Document d aide à la prise de note. Auteur : Marti Benoit. Année

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Document d aide à la prise de note. Auteur : Marti Benoit. Année 2012-13"

Transcription

1 Document d aide à la prise de note Auteur : Marti Benoit Année

2 Sommaire

3 Introduction 1-1 Introduction Définition proposée en 1987 par la Commission mondiale sur l environnement et le développement dans le Rapport Brundtland: «un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.» 1-2 Introduction Extrait de HOME de Yann Arthus Bertrand 1-3

4 Introduction Epuisement des ressources non renouvelables Réchauffement climatique (gaz a effet de serre) Répartition des précipitations modifiée Diminution de la surface et de l épaisseur des banquises Augmentation du niveau des océans Destruction de la couche d ozone Toxicité pour l homme Ecotoxicité Acidification (affecte les équilibres chimiques et biologiques des écosystèmes) Accumulation de déchets nocifs, toxiques Pollution de l air Diminution de la biodiversité Eutrophisation (qui provoque un développement accru des plantes, algues, bactéries en milieu aquatique et une asphyxie de la vie aquatique) Radiation radioactive Introduction Accroissement des inégalités : Inégalité d accès aux soins Mauvaise répartition des richesses Migration de populations: Changements de climat, conflits, difficultés d alimentation. Stocks mondiaux de céréales en baisse: Crise de la faim en 2008 due à la flambée des prix des céréales Épuisement des réserves en énergies non renouvelables Pénuries futures en métaux rares 1-9 Introduction IDH: Dans les années 1990, l IDH (Indice de Développement Humain) a été créé. Cet indicateur fait apparaitre des facteurs jusque là ignorés par le PIB/habitants comme la santé, l espérance de vie, l alphabétisation, traduisant le bien-être des habitants d un pays. Empreinte écologique: En 1992, un nouvel indicateur, l empreinte écologique, voit le jour. Son objectif est de mesurer les surfaces biologiquement productives de terre et d eau, nécessaires pour produire les ressources qu un individu, une population ou une activité consomme ainsi que pour absorber les déchets générés. Le développement durable nécessite un compromis entre IDH (Indice de Développement Humain), et empreinte écologique. 1-10

5 Introduction Extrait de «l empreinte écologique» du site le-developpement-durable.tv/ 1-11 Introduction Le développement durable est à l intersection de 3 sphères de réflexions. Satisfaire les besoins humains en matière de santé, de logement, d alimentation, et d éducation. Préserver, améliorer et valoriser l environnement, et les ressources naturelles sur le long terme. Développer la croissance et l efficacité économique pour favoriser la création de richesses pour tous, à travers des modes de production respectueux de l être humain et de la planète Introduction 1-13

6 Règlementation 2-1 Règlementation Directive: C'est une recommandation non applicable directement dans les états membres. Elles doit être traduite dans les textes nationaux. Exemples: Directive RoHS, Directive DEEE, Directive EUP, Directives sur les batteries, 2-2 Règlementation Règlement: C'est une loi communautaire applicable directement dans tous les états membres sans qu'il soit besoin de la traduire dans les textes nationaux. Exemple: Règlement REACH 2-3

7 Règlementation Norme: La norme est d application volontaire, la réglementation est obligatoire L application des normes n est pas obligatoire, mais la mise en place de certaines d entre elles facilite le respect des Directives Européennes. Exemples: Iso 1400, Iso 14040, Iso Règlementation La directive DEEE Déchets d'équipements Électriques et Électroniques Objectifs : Organiser la gestion des déchets Les DEEE ménagers sont collectés soit par la distribution, dans le cadre du «un pour un» (le distributeur reprend l ancien équipement lors de la vente d un nouveau) ; soit en déchèterie, soit par les opérateurs du réemploi, lorsque les équipements peuvent être réutilisés. Les DEEE collectés sont traités par des éco-organismes, qui garantissent un haut niveau de dépollution et de recyclage. Votée en 2003, appliquée en Règlementation La directive RoHS Restriction of the use of certain Hazardous Substances in electrical and electronic equipment Restriction de l'utilisation de certaines substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques Objectifs : Réduire la nocivité des déchets en limitant l utilisation de : Métaux lourds : plomb, mercure, cadmium, chrome hexavalent Ignifugeants halogénés : polybromobiphényles (PBB), polybromodiphényléthers (PBDE) Votée en 2003, appliquée en

8 Règlementation La directive EUP Energy-Using Products Produits Utilisant de l Énergie Objectifs : Réduire la consommation des appareils électriques et électroniques grâce à une meilleure conception (éco-conception). Amélioration des performances environnementales du produit tout au long de son cycle de vie. Fait partie du marquage CE Votée en 2007, appliquée en Règlementation La directive relative aux batteries Objectifs : Réduire la nocivité des déchets (mercure, cadmium, plomb). Encourager la collecte et le recyclage. Contraintes : Limitation des substances Exigence d étiquetage des batteries Exigences d information pour les utilisateurs Exigence pour un retrait plus aisé des batteries de l équipement Votée en 2006, appliquée en Règlementation Le règlement REACH Registration, Evaluation and Authorisation of Chemicals Enregistrement, évaluation et autorisation des produits chimiques Objectifs : Protéger la santé humaine et l'environnement contre les risques inhérents aux produits chimiques Votée en 2006, appliquée en

9 Règlementation ISO Mettre en place une organisation au sein d'une organisation (entreprise, association, établissement scolaire) permettant de : Faire un état des lieux des pratiques environnementales de cette organisation Améliorer de façon continue la prévention contre la pollution Définir les responsabilités au sein de l'organisation 2-10 Règlementation ISO Définit un vocabulaire et des procédures unique pour définir : Les phases du cycle de vie La méthodologie d'analyse de cycle de vie Les notions et objets employés dans l'analyse du cycle de vie Règlementation ISO Définir les bonnes pratiques en matière de responsabilité sociétale. Elles proposent un cadre pour permettre à une organisation (entreprise publique, privée, association ) de : Mettre en place des pratiques pour améliorer son impact sur l'environnement et sur la société Rendre compte des actions menées 2-12

10 Règlementation NF P Cette norme applique les normes ISO 14040, ISO et la norme ISO au cas particulier des matériaux de construction et définit des règles d'une ACV pour ces produits. la norme propose une liste des impacts pertinents pour évaluer la contribution des produits à la qualité environnementale des ouvrages. La déclaration environnementale et sanitaire du matériau s'effectue par le moyen des fiches de caractéristiques environnementales et sanitaires (FDES) établies volontairement par les producteurs. 2-13

11 3-1 C est un outil scientifique encadré par la série des normes ISO. Définition des objectifs et du champ de l étude (ISO ) Analyse de l inventaire (AICV) Interprétation Evaluation de l impact (EICV)

12 L approche du cycle de vie peut se faire de façon: - Multi-étapes : prise en compte de toutes les étapes du cycle de vie du produit. - Multicritères : prise en compte de l ensemble des impacts environnementaux générés. Toxicité pour l homme Acidification Eutrophisation GES Extrac. Transp. Fabric. Util. Fin de vie 3-4 L approche du cycle de vie peut se faire de façon: - Multi-étapes : Toxicité pour l homme Acidification Energie GES Exemple: un bilan carbone Extrac. Transp. Fabric. Util. Fin de vie 3-5 L approche du cycle de vie peut se faire de façon: - Multicritères : Toxicité pour l homme Acidification Energie GES Exemple: un bilan de l impact environnemental de la phase d utilisation Extrac. Transp. Fabric. Util. Fin de vie 3-6

13 Exercice: Ou se situe sur ce diagramme - Une étude sur l efficacité l énergie grise énergétique? Toxicité pour l homme Acidification Energie GES Exemple: efficacité énergétique Exemple: énergie grise Extrac. Transp. Fabric. Util. Fin de vie 3-8 Le but d une analyse est de cerner les points qui posent problème et de les atténuer. Attention, le fait d atténuer certains effets négatifs peut en engendrer d autres La norme impose la méthodologie suivante afin de faire un bilan correct: Définition des objectifs et du champ de l étude Analyse de l inventaire (AICV) Interprétation Evaluation de l impact (EICV) 3-12

14 Définition des objectifs et du champ de l étude Toxicité pour l homme Acidification Eutrophisation GES Extrac. Transp. Fabric. Util. Fin de vie 3-13 Analyse de l inventaire (AICV) Inventaire: Afin de mener une analyse pertinente et de faire des comparaisons entre produits ou solutions, il faut définir une unité fonctionnelle. L unité fonctionnelle (UF) est la grandeur quantifiant la fonction principale du système. Questions à se poser: Quel est le service offert par le produit, quel est sa durée, ses performances, L UF sert de base pour permettre la comparaisonde différents scénarios. Produit Sèchemains Basket course à pied Service offert 1 paire de main séchées Courir 15km3 fois par semaine Durée du service offert - 2 ans Unité fonctionnelle 1 paire de main séchées Courir 15km3 fois par semaine pendant 2 ans 3-15 Analyse de l inventaire (AICV) Définition des objectifs et du champ de l étude, inventaire: Une fois définie l unité fonctionnelle, il faut définir les flux de référence, c est à dire la quantité de produit nécessaire pour remplir cette fonction. Produit Unité fonctionnelle Flux de référence cycles 1/ porte serviette 1,5 serviettes 1 paire demain séchée cycles 1/50000 sèche main 900 Wh Produit Unité fonctionnelle Flux de référence Durée de vie 1 an Durée de de vie 6 mois Courir 15km3 fois par semaine pendant 2 ans 2 paires de baskets 6 paires delacets 4 paires de baskets 6 paires delacets 3-16

15 Analyse de l inventaire (AICV) Définition des objectifs et du champ de l étude, inventaire: Exemple, pour les sacs suivant, trouvez une unité fonctionnelle et les flux de référence. (Sachant que l on transporte 20l, 2 fois par semaine) Produit Cabas 20L,durée de vie 6mois Sac PE 10L,usage unique Unité fonctionnelle Flux de référence 3-17 Evaluation de l impact (EICV) Evaluation de l impact: Bilan produit, logiciel de l ADEME : Bilan carbone Sustainability inclus avec Solidworks Simapro:

16 Evaluation de l impact (EICV) pourcentage Evaluation de l impact: Exemple: une cafetière. Unité fonctionnelle : Préparer 1L de café 2 fois par jour durant 5 ans. 145 kg eq CO 2 soit 93% 2.6 kg eq CO 2 soit 2% Limite du système: Emballage et filtre inclus. L eau et le café sont exclus car identique dans tous les scénarios envisagés. Matière première Fabrication Utilisation Transport Fin de vie 4,5 kg eq CO 2 soit 3% 3-26

17 Pour le consommateur 4-1 Pour le consommateur Seulement deux labels officiels et certifiés par un organisme indépendant et sur volontariat de l entreprise qui commercialise le produit ou service. Ces deux labels ne concernent pas les mêmes catégories de produits. Il en existe pour les autres pays. Pour la France, tous les autres labels sont auto-proclamés. 4-2 Pour le consommateur Destinée à certifier, tout au long de leur cycle de vie, que les produits ou services sur lesquels elle est apposée présentent un impact négatif moindre sur l'environnement et une qualité d usage satisfaisante par rapport à d'autres produits ou services analogues présents sur le marché. Il existe 50 catégories de produits ou services susceptibles d'être labellisés, dans 13 domaines : ameublement, appareils électriques, bricolage, bureautique, habillement, etc. Pour chaque catégorie, il existe une règle de certification disponible au grand public, téléchargeable sur le site L'écolabel est délivré par l'afnor, et peut être perdu à tout moment. 4-3

18 Pour le consommateur Ce label est basé sur le même principe que le label NF environnement mais il couvre d'autres domaines de produits (19 domaines répartis dans 31 catégories). Les critères de labellisation sont téléchargeables sur le site : La délivrance de l'écolabel Européen est délégué à une entreprise nationale, l'afnor pour la France. 4-4 Pour le consommateur Arboré par 90 % des emballages il ne signifie pas que le produit est recyclable. Mais que l'entreprise qui l'a fabriqué participe financièrement aux programmes de recyclage des emballages ménagers Indique que le produit est recyclable mais rien ne garantit pas que le produit soit recyclé. Gestion durable des forêts Pour le consommateur Cet étiquetage cherche à tirer parti de la compréhension croissante du grand public ou des professionnels pour les questions environnementales. 4-6

19 Application au lycée 4-1 Application au lycée 4-2 Application au lycée - Disjoncteur d'eau - Mesure du débit d'eau instantané - Mesure de la consommation d'eau - Mesure de la température de l'eau - Transmet les données mesurées au serveur - Message d'alarme 4-3

20 Application au lycée On souhaite, par exemple, connaître les débits horaires d'eau (en L/h) moyens en un lieu donné sur une période allant d'une journée à plusieurs années 4-4 Application au lycée Définition des objectifs et du champ de l étude (ISO ) Analyse de l inventaire (AICV) Interprétation Evaluation de l impact (EICV) 4-5 Application au lycée 1ére étape: Définition des objectifs et du champ de l étude Quel étude veut on mener? Globale Multi-étapes Multicritères Ciblée 4-9

21 Application au lycée 4-10 Application au lycée Etude globale Toxicité pour l homme Acidification Eutrophisation Analyse de l inventaire Evaluation de l impact Outil de calcul Bilan produit Simapro GES Extrac. Transp. Fabric. Util. Fin de vie 4-13 Application au lycée Etude Multi-étapes Toxicité pour l homme Acidification Energie Analyse de l inventaire Evaluation de l impact Outil de calcul Bilan carbone Sustainability Exemple: un bilan carbone GES Extrac. Transp. Fabric. Util. Fin de vie 4-16

22 Application au lycée Etude Multicritères Toxicité pour l homme Acidification Energie Analyse de l inventaire Evaluation de l impact Outil de calcul Bilan produit Simapro Exemple: une étude en phase d utilisation GES Extrac. Transp. Fabric. Util. Fin de vie 4-19 Application au lycée Etude ciblée Toxicité pour l homme Acidification Energie GES Analyse de l inventaire Evaluation de l impact Outil de calcul Mesure et relevés des consommations d eau Exemple: une étude sur la consommation d eau Extrac. Transp. Fabric. Util. Fin de vie 4-22 Application au lycée Etude ciblée Analyse de l inventaire Evaluation de l impact Outil de calcul Mesure et relevés des consommations d eau 4-23

23 Sites Historique : Videos Outils Auteur : Marti Benoit Année

Sommaire. Normes, directives, réglementations relatives à l environnement. Définitions Directive Règlement Label

Sommaire. Normes, directives, réglementations relatives à l environnement. Définitions Directive Règlement Label Normes, directives, réglementations relatives à l environnement Sommaire Définitions Directive Règlement Label Les directives RoHS DEEE EUP Les éco-labels NF environnement EU Ecolabel Les normes ISO 14001

Plus en détail

La Performance Environnementale des Bâtiments

La Performance Environnementale des Bâtiments Rencontre nationale Pratiques Territoriales de l Évaluation de la Performance Environnementale des Bâtiments La Performance Environnementale des Bâtiments Hadjira Schmitt-Foudhil Chef de projet performance

Plus en détail

LA REGLEMENTATION. ANGD MATHRICE Novembre 2009. Eric Drezet Violaine Louvet. Site web : http://www.ecoinfo.cnrs.fr

LA REGLEMENTATION. ANGD MATHRICE Novembre 2009. Eric Drezet Violaine Louvet. Site web : http://www.ecoinfo.cnrs.fr LA REGLEMENTATION ANGD MATHRICE Novembre 2009 Eric Drezet Violaine Louvet Site web : http://www.ecoinfo.cnrs.fr Extraction Transport matière première Fabrication Achat Transport produit fini Directives

Plus en détail

Profil Environnemental Produit

Profil Environnemental Produit Profil Environnemental Produit Bloc autonome d éclairage de sécurité à LED 1 Ce document s appuie sur la norme ISO 14020 relative aux principes généraux des déclarations environnementales et sur le rapport

Plus en détail

Les engagements de la société URA dans le domaine de l environnement

Les engagements de la société URA dans le domaine de l environnement BAES IP67 Plastinox Ambiance Super SATI 5 rue Jean Nicot 93691 Pantin Cedex France Tél. : 01 48 10 56 00 Fax. : 01 48 10 56 01 www. Ura.fr Ce document s appuie sur la norme ISO 14020 relative aux principes

Plus en détail

Nos activités et nos rejets polluants deviennent problématiques, et génèrent des inquiétudes sur l avenir de l humanité et de son environnement.

Nos activités et nos rejets polluants deviennent problématiques, et génèrent des inquiétudes sur l avenir de l humanité et de son environnement. LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Constats et enjeux En un siècle, l impact de l homme sur la nature a bouleversé l environnement. Nos modes de production et de consommation sont en cause, ainsi que nos choix énergétiques.

Plus en détail

Profil Environnemental Produit

Profil Environnemental Produit pp Ce document s appuie sur la norme ISO 14020 relative aux principes généraux des déclarations environnementales et sur le rapport technique ISO TR/14025 relatif aux déclarations environnementales de

Plus en détail

Comment? Evaluation de la performance environnementale des bâtiments et écoconditionnalités. Modifiez le style du titre

Comment? Evaluation de la performance environnementale des bâtiments et écoconditionnalités. Modifiez le style du titre les styles du texte du masque Troisième niveau Evaluation de la performance environnementale des bâtiments et écoconditionnalités Comment? Multicritère, performances, et ACV Bâtiment 1 Évaluation le environnementale

Plus en détail

>I En savoir plus I Développement durable

>I En savoir plus I Développement durable g Qu est ce que c est? 1987 Rapport Brundtland Commission des Nations Unies sur l Environnement et le Développement «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans

Plus en détail

Colonne pour montage entre sol et plafond destinée à recevoir une ou plusieurs nourrices d appareillages sur une de ses faces.

Colonne pour montage entre sol et plafond destinée à recevoir une ou plusieurs nourrices d appareillages sur une de ses faces. Description des produits > Produits de référence pour ce profil environnemental Les valeurs fournies ont été obtenues sur la base des références suivantes. Fonction Colonne pour montage entre sol et plafond

Plus en détail

Profil Environnemental Produit

Profil Environnemental Produit Ce document s appuie sur la norme ISO 14020 relative aux principes généraux des déclarations environnementales et sur le rapport technique ISO TR/14025 relatif aux déclarations environnementales de type

Plus en détail

Des boîtes vertes LES BOÎTES EN CARTON ONDULÉ

Des boîtes vertes LES BOÎTES EN CARTON ONDULÉ Chef de file dans les produits spécialisés en carton, Induscorr fabrique des feuilles (à simple, double ou triple parois), des boites (régulières ou découpées), des contenants en vrac et des contenants

Plus en détail

Evaluer les impacts environnementaux de cet équipement sur l ensemble de son cycle de vie et identifier ses aspects environnementaux significatifs

Evaluer les impacts environnementaux de cet équipement sur l ensemble de son cycle de vie et identifier ses aspects environnementaux significatifs Analyse du Cycle de Vie d un téléphone portable Synthèse Etude pour : CODDE Pôle de compétence en Environnement des Industries Electriques et Electroniques 170 rue de Chatagnon ZI Centr Alp - 38430 Moirans

Plus en détail

L impact des piles sur l environnement. Déchets dangereux

L impact des piles sur l environnement. Déchets dangereux L impact des piles sur l environnement Déchets dangereux Les piles : un déchet dangereux Chaque français utilise en moyenne 16 piles et / ou accumulateurs par an. Seules les piles alcalines et salines

Plus en détail

Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)?

Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)? Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)? Dans une Déclaration Environnementale de Produit ou EPD, 11 catégories d impact sur l environnement sont exprimées en chiffres. Il s agit d

Plus en détail

L ACV dans les projets de recherche :

L ACV dans les projets de recherche : L ACV dans les projets de recherche : - Les fondamentaux de l éco-conception - Les démarches, les outils - L ACV dans les projets de recherche - Exemples de projets européens Présentation ACV 6 Septembre

Plus en détail

Obligations des producteurs d équipements électriques et électroniques

Obligations des producteurs d équipements électriques et électroniques > Dossier Obligations des producteurs d équipements électriques et électroniques Le 27 janvier 2003, deux directives communautaires concernant les équipements électriques et électroniques étaient adoptées

Plus en détail

Deux unités fonctionnelles ont été retenues dans ce document en fonction du type de produit étudié. Ces unités fonctionnelles sont :

Deux unités fonctionnelles ont été retenues dans ce document en fonction du type de produit étudié. Ces unités fonctionnelles sont : Contexte et objectifs Le Syndicat National de l Extrusion Plastique (SNEP) rassemble plus d une trentaine d entreprises adhérentes, spécialisées dans la transformation de profilés par l extrusion et dans

Plus en détail

BILAN ENVIRONNEMENTAL DU PROCEDE DE TRAITEMENT DES DECHETS D AMIANTE PAR VITRIFICATION ECO-PROFIL

BILAN ENVIRONNEMENTAL DU PROCEDE DE TRAITEMENT DES DECHETS D AMIANTE PAR VITRIFICATION ECO-PROFIL ECO-PROFIL BILAN ENVIRONNEMENTAL DU PROCEDE DE TRAITEMENT DES DECHETS D AMIANTE PAR VITRIFICATION «Acteur d un développement plus durable, Inertam souhaite présenter à ses clients des informations fiables

Plus en détail

TOSHIBA TEC France Imaging Systems INNOVANT PAR NATURE

TOSHIBA TEC France Imaging Systems INNOVANT PAR NATURE TOSHIBA TEC France Imaging Systems INNOVANT PAR NATURE Introduction Toshiba un acteur engagé dans le Développement Durable depuis plus de 15 ans: Une philosophie d entreprise Un engagement volontaire du

Plus en détail

L ENVIRONNEMENT un enjeu à maîtriser pour l entreprise

L ENVIRONNEMENT un enjeu à maîtriser pour l entreprise Module QSE L ENVIRONNEMENT un enjeu à maîtriser pour l entreprise Septembre 2009 Extrait de la présentation de Gaële MORIN / Bureau Veritas, remis en forme par Maryse SAUVAGNAC SOMMAIRE Qu est ce que l

Plus en détail

LA politique de déclaration et d affichage environnemental produit d atlantic

LA politique de déclaration et d affichage environnemental produit d atlantic LA politique de déclaration et d affichage environnemental produit d Les métiers du génie climatique n échappent pas aux questions environnementales. La réglementation contraint dès aujourd'hui les industriels

Plus en détail

Menuiseries extérieures : Quel est l impact environnemental des différents matériaux?

Menuiseries extérieures : Quel est l impact environnemental des différents matériaux? Menuiseries extérieures : Quel est l impact environnemental des différents matériaux? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Les bases de la présentation Etude réalisée par Laurent Tendille, élève ingénieur

Plus en détail

Les écolabels produits. Chantal Trichard 4 octobre 2011

Les écolabels produits. Chantal Trichard 4 octobre 2011 Les écolabels produits Chantal Trichard 4 octobre 2011 Rappel de définition Qu est-ce qu un achat éco-responsable? Achat de biens ou services qui prennent en compte la protection de l environnement ou

Plus en détail

Démarche pour le Respect de l Environnement. Ce document ne doit pas être transmis et/ou reproduit sans autorisation cgl pack

Démarche pour le Respect de l Environnement. Ce document ne doit pas être transmis et/ou reproduit sans autorisation cgl pack Démarche pour le Respect de l Environnement Réduire les impacts environnementaux de l activité ISO 14001 Certification ISO14001 Site d Annecy = 2005 Site de Lorient= 2004 Actions Conception Produits Eco-Conception

Plus en détail

Projet HQE Performance. Évaluation environnementale de bâtiments. Hadjira Schmitt-Foudhil DHUP QC

Projet HQE Performance. Évaluation environnementale de bâtiments. Hadjira Schmitt-Foudhil DHUP QC Semaine d ouverture 3A «Bilan carbone & ACV» - ENPC 1 Projet HQE Performance Évaluation environnementale de bâtiments Hadjira Schmitt-Foudhil Chef de projet qualité environnementale produits & bâtiments

Plus en détail

natureplus e.v. Directive d attribution 0502 TUILES ET PIERRES DE TOIT EN BETON Mai 2012 pour l attribution du label de qualité

natureplus e.v. Directive d attribution 0502 TUILES ET PIERRES DE TOIT EN BETON Mai 2012 pour l attribution du label de qualité natureplus e.v. Directive d attribution 0502 EN BETON Mai 2012 pour l attribution du label de qualité État : mai 2012 Page 2 de 7 1. Champ d application Les critères d attribution suivants contiennent

Plus en détail

Analyse du Cycle de Vie ACV État de l'art

Analyse du Cycle de Vie ACV État de l'art Solutions innovantes pour l'environnement Solinnen Analyse du Cycle de Vie ACV État de l'art Document préparé par Philippe Osset pour l'afite 17 novembre 2011 Solinnen Page 1/14 Sommaire Introduction suite

Plus en détail

notre politique écologique

notre politique écologique notre politique écologique une entreprise durable et responsable Il ne suffit plus simplement de réduire sa consommation et de recycler pour protéger l'environnement. La durabilité compte avant tout. Nous

Plus en détail

Auto-diagnostiquer et améliorer la gestion des déchets dans son entreprise

Auto-diagnostiquer et améliorer la gestion des déchets dans son entreprise Auto-diagnostiquer et améliorer la gestion des déchets dans son entreprise Mons, le 15 septembre 2015 Marjorie BOUGELET Conseillère environnement CCE marjorie.bougelet@uwe.be 010/47.19.43 15 septembre

Plus en détail

NOUVELLE CONSIGNE : LES APPAREILS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES USAGÉS DOIVENT ETRE RECYCLÉS

NOUVELLE CONSIGNE : LES APPAREILS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES USAGÉS DOIVENT ETRE RECYCLÉS 35 bd de Sébastopol 75001 Paris Directrice de la communication : Véronique Menseau e.mail : menseau@syctom-paris.fr tél : 01 40 13 17 86 Site web : www.syctom-paris.fr www.syctom-isseane.com Service presse

Plus en détail

VOTRE LOGO. Sommaire. En bref : gérer l énergie pour l avenir. EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001.

VOTRE LOGO. Sommaire. En bref : gérer l énergie pour l avenir. EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001. Sommaire En bref : gérer l énergie pour l avenir EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001 Etudes de cas En bref : gérer l énergie pour l avenir VOTRE LOGO Gérer l énergie pour l avenir Des

Plus en détail

Parc Tertiaire Technopole Rue Albert Einstein 53810 CHANGÉ 02 43 66 89 81 02 43 90 76 26 - ecslaval@ecs-ingenierie.com

Parc Tertiaire Technopole Rue Albert Einstein 53810 CHANGÉ 02 43 66 89 81 02 43 90 76 26 - ecslaval@ecs-ingenierie.com 02 43 160 150 02 43 160 156 ecslemans@ecs-ingenierie.com 02 43 66 89 81 02 43 90 76 26 - ecslaval@ecs-ingenierie.com 02 43 160 150 02 43 160 156 ecslemans@ecs-ingenierie.com 02 43 66 89 81 02 43 90 76

Plus en détail

Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits combinés

Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits combinés EA-7/05 Guide EA pour l application de la norme ISO/CEI 17021:2006 pour les audits combinés Référence de la publication Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits

Plus en détail

Fondation de la faune du Québec

Fondation de la faune du Québec Fondationdela faunedu Québec 1 Politiqued événementécoresponsable 2010-11 N/Réf. : 2-0900-0008 1 1. CONTEXTE La Fondation de la faune a pour mission la promotion, la conservation et la mise en valeur de

Plus en détail

Sur le rapport du ministre de l'économie, des finances et de l'industrie,

Sur le rapport du ministre de l'économie, des finances et de l'industrie, J.O. Numéro 170 du 25 Juillet 1998 page 11394 Ministère de l'économie, des finances et de l'industrie Décret n 98-638 du 20 juillet 1998 relatif à la prise en compte des exigences liées à l'environnement

Plus en détail

Réf. : 140924 Le 24 septembre 2014 Page 1/8

Réf. : 140924 Le 24 septembre 2014 Page 1/8 Réf. : 140924 Le 24 septembre 2014 Page 1/8 De : Vérificateur FDES Rapport de Vérification de la Déclaration Environnementale et Sanitaire de produit selon la norme NF EN 15804+A1 et à la norme complémentaire

Plus en détail

Le développement durable c est l affaire de chacun

Le développement durable c est l affaire de chacun Le développement durable c est l affaire de chacun Claude Villeneuve Professeur titulaire Directeur de la Chaire en éco-conseil Département des sciences fondamentales Université du Québec à Chicoutimi

Plus en détail

Analyse du cycle de vie comparative de contenants pour le vin

Analyse du cycle de vie comparative de contenants pour le vin Analyse du cycle de vie comparative de contenants pour le vin 19 mai 2010 Blitz d information, Société des alcools du Québec Xavier Bengoa*, Marie-Luc Arpin, Julie-Anne Chayer, Édouard Clément (CIRAIG)

Plus en détail

Plan d achat écologique. Partie B Fiche des données. Matériel de TI

Plan d achat écologique. Partie B Fiche des données. Matériel de TI Plan d achat écologique Partie B Fiche des données Matériel de TI Plan d'achats écologiques Partie B : Fiche des données Matériel de TI Dernière mise à jour : 01-10-2011 Dernière Prochaine DX DX DX future

Plus en détail

HEG Gestion de la Qualité L.Cornaglia. Exigences ISO 14001 (1) caractéristiques de l analyse environnementale (2)

HEG Gestion de la Qualité L.Cornaglia. Exigences ISO 14001 (1) caractéristiques de l analyse environnementale (2) Exigences ISO 14001 (1) caractéristiques de l analyse environnementale (2) 1 L'histoire de ISO 14001 1991 Le World Business Council on Sustainable Development (WBCSD) est fondé à la veille du sommet de

Plus en détail

Dossier de Presse. ECO2 : une nouvelle signature pour des modèles plus respectueux de l environnement et plus économiques 30 JUIN 2015

Dossier de Presse. ECO2 : une nouvelle signature pour des modèles plus respectueux de l environnement et plus économiques 30 JUIN 2015 Dossier de Presse 30 JUIN 2015 ECO2 : une nouvelle signature pour des modèles plus respectueux de l environnement et plus économiques Depuis plus de 20 ans, le Groupe Renault est engagé en faveur d une

Plus en détail

Commission scolaire de la Riveraine

Commission scolaire de la Riveraine Commission scolaire de la Riveraine P O L I T I Q U E POLITIQUE : Politique de développement durable. SERVICE : Secrétariat général Date d approbation : 28 juin 2011 Résolution numéro : CC 1106-2076 2

Plus en détail

Déclaration Environnementale Produit. - Fenêtre CAMELEWOOD -

Déclaration Environnementale Produit. - Fenêtre CAMELEWOOD - Déclaration Environnementale Produit - Fenêtre CAMELEWOOD - DEP CAMELEWOOD Septembre 2014 P a g e 2 I. Informations générales Ce document est une Déclaration Environnementale Produit (DEP) conforme à la

Plus en détail

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT SOMMAIRE INTRODUCTION > Chapitre 1 L environnement et le Développement durable 9 S engager > Chapitre 2 Principes de mise en œuvre 19 Comprendre Savoir-faire Partager

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE GREEN IT?

QU EST-CE QUE LE GREEN IT? QU EST-CE QUE LE GREEN IT? Lorraine Face à la croissance exponentielle de l informatique à partir des années 1980, de nouvelles préoccupations liées à la consommation d énergie et au recyclage du matériel

Plus en détail

Ecoconception facteur d innovation. Polytech Nantes - 20 mars 2014

Ecoconception facteur d innovation. Polytech Nantes - 20 mars 2014 Polytech Nantes - 20 mars 2014 Polytech Nantes - 20 mars 2014 Démarche mise en place l écoconception Origine notre Groupe Notre Activité et Savoir-faire : Imaginer et réaliser s solutions pour maîtriser

Plus en détail

Le label CFQ apporte des garanties et une lisibilité de l usage des emballages facilitée, pour simplifier le travail de la supply chain.

Le label CFQ apporte des garanties et une lisibilité de l usage des emballages facilitée, pour simplifier le travail de la supply chain. S engager dans un processus de labellisation de produits est un outil de reconnaissance du caractère innovant d une filière, de renforcement de sa visibilité auprès du consommateur et de compétitivité

Plus en détail

Les TIC à l heure de l Anthropocène

Les TIC à l heure de l Anthropocène ? Les TIC à l heure de l Anthropocène zzzzzz Quel rôle jouent les TIC dans les évolutions actuelles de la planète? Eric Drezet Cours DD IUT réseau Sophia Session 1 20 Avril 2016 Plan Session 1 L Anthropocène,

Plus en détail

Module Connaissance des installations classées pour la protection de l environnement (ICPE)

Module Connaissance des installations classées pour la protection de l environnement (ICPE) Module Connaissance des installations classées pour la protection de l environnement (ICPE) 1 Objectifs - former des personnes chargées d environnement au sein d un site industriel (prise de poste ou approfondissement)

Plus en détail

L'OUTIL LOGICIEL ECORCE

L'OUTIL LOGICIEL ECORCE L'OUTIL LOGICIEL ECORCE Centre d'études techniques de l'équipement de l'est Thème et date - Modifiez ce texte dans le menu Affichage / En-tête et pied de page / Diapo / Pied de page Modifiez ce texte dans

Plus en détail

La pollution et ses conséquences.

La pollution et ses conséquences. La pollution et ses conséquences. Introduction. Problèmes suscités par le sujet : -Quelles sont ces dégradations? -Quelles sont leurs conséquences? -Comment y remédier? I- La pollution atmosphérique. Les

Plus en détail

JECO. journée des éco-entreprises. L éco-conception expliquée. Présentation de l événement ATELIER AT02

JECO. journée des éco-entreprises. L éco-conception expliquée. Présentation de l événement ATELIER AT02 JECO ATELIER AT02 L éco-conception expliquée journée des éco-entreprises Présentation de l événement PRESENTATION Définition et principes de l écoconception (Stéphanie CAPDEVILLE - EcoConcevoir) Définition

Plus en détail

DISPOSITIFS MÉDICAUX DE DIAGNOSTIC IN VITRO : RÉACTIFS ET SYSTÈMES

DISPOSITIFS MÉDICAUX DE DIAGNOSTIC IN VITRO : RÉACTIFS ET SYSTÈMES LA DÉMARCHE QUALITÉ DISPOSITIFS MÉDICAUX DE DIAGNOSTIC IN VITRO : RÉACTIFS ET SYSTÈMES Ils sont conformes à la directive européenne 98/79/CE et marqués CE. La conformité à cette directive est évaluée par

Plus en détail

La fin de vie des équipements TIC et leur traitement. Gilles DRETSCH RSE/Environnement CRiP 9 avril 2014

La fin de vie des équipements TIC et leur traitement. Gilles DRETSCH RSE/Environnement CRiP 9 avril 2014 La fin de vie des équipements TIC et leur traitement Gilles DRETSCH RSE/Environnement CRiP 9 avril 2014 Les principales réglementations Déchets Directive RoHS : RoHS signifie Restriction of the use of

Plus en détail

du cycle de vie L analyse d un produit GUILLAUME JOUANNE, ARNAUD ROQUESALANE [1]

du cycle de vie L analyse d un produit GUILLAUME JOUANNE, ARNAUD ROQUESALANE [1] L analyse du cycle de vie d un produit GUILLAUME JOUANNE, ARNAUD ROQUESALANE [1] L écoconception est une démarche visant à diminuer l impact environnemental d un produit tout au long de son cycle de vie.

Plus en détail

BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AIR FRANCE Année civile 2014

BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AIR FRANCE Année civile 2014 BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AIR FRANCE Année civile 2014 CONTENU 1. INTRODUCTION...3 1.1. Cadre réglementaire... 3 1.2. Méthodologie retenue... 3 2. ÉMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE...4

Plus en détail

Introduction : Croissance, développement et changement social.

Introduction : Croissance, développement et changement social. Introduction : Croissance, développement et changement social. Amorce : Le dessous des cartes, Le basculement de la richesse, Vidéo Arte + Questionnaire Questionnaire : 1 ) Les 3 catégories de pays définies

Plus en détail

Guide Écologique vert de KIP

Guide Écologique vert de KIP Guide Écologique vert de KIP La couleur de KIP EST VERTE KIP est engagé à la conception de produits qui favorisent la protection et la durabilité de l'environnement. Notre objectif est d'améliorer et de

Plus en détail

1.1.1. Unité fonctionnelle de référence, à laquelle sont rapportés les impacts environnementaux du Chapitre 2

1.1.1. Unité fonctionnelle de référence, à laquelle sont rapportés les impacts environnementaux du Chapitre 2 EXTRAIT DE LA DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 PROFILES PVC DE DECORATION ET D AMENAGEMENT INTERIEURS ET EXTERIEURS Edition DECEMBRE 2005 SNEP - Profilés PVC de

Plus en détail

Cycle Innovation & Connaissance 13 petit déjeuner Vendredi 12 octobre 2012 L écoconception, levier de business développement pour les entreprises

Cycle Innovation & Connaissance 13 petit déjeuner Vendredi 12 octobre 2012 L écoconception, levier de business développement pour les entreprises Cycle Innovation & Connaissance 13 petit déjeuner Vendredi 12 octobre 2012 L écoconception, levier de business développement pour les entreprises Marion HUET, EVEA Réunion de travail sur le thème : Comment

Plus en détail

Projet de Fin d Etudes : Annexes

Projet de Fin d Etudes : Annexes Projet de Fin d Etudes : Annexes Création d un outil informatique d Analyse du Cycle de Vie des matériaux dans le Auteur : Manuel VACCARA, 5ème année Génie Civil, INSA Strasbourg Tuteur entreprise : Samuel

Plus en détail

Chauffe-Eau Solaire Individuel avec appoint électrique

Chauffe-Eau Solaire Individuel avec appoint électrique contact@pep-ecopassport.org Profil Environnemental Produit Collectif Chauffe-Eau Solaire Individuel avec appoint électrique N enregistrement : Règles de rédaction : «PCR-ed3-FR-2015 04 02» complété par

Plus en détail

Réunion # 4 Entreprises et Construction Durable

Réunion # 4 Entreprises et Construction Durable Réunion # 4 Entreprises et Construction Durable Politiques de des matériaux de construction 14 mai 2008 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Plus en détail

LNA Large Network Administration 77/79 Rue Marcel Dassault 92100 BOULOGNE BILLANCOURT Tel: 01 49 09 20 00 Web: www.lna.fr

LNA Large Network Administration 77/79 Rue Marcel Dassault 92100 BOULOGNE BILLANCOURT Tel: 01 49 09 20 00 Web: www.lna.fr 1. LNA dispose du savoir-faire pour apporter à ses clients des solutions qui facilitent le renouvellement de leur parc informatique. Nous gérons ainsi la fin de cycle de vie des parcs informatiques d entreprises

Plus en détail

Développement durable et marchés publics de produits de santé ------ Le guide des Achats durables de produits de santé

Développement durable et marchés publics de produits de santé ------ Le guide des Achats durables de produits de santé Développement durable et marchés publics de produits de santé ------ Le guide des Achats durables de produits de santé Principes / Hôpitaux 34e congrès de la FIH (1) Nice 2005 «l hôpital a par sa vocation,

Plus en détail

Information sur le recyclage des lampes dans le cadre des animations de la semaine de réduction des déchets 2011 RECYLUM - FNE

Information sur le recyclage des lampes dans le cadre des animations de la semaine de réduction des déchets 2011 RECYLUM - FNE 1 Information sur le recyclage des lampes dans le cadre des animations de la semaine de réduction des déchets 2011 RECYLUM - FNE Présentation Récylum Le contexte externe : les obligations réglementaires

Plus en détail

Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013

Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013 Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013 Bilan réalisé avec le support de l agence conseil Prestataire habilité Bilan Carbone Membre de l Association des Professionnels en Conseil Carbone

Plus en détail

Profil Environnemental Produit (PEP)

Profil Environnemental Produit (PEP) 1 S/FTP 900MHz Cat. 7 4P R7600 Déclaration environnementale de type III N d'enregistrement : ACOM-2011-017-V1-fr Information programme : www.pep-ecopassport.org Date d'édition : 10-2009 Durée de validité

Plus en détail

Préambule. Ce faisant, l ECPAR poursuit les objectifs suivants :

Préambule. Ce faisant, l ECPAR poursuit les objectifs suivants : Préambule L Espace québécois de concertation sur les pratiques d approvisionnement responsable (ECPAR) a pour mandat d optimiser les efforts des donneurs d ordres en vue de diffuser et de mettre en œuvre

Plus en détail

Olivier Frot, Consultant-formateur, Auteur de «Développement durable et marchés publics», Editions AFNOR. 2012 O. Frot

Olivier Frot, Consultant-formateur, Auteur de «Développement durable et marchés publics», Editions AFNOR. 2012 O. Frot 1. Les principes de la commande publique 2. Le cadre général de la commande publique 3. Les possibilités de prise en compte du développement durable dans un marché public Olivier Frot, Consultant-formateur,

Plus en détail

POLITIQUE D ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES

POLITIQUE D ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES POLITIQUE D ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES Juin 2013 TABLE DES MATIÈRES CADRE DE RÉFÉRENCE PAGE 3 OBJECTIFS DE LA POLITIQUE PAGE 4 Objectif général Objectifs spécifiques NIVEAUX EXIGÉS PAR LA VILLE DE MAGOG

Plus en détail

Liste des douze établissements pilotes... 2 Quelques logos et pictogrammes à connaître... 3 Quelques chiffres... 4

Liste des douze établissements pilotes... 2 Quelques logos et pictogrammes à connaître... 3 Quelques chiffres... 4 Gestion éco-responsable des déchets dans les collèges des Bouches-du-Rhône Annexes Liste des douze établissements pilotes............................... 2 Quelques logos et pictogrammes à connaître..........................

Plus en détail

Suppression de deux modulations de la TGAP sur le traitement des déchets

Suppression de deux modulations de la TGAP sur le traitement des déchets Suppression de deux modulations de la TGAP sur le traitement des déchets En cause : - la modulation de Taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) pour les installations de stockage de déchets exploitées

Plus en détail

Parquet massif en chêne, épaisseur 23mm, fabriqué en France

Parquet massif en chêne, épaisseur 23mm, fabriqué en France Parquet massif en chêne, épaisseur 23mm, fabriqué en France DECLARATION ENVIRONNEMENTALE Selon les normes NF EN 15804:2012+A1:2014 et XP P01064/CN:2014 Crédits photo Crédits : UFFEP photo : UFFEP Version

Plus en détail

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre PLAN LOCAL DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE LA VILLE MONTRÉAL-EST Introduction 2013-2015 Le développement durable est, de nos jours, un concept très important qui permet à tout décideur de concilier les dimensions

Plus en détail

Manuel qualité et directives relatives aux biens durables

Manuel qualité et directives relatives aux biens durables Manuel qualité et directives relatives aux biens durables QVC France - Exigences produit 1.8 Éclairage domestique 1 PORTÉE Cette spécification couvre les produits d'éclairage électrique portatifs domestiques

Plus en détail

Collège (4 ème, 3 ème )

Collège (4 ème, 3 ème ) Collège (4 ème, 3 ème ) ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un

Plus en détail

Analyse du Cycle de Vie d emballages en plastique de différentes origines

Analyse du Cycle de Vie d emballages en plastique de différentes origines Analyse du Cycle de Vie d emballages en plastique de différentes origines 26 Octobre Colloque Eco-Emballages Contacts Eric Labouze : eric.labouze@biois.com Yannick Le Guern : yannick.leguern@biois.com

Plus en détail

Directive cadre sur les déchets : un texte de clarification

Directive cadre sur les déchets : un texte de clarification Directive cadre sur les déchets : un texte de clarification Le Parlement et le Conseil de l Union européenne ont adopté le 17 juin dernier une directive relative aux déchets. La précédente directive du

Plus en détail

SPECIALITE ENVIRONNEMENT HYGIENE Durée 1 heure 30 - Coefficient 2

SPECIALITE ENVIRONNEMENT HYGIENE Durée 1 heure 30 - Coefficient 2 Fonction Publique Territoriale EXAMEN PROFESSIONNEL D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1 ERE CLASSE MERCREDI 18 JANVIER 2012 EPREUVE : Une épreuve écrite à caractère professionnel, portant sur la spécialité

Plus en détail

Règles de certification

Règles de certification N d identification : NF 467 N de révision : 0 Date de mise à jour : 25 janvier 2012 Date de mise en application : 27/02/2012 Règles de certification < LUMINAIRES A SOURCE CENTRALE Organisme Certificateur

Plus en détail

Étiquetage environnemental Secteur textile

Étiquetage environnemental Secteur textile Étiquetage Secteur textile Sandrine Pesnel Equipe de recherche GEMTEX (ENSAIT) du projet ACVTEX 28/04/2010 1 Le projet ACVTex Le projet : Partenaires : Débuté en 2008 projet de 4 ans Programme transfrontalier

Plus en détail

I) La création de richesses et le niveau de vie.

I) La création de richesses et le niveau de vie. Partie II : La création de richesses et la croissance économique Chapitre 3 : Les finalités de la croissance. I) La création de richesses et le niveau de vie. A) La création de richesses 1. La définition

Plus en détail

Des supports respectueux pour toutes les technologies d impression numérique... Une éco démarche voulue et créée par

Des supports respectueux pour toutes les technologies d impression numérique... Une éco démarche voulue et créée par Des supports respectueux pour toutes les technologies d impression numérique... Une éco démarche voulue et créée par I. L engagement Une éco-responsabilité assumée "A ujourd hui, le constat écologique

Plus en détail

Document de consultation. Mesure de gestion des risques pour le Dianiline, produits de réaction avec le styrène et le 2,4,4-triméthylpentène (BNST)

Document de consultation. Mesure de gestion des risques pour le Dianiline, produits de réaction avec le styrène et le 2,4,4-triméthylpentène (BNST) Document de consultation Mesure de gestion des risques pour le Dianiline, produits de réaction avec le styrène et le 2,4,4-triméthylpentène (BNST) Numéro de registre du Chemical Abstracts Service (n o

Plus en détail

SEQUENCE : Les Déchets

SEQUENCE : Les Déchets SEQUENCE : Les Déchets Sommaire des séances CE2 Séances 1/2 : La nature des déchets CM1 Séance 3 : Les nuisances des déchets dans la nature Séance 4 : Le tri et le retraitement des déchets CM2 Séance 5

Plus en détail

INFOS ACHAT RESPONSABLE n 4 Avril 2011

INFOS ACHAT RESPONSABLE n 4 Avril 2011 INFOS ACHAT RESPONSABLE n 4 Avril 2011 ACTUALITES : Publication du guide "Principes et lignes directrices de la responsabilité sociétale des organismes publics" Le Club développement durable des établissements

Plus en détail

Colloque FIL IDF CANADA / STELA

Colloque FIL IDF CANADA / STELA Colloque FIL IDF CANADA / STELA 13-16 mai 2013 Session 2: Développement durable de l industrie laitière Initiatives de développement durable Point de vue d un transformateur Présenté par : Martin Scuccimarri,

Plus en détail

3 ème Edition du Forum RSE

3 ème Edition du Forum RSE 3 ème Edition du Forum RSE Dakar, 22 24 Mars 2011 --------------------- Présentation de la Norme ISO 26000 : Lignes directrices sur la responsabilité sociétale Par Barama Sarr Directeur Général ASN, Vice

Plus en détail

Mettre en œuvre une démarche d éco-conception

Mettre en œuvre une démarche d éco-conception Journée "Cosmétique & Innovation", 31 mars 2010, Toulouse Mettre en œuvre une démarche d éco-conception Synthèse de bioproduits S. THIEBAUD-ROUX et P. DE CARO L éco-conception Démarche globale centrée

Plus en détail

Réglementation REACH :

Réglementation REACH : REACH : des obligations à respecter dès maintenant Fiche d information Décembre 2010 Réglementation REACH : Quelle incidence pour les professionnels de la carrosserie? Améliorer la connaissance des substances

Plus en détail

REACH. = enregistrement. Registration, Evaluation, Authorisation of Chemicals. Évaluation Autorisation des produits Chimiques

REACH. = enregistrement. Registration, Evaluation, Authorisation of Chemicals. Évaluation Autorisation des produits Chimiques REACH Registration, Evaluation, Authorisation of Chemicals = enregistrement Évaluation Autorisation des produits Chimiques Système global de contrôle des substances chimiques 1 I - Historique - Directive

Plus en détail

Qualité Environnementale des Bâtiments En route vers des indicateurs de performance. Caroline Lestournelle Christèle Wojewodka

Qualité Environnementale des Bâtiments En route vers des indicateurs de performance. Caroline Lestournelle Christèle Wojewodka Qualité Environnementale des Bâtiments En route vers des indicateurs de performance Caroline Lestournelle Christèle Wojewodka Sommaire En route vers des indicateurs de performance Analyse de cycle (ACV)

Plus en détail

NORMES ET LABELS DU DEVELOPPEMENT DURABLE Corinne DEL CERRO (AFNOR) 18 novembre 2013

NORMES ET LABELS DU DEVELOPPEMENT DURABLE Corinne DEL CERRO (AFNOR) 18 novembre 2013 NORMES ET LABELS DU DEVELOPPEMENT DURABLE Corinne DEL CERRO (AFNOR) 18 novembre 2013 Compte-rendu d'intervention Luc PIERSON www.tbs-education.fr 1 Présentation de l intervenante Corinne DEL CERRO travaille

Plus en détail

ORGANISER UN ÉVÉNEMENT ÉCO RESPONSABLE?

ORGANISER UN ÉVÉNEMENT ÉCO RESPONSABLE? 1 ORGANISER UN ÉVÉNEMENT ÉCO RESPONSABLE? Comment faire concrètement dans le Haut-Jura ORGANISATION DE NOTRE SÉANCE Présentation de l éco-responsablité Les étapes clés Les secteurs sur lesquels on peut

Plus en détail

AGENDA. JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente. JOUR 2 : la présentation des produits. JOUR 3 : La prospection

AGENDA. JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente. JOUR 2 : la présentation des produits. JOUR 3 : La prospection 1 MARKETING JOUR 2 AGENDA 2 JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente JOUR 2 : la présentation des produits JOUR 3 : La prospection JOUR 4 : La fidélisation 3 MIX MARKETING Les bases

Plus en détail

Batterie Ni-Cd Tel.X. La solution compacte pour applications stationnaires

Batterie Ni-Cd Tel.X. La solution compacte pour applications stationnaires Batterie NiCd Tel.X La solution compacte pour applications stationnaires Tel.X, haute performance énergétique, compacité, sans maintenance Tel.X, la garantie d une alimentation électrique pour les sites

Plus en détail

www.vision-2018.org - 25 -

www.vision-2018.org - 25 - www.vision-2018.org - 25 - La navigation intérieure est un mode de transport dynamique et tourné vers l avenir. Par la «Vision 2018», la Commission Centrale pour la Navigation du Rhin (CCNR) se fixe pour

Plus en détail

Le système de mangement de la qualité, la sécurité et l environnement. Présentation entreprise

Le système de mangement de la qualité, la sécurité et l environnement. Présentation entreprise Le système de mangement de la qualité, la sécurité et l environnement Présentation entreprise Depuis 2004, INTEGRAL PROCESS est certifiée ISO 9001 et ISO 13485. Le service MQSE est en charge de la mise

Plus en détail