Le commerce électronique dans un Québec numérique en 2015 : un levier de croissance pour les PME

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le commerce électronique dans un Québec numérique en 2015 : un levier de croissance pour les PME"

Transcription

1 Le commerce électronique dans un Québec numérique en 2015 : un levier de croissance pour les PME Semaine mondiale de l entrepreneuriat SADC des Laurentides, 18 novembre 2015 Guillaume Ducharme Directeur des communications et des relations avec les

2 Le CEFRIO Organisme de recherche et d innovation sur l appropriation et l usage du numérique dans les organisations Notre mission Ce qui nous distingue «Contribuer à l avancement de la société québécoise par le numérique, comme levier de l innovation sociale et organisationnelle». Centre facilitant la recherche et l innovation dans les organisations à l aide des TIC Deux lignes d affaires : projets pilotes collectifs et enquêtes 150 membres universitaires, gouvernementaux et du privé dans tous les secteurs d activités Collaboration de quelque 80 chercheurs universitaires dans les projets 2

3 Recherche-expérimentation et mesures > Tous les ans, 30+ projets mettant à contribution des centaines de partenaires de projet et de nombreux chercheurs associés. o o o o o o PME 2.0 Mode et aéronautique : PMEnumerique.ca École en réseau Autodiagnostic de l innovation par le numérique Développement des compétences par le numérique Unité mobile de formation 2015, CEFRIO 3

4 Au menu > Le Québec numérique en 2015 > Connexion des foyers et utilisation d Internet > Les médias sociaux > Les modes de communication > La mobilité > Le commerce électronique > Les cyberacheteurs > Les (trop peu nombreuses) entreprises qui vendent en ligne > Conclusion et conseils > Période de discussion et questions 4

5 L enquête NETendances adultes québécois > Une mesure longitudinale, 15 e anniversaire en 2015; > Un sondage téléphonique (1000 adultes québécois/mois); > Une thématique par mois Téléchargez les publications sur notre site Web : 2015, CEFRIO 5

6 Connexion des foyers et utilisation d Internet 6

7 Internautes québécois Qui ici n utilise pas Internet? 2015, CEFRIO 7

8 Les internautes québécois Plus de 4 foyers québécois sur 5 sont branchés à Internet ÉQUIPEMENT (EN % DES FOYERS) 66% 59% 53% 45% NETendances 2014 Base foyers québécois (n = 1 003) Mentions multiples 2015, CEFRIO 8

9 Qui sont les non-internautes au Québec Au total, 13,8 % des foyers québécois n ont toujours pas accès à Internet en Dans la majorité de ces foyers non branchés à Internet (84,1%), la personne répondante est âgée de 65 ans et plus. En bref, les foyers non branchés sont principalement composés de ménages à faible revenu, avec des occupants aînés. 2015, CEFRIO 9

10 Les internautes québécois En moyenne, les internautes québécois passent 22,2 heures par semaine sur Internet 9,4 h 7,2 h 6,9 h NETendances 2014 Base internautes (n = 897) 10

11 Heures d utilisation active d Internet par semaine selon l âge (2015) 32,9 Tous appareils confondus Sur un ordinateur de table Sur un appareil mobile Sur un ordinateur portable ou un miniportable 24,6 24,2 22,3 12,9 10,6 9,9 10,5 10,3 10,8 7,8 7,4 6,6 7,4 7,2 6 5,5 17,3 8,4 4,8 14,2 14,5 6 6,1 5,6 5 5,2 3,8 18 à 24 ans 25 à 34 ans 35 à 44 ans 45 à 54 ans 55 à 64 ans 65 à 74 ans 75 ans et , CEFRIO Base: internautes québécois (n=918) 11

12 Domiciles branchés à Internet Évolution sur dix ans (2004 à 2014) % % 56% % % 41% 22% 4% Total 65 ans et plus Primaire Secondaire Base: foyers québécois (n=1000 environ chaque année) 2015, CEFRIO 12

13 Les médias sociaux 13

14 Utilisation des médias sociaux (2015) 2015 Adultes ayant réalisé au moins une activité sur les médias sociaux 73% 73% Utilisation des médias sociaux selon l'âge 94% 92% 88% 78% 62% 46% 25% % Total 18 à 24 ans25 à 34 ans35 à 44 ans45 à 54 ans55 à 64 ans65 à 74 ans 75 ans et Base : adultes québécois (n=1003) plus % 64% 73% Utilisation des médias sociaux selon la scolarité 67% 84% 81% 23% % Base : adultes québécois (n=1003) Total Primaire Secondaire Collégial Universitaire Base : adultes québécois (n=1003) 2015, CEFRIO 14

15 Activités sur les médias sociaux (2015) 73% 67% 63% 51% 47% 31% Total au moins une activité Se connecter à son compte Consulter du contenu Relayer ou partager du contenu Interagir avec d'autres utilisateurs Créer du contenu Base: adultes québécois (n=1001 en 2015 et n=1003 en 2014) 2015, CEFRIO 15

16 Activités sur les médias sociaux (2015) FRÉQUENCE DE PRATIQUE DES ACTIVITÉS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX Jamais Moins d'une fois par mois Au moins une fois par mois Au moins une fois par semaine Au moins une fois par jour 8% 2% 4% 17% 14% 6% 10% 25% 30% 36% 9% 7% 13% 9% 57% 70% 46% Se connecter à son compte Consulter du contenu Relayer ou partager du contenu Base: adultes utilisant les médias sociaux (n=729) 25% 21% 23% 28% Interagir avec d'autres utilisateurs 10% 14% 11% 8% Créer du contenu 2015, CEFRIO 2015, CEFRIO 16

17 Les réseaux sociaux les plus utilisés en 2015 Proportion d utilisateurs chez les adultes 62 % 57 % 27 % 17 % 10 % 9 % Base : adultes québécois (n=1001) 2015, CEFRIO 17

18 Proportion des internautes qui suivent un organisme, une entreprise ou une marque sur les médias sociaux % 77% 52% 48% % 51% 41% 59% Oui Non/NSP Base : internautes québécois (n= 846, n=764 en 2013, 824 en 2012 et 806 en 2011) 2015, CEFRIO 18

19 Les modes de communication 21

20 Principaux modes de communication pour communiquer avec les proches en % 84% 76% 61% % 69% 62% 66% 65% Téléphone fixe ou résidentiel Total appareil mobile Total outils sur Internet* *Courriel, messagerie intégrée aux réseaux sociaux, vidéoconférence, clavardage, téléphonie sans vidéo sur Internet Base adultes québécois (n=1000 en 2015, n=1000 en 2014 et n=1002 en 2013 ) 2015, CEFRIO 22

21 Principaux modes de communication pour communiquer avec les proches selon l âge (2015) Téléphone mobile (appels et textos) Outils sur Internet (total) Téléphone fixe ou résidentiel 89% 91% 85% 93% 81% 75% 78% 79% 69% 46% 69% 60% 66% 68% 47% 96% 96% 46% 42% 43% 28% 18 à 24 ans 25 à 34 ans 35 à 44 ans 45 à 54 ans 55 à 64 ans 65 à 74 ans 75 ans et plus Base: adultes québécois (n=1000) 2015, CEFRIO 23

22 La mobilité 24

23 Taux d adultes québécois qui possèdent un appareil mobile en 2015 Progression de la proportion d'adultes qui détiennent un appareil mobile 32% 44% 52% 53% 39% 46% 41% 40% 37% 34% % 23% 25% 25% 21% % % 5% 8% 9% N/D N/D N/D 1% Téléphone intelligent Tablette numérique Téléphone mobile de base Baladeur MP3 Liseuse numérique Montre intelligente Base : adultes québécois (n=1000 environ chaque année) 2015, CEFRIO 25

24 Utilisation d Internet sur mobile (2014) % 34% 23% % 35% % 8% 9% 8% 5% 6% 6% 1% 1% 2% Téléphone intelligent Tablette numérique Téléphone mobile de base Baladeur numérique Liseuse numérique Base : adultes québécois (n=1004 en 2014, n=1000 en 2013 et n=1000 en 2012) 2015, CEFRIO 26

25 Activités réalisées sur Internet à partir des appareils mobiles (2014) Communiquer par courriel Communiquer par clavardage, messagerie instantanée ou messages textes 85% 83% Télécharger des applications gratuites ou payantes 69% Lire les nouvelles / consulter l'actualité 65% Accéder à vos comptes bancaires 62% Effectuer des opérations bancaires 55% Consulter des sites Internet gouvernementaux 50% 2014 Faire un ou des paiements en ligne 42% Base : mobinautes québécois (n=558 en 2014, n=490 en 2013 et n=332 en 2012) 2015, CEFRIO 27

26 Le commerce électronique Les cyberacheteurs 29

27 Le commerce électronique Des dépenses totales estimées à 6,6 milliards de dollars en $ sur 4 seulement est dépensé au Québec. 2015, CEFRIO 30

28 État du commerce électronique : Québec vs. reste du monde 54% 63% 49% 73% 53% 27% 13% 21% 61% % de cyberacheteurs Québec: NETendances 2014 Base adultes (n = 1 000) Au moins un achat en ligne au cours de l année Reste du monde: emarketer 2014 Base: 14 ans et plus Au moins un achat au cours de l année (prévisions 2014) 31

29 Produits achetés en ligne en , CEFRIO 32

30 Sur quels sites réalisent-ils leurs achats en ligne? 7% 6% 4% 4% 3% SITES INTERNET _ 20 PREMIERS SITES = 42 % DU TOTAL $ 2015, CEFRIO Base montant (n = $) 1% 1% 1% 1% 1% 1% 1% 1% 2% 2% 2% 2% 2% 1% 1% 33

31 Quelles plateformes utilisent-ils pour réaliser leurs achats en ligne? % TRANSACTIONS EN LIGNE ICEQ % 39% 15% 5% 42% 47% 4% 4% ICEQ ICEQ Base transactions (n = ) Total = 100% ICEQ Base transactions (n = ) Total = 100% 34 34

32 Achats et dépenses selon l âge Proportion de cyberacheteurs 72% 69% 49% 54% 36% 26% 17% 18 à 24 ans 25 à 34 ans 35 à 44 ans 45 à 54 ans 55 à 64 ans 65 à 74 ans 75 ans + Montant moyen des dépenses 300 $ 299 $ 321 $ 312 $ 345 $ 197 $ 157 $ 18 à 24 ans 25 à 34 ans 35 à 44 ans 45 à 54 ans 55 à 64 ans 65 à 74 ans 75 ans et + Base: adultes québécois (n=1003) et cyberacheteurs québécois (n=3416) 2015, CEFRIO 35

33 Activités de commerce électronique réalisées à partir d appareils mobiles Effectuer des achats en ligne 31% 41% 34% 27% 12% 11% 5% 18 à 24 ans 25 à 34 ans 35 à 44 ans 45 à 54 ans 55 à 64 ans 65 à 74 ans 75 ans + 16% Comparer le prix affiché d'un produit alors que vous êtes en magasin 28% 26% 20% 9% 6% 3% 18 à 24 ans 25 à 34 ans 35 à 44 ans 45 à 54 ans 55 à 64 ans 65 à 74 ans 75 ans + Base: adultes québécois (n=1004 en 2014 et n=1000 en 2013) 2015, CEFRIO 36

34 Comment arrivent-ils sur le site d achat? 12% E-MARKETING FIDÉLISATION 50% Site déjà utilisé SITE D ACHAT 2% Publicité 1% Contact 1% Groupe/Page 1% 5% 1% 1% 21% RÉFÉRENCEMENT 20% Résultat de recherche 1% Lien commercial 8% PRÉSENCE HORS-LIGNE 6% 1% 1% Base transactions (n = ) Total = 100% - Autres = 9% ; Ne sait pas = 1% 37

35 Pourquoi choisissent-ils le site d achat? PRIX 44% CONFIANCE 27% DISPONIBILITÉ 23% DIVERSITÉ DE CHOIX 16% DÉLAI DE LIVRAISON 10% AVIS ET COMMENTAIRES 6% MARQUE CONNUE 12% LIVRAISON GRATUITE 10% POSSIBILITÉ RETOUR MAGASIN 6% COUP DE COEUR 12% POLITIQUE DE RETOUR 6% ABSENCE DE TAXES 2% SITE D ACHAT Base transactions (n = ) Mentions multiples Autres = 25% ; Ne sait pas = 1% 38

36 Pourquoi sont-ils insatisfaits? 44% PRODUIT / SERVICE (non conforme, décevant, défectueux) 20% LIVRAISON (retard, délais trop longs) 8% SERVICE APRÈS-VENTE, RELATION CLIENT 8% SITE (complexe, défectueux, mal conçu) 8% FRAIS IMPRÉVUS (de dernière minute, de douane) 3% PRIX, RAPPORT QUALITÉ-PRIX 3% RUPTURE DE STOCK 2% PROBLÈME DE CARTE / TRANSACTION Base transactions insatisfaisantes (n = 263 ; soit 2,4% des transactions) Mentions multiples (autres raisons = 23%) 1% CLAUSE CACHÉE (reconduction tacite) 39

37 Le commerce électronique Les cybervendeurs 40

38 LES ENTREPRISES QUÉBÉCOISES ET LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE Parmi les entreprises québécoises des 4 secteurs ciblés : 12 % des entreprises vendent leurs produits/services en ligne 88 % des entreprises ne font pas de commerce électronique! BASE : Entreprises québécoises des 4 secteurs ciblés au cours de l enquête (n = )

39 PART DE LA VENTE EN LIGNE AU SEIN DES ENTREPRISES DE NOTRE ÉCHANTILLON EXCLUANT LES ENTREPRISES QUI VENDENT UNIQUEMENT EN LIGNE : En 2014, les ventes brutes en ligne ont représenté 18 % de leurs ventes brutes totales BASE : Entreprises ne vendant pas uniquement en ligne excluant celles qui n ont pas répondu (n = 615)

40 Les entreprises québécoises qui ne vendent pas en ligne Des entreprises numériques et actives sur le Web 90 % des entreprises ont un site Web informationnel 53 % SONT PRÉSENTES SUR LES MÉDIAS SOCIAUX 31 % ONT UN SITE WEB ADAPTÉ AU MOBILE 18 % ONT UNE APPLICATION MOBILE BASE : Entreprises ne vendant pas en ligne (n = 205) 2015, CEFRIO 43

41 Raisons évoquées pour ne pas vendre en ligne 53 % Les produits/services ne se prêtent pas à la vente sur le Web 12 % La clientèle visée ne se prête pas à la vente sur le Web 6 % La vente en ligne ne fait pas partie des priorités de l équipe de direction BASE: Entreprises ne vendant pas en ligne (n = 205) BASE : Entreprises ne vendant pas en ligne (n = 205) 44

42 Que vendent-elles? Une grande diversité de produits! Voyages / Transport / Hébergement / Tourisme Alimentation / Épicerie / Restaurant / Traiteur Vêtements / Chaussures / Bijoux et Accessoires Livres / Revues / Journaux Décoration / Maison / Meubles / Électroménagers Billets de spectacles / pour des activités de divertissement Équipements de sport / Abonnements à des activités sportives Électronique Automobiles / Véhicules récréatifs/camions légers Santé / Beauté Logiciels / Applications mobiles Papeterie / carte / fourniture de bureau Item de rénovation / bois / quincaillerie / outils Horticulture / fleurs / accessoire de jardinage / plantes / jardin Machinerie lourde/camions/remorques/équipements Films / Jeux vidéo Musique / Instruments de musique Jeux / jeux de société / jouet / passe-temps Service professionnel / plan de maison Équipement /fourniture industrielle Services ou produits financiers / d assurances Document électronique / pdf / livre numérique Pneus / installation de pneus Animaux et soins pour animaux Services immobiliers Autres BASE : Entreprises vendant en ligne 7 % 6 % 6 % 5 % 5 % 5 % 4 % 4 % 3 % 3 % 2 % 2 % 2 % 2 % 1 % 1 % 1 % 1 % 1 % 1 % 1 % 0 % 11 % 12 % 14 % 18 % 45

43 Que retirent-elles du commerce électronique? Avantages perçus Accroissement des ventes (77 %) Augmentation du nombre de clients (74 %) Élargissement géographique de la clientèle (71 %) Réduction du temps de commercialisation (51 %) Réduction des coûts (29 %) Amélioration de la visibilité (10 %) BASE : Entreprises n ayant pas toujours vendu en ligne (n = 882) 46

44 À partir de quels sites vendent-elles? 85 % des entreprises ont un site Web transactionnel Sites tiers les plus utilisés pour vendre les produits/services 9 % 8 % 30 % des entreprises ont une application mobile transactionnelle 39 % des entreprises utilisent des sites tiers pour faire de la vente en ligne 2 % 2 % 1 % 1 % 1 % 4 % 4 % 5 % 2015, CEFRIO BASE : Entreprises vendant en ligne BASE : Entreprises vendant en ligne par le biais de leur propre site transactionnel ou d un site tiers (n = 834) 47

45 De nombreuses solutions de boutique en ligne et de paiement utilisées Logiciels de boutique en ligne Solutions de paiement Logiciel maison 48 % Paypal 28 % Magento 7 % Moneris ou Services aux 17 % Votresite.ca Woo Commerce (WordPress) Reservit Shopify Prestashop Os Commerce Boxxo Open Card Liki 5 % 4 % 3 % 3 % 2 % 1 % 1 % 1 % 1 % Desjardins ou Monetico Global Payments Chase Paymentech Beanstream Stripe Netbank Elavon Google Checkout 3 % 2 % 2 % 1 % 1 % 0 % 8 % 15 % KE Commerce 0 % Autres 8% Autre 17 % Aucun 5 % BASE : Entreprises disposant d un site Web transactionnel (n = 770) 48

46 Conclusion 49

47 Se lancer en commerce électronique IMPORTANCE D AVOIR UNE STRATÉGIE INTÉGRÉE 50

48 Au-delà du site transactionnel : diversifier les stratégies Stratégies pour leur site Web Optimiser les contenus rédactionnels pour un meilleur référencement naturel du site dans les moteurs de recherche (70 %) Acheter de la publicité traditionnelle hors-ligne (63 %) Réaliser des campagnes courriel (55 %) Acheter des mots-clés ou des liens sponsorisés dans des moteurs de recherche (53 %) Acheter de la publicité en ligne (42 %) Activités sur les médias sociaux Se faire connaître ou développer une image de marque à l aide de sa propre page (93 %) Échanger avec les clients (86 %) Placer des publicités (78 %) Rechercher de l information sur ses concurrents (62 %) Recruter du personnel spécialisé (48 %) Faire de la cocréation, du codesign ou de la personnalisation de produits et de services (26 %) BASE : Entreprises disposant d un site Web transactionnel ou informationnel (n = 890) BASE : Entreprises présentes sur les médias sociaux (n = 771) 51

49 Mesurer l efficacité des actions et réajuster 41 % des entreprises ne connaissent pas le taux de conversion des visiteurs à acheteurs sur leur site Web 59 % des entreprises ne connaissent pas le taux d abandon de panier d achat sur leur site Web BASE : Entreprises disposant d un site Web transactionnel (n = 770) 52

50 Être attentif aux préférences et comportements des cyberacheteurs ABSENCE DE FRAIS DE LIVRAISON 58% des transactions CRITÈRE #1 POUR CHOISIR UN SITE: LE PRIX 44% des transactions FRAIS DE LIVRAISON TROP ÉLEVÉS 26% des cyberacheteurs ayant abandonné un panier d achat ACHAT EN LIGNE AVOIR UNE IDÉE DU PRIX 35% des cyberacheteurs ayant abandonné un panier d achat CROISSANCE DES ACHATS DEPUIS UNE TABLETTE 4% des transactions en % des transactions en AUTRES CRITÈRES IMPORTANTS POUR CHOISIR UN SITE Confiance envers le site (27%) Disponibilité du produit (23%) 53

51 En matière de commerce électronique, nos entreprises doivent : 1. Se doter d une stratégie et passer à l action maintenant 2. Oser prendre des risques et investir davantage 3. Faire des erreurs, apprendre, s ajuster et persévérer 4. Viser davantage des marchés hors Québec 5. Développer des compétences «numériques» 6. Faire évoluer leurs technologies : mobile, infonuagique, sécurité, médias sociaux 7. Maîtriser l art du marketing «numérique» 8. Offrir une expérience en ligne de grande qualité qui repose sur une logistique bien rodée 9. Mesurer, mesurer, mesurer 54

52 Un virage numérique inégal Les citoyens ont réalisé la transformation numérique dans leur vie privée et ont adopté le commerce électronique. Mais les entreprises, bien qu utilisant souvent plusieurs technologies, font peu usage des capacités numériques de leurs employés, et tardent à adopter le commerce électronique. En 2015, il en va de leur compétitivité, de leur croissance et de leur pérennité. 55

53 Quelques exemples pour s inspirer 56

54 PMEnumerique.ca Une démarche d adoption simple déclinée en étapes et en outils : les 6 clés de l adoption du numérique Des témoignages inspirants relatant les succès des entreprises participantes. 2015, CEFRIO 57

55 Période de discussion et questions 58

56 Téléchargez nos publications : BUREAU DE QUÉBEC (siège social) 888, rue Saint-Jean Bureau 575 Québec (Québec) G1R 5H6 Tél. : BUREAU DE MONTRÉAL 550, rue Sherbrooke Ouest Bureau 1770, Tour Ouest Montréal (Québec) H3A 1B9 Tél. : Principal partenaire financier : 59

MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE

MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE Échantillon de départ tiré de la base de données de Dun and Bradstreet 4 secteurs d activités ciblés (entreprises de 5 employés et plus) : Des entreprises québécoises du secteur

Plus en détail

L état du Québec numérique en 2015 : des Québécois très branchés, mobiles et actifs sur les réseaux sociaux

L état du Québec numérique en 2015 : des Québécois très branchés, mobiles et actifs sur les réseaux sociaux L état du Québec numérique en 2015 : des Québécois très branchés, mobiles et actifs sur les réseaux sociaux Printemps des réseaux sociaux 14 avril 2015 Guillaume Ducharme Directeur des communications et

Plus en détail

Commerce électronique et impact économique

Commerce électronique et impact économique Commerce électronique et impact économique 11 juin 2015 En collaboration avec : Croissance des ventes au détail La valeur des ventes au détail 2013 (en milliards) 2014 (en milliards) Total des ventes au

Plus en détail

Édition 2015 Portrait de la situation dans les entreprises et pistes pour réussir son passage au commerce électronique

Édition 2015 Portrait de la situation dans les entreprises et pistes pour réussir son passage au commerce électronique L INDICE DU COMMERCE ÉLECTRONIQUE AU QUÉBEC VOLET ENTREPRISES Édition 2015 Portrait de la situation dans les entreprises et pistes pour réussir son passage au commerce électronique INDICE DU COMMERCE ELECTRONIQUE

Plus en détail

LA MOBILITÉ AU QUÉBEC : UNE MONTÉE EN FLÈCHE VOLUME 4 NUMÉRO 7 AVEC LA COLLABORATION DE

LA MOBILITÉ AU QUÉBEC : UNE MONTÉE EN FLÈCHE VOLUME 4 NUMÉRO 7 AVEC LA COLLABORATION DE LA MOBILITÉ AU QUÉBEC : UNE MONTÉE EN FLÈCHE VOLUME 4 NUMÉRO 7 AVEC LA COLLABORATION DE 2 Publictié 2013, CEFRIO NETendances LA MOBILITÉ AU QUÉBEC : UNE MONTÉE EN FLÈCHE TABLE DES MATIÈRES FAITS SAILLANTS...

Plus en détail

LES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : LA MOBILITÉ GAGNE DU TERRAIN VOLUME 4 NUMÉRO 9 AVEC LA COLLABORATION DE

LES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : LA MOBILITÉ GAGNE DU TERRAIN VOLUME 4 NUMÉRO 9 AVEC LA COLLABORATION DE LES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : LA MOBILITÉ GAGNE DU TERRAIN VOLUME 4 NUMÉRO 9 AVEC LA COLLABORATION DE 2 2014, CEFRIO NETendances LES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : LA MOBILITÉ GAGNE DU TERRAIN TABLE

Plus en détail

Le commerce électronique et les services bancaires en ligne au Québec

Le commerce électronique et les services bancaires en ligne au Québec 2012 Le commerce électronique et les services bancaires en ligne au Québec Volume 3 - Numéro 6 AVEC LA COLLABORATION DE table des matières FAITS SAILLANTS... 4 LE NOMBRE MOYEN DE CYBERACHETEURS QUÉBÉCOIS

Plus en détail

LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE EN PLEINE CROISSANCE AU QUÉBEC VOLUME 4 NUMÉRO 10 AVEC LA COLLABORATION DE

LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE EN PLEINE CROISSANCE AU QUÉBEC VOLUME 4 NUMÉRO 10 AVEC LA COLLABORATION DE LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE EN PLEINE CROISSANCE AU QUÉBEC VOLUME 4 NUMÉRO 10 AVEC LA COLLABORATION DE 2 NETendances LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE EN PLEINE CROISSANCE AU QUÉBEC TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES...

Plus en détail

ÉQUIPEMENT ET BRANCHEMENT INTERNET DES FOYERS QUÉBÉCOIS VOLUME 4 NUMÉRO 2 AVEC LA COLLABORATION DU

ÉQUIPEMENT ET BRANCHEMENT INTERNET DES FOYERS QUÉBÉCOIS VOLUME 4 NUMÉRO 2 AVEC LA COLLABORATION DU ÉQUIPEMENT ET BRANCHEMENT INTERNET DES FOYERS QUÉBÉCOIS VOLUME 4 NUMÉRO 2 AVEC LA COLLABORATION DU TABLE DES MATIERES FAITS SAILLANTS... 4 BRANCHEMENT INTERNET... 5 Huit foyers sur dix branchés à Internet,

Plus en détail

l Internet mobile Un fort potentiel Québec pour

l Internet mobile Un fort potentiel Québec pour Le CEFRIO est un centre de liaison et de transfert qui regroupe plus de 160 membres universitaires, industriels et gouvernementaux, ainsi qu une soixantaine de chercheurs associés et invités. Sa mission

Plus en détail

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings extraits Juillet 2013 Contexte 2013 Un consommateur de plus en plus connecté 42,2 millions d internautes

Plus en détail

Les PME perdent des milliards! 88% des entreprises d ici ne font pas de commerce électronique

Les PME perdent des milliards! 88% des entreprises d ici ne font pas de commerce électronique François Charron Les PME perdent des milliards! 88% des entreprises d ici ne font pas de commerce électronique CEFRIO: ICEQ 2012-2013 Les PME perdent des milliards! Montant dépensé en ligne par les adultes

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Depuis 2008, 3 années de baisse du pouvoir d achat

Plus en détail

CONFÉRENCE-ATELIER : BRUNCHEZ VOS AFFAIRES AVEC LA CDEC. Le commerce électronique : un enjeu stratégique pour votre entreprise

CONFÉRENCE-ATELIER : BRUNCHEZ VOS AFFAIRES AVEC LA CDEC. Le commerce électronique : un enjeu stratégique pour votre entreprise CONFÉRENCE-ATELIER : BRUNCHEZ VOS AFFAIRES AVEC LA CDEC Le commerce électronique : un enjeu stratégique pour votre entreprise À PROPOS DU CONFÉRENCIER MIRZET KADRIC Co-fondateur d une agence numérique

Plus en détail

Francine Thomas, Collaboratrice associée Vincent Tanguay, Vice-président, Québec, Innovation et Transfert 20 octobre 2011

Francine Thomas, Collaboratrice associée Vincent Tanguay, Vice-président, Québec, Innovation et Transfert 20 octobre 2011 Forum sur les réseaux sociaux Activité de la rentrée Association des étudiants de l'université du 3e âge Francine Thomas, Collaboratrice associée Vincent Tanguay, Vice-président, Québec, Innovation et

Plus en détail

Les communications explosent

Les communications explosent François Charron Les communications explosent Pages jaunes Journaux Circulaires Radio Télé Sites Internet Boutiques en ligne Courriels Blogues Facebook 16% des fans en un mois Twitter SMS Coupons Web Foursquare

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes 10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes Mediametrie//NetRatings Une joint venture entre Médiamétrie et Nielsen + Médiamétrie : Société indépendante créée en 1985. Capital

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne. Enquête quantitative par téléphone. Auprès de 1005 adultes âgés de 18 ans et plus

Le profil des acheteurs à distance et en ligne. Enquête quantitative par téléphone. Auprès de 1005 adultes âgés de 18 ans et plus Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste et Move et Reed Exposition Octobre 2010 Présentation de l'enquête Enquête quantitative par téléphone Auprès

Plus en détail

Les communications explosent

Les communications explosent François Charron Les communications explosent Pages jaunes Journaux Circulaires Radio Télé Sites Internet Boutiques en ligne Courriels Blogues Facebook 16% des fans en un mois Twitter SMS Coupons Web Foursquare

Plus en détail

Quelles perspectives en 2013 pour le e-commerce?

Quelles perspectives en 2013 pour le e-commerce? Quelles perspectives en 2013 pour le e-commerce? Présentation du 24 janvier 2013 Une étude qui a pour but de mesurer l achat sur Internet en 2013 et comprendre l usage du Smartphone dans les achats (on-line

Plus en détail

La France. Country factsheet - Septembre 2013

La France. Country factsheet - Septembre 2013 Country factsheet - Septembre 2013 La France Country factsheet I La France La France est l un des marchés les plus importants en matière d e-commerce et offre un potentiel énorme de développement. Le pays

Plus en détail

EN LIGNE Clavardage le jeudi 5 mai 2016 Ouvert du 5 au 13 mai 2016

EN LIGNE Clavardage le jeudi 5 mai 2016 Ouvert du 5 au 13 mai 2016 EN LIGNE Clavardage le jeudi 5 mai 2016 Ouvert du 5 au 13 mai 2016 Qu est-ce que c est? Une plateforme en ligne qui reproduit en 3D l environnement d un salon traditionnel et met en contact des exposants

Plus en détail

Le WEB 2.0 Par où commencer? Mardi 22 septembre 2015

Le WEB 2.0 Par où commencer? Mardi 22 septembre 2015 Le WEB 2.0 Par où commencer? Mardi 22 septembre 2015 Détail Formation a comme mission d offrir une variété de services de formation pratiques et agréables qui favorisent le développement des compétences

Plus en détail

LES ADULTES QUÉBÉCOIS TOUJOURS TRÈS ACTIFS SUR LES MÉDIAS SOCIAUX VOLUME 4 NUMÉRO 1 AVEC LA COLLABORATION DE

LES ADULTES QUÉBÉCOIS TOUJOURS TRÈS ACTIFS SUR LES MÉDIAS SOCIAUX VOLUME 4 NUMÉRO 1 AVEC LA COLLABORATION DE LES ADULTES QUÉBÉCOIS TOUJOURS TRÈS ACTIFS SUR LES MÉDIAS SOCIAUX VOLUME 4 NUMÉRO 1 AVEC LA COLLABORATION DE TABLE DES MATIÈRES FAITS SAILLANTS... 4 UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX... 5 Progression chez

Plus en détail

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles?

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? Livre Blanc Cabestan Des sources de données disparates Il existe autant d'approches pour reconnaître un

Plus en détail

ACTUALITÉ ET NOUVELLES AU QUÉBEC : L ÈRE DE LA MOBILITÉ ET DE L INFORMATION EN TEMPS RÉEL VOLUME 5 NUMÉRO 5 AVEC LA COLLABORATION DE

ACTUALITÉ ET NOUVELLES AU QUÉBEC : L ÈRE DE LA MOBILITÉ ET DE L INFORMATION EN TEMPS RÉEL VOLUME 5 NUMÉRO 5 AVEC LA COLLABORATION DE ACTUALITÉ ET NOUVELLES AU QUÉBEC : L ÈRE DE LA MOBILITÉ ET DE L INFORMATION EN TEMPS RÉEL VOLUME 5 NUMÉRO 5 AVEC LA COLLABORATION DE NETendances ACTUALITÉ ET NOUVELLES AU QUÉBEC : L ÈRE DE LA MOBILITÉ

Plus en détail

... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce. www.achat-loire.com

... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce. www.achat-loire.com ... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce www.achatloire.com PourQuoi communiquer sur internet? les chiffres clés du ecommerce en France ÉVOLUTION

Plus en détail

10 indicateurs clé de performance (KPI) incontournables pour e-commerçant

10 indicateurs clé de performance (KPI) incontournables pour e-commerçant 10 indicateurs clé de performance (KPI) incontournables pour e-commerçant Oubliez le nombre de visites sur votre boutique en ligne, le nombre de pages vues et même votre positionnement de mots clés sur

Plus en détail

Le commerce électronique et les services bancaires en ligne

Le commerce électronique et les services bancaires en ligne Le commerce électronique et les services bancaires en ligne Volume 1 - Numéro 5 Une réalisation du Avec la collaboration de table des matières Faits saillants............................................

Plus en détail

Baromètre e-commerce de l ACSEL

Baromètre e-commerce de l ACSEL Baromètre e-commerce de l ACSEL 4ème trimestre 2006 et bilan annuel 15 janvier 2007 Baromètre e-commerce de l ACSEL Programme de la conférence du 15 janvier 2007 Le e-commerce français à l export, par

Plus en détail

Référencement Prioritaire sur nos Comparateurs et Guides Shopping pour les e-commerçants

Référencement Prioritaire sur nos Comparateurs et Guides Shopping pour les e-commerçants Référencement Prioritaire sur nos Comparateurs et Guides Shopping pour les e-commerçants La solution Leader en France et en Europe com Leader européen des Guides Shopping Un réseau de 5 sites shopping

Plus en détail

Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs

Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs Baromètre Direct Assurance des Cyberconsommateurs DIRECT ASSURANCE Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs Février 2011 Paris Toronto Shanghaï Buenos Aires Connection creates value Méthodologie

Plus en détail

SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : GÉRER SES FINANCES À L AIDE DU MOBILE

SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : GÉRER SES FINANCES À L AIDE DU MOBILE SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : GÉRER SES FINANCES À L AIDE DU MOBILE VOLUME 5 NUMÉRO 8 AVEC LA COLLABORATION DE NETENDANCES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : GÉRER SES FINANCES À L AIDE DU MOBILE 1 NETENDANCES

Plus en détail

Chiffres à l appui du MCC. Culture, communications. et technologies numériques. au Québec

Chiffres à l appui du MCC. Culture, communications. et technologies numériques. au Québec Chiffres à l appui du MCC Culture, communications au Québec Mars 2013 1 Réalisation Direction générale de la planification et des sociétés d État Supervision Jacques Laflamme Mise à jour Guy Therrien Préparation

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS Sommaire exécutif Présenté par : TABLE DES MATIÈRES PUBLICITÉ SUR CAMPUS P. 3 COMMUNICATIONS MOBILES P. 8 HABITUDES EN LIGNE P. 18 HABITUDES MÉDIA P. 26 MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET

C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET Dans une société de l information, l accès à un ordinateur et à une connexion Internet à faible coût apparaît de première importance pour toutes les couches de

Plus en détail

S@voir.stat. Points saillants

S@voir.stat. Points saillants SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Bulletin S@voir.stat Mars 2014 Volume 14, numéro 2 Prochain bulletin S@voir.stat Le prochain numéro du bulletin portera sur les dépenses

Plus en détail

Atelier numérique. Développement économique de Courbevoie. Comment vendre en ligne? BtoB? BtoC? Produits? Services?

Atelier numérique. Développement économique de Courbevoie. Comment vendre en ligne? BtoB? BtoC? Produits? Services? Atelier numérique Développement économique de Courbevoie Jeudi 7 février 2013 Comment vendre en ligne? BtoB? BtoC? Produits? Services? Les 10 Bonnes questions à se poser avant tde lancer son projet Intervenants

Plus en détail

Le commerce électronique. et les services bancaires en ligne. Volume 2 - Numéro 6

Le commerce électronique. et les services bancaires en ligne. Volume 2 - Numéro 6 Le commerce électronique et les services bancaires en ligne Volume 2 - Numéro 6 Une réalisation du Avec la collaboration de AccèsD vous suit partout. Disponible en tout temps par internet ou au moyen de

Plus en détail

Comment les Français consomment-ils sur Internet?

Comment les Français consomment-ils sur Internet? Comment les Français consomment-ils sur Internet? ème baromètre sur les comportements d achats des internautes AG FEVAD, Paris, 11 juin 2009 Internet, canal d achat 22 millions de cyberacheteurs Évolution

Plus en détail

S informer et se développer avec internet

S informer et se développer avec internet S informer et se développer avec internet S informer et se développer sur Internet - CCI Caen 03/03/2014 1 1 Le réseau internet Sommaire Internet : un média devenu incontournable S informer sur Internet

Plus en détail

Grégory Bressolles L E-MARKETING

Grégory Bressolles L E-MARKETING Grégory Bressolles L E-MARKETING Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057045-4 SOMMAIRE Avant-propos 5 CHAPITRE 1 Qu est-ce que l e-marketing? I COMMENT INTERNET A-T-IL

Plus en détail

Inconvénient les micro paiements (très faibles montants) ne sont pas toujours possibles.

Inconvénient les micro paiements (très faibles montants) ne sont pas toujours possibles. Payer sur Internet en toute sécurité On peut tout acheter dans l immense galerie marchande planétaire qu est Internet. 2 français sur 5 achètent désormais en ligne. Mais qu en est-il des moyens de paiement

Plus en détail

LES MÉDIAS SOCIAUX : UNE PLUS FORTE PRÉSENCE DANS LE PROCESSUS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS VOLUME 6 NUMÉRO 1

LES MÉDIAS SOCIAUX : UNE PLUS FORTE PRÉSENCE DANS LE PROCESSUS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS VOLUME 6 NUMÉRO 1 LES MÉDIAS SOCIAUX : UNE PLUS FORTE PRÉSENCE DANS LE PROCESSUS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS VOLUME 6 NUMÉRO 1 AVEC LA COLLABORATION DE NETENDANCES LES MÉDIAS SOCIAUX : UNE PLUS FORTE PRÉSENCE DANS LE PROCESSUS

Plus en détail

Etude sur la consommation de musique en ligne. Septembre 2011

Etude sur la consommation de musique en ligne. Septembre 2011 Etude sur la consommation de musique en ligne Septembre 2011 1 Introduction et méthodologie 2 2 Contexte et objectifs (1/2) Dans le cadre de sa mission de contrôle, de suivi et d encouragement de l offre

Plus en détail

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE Octobre 2012 En collaboration avec 2 Les comportements d achat des Québécois - 2012 1 2 3 4 5 Perception de la situation économique Intentions

Plus en détail

Jeunes et e-commerce Jeunes et e-commerce

Jeunes et e-commerce Jeunes et e-commerce Jeunes et CRIOC, février 2010 Jeunes et e-commerce e-commerce Agenda 1. Objectifs 2. Méthodologie 3. Jeunes et e-commerce 4. Conclusions 5. Recommandations 2 Objectifs Le but de cette étude est d évaluer

Plus en détail

Commerce de détail : l heure des face à face

Commerce de détail : l heure des face à face Volume 2 / Octobre 1 Commerce de détail : l heure des face à face Le secteur du commerce de détail est en première ligne pour recevoir les changements d humeur des consommateurs et corriger le tir. Il

Plus en détail

Country factsheet - Octobre 2013. Les États-Unis

Country factsheet - Octobre 2013. Les États-Unis Country factsheet - Octobre 2013 Les États-Unis Les États-Unis sont depuis toujours le pays numéro un sur le marché de l e-commerce. À la fin de l année 2013, ils devraient afficher un revenu de 193,3

Plus en détail

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie d'entreprise 15 A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie

Plus en détail

L INFORMATISATION DU QUÉBEC EN

L INFORMATISATION DU QUÉBEC EN 2012 L INFORMATISATION DU QUÉBEC EN 2012 Volume 3 - Numéro 7 AVEC LA COLLABORATION DE table des matières FAITS SAILLANTS... 4 CONNEXION... 5 Presque tous les internautes sont à présent des internautes

Plus en détail

Télévision Radio Magazines Internet

Télévision Radio Magazines Internet 2003 2011 PARTS DES INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES PAR MÉDIA, 2003 ET 2011 TÉLÉVISION 40 % INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES PAR MÉDIA, 2003 ET 2011 Télévision Radio Magazines Internet Quotidiens Hebdos Affichage

Plus en détail

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»:

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Paris, le 11 juin 2014 Les dernières barrières à l achat

Plus en détail

Votre solution de commerce électronique pour entreprise

Votre solution de commerce électronique pour entreprise Votre solution de commerce électronique pour entreprise À propos de nous Dédié aux succès de votre entreprise en ligne Faire affaires avec k-ecommerce en chiffres c est: Entreprise fondée en 2001 Un réseau

Plus en détail

Utiliser les médias sociaux. Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA

Utiliser les médias sociaux. Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA Utiliser les médias sociaux Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA Plan de présentation Les médias sociaux au Québec L utilisation des plateformes Les médias sociaux : Un outil d affaire? Pour

Plus en détail

Le e-commerce, pour booster votre activité

Le e-commerce, pour booster votre activité Agence créée fin 2010, basée à Nantes et La Rochelle Agence créée fin 2010, basée à Nantes et La Rochelle Conseil et développement en stratégie digitale proposant un accompagnement de A à Z : conseil,

Plus en détail

Analyse manuelle. 60 sites actifs. en avril 2014 avec paiement en ligne. 4 secteurs clés *high-tech. *enfants *voyages. *mode

Analyse manuelle. 60 sites actifs. en avril 2014 avec paiement en ligne. 4 secteurs clés *high-tech. *enfants *voyages. *mode Florent MAILLET Chef de projet e-commerce Projet de stage 2014 Analyse manuelle 60 sites actifs en avril 2014 avec paiement en ligne 4 secteurs clés *high-tech *enfants *voyages *mode Source : Observatoire

Plus en détail

Les médias en quelques statistiques

Les médias en quelques statistiques Les médias en quelques statistiques Daniel Giroux Secrétaire général, Centre d études sur les médias, Université Laval Avec la collaboration de Sébastien Charlton Le fait que les Québécois passent de plus

Plus en détail

Se doter d un site web: par où commencer?

Se doter d un site web: par où commencer? Se doter d un site web: par où commencer? Table des matières Définitions L importance d avoir un site web Les éléments indispensables Le commerce électronique Les 5 pièges à éviter lors de la création

Plus en détail

PHILLIPS INTERNET COMMUNICATION C EST...

PHILLIPS INTERNET COMMUNICATION C EST... PHILLIPS INTERNET COMMUNICATION C EST... 18 ans d expérience Une équipe passionnée et motivée Plus de 500 clients satisfaits et motivés LES 10 ETAPES CLES D UN PROJET E-COMMERCE LES 10 ÉTAPES CLES 1 L

Plus en détail

Les services de paiement en ligne

Les services de paiement en ligne Les services de en ligne Bertrand KRUG Médiamétrie//NetRatings 14 mai 2008 Les services de utilisés Q3 : Parmi les services de listés ci-dessous, pouvez-vous nous indiquer lesquels vous avez utilisés lors

Plus en détail

Créez et gérez votre boutique en ligne en toute simplicité

Créez et gérez votre boutique en ligne en toute simplicité Créez et gérez votre boutique en ligne en toute simplicité Conférence Webschool Tours - (21 janvier 2010) Animée par Claude BUENO ITSYSTEM www.itsystem.fr Zoom sur l e-commerce en 2009 Distribution en

Plus en détail

ENP Écuisses (71) 26 septembre. ENP Nevers (58) Voir site internet. ENP Écuisses (71) 24 octobre. ENP Nevers (58) Voir site internet

ENP Écuisses (71) 26 septembre. ENP Nevers (58) Voir site internet. ENP Écuisses (71) 24 octobre. ENP Nevers (58) Voir site internet PROGRAMME 2012 Les ateliers ont lieu de 9h à 11h pour Dijon et Écuisses - de 15h à 17h pour Auxerre (horaires spécifiques pour Nevers) Être présent sur les réseaux sociaux : Facebook, Viadeo, Twitter,

Plus en détail

L Échangeur Bordeaux Aquitaine Accélérer l intégration des TIC dans la PME

L Échangeur Bordeaux Aquitaine Accélérer l intégration des TIC dans la PME Journée spéciale e-commerce : avez-vous pensé à tout? Créer sa e boutique : à chacun sa solution! L Échangeur Bordeaux Aquitaine Accélérer l intégration des TIC dans la PME Un service de démonstrations

Plus en détail

MARKETING Édition Collégiale

MARKETING Édition Collégiale MARKETING Édition Collégiale Table des matières Introduction... 1 Quelques spécificités de la FSA ULaval... 2 Le baccalauréat de FSA ULaval... 4 Les cours en anglais... 5 Mandat... 7 Introduction On entend

Plus en détail

Comment générer des revenus en Affiliation

Comment générer des revenus en Affiliation Comment générer des revenus en Affiliation Apprenez comment vous créer un système pour faire de l argent sur Internet Version 6 Programme Affiliation Entreprise Nexika Inc www.marketing-affiliation.com

Plus en détail

Depuis 1998 : deux fois par an

Depuis 1998 : deux fois par an Depuis 1998 : deux fois par an Une base de données complète sur les internautes Pour identifier le profil des visiteurs d environ 200 sites, plus de 100 chaînes ou rubriques de portails, 1 couplage et

Plus en détail

Doper ses ventes en ligne en maîtrisant son éventail de moyens de paiement?

Doper ses ventes en ligne en maîtrisant son éventail de moyens de paiement? Doper ses ventes en ligne en maîtrisant son éventail de moyens de paiement? 15 Septembre 2011 Jessica Delpirou, Directrice Marketing PayPal France PAYPAL LEADER MONDIAL DES PAIEMENTS EN LIGNE 100M comptes

Plus en détail

Restaurateurs : des solutions cloud pour développer et fidéliser votre clientèle en temps réel

Restaurateurs : des solutions cloud pour développer et fidéliser votre clientèle en temps réel Restaurateurs : des solutions cloud pour développer et fidéliser votre clientèle en temps réel Vos solutions Marketing Direct et Relation Client Vos solutions Marketing Direct et Relation Client Soyez

Plus en détail

MODULE GESTION. La gestion des points de vente autrement!

MODULE GESTION. La gestion des points de vente autrement! MODULE GESTION La gestion des points de vente autrement! PRESENTATION SmartSell Technologies est une entreprise spécialisée dans la conception de solutions dans le domaine des Technologies de l Information

Plus en détail

Quels sont les leviers et freins de l e-businessl en Belgique et en Wallonie?

Quels sont les leviers et freins de l e-businessl en Belgique et en Wallonie? Quels sont les leviers et freins de l e-businessl en Belgique et en Wallonie? André Delacharlerie Responsable de l Observatoire des TIC ad@awt.be e-business, fini de jouer? 26.04.2007-1 Au cœur c de l

Plus en détail

L informatisation. du Québec. Volume 1 - Numéro 6. Une réalisation du. Avec la collaboration de

L informatisation. du Québec. Volume 1 - Numéro 6. Une réalisation du. Avec la collaboration de L informatisation du Québec Volume 1 - Numéro 6 Une réalisation du Avec la collaboration de Un choix d enfer au bout des doigts. La Boutique Musique TELUS offre le plus grand répertoire de chansons francophones

Plus en détail

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment?

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Nemours 09 juillet 2015 Noémie Reynard Chargée de mission Tourisme et Développement Durable CCI Seine-et-Marne Direction Commerce-Tourisme Etre visible sur

Plus en détail

Bordeaux, jeudi 3 février 2011

Bordeaux, jeudi 3 février 2011 Pionnier du commerce en ligne, Cdiscount, filiale du groupe Casino, est le leader de la distribution par Internet en France. Cdiscount propose une offre de produits de plus de 100 000 références répartie

Plus en détail

«BÉNÉFICIEZ DE LA PUISSANCE D UN PORTAIL E-COMMERÇANTS POUR DÉVELOPPER VOTRE ACTIVITÉ EN MAGASIN ET SUR LE WEB, TIREZ PARTI DU CROSS-CANAL!

«BÉNÉFICIEZ DE LA PUISSANCE D UN PORTAIL E-COMMERÇANTS POUR DÉVELOPPER VOTRE ACTIVITÉ EN MAGASIN ET SUR LE WEB, TIREZ PARTI DU CROSS-CANAL! «BÉNÉFICIEZ DE LA PUISSANCE D UN PORTAIL E-COMMERÇANTS POUR DÉVELOPPER VOTRE ACTIVITÉ EN MAGASIN ET SUR LE WEB, TIREZ PARTI DU CROSS-CANAL!» Annuaire Présentez gratuitement votre enseigne, ajoutez votre

Plus en détail

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs 20 Juin 2012 CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que

Plus en détail

Baromètre Affiliation S1 2013

Baromètre Affiliation S1 2013 Collectif des Plateformes d Affiliation La valeur de la performance pure Baromètre Affiliation 8 ème édition Le CPA Présentation Nos Adhérents 2 Le CPA Présentation Notre rôle Promouvoir et analyser l

Plus en détail

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux Un Pôle de ressources en Drôme Un Pôle de ressources et d'échanges pour :

Plus en détail

Le baromètre trimestriel du Marketing Mobile en France

Le baromètre trimestriel du Marketing Mobile en France Le baromètre trimestriel du Marketing Mobile en France // 6 ème édition // Juin 2014 Données à fin mars 2014 En collaboration avec Introduction & Crédits Cette présentation a été conçue et réalisée par

Plus en détail

Le Paiement sur Facture Opérateur

Le Paiement sur Facture Opérateur Le Paiement sur Facture Opérateur Dossier de presse 2011 Contact Presse : Samira Fertas, Com & Co +33 (0)1 43 55 20 61 + 33 (0)6 15 41 20 59 http://www.afmm.fr/espacepresse 1 Sommaire 1. Une industrie

Plus en détail

www.fnem.org É D I T I O N C H I FFRE S C LÉ S e-commerce m-commerce vente à distance paysage internet & impact économique

www.fnem.org É D I T I O N C H I FFRE S C LÉ S e-commerce m-commerce vente à distance paysage internet & impact économique É D I T I O N 2 11 C H I FFRE S C LÉ S e-commerce m-commerce vente à distance paysage internet & impact économique www.fnem.org SOURCE : Gartner, Global Insight, OCDE, UIT, IDC, OMS, ICD, iconsumer US

Plus en détail

epaperworld Montréal Convergence et mobilité Forum international des tablettes électroniques, des accessoires & des contenus numériques

epaperworld Montréal Convergence et mobilité Forum international des tablettes électroniques, des accessoires & des contenus numériques des accessoires & des contenus numériques TAB - epaperworld Convergence et mobilité e-communication / TAB-e-PaperWorlD Les 50 conférences ou ateliers seront des plateformes de réflexions pertinentes sur

Plus en détail

Place de marché «Haute Maurienne Vanoise»

Place de marché «Haute Maurienne Vanoise» Place de marché «Haute Maurienne Vanoise» PREAMBULE Afin de clarifier ses services et assoir son nouveau positionnement de véritable «facilitateur d affaires» pour le compte des prestataires touristiques

Plus en détail

Cette notice dresse un panorama des différents types de campagnes marketing automatisées et de leur mise en œuvre.

Cette notice dresse un panorama des différents types de campagnes marketing automatisées et de leur mise en œuvre. A l image de la chaine de montage d une voiture, les actions marketing tendent à s automatiser afin d optimiser le temps et l argent investis. On appelle «automation marketing» ou marketing automatisé,

Plus en détail

Guide d animation Set d animation Gérer les médias numériques dans la famille

Guide d animation Set d animation Gérer les médias numériques dans la famille Guide d animation Set d animation Gérer les médias numériques dans la famille L animatrice n est pas une experte en ce qui concerne les questions techniques du domaine des médias numériques. L objet de

Plus en détail

Baromètre e-commerce de l ACSEL. Bilan annuel

Baromètre e-commerce de l ACSEL. Bilan annuel Baromètre e-commerce de l ACSEL Bilan annuel et 4ème trimestre 2007 15 janvier 2008 Baromètre du e-commerce Programme de la conférence du 15 janvier 2008 Les données du panel ACSEL, PricewaterhouseCoopers

Plus en détail

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos»)

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Sommaire Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Novembre 2013 Table des matières 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS... 3 2. MÉTHODES DE RECHERCHE...

Plus en détail

Amazon. 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon

Amazon. 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon Amazon 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon 23 mai 2005 Meetup meeting 1 1) Activités d Amazon : missions Missions

Plus en détail

pour vos ventes à distance

pour vos ventes à distance professionnels ENTREPRISES ASSOCIATIONS ENCAISSEMENT à distance Découvrez nos solutions d encaissement par carte pour vos ventes à distance L encaissement à distance est un moyen efficace pour vous permettre

Plus en détail

Baromètre FEVAD / DIRECTPANEL

Baromètre FEVAD / DIRECTPANEL Baromètre FEVAD / DIRECTPANEL 3ème édition (2005) Les achats en ligne de fin d année Présentation Conférence de presse PROJET Version 4.0 Méthodologie de l étude Contexte : La FEVAD a demandé à l institut

Plus en détail

Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux?

Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux? Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux?» Club Agenda de l atelier Introduction Retour d expérience : New Idea

Plus en détail

Commerce de détail. Bilan 2013 et perspectives 2014

Commerce de détail. Bilan 2013 et perspectives 2014 Commerce de détail Bilan 2013 et perspectives 2014 Sections de l étude Section 1 Portrait macro-économique du et du Section 2 Le secteur du commerce de détail en 2013 Section 3 Le profil du consommateur

Plus en détail

DHS Club. Jamila ESSOURI. PARTENAIRE CLUBSHOP Rewards Depuis Décembre 2011

DHS Club. Jamila ESSOURI. PARTENAIRE CLUBSHOP Rewards Depuis Décembre 2011 DHS Club Jamila ESSOURI PARTENAIRE CLUBSHOP Rewards Depuis Décembre 2011 Tél. 00 216 28 40 76 79 SKYPE : jamila essouri Email: essouri.jamila@laposte.net www.glocalincome.com/cgi/appx.cgi/5357711 www.glocalgeneration.com/business/houta.club

Plus en détail

Exister sur Internet. Var Eco Biz, Toulon 5 décembre 2013

Exister sur Internet. Var Eco Biz, Toulon 5 décembre 2013 Exister sur Internet Var Eco Biz, Toulon 5 décembre 2013 SOMMAIRE Introduction et présentation des intervenants (5 mns) Les bases : à quel besoins répond Internet? (15 mns) Charlotte / Nicolas La création

Plus en détail

La performance technologique au service de votre e-commerce

La performance technologique au service de votre e-commerce M-commerce Vers un nouveau paradigme de l achat Mobile Monday Toulouse 2 avril 2012 Sommaire Mobilité? Marché Usages M-commerce, oui, mais comment? 3 approches de la mobilité M-commerce T-commerce E-book

Plus en détail

Les Instants E-Commerce

Les Instants E-Commerce Les Instants E-Commerce TPE/PME, Commerçants, Artisans ou Auto-Entrepreneurs : VOUS êtes concernés par le E-Commerce! Présentation Le E-Commerce 1 Introduction 2 Le marché Paysage du E-Commerce 3 - Profil

Plus en détail

NETGOUV MICRO-ENTREPRISES PORTRAIT DE L UTILISATION DES SERVICES GOUVERNEMENTAUX EN LIGNE PAR LES MICRO-ENTREPRISES DU QUÉBEC AVEC LA COLLABORATION DE

NETGOUV MICRO-ENTREPRISES PORTRAIT DE L UTILISATION DES SERVICES GOUVERNEMENTAUX EN LIGNE PAR LES MICRO-ENTREPRISES DU QUÉBEC AVEC LA COLLABORATION DE NETGOUV MICRO-ENTREPRISES PORTRAIT DE L UTILISATION DES SERVICES GOUVERNEMENTAUX EN LIGNE PAR LES MICRO-ENTREPRISES DU QUÉBEC AVEC LA COLLABORATION DE TABLE DES MATIÈRES LISTE DES TABLEAUX ET FIGURES...

Plus en détail

Avis d expert, par Anne BARADAT pour le Cercle Marketing Direct Mars 2015

Avis d expert, par Anne BARADAT pour le Cercle Marketing Direct Mars 2015 Avis d expert, par Anne BARADAT pour le Cercle Marketing Direct Mars 2015 Leboncoin.fr : succès commercial et phénomène de société «Achetez, vendez, près de chez vous» Tout le monde connaît Leboncoin,

Plus en détail