«Bouge, une priorité pour ta santé!»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Bouge, une priorité pour ta santé!»"

Transcription

1 «Bouge, une priorité pour ta santé!» Le 25 Mars 2010 au Stade Philippides Montpellier Promotion de l activité physique et sportive pour la santé

2 700 collégiens de la région testeront leur condition physique et découvriront diverses activités sportives dans le cadre de l opération : Jeudi 25 mars 2010 à 9h Stade Philippides 542 rue Auguste Broussonnet Montpellier Rendez-vous à 11h autour d un coktail Placé sous le haut patronage du Ministère de l Education Nationale et du Ministère de la Santé et des Sports lors de son lancement le 12 novembre 2009, «Bouge, une priorité pour ta santé!» est déployé sur toute la France par les Unions Régionales de la Mutualité Française et l Union Nationale du Sport Scolaire. «Bouge, une priorité pour ta Santé!», le 25 mars à Montpellier «Bouge, une priorité pour ta santé!» organisée en Languedoc Roussillon en partenariat avec l'académie de Montpellier, Epidaure (CRLCC), et l'ufr Staps regroupera, 700 collégiens de 5 ème et de 6 ème venant des établissements de la région. Les collégiens mesureront leur condition physique grâce à des tests simples, faciles et amusants. Ils découvriront également de nombreuses activités physiques comme l athlétisme, l aviron, le baseball, la course d orientation, le handball, la lutte, le ski de fond Ce sera aussi pour eux l occasion de tester leurs connaissances sur le sport et l alimentation à travers un espace quizz et informations, mais aussi de rencontrer des sportifs de haut niveau présents sur la journée. La promotion de l activité physique et sportive est un enjeu majeur de santé publique. Nos environnements, nos modes de vie, nos comportements évoluent, nous sommes plus sédentaires. Seulement 13,5% des jeunes de 11 à 15 ans pratiquent au moins une heure

3 d activité physique quotidienne. Les loisirs «inactifs» (télévision, ordinateur ) occupent une place croissante dans leur quotidien. La Mutualité Française et l UNSS ont décidé de s allier pour sensibiliser tous les jeunes aux bienfaits de l activité sportive et de l alimentation sur leur santé. Ainsi, tout au long de l année scolaire , des moyens sont mis à disposition des parents, des collégiens et des enseignants, pour mesurer le niveau de condition physique des jeunes, dépister les comportements sédentaires et favoriser une activité physique régulière. Les objectifs de «Bouge, une priorité pour ta santé!» Objectifs de santé publique En s engageant dans le programme «Bouge..., une priorité pour ta santé!», les enseignants contribuent à : Agir contre la sédentarité et ses effets délétères pour la santé Augmenter le temps consacré aux activités physiques quotidiennes par le développement de la pratique d activité physique Développer le goût des activités physiques bien conduites Corriger les disparités de pratique d activité physique Objectifs pédagogiques «Bouge..., une priorité pour ta santé!» met à disposition des ressources conçues pour permettre à chaque intervenant de construire et de planifier ses propres séquences, dans l objectif de : favoriser les apprentissages dans les différentes matières du programme scolaire concernées ; participer au développement d habiletés et de compétences bénéfiques à la santé, à la condition physique, à la prévention de l obésité et d autres pathologies de la sédentarité, et à la réalisation de tâches de la vie quotidienne ou de la vie sportive ; motiver les élèves à être actifs physiquement, à s auto-évaluer, à s orienter vers des activités susceptibles de développer les composantes de leur condition physique relatives à la santé et à suivre leurs progrès ; suivre les progrès individuels et ceux du groupe classe.

4 «Bouge, une priorité pour ta santé» dans les Collèges. Déploiement en Languedoc-Roussillon Les Collèges Volontaires dans les 5 départements de la Région mettent en œuvre une ou plusieurs actions visant à promouvoir les bienfaits liés à une activité physique régulière et à une alimentation équilibrée. En amont du projet : «Bouge, une priorité pour ta Santé!» les Responsables d Actions Promotion Santé de la Mutualité Française Languedoc Roussillon ont travaillé au sein des collèges en association avec les professeurs de SVT et d EPS et accompagnent les élèves tout au long de l année. Les collèges participant au programme sont conviés à Montpellier sur le Stade Philippidès pour une étape du Sport Santé Tour représentant le point d orgue d un investissement de plusieurs mois. Les collèges engagés dans ce projet sont : Collèges Les Aiguerelles Montpellier (34) Collège de l Assomption Montpellier (34) Collège le Bastion Carcassonne (11) Collège Pierre Fouché Ille sur Têt (66) Collège Georges Brassens Lattes (34) Collège Georges Ville Pont Saint Esprit (30) Collège les Mailheuls Coursan (11) Collège Marcel Pagnol Montpellier (34) Collège La Vallée Verte Vauvert (30) Collège Lo Trintanel Gignac (34)

5 L enfant devient acteur de sa Santé Qu il soit une graine de champion ou pas, qu il veuille gagner des compétitions ou tout simplement gagner à être en bonne santé, une bonne condition physique est la condition nécessaire. Quand le corps ne bouge pas assez, les organes vitaux et le squelette ne fonctionnent pas de façon optimale. Les capacités des poumons, du cœur, des muscles et des articulations diminuent, la condition physique baisse. Entretenir sa condition physique est une compétition avec soi-même pour devenir le champion de sa propre santé. A chaque fois qu il passera les tests «bouge, une priorité pour ta santé!», l enfant pourra suivre sa progression Programme de journée 9h Arrivée des collègiens sur le Stade 9h-9h50 Echauffement des élèves 10h-12h50 Passage dans les différents ateliers et tests 12h50-13h50 Pause déjeuner 14h-16h50 Passage dans les différents ateliers et tests 17h Retour des élèves dans leurs collèges

6 Les animations Le village du Sport-Santé Tour se compose de trois ateliers : - L atelier démonstration, - L atelier tests et résultats, - L atelier information. Les ateliers L atelier «tests» est composé de cinq parties : - Le test de Luc Leger, course de navette sur 20 m (capacité aérobie), - Le test d endurance musculaire, flexion du tronc en position assise (abdominaux), - Le test de souplesse, à l aide d un flexomètre, - Le test de vitesse sur 50m, - Le test de coordination vitesse, course de navette sur parcours de 10 fois 5 m. Les résultats (tests individuels ou de groupes) sont communiqués aux enfants. Un logiciel développé exclusivement pour le programme «Bouge, une priorité pour ta santé!» permet de saisir les résultats des enfants et d imprimer une «fiche de résultats». Cet atelier permet de relier l activité physique et sportive avec la santé.

7 L information Sous forme d un quiz interactif, les enfants se familiarisent avec les bienfaits du sport sur la santé. Ces quiz sont animés par les responsables prévention de l Union Régionale de la Mutualité Française, des représentants de l UNSS et des sportifs de haut niveau. Cet atelier a pour but d éduquer les enfants sur les bienfaits des APS sur la santé. En complément de cet atelier, les élèves pourront tester leurs connaissances sur l alimentation à travers des animations proposées par Epidaure, Interfel, la Direction Régionale de l Agriculture, de l Alimentation et de la Forêt (DRAAF) ainsi que des diététiciennes de la Mutualité Française Languedoc Roussillon. La démonstration Ici, les enfants participent activement et découvrent de nombreux sports tels que : l athlétisme, l aviron, le baseball, la lutte, la danse, la course d orientation Cet atelier permet aux enfants de découvrir ou redécouvrir des Activités Physiques et Sportives.

8 Les Organisateurs A propos de la Mutualité Française Languedoc Roussillon : Présidée par M. Jean-Claude ROUSSON, la Mutualité Française Languedoc Roussillon fédère les mutuelles santé de la région. En Languedoc-Roussillon, 6 habitants sur 10 sont protégés par une mutuelle de la Mutualité Française, soit près de adhérents. Organismes à but non lucratif, ne pratiquant pas la sélection des risques et régis par le code de la Mutualité, les mutuelles interviennent comme premier financeur des dépenses de santé après la sécurité sociale. Les mutuelles disposent également d un réel savoir-faire médical et exercent une action de régulation des dépenses de santé et l innovation sociale à travers leurs 2400 services de soins et d accompagnements mutualistes : hôpitaux, cliniques, centres de santé médicaux, centres dentaires et d optique, établissements pour la petite enfance, services aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap, etc La Mutualité Française Languedoc Roussillon est un acteur majeur du secteur de la Promotion Santé au service de tous les languedociens. A propos de l Union Nationale du Sport Scolaire (UNSS) de l Académie de Montpellier : Dirigée par M. Ivan MEUNIER, l Union nationale du sport scolaire de l Académie de Montpellier est une fédération multisports ouverte à tous les jeunes collégiens et lycéens scolarisés qui compte licenciés dans la région et plus de 1 million en France. L UNSS a pour objet d organiser et de développer la pratique d activités sportives ainsi que l apprentissage de la vie associative pour les élèves des 354 établissements du second degré qui ont adhéré aux Associations Sportives. Les Partenaires A propos de la Direction Régionale de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt Languedoc-Roussillon : La Direction Régionale de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt (DRAAF) assure un rôle d intervention, de coordination, de formation, de connaissance et de contrôle dans les domaines de l alimentation, de l agriculture, des affaires rurales, de la forêt et du bois.

9 Dans le domaine de l alimentation, la DRAAF est en particulier chargée d élaborer un plan d action régional «pour une offre alimentaire sûre, diversifiée et issue d une agriculture durable». Une des priorités de ce plan régional est l augmentation de la consommation de fruits et légumes par les jeunes, qui sont bien loin de consommer les «5 fruits et légumes par jour» préconisés. Pour cela, la DRAAF met en œuvre et soutien des opérations visant à la découverte par les jeunes du plaisir de consommer des fruits et légumes. Animée par une équipe pluridisciplinaire de médecins, tabacologues, enseignants spécialisés, communicants, Epidaure est axée sur la promotion et l éducation pour la santé dans le cadre de sa mission générale de prévention des cancers. Son activité s organise autour de 3 axes : la recherche, la formation en santé publique, l'information-communication grâce à son pôle ressources pour les activités d éducation pour la santé en partenariat avec l Education Nationale. Epidaure est aussi le Centre pilote en prévention de la Fédération Nationale des Centres de Lutte Contre le Cancer. Site : A propos de l Université Montpellier 1 : L Université Montpellier 1 scolarise étudiants répartis dans sept UFR et deux instituts. Elle met au premier rang de ses préoccupations, thématiques et programmes de recherche axés sur des secteurs innovants à travers une approche fondée sur la mise en oeuvre des méthodes les plus modernes en termes de création et de développement scientifiques : biothérapie, techniques de droit public économique, chimie séparative, pratiques managériales et d'audits, nanotechnologies, dynamiques de formation en terme de recrutement de cadres de santé,... Elle met en oeuvre une offre de formation diversifiée qui de plus en plus, privilégie l'insertion professionnelle des étudiants.

10 A propos de l UFR Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS) de Montpellier : Une formation pluridisciplinaire, des débouchés diversifiés, des métiers d avenir passionnants, un taux d insertion professionnelle important (84 % selon le dernier sondage ministériel) en Licence, Master, Doctorat, DEUST, IUP ou Licences Professionnelles. L UFR STAPS de Montpellier professionnalise ses étudiants dans cinq grands domaines dont les activités physiques pour la santé. C est une formation aux interventions auprès des personnes vieillissantes (population importante en Languedoc Roussillon), atteintes d une maladie chronique, en situation de handicap (objectif de prévention et/ou de réhabilitation) ou simplement auprès d un public large (prévention, promotion et éducation pour la santé). A propos de l Académie de Montpellier : L'académie de Montpellier couvre la région Languedoc-Roussillon et comporte cinq départements : l'aude (11), le Gard (30), l'hérault (34), la Lozère (48) et les Pyrénées Orientales (66) élèves, étudiants et apprentis sont placées sous l'autorité de Monsieur le Recteur Christian Philip, dont collégiens reparties sur 267 établissements publics et privés. Le projet «Bouge une priorité pour ta santé» a permis de développer une collaboration au sein de l académie entre le Service Infirmier et les Inspecteurs Pédagogiques Régionaux de SVT et d EPS et les différents partenaires, Mutualité Française, UNSS, Ecole de Kinésithérapie, Epidaure, UFR Staps, DRAAF. Dans les établissements ayant adhéré au projet, les collégiens avec leurs enseignants ont travaillé depuis la rentrée scolaire sur le thème de l activité physique et de l équilibre alimentaire. 14 d entre eux seront présents sur la manifestation soit 700 jeunes.

11 Contact Sylvain Agier

12 Annexes Edito de la Mutualité Française La promotion de l activité physique et sportive est aujourd hui un enjeu majeur de santé publique. L Organisation Mondiale de la Santé estime que la pratique d une activité physique influe sur la consommation de soins. Un grand nombre d études montrent même le lien qui existe entre une activité physique faible ou inexistante et la survenue des maladies les plus répandues en France (maladies cardio-vasculaires, cancers, obésité, diabète, ostéoporose ). Si le manque d activité physique ou la sédentarité ne sont jamais l unique cause de ces pathologies, ils en constituent un facteur aggravant sur lequel les possibilités d intervention existent, tant au niveau individuel que collectif, et ce dès le plus jeune âge. La pratique d une activité physique régulière permettrait l amélioration de l état de santé des Français. La Mutualité Française, acteur majeur de la santé et de la protection sociale, est préoccupée par l épidémie d obésité infantile qui touche la France : deux tiers des enfants obèses le restent à l âge adulte et voient alors leur espérance de vie réduite de 13 ans. Après la création en 2003 d une mallette nutrition, véritable outil pédagogique pour les collèges et qui a obtenu le label du Plan National Nutrition Santé, la Mutualité Française a souhaité mettre en place, en partenariat avec l Union Nationale du Sport Scolaire, un programme de promotion de l activité physique et sportive, pour la santé et lutter contre la sédentarité, en direction des élèves de sixième et cinquième des collèges publics, de leur entourage familial et des intervenants de l Education Nationale et de la santé scolaire. Au-delà de l information, ce programme donne les moyens pour agir durablement sur la modification des comportements, en faveur de l adoption de modes de vie plus sains.il cible les jeunes de 11 à 14 ans, car l adolescence est l âge auquel la baisse d activité physique est la plus marquée. Ce programme s inscrit dans le contexte actuel de santé publique, notamment le programme de l Organisation Mondiale de la Santé «Move for Health» et le Programme National Nutrition Santé, dont la Mutualité Française est partenaire depuis la création en Avec la mise en place du programme d éducation à la santé «Bouge une priorité pour ta santé!», nous souhaitons vivement vous aider dans votre action quotidienne en faveur du développement et de l équilibre de nos enfants. Pour leur santé, agissons ensemble. Jean-Pierre Davant Président de la Mutualité Française

13 Edito de l Union Nationale du Sport Scolaire (UNSS) L UNSS entend répondre par son originalité et ses spécificités à un programme ambitieux, du sport au service de l éducation et de l éducation par le sport. Considérant que le Sport Scolaire contribue à un développement harmonieux du corps et de l esprit et fournit un contexte évident pour éduquer les jeunes, non seulement à la tolérance et à l esprit sportif, mais aussi à l acquisition d une bonne santé, l UNSS a choisi d inscrire dans son programme l objectif de santé. Dans cette perspective, la pratique d activités sportives, notamment par le biais du Sport Scolaire, constitue de toute évidence un moyen de lutter contre les problèmes de surpoids et d obésité. A cet égard, l UNSS et la Mutualité Française ont décidé de lancer un programme de prévention intitulé «Bouge une priorité pour la santé» à destination des jeunes collégiens de 6ème et de 5ème. Les objectifs que nous nous sommes assignés sont simples : Agir contre l inactivité physique et promouvoir l activité physique et sportive. Proposer un bilan de condition physique aux enfants de 6ème et de 5ème. Diffuser des connaissances sur les effets bénéfiques de l activité physique Favoriser l appropriation de principes de santé et d hygiène de vie. Le souhait exprimé par cette Union Nationale autour de la Santé est de créer une vague positive pour développer la pratique sportive et de faire du million de licenciés à l UNSS, jeunes gens et jeunes filles, de véritables ambassadeurs de ce programme. C est un appel à la mise en œuvre et au soutien de cette force vive, gage d espérance et de bonne santé, que nous lançons à tous les enseignants d EPS, aux cadres mis à disposition de l UNSS, aux Chefs d établissement, à toutes les autorités et à tous les partenaires du Sport Scolaire. L UNSS cherche à tracer ce chemin qui exprime une vision du sport et donne du sens à l action. L UNSS et la Mutualité Française se sont rapprochées pour construire un programme engageant durablement l avenir pour la santé et l équilibre de la jeunesse. Jean-Louis BOUJON Directeur national de l UNSS

14 Cette action est déjà plébiscitée par de nombreux acteurs du monde de la Santé en Région La Conférence Régionale de Santé place la Mutualité Française comme un acteur essentiel de la promotion santé en région : «Je félicite sans réserve la Mutualité Française pour son programme novateur» Bouge une priorité pour ta santé «situé dans le cœur de cible de la santé publique : l enfance. Le partenariat établi avec l Education nationale est prometteur. Il démontre que le lieu où l on acquiert le savoir, où l on développe la citoyenneté, peut être également celui où l on apprend la maitrise de la santé.» Professeur Henri Pujol, Président de la Conférence Régionale de Santé

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine N 13 : 30 mars 2011 Priorité Santé Mutualiste : un kit de communication pour permettre aux mutuelles de promouvoir

Plus en détail

BIEN MANGER ET BOUGER DES L ECOLE MATERNELLE

BIEN MANGER ET BOUGER DES L ECOLE MATERNELLE Projet d éducation pour la santé auprès des jeunes enfants dans les établissements scolaires BIEN MANGER ET BOUGER DES L ECOLE MATERNELLE Contacts : Service Prévention/Education pour la santé CPAM de la

Plus en détail

Prévenir... par plus d activité physique

Prévenir... par plus d activité physique Prévenir... par plus d activité physique 13 L activité physique: Pour la santé, c est capital et c est bon pour le moral! La pratique régulière d une activité physique est essentielle pour préserver un

Plus en détail

Activités physiques et

Activités physiques et Conférence régionale du sport d Ile-de-France Atelier «Sport - santé» Activités physiques et santé en entreprise Grégory CZAPLICKI gczaplicki@mutualite-idf.fr Lundi 13 octobre 2014 Mutualité Française

Plus en détail

DE LA FORME. Entreprise AMBASSADEURS FORMATIONS. Acquérir les clés pour agir sur trois facteurs du bien-être : L activité physique ou sportive

DE LA FORME. Entreprise AMBASSADEURS FORMATIONS. Acquérir les clés pour agir sur trois facteurs du bien-être : L activité physique ou sportive Entreprise FORMATIONS AMBASSADEURS DE LA FORME Acquérir les clés pour agir sur trois facteurs du bien-être : L activité physique ou sportive L alimentation La gestion du stress et de l anxiété Partenaires

Plus en détail

Actionsdes MUTUELLES

Actionsdes MUTUELLES 10 Actions des MUTUELLES POLITIQUE DE LA MUTUALITE FRANÇAISE EN FAVEUR DES SOINS DE PREMIER RECOURS FACILITER L ACCÈS AUX SOINS ET RÉDUIRE LES RESTES À CHARGE Comment rendre l accès aux soins plus facile?

Plus en détail

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent.

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. Dans la France de 2012, de plus en plus de Français doivent renoncer à des soins ou

Plus en détail

Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition

Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition Le Comité Départemental d Éducation à la santé des Bouches du Rhône (Co.D.E.S 13) met en œuvre des actions de promotion et d éducation pour la

Plus en détail

I. QU EST-CE QU UN CONTRAT LOCAL DE SANTE? POURQUOI UN CONTRAT LOCAL DE SANTE SUR COLOMIERS?

I. QU EST-CE QU UN CONTRAT LOCAL DE SANTE? POURQUOI UN CONTRAT LOCAL DE SANTE SUR COLOMIERS? 1 I. QU EST-CE QU UN CONTRAT LOCAL DE SANTE? II. POURQUOI UN CONTRAT LOCAL DE SANTE SUR COLOMIERS? 1. LES BESOINS SANITAIRES ET SOCIAUX IDENTIFIES 2. LA VOLONTE POLITIQUE POUR REDUIRE LES INEGALITES SOCIALES

Plus en détail

Convention de fonctionnement de la section sportive Athlétisme Partenariat G2A/ Collège Anatole France

Convention de fonctionnement de la section sportive Athlétisme Partenariat G2A/ Collège Anatole France Convention de fonctionnement de la section sportive Athlétisme Partenariat G2A/ Collège Anatole France Entre les signataires, Le Collège Anatole France, représenté par Mme FAURE Marie-Christine, Principale

Plus en détail

Franck Laureyns réagit au rapport de synthèse de Laurent Hénart : «Les. métiers en santé de niveau intermédiaire» paru dans Hegel Vol.

Franck Laureyns réagit au rapport de synthèse de Laurent Hénart : «Les. métiers en santé de niveau intermédiaire» paru dans Hegel Vol. Hegel Vol. 1 N 2 2011 77 LETTRE À LA RÉDACTION Franck Laureyns réagit au rapport de synthèse de Laurent Hénart : «Les métiers en santé de niveau intermédiaire» paru dans Hegel Vol. I n 1 Pour faire suite

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

Une société de plus en plus sédentaire. Des effets bénéfiques sur la santé et le bien-être. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités.

Une société de plus en plus sédentaire. Des effets bénéfiques sur la santé et le bien-être. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités A/ Enjeux L activité physique évolue en même temps que la société. Si le labeur excessif des périodes antérieures a contribué à un vieillissement prématuré

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Prévenir - Soigner - Accompagner Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires Qui est la Mutualité Française?

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences du sport de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

Présentation 2013. Activité physique adaptée et réservée aux personnes de 60 ans et plus

Présentation 2013. Activité physique adaptée et réservée aux personnes de 60 ans et plus Présentation 2013 Activité physique adaptée et réservée aux personnes de 60 ans et plus Promoteurs du projet Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DJSCS) Comité Régional des Offices

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CAP APPRENTISSAGE BTP-RUGBY UNE NOUVELLE FORMATION : CAP APPRENTISSAGE BTP RUGBY

DOSSIER DE PRESSE CAP APPRENTISSAGE BTP-RUGBY UNE NOUVELLE FORMATION : CAP APPRENTISSAGE BTP RUGBY DOSSIER DE PRESSE CAP APPRENTISSAGE BTP-RUGBY UNE NOUVELLE FORMATION : CAP APPRENTISSAGE BTP RUGBY UNE FORMATION PAR ALTERNANCE QUI MELE L APPRENTISSAGE D UN METIER DU BTP ET LA PRATIQUE DU RUGBY 1 Tout

Plus en détail

I - Présentation du projet. CAAPS, un projet porté par le rectorat de Strasbourg. Comité de pilotage pour l année scolaire 2010-2011

I - Présentation du projet. CAAPS, un projet porté par le rectorat de Strasbourg. Comité de pilotage pour l année scolaire 2010-2011 Comité de pilotage pour l année scolaire 2010-2011 Mercredi 07 Décembre 2011 Rectorat de Strasbourg CAAPS, un projet porté par le rectorat de Strasbourg Mot d accueil de Madame le Recteur I - Présentation

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

Offre de formations 2015-2016. L approche tridimensionnelle de l alimentation (biologique, psycho-sensorielle et socioenvironnementale)

Offre de formations 2015-2016. L approche tridimensionnelle de l alimentation (biologique, psycho-sensorielle et socioenvironnementale) Offre de formations 2015-2016 Une offre originale par : L expertise nutritionnelle des formateurs L approche tridimensionnelle de l alimentation (biologique, psycho-sensorielle et socioenvironnementale)

Plus en détail

Présentation des actions des Fédérations du sport scolaire et universitaire

Présentation des actions des Fédérations du sport scolaire et universitaire Présentation des actions des Fédérations du sport scolaire et universitaire 7 USEP mode d'emploi Fédération sportive scolaire regroupant plus de 820 000 adhérents au sein de 11 000 associations touchant

Plus en détail

ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40

ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40 DOSSIER DE PRESSE Le Service Formation Continue de l Université de Strasbourg, ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40 LE

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge 1 er février 2010 Dossier de presse La Ville de Paris lance un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge Contact presse Nathalie Royer : 01 42 76 49 61 - service.presse@paris.fr

Plus en détail

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE Préambule PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE La réussite éducative se définit comme la recherche du développement harmonieux de l enfant et du jeune. Elle est plus large

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» 2015 2016 Sommaire : 1. Affectation 2. Principes généraux de la formation L alternance intégrative Formation disciplinaire

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

DÉFINITIONS - REPÈRES Un vocabulaire commun indispensable

DÉFINITIONS - REPÈRES Un vocabulaire commun indispensable DÉFINITIONS - REPÈRES Un vocabulaire commun indispensable Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) est l instance de référence en matière de nutrition.

Plus en détail

ACTIONS DE PROTECTION ET DE PRÉSERVATION DE LA SANTÉ PAR LE SPORT DRJSCS RHÔNE- ALPES

ACTIONS DE PROTECTION ET DE PRÉSERVATION DE LA SANTÉ PAR LE SPORT DRJSCS RHÔNE- ALPES ACTIONS DE PROTECTION ET DE PRÉSERVATION DE LA SANTÉ PAR LE SPORT DRJSCS RHÔNE- ALPES Alimentation et activité physique: pour des politiques territorialisées 28 septembre 2012 Dr Maud OTTAVY médecin conseiller

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURES CONCOURS. PRIX NATIONAL «Ethique et Sport scolaire»

APPEL À CANDIDATURES CONCOURS. PRIX NATIONAL «Ethique et Sport scolaire» APPEL À CANDIDATURES CONCOURS PRIX NATIONAL «Ethique et Sport scolaire» Edito Le sport permet la diffusion de valeurs telles que le respect de l autre, la responsabilité ou encore la solidarité et contribue

Plus en détail

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref...

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref... Une vision d avenir Il était deux petits navires Alain Poirier, directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint février 200 En bref... Mise en contexte Une mise en contexte Quelques données

Plus en détail

SIGNATURE DE LA CONVENTION VILLE DE PERPIGNAN, MUTUALITE FRANÇAISE LANGUEDOC-ROUSSILLON, CLINIQUE MUTUALISTE CATALANE AGENCE REGIONALE DE SANTE

SIGNATURE DE LA CONVENTION VILLE DE PERPIGNAN, MUTUALITE FRANÇAISE LANGUEDOC-ROUSSILLON, CLINIQUE MUTUALISTE CATALANE AGENCE REGIONALE DE SANTE SIGNATURE DE LA CONVENTION VILLE DE PERPIGNAN, MUTUALITE FRANÇAISE LANGUEDOC-ROUSSILLON, CLINIQUE MUTUALISTE CATALANE AGENCE REGIONALE DE SANTE DOSSIER DE PRESSE Signature de la convention entre la Ville

Plus en détail

construisons ensemble les savoirs de demain

construisons ensemble les savoirs de demain construisons ensemble les savoirs de demain «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012 LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Académie de la Réunion 2009 2012 PREFACE DE MONSIEUR L INSPECTEUR D ACADEMIE L Education Physique et Sportive, discipline d enseignement,

Plus en détail

Contexte institutionnel

Contexte institutionnel 1 Formation en protection de l autonomie des personnes âgées pour les aides à domicile Approche écologique Lucette Barthélémy Chargée d expertise en promotion de la santé Contexte institutionnel 2 L Institut

Plus en détail

Mutualité Française Picardie

Mutualité Française Picardie Mutualité Française Picardie 3, boulevard Léon Blum 02100 Saint-Quentin Tél : 03 23 62 33 11 Fax : 03 23 67 14 36 contact@mutualite-picardie.fr Retrouvez l ensemble des différents services et activités

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé

PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé Sommaire I. Pourquoi le programme «Bouger sur prescription» en Savoie?... 2 II. Le programme «Bouger sur

Plus en détail

Plan d action des médecins et infirmier(e) de l académie

Plan d action des médecins et infirmier(e) de l académie Plan d action des médecins et infirmier(e) de l académie 1 Le cap fixé : - le projet académique 2011-2015 - et sa lecture par et pour l action des médecins et infirmier(e)s de l E.N Deux postulats : Le

Plus en détail

DOSSIER PRESSE. Contact presse : Florence Courtès - 04 67 61 45 15, Florence.Courtes@icm.unicancer.fr

DOSSIER PRESSE. Contact presse : Florence Courtès - 04 67 61 45 15, Florence.Courtes@icm.unicancer.fr DOSSIER DE PRESSE Le Grand Défi Vivez Bougez 2015 Contact presse : Florence Courtès - 04 67 61 45 15, Florence.Courtes@icm.unicancer.fr COMMUNIQUÉ DE SYNTHÈSE Le «Grand Défi Vivez Bougez» 2015, c est parti!

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Maîtrise des risques industriels et environnementaux de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

Plan régional sport santé bien-être CNDS 2015. Commission territoriale du CNDS 16 décembre 2014

Plan régional sport santé bien-être CNDS 2015. Commission territoriale du CNDS 16 décembre 2014 Plan régional sport bien-être CNDS 2015 Commission territoriale du CNDS 16 décembre 2014 l instruction interministérielle du 24 décembre 2012 les lignes stratégiques promouvoir et développer la pratique

Plus en détail

Position du think tank Sport et Citoyenneté relative à la santé et au sport

Position du think tank Sport et Citoyenneté relative à la santé et au sport Position du think tank Sport et Citoyenneté relative à la santé et au sport 1 Juin 2012 Position adoptée à l issue des échanges et travaux du réseau européen «Sport et Santé», créé et animé par Sport et

Plus en détail

POUR PLUS D INFORMATIONS www.pole-education-sante-lr.fr

POUR PLUS D INFORMATIONS www.pole-education-sante-lr.fr POUR PLUS D INFORMATIONS CONTACT Siège : ARS LR Parc Club du Millénaire 1025 rue Henri Becquerel 34067 MONTPELLIER CEDEX 2 Tel : 07 82 01 26 58 Courriel : coordination@pole-education-sante-lr.fr ACCUEIL

Plus en détail

Le Conseil Régional de Lorraine

Le Conseil Régional de Lorraine Le Conseil Régional AUX PETITS SOINS Lycéens Apprentis Étudiants Toutes les aides prescrites pour la Rentrée 2013! édito Le Conseil Régional aux petits soins... Une Lorraine qui soigne sa jeunesse Lycéens,

Plus en détail

Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique du patient.

Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique du patient. Le développement des programmes d éducation thérapeutique du patient 2 ans après la loi Hôpital, patients, santé, territoire : quel bilan? Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique

Plus en détail

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS :

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : QUELS NOUVEAUX DÉFIS, QUELLES NOUVELLES OPPORTUNITÉS POUR LES ACTEURS DE SANTÉ? :: CERTIFICAT 7 modules de mars à décembre 2015 :: Public visé Professionnel médical et

Plus en détail

Fiche action 1. Information des jeunes sur les métiers de la mutualité

Fiche action 1. Information des jeunes sur les métiers de la mutualité Fiche action 1 Titre de l action: Information des jeunes sur les métiers de la mutualité - Faire connaître et promouvoir les métiers de la mutualité - Répondre aux besoins d embauche futurs - Améliorer

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

Institut de FORMATION

Institut de FORMATION Institut de FORMATION plaquette.indd 1 28/11/2012 20:52:47 edito L INSTITUT DE FORMATION J.LEPERCQ Fondé en 1946, l institut de formation est un établissement situé dans le centre ville, à taille humaine

Plus en détail

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés RAPPORT du GROUPE DE TRAVAIL INTERMINISTÉRIEL DÉCEMBRE 2013 1 Introduction I -Le contexte II -Le Groupe de travail III -Compte rendu

Plus en détail

Club FACE Sénior FACE Lille métropole

Club FACE Sénior FACE Lille métropole Club FACE Sénior FACE Lille métropole 17 mai 2013 Objectifs : Présenter FACE Lille métropole Présenter le Club FACE Sénior, ses objectifs, ses valeurs ajoutées, les engagements demandés et les résultats

Plus en détail

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE INTRODUCTION Les CPE d aujourd hui s interrogent légitimement sur le rôle, sur leur positionnement dans l établissement et sur les relations dans lesquelles

Plus en détail

Restitution des échanges en ateliers

Restitution des échanges en ateliers Premières rencontres intersectorielles sport santé social Jeudi 22 janvier 2015-19 h00 / 20 h 00 - Carquefou (44) Restitution des échanges en ateliers PROGRAMME 19 h 00 Accueil autour d un cocktail dînatoire

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

La Mutualité Française Limousin et l offre de soins de premier recours

La Mutualité Française Limousin et l offre de soins de premier recours La Mutualité Française Limousin et l offre de soins de premier recours Mot du président Le vieillissement de la population associé à une évolution défavorable de la démographie médicale ont conduit l État

Plus en détail

L BÉSITÉ INFANTILE. Bachelor 3 alternance groupe A Déborah - Marlène - Charlotte - Morgane

L BÉSITÉ INFANTILE. Bachelor 3 alternance groupe A Déborah - Marlène - Charlotte - Morgane L BÉSITÉ INFANTILE Bachelor 3 alternance groupe A Déborah - Marlène - Charlotte - Morgane SOMMAIRE 1 L ÉQUIPE 4 LE PROJET EN QUELQUES MOTS 8 LES PARTENARIATS L EQUIPE MORGANE BUS CHARNAY Formation Bac

Plus en détail

Promouvoir l activité physique au quotidien Pourquoi et comment? Promouvoir l activité physique au quotidien. Cadre légal. Cadre légal.

Promouvoir l activité physique au quotidien Pourquoi et comment? Promouvoir l activité physique au quotidien. Cadre légal. Cadre légal. Promouvoir l activité physique au quotidien Pourquoi et comment? Journée cantonale de promotion de la santé et de la prévention en milieu scolaire, Montreux le 23 avril 2009 Promouvoir l activité physique

Plus en détail

01 NOS CHAMPS D INTERVENTION

01 NOS CHAMPS D INTERVENTION 01 NOS CHAMPS D INTERVENTION Secteur Sportif (Fédérations, Ligues, Comités, Clubs, OMS, Collectivités, Services de l Etat, Entreprises...) Secteur de la Formation Professionnelle (Formations diplômantes

Plus en détail

De la prévention des RPS à la promotion de la QVT. votre partenaire

De la prévention des RPS à la promotion de la QVT. votre partenaire De la prévention des RPS à la promotion de la QVT votre partenaire Notre ambition : repositionner l humain au cœur du travail Notre offre de formation se veut le reflet de l évolution de la prévention

Plus en détail

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé AMÉLIORER LA SANTÉ DE LA POPULATION ET ACCROÎTRE L EFFIcacité DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ Agence Régionale de Santé Une réforme indispensable, les ars pourquoi? Nos dépenses de santé ne cessent d augmenter,

Plus en détail

L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle

L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle Titre présentation - date 1 L'atelier Bien-être à table Contexte 2 Un atelier nutrition au sein du parcours prévention Depuis 2011, la

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel

Plus en détail

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels.

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels. Délégation académique à la formation des personnels de l Éducation nationale [Dafpen] Cahier des charges - cadre Volet 1 : Contexte et Orientations ************* Plan académique de la formation continue

Plus en détail

«L activité physique au service de la lutte contre le cancer du sein en Europe»

«L activité physique au service de la lutte contre le cancer du sein en Europe» Compte-rendu CONFERENCE EUROPEENNE «L activité physique au service de la lutte contre le cancer du sein en Europe» MARDI 4 DECEMBRE 2012 PARLEMENT EUROPEEN, BRUXELLES INTERVENANTS Sophie AUCONIE, Eurodéputée

Plus en détail

2011 Informer, sensibiliser, dépister

2011 Informer, sensibiliser, dépister 2011 Informer, sensibiliser, dépister Le plan d actions Prévention plandeprevention4.indd 1 01/12/2010 15:06:23 Edito L a Mutualité Française Aquitaine est convaincue de la nécessité de prévenir, dépister

Plus en détail

SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES

SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES 2 SOMMAIRE Les services à la personne.... 6 Une palette de 18 métiers.... 7 Près de 60 diplômes ou titres... 8 Des parcours

Plus en détail

Les réseaux «Sport-Santé-Bien-Être»

Les réseaux «Sport-Santé-Bien-Être» Les réseaux «Sport-Santé-Bien-Être» La Ministre chargée des Sports (M me Valérie FOURNEYRON) et la Ministre chargée de la Santé (M me Marisol TOURRAINE) ont présenté en conseil des ministres le 8 octobre

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Assistant de production et d'administration musiques actuelles de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Signature d une convention de partenariat «Capital santé des seniors et liens intergénérationnels»

Signature d une convention de partenariat «Capital santé des seniors et liens intergénérationnels» Fiche de presse Une force de proposition indépendante à l initiative de la Ville de Montpellier Direction de la Communication de la Ville de Montpellier - ANATOME - Novembre 2010 Signature d une convention

Plus en détail

Le Programme «Nutrition, Prévention et Santé des enfants et adolescents en Aquitaine» www.nutritionenfantaquitaine.fr

Le Programme «Nutrition, Prévention et Santé des enfants et adolescents en Aquitaine» www.nutritionenfantaquitaine.fr Le Programme «Nutrition, Prévention et Santé des enfants et adolescents en Aquitaine» www.nutritionenfantaquitaine.fr Programme Nutrition, Prévention, Santé des enfants et adolescents en Aquitaine Volet

Plus en détail

Journée nationale du sport scolaire

Journée nationale du sport scolaire Dossier de Presse 19 septembre 2012 Journée nationale du sport scolaire La journée du sport scolaire : un foisonnement d événements sportifs locaux pour un grand rendez-vous national Promouvoir les activités

Plus en détail

L Académie Orléans-Tours Représentée par Marie REYNIER Recteur, Chancelier des universités

L Académie Orléans-Tours Représentée par Marie REYNIER Recteur, Chancelier des universités L Éducation Nationale, partenaire des entreprises de votre région Entre L Académie Orléans-Tours Représentée par Marie REYNIER Recteur, Chancelier des universités Et La Fédération des Entreprises de Propreté

Plus en détail

Service Public Régional de l Orientation :

Service Public Régional de l Orientation : Service Public Régional de l Orientation : Signature de la convention de coordination tripartite entre l État, l'académie de Montpellier, et la Région Languedoc-Roussillon -Jeudi 2 juillet 2015- Espace

Plus en détail

Les Fiches techniques

Les Fiches techniques Les Fiches techniques LES PORTES DU TEMPS en Languedoc Roussillon Sommaire Les Portes du Temps : Qu est ce que c est?... 2 Mode d emploi. 3 Comment y participer?..... 4 Fiche technique Gestionnaires d

Plus en détail

LE PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION ACADEMIQUE ORLEANS-TOURS 2013

LE PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION ACADEMIQUE ORLEANS-TOURS 2013 Le mardi 9 avril 2013 LE PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION ACADEMIQUE ORLEANS-TOURS 2013 Le programme annuel de prévention 2013 pour l académie d Orléans-Tours a été rédigé en s appuyant sur les orientations

Plus en détail

MASTER MENTION SANTÉ PUBLIQUE SPÉCIALITÉ SANTÉ, SÉCURITÉ AU TRAVAIL (SST) Présentation. Objectifs. Stage. Stages et projets tutorés.

MASTER MENTION SANTÉ PUBLIQUE SPÉCIALITÉ SANTÉ, SÉCURITÉ AU TRAVAIL (SST) Présentation. Objectifs. Stage. Stages et projets tutorés. MASTER MENTION SANTÉ PUBLIQUE SPÉCIALITÉ SANTÉ, SÉCURITÉ AU TRAVAIL (SST) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Sciences, Technologies, Santé Mention : Santé publique Spécialité

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010

CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010 CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010 ACCÈS AU SPORT ACCÈS AUX LOISIRS ET/OU À LA CULTURE 1 PRÉAMBULE Définies dans le

Plus en détail

Formations et diplômes. Champ " STAPS " Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS (déposant) Université Toulouse 1 Capitole - UT1

Formations et diplômes. Champ  STAPS  Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS (déposant) Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Formations et diplômes Synthèse des évaluations Champ " STAPS " Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS (déposant) Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL SPORT-ÉTUDES FOOTBALL Depuis 1983, l équipe d enseignants d Energy Academy transmet sa pasdernes. Si votre enfant est passionné par le football et qu il souhaite le pratiquer quotidiennement pour son simple

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

PAPRICA Petite enfance

PAPRICA Petite enfance PAPRICA PETITE ENFANCE PHYSICAL ACTIVITY PROMOTION IN PRIMARY CARE PAPRICA Petite enfance Concept de formation La sédentarité du jeune enfant augmente de manière inquiétante. Or, la promotion du mouvement

Plus en détail

Pour une population plus active. L école, un milieu stimulant

Pour une population plus active. L école, un milieu stimulant Pour une population plus active L école, un milieu stimulant Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question sur laquelle

Plus en détail

Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Un Stage et après! c est : 800 stages trouvés en 2013. 115 entreprises partenaires

Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Un Stage et après! c est : 800 stages trouvés en 2013. 115 entreprises partenaires Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Née en 2010, l association Un Stage et après! a pour but de permettre à tous les collégiens, sans distinction d aptitude d accéder à la

Plus en détail

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES Sous-Direction de l Action Sociale Le 30 janvier 2014 Département PREVENTION, PREPARATION A LA RETRAITE, ETUDES ET PROSPECTIVE MPP/NC G:\DAR\SDAS_DBVRP\3_Etudes_Prospectives\Etudes\Charge_Etude\TABLE RONDE

Plus en détail

Politique académique de lutte contre le décrochage scolaire

Politique académique de lutte contre le décrochage scolaire Politique académique de lutte contre le décrochage scolaire Séminaire bi-bassins Antony - Vanves vendredi 28 novembre 2014 Comment s organise la lutte contre le décrochage scolaire dans l académie de Versailles?

Plus en détail

CONSTRUCTION DE LA VISION 2025. COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010

CONSTRUCTION DE LA VISION 2025. COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010 CONSTRUCTION DE LA VISION 2025 COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010 LA VISION 2025 EST AU CARREFOUR DE TROIS DYNAMIQUES Industrie Sociétés savantes Flux de découvertes scientifiques et développement

Plus en détail

UNION THIERNOISE DES MUTUELLES

UNION THIERNOISE DES MUTUELLES CENTRE DE MEDECINE DU SPORT Edito du président La pratique du sport de loisir et de compétition est devenue une nécessité dans l environnement actuel. La création d un Centre de Médecine du Sport semblait

Plus en détail

ECOLE FORMULAIRES. LETTRE DE REMERCIEMENT Objet mentionné sur la lettre : Bilan et remerciements La facture peut être jointe à cette lettre.

ECOLE FORMULAIRES. LETTRE DE REMERCIEMENT Objet mentionné sur la lettre : Bilan et remerciements La facture peut être jointe à cette lettre. ECOLE FORMULAIRES LETTRE TYPE DE PROSPECTION POUR LES ECOLES Objet mentionné sur la lettre : Proposition d organisation de journée découverte Cette lettre peut être adressée de manière circulaire à toutes

Plus en détail

Master "STAPS" Répertoire des emplois occupés au 1er décembre 2013 par les diplômés 2010/2011

Master STAPS Répertoire des emplois occupés au 1er décembre 2013 par les diplômés 2010/2011 Spécialité Public Intitulé de Missions dans Contrat de travail Niveau de Secteur d'activité de et et et et et et et et et et et Gendarme Sécurité publique Agent titulaire de l'etat assimilié fonctionnaire

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) MASTER Spécialité MANAGEMENT DU SPORT Autorité responsable de la certification (cadre 2) Qualité du(es) signataire(s) de la certification

Plus en détail

FICHE D ACCOMPAGNEMENT DU LOGO PNNS

FICHE D ACCOMPAGNEMENT DU LOGO PNNS FICHE D ACCOMPAGNEMENT DU LOGO PNNS Dans un courrier en date du 11 octobre 2011, l INPES, dont la mission est l expertise en matière d éducation à la santé, a autorisé l USEP à apposer le logo PNNS sur

Plus en détail