Bonjour, Bienvenue dans l ère du divorce aux cheveux gris. Avril avril Date limite pour produire votre déclaration de revenus de 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bonjour, Bienvenue dans l ère du divorce aux cheveux gris. Avril 2013. 30 avril Date limite pour produire votre déclaration de revenus de 2012"

Transcription

1 Avril 2013 Bonjour, 30 avril Date limite pour produire votre déclaration de revenus de 2012 Avec le printemps vient comme un goût de liberté et ceux qui voudront en profiter pour s acheter une première automobile trouveront des renseignements utiles dans cette édition d Actualis. À partager avec les personnes concernées! Nous avons aussi colligé d autres informations pratiques, sous la forme d une capsule vidéo, sur l achat d une police d assurance-vie. Mais tout d abord, un coup d œil sur une tendance sociale surprenante : le divorce à l âge de la retraite. Si vous souhaitez discuter de ces sujets, n hésitez pas à communiquer avec moi par téléphone ou par courriel. D ici là, bonne lecture! Bienvenue dans l ère du divorce aux cheveux gris Enfin la retraite! Les temps libres, les projets remis depuis tant d années, les voyages Et la séparation. Coup d œil sur un nouveau phénomène de société dont les conséquences financières pourraient être considérables. En 2012, une étude de la Bowling Green State University, en Ohio, a fait couler beaucoup d encre chez nos voisins américains. Elle révélait que le taux de divorce des personnes retraitées ou à l aube de la retraite avait plus que doublé, aux États-Unis, sur une période d à peine 20 ans.

2 Comme on peut en juger par ces graphiques, les augmentations ont été spectaculaires ces dernières années et le taux actuel devrait se maintenir au cours des 20 prochaines années. En fait, alors qu en 1990, un divorce sur 10 impliquait des personnes de 50 ans et plus, cette proportion serait d environ un divorce sur quatre depuis Et chez nous? Difficile de savoir ce qu il en est au Canada, puisque Statistique Canada ne compile plus de données sur les divorces et que ses derniers relevés datent de Cependant, on peut présumer que le phénomène est aussi présent chez nous, puisque l âge moyen auquel les Canadiens divorcent est en hausse constante depuis de nombreuses années.

3 À qui la faute? Selon les spécialistes qui se sont intéressés au phénomène, plusieurs facteurs se conjugueraient pour créer cette tendance, au premier rang desquels les quatre suivants. Le divorce est mieux accepté socialement En fait, il est même passé dans les mœurs et il ne représente plus la rupture brutale qu il était il y a quelques décennies. Les femmes ont acquis une plus grande autonomie financière Cela permet à un plus grand nombre d entre elles d envisager sereinement le reste de leur vie hors de leur couple actuel. Les baby-boomers arrivent à une étape charnière de leur vie Ils se retrouvent à un carrefour de leur existence avec une vision de la vie et des moyens fort différents de ceux des retraités d antan. Leurs enfants sont devenus autonomes, et ils reconquièrent une capacité de réaliser les projets qu ils ont retardés durant leurs années actives. Plusieurs en profitent pour faire le bilan de leur couple et, parfois, repartir sur de nouvelles bases avec un nouveau partenaire. Et, enfin, l espérance de vie est plus longue Miser à 55, 60 ou 70 ans sur la chance d un plus grand bonheur dans le cadre d une nouvelle union ne paraît plus du tout insensé.

4 De nouveaux défis financiers Cette tendance crée une toute nouvelle réalité en termes de finances personnelles. Un grand nombre de planifications financières et fiscales sont basées sur la situation financière combinée des deux membres du couple. Il s agit de ce genre de situation où «le tout est plus important que la somme de ses parties». En ramenant la situation de chacun à un revenu unique, la séparation crée une certaine pression sur les finances personnelles et le style de vie. Des dépenses partagées (logement, voiture, taxes, assurances et autres) deviennent des dépenses en double et certains dispositifs fiscaux ne s appliquent plus. La question des régimes de retraite et du fractionnement des revenus de retraite peut, en particulier, devenir très délicate à gérer. Les divorcés retraités qui sont en phase de décaissement sont également plus vulnérables, puisque leurs chances de «se refaire» en cas de coup dur sont plus faibles que s ils étaient encore en phase d accumulation. Plusieurs chercheront des sources de revenu alternatives, quitte à retourner sur le marché du travail. On constate d ailleurs que le segment des femmes de 55 ans et plus est présentement l un des plus actifs sur le marché de l emploi. Une nouvelle réalité sociale Le «divorce aux cheveux gris» pourrait aussi avoir une incidence sociale dont les décideurs publics devront tenir compte. Les contraintes financières qui y sont associées, en effet, pourraient se traduire par une augmentation de la pauvreté chez les personnes âgées, tout particulièrement chez les femmes qui, malgré les progrès des dernières décennies, ont statistiquement plus de mal que les hommes à se remettre financièrement d un divorce, selon Statistique Canada. On pourrait aussi voir davantage de personnes seules qui auront besoin de soins qui, autrefois, leur auraient été prodigués par leur conjoint. Un phénomène, donc, dont les répercussions pourraient se faire sentir tant sur les finances personnelles que sur les finances publiques! Première auto 101 Neuf, usagé, emprunt, assurances Se procurer sa première voiture peut être déboussolant. Voici quelques points de repère de vieux routiers pour planifier cet achat sans compromettre sa situation financière.

5 Bon an mal an, dans notre pays nordique, le printemps ramène la fièvre de l automobile, comme en témoignent ces données sur les ventes de véhicules compilées par Statistique Canada. Vous n avez encore jamais acheté d auto et pensiez profiter du retour des beaux jours pour vous en procurer une? Ou encore vous connaissez une jeune personne qui s apprête à faire un tel achat? Voici un bref rappel de ce que nous disent les experts dans le domaine pour éclairer ce qui peut devenir une démarche plutôt complexe. La base : préciser ses besoins Les publicitaires font tout ce qu ils peuvent pour enrober l automobile d une aura de rêve. Toutefois, d un strict point de vue financier, il est sage de résister aux sirènes et de procéder dans un ordre logique : établir sa capacité financière, établir ses besoins et, enfin, choisir la voiture qui nous plaît le plus dans celles qui restent après ces deux premiers filtres. Certains critères s imposent donc en premier lieu, immédiatement après le coût d achat lui-même, notamment la consommation d essence et la fiabilité du véhicule. Plusieurs sites et publications fournissent ces renseignements. Par la suite, on pourra sélectionner, selon ses besoins et ses goûts, un véhicule confortable et si on fait de longues distances tous les jours, une auto compacte et économique si on ne conduit qu occasionnellement, ou encore une voiture avec un bon volume si on prévoit transporter des passagers ou de l équipement sportif.

6 Neuf ou usagé? En ne comparant que le prix de vente, une auto usagée semble plus économique qu un véhicule neuf. En réalité, chaque option comporte des pour et des contre. En achetant un véhicule neuf, on réduit le risque de devoir dépenser pour l entretien ou des bris mécaniques : le compteur part à zéro et les garanties sont plus complètes. De plus, les voitures de fabrication récente, soumises à des normes plus sévères, consomment moins d essence que les modèles plus anciens. Un véhicule d occasion est particulièrement intéressant s il s agit d une auto dont le bail locatif est arrivé à terme : vu les restrictions de ce genre de bail, cette auto n aura probablement que de deux à quatre ans d usure et un nombre raisonnable de kilomètres au compteur. Néanmoins, une inspection réalisée par des garagistes indépendants et qualifiés est toujours recommandée si on veut s éviter de désagréables factures d entretien et de réparation. Se donner un budget d utilisation L achat d une auto, en soi, n est pas une mince affaire mais ce n est que le début de l histoire, car, en fait, les dépenses ne font alors que commencer : frais d essence, d assurance, d immatriculation, de stationnement, d entretien, de réparation Ces coûts supplémentaires sont loin d être négligeables. Les évaluations du coût d utilisation d une auto publiées annuellement par le CAA montrent qu un véhicule peut coûter, au bout de quatre ans, plus de deux fois plus cher que le prix de détail annoncé. Selon un récent sondage Ipsos Reid, six Canadiens sur dix ont sous-estimé de $ ou plus les coûts de possession de leur véhicule l année dernière! Des frais, donc, à inclure à son budget. Et pour terminer, à moins d avoir les économies pour payer comptant, ce qui est peu fréquent, le choix d une voiture vient souvent avec la négociation d un prêt automobile. À cet égard, il importe de ne pas considérer ce prêt de façon isolée et, au contraire, de l inscrire dans l ensemble de sa stratégie de crédit. Il existe des barèmes qui permettent d établir si la dette totale d un ménage demeure dans des proportions gérables. Les institutions financières utilisent de tels barèmes, mais rien n oblige l emprunteur, s il veut préserver sa marge de manœuvre, à aller au bout de sa capacité d emprunt. Ici comme en toute chose, la recherche de l équilibre est parfois plus importante que celle de la voiture qui fera tourner les têtes sur les terrasses Sur ce, bon magasinage et bonne route! Comment choisir une assurance vie? (Capsule vidéo) Êtes-vous assez assuré? Trop assuré? Bien assuré? Bonnes questions! Heureusement, il existe un moyen pour bien évaluer son besoin d assurance vie.

7 Notre défi ce mois-ci Avril, le mois de l impôt! Alors saurez-vous répondre à cette question toute simple, mais bien de circonstance? Nous vous avons préparé un tableau qui présente les taux marginaux d imposition combinés (fédéral et provincial) en vigueur dans les provinces et territoires canadiens, en 2012, pour la tranche de revenu la plus élevée (à l exclusion des gains en capital et dividendes). Une erreur s est cependant glissée dans l un de ces chiffres. Lequel? Répondez à la question et comparez-vous aux autres participants. o Colombie-Britannique 43,7 % o Alberta 39,0 % o Saskatchewan 44,0 % o Manitoba 46,4 % o Ontario 48,0 % o Québec 48,2 % o Nouveau-Brunswick 43,3 % o Nouvelle-Écosse 40,2 % o Île-du-Prince-Édouard 47,4 % o Terre-Neuve et Labrador 42,3 % o Nunavut 40,5 % o Territoires du Nord-Ouest 43,1 % o Yukon 42,4 % Envoyer > La réponse correcte est : Nouvelle-Écosse. L erreur que nous avons glissée dans le tableau concerne la Nouvelle-Écosse. En effet, les Néo-Écossais sont les Canadiens qui étaient soumis au taux d imposition marginal maximum le plus élevé, en 2012, soit 50 %. Le taux marginal est celui qui s applique à la tranche de revenu la plus élevée d un particulier, les paliers différant d une province à l autre. En 2012, c est en Alberta que le taux marginal maximum était le moins élevé, tout juste devant le Nunavut. À noter que des taux différents s appliquent pour les gains en capital et les dividendes. Source des données : Raymond Chabot Grant Thornton, Plani-Guide fiscal Plus de défis dans les prochaines éditions d Actualis!

8 À découvrir ce mois-ci Dans chaque édition d Actualis, nous vous proposons quelques découvertes à faire, sur le web ou ailleurs, pour mieux comprendre la réalité financière et économique dans laquelle nous vivons. Connaissez-vous le bitcoin? Créée en 2009, cette monnaie entièrement virtuelle, dont la valeur est uniquement basée sur la spéculation, pourrait bientôt devenir victime de son succès. En effet, son cours à la hausse fait d elle une valeur refuge convoitée par un nombre croissant d Européens éprouvés par la crise mais aussi par les trafiquants de drogues et autres fraudeurs. La spéculation est telle que certains redoutent l effondrement soudain de cette monnaie créée de toutes pièces. Plus Avant de partir Vous planifiez vos vacances d été et vous avez commencé à noter ce qu il est important de prévoir : passeport, assurances,... N oubliez pas d ajouter une chose à cette liste : la sécurité de votre maison pendant votre absence. Voici quelques rappels utiles du CAA. Plus Inégal, mais à quel prix? Un essai économique fait beaucoup jaser depuis sa sortie récente : The Price of Inequality, de l économiste américain Joseph Stiglitz. La thèse du nobélisé : les inégalités économiques entretenues par l idéologie néolibérale seraient à la source de la situation alarmante de l économie américaine. Plus Pour une critique plus complète (en anglais seulement) : La saison des rénos Aviez-vous l intention de profiter du retour de la belle saison pour effectuer des travaux de rénovation à la maison? La SCHL présente ici les différentes options de financement qui s offrent à vous. Plus

9 Note : ces liens sont fournis à titre indicatif seulement et ne constituent pas un endossement des contenus et des propos que l on pourrait trouver sur les sites correspondants.

Impôt des particuliers 2014 1

Impôt des particuliers 2014 1 Impôt des particuliers 0 Impôt des particuliers 0 TABLEAU P QUÉBEC (0) TABLE D IMPÔT Revenu Impôt Taux Taux marginal imposable Fédéral Québec Total effectif Fédéral Québec Total $ $ $ $ 0 000 - - - 0,0

Plus en détail

LE GRAND ÉCART L INÉGALITÉ DE LA REDISTRIBUTION DES BÉNÉFICES PROVENANT DU FRACTIONNEMENT DU REVENU

LE GRAND ÉCART L INÉGALITÉ DE LA REDISTRIBUTION DES BÉNÉFICES PROVENANT DU FRACTIONNEMENT DU REVENU LE GRAND ÉCART L INÉGALITÉ DE LA REDISTRIBUTION DES BÉNÉFICES PROVENANT DU FRACTIONNEMENT DU REVENU RÉSUMÉ Une étude de Tristat Resources commandée par l Institut Broadbent démontre que la majorité des

Plus en détail

Étude de cas n o 2. L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance. Des solutions qui cliquent

Étude de cas n o 2. L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance. Des solutions qui cliquent Vers une meilleure Étude retraite de cas n o 2 Des solutions qui cliquent Étude de cas n o 2 L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance À l intention

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PRÉAMBULE La Fondation juge que les déplacements des membres de sa communauté sont nécessaires et souhaitables dans une optique de recherche, d apprentissage, de dissémination

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009 À propos de l auteur Guillaume Charron, CA, M. Fisc. est Comptable Agréé et détient une Maitrise en Fiscalité de l Université de Sherbrooke. M. Charron est chargé de cours

Plus en détail

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier N o 63-238-X au catalogue. Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier 2012. Faits saillants Le revenu

Plus en détail

PRÉSENTATION SOMMAIRE

PRÉSENTATION SOMMAIRE PRÉSENTATION SOMMAIRE Conçu spécifiquement pour les Représentants indépendants. Recherche et développement par l équipe multidisciplinaire de G.N.S. SERVICE inc. Utilisation simple, rapide et performante!

Plus en détail

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Contexte Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) souscrit aux principes d Approvisionnement

Plus en détail

Introduction FISCALITÉ

Introduction FISCALITÉ Introduction 51 Impôt sur le revenu 53 Exercer une activité au Canada par l intermédiaire d une filiale 54 Exercer une activité au Canada par l intermédiaire d une succursale 56 Mesures de contrôle des

Plus en détail

Cessation d emploi et protection d assurance collective

Cessation d emploi et protection d assurance collective SOINS MÉDICAUX ET SOINS DENTAIRES / INVALIDITÉ, VIE ET MMA 14-11 Cessation d emploi et protection d assurance collective Le présent bulletin est une mise à jour du numéro 07-02 de l Info- Collective. Parmi

Plus en détail

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Budget 2015 Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Ordre du jour Le Canada et l économie mondiale L incertitude économique mondiale Les finances provinciales et la situation financière du Manitoba

Plus en détail

MÉMORANDUM D17-1-22. En résumé. Ottawa, le 6 juillet 2007

MÉMORANDUM D17-1-22. En résumé. Ottawa, le 6 juillet 2007 Ottawa, le 6 juillet 2007 MÉMORANDUM D17-1-22 En résumé DÉCLARATION EN DÉTAIL DE LA TAXE DE VENTE HARMONISÉE, DE LA TAXE DE VENTE PROVINCIALE, DE LA TAXE PROVINCIALE SUR LE TABAC ET DE LA MAJORATION OU

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES DÉPLACEMENTS

POLITIQUE SUR LES DÉPLACEMENTS POLITIQUE SUR LES DÉPLACEMENTS 1. INTRODUCTION La présente politique sur les déplacements énonce les objectifs, principes et procédures appliquées par la Fondation Pierre Elliott Trudeau (la «Fondation»)

Plus en détail

Guide du Compte d épargne libre d impôt

Guide du Compte d épargne libre d impôt PLACEMENTS Compte d épargne libre d impôt Guide du Compte d épargne libre d impôt L épargne est un élément important de tout plan financier. L atteinte de vos objectifs en dépend, qu il s agisse d objectifs

Plus en détail

UNIVERSITÉ D OTTAWA Ressources financières

UNIVERSITÉ D OTTAWA Ressources financières UNIVERSITÉ D OTTAWA Ressources financières Guide sur l application des TAXES À LA CONSOMMATION (incluant la TVH pour la province de l Ontario en vigueur le 1 er juillet 2010) Mai 2010 Guide sur l application

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Juillet 2009

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Juillet 2009 52%86 264185027452867253 3294097452 264185%02272354926418 548232940927%2 4%3939548$2329272354926 2723%549264185027 850%27452867253%46507 %5272354$9264185%02272 0227235492%641850 452867253465%074%39395

Plus en détail

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS FÉVRIER 2002 DOSSIER 02-02 La dette publique du Québec et le fardeau fiscal des particuliers Le premier ministre du Québec se plaisait

Plus en détail

FRAIS D AUTOMOBILE ET TENUE DE REGISTRES

FRAIS D AUTOMOBILE ET TENUE DE REGISTRES février 2015 TABLE DES MATIÈRES Qui devrait compléter des registres? Dépenses à documenter Frais déductibles Compléter un registre de kilométrage Frais aux fins d affaires et frais personnels Autres véhicules

Plus en détail

PRÊTS SUR SALAIRE : UN MOYEN TRÈS CHER D EMPRUNTER. Prêts et hypothèques

PRÊTS SUR SALAIRE : UN MOYEN TRÈS CHER D EMPRUNTER. Prêts et hypothèques PRÊTS SUR SALAIRE : UN MOYEN TRÈS CHER D EMPRUNTER Prêts et hypothèques Table des matières Qu est-ce qu un prêt sur salaire? 1 Comment fonctionne un prêt sur salaire? 1 Combien coûtent les prêts sur salaire

Plus en détail

PLEINS FEUX SUR DES CONSEILS JUDICIEUX. Evelyn Jacks, Présidente, Knowledge Bureau

PLEINS FEUX SUR DES CONSEILS JUDICIEUX. Evelyn Jacks, Présidente, Knowledge Bureau PLEINS FEUX SUR DES CONSEILS JUDICIEUX Evelyn Jacks, Présidente, Knowledge Bureau ORDRE DU JOUR Statistiques Difficultés Évaluation Rôles des intervenants Finances Mesures fiscales Exécution : planification

Plus en détail

T R AT É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É

T R AT É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É Service Fiscalité et SFR Retraite STRATÉGIES PLACEMENTS ET FISCALITÉ 17 PROFITER AU MAXIMUM DE VOTRE CELI LOUISE GUTHRIE B. Math, FLMI, ACS, CAM, CFP, EPC, FDS Vice-présidente adjointe Service Fiscalité

Plus en détail

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Octobre 2014 En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Les revenus de placement gagnés au sein de votre société sont imposés en fonction du type de revenu

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail

Sondage 2010 des ACVM sur la retraite et les placements

Sondage 2010 des ACVM sur la retraite et les placements Sondage 2010 des ACVM sur la retraite et les placements Réalisé pour les Autorités canadiennes en valeurs mobilières Résumé le 28 septembre 2010 www.ipsos.ca TABLE DES MATIÈRES RÉSUMÉ... 1 Principales

Plus en détail

Utilisation d une automobile : incidences fiscales

Utilisation d une automobile : incidences fiscales Utilisation d une automobile : incidences fiscales Les frais engagés pour l utilisation d une automobile dans le cadre d un emploi ou d une entreprise présentent un élément d affaires justifiant leur déductibilité

Plus en détail

Comparaisons internationales de la dette

Comparaisons internationales de la dette Annexe 2 Comparaisons internationales de la dette Faits saillants Selon les statistiques officielles publiées par le Fonds monétaire international (FMI) et l Organisation de coopération et de développement

Plus en détail

Aide-mémoire 2012 Ajustements de divers taux. Par : Bruno Lacasse, M.Sc., CGA, D. Fisc.

Aide-mémoire 2012 Ajustements de divers taux. Par : Bruno Lacasse, M.Sc., CGA, D. Fisc. Aide-mémoire 2012 Ajustements de divers taux Par : Bruno Lacasse, M.Sc., CGA, D. Fisc. L arrivée de 2012 nous apporte plusieurs ajustements de taux aux fins fiscales. Voici les principaux ajustements à

Plus en détail

Devenir un employeur de choix. Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments

Devenir un employeur de choix. Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments Devenir un employeur de choix Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments Les propriétaires de petites et moyennes entreprises ont tout intérêt à mettre

Plus en détail

Cession en garantie d un contrat d assurance vie détenu par un particulier

Cession en garantie d un contrat d assurance vie détenu par un particulier Cession en garantie d un contrat d assurance vie détenu par un particulier Introduction L assurance vie cédée en garantie d un prêt est une stratégie de planification financière qui utilise la valeur de

Plus en détail

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Auteur : Jamie Golombek Juin 2015 Il semble que de plus en plus de Canadiens font l achat de propriétés de vacances aux États-Unis.

Plus en détail

Solutions d assurance-vie. progresse, les affaires aussi. Protection de la vie. Stratégie Emprunt garanti de l entreprise

Solutions d assurance-vie. progresse, les affaires aussi. Protection de la vie. Stratégie Emprunt garanti de l entreprise Solutions d assurance-vie progresse, les affaires aussi Protection de la vie Stratégie Emprunt garanti de l entreprise Augmentez le flux de trésorerie de votre entreprise grâce à une police d assurance-vie

Plus en détail

Un guide pour le conseiller. Le Régime de retraite assurée de BMO MD Assurance

Un guide pour le conseiller. Le Régime de retraite assurée de BMO MD Assurance Un guide pour le conseiller Le Régime de retraite assurée de BMO MD Assurance Tables des matières Introduction au Régime de retraite assurée de BMO Assurance 2 L'opportunité 3 La solution 4 Le Régime de

Plus en détail

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE. Guide d utilisation du calculateur des sommes récupérables

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE. Guide d utilisation du calculateur des sommes récupérables SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE Guide d utilisation du calculateur des sommes récupérables Table des matières Introduction... 3 Revenu pleinement imposable et revenu de placement

Plus en détail

Statistique Canada Centre canadien de la statistique juridique ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE 2006-2007 OBJECT DE L ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE

Statistique Canada Centre canadien de la statistique juridique ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE 2006-2007 OBJECT DE L ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE Statistique Canada Centre canadien de la statistique juridique ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE 26-27 Loi sur la statistique, L.R.C. 1985, c. S19 Confidentiel une fois rempli STC/CCJ-16-614; CCJS/55452-3 OBJECT

Plus en détail

Voici la plus récente édition de notre bulletin fiscal. Nous vous proposerons des idées de planification et un suivi de l actualité fiscale.

Voici la plus récente édition de notre bulletin fiscal. Nous vous proposerons des idées de planification et un suivi de l actualité fiscale. Voici la plus récente édition de notre bulletin fiscal. Nous vous proposerons des idées de planification et un suivi de l actualité fiscale. 1) Nouveau régime d imposition des dividendes Désignation tardive

Plus en détail

Apprentissage autonome (Étude Indépendante)

Apprentissage autonome (Étude Indépendante) PRÉDIRE DES DÉPENSES FUTURES Apprentissage autonome (Étude Indépendante) Géométrie et Applications 111/112 Nom : Tu passes de nombreuses heures à planifier ton avenir et à t imaginer ce que sera ta vie

Plus en détail

L épargne-retraite : Pas de solution unique

L épargne-retraite : Pas de solution unique L épargne-retraite : Pas de solution unique L Institut Info-Patrimoine offre de l information et propose des stratégies relatives à la planification du patrimoine et aux décisions financières afin de mieux

Plus en détail

Retirer des fonds d un régime immobilisé

Retirer des fonds d un régime immobilisé SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 5 Retirer des fonds d un régime immobilisé Les fonds de pension constituent une source importante de revenu

Plus en détail

DEMANDE D AGRÉMENT DU RÉGIME DE RETRAITE

DEMANDE D AGRÉMENT DU RÉGIME DE RETRAITE Commission des pensions N o de téléphone : (204) 945-2740 N o de télécopieur : (204) 948-2375 Courrier électronique : pensions@gov.mb.ca Le paiement doit être fait à l ordre du MINISTRE DES FINANCES a

Plus en détail

Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI

Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI Guides de Tangerine sur les finances personnelles Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI Guide pour les Canadiens Les RÉR existent depuis longtemps, mais les CÉLI sont relativement nouveaux,

Plus en détail

Rapport sur les PME Repenser les REER pour les propriétaires d entreprises : Pourquoi le versement d un salaire n est peut-être pas la meilleure idée

Rapport sur les PME Repenser les REER pour les propriétaires d entreprises : Pourquoi le versement d un salaire n est peut-être pas la meilleure idée le 19 octobre 2010 Jamie Golombek 1 CA, CPA, CFP, CLU, TEP Directeur général de la planification fiscale et successorale Gestion privée de patrimoine CIBC Jamie.Golombek@cibc.com Résumé On recommande habituellement

Plus en détail

Vous arrive-t-il de rêver à l avenir de votre chalet?

Vous arrive-t-il de rêver à l avenir de votre chalet? BMO Assurance Programme de protection du patrimoine Vous arrive-t-il de rêver à l avenir de votre chalet? Grâce à une planification adéquate, vous pouvez préserver ce joyau familial. Le saviezvous? À votre

Plus en détail

Coûts d utilisation d une automobile

Coûts d utilisation d une automobile Édition 2013 Coûts d utilisation d une automobile Au-delà de l étiquette de prix : Comprendre les dépenses liées au véhicule ASSOCIATION CANADIENNE DES AUTOMOBILISTES Les renseignements contenus dans la

Plus en détail

Solutions de protection. Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat. (valeur résiduelle)

Solutions de protection. Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat. (valeur résiduelle) Solutions de protection Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat (valeur résiduelle) Table des matières Description du produit 4 Renseignements généraux 6 Identification et renseignements

Plus en détail

Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations

Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations Juin 2003 Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations IMPORTANT : Le présent document est un guide sommaire portant sur les règles et les règlements actuels

Plus en détail

Coût d utilisation d une automobile

Coût d utilisation d une automobile Association canadienne des automobilistes Édition 2009 (Mis à jour en janvier 2009) Coût d utilisation d une automobile COÛT D UTILISATION D UNE AUTOMOBILE EN 2009 Le dépliant Coût d utilisation d une

Plus en détail

Rôle de l entreprise autochtone en matière de perception des taxes.

Rôle de l entreprise autochtone en matière de perception des taxes. Rôle de l entreprise autochtone en matière de perception des taxes. TPS/TVH-TVQ Revenu Québec 31 Août 2011 Direction générale des entreprises Plan de la présentation Mise en contexte... 3 Définitions...

Plus en détail

8. Nouvelles vidéos : visionnez-les et partagez! Avez-vous vu nos récentes vidéos des Placements et retraite? (Voir page 4)

8. Nouvelles vidéos : visionnez-les et partagez! Avez-vous vu nos récentes vidéos des Placements et retraite? (Voir page 4) Édition janvier 2015 ASSURANCE VIE 1. Printemps 2015 : version améliorée de FlexTerm! La FlexTerm en version améliorée pointera ce printemps! Et à voir les belles caractéristiques qui s y ajouteront, il

Plus en détail

REER, CELI ou prêt hypothécaire : comment faire le bon choix?

REER, CELI ou prêt hypothécaire : comment faire le bon choix? REER, CELI ou prêt hypothécaire : comment faire le bon choix? Jamie Golombek L épargne est une pratique importante. Elle nous permet de mettre de côté une partie de nos revenus actuels afin d en profiter

Plus en détail

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Prenez vos finances en main DIX conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Si vous vous sentez dépassé à l idée de prendre vos finances en main pour

Plus en détail

Centrale des caisses de crédit du Canada

Centrale des caisses de crédit du Canada Centrale des caisses de crédit du Canada Mémoire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Martha Durdin, présidente et chef de la direction Le mercredi 6 août 2014 Tout le contenu du

Plus en détail

L assurance est là pour protéger votre famille

L assurance est là pour protéger votre famille Assurance L assurance est là pour protéger votre famille Vous avez travaillé fort pour venir vous établir ici et commencer une nouvelle vie. L assurance met vos proches et vos biens à l abri des pertes

Plus en détail

22 Solut!ons pour planifier vos finances. Des stratégies éprouvées

22 Solut!ons pour planifier vos finances. Des stratégies éprouvées 22 Solut!ons pour planifier vos finances Des stratégies éprouvées pour améliorer vos finances L avenir que vous bâtissez aujourd hui est celui dont vous profiterez demain Seriez-vous rassuré de savoir

Plus en détail

PROTECTION INVISIBLE.

PROTECTION INVISIBLE. PROTECTION INVISIBLE. Partenaire de votre réussite aujourd hui et demain! BGA GROUPE FINANCIER 1 À PROPOS Depuis maintenant 25 ans, BGA Groupe Financier offre des produits adaptés aux besoins de sa clientèle.

Plus en détail

Supplément d'information sur les activités d'assurance prêt hypothécaire

Supplément d'information sur les activités d'assurance prêt hypothécaire SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT Supplément d'information sur les activités d'assurance prêt hypothécaire PREMIER TRIMESTRE 31 mars 2014 Afin de compléter ses états financiers consolidés

Plus en détail

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI)

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) PLANIFICATION FISCALE Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) Le compte d épargne libre d impôt (CELI) est un instrument d épargne lancé en 2009 permettant aux résidents canadiens

Plus en détail

Comment tirer le maximum de votre CELI

Comment tirer le maximum de votre CELI Comment tirer le maximum de votre CELI STRATÉgie placements et fiscalité n o 17 Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) est un excellent instrument d épargne, mais il faut savoir dans quelles circonstances

Plus en détail

Guide d instructions

Guide d instructions Guide d instructions Objet : Date : Demande d agrément d un régime de retraite à cotisations déterminées (CD) VERSION PROVISOIRE Introduction Les régimes de retraite qui accordent des prestations à des

Plus en détail

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Le maintien de très faibles taux d intérêt depuis la dernière récession incite les ménages canadiens à s endetter

Plus en détail

Les congés de maladie dans la fonction publique fédérale

Les congés de maladie dans la fonction publique fédérale Les congés de maladie dans la fonction publique fédérale Lorsque les premières dispositions sur les congés de maladie dans la fonction publique ont été introduites dans les conventions collectives, l article

Plus en détail

Sous réserve des lois applicables, ce règlement régit tous les aspects du concours Tremplin, et lie tous les participants.

Sous réserve des lois applicables, ce règlement régit tous les aspects du concours Tremplin, et lie tous les participants. 01 CONCOURS TREMPLIN 2014 1. Règlement obligatoire Sous réserve des lois applicables, ce règlement régit tous les aspects du concours Tremplin, et lie tous les participants. 2. Objectif du concours Le

Plus en détail

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010 Composante du produit no 89-503-X au catalogue de Statistique Canada Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe Article Bien-être économique par Cara Williams Décembre 2010 Comment obtenir

Plus en détail

Votre union de fait, un choix réfléchi?

Votre union de fait, un choix réfléchi? Votre union de fait, un choix réfléchi? Complément d information de l aide-mémoire Le texte qui suit s adresse à tout couple formé de conjoints de sexe différent ou de même sexe. L utilisation du masculin

Plus en détail

DEVRIEZ-VOUS DEMANDER LA VALEUR DE RACHAT DE VOS DROITS À PENSION QUAND VOUS QUITTEZ VOTRE EMPLOYEUR?

DEVRIEZ-VOUS DEMANDER LA VALEUR DE RACHAT DE VOS DROITS À PENSION QUAND VOUS QUITTEZ VOTRE EMPLOYEUR? DEVRIEZ-VOUS DEMANDER LA VALEUR DE RACHAT DE VOS DROITS À PENSION QUAND VOUS QUITTEZ VOTRE EMPLOYEUR? Planification fiscale et successorale Mackenzie Auparavant, lorsqu une personne quittait un emploi

Plus en détail

1) INFORMATIONS PERSONNELLES

1) INFORMATIONS PERSONNELLES Bilan patrimonial Au fil d une vie, il est possible d accumuler plusieurs biens différents et même quelques dettes! Maisons, véhicules, chalets, comptes dans différentes institutions financières, REÉRs,

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Bulletin fiscal Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Les versements à un REER effectués au plus tard le 1 er mars 2011 sont déductibles en 2010.

Plus en détail

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE (Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien, L.N.-B. 2002, c.i-12.05, art.5(2)e), 9(1)b)(ii), 23(2)f) et 27(1)b)(ii)) Je suis le demandeur

Plus en détail

Conseils fiscaux de fin d année pour 2013

Conseils fiscaux de fin d année pour 2013 CONSEILS FISCAUX Conseils fiscaux de fin d année pour 2013 Jamie Golombek, CPA, CA, CFP, CLU, TEP Directeur gestionnaire, Planification fiscale et successorale pour les Services consultatifs de gestion

Plus en détail

Efficience de l actif de l entreprise

Efficience de l actif de l entreprise Solutions d assurance-vie Efficience de l actif de l entreprise Gérer. Profiter. Préserver. Une solution intelligente pour les professionnels : l assurance-vie permanente, un actif unique pouvant offrir

Plus en détail

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Établir un plan Mettre votre plan à exécution Penser à long terme SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Votre argent doit

Plus en détail

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Décembre 2008 TABLE DES MATIÈRES MESSAGE AUX INTERVENANTS... 3 PROGRAMME CANADIEN POUR L ÉPARGNE-ÉTUDES (PCEE)... 4 MÉTHODOLOGIE DU RAPPORT...

Plus en détail

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 1211122 GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 RAPPORT SOMMAIRE Cette proposition présente les recommandations de Genworth Financial Canada («Genworth») au Comité permanent des

Plus en détail

Les agriculteurs seront forcés d absorber entièrement le coût de la taxe sur le carbone car le marché dicte le prix de leurs produits; ils ne peuvent

Les agriculteurs seront forcés d absorber entièrement le coût de la taxe sur le carbone car le marché dicte le prix de leurs produits; ils ne peuvent Tournant vert Le Parti libéral du Canada a publié récemment de l information plus détaillée sur son plan pour un Tournant vert. La Fédération canadienne de l agriculture (FCA) constate avec plaisir que

Plus en détail

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier : une vision à modifier Prenons un pas de recul sur le but des mécanismes de retraite; Le besoin des gens: Besoins financiers pour arrêter de travailler à un certain âge; Ce besoin sera différent si :

Plus en détail

Formules pour le calcul informatisé des retenues sur la paie

Formules pour le calcul informatisé des retenues sur la paie Formules pour le calcul informatisé des retenues sur la paie 100 e édition En vigueur le 1 er janvier 2015 T4127(F) Rév. 15 Ce guide s adresse-t-il à vous? Utilisez ce guide si vous êtes un développeur

Plus en détail

Communiqué fiscal. Ce mécanisme était disponible aux particuliers ainsi qu à certaines fiducies et sociétés de personnes.

Communiqué fiscal. Ce mécanisme était disponible aux particuliers ainsi qu à certaines fiducies et sociétés de personnes. Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Pendant la période des impôts des particuliers, plusieurs clients nous ont questionnés sur les conséquences du choix de 1994 à l égard de certains biens

Plus en détail

Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER) en termes simples Présenté par ept notions simples pour mieux comprendre le REER : 1 2 3 4 5 6 7 Qu est-ce qu un REER? Combien pouvez-vous verser

Plus en détail

Situation sur le plan comptable 4 e trimestre 2013

Situation sur le plan comptable 4 e trimestre 2013 Taux d imposition des sociétés et législation / Numéro 4 / Le 9 janvier 2014 Services de gestion et de comptabilisation des impôts Situation sur le plan comptable 4 e trimestre 2013 Le présent bulletin

Plus en détail

16 Solut!ons pour planifier vos finances

16 Solut!ons pour planifier vos finances Quelles options s offrent à vous en cette saison des REER? 16 Solut!ons pour planifier vos finances Coup d œil sur les fonds communs et les fonds distincts Vous savez sûrement que vous devriez cotiser

Plus en détail

Conseils fiscaux de fin d année pour 2014 Auteur : Jamie Golombek

Conseils fiscaux de fin d année pour 2014 Auteur : Jamie Golombek Octobre 2014 Conseils fiscaux de fin d année pour 2014 Auteur : Jamie Golombek Comme l année tire à sa fin, nous vous présentons une mise à jour de nos conseils fiscaux de fin d année dont vous souhaiterez

Plus en détail

Liste de vérification pour les plans parentaux

Liste de vérification pour les plans parentaux Liste de vérification pour les plans parentaux Le contenu de cette publication ou de ce produit peut être reproduit en tout ou en partie, par quelque moyen que ce soit, sous réserve que la reproduction

Plus en détail

de l assurance-santé au Canada

de l assurance-santé au Canada Juin 2012 La vie est plus radieuse sous le soleil Sun Life du Canada, compagnie d¹assurance-vie, 2012. Guide sur la fiscalité de l assurance-santé au Canada Crédit d impôt pour frais médicaux Crédit d

Plus en détail

Compte d épargne libre d impôt (CELI)

Compte d épargne libre d impôt (CELI) Compte d épargne libre d impôt (CELI) MD Marque déposée de L Empire, Compagnie d Assurance-Vie. Les polices sont établies par L Empire, Compagnie d Assurance-Vie. Compte d'épargne libre d'impôt «Les Canadiens

Plus en détail

Module de formation. Les stratégies de décaissement

Module de formation. Les stratégies de décaissement Module de formation Les stratégies de décaissement Table des matières LES STRATEGIES DE DECAISSEMENT... 2 1. LES DIFFERENTES SOURCES DE REVENUS A LA RETRAITE... 3 1.1 LE PROGRAMME FEDERAL DE SECURITE DE

Plus en détail

Le présent chapitre porte sur l endettement des

Le présent chapitre porte sur l endettement des ENDETTEMENT DES MÉNAGES 3 Le présent chapitre porte sur l endettement des ménages canadiens et sur leur vulnérabilité advenant un choc économique défavorable, comme une perte d emploi ou une augmentation

Plus en détail

Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l.

Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l. Bulletin Fiscalité Mars 2009 Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l. Ontario : Élimination de la taxe de vente provinciale à compter du 1 er juillet 2010 et harmonisation avec la TPS fédérale Ottawa

Plus en détail

Situation financière des ménages au Québec et en Ontario

Situation financière des ménages au Québec et en Ontario avril Situation financière des ménages au et en Au cours des cinq dernières années, les Études économiques ont publié quelques analyses approfondies sur l endettement des ménages au. Un diagnostic sur

Plus en détail

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT. Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT. Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Le compte d épargne libre d impôt Tout résident canadien âgé de 18 ans ou plus qui possède

Plus en détail

Le portrait budgétaire

Le portrait budgétaire ACEF du Haut-Saint-Laurent 340 boul. du Havre, bur. 203 Salaberry-de-Valleyfield, Québec J6S 1S6 Téléphone : 450-371-3470 Courriel : acefhsl@hotmail.com Page web : www.acefhsl.org Les bureaux de l ACEF

Plus en détail

UN REVIREMENT IMPORTANT EN SEULEMENT SIX MOIS

UN REVIREMENT IMPORTANT EN SEULEMENT SIX MOIS Octobre 2009 Vol. 9 n o 3 Pascale Cantin, Pl. fin. pascale-cantin@lafond.ca Reneaud Cantin, C.A. reneaud-cantin@lafond.ca À LIRE DANS CE NUMÉRO : Un revirement important en seulement six mois Page 1 Le

Plus en détail

ENTREPRENEURS «À VOS AFFAIRES»

ENTREPRENEURS «À VOS AFFAIRES» ENTREPRENEURS «À VOS AFFAIRES» 15 novembre 2012 Christine Brosseau, CPA, CA, Associée Costandino Muro, CPA, CA, Directeur principal Pourquoi incorporer mon entreprise Au Québec 3 modes d exploitation L

Plus en détail

Guides de Tangerine sur les finances personnelles. Prise de possession. Points à considérer lors de l achat d une première propriété

Guides de Tangerine sur les finances personnelles. Prise de possession. Points à considérer lors de l achat d une première propriété Guides de Tangerine sur les finances personnelles Prise de possession Points à considérer lors de l achat d une première propriété «Les acheteurs sont souvent surpris d apprendre que les maisons neuves

Plus en détail

L éducation au Québec : L état de la situation

L éducation au Québec : L état de la situation Préscolaire Primaire Secondaire Collégial Universitaire 43101 45 509 93969 68 331 110 297 151 845 241019 251 612 240 980 251 237 L éducation au Québec : L état de la situation L éducation est un des sujets

Plus en détail

C H A P I T R E LES DÉPENSES, LES AVOIRS ET LES DETTES DES MÉNAGES7.3

C H A P I T R E LES DÉPENSES, LES AVOIRS ET LES DETTES DES MÉNAGES7.3 C H A P I T R E LES DÉPENSES, LES AVOIRS ET LES DETTES DES MÉNAGES7.3 Les dépenses nous renseignent sur les goûts, les besoins, les habitudes de consommation, mais aussi sur le niveau de vie. Ce sont d

Plus en détail

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Le gouvernement du Canada a annoncé la création du compte d épargne libre d impôt (CELI) à l occasion de son budget de 2008, puis a procédé à son

Plus en détail

Chronique Assurances et gestion des risques. sous la responsabilité de Gilles Bernier 1

Chronique Assurances et gestion des risques. sous la responsabilité de Gilles Bernier 1 Chronique Assurances et gestion des risques sous la responsabilité de Gilles Bernier 1 Puisque ce numéro de la Revue, tout comme celui de janvier 2004, est consacré à l assurance automobile, j ai choisi

Plus en détail

VIE PRIVÉE ET DIFFUSION DES JUGEMENTS ET DES PLUMITIFS

VIE PRIVÉE ET DIFFUSION DES JUGEMENTS ET DES PLUMITIFS VIE PRIVÉE ET DIFFUSION DES JUGEMENTS ET DES PLUMITIFS Modérateur : Philippe-André Tessier Conférenciers : L Honorable André Wery Nicolas Vermeys Daniel Champagne 31 mars 2014 L accès aux jugements Les

Plus en détail

ASSURANCE AUTOMOBILE PARCOUREZ IBC.CA TOUT SUR L ASSURANCE AUTOMOBILE

ASSURANCE AUTOMOBILE PARCOUREZ IBC.CA TOUT SUR L ASSURANCE AUTOMOBILE ASSURANCE AUTOMOBILE PARCOUREZ IBC.CA TOUT SUR L ASSURANCE AUTOMOBILE TABLE DES MATIÈRES AI-JE VRAIMENT BESOIN D UNE ASSURANCE AUTOMOBILE? 3 SOUSCRIPTION D UNE ASSURANCE AUTOMOBILE 4 Qui est assuré?...4

Plus en détail

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Décembre 2008 TABLE DES MATIÈRES MESSAGE AUX INTERVENANTS... 3 PROGRAMME CANADIEN POUR L ÉPARGNE-ÉTUDES (PCEE)... 4 MÉTHODOLOGIE DU RAPPORT...

Plus en détail