Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012."

Transcription

1 Proposé par le conseil de participation enseignante À sa rencontre du 29 avril 2013 Approuvé par la direction, Chantal Beauchemin Le conseil d établissement a été informé lors de la séance du 9 mai 2013

2 Introduction But du document Ce document a comme objectif de définir clairement les orientations et les pratiques en matière d évaluation des intervenants de l école suite aux modifications apportées au régime pédagogique qui sont entrées en vigueur le 1 er juillet 2011.Le 4 e paragraphe de l article dans la Loi sur l instruction publique stipule que «sur proposition des enseignants, { } le directeur d école : { } approuve les normes et modalités d évaluation des apprentissages de l élève en tenant compte de ce qui est prévu au régime pédagogique et sous réserve des épreuves que peut imposer le ministre ou la commission scolaire». De plus, l article 28 du Régime pédagogique précise que «L évaluation est le processus qui consiste à porter un jugement sur les apprentissages, à partir de données recueillies, analysées et interprétées, en vue de décisions pédagogiques et, le cas échéant, administratives. La décision du passage d un élève d un cycle à l autre s appuie sur son bilan des apprentissages et sur les règles de passage établies par l école ou par la commission scolaire de Laval, selon leurs responsabilités respectives». Ce document est évolutif. Il se veut d abord un document pour faciliter la cohérence dans les pratiques évaluatives de l école, de la CSDL et du MELS 1. Champ d application Il s adresse à toutes les classes qui utilisent les programmes de formation de l école québécoise ainsi qu au préscolaire. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août Différentes sections 1. La planification 2. Prise d interprétation et d information 3. Le jugement 4. Décision, régulation, action 5. La communication 6. La qualité de la langue Annexes Information au conseil d établissement Le Conseil d établissement a été informé des normes et modalités retenues en date du 26 mars MELS : Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport 2

3 1-LA PLANIFICATION 1.1 Norme : La planification de l évaluation est une responsabilité partagée L équipe concernée établit une planification globale de l évaluation en cours d année sur 3 étapes (en considérant la pondération suivante : 20% pour la première étape, 20% pour la deuxième étape, 60% pour la troisième étape). Cette planification comporte pour une période donnée : Les principales compétences et critères d évaluation ciblés; Les exigences liées aux critères d évaluation; Les situations d apprentissage et d évaluation communes L équipe concernée établit une planification globale de l évaluation aux fins de reconnaissance des compétences. Cette planification comporte : Les choix d une situation commune de fin d année; Le choix des outils d évaluation; L utilisation d un moyen d interprétation des résultats : les échelles des niveaux de compétences ne sont plus prescrites, mais demeurent un document de référence. L utilisation de situations évaluatives obligatoires provenant de la CSDL ou du MELS. L utilisation de situations d apprentissage et d évaluation (SAÉ) ainsi que de situations d évaluation (SÉ), notamment des tâches complexes généralement les plus récentes, est privilégiée pour la prise d information sur le développement des compétences disciplinaires; L utilisation, pour chacune des compétences disciplinaires, d une grille d évaluation descriptive, comprenant 5 échelons, élaborée à partir des critères d évaluation du Programme de formation pour interpréter les données recueillies; L utilisation d un outil de consignation structuré par compétence en fonction des SAÉ/SÉ et des critères d évaluation L enseignant choisit ou élabore ses outils d évaluation en tenant compte de la planification de l équipe concernée L équipe concernée partage les outils d évaluation utilisés en classe et les moyens de communication privilégiés pour informer régulièrement les parents des apprentissages de leur enfant Les membres de l équipe concernée se rencontrent régulièrement pour faire le suivi de la planification de l évaluation. 3

4 1.2 Norme : La planification de l évaluation respecte le Programme de formation, les cadres d évaluation et la Progression des apprentissages La planification de situations d apprentissage et d évaluation de l équipe concernée et de l enseignant prend en considération les domaines généraux de formation, les compétences disciplinaires et transversales, les critères d évaluation des Cadres d évaluation, la Progression des apprentissages et les attentes de fin de cycle ou d années du Programme de formation. 1.3 Norme : Les situations d apprentissage et d évaluation offrent des opportunités de progression autant à l élève en difficulté qu à celui qui est talentueux. (Différenciation) L enseignant avec la collaboration d autres intervenants adapte les tâches, les outils d évaluation, le soutien offert, le temps accordé en fonction des besoins des élèves Pour l élève HDAA, les mesures d adaptation ou de modification aux tâches proposées sont inscrites au plan d intervention. 1.4 Norme : Les compétences, telles que structurées à l intérieur des cadres d évaluation, font l objet d une évaluation selon la fréquence établie par les enseignants Pour chaque niveau et pour chaque étape, l équipe d enseignants prépare un tableau présentant la ou les compétences disciplinaires qui feront l objet d une évaluation aux étapes 1 et 2 du bulletin scolaire. Ce tableau est annexé aux normes et modalités d évaluation des apprentissages de l école Ce tableau constitue le résumé à transmettre aux parents en début d année scolaire (voir annexe 1). 1.5 Norme : La planification tient compte des compétences transversales pour lesquelles des commentaires doivent être formulés à la section 3 du bulletin aux étapes 1 et Deux des quatre compétences font l objet d un commentaire au 1 er et au 3 e bulletin. 4

5 2- LA PRISE D INFORMATION ET L INTERPRÉTATION 2.1 Norme : La responsabilité de la prise d information et de l interprétation des données est partagée entre l enseignant, l élève et à l occasion, de d autres membres de l équipe-école L enseignant recueille et consigne des données en nombre suffisant en lien avec des compétences, les stratégies, les démarches, les connaissances, etc Les données recueillies proviennent des observations de l enseignant et à l occasion des autres membres de l équipe-école (spécialistes, orthopédagogues, professionnels) L équipe concernée utilise des éléments d observation communs pour apprécier les apprentissages des élèves relativement aux compétences disciplinaires et aux compétences transversales. 2.2 Norme : La prise d information se fait en cours d apprentissage et en fin d année en considérant la pondération suivante : 20% pour la première étape, 20% pour la deuxième étape, 60% pour la troisième étape L enseignant recueille et consigne de façon continue des données sur les apprentissages des élèves au cours des activités régulières en classe En fin d année, l enseignant propose une dernière situation d apprentissage et d évaluation planifiée en équipe et recueille des données à l aide d outils appropriés afin d obtenir une information complémentaire pour établir le bilan des apprentissages En cours d apprentissage et en fin d année, les moments d évaluation sont intégrés aux cours, sont déterminés par l enseignant et peuvent être modifiés sans préavis À moins d autorisation ou de raison jugée valable par la direction d école, l élève doit être présent à tous ses cours et activités obligatoires. Par raison jugée valable, on entend : - maladie sérieuse confirmée par un billet médical; - accident confirmé par un billet médical; - décès d un proche parent; - convocation d un tribunal; - toute autre raison exceptionnelle signifiée par écrit par les parents et préalablement jugée acceptable par la direction ou la direction adjointe de l école. 5

6 Il est à noter que les voyages ne sont pas des raisons jugées valables de s absenter. En conséquence, l élève qui serait absent sans raison valable pour la réalisation d une situation d évaluation, n aura pas le droit à la reprise. Cet état de fait influencera le jugement de l enseignant et pourrait entraîner une note à la baisse dans son bulletin scolaire. Les parents d un élève qui sera absent pour un voyage doivent remplir le formulaire absence-voyage qui vous sera remis par l enseignant(e) de votre enfant (annexe IV) et l acheminer à la direction ou à la direction adjointe de l école avant la date prévue du voyage. 2.3 Norme : Le bilan de fin d année (3 e étape) fait état de la situation de l élève sur l ensemble des critères d évaluation des compétences ou de la discipline L enseignant tient compte des tâches les plus significatives de l étape pour établir le résultat de la troisième étape. Exceptionnellement, les tâches administrées aux étapes antérieures peuvent être prises en compte. 2.4 Norme : La prise d information se fait par des moyens variés qui tiennent compte des besoins de tous les élèves L enseignant recourt à des moyens informels (observations, questionnement, etc.) pour recueillir des données L enseignant recourt à des moyens formels (observation planifiée, analyse des productions, entrevues, etc.) pour recueillir et consigner des données L enseignant adapte ces moyens de prise d information pour tenir compte de la situation particulière de certains élèves L enseignant note, s il y a lieu, le soutien particulier apporté à un élève durant la réalisation d une tâche Les travaux des élèves corrigés et/ou commentés sont signés par les parents. 6

7 2.5 Norme : L interprétation des données se fait en lien avec les critères d évaluation des Cadres d évaluation des apprentissages L enseignant utilise des outils d évaluation (grille d appréciation, fiche d autoévaluation, etc.) conçus en fonction des critères d évaluation des Cadres d évaluation L enseignant informe les élèves de ce qui est attendu (critères et exigences) dans les tâches à exécuter à l intérieur des situations d apprentissage et d évaluation. 2.6 Norme : Les résultats communiqués au bulletin reflètent l atteinte des exigences Les enseignants d un même niveau utilisent des grilles d évaluation communes à l intérieur des principales évaluations dans chaque matière. 3- LE JUGEMENT 3.1 Norme : Le jugement est une responsabilité de l enseignant qui est, au besoin, partagée avec d autres intervenants Les enseignants ayant contribué au développement d une même compétence chez un élève partagent leurs informations sur ses apprentissages et posent un jugement ensemble Afin d éclaircir son jugement, l enseignant discute avec les intervenants concernés et les membres de l équipe concernée de la situation de certains élèves. 7

8 3.2 Norme : Les compétences disciplinaires du Programme de formation sont des objets d évaluation sur lesquels un jugement est porté, tandis qu un commentaire doit être donné pour deux compétences transversales En début d année, l équipe discute de sa compréhension des critères d évaluation, des composantes des attentes de fin de cycle ou de fin d année, des compétences disciplinaires, de l évaluation des compétences transversales, des Cadres d évaluation et de la Progression des apprentissages pour s en donner une compréhension commune. 3.3 Norme : En cours d apprentissages, le jugement est porté sur l état des apprentissages de l élève au regard du développement des compétences et, en fin d année, le jugement est porté sur le niveau de développement des compétences Pour chacune des situations d apprentissage et d évaluation proposées, l enseignant porte un jugement, en lien avec les critères d évaluation retenus, sur les forces et les difficultés de l élève L enseignant porte un jugement au bulletin scolaire sur l état de développement des compétences de tous les élèves en fonction des exigences, liées aux critères d évaluation, qui se retrouve dans les Cadres d évaluation L enseignant porte un jugement au bilan des apprentissages sur le niveau de développement de chaque compétence de tous les élèves en fonction des critères d évaluation des Cadres d évaluation Afin d exprimer en pourcentage l état de développement de chacune des compétences et indiquer la moyenne du groupe, l enseignant et l école adoptent la procédure suivante : - L enseignant établit pour chacune des compétences évaluées pour l étape dans quelle mesure l élève répond aux exigences des SAÉ/SÉ; - Le jugement de l enseignant repose sur les données recueillies et interprétées; - L enseignant utilise l une des échelles d appréciation suivantes : A+, A Dépasse les exigences B+, B, B- Répond aux exigences C+, C, C- Répond minimalement aux exigences D+, D Ne répond qu à quelques exigences E+, E Ne répond pas aux exigences R= réussi RP= réussi en partie NR=non réussi - L enseignant, à l aide d un tableau d équivalence déterminé par l équipe école, indique en pourcentage le résultat de l élève pour chacune des compétences évaluées pour l étape; 8

9 3.3.5 L enseignant peut utiliser le barème de conversion choisi par l école (voir annexe 2) pour transposer le niveau de développement des compétences disciplinaires en note. 3.4 Norme : En lien avec la planification, le jugement repose sur des informations pertinentes, variées et suffisantes relativement aux apprentissages de l élève L enseignant porte un jugement à partir des données recueillies qu il interprète à l aide d instruments formels. 3.5 Norme : Le jugement consigné au bulletin scolaire se fait à l aide des mêmes références pour tous les élèves L enseignant tient compte des mêmes exigences pour tous ces élèves afin d établir son jugement au bulletin scolaire et au bilan des apprentissages à l étape Un jugement peut être porté sur les apprentissages d un élève en fonction d exigences différentes de celles établies pour le groupe-classe pourvu que l action soit inscrite au plan d intervention. 4- DÉCISION ACTION 4.1 Norme : En cours d année, des actions pédagogiques différenciées sont mises en œuvre pour soutenir la progression des apprentissages L équipe concernée peut proposer un ensemble d actions de régulation à exploiter à l intérieur d un niveau ou du cycle (stratégies d intervention, regroupements ponctuels, accompagnement de l orthopédagogue, etc.) L enseignant choisit des moyens de régulation et d enrichissement pour répondre aux besoins particuliers de ses élèves. 9

10 4.2 Norme : Des actions pédagogiques sont mises en œuvre pour assurer la poursuite de l élève d une année à l autre ou d un cycle à l autre L équipe concernée détermine les moments d échange et les données à communiquer pour assurer le suivi des apprentissages de l élève de la première à la deuxième année du cycle ou d une année à l autre À la fin de l année, l équipe concernée et les autres intervenants de l école qui ont travaillé auprès de certains élèves dressent un portrait précis de leurs apprentissages et déterminent les mesures de soutien nécessaires à la poursuite des apprentissages à l année suivante. 5- LA COMMUNICATION 5.1 Norme : Une communication écrite officielle est transmise aux parents L équipe concernée décide du moment, en respectant la date limite du 15 octobre, de la forme et du contenu de la communication écrite officielle pourvu qu elle contienne des commentaires sur les apprentissages et sur le comportement de l élève. Elle peut y joindre des documents ou des traces des apprentissages L équipe concernée s entend sur le document de consignation à conserver dans le dossier de l élève (document présenté aux parents ou décrivant ce qui leur a été présenté) Le modèle de communication écrite est annexé au document normes et modalités d évaluation de l école (voir annexe 3). 5.2 Norme : Les moyens de communication, autres que les communications officielles, sont variés et utilisés régulièrement par les enseignants pour démontrer la progression de l élève dans le développement de ses compétences L équipe concernée utilise différents moyens au choix (portfolio, communications spéciales, annotation des travaux, appels téléphoniques, courriels, etc.) pour informer les parents sur la progression des apprentissages de leur enfant. Toutefois, il doit y avoir une trace dans le dossier sur le formulaire: communication spéciale verbale. 10

11 5.2.2 Au moins une fois par mois, les renseignements sont fournis aux parents de l élève dont les performances laissent craindre l échec de l année en cours, dont les comportements ne sont pas conformes aux règles de conduite de l école ou pour lequel ces renseignements étaient prévus dans le plan d intervention préparé pour lui La procédure: Sur un formulaire prévu à cet effet, le titulaire prépare la communication spéciale en concertation avec les autres intervenants de l élève concerné. Celle-ci est remise à la direction pour signature avant d être acheminée aux parents, conformément à l échéancier. 5.3 Norme : Le bulletin contient tous les renseignements établis par le MELS, incluant les compétences disciplinaires et certaines compétences transversales du Programme de formation. Elles font l objet d évaluation en cours d apprentissage et en fin d année Aux étapes 1 et 2, au moins une compétence disciplinaire fait l objet d un résultat dans le bulletin, pour chacune des disciplines Le résultat final par compétence ou par volet est calculé selon la pondération suivante : 20% pour la première étape, 20% pour la deuxième étape, 60% pour la troisième étape Les deux compétences transversales ciblées par l équipe concernée parmi les quatre retenues font l objet d un commentaire dans le bulletin deux fois au cours de l année : aux étapes 1 et Des commentaires au regard de chacune des disciplines sont indiqués au besoin par l enseignant. Ces commentaires proviennent de la banque de commentaires ou d énoncés personnels. 5.4 Norme : L équipe-école planifie les moments des bulletins en respectant les dates limites imposées par la ministre L équipe concernée élabore le calendrier de fin de chacune des trois étapes dans le respect des dates limites de remise des bulletins: 20 novembre, 15 mars et 23 juin. Le calendrier de remise des bulletins est acheminé aux parents par la direction en début d année Trois rencontres entre parents et enseignants sont organisées durant l année. Les élèves sont présents sur invitation de la part de l enseignant, le cas échéant. Une rencontre générale entre parents et enseignants est organisée en septembre; Une rencontre entre parents et enseignants est organisée sur rendez-vous en novembre; Une rencontre entre parents et enseignants est organisée sur rendez-vous en février; 11

12 5.5 Norme : Le bulletin de la troisième étape (le bilan) fait état du niveau atteint de toutes les compétences disciplinaires à la fin de l année L enseignant et les intervenants concernés, s il y a lieu, effectuent le bilan annuel en se référant aux Cadres d évaluation des apprentissages. 6- LA QUALITÉ DE LA LANGUE 6.1 Norme : La qualité de la langue parlée et écrite est prise en compte dans toutes les activités d apprentissages et d évaluation des élèves de l école L équipe concernée précise des dispositions à prendre dans l école pour la prise en compte de la qualité de la langue écrite et parlée. 6.2 Norme : la qualité de la langue est une responsabilité partagée par tous les intervenants de l école et par les élèves L ensemble du personnel de l école est mis à contribution dans la promotion de la qualité de la langue parlée et écrite. 12

13 LES ANNEXES 1- Document remis aux parents au mois d octobre présentant la ou les compétences disciplinaires qui feront l objet d une évaluation aux étapes 1 et 2 du bulletin scolaire. 2- Le barème de conversion de l école Villemaire. 3- L autre communication officielle de l école Villemaire. 4- Formulaire voyage 13

14 Annexe 1 14

15 Annexe 2 Barème Dépasse les exigences Répond aux exigences Répond minimalement aux exigences Ne répond qu à quelques exigences Ne répond pas aux exigences Toujours Souvent Toujours Souvent Quelquefois Quelquefois Souvent Toujours Souvent Toujours Souvent Toujours 95 et et - 15

16 À signer et à retourner à l école ANNEXE IV Année scolaire FORMULAIRE ABSENCE-VOYAGE Nom de l élève : Groupe : Date de l absence : du au Mon enfant sera absent(e) aux dates indiquées ci-dessus en raison d un voyage. Autre raison : En lien avec les normes et modalités de l école (article 2.2.3), je reconnais que les voyages ne sont pas des raisons admissibles pour s absenter. En conséquence, j accepte que : - mon enfant pourrait ne pas avoir le droit à une reprise d une situation évaluative ou d autres formes d évaluation; - cette absence pourrait avoir une incidence sur la note qui apparaîtra au bulletin et le résultat disciplinaire pourrait en être affecté. De plus, je m assurerai que mon enfant prendra toutes les dispositions nécessaires pour se mettre à jour dans les différentes disciplines et remettre ses travaux à temps s il y a lieu. Signature du parent : Date : Réservé à l administration Reçu le Copie à la direction Copie à la direction adjointe 16

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 Approuvé lors de la rencontre du personnel du 15 octobre 2014 Depuis le 1 er juillet 2011, un bulletin national est utilisé dans toutes les écoles

Plus en détail

Rencontre de travail sur les normes et modalités

Rencontre de travail sur les normes et modalités Rencontre de travail sur les normes et modalités Modification des normes et modalités des écoles en fonction des nouvelles orientations en évaluation 2012 VERSION DU SECRÉTAIRE Intention de la rencontre

Plus en détail

NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES

NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES Communication Qualité de la langue École L Odyssée secteur primaire 2015-2016 1 P a g e TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION Objet du document 3 Buts du document

Plus en détail

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016)

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) 4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) Page 1 sur 8 RÉFÉRENCES LÉGALES SOUTENANT LES AJUSTEMENTS RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE L'ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Démarches sur les normes et modalités (Fait à partir de documents de la FSE)

Démarches sur les normes et modalités (Fait à partir de documents de la FSE) Démarches sur les normes et modalités (Fait à partir de documents de la FSE) 2007-2008 2 1 Commentaires généraux En octobre 2005, le MELS invitait les commissions scolaires à entreprendre une démarche

Plus en détail

A1011-VPP-010. La mise à jour des normes et modalités. Marie Rancourt 14 janvier 2011

A1011-VPP-010. La mise à jour des normes et modalités. Marie Rancourt 14 janvier 2011 A1011-VPP-010 La mise à jour des normes et modalités Marie Rancourt 14 janvier 2011 μ Siège social : 320, rue St-Joseph Est, bureau 100, Québec (Québec) G1K 9E7 Tél. : (418) 649-8888 Téléc. : (418) 649-1914

Plus en détail

Guide de soutien pour l élaboration des normes et modalités d évaluation des écoles primaires.

Guide de soutien pour l élaboration des normes et modalités d évaluation des écoles primaires. Guide de soutien pour l élaboration des normes et modalités d évaluation des écoles primaires. Mise à jour actualisée en fonction des modifications au Régime pédagogique entrant en vigueur le 1 er juillet

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire)

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire) Service des ressources éducatives POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire) Politique numéro : CSRS-POL-2008-01

Plus en détail

PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD

PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD Objectif: Préciser les responsabilités de chacun des intervenants en matière de scolarisation à la maison.

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Code : SE 1999 03 En vigueur : 1999 01 13 Approbation : Conseil des commissaires CC 1999-01-97 POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN

Plus en détail

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux.

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux. Nouvelles orientations en évaluation des apprentissages au primaire Informations des conseillers pédagogiques disciplinaires pour soutenir le travail d élaboration des normes et modalités dans les établissements

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE)

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE) Titre : Responsable de l'application : Évaluation des apprentissages en formation professionnelle Direction des Services de la formation professionnelle Adoption

Plus en détail

Programmes en formation pratique intégrée

Programmes en formation pratique intégrée Programmes en formation pratique intégrée Premier cycle : Baccalauréat en sciences comptables Novembre 2010 L emploi du générique masculin dans ce document est utilisé sans aucune discrimination et uniquement

Plus en détail

Aide-mémoire pour les enseignants du secondaire

Aide-mémoire pour les enseignants du secondaire Aide-mémoire pour les enseignants du secondaire Le début de l année scolaire est une période de l année très intense pour les enseignants. Dans le but de soutenir les enseignants en insertion professionnelle,

Plus en détail

Admissibilité à un stage. Obligations de l étudiant Obligations de l employeur

Admissibilité à un stage. Obligations de l étudiant Obligations de l employeur CODE DE CONDUITE DU SERVICE DE PLACEMENT DE L UNIVERSITÉ LAVAL (SPLA) RÉGISSANT L ENCADREMENT DES STAGES DE LA FACULTÉ DES SCIENCES ET DE GÉNIE (FSG) EN MILIEU DE TRAVAIL ARTICLE 1 ARTICLE 2 ARTICLE 3

Plus en détail

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur Normes et modalités d évaluation École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur MAI 2015 PRÉAMBULE L article 96.15 de la Loi sur l Instruction publique et la Politique d évaluation des apprentissages obligent

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 1.0 PRÉAMBULE L adoption d une politique linguistique à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin s inscrit dans le Plan d action pour l amélioration

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO Modifiée : Page 1 de 20 DIRECTIVES ADMINISTRATIVES DÉFINITIONS 1. La direction d école ou la direction nouvellement nommée s entend : a) d une direction qualifiée sans expérience dans ce poste au sein

Plus en détail

POLITIQUE D ÉVALUATION FORMATIVE DES ENSEIGNEMENTS. pour le développement professionnel. des enseignantes et des enseignants

POLITIQUE D ÉVALUATION FORMATIVE DES ENSEIGNEMENTS. pour le développement professionnel. des enseignantes et des enseignants POLITIQUE D ÉVALUATION FORMATIVE DES ENSEIGNEMENTS pour le développement professionnel des enseignantes et des enseignants Direction des études et Direction des services aux ressources humaines ADOPTÉE

Plus en détail

Normes et modalités D évaluation des apprentissages des élèves. Communications aux parents. École secondaire Armand-Corbeil «Une école multiprogramme»

Normes et modalités D évaluation des apprentissages des élèves. Communications aux parents. École secondaire Armand-Corbeil «Une école multiprogramme» Normes et modalités D évaluation des apprentissages des élèves Communications aux parents Résumé pour les parents des normes et modalités des apprentissages des élèves En début d année, un document est

Plus en détail

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE CODE D IDENTIFICATION POL93-101 TITRE : POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE 21 décembre 1993 Administrateur RESPONSABLE DU SUIVI Service des ressources

Plus en détail

Politique relative à la gestion des dossiers des élèves jeunes et adultes (5211-03-01).

Politique relative à la gestion des dossiers des élèves jeunes et adultes (5211-03-01). RECUEIL DE GESTION SECTEUR DIRECTION GÉNÉRALE IDENTIFICATION CODE : 5211-03-03 TITRE : PROCÉDURE RELATIVE À LA GESTION DES DOSSIERS DES ÉLÈVES DU PRÉSCOLAIRE, DU PRIMAIRE ET DU SECONDAIRE Adoption : Le

Plus en détail

Admissibilité à un stage. Obligations de l étudiant Obligations de l employeur

Admissibilité à un stage. Obligations de l étudiant Obligations de l employeur CODE DE CONDUITE DU SERVICE DE PLACEMENT DE L UNIVERSITÉ LAVAL (SPLA) RÉGISSANT L ENCADREMENT DES STAGES DU BACCALAURÉAT EN ADMINISTRATION DES AFFAIRES DE LA FACULTÉ DES SCIENCES DE L ADMINISTRATION (FSA)

Plus en détail

DÉFINITION DES ÉPREUVES

DÉFINITION DES ÉPREUVES DÉFINITION DES ÉPREUVES EP1 techniques esthétiques Épreuve pratique et écrite Coefficient 7 (+ coefficient 1 pour l évaluation de la VSP) - Durée : 3h 30 Objectif de l épreuve Cette épreuve a pour but

Plus en détail

LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES

LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES TABLE DES MATIÈRES 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE...3 2. CADRE LÉGAL ET JURIDIQUE...3 3. CHAMP D APPLICATION...3 4. RESPONSABILITÉS...4 4.1... Administrateur

Plus en détail

GRILLE DE VÉRIFICATION POUR LA PLANIFICATION D UN PROJET

GRILLE DE VÉRIFICATION POUR LA PLANIFICATION D UN PROJET GRILLE DE VÉRIFICATION POUR LA PLANIFICATION D UN PROJET CONSIGNES Lisez la liste des éléments dans le tableau ci-dessous. Examinez le cadre de planification de votre projet. Indiquez quels éléments de

Plus en détail

POLITIQUE DE SUIVI DE L ÉLÈVE 2013 2014 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE MARIE ROLLET. Modifié le 3 septembre 2013

POLITIQUE DE SUIVI DE L ÉLÈVE 2013 2014 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE MARIE ROLLET. Modifié le 3 septembre 2013 POLITIQUE DE SUIVI DE L ÉLÈVE 2013 2014 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE MARIE ROLLET Modifié le 3 septembre 2013 Objectifs de la politique Accompagner dans son cheminement pédagogique et social. Assurer

Plus en détail

APPEL DE PROJETS PRÉCEPT F

APPEL DE PROJETS PRÉCEPT F APPEL DE PROJETS Programme structurant de partage et de renforcement de l expertise des collèges et cégeps canadiens en enseignement professionnel et technique dispensé en français PRÉCEPT F Date d avis

Plus en détail

L évaluation des élèves scolarisés à domicile dans le cadre de la réforme scolaire

L évaluation des élèves scolarisés à domicile dans le cadre de la réforme scolaire Sous-comité des responsables de l évaluation en Montérégie L évaluation des élèves scolarisés à domicile dans le cadre de la réforme scolaire Document de travail préparé pour le sous-comité par Jocelyn

Plus en détail

Programmes coopératifs

Programmes coopératifs Programmes coopératifs Premier cycle : Baccalauréat en administration Baccalauréat en informatique Baccalauréat en relations industrielles et en ressources humaines Deuxième cycle : Maîtrise en gestion

Plus en détail

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN Adoptée par le Conseil d administration Le 28 avril 1998 (résolution no 0099) et modifiée par le Conseil d administration

Plus en détail

CADRE DE GESTION ET D'APPLICATION DE LA POLITIQUE SUR LA QUALITÉ DES SERVICES DE GARDE À LA COMMISSION SCOLAIRE DE MONTRÉAL

CADRE DE GESTION ET D'APPLICATION DE LA POLITIQUE SUR LA QUALITÉ DES SERVICES DE GARDE À LA COMMISSION SCOLAIRE DE MONTRÉAL CADRE DE GESTION ET D'APPLICATION DE LA POLITIQUE SUR LA QUALITÉ DES SERVICES DE GARDE À LA COMMISSION SCOLAIRE DE MONTRÉAL Section 1 Service de garde 1. Définition : Les services de garde en milieu scolaire

Plus en détail

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ Analyse des dispositions de la Loi sur l Instruction publique (LIP), de la Politique générale pour l établissement des services éducatifs à offrir aux élèves en difficulté d

Plus en détail

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE -

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - - SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - 1. OBJECTIFS 1.1 Préciser les orientations de la Commission scolaire quant à la mise en place, à l organisation et au fonctionnement des services de garde en milieu

Plus en détail

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003.

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.4 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Cadre de référence en

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

Les services éducatifs complémentaires en formation générale des adultes et en formation professionnelle. Rendez-vous SARCA novembre 2014

Les services éducatifs complémentaires en formation générale des adultes et en formation professionnelle. Rendez-vous SARCA novembre 2014 Les services éducatifs complémentaires en formation générale des adultes et en formation professionnelle Rendez-vous SARCA novembre 2014 PRÉSENTATION 1. CADRE DE RÉFÉRENCE 2. FINANCEMENT 3. ÉLÈVE AYANT

Plus en détail

Guide de l entreprise Collège Mérici

Guide de l entreprise Collège Mérici Guide de l entreprise Collège Mérici Programme Alternance Travail-Études Tourisme d aventure et écotourisme Table des matières L'Alternance Travail-Études en Tourisme d'aventure et écotourisme... 3 L'ATE:

Plus en détail

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au PLAN D INTERVENTION Service des ressources éducatives Version finale

Plus en détail

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport 2004-2007 Troisième année du programme triennal Date limite d inscription : 23 juin 2006 Le sceau de la poste faisant

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3909 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 166 110 28 22 août mai 2009 2015 S o m m a i r e INSTITUT DE

Plus en détail

Fonds municipal vert. Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés

Fonds municipal vert. Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés Fonds municipal vert Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés Le programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés de la FCM met en relation des experts municipaux et les

Plus en détail

1. Introduction... 3. 2. Principes... 4. 3. Principales phases... 5. Phase 1 Surveillance des efforts pour mettre en œuvre Bâle II...

1. Introduction... 3. 2. Principes... 4. 3. Principales phases... 5. Phase 1 Surveillance des efforts pour mettre en œuvre Bâle II... CADRE D AGRÉMENT Agrément de l approche de notation interne (NI) avancée du risque de crédit Fonds propres Décembre 2007 TABLE DE MATIÈRES 1. Introduction... 3 2. Principes... 4 3. Principales phases...

Plus en détail

Politique sur l éthique de la recherche avec des sujets humains

Politique sur l éthique de la recherche avec des sujets humains Politique sur l éthique de la recherche avec des sujets humains 12.03.28.10 12.11.27.09 13.06.12.08 Préambule La présente politique traduit l engagement du Cégep à promouvoir et à faire respecter les règles

Plus en détail

Bulletin départemental. spécial. La progression des élèves à l école primaire

Bulletin départemental. spécial. La progression des élèves à l école primaire Année 2008 30 avril 2008 Bulletin départemental de l Inspection académique du Territoire de Belfort spécial Sommaire Les cycles à l école primaire Passage de l école maternelle à l élémentaire Progression

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE LA RECHERCHE

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE LA RECHERCHE POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE LA RECHERCHE Référer à la : SECTION I PRÉAMBULE Préambule 1. L École nationale de police du Québec (ci-après appelée l «École»), en vertu de la Loi sur la police (RLRQ, chapitre

Plus en détail

Protocole de vérification de conformité de la norme Afnor NF V 25-112 MAJ : 08/09/10

Protocole de vérification de conformité de la norme Afnor NF V 25-112 MAJ : 08/09/10 Protocole de vérification de conformité Norme Afnor NF V 25-112 - Bonnes pratiques d'évaluation des caractéristiques d'un lot de pommes de terre destiné au marché du frais Sommaire Page 1 DOMAINE D'APPLICATION...5

Plus en détail

Pratiques communes en matière d évaluation et de communication du rendement

Pratiques communes en matière d évaluation et de communication du rendement Pratiques communes en matière d évaluation et de communication du rendement Le présent document a été élaboré par le Consortium d apprentissage virtuel de langue française de l Ontario (CAVLFO) à la demande

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

4.5 Politique relative à l organisation des services éducatifs aux élèves handicapés et aux élèves en difficulté d adaptation ou d apprentissage

4.5 Politique relative à l organisation des services éducatifs aux élèves handicapés et aux élèves en difficulté d adaptation ou d apprentissage 4.5 Politique relative à l organisation des services éducatifs aux élèves handicapés et aux élèves en difficulté d adaptation ou d apprentissage (Résolution : C.C.2010-015) Table des matières Chapitre

Plus en détail

POLITIQUE DES VOYAGES

POLITIQUE DES VOYAGES POLITIQUE DES VOYAGES INTRODUCTION Cette politique vient préciser les principes des voyages organisés par l École Polyvalente des Îles. Elle vise également à définir les modalités de réalisation des activités

Plus en détail

DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1

DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1 DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1 Présenter une demande de reconnaissance pour une activité de formation continue destinée aux travailleurs sociaux et aux thérapeutes conjugaux

Plus en détail

Formation destinée aux nouveaux membres des conseils d établissement. Commission scolaire de Sorel-Tracy Le mercredi 15 octobre 2014

Formation destinée aux nouveaux membres des conseils d établissement. Commission scolaire de Sorel-Tracy Le mercredi 15 octobre 2014 Formation destinée aux nouveaux membres des conseils d établissement Commission scolaire de Sorel-Tracy Le mercredi 15 octobre 2014 1 Contenu de la formation Le CÉ au sein du monde scolaire Le cadre juridique

Plus en détail

Demande d Inscription Initiale

Demande d Inscription Initiale Demande d Inscription Initiale ATTENDEZ D AVOIR TOUTE LA DOCUMENTATION REQUISE AVANT DE REMPLIR CE FORMULAIRE. Documents requis : Il incombe aux candidats de s assurer que leur relevé de notes est envoyé

Plus en détail

Règles de passage 2015-2016

Règles de passage 2015-2016 Règles de passage 2015-2016 Table des matières RÈGLES DE CLASSEMENT... 2 1. BULLETINS... 2 2. RÈGLES DE PASSAGE... 2 Article 1: Critères d admission au 2 e cycle... 2 Article 2: Réussite et poursuite des

Plus en détail

Hommage à nos bénévoles

Hommage à nos bénévoles Hommage à nos bénévoles Les Cœurs d Or Les Cœurs d or sont des prix remis par l arrondissement de L Île-Bizard Sainte-Geneviève à des bénévoles qui se sont particulièrement distingués, soit au sein de

Plus en détail

Révisé pour janvier 2014

Révisé pour janvier 2014 SERVICES DE L AGRÉMENT Lignes directrices pour les programmes de formation paramédicale sur l utilisation du Profil national des compétences professionnelles (PNCP) 2011 de l Association des paramédics

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Veuillez prendre note que ce document est à titre de référence. Votre convention collective prévaut sur toutes les informations fournies dans ce document. Si vous

Plus en détail

Politique d'évaluation des apprentissages à la formation continue (PEAFC)

Politique d'évaluation des apprentissages à la formation continue (PEAFC) Politique d'évaluation des apprentissages à la formation continue (PEAFC) 1 Mars 2012 AVIS DE CONFIDENTIALITÉ Ce document de même que les informations qui y sont incluses sont confidentielles et peuvent

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL Article 1 er - Le présent règlement intérieur a pour objet de fixer, dans le cadre des lois et règlements en vigueur, les

Plus en détail

Annexe 16. Centre collégial de soutien à l'intégration de l'ouest. Guide pour une demande de PRÊT d un appareil au Parc mobile des CCSI

Annexe 16. Centre collégial de soutien à l'intégration de l'ouest. Guide pour une demande de PRÊT d un appareil au Parc mobile des CCSI Annexe 16 Centre collégial de soutien à l'intégration de l'ouest Guide pour une demande de PRÊT d un appareil au Parc mobile des CCSI Table des matières Fiche de demande au Parc mobile... 3 Étapes relatives

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Direction de l éducation des adultes et de l action communautaire Service de l évaluation des apprentissages DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Programme d études Informatique de la formation de base commune

Plus en détail

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées Guide pour la production du plan d action annuel à l égard des personnes handicapées à l intention des ministères, des organismes publics et des municipalités Document synthèse Édition 2011 RÉDACTION Mike

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT Introduction NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE Paragraphe Champ d application

Plus en détail

MESURE 30810. Année scolaire 2014-2015 Balises de gestion. Volet 1: Dépenses de mobiliers ou d équipements adaptés

MESURE 30810. Année scolaire 2014-2015 Balises de gestion. Volet 1: Dépenses de mobiliers ou d équipements adaptés MESURE 30810 Année scolaire 2014-2015 Balises de gestion Volet 1: Dépenses de mobiliers ou d équipements adaptés Volet 2: Amélioration de l accessibilité des technologies de l information et de la communication

Plus en détail

PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE

PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE RENSEIGNEMENTS POUR TOUTE MODIFICATION PROPOSÉE AUX PROGRAMMES DÉSIGNÉS EN VERTU DE LA LOI SUR L ATTRIBUTION DE GRADES UNIVERSITAIRES DU NOUVEAU-BRUNSWICK CONTENTS

Plus en détail

VOIR LE DOCUMENT CI-JOINT (21 PAGES)

VOIR LE DOCUMENT CI-JOINT (21 PAGES) Title: COMMISSION SCOLAIRE GESTION DES DOSSIERS DE L ÉLÈVE EASTERN TOWNSHIPS Source: Archives Secrétaire générale Adopted: ETSB05-02-124 En vigueur à compter de Février 2005 Reference Number: P002-1 VOIR

Plus en détail

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004 Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité Ébauche septembre 2004 Le présent guide a été conçu dans le but d aider les petits exploitants du domaine de l aviation

Plus en détail

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour

Plus en détail

PLAN DE COURS PONDÉRATION : 1-2 -3 SESSION : HIVER 2007. richard.haince@cegep-ste-foy.qc.ca

PLAN DE COURS PONDÉRATION : 1-2 -3 SESSION : HIVER 2007. richard.haince@cegep-ste-foy.qc.ca PLAN DE COURS PROGRAMME : DÉPARTEMENT : TITRE DU COURS : NUMÉRO DU COURS : SCIENCES DE LA NATURE PHYSIQUE ACTIVITÉ D INTÉGRATION 203-FZZ-03 PONDÉRATION : 1-2 -3 SESSION : HIVER 2007 GROUPE : 2416 NOM DU

Plus en détail

Mise à jour : octobre 2011. Chapitre 8 La mission d audit La planification

Mise à jour : octobre 2011. Chapitre 8 La mission d audit La planification Mise à jour : octobre 2011 Chapitre 8 La mission d audit La planification Table des matières 1. Les procédés préliminaires... 1 2. L approche de partenariat avec le gestionnaire... 2 3. La connaissance

Plus en détail

Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de conception et d élaboration de cours CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1

Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de conception et d élaboration de cours CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1 Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de conception et d élaboration de cours CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1 CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1. Limites

Plus en détail

Règlement modifiant le Règlement relatif à la délivrance et au renouvellement du certificat de représentant

Règlement modifiant le Règlement relatif à la délivrance et au renouvellement du certificat de représentant Projet de règlement Loi sur la distribution de produits et services financiers (chapitre D-9.2, a. 200 par. 1 à 5, 6, 7 et 9 et a. 203 par.1, 3 à 6 ) Règlement modifiant le Règlement relatif à la délivrance

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LE PROCESSUS DE RECONNAISSANCE DES RESPONSABLES DE GARDE EN MILIEU FAMILIAL

INFORMATIONS SUR LE PROCESSUS DE RECONNAISSANCE DES RESPONSABLES DE GARDE EN MILIEU FAMILIAL INFORMATIONS SUR LE PROCESSUS DE RECONNAISSANCE DES RESPONSABLES DE GARDE EN MILIEU FAMILIAL CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE FAIRE UNE DEMANDE DE RECONNAISSANCE Qu est-ce que le Bureau coordonnateur Enfants

Plus en détail

1. Aux fins de l application de cette procédure administrative, administration de médicaments s entend de :

1. Aux fins de l application de cette procédure administrative, administration de médicaments s entend de : Procédure administrative : Administration de médicaments Numéro : PA 7.031 Catégorie : Administration des écoles Pages : 12 Approuvée : le 21 février 2005 Modifiée : le 21 novembre 2011 1. Aux fins de

Plus en détail

NOR: DEVP1238562A. Version consolidée au 2 juillet 2014

NOR: DEVP1238562A. Version consolidée au 2 juillet 2014 Le 2 juillet 2014 Arrêté du 19 février 2013 encadrant la certification des prestataires en géoréférencement et en détection des réseaux et mettant à jour des fonctionnalités du téléservice «reseaux-et-canalisations.gouv.fr»

Plus en détail

DATE DE LA SESSION du 08 au 25 juillet 2014 de 8h à 12h30

DATE DE LA SESSION du 08 au 25 juillet 2014 de 8h à 12h30 Pour favoriser le cheminement scolaire et soutenir la persévérance et la réussite de tous ses élèves, la Commission scolaire Marie-Victorin organise une session de cours d été. Ces cours de récupération

Plus en détail

Coefficient 3 Épreuve écrite et orale : durée 2h15 ou contrôle en cours de formation

Coefficient 3 Épreuve écrite et orale : durée 2h15 ou contrôle en cours de formation Deuxième partie : un travail personnel écrit noté sur 7 points Ce travail permet d évaluer la maîtrise de quelques compétences du programme à travers la rédaction d un document de 2 pages maximum par le

Plus en détail

Document pour l auto-évaluation. Section D

Document pour l auto-évaluation. Section D Document pour l auto-évaluation Section D Section D Document pour l auto-évaluation Instructions pour utiliser le Document pour l auto-évaluation... Document pour l auto-évaluation... -D-1- -D-2- Document

Plus en détail

Politique # 19 (2000)

Politique # 19 (2000) Politique # 19 (2000) Cours à domicile PRÉAMBUL Dans le cadre de la mise en application de l article 224 de la Loi sur l instruction publique, la Commission scolaire établit un programme pour chaque service

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Au service de la réussite de chacun 200, boulevard Maloney Est, Gatineau, Québec J8P 1K3 Téléphone 819

Plus en détail

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS POUR L ÉVALUATION D IMPACT DU PROGRAMME NATIONAL LEADERSHIP DE SERVICE 1. L Arche, qu est-ce que c est? ; «L'Arche rassemble des personnes, avec et sans déficience

Plus en détail

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015 Conformément à l article 51 du décret 82-453 du 28 mai 1982 modifié relatif à l hygiène et la sécurité au travail ainsi qu à la prévention médicale de la fonction publique, le CHSCT de l Université d Aix

Plus en détail

1.3. Les documents de travail du réviseur d entreprises (5 janvier 1987) 54

1.3. Les documents de travail du réviseur d entreprises (5 janvier 1987) 54 question les conclusions tirées des étapes antérieures de la révision n apparaît. Ceci peut se faire notamment par une analyse critique des données chiffrées et des modifications de l organisation administrative;

Plus en détail

LES DOSSIERS PERSONNELS DE L ÉLÈVE QUESTIONS ET RÉPONSES

LES DOSSIERS PERSONNELS DE L ÉLÈVE QUESTIONS ET RÉPONSES LES DOSSIERS PERSONNELS DE L ÉLÈVE QUESTIONS ET RÉPONSES Août 2003 1. À la CSPÎ, quand ouvre-t-on un dossier d aide particulière? Lors de l étude de cas d un élève par un comité d aide, même s il n en

Plus en détail

STAGE EN COMPTABILITÉ CTB-21921 Z1

STAGE EN COMPTABILITÉ CTB-21921 Z1 Faculté des sciences de l administration Le Service de placement Plan de cours Hiver 2009 Le 22 décembre 2008 STAGE EN COMPTABILITÉ CTB-21921 Z1 Responsable du stage (École de comptabilité - pédagogie)

Plus en détail

Agrément des experts en prévoyance professionnelle

Agrément des experts en prévoyance professionnelle français Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle CHS PP Directives de la Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle (CHS PP) D 01/2012 Agrément des experts

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Fongecif Bretagne / Cahier des charges VAE page 1 /9 Mise à jour mai 2015 Préambule Le Fongecif Bretagne

Plus en détail

Balises pour les modifications aux descriptifs de cours

Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Automne 2011 Service des programmes et du développement pédagogique Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Contexte Au Cégep Marie

Plus en détail

RÈGLES DE GESTION INTERNE DU CONSEIL DES COMMISSAIRES ET DU COMITÉ EXÉCUTIF

RÈGLES DE GESTION INTERNE DU CONSEIL DES COMMISSAIRES ET DU COMITÉ EXÉCUTIF MANUEL DE POLITIQUES, PROCÉDURES ET RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS RÈGLES DE GESTION INTERNE DU CONSEIL DES COMMISSAIRES ET DU COMITÉ EXÉCUTIF Code : Politique 1.1 Date d entrée en vigueur : Le 25 novembre

Plus en détail

Prix de reconnaissance 2013-2014 J ai la tête à lire

Prix de reconnaissance 2013-2014 J ai la tête à lire Prix de reconnaissance 2013-2014 J ai la tête à lire Depuis 2005, le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport désire reconnaître les instigateurs d actions efficaces permettant de promouvoir la

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

STAGIAIRE - DEMANDE D INSCRIPTION AU STAGE JUGE - DEMANDE D AUTORISATION D AGIR COMME MAÎTRE DE STAGE

STAGIAIRE - DEMANDE D INSCRIPTION AU STAGE JUGE - DEMANDE D AUTORISATION D AGIR COMME MAÎTRE DE STAGE STAGIAIRE - DEMANDE D INSCRIPTION AU STAGE JUGE - DEMANDE D AUTORISATION D AGIR COMME MAÎTRE DE STAGE Articles 26, 27, 28 et 29 du Règlement sur la formation professionnelle des avocats Ce formulaire doit

Plus en détail

Lignes directrices relatives au processus de reconnaissance des acquis pour les élèves du secondaire 1 au secondaire 4

Lignes directrices relatives au processus de reconnaissance des acquis pour les élèves du secondaire 1 au secondaire 4 ANNEXE A Lignes directrices relatives au processus de reconnaissance des acquis pour les élèves du secondaire 1 au secondaire 4 Toutes les divisions scolaires doivent élaborer et mettre en œuvre des politiques

Plus en détail

GUIDE POUR LE TRAVAIL PERSONNEL D APPROFONDISSEMENT (TPA) Première partie

GUIDE POUR LE TRAVAIL PERSONNEL D APPROFONDISSEMENT (TPA) Première partie Guide pour le Travail Personnel d Approfondissement GUIDE POUR LE TRAVAIL PERSONNEL D APPROFONDISSEMENT (TPA) Première partie http://www.grandmanitou.net/img/jpg/le_petit_nicolas.jpg Travail Personnel

Plus en détail

MODÈLE DE RÉGLEMENT D ORDRE INTÉRIEUR D UNE ASBL POUVOIR ORGANISATEUR

MODÈLE DE RÉGLEMENT D ORDRE INTÉRIEUR D UNE ASBL POUVOIR ORGANISATEUR MODÈLE DE RÉGLEMENT D ORDRE INTÉRIEUR D UNE ASBL POUVOIR ORGANISATEUR PRÉAMBULE Le présent document est un modèle mis à la disposition des ASBL PO de l enseignement catholique s inspirant des principes

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 6 POLITIQUE DE COMMUNICATION

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 6 POLITIQUE DE COMMUNICATION COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 6 1.0 PRÉAMBULE La Commission scolaire de la Beauce-Etchemin reconnaît l importance du rôle des communications dans la poursuite de sa mission et dans

Plus en détail

Placement proposé par l étudiant Bénévolat parascolaire (BP) p. 1/4

Placement proposé par l étudiant Bénévolat parascolaire (BP) p. 1/4 Centre Michaëlle-Jean pour l engagement mondial et communautaire Téléphone : 613-562-5800 (5945) Télécopieur : 613-562-5285 550, rue Cumberland (304), Ottawa ON K1N 6N5 auservicedumonde.uottawa.ca/ Placement

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES DE LA FILIERE MASSO-KINESITHERAPIE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016

REGLEMENT DES ETUDES DE LA FILIERE MASSO-KINESITHERAPIE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 REGLEMENT DES ETUDES DE LA FILIERE MASSO-KINESITHERAPIE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 Conformément à l Arrêté du 2 septembre 2015 (JORF N 0204 du 4 septembre 2015 Art. 1 Dans le cadre de l intégration

Plus en détail