Le financement du conseil d école

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le financement du conseil d école"

Transcription

1 Le financement du conseil d école Vue d ensemble Objectifs Apprendre qui décide comment dépenser les fonds que les parents ou les conseils d école recueillent. Apprendre comment présenter un rapport financier. Les faits Les conseils d école peuvent utiliser leur argent pour subventionner la formation des parents. La décision finale quant à l utilisation des fonds recueillis par les parents ou par les conseils d école doit être prise par la direction de l école et respectée la politique du conseil scolaire. Les conseils scolaires de la province doivent inclure, dans leurs rapports financiers, les revenus et les dépenses de tous les conseils d école. Les conseils scolaires financés par des fonds publics doivent démontrer que les fonds sont dépensés conformément aux politiques en vigueur. Les conseils scolaires de l Ontario doivent adopter les recommandations du Conseil sur la comptabilité dans le secteur public (CCSP) et présenter des données financières en respectant ces directives. Les exigences imposées aux conseils scolaires. Les conseils scolaires doivent rendre publics leurs états financiers vérifiés.

2 En plus des revenus et des dépenses des conseils d école, le conseil scolaire rapportera les revenus et les dépenses d autres organismes tels que les coopératives, les fondations et tout autre fonds recueillis par les écoles. La direction de l école a le contrôle et la gestion des fonds recueillis par l école et le conseil d école. Les conseils d école, les conseils étudiants ou les groupes parents enseignants peuvent continuer à ramasser des fonds, mais la direction de l école a un veto sur l utilisation de ces fonds. Les montants pour chaque école ne seront pas déclarés dans les états financiers des conseils scolaires; ils seront regroupés. Les conseils scolaires devraient travailler avec leurs écoles et leurs conseils d école sur les processus et les procédures à adopter pour rendre compte de leurs revenus et de leurs dépenses. Les conseils scolaires devraient aussi, en collaboration, confirmer quels groupes scolaires devront être inclus dans leurs états financiers. Les campagnes de financement Buts Habituellement, les fonds des parents servent à des activités ou à des achats liés aux besoins des élèves de l école. Par exemple, excursions à l extérieur de la ville, achat de structures de jeux dans les cours d école, achat d ordinateurs ou d autres équipements spécialisés, etc. Rappelez-vous que ces fonds devraient servir à la formation des parents pour les aider à appuyer l éducation de leur enfant. Responsables des campagnes de financement

3 Lorsque les conseils d école ont été établis, le Ministère leur recommandait de ne pas faire de campagnes de financement. Cette politique a été changée et les conseils d école peuvent faire des campagnes de financement ou des levées de fonds. Avec l approbation de la direction de l école, le conseil d école peut co-gérer les activités de financement, mettre sur pied un comité, ou encore inviter des parents qui ne sont pas membres du conseil d école à former un comité de prélèvement de fonds. Les revenus de ces prélèvements de fonds sont assujettis aux politiques du conseil scolaire et doivent être inclus dans les rapports de revenus et de dépenses des conseils scolaires. Éléments à considérer Avant d entreprendre une activité de levée de fonds, les parents ou les membres du conseil d école devraient analyser la situation en se posant les questions suivantes : Est-ce que l activité prévue correspond aux priorités de l école et du conseil d école? Est-ce que vous avez obtenu l approbation de la direction de l école? Est-ce que le montant fixé est réaliste? La communauté a-t-elle les ressources pour soutenir le projet en question? Est-ce que les personnes impliquées dans le projet ont suffisamment de temps à leur disposition pour mener à terme le projet de levée de fonds? A-t-on approché des partenaires et des commanditaires? A-t-on considéré d autres options? Relations entre le conseil d école et les comités de financement La présidence du conseil d école et le trésorier ou la trésorière devraient maintenir des liens étroits

4 avec tout comité de prélèvement de fonds, même s ils ne relèvent pas du conseil d école. Ceci permet d éviter tout dédoublement et assure une correspondance entre les priorités du conseil d école et les projets entrepris par les comités. Responsabilités légales Les membres du conseil d école. Les membres du comité de financement. La direction de l école. Tout parent qui s occupe d un achat pour le conseil d école est personnellement responsable de cet achat, sauf s il a auparavant l autorisation expresse du conseil d école et de la direction de l école. Les parents devraient également vérifier qui serait responsable et passible d action si un accident survenait dans l utilisation de tout équipement acheté par les parents ou le conseil d école. La politique du conseil scolaire sur les campagnes de financement devrait contenir des principes directeurs clairs sur toute question légale concernant la responsabilité personnelle des membres de conseils d école ou tout autre groupe responsable des campagnes de financement autorisées par l école ou le conseil scolaire. Surplus Dans les cas où il y a un surplus d argent, les membres du conseil d école pourraient suggérer à la direction la façon de dépenser ces sommes supplémentaires, tout en respectant la ligne de conduite du conseil scolaire. Reçus pour fins d impôt Les conseils scolaires ont le statut d organisme à but non lucratif et peuvent émettre des reçus pour

5 fins d impôt aux personnes qui contribuent aux campagnes de financement. Les directives du conseil scolaire au sujet du financement des conseils d école Les conseils scolaires ont une politique pour couvrir le financement des conseils d école, comprenant les revenus et les dépenses des campagnes de financement. Le conseil scolaire devrait réviser périodiquement cette politique en consultation avec les conseils d école. Le règlement provincial qui régit le fonctionnement des conseils d école établit qu un conseil d école peut entreprendre des activités de financement si : Elles sont conformes aux politiques du conseil scolaire. Elles visent à recueillir des fonds à des fins approuvées par le conseil scolaire ou autorisées par les politiques adoptées par le conseil. On utilise les fonds conformément aux politiques établies par le conseil scolaire sur l allocation des fonds recueillis ou sur les dépenses faites à même ces fonds. Rapports financiers du conseil d école et du conseil scolaire Les membres du conseil d école doivent inclure un rapport sur les activités de financement dans leur rapport annuel. Le conseil scolaire doit inclure les revenus et les dépenses de tous les conseils d école dans ses états financiers vérifiés. Références Ministère de l Éducation

6 900, rue Bay, Édifice Mowat Toronto (Ontario) M7A 1L2 Téléphone : (416) Sans frais : 1 (800) Télécopieur : (416) Courriel : Internet : Lien au Ministère de l Éducation de l Ontario Remarque Le conseil scolaire et l école auront leurs politiques au sujet du Conseil d école. Si vous avez des questions ou des commentaires au sujet de ce module, faites parvenir un courriel à Parents partenaires en éducation.

NOTE DE SERVICE Directrices et directeurs de l éducation Secrétaires-trésorières et secrétaires-trésoriers des administrations scolaires

NOTE DE SERVICE Directrices et directeurs de l éducation Secrétaires-trésorières et secrétaires-trésoriers des administrations scolaires Ministry of Education Office of the ADM Business & Finance Division 20 th Floor, Mowat Block Queen s Park Toronto, ON M7A 1L2 Ministère de l'éducation Bureau du sous-ministre adjoint Division des opérations

Plus en détail

Examinez tous les éléments de votre demande pour vous assurer que celle-ci est complète. Les demandes incomplètes seront rejetées.

Examinez tous les éléments de votre demande pour vous assurer que celle-ci est complète. Les demandes incomplètes seront rejetées. Bureau de l équité salariale Programme de subventions pour les projets visant l équité salariale entre les sexes (PSPESS) Exigences de 2015-2016 relatives à la demande Directives relatives à la demande

Plus en détail

Les réunions efficaces

Les réunions efficaces Les réunions efficaces Vue d ensemble Objectifs Aider les parents élus à retirer le maximum de leur engagement. Offrir des outils efficaces quant à la gestion de réunions. Démystifier le «code de procédures».

Plus en détail

Augmentation salariale dans les services de garde d enfants/subvention d aide aux services de garde en milieu familial Liste de questions et réponses

Augmentation salariale dans les services de garde d enfants/subvention d aide aux services de garde en milieu familial Liste de questions et réponses Augmentation salariale dans les services de garde d enfants/subvention d aide aux services de garde en milieu familial Liste de questions et réponses GÉNÉRAL Q1. En quoi consiste l initiative de l augmentation

Plus en détail

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse 1.0 CONTEXTE Le programme Partenariats entrepreneuriat

Plus en détail

Renforcement des compétences pour la Promotion de l Egalité entre les sexes en Afrique et dans les pays d Asie de l ouest

Renforcement des compétences pour la Promotion de l Egalité entre les sexes en Afrique et dans les pays d Asie de l ouest Division de la Promotion de la Femme, Département des Affaires économiques et sociales et Centre africain pour le Genre et le Développement, Commission économique pour l Afrique Renforcement des compétences

Plus en détail

AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM INFORMATION À COMMUNIQUER SUR LES RISQUES LIÉS À L EFFET DE LEVIER

AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM INFORMATION À COMMUNIQUER SUR LES RISQUES LIÉS À L EFFET DE LEVIER Personne-ressource : Ken Woodard Directeur, Communications et services aux membres Téléphone : (416) 943-4602 Courriel : kwoodard@mfda.ca APA-0074 Le 19 mai 2010 (Remplace APA-0006) AVIS DU PERSONNEL DE

Plus en détail

Le concours «Sur la route de Champlain avec Air Canada» des Rendez-vous de la Francophonie 2016

Le concours «Sur la route de Champlain avec Air Canada» des Rendez-vous de la Francophonie 2016 Le concours «Sur la route de Champlain avec Air Canada» des Rendez-vous de la Francophonie 2016 Règlements du concours : 1. Généralités Le concours «Sur la route de Champlain avec Air Canada» des Rendez-vous

Plus en détail

Planification pour une meilleure transition

Planification pour une meilleure transition Ministère des Services sociaux et communautaires Ministère des Services à l enfance et à la jeunesse Planification pour une meilleure transition Cadre de planification pour les jeunes ayant une déficience

Plus en détail

Séjour d immersion à Vancouver

Séjour d immersion à Vancouver Description du projet et bourse d études Séjour d immersion à Vancouver Critères et conditions Le séjour d immersion linguistique à l école International Language Academy of Canada de Vancouver vise à

Plus en détail

COMITÉ D EXPERTS POUR ÉTUDIER DES SOLUTIONS DE RECHANGE AUX POLITIQUES SUR LA PLANIFICATION FINANCIÈRE ET LES CONSEILS FINANCIERS

COMITÉ D EXPERTS POUR ÉTUDIER DES SOLUTIONS DE RECHANGE AUX POLITIQUES SUR LA PLANIFICATION FINANCIÈRE ET LES CONSEILS FINANCIERS COMITÉ D EXPERTS POUR ÉTUDIER DES SOLUTIONS DE RECHANGE AUX POLITIQUES SUR LA PLANIFICATION FINANCIÈRE ET LES CONSEILS FINANCIERS DOCUMENT DE CONSULTATION INITIALE 24 juin 2015 Ministère des Finances 1

Plus en détail

Service administratif de rajustement de la pension alimentaire pour enfants

Service administratif de rajustement de la pension alimentaire pour enfants Service administratif de rajustement de la pension alimentaire pour enfants En quoi consiste ce service? Le gouvernement du Yukon envisage d offrir un service administratif qui se chargerait de rajuster

Plus en détail

Numéro consacré aux maisons de courtage et aux administrateurs d hypothèques

Numéro consacré aux maisons de courtage et aux administrateurs d hypothèques Bulletin d information électronique des courtiers en hypothèques Numéro 6 Le Bulletin d information électronique des courtiers en hypothèques fait le point sur la mise en œuvre de la nouvelle Loi de 2006

Plus en détail

pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités

pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités 1. La bourse a été établie pour offrir un congé sabbatique à un leader du secteur sans but lucratif 1. La bourse n est pas conçue comme

Plus en détail

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012 Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE Le 10 août 2005 RAPPEL PLAN

Plus en détail

Programme d amélioration du rendement scolaire en Alberta Cadre de référence Décembre 1999. Annexe A

Programme d amélioration du rendement scolaire en Alberta Cadre de référence Décembre 1999. Annexe A INTRODUCTION Annexe A «Questions et réponses» dans le contexte du cadre de référence Jusqu à maintenant, la conception et l élaboration du Programme d amélioration du rendement scolaire en Alberta ont

Plus en détail

Comment obtenir des réponses à vos questions? Écoles catholiques

Comment obtenir des réponses à vos questions? Écoles catholiques Comment obtenir des réponses à vos questions? Écoles catholiques Objectifs Permettre aux participants d apprendre : Comment obtenir des réponses le plus rapidement possible. Qui prend les décisions. Quelles

Plus en détail

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS)

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) Lorsque vous faites une demande d admission au Programme d aide sociale ou au Programme de solidarité

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTREAL XXVIII e ÉDITION

JEUNE CONSEIL DE MONTREAL XXVIII e ÉDITION JEUNE CONSEIL DE MONTREAL XXVIII e ÉDITION Règlement no. 2015-01 : Règlement sur les stationnements et la mobilité urbaine PRÉSENTATION Présenté par Madame Marie-Eve Dostie, membre du comité exécutif,

Plus en détail

L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte.

L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte. DESJARDINS Catégorie immobilier L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte. DATE LIMITE : 30 mars 2015 CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ Avoir son siège social au Québec ou en Ontario. Avoir réalisé

Plus en détail

Modalités d attribution de la bourse

Modalités d attribution de la bourse pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités d attribution de la bourse 1. La bourse a été établie pour offrir un congé sabbatique à un leader du secteur des ONG et des organismes sans

Plus en détail

Directrice et directeurs de l éducation Surintendante du Centre Jules-Léger

Directrice et directeurs de l éducation Surintendante du Centre Jules-Léger inistry of Education Ministère de l'éducation Special Education Strategic Direction de la planification Planning Branch stratégique pour l éducation 4 th Floor de l enfance en difficulté 900 Bay Street

Plus en détail

Chapitre 3056, «Intérêts dans des partenariats»

Chapitre 3056, «Intérêts dans des partenariats» Alerte info financière NCECF JANVIER 2015 Chapitre 3056, «Intérêts dans des partenariats» Le Conseil des normes comptables (CNC) a publié en septembre 2014 le chapitre 3056 de la Partie II (Normes comptables

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS SUR L ASSURANCE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE OBLIGATOIRE

FOIRE AUX QUESTIONS SUR L ASSURANCE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE OBLIGATOIRE Mise en garde À jour au 21 janvier 2013, cette foire aux questions a été préparée uniquement à des fins d information. Son contenu est toutefois sujet à modification d ici l implantation du régime le 1

Plus en détail

PROGRAMME GÉNÉRAL DE SUBVENTIONS PARRAINAGE FISCAL

PROGRAMME GÉNÉRAL DE SUBVENTIONS PARRAINAGE FISCAL PROGRAMME GÉNÉRAL DE SUBVENTIONS PARRAINAGE FISCAL Le parrainage fiscal est un prolongement du soutien du Conseil envers les organismes qui sont admissibles à ses programmes. Dans le cadre de ce programme,

Plus en détail

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel FICHE DE RENSEIGNEMENTS N o 8 CONTRÔLEUSES ET CONTRÔLEURS DE LA CONFORMITÉ Révisée : Table des matières 1. INTRODUCTION... 2 2. FONDEMENT...

Plus en détail

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE DISPOSITIFS ANTI-REFOULEMENT. Codification administrative

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE DISPOSITIFS ANTI-REFOULEMENT. Codification administrative PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE DISPOSITIFS ANTI-REFOULEMENT Codification administrative Programme d aide financière - Dispositifs anti-refoulement RENSEIGNEMENTS SUR LE PROGRAMME Qu est-ce que le programme

Plus en détail

Entente relative aux événements organisés par des tiers

Entente relative aux événements organisés par des tiers Entente relative aux événements organisés par des tiers Merci de choisir Déjeuner pour apprendre comme bénéficiaire de votre activité de financement. Le soutien de la communauté contribue de façon importante

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES POUR LA CRÉATION D OFFICES DE PROMOTION ET DE RECHERCHE

LIGNES DIRECTRICES POUR LA CRÉATION D OFFICES DE PROMOTION ET DE RECHERCHE LIGNES DIRECTRICES POUR LA CRÉATION D OFFICES DE PROMOTION ET DE RECHERCHE OFFICES DE PROMOTION ET DE RECHERCHE 1 Les présentes lignes directrices donnent un aperçu des buts et des avantages de la création

Plus en détail

SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ

SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ Q. Qu est-ce qu un échange jeunesse de la SEVEC? A. Un échange jeunesse de la SEVEC s agit d un séjour réciproque en milieu familial qui repose

Plus en détail

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011 Normes pour les services à la clientèle Mai 2011 Commission de révision des paiements effectués aux médecins Secrétariat des conseils de santé Plan de formation Membres (onglet 6) Le présent document doit

Plus en détail

Introduction. Aperçu de la Loi

Introduction. Aperçu de la Loi Avis de projet de modification du Règlement 329/04 pris en application de la Loi de 2004 sur la protection des renseignements personnels sur la santé précisant le pouvoir de Cybersanté Ontario, à titre

Plus en détail

Directrices et directeurs de l éducation Agentes et agents de supervision des administrations scolaires Surintendante du Centre Jules-Léger

Directrices et directeurs de l éducation Agentes et agents de supervision des administrations scolaires Surintendante du Centre Jules-Léger Ministry of Education Ministry of Training, Colleges and Universities French-Language Education Policy and Programs Branch Mowat Block, 8 th Floor 900 Bay Street Toronto ON M7A 1L2 tel: 416 325-2127 fax:

Plus en détail

PAS À PAS MODULE GESTION D HORAIRE «COMPLÉTER SA FEUILLE DE TEMPS PAR L INTRANET»

PAS À PAS MODULE GESTION D HORAIRE «COMPLÉTER SA FEUILLE DE TEMPS PAR L INTRANET» PAS À PAS MODULE GESTION D HORAIRE «COMPLÉTER SA FEUILLE DE TEMPS PAR L INTRANET» Introduction : Le pas-à-pas «Compléter sa feuille de temps par l intranet» s inscrit dans le cadre d un processus plus

Plus en détail

Positions de l ACRAFE pour 2010/2011

Positions de l ACRAFE pour 2010/2011 Positions de l ACRAFE pour 2010/2011 L ACRAFE a cerné trois grands problèmes qui affectent directement l accès de tous les Canadiens, et particulièrement de ceux qui sont moins favorisés financièrement,

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte. DATE LIMITE : 29 avril 2016

L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte. DATE LIMITE : 29 avril 2016 Catégorie immobilier L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte. DATE LIMITE : 29 avril 2016 CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ Avoir son siège social au Québec ou en Ontario. Avoir réalisé un

Plus en détail

Centres de développement de la petite enfance Projet pilote

Centres de développement de la petite enfance Projet pilote Centres de développement de la petite enfance Projet pilote Objectifs Quel est le but de ce projet pilote? Le but des sites de démonstration est d intégrer ensemble de manière transparente des services

Plus en détail

SOCIALE. 17 avril 2013

SOCIALE. 17 avril 2013 POLITIQUE DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE (FDEES)) Mandataire dee : SHERBROOKE INNOPOLE (CLD) 17 avril 2013 1. FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE (FDEES)

Plus en détail

Le Comité d identification, de placement et de révision (CIPR)

Le Comité d identification, de placement et de révision (CIPR) Le Comité d identification, de placement et de révision (CIPR) IMPORTANT : LIRE AUSSI LE MODULE : PRÉPARATION AU CIPR Objectifs Connaître le processus complet pour identifier les élèves en difficulté d

Plus en détail

Enfance en difficulté : Glossaire

Enfance en difficulté : Glossaire Enfance en difficulté : Glossaire Objectifs Vous fournir les définitions des termes relatifs à l enfance en difficulté qui sont utilisés dans le système de l Éducation en Ontario. Anomalie Une anomalie

Plus en détail

DATE : 2010-10-05 VERSION : 1 DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE

DATE : 2010-10-05 VERSION : 1 DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE PROTOCOLE POUR LE RENOUVELLEMENT DES PERMIS D EXPLOITATION DU RÉACTEUR NUCLÉAIRE DE PUISSANCE ET D'UNE INSTALLATION DE DÉCHETS RADIOACTIFS DE GENTILLY-2 DATE : 2010-10-05 VERSION : 1 HYDRO-QUÉBEC COMMISSION

Plus en détail

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1 Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) Province du Nouveau-Brunswick ISBN: 978-1-55471-612-8 juin 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Résumé du régime... 2 Adhésion... 3

Plus en détail

Guide pour la planification de votre. Session franconnexion! Document préparé par Le français pour l avenir

Guide pour la planification de votre. Session franconnexion! Document préparé par Le français pour l avenir Guide pour la planification de votre Session franconnexion! Document préparé par Le français pour l avenir Les étapes pour organiser une Session franconnexion Étape 1 Choisissez votre type de Session franconnexion

Plus en détail

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, Opérations bancaires, investissements et emprunts Publication : mai 2009 Révision : 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

COMPTE DE DÉPENSES POUR SOINS DE SANTÉ À LA RETRAITE À L INTENTION DES EMPLOYÉS RETRAITÉS DE VIA RAIL MEMBRES DES TCA.

COMPTE DE DÉPENSES POUR SOINS DE SANTÉ À LA RETRAITE À L INTENTION DES EMPLOYÉS RETRAITÉS DE VIA RAIL MEMBRES DES TCA. COMPTE DE DÉPENSES POUR SOINS DE SANTÉ À LA RETRAITE À L INTENTION DES EMPLOYÉS RETRAITÉS DE VIA RAIL MEMBRES DES TCA Groupe n o 93545 SOMMAIRE DES GARANTIES INTRODUCTION...1 ADMISSIBILITÉ...2 DESCRIPTION

Plus en détail

Garantie d invalidité de courte durée

Garantie d invalidité de courte durée Garantie d invalidité de courte durée Bien comprendre votre couverture En quoi consistent les prestations d invalidité de courte durée (ICD)? Le régime d assurance collective mis en place par votre employeur

Plus en détail

Mandat - Modèle détaillé

Mandat - Modèle détaillé La gouvernance des PME Mandat - Modèle détaillé - modèle détaillé mandat pour un comité consultatif Nous vous présentons ci-dessous un exemple de mandat pour un comité consultatif plus sophistiqué que

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO Modifiée : Page 1 de 20 DIRECTIVES ADMINISTRATIVES DÉFINITIONS 1. La direction d école ou la direction nouvellement nommée s entend : a) d une direction qualifiée sans expérience dans ce poste au sein

Plus en détail

MANAGEMENT RETIREE. Examen périodique des avantages sociaux 2014. Employés syndiqués Régime d avantages sociaux

MANAGEMENT RETIREE. Examen périodique des avantages sociaux 2014. Employés syndiqués Régime d avantages sociaux Examen périodique des avantages sociaux 2014 MANAGEMENT RETIREE BENEFITS PAR DAN BOULET» Gérant d affaires, Fraternité PAR RICHARD J. DIXON» Vice-président, Ressources humaines Coprésident, Conseil mixte

Plus en détail

Guide de financement de projets locaux en persévérance scolaire et en réussite éducative

Guide de financement de projets locaux en persévérance scolaire et en réussite éducative Guide de financement de projets locaux en persévérance scolaire et en réussite éducative Critères d admissibilité des projets déposés par les MRC de l Estrie 1 dans le cadre du soutien financier de la

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Plan d'accessibilité (LPHO) 2014-2015 Table des matières Introduction 4 Première section : Rapport sur les mesures prises par le ministère en 2014 6 Services

Plus en détail

Le programme se compose de deux sessions de formation portant sur les thèmes suivants :

Le programme se compose de deux sessions de formation portant sur les thèmes suivants : PROGRAMME DE FORMATION EN MANAGEMENT DU SPORT (TRADUCTION DU DOCUMENT EN LIGNE : ELECTRONIC BROCHURE SPORT MANAGEMENT TRAINING PROGRAMME ) Ce programme de formation s inscrit dans le cadre du projet européen

Plus en détail

SOUMISSION ET GESTION DES DEMANDES DE PROJET

SOUMISSION ET GESTION DES DEMANDES DE PROJET DIRECTIVE ADMINISTRATIVE DOMAINE : ADMINISTRATION POLITIQUE : ADM.9 APPROCHE SERVICE ADM.9.6 En vigueur le : 7 mars 2011 Révisée le : SOUMISSION ET GESTION DES DEMANDES DE PROJET BUT Le Service des ressources

Plus en détail

Porter la voix des femmes

Porter la voix des femmes Mars 2011 Aide sociale L Aide sociale en Ontario est constituée de deux programmes. Premièrement, Ontario au travail (OT), un programme de dernier recours qui vise les personnes qui n ont pas d autres

Plus en détail

A BORDABILITÉ ET CHOIX TOUJOURS (A C T) PROJET D ÉTUDE DE CAS

A BORDABILITÉ ET CHOIX TOUJOURS (A C T) PROJET D ÉTUDE DE CAS A BORDABILITÉ ET CHOIX TOUJOURS (A C T) PROJET D ÉTUDE DE CAS Étude de cas Entente normalisée de lotissement Cantons d Ernestown, de Kingston et de Pittsburgh (Ontario) Préparé pour : La Fédération canadienne

Plus en détail

Division de la petite enfance. Ministère de l Éducation. Ministère de l Éducation

Division de la petite enfance. Ministère de l Éducation. Ministère de l Éducation Ministry of Education Early Years Division Ministère de l Éducation 900 Bay Street 900, rue Bay 24 th Floor, Mowat Block Édifice Mowat, 24 e étage Queen s Park Queen s Park Toronto ON M7A 1L2 Toronto (Ontario)

Plus en détail

Financement des coûts de l administration et de la gestion

Financement des coûts de l administration et de la gestion SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/10 Point 11.6 de l ordre du jour provisoire 9 mai 2014 Financement des coûts de l administration et de la gestion Rapport du Secrétariat 1. Un examen

Plus en détail

INTERNE ET EXTERNE Document de communication sur le financement de contrepartie et la volonté de payer

INTERNE ET EXTERNE Document de communication sur le financement de contrepartie et la volonté de payer Document de communication sur le financement de contrepartie et la volonté de payer Juillet 2014 Sommaire 1 2 3 4 5 Présentation du financement de contrepartie et de la volonté de payer Critères d admissibilité

Plus en détail

Directive sur les renseignements sur la rémunération dans le secteur parapublic

Directive sur les renseignements sur la rémunération dans le secteur parapublic Directive sur les renseignements sur la rémunération dans le secteur parapublic Émise par le Conseil de gestion du gouvernement Entrée en vigueur : le 1 er avril 2015 Table des matières 1.0 INTRODUCTION

Plus en détail

Le 18 juin 2014. Maître Leslie Rose Avocate principale, Financement d'entreprise British Columbia Securities Commission Courriel : lrose@bcsc.bc.

Le 18 juin 2014. Maître Leslie Rose Avocate principale, Financement d'entreprise British Columbia Securities Commission Courriel : lrose@bcsc.bc. Susan Copland, LLB, BComm Directrice générale scopland@iiac.ca Le 18 juin 2014 Maître Anne-Marie Beaudoin Secrétaire générale Autorité des marchés financiers 800, square Victoria, 22 e étage C. P. 246,

Plus en détail

Cadre de collaboration avec les acteurs non étatiques

Cadre de collaboration avec les acteurs non étatiques Réunions des comités régionaux Cadre de collaboration avec les acteurs non étatiques Rapport du Secrétariat aux comités régionaux 1. Le présent rapport est soumis aux comités régionaux pour faire suite

Plus en détail

POLITIQUE GÉNÉRALE. AED Montréal Faculté de droit C.P. 6128, Succursale Centre- ville Montréal QC H3C 3J7 (514) 343-6111 x3637 aedmontreal.

POLITIQUE GÉNÉRALE. AED Montréal Faculté de droit C.P. 6128, Succursale Centre- ville Montréal QC H3C 3J7 (514) 343-6111 x3637 aedmontreal. Faculté de droit C.P. 6128, Succursale Centre- ville Montréal QC H3C 3J7 (514) 343-6111 x3637 aedmontreal.com Attendu que l Association des étudiant(e)s en droit comprend plusieurs comités socioculturels;

Plus en détail

GUIDE DU PROCESSUS D APPROBATION DES ACTIVITÉS MINIÈRES AU NOUVEAU-BRUNSWICK

GUIDE DU PROCESSUS D APPROBATION DES ACTIVITÉS MINIÈRES AU NOUVEAU-BRUNSWICK GUIDE DU PROCESSUS D APPROBATION DES ACTIVITÉS MINIÈRES AU NOUVEAU-BRUNSWICK TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 1 2. COMITÉ PERMANENT DES MINES ET DE L ENVIRONNEMENT... 1 3. LE PROCESSUS D APPROBATION...

Plus en détail

ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE. Filtration des sites illégaux de jeux en ligne effectuée par les fournisseurs d accès à Internet

ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE. Filtration des sites illégaux de jeux en ligne effectuée par les fournisseurs d accès à Internet ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE Filtration des sites illégaux de jeux en ligne effectuée par les fournisseurs d accès à Internet Analyse d impact réglementaire FILTRATION DES SITES ILLÉGAUX DE JEUX EN

Plus en détail

- CRITÈRES DE RÉPARTITION ET D INSCRIPTION DES ÉLÈVES DANS LES ÉCOLES PRIMAIRES ET SECONDAIRES -

- CRITÈRES DE RÉPARTITION ET D INSCRIPTION DES ÉLÈVES DANS LES ÉCOLES PRIMAIRES ET SECONDAIRES - - CRITÈRES DE RÉPARTITION ET D INSCRIPTION DES ÉLÈVES DANS LES ÉCOLES PRIMAIRES ET SECONDAIRES - 1. OBJECTIF Faire connaître les orientations de la Commission scolaire relativement à la répartition et

Plus en détail

Excel-Langue Traduction et Revision Architect Fact Sheet 2009

Excel-Langue Traduction et Revision Architect Fact Sheet 2009 ARCHITECTES Ordre des architectes du Manitoba Vous commencez un nouveau parcours au Manitoba et l Ordre des architectes du Manitoba vous souhaite la bienvenue. Il existe deux langues officielles au Canada

Plus en détail

DIVISION DE FACILITATION (FAL) DOUZIÈME SESSION. Le Caire (Égypte), 22 mars 2 avril 2004

DIVISION DE FACILITATION (FAL) DOUZIÈME SESSION. Le Caire (Égypte), 22 mars 2 avril 2004 FAL/12-WP/12 13/1/04 DIVISION DE FACILITATION (FAL) DOUZIÈME SESSION Le Caire (Égypte), 22 mars 2 avril 2004 Point 3 : 3.2 : Mise en œuvre de mesures modernes de facilitation et de sûreté dans le transport

Plus en détail

Déposé à la réunion du 29 avril 2003 du Conseil des commissaires

Déposé à la réunion du 29 avril 2003 du Conseil des commissaires COMMISSION SCOLAIRE EASTERN TOWNSHIPS Titre : GUIDE POUR LA SURVEILLANCE DES ÉLÈVES À L HEURE DU MIDI ÉCOLES SECONDAIRES Source : Dir. des services financiers Comité consultatif de vérification Déposé

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016 POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016 Présenté à la réunion du Conseil d administration du 22 mars 2016. Table des matières 1. POLITIQUE GÉNÉRALE...2 1.1 Fondement de la politique d investissement... 2 1.2

Plus en détail

PRIX DE L ESPOIR PEGGY TRUSCOTT

PRIX DE L ESPOIR PEGGY TRUSCOTT À propos du prix Ce prix annuel a été créé pour célébrer et reconnaître le dévouement d une personne ou d un groupe de bénévoles qui participent à la mission de Cancer de l ovaire Canada. Il vise à souligner

Plus en détail

Formation des formateurs

Formation des formateurs Organisation des Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.24 Procédures opérationnelles permanentes Formation des formateurs Approbation

Plus en détail

Cadre de formation de la profession enseignante

Cadre de formation de la profession enseignante Cadre de formation de la profession enseignante Les membres de l Ordre cherchent à parfaire les connaissances, les compétences et les valeurs énoncées dans les normes d exercice et de déontologie de la

Plus en détail

Supplément destiné aux bureaux de santé publique. en partenariat avec Santé publique Ontario

Supplément destiné aux bureaux de santé publique. en partenariat avec Santé publique Ontario Supplément destiné aux bureaux de santé publique en partenariat avec Santé publique Ontario Table des matières Remerciements...3 Introduction.......................................................... 4

Plus en détail

Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ

Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ Septembre 2014 Bibliothécaire/Spécialiste de l information Institut canadien pour la sécurité des patients Lieu de travail : bureau d

Plus en détail

guide pour les professeurs nouvellement nommés comment négocier le salaire de départ

guide pour les professeurs nouvellement nommés comment négocier le salaire de départ guide pour les professeurs nouvellement nommés comment négocier le salaire de départ table des matières Publié par l Association canadienne des professeures et professeurs d université 2705, promenade

Plus en détail

POURQUOI IL EST IMPORTANT DE CONSERVER VOTRE TITRE DE MÉDIATEUR AGRÉÉ OU DE MÉDIATEUR BREVETÉ

POURQUOI IL EST IMPORTANT DE CONSERVER VOTRE TITRE DE MÉDIATEUR AGRÉÉ OU DE MÉDIATEUR BREVETÉ PROGRAMME DE FORMATION PERMANENTE ET DE PARTICIPATION POUR MÉDIATEURS AGRÉÉS ET BREVETÉS Programme de formation permanente et de participation (FPP) pour médiateurs agréés et brevetés Directives, catégories

Plus en détail

NOUVEAU SALAIRE, NOUVEAU BUDGET

NOUVEAU SALAIRE, NOUVEAU BUDGET NOUVEAU SALAIRE, NOUVEAU BUDGET FICHE DE PAIE : COMMENT EST RÉPARTI VOTRE SALAIRE? Votre première fiche de paie va sans doute vous surprendre. Car après la première ligne où figure votre salaire brut,

Plus en détail

Évaluation du rendement du personnel de soutien employés non syndiqués

Évaluation du rendement du personnel de soutien employés non syndiqués Procédure administrative : Évaluation du rendement du personnel de soutien employés non syndiqués Numéro : PA 6.020 Catégorie : Ressources humaines Pages : 10 Approuvée : le 18 octobre 2010 Modifiée :

Plus en détail

Guide d utilisation MANITOU

Guide d utilisation MANITOU Guide d utilisation Libre service DOTATION MANITOU 19 mars 2012 L'information ci incluse est la propriété intellectuelle de MOMENTUM TECHNOLOGIES inc., et ne peut être utilisée, reproduite ou divulguée

Plus en détail

Modèles d'autorité du logement MODÈLE DEUX - COMMISSION DU LOGEMENT INDÉPENDANTE DOTÉE D UN CONSEIL D ADMINISTRATION. Assemblée des Premières Nations

Modèles d'autorité du logement MODÈLE DEUX - COMMISSION DU LOGEMENT INDÉPENDANTE DOTÉE D UN CONSEIL D ADMINISTRATION. Assemblée des Premières Nations Modèles d'autorité du logement MODÈLE DEUX - COMMISSION DU LOGEMENT INDÉPENDANTE DOTÉE D UN CONSEIL D ADMINISTRATION Assemblée des Premières Nations Mai 2012 TABLE DES MATIÈRES MODÈLE DEUX COMMISSION DU

Plus en détail

«PARTICIPEZ POUR COURIR LA CHANCE DE GAGNER DES PRODUITS PREMIUM SPORTS ARTIFACTS ( Le concours )

«PARTICIPEZ POUR COURIR LA CHANCE DE GAGNER DES PRODUITS PREMIUM SPORTS ARTIFACTS ( Le concours ) Règlements du concours d Imports Dragon. «PARTICIPEZ POUR COURIR LA CHANCE DE GAGNER DES PRODUITS PREMIUM SPORTS ARTIFACTS ( Le concours ) 1. PÉRIODE DU CONCOURS. 1.1 La période d inscription au concours

Plus en détail

Politique du CCPA sur : la certification des programmes d éthique animale et de soins aux animaux

Politique du CCPA sur : la certification des programmes d éthique animale et de soins aux animaux Canadian Council on Animal Care Conseil canadien de protection des animaux Politique du CCPA sur : la certification des programmes d éthique animale et de soins aux animaux Date de publication : janvier

Plus en détail

Normes comptables pour les organismes sans but lucratif

Normes comptables pour les organismes sans but lucratif Normes comptables pour les organismes sans but lucratif Manuel de l ICCA Comptabilité, Partie III Historique et fondement des conclusions Avant-propos Le Conseil des normes comptables (CNC) a publié en

Plus en détail

Directrice générale du rendement des élèves et directrice générale du Secrétariat de la littératie et de la numératie

Directrice générale du rendement des élèves et directrice générale du Secrétariat de la littératie et de la numératie Ministry of Education The Literacy and Numeracy Secretariat Ministère de l Éducation Le Secrétariat de la littératie et de la numératie 900 Bay Street 900, rue Bay Mowat Block, 10 th Floor Édifice Mowat,

Plus en détail

Annexe D. Etablir un plan, un agenda et un budget d évaluation 1

Annexe D. Etablir un plan, un agenda et un budget d évaluation 1 Annexe D Etablir un plan, un agenda et un budget d évaluation 1 Résultat requis: un plan rédigé par écrit spécifiant: (i) ce qui sera fait pour préparer et entreprendre la collecte des données sur le terrain,

Plus en détail

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Les renseignements contenus dans le présent document sont fournis uniquement à titre d information. Bien que le gouvernement du Manitoba

Plus en détail

loisirs 20 août Soutien aux événements # 3780

loisirs 20 août Soutien aux événements # 3780 loisirs 20 août Soutien aux événements # 3780 1.1 TITRE DE L ÉVÉNEMENT test 1.2 Type d événement 1.3 Indiquez les dates de l événement Date de début 2014-08-19 Date de fin 2014-08-20 1.4 Indiquez les heures

Plus en détail

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain 1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain DÉFINITION : Une visite sur le terrain survient quand un membre du personnel se rend dans un autre bureau de Plan International pour

Plus en détail

Contrat d exposition et de commandite

Contrat d exposition et de commandite Contrat d exposition et de commandite Renseignements généraux Organisation : Personne responsable : Adresse : Ville : Province : Code postal : Pays : Courriel : Téléphone : Fax : Veuillez cocher la case

Plus en détail

Réaliser un projet. Adaptation d un outil de la Fédération des parents francophones de l Alberta

Réaliser un projet. Adaptation d un outil de la Fédération des parents francophones de l Alberta Réaliser un projet Adaptation d un outil de la Fédération des parents francophones de l Alberta Objectifs Apprendre à réaliser un projet individuel ou collectif. Comprendre le processus de planification

Plus en détail

Bourse Antonine Boily-Bousquet

Bourse Antonine Boily-Bousquet Bourse Antonine Boily-Bousquet Formulaire de candidature Montant de la bourse : 2 500 $ Date limite pour déposer sa candidature : 9 octobre 2015 Critères d admissibilité - Avoir la citoyenneté canadienne

Plus en détail

La surveillance des risques pour l entreprise (SRE)

La surveillance des risques pour l entreprise (SRE) La surveillance des risques pour l entreprise (SRE) Demande d admission APERÇU DU COURS Le nouveau cours d une journée de l IAS intitulé «La surveillance des risques pour l entreprise» permettra aux administrateurs

Plus en détail

Campagne de charité en milieu de travail du gouvernement du Canada (CCMTGC) Outil national de rapports en ligne (ONRE)

Campagne de charité en milieu de travail du gouvernement du Canada (CCMTGC) Outil national de rapports en ligne (ONRE) Campagne de charité en milieu de travail du gouvernement du Canada (CCMTGC) Outil national de rapports en ligne (ONRE) GUIDE DE L ADMINISTRATEUR MINISTÉRIEL Mise à jour : octobre 2015 1 Table des matières

Plus en détail

CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL. Stratégie d accès communautaire aux statistiques sociales

CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL. Stratégie d accès communautaire aux statistiques sociales CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL Stratégie d accès communautaire aux statistiques sociales La Stratégie d accès communautaire aux statistiques sociales est un projet du Conseil canadien de développement

Plus en détail

DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE

DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE Les versions actuelles des documents approuvés sont mises à jour en ligne. Les copies imprimées ne sont pas contrôlées. Page 1 de 5 DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE ADMINISTRATEURS, DIRIGEANTS,

Plus en détail

INFORMATION ET FORMULAIRE DE DÉPÔT POUR LA PRÉSENTATION D UN PROJET DE PROGRAMMATION À LA CORPORATION DES FÊTES DU 200 e DE DRUMMONDVILLE

INFORMATION ET FORMULAIRE DE DÉPÔT POUR LA PRÉSENTATION D UN PROJET DE PROGRAMMATION À LA CORPORATION DES FÊTES DU 200 e DE DRUMMONDVILLE INFORMATION ET FORMULAIRE DE DÉPÔT POUR LA PRÉSENTATION D UN PROJET DE PROGRAMMATION À LA CORPORATION DES FÊTES DU 200 e DE DRUMMONDVILLE 1 MISE EN CONTEXTE La Corporation des fêtes du 200 e de Drummondville

Plus en détail

La Société Canadian Tire Limitée Politique de service à la clientèle accessible Offrir des produits et des services aux personnes handicapées

La Société Canadian Tire Limitée Politique de service à la clientèle accessible Offrir des produits et des services aux personnes handicapées La Société Canadian Tire Limitée Politique de service à la clientèle accessible Offrir des produits et des services aux personnes handicapées Canadian Tire Dans le cadre de la politique de service à la

Plus en détail

STRATÉGIE DE LA JUSTICE APPLICABLE AUX AUTOCHTONES FONDS DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS. Formulaire de demande de financement

STRATÉGIE DE LA JUSTICE APPLICABLE AUX AUTOCHTONES FONDS DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS. Formulaire de demande de financement STRATÉGIE DE LA JUSTICE APPLICABLE AUX AUTOCHTONES FONDS DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS Formulaire de demande de financement Le Fonds de renforcement des capacités de la Stratégie de la justice applicable

Plus en détail

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent GUIDE EXPLICATIF Le Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) est géré en collaboration avec la Conférence régionale

Plus en détail