Guillaume comprend que le marché est composé de 3 composantes, mais desquelles s agit-il?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guillaume comprend que le marché est composé de 3 composantes, mais desquelles s agit-il?"

Transcription

1 Thème 1 : Mercatique et consommateur Question de gestion : La mercatique cherche-t-elle à répondre aux besoins des consommateurs ou à les influencer? Chapitre 4 : Sur quel(s) marché(s) agir et comment prendre en compte la concurrence? Notions : Composantes du marché Parts de marché I) Qu est-ce qu un marché? Lire cas découverte page 37 et document 1 page 38 En utilisant vos connaissances en économie, définissez la notion de marché. Objectifs : Caractériser le marché Analyser la demande Mettre en œuvre une méthode de prévision et en relativiser le résultat Analyser la concurrence Le marché est un lieu de rencontre entre l offre et la demande d un bien ou d un service. Au cours de cette rencontre les prix et les quantités échangées vont être déterminés. Comment la mercatique appréhende-t-elle la notion de marché? En mercatique, il est important d intégrer les notions de capacité et de volonté des offreurs et demandeurs, mais également l environnement dans lequel ils se trouvent. Guillaume comprend que le marché est composé de 3 composantes, mais desquelles s agit-il? la demande, l offre et l environnement. II) L étude de la demande Lire document 2 page 38 En utilisant les informations du document 2, déterminez la demande effective sur le marché des opérateurs de téléphonie mobile en France, en vous aidant du schéma suivant : Demande théorique 65,3 millions Non consommateurs absolus 10% soit 65,3 x 10 % = 6,53 millions Demande potentielle 90% soit 65,3 x 90% = 58,77 millions Non consommateurs relatifs 15% soit 58,77 x 15% = 8,82 millions Demande effective (85%) 58,77 8,82 = 49,95 millions Donnez les définitions ainsi que des exemples de : Non-consommateurs absolus : ce sont les personnes qui pour des raisons physiques culturelles, morales ou religieuses ne consommeront jamais le produit. Exemple : les personnes lourdement handicapées qui ne peuvent pas utiliser un téléphone portable. Non-consommateurs relatifs : ce sont les personnes qui ne consomment pas le produit pour le moment, mais qui sont susceptibles de le consommer plus tard. Exemple : les bébés et jeunes enfants qui financièrement ne peuvent pas avoir un téléphone portable. TSTMG Page 1 sur 8 Mercatique : Chapitre 4

2 Lire document 3 à 6 page 39 Quelle différence faîtes-vous entre vente en volume et en valeur? Les ventes en volume sont les ventes en nombre de produits ou services vendus (ex : pour le marché de la téléphonie mobile, c est le nombre d abonnés). Les ventes en valeur sont les ventes en unités monétaires (ex : chiffre d affaires total réalisé par les opérateurs). Calculez le taux d évolution en volume et en valeur sur le marché de la téléphonie mobile. Pour calculer un taux d évolution entre 2 périodes, utilisez la formule : é 100 Va = Valeur d arrivée Vd = Valeur de départ Ventes en volume Années 2009/ / /2012 Taux d évolution annuel (65 61,5)/61,5 x 100 = 5,69% (68,6 65)/65 x 100 = 5,54% (73,1 68,6)/68,6 x 100 = 6,56% Taux d évolution global entre 2009/2012 (73,1 61,5)/61,5 x 100 =18,86% Ventes en valeur Années 2009/ / /2012 Taux d évolution annuel (20,9 20,29)/20,29 x 100 = 3% (20,4 20,9)/20,9 x 100 = - 2,39% (19,5 20,4)/20,4x100 = -4,41% Taux d évolution global entre 2009/2012 (19,5 20,29)/20,29 x 100 = -3,89% Analyse : De 2009 à 2012, les ventes en volume sur le marché ont augmenté de 18,86% alors que celles en valeur ont baissé de 3,89%. Cela veut dire que les opérateurs de téléphonie mobile ont de plus en plus d abonnés, mais que chaque abonné leur rapporte moins (baisse de 2,39% à partir de 2010). Ceci peut s expliquer par l arrivée de Free sur le marché qui a cassé les prix (forfait à 2 ) obligeant les autres opérateurs (Orange, Sfr) à baisser le prix de leurs forfaits. En vous aidant de la fiche outil n 2, déterminez la prévision des ventes en valeur pour l année Pourquoi le résultat que vous avez trouvé est-il à relativiser? Année Chiffre d'affaires en milliards d euros 20,29 20,9 20,4 19,5? Il s agit de trouver la prévision des ventes pour l année 2013 en utilisant la méthode des moindres carrés. Pour cela, il nous faut trouver la droite d équation y=ax+b TSTMG Page 2 sur 8 Mercatique : Chapitre 4

3 Etape 2 : Appuyez sur STAT Puis CALC Choisissez LINREG(ax+b) Appuyez sur ENTRER Calculatrice TI Calculatrice Casio Etape 1 : Entrez les 2 variables dans les listes (fonctions statistiques, puis edit) L1 L2 1 20, ,9 3 20,4 4 19,5 Etape 2 : Appuyez sur STAT Puis CALC en appuyant sur F2 Puis REG en appuant sur F3 Choisissez X en appuyant sur F1 Nous obtenons a = -0,287 b = 20,99 La droite de tendance a donc pour équation : y = -0,287x + 20,99 Pour l année 2013 = -0,287 x ,99 = 19,555 milliards Le résultat est à relativiser car il ne s appuie que sur des valeurs passées. En effet, si l on se fie à la prévision, le marché stagnerait de 2012 à Or depuis déjà deux ans, le chiffre d affaires a tendance à diminuer car le contexte concurrentiel a changé avec l arrivée de Free sur le marché, ce que ne prend pas en compte la méthode des moindres carrés. En utilisant les données chiffrées des documents 2 et 3, déterminez le taux d équipement sur le marché des opérateurs de téléphonie mobile. Commentez votre résultat. é 100 Taux d équipement = (73,1 / 65,3) 100 = 111,95 % Le résultat est supérieur à 100 %, cela signifie qu il y a plus de produits en circulation que d habitants en France. Cela peut s expliquer par le multi-équipement. En effet, une même personne peut posséder plusieurs téléphones et donc plusieurs forfaits (un pour la famille, un pour le travail ). Lire document 7 page 40 Quelle est la fréquence d achat de téléphone mobile de Français au cours des 3 derniers mois? 1 personne sur 5 a changé de portable au cours de 3 derniers mois, ce qui est un résultat assez important. Ceci peut s expliquer par le fait que les téléphones portables évoluent très rapidement, ils ont de nouvelles fonctions qui donnent envie aux consommateurs de changer leurs téléphones et d avoir un Smartphone qui fera partie de leur quotidien. Lorsque les Français changent de téléphone portable, sont-ils fidèles à leur opérateur? Oui, ils sont fidèles à 68% ( ) se décomposant ainsi : - 39% conservent la même offre - 29 % modifient leur offre TSTMG Page 3 sur 8 Mercatique : Chapitre 4

4 En utilisant toutes les données précédentes, quelles conclusions concernant la demande M. André Lemoine et Guillaume peuvent-ils tirer? Les conclusions sont les suivantes : - Le nombre d abonnements en téléphonie mobile est de plus en plus important, il peut donc y avoir des opportunités pour ROSESUN - Mais le chiffre d affaires est en baisse, ce qui signifie que pour séduire les Français, ROSESUN devra proposer des offres à bas prix comme le font les autres opérateurs depuis l arrivée de Free sur le marché - Le taux d équipement des Français est très élevé (plus de 100 %), ce qui peut s expliquer par du multi-équipement, le marché est donc saturé. ROSESUN devra plutôt essayer de prendre des abonnés à ces concurrents plutôt que de compter sur de nouveaux abonnés - S il veut attirer des consommateurs, ROSESUN va devoir adapter son offre de forfaits en fonction de la fréquence d achat de téléphones portables des consommateurs. Apparemment, les Français changent souvent leur téléphone portable, ROSESUN devra donc leur proposer de pouvoir changer facilement leur mobile et ce à un prix raisonnable. De plus, dans le cas d un changement de téléphone, ROSESUN devra permettre à ses clients de modifier leur offre de forfait même en cours de contrat Il semble important d en savoir davantage avant de prendre une décision en étudiant notamment la concurrence car d un point de vue de la demande, le marché semble relativement saturé. III) L analyse de la concurrence A) L identification des concurrents Lire document 8 à 10 page 40 Quel indicateur devez-vous calculer pour connaître la place des opérateurs de téléphonie mobile en France en 2011 et 2012? Il faudrait calculer leur part de marché en volume. Réalisez ces calculs entre 2011 et 2012 et analysez vos résultats. Part de marché = (Ventes de l entreprise / Ventes totales du marché) 100 Orange /(29+19,6+12+8) = 42,27% 28,5/(28,5+19,4+11,8+5,6+7,8) = 38,99% SFR 28,57% 26,54% Bouygues Telecom Free Mobile 17,49% 16,14% / 7,66% MVNO 11,66% 10,67% Analyse : De 2011 à 2012, tous les opérateurs (hormis Free) ont vu leur part de marché diminuer : Pour Orange de 3,29 points (38,99 47,27) Pour SFR de 2,03 points Pour Bouygues Telecom de 1,35 point Pour les MVNO de 0,99 point Cette diminution peut s expliquer par l arrivée de Free Mobile sur le marché qui a soustrait des abonnés à tous les autres opérateurs. La part de marché des MVNO est relativement faible sur le marché même si elle a augmenté en 3 ans. Ceci s explique notamment par le fait que beaucoup de MVNO n arrivent pas à rester longtemps sur le marché. Déterminez la position concurrentielle de chacun des opérateurs de la téléphonie mobile. TSTMG Page 4 sur 8 Mercatique : Chapitre 4

5 Sur le marché : Orange est le leader (chef de file) avec 38,99% de parts de marché. SFR est le challenger (prétendant) avec 26,54% de parts de marché. Il est loin du leader avec 12,45 points de moins. Bouygues Telecom et les MVNO sont des suiveurs. Free Mobile est l outsider puisqu il vient d arriver sur le marché et qu il possède déjà 7,66% de parts de marché. Lire document 11 page 41 En utilisant vos connaissances de première, caractérisez la structure concurrentielle du marché des opérateurs de téléphonie mobile. Il s agit d une structure oligopolistique car 3 opérateurs (Orange, SFR et Bouygues) détiennent plus de 80% du marché. Indiquez pour ROSESUN quelles organisations la concurrenceraient de façon directe et quels sont les autres secteurs qui la concurrenceraient mais de façon indirecte. Concurrence directe : Orange, SFR, Bouygues Telecom, Free Mobile, les MVNO Concurrence indirecte : les secteurs de la téléphonie fixe et d Internet (avec des outils comme Skype par exemple) Après avoir étudié la concurrence, ROSESUN se demande s il peut s installer sur le marché français. Que lui conseillezvous? C est un marché sur lequel la concurrence est vive, surtout depuis l arrivée de Free Mobile sur le marché. Trois opérateurs détiennent plus de 80% de parts de marché, il semble difficile de s insérer sur le marché. Free mobile y est arrivé mais il était déjà connu en tant que fournisseur d accès Internet et sa stratégie commerciale agressive a été une réussite. Si ROSESUN souhaite se développer en France, il ne peut pas obtenir une cinquième licence (distribuée uniquement par l ARCEP). La solution est de devenir un MVNO. Peut-être a-t-il intérêt à proposer des offres sur un créneau spécifique qui ne serait pas encore occupé par ses concurrents. B) Les performances commerciales et financières des concurrents Lire document 12 à 15 page Analysez la performance commerciale des MVNO sur le marché Français en précisant notamment leurs ventes, leur notoriété, leur fidélité, leur image de marque. Les ventes en volume des MVNO sur le marché ont diminué au profit de Free Mobile notamment (voir document 9). Virgin Mobile est le leader des MVNO avec un chiffre d affaires de 520 millions d euros. La notoriété des MVNO a augmenté en 5 ans passant de 35% à 72%. Ce sont surtout Virgin Mobile, NRJ Mobile et M6 Mobile qui sont les MVNO les plus connus notamment car ce sont eux qui communiquent le plus. De plus, ce sont eux qui bénéficient de la meilleure image de marque. Les Français sont fidèles à leurs opérateurs (42% n ont jamais changé d opérateurs), ils sont également fidèles aux MVNO même si l arrivée de Free sur le marché pourrait modifier ce comportement. Qu en est-il de la rentabilité et des marges dégagées par les MVNO sur le marché? Le leader des MVNO, Virgin Mobile, a été rentable (bénéfice de 21 millions d euros) malgré la perte de certains clients qu elle a remplacés par des clients plus rentables. Mais ce n est pas le cas d autres MVNO comme NRJ Mobile qui est en perte depuis TSTMG Page 5 sur 8 Mercatique : Chapitre 4

6 Les MVNO dégagent des marges peu importantes car ils dépendent des grands opérateurs qui leur louent leur réseau, c est un coût fixe important qui impacte leur prix et donc leurs marges. Que pouvez-vous conseiller à ROSESUN? L étude des performances des MVNO sur le marché Français n est pas très rassurante. En effet, seul le leader Virgin mobile semble dégager un chiffre d affaire suffisant pour être rentable. Les autres MVNO réalisent des marges très faibles et peuvent même être en perte, ils sont en «mode survie». L arrivée de Free Mobile sur le marché ne devrait pas améliorer la situation. De plus, les français semblent fidèles à leurs opérateurs et n en changeraient que pour un rapport qualité/prix plus intéressant. Devant toutes ces contraintes, ROSESUN ne devrait sans doute pas investir le marché français. IV) L étude de l environnement Lire document 16 page 44 En utilisant vos connaissances de première en management et de sciences de gestion, rappelez la définition de la notion d environnement. Citez les différentes composantes de l environnement que vous connaissez. L environnement est l ensemble des variables qui influencent directement ou indirectement le marché de l entreprise. Les principaux environnements sont : l environnement Politique (P) l environnement Economique (E) l environnement Sociétal (S) l environnement Technologique (T) l environnement Ecologique (E) l environnement Légal (L) Indiquez à quels environnements les extraits du document 16 page 44 font référence. Extrait 1 : Technologique Extrait 2 : Economique Extrait 3 : Légal Extrait 4 : Ecologique Expliquez en quoi ces environnements peuvent influencer ROSESUN. Quel environnement pourrait inciter ROSESUN à ne pas se développer sur le marché français? ROSESUN doit s adapter aux différents environnements liés au marché Français des opérateurs de téléphonie mobile. Il doit tout d abord se renseigner sur le cadre juridique Français et notamment sur l ARCEP. De plus, ROSESUN devra s adapter aux innovations technologiques comme la 4G. Les français sont très sensibles à l écologie, ROSESUN devra en tenir compte dans son offre. TSTMG Page 6 sur 8 Mercatique : Chapitre 4

7 V) L analyse du marché En utilisant toutes les informations disponibles dans ce chapitre et à partir de la méthodologie dans la synthèse du cours, réalisez l étude du marché. Introduction Le marché étudié est celui des opérateurs de téléphonie mobile en France. C est un marché mature. A-Analyse de la demande quantitative B- Analyse de la demande qualitative I- Etude de la demande De 2009 à 2012, les ventes en volume sur le marché ont augmenté de 15,87% alors que celles en valeur ont baissé de 3,89%. Ceci peut s expliquer par le fait que les prix sur le marché ont baissé. C est l arrivée de Free sur le marché qui a proposé des offres à prix très intéressants qui est à l origine de cette diminution car les grands opérateurs comme Orange ou SFR pour faire face à cette nouvelle concurrence ont dû également baisser le prix de leurs forfaits. Le taux d équipement est de 111,95%, ce qui peut s expliquer par le fait que certains abonnés sont multi-équipés (ils possèdent plusieurs abonnements). La fréquence d achat des téléphones portables est relativement importante. C est un marché saturé. Il manque beaucoup d informations sur la demande qualitative, cependant il est possible de savoir : - les individus sont fidèles à leurs opérateurs (doc. 7) - leur frein principal est rationnel : il s agit du prix (doc. 14) - une de leurs attentes est la qualité du réseau et ils recherchent les conseils d un vendeur (doc.14) A-Analyse des produits sur le marché B- Analyse des producteurs C- Analyse des distributeurs II- Etude de l offre Il n y a pas d informations sur les forfaits proposés, sur leurs poids, leurs évolutions Il manque des informations sur les grands opérateurs mobiles. La plupart des informations concernent les MVNO. La concurrence peut être indirecte (ligne téléphonique et Internet). Concernant la concurrence directe : Orange est leader (38,99%), il est loin devant le challenger SFR et devant les suiveurs Bouygues et les MVNO. Free Mobile est l outsider, il a modifié le marché. En effet, les opérateurs ont dû modifier leur stratégie en diminuant leur prix pour s aligner sur Free. La structure concurrentielle est un oligopole. Les performances commerciales et financières des MVNO sont très contrastées. Leur notoriété a augmenté, leur image de marque est positive mais leurs ventes ont diminué et ils ont du mal à être rentables et ils dégagent des marges très faibles. Pas d informations sur les distributeurs. III- Etude de l environnement Il n y a pas d information sur les environnements démographiques et culturels. Plusieurs environnements impactent le marché de la téléphonie mobile, l environnement institutionnel avec l autorité de régulation (l ARCEP), l environnement technologique (les Smartphones, la 4G ), l environnement écologique (une demande de recyclage des téléphones portables) et l environnement socio-économique (négatif en France avec des prix en baisse et des opérateurs en difficulté). Conclusion Le marché des opérateurs de téléphonie mobile est un marché saturé, les ventes en volume sont en augmentation mais celles en valeur son en baisse car les prix ont diminué. La concurrence est très forte, l arrivée de Free sur le marché à relancer la concurrence notamment des opérateurs historiques comme Orange ou SFR qui étaient confortablement installés sur un marché en oligopole. Les MVNO ont vu leur notoriété augmenté, leur part de marché a évolué positivement sur les 3 dernières années avant l arrivée de Free sur le marché qui a été à l origine de la baisse de leur nombre d abonnés. L environnement socio-économique n est pas très positif sur le marché français des opérateurs de téléphonie mobile et c est un marché très réglementé. Il semble donc difficile de pénétrer le marché, pour cette raison ROSESUN devrait étudier d autres possibilités. TSTMG Page 7 sur 8 Mercatique : Chapitre 4

8 Conseillez-vous à ROSESUN de s installer sur le marché français? Justifiez votre réponse. Le marché Français des opérateurs de téléphonie mobile semble saturé. Depuis l arrivée de Free Mobile, la concurrence y est très importante même si trois opérateurs contrôlent le marché. L environnement socio-économique n est pas positif, le cadre institutionnel est très réglementé par l ARCEP. Nous ne conseillons pas à ROSESUN d investir le marché français. Il devrait étudier le marché belge, qui est son autre option, pour voir s il y a davantage d opportunités. TSTMG Page 8 sur 8 Mercatique : Chapitre 4

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr Attention Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos

Plus en détail

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON FICHE CONSEIL Page : 1/9 INTERPRETER SON Vous connaissez chaque année le résultat de votre activité lors de l élaboration de vos comptes annuels. Vous pouvez

Plus en détail

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages I. Consignes générales Le dossier répond à des critères d exigences qui ont été définies par le référentiel de

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables

Plus en détail

Document 3 : Selfcoiff, un salon de coiffure où la cliente peut faire elle-même son brushing

Document 3 : Selfcoiff, un salon de coiffure où la cliente peut faire elle-même son brushing Terminale STMG Mercatique Thème 1 : Mercatique et consommateur Chapitre 2 : La mercatique cherche-t-elle à répondre aux besoins des consommateurs ou à les influencer? Séquence 2 : Les composantes du marché,

Plus en détail

DÉCROCHEZ ET RÉUSSISSEZ VOS ENTRETIENS RÉSEAU

DÉCROCHEZ ET RÉUSSISSEZ VOS ENTRETIENS RÉSEAU DÉCROCHEZ ET RÉUSSISSEZ VOS ENTRETIENS RÉSEAU Quel est l objectif de cet exercice? Décrocher, réussir et exploiter un entretien réseau. Ce dernier consiste en un rendez-vous (face à face ou par téléphone)

Plus en détail

CRÉER MA BOÎTE en étant étudiant?

CRÉER MA BOÎTE en étant étudiant? CRÉER MA BOÎTE en étant étudiant? Promotion Petit Poucet 2008 er et 3 mois de conseil 10 lauréats récompensésp Diagnostic personnalisé offert aux 30 finalistes Conception : Agence Cavernamuth www.cavernamuth.com

Plus en détail

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête DEPARTEMENT OPINION INSTITUTIONNEL Erwan LESTROHAN Chef de groupe 01 55 33 20 05 erwan.lestrohan@lh2.fr Guillaume Inigo Chargé d études 01 55 33 20 57 guillaume.inigo@lh2.fr

Plus en détail

Téléphonie mobile : le gouvernement contre le consommateur

Téléphonie mobile : le gouvernement contre le consommateur Téléphonie mobile : le gouvernement contre le consommateur par Bruno LUNDI Le gouvernement est en passe de renoncer à ouvrir une quatrième licence de téléphonie mobile de troisième génération en France.

Plus en détail

«Identifier et définir les risques pour mesurer les impacts sur le résultat et l organisation»

«Identifier et définir les risques pour mesurer les impacts sur le résultat et l organisation» Episode #3 - Le pilotage des Risques, bien sûr! Une évidence pas toujours si claire. Alexis Missoffe Senior Manager @Décision Performance Conseil (DPC) L Episode 2 de notre série sur les risques a introduit

Plus en détail

LIBERALISATION DU FIXE : LE POURQUOI, LE COMMENT ET LES CONSEQUENCES

LIBERALISATION DU FIXE : LE POURQUOI, LE COMMENT ET LES CONSEQUENCES Capital Humain & Technologies Direction des Affaires Générales Département des Etudes et de la Documentation Thème du mois LIBERALISATION DU FIXE : LE POURQUOI, LE COMMENT ET LES CONSEQUENCES Plan : Introduction

Plus en détail

Voici quelques outils pour nous aider à donner et recevoir des recommandations!

Voici quelques outils pour nous aider à donner et recevoir des recommandations! Newsletter BNI Bonjour à tous, Voici quelques outils pour nous aider à donner et recevoir des recommandations! Comment et pourquoi recommander? (Page 1) L objectif de cet outil est de tirer un maximum

Plus en détail

Hausse de la TVA dans les télécoms : un kit de l UFC-Que Choisir pour une résiliation sereine

Hausse de la TVA dans les télécoms : un kit de l UFC-Que Choisir pour une résiliation sereine Hausse de la TVA dans les télécoms : un kit de l UFC-Que Choisir pour une résiliation sereine Le gouvernement a entériné, dans la loi de finances pour 2011, une hausse de la taxe sur la valeur ajoutée

Plus en détail

51 Idées pour créer son autoentreprise

51 Idées pour créer son autoentreprise Écrit et réalisé par Mikhaël Vicarini 51 Idées pour créer son autoentreprise Première impression : Janvier 2011 Dernière édition le : 5 avril 2011 Ce même livre a été créé pour le format ebook et livre

Plus en détail

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT CE DOCUMENT EST VOTRE LIVRET PARTICIPANT Lisez la première partie, puis complétez la 2 e. Reportez en début de 3 e partie les éléments clés de votre stratégie de mobilité 1 CETTE PREMIERE PARTIE EST A

Plus en détail

Système d information : Maximiser le retour sur investissement

Système d information : Maximiser le retour sur investissement Améliorer le contrôle interne Système d information : Maximiser le retour sur investissement LAURA FREDERICK, CONSULTANTE EN TI ET GESTION DU CHANGEMENT, ECHANGE, LLC, (MARS 2002) WWW.GLOBALECHANGE.COM

Plus en détail

MANAGEMENT DES ENTREPRISES : Devoir n 1

MANAGEMENT DES ENTREPRISES : Devoir n 1 BTS S.T.1 C.1 Le 01/10/10 MANAGEMENT DES ENTREPRISES : Devoir n 1 L entreprise «BOIS CONSTRUCTION» Durée : 1 heure A partir des documents en annexe, de vos connaissances et de votre réflexion, vous traiterez

Plus en détail

Diagnostic commercial

Diagnostic commercial Diagnostic commercial Si elle veut réussir, l entreprise doit avant tout vendre son produit. Pour cela, la fonction commerciale en son sein lui est d une grande utilité. Ceci est dû à la finalité même

Plus en détail

BTS Blanc NRC 1e année

BTS Blanc NRC 1e année BTS Blanc NRC 1e année Durée : 4 heures Présentation du sujet La a pour activités : La vente et la maintenance de véhicules industriels La vente et l entretien de véhicules aux particuliers d une grande

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

Les calculs fondamentaux pour son entreprise

Les calculs fondamentaux pour son entreprise Les calculs fondamentaux pour son entreprise 1. Seuil de rentabilité et point mort : Définition et calcul Seuil de Rentabilité et Point Mort sont deux facettes d un même concept. Petite-entreprise. net

Plus en détail

ACTIONS COMMERCIALES

ACTIONS COMMERCIALES G R O U P E I P H A R M Indispensable à votre Santé ACTIONS COMMERCIALES DISTRIBUTION DE FLYERS À L OFFICINE 89 rue du Commerce, 75015 Paris Téléphone: 01 42 88 07 96 fax: 01 42 30 79 18 www.ipharmsas.org

Plus en détail

A - Quatre stratégies de sous-traitance

A - Quatre stratégies de sous-traitance Enjeux du secteur Les nouveaux enjeux de la sous-traitance A - Quatre stratégies de sous-traitance B - Des exigences spécifiques selon les clients C - Trois critères de positionnement des activités des

Plus en détail

ETUDE TERRAIN Projet marketing 2 ème Année ESG 2 ème Semestre 2008. COORDINATEUR : Alain Kruger

ETUDE TERRAIN Projet marketing 2 ème Année ESG 2 ème Semestre 2008. COORDINATEUR : Alain Kruger ETUDE TERRAIN Projet marketing 2 ème Année ESG 2 ème Semestre 2008 COORDINATEUR : Alain Kruger mail : akruger@esg.fr RAPPEL DES DELAIS : Constitution des équipes et des projets Semaine du 21 janvier 2008

Plus en détail

FICHES PRATIQUES LA CINQUIEME PARTIE : LE DEMARRAGE ET LE CONTROLE DE L ACTIVITE

FICHES PRATIQUES LA CINQUIEME PARTIE : LE DEMARRAGE ET LE CONTROLE DE L ACTIVITE FICHES PRATIQUES LA CINQUIEME PARTIE : LE DEMARRAGE ET LE CONTROLE DE L ACTIVITE 107 ««LLee ddéémaarrrraaggee eett llee l ddéévveel llooppppeemeenntt ddee ll l eennttrreepprri iissee»» Maintenant que vous

Plus en détail

Assises Professionnelles du Livre A l heure du numérique. Le marché du livre et l émergence d une demande de livre numérique

Assises Professionnelles du Livre A l heure du numérique. Le marché du livre et l émergence d une demande de livre numérique Assises Professionnelles du Livre A l heure du numérique Le marché du livre et l émergence d une demande de livre numérique Céline FEDOU, GFK Philippe PERSON, GFK 17 mars 2009 1 Philippe PERSON (GFK, directeur

Plus en détail

L unité U5 est validée par le contrôle de l acquisition des compétences relevant des fonctions suivantes issues du référentiel de certification :

L unité U5 est validée par le contrôle de l acquisition des compétences relevant des fonctions suivantes issues du référentiel de certification : CAHIER DES CHARGES POUR LES AUTEURS DE SUJET EPREUVE E5 BTS TECHNICO-COMMERCIAL 1. RAPPEL DE LA DEFINITION DE L'EPREUVE E5 - MANAGEMENT ET GESTION D ACTIVITÉS TECHNICO-COMMERCIALES (COEF. 4) U5 1. Finalités

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion CLASSE DE SECONDE La série technologique hôtellerie-restauration présente des particularités

Plus en détail

Première Matinale de la CDFA Fidéliser Conquérir de nouveaux clients

Première Matinale de la CDFA Fidéliser Conquérir de nouveaux clients Première Matinale de la CDFA Fidéliser Conquérir de nouveaux clients Michèle GUIGNARD 7 MAI 2009 Développement & Moyens Commerciaux 16 Chemin du Bougeng 31 Les objectifs Prendre conscience et trouver une

Plus en détail

Comment réaliser une enquête par questionnaire?

Comment réaliser une enquête par questionnaire? Comment réaliser une enquête par questionnaire? 1. L objectif d une enquête : L enquête de satisfaction est un baromètre qui permet de prendre le pouls de la clientèle. Simple et peu coûteuse, elle révèle

Plus en détail

Réussir ses salons professionnels. Jeudi 24 mars 2016

Réussir ses salons professionnels. Jeudi 24 mars 2016 Réussir ses salons professionnels Jeudi 24 mars 2016 Jacques-Olivier Garda Apporter des Solutions Concrètes et Opérationnelles aux TPE PME pour les aider à Vendre Plus et Vendre Mieux Nos actions : Aider

Plus en détail

La magie de l intérêt composé (comment 5 K$ peuvent vous rapporter 150 K$)

La magie de l intérêt composé (comment 5 K$ peuvent vous rapporter 150 K$) La magie de l intérêt composé (comment 5 K$ peuvent vous rapporter 150 K$) 08 avril 2016 Lorsque vous pensez à vos placements, la première question qui vous vient à l esprit est de savoir quel rendement

Plus en détail

Proposés à un tarif préférentiel, les six produits disponibles ont été revus au 1 er janvier 2016 pour mieux répondre à vos attentes.

Proposés à un tarif préférentiel, les six produits disponibles ont été revus au 1 er janvier 2016 pour mieux répondre à vos attentes. Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne, toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

Guide pratique des aides à Guide pratique pour la propriété intellectuelle les études de faisabilité en Wallonie

Guide pratique des aides à Guide pratique pour la propriété intellectuelle les études de faisabilité en Wallonie Guide Guide pratique pratique des pour aides à la les propriété études de intellectuelle faisabilité en Wallonie SOMMAIRE 1. L innovation technologique... 2 2. Le cadre légal des aides... 2 2.1. Recherche

Plus en détail

Fiche 2.1.2.1. Le libre-échange.

Fiche 2.1.2.1. Le libre-échange. Fiche 2.1.2.1. Le libre-échange. Questions : Qu est-ce que le libre-échange? Quels sont les avantages du libre-échange? Quelles en sont les limites? Exercice 1 : Doc. 1, p. 70 : Définissez le libre-échange.

Plus en détail

1. Un tableau de bord n a d intérêt que dans les grandes entreprises réalisant plusieurs lignes de produits.

1. Un tableau de bord n a d intérêt que dans les grandes entreprises réalisant plusieurs lignes de produits. 1. Un tableau de bord n a d intérêt que dans les grandes entreprises réalisant plusieurs lignes de produits. VRAI OUI FAUX NON 2. La gestion budgétaire et le système de tableau de bord sont un moyen de

Plus en détail

PGE L3 2015/2016 COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS

PGE L3 2015/2016 COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS EXERCICES PARTIE 2 : INTERPRETATION DES ETATS FINANCIERS SKEMA Business School 1/19 Exercice 1 : VRAC 2 En reprenant le bilan comptable de l exercice 1 Partie 1 (VRAC),

Plus en détail

Pouvez-vous assurer davantage d innovation dans tout votre portefeuille de produits?

Pouvez-vous assurer davantage d innovation dans tout votre portefeuille de produits? FICHE DE PRÉSENTATION DE LA SOLUTION Solutions Project & Portfolio Management pour l innovation de vos produits Pouvez-vous assurer davantage d innovation dans tout votre portefeuille de produits? you

Plus en détail

Nécessité d une réglementation pour la région des Etats Arabes

Nécessité d une réglementation pour la région des Etats Arabes Nécessité d une réglementation pour la région des Etats Arabes Bill Wigglesworth Directeur général adjoint, Offtel, R-U 1984-94 (Directeur général par intérim 1992-93) Processus de réforme des télécoms

Plus en détail

CONCOURS N ATJ02 ADJOINT TECHNIQUE DE LA RECHERCHE

CONCOURS N ATJ02 ADJOINT TECHNIQUE DE LA RECHERCHE Centre Organisateur : Antilles-Guyane C O N C O U R S E X T E R N E S I T S E S S I O N 2 0 1 1 CONCOURS N ATJ02 ADJOINT TECHNIQUE DE LA RECHERCHE Adjoint en gestion administrative EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE

Plus en détail

ACADÉMIE EDGEPOINT. La magie de l intérêt composé (comment 5 K$ peuvent vous rapporter 150 K$)

ACADÉMIE EDGEPOINT. La magie de l intérêt composé (comment 5 K$ peuvent vous rapporter 150 K$) ACADÉMIE EDGEPOINT La magie de l intérêt composé (comment 5 K$ peuvent vous rapporter 150 K$) Lorsque vous pensez à vos placements, la première question qui vous vient à l esprit est de savoir quel rendement

Plus en détail

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION CENTRE LORRAIN DE GESTION Des Métiers et Professions Indépendantes COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION Siège : 1, Avenue Foch 57000 METZ Tel : 03.87.74.20.51 - Fax : 03.87.36.52.73 * Site Internet : www.cglor.fr

Plus en détail

Fiche pratique : Réflexion sur le développement de l entreprise

Fiche pratique : Réflexion sur le développement de l entreprise Fiche pratique : Réflexion sur le développement de l entreprise Réflexion sur votre situation actuelle Quelles sont actuellement les compétences de votre entreprise? Compétences techniques Autres compétences

Plus en détail

DU RESULTAT AUX FLUX DE TRESORERIE. de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création.

DU RESULTAT AUX FLUX DE TRESORERIE. de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création. DU RESULTAT AU FLU DE TRESORERIE Cette étude a pour objet : de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création. de faire des simulations à partir d un tableur et

Plus en détail

ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE. Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial Comparaison de plusieurs politiques commerciales

ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE. Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial Comparaison de plusieurs politiques commerciales ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE La notion de prix de vente Les objectifs financiers Les objectifs commerciaux Les remises et rabais Exercice et corrigé Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial

Plus en détail

QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME?

QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME? Contrat n FR/06/B/P/PP-152512 QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME? REUNION DU PARTENARIAT FRANÇAIS : CCCA-BTP, MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, CREDIJ Paris, le 22 janvier 2008 de 10 h à

Plus en détail

Thème 4 ÉVALUATION ET PERFROMANCE

Thème 4 ÉVALUATION ET PERFROMANCE Découverte du chapitre : Manuel page 185 I La mesure de la performance commerciale dans une organisation. Découverte 1 : manuel page 194 questions 1 à 3 Les indicateurs quantitatifs de la performance commerciale

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

Sommaire. Le concept. p.3. Les chiffres. p.5. La revue de presse.p.7. Contact.p.9

Sommaire. Le concept. p.3. Les chiffres. p.5. La revue de presse.p.7. Contact.p.9 Un mot des créateurs En créant bpeek nous avions une motivation simple, intégrer les consommateurs au cœur du business des entreprises, développer un lien direct entre ces deux mondes. Bpeek permet aux

Plus en détail

MERCEDES BENZ FINANCIAL SERVICES: VOTRE PARTENAIRE FINANCIER

MERCEDES BENZ FINANCIAL SERVICES: VOTRE PARTENAIRE FINANCIER MERCEDES BENZ FINANCIAL SERVICES: VOTRE PARTENAIRE FINANCIER Ce prospectus est rédigé au nom du vendeur dont le cachet figure ci-dessous et agissant comme intermédiaire de crédit. Cachet de l intermédiaire

Plus en détail

ÉPREUVE DE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS

ÉPREUVE DE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS Session 2008 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE DE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 4 Le sujet comporte 5 pages numérotées

Plus en détail

Analyse de faisabilité de projets. 22 mai 2012 1

Analyse de faisabilité de projets. 22 mai 2012 1 Cours 4 Analyse de faisabilité de projets 22 mai 2012 1 Projets : Rappel Un projet est un effort unique et temporaire Chaque projet a un cycle de vie qui comporte plusieurs phases Il est important que

Plus en détail

STRATÉGIE MARKETING VO COMMENT LA DÉVELOPPER, COMMENT LA CONTRÔLER

STRATÉGIE MARKETING VO COMMENT LA DÉVELOPPER, COMMENT LA CONTRÔLER CHAPITRE 2 STRATÉGIE MARKETING VO COMMENT LA DÉVELOPPER, COMMENT LA CONTRÔLER Ce que Vous allez apprendre dans ce chapitre Les premiers pas de la stratégie VO Le fonctionnement de la matrice de stockage

Plus en détail

Chapitre 1 : La stratégie marketing

Chapitre 1 : La stratégie marketing Chapitre 1 : La stratégie marketing SECTION 1 : la segmentation stratégique La démarche marketing : - Analyse : marketing Etudes (diagnostic externe et interne : environnement, marché, concurrence) - Elaboration

Plus en détail

Supermarché CHAMPION CORRIGE

Supermarché CHAMPION CORRIGE BTS Management des Unités Commerciales EPREUVE E4 : Management et Gestion des Unités Commerciales Supermarché CHAMPION CORRIGE Remarque préalable : l introduction et la conclusion ne sont plus demandées

Plus en détail

Le contrôle de gestion à la Banque Populaire, au niveau opérationnel

Le contrôle de gestion à la Banque Populaire, au niveau opérationnel Le contrôle de gestion à la Banque Populaire, au niveau opérationnel Présentation de la Banque Populaire La Banque Populaire est à la fois une banque de détail et de proximité. De ce fait, les objectifs

Plus en détail

Simulation d un marché concurrentiel

Simulation d un marché concurrentiel Simulation d un marché concurrentiel Partie 1 : le jeu (1h) Règles du jeu expliqué par le professeur Support fourni par le professeur : chaque vendeur et chaque acheteur doit avoir un document pour marquer

Plus en détail

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3 Enquête sur la France des classes Vague 3 Tome 2 : Focus sur l école FD/JF/FG/MCP N 112507 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Jérôme Fourquet / Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Département Opinion et

Plus en détail

À la suite du diagnostic, l'entreprise pourra déduire l une des trois conclusions suivantes :

À la suite du diagnostic, l'entreprise pourra déduire l une des trois conclusions suivantes : DIAGNOSTIC EXPORTATION Avant d'aborder un marché étranger, comme avant de prendre toute décision importante concernant l'exportation, le gestionnaire doit vérifier que son entreprise est prête à exporter

Plus en détail

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4 BAC PRO Rôle, objectifs et moyens d action d un point de vente 1 FICHE Être capable de Définir et comprendre le rôle et les objectifs d un point de vente. Identifier comment le magasin peut atteindre ses

Plus en détail

Corrigé - Les Laboratoires Cattier

Corrigé - Les Laboratoires Cattier CIE4DME Session 2009 Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U41 Analyse diagnostique des marchés étrangers Corrigé - Les Laboratoires Cattier PARTIE I : L ÉTUDE

Plus en détail

Management de l'énergie en entreprise, du diagnostic à la certification

Management de l'énergie en entreprise, du diagnostic à la certification www.entreprenezenlorraine.fr / Management de l'énergie en entreprise, du diagnostic à la certification Source : Chambre de commerce et d'industrie de Paris - inforeg Date de mise à jour : 04/07/2014 Qu'est-ce

Plus en détail

GUIDE DU DOSSIER ANALYSE MISSION ENTREPRISE

GUIDE DU DOSSIER ANALYSE MISSION ENTREPRISE ANNEE 2015/2016 GUIDE DU DOSSIER ANALYSE MISSION ENTREPRISE BACHELOR 3 SEMESTRE 6 1 Vous allez effectuer un stage ou une mission en alternance pendant votre année académique. Vous trouverez ci-après les

Plus en détail

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité.

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité. Gérer son entreprise Gérer une entreprise et la faire prospérer ne s improvisent pas. Cela nécessite au contraire des connaissances spécifiques, de la réactivité et une grande rigueur. Si votre métier

Plus en détail

L étude d une situation pratique en droit des sociétés

L étude d une situation pratique en droit des sociétés Méthodologie Thème 1 1 Les conditions de l épreuve À l examen, l épreuve n 2 du DCG concernant le droit des sociétés et autres groupements dure trois heures (coefficient 1) et porte sur l étude d une ou

Plus en détail

Calculer l'indexation des tarifs d'achat de l'électricité photovoltaïque raccordée au réseau Mise à jour du 23 septembre 2013

Calculer l'indexation des tarifs d'achat de l'électricité photovoltaïque raccordée au réseau Mise à jour du 23 septembre 2013 Calculer l'indexation des tarifs d'achat de l'électricité photovoltaïque raccordée au réseau Mise à jour du 23 septembre 2013 Quels indices utiliser? Selon l'arrêté du 14 Janvier 2010, vous devez effectuer

Plus en détail

Le marché. Définitions Le marché. Définitions Le marché du produit

Le marché. Définitions Le marché. Définitions Le marché du produit Le marché Le marché Le marché du produit Classification de C. MATRICON Les marchés amont et aval Parts de marché Les composantes du marché La demande L offre L environnement Définition Critères Techniques

Plus en détail

Vendre en ligne, par où commencer? Michaël BOURGEONNIER, Gérant de l'agence Paprika Studio

Vendre en ligne, par où commencer? Michaël BOURGEONNIER, Gérant de l'agence Paprika Studio Vendre en ligne, par où commencer? Michaël BOURGEONNIER, Gérant de l'agence Paprika Studio Vendre en ligne, par où commencer? Intervenant : Michaël Bourgeonnier Agence de communication : PaPrika Studio,

Plus en détail

3. Prendre RDV avec un lead généré par les actions marketing firme. Direction Marketing Clients Firme

3. Prendre RDV avec un lead généré par les actions marketing firme. Direction Marketing Clients Firme 3. Prendre RDV avec un lead généré par les actions marketing firme 48 Prendre RDV avec un lead généré par les actions marketing Firme Organisation de l atelier Durée Thème Pédagogie 15 Présentation de

Plus en détail

Modèle/Exemple - Business plan

Modèle/Exemple - Business plan Modèle/Exemple - Business plan Insérez ici le logo de votre enseigne/société NOM/Prénom Addresse 1 Addresse 2 Ville Code Postal Téléphone Fax Mobile E-mail Site Internet Sommaire Page 1. Introduction -

Plus en détail

Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France

Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France Sondage réalisé à l occasion du Salon des Entrepreneurs 2010 Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France 21 janvier 2010 - Le Meurice Méthodologie page 2 Méthodologie Étude quantitative réalisée

Plus en détail

FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION DUT GEA IMMOBILISATIONS. 2/3 l amortissement dégressif OBJECTIF DU DOSSIER :

FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION DUT GEA IMMOBILISATIONS. 2/3 l amortissement dégressif OBJECTIF DU DOSSIER : FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION DUT GEA L AMORTISSEMENT DES IMMOBILISATIONS 2/3 l amortissement dégressif OBJECTIF DU DOSSIER : «ETRE CAPABLE D ETABLIR LE PLAN D AMORTISSEMENT D UNE IMMOBILISATION

Plus en détail

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Opération Vigilance Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Certains parents hésitent à parler de sécurité personnelle avec leur enfant par crainte de l effrayer ou d affecter sa

Plus en détail

Gestion de projet. Epreuves. Examens modulaires SVF-ASFC. Durée de l examen: 60 minutes. Moyens auxiliaires autorisés: aucun

Gestion de projet. Epreuves. Examens modulaires SVF-ASFC. Durée de l examen: 60 minutes. Moyens auxiliaires autorisés: aucun Examens modulaires SVF-ASFC Edition Automne 2009 Gestion de projet Epreuves Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: aucun Collez ici votre timbre d identification SVP! Points: Note:

Plus en détail

Les particuliers : ils téléphonent autant la journée que le soir, envoient quelques SMS, leur consommation peut varier entre 1 h et 15 h environ

Les particuliers : ils téléphonent autant la journée que le soir, envoient quelques SMS, leur consommation peut varier entre 1 h et 15 h environ Les particuliers : ils téléphonent autant la journée que le soir, envoient quelques SMS, leur consommation peut varier entre 1 h et 15 h environ Les jeunes ou étudiants : ils ont un budget limité, ils

Plus en détail

LES BASES DE VOTRE AFFAIRE À DOMICLE QUELS SONT LES OBJECTIFS DE CE DOSSIER?

LES BASES DE VOTRE AFFAIRE À DOMICLE QUELS SONT LES OBJECTIFS DE CE DOSSIER? 2010 Groupe Kangen STi 1 LES BASES DE VOTRE AFFAIRE À DOMICLE Félicitations! Si vous lisez ces lignes c est que vous souhaitez vraiment améliorer votre qualité de vie. Ce dossier est la première étape

Plus en détail

LA commercialisation du produit hôtelier

LA commercialisation du produit hôtelier U LA commercialisation du produit hôtelier Encadré par : Professeur GHARAD Réalisé par : IDLAHCEN KHAL SOFFI ADIL Licence professionnelle option : MANAGEMENT HOTELIER Année universitaire 2011-2012 S O

Plus en détail

Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009

Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009 Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009 Le gouvernement a créé une commission présidée par Paul Champsaur pour faire

Plus en détail

Développer mon Réseau avec Frédéric M

Développer mon Réseau avec Frédéric M Réseau Frédéric M France Développer mon Réseau avec Frédéric M Missions et Qualités d un Distributeur qui veut réussir dans le Marketing de Réseaux Ce que je dois Savoir Ce que je dois Etre Ce que je dois

Plus en détail

ÉPREUVE 5. La Partie "Gestion hôtelière et droit" et la Partie "Mathématiques" seront traitées sur des copies séparées.

ÉPREUVE 5. La Partie Gestion hôtelière et droit et la Partie Mathématiques seront traitées sur des copies séparées. ÉPREUVE 5 GESTION HÔTELIÈRE ET MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures 30 Coefficient : 7 La Partie "Gestion hôtelière et droit" et la Partie "Mathématiques" seront traitées sur des copies séparées. Les deux copies

Plus en détail

La protection de vos revenus à votre pension est d une

La protection de vos revenus à votre pension est d une AVEZ-VOUS PROTÉGÉ La pension est certainement le souci majeur de beaucoup d entre vous. C est en tout cas ce que nous avons pu constater de la grande enquête de Vivium réalisée en collaboration avec Moneytalk.

Plus en détail

Guide. Parlons-en... BIEN ACHETER SON ÉLECTRICITÉ & SON GAZ. www.energie2007.fr

Guide. Parlons-en... BIEN ACHETER SON ÉLECTRICITÉ & SON GAZ. www.energie2007.fr Parlons-en... Guide BIEN ACHETER SON ÉLECTRICITÉ & SON GAZ www.energie2007.fr Édito 1 er juillet 2007 : les marchés de l électricité et du gaz naturel s ouvrent à la concurrence. Il est désormais possible

Plus en détail

Questions / Réponses Prime d activité et gestion des non-salariés Sommaire

Questions / Réponses Prime d activité et gestion des non-salariés Sommaire Questions / Réponses Prime d activité et gestion des non-salariés Sommaire 1. Les non-salariés qui déclarent un bénéfice... 3 1.1. Les NSA au réel... 3 1.1.1. Les conditions d accès propres... 3 1.1.2.

Plus en détail

LA QUALITÉ DES ALIMENTS D ORIGINE ANIMALE VUE PAR LES PROFESSIONNELS DE LA PRODUCTION, DE LA FABRICATION ET DE LA DISTRIBUTION

LA QUALITÉ DES ALIMENTS D ORIGINE ANIMALE VUE PAR LES PROFESSIONNELS DE LA PRODUCTION, DE LA FABRICATION ET DE LA DISTRIBUTION 1 LA QUALITÉ DES ALIMENTS D ORIGINE ANIMALE VUE PAR LES PROFESSIONNELS DE LA PRODUCTION, DE LA FABRICATION ET DE LA DISTRIBUTION par Gilles Le Pottier 1 Alors que notre alimentation est de plus en plus

Plus en détail

Aide pour les inventeurs

Aide pour les inventeurs Aide pour les inventeurs 01 Protection de vos idées 02 Histoire du brevet 03 Avant la demande de brevet 04 Est-ce une inventivité? 05 Obtention d un brevet 01 Protection de vos idées Si vous avez une idée

Plus en détail

1 Introduction aux études de marché export

1 Introduction aux études de marché export 1 Introduction aux études de marché export Avec des marchés de plus en plus compétitifs à travers la planète, les études de marché sont à l ordre du jour d un nombre croissant d organisations, qu elles

Plus en détail

Chapitre 5 - Le diplôme : un passeport pour l emploi?

Chapitre 5 - Le diplôme : un passeport pour l emploi? Chapitre 5 - Le diplôme : un passeport pour l emploi? Le chapitre s inscrit dans le thème du programme, «Formation et emploi». Le chapitre vise à montrer l intérêt du diplôme dans la recherche et l obtention

Plus en détail

6 : La Seconde Guerre mondiale allait-elle être différente de la Première?

6 : La Seconde Guerre mondiale allait-elle être différente de la Première? 6 : La Seconde Guerre mondiale allait-elle être différente de la Première? Durée de la leçon Matériel et préparation Autres notes pour les éducateurs 1 période (75 minutes) Feuilles de travail sur l histoire

Plus en détail

Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante

Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante Animé par : Fabienne CARBONI Catherine POLLET Il y a bien 3 sujets-clés : 1. L étude de marché 2. La construction de son offre 3. La cohérence

Plus en détail

Chapitre 8. Corrigés

Chapitre 8. Corrigés Chapitre 8 Corrigés 1 Question 1. Indicateurs du BSC et stratégie de domination par les coûts Le BSC doit refléter les intentions stratégiques. Par conséquent, si l entreprise choisit de s orienter plutôt

Plus en détail

Evaluer votre bien ESTIMATION STATISTIQUE FIABLE. Se détacher de la valeur sentimentale que. Connectez-vous sur www.immoprix.fr, site MARCHE LOCAL

Evaluer votre bien ESTIMATION STATISTIQUE FIABLE. Se détacher de la valeur sentimentale que. Connectez-vous sur www.immoprix.fr, site MARCHE LOCAL 1 Evaluer votre bien ESTIMATION Se détacher de la valeur sentimentale que l on porte à son bien est la véritable difficultéde de la transaction entre particuliers. De plus, comment estimer de façon précise

Plus en détail

Nordea économise 3,5 millions d euros grâce à une gestion optimisée de son portefeuille d applications

Nordea économise 3,5 millions d euros grâce à une gestion optimisée de son portefeuille d applications TEMOIGNAGE CLIENT Nordea économise 3,5 millions d euros grâce à une gestion optimisée de son portefeuille d applications EXEMPLE DE RÉUSSITE Secteur : Services financiers Société : Nordea Bank Effectifs

Plus en détail

Méthodes et astuces pour Mieux négocier

Méthodes et astuces pour Mieux négocier Richard Bourrelly Méthodes et astuces pour Mieux négocier, 2007 ISBN : 978-2-212-53907-3 Chapitre 3 Négocier pour gagner ou pour éviter de perdre? Dans ce chapitre vous apprendrez à : identifier les enjeux

Plus en détail

Evolution des prix des services mobiles en France

Evolution des prix des services mobiles en France 23 mai 2013 Evolution des prix des services mobiles en France Résultats pour l année 2012 ISSN : 2258-3106 Sommaire SYNTHESE... 3 I. ELEMENTS DE METHODE... 5 I.1 MODELISATION DES COMPORTEMENTS DE CONSOMMATION...

Plus en détail

en Nord-Pas de Calais

en Nord-Pas de Calais en Nord-Pas de Calais Document confidentiel Les dossiers doivent être expédiés par courrier recommandé avec accusé de réception, avant le 30 octobre 2012, minuit, le cachet de la Poste faisait foi, à l

Plus en détail

LE JEU DES RELATIONS ENTRE LE COMMERCE DE DÉTAIL ET LES CONSOMMATEURS OBJECTIFS : Vous prenez conscience du jeu des relations entre le commerce de

LE JEU DES RELATIONS ENTRE LE COMMERCE DE DÉTAIL ET LES CONSOMMATEURS OBJECTIFS : Vous prenez conscience du jeu des relations entre le commerce de CHAPITRE 1.8 LE JEU DES RELATIONS ENTRE LE COMMERCE DE DÉTAIL ET LES CONSOMMATEURS OBJECTIFS : Vous prenez conscience du jeu des relations entre le commerce de détail et les INTRODUCTION Le commerce de

Plus en détail

CORRIGÉ LES BONBONS BARNIER Proposition de barème sur 70 points Questions à traiter Travaux demandés. 24 points 3 points. 4 points.

CORRIGÉ LES BONBONS BARNIER Proposition de barème sur 70 points Questions à traiter Travaux demandés. 24 points 3 points. 4 points. CORRIGÉ LES BONBONS BARNIER Proposition de barème sur 70 points Questions à traiter Travaux demandés Dossier 1 LA MISE EN PLACE DES VISITES D ENTREPRISE 1.1 Pourquoi peut-on dire que les visites d entreprise

Plus en détail

CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES

CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES L obtention d un prêt hypothécaire est souvent l engagement financier le plus important qu un Canadien prendra. Les prêts hypothécaires présentent

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature PROJET : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : Ce document est un exemple de plan d affaires professionnel. Vous êtes libre de vous en inspirer ou d en choisir un autre

Plus en détail