Dépistage / Diagnostic de la trisomie 21 en période prénatale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dépistage / Diagnostic de la trisomie 21 en période prénatale"

Transcription

1 Lyon Neuroscience Research Center Dépistage / Diagnostic de la trisomie 21 en période prénatale Damien Sanlaville Journée mondiale de la trisomie 21 Lyon, le 22 mars 2014

2 Un point crucial Bien comprendre la différence entre Dépistage : test médical permettant de rassurer ou de signifier un risque de maladie (population à risque) Et Diagnostic : conclusion des examens affirmant ou écartant définitivement une maladie Grangé Laennec 2011

3 Notion de risque difficile à comprendre Notion de l appréciation du risque Notion de la valeur sous jacente, l enjeu

4 Historique du dépistage / diagnostic Au cours des ces 50 dernières années : évolution importante des pratiques médicales en période prénatale Evolution des techniques Evolution des connaissances En 50 ans, la surveillance de la grossesse est passée d un simple examen clinique à une artillerie d examens paracliniques

5 Infectieux 1959: surveillance biologique systématique des femmes enceintes séronégatives vis à vis de la toxoplasmose Fin des années 60: disponibilité d un vaccin efficace contre la rubéole, décision d une politique préventive Décret du 14 février 1992 relatif aux examens obligatoires prénuptial, pré et postnatal ( art. L CSP) : obligation du dépistage pour toute femme enceinte

6 L échographie 1974 : L échographie (2D) 1994 : L échographie 3D : volume 2002 : L échographie 4D : volume + mouvement De plus en plus performante IRM cérébrale Dépistage de plus en plus sensible

7 Génétique En 1959 : découverte de l étiologie du syndrome de Down : trisomie 21 Caryotype fœtal Sur liquide amniotique Sur villosités choriales Sur sang fœtal Progrès de la génétique moléculaire: recherche de mutation au niveau de l ADN

8 Obstétrical Développement des techniques de prélèvements 3 principales en fonction du terme : PLA : Ponction de liquide amniotique : amniocentèse (1970) PVC : Ponction de villosités choriales : choriocentèse (1982) PSF : Ponction de sang fœtal : cordoncentèse (années 80) Risque principal : fausse couche 0,5-1 %

9 Législation Loi du 29 juillet 1994 relative au don et à l'utilisation des éléments et produits du corps humain, à l'assistance médicale à la procréation et au diagnostic prénatal L article L qui dispose : «le diagnostic prénatal s entend des pratiques médicales ayant pour but de détecter in utero chez l embryon ou le fœtus une affection d une particulière gravité».

10 Missions des CPDPN créés en 1999 Favoriser l accès à l ensemble des activités de DPN (clinique, radiologique, biologique) Donner un avis et des conseils Diagnostic Thérapeutique Pronostic Aider le couple Poser l indication de recourir au diagnostic biologique effectué à partir des cellules prélevées sur l embryon (avoir un réseau de laboratoire agréés) Organiser les actions de formations théoriques et pratiques (CPDPN, médecine fœtale) Poser les indications de Diagnostic Pré-Implentatoire (DPI) Examiner toutes les demandes d Interruption Médicale de la Grossesse pour motif médical (IMG)

11 Missions des CPDPN créés en 1999 Favoriser l accès à l ensemble des activités de DPN (clinique, radiologique, biologique) Donner un avis et des conseils Diagnostic Thérapeutique Pronostic Aider le couple Poser l indication de recourir au diagnostic biologique effectué à partir des cellules prélevées sur l embryon (avoir un réseau de laboratoire agréés) Organiser les actions de formations théoriques et pratiques (CPDPN, médecine fœtale) Poser les indications de Diagnostic Pré-Implentatoire (DPI) Examiner toutes les demandes d Interruption Médicale de la Grossesse pour motif médical (IMG)

12 En France : politique de dépistage de la trisomie 21

13 Pourquoi? Maladie chromosomique la plus fréquente 1 cause de déficience intellectuelle Diagnostic possible en période anténatale Intérêts économiques : santé publique

14 Dépistage systématique de la trisomie 21 Proposition d un caryotype fœtal si Antécédents familiaux Age maternel > 38 ans Marqueurs sériques > 1/250 Signes d'appels échographiques Remboursé par le sécurité sociale

15 Antécédents familiaux «La génétique avait le désir de répondre à la demande singulière de couples confrontés à une situation spécifique et le plus souvent déjà frappés par le malheur. A défaut de pouvoir guérir, on acceptait la possibilité de supprimer le nouvel enfant atteint. L intention était bien de rassurer ces couples en leur permettant de concevoir et mettre au monde les enfants normaux qu ils souhaitaient». Pr JF Mattei, Assises de génétique 2012

16 Age maternel 38 ans : environ 1/250

17 Marqueurs sériques maternels 2 trimestre 1/250 Taux < 5%

18 La clarté nucale à 12 SA > 3 mm

19 Hygroma colli Et autres signes au 2 et 3 trimestre : malformation cardiaque par exemple

20 Résumé «Chemin faisant, sur des données statistiques et dans un souci d égalité des chances, la stratégie initiale a évolué. Elle s est adressée à des populations dont les grossesses étaient considérées «à risques», fonction de l âge maternel, de données échographiques ou du dosage de protéines sériques. Il s agissait moins, cette fois, de répondre à une demande personnelle que de diminuer le plus possible le nombre de malades ciblés. Chacun sait que l affection d abord concernée était la trisomie 21.» Pr JF Mattei, Assises de génétique 2012

21 Dépistage séquentiel Résultats? 5 % de prélèvement invasifs? Bonne spécificité?

22 Quelques chiffres du dépistage Agence de la BioMédecine 12 % 4 %

23 Bilan ABM 2009

24 Le dépistage Taux de faux positif très important Valeur Prédictive Positive : 1-2 % 1 femme sur 100 inquiétée : T21 99 femmes sur 100 inquiétées à tort Rassure «à tort» 90 % des femmes 20 % fœtus T21 non dépistés Ne détecte pas les autres anomalies

25 Dépistage systématique de la trisomie 21 Proposition d'une amniocentèse si Age maternel > 38 ans Marqueurs sériques > 1/250 Signes d'appels échographiques ATCD familiaux

26 Dépistage intégré / combiné Information de la possibilité d un dépistage intégré de la trisomie 21 à toutes les femmes enceintes, basé sur Age de la mère Dosages des MSM 1 trimestre Mesure de la clarté nucale (échographiste agréé) Rendu en terme de risque en une fois

27 Résultat Transmis par le médecin prescripteur Si risque > 1/250 Possibilité de proposer un diagnostic Réalisation d un caryotype fœtal Avis d un centre de diagnostic prénatal agréé Peut aboutir à une Interruption Médicale de Grossesse (IMG)

28 Evolution 2007 /

29 Que dit la loi? 1997 : CNAM : Dépistage de la trisomie 21 complètement pris en charge (marqueur sériques) 2005 : HAS : le dépistage de la trisomie 21 fait partie des examens à proposer systématiquement 2009 : arrêté ministériel : Le dépistage de la trisomie 21 est proposé à toute femme enceinte* 2011 Amendement voté par l assemblé nationale : toute femme enceinte reçoit, sauf opposition de sa part, une information claire, loyale et approprié au dépistage. * Obligation de proposer systématiquement le dépistage Grangé Laennec 2011

30 Obligation de proposer le dépistage Obligation d informer sur le dépistage

31 Information Garantir une égalité d accès au dépistage Permettre une décision éclairée Compréhension des probabilités? Vrai autonomie décisionnelle?

32 Parcours Dépistage Suspicion de Trisomie 21 Prélèvement invasif Caryotype fœtal : T21 IMG

33 Parcours Dépistage X Suspicion de Trisomie 21 Prélèvement invasif Caryotype fœtal : T21 IMG Sortir du choix binaire : consentir ou refuser

34 Diagnostic de trisomie 21 Prise de décision Influence Du corps médical De la famille Des amis Combat intime de la patiente avec elle-même. Quel est le bon choix? Ne pas croire que l IMG «efface tout»

35 Evolution DPN Non Invasif de la trisomie 21 Caroline Schluth-Bolard

36 Pourquoi?

37 DPN : nécessité de recueil des cellules fœtales Prélèvement invasif : Bilan 2011 Agence Biomédecine DPN cytogénétiques : 3957 positifs 2751 DPN moléculaires : 544 positifs 0,5 à 1 % fausses-couches (FC) 4501 foetus atteints : 450 FC/ an? Diminuer le risque iatrogène : DPN non invasif

38 Quel matériel?

39 Eviter le prélèvement invasif Etude des cellules fœtales dans le sang maternel Entre 6 et 16 SA (de préférence entre 10 et 12 SA) 10 ml de sang veineux périphérique maternel centrifugé, Difficile, peu de développement

40 Eviter le prélèvement invasif Etude des cellules fœtales dans le sang maternel Entre 6 et 16 SA (de préférence entre 10 et 12 SA) 10 ml de sang veineux périphérique maternel centrifugé, Difficile, peu de développement Etude ADN fœtal circulant dans le sang maternel Diagnostic sexe : 6-8 SA Développement du DPN non invasif +++

41 Eviter le prélèvement invasif Etude des cellules fœtales dans le sang maternel Entre 6 et 16 SA (de préférence entre 10 et 12 SA) 10 ml de sang veineux périphérique maternel centrifugé, Difficile, peu de développement Etude ADN fœtal circulant dans le sang maternel Diagnostic sexe : 6-8 SA Développement du DPN non invasif +++

42 ADN fœtal circulant Origine : Découvert en 1997 (Lo et al,), Origine : trophoblaste Petits fragments : 80% <193 pb Avantages Apparaît dès 4e semaine de grossesse Concentration augmente au cours grossesse Rapidement éliminé après l accouchement (demivie 16 min) Chan et al., Clin Chem, 2004

43 ADN fœtal circulant Inconvénients Quantité faible : 3 à 19 % de l ADN plasmatique total 20 x plus d ADN plasmatique maternel La moitié du génome commun avec la mère Dennis Lo and Chiu, Nat Rev Genet, 2007

44 Quelles pathologies?

45 Indications Diagnostic de sexe fœtal Génotypage rhésus Séquences absentes du génome maternel Trisomie 21 Dosage chromosomique relatif Maladies monogéniques Séquences différentes du génome maternel

46 Trisomie 21 Anomalie chromosomique la plus fréquente Programme de dépistage prénatal Principale indication de prélèvement invasif Séquençage haut- débit : Next Generation Sequencing Dosage chromosomique relatif (Chiu et al., PNAS, 2008)

47 Hypothèse: -dosage chromosomique relatif : sur-représentation des séquences issues du chr 21 si T21 ADN fœtal et maternel plasmatique Séquençage et alignement Comptage Chiu et al., PNAS, 2008

48 % de séquences pour chaque chr. % chr21 = nb reads chr21 nb reads total Détermination du statut: calcul du z- score z-score chr21 = %chr21(p) -%chr21ref DS %chr21ref Chiu et al., PNAS, 2008

49 Etudes de validation Palomaki et al. Genet Med, patientes à haut-risque de T21 (9,2 à 21,3 SA) 1484 euploïdes, 212 T21 Taux de détection : 98,6% Taux de faux-positif: 0,2% Taux d échec: 0,8%

50 Etude MELISSA (Bianchi et al., obstet gynecol, 2012) 532 patientes (10-23 SA) à risque T21 T21 (89 cas) : sensibilité et spécificité de 100% T13, T18, chr. X et Y, mosaïque (sensibilité de 78 à 97%) Nicolaides et al., AJOG, 2012: Technique ciblée T21 et T patientes, 1er trimestre 8/8 T21 identifiée, 2/3 T18 identifiée Taux échec 2,6% ; échantillon insuffisant 2,2 %

51 En pratique A l étranger : USA Chine Allemagne/Suisse/Autriche En France : 1ers essais Hôpital Necker, Paris Laboratoire Cerba : 800 euros

52 Perspectives Élargissement des indications Autres aneuploïdies : Trisomie 13, 18 Microdélétions Place du DPN NI Dépistage / Diagnostic? Population à risque / tout venant?

53 Mais ce n est pas tout Développement des test génétiques DTC : Direct to Consumers

54

55 Conclusions Bien différencier Dépistage et Diagnostic Evolutions techniques rapides DPN Non invasif Réflexion citoyenne / lois de bioéthique

56 Conclusion «Pour le diagnostic prénatal précoce qui nous occupe, un encadrement réglementaire approprié s imposera, bien sûr, pour garantir la qualité des résultats et lutter contre les dérives commerciales toujours à l affût. Mais il faudrait surtout développer encore et toujours l accueil des personnes handicapées dans notre société pour que les familles ne se sentent plus abandonnées dans l adversité. Ces personnes handicapées ont toute leur place parmi nous parce qu elles détiennent une parcelle de la même humanité que nous.» Pr JF Mattei, Assises de génétique 2012

57 Remerciements Dépistage / Diagnostic de la trisomie 21 en période prénatale Service de Génétique CPDPN CHU Lyon Jocelyne Attia Médecins de l HFME Pascal Gaucherand René Charles Rudigoz

58 Lyon Neuroscience Research Center Dépistage / Diagnostic de la trisomie 21 en période prénatale Merci pour votre attention Questions?

59

Alexandra Benachi, Jean-Marc Costa Hôpital Antoine Béclère. Clamart-France Laboratoire CERBA-France

Alexandra Benachi, Jean-Marc Costa Hôpital Antoine Béclère. Clamart-France Laboratoire CERBA-France Dépistage Non Invasif de la T21 Oùen sommes nous? Alexandra Benachi, Jean-Marc Costa Hôpital Antoine Béclère. Clamart-France Laboratoire CERBA-France Pr Alexandra Benachi Exerçant au CHU Antoine Béclère,

Plus en détail

-CN seuil à 3,5 mm. -MSM2T + CN -MSM2T sans mesure de CN - Signes Echographiques ET2 et ET3. -CN (seuil à 3,5 mm) et ET2 et ET3? -Suppression des MSM?

-CN seuil à 3,5 mm. -MSM2T + CN -MSM2T sans mesure de CN - Signes Echographiques ET2 et ET3. -CN (seuil à 3,5 mm) et ET2 et ET3? -Suppression des MSM? Quel dépistage de la trisomie 21 fœtale en 2015 : Marqueurs sériques maternels ou tests génétiques non invasifs? Françoise Muller et ABA Biochimie Prénatale Hôpital Robert Debré Francoise.muller@rdb.aphp.fr

Plus en détail

Laboratoire Cerba. Congrès SHIP Marseille 15 Octobre 2010

Laboratoire Cerba. Congrès SHIP Marseille 15 Octobre 2010 Diagnostic prénatal non invasif à partir du sang maternel > J.M. COSTA Laboratoire Cerba Congrès SHIP Marseille 15 Octobre 2010 Diagnostic prénatal in utero en France : quelques chiffres clés Toutes indications

Plus en détail

Dépistage prénatal 11 e -14 e semaine

Dépistage prénatal 11 e -14 e semaine 23 Dépistage prénatal 11 e -14 e semaine Brochure d information Pour vous, pour la vie Quelques faits. La grande majorité des bébés naissent normaux ;. Toutes les femmes, quelque soit leur âge, présentent

Plus en détail

Qu'est-ce que nukleo?

Qu'est-ce que nukleo? Qu'est-ce que nukleo? nukleo est un test prénatal non invasif qui permet de dépister la trisomie 21 et d autres anomalies chromosomiques chez le fœtus. nukleo est réalisé à partir d'une simple prise de

Plus en détail

POUR UNE GROSSESSE PLUS SEREINE...

POUR UNE GROSSESSE PLUS SEREINE... POUR UNE GROSSESSE PLUS SEREINE... Être parent change profondément une vie et constitue l une des plus belles expériences qui soit. Cette grande aventure apporte également d importantes responsabilités,

Plus en détail

ANALYSE DE L ADN FŒTAL DANS LE SANG MATERNEL: APPLICATION A LA TRISOMIE 21

ANALYSE DE L ADN FŒTAL DANS LE SANG MATERNEL: APPLICATION A LA TRISOMIE 21 ANALYSE DE L ADN FŒTAL DANS LE SANG MATERNEL: APPLICATION A LA TRISOMIE 21 JM Costa 5èmes Journées de Biologie Praticienne Mazagan, 4-5 Avril 2014 LABORATOIRE CERBA, Laboratoire du réseau DIAGNOSTIC PRÉNATAL

Plus en détail

Centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal 2010

Centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal 2010 Centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal 2010 Matériel et méthodes Les activités des centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal font l objet d un suivi annuel sur un modèle de dossier

Plus en détail

Dépistage Prénatal Non Invasif

Dépistage Prénatal Non Invasif Dépistage Prénatal Non Invasif Dr Mélanie JIMENEZ POCQUET Biologiste - Cytogéneticien L ABOcaryo+ L ABO+ - Chambray les Tours Les patientes connectées Les forums La presse Le presse DPNI : pourquoi

Plus en détail

DIAGNOSTIC PRÉNATAL NON INVASIF : LE SANG MATERNEL

DIAGNOSTIC PRÉNATAL NON INVASIF : LE SANG MATERNEL 6 LE TEST DIAGNOSTIC PRÉNATAL NON INVASIF : LE SANG MATERNEL Source : les cellules trophoblastiques Fetal cell Cell isolation Détection 5-6SA Disparition rapide après accouchement Pas de persistance après

Plus en détail

Les diagnostics prénatal et préimplantatoire

Les diagnostics prénatal et préimplantatoire Les diagnostics prénatal et préimplantatoire Introduction Les progrès de la médecine ces dernières années ont permis de connaître certaines caractéristiques liées à la santé des enfants à naitre avant

Plus en détail

JORF n 0013 du 16 janvier 2014 page 748 texte n 11 ARRETE

JORF n 0013 du 16 janvier 2014 page 748 texte n 11 ARRETE Les premières versions de la loi Bioéthique ne plaçaient pas l'échographie obstétricale et fœtale parmi les examens de diagnostic prénatal. De ce fait, la réalisation de ces examens n'était pas soumise

Plus en détail

Diagnostic prénatal non invasif : Du GénotypageRhésus Fœtal au Diagnostic de la Trisomie 21

Diagnostic prénatal non invasif : Du GénotypageRhésus Fœtal au Diagnostic de la Trisomie 21 Diagnostic prénatal non invasif : Du GénotypageRhésus Fœtal au Diagnostic de la Trisomie 21 Dr. A. Levy-Mozziconacci UniteFonctionnelle de Biologie Materno-Fœtale et Centre de Médecine Fœtale, APHM, AMU,

Plus en détail

Diagnostic Prénatal des anomalies chromosomiques. Professeur H. Copin

Diagnostic Prénatal des anomalies chromosomiques. Professeur H. Copin Diagnostic Prénatal des anomalies chromosomiques Professeur H. Copin Jusqu au début des années 1970 Avant l accouchement peu d informations sur l enfant à naître Naissance d un enfant malformé : Mauvaise

Plus en détail

Directeurs de laboratoires d analyses médicales. Modification de la liste des actes de biologie médicale pris en charge par l Assurance Maladie

Directeurs de laboratoires d analyses médicales. Modification de la liste des actes de biologie médicale pris en charge par l Assurance Maladie Directeurs de laboratoires d analyses médicales Décisions UNCAM du 9 juin et du 6 juillet 2009 Modification de la liste des actes de biologie médicale pris en charge par l Assurance Maladie Référence :

Plus en détail

Place de la PCR digitale dans le dépistage non invasif des aneuploïdies à partir de l ADN fœtal circulant

Place de la PCR digitale dans le dépistage non invasif des aneuploïdies à partir de l ADN fœtal circulant Place de la PCR digitale dans le dépistage non invasif des aneuploïdies à partir de l ADN fœtal circulant Dr Laïla El Khattabi Service de Cytogénétique, Hôpital Cochin, Paris DPNT21 en France aujourd hui

Plus en détail

Analyses - Liste des analyses à accompagner d'une attestation de consultation

Analyses - Liste des analyses à accompagner d'une attestation de consultation Analyses - Liste des analyses à accompagner d'une attestation de consultation Libellé Document a joindre au prelevement Acétylcholinestérase - liquide amniotique attestation de consultation et consentement

Plus en détail

Combinaison variable avec potentiel de croissance vraisemblablement génétiquement préétabli

Combinaison variable avec potentiel de croissance vraisemblablement génétiquement préétabli Facteurs Maternels Facteurs fœtaux Facteurs placentaires Facteurs externes Combinaison variable avec potentiel de croissance vraisemblablement génétiquement préétabli Combien et lesquels? Quand? Comment?

Plus en détail

La médecine fœtale est une discipline

La médecine fœtale est une discipline Quel avenir pour le diagnostic prénatal? RÉSUMÉ : Le formidable essor des techniques de diagnostic prénatal a permis sans cesse des progrès depuis les années 80, dans la qualité du dépistage et du diagnostic

Plus en détail

Résumés des projets de recherche financés dans le cadre de l appel d offre 2013 «AMP, diagnostic préimplantatoire et diagnostic génétique»

Résumés des projets de recherche financés dans le cadre de l appel d offre 2013 «AMP, diagnostic préimplantatoire et diagnostic génétique» Résumés des projets de recherche financés dans le cadre de l appel d offre 2013 «AMP, diagnostic préimplantatoire et diagnostic génétique» Chercheur Sujet de recherche Subvention allouée BUJAN Louis DE

Plus en détail

CLARTE NUCALE Docteurs Marc TORRENT, stéphane SAULT

CLARTE NUCALE Docteurs Marc TORRENT, stéphane SAULT CLARTE NUCALE Docteurs Marc TORRENT, stéphane SAULT LONGUEUR CRANIO-CAUDALE (LCC, DCC) C est la mesure de la taille du fœtus entre le vertex et les fesses. 1 ) Approche technique : Critères de réussite

Plus en détail

La Génétique en Pratique

La Génétique en Pratique La Génétique en Pratique Deux volets /Trois échelles Clinique :-les syndromes - le conseil génétique Biologie :-Cellulaire -Moléculaire CELLULAIRE=Cytogénétique Structure du chromosome CELLULAIRE=Caryotype

Plus en détail

Revisiter le diagnostic étiologique dans la déficience intellectuelle

Revisiter le diagnostic étiologique dans la déficience intellectuelle Lyon Neuroscience Research Center Revisiter le diagnostic étiologique dans la déficience intellectuelle Damien Sanlaville Service de Génétique, Pr Edery Plateforme ACPA, NGS CHU de Lyon Pas de conflit

Plus en détail

Introduction. La consultation préconceptionnelle. http://www.univadis.fr

Introduction. La consultation préconceptionnelle. http://www.univadis.fr Surveillance d une grossesse en médecine générale Professeur Bruno LANGER Département de Gynéco-Obstétrique - Hôpital de Hautepierre - CHU de Strasbourg Introduction Mesdames, messieurs, Nous allons voir

Plus en détail

Analyse Chromosomique sur Puce à ADN Applications en Prénatal

Analyse Chromosomique sur Puce à ADN Applications en Prénatal Analyse Chromosomique sur Puce à ADN Applications en Prénatal Véronique Satre, Charles Coutton, Gaëlle Vieville, Françoise Devillard et Florence Amblard Maladies génétiques Anomalies chromosomiques Cytogénétique

Plus en détail

PUBLICATION DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA SANTE N 8912

PUBLICATION DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA SANTE N 8912 PUBLICATION DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA SANTE N 8912 Mise en œuvre du screening génétique prénatal non invasif de la trisomie 21 (Syndrome de Down) dans la pratique des soins de santé en Belgique In this

Plus en détail

Diagnostic Prénatal. dépistage des anomalies chromosomiques P. POULAIN. prélèvements ovulaires et pratique des interruptions de grossesse P.

Diagnostic Prénatal. dépistage des anomalies chromosomiques P. POULAIN. prélèvements ovulaires et pratique des interruptions de grossesse P. Diagnostic Prénatal notions d échographies et Doppler J. MILON dépistage des anomalies chromosomiques P. POULAIN prélèvements ovulaires et pratique des interruptions de grossesse P. POULAIN consultations

Plus en détail

Comité National de l Enfance 13 boulevard Lefebvre 75015 Paris

Comité National de l Enfance 13 boulevard Lefebvre 75015 Paris Comité National de l Enfance 13 boulevard Lefebvre 75015 Paris LE DIAGNOSTIC PRÉNATAL : DU DÉPISTAGE A LA MÉDECINE FOETALE Conférence présidée par le Professeur Alexandra BENACHI Service de Gynéco-Obstétrique

Plus en détail

Les Evolutions techniques. Marc Delpech Laboratoire de Génétique et Biologie moléculaires de l hôpital Cochin

Les Evolutions techniques. Marc Delpech Laboratoire de Génétique et Biologie moléculaires de l hôpital Cochin Les Evolutions techniques Marc Delpech Laboratoire de Génétique et Biologie moléculaires de l hôpital Cochin 1 Les principales étapes de l évolution technologique 1975 Southern blot 1977 Séquençage Sanger

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2014-32 du 14 janvier 2014 relatif aux diagnostics anténataux NOR : AFSP1323594D Publics concernés

Plus en détail

Centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal 2012

Centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal 2012 Centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal 2012 Matériel et méthode Les activités des centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal font l objet d un suivi annuel sur un modèle de dossier

Plus en détail

Analyses à accompagner d'une attestation de consultation et/ou du consentement du patient

Analyses à accompagner d'une attestation de consultation et/ou du consentement du patient Laboratoires Saint Julien & Beaulieu L'attestation de consultation doit être délivrée par le prescripteur. Un formulaire de consentement est disponible au laboratoire du même type qu à la page 68 de ce

Plus en détail

N PSO : 04_00_00_08_002.doc. Version : 12 Date : 01/06/2015 Page 1 sur 9 Manuel de prélèvement des échantillons primaires

N PSO : 04_00_00_08_002.doc. Version : 12 Date : 01/06/2015 Page 1 sur 9 Manuel de prélèvement des échantillons primaires Version : 12 Date : 01/06/2015 Page 1 sur 9 Vérificateurs : Pascale COCHAUX, Barbara DESSARS, Anne DE LEENER, Nadine CLAIS, Eric STIEVENART, Emmanuel USABYIMFURA CONTENU 1. Objet... 1 2. Domaine d application...

Plus en détail

Les prélèvements sont réceptionnés au laboratoire du lundi 9h00 au vendredi 17h00. Le N de téléphone de contact du laboratoire est le 02 / 764 68 75

Les prélèvements sont réceptionnés au laboratoire du lundi 9h00 au vendredi 17h00. Le N de téléphone de contact du laboratoire est le 02 / 764 68 75 INSTRUCTIONS GENERALES Les prélèvements sont réceptionnés au laboratoire du lundi 9h00 au vendredi 17h00 Le N de téléphone de contact du laboratoire est le 02 / 764 68 75 Aucun prélèvement ne doit être

Plus en détail

Grossesse normale. Besoins nutritionnels d une femme enceinte (16) Professeur Marc Gamerre Mai 2005

Grossesse normale. Besoins nutritionnels d une femme enceinte (16) Professeur Marc Gamerre Mai 2005 Grossesse normale. Besoins nutritionnels d une femme enceinte (16) Professeur Marc Gamerre Mai 2005 1. Définition La grossesse se définit comme étant l état de la femme enceinte. La fécondation se fait

Plus en détail

Les grossesses gémellaires compliquées du syndrome transfuseur transfusé

Les grossesses gémellaires compliquées du syndrome transfuseur transfusé Brochure d accueil à l usage des parents : Les grossesses gémellaires compliquées du syndrome transfuseur transfusé Centre Maladies Rares STT Hôpital Necker Enfants Malades Réalisée sous la direction du

Plus en détail

L année en gynécologie-obstétrique. 1. Un peu d histoire

L année en gynécologie-obstétrique. 1. Un peu d histoire L année en gynécologie-obstétrique Une étape supplémentaire a été de quantifier l ensemble de l ADN circulant et d identifier une différence en cas de fœtus aneuploïde, grâce à une méthode de quantification

Plus en détail

Université Paris René Descartes Faculté de médecine Paris 5

Université Paris René Descartes Faculté de médecine Paris 5 Université Paris René Descartes Faculté de médecine Paris 5 THESE Pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITE PARIS DESCARTES Droit, Santé, Ethique médicale Présentée et soutenue publiquement Le 27

Plus en détail

Ordonnance du DFI sur les prestations dans l assurance obligatoire des soins en cas de maladie

Ordonnance du DFI sur les prestations dans l assurance obligatoire des soins en cas de maladie Ordonnance du DFI sur les prestations dans l assurance obligatoire des soins en cas de maladie (Ordonnance sur les prestations de l assurance des soins, OPAS) Modification du 17 juin 2015 Le Département

Plus en détail

ommaire Présentation de l association... 3 Objectifs de l association... 4 Originalité de Valentin APAC... 6 Chiffres-clés... 7

ommaire Présentation de l association... 3 Objectifs de l association... 4 Originalité de Valentin APAC... 6 Chiffres-clés... 7 Valentin Association de Porteurs d Anomalies Chromosomiques 52 la Butte Églantine 95610 Éragny-sur-Oise Tel Fax : 01 30 37 90 97 contact@valentin-apac.org www.valentin-apac.org Membre de l Alliance Maladies

Plus en détail

Membres du groupe de travail :

Membres du groupe de travail : Comité Consultatif National d Ethique pour les Sciences de la Vie et de la Santé Avis n 107 Avis sur les problèmes éthiques liés aux diagnostics anténatals : le diagnostic prénatal (DPN) et le diagnostic

Plus en détail

Les petis signes de T21 : comment ça marche et à quoi ça sert? Christophe Vayssière (Toulouse) DIU d echographie 2011

Les petis signes de T21 : comment ça marche et à quoi ça sert? Christophe Vayssière (Toulouse) DIU d echographie 2011 Les petis signes de T21 : comment ça marche et à quoi ça sert? Christophe Vayssière (Toulouse) DIU d echographie 2011 2 types de «petits signes»? Il a 2 types de petits signes de T21 : 1/ les signes suite

Plus en détail

Module 2 : 015 EXAMEN PRÉNUPTIAL

Module 2 : 015 EXAMEN PRÉNUPTIAL Module 2 : 015 EXAMEN PRÉNUPTIAL Validé par le Dr Bertel Intérêts de l examen prénuptial Obligatoire avant le mariage civil datant < 2 mois, il est divisé en 2 consultations : - Première consultation :

Plus en détail

LE POINT PRATIQUE SUR L ARRETE DU 23 JUIN 2009 AVEC LE CEPPIM ET LA SFAPE

LE POINT PRATIQUE SUR L ARRETE DU 23 JUIN 2009 AVEC LE CEPPIM ET LA SFAPE LE POINT PRATIQUE SUR L ARRETE DU 23 JUIN 2009 AVEC LE CEPPIM ET LA SFAPE Le gouvernement français a décidé de mieux organiser la gestion du dépistage des anomalies fœtales et en particulier de la trisomie

Plus en détail

L'hybridation fluorescente (FISH)

L'hybridation fluorescente (FISH) L'hybridation fluorescente (FISH) fluorescent in situ hybridization DR Thierry PALUKU THEY-THEY LABO GENETIQUE ET PATHO MOLECULAIRE JUIN 2007 Définition repérer la présence d'anomalies chromosomiques par

Plus en détail

Consultation préconceptionnelle. Sérologie : toxoplasmose, rubéole Vaccin rubéole sous contraception Acide folique : 0,4mg

Consultation préconceptionnelle. Sérologie : toxoplasmose, rubéole Vaccin rubéole sous contraception Acide folique : 0,4mg LA GROSSESSE Consultation préconceptionnelle Sérologie : toxoplasmose, rubéole Vaccin rubéole sous contraception Acide folique : 0,4mg généralité La déclaration doit être effectuée avant la fin de la 14e

Plus en détail

DÉSI R D ENFANT ET TABAC. Institut Serono pour la Fertilité et la Reproduction

DÉSI R D ENFANT ET TABAC. Institut Serono pour la Fertilité et la Reproduction DÉSI R D ENFANT ET TABAC Institut Serono pour la Fertilité et la Reproduction SOMMAIRE 4Introduction 5Comment le tabac agit-il sur la fécondité? 6Et l homme? 7 Conclusion INTRODUCTION On connaît bien les

Plus en détail

Capacités et attitudes Activités Compétences Tâche complexe Extraire et organiser des Informations

Capacités et attitudes Activités Compétences Tâche complexe Extraire et organiser des Informations Constat : la méiose produit des gamètes génétiquement différents qui parfois comportent des anomalies qui peuvent empêcher l embryon de se développer ou de se développer normalement et entraîner alors

Plus en détail

Mise en place d une EPP Le modèle du C.F.E.F. Journée des Réseaux - Paris 17 décembre 2009

Mise en place d une EPP Le modèle du C.F.E.F. Journée des Réseaux - Paris 17 décembre 2009 Mise en place d une EPP Le modèle du C.F.E.F. Rapport de la HAS Mai 2007 1. Dépistage combiné du 1er trimestre Associant Age, CN et MSM ( PAPP-A et Béta HCG ) Assurance qualité : FMC, Contrôle qualité

Plus en détail

La maladie de Huntington

La maladie de Huntington La maladie de Huntington Chorée de Huntington La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est

Plus en détail

Déclaration tardive de grossesse : Etude éco-épidémiologique des déterminants individuels et environnementaux

Déclaration tardive de grossesse : Etude éco-épidémiologique des déterminants individuels et environnementaux Déclaration tardive de grossesse : Etude éco-épidémiologique des déterminants individuels et environnementaux Anne-Lise BOLOT Dr Frédéric MAUNY UMR CNRS Chrono-environnement - n 6249 Université de Franche-Comté

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 31 mars 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 31 mars 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 31 mars 2010 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans par arrêté du 19/04/2005 (JO du 03/05/2005) RHOPHYLAC 200 microgrammes/2 ml, solution

Plus en détail

Translocations chromosomiques

Translocations chromosomiques 12 Translocations chromosomiques Adapté des brochures élaborés par l Hôpital Guy et l Hôpital St Thomas à Londres et adapté aux critères de qualité du London IDEAS Genetic Knowledge Park. Traduction française

Plus en détail

PREMIÈRE ANNONCE. Tristan Deschamps_Bureau des Congrès de Lyon

PREMIÈRE ANNONCE. Tristan Deschamps_Bureau des Congrès de Lyon PREMIÈRE ANNONCE Tristan Deschamps_Bureau des Congrès de Lyon LIEU DU CONGRÈS : ESPACE TÊTE D OR - 103, boulevard de la Bataille de Stalingrad - 69100 Lyon-Villeurbanne MERCREDI 10 SEPTEMBRE 2014 PROGRAMME

Plus en détail

I. TOUITOU (Mise ligne 15/10/08 LIPCOM-RM) Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

I. TOUITOU (Mise ligne 15/10/08 LIPCOM-RM) Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes er cycle PCEM MI5 Génétique moléculaire et clinique Année Universitaire 008-009 Comment apprécier la composante héréditaire des maladies?. Excès de cas familiaux - Les études familiales - - La plupart

Plus en détail

Recommandations de l ACLF pour le de pistage non invasif des anomalies chromosomiques fœtales

Recommandations de l ACLF pour le de pistage non invasif des anomalies chromosomiques fœtales Recommandations de l ACLF pour le de pistage non invasif des anomalies chromosomiques fœtales Version 1-2015 1 Résumé Le DPNI est validé par la technique de MPS mais d autres techniques sont en cours de

Plus en détail

la grossesse de la grossesse Ce qui a précédé Les débuts Les conditions de «mise en route» de la grossesse

la grossesse de la grossesse Ce qui a précédé Les débuts Les conditions de «mise en route» de la grossesse FICHE ACTION N o 1 Ce qui a précédé la grossesse Les débuts de la grossesse Comprendre pour agir Les conditions de «mise en route» de la grossesse D après l enquête nationale périnatale 2003 (1), quand

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation et diagnostic prénatal

Assistance médicale à la procréation et diagnostic prénatal Assistance médicale à la procréation et diagnostic prénatal L élaboration du SROS troisième génération, volet Assistance Médicale à la Procréation (AMP) et Diagnostic Prénatal (DPN) s est déroulé au moment

Plus en détail

LE SUIVI DE GROSSESSE Actualités. Dr Christelle BESNARD-CHARVET AMIFORM, 28 septembre 2013

LE SUIVI DE GROSSESSE Actualités. Dr Christelle BESNARD-CHARVET AMIFORM, 28 septembre 2013 LE SUIVI DE GROSSESSE Actualités Dr Christelle BESNARD-CHARVET AMIFORM, 28 septembre 2013 LE PREMIER TRIMESTRE DE GROSSESSE LA DATATION DE LA GROSSESSE Bien fixer la date de la grossesse DR Echographie

Plus en détail

OPINION DE COMITÉ DE LA SOGC

OPINION DE COMITÉ DE LA SOGC N 287, février 2013 État actuel du dépistage prénatal non effractif du syndrome de Down, de la trisomie 18 et de la trisomie 13 au moyen d ADN acellulaire se trouvant dans le plasma maternel La présente

Plus en détail

Du microscope. aux microarrays. le "saut de puce" de la cytogénétique

Du microscope. aux microarrays. le saut de puce de la cytogénétique Du microscope le "saut de puce" aux microarrays de la cytogénétique ARL 13 mars 2008 Dr Danielle Martinet Spéc. FAMH en analyses de génétique médicale Laboratoire de cytogénétique constitutionnelle Service

Plus en détail

Le syndrome de Klinefelter

Le syndrome de Klinefelter Le syndrome de Klinefelter Le syndrome Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à vous

Plus en détail

Dr Eric HUYGHE Dr Jean Marc RIGOT

Dr Eric HUYGHE Dr Jean Marc RIGOT Dr Eric HUYGHE Dr Jean Marc RIGOT Module Infertilité (Niveau 1-2 ème partie) 2 cas cliniques Objectifs : OATS & varicocèle Cas clinique # 3 Homme 38 ans sans ATCD, femme 39 ans sans ATCD, mariés depuis

Plus en détail

Règles de bonnes pratiques en génétique constitutionnelle à des fins médicales (Hors diagnostic prénatal)

Règles de bonnes pratiques en génétique constitutionnelle à des fins médicales (Hors diagnostic prénatal) Règles de bonnes pratiques en génétique constitutionnelle à des fins médicales (Hors diagnostic prénatal) Sommaire Introduction... 3 A - Prise en charge des personnes... 5 1- Préambule... 5 2- La prescription...

Plus en détail

Fiche : CARACTERISATION CYTOGENETIQUE ET MOLECULAIRE DES LEUCEMIES PROLYMPHOCYTAIRES B. Coordonnateurs : F Nguyen Khac, E Chapiro

Fiche : CARACTERISATION CYTOGENETIQUE ET MOLECULAIRE DES LEUCEMIES PROLYMPHOCYTAIRES B. Coordonnateurs : F Nguyen Khac, E Chapiro 1 Fiche : CARACTERISATION CYTOGENETIQUE ET MOLECULAIRE DES LEUCEMIES PROLYMPHOCYTAIRES B Coordonnateurs : F Nguyen Khac, E Chapiro CONTEXTE La leucémie prolymphocytaire B (LPL B) est une pathologie rare,

Plus en détail

Maladie de Fabry Génétique et Transmission

Maladie de Fabry Génétique et Transmission DEBAT AVEC LES PATIENTS Maladie de Fabry Génétique et Transmission 27 novembre 2010, Hôpital Cochin Interventions Dr Géraldine VIOT, généticienne (diaporamas n 1) Dr Olivier LIDOVE, interniste (diaporamas

Plus en détail

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre Fondation PremUp Mieux naître pour mieux vivre Une fondation de coopération scientifique initiée par les pouvoirs publics en 2007 6 membres fondateurs : L Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, l Inserm,

Plus en détail

+ La génomique et ses applications Quel usage et quel usager? Jorge Niosi (UQAM) Bryn Williams-Jones (UdeM)

+ La génomique et ses applications Quel usage et quel usager? Jorge Niosi (UQAM) Bryn Williams-Jones (UdeM) + La génomique et ses applications Quel usage et quel usager? Jorge Niosi (UQAM) Bryn Williams-Jones (UdeM) + La «génomique» 2 Le terme est apparu dans les années 1980 pour décrire l étude du génome entier

Plus en détail

l insémination avec sperme de conjoint Les différentes phases de a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n

l insémination avec sperme de conjoint Les différentes phases de a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n D O S S I E R G U I D E a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n l insémination avec sperme de conjoint Les différentes phases de Les différentes phases de l insémination avec sperme

Plus en détail

Les tests génétiques à des fins médicales

Les tests génétiques à des fins médicales Les tests génétiques à des fins médicales Les tests génétiques à des fins médicales Nous avons tous hérité d une combinaison unique de gènes de la part de nos parents. Cette constitution originale et l

Plus en détail

F us u ses c ouc u he h s s po p nt n a t né n es J. L J. an sac CHU H T ou

F us u ses c ouc u he h s s po p nt n a t né n es J. L J. an sac CHU H T ou Fausses couches spontanées J Lansac CHU Tours Définition Avortement : expulsion produit de conception avant 22SA ou enfant

Plus en détail

ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE

ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE (Diplôme Interuniversitaire National d ) 17/02/2015 avec Bordeaux, Brest, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Paris V et XII, Toulouse et Tours Objectifs : Formation

Plus en détail

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE 1- Définition : Le diabète sucré se définit par une élévation anormale et chronique de la glycémie. Cette anomalie est commune à tous les types de diabète sucré, mais

Plus en détail

23/05/2013. I- Définition de la PMA

23/05/2013. I- Définition de la PMA Plan Exposé présenté par Gynécologue Obstétricien, Introduction Définitions Historique Différentes techniques Techniques simples Techniques de PMA proprement dites Indications des techniques Rôle du technicien

Plus en détail

Grossesse gémellaire après PMA Bonne ou mauvaise nouvelle?

Grossesse gémellaire après PMA Bonne ou mauvaise nouvelle? Grossesse gémellaire après PMA Bonne ou mauvaise nouvelle? Loïc Sentilhes, Catherine Morinière, Sophie Lemerle, Pascale May-Panloup, Françoise Boussion, Florence Biquard, Philippe Gillard, Philippe Descamps

Plus en détail

Version du 26 janvier 2010

Version du 26 janvier 2010 Fédération Française des Réseaux de Santé en Périnatalité BUREAU Président Didier LEMERY Auvergne Secrétaire Bernard BRANGER Pays de la Loire Trésorier Gisèle CRIBALLET Languedoc -Roussillon Vice-Président

Plus en détail

Médecine personnalisée, de quoi parle-t on? Dominique Stoppa-Lyonnet

Médecine personnalisée, de quoi parle-t on? Dominique Stoppa-Lyonnet Médecine personnalisée, de quoi parle-t on? Dominique Stoppa-Lyonnet Octobre 2014 Médecine «génomique» personnalisée La médecine «génomique» personnalisée repose sur l identification de sous-groupes de

Plus en détail

Prénatal Non Invasif. Dépistage Avancé Non Invasif dans le Plasma Maternel

Prénatal Non Invasif. Dépistage Avancé Non Invasif dans le Plasma Maternel Dépistage Avancé Non Invasif dans le Plasma Maternel Dépistage Diagnostic Avancé Prénatal Non Invasif NIPD: Non invasive prenatal diagnosis NIPT: Non invasive prenatal testing NIAPS: Non invasive advanced

Plus en détail

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Docteur B. Maria Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique TOME XXIV publié le 30.11.2000 VINGT-QUATRIÈMES JOURNÉES

Plus en détail

Etude de l organisation spatiale de territoires chromosomiques dans le noyau trisomique 21

Etude de l organisation spatiale de territoires chromosomiques dans le noyau trisomique 21 Etude de l organisation spatiale de territoires chromosomiques dans le noyau trisomique 21 MASTER 1 présenté le 16/09/2014 Par Natasha OLLIER Maître de stage : Stéphan KEMENY Chef de Service : Philippe

Plus en détail

GROSSESSE ET MALADIE THROMBO-EMBOLIQUE VEINEUSE ( MTEV)

GROSSESSE ET MALADIE THROMBO-EMBOLIQUE VEINEUSE ( MTEV) Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles 78150 Le Chesnay http : //www.nat78.com GROSSESSE ET MALADIE THROMBO-EMBOLIQUE VEINEUSE ( MTEV)

Plus en détail

Inllusion Works. Positions de Procap. Diagnostic préimplantatoire Réflexions éthiques sur la sélection d embryons lors de la fécondation artificielle

Inllusion Works. Positions de Procap. Diagnostic préimplantatoire Réflexions éthiques sur la sélection d embryons lors de la fécondation artificielle Inllusion Works Positions de Procap Diagnostic préimplantatoire Réflexions éthiques sur la sélection d embryons lors de la fécondation artificielle Contexte Grâce à la médecine de reproduction, les couples

Plus en détail

Que se passe-t-il dans un laboratoire de génétique?

Que se passe-t-il dans un laboratoire de génétique? 12 appliquer à des échantillons conservés (par exemple, si les premiers tests n ont abouti à aucun résultat), si le patient y consent. De cette façon, les patients et les médecins peuvent être sûrs que

Plus en détail

Dépistage, prise en charge et. Journée du médecin de famille, 10 juin 2004

Dépistage, prise en charge et. Journée du médecin de famille, 10 juin 2004 Diabète gestationnel Dépistage, prise en charge et recommandations Journée du médecin de famille, 10 juin 2004 Diabète gestationnel Prévalence: 3 à 6% Quel test? Quel seuil? Quelle population? A quel moment

Plus en détail

Ordonnance du DFI sur les prestations dans l assurance obligatoire des soins en cas de maladie

Ordonnance du DFI sur les prestations dans l assurance obligatoire des soins en cas de maladie Ordonnance du DFI sur les prestations dans l assurance obligatoire des soins en cas de maladie (Ordonnance sur les prestations de l assurance des soins, OPAS) Modification du 27 novembre 2015 Le Département

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail

À compter de 2010 les codes du chapitre XVI ne doivent plus être employés au-delà de 2 ans. Créé le 1 er Mars 2011

À compter de 2010 les codes du chapitre XVI ne doivent plus être employés au-delà de 2 ans. Créé le 1 er Mars 2011 FASCICULE VI AFFECTIONS DU NOUVEAU-NÉ Emploi des codes du chapitre XVI Le chapitre XVI est celui de Certaines affections dont l origine se situe dans la période périnatale. La définition de la période

Plus en détail

Importance du développement des biomarqueurs par un industriel

Importance du développement des biomarqueurs par un industriel Importance du développement des biomarqueurs par un industriel Dr Frédéric Eberlé, responsable médical Roche Diagnostics France Marseille, 27 mars 2015 Terminologie Biomarqueurs, Tests de diagnostic, Tests-compagnons

Plus en détail

La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel

La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel E. SOBNGWI 1. Il faut distinguer La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel Epidémiologie 5% de toutes

Plus en détail

Place de l IRM dans le diagnostic du cancer du sein

Place de l IRM dans le diagnostic du cancer du sein Place de l IRM dans le diagnostic du cancer du sein Docteur Maryannick Bryselbout, Hôpital d Aix en Provence Docteur Olivier Marpeau, Clinique de l Étoile Cancer le plus fréquent de la femme En France,

Plus en détail

Service de Gynécologie-Obstétrique, CHRU de Pointe-à-Pitre, 97110 Pointe-à-Pitre, Guadeloupe.

Service de Gynécologie-Obstétrique, CHRU de Pointe-à-Pitre, 97110 Pointe-à-Pitre, Guadeloupe. J Gynecol Obstet Biol Reprod 2001 ; 30 : 51-58. Travail original Suivi clinique et paraclinique d une grossesse normale F. Vendittelli, E. Janky Service de Gynécologie-Obstétrique, CHRU de Pointe-à-Pitre,

Plus en détail

Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer

Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer DOCUMENT D INFORMATION POUR LES PROFESSIONNELS Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer Septembre 2009 DÉFINITION ET OBJECTIF Dès lors qu ils expriment un projet de

Plus en détail

Dr. Djellali-Zemni Safia, Dr.Ragmoun Houssem Gynécologues obstétriciens - Tunisie. SAERM, ALGER 28-29 Mai 2010

Dr. Djellali-Zemni Safia, Dr.Ragmoun Houssem Gynécologues obstétriciens - Tunisie. SAERM, ALGER 28-29 Mai 2010 Dr. Djellali-Zemni Safia, Dr.Ragmoun Houssem Gynécologues obstétriciens - Tunisie SAERM, ALGER 28-29 Mai 2010 INTRODUCTION Ménopause ou insuffisance ovarienne physiologique Phénomène inéluctable de l espèce

Plus en détail

Atelier 1: Oncogénétique. O. Cohen-Haguenauer, M. Albiter, N. Espié, L. Cahen-Doidy

Atelier 1: Oncogénétique. O. Cohen-Haguenauer, M. Albiter, N. Espié, L. Cahen-Doidy Atelier 1: Oncogénétique O. Cohen-Haguenauer, M. Albiter, N. Espié, L. Cahen-Doidy 2 Cas clinique Mme L C Historique Patiente âgée de 61 ans 1998 -Traitement conservateur d un CLI (carcinome lobulaire

Plus en détail

PRESENTATION PROJET 2010-2015. Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN

PRESENTATION PROJET 2010-2015. Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN PRESENTATION PROJET 2010-2015 Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN Bilan d activité du RSN année 2009 Population cible : 18000 couple mère enfant Professionnels impliqués dans le réseau :

Plus en détail

D O S S I E R G U I D E. a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n. Les différentes phases de. la fécondation in vitro

D O S S I E R G U I D E. a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n. Les différentes phases de. la fécondation in vitro D O S S I E R G U I D E a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n Les différentes phases de la fécondation in vitro L e s d i f f é r e n t e s p h a s e s d e l a F I V Madame, Monsieur,

Plus en détail

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours Grossesse et HTA J Potin Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours HTA et grossesse Pathologie fréquente : 2 à 5 % des grossesses (2 à 3 % des multipares, 4 à 8 % des primipares)

Plus en détail

leucémie lymphoïde chronique

leucémie lymphoïde chronique la leucémie lymphoïde chronique S.Taoussi, M.T. Abad Service hématologie, EHS ELCC Blida Ce travail a été réalisé au laboratoire hématologie du CAC Blida avec le soutien du CMNG et du laboratoire de recherche

Plus en détail

Charte de la Banque ADN et de Cellules de Généthon

Charte de la Banque ADN et de Cellules de Généthon Sommaire 1. PREAMBULE... 2 2. DEFINITIONS... 2 3. CADRE LEGAL... 3 4. ORGANISATION DE LA BACG... 4 5. PRESTATIONS DE LA BACG... 5 6. MODALITES DE CONTRIBUTION ET D UTILISATION DES SERVICES... 5 7. REGLES

Plus en détail

Document de base sur le diagnostic préimplantatoire et prénatal. Situation clinique. Situation juridique 1

Document de base sur le diagnostic préimplantatoire et prénatal. Situation clinique. Situation juridique 1 CDBI/INF (2010) 6 Document de base sur le diagnostic préimplantatoire et prénatal Situation clinique Situation juridique 1 1 La partie II de ce document présente la législation dans les Etats membres du

Plus en détail