Serfim, entrepreneurs par nature

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Serfim, entrepreneurs par nature"

Transcription

1 n Novembre 2010 Le magazine de Serfim Dossier Développement Durable Serfim, entrepreneurs par nature éco3 chantiers : l offre dédiée aux professionnels du BTP

2 édito SOMMAIRE Un engagement partagé Depuis ses origines, Serfim inscrit son expansion dans le cadre de valeurs humanistes et s efforce de concilier différents enjeux : développement économique, protection de l environnement et responsabilité sociale. L histoire de Serfim et la nature même de ses activités fondent ces choix. Mais ils résultent aussi d une vraie dynamique de progrès qui implique toutes nos équipes. À la lecture des pages suivantes, vous constaterez que cet engagement, loin d être de façade, se concrétise par des initiatives tangibles et souvent innovantes. Pour Serfim, le développement durable est à la fois l un des fondements de son identité, un puissant vecteur de cohésion et un territoire permanent d investigation et d action. Et c est en poursuivant dans cette voie que nous entendons contribuer à la construction d un futur porteur de progrès, de qualité de vie et d espoir pour tous. Éric Payen, Directeur Général de Serfim l événement éco3 Chantiers p. 3 Une offre innovante pour mieux gérer les déchets du BTP dossier Développement durable p. 4 à 8 Serfim, entrepreneurs par nature 2 Christophe Huret NEWS Pollutec 2010 : 1 stand, 4 expertises Du 30 novembre au 3 décembre 2010, à Lyon Eurexpo, Serfim présente son expertise et les derniers résultats de son innovation au Salon Pollutec, le rendez-vous mondial des professionnels de l environnement. L accent sera mis sur les solutions proposées par les équipes de Serfim Dépollution, Serfim Propreté, Serfim Eau et Serfim Ouvrages d art, réunies sur un seul et même stand de 150 m 2. Rendez-vous, donc, sur le stand 5D274, pour découvrir le savoir-faire de Serfim et dialoguer avec ses experts, dans une ambiance aussi professionnelle que conviviale! Satif ajoute une corde à son arc L atelier de forage embarqué, composé du compresseur et de la foreuse. Le 21 juillet dernier, Satif a conclu le rachat de la société For Ain, spécialisée dans la réalisation de forages d eau pour arrosage et géothermie. «Son expertise dans le forage d eau va permettre de redynamiser et de compléter l offre puits et forages de Satif» se félicite son Président, Jean-François Sallet. Créé en 2004, par Jean-Luc Chevrier, aujourd hui Responsable de l activité Puits et Forages chez Satif, For Ain s appuie sur une équipe de deux personnes pour réaliser un chiffre d affaires annuel de 250 ke. Sa clientèle est composée d agriculteurs et d industriels, mais aussi de particuliers. Le tramway, en clair et sans décodeur 40 caractères pour préciser la ligne, la destination et le temps d attente des tramways parisiens, sans parler des incidents survenant sur le réseau, c est peu! Parfois même tellement peu que l exploitant se voit contraint de recourir à des abréviations pour communiquer en direction des usagers. Au risque de rendre l information incompréhensible Pour sortir de l impasse, la RATP a fait appel à Serelec «pour développer des bornes exploitant la technologie LED, plus souple que la technologie LCD des écrans d information actuels, explique Marc Charrondière, Responsable Informatique et Développement. Avec une surface d écran similaire, les LEDs permettent d inscrire davantage d informations, car ils autorisent la diminution de la taille des caractères et le défilement des textes.» Serelec a également prévu d équiper les bornes d un module de vocalisation pour communiquer des informations orales aux personnes malvoyantes, par l intermédiaire de leurs téléphones portables. Aucun voyageur ne restera à quai! Une agence Serpol s ouvre à Nantes Serpol vient d ouvrir une agence à proximité de Nantes. Animée par une équipe de trois personnes, cette nouvelle implantation la quatrième après Rhône-Alpes, l Ile-de-France et le Languedoc- Roussillon a vocation à se développer sur le grand Ouest de la France. «Cette création, précise Olivier Déchelette, Directeur Général de Serfim Dépollution, a été décidée pour répondre aux besoins des entreprises du secteur pétrolier. Notre équipe nantaise a d ailleurs démarré en septembre le chantier de démantèlement d une station-service basée à la Rochelle.» En août, pas de relâche pour Serpollet Le mois d août, synonyme de villes désertées et de farniente a pourtant été un mois plein pour Serpollet qui a travaillé simultanément sur deux importants chantiers à Lyon. L entreprise est intervenue à la demande d ERDF, dans le cadre du renouvellement et du renforcement de son réseau HTA, et de RTE, dans le cadre de l anticipation de la liaison St-Amour-Perrache en 225 KV, pour sécuriser le nouveau quartier de La Confluence.

3 l événement éco3 chantiers Une offre innovante pour mieux gérer les déchets du BTP Emballages, chutes de matériaux, déblais de tranchées Chaque année en France, le secteur du bâtiment génère plus de 40 millions de tonnes de déchets qui proviennent de chantiers de construction, de réhabilitation ou de démolition d ouvrages (source FFB). Si les outils et les bonnes pratiques pour mieux gérer les déchets sont connus, leur mise en application reste trop peu répandue. La législation se fait pourtant beaucoup plus pressante. Elle incite les acteurs du BTP a s engager plus avant dans une gestion rationnelle des déchets de chantiers. D ici 2012, la loi Grenelle 1 prévoit en effet une baisse de 15 % des quantités de déchets stockés ou incinérés. Quant à la Directive cadre déchets, elle va encore plus loin, en imposant de recycler 70 % des déchets non dangereux d ici «Pour le secteur, les enjeux sont doubles : environnementaux tout d abord, mais aussi économiques, car réduire la production de déchets peut être synonyme de baisse des coûts» assure Gilles Nantet, Directeur de Serfim Propreté. Réactivité, conseil et traçabilité pour tous Pour accompagner les professionnels du BTP dans ce nouveau challenge, Serfim Propreté innove et lance une nouvelle offre dédiée : éco3 chantiers. «En fait, explique Raphaël Gas, Directeur de Serdex, l une des sociétés de Serfim Propreté, il ne s agit pas d une offre, mais de trois car, selon la nature et la taille du chantier, les problématiques diffèrent. éco3 chantiers se décline ainsi en trois packs : le Pack Express, éco3 + et éco3 HQE. Et pour chacune de ces solutions, nous nous engageons sur trois points essentiels : la réactivité, en garantissant une réponse dans les 24 heures suivant la demande, le conseil personnalisé et la traçabilité totale sur chaque lot de déchets qui nous sera confié.» L expertise de Serfim Propreté en chiffres Nº 1 en Rhône-Alpes pour le tri et la valorisation des déchets m 3 de déchets triés par an 9 centres de valorisation en région 90 % à 95 % des déchets valorisés «Les packs éco3 chantiers s inscrivent dans la continuité des démarches de Serfim en matière de traçabilité, de qualité et satisfaction totale du client. Notre offre est une valeur ajoutée dans un secteur d activité où les normes environnementales sont de plus en plus présentes. Grâce aux packs éco3 chantiers, les clients sont libérés de ces obligations de traitement des déchets ; ils ont ainsi la garantie d un travail parfaitement réalisé et pourront le faire valoir.» Gilles Nantet, Directeur de Serfim Propreté Concrètement, le Pack Express est dédié aux petits chantiers ne nécessitant pas de mobiliser une benne. Il intègre la collecte dans des big-bags fournis, l enlèvement et la valorisation des déchets, ainsi que la prise en charge des formalités et la remise d un bordereau de suivi des déchets. La seconde formule, éco3 +, propose diverses options supplémentaires pour satisfaire les besoins des chantiers d envergure plus importante : mise à disposition de bennes pourvues d une signalétique spécifique à chaque type de déchet, formation au tri des équipes intervenant sur le chantier, enlèvement des bennes, acheminement vers les centres de valorisation de Serfim et reporting détaillé des opérations de recyclage. À chaque chantier, sa solution tri et valorisation Quant au 3 e et dernier pack, il s adresse plus particulièrement aux chantiers Haute Qualité Environnementale. «Il reprend les éléments constitutifs du pack précédent, en l enrichissant d une véritable garantie d excellence sur le critère traitement des déchets de la norme HQE. Après évaluation du chantier, un expert de Serfim Propreté réalise une analyse approfondie des besoins et formule ses recommandations. Le tri est en outre organisé après que les équipes de chantiers aient été formées et leurs compétences validées par Serfim» conclut Gilles Nantet. Petits ou gros, tous les chantiers du BTP ont désormais leur solution tri et valorisation! TRIER, VALORISER, nous avons tout à y gagner! «Les offres éco3 chantiers sont nées d une réflexion menée en interne sur nos savoir-faire et les attentes de nos clients. Nous nous sommes rendu compte que notre expertise en termes de traitement des déchets et développement durable, unique en Rhône-Alpes, méritait d être davantage valorisée. Les solutions éco3 chantiers sont 100 % bénéfiques pour nos clients car elles soulignent leur volonté de transparence et leur engagement en faveur d une meilleure gestion des déchets du BTP.» Raphaël Gas Directeur de Serdex 3

4 DOSSIER Développement Durable Serfim, entrepreneurs par nature Depuis 1987 et l apparition du concept de «développement durable» dans le rapport de Gro Harlem Brundtland intitulé Notre Avenir à tous, l idée a fait son chemin. Dans la plupart des États, elle s est traduite par le déploiement d une stratégie nationale impliquant tous les acteurs de la société : élus, citoyens, associations, entreprises Une stratégie dont l objectif est d atteindre un développement équilibré et pérenne dans trois domaines clés : écologique, social et économique. Parce qu «il n est d entreprise que d homme» Pour Serfim, assumer sa responsabilité sociale d entreprise, c est notamment assurer la formation continue de ses collaborateurs. Une volonté qui, depuis 2006, s est traduite très concrètement par l ouverture de trois écoles : l Académie de l Encadrement, l Université Serfim et l École des Compagnons. Depuis leur création, elles ont déjà accueilli 322 salariés, tous métiers confondus : soit 27 % de l effectif global. «Mais ce qui n est pas mesurable et qui fait toute la différence, souligne Emmanuel Guirand, Responsable des Ressources Humaines, c est l état d esprit irréprochable que génère ces formations, le partage systématique des meilleures pratiques, et la construction de ce socle de valeurs communes à l ensemble des sociétés et de nos métiers!» «P our une entreprise, le développement durable, c est garantir son avenir tout en assumant sa responsabilité d acteur au sein de la société, résume Olivier Rajon, Responsable Développement de Serpol et Référent Bilan Carbone pour Serfim. Cette vision est ancrée dans notre histoire et notre culture. Serfim a depuis toujours la triple ambition d une croissance rentable, socialement responsable et respectueuse de l environnement. Pour nous, c est une dynamique permanente, qui se traduit par des actions très concrètes.» Un rôle précurseur À de nombreux égards, Serfim apparaît comme un pionnier du développement durable. «Pour nous, la protection de l environnement relève d une décision stratégique bien antérieure à l émergence de ce concept. Dès 1983, nous nous sommes diversifiés dans ce domaine en créant Serpol, qui est devenue l un des premiers acteurs français dans les métiers de la dépollution des sols et un professionnel reconnu pour sa capacité d intervention à la suite de pollutions accidentelles.» L expertise Serfim en matière d environnement bénéficie à tous les métiers du Groupe. «C est notamment le cas de la gestion des déchets du BTP, pour laquelle l offre éco3 Chantiers vient d être lancée (cf. p. 3). Serfim Propreté a d abord développé le tri et la valorisation de ces déchets pour répondre aux besoins des entreprises du Groupe, avant de les développer pour les clients.» Réduction des gaz à effet de serre : un engagement total S appliquer d abord à soi-même les principes du développement durable C est dans cet esprit que Serfim s implique dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre. «Nous avons mis en place une stratégie globale, articulée autour de trois axes : une analyse carbone des procédés mis 4 MBTP s engage pour la biodiversité «Chez MBTP, nous mettons un point d honneur à préserver les espèces, annonce Yann Baillot, Directeur. Pour chaque demande d exploitation de carrière, un dossier d études d impact est réalisé. Le volet de l étude consacré à la faune et à la flore permet de recenser les espèces protégées éventuellement présentes. Dans le cas où les travaux portent atteinte à l une de ces espèces, MBTP propose des mesures compensatoires.» Les périodes de nidification, notamment celle du hibou grand-duc, sont au cœur des préoccupations et tout est fait pour maîtriser ce qui pourrait les perturber : nuisances sonores, production de poussières et déboisement. En outre, la qualité des nappes phréatiques est régulièrement contrôlée et les machines sont toujours entretenues sur une aire de béton étanche reliée à un séparateur, afin d éviter d éventuelles pollutions par les hydrocarbures. Au terme de l exploitation, les lieux sont reboisés, fleuris et réaménagés pour devenir des sites propres à laisser s épanouir la biodiversité!

5 en œuvre dans chacun de nos 6 métiers, une rationalisation de l usage de l énergie et une recherche des technologies les plus performantes» explique Olivier Rajon. «Nous avons commencé par des réunions d information et de partage d expérience sur la problématique du Bilan Carbone, avec toutes les entreprises volontaires dans cette démarche. Puis, chacune d entre elles a défini ses objectifs et ses moyens pour avancer.» Deux logiciels référents sont utilisés : l un, le Bilan Carbone créé par Jean- Marc Jancovici et proposé par l ADEME, pour les métiers liés à l environnement ; l autre, baptisé SÉVE (Système d Évaluation des Variantes Environnementales) conçu par l USIRF (Union des Syndicats de l Industrie Routière Française) pour répondre aux besoins des travaux publics. «SÉVE est un logiciel de comparaison de la qualité environnementale des offres de travaux, précise Philippe Molin, Chargé d affaires chez MGB. Il permet aux maîtres d ouvrages d intégrer le critère environnemental dans les appels d offres. Nous avons contribué à l optimiser en échangeant avec l USIRF sur les difficultés que nous pouvions rencontrer lors de son application.» Enrobés tièdes et moins générateurs de CO2 «Chez MGB, nous avons réalisé nos premières études d impact environnemental en 2009, dans le cadre d un marché lancé par le Conseil Général de la Loire, enchaîne Philippe Molin. Le chantier portait sur la réfection de tronçons de routes, au Sorbiers et à La Terrasse-sur-Dorlay. Dans les deux cas, nous avons choisi d utiliser des enrobés tièdes. MGB maîtrise ce procédé depuis Par rapport à l enrobé à chaud, il apporte de sérieux avantages : il consomme moins d énergie, génère moins de CO2 et diminue aussi la pénibilité du travail des opérateurs. En outre, nous avons réutilisé une partie des fraisats provenant du décaissement de l ancienne chaussée pour la fabrication du nouvel enrobé : cela limite le transport des matériaux et permet de réaliser des économies d énergie supplémentaires.» Le chantier de Sorbiers. Ces résultats, MGB les a précisément chiffrés. «Pour le chantier de Sorbiers, par exemple : les travaux concernaient 500 m de voirie, nécessitant 350 tonnes d enrobés. Notre procédé de fabrication et d application d enrobés tièdes a permis une réduction de 9 % des consommations d énergie et des émissions de carbone.» Trier et valoriser plutôt que stocker De son côté, Nantet vient d achever le Bilan Carbone de son centre de tri de Francin. Tout a été pris en compte : du transport amont et aval des déchets, en passant par les énergies et matières premières nécessaires à l exploitation, les déplacements des salariés, le fret, jusqu aux déchets générés in fine par l activité. «Le passage de tonnes de déchets sur le centre de tri de Francin permet d éviter la consommation de t de C02 par an, grâce à la valorisation et au recyclage des matériaux réceptionnés. Le centre de tri de Francin génère environ tonnes de CO2 par an. Soit, à périmètre équivalent, 23 % de moins par rapport à l enfouissement en centre de stockage!» se félicite Olivier Rajon. Pas question pour autant de se contenter de ce résultat. Nantet a depuis lancé diverses actions pour l améliorer : stages d éco-conduite pour les personnels, suivi de consommation des engins, optimisation des plannings de collecte, intégration du coût carbone dans le choix des fournisseurs Traitement des pollutions in situ : c est bon pour le climat! Serpol a, quant à elle, engagé une démarche Bilan Carbone lors de la dépollution d un ancien dépôt pétrolier, en Savoie. «Ce site comprenait 5 cuves semi-enterrées de 60 m 3, 2 séparateurs d hydrocarbures et un poste de chargement, précise Olivier Rajon. Le chantier a conduit à l évacuation des installations pétrolières et de 150 t de terres souillées par des hydrocarbures vers un centre de traitement. Ensuite, nous avons installé une unité de traitement des eaux souterraines, elles aussi souillées par les hydrocarbures.» «Sur la base du logiciel de l Ademe, la première phase du chantier (démantèlement des installations et excavation des terres polluées par les HC) a généré 10 t de CO2. Les émissions de CO2 liées au transport des terres excavées vers le centre de traitement représentent 30 % de ces émissions. En privilégiant le traitement in situ, Serpol offre à ses clients des solutions permettant une diminution significative de l impact carbone lié au traitement des terres polluées. Il devrait être possible de diminuer le taux des émissions de carbone de manière notable.» -20 % de CO2 en 12 ans! Diminuer ses émissions de CO2 de 20 %, d ici 2020 : tel est l objectif d Albertazzi, qui a entrepris de traquer le carbone dans tous les pans de son activité. «Un premier Bilan Carbone a été réalisé sur l année 2008, précise Olivier Rajon. Il a permis de caractériser les principales sources d émissions. Consommations d énergies, intrants, fret, déplacements, déchets générés par l activité Tout a été passé au peigne fin! Par la suite, Albertazzi a défini une série d actions pour diminuer ses émissions. Les résultats sont là : en un an, les émissions totales de carbone générées par l activité de la société ont déjà chuté de 12 %. Nous sommes en bon chemin!» 5

6 DOSSIER Développement Durable L éolien a le vent en poupe En France, la loi Grenelle 1 a fixé l objectif de 23 % d énergies renouvelables dans la consommation finale d énergie d ici Serfim contribue de diverses manières à la réalisation de ce défi Chez Serpollet.Com, on croit au développement de l énergie éolienne! L entreprise a même spécifiquement chargé l un de ses collaborateurs du développement de cette activité. «Tout en restant Responsable d affaires pour les secteurs Isère, Savoie et Haute-Savoie, j ai été nommé Responsable Énergies Renouvelables, confirme Karim Hammou. La réalisation d un parc éolien nécessite des réseaux de communication performants entre le poste de contrôle et les installations. C est là que le savoirfaire de Serpollet.Com peut faire la différence. La synergie avec les entreprises de Serfim nous permet de proposer des solutions complètes.» La réalisation d un parc pour le compte du développeur de parcs éoliens Eoleres, à Mont-Gimont (Haute-Marne), a mobilisé les équipes de Serpollet et de Serpollet.Com. Les premières ont assuré le terrassement et les tranchées, la mise en place des câbles et la pose des fourreaux. Les secondes ont réalisé le portage et les raccordements des liaisons optiques qui permettent la maintenance et le contrôle à distance des machines, ainsi que le suivi des raccordements et les essais des liaisons HTA. Des chiffres impressionnants : 24 éoliennes de 2 mégawatts chacune, 18 km de tranchées, 19 km de câbles HTA, 24 km de fibres optiques et 39 km de pistes autour du chantier! Des énergies renouvelables pour dépolluer la réserve naturelle de Crau Le 7 août 2010, un an après la rupture d un pipeline dans la réserve naturelle des Coussouls de Crau, la secrétaire d État à l Écologie, Chantal Jouanno, est venue constater les avancées de la dépollution. «20 puits de pompage et Sur une surface de 5 hectares, éloignée de toute source d énergie, une vingtaine de puits de pompage et d écrémage (premier plan) ont été forés. Une unité de traitement des eaux (au fond, en bleu) élimine toute trace d hydrocarbure. Produire de l énergie à partir de déchets Avec sa prise de participation à hauteur de 49 % dans le capital de Biovalis, Serpol dispose, elle aussi, d un atout majeur. «Biovalis est spécialisée dans la conception, la réalisation et l exploitation de centres de traitement mécanobiologique des déchets ménagers, explique Olivier Déchelette, Directeur Général de Serfim Dépollution. Sa technologie repose sur le tri, le compostage et la méthanisation de la partie organique des déchets. Elle permet de réduire leur impact sur l environnement, en limitant les quantités de matières organiques admissibles en décharge, tout en produisant de l énergie (biogaz ou électricité) et un compost répondant à la norme NFU (c est-à-dire adapté à l épandage agricole). Au final, seuls 40 à 50 % des déchets finissent dans les centres de stockage.» Biovalis a remporté l appel d offre lancé par le Sictom des Pays de la Bièvre (Isère). Le projet porte sur des installations traitant t de déchets par an. «L enquête publique est en cours, précise Olivier Déchelette. Les premiers coups de pioche seraient pour début 2011.» La construction du centre de traitement mécano-biologique des déchets des Pays de la Bièvre devrait démarrer début d écrémage récupèrent 200 L de pétrole par semaine, explique Marc Cardetti, Responsable de l agence Serpol de Montpellier. En aval hydraulique, 15 autres pompes stoppent le transfert du benzène dans les eaux souterraines. En tout, L d eau sont filtrés à l heure!» Pour être plus écolo encore, Serpol propose de recourir à l éolien pour fournir l énergie des compresseurs utilisés pour l écrémage du pétrole, mais aussi au solaire pour produire l électricité nécessaire au fonctionnement du système électronique de télésurveillance. L étude de faisabilité engagée par Serpol, est aujourd hui entre les mains de la société d exploitation du pipeline, dans l attente d un feu vert pour installer au plus vite la solution d énergie renouvelable. Tarification incitative : une première en Rhône-Alpes avec une collecte en porte à porte D ici 5 ans, en France, la gestion des déchets ménagers fera l objet d une tarification incitative, avec une part fixe et une part variable, cette dernière étant fonction du poids ou du volume de déchets généré par chaque ménage. «Serned couvre l ensemble des prestations liées à ce nouveau mode de financement, qu il s agisse de collecte en porte-à-porte ou en point d apport volontaire» souligne Richard Chiesura, Responsable d études et de développement. Pour la collecte porte-à-porte, chaque foyer est équipé d un bac individuel muni d une puce électronique. Lorsqu il est collecté, le volume de déchets est évalué et enregistré. Le même principe s applique à la collecte en point d apport volontaire, pour laquelle les conteneurs ne s ouvrent qu après La chance aux jeunes Serfim s est fixé pour objectif de compter, au sein de son effectif, un quota moyen de 5 % de personnels employés sous contrat de professionnalisation ou sous contrat d apprentissage : un objectif supérieur à ce que lui impose la loi pour l Égalité des Chances. Démonstration de cette volonté d engagement en faveur de l insertion des jeunes, chiffres à l appui : Indicateurs 2009 SERFIM Nombre de salariés au 31 décembre 1182 Nombre d alternants 44 % apprentis / alternants 3,7 % L objectif de Serfim est d atteindre les 5 % de personnels employés sous contrat de professionnalisation ou sous contrat d apprentissage dans les 2 ans. 6

7 Témoignage reconnaissance d un badge d accès fourni à chaque habitant. La facture finale de chaque habitant est composée d une part fixe, pour contribuer aux frais de service incompressibles, et d une part variable fonction du poids ou du volume de déchets. Le produit des redevances permet ainsi de financer en lieu et place de la Taxe d Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) tout le service relevant de la gestion des déchets : collecte et traitement de la fraction résiduelle, collecte et tri des fractions valorisables, déchèterie, communication, prévention Serned a notamment accompagné la Communauté de Communes du Territoire de Beaurepaire (Isère) dans la mise en œuvre de ce nouveau mode de financement. «Cette collectivité de 15 communes regroupant habitants a choisi une collecte en porte-à-porte, où les déchets sont estimés au volume, explique Richard Chiesura. Nous avons assisté la collectivité à la mise en œuvre concrète de l ensemble du dispositif. Nous avons également formé notre personnel administratif et de terrain à l exécution de ce nouveau métier. Véritable relais de communication de la collectivité doublée d une capacité d assistance technique, l implication du personnel est un facteur déterminant pour la réussite d un tel projet.» Depuis juillet 2010, le système est en phase de test, avec une facturation à blanc pour que les habitants s accoutument au nouveau mode de financement. «Dès la fin de l année, tout sera en place. Les premières facturations interviendront en 2011, mais les avantages du dispositif apparaissent déjà! Cette tarification permet une meilleure maîtrise des coûts du service et une responsabilisation des habitants. Sur le territoire de Beaurepaire, après seulement quelques mois de test, ce mode de gestion a permis de réduire de 10 % le tonnage de déchets!» Emmanuelle Chenu, Responsable technique de la Communauté de Communes du Territoire de Beaurepaire «En matière de gestion des déchets ménagers, notre territoire menaçait d arriver à saturation. Nous avons donc décidé d attaquer le problème à la racine et incité les personnes à trier leurs déchets en mettant une facturation en place en fonction de la présentation de leur poubelle à la collecte. Pour ce faire, nous avons consulté notre prestataire traditionnel pour la collecte, Serned. Leur disponibilité et leur investissement ont été des atouts décisifs. Nous apprécions particulièrement d avoir un interlocuteur dédié, toujours présent pour nous et saluons des initiatives telle que la formation des ripeurs qui peuvent ainsi renseigner les habitants sur les modalités de la tarification incitative. Cette implication sur le terrain facilite nos démarches de communication car ce que nous voulons avant tout, c est sensibiliser les personnes sur leur rôle dans la sauvegarde de l environnement.» Recyclage des déchets de plâtre : une solution signée Nantet! À Chambéry, une autre révolution se prépare, grâce aux capacités d innovation de Serfim. «Jusqu à ce jour, explique Gilles Nantet, Directeur de Serfim Propreté, seules les chutes de plâtre propres pouvaient être valorisées, contrairement au plâtre associé à divers complexes isolants qui était enfoui en centre de stockage. Nous avons donc recherché une solution pour récupérer la part de gypse encore non valorisée. Grâce à la cellule innovation de Serfim et à une collaboration avec le Centre Terre et Pierre, Nantet a pu développer et breveter un nouveau process permettant de séparer les différents constituants. Ce projet a, en outre, bénéficié d une subvention de l Ademe, dans le cadre d un appel à projets portant sur des techniques de tri innovantes.» «Ce nouveau process est totalement innovant, souligne Philippe Welkamp, Chargé de Missions Serfim. Nantet est la seule entreprise à proposer cette solution brevetée, qui a nécessité deux ans de recherche. Le gypse récupéré en fin de process peut directement être réutilisé dans la fabrication de plaques de plâtre : c est un vrai plus pour la préservation des ressources naturelles!» Le procédé a déjà séduit la société Placoplâtre : «Un contrat a été signé courant 2010 avec cette filiale de Saint-Gobain, implantée à Chambéry» conclut Gilles Nantet. La formation a été présentée lors du Mondial des Métiers, afin d attirer les jeunes sur cette profession. Serfim Énergie se mobilise pour la formation et l emploi Parce qu il n existait plus de dispositif de formation aux métiers des réseaux électriques en Rhône-Alpes, Serfim Énergie et Télécom, avec d autres partenaires, a participé à la construction d un plateau technique dans l enceinte du lycée professionnel d Ambérieu-en-Bugey. «Initié en 2008, le projet s est structuré autour du Greta Bourg-Ambérieu et a été co-financé par diverses organisations professionnelles, avec deux entreprises de notre branche Énergie : Carret Vettier et Serpollet, explique Emmanuel Guirand, Responsable des Ressources Humaines chez Serpollet. Ces formations sont accessibles aux jeunes en contrat de professionnalisation et aux salariés en poste désireux de développer leurs compétences. Serpollet y contribue très concrètement en mobilisant deux formateurs qui sont monteurs de réseaux électriques expérimentés.» 7

8 DOSSIER Développement Durable La station de Saint-Pierre la Palud, dans le Rhône. Les eaux usées ne résistent pas aux roseaux Depuis 2000, des stations de traitement biologique des eaux usées fleurissent dans une centaine de petites localités de l Alsace à l Aude. «Fleurir, c est presque le bon terme, sourit Nicolas Seyve, Ingénieur process et développement d ERE. Nos stations ont en effet la particularité d utiliser des roseaux, dont les rhizomes oxygènent l eau, permettant à des bactéries naturelles de se développer pour se nourrir des eaux usées.» La technique, baptisée RoseauPure, est la seule à associer filtrations verticale et horizontale, pour augmenter les performances de dépollution. Surtout, les stations RoseauPure sont belles, offrant à la vue un paysage de roseaux, sans mauvaises odeurs. Leur exploitation n exige pas d énergie. Elle est simple, réclamant uniquement une coupe des roseaux annuelle. Aujourd hui, après l épuration des eaux domestiques, ERE s oriente vers de nouvelles applications, comme le traitement des eaux de lavage des cuves vinicoles. Démarche ISO : Albertazzi s engage La norme ISO est une démarche relative à la responsabilité sociétale des organisations, non certifiable et volontaire, dans laquelle la Direction d Albertazzi s est engagée. Au mois de juin dernier, elle a fait réaliser un diagnostic RSE (Responsabilité Sociétale et Environnementale) afin d identifier les acteurs déterminants pour le fonctionnement quotidien et le bon développement de l entreprise (en l occurrence les employés, les familles d employés, clients et fournisseurs) et d élaborer un plan d actions. Lancé au mois de juillet, ce dernier sera déployé par paliers, jusqu en Les initiatives mises en place portent notamment sur la communication avec le personnel, l optimisation des services de secours, un management de proximité et une politique environnementale décuplée, avec par exemple, des actions directes sur la politique d achat matériaux et sélection des fournisseurs. Serned, Serpollet, Sport et Solidarité : 4 S gagnants Serned et Serpollet apportent leur soutien aux actions éducatives et sportives menées par l Association Sportive Lyon Duchère en direction des jeunes. Serned contribue ainsi financièrement à la formation des jeunes arbitres de football, tandis que Serpollet sponsorise l une des équipes du Club. Une façon très concrète de s impliquer dans la vie de la cité et de manifester sa solidarité à l égard des générations futures! L équipe U19 de Lyon Duchère AS porte haut les couleurs de Serpollet. Sophie Guichard Serfimag est édité par Serfim Bi-annuel Diffusion : exemplaires Directeurs de la publication : Guy Mathiolon et Éric Payen Rédacteur en chef : Christel Fèvre Conception et réalisation : Publicis Activ Lyon Photos : Serfim, Sophie Guichard Imprimeur : Lamazière Dépôt légal en cours Serfim, Serfimag 2 Chemin du Génie - BP Vénissieux Cedex Pour toute suggestion : Le magazine de Serfim

entrepreneurs d avenirs

entrepreneurs d avenirs DÉPOLLUTION entrepreneurs d avenirs SERPOL Directeur Général Olivier Déchelette Directeur département sites et sols pollués Alain Dumestre Directeur département déchets Eric Van Troys Forte d expertises

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80

EPLEFPA LES SARDIERES 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Maître d'ouvrage : EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Objet : Récupération des eaux pluviales pour le jardin partagé des Sardières CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS,

INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, les choix gagnants INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES PRÉVENIR ET VALORISER LES DÉCHETS UNE STRATÉGIE TRIPLEMENT RENTABLE

Plus en détail

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Octobre 2012 Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Convaincu de l impérieuse nécessité pour les entreprises de prendre en compte les

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE Ensemble, agissons pour des achats responsables CONVICTIONS De l intention à l action systématique André SÉPANIAK Directeur des achats Le

Plus en détail

PRINCIPE D ASTREINTE. n 33. octobre 2014. Réactivité et efficacité au service du client! (p. 4 et 5)

PRINCIPE D ASTREINTE. n 33. octobre 2014. Réactivité et efficacité au service du client! (p. 4 et 5) SERFIMMag n 33 octobre 2014 PRINCIPE D ASTREINTE Réactivité et efficacité au service du client! (p. 4 et 5) Environnement : SERFIM roule à l hydrogène (p. 3) // Lumière sur le nouveau tramway de Grenoble

Plus en détail

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Carbone de la Communauté d agglomération Loire Forez Patrimoine et Services 2009 Contexte de l étude Afin de lutter contre

Plus en détail

Mémoire technique Aide à la rédaction

Mémoire technique Aide à la rédaction Mémoire technique Aide à la rédaction Pour apprécier la valeur technique de l offre, le maître d ouvrage peut exiger des candidats la fourniture d un mémoire technique. Deux cas de figure s offrent alors

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS 19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU approuvé 255 19.1 LES ORDURES MENAGERES ET EMBALLAGES MENAGERS RECYCLABLES La prestation de collecte des

Plus en détail

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets 1 Centre Formation Acteurs Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets Locaux Ouagadougou g Ouagadougou du 26 au 30 Octobre 2009 2 Problématique déchets Augmentation des

Plus en détail

LILLE METROPOLE : «Minidéchets»

LILLE METROPOLE : «Minidéchets» LILLE METROPOLE : «Minidéchets» Le programme transfrontalier franco-belge «minidéchets» s inscrit dans le cadre du programme européen INTERREG III. Il a démarré en octobre 00 et s étend sur 5 ans (00-007.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras SOMMAIRE UN PREMIER TEST 4 L UN DES TEMPS FORTS DES RENCONTRES CLIMAT 6 UN PROJET DE VILLE

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Logistique urbaine : Sogaris imagine des solutions adaptées à la ville de demain Le 16 avril 2014 Contacts

Plus en détail

La collecte des papiers de bureau

La collecte des papiers de bureau Développement durable La collecte des papiers de bureau 1 LE SIVOM DU BAS-BUGEY Compétences La collecte des ordures ménagères La collecte sélective 3 déchetteries : Belley, Culoz et Virieu le Grand Quai

Plus en détail

FICHE ACTIONS Impact et Environnement

FICHE ACTIONS Impact et Environnement FICHE ACTIONS Impact et Environnement ACTIONS GLOBALES Organisation autour des lignes directrices de la norme ISO 26000 Démarche de progrès continu validée par une évaluation AFAQ 26000 (obtention du niveau

Plus en détail

Développement durable et PME. Introduction à la démarche

Développement durable et PME. Introduction à la démarche Développement durable et PME Introduction à la démarche 1. INTRODUCTION Les TPE, PME et PMI le savent aujourd hui : elles doivent s employer à limiter leur impact sur l environnement, mais également intégrer

Plus en détail

Règles et prescriptions à respecter pour les permis de construire

Règles et prescriptions à respecter pour les permis de construire Collecte et valorisation des déchets dans le pays de Gex Permis de construire Édition 2013 Règles et prescriptions à respecter pour les permis de construire Prévoir la voirie, les équipements et les zones

Plus en détail

Technologie Environnementale

Technologie Environnementale Technologie Environnementale Plus de 100 véhicules techniques... Composée de plus de 100 véhicules techniques dont la performance est portée au niveau rompues aux méthodes de travail les plus rigoureuses.

Plus en détail

chantier & environnement Guide pratique DÉMARCHE ISO 14001

chantier & environnement Guide pratique DÉMARCHE ISO 14001 chantier & environnement Guide pratique DÉMARCHE ISO 14001 Introduction Les principales nuisances susceptibles d être rencontrées sur un chantier proviennent de la gestion des déchets, du bruit et des

Plus en détail

étudié pour les étudiants!

étudié pour les étudiants! étudié pour les étudiants! Réussir, c est une question de volonté, c est aussi être accompagné. Un concept étudié pour les étudiants On ne réussit jamais par hasard. Qu il s agisse de ses études ou de

Plus en détail

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES L ENVIRONNEMENT EN FRANCE 2 FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES des initiatives locales et des actions de long terme VERS UN RAPPROCHEMENT DES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES ET DE L ENVIRONNEMENT? INTRODUCTION L OBSERVATION

Plus en détail

LA GESTION DES DECHETS

LA GESTION DES DECHETS LA GESTION DES DECHETS AML BATIMENT Ensemble contribuons à protéger l environnement AML Bâtiment Page 1 LA GESTION DES DECHETS SUR LES CHANTIERS AML BATIMENT AML Bâtiment Page 2 SOMMAIRE POURQUOI CONNAITRE

Plus en détail

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Présentation d Ecoval Maroc 2 Sommaire Présentation d Ecoval Maroc Perception du Marché de déchets Objectifs de la plateforme Ecoval

Plus en détail

Campagne de communication «Soyez Branché, raccordez-vous» Une aide financière aux habitants un geste pour l environnement (jusqu à 100% d aide)

Campagne de communication «Soyez Branché, raccordez-vous» Une aide financière aux habitants un geste pour l environnement (jusqu à 100% d aide) Campagne de communication «Soyez Branché, raccordez-vous» Une aide financière aux habitants un geste pour l environnement (jusqu à 100% d aide) Sommaire Communiqué : le raccordement au réseau public d

Plus en détail

Ambitionner une dynamique des territoires. Ambitionner une gouvernance exemplaire VISION. Joël Séché Président-Directeur général RAPPORT ANNUEL 2013

Ambitionner une dynamique des territoires. Ambitionner une gouvernance exemplaire VISION. Joël Séché Président-Directeur général RAPPORT ANNUEL 2013 Nos métiers sont à la confluence du traitement de pollutions difficiles et de la recherche de solutions à la rareté croissante des matières premières et de l énergie. Joël Séché Président-Directeur général

Plus en détail

Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Novembre 2006 Pour toute information complémentaire, veuillez contacter : Marion Cocherel (marion.cocherel@porternovelli.fr)

Plus en détail

ÉDITOS. Par Johanna Rolland, Présidente de Nantes Métropole

ÉDITOS. Par Johanna Rolland, Présidente de Nantes Métropole ÉDITOS En 2013, Nantes a été la première ville en France à obtenir le titre de Capitale verte de l Europe. Cette reconnaissance européenne vient reconnaître et récompenser le travail et les efforts menés

Plus en détail

Deux collectivités à l heure de la redevance incitative

Deux collectivités à l heure de la redevance incitative Deux collectivités à l heure de la redevance incitative Zero Waste France a organisé à la fin du mois dernier un voyage d étude en Alsace et Franche- Comté. Ce fut l occasion de visiter des collectivités

Plus en détail

La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche

La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche volontaire de l entreprise, d intégration des enjeux du développement durable dans son modèle et dans son offre qui va au-delà du respect de la

Plus en détail

SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES. www.sita.fr

SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES. www.sita.fr SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES www.sita.fr UN PARTENAIRE EXPERT POUR OPTIMISER LA GESTION DE VOS DEEE SITA DEEE a été créée

Plus en détail

Mise en place de la Redevance Incitative : Le choix du Grand Besançon

Mise en place de la Redevance Incitative : Le choix du Grand Besançon Mise en place de la Redevance Incitative : Le choix du Grand Besançon Agglomération du Grand Besançon Jean-Pierre TAILLARD Vice Président délégué de la CAGB Les compétences principales de l agglomération

Plus en détail

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008 METAMORPHOSE un projet pour Lausanne Vevey / 20 mai 2008 Programme de législature: une continuité Quatre thématiques principales : 1 Les équipements sportifs à Lausanne 2 Les quartiers à haute valeur environnementale

Plus en détail

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir connaître pour agir Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement les enjeux les outils les applications locales Enjeux d une analyse environnementale et leviers d améliorations QU EST-CE

Plus en détail

APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE. Programme Opérationnel FEDER 2014 2020

APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE. Programme Opérationnel FEDER 2014 2020 APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE Programme Opérationnel FEDER 2014 2020 Axe 3 «conduire la transition énergétique en Région Nord Pas de Calais» Investissement Prioritaire 4e «en

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013 La centrale thermique à flamme de Vitrysur-Seine Crédit photo : Yves Soulabaille N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CPT Vitry-sur-Seine 18 rue des fusillés 94400 Vitry-sur-Seine www.edf.fr

Plus en détail

LES REPONSES DES CANDIDATS

LES REPONSES DES CANDIDATS Lyon - 22 mars 2007 DECHETS ET ENERGIE LES REPONSES DES CANDIDATS AUX COLLECTIVITES TERRITORIALES AMORCE, association nationale des collectivités et des professionnels pour la gestion des déchets et de

Plus en détail

CHANTIER PROPRE. cahier de. recommandations. Le Havre, agissons durablement

CHANTIER PROPRE. cahier de. recommandations. Le Havre, agissons durablement CHANTIER PROPRE cahier de recommandations Le Havre, agissons durablement cahier de recommandations Sommaire Article 1: Définition des objectifs 4 Article 2: Engagements des signataires 4 Article 3: Organisation

Plus en détail

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile.

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. Les spécificités de la profession & de son environnement Les Distributeurs-Grossistes

Plus en détail

Appel à projets. Bâtiments Aquitains Basse Energie 2013

Appel à projets. Bâtiments Aquitains Basse Energie 2013 Appel à projets Bâtiments Aquitains Basse Energie 2013 REGLEMENT 1. CONTEXTE : Réduire la consommation d énergie est une nécessité pour répondre aux défis du changement climatique et à l épuisement des

Plus en détail

RÉGION OUEST. Assainissement - Hygiène Gestion des déchets Services à l industrie

RÉGION OUEST. Assainissement - Hygiène Gestion des déchets Services à l industrie RÉGION OUEST Assainissement - Hygiène Gestion des déchets Services à l industrie Des solutions industrielles et environnementales performantes, des experts métier au cœur de vos projets. Ortec Environnement,

Plus en détail

Évènements sportifs et développement durable : Nathalie FRELIER Déléguée Régionale Adjointe

Évènements sportifs et développement durable : Nathalie FRELIER Déléguée Régionale Adjointe Évènements sportifs et développement durable : gadget ou impératif tif? Nathalie FRELIER Déléguée Régionale Adjointe ADEME Rhône Alpes L ADEME Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Énergie Établissement

Plus en détail

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr Jeudi 9 décembre 2010 La Région et la Banque européenne d investissement lancent un fonds d investissement pour le photovoltaïque en partenariat avec trois banques régionales Le toit du chai viticole du

Plus en détail

D E V O T E A M S E N G A G E E N F A V E U R D U D E V E L O P P E M E N T D U R A B L E

D E V O T E A M S E N G A G E E N F A V E U R D U D E V E L O P P E M E N T D U R A B L E GreenGuide DEVOTEAM S ENGAGE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE Le groupe Devoteam est un acteur économique et social qui se doit d être responsable. C est la raison pour laquelle nous avons décidé d engager

Plus en détail

GROUPE OLANO Développement Durable 1

GROUPE OLANO Développement Durable 1 GROUPE OLANO Développement Durable 1 NOS ENGAGEMENTS DEVELOPPEMENT DURABLE REALISER UNE POLITIQUE ET UNE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DURABLE SENSIBILISER ET INCITER NOS SALARIES A CETTE POLITIQUE CONTRIBUER

Plus en détail

Rapport d évaluation EMPREINTE CARBONE COMPARATIVE D UNE SOLUTION CONSTRUCTIVE BOIS + + + + + COMMANDITAIRE : SYBOIS Groupe Millet Industrie

Rapport d évaluation EMPREINTE CARBONE COMPARATIVE D UNE SOLUTION CONSTRUCTIVE BOIS + + + + + COMMANDITAIRE : SYBOIS Groupe Millet Industrie EMPREINTE CARBONE COMPARATIVE D UNE SOLUTION CONSTRUCTIVE BOIS Rapport d évaluation + + + + + ACV et Evaluation environnementale Outils logiciels R&D Transfert de compétences Eco-conception Eco-communication

Plus en détail

Charte Développement Durable. Les 15 engagements du réseau C10

Charte Développement Durable. Les 15 engagements du réseau C10 Charte Développement Durable Les 15 engagements du réseau C10 2014 Charte Développement Durable Les 15 engagements du réseau C10 Né en 1996 de la volonté d entrepreneurs indépendants, le réseau C10 est

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 POUR LE GROUPE MONOPRIX Ce bilan d émission gaz à effet de serre a été réalisé en réponse à l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 portant

Plus en détail

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Avril 2007 SOMMAIRE I. La problématique du Transport de Marchandises en Ville (TMV) II. Une démarche pionnière dès 1999 avec

Plus en détail

GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl

GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl facteurs de reussite DES ENJEUX... DES ACTIONS ACTIONS DE COMMUNICATION AUTO EVALUATION DD-GUID-005 indice 1 GUIDES POUR UNE COMMUNICATION RESPONSABLE Charte Petzl pour une communication

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC Pour l'exploitation du Parc des expositions de la Beaujoire RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DU SERVICE DELEGUE 1 er juin 2010

Plus en détail

Responsabilité Sociétale de l Entreprise Nos engagements pour un développement durable

Responsabilité Sociétale de l Entreprise Nos engagements pour un développement durable Responsabilité Sociétale de l Entreprise Parce que le développement durable de la planète est un impératif, parce que le développement durable des territoires sur lesquels nous opérons est notre raison

Plus en détail

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Mettre l écologie au cœur des consciences Fondée en juillet 2005 par Yann Arthus-Bertrand

Plus en détail

Le nouveau logo d ERDF réaffirme ses valeurs et son engagement en faveur de la transition énergétique

Le nouveau logo d ERDF réaffirme ses valeurs et son engagement en faveur de la transition énergétique Mardi 30 juin 2015 Le nouveau logo d ERDF réaffirme ses valeurs et son engagement en faveur de la transition énergétique «Transition énergétique, développement des énergies renouvelables (EnR), essor du

Plus en détail

Opérations collectives vers les entreprises, PME/PMI et artisans :

Opérations collectives vers les entreprises, PME/PMI et artisans : Opérations collectives vers les entreprises, PME/PMI et artisans : Quels intérêts? Stéphanie BOULAY Direction des Rivières Ile-de-France Service Investissements Industries Ile-de-France SIARH - 3 décembre

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Rencontres Sports Nature Partageons l aventure!

Rencontres Sports Nature Partageons l aventure! Cette année sera la 12 e Rencontres Sports Nature Partageons l aventure! édition des Rencontres Sports Nature organisées par la Fédération Française Sports pour Tous. Ce projet, né au sein de la région

Plus en détail

LGV SEA : Un projet pas comme les autres. Par Aurélien NEAU LE MAGAZINE D INFORMATION NUMERO 1 / MAI 2013. Environnement Page 8.

LGV SEA : Un projet pas comme les autres. Par Aurélien NEAU LE MAGAZINE D INFORMATION NUMERO 1 / MAI 2013. Environnement Page 8. LE MAGAZINE D INFORMATION NUMERO 1 / MAI 2013 LGV SEA : Un projet pas comme les autres Par Aurélien NEAU Environnement Page 8 Emploi Page 5 Travaux Page 10 SOMMAIRE Le magazine d information de la LGV

Plus en détail

Fiscalité environnementale

Fiscalité environnementale Secrétariat général Fiscalité environnementale Février 2009 La réforme de la fiscalité environnementale, adoptée dans la loi de finances pour 2009 et la loi de finances rectificative pour 2008, concrétise

Plus en détail

d actions Le plan édition 2014 Agenda Économies d énergie et déplacements Management et mobilisation des salariés Liens avec le territoire

d actions Le plan édition 2014 Agenda Économies d énergie et déplacements Management et mobilisation des salariés Liens avec le territoire Agenda SIEDS SÉOLIS GÉRÉDIS 3D ÉNERGIES et déplacements Management et mobilisation des salariés édition 2014 Liens avec le territoire Le plan d actions Fédérateur d énergies Agenda SIEDS SÉOLIS GÉRÉDIS

Plus en détail

Choisissez 1 seul interlocuteur pour tous vos projets. TRAVAUX PUBLICS BÂTIMENT 4D DÉCHETS EAU

Choisissez 1 seul interlocuteur pour tous vos projets. TRAVAUX PUBLICS BÂTIMENT 4D DÉCHETS EAU Choisissez 1 seul interlocuteur pour tous vos projets. TRAVAUX PUBLICS BÂTIMENT 4D DÉCHETS EAU L ise métier sur vos territoires > CAUX BRAY BRESLE VALLÉE DE SEINE > VALLÉE DE SEINE COTE > ARRAGEOIS > CÔTE

Plus en détail

Le Fort d Issy Présentation à l Association des Maires des Hauts de Seine. juillet 2012

Le Fort d Issy Présentation à l Association des Maires des Hauts de Seine. juillet 2012 9876 Le Fort d Issy Présentation à l Association des Maires des Hauts de Seine juillet 2012 Sommaire 1. La méthodologie 2. Les dates clefs 3. Les chiffres clefs 4. Les principaux acteurs 5. Organisation

Plus en détail

Proximité Ethique Responsabilité

Proximité Ethique Responsabilité Qu est-ce que le développement durable à l échelle de ma TPE-PME? Proximité Ethique Responsabilité cgpme-idf@wanadoo.fr-tel: 01 56 89 09 30 www.cgpme-idf.fr Salon Entreprise Durable 20 octobre 2009 Qu

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE

DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7 E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE MERCREDI 10 OCTOBRE 2007, A 11H00 SALLE LUMIERE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LYON CONTACTS PRESSE : Association

Plus en détail

PLAN DE LA PRESENTATION

PLAN DE LA PRESENTATION Société de Participation CarnaudMetalbox Ancien Etablissement Chouvel à Toulouse GRS Valtech PLAN DE LA PRESENTATION Introduction Contexte du site Objectif des travaux de réhabilitation Approche retenue

Plus en détail

L approche Casino en matière de développement durable?

L approche Casino en matière de développement durable? L approche Casino en matière de développement durable? 1 Les principaux enjeux pour Casino Optimiser la conception et la gestion des magasins (énergie, paysage, ) Environnement Maîtriser les impacts du

Plus en détail

RÉUSSITE TECHNOLOGIQUE ENVIRONNEMENTALE QUÉBÉCOISE QUI RAYONNE DANS LE MONDE

RÉUSSITE TECHNOLOGIQUE ENVIRONNEMENTALE QUÉBÉCOISE QUI RAYONNE DANS LE MONDE RÉUSSITE TECHNOLOGIQUE ENVIRONNEMENTALE QUÉBÉCOISE QUI RAYONNE DANS LE MONDE André Héroux, président-directeur général DÉJÀ PRÉSENTE AU CANADA, DANS LE NORD-EST DES ÉTATS-UNIS, EN ANGLETERRE ET EN FRANCE,

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés L Ef f icacité Énergétique et Environnementale en action sommaire Pages 4-5 Vos enjeux Pages 6-7 Une offre globale Pages 8-9 Notre

Plus en détail

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME udition DEME au Conseil d Orientation pour l Emploi 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l DEME Plan de la présentation Connaître et préparer l évolution des

Plus en détail

CREDIT COOPERATIF. Le Crédit Coopératif BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management COOPERATIVE

CREDIT COOPERATIF. Le Crédit Coopératif BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management COOPERATIVE COOPERATIVE CREDIT COOPERATIF Crédit Coopératif NPdC 2 Bis, rue de Tenremonde BP 565 59023 LILLE Cedex Tél : 03 20 12 36 30 Fax : 03 20 30 77 66 Site : www.credit-cooperatif.fr Email : lille@coopanet.com

Plus en détail

COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE 17 juillet 2013 LABEL RSE SCOP BTP PRÉAMBULE La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est la contribution des organisations au développement durable

Plus en détail

Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable»

Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable» Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable» L éco-responsabilité va dans le sens du développement durable, «le développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité

Plus en détail

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL A. PRÉSENTATION : BEST ENTREPRISE SARL est une société de droit sénégalais qui intervient dans les Bâtiments/Travaux Publics, le

Plus en détail

Maximum Yield Technology. Maximum Yield Technolog technologie à rendement maximal

Maximum Yield Technology. Maximum Yield Technolog technologie à rendement maximal MYT Business Unit Zweckverband Abfallbehandlung Kahlenberg (ZAK) Bergwerkstraße 1 D-77975 Ringsheim Téléphone : +49 (0)7822 8946-0 Télécopie : +49 (0)7822 8946-46 E-mail : info@zak-ringsheim.de www.zak-ringsheim.de

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement Conjuguer croissance et environnement www.sicoval.fr Sicoval Assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation

Plus en détail

L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France

L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France - Communiqué de presse - 11 juin 2008 L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France Casino poursuit son engagement en faveur du développement durable en lançant le premier

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : (1) Stockage en classe III, recyclage, 17 01 01 Béton (armé ou non) 17 01 02 Briques (1) Stockage

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale GRANDS AXES DE LA POLITIQUE ENERGÉTIQUE DU MAROC Le renforcement de la sécurité d approvisionnement en energies à travers la diversification des sources et ressources,

Plus en détail

La mise en place de la redevance incitative

La mise en place de la redevance incitative SICTOM DE LA ZONE SOUS VOSGIENNE novembre 2010-n 4 La mise en place de la redevance incitative Dans ce numéro : La redevance incitative: qu est-ce que c est? La redevance incitative Astuces pour réduire

Plus en détail

APPEL A PROJETS R&D 2015

APPEL A PROJETS R&D 2015 APPEL A PROJETS R&D 2015 CONTEXTE ET PRESENTATION L agrément de l éco organisme Eco TLC a été renouvelé pour six ans par l arrêté ministériel des ministères de l écologie et du redressement productif du

Plus en détail

Développement durable et restauration collective. Opportunités et risques, Cas du restaurant universitaire de la Cité Internationale de Paris

Développement durable et restauration collective. Opportunités et risques, Cas du restaurant universitaire de la Cité Internationale de Paris Master Economie du Développement Durable, de l Environnement et de l Energie Trophée Innovation & Développement Durable Développement durable et restauration collective Opportunités et risques, Cas du

Plus en détail

L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel

L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel Claire BRECQ GrDF - Délégation Stratégie- Régulation 10 ème Conférence sur le biogaz et le biométhane Montréal, le 24 mai 2012 Présentation de GrDF

Plus en détail

La qualité au service de. vos exigences

La qualité au service de. vos exigences La qualité au service de vos exigences Edito La qualité, la réactivité, l investissement humain dans chaque projet ont fait de ERI un acteur incontournable dans l acte de construire. ERI dispose, depuis

Plus en détail

Gestion écoresponsable des déchets

Gestion écoresponsable des déchets Gestion écoresponsable des déchets R E C Y C L E R, V A L O R I S E R E T E L I M I N E R P O U R P R E S E R V E R L E N V I R O N N E M E N T E T C O N T R I B U E R A U D E V E L O P P E M E N T D U

Plus en détail

Dossier de Presse. Pose de fibres optiques sur le réseau de RTE entre Bourg-Saint-Maurice et Val d Isère

Dossier de Presse. Pose de fibres optiques sur le réseau de RTE entre Bourg-Saint-Maurice et Val d Isère Dossier de Presse Pose de fibres optiques sur le réseau de RTE entre Bourg-Saint-Maurice et Val d Isère CONTACT PRESSE : RTE : Daniel Dexmier (06 88 07 42 40)-daniel.dexmier@rte-france.com Page 1/7 RTE

Plus en détail

FICHE ACTION n 31. Fleur des Mauges. ACTIONS GLOBALES Pacte «nature et stratégie», Transparence et stratégie de la gouvernance, communication

FICHE ACTION n 31. Fleur des Mauges. ACTIONS GLOBALES Pacte «nature et stratégie», Transparence et stratégie de la gouvernance, communication FICHE ACTION n 31 Fleur des Mauges ACTIONS GLOBALES Pacte «nature et stratégie», Transparence et stratégie de la gouvernance, communication ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation et formation du

Plus en détail

JECO journée des éco-entreprises. Présentation de l événement

JECO journée des éco-entreprises. Présentation de l événement JECO journée des éco-entreprises Présentation de l événement Atelier Valoriser sa démarche environnementale UN LEVIER DE CROISSANCE POUR L ENTREPRISE Objectifs Faire un panorama des différents référentiels

Plus en détail

SOMMAIRE Présentation de la société La situation avant la mise en place de la démarche environnementale La mise en place de la démarche environnementale Politique environnementale Sensibilisation et communication

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU LOUKKOS

ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU LOUKKOS ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU LOUKKOS Plan de Communication Opérationnel de l Agence du Bassin Hydraulique du Loukkos 1 PLAN 1. Analyse de l environnement 2. l environnement externe

Plus en détail

projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet

projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet 1 Page 1 Contexte et ambitions pour les énergies renouvelables en

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Politique de Développement Durable Plan d action 2011-2014 Édifice Le Delta III certifié LEED-CS «Or», ville de Québec Mot DE LA DIRECTION Dessau est née d une volonté

Plus en détail

Dexia, le partenaire du développement

Dexia, le partenaire du développement Dexia, le partenaire du développement ensemble, à essentiel Dexia joue un rôle majeur dans le financement des équipements collectifs et des infrastructures, Dexia des secteurs de la santé et logement social,

Plus en détail

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 L entreprise Professionnel dans la collecte, le traitement et la valorisation de déchets industriels depuis plus de 80 ans

Plus en détail