LE CLOUD

Transformez votre manière de travailler grâce à un logiciel de BPM moderne. DANS LE CLOUD Transformez votre manière de travailler grâce à un logiciel de BPM moderne. PROCESSUS MOBILE SOCIAL DONNÉES SUR SITE CLIENT DANS LE CLOUD Une plateforme de travail moderne Les technologies mobiles et les

Plus en détail

BULLETIN DE LGF PATRIMOINE N

BULLETIN DE LGF PATRIMOINE N BULLETIN DE LGF PATRIMOINE N 2 «Point de vue» La lettre d information de LGF Patrimoine SOMMAIRE PAGE 1 2 > Les marchés financiers Les marchés, l économie, l actualité PAGE 3 4 > Les SCPI, un outil de

Plus en détail

Environnement juridique des affaires en Chine et évolutions récentes. Matthieu Bonnici Avocat

Environnement juridique des affaires en Chine et évolutions récentes. Matthieu Bonnici Avocat Environnement juridique des affaires en Chine et évolutions récentes Matthieu Bonnici Avocat 3 décembre 2008 Les investissements en Chine en quelques questions Est-il trop tard pour investir en Chine?

Plus en détail

Marché mondial de l automobile

Marché mondial de l automobile Carlos Gomes 1..73 carlos.gomes@scotiabank.com En route vers des ventes mondiales records en 1 Les marchés développés mènent le bal Les ventes mondiales de voitures ont progressé de % pendant le premier

Plus en détail

L Hon. Martin Cauchon, C.P. LL.M. Groupe relations avec la Chine Heenan Blaikie Québec 1 juin 2012

L Hon. Martin Cauchon, C.P. LL.M. Groupe relations avec la Chine Heenan Blaikie Québec 1 juin 2012 Hong Kong Une passerelle vers le marché chinois Présentation, petit-déjeuner conférence HKCBA, Québec International, EDC, Export Québec, HKTDC et HKETO L Hon. Martin Cauchon, C.P. LL.M. Groupe relations

Plus en détail

Baromètre Responsabilité Sociale et Environnementale du Secteur Automobile

Baromètre Responsabilité Sociale et Environnementale du Secteur Automobile Baromètre Responsabilité Sociale et Environnementale du Secteur Automobile TNS Automotive PRINCIPAUX RESULTATS Contacts TNS Sofres: Muriel GOFFARD 01 40 92 27 47 muriel.goffard@tns-sofres.com Définir la

Plus en détail

Réflexions sur les causes et conséquences de la crise financière Axel Miller Managing Director Partner PETERCAM

Réflexions sur les causes et conséquences de la crise financière Axel Miller Managing Director Partner PETERCAM Forum Financier, Namur 25 Novembre 2009 Réflexions sur les causes et conséquences de la crise financière Axel Miller Managing Director Partner PETERCAM 700 Subprimes USA : issuance of private-label RMBS

Plus en détail

RAPPORT SOMMAIRE DE L ÉTUDE SUR LE MARCHÉ DU PROPANE. Prépare pour. l Association canadienne du gaz propane. Préparé par. Purvin & Gertz Inc.

RAPPORT SOMMAIRE DE L ÉTUDE SUR LE MARCHÉ DU PROPANE. Prépare pour. l Association canadienne du gaz propane. Préparé par. Purvin & Gertz Inc. RAPPORT SOMMAIRE DE L ÉTUDE SUR LE MARCHÉ DU PROPANE Prépare pour l Association canadienne du gaz propane Préparé par Buenos Aires ~ Calgary ~ Dubaï ~ Houston Londres ~ Los Angeles ~ Moscou ~ Singapour

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

Réunion d actionnaires Investir. Paris, 02 juillet 2015

Réunion d actionnaires Investir. Paris, 02 juillet 2015 Réunion d actionnaires Investir Paris, 02 juillet 2015 CHIFFRES CLÉS DU GROUPE BIC 1 979,1 M de chiffre d affaires en 2014 Plus de 10 milliards d unités vendues en 2014 17 438 employés* Plus de 4 millions

Plus en détail

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés POUR DIFFUSION : À Washington : 9h00, le 9 juillet 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À DIFFUSION Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés La croissance

Plus en détail

Fonds communs de placement de la HSBC

Fonds communs de placement de la HSBC Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des parts décrites dans le prospectus simplifié et toute personne qui donne à entendre le contraire commet une infraction. Les parts

Plus en détail

Cenovus Energy Inc. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) Période close le 31 mars 2013. (en dollars canadiens)

Cenovus Energy Inc. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) Période close le 31 mars 2013. (en dollars canadiens) Cenovus Energy Inc. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) (en dollars canadiens) ÉTATS CONSOLIDÉS DES RÉSULTATS ET DU RÉSULTAT GLOBAL (non audités) Périodes closes les 31 mars (en M$,

Plus en détail

Premier bilan du vote consultatif sur la rémunération des hauts dirigeants. Préparé par : Louise Champoux- Paillé Administratrice du MÉDAC

Premier bilan du vote consultatif sur la rémunération des hauts dirigeants. Préparé par : Louise Champoux- Paillé Administratrice du MÉDAC Premier bilan du vote consultatif sur la rémunération des hauts dirigeants Préparé par : Louise Champoux- Paillé Administratrice du MÉDAC Le 4 juillet 2011 Mise en contexte En 2010, une trentaine d institutions

Plus en détail

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires POUR DIFFUSION : À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À PUBLICATION Courants contraires La baisse

Plus en détail

Europcar annonce le lancement d une émission obligataire de 475 millions d euros

Europcar annonce le lancement d une émission obligataire de 475 millions d euros 26 mai 2015 Europcar annonce le lancement d une émission obligataire de 475 millions d euros Europcar Groupe S.A. («Europcar»), société anonyme de droit français, a annoncé aujourd hui le lancement d une

Plus en détail

la voie bilatérale reste la meilleure option

la voie bilatérale reste la meilleure option WWW.ELECTIONS.CH FICHE THEMATIQUE : SUISSE-UE la voie bilatérale reste la meilleure option L UE est un des principaux partenaires commerciaux de la Suisse. A l inverse, la Suisse est le deuxième partenaire

Plus en détail

Investissement en capital dans la transformation alimentaire canadienne

Investissement en capital dans la transformation alimentaire canadienne PROGRAMME DE RECHERCHE SUR LE SECTEUR DE LA TRANSFORMATION ALIMENTAIRE PROGRAMME DE RECHERCHE DE LA TRANSFORMATION ALIMENTAIRE / PROJET 6A PROJET 6a : CONNAISSANCES EN MATIÈRE D INNOVATION Investissement

Plus en détail

Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds

Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds Fonds de rendement élevé Plus Galileo Commentaires de la direction sur le rendement du Fonds OBJECTIF DE PLACEMENT ET STRATÉGIE Le Fonds investit

Plus en détail

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à :

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à : Le Manitoba en bref Le Manitoba : Province du Canada depuis 1870. Manitoba signifie «lieu où vit l Esprit» dans les langues des peuples autochtones de la province. Chef politique : Premier ministre (Greg

Plus en détail

Informations pour les bénéficiaires de projets

Informations pour les bénéficiaires de projets L AGENCE AMÉRICAINE POUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT Informations pour les bénéficiaires de projets L Agence Américaine pour le Commerce et le Développement (U.S. Trade and Development Agency) 1000

Plus en détail

Canada-Inde Profil et perspective

Canada-Inde Profil et perspective Canada-Inde Profil et perspective Mars 2009 0 L Inde et le Canada : un bref profil Vancouver Calgary Montréal Toronto INDE 3 287 263 km² 1,12 milliard 1 181 milliards $US 1 051 $US Source : Fiche d information

Plus en détail

Assemblée publique annuelle

Assemblée publique annuelle Assemblée publique annuelle Par Paul Cantor, président du Conseil Gordon J. Fyfe, président et chef de la direction Ottawa, le 28 octobre 2010 Paul Cantor Président du Conseil 2 Gordon J. Fyfe Président

Plus en détail

Perspectives économiques 2013-2014

Perspectives économiques 2013-2014 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2013-2014 L amélioration de l économie atténuée par l incertitude politique Prix du pétrole:

Plus en détail

Sommaire du marché canadien du capital investissement (CI) Premier semestre de 2015. w w w. c v c a. c a

Sommaire du marché canadien du capital investissement (CI) Premier semestre de 2015. w w w. c v c a. c a Sommaire du marché canadien du capital investissement (CI) Premier semestre de 2015 w w w. c v c a. c a # transactions clôturées en CI et $ par province durant 2015 S1 G$ Nbre total: C-B $ $ $ TRANSACTIONS

Plus en détail

Conséquences de la loi américaine «Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA)» pour les caisses populaires et credit unions

Conséquences de la loi américaine «Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA)» pour les caisses populaires et credit unions Conséquences de la loi américaine «Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA)» pour les caisses populaires et credit unions Le 4 décembre 2012 Dan Lundenberg, associé Grant Thornton, S.E.N.C.R.L. T +1

Plus en détail

À qui pouvons-nous vendre nos feuillus nobles?

À qui pouvons-nous vendre nos feuillus nobles? À qui pouvons-nous vendre nos feuillus nobles? (exportation) Par Bruno Couture, ing. F., MBA 11 février 2015 À ceux qui en veulent et qui sont en mesure de se les payer! Canada 1,2 % États-Unis 0,7 %

Plus en détail

L Épargne des chinois

L Épargne des chinois L Épargne des chinois (Patrick ARTUS Johanna MELKA) Colloque Cirem-Cepii-Groupama AM 29 septembre 25 Indicateurs de «qualité de vie» en Chine 199 1995 2 22 23 Nombre d'écoles par 1 habitants 9,1 7,82 6,48

Plus en détail

FONDATION COMMUNAUTAIRE D OTTAWA POLITIQUE

FONDATION COMMUNAUTAIRE D OTTAWA POLITIQUE FONDATION COMMUNAUTAIRE D OTTAWA POLITIQUE POLITIQUE : PLACEMENT La Fondation communautaire d Ottawa (FCO) est une fondation publique établie dans le but de subventionner un vaste éventail d activités

Plus en détail

UK Trade & Investment

UK Trade & Investment UK Trade & Investment Présentation avril 2011 Le Royaume-Uni et l Irlande à votre portée Un excellent dossier pour attirer les investissements directs à l'étranger Le «stock» cumulatif des IDE du R.-U.

Plus en détail

OFFICE NATIONAL DE L ÉNERGIE. DEMANDE DE PERMIS D EXPORTATION D ÉLECTRICITÉ Hydro-Québec

OFFICE NATIONAL DE L ÉNERGIE. DEMANDE DE PERMIS D EXPORTATION D ÉLECTRICITÉ Hydro-Québec OFFICE NATIONAL DE L ÉNERGIE DEMANDE DE PERMIS D EXPORTATION D ÉLECTRICITÉ Conformément à la Loi sur l Office national de l'énergie, S.R.C. 1985, c. N-7 et au Règlement de l Office national de l énergie

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

Hong Kong: Là où l'international et la Chine convergent

Hong Kong: Là où l'international et la Chine convergent Hong Kong: Là où l'international et la Chine convergent Je veux faire Affaire en Asie Dois-je aller à Hong Kong? Pourquoi? Données sur Hong Kong(2010): Local Population: 7 Million Canada: 34 Million Annual

Plus en détail

La République de Maurice Centre Financier International. www.abaxservices.com

La République de Maurice Centre Financier International. www.abaxservices.com La République de Maurice Centre Financier International L ile Maurice d aujourd hui Paysage : Stabilité sociale, politique et économique; démocratie parlementaire Population multi-ethnique / culturelle

Plus en détail

PERSONNEL & CONFIDENTIEL Le 09 février, 2011

PERSONNEL & CONFIDENTIEL Le 09 février, 2011 1110 Finch Avenue West, Suite 210, Toronto, Ontario, Canada M3J 2T2 www.mineralfields.com TELEPHONE: (416) 665-9339 TELEFAX: (416) 665-9331 PERSONNEL & CONFIDENTIEL Le 09 février, 2011 Cher investisseur:

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds Fonds du marché monétaire Standard Life 30 juin La Standard Life au Canada fait maintenant partie de Manuvie. www.manuvie.ca Fonds du marché

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre CCI International Centre NUMÉRO 08 LE CAHIER SPÉCIAL DE L OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES À L INTERNATIONAL 2015 Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives Une publication

Plus en détail

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande N o 11 626 X au catalogue N o 018 ISSN 1927-5048 ISBN 978-1-100-99873-2 Document analytique Aperçus économiques La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande par Komal Bobal, Lydia Couture

Plus en détail

Comparaisons internationales de la dette

Comparaisons internationales de la dette Annexe 2 Comparaisons internationales de la dette Faits saillants Selon les statistiques officielles publiées par le Fonds monétaire international (FMI) et l Organisation de coopération et de développement

Plus en détail

L impératif des gains de productivité

L impératif des gains de productivité COLLOQUE ANNUEL DE L ASDEQ MONTRÉAL Plan de présentation Montréal, 9 décembre 9 L impératif des gains de productivité Partie L importance de rehausser notre productivité La diminution du bassin de main-d

Plus en détail

WWW.FRANCE-EXPATRIES.COM

WWW.FRANCE-EXPATRIES.COM Dossier spécial Mars 2008 WWW.FRANCE-EXPATRIES.COM Les français dans le monde Bilan 2007 Le nombre de ressortissants français à l étranger n a cessé d augmenter ces dernières années. En moyenne une hausse

Plus en détail

La place financière luxembourgeoise : mythes et réalités

La place financière luxembourgeoise : mythes et réalités La place financière luxembourgeoise : mythes et réalités Jean-Jacques Picard Secrétaire Général, Luxembourg for Finance jean-jacques.picard@lff.lu +352 27 20 21-1 Luxembourg for Finance Agence pour de

Plus en détail

Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2015 Principales Métropoles Mondiales 2011

Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2015 Principales Métropoles Mondiales 2011 Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2015 Principales Métropoles Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2015 de l Observatoire L Edition 2015 est la 6ème édition

Plus en détail

LES DÉFIS DE L EXPANSION

LES DÉFIS DE L EXPANSION LES DÉFIS DE L EXPANSION DU MONDE 49 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ÉLEVEURS DE PORCS DU QUÉBEC JEAN-LOUIS ROY, 28 MAI 2015 L ESPACE AGRICOLE GLOBAL JEAN-LOUIS ROY, MAI 2015 Tous les pays du monde 1,35 milliards

Plus en détail

L oeil sur l investissement en Birmanie

L oeil sur l investissement en Birmanie L oeil sur l investissement en Birmanie Amanda Procter, Responsable de programme Le Comité sur le capital des travailleurs (Global Unions Committee on Workers Capital - CWC) www.workerscapital.org Que

Plus en détail

Investissement direct (WOFE) 1

Investissement direct (WOFE) 1 Investissement direct (WOFE) 1 2 Pourquoi créer une WFOE en Chine? Les sociétés commerciales à capitaux étrangers ont la capacité de s'engager dans les activités suivantes: L'achat en Chine pour l'export

Plus en détail

Solution Citi pour les comptes de paiement internationaux (IPA) Activé pour la globalisation

Solution Citi pour les comptes de paiement internationaux (IPA) Activé pour la globalisation Solution Citi pour les comptes de paiement internationaux (IPA) Activé pour la globalisation Pour les sociétés multinationales qui opèrent dans différents marchés du monde, il est essentiel de pouvoir

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

TROISIEME REUNION DU FORUM SUR L ADMINISTRATION FISCALE DE L OCDE

TROISIEME REUNION DU FORUM SUR L ADMINISTRATION FISCALE DE L OCDE ORGANISATION FOR ECONOMIC CO-OPERATION AND DEVELOPMENT TROISIEME REUNION DU FORUM SUR L ADMINISTRATION FISCALE DE L OCDE 14-15 septembre 2006 Séoul, Corée Déclaration de Séoul (version définitive) CENTRE

Plus en détail

Plan de partenariat. nouveautés 2015. Salon. 17 au 19 mars 2015. Salon international des technologies environnementales. anniversaire. americana.

Plan de partenariat. nouveautés 2015. Salon. 17 au 19 mars 2015. Salon international des technologies environnementales. anniversaire. americana. lan de partenariat 17 au 19 mars 2015 alais des congrès de Montréal, Canada Salon international des technologies environnementales e nouveautés 2015 Carrefour de l innovation Visibilité pour tous les budgets

Plus en détail

Les prévisions du FMI

Les prévisions du FMI Les prévisions du FMI Exercices 1 De quoi parle-t-on dans ce journal? Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous entendez. Dans ce journal, on parle de la croissance de l économie : mondiale. européenne.

Plus en détail

Options en matière de réforme des systèmes financiers

Options en matière de réforme des systèmes financiers Options en matière de réforme des systèmes financiers Hansjörg Herr et Rainer Stachuletz Le projet de mondialisation néolibérale est monté en puissance à la fin des années 1970 grâce aux politiques de

Plus en détail

Perspectives économiques 2014-2015 L économie mondiale en transition

Perspectives économiques 2014-2015 L économie mondiale en transition Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015 L économie mondiale en transition Thèmes pour 2014-15: L environnement économique

Plus en détail

Les ressources naturelles du Canada et de l Afrique : principales caractéristiques pour 2013

Les ressources naturelles du Canada et de l Afrique : principales caractéristiques pour 2013 Les ressources naturelles du Canada et de l Afrique : principales caractéristiques pour 2013 par Aniket Bhushan Chercheur principal, Institut Nord-Sud Ce rapport présente un aperçu et une analyse des données

Plus en détail

Secteur bancaire Enjeux d image

Secteur bancaire Enjeux d image Secteur bancaire Enjeux d image Étude mondiale Luc Durand Président Ipsos, Québec Luc.Durand@ipsos.com Plan de la présentation Sommaire méthodologique Portrait global La surveillance des banques Quand

Plus en détail

FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE

FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE - Occasions d affaires et secteurs d intérêt - Chambre canadienne allemande de l industrie et du commerce à Montréal Montréal 24

Plus en détail

C. L histoire de procédure D. L impartialité et l indépendance du comité E. L effet de n avoir pas soumis de réponse

C. L histoire de procédure D. L impartialité et l indépendance du comité E. L effet de n avoir pas soumis de réponse CONCERNANT UNE PLAINTE EN VERTU DE LA POLITIQUE ET DES RÈGLES DE L AUTHORITÉ CANADIENNE POUR LES ENREGISTREMENTS INTERNET EN MATIÈRE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS RELATIFS AUX NOMS DE DOMAINE DEVANT RÉSOLUTION

Plus en détail

L IMPLANTATION DES FIRMES CHINOISES ET INDIENNES EN EUROPE

L IMPLANTATION DES FIRMES CHINOISES ET INDIENNES EN EUROPE MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI DIRECTION GENERALE DE LA COMPETITIVITE DE L INDUSTRIE ET DES SERVICES L IMPLANTATION DES FIRMES CHINOISES ET INDIENNES EN EUROPE DERNIERES TENDANCES

Plus en détail

DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD

DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD Désenclavement nordique du pétrole par un jumelage éolien - micrognl

Plus en détail

Programme des Sociétés de capital de démarrage

Programme des Sociétés de capital de démarrage Programme des Sociétés de capital de démarrage Bourse de croissance TSX Programme des Sociétés de capital de démarrage Êtes-vous prêt pour l inscription en Bourse? L entrepreneuriat est en pleine effervescence

Plus en détail

VADEMECUM COMMERCE EXTÉRIEUR DÉCOUVREZ L APP DE S-GE!

VADEMECUM COMMERCE EXTÉRIEUR DÉCOUVREZ L APP DE S-GE! Edition 2015 VADEMECUM COMMERCE EXTÉRIEUR DÉCOUVREZ L APP DE S-GE! Sommaire LE MOT DU DIRECTEUR 3 SERVICES DE SWITZERLAND GLOBAL ENTERPRISE 4 Export Promotion 4 Import Promotion 4 Invest Promotion 5 RÉSEAU

Plus en détail

[ INDUSTRIE MINIÈRE ] Avantages concurrentiels du Canada [ INDUSTRIE MINIÈRE ]

[ INDUSTRIE MINIÈRE ] Avantages concurrentiels du Canada [ INDUSTRIE MINIÈRE ] [ INDUSTRIE MINIÈRE ] Avantages concurrentiels du Canada [ INDUSTRIE MINIÈRE ] SECTEUR MINIER DU CANADA L industrie minière du Canada emploie 418 000 travailleurs et injecte 52,6 milliards de dollars dans

Plus en détail

Info-commerce : Incertitude économique mondiale

Info-commerce : Incertitude économique mondiale Info-commerce : Incertitude économique mondiale avril 2012 Panel de recherche d EDC Résultats du sondage de février 2012 Faits saillants Même si les É.-U. restent une importante destination commerciale,

Plus en détail

SENSIBILISATION À LA CYBERSÉCURITÉ : LE COMPORTEMENT À RISQUE DES INTERNAUTES

SENSIBILISATION À LA CYBERSÉCURITÉ : LE COMPORTEMENT À RISQUE DES INTERNAUTES SENSIBILISATION À LA CYBERSÉCURITÉ : LE COMPORTEMENT À RISQUE DES INTERNAUTES Octobre 2013 Aux États-Unis, le mois d octobre est placé sous le signe de la sensibilisation à la cybersécurité. Durant cette

Plus en détail

Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire

Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire Par Soraya Oulad Benchiba, Chargée d'études à l'institut Amadeus Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire L afflux d IDE en Afrique a été spectaculaire

Plus en détail

Assemblée annuelle des actionnaires

Assemblée annuelle des actionnaires Assemblée annuelle des actionnaires 2012 Dans le cadre de cette réunion, les dirigeants de la Société peuvent faire des remarques ou répondre à des questions pouvant contenir des déclarations prospectives.

Plus en détail

Pourquoi la croissance du commerce international s est-elle essoufflée? Beaucoup d espoir repose sur la libéralisation des échanges commerciaux

Pourquoi la croissance du commerce international s est-elle essoufflée? Beaucoup d espoir repose sur la libéralisation des échanges commerciaux 7 avril Pourquoi la croissance du commerce international s est-elle essoufflée? Beaucoup d espoir repose sur la libéralisation des échanges commerciaux La crise de 9 a eu des conséquences néfastes pour

Plus en détail

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam 1 Chine Singapour Hong Kong Cross Border ZBA Crédit Agricole CIB succursale du Japon solutions

Plus en détail

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions 27 novembre 213 N 5 Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions La Chine semble vouloir développer le poids du RMB comme monnaie internationale, aussi bien financière que

Plus en détail

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan Régimes publics de retraite État de la situation Perspectives des différents régimes publics de retraite 79 e congrès de l ACFAS 10 mai 2011 Plan Portrait des régimes publics de retraite La pression démographique

Plus en détail

La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec. Québec, 29 avril 2015

La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec. Québec, 29 avril 2015 La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec Québec, 29 avril 2015 La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec Modérateur: Jean-Pierre Lessard

Plus en détail

Gestion et finance internationales, 10e éd.

Gestion et finance internationales, 10e éd. Gestion et finance internationales, 10e éd. David Eiteman, Northwestern University Arthur Stonehill, Oregon State University Michael Moffett, American Graduate School of international management M-H Bouchet,

Plus en détail

Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise

Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise L expérience à votre service Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise Assurance pollution et coûts de dépollution des locaux d entreprise Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise

Plus en détail

Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel

Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel 3 Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel Rendements revenus au risque, de stables et de gains en capital Mai 2015 1 6 5 2 2 de 0 1 2 3 4 5 6 7 8 Rendement Marchés émergents

Plus en détail

Trading our health away. Prêts à échanger votre santé?

Trading our health away. Prêts à échanger votre santé? Trading our health away Prêts à échanger votre santé? Plan I. Est-ce grave docteur? 1. Tensiomètre : définir les concepts 2. Documentaire : une pêche d'enfer 3. Quiz : les raisons du libre-échange 4. Photo-langage

Plus en détail

QUEL RÔLE POUR LE FMI DANS LE NOUVEL ORDRE ÉCONOMIQUE MONDIAL?

QUEL RÔLE POUR LE FMI DANS LE NOUVEL ORDRE ÉCONOMIQUE MONDIAL? QUEL RÔLE POUR LE FMI DANS LE NOUVEL ORDRE ÉCONOMIQUE MONDIAL? Clément ANNE, clem.anne@hotmail.fr Doctorant, Ecole d Economie de Clermont-Ferrand, CERDI 18/03/2015, Assises Régionales de l économie EN

Plus en détail

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I CLUB DE NICE 5/12/2012 Le gaz naturel dans l Union Européenne

Plus en détail