L'OBSERVATOIRE DE CONSOMMATION ALIMENTAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'OBSERVATOIRE DE CONSOMMATION ALIMENTAIRE"

Transcription

1 L'OBSERVATOIRE DE CONSOMMATION ALIMENTAIRE DES CSP+

2 CONTEXTE 3 ème meilleure audience de l'année pour Arte lors de sa diffusion en 2008 UNE ENVIE DE PRODUITS SAINS ET NATURELS Montée des préoccupations environnementales Progression des ventes de produits Bio : 2.6Md de CA en 2008, soit +37% vs 2007, et + 67% en 3 ans* Prise de parole des Pouvoirs Publics en faveur des bonnes pratiques alimentaires *Source : Mes courses pour la planète 2009 / en M d'euros

3 CONTEXTE LA VOGUE DU FAIT-MAISON Recentrage des individus sur la sphère domestique Le Petit Electroménager s'affiche dans les foyers Explosion des ventes de livres culinaires Succès de l'émission "Un Dîner presque Parfait" sur M6 Les cours de cuisine ont pignon sur rue

4 CONTEXTE REDISTRIBUTION DES CARTES DANS LES POINTS DE VENTE Remise en question du sens de la consommation Désaffection pour les Grandes Surfaces, au profit des commerces de proximité Progression des ventes de MDD

5 OBJECTIFS ET MÉTHODOLOGIE OBJECTIFS Valider et quantifier ces tendances sur la cible des CSP+ : Connaître leurs attentes en matière d'alimentation Identifier leurs motivations d'achat Identifier leurs sources d'approvisionnement Mesurer leur satisfaction et leurs attentes vis à vis des circuits de distribution Mesurer l'impact du homing Identifier leurs sources d'information MÉTHODOLOGIE L'étude en ligne a été réalisée en Février 2010 auprès du Panel d'express Roularta Services Les résultats sont présentés sur une base de 625 répondants

6 CONSO. ALIMENTAIRE DES ENVIES DE NATUREL ET D'AUTHENTICITÉ

7 POUR LES CSP+, MANGER, C'EST SE FAIRE DU BIEN Q: Pour vous manger, c'est... Du plaisir Un moyen d'entretenir votre santé à long terme Un moment de pause dans la journée Une nécessité Une aide pour assurer votre bien-être De la gourmandise Une façon de voyager avec des saveurs d'autres pays Un bon remède anti-déprime 98% 93% 89% 88% 84% 80% 79% 67% ST Tout à fait d'accord + plutôt d'accord

8 ILS FONT PASSER LA QUALITÉ AVANT LE PRIX 91% des CSP+ cherchent avant tout à manger plus sain vs 40% à manger moins cher 89% des CSP+ font plus attention à la qualité qu'avant vs 76% au prix 84% achètent plus de produits à préparer soi-même parce que c'est meilleur vs 56% par souci d'économie

9 UNE ENVIE CROISSANTE DE PRODUITS SAINS ET D'ORIGINE "RESPONSABLE" 78% des CSP+ achètent uniquement des produits de saison 71% privilégient systématiquement les produits locaux Q: Ces critères ont-ils plus ou moins d importance qu avant dans vos choix alimentaires? CRITERES PLUS IMPORTANTS Rappel ST Importants Des produits issus de l agriculture biologique L origine des produits Des produits respectueux de l environnement Le respect des producteurs L apport santé des produits (prévention, agents actifs...) Des produits issus du commerce équitable Le goût et la saveur des ingrédients Le prix Un bon rapport qualité/prix L apport calorique des produits Les labels (éco-label, label rouge, AB,...) Des produits issus du terroir, de recettes traditionnelles Des produits que vos enfants apprécient La facilité d usage L exotisme des saveurs La réputation de la marque La nouveauté L aspect ludique du produit (emballage, consistance ou couleur originaux...) 25% 22% 20% 16% 31% 42% 46% 67% 67% 62% 62% 59% 57% 53% 53% 52% 52% 52% 57% 88% 81% 80% 71% 51% 99% 92% 97% 69% 73% 79% 91% 73% 49% 61% 40% 16%

10 LIEUX D'ACHAT EN QUÊTE DE PROXIMITÉ

11 LES COURSES SONT VÉCUES COMME UNE CONTRAINTE Q: Pour vous, faire les courses alimentaires, c est : Une obligation que j accepte sans y prendre plaisir 48% Un rituel mécanique 38% Un moment de découverte 30% Un moment de plaisir 20% Un moment de détente 16% Une perte de temps 15% Une source de stress 11% ST Tout à fait d'accord + plutôt d'accord

12 LES GMS SONT LES LIEUX D'ACHAT LES PLUS FRÉQUENTÉS Q: Fréquentez-vous ces types de points de vente pour votre alimentation? ST fréquente Les hypermarchés et grandes surfaces 55% 39% 7% 93% Les petites et moyennes surfaces de proximité 36% 57% 7% 93% Les commerces de quartier 24% 61% 15% 85% Les marchés ou producteurs en direct 27% 53% 20% 80% Les hard discounts 13% 41% 46% 54% Les enseignes bios 8% 41% 51% 49% Les traiteurs haut de gamme 2% 40% 58% 42% Les boutiques spécialisées sur un aliment (Oliviers&Co, Nespresso, etc.) 11% 28% 61% 39% Les achats en ligne avec livraison à domicile 4% 18% 78% 22% Les achats en ligne avec réception sur le point de vente 2% 12% 86% 14% Systématiquement Occasionnellement Jamais

13 MAIS ELLES GÉNÈRENT AUSSI LE PLUS D'INSATISFACTION Les CSP+ sont en quête de proximité et de convivialité, ce qui profite aux petits commerces et aux marchés "Tout dépend de là où on les fait : le marché est nettement plus agréable à faire que d'aller dans un supermarché" "Dans certains cas c'est un vrai moment de plaisir (quand il s'agit d'aller sur les marchés), dans d'autres une obligation (épicerie dans les hypers)" "Je recherche de plus en plus des petits points de vente, conviviaux, humains et bien agencés" Pour les femmes, les GMS sont une source de stress "Je regarde les étiquettes (composition et prix aussi) de plus en plus, c'est pour cela que je mets encore plus de temps qu'avant" "Source de stress par les prix affichés, les fausses promos" "Les hypermarchés sont des lieux où on se demande toujours de qui on est le pigeon. Pourtant on y retourne sans cesse : pratique, et moins cher. Le consommateur est brouillé par des offres peu claires" Les hommes sont plus enclins à flâner dans les rayons "L'alimentaire pur est rébarbatif. La découverte de nouveaux produits, de promos en particulier dans les secteurs plus masculins : vins,...s'avère plus plaisante" "Pas forcément une corvée, à condition que l'environnement matériel s'y prête (queue, embouteillage etc.). Les courses doivent être rapides, mais rien n'empêche de s'arrêter à un rayon ne concernant pas les courses alimentaires."

14 LES MDD CHALLENGENT LES GRANDES MARQUES Q: Achetez-vous les types de marques suivantes? ST achète Des grandes marques 6% 61% 31% 2% 98% Des marques de distributeurs 39% 48% 9% 4% 96% Des marques Bio 43% 32% 4% 22% 78% Des marques de commerce équitable 30% 37% 6% 27% 73% Des marques Premiers Prix 20% 35% 17% Plus souvent qu avant Autant qu avant Moins souvent qu avant Je n achète pas 28% 72% 68 % des CSP+ font confiance aux grandes marques alimentaires vs 66% aux MDD 62% des CSP+ pensent que les grandes marques alimentaires sont garantes de qualité vs 75% que les MDD sont de bonne qualité

15 CUISINE AUX FOURNEAUX!

16 CUISINER, UN PLAISIR POUR LA MOITIÉ DES CSP+ 73% des femmes CSP+ préparent les repas au sein de leur foyer (hommes : 27%) Q: Pour vous, cuisiner, c est : 50% 53% 47% 29% 31% 27% 26% 21% 16% Un plaisir Une obligation/une corvée Un rituel CSP+ Hommes Femmes

17 ILS SONT INTÉRESSÉS PAR DES COURS DE CUISINE Q: Avez-vous déjà suivi un cours de cuisine? Oui 15% Paris/RP : 18% Influents : 20% Non, mais j ai l intention de le faire 24% -de 35 ans : 34% -Paris/RP : 30% Influents : 31% Non, cela ne m intéresse pas 61%

18 ACCESSOIRES DE CUISINE : UN FORT TAUX D'ÉQUIPEMENT SUR UN MARCHÉ FONCTIONNANT À L'IMPULSION Q: Dans la liste ci-dessous, quels équipements possédez-vous? Poêles et casseroles spécifiques (w ok, fait-tout, cocotte, etc) 93% 3% 4% Mixer, blender, centrifugeuse (ou autre robot) 84% 7% 8% 56%* Appareil de cuisson convivial (raclette, fondue, crêpière, pierrade...) 83% 3% 14% Barbecue 67% 5% 29% Cuiseur vapeur 62% 11% 27% 22% Cafetière à dosettes 51% 4% 45% 14% Machine à pain 31% 7% 62% 24% Yaourtière, sorbetière 25% 8% 67% Appareil à friandise (fondue au chocolat, barbe à papa, etc.) 14% 3% 84% Je possède Je ne possède pas mais j ai l intention d acheter Je ne possède pas et je n ai pas l intention d acheter Taux d'équipement des Français - Source GIFAM : le marché français des appareils ménagers bilan 2009 / * hors blenders

19 DES CSP+ GLOBALEMENT CONSENSUELS DANS LEUR RAPPORT A L'ALIMENTATION UN RELATIF CONSENSUS DES CSP+ MAIS DES LEVIERS DE COMMUNICATION SPÉCIFIQUES À ACTIONNER SELON LES CIBLES

20 POUR DÉCOUVRIR L'INTÉGRALITÉ DE L'ÉTUDE CONTACTEZ-NOUS!

Etude de la consommation des produits biologiques en Bretagne

Etude de la consommation des produits biologiques en Bretagne Groupe Ecole Supérieure de Commerce de Rennes Etude de la consommation des produits biologiques en Bretagne Rapport Final - Soutenance Introduction Rappel des données Problématique de l étude Déroulement

Plus en détail

USAGES & ATTITUDES sur la POMME DE TERRE 2011

USAGES & ATTITUDES sur la POMME DE TERRE 2011 USAGES & ATTITUDES sur la POMME DE TERRE 20 L étude réalisée en novembre 20 par TNS SOFRES constitue le è point de mesure du baromètre «Usages et Attitudes sur la pomme de terre». Comme pour les vagues

Plus en détail

Baromètre SOFINCO N 27 Les Français et leur budget dédié à l alimentation Vague 2

Baromètre SOFINCO N 27 Les Français et leur budget dédié à l alimentation Vague 2 Baromètre SOFINCO N 27 Les Français et leur budget dédié à l alimentation Vague 2 Mars 2014 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Le Sofinscope

Plus en détail

La cuisine "fait maison" et sa relation avec le PEM

La cuisine fait maison et sa relation avec le PEM La cuisine "fait maison" et sa relation avec le PEM Sommaire 1. Le «fait maison» un phénomène de masse La cuisine "fait maison" - 2. Les motivations du «fait maison» 10 juin 3. Le plaisir de la cuisine

Plus en détail

Baromètre SOFINCO N 38 Les Français et leur budget dédié à l alimentation Vague 3

Baromètre SOFINCO N 38 Les Français et leur budget dédié à l alimentation Vague 3 Baromètre SOFINCO N 38 Les Français et leur budget dédié à l alimentation Vague 3 Mars 2015 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Le Sofinscope

Plus en détail

BAROMÈTRE DU COMMERCE ÉQUITABLE. 2 ème édition AVRIL 2008. Contact Presse : laboite com concept Géraldine FERRIER FRUGIER 01 42 78 48 38

BAROMÈTRE DU COMMERCE ÉQUITABLE. 2 ème édition AVRIL 2008. Contact Presse : laboite com concept Géraldine FERRIER FRUGIER 01 42 78 48 38 BAROMÈTRE DU COMMERCE ÉQUITABLE 2 ème édition AVRIL 2008 Contact TNS Sofres : Pôle Actualité Stratégies d Opinion Guillaume PETIT Marie-Colombe AFOTA 01 40 92 46 90 / 45 03 Contact Presse : laboite com

Plus en détail

Carrefour Discount, une réponse aux attentes des consommateurs

Carrefour Discount, une réponse aux attentes des consommateurs Carrefour Discount, une réponse aux attentes des consommateurs Un contexte économique difficile qui impacte les modes de consommation Dans un contexte de crise économique globale, de montée du chômage

Plus en détail

Carnet d acteurs d A PRO BIO

Carnet d acteurs d A PRO BIO Carnet d acteurs d A PRO BIO 4 rue de Dormagen 59350 Saint-André-lez-Lille Tél. : 03.20.31.57.97 - Fax : 03.20.12.09.91 www.aprobio.fr - www.labio-presdechezmoi.fr contact@aprobio.fr A PRO BIO, Pôle de

Plus en détail

LE MARCHÉ DES PÂTES Á TARTINER

LE MARCHÉ DES PÂTES Á TARTINER ESILV S3 2008 Dossier Marketing : LE MARCHÉ DES PÂTES Á TARTINER ESILV S3 12/12/2008 Sommaire Sommaire... 2 Introduction... 3 I. Analyse de la situation marketing... 4 A) Définition du marché... 4 B) Macro-environnement...

Plus en détail

«Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective»

«Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective» «Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective» Compte rendu de l initiative publique du 21 mars 2012 1 e - Rappel du contexte de l initiative, des objectifs de l

Plus en détail

Baromètre de consommation et de perception des produits biologiques en France Rapport

Baromètre de consommation et de perception des produits biologiques en France Rapport Baromètre de consommation et de perception des produits biologiques en France Rapport n 0800929 Edition 2008 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44

Plus en détail

UN SITE INTERNET POUR LE COMMERCE LOCAL

UN SITE INTERNET POUR LE COMMERCE LOCAL UN SITE INTERNET POUR LE COMMERCE LOCAL Pour tout renseignement complémentaire : Guilhem Chéron - 06 62 71 95 67 guilhem@laruchequiditoui.fr LA RUCHE QUI DIT OUI! UN SITE INTERNET POUR LE COMMERCE ÉQUITABLE

Plus en détail

La consommation des produits biologiques

La consommation des produits biologiques La Bio en France La consommation des produits biologiques Un marché de l ordre de 4 milliards d euros avec : 3,75 milliards d euros d achats de produits bio pour la consommation à domicile en 2011 158

Plus en détail

Une cantine biologique à l école des enfants

Une cantine biologique à l école des enfants Une cantine biologique à l école des enfants Développer les repas biologiques en collectivité (cantine scolaire, d entreprise, d hôpital, etc.) a beaucoup d avantages. Dans de nombreux pays, cela est considéré

Plus en détail

- Quelles actions à mener pour faciliter l émergence d une offre locale?

- Quelles actions à mener pour faciliter l émergence d une offre locale? DIRECCTE 59 - Pôle C septembre 2012 1 dans le respect des dispositions du Code des Marchés Publics - Quelles procédures mettre en œuvre? - Quels critères permettent de promouvoir la dimension de proximité?

Plus en détail

L IDÉE DE DÉPART SOMMAIRE. Le concept Notre offre Fonctionnement Cheers sur les réseaux En bref Contact

L IDÉE DE DÉPART SOMMAIRE. Le concept Notre offre Fonctionnement Cheers sur les réseaux En bref Contact DOSSIER DE PRESSE L IDÉE DE DÉPART Véritable épicurienne, amoureuse des bons produits et des apéros entre amis, j ai décidé de partager mes coups de coeurs & de créer ma marque : CHEERS. C est dans le

Plus en détail

Quelles perspectives pour le e-commerce en 2014? Conférence de Presse du 30/01/2014

Quelles perspectives pour le e-commerce en 2014? Conférence de Presse du 30/01/2014 Quelles perspectives pour le e-commerce en 2014? Conférence de Presse du 30/01/2014 Quelles perspectives d achat on line en 2014? Quel usage du Smartphone dans ces achats? Quelles nouvelles tendances de

Plus en détail

Baromètre SOFINCO N 17 Les Français et leur budget dédié à l alimentation

Baromètre SOFINCO N 17 Les Français et leur budget dédié à l alimentation Baromètre SOFINCO N 17 Les Français et leur budget dédié à l alimentation Mars 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Le Sofinscope - Baromètre

Plus en détail

Carte de visite 2015

Carte de visite 2015 Carte de visite 2015 ETRE LA RÉFÉRENCE MONDIALE DU PETIT EQUIPEMENT DOMESTIQUE Dans un environnement général peu porteur et un contexte monétaire très défavorable, le Groupe a réalisé en 2014 des performances

Plus en détail

2 ans après. Grenelle de l environnement. De: Philippe Le Magueresse, Laurent Gassie / OpinionWay BJ : 5931

2 ans après. Grenelle de l environnement. De: Philippe Le Magueresse, Laurent Gassie / OpinionWay BJ : 5931 Grenelle de l environnement 2 ans après De: Philippe Le Magueresse, Laurent Gassie / OpinionWay BJ : 5931 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Tél. : 01 78 94 90 00 Contexte et Objectifs Méthodologie

Plus en détail

Offre de formation. Itinéraire Cuisinier en restauration collective. https://inscription.cnfpt.fr/ Délégation régionale Basse-Normandie

Offre de formation. Itinéraire Cuisinier en restauration collective. https://inscription.cnfpt.fr/ Délégation régionale Basse-Normandie 2015 Offre de formation Itinéraire Cuisinier en restauration collective Inscription en ligne aux stages https://inscription.cnfpt.fr/ Délégation régionale Basse-Normandie ITINÉRAIRES CUISINIER EN RESTAURATION

Plus en détail

CAS LIPTON I. DIAGNOSTIC. - Marché du thé chaud. - variation de qualité dans les MP agricole.

CAS LIPTON I. DIAGNOSTIC. - Marché du thé chaud. - variation de qualité dans les MP agricole. CAS LIPTON I. DIAGNOSTIC - Marché du thé chaud Général Politique Economiqu e Sociocultur el Technologiq ue Opportunités - 55% des ventes de thé sont réalisé en hyper est 34,7% en super. - Diminution générale

Plus en détail

Quels axes d innovation, de marketing et de communication pour valoriser les produits Bio?

Quels axes d innovation, de marketing et de communication pour valoriser les produits Bio? Quels axes d innovation, de marketing et de communication pour valoriser les produits Bio? Vincent LAFAYE, Dirigeant Gwenaëlle GARNIER, Chef de projet Innovation «L innovation est un facteur-clé de différenciation

Plus en détail

Le nouveau visage de la distribution de produits frais

Le nouveau visage de la distribution de produits frais Le nouveau visage de la distribution de produits frais Entretiens de Rungis SARL au capital de 7622 - Siret 423 106 756 00012 - NAF 7022Z 18, rue Pasteur - 69007 LYON - FRANCE Tel :+33 (0)4 78 69 84 69

Plus en détail

Des repas savoureux, variés et équilibrés. Un service de livraison complet, souple et attentif.

Des repas savoureux, variés et équilibrés. Un service de livraison complet, souple et attentif. Des repas savoureux, variés et équilibrés. Un service de livraison complet, souple et attentif. DES REPAS DE QUALITÉ LIVRÉS À DOMICILE Delis ke est un service de livraison de repas de qualité, organisé

Plus en détail

FÊTE DE LA GASTRONOMIE

FÊTE DE LA GASTRONOMIE FÊTE DE LA GASTRONOMIE VENDREDI 26 SEPTEMBRE 2014 DANS LES QUARTIERS DE MÂCON Convivialité, partage et plaisir autour de la cuisine, près de chez vous Pour la quatrième année consécutive, les quartiers

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE AI 2010 0 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DANS LA LIGNÉE DE SA POLITIQUE DE DISCOUNT RESPONSABLE QUI VISE À RENDRE ACCESSIBLES À TOUS LES CONSOMMATEURS

Plus en détail

AGENCE BIO. Tome III. Résultats de l enquête CSA par sondage. Rapport CSA n 0900035. Juin 2009

AGENCE BIO. Tome III. Résultats de l enquête CSA par sondage. Rapport CSA n 0900035. Juin 2009 AGENCE BIO PRODUITS BIOLOGIQUES EN RESTAURATION COLLECTIVE : ÉVALUATION DES BESOINS, IDENTIFICATION DES ATTENTES DES ACHETEURS ET MISE EN RELATION AVEC LES CARACTÉRISTIQUES DE L OFFRE POUR UNE DYNAMIQUE

Plus en détail

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy Marché de restauration collective Vandoeuvre les Nancy Mise en place du nouveau marché Public concerné par le marché Cantines Scolaires Foyer des Personnes Agées Portage à domicile Choix politique des

Plus en détail

Consommation alimentaire de produits biologiques : Où en est-on?

Consommation alimentaire de produits biologiques : Où en est-on? Consommation alimentaire de produits biologiques : Juillet 2015 Où en est-on? En 2015, 88 % des Français ont consommé un produit bio (contre 75 % en 2013). 62 % déclarent en consommer au moins une fois

Plus en détail

Une nouvelle épicerie à Fourquevaux. Un projet associatif

Une nouvelle épicerie à Fourquevaux. Un projet associatif Une nouvelle épicerie à Fourquevaux Un projet associatif L épicerie dans l histoire de Fourquevaux Henri Jusqu à la fin des années 50 4 épiceries 2 boulangeries 1 boucherie 1 café restaurant Fermeture

Plus en détail

LE COMMERCE EQUITABLE - Rapport d étude -

LE COMMERCE EQUITABLE - Rapport d étude - LE COMMERCE EQUITABLE - d étude - Mélanie Bouilhac, Peter Dogliani Master 2 Marketing et Vente PRESENTATION DE L ETUDE Contexte de l étude Pénétration du marché français en matière de Commerce Équitable*

Plus en détail

L ACHAT DE PRODUITS LOCAUX EN CIRCUITS COURTS DE PROXIMITÉ : POUR DE NOUVELLES PRATIQUES DES CONSOMMATEURS?

L ACHAT DE PRODUITS LOCAUX EN CIRCUITS COURTS DE PROXIMITÉ : POUR DE NOUVELLES PRATIQUES DES CONSOMMATEURS? L ACHAT DE PRODUITS LOCAUX EN CIRCUITS COURTS DE PROXIMITÉ : POUR DE NOUVELLES PRATIQUES DES CONSOMMATEURS? 1 SOMMAIRE * * * * INTRODUCTION QUELLE CONCEPTION SE FAIT LE CONSOMMATEUR DE L ALIMENTATION DURABLE?...p4

Plus en détail

Décembre 2014. Je mange local, tu manges local, Conil mange local...

Décembre 2014. Je mange local, tu manges local, Conil mange local... Décembre 2014 Je mange local, tu manges local, Conil mange local... tribution du CDP sur la consommation en circuits courts SOMMAIRE I. Enjeux du manger local > P.2 II. Pr conisations du CDP en faveur

Plus en détail

Semaine du lait. du 17 au 21 novembre 2014. dans les restaurants scolaires des lycées et lycées techniques

Semaine du lait. du 17 au 21 novembre 2014. dans les restaurants scolaires des lycées et lycées techniques Semaine du lait du 17 au 21 novembre 2014 dans les restaurants scolaires des lycées et lycées techniques 17 novembre 2014 1 SEMAINE DU LAIT du 17 au 21 novembre 2014 dans les restaurants scolaires des

Plus en détail

Baromètre de consommation et de perception des produits biologiques en France

Baromètre de consommation et de perception des produits biologiques en France Baromètre de consommation et de perception des produits biologiques en France Publié en février 2012 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01

Plus en détail

Assemblée Générale Association Française des Maîtres Restaurateurs

Assemblée Générale Association Française des Maîtres Restaurateurs ATOUT FRANCE Agence de développement touristique de la France Assemblée Générale Association Française des Maîtres Restaurateurs Rungis 14 et 15 Novembre 2011 Les missions d ATOUT FRANCE Promouvoir et

Plus en détail

15 MARS 2007 : UN BON JOUR POUR INFORMER LE CONSOMMATEUR

15 MARS 2007 : UN BON JOUR POUR INFORMER LE CONSOMMATEUR 15 MARS 2007 : UN BON JOUR POUR INFORMER LE CONSOMMATEUR SUR L'OFFRE LOCALE ET DE SAISON EN FRUITS ET LÉGUMES Tableau des prix des fruits et légumes OBSERVATOIRE BRUXELLOIS DE LA CONSOMMATION DURABLE Un

Plus en détail

Marque Carrefour Discount

Marque Carrefour Discount Version 1.0 Marque Discount «La qualité à prix discount» Source : http://www.carrefourdiscount.fr/ Ce cas n a qu une vocation pédagogique Utilisation interdite sans autorisation écrite de l auteur Cas

Plus en détail

«MA CANTINE EN CIRCUIT-COURT»

«MA CANTINE EN CIRCUIT-COURT» COMPTE RENDU DE LA REUNION DU 28/09/2012 «MA CANTINE EN CIRCUIT-COURT» Mot de présentation de la présidente nouvellement élue : Annonce du fonctionnement de la cantine (ressources humaines et matérielles),

Plus en détail

Définition du marketing

Définition du marketing Le marketing au service des produits alimentaires traditionnels : comment communiquer efficacement? Fatiha Fort Professeur à SupAgro Montpellier fatiha.fort@supagro.fr Définition du marketing «Ensemble

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL D ÉLECTROMÉNAGER ET ÉLECTRONIQUE

COMMERCE DE DÉTAIL D ÉLECTROMÉNAGER ET ÉLECTRONIQUE COMMERCE DE DÉTAIL D ÉLECTROMÉNAGER ET ÉLECTRONIQUE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL D ÉLECTROMÉNAGER ET ÉLECTRONIQUE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL D ÉLECTROMÉNAGER ET ÉLECTRONIQUE...

Plus en détail

MANGER BIO LIMOUSIN. Du bio et local en restauration collective

MANGER BIO LIMOUSIN. Du bio et local en restauration collective MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective Manger Bio Limousin : historique En 2001 : opérations ponctuelles de repas bio organisés par Gablim, à la demande d établissements scolaires

Plus en détail

Le soja en FraNCe : Perceptions et comportements de consommation. 1 ère ÉDitiOn. DU BaROMÈtRE SOJaXa

Le soja en FraNCe : Perceptions et comportements de consommation. 1 ère ÉDitiOn. DU BaROMÈtRE SOJaXa Le soja en FraNCe : Perceptions et comportements de consommation 1 ère ÉDitiOn DU BaROMÈtRE SOJaXa 1 - Dossier De presse - Mars 2015 EDITO «Largement répandue et consommée dans certaines cultures, notamment

Plus en détail

Les consommateurs et la viande de lapin

Les consommateurs et la viande de lapin Les consommateurs et la viande de lapin Les consommateurs et la viande de lapin Juillet 2011 Etude réalisée avec le soutien de la Wallonie Agenda 1. Objectifs 2. Méthodologie 3. Perception de la viande

Plus en détail

Usages et attitudes à l égard des nouvelles formes de distribution alimentaire en ligne

Usages et attitudes à l égard des nouvelles formes de distribution alimentaire en ligne Usages et attitudes à l égard des nouvelles formes de distribution alimentaire en ligne FICHE TECHNIQUE DE L ETUDE Ce rapport présente les résultats d une enquête menée par l ObSoCo. Les données présentées

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

Avenance Enseignement. L'éducation passe aussi par le goût. Bien manger. notre mission pour les nouvelles générations

Avenance Enseignement. L'éducation passe aussi par le goût. Bien manger. notre mission pour les nouvelles générations Avenance Enseignement L'éducation passe aussi par le goût Bien manger notre mission pour les nouvelles générations Numéro un de la restauration scolaire Satisfaire 725 000 convives chaque jour Leader sur

Plus en détail

Betty SANTONNAT Directrice du Développement

Betty SANTONNAT Directrice du Développement Betty SANTONNAT Directrice du Développement Chiffres clés du marché des cosmétiques naturels et Bio Résultats de l'étude de notoriété é du label BIO menée par IPSOS COSMEBIO: Qui sommes nous? Association

Plus en détail

Association loi 1901

Association loi 1901 Association loi 1901 N 058-2-026710 DOSSIER DE PRESENTATION "Créer un espace citoyen, accessible à tous pour la promotion des produits locaux, du commerce équitable, des énergies renouvelables, des pratiques

Plus en détail

CONSOMMATION STABLE CONSOMMATEURS PLUS RESPONSABLE L image de la viande en Suisse.

CONSOMMATION STABLE CONSOMMATEURS PLUS RESPONSABLE L image de la viande en Suisse. CONSOMMATION STABLE CONSOMMATEURS PLUS RESPONSABLE L image de la viande en Suisse. L`interprofession suisse de la filière viande Proviande société coopérative Finkenhubelweg 11 Case postale CH-3001 Berne

Plus en détail

Les signes de Qualité

Les signes de Qualité Les signes de Qualité C1-1. PRENDRE EN CHARGE la clientèle Les appellations, labels et sigles de qualité Définition des labels et signes de qualité : AOC, AOP, IGP, AB, Identifier les différents labels

Plus en détail

LES GRANDES TENDANCES DE LA CONSOMMATION DES MÉNAGES : - SNACKING - CONSOMMATION DE PAIN - PETIT-DÉJEUNER

LES GRANDES TENDANCES DE LA CONSOMMATION DES MÉNAGES : - SNACKING - CONSOMMATION DE PAIN - PETIT-DÉJEUNER LES GRANDES TENDANCES DE LA CONSOMMATION DES MÉNAGES : - SNACKING - CONSOMMATION DE PAIN - PETIT-DÉJEUNER QUELLES OPPORTUNITÉS POUR LES BOULANGERIES-PÂTISSERIES? UNIVERS oulangerie 3 ÉTUDES À LA LOUPE

Plus en détail

www.cubesetpetitspois.fr

www.cubesetpetitspois.fr Dossier de presse 1 er web media indépendant dédié exclusivement à l alimentation et à la cuisine pour bébés Influenceur Journaliste scientifique Alimentation Nutrition et Cuisine pour Bébé www.cubesetpetitspois.fr

Plus en détail

Les GASAP, un circuit court pas comme les autres

Les GASAP, un circuit court pas comme les autres Les GASAP, un circuit court pas comme les autres Le terme de circuit court devient l appellation commune pour désigner une série de systèmes de vente et d'achat d'aliments qui incluent, au plus, un intermédiaire.

Plus en détail

Baromètre de la perception de l alimentation

Baromètre de la perception de l alimentation Baromètre de la perception de l alimentation Baromètre 4 Étude réalisée pour le Ministère de l Agriculture et de la Pêche Août 2009 Baromètre de la perception de l alimentation Le contexte de l alimentation

Plus en détail

Epreuve E7 Partie 1 CAS PASQUIER

Epreuve E7 Partie 1 CAS PASQUIER Epreuve E7 Partie 1 CAS PASQUIER Situation 1 : Vous êtes commercial dans l'entreprise Pasquier. Le siège social est situé sur la commune de Les Cerqueux dans le Maine et Loire (49). Pasquier est leader

Plus en détail

De mon assiette à notre planète

De mon assiette à notre planète De mon assiette à notre planète association d'éducation à l'alimentation Créée en 2006 dans les Bouches-du-Rhône, l'association De mon assiette à notre planète conçoit et anime des actions d éducation

Plus en détail

De mon assiette à notre planète

De mon assiette à notre planète De mon assiette à notre planète Créée en 2006 dans les Bouches-du-Rhône, l'association De mon assiette à notre planète conçoit et anime des actions d éducation à l alimentation. 1./ Ateliers dans les établissements

Plus en détail

Crépy-en-Valois 20% de produits bio

Crépy-en-Valois 20% de produits bio Crépy-en-Valois 20% de produits bio Hervé Rousseau, responsable de la cuisine centrale Présentation de la cuisine centrale Gestion directe 900 convives (maternelle, élémentaire et adultes) + les centres

Plus en détail

Carnet d acteurs du Court Circuit

Carnet d acteurs du Court Circuit La Ch Carnet d acteurs du Court Circuit 75 rue Léon Gambetta 59000 Lille France 06 51 00 39 98 http://www.lecourtcircuit.fr contact@lecourtcircuit.fr Le projet LeCourtCircuit.fr se positionne en tant qu'interface

Plus en détail

Projet Manger local au Pays Haut-Entre-Deux-Mers

Projet Manger local au Pays Haut-Entre-Deux-Mers Projet Manger local au Pays Haut-Entre-Deux-Mers En tant que consommateur... Le Pays du Haut Entre-Deux-Mers est un territoire rural situé en Gironde, regroupant 63 communes (4 communautés de communes)

Plus en détail

Marie Cabanac. Marie Cabanac. Marie Cabanac. Marie Cabanac. Ressources émotives. Diffi cultés. Ressources cognitives. Solutions

Marie Cabanac. Marie Cabanac. Marie Cabanac. Marie Cabanac. Ressources émotives. Diffi cultés. Ressources cognitives. Solutions Marie Cabanac Marie Cabanac créativité, audace, esprit d initiative, sens des responsabilités coloriste, costumière pour le cirque et le théâtre, sculpteuse le secteur de la mode est souvent perçu comme

Plus en détail

ACCORD CADRE DENREES ISSUES AGRICULTURE BIOLOGIQUE SERVICE RESTAURATION DU GRAND CAHORS

ACCORD CADRE DENREES ISSUES AGRICULTURE BIOLOGIQUE SERVICE RESTAURATION DU GRAND CAHORS ACCORD CADRE DENREES ISSUES AGRICULTURE BIOLOGIQUE SERVICE RESTAURATION DU GRAND CAHORS Le service restauration du grand Cahors 2 cuisines centrales : EHPAD, Scolaire, ALSH 32 écoles, 5 ALSH, 5 EHPAD +

Plus en détail

LE VILLAGE GOURMAND des producteurs locaux

LE VILLAGE GOURMAND des producteurs locaux LE VILLAGE GOURMAND des producteurs locaux Venez découvrir les savoureux produits du Vexin au Festival du camp de César! Avis à tous les locavores! Rendez-vous au camp de César le 28 septembre et n'oubliez

Plus en détail

Évaluation du gaspillage alimentaire en restauration collective : création d'un guide méthodologique DOSSIER DE PRESSE

Évaluation du gaspillage alimentaire en restauration collective : création d'un guide méthodologique DOSSIER DE PRESSE PRÉFET DE LA RÉGION AUVERGNE Évaluation du gaspillage alimentaire en restauration collective : création d'un guide méthodologique http://draf.auvergne.agriculture.gouv.fr/realiser-un-diagnostic-du DOSSIER

Plus en détail

CHARTE ECOLO CRECHE. Atelier Méditerranéen de I' nvironnement. Atelier Méditerranéen de l'environnement Château de la Mirabelle

CHARTE ECOLO CRECHE. Atelier Méditerranéen de I' nvironnement. Atelier Méditerranéen de l'environnement Château de la Mirabelle Atelier Méditerranéen de I' nvironnement CHARTE ECOLO CRECHE La charte pensée, spécialement pour les Ecolos crèches, repose sur le principe du développement durable. Celui-ci apporte une réflexion sur

Plus en détail

Les restaurants vus par les Français Etude pour l UMIH

Les restaurants vus par les Français Etude pour l UMIH Les restaurants vus par les Français Etude pour l UMIH Contact : Bruno Jeanbart Directeur du département Opinion Tel : 01 78 94 89 87 Email : bjeanbart@opinion-way.com 15 place de la République 75003 Paris

Plus en détail

- travailler sur l'approvisionnement et le choix des produits. Améliorer la qualité des produits (frais, locaux, saison, bio...)

- travailler sur l'approvisionnement et le choix des produits. Améliorer la qualité des produits (frais, locaux, saison, bio...) Niveau Objectifs Quelques exemples d'actions Construction des menus : - impliquer les élèves dans la construction des menus Élaboration - Proposer des menus équilibrés attractifs - identifier les menus

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LE GROUPE SEB LANCE UN SERVICE DE LOCATION D APPAREILS CULINAIRES

DOSSIER DE PRESSE LE GROUPE SEB LANCE UN SERVICE DE LOCATION D APPAREILS CULINAIRES DOSSIER DE PRESSE LE GROUPE SEB LANCE UN SERVICE DE LOCATION D APPAREILS CULINAIRES SOMMAIRE 1- Eurêcook, un nouveau service de location d appareils culinaires 2- Un service qui s inscrit à l avant-garde

Plus en détail

Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon

Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon Pourquoi? POURQUOI UNE CHARTE? La présente charte a pour objectifs de fixer les contours et l éthique

Plus en détail

Conjoncture de la consommation alimentaire Intervention de Pascale Hébel Directrice du département Consommation Crédoc

Conjoncture de la consommation alimentaire Intervention de Pascale Hébel Directrice du département Consommation Crédoc Conjoncture de la consommation alimentaire Intervention de Pascale Hébel Directrice du département Consommation Crédoc 12 décembre 2012 Conjoncture de la consommation alimentaire Evolutions économiques

Plus en détail

Introduction... 2. Offre... 3 FORCES... 3 FAIBLESSES... 3 ATOUTS... 3 OPPORTUNITES... 3 MENACES ET CONTRAINTES EXTERNES... 3

Introduction... 2. Offre... 3 FORCES... 3 FAIBLESSES... 3 ATOUTS... 3 OPPORTUNITES... 3 MENACES ET CONTRAINTES EXTERNES... 3 Sommaire Introduction... 2 Offre... 3 FORCES... 3 FAIBLESSES... 3... 3 OPPORTUNITES... 3... 3 Organisation du secteur... 4... 4 FAIBLESSES... 4... 4 Demande... 4... 4 OPPORTUNITES... 4... 5 Promotion et

Plus en détail

Service de redistribution alimentaire au profit des associations

Service de redistribution alimentaire au profit des associations Service de redistribution alimentaire au profit des associations Le moteur d implication sociale des chefs pour l éducation culinaire et contre l insécurité alimentaire Notre service de récupération alimentaire

Plus en détail

La recette. de la cuisine. faite maison. chez Châteauform

La recette. de la cuisine. faite maison. chez Châteauform La recette de la cuisine faite maison chez Châteauform La cuisine «faite maison» chez Châteauform 16 ans déjà que Châteauform existe - Comme le temps passe vite! S il y a bien un domaine, où le temps

Plus en détail

Autoportrait. Groupe de cuisine collective. Regroupement des cuisines collectives du Québec IDENTIFICATION

Autoportrait. Groupe de cuisine collective. Regroupement des cuisines collectives du Québec IDENTIFICATION Regroupement des cuisines collectives du Québec 1605, rue de Champlain Montréal (Québec) H2L 2S5 Téléphone : 514 529-3448 Télécopieur : 514 529-1359 Courriel : info@rccq.org Site Internet : www.rccq.org

Plus en détail

Dossier professionnel

Dossier professionnel PALUMBO FRANCESCO 1 Rue du Général de Gaulle 21260 Selongey Tel. : 0699541068 Certificat de Formation Générale Dossier professionnel Session 2016 Sommaire I. Historique de l entreprise... 3 II. Présentation

Plus en détail

ADEFFECT TV POMMES D E DE TERRE CNIPT 2011 Rapport

ADEFFECT TV POMMES D E DE TERRE CNIPT 2011 Rapport ADEFFECT TV POMMES DE TERRE CNIPT 11 Rapport Contexte et objectifs ADEFFECT TELEVISION CNIPT 11 Contexte & objectifs de l étude CONTEXTE Après une campagne de publicité en télévision pendant 3 ans (6-9)

Plus en détail

Dossier de presse Signature de la Charte éco-responsable de la restauration scolaire du Département de Seine-et-Marne

Dossier de presse Signature de la Charte éco-responsable de la restauration scolaire du Département de Seine-et-Marne Dossier de presse Signature de la Charte éco-responsable de la restauration scolaire du Département de Seine-et-Marne Lundi 14 octobre 2013 Collège Nicolas Fouquet de Mormant Charte éco-responsable de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. La filière laitière d Ile-de-France teste le concept de distributeur de lait.

DOSSIER DE PRESSE. La filière laitière d Ile-de-France teste le concept de distributeur de lait. DOSSIER DE PRESSE La filière laitière d Ile-de-France teste le concept de distributeur de lait. La filière laitière francilienne au cœur de l innovation Né de la volonté de valoriser collectivement la

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

Charte de fonctionnement 2015 du projet Paniers de Thau Groupement d achat Fronticourt

Charte de fonctionnement 2015 du projet Paniers de Thau Groupement d achat Fronticourt Charte de fonctionnement 2015 du projet Paniers de Thau Groupement d achat Fronticourt Le CPIE Bassin de Thau Parc Technologique et environnemental Route des Salins 34140 MEZE SIRET : 502 086 010 000 27

Plus en détail

LA QUALITÉ DES ALIMENTS D ORIGINE ANIMALE VUE PAR LES PROFESSIONNELS DE LA PRODUCTION, DE LA FABRICATION ET DE LA DISTRIBUTION

LA QUALITÉ DES ALIMENTS D ORIGINE ANIMALE VUE PAR LES PROFESSIONNELS DE LA PRODUCTION, DE LA FABRICATION ET DE LA DISTRIBUTION 1 LA QUALITÉ DES ALIMENTS D ORIGINE ANIMALE VUE PAR LES PROFESSIONNELS DE LA PRODUCTION, DE LA FABRICATION ET DE LA DISTRIBUTION par Gilles Le Pottier 1 Alors que notre alimentation est de plus en plus

Plus en détail

BILAN ACTIONS CENTRE SOCIAL DE KERMOYSAN INTITULE DE L ACTION : EDUCATION A L ALIMENTATION

BILAN ACTIONS CENTRE SOCIAL DE KERMOYSAN INTITULE DE L ACTION : EDUCATION A L ALIMENTATION CENTRE SOCIAL DE KERMOYSAN BILAN ACTIONS INTITULE DE L ACTION : EDUCATION A L ALIMENTATION OBJECTIFS PUBLIC CIBLE PARTENAIRES ROLE DU CENTRE Objectifs intermédiaires Donner la possibilité aux habitants

Plus en détail

Pourquoi une nouvelle cuisine? Sécurité & qualité. Offre de services. Diminution de l impact environnemental

Pourquoi une nouvelle cuisine? Sécurité & qualité. Offre de services. Diminution de l impact environnemental Pourquoi une nouvelle cuisine? Pour offrir un éventail plus large de services à nos adhérents et clients, tout en améliorant les conditions de travail de nos agents : Sécurité & qualité Regroupement du

Plus en détail

Collection Au Quotidien PÉNURIE D INFIRMIERS?

Collection Au Quotidien PÉNURIE D INFIRMIERS? Collection Au Quotidien PÉNURIE D INFIRMIERS? 2 Depuis quelques années, l alimentation biologique a le vent en poupe. Les magasins «Bio» se multiplient. Les rayons Bio des grandes surfaces s allongent

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

La brioche dorée. Présentation de l enseigne de la brioche dorée. Entreprise familiale fondée par Louis le Duff en 1976.

La brioche dorée. Présentation de l enseigne de la brioche dorée. Entreprise familiale fondée par Louis le Duff en 1976. La brioche dorée Introduction Présentation de l enseigne de la brioche dorée. Entreprise familiale fondée par Louis le Duff en 1976. Elle s impose comme le leader de la restauration rapide de tradition

Plus en détail

PRESENTATION DE NOTRE ETABLISSEMENT

PRESENTATION DE NOTRE ETABLISSEMENT PRESENTATION DE NOTRE ETABLISSEMENT L'Etablissement de Service et d'aide par le Travail (ESAT) de Rosans est un établissement géré par l'association Départementale de Sauvegarde de l'enfance et des Adultes

Plus en détail

Enquête auprès des consommateurs de fruits & légumes

Enquête auprès des consommateurs de fruits & légumes Enquête auprès des consommateurs de fruits & légumes Merci à vous de prendre quelques instants (5 à 10 mn) pour répondre à ce questionnaire! (1 questionnaire par foyer ) Vos habitudes de consommation et

Plus en détail

de la distribution en France

de la distribution en France N 12-30 mai 2008 Stratégie & études Le secteur de la distribution en France Des impacts environnementaux multiples et des marges de progrès bien spécifiques Ce douzième numéro de la lettre «Stratégie &

Plus en détail

Le Développement Durable vu par les Français. Enquête exclusive lecteurs Mondadori

Le Développement Durable vu par les Français. Enquête exclusive lecteurs Mondadori Le Développement Durable vu par les Français Enquête exclusive lecteurs Mondadori L enquête exclusive lecteurs Mondadori Mondadori France a interrogé ses lecteurs sur leur façon de vivre le développement

Plus en détail

Consommation durable et Typologie des consommateurs 2015

Consommation durable et Typologie des consommateurs 2015 Lundi 1er Juin 2015 Consommation durable et Typologie des consommateurs 2015 Etude Ethicity Le temps de l engagement réciproque? A l heure de la COP 21, l environnement motive moins et ¼ des Français se

Plus en détail

Vente de Paniers de fruits et légumes biologiques, livrés sur le lieu du travail ou à domicile. Etude de Marché

Vente de Paniers de fruits et légumes biologiques, livrés sur le lieu du travail ou à domicile. Etude de Marché Etude de Marché Bonjour, Dans le cadre d'un projet de création d'une entreprise de vente de produits "bio", nous réalisons actuellement cette enquête, en collaboration avec Optimum Management & Solvay

Plus en détail

QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE. Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec le Pays de Haute-Mayenne

QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE. Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec le Pays de Haute-Mayenne QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec le Pays de Haute-Mayenne UNE DYNAMIQUE INITIEE PAR LE DIAGNOSTIC «FILIERES COURTES» SUR LE PAYS DE HAUTE-MAYENNE

Plus en détail