«Bouge, une priorité pour ta santé!»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Bouge, une priorité pour ta santé!»"

Transcription

1 «Bouge, une priorité pour ta santé!» Le 25 Mars 2010 au Stade Philippides Montpellier Promotion de l activité physique et sportive pour la santé

2 700 collégiens de la région testeront leur condition physique et découvriront diverses activités sportives dans le cadre de l opération : Jeudi 25 mars 2010 à 9h Stade Philippides 542 rue Auguste Broussonnet Montpellier Rendez-vous à 11h autour d un coktail Placé sous le haut patronage du Ministère de l Education Nationale et du Ministère de la Santé et des Sports lors de son lancement le 12 novembre 2009, «Bouge, une priorité pour ta santé!» est déployé sur toute la France par les Unions Régionales de la Mutualité Française et l Union Nationale du Sport Scolaire. «Bouge, une priorité pour ta Santé!», le 25 mars à Montpellier «Bouge, une priorité pour ta santé!» organisée en Languedoc Roussillon en partenariat avec l'académie de Montpellier, Epidaure (CRLCC), et l'ufr Staps regroupera, 700 collégiens de 5 ème et de 6 ème venant des établissements de la région. Les collégiens mesureront leur condition physique grâce à des tests simples, faciles et amusants. Ils découvriront également de nombreuses activités physiques comme l athlétisme, l aviron, le baseball, la course d orientation, le handball, la lutte, le ski de fond Ce sera aussi pour eux l occasion de tester leurs connaissances sur le sport et l alimentation à travers un espace quizz et informations, mais aussi de rencontrer des sportifs de haut niveau présents sur la journée. La promotion de l activité physique et sportive est un enjeu majeur de santé publique. Nos environnements, nos modes de vie, nos comportements évoluent, nous sommes plus sédentaires. Seulement 13,5% des jeunes de 11 à 15 ans pratiquent au moins une heure

3 d activité physique quotidienne. Les loisirs «inactifs» (télévision, ordinateur ) occupent une place croissante dans leur quotidien. La Mutualité Française et l UNSS ont décidé de s allier pour sensibiliser tous les jeunes aux bienfaits de l activité sportive et de l alimentation sur leur santé. Ainsi, tout au long de l année scolaire , des moyens sont mis à disposition des parents, des collégiens et des enseignants, pour mesurer le niveau de condition physique des jeunes, dépister les comportements sédentaires et favoriser une activité physique régulière. Les objectifs de «Bouge, une priorité pour ta santé!» Objectifs de santé publique En s engageant dans le programme «Bouge..., une priorité pour ta santé!», les enseignants contribuent à : Agir contre la sédentarité et ses effets délétères pour la santé Augmenter le temps consacré aux activités physiques quotidiennes par le développement de la pratique d activité physique Développer le goût des activités physiques bien conduites Corriger les disparités de pratique d activité physique Objectifs pédagogiques «Bouge..., une priorité pour ta santé!» met à disposition des ressources conçues pour permettre à chaque intervenant de construire et de planifier ses propres séquences, dans l objectif de : favoriser les apprentissages dans les différentes matières du programme scolaire concernées ; participer au développement d habiletés et de compétences bénéfiques à la santé, à la condition physique, à la prévention de l obésité et d autres pathologies de la sédentarité, et à la réalisation de tâches de la vie quotidienne ou de la vie sportive ; motiver les élèves à être actifs physiquement, à s auto-évaluer, à s orienter vers des activités susceptibles de développer les composantes de leur condition physique relatives à la santé et à suivre leurs progrès ; suivre les progrès individuels et ceux du groupe classe.

4 «Bouge, une priorité pour ta santé» dans les Collèges. Déploiement en Languedoc-Roussillon Les Collèges Volontaires dans les 5 départements de la Région mettent en œuvre une ou plusieurs actions visant à promouvoir les bienfaits liés à une activité physique régulière et à une alimentation équilibrée. En amont du projet : «Bouge, une priorité pour ta Santé!» les Responsables d Actions Promotion Santé de la Mutualité Française Languedoc Roussillon ont travaillé au sein des collèges en association avec les professeurs de SVT et d EPS et accompagnent les élèves tout au long de l année. Les collèges participant au programme sont conviés à Montpellier sur le Stade Philippidès pour une étape du Sport Santé Tour représentant le point d orgue d un investissement de plusieurs mois. Les collèges engagés dans ce projet sont : Collèges Les Aiguerelles Montpellier (34) Collège de l Assomption Montpellier (34) Collège le Bastion Carcassonne (11) Collège Pierre Fouché Ille sur Têt (66) Collège Georges Brassens Lattes (34) Collège Georges Ville Pont Saint Esprit (30) Collège les Mailheuls Coursan (11) Collège Marcel Pagnol Montpellier (34) Collège La Vallée Verte Vauvert (30) Collège Lo Trintanel Gignac (34)

5 L enfant devient acteur de sa Santé Qu il soit une graine de champion ou pas, qu il veuille gagner des compétitions ou tout simplement gagner à être en bonne santé, une bonne condition physique est la condition nécessaire. Quand le corps ne bouge pas assez, les organes vitaux et le squelette ne fonctionnent pas de façon optimale. Les capacités des poumons, du cœur, des muscles et des articulations diminuent, la condition physique baisse. Entretenir sa condition physique est une compétition avec soi-même pour devenir le champion de sa propre santé. A chaque fois qu il passera les tests «bouge, une priorité pour ta santé!», l enfant pourra suivre sa progression Programme de journée 9h Arrivée des collègiens sur le Stade 9h-9h50 Echauffement des élèves 10h-12h50 Passage dans les différents ateliers et tests 12h50-13h50 Pause déjeuner 14h-16h50 Passage dans les différents ateliers et tests 17h Retour des élèves dans leurs collèges

6 Les animations Le village du Sport-Santé Tour se compose de trois ateliers : - L atelier démonstration, - L atelier tests et résultats, - L atelier information. Les ateliers L atelier «tests» est composé de cinq parties : - Le test de Luc Leger, course de navette sur 20 m (capacité aérobie), - Le test d endurance musculaire, flexion du tronc en position assise (abdominaux), - Le test de souplesse, à l aide d un flexomètre, - Le test de vitesse sur 50m, - Le test de coordination vitesse, course de navette sur parcours de 10 fois 5 m. Les résultats (tests individuels ou de groupes) sont communiqués aux enfants. Un logiciel développé exclusivement pour le programme «Bouge, une priorité pour ta santé!» permet de saisir les résultats des enfants et d imprimer une «fiche de résultats». Cet atelier permet de relier l activité physique et sportive avec la santé.

7 L information Sous forme d un quiz interactif, les enfants se familiarisent avec les bienfaits du sport sur la santé. Ces quiz sont animés par les responsables prévention de l Union Régionale de la Mutualité Française, des représentants de l UNSS et des sportifs de haut niveau. Cet atelier a pour but d éduquer les enfants sur les bienfaits des APS sur la santé. En complément de cet atelier, les élèves pourront tester leurs connaissances sur l alimentation à travers des animations proposées par Epidaure, Interfel, la Direction Régionale de l Agriculture, de l Alimentation et de la Forêt (DRAAF) ainsi que des diététiciennes de la Mutualité Française Languedoc Roussillon. La démonstration Ici, les enfants participent activement et découvrent de nombreux sports tels que : l athlétisme, l aviron, le baseball, la lutte, la danse, la course d orientation Cet atelier permet aux enfants de découvrir ou redécouvrir des Activités Physiques et Sportives.

8 Les Organisateurs A propos de la Mutualité Française Languedoc Roussillon : Présidée par M. Jean-Claude ROUSSON, la Mutualité Française Languedoc Roussillon fédère les mutuelles santé de la région. En Languedoc-Roussillon, 6 habitants sur 10 sont protégés par une mutuelle de la Mutualité Française, soit près de adhérents. Organismes à but non lucratif, ne pratiquant pas la sélection des risques et régis par le code de la Mutualité, les mutuelles interviennent comme premier financeur des dépenses de santé après la sécurité sociale. Les mutuelles disposent également d un réel savoir-faire médical et exercent une action de régulation des dépenses de santé et l innovation sociale à travers leurs 2400 services de soins et d accompagnements mutualistes : hôpitaux, cliniques, centres de santé médicaux, centres dentaires et d optique, établissements pour la petite enfance, services aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap, etc La Mutualité Française Languedoc Roussillon est un acteur majeur du secteur de la Promotion Santé au service de tous les languedociens. A propos de l Union Nationale du Sport Scolaire (UNSS) de l Académie de Montpellier : Dirigée par M. Ivan MEUNIER, l Union nationale du sport scolaire de l Académie de Montpellier est une fédération multisports ouverte à tous les jeunes collégiens et lycéens scolarisés qui compte licenciés dans la région et plus de 1 million en France. L UNSS a pour objet d organiser et de développer la pratique d activités sportives ainsi que l apprentissage de la vie associative pour les élèves des 354 établissements du second degré qui ont adhéré aux Associations Sportives. Les Partenaires A propos de la Direction Régionale de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt Languedoc-Roussillon : La Direction Régionale de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt (DRAAF) assure un rôle d intervention, de coordination, de formation, de connaissance et de contrôle dans les domaines de l alimentation, de l agriculture, des affaires rurales, de la forêt et du bois.

9 Dans le domaine de l alimentation, la DRAAF est en particulier chargée d élaborer un plan d action régional «pour une offre alimentaire sûre, diversifiée et issue d une agriculture durable». Une des priorités de ce plan régional est l augmentation de la consommation de fruits et légumes par les jeunes, qui sont bien loin de consommer les «5 fruits et légumes par jour» préconisés. Pour cela, la DRAAF met en œuvre et soutien des opérations visant à la découverte par les jeunes du plaisir de consommer des fruits et légumes. Animée par une équipe pluridisciplinaire de médecins, tabacologues, enseignants spécialisés, communicants, Epidaure est axée sur la promotion et l éducation pour la santé dans le cadre de sa mission générale de prévention des cancers. Son activité s organise autour de 3 axes : la recherche, la formation en santé publique, l'information-communication grâce à son pôle ressources pour les activités d éducation pour la santé en partenariat avec l Education Nationale. Epidaure est aussi le Centre pilote en prévention de la Fédération Nationale des Centres de Lutte Contre le Cancer. Site : A propos de l Université Montpellier 1 : L Université Montpellier 1 scolarise étudiants répartis dans sept UFR et deux instituts. Elle met au premier rang de ses préoccupations, thématiques et programmes de recherche axés sur des secteurs innovants à travers une approche fondée sur la mise en oeuvre des méthodes les plus modernes en termes de création et de développement scientifiques : biothérapie, techniques de droit public économique, chimie séparative, pratiques managériales et d'audits, nanotechnologies, dynamiques de formation en terme de recrutement de cadres de santé,... Elle met en oeuvre une offre de formation diversifiée qui de plus en plus, privilégie l'insertion professionnelle des étudiants.

10 A propos de l UFR Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS) de Montpellier : Une formation pluridisciplinaire, des débouchés diversifiés, des métiers d avenir passionnants, un taux d insertion professionnelle important (84 % selon le dernier sondage ministériel) en Licence, Master, Doctorat, DEUST, IUP ou Licences Professionnelles. L UFR STAPS de Montpellier professionnalise ses étudiants dans cinq grands domaines dont les activités physiques pour la santé. C est une formation aux interventions auprès des personnes vieillissantes (population importante en Languedoc Roussillon), atteintes d une maladie chronique, en situation de handicap (objectif de prévention et/ou de réhabilitation) ou simplement auprès d un public large (prévention, promotion et éducation pour la santé). A propos de l Académie de Montpellier : L'académie de Montpellier couvre la région Languedoc-Roussillon et comporte cinq départements : l'aude (11), le Gard (30), l'hérault (34), la Lozère (48) et les Pyrénées Orientales (66) élèves, étudiants et apprentis sont placées sous l'autorité de Monsieur le Recteur Christian Philip, dont collégiens reparties sur 267 établissements publics et privés. Le projet «Bouge une priorité pour ta santé» a permis de développer une collaboration au sein de l académie entre le Service Infirmier et les Inspecteurs Pédagogiques Régionaux de SVT et d EPS et les différents partenaires, Mutualité Française, UNSS, Ecole de Kinésithérapie, Epidaure, UFR Staps, DRAAF. Dans les établissements ayant adhéré au projet, les collégiens avec leurs enseignants ont travaillé depuis la rentrée scolaire sur le thème de l activité physique et de l équilibre alimentaire. 14 d entre eux seront présents sur la manifestation soit 700 jeunes.

11 Contact Sylvain Agier

12 Annexes Edito de la Mutualité Française La promotion de l activité physique et sportive est aujourd hui un enjeu majeur de santé publique. L Organisation Mondiale de la Santé estime que la pratique d une activité physique influe sur la consommation de soins. Un grand nombre d études montrent même le lien qui existe entre une activité physique faible ou inexistante et la survenue des maladies les plus répandues en France (maladies cardio-vasculaires, cancers, obésité, diabète, ostéoporose ). Si le manque d activité physique ou la sédentarité ne sont jamais l unique cause de ces pathologies, ils en constituent un facteur aggravant sur lequel les possibilités d intervention existent, tant au niveau individuel que collectif, et ce dès le plus jeune âge. La pratique d une activité physique régulière permettrait l amélioration de l état de santé des Français. La Mutualité Française, acteur majeur de la santé et de la protection sociale, est préoccupée par l épidémie d obésité infantile qui touche la France : deux tiers des enfants obèses le restent à l âge adulte et voient alors leur espérance de vie réduite de 13 ans. Après la création en 2003 d une mallette nutrition, véritable outil pédagogique pour les collèges et qui a obtenu le label du Plan National Nutrition Santé, la Mutualité Française a souhaité mettre en place, en partenariat avec l Union Nationale du Sport Scolaire, un programme de promotion de l activité physique et sportive, pour la santé et lutter contre la sédentarité, en direction des élèves de sixième et cinquième des collèges publics, de leur entourage familial et des intervenants de l Education Nationale et de la santé scolaire. Au-delà de l information, ce programme donne les moyens pour agir durablement sur la modification des comportements, en faveur de l adoption de modes de vie plus sains.il cible les jeunes de 11 à 14 ans, car l adolescence est l âge auquel la baisse d activité physique est la plus marquée. Ce programme s inscrit dans le contexte actuel de santé publique, notamment le programme de l Organisation Mondiale de la Santé «Move for Health» et le Programme National Nutrition Santé, dont la Mutualité Française est partenaire depuis la création en Avec la mise en place du programme d éducation à la santé «Bouge une priorité pour ta santé!», nous souhaitons vivement vous aider dans votre action quotidienne en faveur du développement et de l équilibre de nos enfants. Pour leur santé, agissons ensemble. Jean-Pierre Davant Président de la Mutualité Française

13 Edito de l Union Nationale du Sport Scolaire (UNSS) L UNSS entend répondre par son originalité et ses spécificités à un programme ambitieux, du sport au service de l éducation et de l éducation par le sport. Considérant que le Sport Scolaire contribue à un développement harmonieux du corps et de l esprit et fournit un contexte évident pour éduquer les jeunes, non seulement à la tolérance et à l esprit sportif, mais aussi à l acquisition d une bonne santé, l UNSS a choisi d inscrire dans son programme l objectif de santé. Dans cette perspective, la pratique d activités sportives, notamment par le biais du Sport Scolaire, constitue de toute évidence un moyen de lutter contre les problèmes de surpoids et d obésité. A cet égard, l UNSS et la Mutualité Française ont décidé de lancer un programme de prévention intitulé «Bouge une priorité pour la santé» à destination des jeunes collégiens de 6ème et de 5ème. Les objectifs que nous nous sommes assignés sont simples : Agir contre l inactivité physique et promouvoir l activité physique et sportive. Proposer un bilan de condition physique aux enfants de 6ème et de 5ème. Diffuser des connaissances sur les effets bénéfiques de l activité physique Favoriser l appropriation de principes de santé et d hygiène de vie. Le souhait exprimé par cette Union Nationale autour de la Santé est de créer une vague positive pour développer la pratique sportive et de faire du million de licenciés à l UNSS, jeunes gens et jeunes filles, de véritables ambassadeurs de ce programme. C est un appel à la mise en œuvre et au soutien de cette force vive, gage d espérance et de bonne santé, que nous lançons à tous les enseignants d EPS, aux cadres mis à disposition de l UNSS, aux Chefs d établissement, à toutes les autorités et à tous les partenaires du Sport Scolaire. L UNSS cherche à tracer ce chemin qui exprime une vision du sport et donne du sens à l action. L UNSS et la Mutualité Française se sont rapprochées pour construire un programme engageant durablement l avenir pour la santé et l équilibre de la jeunesse. Jean-Louis BOUJON Directeur national de l UNSS

14 Cette action est déjà plébiscitée par de nombreux acteurs du monde de la Santé en Région La Conférence Régionale de Santé place la Mutualité Française comme un acteur essentiel de la promotion santé en région : «Je félicite sans réserve la Mutualité Française pour son programme novateur» Bouge une priorité pour ta santé «situé dans le cœur de cible de la santé publique : l enfance. Le partenariat établi avec l Education nationale est prometteur. Il démontre que le lieu où l on acquiert le savoir, où l on développe la citoyenneté, peut être également celui où l on apprend la maitrise de la santé.» Professeur Henri Pujol, Président de la Conférence Régionale de Santé

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine N 13 : 30 mars 2011 Priorité Santé Mutualiste : un kit de communication pour permettre aux mutuelles de promouvoir

Plus en détail

Activités physiques et

Activités physiques et Conférence régionale du sport d Ile-de-France Atelier «Sport - santé» Activités physiques et santé en entreprise Grégory CZAPLICKI gczaplicki@mutualite-idf.fr Lundi 13 octobre 2014 Mutualité Française

Plus en détail

Challenges. Seniors. des. Dossier de presse. Village santé

Challenges. Seniors. des. Dossier de presse. Village santé Challenges des Seniors Dimanche 9 octobre 2011 Dossier de presse Epreuves challenges Village santé Activités déc couvertes Contact presse : Direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences du sport de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Mention : STAPS. Sport, Prévention, Santé, Bien-être. Objectifs de la spécialité

Mention : STAPS. Sport, Prévention, Santé, Bien-être. Objectifs de la spécialité Mention : STAPS Sport, Prévention, Santé, Bien-être Objectifs de la spécialité L'objectif de la spécialité «Sport, Prévention, Santé, Bien être» est de doter les étudiants de compétences scientifiques,

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref...

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref... Une vision d avenir Il était deux petits navires Alain Poirier, directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint février 200 En bref... Mise en contexte Une mise en contexte Quelques données

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION SCIENCES ET TECHNIQUES DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES STAPS 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR

OFFRE DE FORMATION SCIENCES ET TECHNIQUES DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES STAPS 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION SCIENCES ET TECHNIQUES DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES STAPS 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION / STAPS Sous réserve d accréditation PRÉSENTATION DE LA LICENCE EN

Plus en détail

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Prévenir - Soigner - Accompagner Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires Qui est la Mutualité Française?

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURES CONCOURS. PRIX NATIONAL «Ethique et Sport scolaire»

APPEL À CANDIDATURES CONCOURS. PRIX NATIONAL «Ethique et Sport scolaire» APPEL À CANDIDATURES CONCOURS PRIX NATIONAL «Ethique et Sport scolaire» Edito Le sport permet la diffusion de valeurs telles que le respect de l autre, la responsabilité ou encore la solidarité et contribue

Plus en détail

Bouger, c est bon pour la santé!

Bouger, c est bon pour la santé! Bouger, c est bon pour la santé! Tous concernés! De quoi s agit-il? Il s agit de toute activité physique, dès lors que nous bougeons. Ainsi tous les pas comptent, comme ceux que nous faisons chez nous

Plus en détail

l académie d Aix-Marseille Aix-Marseille Université l université d Avignon et des pays de Vaucluse

l académie d Aix-Marseille Aix-Marseille Université l université d Avignon et des pays de Vaucluse Convention de partenariat entre l académie d Aix-Marseille Aix-Marseille Université l université d Avignon et des pays de Vaucluse et l'association Accompagner la réalisation des projets d'études de jeunes

Plus en détail

«La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.»

«La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.» 39 e Congrès de la Mutualité Française Résolution générale «La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.» La crise financière, économique, sociale et écologique frappe durement notre pays,

Plus en détail

Plan d action des médecins et infirmier(e) de l académie

Plan d action des médecins et infirmier(e) de l académie Plan d action des médecins et infirmier(e) de l académie 1 Le cap fixé : - le projet académique 2011-2015 - et sa lecture par et pour l action des médecins et infirmier(e)s de l E.N Deux postulats : Le

Plus en détail

Fédération Française de Baseball et Softball 41, rue de Fécamp - 75012 Paris - France Tel : +33 1 44 68 89 30 - Fax : +33 1 44 68 96 00

Fédération Française de Baseball et Softball 41, rue de Fécamp - 75012 Paris - France Tel : +33 1 44 68 89 30 - Fax : +33 1 44 68 96 00 TOULOUSE Présentation saison 2007/2008 Pour obtenir un dossier d inscription, veuillez prendre contact AVANT LE 15 Avril 2007 Avec Boris Rothermundt Tel : 06.08.85.57.16 Mail : boris.rothermundt@ffbsc.org

Plus en détail

APS résumé partie III

APS résumé partie III 1 APS résumé partie III Les outils d évaluation de l activité physique Le but est de quantifier/ évaluer les activités physiques habituelles (non-structurées).on a plusieurs méthodes : - Indirectes (subjectives)

Plus en détail

Dossier de presse. - Juillet 2015 - #sportsurordonnance #maif. Contacts presse :

Dossier de presse. - Juillet 2015 - #sportsurordonnance #maif. Contacts presse : Dossier de presse - Juillet 2015 - #sportsurordonnance #maif Contacts presse : MAIF Sylvie Le Chevillier 05 49 73 75 60 / sylvie.le.chevillier@maif.fr Garry Menardeau 05 49 73 75 86 / garry.menardeau@maif.fr

Plus en détail

Le Canada est-il dans

Le Canada est-il dans Le Canada est-il dans la course? Comment le niveau d activité physique des enfants et des jeunes canadiens se compare à celui de 14 autres pays. édition 10 e anniversaire 2014 Jeunes en forme Canada Bulletin

Plus en détail

MASTER PRÉPARATIONS PHYSIQUE, PSYCHOLOGIQUE ET COACHING

MASTER PRÉPARATIONS PHYSIQUE, PSYCHOLOGIQUE ET COACHING MASTER PRÉPARATIONS PHYSIQUE, PSYCHOLOGIQUE ET COACHING RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences et technologies des activités physiques et sportives Mention

Plus en détail

La Mutualité en chiffres

La Mutualité en chiffres La Mutualité en chiffres Édition 2012 La Mutualité en chiffres Édition 2012 La Mutualité, acteur principal de la complémentaire santé page 5 La complémentaire santé dans l activité des mutuelles Les prestations

Plus en détail

La santé en entreprise :

La santé en entreprise : avenue du marché gare 34070 Montpellier Repas offert à Montpellier Restaurant La Table de Cana Découverte Partage Convivialité Cuisine ou au 04 99 58 88 90 ou par mail : accueil@mflr.fr sur inscription

Plus en détail

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre Avril 2011 La longue expérience de la Mutualité Française dans la mise en œuvre d actions de prévention,

Plus en détail

La santé des jeunes Rhônalpins en insertion

La santé des jeunes Rhônalpins en insertion La santé des jeunes Rhônalpins en insertion Diagnostic commun et actions partenariales URML, URHAJ et MFRA CRDSU (centre de ressources et d'échanges pour le développement social urbain) 12 octobre 2012

Plus en détail

Newsletter du Pôle. Les activités du dernier trimestre. Septembre 2014 N 2. Le Pôle, petit rappel page 2. Les formations du dernier trimestre page 4

Newsletter du Pôle. Les activités du dernier trimestre. Septembre 2014 N 2. Le Pôle, petit rappel page 2. Les formations du dernier trimestre page 4 Newsletter du Pôle Le Pôle, petit rappel page 2 Les formations du dernier trimestre page 4 Un accompagnement méthodologique page 6 Les activités du dernier trimestre Les activités documentaires page 7

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

INNOVATION De la rééducation au sport santé. LPG crée le Neuro

INNOVATION De la rééducation au sport santé. LPG crée le Neuro INNOVATION De la rééducation au sport santé LPG crée le Neuro Physical Training! Bouger pour sa santé, une évidence pour les français? Bien que Faire du sport soit, chaque année, une des résolutions prioritaires

Plus en détail

proposant des formations et enseignements professionnels

proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels Sommaire Introduction 5 Le contexte et les enjeux 5 La cible du guide 6 La valeur-ajoutée

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

JOURNÉE DE LA SANTÉ ET DE L ACCÈS AUX DROITS

JOURNÉE DE LA SANTÉ ET DE L ACCÈS AUX DROITS Pour vous informer sur les droits à l Assurance Maladie, le diabète, les offres de prévention, les mesures d accompagnement des patients et le dépistage des cancers, la CPAM du Tarn-et-Garonne et ses partenaires

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010 Référentiel métier de Directeur(trice) des soins Ce référentiel intègre à la fois le métier Directeur(trice) des soins en établissement et celui de Directeur(trice) des soins en institut de formation paramédicale.

Plus en détail

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Vu l article 52 de la loi n 93-1313 du 20 décembre 1993 relative au travail, à

Plus en détail

Languedoc - Roussillon

Languedoc - Roussillon Master Métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation 1 er degré MEEF Concours préparés : Concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE) Lieu : Carcassonne - Mende - Montpellier

Plus en détail

Pôle de compétence en promotion de la santé région Centre en Promotion de la Santé en Région Centre. Salon des formations en promotion de la santé

Pôle de compétence en promotion de la santé région Centre en Promotion de la Santé en Région Centre. Salon des formations en promotion de la santé Fédération Régionale des Acteurs FRAPS Pôle de compétence en promotion de la santé région Centre en Promotion de la Santé en Région Centre Salon des formations en promotion de la santé Mardi 20 janvier

Plus en détail

Le contexte. Quels enjeux? UN PEU D HISTOIRE. Une demande des élèves : Les infrastructures : L encadrement : Pour les élèves :

Le contexte. Quels enjeux? UN PEU D HISTOIRE. Une demande des élèves : Les infrastructures : L encadrement : Pour les élèves : SECTION SPORTIVE SCOLAIRE FOOTBALL Le contexte Septembre 2003 : La SSL en visite au FC Nantes UN PEU D HISTOIRE 2003 Création de la Section Sportive Locale. 11 élèves de 5ème (10 garçons et 1 fille) et

Plus en détail

Baromètre 2015 de l ouverture sociale : une proportion et un accompagnement croissants des jeunes de milieu populaire dans les grandes écoles

Baromètre 2015 de l ouverture sociale : une proportion et un accompagnement croissants des jeunes de milieu populaire dans les grandes écoles Baromètre 2015 de l ouverture sociale des grandes écoles, réalisé par la CGE et l association Passeport Avenir, en partenariat avec le cabinet Inergie et le mécénat de compétences des groupes Orange et

Plus en détail

GUIDE FORMATION 2015-2016 EMPLOI SPORT SANTE

GUIDE FORMATION 2015-2016 EMPLOI SPORT SANTE GUIDE FORMATION 2015-2016 EMPLOI SPORT SANTE ACCOMPAGNER L ENTREPRISE Didier BESSEYRE, PRESIDENT FFSE C est avec un très grand plaisir que je vous présente ce premier guide de formation de la FFSE, qui

Plus en détail

Parmi ces projets, le Conseil général des Alpes-Martimes a souhaité mettre à disposition d élèves en situation de handicap, des tablettes tactiles.

Parmi ces projets, le Conseil général des Alpes-Martimes a souhaité mettre à disposition d élèves en situation de handicap, des tablettes tactiles. 4 ème Trophée des Actions Éducatives La tablette tactile au service du handicap Depuis plus d un an, le programme Tice des Alpes-Maritimes, dans le cadre de sa veille technologique, s est emparé des nouveaux

Plus en détail

Le Conseil Régional de Lorraine

Le Conseil Régional de Lorraine Le Conseil Régional AUX PETITS SOINS Lycéens Apprentis Étudiants Toutes les aides prescrites pour la Rentrée 2013! édito Le Conseil Régional aux petits soins... Une Lorraine qui soigne sa jeunesse Lycéens,

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Alimentation, quoi de neuf chez les seniors? Bien s alimenter pour bien vieillir» Conférence du Docteur Carol SZEKELY, Chef de Pôle AGE HUPNVS Hôpital Charles Richet à Villiers-le-Bel

Plus en détail

PRÉ-PROGRAMME. www.hopitalexpomed.com FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE

PRÉ-PROGRAMME. www.hopitalexpomed.com FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE PRÉ-PROGRAMME UNE MANIFESTATION FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE EN ASSOCIATION AVEC EN PARTENARIAT AVEC AVEC LE SOUTIEN DE UN SALON D EXPOSITION Des visiteurs professionnels du secteur de la santé Directeurs

Plus en détail

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur?

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur? Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. C est simple, il suffit de remplacer les textes grisés à compléter par votre texte. Votre cahier d acteurs sera mis en forme avant publication

Plus en détail

Le sport de haut niveau à l UPMC

Le sport de haut niveau à l UPMC Le sport de haut niveau à l UPMC Le mot du président La pratique sportive forme les esprits autant que les corps. Elle permet de percevoir très jeune le sens de l effort, de mesurer les bénéfices d un

Plus en détail

L APPRENTISSAGE C EST UNE FORMATION, UN CONTRAT DE TRAVAIL, UNE REMUNERATION UNE INSERTION REUSSIE.

L APPRENTISSAGE C EST UNE FORMATION, UN CONTRAT DE TRAVAIL, UNE REMUNERATION UNE INSERTION REUSSIE. L APPRENTISSAGE C EST UNE FORMATION, UN CONTRAT DE TRAVAIL, UNE REMUNERATION UNE INSERTION REUSSIE. CENTRE DE FORMATION D APPRENTIS DES METIERS TERRITORIAUX Tourisme Espaces verts gestion des eaux Mécanique

Plus en détail

Europe Direct, service d'information générale sur l'union européenne, est à la disposition de tous les citoyens européens.

Europe Direct, service d'information générale sur l'union européenne, est à la disposition de tous les citoyens européens. Europe Direct, service d'information générale sur l'union européenne, est à la disposition de tous les citoyens européens. Le service Europe Direct comprend : un site web : ec.europa.eu/europedirect/index_fr.htm

Plus en détail

Rencontres Sports Nature Partageons l aventure!

Rencontres Sports Nature Partageons l aventure! Cette année sera la 12 e Rencontres Sports Nature Partageons l aventure! édition des Rencontres Sports Nature organisées par la Fédération Française Sports pour Tous. Ce projet, né au sein de la région

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences et techniques des activités physiques et sportives de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d

Plus en détail

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE Préambule PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE La réussite éducative se définit comme la recherche du développement harmonieux de l enfant et du jeune. Elle est plus large

Plus en détail

Biarritz Côte basque, territoire pilote du Sport Santé sur ordonnance

Biarritz Côte basque, territoire pilote du Sport Santé sur ordonnance Communiqué de presse 19 mai 2015 INNOVATION SANTE INNOVATION TERRITOIRE Biarritz Côte basque, territoire pilote du Sport Santé sur ordonnance Alors que la loi santé votée le 14 avril 2014 met en avant

Plus en détail

Rapport d activité. Mutualité Française Languedoc-Roussillon. Un mouvement au service d une santé solidaire. www.languedocroussillon.mutualite.

Rapport d activité. Mutualité Française Languedoc-Roussillon. Un mouvement au service d une santé solidaire. www.languedocroussillon.mutualite. Mutualité Française Languedoc-Roussillon Un mouvement au service d une santé solidaire Rapport d activité 2013 LANGUEDOC-ROUSSILLON www.languedocroussillon.mutualite.fr Faire avancer la santé sur les territoires

Plus en détail

La Maison de la Prévention Santé,

La Maison de la Prévention Santé, La Maison de la Prévention Santé, C est Un lieu ressources avec de nombreux documents 3 postes informatiques avec un accès internet et des agents à votre disposition pour effectuer des recherches et autres

Plus en détail

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH CHARTE SUR LE TEMPS DE LA RESTAURATION SCOLAIRE Edito de Monsieur le Maire Depuis les années 1980, à l issue d une convention liant la commune avec l Etat

Plus en détail

Diplôme Personal Trainer et spécialisations FORMATION AGREEE PAR LE DISPOSITIF CHEQUES FORMATION DE LA REGION WALLONNE. www.leaderfit.

Diplôme Personal Trainer et spécialisations FORMATION AGREEE PAR LE DISPOSITIF CHEQUES FORMATION DE LA REGION WALLONNE. www.leaderfit. Diplôme Personal Trainer et spécialisations FORMATION AGREEE PAR LE DISPOSITIF CHEQUES FORMATION DE LA REGION WALLONNE www.leaderfit.be 0494.61.81.04. (de Belgique) - 621.24.99.48. (du Luxembourg) - 06.24.65.06.18.

Plus en détail

PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket*

PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket* COMMENCER LE SPORT PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket* La sédentarité liée à nos modes de vie participe à une augmentation de risques pour la santé

Plus en détail

M - Restauration. M1 - Organisation et production M2 - Hygiène et sécurité alimentaire M3 - Distribution et service M4 - Équilibre nutritionnel

M - Restauration. M1 - Organisation et production M2 - Hygiène et sécurité alimentaire M3 - Distribution et service M4 - Équilibre nutritionnel M - M1 - Organisation et production M2 - Hygiène et sécurité alimentaire M3 - Distribution et service M4 - Équilibre nutritionnel Sous-domaine : M1 - Organisation et production R - 002 : du 28/04/ au 30/04/

Plus en détail

En quoi consistera ce jeu?

En quoi consistera ce jeu? 1 Projet Comité d Education à la Santé et à la Citoyenneté inter degré Création jeu par les élèves de l école du Gliesberg, de l école Martin Schongauer et du collège Hans Arp de Strasbourg Création d

Plus en détail

Programme Gym Après Cancer Fédération Française d Education Physique et Gymnastique Volontaire

Programme Gym Après Cancer Fédération Française d Education Physique et Gymnastique Volontaire 11-056-060 article LOPEZ_Donnadieu 18/09/13 16:30 Page56 Programme Gym Après Cancer Fédération Française d Education Physique et Gymnastique Volontaire Elodie LOPEZ*, Charlène FALZON 1, Marie-Christine

Plus en détail

Formations Professionnelles Continues - Sessions 2015/2016 -

Formations Professionnelles Continues - Sessions 2015/2016 - L organisme de formation Comité Régional Sports pour Tous de Guyane BP 30 101 97394 Rémire-Montjoly Cedex cr.guyane@sportspourtous.rg SIRET N 483 565 446 00034 Code APE 9499Z- Enregistré à la DIECCTE sous

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilité, contrôle, audit de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Prévention des conduites addictives : des sciences sociales aux pratiques locales

Prévention des conduites addictives : des sciences sociales aux pratiques locales Colloque régional de prévention des addictions Mardi 31 mars 2015 Clermont-Ferrand Prévention des conduites addictives : des sciences sociales aux pratiques locales Appels à communication Le Pôle de référence

Plus en détail

Projet éducatif. Ville de Rungis. S OUVRIR AU MONDE Environnement Prévention. Service scolaire Service enfance/jeunesse

Projet éducatif. Ville de Rungis. S OUVRIR AU MONDE Environnement Prévention. Service scolaire Service enfance/jeunesse Projet éducatif Ville de Rungis Service scolaire Service enfance/jeunesse Autonomie RESPONSABILISER VIVRE ENSEMBLE Sensibiliser Epanouissement SOLIDARITE Projets Citoyenneté IMPLICATION Devenir adulte

Plus en détail

Restitution des échanges en ateliers

Restitution des échanges en ateliers Premières rencontres intersectorielles sport santé social Jeudi 22 janvier 2015-19 h00 / 20 h 00 - Carquefou (44) Restitution des échanges en ateliers PROGRAMME 19 h 00 Accueil autour d un cocktail dînatoire

Plus en détail

MENTION : Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives

MENTION : Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives MENTION : Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives Master STAPS Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives - Resp. STCS - PPR : Raphael Zory - Resp. APS - NAPPES : Anne-Sophie

Plus en détail

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative.

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. L association présente un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. SOMMAIRE La présentation de l aventure Le schéma du projet Nos

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

OBESITE ET EPS. Cf www.sante.fr.(programme national, nutrition santé, courbe de corpulence)

OBESITE ET EPS. Cf www.sante.fr.(programme national, nutrition santé, courbe de corpulence) OBESITE ET EPS DEFINITION L obésité se définit comme un excès de poids pouvant retentir sur la santé. La mesure générale acceptée de l obésité est l Indice de Masse Corporelle (IMC : poids en kg / taille

Plus en détail

LE COLLEGE FRANCOIS VILLON. 18 Rue COURENCQ 13011 MARSEILLE http://www.clg-villon.ac-aix-marseille.fr

LE COLLEGE FRANCOIS VILLON. 18 Rue COURENCQ 13011 MARSEILLE http://www.clg-villon.ac-aix-marseille.fr LE COLLEGE FRANCOIS VILLON 18 Rue COURENCQ 13011 MARSEILLE http://www.clg-villon.ac-aix-marseille.fr Un environnement agréable Le collège est tout proche du Bd St Marcel, au calme, à l écart de la circulation.

Plus en détail

Le pari de la diversité

Le pari de la diversité ENSEIGNEMENT PERSPECTIVES COLLÈGES DE CRÉTEIL Le pari de la diversité c BIEN CHOISIR SON COLLÈGE Classes spécialisées, à options, bi-langues ou pour élèves décrocheurs, associations sportives et soutien

Plus en détail

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse Art et handicap Atelier de pratique artistique Thème : l expression corporelle / la danse Action handicap 1 L ECLA son projet, sa démarche L Espace Clodoaldien de Loisirs et d Animation (ECLA) est une

Plus en détail

SOMMAIRE. EMSP en un clin d œil 3. Qui sommes nous? Que faisons nous? Notre force 3. Nos Pôles d Expertise 4

SOMMAIRE. EMSP en un clin d œil 3. Qui sommes nous? Que faisons nous? Notre force 3. Nos Pôles d Expertise 4 SOMMAIRE EMSP en un clin d œil 3 Qui sommes nous? Que faisons nous? Notre force 3 Nos Pôles d Expertise 4 Notre Module «Sportif Professionnel» Unique en Europe 5 Nos Pôles d Expertise en détails 6 EMSP

Plus en détail

Collège Jean ROUS. Route de Bompas 66380 PIA 04 68 80 18 70 www.college-jean-rous.net

Collège Jean ROUS. Route de Bompas 66380 PIA 04 68 80 18 70 www.college-jean-rous.net Route de Bompas 66380 PIA 04 68 80 18 70 www.college-jean-rous.net Un collège neuf, ouverture septembre 2007 25 classes ( 6 ou 7 classes par niveau) Le collège : 3 Cycles : 7 classes de 6. Première langue

Plus en détail

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Offre de formation 201-2014 La Mention MEEF Enseignement dans le 1 er degré comprend parcours : Enseignement polyvalent Enseignement bilingue français-allemand

Plus en détail

e in Toutes les aides du ra r Conseil Régional de Lorraine Lo n jeune e : être -) ;-I :-D ;-)

e in Toutes les aides du ra r Conseil Régional de Lorraine Lo n jeune e : être -) ;-I :-D ;-) ne i u d ra s e Lor d ai de s le al es gion t u é To il R e s n Co u en j e r t ê e ;I :-D ;) e n e in a r r Lo :-) :-O Édito Des projets plein la tête? Des coups de pouce pour étudier? Des envies de vous

Plus en détail

PROJET D'ÉTABLISSEMENT

PROJET D'ÉTABLISSEMENT PROJET D'ÉTABLISSEMENT Une école qui apprend à vivre ensemble Le projet d établissement est issu de la réflexion collective des enseignants afin de respecter les projets éducatif et pédagogique définis

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement Présentation de l établissement Le collège Saint-Michel est une unité pédagogique autonome faisant partie du groupe scolaire Saint-Michel qui comprend l école, le collège, les lycées et le Centre de Formation

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves PLAN D'ACTION EN MATIÈRE D'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS

Plus en détail

La Mutualité. Française. Rhône. dans le. Des services de soins et d accompagnement mutualistes pour une santé solidaire

La Mutualité. Française. Rhône. dans le. Des services de soins et d accompagnement mutualistes pour une santé solidaire La Mutualité Française Rhône dans le Des services de soins et d accompagnement mutualistes pour une santé solidaire Des valeurs qui font la différence Edito La Mutualité Française Responsabilité CHACUN

Plus en détail

Informations du Patient. Entourage (personnes référentes) Médecin traitant. Consultation demandée par. Motif de la consultation. Situation familiale

Informations du Patient. Entourage (personnes référentes) Médecin traitant. Consultation demandée par. Motif de la consultation. Situation familiale Date du jour de l inclusion : N Informations du Patient Nom Date de naissance Sexe Commune de naissance CP Prénom Age Adresse actuelle Ville Téléphone CP Portable Entourage (personnes référentes) Nom Lien

Plus en détail

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Présentation Rassemblant les syndicats et associations

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES

SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES 2 SOMMAIRE Les services à la personne.... 6 Une palette de 18 métiers.... 7 Près de 60 diplômes ou titres... 8 Des parcours

Plus en détail

La réforme du collège puis celle du lycée professionnel et maintenant celle du lycée

La réforme du collège puis celle du lycée professionnel et maintenant celle du lycée 1 La réforme du collège puis celle du lycée professionnel et maintenant celle du lycée générale et technologique a entraîné une réécriture des programmes, et notamment ceux de l éducation physique et sportive.

Plus en détail

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I UN PROJET DU PROGRAMME CANTONAL DIABÈTE Jérôme Spring Maître de sport APA Diabétologie pédiatrique Riviera-Chablais

Plus en détail

La santé. Les établissements de l entité Mutualité Santé Services

La santé. Les établissements de l entité Mutualité Santé Services 1 solidaire Apporter une réponse concrète aux besoins de la population en matière de santé, selon des principes fondamentaux de solidarité et d entraide. Développer un important réseau d œuvres sanitaires

Plus en détail

PRDFP. 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles. cohérence. Concertation. Innovation.

PRDFP. 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles. cohérence. Concertation. Innovation. cohérence ÉGALITÉ DES CHANCES/DYNAMIQUE ÉCONOMIQUE Concertation Innovation Innovation www.regionreunion.com Concertation cohérence 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations

Plus en détail

STAPS parcours Management du sport

STAPS parcours Management du sport STAPS parcours Management du sport Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement Supérieur Durée des études : 3 ans Formation accessible en : Formation initiale Formation continue Lieu de

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse Paris, le 11 décembre 2014 CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP Relevé des conclusions A l occasion de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014,

Plus en détail

Athlétest est un outil ludique, simple, facilement interprétable et qui ne nécessite pas de matériel spécifique.

Athlétest est un outil ludique, simple, facilement interprétable et qui ne nécessite pas de matériel spécifique. Venez tester votre forme à deux, en famille... ou testez la forme d'un groupe : club, classe, Athlétest est un outil ludique, simple, facilement interprétable et qui ne nécessite pas de matériel spécifique.

Plus en détail

Le rôle du kinésiologue et l approche motivationnelle. Émilie Turbide-L Étoile, kinésiologue B.Sc., PEC-SCPE, ESACSM CSSS Bécancour-Nicolet-Yamaska

Le rôle du kinésiologue et l approche motivationnelle. Émilie Turbide-L Étoile, kinésiologue B.Sc., PEC-SCPE, ESACSM CSSS Bécancour-Nicolet-Yamaska Le rôle du kinésiologue et l approche motivationnelle Émilie Turbide-L Étoile, kinésiologue B.Sc., PEC-SCPE, ESACSM CSSS Bécancour-Nicolet-Yamaska 1 Qu est-ce qu un kinésiologue? Le kinésiologue est le

Plus en détail

Base nautique. Hébergement : 135 lits. Base de plein air

Base nautique. Hébergement : 135 lits. Base de plein air Infrastructures hôtelières Infrastructures sportives «Des installations qui rendent vos séjours, stages et séminaires efficaces et agréables.» «Des équipements au top pour optimiser vos projets.» Un hébergement

Plus en détail

Devenez concepteur et gestionnaire d activités récréatives et sportives en milieux rural et montagnard

Devenez concepteur et gestionnaire d activités récréatives et sportives en milieux rural et montagnard Master Sciences, Technologies, Santé Sciences Humaines et Sociales Mention : Activité Projet Sport Santé (AP2S) Spécialité : Sport-Innovation, Management et Ingénierie du Projet (SIMIP) UFR STAPS Clermont-Ferrand

Plus en détail

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Institut Universitaire de Formation des Maîtres Université de Provence - Aix-Marseille Université 20 ans d expérience dans la formation des professionnels dans les métiers de l enseignement, de l éducation

Plus en détail

L'Obésité : une épidémie?

L'Obésité : une épidémie? Communiqué de presse 5 mars 2014 L'Obésité : une épidémie? Résultats de l'étude MGEN «Habitudes de vie et surpoids» 3 Français sur 4 se jugent en bonne santé, 1 sur 2 est en surpoids, 16% sont obèses 2/3

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

144 174 237 30h + 120h 555 h

144 174 237 30h + 120h 555 h Niveau : LICENCE Année Domaine : Mention : Spécialité : S.T.A.P.S. S.T.A.P.S. MANAGEMENT DU SPORT L2 120 ES Volume horaire étudiant : 144 174 237 30h + 120h 555 h cours magistraux travaux dirigés travaux

Plus en détail

Dr Laurence FAYARD- JACQUIN Cœurs du Forez 2008. Mise à jour 24-06-08

Dr Laurence FAYARD- JACQUIN Cœurs du Forez 2008. Mise à jour 24-06-08 Diabète de type 2 et Sport Dr Laurence FAYARD- JACQUIN Cœurs du Forez 2008 Mise à jour 24-06-08 L activité physique est recommandée depuis longtemps aux patients diabétiques Dès la fin du 19 ème siècle,

Plus en détail