L'OBSERVATOIRE DE CONSOMMATION ALIMENTAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'OBSERVATOIRE DE CONSOMMATION ALIMENTAIRE"

Transcription

1 L'OBSERVATOIRE DE CONSOMMATION ALIMENTAIRE DES CSP+

2 CONTEXTE 3 ème meilleure audience de l'année pour Arte lors de sa diffusion en 2008 UNE ENVIE DE PRODUITS SAINS ET NATURELS Montée des préoccupations environnementales Progression des ventes de produits Bio : 2.6Md de CA en 2008, soit +37% vs 2007, et + 67% en 3 ans* Prise de parole des Pouvoirs Publics en faveur des bonnes pratiques alimentaires *Source : Mes courses pour la planète 2009 / en M d'euros

3 CONTEXTE LA VOGUE DU FAIT-MAISON Recentrage des individus sur la sphère domestique Le Petit Electroménager s'affiche dans les foyers Explosion des ventes de livres culinaires Succès de l'émission "Un Dîner presque Parfait" sur M6 Les cours de cuisine ont pignon sur rue

4 CONTEXTE REDISTRIBUTION DES CARTES DANS LES POINTS DE VENTE Remise en question du sens de la consommation Désaffection pour les Grandes Surfaces, au profit des commerces de proximité Progression des ventes de MDD

5 OBJECTIFS ET MÉTHODOLOGIE OBJECTIFS Valider et quantifier ces tendances sur la cible des CSP+ : Connaître leurs attentes en matière d'alimentation Identifier leurs motivations d'achat Identifier leurs sources d'approvisionnement Mesurer leur satisfaction et leurs attentes vis à vis des circuits de distribution Mesurer l'impact du homing Identifier leurs sources d'information MÉTHODOLOGIE L'étude en ligne a été réalisée en Février 2010 auprès du Panel d'express Roularta Services Les résultats sont présentés sur une base de 625 répondants

6 CONSO. ALIMENTAIRE DES ENVIES DE NATUREL ET D'AUTHENTICITÉ

7 POUR LES CSP+, MANGER, C'EST SE FAIRE DU BIEN Q: Pour vous manger, c'est... Du plaisir Un moyen d'entretenir votre santé à long terme Un moment de pause dans la journée Une nécessité Une aide pour assurer votre bien-être De la gourmandise Une façon de voyager avec des saveurs d'autres pays Un bon remède anti-déprime 98% 93% 89% 88% 84% 80% 79% 67% ST Tout à fait d'accord + plutôt d'accord

8 ILS FONT PASSER LA QUALITÉ AVANT LE PRIX 91% des CSP+ cherchent avant tout à manger plus sain vs 40% à manger moins cher 89% des CSP+ font plus attention à la qualité qu'avant vs 76% au prix 84% achètent plus de produits à préparer soi-même parce que c'est meilleur vs 56% par souci d'économie

9 UNE ENVIE CROISSANTE DE PRODUITS SAINS ET D'ORIGINE "RESPONSABLE" 78% des CSP+ achètent uniquement des produits de saison 71% privilégient systématiquement les produits locaux Q: Ces critères ont-ils plus ou moins d importance qu avant dans vos choix alimentaires? CRITERES PLUS IMPORTANTS Rappel ST Importants Des produits issus de l agriculture biologique L origine des produits Des produits respectueux de l environnement Le respect des producteurs L apport santé des produits (prévention, agents actifs...) Des produits issus du commerce équitable Le goût et la saveur des ingrédients Le prix Un bon rapport qualité/prix L apport calorique des produits Les labels (éco-label, label rouge, AB,...) Des produits issus du terroir, de recettes traditionnelles Des produits que vos enfants apprécient La facilité d usage L exotisme des saveurs La réputation de la marque La nouveauté L aspect ludique du produit (emballage, consistance ou couleur originaux...) 25% 22% 20% 16% 31% 42% 46% 67% 67% 62% 62% 59% 57% 53% 53% 52% 52% 52% 57% 88% 81% 80% 71% 51% 99% 92% 97% 69% 73% 79% 91% 73% 49% 61% 40% 16%

10 LIEUX D'ACHAT EN QUÊTE DE PROXIMITÉ

11 LES COURSES SONT VÉCUES COMME UNE CONTRAINTE Q: Pour vous, faire les courses alimentaires, c est : Une obligation que j accepte sans y prendre plaisir 48% Un rituel mécanique 38% Un moment de découverte 30% Un moment de plaisir 20% Un moment de détente 16% Une perte de temps 15% Une source de stress 11% ST Tout à fait d'accord + plutôt d'accord

12 LES GMS SONT LES LIEUX D'ACHAT LES PLUS FRÉQUENTÉS Q: Fréquentez-vous ces types de points de vente pour votre alimentation? ST fréquente Les hypermarchés et grandes surfaces 55% 39% 7% 93% Les petites et moyennes surfaces de proximité 36% 57% 7% 93% Les commerces de quartier 24% 61% 15% 85% Les marchés ou producteurs en direct 27% 53% 20% 80% Les hard discounts 13% 41% 46% 54% Les enseignes bios 8% 41% 51% 49% Les traiteurs haut de gamme 2% 40% 58% 42% Les boutiques spécialisées sur un aliment (Oliviers&Co, Nespresso, etc.) 11% 28% 61% 39% Les achats en ligne avec livraison à domicile 4% 18% 78% 22% Les achats en ligne avec réception sur le point de vente 2% 12% 86% 14% Systématiquement Occasionnellement Jamais

13 MAIS ELLES GÉNÈRENT AUSSI LE PLUS D'INSATISFACTION Les CSP+ sont en quête de proximité et de convivialité, ce qui profite aux petits commerces et aux marchés "Tout dépend de là où on les fait : le marché est nettement plus agréable à faire que d'aller dans un supermarché" "Dans certains cas c'est un vrai moment de plaisir (quand il s'agit d'aller sur les marchés), dans d'autres une obligation (épicerie dans les hypers)" "Je recherche de plus en plus des petits points de vente, conviviaux, humains et bien agencés" Pour les femmes, les GMS sont une source de stress "Je regarde les étiquettes (composition et prix aussi) de plus en plus, c'est pour cela que je mets encore plus de temps qu'avant" "Source de stress par les prix affichés, les fausses promos" "Les hypermarchés sont des lieux où on se demande toujours de qui on est le pigeon. Pourtant on y retourne sans cesse : pratique, et moins cher. Le consommateur est brouillé par des offres peu claires" Les hommes sont plus enclins à flâner dans les rayons "L'alimentaire pur est rébarbatif. La découverte de nouveaux produits, de promos en particulier dans les secteurs plus masculins : vins,...s'avère plus plaisante" "Pas forcément une corvée, à condition que l'environnement matériel s'y prête (queue, embouteillage etc.). Les courses doivent être rapides, mais rien n'empêche de s'arrêter à un rayon ne concernant pas les courses alimentaires."

14 LES MDD CHALLENGENT LES GRANDES MARQUES Q: Achetez-vous les types de marques suivantes? ST achète Des grandes marques 6% 61% 31% 2% 98% Des marques de distributeurs 39% 48% 9% 4% 96% Des marques Bio 43% 32% 4% 22% 78% Des marques de commerce équitable 30% 37% 6% 27% 73% Des marques Premiers Prix 20% 35% 17% Plus souvent qu avant Autant qu avant Moins souvent qu avant Je n achète pas 28% 72% 68 % des CSP+ font confiance aux grandes marques alimentaires vs 66% aux MDD 62% des CSP+ pensent que les grandes marques alimentaires sont garantes de qualité vs 75% que les MDD sont de bonne qualité

15 CUISINE AUX FOURNEAUX!

16 CUISINER, UN PLAISIR POUR LA MOITIÉ DES CSP+ 73% des femmes CSP+ préparent les repas au sein de leur foyer (hommes : 27%) Q: Pour vous, cuisiner, c est : 50% 53% 47% 29% 31% 27% 26% 21% 16% Un plaisir Une obligation/une corvée Un rituel CSP+ Hommes Femmes

17 ILS SONT INTÉRESSÉS PAR DES COURS DE CUISINE Q: Avez-vous déjà suivi un cours de cuisine? Oui 15% Paris/RP : 18% Influents : 20% Non, mais j ai l intention de le faire 24% -de 35 ans : 34% -Paris/RP : 30% Influents : 31% Non, cela ne m intéresse pas 61%

18 ACCESSOIRES DE CUISINE : UN FORT TAUX D'ÉQUIPEMENT SUR UN MARCHÉ FONCTIONNANT À L'IMPULSION Q: Dans la liste ci-dessous, quels équipements possédez-vous? Poêles et casseroles spécifiques (w ok, fait-tout, cocotte, etc) 93% 3% 4% Mixer, blender, centrifugeuse (ou autre robot) 84% 7% 8% 56%* Appareil de cuisson convivial (raclette, fondue, crêpière, pierrade...) 83% 3% 14% Barbecue 67% 5% 29% Cuiseur vapeur 62% 11% 27% 22% Cafetière à dosettes 51% 4% 45% 14% Machine à pain 31% 7% 62% 24% Yaourtière, sorbetière 25% 8% 67% Appareil à friandise (fondue au chocolat, barbe à papa, etc.) 14% 3% 84% Je possède Je ne possède pas mais j ai l intention d acheter Je ne possède pas et je n ai pas l intention d acheter Taux d'équipement des Français - Source GIFAM : le marché français des appareils ménagers bilan 2009 / * hors blenders

19 DES CSP+ GLOBALEMENT CONSENSUELS DANS LEUR RAPPORT A L'ALIMENTATION UN RELATIF CONSENSUS DES CSP+ MAIS DES LEVIERS DE COMMUNICATION SPÉCIFIQUES À ACTIONNER SELON LES CIBLES

20 POUR DÉCOUVRIR L'INTÉGRALITÉ DE L'ÉTUDE CONTACTEZ-NOUS!

La cuisine "fait maison" et sa relation avec le PEM

La cuisine fait maison et sa relation avec le PEM La cuisine "fait maison" et sa relation avec le PEM Sommaire 1. Le «fait maison» un phénomène de masse La cuisine "fait maison" - 2. Les motivations du «fait maison» 10 juin 3. Le plaisir de la cuisine

Plus en détail

Baromètre de consommation et de perception des produits biologiques en France

Baromètre de consommation et de perception des produits biologiques en France Baromètre de consommation et de perception des produits biologiques en France Publié en février 2012 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01

Plus en détail

Quelles perspectives pour le e-commerce en 2014? Conférence de Presse du 30/01/2014

Quelles perspectives pour le e-commerce en 2014? Conférence de Presse du 30/01/2014 Quelles perspectives pour le e-commerce en 2014? Conférence de Presse du 30/01/2014 Quelles perspectives d achat on line en 2014? Quel usage du Smartphone dans ces achats? Quelles nouvelles tendances de

Plus en détail

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy Marché de restauration collective Vandoeuvre les Nancy Mise en place du nouveau marché Public concerné par le marché Cantines Scolaires Foyer des Personnes Agées Portage à domicile Choix politique des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE AI 2010 0 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DANS LA LIGNÉE DE SA POLITIQUE DE DISCOUNT RESPONSABLE QUI VISE À RENDRE ACCESSIBLES À TOUS LES CONSOMMATEURS

Plus en détail

2 ans après. Grenelle de l environnement. De: Philippe Le Magueresse, Laurent Gassie / OpinionWay BJ : 5931

2 ans après. Grenelle de l environnement. De: Philippe Le Magueresse, Laurent Gassie / OpinionWay BJ : 5931 Grenelle de l environnement 2 ans après De: Philippe Le Magueresse, Laurent Gassie / OpinionWay BJ : 5931 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Tél. : 01 78 94 90 00 Contexte et Objectifs Méthodologie

Plus en détail

Baromètre SOFINCO N 17 Les Français et leur budget dédié à l alimentation

Baromètre SOFINCO N 17 Les Français et leur budget dédié à l alimentation Baromètre SOFINCO N 17 Les Français et leur budget dédié à l alimentation Mars 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Le Sofinscope - Baromètre

Plus en détail

choucroute Dossier de presse d lsace La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée DU 17 AU 25 janvier 2015

choucroute Dossier de presse d lsace La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée DU 17 AU 25 janvier 2015 La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée Dossier de presse Création graphique : Musiconair Pendant 9 jours, les Chefs d Alsace et les Maîtres Restaurateurs d Alsace vous font découvrir

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

Consommation durable et Typologie des consommateurs 2015

Consommation durable et Typologie des consommateurs 2015 Lundi 1er Juin 2015 Consommation durable et Typologie des consommateurs 2015 Etude Ethicity Le temps de l engagement réciproque? A l heure de la COP 21, l environnement motive moins et ¼ des Français se

Plus en détail

LES GRANDES TENDANCES DE LA CONSOMMATION DES MÉNAGES : - SNACKING - CONSOMMATION DE PAIN - PETIT-DÉJEUNER

LES GRANDES TENDANCES DE LA CONSOMMATION DES MÉNAGES : - SNACKING - CONSOMMATION DE PAIN - PETIT-DÉJEUNER LES GRANDES TENDANCES DE LA CONSOMMATION DES MÉNAGES : - SNACKING - CONSOMMATION DE PAIN - PETIT-DÉJEUNER QUELLES OPPORTUNITÉS POUR LES BOULANGERIES-PÂTISSERIES? UNIVERS oulangerie 3 ÉTUDES À LA LOUPE

Plus en détail

Crépy-en-Valois 20% de produits bio

Crépy-en-Valois 20% de produits bio Crépy-en-Valois 20% de produits bio Hervé Rousseau, responsable de la cuisine centrale Présentation de la cuisine centrale Gestion directe 900 convives (maternelle, élémentaire et adultes) + les centres

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

LA BANQUE ALIMENTAIRE

LA BANQUE ALIMENTAIRE LA BANQUE ALIMENTAIRE Association loi 1901, créée et fonctionnant depuis 1987. En France, 79 banques alimentaires desservant 91 départements.en Charente Maritime, elle fonctionne avec une équipe de 45

Plus en détail

Conjoncture de la consommation alimentaire Intervention de Pascale Hébel Directrice du département Consommation Crédoc

Conjoncture de la consommation alimentaire Intervention de Pascale Hébel Directrice du département Consommation Crédoc Conjoncture de la consommation alimentaire Intervention de Pascale Hébel Directrice du département Consommation Crédoc 12 décembre 2012 Conjoncture de la consommation alimentaire Evolutions économiques

Plus en détail

LES FORMATIONS 2015. Du bio pour tous dès la crèche. Le poisson en restauration collective : de la criée à l assiette

LES FORMATIONS 2015. Du bio pour tous dès la crèche. Le poisson en restauration collective : de la criée à l assiette LES FORMATIONS 2015 Du bio pour tous dès la crèche Le poisson en restauration collective : de la criée à l assiette Le bio et l alternatif pour plus de goût et de diversité La cuisine évolutive au service

Plus en détail

Les signes de Qualité

Les signes de Qualité Les signes de Qualité C1-1. PRENDRE EN CHARGE la clientèle Les appellations, labels et sigles de qualité Définition des labels et signes de qualité : AOC, AOP, IGP, AB, Identifier les différents labels

Plus en détail

Découvrez de nouvelles solutions de repas savoureux, à toute heure et sans contrainte

Découvrez de nouvelles solutions de repas savoureux, à toute heure et sans contrainte Découvrez de nouvelles solutions de repas savoureux, à toute heure et sans contrainte Malissieusement Bon... Page 1 CONCEPT PRÉSENTATION MALISSE DISTRIBUTEUR AUTOMATIQUE Vous êtes une entreprise ou un

Plus en détail

Présentation d activité Comité Régional du Tourisme d Ile de France

Présentation d activité Comité Régional du Tourisme d Ile de France Présentation d activité Comité Régional du Tourisme d Ile de France Avril 2015 Carole Metayer 1 PRESENTATION GENERALE La 1 ère agence réceptive 100% dédiée au tourisme gastronomique Une thématique centrale

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

Les grands axes du Programme National pour l Alimentation

Les grands axes du Programme National pour l Alimentation Les grands axes du Programme National pour l Alimentation Une politique publique de l'alimentation Art.L.230-1. du code rural : La politique publique de l'alimentation vise à assurer à la population l'accès,

Plus en détail

GL events en charge de la restauration et de la boutique du Pavillon de la France : une expérience de visite unique et accessible

GL events en charge de la restauration et de la boutique du Pavillon de la France : une expérience de visite unique et accessible Communiqué de presse Mai 2015 GL events en charge de la restauration et de la boutique du Pavillon de la France : une expérience de visite unique et accessible Du 1 er mai au 31 octobre 2015, le Pavillon

Plus en détail

Pourquoi une nouvelle cuisine? Sécurité & qualité. Offre de services. Diminution de l impact environnemental

Pourquoi une nouvelle cuisine? Sécurité & qualité. Offre de services. Diminution de l impact environnemental Pourquoi une nouvelle cuisine? Pour offrir un éventail plus large de services à nos adhérents et clients, tout en améliorant les conditions de travail de nos agents : Sécurité & qualité Regroupement du

Plus en détail

Enquête auprès des consommateurs de fruits & légumes

Enquête auprès des consommateurs de fruits & légumes Enquête auprès des consommateurs de fruits & légumes Merci à vous de prendre quelques instants (5 à 10 mn) pour répondre à ce questionnaire! (1 questionnaire par foyer ) Vos habitudes de consommation et

Plus en détail

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre»

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Dominique Veuillet Service Consommation et Prévention Web-conférence «Achats et restaurations responsables dans

Plus en détail

Les attentes du client final quant à la livraison en point de proximité et à domicile de ses commandes sur Internet Septembre 2012

Les attentes du client final quant à la livraison en point de proximité et à domicile de ses commandes sur Internet Septembre 2012 pour Les attentes du client final quant à la livraison en point de proximité et à domicile de ses commandes sur Internet Septembre 2012 1 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les

Plus en détail

LE MARCHÉ FRANÇAIS DE L ELECTROMÉNAGER

LE MARCHÉ FRANÇAIS DE L ELECTROMÉNAGER - 1 - LE MARCHÉ FRANÇAIS DE L ELECTROMÉNAGER Les chiffres clés GROS ELECTROMENAGER Les chiffres clés Données par produit Froid Lavage Cuisson PETIT ELECTROMENAGER Les chiffres clés Données par produit

Plus en détail

«Moules de bouchot» Bilan de la campagne 2012. Orchestré par

«Moules de bouchot» Bilan de la campagne 2012. Orchestré par «Moules de bouchot» Bilan de la campagne 2012 Orchestré par Les objectifs Créer une véritable dynamique autour du lancement du label Moules de Bouchot Spécialité Traditionnelle Garantie pour mettre en

Plus en détail

Espacemax.com. Les Français, le luxe et la mode sur Internet

Espacemax.com. Les Français, le luxe et la mode sur Internet Espacemax.com Les Français, le luxe et la mode sur Internet OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Tél : 01 78 94 90 00 Contact : Philippe Le Magueresse Méthodologie et échantillon - Baromètre

Plus en détail

L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle

L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle Titre présentation - date 1 L'atelier Bien-être à table Contexte 2 Un atelier nutrition au sein du parcours prévention Depuis 2011, la

Plus en détail

Autoportrait. Groupe de cuisine collective. Regroupement des cuisines collectives du Québec IDENTIFICATION

Autoportrait. Groupe de cuisine collective. Regroupement des cuisines collectives du Québec IDENTIFICATION Regroupement des cuisines collectives du Québec 1605, rue de Champlain Montréal (Québec) H2L 2S5 Téléphone : 514 529-3448 Télécopieur : 514 529-1359 Courriel : info@rccq.org Site Internet : www.rccq.org

Plus en détail

PROGRAMME DE PROMOTION COMMUNICATION EN FAVEUR DES FRUITS, LEGUMES ET POMMES DE TERRE ISSUS DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE 2004-2007, INTERFEL et CNIPT

PROGRAMME DE PROMOTION COMMUNICATION EN FAVEUR DES FRUITS, LEGUMES ET POMMES DE TERRE ISSUS DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE 2004-2007, INTERFEL et CNIPT PROGRAMME DE PROMOTION COMMUNICATION EN FAVEUR DES FRUITS, LEGUMES ET POMMES DE TERRE ISSUS DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE 2004-2007, INTERFEL et CNIPT BILAN DES ACTIONS Année 3 Juillet 2006 Juillet 2007

Plus en détail

Les circuits courts en restauration collective

Les circuits courts en restauration collective Les circuits courts en restauration collective Anne Gauthier, chargée des marchés publics à la Chambre d Agriculture du Doubs-Territoire de Belfort et l EIE. Rappel des seuils de procédure-marchés de fournitures

Plus en détail

«ACTION AUTOUR DE LA THEMATIQUE DE L'ALIMENTATION DANS LES LYCEES AGRICOLES»

«ACTION AUTOUR DE LA THEMATIQUE DE L'ALIMENTATION DANS LES LYCEES AGRICOLES» Complexe Régional d'information Pédagogique et Technique (S.A.C.D.) «ACTION AUTOUR DE LA THEMATIQUE DE L'ALIMENTATION DANS LES LYCEES AGRICOLES» ANNEE COMPTE RENDU PNA Page 1 sur 7 SOMMAIRE I OBJECTIFS

Plus en détail

ZOOM SUR LES MOINS DE 30 ANS La génération «Réseau» face aux nouveaux enjeux collectifs

ZOOM SUR LES MOINS DE 30 ANS La génération «Réseau» face aux nouveaux enjeux collectifs ZOOM SUR LES MOINS DE 30 ANS La génération «Réseau» face aux nouveaux enjeux collectifs Une étude réalisée par Ipsos pour l'ademe dans le cadre de l'observatoire des 15-30 ans Rapport d étude Méthodologie

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

www.millesime-bio.com Enquête exclusive

www.millesime-bio.com Enquête exclusive Dossier de presse Enquête exclusive Ipsos-Sudvinbio La viticulture biologique, en pleine progression, modifie le paysage du vignoble français. En deuxième position mondiale, derrière l Espagne, la France

Plus en détail

Interventions sur la nutrition santé et le goût pour les scolaires

Interventions sur la nutrition santé et le goût pour les scolaires Interventions sur la nutrition santé et le goût pour les scolaires LE MOT DU PRÉSIDENT Nouveauté! La Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Savoie vous présente : «La Cité du Goût et des Saveurs».

Plus en détail

Présentation des animations Aux Goûts du Jour

Présentation des animations Aux Goûts du Jour Présentation des animations Aux Goûts du Jour AUX GOÛTS DU JOUR est une association nationale d éducation alimentaire. Objectifs * Aider les enfants et les adultes à retrouver le plaisir de Bien manger.

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014 Restauration scolaire et hygiène buccodentaire.

Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014 Restauration scolaire et hygiène buccodentaire. Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014 Restauration scolaire et hygiène buccodentaire. Personnes présentes : M. le Maire, Guillaume MATHELIER, M. Quentin MAYERAT, Adjoint à l'éducation et à la

Plus en détail

Bien manger et bouger

Bien manger et bouger Bien manger et bouger de A à Z INFORMATIF Une alimentation équilibrée couplée à une activité physique adaptée aide à préserver son capital santé. Qu est-ce que l équilibre alimentaire? Comment varier mon

Plus en détail

Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL

Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio Dans quels circuits de commercialisation vont évoluer vos produits?

Plus en détail

«Les Potagers de Marcoussis»

«Les Potagers de Marcoussis» «Les Potagers de Marcoussis» Chantier d insertion par le maraîchage biologique Le «Projet conserverie» : Création d une unité de transformation de fruits et légumes locaux, sous forme de structure d insertion

Plus en détail

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux Le réseau des épiceries solidaires A.N.D.E.S. Uniterres Assurer la sécurité alimentaire des plus démunis et soutenir une agriculture durable et locale Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Plus en détail

Philippe SIRAULT. Etude de cas Danone. Camille Guilgaut Maryne Lahaye Julie Toussaint Youssef Slaoui

Philippe SIRAULT. Etude de cas Danone. Camille Guilgaut Maryne Lahaye Julie Toussaint Youssef Slaoui Philippe SIRAULT Etude de cas Danone Camille Guilgaut Maryne Lahaye Julie Toussaint Youssef Slaoui Sommaire Introduction Diagnostic Externe Diagnostic Interne Stratégie de Danone Conclusion Présentation

Plus en détail

2 Pôles d expertise Accompagnement Formation-Sensibilisation

2 Pôles d expertise Accompagnement Formation-Sensibilisation 2 Pôles d expertise Accompagnement Formation-Sensibilisation Sommaire Pourquoi faire intervenir Aux Goûts du Jour? Page 3 Formation Sensibilisation Mieux manger, moins gaspiller Page 4 Mon alimentation,

Plus en détail

Alimentation - nutrition

Alimentation - nutrition Alimentation - nutrition catalogue des modules d intervention Programme 2013 Mce 81 bd Albert 1 er 35200 Rennes 02 99 30 30 35 50 www.mce-info.org Udaf 35 Maison de l agriculture, rue Maurice Le Lannou

Plus en détail

Prix: Amélioration du quotidien des consommateurs

Prix: Amélioration du quotidien des consommateurs DOSSIER DE CANDIDATURE Prix: Amélioration du quotidien des consommateurs Tous les champs sont à renseigner. Date limite de renvoi des dossiers complétés : 3 octobre 2014 à minuit, par mail à l adresse

Plus en détail

BAROMÈTRE «CE QUE PENSENT LES FRANCILIENS» POUR LE MAGAZINE ÎLE DE FRANCE

BAROMÈTRE «CE QUE PENSENT LES FRANCILIENS» POUR LE MAGAZINE ÎLE DE FRANCE LA SOCIÉTÉ D ÉTUDES ET DE CONSEIL BAROMÈTRE «CE QUE PENSENT LES FRANCILIENS» POUR LE MAGAZINE ÎLE DE FRANCE AOÛT VIAVOICE 9 rue Huysmans 75006 Paris Tél : 01 40 54 13 90 www.institut-viavoice.com Sommaire

Plus en détail

Trois menus, renouvelés toutes les dix semaines, au gré des saisons et des idées du chef, vous seront proposés.

Trois menus, renouvelés toutes les dix semaines, au gré des saisons et des idées du chef, vous seront proposés. R E S T A U R A N T & B R A S S E R I E Ma cuisine, c est un peu l histoire d une rencontre en trois temps Comme une aventure personnelle qui n aurait de sens qu une fois partagée avec vous. Au départ,

Plus en détail

Charte One Heart Spots

Charte One Heart Spots Charte One Heart Spots Bienvenue sur les One Heart Spots Merci d avoir choisi notre application mobile. Ce service est fourni par la SAS One Heart Communication (OHC), implantée à Paris (75009), au 2 rue

Plus en détail

Choix de consommation, quel impact sur l effet de serre? Food habits, what impact on the greenhouse effect?

Choix de consommation, quel impact sur l effet de serre? Food habits, what impact on the greenhouse effect? Colloque Agriculture biologique et changement climatique 17 et 18 avril 2008 Choix de consommation, quel impact sur l effet de serre? Food habits, what impact on the greenhouse effect? Barbara Redlingshöfer

Plus en détail

notre vision CARTE DE VISITE

notre vision CARTE DE VISITE 360 notre vision CARTE DE VISITE 2012 Malgré un durcissement de la conjoncture économique à partir du second semestre 2011, le Groupe SEB a maintenu son cap et consolidé ses positions sur la plupart des

Plus en détail

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Malle documentaire alimentation L alimentation est l acte de nourrir et de se nourrir. Elle

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015]

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] Organisateur du salon 7 rue du Faubourg Poissonnière 75009 Paris www.restauco.fr Contacts presse : agence becom! T. 01 42 09 04 34 Mathilde Heidary

Plus en détail

KIT pédagogique d IRQUA-Normandie à destination des enfants (cycle 2, 3 et collège)

KIT pédagogique d IRQUA-Normandie à destination des enfants (cycle 2, 3 et collège) KIT pédagogique d IRQUA-Normandie à destination des enfants (cycle 2, 3 et collège) IRQUA-Normandie vous propose son kit pédagogique à destination des enfants allant du primaire au collège. Sur le marché

Plus en détail

2/ Préparation des menus

2/ Préparation des menus EURL LA CROIX DES RAMEAUX Rue du clos de la source 43600 STE SIGOLENE N SIRET : 494 597 396 00014 Code APE : 5621 z Tel : 04 71 66 61 17 Fax : 04 71 75 05 77 E-mail : RESIDENCE.SIGOLENE@wanadoo.fr 26 ans

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Vous cuisinez, nous vous livrons recettes, courses, vin, fl eurs... Octobre 2006

DOSSIER DE PRESSE. Vous cuisinez, nous vous livrons recettes, courses, vin, fl eurs... Octobre 2006 DOSSIER DE PRESSE Vous cuisinez, nous vous livrons recettes, courses, vin, fl eurs... Octobre 2006 Comment allier aujourd hui un planning professionnel ou personnel chargé avec le plaisir de cuisiner pour

Plus en détail

Enquête sur les perspectives d avenir des points de vente spécialisés dans la distribution de produits Bio en Bretagne

Enquête sur les perspectives d avenir des points de vente spécialisés dans la distribution de produits Bio en Bretagne Inter Bio Bretagne vous informe Enquête sur les perspectives d avenir des points de vente spécialisés dans la distribution de produits Bio en Bretagne - Synthèse des résultats - Début, Inter Bio Bretagne

Plus en détail

Image et perception de l'huître

Image et perception de l'huître Valérie MARIE Directrice d études Département Quali transversal 01 55 33 20 47 valerie.marie@lh2.fr Mélanie HANOTEAU Directrice de clientèle Département Grande Conso 01 55 33 20 91 Melanie.hanoteau@lh2.fr

Plus en détail

Actions. Proposer des produits issus du commerce équitable

Actions. Proposer des produits issus du commerce équitable Restauration Hébergement Actions Faire appel aux entreprises d économie sociale (insertion), promouvoir des démarches d entreprises responsables Promouvoir les entreprises locales et les entreprises Proposer

Plus en détail

Restauration collective Consommer mieux, consommer local

Restauration collective Consommer mieux, consommer local CONSEIL GÉNÉRAL Direction de la communication Agen, mardi 19 mars 2013 FICHE DE PRESSE Restauration collective Consommer mieux, consommer local A l heure où les Français sont de plus en plus attachés à

Plus en détail

Baromètre AramisAuto.com. Les Français et l Automobile. Vague 4 - Mai 2013. Baromètre «Les Français & l automobile» - Vague 4 TNS

Baromètre AramisAuto.com. Les Français et l Automobile. Vague 4 - Mai 2013. Baromètre «Les Français & l automobile» - Vague 4 TNS Baromètre AramisAuto.com Les Français et l Automobile Vague 4 - Mai Sommaire 1 L attachement aux marques Françaises 2 Les nouvelles offres de mobilité 3 Les critères impactant l achat & l expérience d

Plus en détail

Deuxième production mondiale derrière le pétrole, le café est un produit de consommation

Deuxième production mondiale derrière le pétrole, le café est un produit de consommation Deuxième production mondiale derrière le pétrole, le café est un produit de consommation de masse depuis 50 ans. Actuellement, il représente 20% de la consommation en boissons, pour une consommation annuelle

Plus en détail

Le rôle sociétal du café en entreprise

Le rôle sociétal du café en entreprise Le rôle sociétal du café en entreprise Fort de son expertise café, Nespresso Business Solutions a conduit avec l organisme IFOP une étude sur la place et le rôle du café en entreprise, et en dévoile les

Plus en détail

DÉCOUVREZ NOS SERVICES

DÉCOUVREZ NOS SERVICES DÉCOUVREZ NOS SERVICES Cours de Cuisine Compétition Culinaire Cocktail Dînatoire Table du Chef Midi Corpo Boutique Pour réserver ou obtenir de l information supplémentaire : 514 750-6050 Cuisiner et bien

Plus en détail

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES Elior Restauration Entreprises Responsable du suivi : Vincent Cossac Fonction : Responsable Développement Durable Adresse : 46/52 rue Albert 75013 Paris : 01

Plus en détail

Des compétences professionnelles et des prestations de qualité

Des compétences professionnelles et des prestations de qualité Des compétences professionnelles et des prestations de qualité Imprimé sur du papier recyclé - Novembre 2012 Le Certificat de Qualification Professionnelle - CQP Employé-e technique de restauration Agihr

Plus en détail

PRESENTATION BIO TRANSFO PAIN DE BELLEDONNE

PRESENTATION BIO TRANSFO PAIN DE BELLEDONNE PRESENTATION BIO TRANSFO PAIN DE BELLEDONNE A L ENTREPRISE PAIN DE BELLEDONNE 1 / IDENTITE, HISTORIQUE ET CROISSANCE 2 / LES CIRCUITS DE DISTRIBUTION DE PAIN DE BELLEDONNE 3/ LE PAIN: ORGANISATION ET PROCESS

Plus en détail

SEVERIN, le spécialiste de l'électroménager, s'invite chez vous. Dossier de presse. Depuis 1892

SEVERIN, le spécialiste de l'électroménager, s'invite chez vous. Dossier de presse. Depuis 1892 SEVERIN, le spécialiste de l'électroménager, s'invite chez vous Dossier de presse Depuis 1892 Ma journée avec SEVERIN SEVERIN, spécialiste de l appareil électroménager, est présent à chaque instant de

Plus en détail

BILAN ET POTENTIEL DE CONSOMMATION DE PRODUITS LOCAUX DANS LE PAYS DE LA JEUNE LOIRE ET SES RIVIERES

BILAN ET POTENTIEL DE CONSOMMATION DE PRODUITS LOCAUX DANS LE PAYS DE LA JEUNE LOIRE ET SES RIVIERES BILAN ET POTENTIEL DE CONSOMMATION DE PRODUITS LOCAUX DANS LE PAYS DE LA JEUNE LOIRE ET SES RIVIERES Rapport d étude De : Aurélie MERLE, professeur de Marketing, Grenoble Ecole de Management, membre du

Plus en détail

Distriplus, la pause bien-être et saveur

Distriplus, la pause bien-être et saveur Sommaire Distriplus, la pause bien-être et saveur Service, qualité et environnement Le café Les boissons chaudes Les confiseries Les boissons fraîches Les produits frais Distriplus, la pause bien-être

Plus en détail

Les citadins, leur vie en ville et le commerce de proximité

Les citadins, leur vie en ville et le commerce de proximité Contacts Département Opinion Corporate Jérôme SAINTE-MARIE, Co-directeur du Pôle / jerome.sainte-marie@csa.eu CLIQUEZ POUR MODIFIER LE STYLE DU TITRE Claire PIAU, Directrice d études / claire.piau@csa.eu

Plus en détail

Cours & Séjours de Cuisine

Cours & Séjours de Cuisine Ou comment préparer correctement et optimiser, chaque jour, des repas du petit déjeuner au diner en appliquant des techniques professionnelles. Objectif général : Acquérir les outils nécessaires pour assurer

Plus en détail

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER ÉDUCATION Côtes d Armor Collèges publics DIRECTION ÉDUCATION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER Charte de la restauration collective Préambule Dans le cadre de l article 82 de la loi du 13 août 2004, le Département

Plus en détail

L'optimisation industrielle d'une création packaging

L'optimisation industrielle d'une création packaging TREEDIM 1 rue des Frères LUMIERE 92500 Rueil-Malmaison tél 01 41 42 19 36 www.treedim.com L'optimisation industrielle d'une création packaging PLM Pack une solution d intégration logicielle pour l optimisation

Plus en détail

L image de l huître auprès des consommateurs et des acheteurs professionnels

L image de l huître auprès des consommateurs et des acheteurs professionnels > Édition juin 2013 L image de l huître auprès des consommateurs et des acheteurs professionnels les études de Étude sur l image de l huître auprès des consommateurs et des acheteurs professionnels Résumé

Plus en détail

Nos savoir-faire & solutions business

Nos savoir-faire & solutions business Passionnés de gastronomie et de voyages, ses fondateurs se sont inspirés de leur expertise dans l univers agro-alimentaire pour créer DESTINATION en 1999, une entreprise à taille humaine et éco-responsable,

Plus en détail

Automne 2005 : Consultation sur les orientations pour la sécurité alimentaire dans le cadre d un budget récurrent.

Automne 2005 : Consultation sur les orientations pour la sécurité alimentaire dans le cadre d un budget récurrent. Initiative de soutien au développement de la sécurité alimentaire dans la région de Montréal. Cadre de référence 2007-2012 Document de consultation Agence de la santé et des services sociaux de Montréal-

Plus en détail

Mais que veulent vraiment les consommateurs? Les mercredis du Pavillon de la France 7 octobre 2015

Mais que veulent vraiment les consommateurs? Les mercredis du Pavillon de la France 7 octobre 2015 Mais que veulent vraiment les consommateurs? Les mercredis du Pavillon de la France 7 octobre 2015 1 Des dépenses alimentaires par habitant (hors inflation) en baisse en 2008 et 2009 Dépenses alimentaires

Plus en détail

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport Les Français et le courrier publicitaire Rapport Sommaire 1. Présentation de l'étude 2. Principaux enseignements 3. Résultats détaillés 4. Les habitudes en termes de courrier 5. Appréciation des différents

Plus en détail

MONOPRIX AU QUOTIDIEN POUR UNE CONSOMMATION RESPONSABLE. Vivement aujourd hui. DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2014

MONOPRIX AU QUOTIDIEN POUR UNE CONSOMMATION RESPONSABLE. Vivement aujourd hui. DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2014 MONOPRIX POUR UNE CONSOMMATION RESPONSABLE AU QUOTIDIEN DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2014 Vivement aujourd hui. 1 2 3 8 ÉDITO DE KARINE VIEL L OFFRE RESPONSABLE EN QUELQUES DATES L OFFRE RESPONSABLE CHEZ MONOPRIX

Plus en détail

La satisfaction du client n entraîne pas forcément sa fidélité

La satisfaction du client n entraîne pas forcément sa fidélité I La satisfaction du client n entraîne pas forcément sa fidélité Si vous lisez ce livre et que vous êtes responsable d une entreprise, d un service qui s intéresse à la fidélité client, c est que vous

Plus en détail

Présentation des animations Aux Goûts du Jour

Présentation des animations Aux Goûts du Jour Présentation des animations Aux Goûts du Jour AUX GOÛTS DU JOUR est une association nationale d éducation alimentaire. Objectifs * Aider les enfants et les adultes à retrouver le plaisir de Bien manger.

Plus en détail

La cuisine. faite maison. chez Châteauform

La cuisine. faite maison. chez Châteauform La cuisine faite maison chez Châteauform La cuisine faite maison chez Châteauform La cuisine «faite maison» chez Châteauform 16 ans déjà que Châteauform existe - Comme le temps passe vite! S il y a bien

Plus en détail

Creative Street Agence de création Graphique

Creative Street Agence de création Graphique www.creative-street.fr Creative street agence de communication globale Le sac baguette publicitaire qui vous invite à la table de vos clients Creative Street Agence de création Graphique www.creative-street.fr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE AU SEIN DE LA RESTAURATION COLLECTIVE

DOSSIER DE PRESSE PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE AU SEIN DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DOSSIER DE PRESSE PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE AU SEIN DE LA RESTAURATION COLLECTIVE Visite de presse mardi 14 avril 2015, restaurant scolaire de Saint-Pierre Dossier de presse - Projet

Plus en détail

Consommer en 2010 : pas moins, mais mieux!

Consommer en 2010 : pas moins, mais mieux! Paris, 21 janvier 2010 Communiqué de presse 21 ème Observatoire Cetelem de la Consommation Consommer en 2010 : pas moins, mais mieux! Depuis plus de 20 ans, L'Observatoire Cetelem décrypte, analyse et

Plus en détail

Attentes de Casino en matière d emballage

Attentes de Casino en matière d emballage Attentes de Casino en matière d emballage Réduire les coûts par l emballage - 26 Novembre 2009 PINOTEAUX Thibault Responsable Optimisation Emballage tpinoteaux@groupe-casino.fr Sommaire Le Groupe Casino

Plus en détail

Innovations 2014. communiqué de presse

Innovations 2014. communiqué de presse Innovations 04 communiqué de presse Dans le cœur des Français depuis 80 ans et toujours leader, Amora continue à innover sur le marché des condiments Créateur de plaisir depuis 934, Amora propose des produits

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

PORTRAIT DU CONSOMMATEUR CHINOIS

PORTRAIT DU CONSOMMATEUR CHINOIS PORTRAIT DU CONSOMMATEUR CHINOIS SYNTHÈSE 2 SITUATION ÉCONOMIQUE ET PROPENSION À CONSOMMER EN CHINE AUJOURD HUI LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE en Chine poursuit son ralentissement (7,4% T1214, 9,3% 211) D'ici

Plus en détail

Journée d'étude organisée par Les Ecossolies, la Ville de Nantes, Nantes Métropole, avec le soutien de l'université de Nantes et du RTES

Journée d'étude organisée par Les Ecossolies, la Ville de Nantes, Nantes Métropole, avec le soutien de l'université de Nantes et du RTES Journée d'étude Ecos (Rezé) Action publique et consommation responsable production alimentaire et collective réduction des déchets agenda 21, impacts sur la consommation des familles commerce équitable

Plus en détail

Les moyens de paiement en ligne et dans la vie quotidienne

Les moyens de paiement en ligne et dans la vie quotidienne Les moyens de paiement en ligne et dans la vie quotidienne Décembre 2013 Tout élément extrait de cette étude doit être accompagné de la mention: [Source Médiamétrie / AFMM 2013 - Perception des moyens

Plus en détail

AOC / IGP Saisonnalité

AOC / IGP Saisonnalité Morceau / pièce Etat des ressources Condition d élevage Identité du producteur Détaillants Lieu de pêche / élevage Recettes AOC / IGP Saisonnalité Espèces véritable Qui sommes nous Une structure française

Plus en détail

Plateformes dans la restauration collective : organiser l offre de produits régionaux

Plateformes dans la restauration collective : organiser l offre de produits régionaux Plateformes dans la restauration collective : organiser l offre de produits régionaux Contenu Le «régional» dans les cantines 1 et les restaurants universitaires Plateformes marketing : 2 la certification

Plus en détail

Campagne d information sur les viandes de bœuf, veau et porc frais Contrôles campagne. Novembre 2010 Juin 2011

Campagne d information sur les viandes de bœuf, veau et porc frais Contrôles campagne. Novembre 2010 Juin 2011 Campagne d information sur les viandes de bœuf, veau et porc frais Contrôles campagne Novembre 2010 Juin 2011 10/10/2011 Rappel : Le dispositif de contrôle mis en place Le dispositif de contrôle, remporté

Plus en détail

Restauration collective :

Restauration collective : Restauration collective : Approvisionnement local Nicole LE BRUN Conseillère en développement local Sommaire 1 Analyse des attentes : l enquête «Restauration scolaire» 2 Connaissances des fonctionnements

Plus en détail

Extrait de l étude sur la formation du prix des produits aquatiques frais 2006. Extrait du rapport final. Etude réalisée par YKEMS et PROTEIS

Extrait de l étude sur la formation du prix des produits aquatiques frais 2006. Extrait du rapport final. Etude réalisée par YKEMS et PROTEIS Extrait de l étude sur la formation du prix des produits aquatiques frais 26 Extrait du rapport final Etude réalisée par YKEMS et PROTEIS 1 ETUDE FORMATION DU PRIX Objectifs : Obtenir des informations

Plus en détail