zoom sur deux risques professionnels : Les TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES p.5 les risques routiers p.6

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "zoom sur deux risques professionnels : Les TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES p.5 les risques routiers p.6"

Transcription

1 Lettre Adesti AVRIL 2015 ÉDITO p.2 ADESTI LANCE SON NOUVEAU SITE INTERNET! Un espace adhérent en ligne! p.3 Prise en charge du coût des examens complémentaires Point sur la mise en œuvre des Entretiens Infirmiers Un centre de consultations ouvre à Tôtes! p.4 zoom sur deux risques professionnels : Les TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES p.5 les risques routiers p.6 Le Contrat Pluriannuel d Objectifs et de Moyens (CPOM) entre ADESTI, la CARSAT et la DIRECCTE p.7 La Pénibilité au Travail : Ce qu il faut retenir des nouvelles obligations p.8

2 «L idée de l avenir, est plus féconde que l avenir lui-même» disait Henri Bergson. «Appliquée à la santé au travail et au fonctionnement de nos services, cette affirmation trouve un écho très positif. En effet, les réflexions et les rapports pour faire évoluer le système, les actions menées par la profession représentée au plus haut niveau par le président du CISME se multiplient. Les déclarations, les projets de textes se succèdent puis vient le temps de la décision, du vote et l on reprend les rapports, les projets, l on remet en place un groupe de travail, un comité d étude Tout cela sera bien, si face à la réforme non aboutie, les idées de l avenir ne se développent pas «hors sol», c est-à-dire, sans que les acteurs et les bénéficiaires, sur le terrain ne soient associés aux réflexions. Une mission parlementaire a été diligentée fin Cette mission va «réinterroger la notion d aptitude» et devrait rendre ses conclusions très prochainement. C est assurément une occasion importante de rapprocher les idées portées par la loi de 2011 sur le fonctionnement des services de santé au travail, et singulièrement sur les missions assurées par les équipes pluridisciplinaires animées et coordonnées par un médecin du travail, de leur traduction concrète sur le terrain. Édito L ensemble des services de santé au travail suivent une population de 17 millions de salariés issus du privé, si l on ajoute qu annuellement il y a en France 22 millions d embauches compte tenu des contrats courts Cela veut dire 22 millions de visites d embauches qui doivent être réalisées par les 5000 médecins du travail existant en France (sachant que dans 5 ans, ils ne seront plus que 3000) au cours des 200 jours d activité, cela veut dire que les médecins du travail ne font que des visites d embauche ; absurde La notion d avis d aptitude systématique délivrée par un Médecin du Travail pour plusieurs années mérite d être reconsidérée à l aune des réalités. Il n y a pas de garantie de réussite, mais cette mission peut constituer une étape importante pour que les idées se convertissent en améliorations tangibles pour la prévention des risques professionnels et la sécurité juridique des différents acteurs.» P. Moron Directeur Questions et informations complémentaires : 13, rue Andreï SAKHAROV CS Mont Saint Aignan Cedex Tél. : Fax : En ligne : 2 Lettre Adesti / Avril 2015

3 ADESTI lance son nouveau site Internet! ADESTI lance son nouveau site Internet, outil de communication et vitrine des activités de l association, il est repensé pour un accès facilité à l ensemble des informations utiles par ses différents publics (employeurs, salariés et partenaires). Graphisme renouvelé, navigation intuitive, ergonomie revisitée compatible avec tous les supports mobiles, arborescence déclinée en cinq niveaux à partir du menu principal : tout est pensé pour un accès convivial et rapide à l information. Le site s articule autour de 5 rubriques principales : Un espace Employeur composé notamment d une rubrique dédiée à la prévention des risques professionnels et un accès sécurisé à l extranet adhérent (mise à jour des effectifs, ). Un espace Salarié enrichi de réponses aux questions les plus fréquemment posées. Un espace Santé développant notamment le thème des maladies professionnelles et le handicap en entreprise. Un accès spécifique pour formuler en ligne une demande d adhésion à l association et vérifier les conditions requises sur le plan géographique et du secteur d activité. Une présentation d ADESTI sous l angle de ses missions régaliennes et des actions prioritaires conduites dans le cadre du Projet Pluriannuel de Service. L objectif de ce site est de mieux faire connaitre l étendue de nos missions et de fournir une information qualifiée à nos différents publics (employeurs, salariés et partenaires). NOUVEAU : Un espace adhérent en ligne Depuis le mois de novembre 2014, nous vous proposons un espace adhérent (disponible à l adresse suivante : Cet espace vous permet d accéder aux données administratives de vos salariés. De cette façon, vous pouvez ajouter ou enlever des salariés de vos effectifs tout au long de l année. Il vous permet aussi de mettre à jour les données administratives de votre entreprise. D autres fonctionnalités seront ajoutées prochainement. Plus de 650 adhérents s y sont déjà connectés! Pour recevoir vos identifiants, il suffit de nous faire parvenir votre demande à l adresse suivante : en mentionnant le nom de votre entreprise, votre numéro d adhérent et votre numéro de téléphone. Lettre Adesti / Avril

4 Prise en charge par ADESTI du coût des examens complémentaires L article R du Code du Travail modifié par Décret n du 30 janvier 2012 prévoit que le médecin du travail peut prescrire des examens complémentaires nécessaires : 1. À la détermination de l aptitude médicale du salarié au poste de travail, notamment au dépistage des affections comportant une contre-indication à ce poste de travail ; 2. Au dépistage d une maladie professionnelle ou à caractère professionnel susceptible de résulter de l activité professionnelle du salarié ; 3. Au dépistage des maladies dangereuses pour l entourage du salarié. Ces examens complémentaires étaient jusque-là pris en charge sur le plan administratif par ADESTI mais refacturés à chaque adhérent tout en garantissant le respect de leur anonymat tel que le prévoit l article R du Code du Travail. Point sur la mise en œuvre des Entretiens Infirmiers Depuis le 1er Juillet 2014, ces examens complémentaires ne sont plus refacturés aux adhérents et sont maintenant pris en charge dans le cadre de la cotisation annuelle. Depuis cette même date et un décret modifiant la rédaction de l article R du Code du Travail, les examens complémentaires pratiqués pour les salariés exposés aux agents chimiques dangereux sont également pris en charge par ADESTI, en plus de ceux cités ci-dessus. L infirmier en Santé au Travail est un membre clé de l équipe pluridisciplinaire. Celui-ci contribue en effet aux actions en milieu de travail mais aussi au suivi individuel de l état de santé des salariés par le biais des Entretiens Infirmiers réalisés sur la base d un protocole de délégation du Médecin du Travail. L agrément permettant à ADESTI de fonctionner prévoit la mise en œuvre progressive des Entretiens Infirmiers sur l ensemble du territoire. Le dispositif prévoit à terme le recrutement de 9 infirmier(e)s en Santé au Travail sur la période Au 1er Trimestre 2015, ce sont 6 infirmières qui sont déployées sur le territoire. La carte ci-joint dresse l état de la situation sur la base de la légende suivante : Les Entretiens Infirmiers sont mis en œuvre (sous réserve du protocole de délégation du Médecin du Travail). Les Entretiens Infirmiers sont mis en œuvre partiellement. Figure 2 - Déploiement des Infirmier(e)s en Santé au Travail sur le territoire au 1er Trimestre Lettre Adesti / Avril 2015

5 zoom sur un risque professionnel : TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Thème : Actions de l AXE 1 TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS) En réponse aux attentes institutionnelles (Plan National Santé Travail, Plan Régional Santé Travail, Bilans de la CARSAT), aux attentes et besoins des adhérents (Enquête 2013 : > 57% concernés, manquent de maitrise et souhaitent de l information / formation et de l Aide à l évaluation des risques sur ce sujet) et aux attentes des équipes médicales (Analyse interne des besoins ), les équipes d ADESTI et sa Commission Médico-Technique ont déterminé des priorités pour les Axes de son Projet de Service. En bonne place parmi celles-ci, la problématique générale de la prévention des TMS qui sera un des 8 Axes prioritaires du Projet de Service. Cet «AXE TMS» est décliné en 3 objectifs opérationnels qui sont les suivants : Développer la connaissance des entreprises concernant l évaluation des TMS pour Donner les éléments nécessaires à l intégration des TMS dans le document unique et dans les fiches de prévention des expositions (Décret «pénibilité»), de permettre une intégration et une évaluation de première intention, autonome et interne en terme de risques TMS, «évaluer pour agir!». En donnant de l information concernant l intégration des TMS au Document Unique d Évaluation des Risques Professionnels, prioritairement aux encadrants des TPE PME, par sessions de 15 personnes maximum Des sessions complémentaires au programme annuel d information seront ajoutées, elles s adresseront à des secteurs d activité particulièrement concernés par cette problématique En développant des outils à leur intention (Support de formation modulable par branche d activité, «kit de prévention TMS» ) ; En sensibilisant les nouveaux adhérents sur le risque TMS, au travers des fiches d entreprises, d invitations aux sessions d information, de la diffusion du kit Améliorer la traçabilité des expositions pour participer à la veille Santé Travail et repérer les situations professionnelles à risque et émergentes. En uniformisant le recueil de données et des expositions professionnelles ; En accompagnant le suivi des préconisations concernant les TMS formulées aux adhérents ; En créant et mettant en place un outil d aide à l évaluation du risque TMS ; Développer la connaissance des salariés sur le risque TMS pour développer la participation des salariés, notamment du secteur tertiaire, à leur prévention, pour améliorer leur appropriation de l information, et pour les sensibiliser et les informer par des modules théoriques et pratiques. En créant et diffusant un module d information sur le travail sur écran (il comprendra des modules théoriques, un show-room d application et un kit d information spécifique). Lettre Adesti / Avril

6 zoom sur un risque professionnel : les risques routiers Le risque routier professionnel concerne non seulement les métiers dont l activité spécifique est le transport de biens ou de personnes (transport routier, transport en communs,...) mais aussi tous ceux qui sont usagers de la route dans le cadre de leur profession. Ainsi, on peut retrouver des métiers aussi différents que les commerciaux, les métiers de la maintenance industrielle, du levage, l aide à domicile ou bien de la formation professionnelle. En raison de cette transversalité, des priorités de prévention définies au niveau national et régional, ADESTI en a fait un des axes prioritaires de son projet de service en matière de prévention. Cet axe de prévention du risque routier professionnel est décliné sur trois objectifs : Une sensibilisation des employeurs concernés sur leurs mesures de préventions soit par rapport à celles déjà mises en place (ou à mettre en place), par la prise en compte de ce risque spécifique dans leur document unique d évaluation des risques professionnels. Ainsi, l organisation de travail, les moyens de communication, la gestion du parc des véhicules (adaptation à l activité, entretien,..) seront, entre autres, abordés. Une sensibilisation des salariés soit individuellement à l occasion de la visite médicale ou de l entretien infirmier soit collectivement au cours d interventions dans les entreprises ou dans les locaux d ADESTI en sessions inter-entreprises. Les sujets qui seront abordés concerneront aussi bien la prévention des addictions, le comportement au volant, l hygiène de vie personnelle, ou la gestion des repos. Le troisième objectif vise à cibler une population de salariés définie comme la plus à risque, pour laquelle il sera défini la conduite d actions de prévention primaire. Outre, la sensibilisation individuelle déjà citée, l occasion de la visite médicale sera également le moment où des actions de dépistage de pathologies susceptibles d être des facteurs aggravants du risque routier seront menées. En pratique, les entreprises seront initialement contactées pour la définition de leurs besoins et de leurs souhaits en matière de prévention, le projet de service engageant à la fois les entreprises volontaires et ADESTI. Parallèlement, un kit d outils pour mener à bien les objectifs visés sera mis à disposition des équipes médicales et pluridisciplinaires. Un centre de consultations ouvre à Tôtes! Saâne, Yerville, Longueville-sur-Scie et Bosc-le-Hard sont maintenant convoqués pour les visites médicales à ce nouveau centre de consultations situé ZAC des 3 Rivières. L implantation de ce nouveau centre s inscrit dans une stratégie globale à long terme visant à privilégier un mode d exercice en adéquation avec la réforme de la Santé au Travail de 2011, difficilement compatible avec un fonctionnement basé sur le déplacement d une Unité Médicale Mobile, tout en conservant un service de proximité. Figure 1 - Zone permettant de rejoindre Tôtes en moins de 15 min En Septembre 2014, un nouveau centre de consultations a été ouvert sur la commune de Tôtes. Tôtes est située au carrefour des deux anciennes routes nationales (RN 27 et RN 29) et présente donc la particularité d être accessible rapidement depuis un large périmètre géographique (cf. carte ci-contre). C est ainsi que les salariés des entreprises situées sur les secteurs de Tôtes, Auffay, Val-de- Les conditions d accueil des salariés sont également améliorées et la facturation complémentaire en lien avec le déplacement de l Unité Médicale Mobile (la majoration UMM) disparait. Ce centre dispose également d un espace permettant d accueillir une dizaine de stagiaires (employeurs ou salariés) pour des formations ou des sensibilisations sur des thématiques en lien avec les risques professionnels, ce qui était préalablement organisé exclusivement à Mont-Saint-Aignan. 6 Lettre Adesti / Avril 2015

7 Le Contrat Pluriannuel d Objectifs et de Moyens (CPOM) entre ADESTI, la CARSAT et la DIRECCTE Pour pouvoir exercer ses missions, chaque Service de Santé au Travail Interentreprises (SSTI) doit être agréé par la DIRECCTE, et engager avec l Etat (DIRECCTE) et la Caisse d Assurance Retraite et de la Santé au Travail (CARSAT), une démarche partenariale concrétisée par la signature tripartite CPOM. L agrément a été obtenu en Avril 2014 sur la base notamment du Projet Pluriannuel de Service (PPS) élaboré par la Commission Médico Technique (CMT). Ce même PPS qui comprend un diagnostic territorial a nourri le contenu de ce CPOM. Ces contrats permettent de définir des priorités communes aux différents acteurs de la santé au travail, en cohérence avec les objectifs du Plan Régional Santé Travail. Il s agit de développer une approche qualitative homogène et partagée sur le territoire en matière de santé au travail, dans le respect des particularités territoriales, des spécificités et des priorités d action de chaque SSTI, et en cohérence avec les objectifs régionaux et nationaux en faveur de la prévention des risques professionnels tels qu ils peuvent notamment apparaître dans le Plan Santé au Travail ( ) et la Convention d Objectifs et de Gestion de la Caisse Nationale d Assurance Maladie des Travailleurs Salariés et leur déclinaison régionale. L Article D du code du Travail prévoit que le CPOM définisse des actions visant à : 1. «Mettre en œuvre les priorités d actions du projet de service pluriannuel prévu à l article L et faire émerger des bonnes pratiques ; 2. «Améliorer la qualité individuelle et collective de la prévention des risques professionnels et des conditions de travail ; 3. «Mettre en œuvre les objectifs régionaux de santé au travail définis dans les plans régionaux de santé au travail ; 4. «Promouvoir une approche collective et concertée et les actions en milieu de travail ; 5. «Mutualiser, y compris entre les services de santé au travail, des moyens, des outils, des méthodes, des actions, notamment en faveur des plus petites entreprises ; 6. «Cibler des moyens et des actions sur certaines branches professionnelles, en faveur de publics particuliers ou sur la prévention de risques spécifiques ; 7. «Permettre le maintien dans l emploi des salariés et lutter contre la désinsertion professionnelle. Cinq thèmes ont ainsi été retenus dans le cadre de notre CPOM : La prévention des Risques Psycho Sociaux (RPS) La prévention du risque TMS (troubles musculo squelettiques) en lien notamment avec le programme TMSPROS de la CARSAT. Le maintien dans l emploi et la prévention de la désinsertion professionnelle des salariés. L amélioration des conditions de travail dans le secteur des services à la personne. La prévention des risques liés aux fumées de soudage. Ce contrat, en attente de signature avec la CARSAT NORMANDIE et la DIRECCTE HAUTE NORMANDIE, prévoit également les modalités de suivi et d évaluation, ainsi que les engagements réciproques de chacun. Lettre Adesti / Avril

8 La Pénibilité au Travail : Ce qu il faut retenir des nouvelles obligations La réforme sur les retraites introduit dans le Code du Travail et le Code de la Sécurité Sociale des mesures concernant la pénibilité au travail en renforçant le dispositif de prévention des risques professionnels. Plusieurs obligations COLLECTIVES et INDIVIDUELLES doivent être mises en œuvre dans les entreprises accueillant un ou plusieurs salariés. Rappel des 10 facteurs de pénibilité déterminés par l article D du Code du Travail : CONTRAINTES PHYSIQUES MARQUEES : Manutentions manuelles de charges Postures pénibles définies comme positions forcées des articulations Vibrations mécaniques ENVIRONNEMENT PHYSIQUE AGRESSIF : Agents chimiques dangereux, y compris les poussières et les fumées Activités exercées en milieu hyperbare Températures extrêmes Bruit RYTHMES DE TRAVAIL : Travail de nuit Travail en équipes successives alternantes Travail répétitif Depuis le 1 er janvier 2015, 4 facteurs de risques professionnels sont à prendre en compte pour établir une fiche de prévention des expositions et pour ouvrir un compte personnel de prévention de la pénibilité : activités exercées en milieu hyperbare, travail de nuit, travail en équipes successives alternantes et travail répétitif. Les 6 autres facteurs seront à considérer à compter du 1 er janvier 2016 mais les seuils sont d ores et déjà précisés par décret. 1 - Calculer l effectif équivalent temps plein (ETP) de l entreprise Si moins de 50 ETP : pas d obligation d élaborer un plan d action ou un accord de prévention de la pénibilité Synthèse des obligations Le traitement COLLECTIF de la pénibilité au travail 2- Calculer le pourcentage de salariés exposés au moins à un des 10 critères de pénibilité (Uniquement si plus de 50 ETP) Etape de DIAGNOSTIC à annexer au Document Unique d Evaluation des Risques Professionnels Le traitement INDIVIDUEL de la pénibilité au travail 3 - Si plus de 50 % de salariés exposés : Obligation de négocier un accord et/ou de définir un plan d action de prévention de la pénibilité NOUVEAU : Plusieurs décrets sont parus en octobre 2014 venant apporter des précisions concernant notamment les dispositions suivantes : Facteurs et seuils d exposition à la pénibilité Résultats de l évaluation aux facteurs de Pénibilité et de la proportion des salariés exposés à annexer au Document Unique d évaluation des risques professionnels Accords et plans d actions en faveur de la pénibilité Modalités d acquisition et d utilisation des points acquis au titre du compte personnel de prévention de la pénibilité Quel que soit l effectif de l entreprise, pour chaque travailleur exposé à au moins un facteur de pénibilité, une fiche individuelle de prévention des expositions doit être établie (modèle fixé par arrêté du 30 janvier 2012). Fiche à transmettre au Service de Santé au Travail et aux salariés concernés sous certaines conditions (départ de l entreprise, etc ) Pour plus de renseignements : Contactez votre Médecin du Travail Prochaines réunions d information sur le thème : Eu : 21 mai Gournay en Bray : 29 septembre Mont Saint Aignan : 22 octobre Ont contribué à ce numéro : P. Moron, G. Dussaux, Dr Larchevesque, Dr Olbé, Dr Courtois, Dr Soubrane, S. Couturier, E. Destoop, P. Dubois, T. Poncelet et G. Maury. 8 Lettre Adesti / Avril 2015 Votre adhésion vous permet également d accéder, pour des tarifs préférentiels, à des formations : Sauveteur Secouriste du Travail, Sécurité gestuelle, Ergonomie, Risques chimiques, Risques psychosociaux Demandez notre catalogue! Pour toute précision, inscription ou organisation de session dans votre entreprise, contactez votre médecin du travail au ,

EDITO SOMMAIRE LETTRE D INFORMATION SANTÉ AU TRAVAIL N 3 - JUIN 2014. «Progresser encore et toujours dans nos entreprises :

EDITO SOMMAIRE LETTRE D INFORMATION SANTÉ AU TRAVAIL N 3 - JUIN 2014. «Progresser encore et toujours dans nos entreprises : LETTRE D INFORMATION SANTÉ AU TRAVAIL N 3 - JUIN 2014 EDITO SOMMAIRE - Edito - Bonnes pratiques - Les TMS - Les addictions - Nouveaux arrivants - Document Unique - Reforme des retraites Pénibilité - Compte

Plus en détail

agir à vos côtés Prestations individualisées aux entreprises

agir à vos côtés Prestations individualisées aux entreprises Prestations individualisées aux entreprises Vous adhérez à l AHI 33 une association d employeurs de la Gironde L AHI 33 est une association régie par la loi du 1 er juillet 1901. Elle a été constituée

Plus en détail

ACCORD PRISE EN COMPTE ET PREVENTION DE LA PENIBILITE DANS LES PARCOURS PROFESSIONNELS

ACCORD PRISE EN COMPTE ET PREVENTION DE LA PENIBILITE DANS LES PARCOURS PROFESSIONNELS ACCORD PRISE EN COMPTE ET PREVENTION DE LA PENIBILITE DANS LES PARCOURS PROFESSIONNELS PREAMBULE La loi du 9 Novembre 2010 sur la réforme des retraites prévoit que les entreprises d au moins 50 salariés,

Plus en détail

ACTIONS ET SENSIBILISATIONS

ACTIONS ET SENSIBILISATIONS SANTE TRAVAIL DROME VERCORS ACTIONS ET SENSIBILISATIONS Votre service de Sante au Travail Interentreprises vous accompagne dans la prevention des risques professionnels et l amelioration de vos conditions

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

Action de prévention coordonnées

Action de prévention coordonnées Actes Journées Santé Travail du CISME Tome III 2013 Session 1 : Philosophie du travail en réseau Session 2 : Actions de communication pour impliquer l entreprise Action de prévention coordonnées Aide à

Plus en détail

Titre de la présentation. Le compte prévention pénibilité. Nom de l intervenant 00/00/2012 Emmanuel GOUAULT Directeur adjoint

Titre de la présentation. Le compte prévention pénibilité. Nom de l intervenant 00/00/2012 Emmanuel GOUAULT Directeur adjoint Titre de la présentation La gestion du compte prévension pénibilité Nom de l intervenant 00/00/2012 Emmanuel GOUAULT Directeur adjoint 2 février 2015 Institut du Travail Partie 1 Le compte prévention pénibilité

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3613 Convention collective nationale IDCC : 7017. PERSONNEL DES PARCS ET JARDINS ZOOLOGIQUES PRIVÉS ACCORD

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3031 Convention collective nationale IDCC : 897. SERVICES DE SANTÉ AU TRAVAIL

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3010 Convention collective nationale IDCC : 1978. FLEURISTES, VENTE ET SERVICES DES ANIMAUX FAMILIERS ACCORD DU

Plus en détail

DEPARTEMENT PREVENTION ET TARIFICATION DES RISQUES PROFESSIONNELS CARSAT L-R

DEPARTEMENT PREVENTION ET TARIFICATION DES RISQUES PROFESSIONNELS CARSAT L-R DEPARTEMENT PREVENTION ET TARIFICATION DES RISQUES PROFESSIONNELS CARSAT L-R 1 2 LA CARSAT AU SEIN DE LA SECURITE SOCIALE CAISSE NATIONALE DE L'ASSURANCE MALADIE CAISSE NATIONALE DE L'ASSURANCE VIEILLESSE

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

PREVENTION DE LA PENIBILITE A PARTIR DU 1 er JANVIER 2015

PREVENTION DE LA PENIBILITE A PARTIR DU 1 er JANVIER 2015 La Lettre du Cabinet BREST LE 05 MARS 2015 PREVENTION DE LA PENIBILITE A PARTIR DU 1 er JANVIER 2015 Mesdames, Messieurs, Nous revenons vers vous au sujet de la pénibilité au travail. Nous tenons à vous

Plus en détail

TITRE I - Principes généraux (adhésion démission- radiation) TITRE II - Obligations réciproques de l AGEMETRA et de ses adhérents

TITRE I - Principes généraux (adhésion démission- radiation) TITRE II - Obligations réciproques de l AGEMETRA et de ses adhérents RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES ADHÉRENTS (DECISION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 6 DECEMBRE 2012) Préambule Le présent règlement est établi en application de l article 14 des statuts. Il complète ce dernier

Plus en détail

PREVENTION CONDITIONS DE TRAVAIL SECURITE PREVENTION DE LA PENIBILITE AU TRAVAIL

PREVENTION CONDITIONS DE TRAVAIL SECURITE PREVENTION DE LA PENIBILITE AU TRAVAIL N 126 - SOCIAL n 41 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 06 septembre 2011 ISSN 1769-4000 PREVENTION CONDITIONS DE TRAVAIL SECURITE PREVENTION DE LA PENIBILITE AU TRAVAIL L essentiel L'article

Plus en détail

La pénibilité au travail : une nouvelle mission pour les CHSCT et DP

La pénibilité au travail : une nouvelle mission pour les CHSCT et DP La pénibilité au travail : une nouvelle mission pour les CHSCT et DP Loi n 2010-1330 du 9/11/2010 DIRECCTE Rhone Alpes Prévention de la pénibilité - La pénibilité au sens réglementaire - Les 3 dispositifs

Plus en détail

Prévention de la pénibilité au travail Loi n 2010-1330 du 9 Novembre 2010. Anita OLIVER

Prévention de la pénibilité au travail Loi n 2010-1330 du 9 Novembre 2010. Anita OLIVER Prévention de la pénibilité au travail Loi n 2010-1330 du 9 Novembre 2010 Anita OLIVER Contexte Réforme des retraites : Loi n 2010-1330 du 9/ 11/ 10 rallongement de la période de cotisations Allongement

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Le Service social vous accompagne

Le Service social vous accompagne Le Service social vous accompagne L accès et le droit aux soins Le maintien dans l emploi L aide aux personnes en perte d autonomie 2 La Carsat Bretagne porte une attention particulière aux assurés du

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

«La prévention de la pénibilité : un enjeu pour la santé au travail?»

«La prévention de la pénibilité : un enjeu pour la santé au travail?» BANDEAU DE SVB A l occasion de la parution au Journal Officiel le 10 octobre 2014 de six décrets d application de la loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système de retraites,

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

La psychologie du travail au sein des services de santé au travail 26 novembre 2013

La psychologie du travail au sein des services de santé au travail 26 novembre 2013 La psychologie du travail au sein des services de santé au travail 26 novembre 2013 Gisèle Perche, Psychologue du travail MT 71, Service de santé de Saône et Loire Sylvie Trévoizan, Psychologue du travail

Plus en détail

ACCORD RELATIF A LA SANTE AU TRAVAIL DANS LE GROUPE SANOFI-AVENTIS EN FRANCE

ACCORD RELATIF A LA SANTE AU TRAVAIL DANS LE GROUPE SANOFI-AVENTIS EN FRANCE ACCORD RELATIF A LA SANTE AU TRAVAIL DANS LE GROUPE SANOFI-AVENTIS EN FRANCE PREAMBULE : La mise en œuvre de changements d organisation au sein du groupe sanofi-aventis, par nécessité d anticipation ou

Plus en détail

Mise en œuvre du plan national d'action pour la prévention des risques psychosociaux dans les trois fonctions publiques

Mise en œuvre du plan national d'action pour la prévention des risques psychosociaux dans les trois fonctions publiques Livret 1 MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE 1 Mise en œuvre du plan national d'action pour la prévention des risques psychosociaux dans les trois fonctions publiques OUTILS DE

Plus en détail

Présentation du compte personnel de prévention de la pénibilité

Présentation du compte personnel de prévention de la pénibilité Direction générale du travail / Direction de la Sécurité Sociale Présentation du compte personnel de prévention de la pénibilité Sommaire 1. La logique générale du dispositif 2. Les facteurs de risques

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3330 Convention collective nationale IDCC : 2526. ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DE L HABITAT SOCIAL ACCORD DU

Plus en détail

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) Délégation Midi-Pyrénées Handicap et vie professionnelle La loi du 11 février 2005 1 a renforcé les exigences vis-à-vis de l emploi des personnes en situation de handicap. Ainsi, les personnes reconnues

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie OBJET Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie Ce document constitue le cahier des charges établi

Plus en détail

SANTÉ AU TRAVAIL L ESSENTIEL DE CE QUI CHANGE

SANTÉ AU TRAVAIL L ESSENTIEL DE CE QUI CHANGE SANTÉ AU TRAVAIL L ESSENTIEL DE CE QUI CHANGE LOI DU 20 JUILLET 2011 ET SES DÉCRETS D APPLICATION Loi n 2011-867 du 20 juillet 2011 relative à l organisation de la médecine du travail, décrets 2012-134

Plus en détail

Convention de partenariat Etat/OPPBTP. sur la prévention des risques professionnels

Convention de partenariat Etat/OPPBTP. sur la prévention des risques professionnels Ministère de l emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère délégué à l emploi, au travail et à l insertion professionnelle des jeunes Convention de partenariat Etat/OPPBTP sur la prévention

Plus en détail

Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes

Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes 1 Sommaire GUIDE DE REALISATION DU RAPPORT DE SITUATION COMPAREE... 3 Contenu du rapport... 3 La notion

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

SE FORMER EN ADDICTOLOGIE

SE FORMER EN ADDICTOLOGIE Prévention & Soins des addictions SE FORMER EN ADDICTOLOGIE CATALOGUE DE FORMATION 2013 La Boussole, 34, rue Pierre Corneille, 76300, Sotteville-lès-Rouen Catalogue de formations 2013 Depuis 2004, l association

Plus en détail

Évaluation des risques

Évaluation des risques Évaluation des risques Alimentec 21/06/2012 Organisation de la prévention risques professionnels et santé au travail 79 ingénieurs et techniciens, 40 administratifs Organisation de la prévention Un organisme

Plus en détail

Réforme de la Santé au Travail : Quelle Prévention pour les Intérimaires? Réforme Santé Travail / Intérim 18/12/12

Réforme de la Santé au Travail : Quelle Prévention pour les Intérimaires? Réforme Santé Travail / Intérim 18/12/12 LYON VILLEURBANNE 18 Décembre 2012 Réforme de la Santé au Travail : Quelle Prévention pour les Intérimaires? 1 Programme Sinistralité AT/MP dans l intérim Claude ROBIN - Ingénieur prévention CARSAT Actions

Plus en détail

Revendications de congrès CFDT

Revendications de congrès CFDT PARIS - UPSM Jeudi 17 Octobre 2013 Revendications de congrès CFDT «Refondation de la répartition» congrès de Lille, «Réforme globale des retraites» congrès de Nantes, ou «Harmonisation et consolidation

Plus en détail

Syndicat National de la Banque et du crédit

Syndicat National de la Banque et du crédit Syndicat National de la Banque et du crédit Affilié à la Confédération Française de l Encadrement - CGC FORMATION 2012 RISQUES PSYCHO SOCIAUX STRESS ET SOUFFRANCE AU TRAVAIL FORMATION 2012 SNB/CFE-CGC

Plus en détail

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles Synthèse Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service OBJET Les propositions de cette recommandation visent à : définir

Plus en détail

PROJET DE SERVICE PLURIANNUEL AXES ET ACTIONS RÉCAPITULATIF

PROJET DE SERVICE PLURIANNUEL AXES ET ACTIONS RÉCAPITULATIF PROJET DE SERVICE PLURIANNUEL AXES ET ACTIONS 2014-2019 RÉCAPITULATIF 4 avenue Christian Doppler CS 90080 Serris 77707 MARNE-LA-VALLÉE CEDEX 4 Téléphone : 0811 11 77 77 Fax : 01 64 33 74 72 simt@simt.fr

Plus en détail

PENIBILITE : OU EN EST-ON?

PENIBILITE : OU EN EST-ON? PENIBILITE : OU EN EST-ON? I. QU EST-CE QUE LA PENIBILITE? Définition de la pénibilité : la pénibilité est le fait pour un salarié d être exposé à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels susceptibles

Plus en détail

Présentation du dispositif de sélection professionnelle

Présentation du dispositif de sélection professionnelle Présentation du dispositif de sélection professionnelle mis en place par la loi n 2012-347 du 12/03/2012 CONTEXTE La loi n 2012-347 du 12 mars 2012 tire les conséquences de la négociation ouverte par le

Plus en détail

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école UNITÉS DE FORMATION PAR APPRENTISSAGE (UFA) C. n 2006-042 du 14-3-2006 NOR : MENE0600465C RLR : 527-3b MEN - DESCO

Plus en détail

MODÈLE: ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS

MODÈLE: ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS MODÈLE: ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS ENTRE L Association. dont le siège social est situé.., représentée par M.. en sa qualité de.., ET L organisation syndicale représentée par M.., en sa qualité

Plus en détail

MODERNISATION DES ENTREPRISES : ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 21 MARS 1989 SUR L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL

MODERNISATION DES ENTREPRISES : ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 21 MARS 1989 SUR L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL MODERNISATION DES ENTREPRISES : ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 21 MARS 1989 SUR L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL PRÉAMBULE En concluant le Protocole du 17 juillet 1981 relatif au temps de travail,

Plus en détail

N 13 LE DOCUMENT UNIQUE

N 13 LE DOCUMENT UNIQUE Fiche Info Prévention & Sécurité N 13 LE DOCUMENT UNIQUE REGLEMENTATION Médecine préventive - Nombreux sont les élus qui ont été contactés par des entreprises privées ou ont entendu parler du «document

Plus en détail

COFOR SANTE. Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes)

COFOR SANTE. Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes) COFOR SANTE Des interventions* en : - Communication - Management - Relation client - Qualité - Gestion Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes) * cf. nos programmes

Plus en détail

formations 2014 >> Formations de formateurs Livret 5 - Fiche 32 à 44

formations 2014 >> Formations de formateurs Livret 5 - Fiche 32 à 44 formations 2014 >> Livret 5 - Fiche 32 à 44 Formations de formateurs Carsat Centre Ouest Assurance des Risques Professionnels 37, avenue du Président René Coty 87048 LIMOGES CEDEX 32 Devenir formateur

Plus en détail

ACCORD SSTFP : UN ENGAGEMENT DE L ETAT ET DES AUTRES EMPLOYEURS de la FPT et de la FPH 3 AXES, 15 ACTIONS, 63 PROPOSITIONS

ACCORD SSTFP : UN ENGAGEMENT DE L ETAT ET DES AUTRES EMPLOYEURS de la FPT et de la FPH 3 AXES, 15 ACTIONS, 63 PROPOSITIONS ACCORD SSTFP : UN ENGAGEMENT DE L ETAT ET DES AUTRES EMPLOYEURS de la FPT et de la FPH 3 AXES, 15 ACTIONS, 63 PROPOSITIONS AXE 1 INSTANCES ET ACTEURS OPERATIONNELS COMPETENTS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Dans le secteur des services à la personne Action collective au profit des entreprises adhérentes rattachées au secteur des Services

Plus en détail

CHSCT : Formation générale agréée Etablissement de moins de 300 salariés

CHSCT : Formation générale agréée Etablissement de moins de 300 salariés Formation 3 jours Siège : 261 rue de Paris - 93556 MONTREUIL cedex CHSCT : Formation générale agréée Etablissement de moins de 300 salariés La formation Pour agir sur le travail et la santé en vue d une

Plus en détail

Intégration de la santé et sécurité au travail dans les parcours vers l emploi et l accueil des nouveaux embauchés. Orientations.

Intégration de la santé et sécurité au travail dans les parcours vers l emploi et l accueil des nouveaux embauchés. Orientations. Intégration de la santé et sécurité au travail dans les parcours vers l emploi et l accueil des nouveaux embauchés Orientations Bretagne Champ d application Le présent document concerne l ensemble des

Plus en détail

APPEL À PROJETS 2013. Le parrainage de proximité des enfants en difficulté.

APPEL À PROJETS 2013. Le parrainage de proximité des enfants en difficulté. APPEL À PROJETS 2013 Le parrainage de proximité des enfants en difficulté. Dotation : 375 000 sur trois ans. Date limite de réception des dossiers : 4 janvier 2013 en collaboration avec Argumentaire sur

Plus en détail

MEDECINE DU TRAVAIL ET SERVICES DE SANTÉ AU TRAVAIL Après la loi du 20 juillet 2011 : Se réapproprier les enjeux du travail et de la santé...

MEDECINE DU TRAVAIL ET SERVICES DE SANTÉ AU TRAVAIL Après la loi du 20 juillet 2011 : Se réapproprier les enjeux du travail et de la santé... MEDECINE DU TRAVAIL ET SERVICES DE SANTÉ AU TRAVAIL Après la loi du 20 juillet 2011 : Se réapproprier les enjeux du travail et de la santé... Les décrets relatifs à l organisation et au fonctionnement

Plus en détail

Réseau Régional Santé Travail Maintien dans l Emploi Nord Pas-de-Calais

Réseau Régional Santé Travail Maintien dans l Emploi Nord Pas-de-Calais Réseau Régional Santé Travail Maintien dans l Emploi Nord Pas-de-Calais Docteur Véronique BUEWAERT, Médecin du travail, POLE SANTE TRAVAIL Lille, coordonnateur du réseau STME Christine MOTTE, infirmière,

Plus en détail

Introduction. 1 Présentation du commanditaire. 2 Positionnement de l appel d offres

Introduction. 1 Présentation du commanditaire. 2 Positionnement de l appel d offres Appel d offres national Cahier des charges des prestations de prévention des risques psychosociaux : Diagnostic et Accompagnement à la mise en œuvre d un plan d actions préventif Introduction Commanditaire

Plus en détail

CONVENTION NATIONALE D'OBJECTIFS FIXANT UN PROGRAMME D'ACTIONS DE PREVENTION SPECIFIQUE AUX ACTIVITES DE LA MANUTENTION PORTUAIRE

CONVENTION NATIONALE D'OBJECTIFS FIXANT UN PROGRAMME D'ACTIONS DE PREVENTION SPECIFIQUE AUX ACTIVITES DE LA MANUTENTION PORTUAIRE CONVENTION NATIONALE D'OBJECTIFS FIXANT UN PROGRAMME D'ACTIONS DE PREVENTION SPECIFIQUE AUX ACTIVITES DE LA MANUTENTION PORTUAIRE ENTRE LA CAISSE NATIONALE DE L'ASSURANCE MALADIE DES TRAVAILLEURS SALARIES

Plus en détail

ORGANISATION DES SERVICES DE SANTÉ AU TRAVAIL. Dr C. DOUTRELLOT-PHILIPPON

ORGANISATION DES SERVICES DE SANTÉ AU TRAVAIL. Dr C. DOUTRELLOT-PHILIPPON 1 ORGANISATION DES SERVICES DE SANTÉ AU TRAVAIL Dr C. DOUTRELLOT-PHILIPPON 2 Généralités Institué par la loi n 46-2195 du 11 octobre 1946 relative à l organisation de la médecine du travail Réformé récemment

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation MAISON DE L EMPLOI DE LA METROPOLE NANTAISE Cahier des charges d achat de formation Formation Outiller les professionnels de l accompagnement PLIE sur la thématique «migrant» Achat d une prestation en

Plus en détail

Améliorer la par prévention les SSTI : primaire

Améliorer la par prévention les SSTI : primaire Session 1 : Philosophie du travail en réseau Session 1 : Pluridisciplinarité et préservation Action de la de Santé prévention dans les entreprises coordonnées Améliorer la par prévention les SSTI : primaire

Plus en détail

Les emplois d avenir sont pour vous

Les emplois d avenir sont pour vous Vous avez entre 16 et 25 ans? Peu ou pas qualifié(e) ou résidant sur des territoires à fort taux de chômage? Fortement motivé(e) pour trouver un emploi? Les emplois d avenir sont pour vous Une entrepris

Plus en détail

Mise à jour le 15.04.15 BILAN DE COMPETENCES DES SALARIES CAHIER DES CHARGES

Mise à jour le 15.04.15 BILAN DE COMPETENCES DES SALARIES CAHIER DES CHARGES Mise à jour le 15.04.15 BILAN DE COMPETENCES DES SALARIES CAHIER DES CHARGES Pour l inscription sur la liste de l année 2016 Préambule Le Fongecif Rhône-Alpes propose aux salariés relevant de son champ

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS

APPEL À COMMUNICATIONS APPEL À COMMUNICATIONS 2ÈME EDITION DES RENCONTRES EUROPÉENNES DE L EDUCATION PAR LE SPORT «Vivre ensemble par le sport en Europe» 2 ème journée : Conférence européenne «Développer le sport comme outil

Plus en détail

Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels

Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels DEMANDE DE CONVENTIONNEMENT REGIONAL D UN ORGANISME DE FORMATION Processus de demande Formations aux méthodes générales en prévention

Plus en détail

COMPTE DE PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ

COMPTE DE PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ COMPTE DE PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ Loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l'avenir et la justice du système de retraites Décrets n 2014-1155 à 1160 du 9 octobre 2014 14 octobre 2014 1 Instauration

Plus en détail

Juillet 2012. Bulletin de prévention n 5 - Les troubles musculo squelettiques 00

Juillet 2012. Bulletin de prévention n 5 - Les troubles musculo squelettiques 00 Guide Conventions de mise à disposition des Adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) (anciennement TOS, exerçant dans les lycée et collèges) Juillet 2012 Bulletin de prévention

Plus en détail

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE NOTICE DESCRIPTIVE DE FORMATION AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE RENTREE DE JANVIER 2015 Structure d Aide à Domicile 1. Le métier d Aide- Médico-Psychologique L aide médico-psychologique (A.M.P.) exerce une fonction

Plus en détail

TP Actualités. Février 2014

TP Actualités. Février 2014 TP Actualités Février 2014 «TP-Actualités» est un condensé de l information mensuelle. N hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur chacun des sujets abordés. RETROUVEZ TOUTE L ACTUALITE REGIONALE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TECHNIQUE Aide Financière Simplifiée Régionale n 29

CAHIER DES CHARGES TECHNIQUE Aide Financière Simplifiée Régionale n 29 Caisse d Assurance Retraite et de la Santé au Travail Page 1/5 AFS R 29 «Parcours Prévention TMS EHPAD- USLD» Objet : Le programme de prévention vise à réduire les risques auxquels sont exposés les salariés

Plus en détail

Ergonomie Management / Communication Risques professionnels Sécurité. En inter-entreprises ou en intra-entreprise

Ergonomie Management / Communication Risques professionnels Sécurité. En inter-entreprises ou en intra-entreprise Ergonomie Management / Communication Risques professionnels Sécurité En inter-entreprises ou en intra-entreprise Sensibilisation Travail sur écran 0,5 jour Tous salariés volontaires travaillant sur écran

Plus en détail

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE FORMATIONS GESTION DES CONFLITS MEDIATION ET CITOYENNETE CONNAITRE LE DROIT MEDIATION SCOLAIRE www.amely.org AMELY : accès au droit - médiation Un accord est possible QUI SOMMES NOUS? AMELY est

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. Applicable au 19 décembre 2013 (Décisions du Conseil d Administration du 19/12/2013) I ADHÉSION

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. Applicable au 19 décembre 2013 (Décisions du Conseil d Administration du 19/12/2013) I ADHÉSION RÈGLEMENT INTÉRIEUR Applicable au 19 décembre 2013 (Décisions du Conseil d Administration du 19/12/2013) PRÉAMBULE Dans le cadre du présent règlement : - l association sera dénommée «SIMT», - le membre

Plus en détail

Catalogue de formations Droits des étrangers

Catalogue de formations Droits des étrangers 2016 Catalogue de formations Droits des étrangers 90, avenue de Flandre 75019 Paris Info est un service d'ism Interprétariat. L association ISM Interprétariat est enregistrée comme prestataire de formation

Plus en détail

Edito. agorha. A qui s adresse ce plan d accompagnement? Les acteurs de l accompagnement du changement d agorha. Plan d accompagnement du changement

Edito. agorha. A qui s adresse ce plan d accompagnement? Les acteurs de l accompagnement du changement d agorha. Plan d accompagnement du changement / Edito N 3 / JUIN 2010 Ce 3 ième numéro de l année est entièrement consacré au plan d accompagnement du changement du projet agorha-migration relatif à la migration dans agorha des fonctionnalités existantes

Plus en détail

Le Droit Individuel à la Formation - DIF

Le Droit Individuel à la Formation - DIF DADS 2008 Page 1 Le Droit Individuel à la Formation - DIF A Le principe L accord de branche du 26 mai 2005 permet de faciliter les parcours personnalisés de formation des salariés tout au long de leur

Plus en détail

Prévention Risques Professionnels

Prévention Risques Professionnels Prévention Risques Professionnels Évaluation des risques professionnels Aide à la réalisation du Document Unique Aide à la réalisation du Document Unique 2 Objectifs Vous présenter le contexte de l évaluation

Plus en détail

Gestion des risques sur les plateformes de compostage 12 Juin 2014 28/11/2013. Bases en prévention. Sandra Dulieu DIRECCTE RA

Gestion des risques sur les plateformes de compostage 12 Juin 2014 28/11/2013. Bases en prévention. Sandra Dulieu DIRECCTE RA Gestion des risques sur les plateformes de compostage 12 Juin 2014 28/11/2013 Bases en prévention Sandra Dulieu DIRECCTE RA Les enjeux de la Prévention ENJEU HUMAIN et SOCIAL de préserver la santé et d

Plus en détail

Catalogue des formations 2015

Catalogue des formations 2015 Catalogue des formations 2015 Education pour la santé Promotion de la santé Sommaire Quelques informations pratiques sur nos formations...4 Promouvoir la santé des publics : quelques fondamentaux...6 Promouvoir

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS POUR LES CENTRES SOCIAUX FRANCILIENS. Année 2012-2013. Fondamentaux du travail en centre sociale

CATALOGUE DE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS POUR LES CENTRES SOCIAUX FRANCILIENS. Année 2012-2013. Fondamentaux du travail en centre sociale CATALOGUE DE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS POUR LES CENTRES SOCIAUX FRANCILIENS Année 2012-2013 2013 L accueil, une affaire d équipe Co-constuire une action de vacances familiales Fondamentaux du

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 150 DU

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Ouest secteur collège Jean Moulin

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Ouest secteur collège Jean Moulin Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Ouest secteur collège Jean Moulin Document 8 : Concertations synthèse des ateliers 1. Perspectives pédagogiques et

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de la démographie et des formations

Plus en détail

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS 1 Cahier des charges Le 24 février 2014 Préambule Le Fonds d'assurance Formation du Travail Temporaire

Plus en détail

Modifications réglementaires

Modifications réglementaires Modifications Décret 2015-514 et arrêté du 7 mai 2015 Relatif à la détention et au port du gilet de haute visibilité Désormais, la présence d un gilet haute visibilité est aussi obligatoire pour les conducteurs

Plus en détail

Diplôme d Université Santé au Travail Document d information Année 2015-2016

Diplôme d Université Santé au Travail Document d information Année 2015-2016 Diplôme d Université Santé au Travail Document d information Année 2015-2016 Responsables : Dr. Marie-Pascale LEHUCHER-MICHEL et Dr. Irène SARI-MINODIER Service de Médecine et Santé au Travail Faculté

Plus en détail

La calculette manutention manuelle

La calculette manutention manuelle La calculette manutention manuelle 2 Contexte Actions de sensibilisation et d information Recherche continue de deux SIST, dans le cadre de leurs missions, de mettre à disposition des adhérents des outils

Plus en détail

TITRE : PREVENIR ET GERER MES RISQUES PROFESSIONNELS POUR AMELIORER LA PERFORMANCE DE MON ENTREPRISE

TITRE : PREVENIR ET GERER MES RISQUES PROFESSIONNELS POUR AMELIORER LA PERFORMANCE DE MON ENTREPRISE I N V I T A T I O N Madame, Monsieur, Cher dirigeant, Stress, harcèlement, violence, TMS liés à l'organisation du travail, au handicap ou au vieillissement Les risques professionnels évoluent ainsi que

Plus en détail

Actions et formations

Actions et formations Catalogue 2013 Actions et formations en éducation pour la santé 1 l adessa, spécialiste de l éducation pour la santé dans l Ain depuis plus de 30 ans Association loi 1901 elle favorise l éducation pour

Plus en détail

SOLUTIONS SANTÉ AU TRAVAIL

SOLUTIONS SANTÉ AU TRAVAIL SOLUTIONS SANTÉ AU TRAVAIL RESPECT DES OBLIGATIONS LÉGALES & MAÎTRISE DES RISQUES PROFESSIONNELS : Zoom sur le Document Unique d Evaluation des Risques Proffessionnels SOLUTIONS PRÉVENTION SANTÉ AU TRAVAIL

Plus en détail

DOCUMENT D AIDE SUR LES DEPENSES DEDUCTIBLES

DOCUMENT D AIDE SUR LES DEPENSES DEDUCTIBLES DOCUMENT D AIDE SUR LES DEPENSES DEDUCTIBLES Ce document vise à aider les établissements à s'assurer de l'éligibilité de leurs dépenses déductibles. Si des éclairages complémentaires sont nécessaires,

Plus en détail

RELAIS D'ASSISTANTES MATERNELLES DE L ALBIGEOIS REGLEMENT INTERIEUR

RELAIS D'ASSISTANTES MATERNELLES DE L ALBIGEOIS REGLEMENT INTERIEUR RELAIS D'ASSISTANTES MATERNELLES DE L ALBIGEOIS REGLEMENT INTERIEUR RAM de l Albigeois-Règlement intérieur-version adoptée le 3 juillet 2012 Page 1 PREAMBULE Le territoire de la communauté d'agglomération

Plus en détail

SÉCURITÉ ET SANTÉ AU TRAVAIL

SÉCURITÉ ET SANTÉ AU TRAVAIL SÉCURITÉ ET SANTÉ AU TRAVAIL ACTU Mise à jour du Document Unique : Septembre 2013 la campagne est lancée avec un nouveau guide méthodologique Plusieurs modifications sont apportées à la campagne de mise

Plus en détail

ACTION COLLECTIVE REGIONALE Production Performante Durable IDF

ACTION COLLECTIVE REGIONALE Production Performante Durable IDF ACTION COLLECTIVE REGIONALE Production Performante Durable IDF Consultation de sociétés de conseil pour la réalisation d interventions auprès de PMI sur une durée de 2 ans dans le cadre de l'action en

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Le Certificat de qualification professionnelle «Animateur d Athlétisme» Option «Ecole d Athle» Option «Athlé loisirs»

Le Certificat de qualification professionnelle «Animateur d Athlétisme» Option «Ecole d Athle» Option «Athlé loisirs» Le Certificat de qualification professionnelle «Animateur d Athlétisme» Option «Ecole d Athle» Option «Athlé loisirs» (Nouveau diplôme permettant l encadrement rémunéré à temps partiel et sur un secteur

Plus en détail

DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE

DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES re DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Diplôme d Etat d'aide Médico-Psychologique fonctions d encadrement NOTICE D ACCOMPAGNEMENT DU LIVRET 2 Cette notice

Plus en détail

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Accompagnement des Ressources Humaines L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) A - l aide à la préparation des entreprises à la GPEC (sensibilisation) B - l

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail