Objectifs. Fatigue? LA FATIGUE. Synonymes de fatigue. Anne-Marie Therrien m.d. Ça vous dit quelque chose? Terme vague

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Objectifs. Fatigue? LA FATIGUE. Synonymes de fatigue. Anne-Marie Therrien m.d. Ça vous dit quelque chose? Terme vague"

Transcription

1 LA «DOCTEUR, JE SUIS TOUJOURS FATIGUÉE» Anne-Marie Therrien m.d. UMF Gatineau 21 août 2013 Objectifs Distinguer les différents types de fatigue Réviser les caractéristiques du syndrome de la fatigue chronique Apprécier l importance de l anamnèse dans l approche diagnostique de la fatigue Ça vous dit quelque chose? Utiliser un questionnaire détaillé dans l évaluation des troubles du sommeil Élaborer un algorithme pour orienter l'investigation dans un cas de fatigue Instaurer un plan de traitement adapté au patient Identifier des médicaments pouvant expliquer ou contribuer à une fatigue Terme vague Fatigue? Peut vouloir dire plusieurs choses pour différentes personnes pour la même personne dépendant des circonstances ***Faire décrire précisément le terme par le patient Synonymes de fatigue Épuisé Exténué À terre Faiblesse Manque de force musculaire Pas d énergie physique Problème de sommeil Somnolence Insomnie Souffrant Racqué Essouflé Manque de Pep Vidé Saturé Surmené A boute Exaspéré Écoeuré Tanné Découragé Démoralisé Déprimé Ennuyé etc 1

2 Définitions Sensation d épuisement physique pendant ou après des activités courantes. Sensation d énergie insuffisante pour commencer ou maintenir des activités. Difficulté avec la concentration, la mémoire et la stabilité émotionnelle. Fatigue vs Somnolence Les patients avec de la fatigue rapportent un manque d énergie un épuisement mental une pauvre endurance musculaire une longue période de récupération après un exercice physique un sommeil non récupérateur Les patients somnolents s endorment facilement à tous moments de la journée et souvent à des moments inopportuns ont de la difficulté à garder un état d éveil permettant de faire des activités cognitives sont temporairement améliorés par l activité physique et par une sieste. Catégories de Fatigue CATÉGORIES DE Fatigue physiologique DÉSÉQUILIBRE DE STRESS SYNDROME DE CHRONIQUE Fatigue pathologique MIXTE MXTE DÉCONDITIONNEMENT PHYSIQUE Fatigue physiologique Fatigue reliée au stress Déséquilibre entre le travail, l exercice, le sommeil et autre activité Pas de condition médicale sous-jacente Améliorée par le repos Fréquente chez les adolescents et les personnes âgées Causes Stress Excès d activité cognitive Excès d activité physique Déconditionnement physique Hygiène, qualité ou quantité de sommeil inadéquat 2

3 Fatigue cognitive Fatigue physique Ça Ça ressemble drôlement à burn-out ce que vous vivez Déconditionnement physique Hygiène du sommeil Non, je ne suis pas une espèce nocturne, Je suis seulement un adolescent Problème de sommeil Questionnaire du sommeil Moyenne d heures de sommeil selon l âge Nouveau-né :12 à 18 heures 2 ans : 9 à 13 heures 10 ans : 10 à 11 heures 16 à 65 ans : 6 à 9 heures Plus de 65 ans : 6 à 8 heures 3

4 Questionnaire sommeil Habitudes de vie Heure du souper et repas copieux? Hydratation en soirée café, thé,liqueur Alcool ou drogues en soirée Tabagisme au coucher ou dans la nuit! Exercice en soirée Médication en soirée ou au coucher Questionnaire sommeil Routine de préparation au sommeil Période de relaxation et diminution des stimuli en soirée Lecture, télévision ou travail dans le lit avant de s endormir Heure réelle du coucher (cesser toute activité) Laissez-vous la télévision, la radio ou les lumières ouvertes lorsque vous tentez de vous endormir? Confort de l environnement physique Luminosité matinale, noirceur, clignotant, cadran Bruits et silence Température de la pièce Matelas Oreiller Questionnaire sommeil Temps nécessaire pour s endormir Nombre de réveils nocturnes Moment des réveils nocturnes Durée des réveils nocturnes Délai pour se rendormir Causes des réveils nocturnes Nycturie Douleur physique Syndrome des jambes sans repos Ronflement du conjoint Pleurs du bébé Pagette Délai pour se rendormir Questionnaire sommeil Heure de l éveil matinal Réveil spontané ou avec le cadran Sensation de repos ou de récupération au lever Sieste durant la journée Moment de la sieste Durée de la sieste Récupération post sieste Problème de sommeil identique ou différent la fin de semaine ou en vacances? Questionnaire sommeil Symptômes d apnée du sommeil Ronflement Pauses respiratoires Effort pour respirer la nuit Confusion matinale Céphalées occipitales matinales Somnolence diurne Difficulté à se concentrer, trouble de mémoire Diminution de la vigilance le jour Symptômes dépressifs, modification de l humeur Reflux gastrique Questionnaire sommeil Anomalies des phases du sommeil et autres Cauchemars Terreur nocturne Bruxisme Somniloquie Somnambulisme Paralysie du sommeil Mouvements involontaires «jerks» Ronflement Apnée du sommeil Somnolence diurne Cataplexie Crise épilepsie Syndrome des jambes sans repos 4

5 Échelle somnolence Epworth Hygiène du sommeil Se coucher et se lever à la même heure tous les jours Suivre une routine qui aide à se détendre avant d aller au lit S assurer que l environnement est favorable au sommeil : chambre sombre et tranquille matelas et oreillers confortables température adéquate Si préoccupation pour un problème, tenter de le régler avant le coucher La chambre est utilisée juste pour dormir et pour les activités sexuelles Hygiène du sommeil Finir de manger 2 à 3 heures avant le coucher Éviter caféine, alcool et nicotine à l approche du coucher Limiter la quantité de liquide en soirée Faire de l exercice régulièrement mais pas juste avant le coucher, de préférence le matin ou l après-midi Prendre un bain chaud avant le coucher (< 2 heures avant) Augmenter l exposition à la lumière le jour Limiter les siestes à <1 heure et en début d après-midi Exercices progressifs L inactivité peut entraîner le déconditionnement physiologique qui peut compliquer les symptômes et nuire à l humeur, l énergie, le fonctionnement neurologique et les fonctions immunitaires. Amélioration de la fatigue chez environ 55 % des patients Augmentation de l énergie après quatre semaines d exercices aérobics, d étirements ou de musculation L exercice modérée (ex : marche 30min/jour) a l impact le plus positif sur la fatigue. Thérapie cognitive comportementale But : Changer les croyances et les comportements face à la fatigue Atteindre des buts précis pour certaines activités Aider le patient à contrôler ses symptômes et changer ses habitudes de vie Efficace pour le syndrome de fatigue chronique et la fatigue chronique idiopathique Implique Sessions hebdomadaires de 1 heure de thérapie individuelle Participation à des groupes de support Médication Essai de plusieurs semaines (minimum 6-8 semaines) Peut aussi exacerber la fatigue!!! Considéré en tout temps même en l absence des critères spécifiques d un trouble sous-jacent de l humeur ou de l anxiété Efficacité supérieure si combinée avec Thérapie Cognitivo-Comportementale 5

6 Problèmes de sommeil CATÉGORIES DE DÉSÉQUILIBRE DE STRESS SYNDROME DE CHRONIQUE MIXTE MXTE L insomnie est un problème très fréquent. Essayez que ça ne vous empêche pas de dormir DÉCONDITIONNEMENT PHYSIQUE Fatigue Pathologique CATÉGORIES DE 1. Fatigue de causes organiques 2. Fatigue de causes psychiatriques DÉSÉQUILIBRE DE STRESS SYNDROME DE CHRONIQUE 1. Syndrome de fatigue chronique MIXTE MXTE 1. Fatigue idiopathique DÉCONDITIONNEMENT PHYSIQUE CATÉGORIES DE Fatigue idiopathique DÉSÉQUILIBRE DE STRESS SYNDROME DE CHRONIQUE Fatigue chronique idiopathique ou non-spécifique si > 6 mois Occasionnant des incapacités fonctionnelles Mais qui ne rencontre pas les critères du syndrome de fatigue chronique MIXTE MXTE DÉCONDITIONNEMENT PHYSIQUE Aucune explication médicale ou psychiatrique dans près de 5 à 25 % des patients 6

7 CATÉGORIES DE Syndrome de fatigue chronique DÉSÉQUILIBRE DE STRESS DÉCONDITIONNEMENT PHYSIQUE SYNDROME DE CHRONIQUE MIXTE MXTE Diagnostic d exclusion Aucune étiologie connue, plusieurs hypothèses Affecte plusieurs systèmes Pas de test diagnostic spécifique Similarités avec la Fibromyalgie, les céphalées, le syndrome du côlon irritable et la dépression Souvent des femmes blanches, entre ans, bien éduquées Souvent associée avec une vie active et stressante Syndrome de fatigue chronique Étiologies possibles (hypothèses) Infectieux Le début des symptômes coïncide souvent avec une infection virale genre influenza, mononucléose à EBV ou CMV ou encore une diarrhée virale Les taux d anticorps contre le EBV ne sont pas plus élevés Syndrome de fatigue chronique Étiologies possibles (hypothèses) Immunologique Contradictoire selon les études Secondaire à un désordre immunitaire? Ex : nombre de cellules «Natural Killer» normal mais faible activité de ces cellules Syndrome de fatigue chronique Étiologies possibles (hypothèses) Neuro-Endocrinien Déficits cognitifs de concentration, d attention et de mémoire à court terme IRM : lésions de la substance blanche au lobe frontal Perturbation du flot sanguin cérébral Similarité avec la dépression : altération du métabolisme Fronto-Cortical Syndrome de fatigue chronique Étiologies possibles (hypothèses) Psychiatrique 2/3 ont des signes de dépression majeure 50 % ont déjà eu >1 épisode de dépression majeure Symptômes similaires : anhédonie, culpabilité, diminution de la motivation. Symptômes atypiques : mal de gorge, malaise post-exercice, lymphadénopathies douloureuses. 7

8 Syndrome de fatigue chronique Étiologies possibles (hypothèses) Musculaire-rhumatologique Myalgies, arthralgies Diminution de la performance cognitive après un exercice physique Syndrome de fatigue chronique Étiologies possibles (hypothèses) Allergique Allergies plus fréquentes Taux d éosinophiles plus élevé Rhinite chez 20-30% des patients Syndrome de fatigue chronique Tous les critères majeurs (2) Plus 6 des 11 symptômes mineurs ET 2 des 3 critères physiques ou 8 critères mineurs et plus Critères majeurs Critère 1 Apparition d une nouvelle fatigue constante, intermittente ou qui occasionne une incapacité fonctionnelle importante Durée d au moins 6 mois Absence de symptôme similaire dans le passé Non améliorée avec le repos Diminution des activités quotidiennes à moins de 50% du niveau de base Critère 2 Autres conditions médicales pouvant expliquer les symptômes doivent être éliminées par Anamnèse complète Examen physique complet Investigations appropriées selon l histoire et l examen physique. Critères mineurs (11) Début aigu ou subaigu Symptômes initiaux qui évoluent sur une période de seulement quelques heures ou quelques jours Fièvre modérée ou frissons ( 37.5 à 38.6 C) ( notée par le patient) Mal de gorge Adénopathies cervicales ou axillaires douloureuses Faiblesse musculaire généralisée inexpliquée Fatigue généralisée prolongée après un exercice modéré Myalgie Arthralgie migratoire non-inflammatoire Céphalée de novo Trouble du sommeil Symptômes neuropsychologiques photophobie, scotome transitoire, trouble de mémoire, incapacité à se concentrer, difficulté à réfléchir Irritabilité, dépression, confusion Critères physiques (3) Fièvre légère documentée Orale: 37.6 à 38.6 C Rectale: 37.8 à 38.8 C Pharyngite non exsudative Adénopathies cervicales ou axillaires palpables 8

9 CATÉGORIES DE DÉSÉQUILIBRE DE STRESS SYNDROME DE CHRONIQUE MIXTE MXTE DÉCONDITIONNEMENT PHYSIQUE Fatigue psychiatrique Trouble psychiatrique présent dans % des patients avec une fatigue chronique Améliorée avec l exercice N est souvent pas améliorée par le repos Présente dès le matin Fatigue plus globale «incapable de faire quoi que ce soit» Psychiatrique Dépression (58%) Trouble de panique (14%) Trouble de somatisation (10%) Maladie affective bipolaire Trouble d anxiété généralisée Schizophrénie Démence Anorexie/boulimie *Toujours suspecter la dépression si aucune cause identifiée, spécialement chez la personne âgée CATÉGORIES DE Fatigue organique DÉSÉQUILIBRE DE STRESS DÉCONDITIONNEMENT PHYSIQUE SYNDROME DE CHRONIQUE MIXTE MXTE On peut identifier une cause organique dans environ 15 % des cas Celle que l on veut absolument éliminer Constante Seulement améliorée par le sommeil et la diminution des activités Souvent accentuée en soirée 9

10 Anamnèse de la Fatigue Description précise de la fatigue pour le patient Anamnèse de la Fatigue *** Description précise du terme fatigue pour le patient ATCD de fatigue similaire dans le passé? Antécédents personnels et familiaux Médication: changement récent (ajout, cessé, modification de dose ) Habitudes de vie: tabac, ETOH, drogues ***Questionnaire des habitudes de sommeil **** Nous permet d identifier la cause de la fatigue chez % des patients Questionnaire vs Diagnostics différentiels Impacts sur la qualité de vie Croyances et peurs Attentes du patient Description Type Physique Psychiatrique Mixte Début Soudain, progressif, aigu vs sub-aigu ***Relation temporelle avec événement, maladie ou stress Durée Récente < 1 mois Prolongée > 1 mois Chronique > 6 mois Chronologie Le matin, midi, soir, fin de journée, toute la journée Vers la fin de la semaine ( jeudi,vendredi...) Description Facteurs qui diminuent ou augmentent la fatigue Repos, sommeil Activité Fin de semaine Vacances Médication Manifestations systémiques associées Perte de poids Fièvre Sudation nocturne Autres malaises physiques Autres malaises psychologiques Dépistage de la dépression Description Niveau de forme physique de base Sédentaire - ne travaillant pas Sédentaire - travailleur Actif physiquement ( exercice 3 fois/semaine) Athlète sur entraîné Niveau de forme physique actuel Ce que le patient n est plus capable de faire dans la vie de tous les jours Annabelle 30 ans agente de bord pour Air Canada se plaint de fatigue depuis 4 mois ATCD personnel Hypothyroïdie Allergie saisonnière ATCD familiaux Maladie de crohn MAB Médication Marvelon, synthroid, ventolin, claritin Habitudes de vie Tabac + Etoh + marijuana kg et végétarienne depuis 6 mois Diagnostic différentiel? 10

11 Diagnostic différentiel Grossesse Menstruation, anémie Tous ces diagnostics sans même avoir questionné la patiente! Horaire de travail, décalage horaire, hygiène du sommeil Infection: influenza, malaria, hépatites, tuberculose Hypothyroïdie débalancée Allergie saisonnière, toux chronique, asthme Malabsorption Trouble de l humeur ou de l anxiété Marvelon, Claritin, Syntroid Tabagisme, Abus d alcool, drogues Obésité, déconditionnement physique Perte de poids récente, végétarisme, déficit vitaminique Etc Diagnostic différentiel de la fatigue Causes organiques Médication Cause très fréquente Posologie Horaire ( matin, soir..) Modification récente Poly-pharmacologie Interactions Rx - Rx Interactions Rx - Maladie ( insuffisance rénale, hépatique, ) Interactions Rx - Patient (personne âgée, ethnicité..) Ne pas oublier les toxicités possibles Digitale, Coumadin, Tricyclique, Anti-convulsivants Médication Sédatifs et hypnotiques Relaxants musculaires Analgésiques - Narcotiques Antidépresseurs - Tricyclique Antihistaminiques Antibiotiques, antiviraux, INH Anti-hypertenseurs (Béta-Bloqueur) Anti-convulsivants Contraceptifs oraux Corticostéroïdes Produits naturels Si le médicament vous cause des ennuis, nous avons des pilules qui peuvent vous aider Et également d autres pilules pour les effets secondaires des pilules que vous prenez pour enrayer les problèmes que vous causent le premier médicament Déficits vitaminiques Diète mal équilibrée Végétarisme Malnutrition Alcoolisme Syndrome de malabsorption Anorexie/boulimie 11

12 Cardio-pulmonaire Insuffisance cardiaque Maladie valvulaire Arythmie Asthme mal contrôlé MPOC Hypertension pulmonaire Fibrose pulmonaire Apnée du sommeil Tuberculose Endocrinien-Métabolique Grossesse Diabète Insuffisance rénale Insuffisance hépatique Hypothyroïdie Hyperthyroïdie Hypaparathyroïdie Hyperparathyroïdie Maladie d Addison Maladie de Cushing Insuffisance pituitaire Expositions toxines environnementales Rhumatologique Fibromyalgie Collagénose Syndrome de Sjögrens Polymyalgia Rheumatica Artérite temporale Polymyosite Dermatomyosite Spondylarthropathie séronégatives Lupus érythémateux Néoplasique-Hématologique Anémie Lymphome, Leucémie Myélome multiple N importe quel cancer! cancer du pancréas Questionner les symptômes B Fièvre Sudation nocturne Perte de poids Infectieux CATÉGORIES DE Virus d Epstein-Barr Cytomégalovirus Influenza Hépatites HIV Tuberculose Maladie de Lyme Endocardite subaiguë Parasitose DÉSÉQUILIBRE DE STRESS DÉCONDITIONNEMENT PHYSIQUE SYNDROME DE CHRONIQUE MIXTE MXTE 12

13 DÉSÉQUILIBRE DE STRESS DÉSÉQUILIBRE DE STRESS DÉCONDITIONNEMENT PHYSIQUE DÉCONDITIONNE MENT PHYSIQUE CAUSES S RELIÉES AU MIXTE MIXTE MXTE SYNDROME DE CHRONIQUE SYNDROME DE CHRONIQUE Fatigue mixte CATÉGORIES DE Vous êtes complètement à terre parce que vous travaillez trop..essayer d éternuer sur votre patron Problème de sommeil secondaire à une cause organique Dyspnée d origine cardiaque Dyspnée d origine pulmonaire Décalage horaire Horaire de travail variable Douleur viscérale Douleur MSK Rhinite allergique Reflux gastrique Ménopause SPM Diabète Hypoglycémie Apnée du sommeil Nycturie Démence Parkinson Obésité Incontinence urinaire Incontinence fécale Épilepsie Délirium Syndrome des jambes sans repos Diagnostic différentiel fatigue Impact qualité de vie Rhumatologique Sommeil Médication Syndrome fatigue chronique Activités de la vie quotidienne Santé mentale Travail Hémato-oncologie Vie conjugale Infectieuse Psychiatrique Vie familiale Vie sociale - Loisir Cardio-pulmonaire Vitamines Idiopathique Endocrinien-métabolique Activité physique 13

14 Croyances-Peurs Croyance que fatigue = maladie physique Peur d être malade Peur d avoir un cancer Peur d avoir des investigations médicales Peur de devoir cesser ses activités Peur de décevoir famille, collègues de travail, médecin Pense que c est normal Pas prêt à changer les habitudes de vie Attentes du patient Besoin de se faire rassurer que tout est normal Besoin de recevoir un diagnostic précis? Besoin d avoir un bilan complet? Veut-il un congé de maladie? Veut-il revenir à son niveau de base à 100%, 80%, 50% Veut-il de l aide psychologique? Des médicaments? Accepte-t-il de s impliquer dans le traitement? Anamnèse Type Début Physiologique Stress Cognitif Physique Sommeil Pathologique Organique Psychiatrique Syndrome fatigue Idiopathique chronique Soudain, progressif, ***Relation temporelle avec événement, maladie ou stress aigu vs sub-aigu Durée Récente < 1 mois Prolongée > 1 mois Chronique > 6 mois Matin Midi Soir Fin de journée Chronologie Toute la journée Élément clé de l approche diagnostique à la fatigue DESCRIPTION Facteurs qui diminuent ou augmentent la fatigue Vers la fin de la semaine Jeudi, vendredi Repos, sommeil Activités Fin de semaine Vacances Le week-end Médication Symptôme B Manifestations associées Symptômes physiques Questionnaire dépresssion Croyances et peurs Niveau de forme physique de base Niveau de forme physique actuel Ce que le patient n est plus capable de faire dans la vie de tous les jours Impact sur sa qualité de vie Attentes du patient Examen physique Important pour éliminer certaines causes spécifiques Apparence générale Coloration de la peau Présence d oedème Présence d adénopathie Signes de maladie thyroïdienne Examen cardio-pulmonaire Recherche d organomégalie Examen neuro-musculaire Examen psychiatrique Surtout pour rassurer le patient et le médecin Investigations initiales Je suis fatigué de jouer au docteur. Je vous envoie tous voir le spécialiste. 14

15 Investigations initiales Beaucoup de variation dans la littérature Tout le monde à sa recette! Ne pas oublier que les investigations identifient la cause que dans seulement 5 % des cas Évidemment, selon l histoire et l examen physique 3 buts principaux R/O causes graves R/O causes communes R/O causes traitables Souvent, petites anomalies trouvées mais qui n ont pas nécessairement de lien avec la fatigue Investigations initiales Histoire négative et examen physique normal FSC Créatinine Électrolytes (Na, K) Calcium Glycémie ALT TSH BHCG Analyse d urine Suite des investigations Selon histoire, examen physique ou facteurs de risque personnel ou familial Dosage de médicaments Bilan nutritionnel Albumine, Protéine totale Vitamine B12, Folate Mg, Phosphate, Zinc, Vitamine B6 Bilan ferrique CK Vitesse de sédimentation Sérologie Rhumatologique HLAB27, FR, ANA, ANCA, Anticorps LED Suite des investigations Sérologie virale hépatique Sérologie EBV Sérologie Cytomégalovirus HIV VDRL Électrophorèse des protéines sériques Cortisol urinaire Si fièvre intermittente Bilan septique Goutte épaisse Test tuberculine (PPD) Suite des investigations Echographie cardiaque Holter cardiaque Doeppler des carotides Radiographie pulmonaire Test de fonction pulmonaire Polysomnographie Investigation gastrique Endoscopie haute ou basse Recherche de sang dans les selles Anticorps anti-transglutaminase, IgA Ct scan cérébral, thorax, abdominal, pelvien Mammographie Test cutané d allergie Radiographie lombaire Scintigraphie pancorporelle Traitements But du traitement Relation médecin-patient Hygiène du sommeil Exercices progressifs Thérapie cognitive comportementale Médication 15

16 Buts des traitements Accomplir les activités quotidiennes Retourner au travail Maintenir les relations interpersonnelles Faire des exercices quotidiennement Relation médecin-patient Importance capitale 2/3 des patients avec le syndrome de fatigue chronique se disent insatisfaits de la qualité de leurs soins et manque de confiance envers leur médecin Compréhension des plaintes et impact sur la qualité vie Réassurance et suivi très important Hygiène du sommeil Exercices progressifs Centre Sportif Il s est complètement épuisé tout simplement à remplir le formulaire d inscription Thérapie cognitive comportementale Quand avez-vous commencé à penser que vous aviez peut-être un problème? La médication Lorsque que vous m en avez parlé! Les pilules pour le sommeil prennent du temps à fonctionner Ne vous attendez pas à des résultats pendant la nuit 16

17 Médication Antidépresseur ISRS : Fluoxétine (Prozac), Paroxétine (Paxil), Sertraline (Zoloft) IRSA: Venlafaxine (Effexor), Desvenlafaxine (Pristiq) Stabilise l humeur et l anxiété Améliore l énergie Soulagement de la douleur Venlafaxine (Effexor) Médication Tricyclique Desipramine (Norpramin) Nortryptiline (Elavil) Amélioration de l humeur Améliore le sommeil avec davantage de phase de sommeil 4 (NREM) Soulagement de la douleur associée à la fatigue chronique Médication Contreversé Buproprion (Wellbutrin) Duloxétine (Cymbalta) Faible dose Hydrocortisone Psychostimulant Vitamines et suppléments Pronostic Facteurs de risque pour un mauvais pronostic Personne âgée Maladie chronique associée Désordre psychiatrique associé Croyance qu une cause physique est responsable de la fatigue Meilleur pronostic Patients qui croient que leurs symptômes sont reliés à des facteurs modifiables Cause organique identifiable et traitable Algorithmes/Questions payantes pour diagnostic différentiel Perte de poids? Fièvre? Pâleur? Intermittent ou constant? Médication, Alcool, Drogues? Anomalies neurologiques Musculaire? Polyurie, polydipsie, nycturie? Algorithmes/Questions payantes pour diagnostic différentiel Est-ce qu il y a une perte de poids? Néoplasie - Métastase Infection chronique, HIV, Tuberculose Maladie inflammatoire- Rhumatologique Syndrome de Malabsorption, parasitose Malnutrition, Insuffisance hépatique MPOC Insuffisance rénale chronique Trouble de l humeur/ anxiété / stress Anorexie/ boulimie Diabète Hyperthyroïdie, Insuffisance Surrénalienne, Phéochromocytome Médication: Meridia, Orlistat, IRSS, Digoxin, Syntroid, Psychostimulant, Topamax 17

18 Algorithmes/Questions payantes pour diagnostic différentiel Est-ce qu il y a de la fièvre? Infection chronique Hépatites Endocardite Abcès Ostéomyélite Infection urinaire, Prostatite chronique HIV, Tuberculose Malaria Néoplasie, métastases, myélome multiple Collagénose, Maladie inflammatoire Vasculite: artérite temporale Centrale: ACV, Néoplasie cérébrale.. Médicaments Algorithmes/Questions payantes pour diagnostic différentiel Fièvre secondaire aux médicaments? AINS, Aspirine, Héparine Antibiotique (B-lactam) Anti-Histaminique Anti-psychotique Barbiturique, Phénytoine Maxeran Allopurinol, Colchicine INH, Interféron, PTU Clofibrate Corticostéroïde Alpha methyldopa, Captopril, HCTZ, Hydralazine, Quinidine Mépéridine Algorithmes/Questions payantes pour diagnostic différentiel Est-ce qu il y a de la pâleur? Anémie Saignement digestif, Saignement gynécologique Post-chirurgie, post-grossesse Insuffisance rénale chronique Maladie inflammatoire de l intestin Maladie inflammatoire / rhumatologique Néoplasie, Myélome multiple Hémoglobinopathie Splénomégalie Prothèse valvulaire Hypovitaminose B12, Folate Hypothyroïdie Médicaments: TMP-SMX, Méthotrexate, Phénytoine Algorithmes/Questions payantes pour diagnostic différentiel Fatigue est intermittente ou constante? Constante La majorité du temps! Intermittente Myasténie Gravis Drogues Habitudes de vie Psychiatrique, stress Médicaments! Algorithmes/Questions payantes pour diagnostic différentiel Est-ce qu il y a utilisation de Médication? Alcool? Drogue? Alcoolisme, malnutrition, Malabsorption Pancréatite Hépatite Cirrhose Néoplasies multiples Hypovitaminose Abus de caféine Endocardite Algorithmes/Questions payantes pour diagnostic différentiel Est-ce qu il y a des anomalies neurologiques Musculaire? Désordre métabolique électrolytique ( Ca, Mg, K ) Dystrophie musculaire, Polymyosite, Dermatomyosite Poliomyélite, Syndrome post-polio Sclérose latérale amyotrophique, Sclérose en plaques Parkinson, Démence Guillain Barré Myasthénie Gravis Dysthyroïdie, Hyperparathyroïdie Urémie Médication: Corticostéroïde, Organophosphate, Arsenic, Plomb, Statine, Clofibrate, Aminoglycosides, Alcool, Alendronate, Colchicine 18

19 Perte de poids Fièvre Pâleur Sx Neuro/MSK Intermittent ou Intermittent constant Intermittent ou? constant ou? constant? Polydypsie/Polyurie/Nyc turie Algorithmes/Questions payantes pour diagnostic différentiel Est-ce qu il y a Polyurie, Polydipsie, Nycturie? Diabète Mellitus, Hyperglycémie Diabète Insipide ou toute atteinte centrale Hyperthyroïdie Hyperparathyroïdie Insuffisance surrénalienne, Insuffisance Pituitaire Infection urinaire chronique Insuffisance rénale chronique Hypoalbuminénie, Myélome multiple Hypercalcémie Psychogénique: Potomanie Médication: Diurétique, Clonidine, Corticostroïde, Colchicine, Lithium, Phénytoine, Oestrogène, Tamoxifène, caféine, alcool, Radio contraste DESCRIPTION Physiologique Stress Cognitif Physique Sommeil Type Syndrome fatigue Pathologique Organique Psychiatrique Idiopathique chronique Soudain, progressif, Début ***Relation temporelle avec événement, maladie ou stress aigu vs sub-aigu Durée Récente < 1 mois Prolongée > 1 mois Chronique > 6 mois Matin Soir Fin de journée Midi Toute la journée Chronologie Vers la fin de la semaine Jeudi, vendredi Le week-end Repos, sommeil Activités Facteurs qui diminuent ou Fin de semaine Vacances augmentent la fatigue Médication ETOH Drogues Symptôme B Manifestations Symptômes associées physiques Questionnaire dépression Niveau de Niveau de forme physique forme physique de base actuel Croyances et peurs Ce que le patient n est plus capable de Impact sur sa qualité de vie faire dans la vie de tous les jours Attentes du patient Je me demande ce qui est pire toi, Albert qui ronfle pendant ma présentation ou encore, toi Raymond qui te plaint que je te gardais réveillé! 19

FATIGUE CHRONIQUE. Véronique Lapointe R2 Anne-Marie Therrien, MD. Université McGill UMF Gatineau 15 juillet 2009

FATIGUE CHRONIQUE. Véronique Lapointe R2 Anne-Marie Therrien, MD. Université McGill UMF Gatineau 15 juillet 2009 FATIGUE CHRONIQUE Véronique Lapointe R2 Anne-Marie Therrien, MD Université McGill UMF Gatineau 15 juillet 2009 «DOCTEUR, JE SUIS TOUJOURS FATIGUÉE» Objectifs Distinguer les différents types de fatigue

Plus en détail

Entraînement et Surentraînement. Où tracer la ligne? Définition. Diagnostic d exclusion. Dre Mireille Belzile Août 2005. Syndrome de surentraînement

Entraînement et Surentraînement. Où tracer la ligne? Définition. Diagnostic d exclusion. Dre Mireille Belzile Août 2005. Syndrome de surentraînement Entraînement et Surentraînement Où tracer la ligne? Dre Mireille Belzile Août 2005 Définition Syndrome de surentraînement Diminution des performances Fatigue persistante Perte de poids Douleur musculaire

Plus en détail

Prévenir... les troubles du sommeil

Prévenir... les troubles du sommeil Prévenir... les troubles du sommeil 14 Le sommeil est un élément clef de bonne santé Les plaintes des insomniaques sont multiples : «Je n arrive jamais à m endormir avant deux heures du matin» ; «je me

Plus en détail

Items 295, 42 : Conduite à tenir devant un amaigrissement

Items 295, 42 : Conduite à tenir devant un amaigrissement Items 295, 42 : Conduite à tenir devant un amaigrissement Collège des Enseignants du Nutrition Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 SPECIFIQUE :...2 I Recherche de signes

Plus en détail

Sémiologie générale. Altération de l état général

Sémiologie générale. Altération de l état général Sémiologie générale Altération de l état général Généralités (1) Terminologie purement française (pas d équivalent anglo-saxon) Les 3 A de l interrogatoire : Asthénie Anorexie Amaigrissement Ces 3 signes

Plus en détail

COMMENT MAÎTRISER LA FATIGUE

COMMENT MAÎTRISER LA FATIGUE COMMENT MAÎTRISER LA FATIGUE LES SYMPTÔMES DE LA FATIGUE - Maux de tête; - Douleurs musculaires; - Problèmes d appétit (absence d appétit ou augmentation); - Problèmes de sommeil (insomnie, incapacité

Plus en détail

La dépression qui ne répond pas au traitement

La dépression qui ne répond pas au traitement La dépression qui ne répond pas au traitement Mise à j our Wilfrid Boisvert, MD Présenté dans le cadre de la conférence : À la rencontre de l humain, Collège québécois des médecins de famille, novembre

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. INTRODUCTION... 15 CHAPITRE 1 Le sommeil... 17 Incidence, état de la situation... 17 Un peu de théorie... 19

TABLE DES MATIÈRES. INTRODUCTION... 15 CHAPITRE 1 Le sommeil... 17 Incidence, état de la situation... 17 Un peu de théorie... 19 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 15 CHAPITRE 1 Le sommeil... 17 Incidence, état de la situation... 17 Un peu de théorie... 19 Développement des cycles de sommeil... 19 Phases de sommeil... 20 Prévention...

Plus en détail

Etes-vous plutôt. D ACCORD ou PAS D ACCORD. avec les propositions suivantes?...

Etes-vous plutôt. D ACCORD ou PAS D ACCORD. avec les propositions suivantes?... QUIZZ SOMMEIL Etes-vous plutôt ou PAS avec les propositions suivantes?... 1 ) Le sommeil d une nuit se compose d une succession de cycles Le premier cycle est annoncé par des «signaux de sommeil» auxquels

Plus en détail

3. Etat de santé actuel

3. Etat de santé actuel 3. Etat de santé actuel Dossier nr. : Pulmonaire : pneumonie :... depuis :... pleurite :... depuis :... bronchite :... depuis :... tuberculose :... depuis :... Cardiovasculaire : hypertension :... depuis

Plus en détail

«L insomnie est signe d anxiété.»

«L insomnie est signe d anxiété.» «L insomnie est signe d anxiété.» Ni pavot, ni mandragore Ni aucun sirop de sommeil au monde Ne te rendront jamais ce sommeil délicieux Que tu possédais hier. Shakespeare, Othello, 1604 N est-ce pas l

Plus en détail

Autres indications. Les Antidépresseurs. Les médicaments psychotropes

Autres indications. Les Antidépresseurs. Les médicaments psychotropes Les médicaments psychotropes Les Antidépresseurs Spectre des troubles de dépression et d anxiété État de stress posttraumatique Phobie Sociale Dépression Panique TOC Anxiété généralisée Autres indications

Plus en détail

Conduite à tenir devant un amaigrissement involontaire isolé

Conduite à tenir devant un amaigrissement involontaire isolé Conduite à tenir devant un amaigrissement involontaire isolé Pr P Cathébras Médecine interne Principe général L'amaigrissement est un signe aspécifique. Il est rarement réellement isolé et la démarche

Plus en détail

Questions / Réponses. Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées

Questions / Réponses. Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées Questions / Réponses Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées Quelques chiffres sur les troubles du sommeil et la consommation de benzodiazépines

Plus en détail

DÉCLARATIONS D ASSURABILITÉ EN CAS D ACCIDENT ET DE MALADIE (invalidité ou soins hospitaliers)

DÉCLARATIONS D ASSURABILITÉ EN CAS D ACCIDENT ET DE MALADIE (invalidité ou soins hospitaliers) 1 Nom Prénom Date de naissance (AAAA/MM/JJ) N o de proposition ou de contrat 1. RENSEIGNEMENTS MÉDICAUX Âge à Prestation mensuelle l émission 500 $ 2 000 $ 2 100 $ 3 000 $ 3 100 $ 4 000 $ 18-45 Aucune

Plus en détail

Questionnaire des troubles du sommeil

Questionnaire des troubles du sommeil Questionnaire des troubles du sommeil NOM :... PRÉNOM :... Date de naissance :.../.../... Date de ce jour :.../.../... Consultez un proche si nécessaire pour répondre attentivement aux questions suivantes.

Plus en détail

Se rétablir au quotidien

Se rétablir au quotidien Institut universitaire en santé mentale de Montréal Se rétablir au quotidien Vous vous trouvez aujourd hui en situation de devoir travailler à récupérer un bien extrêmement précieux : votre santé mentale.

Plus en détail

Dr Yves-Marie Pers CCA/AHU Unité clinique d Immuno-Rhumatologie & Thérapeutique des maladies ostéo-articulaires CHRU Lapeyronie Montpellier

Dr Yves-Marie Pers CCA/AHU Unité clinique d Immuno-Rhumatologie & Thérapeutique des maladies ostéo-articulaires CHRU Lapeyronie Montpellier Dr Yves-Marie Pers CCA/AHU Unité clinique d Immuno-Rhumatologie & Thérapeutique des maladies ostéo-articulaires CHRU Lapeyronie Montpellier Quel est le plus fréquent des rhumatismes inflammatoires? Quelle

Plus en détail

Médicaments, libido et aspects interpersonnels

Médicaments, libido et aspects interpersonnels Médicaments, libido et aspects interpersonnels 11 octobre 2011 Jean Leblanc, m.d. psychiatre Clinique des troubles de l humeur Hôpital du Sacré-Coeur, Montréal Quelle est la différence entre l ignorance

Plus en détail

1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies :

1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies : 1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies : a. Les troubles fonctionnels digestifs sont définis par les critères de Paris b. En France, le syndrome de l intestin irritable touche

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE GAMMAPATHIE MONOCLONALE (GM)

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE GAMMAPATHIE MONOCLONALE (GM) CONDUITE A TENIR DEVANT UNE GAMMAPATHIE MONOCLONALE (GM) Professeur Emmanuel Andrès, Service de Médecine Interne, Diabète et Maladies Métaboliques, Clinique Médicale B, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

Plus en détail

La perte de poids inexpliquée QuickTime and a TIFF (Uncompressed) decompressor are needed to see this picture.

La perte de poids inexpliquée QuickTime and a TIFF (Uncompressed) decompressor are needed to see this picture. La perte de poids inexpliquée QuickTime and a TIFF (Uncompressed) decompressor are needed to see this picture. Guylaine Proulx, MD UMF de Gatineau Janvier 2012 Objectifs Connaître les éléments pertinents

Plus en détail

DIU Veille Sommeil 13 décembre 2007. Dr. Isabelle Poirot, Lille

DIU Veille Sommeil 13 décembre 2007. Dr. Isabelle Poirot, Lille . DIU Veille Sommeil 13 décembre 2007 Dr. Isabelle Poirot, Lille 30 % de la population serait touchée dans les sociétés occidentales. Certains auteurs estiment même que 50 % de la population générale présente

Plus en détail

Identification de la personne à inscrire Un seul formulaire par personne

Identification de la personne à inscrire Un seul formulaire par personne FORMULAIRE D INSCRIPTION AU GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE CLIENTÈLE VULNÉRABLE ET ORPHELINE SANS MÉDECIN DE FAMILLE Identification de la personne à inscrire Un seul formulaire par personne Nom

Plus en détail

Troubles de l humeur et capacité fonctionnelle

Troubles de l humeur et capacité fonctionnelle Troubles de l humeur et capacité fonctionnelle Marie-Josée Filteau, MD, FRCP(C) Patricia Gravel Clinique Marie-Fitzbach Plan Stress au travail Burnout Trouble de l adaptation Dépression majeure Troubles

Plus en détail

A envoyer par courrier à : Réseau Morphée 2, Grande Rue 92 380 GARCHES

A envoyer par courrier à : Réseau Morphée 2, Grande Rue 92 380 GARCHES DOSSIER DE PRISE EN CHARGE A envoyer par courrier à : Réseau Morphée 2, Grande Rue 92 380 GARCHES Pour contacter le Réseau Morphée : contact@reseau-morphee.org Tél : 09.77.93.12.04 www.reseau morphee.org

Plus en détail

N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à ce jour de 20

N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à ce jour de 20 RÉVISION DE SURPRIME Nom : Prénom : Date de naissance : - - Année Mois Jour N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à

Plus en détail

ASTHENIE Pr. E. Arlet, Dr M. Ecoiffier

ASTHENIE Pr. E. Arlet, Dr M. Ecoiffier ITEM 186 ASTHENIE Pr. E. Arlet, Dr M. Ecoiffier Signe d une extrême banalité il est le plus fréquent motif de consultation du médecin généraliste Ses contours sont parfois flous et cachent des réalités

Plus en détail

TROUBLES ANXIEUX. Filipe Galvão interne DES psychiatrie

TROUBLES ANXIEUX. Filipe Galvão interne DES psychiatrie TROUBLES ANXIEUX Filipe Galvão interne DES psychiatrie PLAN Historique du concept de trouble anxieux Attaque de panique - Trouble panique Trouble anxieux généralisé Les troubles phobiques : Agoraphobie

Plus en détail

LE Module 04 : SOMMEIL Module 04 :

LE Module 04 : SOMMEIL Module 04 : Module 04 : le sommeil Module 04 : le sommeil Ce module comprend les sections suivantes : Messages clés Problèmes de sommeil courants Les médicaments et le sommeil Conseils provenant de familles sur les

Plus en détail

Classification des troubles du sommeil ICSD-2

Classification des troubles du sommeil ICSD-2 Insomnies Classification des troubles du sommeil ICSD-2 Troubles respiratoires du sommeil Hypersomnies non dues à un trouble respiratoire du sommeil Troubles circadiens du rythme veillesommeil Parasomnies

Plus en détail

Département de médecine Service d endocrinologie. Consultations générales - Endocrinologie

Département de médecine Service d endocrinologie. Consultations générales - Endocrinologie Consultations générales - Endocrinologie Toutes les demandes de consultation autres que celles pour les cliniques surspécialisées. Responsable médical Dr Patrice Perron Pour renseignement Agente administrative

Plus en détail

I. Troubles de l anxiété

I. Troubles de l anxiété I. Troubles de l anxiété Définition : - Réponse normale à une menace ou un changement inattendu dans l environnement (situations normales, maladie psychiatrique). - Un patient atteint d un trouble de l

Plus en détail

DES NOUVELLES DU COMITÉ DE PHARMACOLOGIE

DES NOUVELLES DU COMITÉ DE PHARMACOLOGIE Le mardi 22 mars 2011 Bulletin no 5 / 2010-2011 DES NOUVELLES DU COMITÉ DE PHARMACOLOGIE La cinquième réunion du Comité de pharmacologie de l année 2010-2011 a eu lieu le 22 mars 2011. RÉSUMÉ EN QUELQUES

Plus en détail

Gérer la fatigue liée au cancer

Gérer la fatigue liée au cancer Gérer la fatigue liée au cancer pour les personnes atteintes du cancer Dans cette brochure: Comment peut on gérer la fatigue? Qu est ce que la fatigue liée au cancer? Qu est ce qui cause la fatigue liée

Plus en détail

Lignes directrices à l intention des médecins des CAUT Information médicale pour éclairer les décisions des CAUT TOUX POST-INFECTUEUSE

Lignes directrices à l intention des médecins des CAUT Information médicale pour éclairer les décisions des CAUT TOUX POST-INFECTUEUSE Introduction La toux faisant suite à des infections respiratoires virales est la cause la plus commune de toux aiguë. Il est admis que l adulte souffre de 2 à 5 infections des voies aériennes supérieures

Plus en détail

LE MALADE EXPRIMANT DES PLAINTES SOMATIQUES. Pr Jean Louis Senon, Dr Nemat Jaafari Dr Christelle Paillard, Dr Mélanie Voyer Faculté de Médecine

LE MALADE EXPRIMANT DES PLAINTES SOMATIQUES. Pr Jean Louis Senon, Dr Nemat Jaafari Dr Christelle Paillard, Dr Mélanie Voyer Faculté de Médecine LE MALADE EXPRIMANT DES PLAINTES SOMATIQUES Pr Jean Louis Senon, Dr Nemat Jaafari Dr Christelle Paillard, Dr Mélanie Voyer Faculté de Médecine Malade exprimant des plaintes somatiques Beaucoup des troubles

Plus en détail

Carnet de suivi Lithium

Carnet de suivi Lithium Carnet de suivi Lithium Brochure d information sur les troubles bipolaires et leur traitement par lithium Nom : Ce carnet est important Si vous le trouvez, merci de le faire parvenir à l adresse cidessous

Plus en détail

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Dr Solène de Gaalon Service de neurologie- CHU Nantes Société française des migraines et céphalées Céphalées de tension

Plus en détail

Sommeil. Pour retrouver le plaisir de dormir

Sommeil. Pour retrouver le plaisir de dormir Sommeil Pour retrouver le plaisir de dormir Nous passons 1/3 de notre vie à dormir C est donc important de s y intéresser, d autant que la qualité de notre sommeil a une influence directe sur notre qualité

Plus en détail

Hypotension (pas assez) Artérite des membres inférieurs (caillot des artères, difficulté à marcher) Palpitations

Hypotension (pas assez) Artérite des membres inférieurs (caillot des artères, difficulté à marcher) Palpitations Questionnaire médical Ce questionnaire va servir à gagner du temps lors de votre première visite et reste strictement confidentiel. Cochez SVP, et si nécessaire donnez des explications plus spécifiques.

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SOM MEIL

QUESTIONNAIRE DE SOM MEIL QUESTIONNAIRE DE SOM MEIL Date du questionnaire :... Envoyé par le docteur : Adresse du médecin :... NOM :...Prénom... Nom de naissance :... Né(e) le :...à... Adresse... Tél. Dom. Tél. Prof.. Port: Profession

Plus en détail

La Fondation des maladies mentales

La Fondation des maladies mentales La Fondation des maladies mentales Fondée en 1980 par Dr Yves Lamontagne, psychiatre Mission: la prévention des maladies mentales Programmes de sensibilisation et de prévention Pour les jeunes des écoles

Plus en détail

AUGMENTATION DE LA VITESSE DE SEDIMENTATION

AUGMENTATION DE LA VITESSE DE SEDIMENTATION AUGMENTATION DE LA VITESSE DE SEDIMENTATION UNE CONDUITE DIAGNOSTIQUE SIMPLE fibrinogène ou CRP protéinogramme 2 causes à retenir syndrome inflammatoire dysglobulinémie monoclonale Conduite à tenir devant

Plus en détail

2015-02-23. Les médicaments psychotropes Partie 1 Les antidépresseurs

2015-02-23. Les médicaments psychotropes Partie 1 Les antidépresseurs Cette séance de perfectionnement professionnel vous est offerte grâce à une collaboration : Les médicaments psychotropes Partie 1 Les antidépresseurs Présentatrice : Terry Broda IP Solution-s et facilitatrice

Plus en détail

Bienvenue! Coordonnées : Docteur Christophe ROBIN 37, avenue Maréchal Foch 64100 BAYONNE Tél. : 05 59 59 71 77

Bienvenue! Coordonnées : Docteur Christophe ROBIN 37, avenue Maréchal Foch 64100 BAYONNE Tél. : 05 59 59 71 77 Docteur Christophe ROBIN 37, avenue Maréchal Foch 64100 BAYONNE Tél. : 05 59 59 71 77 Bienvenue! Je vous propose de préparer notre premier entretien en voulant bien répondre au questionnaire ci-dessous,

Plus en détail

Protocole de Sevrage d une dépendance à la nicotine

Protocole de Sevrage d une dépendance à la nicotine Protocole de Sevrage d une dépendance à la nicotine Avant le sevrage : Evaluation de la de la dépendance comportementale, psychologique ou physique, Autoobservation, test de Fagerstrom (Fagerstrom en annexe)

Plus en détail

TROUBLE DU SOMMEIL CHEZ L ENFANT

TROUBLE DU SOMMEIL CHEZ L ENFANT TROUBLE DU SOMMEIL CHEZ L ENFANT Hélène De Leersnyder Pédiatre Consultation «sommeil» Hôpital Necker. Paris Atelier Sommeil Enfant SNCLF-SFRMS Paris 12 Mars 2009 Quel enjeu? Sommeil:» 1/3 de la vie des

Plus en détail

L anxiété et les troubles anxieux

L anxiété et les troubles anxieux L anxiété et les troubles anxieux JOUR 2 Extrait de la présentation PowerPoint pour consultation par participants à l atelier organisé par le Service populaire de psychothérapie de Laval) avec Jorge Vasco,

Plus en détail

GUIDE D AIDE À LA SÉLECTION DES RISQUES. Assurance individuelle

GUIDE D AIDE À LA SÉLECTION DES RISQUES. Assurance individuelle GUIDE D AIDE À LA SÉLECTION DES RISQUES Assurance individuelle TABLE DES MATIÈRES À propos du guide... 4 Conditions médicales Accident vasculaire cérébral (AVC)...5 Accident ischémique transitoire (AIT)...5

Plus en détail

Vit seul En couple Nb d enfants :...

Vit seul En couple Nb d enfants :... QUESTIONNAIRE DE SOMMEIL Date du questionnaire :.. Votre médecin (nom et coordonnées) :. Vos coordonnées : NOM :... PRENOM :... NOM DE NAISSANCE :....... NE(E) LE : / /... A :...... ADRESSE :...... CP

Plus en détail

QUI PEUT CONTRACTER LA FA?

QUI PEUT CONTRACTER LA FA? MODULE 1 : COMPRENDRE LA FIBRILLATION AURICULAIRE 16 QUI PEUT CONTRACTER LA FA? La FA est plus fréquente chez les personnes âgées. Par contre, la FA dite «isolée» (c.-à-d. sans qu il y ait de maladie du

Plus en détail

LE SOMMEIL: TRAITEMENT DE L'INSOMNIE

LE SOMMEIL: TRAITEMENT DE L'INSOMNIE LE SOMMEIL: TRAITEMENT DE L'INSOMNIE Avant d aborder le sujet de l amélioration du sommeil, permettez-moi de vous présenter quelques faits concernant le sommeil. Plusieurs études ont démontré qu on a besoin

Plus en détail

La déshydratation. Eau est indispensable à la vie, est le principal constituant de notre organisme

La déshydratation. Eau est indispensable à la vie, est le principal constituant de notre organisme La déshydratation 1. définition Perte excessive de la teneur en eau de l organisme Déficit du volume liquidien par déséquilibre du bilan hydrosodé 2. mécanismes et causes a. mécanisme Eau est indispensable

Plus en détail

Comment les composantes de SerEN contribuent aux effets thérapeutiques?

Comment les composantes de SerEN contribuent aux effets thérapeutiques? SerEN Qu est ce que SerEN? SerEN est un produit qui a été spécialement créé pour offrir un moyen sûr et efficace afin de profiter d un bien-être intellectuel pour les personnes qui vivent des situations

Plus en détail

Hypersomnies: prise en charge pratique à partir de cas cliniques. Diagnostic de l hypersomnie. Histoire 1. Dr. C. Hausser-Hauw Hôpital FOCH

Hypersomnies: prise en charge pratique à partir de cas cliniques. Diagnostic de l hypersomnie. Histoire 1. Dr. C. Hausser-Hauw Hôpital FOCH Hypersomnies: prise en charge pratique à partir de cas cliniques Dr. C. Hausser-Hauw Hôpital FOCH Diagnostic de l hypersomnie Age, âge de début de l hypersomnie et Epworth Sexe Caractéristiques des endormissements:

Plus en détail

Santé. Travail Posté SOMMEIL ET ALIMENTATION

Santé. Travail Posté SOMMEIL ET ALIMENTATION Document réalisé par des médecins et infirmières du travail de l AIST 84, médecin préventionniste et diététicienne, du centre d examen de santé CPAM 84, éducateur pour la santé du Codes 84. Avec le soutien

Plus en détail

Électrophorèse des protéines plasmatiques Un examen précieux!

Électrophorèse des protéines plasmatiques Un examen précieux! Électrophorèse des protéines plasmatiques Un examen précieux! Mathieu Royer CCA Service de rhumatologie Rappel Albumine : 60% des protéines circulantes α1 : orosomucoïde, α1anti trypsine α 2 : haptoglobine,

Plus en détail

Questionnaire Médical

Questionnaire Médical Nom et prénom(s) de l élève: Date de naissance: Questionnaire Médical Ce formulaire est à compléter, avant de commencer l année scolaire, pour les nouveaux élèves ainsi que pour les élèves poursuivant

Plus en détail

Sommeil, cancer et pratique infirmière

Sommeil, cancer et pratique infirmière Sommeil, cancer et pratique infirmière Nancy Dorneval, inf. B.Sc, CSIO (C) Nicole Tremblay, inf. M.Sc, CSIO (C) ICSP (C) Claudine Tremblay, inf. M.Sc, CSIO (C) à venir Plan Faits Insomnie Définition Catégories

Plus en détail

Les Français et leur sommeil Dossier de presse Mars 2008

Les Français et leur sommeil Dossier de presse Mars 2008 Les Français et leur sommeil Dossier de presse Mars 2008 1 Sommaire Enquête sur les représentations, les attitudes, les connaissances et les pratiques du sommeil des jeunes adultes en France...3 Les durées

Plus en détail

Rythmes biologiques, rythme veille-sommeil et rôle néfaste des écrans sur la qualité du sommeil de l adolescent

Rythmes biologiques, rythme veille-sommeil et rôle néfaste des écrans sur la qualité du sommeil de l adolescent Rythmes biologiques, rythme veille-sommeil et rôle néfaste des écrans sur la qualité du sommeil de l adolescent Christine Cannard Dr en Psychologie, Ingénieur de recherche INSERM Laboratoire de Psychologie

Plus en détail

DEUXIÈME PARTIE : MALADIES ET GRANDS SYNDROMES. Objectif 283 TROUBLES DE L HUMEUR ET TROUBLES BIPOLAIRES A L ADOLESCENCE

DEUXIÈME PARTIE : MALADIES ET GRANDS SYNDROMES. Objectif 283 TROUBLES DE L HUMEUR ET TROUBLES BIPOLAIRES A L ADOLESCENCE DEUXIÈME PARTIE : MALADIES ET GRANDS SYNDROMES Objectif 283 TROUBLES DE L HUMEUR ET TROUBLES BIPOLAIRES A L ADOLESCENCE Rédaction : Jean-Philippe RAYNAUD Objectifs : Connaître les différentes formes de

Plus en détail

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES ANNEXE IX

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES ANNEXE IX OBJECTIFS SPÉCIFIQUES DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES ANNEXE IX ANNEXE 9 Objectifs spécifiques du stage en Clinique spécialisée : Sclérose en plaques Programme de neurologie Université de Montréal Au terme de

Plus en détail

IRBMS. Institut Régional de Biologie et de Médecine du Sport N ORD PAS- DE-CALAIS WWW. IRBMS. COM. Titre : «DECALAGE HORAIRE ET SPORT»

IRBMS. Institut Régional de Biologie et de Médecine du Sport N ORD PAS- DE-CALAIS WWW. IRBMS. COM. Titre : «DECALAGE HORAIRE ET SPORT» IRBMS http://www.irbms.com Institut Régional de Biologie et de Médecine du Sport N ORD PAS- DE-CALAIS WWW. IRBMS. COM Titre : «DECALAGE HORAIRE ET SPORT» Auteur(s) : J.-D. Guieu Catégorie : Sport Santé

Plus en détail

Prise en charge du patient souffrant d obésité au Centre de Prévention et Réadaptation Cardiovasculaire Léopold Bellan

Prise en charge du patient souffrant d obésité au Centre de Prévention et Réadaptation Cardiovasculaire Léopold Bellan Prise en charge du patient souffrant d obésité au Centre de Prévention et Réadaptation Cardiovasculaire Léopold Bellan MME BOUERI RANA, PSYCHOLOGUE - PSYCHOTHÉRAPEUTE DR COURTALHAC, MÉDECIN Parcours du

Plus en détail

Date : 20 / / Usager rencontré Entrevue téléphonique Année Mois Jour Ambulant Canne Chaise roulante

Date : 20 / / Usager rencontré Entrevue téléphonique Année Mois Jour Ambulant Canne Chaise roulante N dossier : Sexe M F *380* *380* Prénom : Nom : COLLECTE DE DONNÉES Date de naissance : / / Date : 20 / / Usager rencontré Entrevue téléphonique Ambulant Canne Chaise roulante RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Chirurgie

Plus en détail

X-Plain La Grippe H1N1 (Grippe Porcine) Résumé de Référence

X-Plain La Grippe H1N1 (Grippe Porcine) Résumé de Référence X-Plain La Grippe H1N1 (Grippe Porcine) Résumé de Référence Introduction La grippe H1N1, également appelée grippe porcine, est une maladie respiratoire des porcs qui s est répandue maintenant parmi les

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

TROUBLE DU SOMMEIL CHEZ L ENFANT PRÉSENTANT UNE ANOMALIE DE DÉVELOPPEMENT

TROUBLE DU SOMMEIL CHEZ L ENFANT PRÉSENTANT UNE ANOMALIE DE DÉVELOPPEMENT TROUBLE DU SOMMEIL CHEZ L ENFANT PRÉSENTANT UNE ANOMALIE DE DÉVELOPPEMENT Hélène De Leersnyder Pédiatre Consultation «sommeil» Hôpital Necker. Paris Journées Internationales Jérôme Lejeune Familles et

Plus en détail

27/01/2015. Atelier 2 Conduite à tenir devant des mouvements périodiques nocturnes. Cas clinique 1:

27/01/2015. Atelier 2 Conduite à tenir devant des mouvements périodiques nocturnes. Cas clinique 1: ATELIER 2 DU SYMPTÔME À LA MALADIE Atelier 2 Conduite à tenir devant des mouvements périodiques nocturnes EXPERTS: S LAUNOIS, N. MESLIER ANIMATEUR: MF VECCHERINI 16 et 17 Janvier 2015 ATELIER 2 UTILISATION

Plus en détail

Institut WanXiang Historique de santé du patient

Institut WanXiang Historique de santé du patient Institut WanXiang Historique de santé du patient Merci de remplir ce questionnaire aussi complètement que possible et d indiquer les zones d incompréhension avec un point d'interrogation. En plus de toutes

Plus en détail

Le sommeil du jeune enfant

Le sommeil du jeune enfant Le sommeil du jeune enfant Docteur Annik Hallot Introduction Nous passons le tiers de notre vie à dormir, le sommeil est un besoin fondamental de tout être vivant au même titre que respirer et manger.

Plus en détail

Perte de poids inexpliquée Par où commencer?

Perte de poids inexpliquée Par où commencer? Q et Perte de poids inexpliquée Par où commencer? Matthieu Touchette, MD, FCPC et Luc Lanthier, MD, MSc, FCPC Présenté dans le cadre de la conférence : Défis cliniques en médecine de famille, Université

Plus en détail

Dermohypodermite non nécrosante (érysipèle) chez un patient de plus de 70 ans

Dermohypodermite non nécrosante (érysipèle) chez un patient de plus de 70 ans SITUATION 10 Dermohypodermite non nécrosante (érysipèle) chez un patient de plus de 70 ans Centre hospitalier universitaire d Angers, service de maladies infectieuses Objectifs institutionnels Uniformiser

Plus en détail

A. Migraine et/ou céphalée:

A. Migraine et/ou céphalée: Nom :... Prénom :... Date de naissance :... Adresse :...... Téléphone :... E-mail :... 1 A. Migraine et/ou céphalée: 1. Depuis quel âge souffrez-vous de migraines et/ou céphalées? (Dates).... 2. Décrivez

Plus en détail

La migraine. Dr A. Bahmani Service de neurologie CHU Oran

La migraine. Dr A. Bahmani Service de neurologie CHU Oran La migraine Dr A. Bahmani Service de neurologie CHU Oran plan Introduction Epidémiologie Physiopathologie Clinique Migraine sans aura (MSA) Migraine avec aura (MA) Autres types de migraine Complications

Plus en détail

VALIUM MONOGRAPHIE. diazépam. Comprimés à 5 mg. Anxiolytique-sédatif. Hoffmann-La Roche Limitée 7070 Mississauga Road Mississauga (Ontario) L5N 5M8

VALIUM MONOGRAPHIE. diazépam. Comprimés à 5 mg. Anxiolytique-sédatif. Hoffmann-La Roche Limitée 7070 Mississauga Road Mississauga (Ontario) L5N 5M8 MONOGRAPHIE VALIUM diazépam Comprimés à 5 mg Anxiolytique-sédatif Hoffmann-La Roche Limitée 7070 Mississauga Road Mississauga (Ontario) L5N 5M8 Date de révision : Le 7 février 2014 www.rochecanada.com

Plus en détail

LE STRESS COMME CAUSE D ABSENTEISME

LE STRESS COMME CAUSE D ABSENTEISME 1 LE STRESS COMME CAUSE D ABSENTEISME Dr. Jean-Pol PIRONET chef du service Qualité Médicale Medex 2 Dr. Hans Selye (1907-1982) Syndrome de stress ou S.G.A. (Syndrome général d adaptation) Le stress de

Plus en détail

Pseudopolyarthrite rhizomélique

Pseudopolyarthrite rhizomélique Pseudopolyarthrite rhizomélique C est l histoire D une vieille dame de 76 ans, sans problème particulier, jusqu au jour où. CLINIQUE -Elle se plaint de douleurs des épaules et des hanches avec des épisodes

Plus en détail

Thérapeutique anti-vhc et travail maritime. O. Farret HIA Bégin

Thérapeutique anti-vhc et travail maritime. O. Farret HIA Bégin Thérapeutique anti-vhc et travail maritime O. Farret HIA Bégin Introduction «L hépatite C est une maladie le plus souvent mineure, mais potentiellement cancérigène, qu on peut ne pas traiter et surveiller

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE Assurer le suivi des personnes recevant un Page 1 de 12 O.C. 6.5 Professionnels visés : Les infirmières qui possèdent la formation, les connaissances et les compétences nécessaires,

Plus en détail

Un petit livret pour accompagner le cours Le sommeil et l enfant

Un petit livret pour accompagner le cours Le sommeil et l enfant Un petit livret pour accompagner le cours Le sommeil et l enfant Pourquoi comprendre la physiologie du sommeil? Pour respecter le rythme et les besoins de chaque enfant de la naissance jusqu à l adolescence

Plus en détail

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Le diabète est une pathologie chronique, c'est-à-dire dont on ne guéri pas, qui se définit comme une hyperglycémie constante. Cela veut dire que le taux de sucre

Plus en détail

L'utilisation des benzodiazépines chez les enfants et les adolescents

L'utilisation des benzodiazépines chez les enfants et les adolescents Benzodiazepines - French L'utilisation des benzodiazépines chez les enfants et les adolescents Description générale Les benzodiazépines sont une classe de médicaments utilisés dans le traitement de différents

Plus en détail

Atelier N 2. Consultation de patientes porteuses d une maladie générale

Atelier N 2. Consultation de patientes porteuses d une maladie générale Atelier N 2 Consultation de patientes porteuses d une maladie générale Contre indica,ons à la grossesse Hypertension artérielle pulmonaire >30mmHg Maladie de Marfan (dilatation aortique>4 cm) Rétrécissement

Plus en détail

Nom: Date de naissance (année/mois/jour): Age: Sexe: Adresse: (Rue) (Ville) (Code postal)

Nom: Date de naissance (année/mois/jour): Age: Sexe: Adresse: (Rue) (Ville) (Code postal) INFORMATIONS PERSONNELLES Nom: Date de naissance (année/mois/jour): Age: Sexe: Adresse: (Rue) (Ville) (Code postal) Téléphone. #: Cell: Courriel: Statut matrimonial: Nombre d enfant: Occupation: Est-ce

Plus en détail

Isabelle MAURIN (Cadre de santé au Centre Léon Bérard, Lyon)

Isabelle MAURIN (Cadre de santé au Centre Léon Bérard, Lyon) Isabelle MAURIN (Cadre de santé au Centre Léon Bérard, Lyon) Le cancer du sein Risque estimé de développer un cancer du sein selon l âge Age 30 ans 40 ans 50 ans 60 ans 70 ans 80 ans Risque estimé 1/2212

Plus en détail

Dr Mehdi Jaidane. Énurésie nocturne

Dr Mehdi Jaidane. Énurésie nocturne L énurésie chez l enfantl Dr Mehdi Jaidane Défini par miction involontaires la nuit chez un enfant en âge d être d propre Problème très s fréquent : 15 % des enfants âgés s de 5 ans, prédominance masculine

Plus en détail

GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE

GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE Vous êtes à la recherche d un médecin de famille? Le CSSS-IUGS peut vous aider. Inscrivez-vous au guichet d accès à un médecin de famille en remplissant le formulaire

Plus en détail

GUICHET D ACCESSIBILITÉ MÉDICALE Vous êtes à la recherche d'un médecin de famille? Clientèle visée

GUICHET D ACCESSIBILITÉ MÉDICALE Vous êtes à la recherche d'un médecin de famille? Clientèle visée GUICHET D ACCESSIBILITÉ MÉDICALE Vous êtes à la recherche d'un médecin de famille? Clientèle visée La clientèle ciblée par ce service est la clientèle dite orpheline. Il s agit des personnes de tous âges

Plus en détail

Une journée des familles sur le thème : "Trucs et accès pour faciliter l'accès aux soins"

Une journée des familles sur le thème : Trucs et accès pour faciliter l'accès aux soins Une journée des familles sur le thème : "Trucs et accès pour faciliter l'accès aux soins" Cette journée destinée aux familles a été co-organisée par R4P et l'association Une Souris Verte, le samedi 12

Plus en détail

Séquence 1 : Votre diagnostic?

Séquence 1 : Votre diagnostic? 1 Séquence 1 : Il y a 15 jour M. A, 21 ans a présenté une broncho-pneumopathie aiguë avec fièvre importante. Son état s'est grandement amélioré sous traitement antibiotique. Mais il se plaint toujours

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne.

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne. Pathologies chroniques et séjour en altitude : Recommandations pour le médecin généraliste D après la thèse du Dr Gilles de Taffin Les recommandations d usage à rappeler : Éviter l arrivée directe à des

Plus en détail

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme)

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme) La migraine 1/Introduction : Céphalée primaire (sans lésion sous-jacente). Deux variétés principales: Migraine sans aura (migraine commune). Migraine avec aura (migraine accompagnée). Diagnostic: interrogatoire

Plus en détail

La pseudo polyarthrite rhizomélique

La pseudo polyarthrite rhizomélique La pseudo polyarthrite rhizomélique Journée de formation médicale continue Jeudi 29 janvier 2015 Béatrice Bouvard Conflits d intérêts de l orateur en rapport avec le thème de la conférence AUCUN La PPR

Plus en détail

Troubles psychiques et travail

Troubles psychiques et travail Troubles psychiques et travail Dr Dominique PHAM Médecin-chef SDIS 29 ANXIETE DEPRESSION STRESS ETAT DE STRESS POST-TRAUMATIQUE BURNOUT RISQUES PSYCHOSOIAUX ANXIETE DEPRESSION STRESS ETAT DE STRESS POST-TRAUMATIQUE

Plus en détail

FICHE ENSEIGNANT. Sensibiliser les élèves à l importance du sommeil. Objectifs spécifiques

FICHE ENSEIGNANT. Sensibiliser les élèves à l importance du sommeil. Objectifs spécifiques 1 ACTIVITÉ Domaine Objectif général Compétences Éducation scientifique Langue française Sensibiliser les élèves à l importance du sommeil. Objectifs spécifiques Prendre conscience de son profil sommeil.

Plus en détail

Démarche clinique infirmière

Démarche clinique infirmière Démarche clinique infirmière Date du recueil : Recueil de données (Anamnèse) à partir des 14 besoins de V. Henderson Ce recueil de données peut être initial (à l'arrivée du patient) ou actualisé Besoins

Plus en détail